Vous êtes sur la page 1sur 36

TA PLANIF

CABINET DE SERVICES FINANCIERS

La planification de retraite
Découvrez
10 points importants
à considérer
Sommaire
1- Le point de départ 3
2- L’espérance de vie 6
3- Quand prendre sa retraite ? 8
4- Un mot, budget ! 11
5- Votre pouvoir d’achat 14
6- Les placements et vos objectifs 16
7- Le fonctionnement de vos régimes de pensions 21
8- Autres sources de revenus 25
9- La fiscalité et votre situation 28
10- Solutions : Quoi faire si vous n’atteignez pas vos objectifs? 31
Conclusion : Prêt à planifier votre retraite? 34

1
1
Le point de départ:
vos objectifs !

1
Vous désirez atteindre vos objectifs de retraite ?
Maximiser la valeur de votre argent durement gagné est important ?
Vous aimeriez mieux comprendre votre situation et faire de meilleures hypothèses ?

Voici une trousse de départ qui vous offre beaucoup d’informations de base sur la

retraite.

Avant de débuter, je crois qu’il est important de noter que les aspects discutés dans
cet article sont à titre informatif. La situation de chaque personne est unique et il est
important de traiter votre situation comme telle. Nous cherchons ici à vous faire
réfléchir et vous inciter à aller chercher davantage d’informations chez un
professionnel.

Mon nom est William Laberge, je suis planificateur financier et j’espère que ces 10
points vous aideront à éclairer votre situation.

2
1-Le point de départ

Lorsque vous rencontrez un professionnel, il est important de bien vous connaître,


puisque les conseils qui vous seront offerts seront adaptés à votre situation et auront
un impact sur les projections qui seront faites. Notre travail consiste à réduire l’écart
entre votre situation de retraite souhaitée et votre situation actuelle par un plan
d’action concret.

Une bonne compréhension de votre situation personnelle et familiale a un impact


dans la prise de décision et les considérations de départ à la retraite.

En effet, les passions et les hobbys que vous chérissez peuvent influer à la hausse
ou à la baisse vos besoins de liquidités. Les obligations que vous avez envers votre
famille (conjoint, enfants, parents) peuvent influencer vos choix d’utilisation de votre
avoir à la retraite.

Prenez le temps d’évaluer ce qui est réellement important pour vous. Une
planification réussie commence par des objectifs bien définis. Pour certains, cela
passe par la pratique d’activités sportives ou du bénévolat, tandis que pour d’autres
ce sera les voyages ou prendre soin de ses proches.

Vous constaterez que pratiquement chacun des autres aspects de cet article est
basé sur les objectifs et projets que vous désirez accomplir à votre retraite.

Réalisez bien ceci, il est important de planifier sa retraite financièrement, mais aussi
planifier son temps. Plusieurs personnes arrivent à la retraite et ne savent pas
comment occuper leur temps et ils s’ennuient. Prenez donc du temps pour regarder
votre retraite sous cet aspect. Savoir ce que vous désirez, comment vous allez
utiliser les nouvelles 40 heures disponibles dans votre agenda, vos objectifs et vos
projets.

3
Plusieurs se demandent comment faire une transition harmonieuse et quelles sont
leurs options lorsqu’ils arrivent à cet âge décisif.

En fait, il y a 3 principales techniques pour un bon départ à la retraite.

• La première, la progressive, vous prenez la décision de travailler à temps


partiel à votre compte ou celui de votre employeur. Cela vous permettra non
seulement d’appréhender graduellement cette nouveauté, mais également
d’ajouter un revenu complémentaire à vos revenus de retraite.

• Ensuite, il y a la deuxième carrière, vous avez fait le même travail toute


votre vie et vous avez envie d’une nouvelle expérience, une nouvelle carrière.
Vous travaillez de manière détendue dans un tout autre domaine sans avoir
nécessairement besoin de cette source de revenus.

• Finalement, l’arrêt complet, vous êtes prêt tant financièrement que


personnellement et vous quittez vos fonctions pour vivre de vos différentes
sources de revenus.

4
2
Votre espérance de vie

5
2-L’espérance de vie

Ce point est trop souvent oublié par les professionnels de finances et pourtant il
comporte des risques pour vous. Il est évident que ce type de conversation n’est pas
facile, mais nous devons discuter de cet aspect délicat.

