Vous êtes sur la page 1sur 24

Objet d’étude II 

L’interview

Séquence  :

Produire une interview

Enseignante : Feriel Hadjni .


Lycée : Bahia Hidour ( Ain Nadjaa - Alger Ouest- ) .
Inspecteur de l’éducation nationale : Mr Khaldi .

2020 / 2021
séances Volume contenus Objectifs
horaire
Texte de Anne-Sophie Glover 1. Mesurer les acquis des
Evaluation 45 min extrait de : apprenants et identifier leurs
diagnostique « www.doctissimo.fr  » lacunes par rapport aux pré
requis nécessaires.

1. Explication des mots- 1. Explication de l’objectif de la


Mise en place de la 45 min clés séquence et ses mots-clés.
séquence 2. Lancement du sujet de la 2. Production d’un court texte en
production écrite réinvestissant les pré – requis
(dans cet objet d’étude,
la production écrite sera
présentée oralement)

2 Support : Document audio-visuel : 1. Développer le sens de


séance l’écoute chez l’élève.
Compréhension de s #MOE - Amel Zen : "J'ai trouvé plus
de liberté d'interprétation dans le
l’oral 2. Ecouter et comprendre un
Chaâ bi"
de Source : TV5 monde / You Tube
support audio-visuel (un
entretien) afin de prendre
45 min notes et le restituer sous
forme de synthèse.

1h
1. Lire et comprendre un
Texte 01 : « Interview avec le texte pour connaitre la
physicien Noureddine Melikchi  »  structure de l’interview.
(sur le plan sémantique et
Source : GoldenSBM.dz, le 18 aout typographique)
2020 2. Lire et comprendre une
interview afin de la
Compréhension de restituer sous forme de
l’écrit synthèse

2 Texte02 : « Interview d’un 1. C Lire et comprendre une interview


séance scientifique : M. Yves Rossetti  » afin de repérer la visée
s de 45 communicative ;
min Source :
www.lewebpedagogique.com

Jeux de rô le :
1. S’exprimer librement
Production orale Elève (journaliste/intervieweur)
45 min 2. produire un message oral
Professeur de français (invité / portant sur le dialogue
interviewé)
3. Utiliser les différents types
d’interrogation.

Canevas de la séquence
Objet d’étude : L’interview.
Séquence 2 : Produire une interview.
Séance : Evaluation diagnostique.

Objectif  :

- Mesurer les acquis des apprenants et identifier leurs lacunes par rapport aux pré-requis nécessaires.

Texte :

Le Dr Pierre Dukan a bâti en 30  ans une méthode qui porte désormais son nom. Basé sur 100 aliments à volonté
et 4 phases successives, le régime Dukan bénéficie de son expérience. Le nutritionniste nous présente sa méthode
de régime en ligne.
La journaliste : Quand le régime Dukan a-t-il été mis au point ?

Dr Dukan : Le régime que j'ai créé en 1975 était bâ ti sur des protéines pures, et puis avec le temps, au contact de mes
patients, s'est formée une sorte de plan avec des phases successives et la méthode a été achevée dans les années 2000.

La journaliste : Qu'est-ce qui a inspiré ce régime?

Dr Dukan : Tout est parti d'un de mes patients qui était très obèse et avait tenté plusieurs choses et n'était pas parvenu
à maigrir et un jour il m'a sorti une phrase qui a peut-être changé le cours de ma carrière : "Ecoutez, c'est simple,
enlevez-moi tout ce que vous voulez mais laissez-moi les viandes". Je lui ai répondu : "Mangez des viandes pendant 5
jours, buvez beaucoup d'eau et revenez dans 5 jours". 5 jours après, il avait perdu 5 kilos ! C'est comme ça que tout a
commencé.

La journaliste : Quels résultats peut-on en attendre ?

Dr Dukan : Il y a aujourd'hui 1 100 000 lecteurs qui ont acheté "Je ne sais pas maigrir". Mon éditeur me dit que
d'année en année ses ventes augmentent. Tout laisse à penser que la plupart des gens maigrissent. Les gens qui
ont bénéficié de la méthode en parlent en bien et mettent un point d'honneur à la promouvoir, à l'expliquer
autour d'eux. C'est une méthode basée sur un public.

