Vous êtes sur la page 1sur 9

1

TP2 : Etude d’une poutre en flexion

Atelier de mécanique générale et RDM 1


2

TP2 : Etude d’une poutre en flexion

• Banc d’essai de flexion

Atelier de mécanique générale et RDM 2


3

I. Description du matériel

La figure 1 montre le module d’étude des contraintes dans une poutre en flexion STR5. Il est
composé d’une poutre en aluminium en T inversé et équipée dans sa section centrale de
jauges de déformations. Sur la face avant du système de mise en charge sont dessinés deux
schémas avec la position des jauges sur la poutre. Le système de mise en charge associé à une
cellule d’effort permet d’appliquer un effort sur le haut de la poutre en deux positions placée
de part et d’autre des jauges. Un tel chargement (plutôt qu’un chargement en un point) a deux
principaux avantages :
• Il permet d’une part de pouvoir placé une jauge au sommet de la poutre
• Et d’autre part le moment fléchissant ainsi créé donne de meilleurs résultats pour les
jauges et évite les concentrations de contraintes au niveau des jauges de déformation.
Les jauges de déformation sont des capteurs dont la résistance électrique change lorsqu’elles
sont étirées ou comprimées.
Elles consistent en des spires rapprochées en zigzag généralement fabriquées à partir d’une
mince feuille métallique (de quelques μm d’épaisseur) et d’une feuille support, isolant
électriquement les spires et permettant leur maintien lorsqu’elles sont manipulées.
La poutre en T est équipée de jauges de déformation. Celles-ci s’étire et se comprime de la
même façon que la poutre et permettent ainsi de mesurer les déformations dans la poutre. Si
vous regarder avec attention la poutre, vous pourrez remarquer un autre jeu de jauges de
déformation. Elles sont appelées des jauges factices. Celles-ci et la façon dont elles sont
connectées dans le circuit électrique, permettent de réduire les erreurs de mesures liées aux
changements de température et à la dilatation thermique

Atelier de mécanique générale et RDM 3


4

Le pont d’extensomètre convertie la variation de la résistance électrique de la jauge de


déformation en un déplacement (déformation). Il permet ainsi de visualiser toutes les
déformations mesurées par les jauges, les valeurs mesurées étant en microdéformation.
Regarder avec attention les informations indiquées sur le module. Elles seront très utiles et
vous permettront de compléter les expériences de ce manuel.

II. Mise en place du module


Le module d’étude des contraintes dans une poutre en flexion s’utilise en le plaçant sur le
châssis universel STR1 (voir la figure 2 ci-dessous).

Atelier de mécanique générale et RDM 4


5

III. Flexion simple

y = distance par rapport à l’axe neutre (m)

On donne : I de la section étudiée = 6,0215. 10-8 m4


Et Y=26,44mm

IV. Expériences

Assurez –vous tout d’abord que la poutre et la cellule d’effort sont correctement alignées.

Atelier de mécanique générale et RDM 5


6

Tournez le bouton de la cellule d’effort afin d’appliquer à la poutre une pré-charge positive
(vers le bas) d’environ 100N. Refaire le zéro de la cellule d’effort.
Notez les valeurs des neuf jauges de déformations dans le tableau 1 pour une charge nulle.
Appliquez une charge de 100N et notez de nouveau les valeurs des jauges. Répétez la
procédure jusqu’à 500N par incrément de 100N.
A la fin relâchez progressivement la charge et la pré-charge de façon à ce que la tige tourne.

1. Remplir les tableaux suivants (valeurs des déformations)

Jauges N° Charge en N
0 100 200 300 400 500
1
2
3
4
5
6
7
8
9

Atelier de mécanique générale et RDM 6


7

2. A partir de vos résultats, tracez le graphe du moment fléchissant en fonction de la


contrainte pour les neuf jauges de déformation.

Atelier de mécanique générale et RDM 7


8

3. Quelle est la relation entre le moment fléchissant et la contrainte pour les différentes
positions sur la poutre ( tracer graphe de position en fonction du moment fléchissant)?

4. Que remarquez-vous pour les jauges de déformations placées symétriquement


sur la poutre ? Ont-elles des valeurs identiques ?

…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Atelier de mécanique générale et RDM 8


9

5. Quelle est la valeur de la déformation sur l’axe neutre ?


Calculez la contrainte maximale dans la section en transformant les valeurs des déformations
en contraintes (à la charge maximale). Comparez ces valeurs aux valeurs théoriques.
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………….
CONCLUSION GENERALE :
Rédigez une petite synthèse dans lequel vous exprimez les intérêts acquises de cette
manipulation, les obstacles rencontrés et la précision des résultats obtenus.
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Atelier de mécanique générale et RDM 9

Vous aimerez peut-être aussi