Je vous explique pourquoi il est important d’aborder l’espérance de vie.

En fait, si votre espérance de vie est fixée à un trop jeune âge, la planification fera
en sorte que vos actifs seront épuisés lorsque vous arriverez à cet âge. Vous
risquez de survivre à votre argent et de vivre avec moins de revenus que prévu par
la suite.

À l’inverse, si l’espérance de vie tardive est utilisée, vous risquez de répartir


l’utilisation de vos actifs sur une longue période et ne pas utiliser votre patrimoine en
totalité avant votre décès. Donc ce choix ne vous permet pas de profiter pleinement
de votre argent durant votre vivant.

Il n’est pas toujours évident de déterminer une espérance de vie optimale. Une
conversation sur vos antécédents et votre état de santé est de mise pour faire les
études statistiques afin de déterminer un âge de fin de vie pour votre plan de
retraite.

Suite à notre discussion, nous utilisons la table de mortalité et le calculateur de


l’institut québécois de planification financière (IQPF) dans le lien ci-joint :
http://app.iqpf.org/tools/life-expectancy-calculator .

Bref, ne soyez pas inquiet d’entreprendre cette conversion avec votre conseiller,
soyez-en même rassuré !

6
3
Le moment de votre
retraite

7
3- Quand prendre sa retraite ?

Prenez une minute, réfléchissez et imaginez: “Quel serait votre meilleur moment
pour partir à la retraite”?

La planification de vos sources de revenus dépend en grande partie de votre âge de


départ à la retraite. Les décaissements de vos placements et le choix de vos rentes
dépendent en grande partie du moment de votre départ à la retraite.

Certains préfèrent utiliser une bonne partie de leur argent pendant qu’ils sont en
forme alors que d’autres veulent un montant uniforme la vie durant afin de pouvoir
s’offrir des soins adéquats plus tard.

Vous planifiez une retraite anticipée ? Ce choix a un impact sur l’accumulation du


capital dans vos placements, l’accumulation de vos rentes gouvernementales et
d’employeurs. Prenez le temps de bien réfléchir et discutez avec un professionnel
des impacts de vos choix et ce dont vous désirez pour votre
retraite.

Prenez par exemple une personne qui prend sa retraite à l’âge


de 55 ans, celle-ci n’est pas admissible à la RRQ, ni à la Sécurité
de vieillesse et bien souvent non admissible à sa rente
d’employeur. Elle devra puiser dans ses épargnes personnelles
pour couvrir ses besoins. Avez-vous planifié les ressources
nécessaires pour prendre votre retraite à l’âge que vous
désirez ?

8
Dans un deuxième exemple, une personne qui prend sa retraite à 65 ans aura accès
aux rentes gouvernementales et à ses épargnes personnelles. La diminution de son
patrimoine sera bien moins drastique que la première.

Si vous prévoyez prendre une retraite anticipée, il est primordial de consulter un


professionnel afin de vous assurer que vos sources d’épargne personnelle sont
solides et suffisantes pour couvrir votre objectif tout au long de la retraite.

Si vous êtes un travailleur autonome ou propriétaire d’entreprise, d’autres réflexions


doivent être prises en considération.

● Le fait que vous n’ayez pas de régime de pension d’employeur augmente vos
besoins d’épargnes personnelles.
● Plusieurs se versent des dividendes plutôt qu’un salaire, ainsi vos droits à la
RRQ peuvent être réduits.
● Le transfert d’entreprise ; trouver de la relève ou vendre une clientèle peut
parfois être fastidieux.

Considérez les aspects de votre situation personnelle qui peuvent influencer votre
âge de début de retraite et divulguer ces informations à votre conseiller. De cette
manière, il pourra prendre le temps de faire les calculs et trouver la solution
personnalisée en fonction de votre situation.

9
4
Un budget retraite

10
4- Un mot, budget !

Les besoins de revenus à la retraite. C’est probablement l’aspect le plus difficile à


établir. Il faudra consacrer la majorité de votre attention en tant que client sur votre
budget, car c’est l’aspect qui a le plus d’impact sur votre plan.