Anne-Sophie Glover-Bondeau, Journaliste santé, le 28 août 2018. www.doctissimo.fr

Questions :

1- Ce texte est réparti en :


 En paragraphes
 En colonnes
 En répliques * (cochez la bonne réponse)
2- Ce texte est :
 Un reportage
 Un fait divers
 Une interview * (cochez la bonne réponse)

3- Combien de personnes interviennent-elles dans ce texte ? Quel est le rô le de chacune d’entre elles ?
Deux personnes :

- Le journaliste (intervieweur) : pose des questions.


- L’invité (le nutritionniste Pierre Dukan), appelé aussi interviewé : il répond aux questions du journaliste.
(accepter aussi) : il nous présente sa méthode de régime en ligne)

4- Quel est le thème abordé dans ce texte ?

Le thème abordé dans ce texte est : «  la méthode du régime en linge de Dr Dukan …»

5- Quelles informations nous donne la première partie du texte ? Comment appelle-t-on cette partie ?
Les informations sont : le nom de l’invité ( Dr Pierre Dukan) , sa profession ( nutritionniste ) , la méthodede
régime en ligne du nutritionniste Pierre Dukan …
On appelle cette partie : «  le chapeau  ».

6- Complétez le tableau ci-dessous par des phrases du texte.

Phrases déclaratives Phrases interrogatives

-Il y a aujourd'hui 1 100 000 lecteurs qui ont


acheté "Je ne sais pas maigrir". -Quand le régime Dukan a-t-il été mis au point ?

- Le Dr Pierre Dukan a bâ ti en 30 ans une méthode - Qu'est-ce qui a inspiré ce régime?


qui porte désormais son nom.

(accepter les autres réponses justes données par - Qu'est-ce qui a inspiré ce régime?
les élèves)

-Quels résultats peut-on en attendre ?


Apprenants Q1 Q2 Q3 Q4 Q5 Q6

Ouahib Ismail + + + - -/+ -

Mallam Nour + + - - - +

Laghrab Souhaia + - + - - +

Lalam Chiraz - + + + + +

Lekhdari Adel + + + + - +

Kerfah Amine - + + + + /- +

Kedia Lotfi + + + + - +

Kabria Rami + + + + +/- +


Fekarcha Fedoua + + + + +/- +
Fodil Elissa + + + + +/- -/+

Arif Hanane + - - - - -
Siouane Amina + + - - - -

Sasoui Safia + + + + +/- +

El ouahadj Hydia - + + + + +

Tayeb Ahmed + + - - - -

Bouziane Narmine + + - + + +

Aisaoui Malia + + + + + +
Bekka Meriem + + +/- + - +

Mikideche + + + - + +
Abdeslam
Allali Chanez + + + + - +
Kacem Maissa + + + - +- +
Objet d’étude : L’interview.
Séquence 2 : Produire une interview.
Séance : Mise en place de la séquence.
Objectifs :

1- Explication de l’objectif de la séquence et ses mots-clés.


2- Production d’un court texte en réinvestissant les pré- requis.

A- Explication des mots-clés  :

1- Produire  : rédiger, écrire.

2- L’interview  :

Il s’agit de l’action d’interroger (l’intervieweur) et d’être interrogé (l’interviewé). Son but peut être journalistique, pour
informer le public des réponses de la personne interviewée.

C’est un entretien avec une personne du monde artistique , sportif , politique ou scientifique à qui l’on pose des
questions soit pour mieux la connaitre , soit pour obtenir des informations sur son métier , ses recherches , ses
expériences afin d’en publier le contenu dans la presse écrite , télévisée ou radiophonique .

L’intervieweur : c’est celui qui pose les questions (journaliste, chroniqueur, etc.…).

L’interviewé : c’est la personne qui répond aux questions.

La visée communicative  :

- Informative.

- informer le public de la vie privée et professionnelle de la personne interviewée.

B- Lancement du sujet de la production écrite (1 er jet) :

Sujet  :

«  L’enseignement de la langue française est le métier que tu voudrais exercer plus tard.

A l’occasion de la journée mondiale de l’enseignant qui correspond au 5 octobre de chaque année, rédige (réalise) une
interview dans laquelle tu demandes à ton professeur de français de te fournir des informations sur sa profession.

Ton interview sera publiée dans le journal du lycée. »


Objet d’étude : L’interview
Séquence : Produire une interview
Support : Document audio-visuel : #MOE - Amel Zen : "J'ai trouvé plus de liberté d'interprétation dans le
Chaâbi"

Source : TV5 MONDE

Objectifs :

1. Développer le sens de l’écoute chez l’élève.


2. Ecouter et comprendre un support audio-visuel (un entretien) afin de prendre notes et le restituer sous forme
de synthèse.