Mieux vous évaluerez vos dépenses et projets et plus notre travail sera fait de
manière efficace et précise. C’est dans cette section du plan de retraite que votre
professionnel évalue les besoins d’actifs et liquidités pour couvrir vos objectifs.

En ciblant bien vos besoins, votre planificateur financier sera en mesure de projeter
ce que vous devez mettre en place maintenant pour atteindre vos objectifs de

demain.

Voici 3 techniques afin d’établir un budget retraite.

● La règle de 70% du revenu actuel. C’est une règle rapide qui permet de
visualiser à quoi pourraient ressembler les besoins à la retraite. Ce n’est pas
la technique la plus élaborée, mais celle souvent utilisée pour les jeunes
clients qui envisagent la planification de leur retraite.

● Ensuite, on retrouve la méthode du budget rapide, c’est-à-dire prendre le


revenu net d’une personne, retirer l’épargne (puisque théoriquement vous
aurez atteint la plupart de vos objectifs à la retraite), retirer les dettes (puisque
généralement l’hypothèque, les cartes de crédit et autres sont payées à la
retraite). Il ne reste donc que les dépenses réelles.

● Finalement, le BUDGET réel. Je le mets en gras et je le souligne parce que


cet outil est de loin le plus précis. Il permet bien souvent de voir votre gestion
des dépenses sous un autre œil et d’y apporter des améliorations. Un suivi
budgétaire est essentiel à une saine gestion des finances. Votre professionnel

11
peut vous fournir un modèle de budget et plusieurs outils sont aussi
disponibles en ligne. Voici un lien pertinent.

https://www.rrq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/www.rrq.gouv.qc/Francais/pdf/planific
ation/budget.pdf

12
5
L’inflation et votre
pouvoir d’achat

13
5- Votre pouvoir d’achat
L’inflation est basée sur l’indice des prix à la consommation (IPC), vous en avez
sûrement déjà entendu parler. Lorsqu’un plan financier est complété, nous
considérons que les besoins et le coût de la vie augmentent à travers le temps.

Notre objectif est de faire en sorte que votre coût de la vie actuel soit respecté
durant la retraite en considérant l’inflation. Voici un exemple simple, la patate douce
que vous payez 2$ aujourd’hui pourrait coûter 4$ dans 30 ans.

Plusieurs statistiques concernant l’inflation sont disponibles sur le site de la Banque


du Canada dans le lien suivant :
https://www.banqueducanada.ca/taux/indicateurs/pressions-capacite-
inflation/inflation/donnees-historiques/

L’impact possible de l’utilisation d’un taux d’inflation trop faible ou trop élevé peut
avoir des conséquences négatives sur votre plan financier et votre actif.

Utiliser un taux trop bas alors que les taux s’avèrent plus élevés ferait en sorte que
vous aurez moins d’argent pour respecter votre rythme de vie à la retraite.

Dans le cas opposé, utiliser un taux trop élevé afin d’être plus conservateur fait en
sorte que vous mettez trop d’argent de côté et ainsi vous profiterez moins de votre
argent maintenant.

Cela peut donc sembler insignifiant à première vue, mais cette simple donnée à un
impact important sur vos projections de retraite. Il est important d’utiliser des
données représentatives pour protéger votre pouvoir d’achat à travers le temps et
continuer de profiter maintenant de votre argent.

14
6
Vos placements

15
6- Les placements et vos objectifs

Les placements sont souvent une source de questionnement. Il n’est pas toujours
facile de s’y retrouver à travers les régimes, les types de placements et la fiscalité.

Voici des questions fréquentes :

-Est-ce que tous mes œufs sont dans le même panier ?

-Pourquoi mon REER rapporte peu de rendement ?

-Comment je devrais placer mon argent pour maximiser mon retour sur
investissement ?

Je vais tenter de vous éclairer. Sachez toutefois que chaque personne est unique et
qu’un conseil général n’est pas adapté à chaque situation. Il est rare que la réponse
pour un soit applicable pour tous.

Il est important d’établir des bases afin de bien comprendre les placements.
Plusieurs personnes s’y perdent, REER, CÉLI, non enregistré, actions, obligations,
fonds mutuels, CPG, etc…

Régimes et types de placements

Vous trouverez à la page suivante une illustration du fonctionnement des RÉGIMES


(REER, CÉLI, NON ENREGISTRÉS, REEE, ETC…) et les TYPES DE
PLACEMENTS (ACTIONS, OBLIGATIONS, FONDS MUTUELS, ETC..).

Donc voici un exemple pour vous aider à comprendre. Les régimes sont
représentés par un choix de voiture et le type de placement est représenté par un
passager.

16
Les voitures :

Ferrari : REER / Porsche : CÉLI / Honda : Non-enregistré

Les Passagers :

-Actions -Comptes de banque

-Obligations -Autres

-FM -CPG

Vous comprendrez que la voiture est votre régime et qu’elle procure des avantages
différents comparativement à une autre voiture par exemple : les avantages
fiscaux, la flexibilité, la disponibilité, etc..

Tandis que les passagers font accélérer le véhicule. Certains vous offriront un
meilleur rendement (ils feront avancer votre voiture plus rapidement), toutefois, plus
on va vite plus il y a de risques. C’est le même principe en investissement.

Nous présentons divers articles sur les placements disponibles sur notre site web
dans la section blogue. Ceux-ci définissent plus en détail chacun des régimes, la
fiscalité des types de placement et la relation “risque et rendement” des placements.

17
Diversification des placements

Maintenant que vous comprenez mieux les notions de base, discutons de


DIVERSIFICATION ET REPARTITION D’ACTIFS. Cela permettra de répondre à la fameuse
question… Est-ce que tous mes œufs sont dans le même panier ?

« J’ai des actions canadiennes chez Desjardins, des actions canadiennes à la


Banque Nationale, est-ce que je suis bien diversifié ? »

La réponse est malheureusement non pas vraiment ! La diversification de banques


ou de courtiers n’est pas une solution de diversification.

La première étape lorsque vous désirez investir est de vous questionner afin de
déterminer votre PROFIL D’INVESTISSEURS. Le profil d’investisseur permet de mieux
connaître vos objectifs, votre tolérance aux risques, votre horizon de placements,
vos connaissances en matière de placements, actifs, salaire, etc…

En fonction du profil, une répartition d’actifs plus ou moins risqués vous est attribuée.
Généralement, les 3 principaux types d’investisseurs sont conservateurs, équilibrés
et dynamiques.

À partir de la répartition d’actifs établie par votre profil d’investisseur, c’est à ce


moment qu’il sera important de bien diversifier.

En général, un portefeuille ou un fond mutuel doit comporter un minimum de 30 titres


différents pour assurer une saine diversification. Idéalement celle-ci sera distribuée
dans différents secteurs (manufacturier, technologie, etc..) , type de capitalisation
(petite, moyenne, grande), géographiquement (pays), risques, devise, émetteur,
etc…

Pour votre plan de retraite, nous recommandons l’utilisation des taux de rendement
établis par les normes de l’institut québécois de planification financière. Un plan
basé sur des hypothèses de rendement trop faible ou trop élevé comporte des
risques.

18
Utiliser des taux trop conservateurs ou optimistes va impacter négativement votre
vie financière actuelle et future.

Un taux de rendement non adéquat fera en sorte que vous économiserez un


montant plus élevé que vos besoins et vous serez moins en mesure de profiter de
votre argent maintenant. Tandis que l’utilisation d’un taux trop élevé ferait en sorte
qu’il vous manque d’argent pour combler vos besoins de retraite.

Pour visualiser les normes de l’IQPF, visitez le site internet dans le lien ci-joint :
http://app.iqpf.org/guidelines#/tools/performance-assumption .

Un autre aspect important lié aux placements est le décaissement. Dans beaucoup
de plans de retraite les décaissements sont faits dans un ordre fixe soit : non-
enregistré, CÉLI, REER. Cette initiative n’est pas toujours optimale et souvent
négligée.

Les décaissements sont étroitement liés à la fiscalité. Un plan de décaissement


optimal vous permet d’économiser le maximum au niveau de l’impôt à la retraite.
Cela se fait par une évaluation rigoureuse de votre situation financière et de votre
plan de retraite.

D’ailleurs, il existe différentes méthodes afin de fractionner les revenus et


placements entre les conjoints à la retraite. Nous abordons cet aspect dans un autre
article fractionnement de revenus. Pour de plus amples renseignements, je vous
suggère la lecture sur le fractionnement de revenus dans l’article ci-joint :
https://www.taplanif.ca/post/les-secrets-du-fractionnement-de-revenus-comment-
%C3%A9conomiser-de-l-argent-sur-vos-imp%C3%B4ts

19
7
Vos régimes de
pensions

20
7- Le fonctionnement de vos régimes de
pensions

Les sources de revenus à la retraite proviennent à la base des rentes des


gouvernements provincial et fédéral. Certains d’entre vous ont aussi des
programmes de pension avec leurs employeurs (Prestation déterminée, Cotisation
déterminée et Cotisation hybride). Les besoins supplémentaires à la retraite sont
comblés avec vos épargnes personnelles.

RRQ

Débutons donc avec la rente du gouvernement provincial québécois. La RRQ est un


régime dans lequel vous cotisez par vos déductions à la source sur votre salaire, le
calcul se fait pour tous les revenus d’emploi que vous gagnez entre 18 et 70 ans.
Votre déduction est un pourcentage de votre salaire. Plus votre salaire est élevé,
plus la contribution à la RRQ est élevée et plus votre rente de la RRQ est élevée.
Les retenues à la source sur votre salaire sont sujettes à un maximum, la rente que
vous pouvez obtenir à la retraite est elle aussi sujette à un maximum, ce montant est
indexé chaque année. Pour obtenir le montant de votre rente, vous pouvez
communiquer directement à la RRQ pour obtenir votre relevé.

Pension de sécurité de vieillesse

En ce qui concerne la pension de sécurité de vieillesse de la part du gouvernement


fédéral, c’est un montant fixe pour tous (si vous avez 65 ou plus et que vous avez
vécu au Canada comme résident canadien ou permanent pour au moins 40 ans).

Une des questions les plus fréquemment posées par nos clients et lecteurs,
« QUAND PRENDRE MA RRQ ET MA SECURITE DE VIEILLESSE? ». Je n’entre pas en détail

21
sur ce point dans le ebook, mais sachez qu’il y a un article sur notre site à ce sujet :
« Quand demander la RRQ et la sécurité de vieillesse » au www.Taplanif.ca .

L’objectif ici est de démontrer l’importance d’inscrire la bonne information relative à


vos rentes dans le plan de retraite afin que vos projections soient représentatives.

Saviez-vous que seulement 6% de la population vont avoir le maximum de la RRQ?


Vous êtes probablement curieux de savoir, comment entrer la bonne information
relative à vos rentes dans un plan de retraite?

● Vous devez fournir votre relevé de la RRQ, un conseiller compétent pourra


ensuite l’analyser et valider avec vous, votre âge, votre date de départ à la
retraite, etc.. Pour finalement entrer l’information adéquate.

● Si vous n’êtes pas en mesure de fournir votre relevé, votre conseiller


s’assurera d’aller chercher des outils de projection ainsi que les
renseignements financiers nécessaires (Quand avez-vous commencé à
travailler? Quand comptez-vous terminer? Quel était votre salaire au départ?
Quel est votre salaire actuel? etc.) lui permettant de se rapprocher de votre
réalité actuelle et future.
Pension employeur

En ce qui concerne vos pensions de vos employeurs, il en existe 3 types. Les


régimes à cotisations déterminées, les régimes à prestations déterminées et les
régimes hybrides.

Le régime à cotisations déterminées, avec ce type de pension, vous savez


combien vous cotisez dans le régime et combien votre employeur cotise. Ces
montants sont généralement un pourcentage fixe pour toute la durée de vos années
de travail. Lors de votre embauche, vous choisissez un type de portefeuille proposé
par le régime afin de faire croître cet argent. Votre rente provenant de ces
placements n’est pas garantie et le montant que vous aurez de ce placement varie
en fonction du rendement jusqu’à la retraite.

22
Le régime à prestations déterminées, il en existe différents types, certains avec
contributions et d’autres sans contribution de votre part. Les modalités
d’accumulation du capital dépendent de certains facteurs propres à chaque
employeur et régime. L’avantage dans ce type de régime de retraite est que peu
importe le rendement du régime, vous savez combien vous recevrez de ce régime
rendu à la retraite d’où le terme « prestation déterminée ».

Notez que pour les propriétaires d’entreprise vos RRI sont en fait des régimes à
prestation déterminée.

Le troisième type est le régime hybride, ce sont souvent des régimes à prestation
déterminée qui ont fait la transition vers un régime à cotisation déterminée (le régime
à cotisation déterminée est moins coûteux pour l’employeur et moins risqué).

Prendre les bonnes données en provenance de vos relevés et bien les projetés dans
le futur est une tâche complexe qui peut avoir un impact énorme dans vos
projections de retraite.

Les doivent parfois être interprété et analysé en fonction de votre âge de retraite,
des pénalités, des modalités, des prestations de raccordement, de l’indexation, etc...
C’est pourquoi votre professionnel doit prendre le temps de bien analyser votre
dossier, vous poser des questions et vous donner des conseils sur les différentes
répercussions des choix que vous prenez.

Veuillez noter que plusieurs possibilités s’offrent également aux retraités afin de
minimiser l’impact fiscal sur les distributions de vos rentes gouvernementales et vos
pensions d’employeurs. Nous traitons cet aspect dans notre article www.taplanif.ca
(fractionnement de revenus).

23
8
Autres sources de
revenus de retraite !

24
8- Autres sources de revenus

Cet aspect est souvent oublié dans les plans de retraite. Il peut pourtant rassurer
plusieurs personnes quant à l’atteinte de vos objectifs et éviter des casse-têtes à
votre professionnel.

Voici donc une liste de questions à réflexion avant de prendre sa retraite :

● Que faire avec mes actifs : Est-ce que j’aurai encore besoin de ma
résidence à 75 ans? Est-ce que c'est possible de financer ma retraite avec
ma résidence? Mon immeuble à revenus, est-ce que je veux encore m’en
occuper à la retraite? Ces biens peuvent-ils être vendus ou refinancés afin de
me procurer une source de revenus? Connaître vos objectifs pour la retraite
aide à planifier celle-ci et minimiser les impacts fiscaux également.

● Est-ce que mes parents ou des membres de la famille prévoient faire des
dons de leur vivant ou au décès qui auront un impact sur ma vie financière?
La question est bien entendu très sensible à poser, mais nous devons savoir
si des changements surviendront dans votre vie financière afin de le
considérer dans votre plan.

● Êtes-vous propriétaire d'une entreprise? Comptez-vous poursuivre vos


activités durant votre retraite ou vendre votre entreprise? Les fonds provenant
de la vente d’une entreprise ou de distributions via la compagnie sont une
source de fonds à considérer.

Nous devons prendre le temps d’évaluer votre entreprise, de l’analyser avec


votre comptable et établir une valeur représentative. Planifier un transfert au
besoin. Trouver un repreneur est parfois ardu, vous y prendre à l’avance sera
certainement bénéfique.

25
Votre professionnel vous suggèrera fortement de réfléchir à ces différents points afin
de mieux vous orienter et planifier votre retraite. Ce sont des variables qui ont un
impact sur vos fonds disponibles et peuvent servir à financer vos projets et objectifs
de vie.

26
9
La fiscalité à la retraite

27
9- La fiscalité et votre situation

La planification financière est un processus qui comporte différents aspects


(finances, fiscalité, protection, etc..) que l’on intègre de manière personnalisée à
chaque individu.

Votre situation est unique et il est souvent possible de minimiser l’impact des impôts
durant la retraite avec les différentes stratégies que nous discuterons dans cette
section.

Il y a 3 techniques pour diminuer l’impôt à payer : diviser, différer et déduire.

Il existe plusieurs façons de diviser. C’est ce qu’on appelle le fractionnement du


revenu. Nous vous invitons à lire un article à cet effet sur notre site internet
www.taplanif.ca où nous décrivons différentes techniques de manière détaillées.

Je vais résumer cette première technique: diviser

● Fractionnement du revenu de pension


● REER de conjoint
● Paiement des dépenses familiales avec le revenu du conjoint au salaire le
plus élevé
● Prêt au conjoint
● Prêt à une fiducie familiale
● Embauche de membres de la famille
● Gel successoral

En ce qui concerne les manières de différer, c’est principalement en repoussant ou


en échelonnant les décaissements des régimes enregistrés comme le REER et le
FERR.

28
Le concept est de repousser les retraits de vos régimes de placements, ayant un
avantage fiscal, à plus tard. En évitant de payer de l’impôt maintenant pour le
repousser à un moment où votre taux risque d’être inférieur.

La façon dont vos placements, vos pensions et vos rentes vous seront remis aura
aussi un impact sur l’impôt que vous aurez à payer. Planifier les retraits de vos
placements en conséquence et selon leurs types est primordial afin de vous éviter
des surprises.

La plupart des logiciels de planification financière repoussent les retraits des


REER/FERR au plus tard possible afin de différer l’impôt. Cependant, souvenez-
vous que chaque personne est unique, attendre et repousser n’est pas toujours la
meilleure chose à faire. Consultez votre professionnel pour un plan de décaissement
personnalisé.

Finalement, les déductions auxquelles vous avez droit doivent être validées afin de
les utiliser dans votre stratégie en planification financière.

Parmi les déductions populaires, on retrouve :

● Les déductions par les cotisations au REER.


● La déduction des frais de gestion sur comptes non enregistrés.
● La déduction des intérêts pour la création de revenus (prêt levier pour
placement, achat d’immeuble à revenus, entreprise, etc…).

29
10
Surplus ou déficit :
Trouvez une solution

30
10- Solutions : Quoi faire si vous
n’atteignez pas vos objectifs?

Il y a toujours une solution

Un outil de planification de retraite donne une idée des projections, cela se mesure
en surplus ou déficit de vos actifs pour couvrir vos besoins et objectifs.

En cas de déficit, il existe des solutions et alternatives afin de réaliser vos projets.
Votre planificateur financier peut illustrer des plans d’actions possibles. En général,
les solutions et alternatives impliquent des sacrifices de votre part.

Pour vous donner une idée, voici les options et solutions en cas de déficit de
revenus.

● Augmenter les contributions à vos différents placements. En augmentant


vos contributions, vous aurez davantage de liquidités à la retraite. Cette
option n’est pas toujours accessible puisque votre budget ne le permet pas.

● Vérifier si vous êtes disposé à prendre un risque plus élevé sur vos
investissements dans l’objectif de potentiellement obtenir un rendement plus
élevé. Évidemment, prendre plus de risque au niveau de l’investissement
n’est pas adapté pour tous.

● Repousser l’âge de la retraite. Cette conclusion est parfois décevante, mais


dans certains cas c’est la meilleure solution. En repoussant l’âge de la retraite

31
de quelques années, vous accumulez davantage d’argent dans vos épargnes
personnelles, vos pensions du gouvernement ou celle de votre employeur.

● Diminuer vos besoins et revenus à la retraite…Seulement si votre budget le


permet et si vous êtes en mesure de faire certains sacrifices.

● Travailler à temps partiel durant la retraite dans un domaine qui vous


passionne. Vous avez un revenu d’appoint qui permet de combler vos
manques et atteindre vos objectifs.

● Vendre ou refinancer des actifs. Il est important de réfléchir à cet aspect


lorsque l’on pense à la retraite. Vos besoins futurs ne seront pas les mêmes
qu’aujourd’hui. Réduire l’entretien et les dépenses liées à un bien immobilier
peut être judicieux. Il est possible que la vente de votre maison vous permette
d’atteindre vos revenus désirés.

32
Passez à l’action!

33
Conclusion : Prêt à planifier votre retraite?

Notre objectif dans ce livre est de vous éclairer sur les aspects importants de la
planification pour une retraite en harmonie avec vos objectifs et de vous faire
comprendre l’importance d’avoir une personne de confiance pour vous assister.

Il est important de prendre le processus au sérieux afin d’accéder à la ligne d’arrivée


avec une bonne santé financière, et ce tout en profitant de la vie maintenant.

Vous avez d’autres questions ou vous désirez commencer à prendre votre situation
financière en main?

Nous vous invitons à communiquer avec nous ou à prendre rendez-vous


directement sur notre site internet.

Merci d’avoir pris le temps de nous lire et bonne journée!

WWW.TAPLANIF.CA

34