1ère projection:

a) Visualisez la vidéo en mode muet (40 premières secondes) puis complétez les pointillés suivants :
Nom du canal: TV5 monde
Nom de l'émission : MOE  : «  Maghreb Orient Express ».
b) Par quoi cette vidéo commence ? Par une chanson.
c) En vous s'appuyant sur les éléments que vous venez de dégager, donnez quelques hypothèses de sens.

(Libre expression aux élèves).

2ème projection (vérification des hypothèses) :

Vérification des hypothèses :

Activité1 : Complétez le tableau suivant :

QUI ? A QUI ? DE QUOI ? COMMENT ? POURQUOI ?


- Sa carrière
Le journaliste Amel Zen musicale En lui posant des La faire connaitre au
questions public
- Ses projets En l’interviewant

Activité2 : soulignez les bonnes réponses en fonction de ce que vous entendez.


1- Combien de voix entendez-vous ?
* Deux ** Une *** Quatre (soulignez la bonne réponse)

2- Combien de personnes voyez-vous ?


* Une ** Quatre *** Deux (soulignez la bonne réponse)

3- Où se passe l’entretien?
* Dans un plateau ** Dans un stade *** Dans la rue
(Soulignez la bonne réponse)

4) A quel â ge Amel Zen a commencé sa carrière musicale ? À l’â ge de 10 ans

5) Quelle est la ville natale d’Amel Zen ? La ville natale d’Amel Zen est : Tipaza (Cherchal)

6) Dans quel style musical Amel ZEN a trouvé sa liberté d’interprétation ? Le Chaabi …
3ème projection
Activité3 :

1-Les phrases utilisées par le journaliste sont :

A / impératives B / affirmatives C / interrogatives Soulignez la bonne réponse

3- quel est le pronom utilisé par le journaliste pour désigner son interlocuteur ? Pourquoi ?

Le journaliste utilise le pronom « vous  ».

C’est une formule de politesse.

4- Que veut transmettre Amel Zen à la nouvelle génération ?

Amel Zen veut transmettre un message de liberté et créer des passerelles entre hier et aujourd’hui.

Elle veut aussi rendre le patrimoine plus actuel (l’adapter aux nouvelles générations avec de nouvelles
sonorités).

Synthèse : complétez le passage lacunaire suivant par les mots suivant :

Diffusion, chanteuse, interviewé, Maghreb Orient Express, interroge, TV5 monde, questions,
entretien, publication, projets, intervieweur, carrière, journaliste,

Dans l’émission Maghreb Orient Express diffusée sur la chaîne TV5 monde,  le journaliste interroge la
chanteuse  Amel Zen en lui posant une série questions de sur sa carrière et ses projets.

L’interview est un entretien un destiné à la publication ou à la diffusion .Celui qui pose des questions est appelé
journaliste ou bien intervieweur, celui qui répond est appelé interviewé.

Situation d’intégration :

Imaginez que vous êtes un journaliste et votre camarade est Amel Zen.

Reprenez les répliques pour faire une simulation de cette interview.


Interview Avec le Physicien Noureddine Melikechi
Notre première rencontre, nous vous l’avons ramené de l’espace. Oui, de la NASA, nous avons aujourd’hui
l’honneur de converser avec le Dr Noureddine Melikechi, chercheur éminent en physique nucléaire et optique,
membre du plus grand laboratoire de la NASA

Brahim Chougrani : Bonjour Mr.Melikechi,


merci de nous avoir accordé du temps pour
Leurs sources, de regarder les choses en face, de
répondre à nos questions. Et pour commencer,
croire en soi, de se remettre en cause. J’ai eu la
comment vous voyiez le futur quand vous étiez
chance de rencontrer des gens qui m’ont tendues la
petit ?
main, aujourd’hui, à mon tour, je fais de mon mieux
Noureddine Melikechi: je ne me rappelle pas avoir pour en faire autant.
réfléchi sur mon futur. Comme beaucoup d’enfants
B.C : dans le domaine spatial, que leur conseillez-
de mon âge, je passais mon temps à jouer dans la rue,
vous? Et quelles sont les étapes à suivre ?
avec les enfants de mon quartier.
N.M : Pour ceux et celles qui veulent être
B.C :Qu’est-ce que vous vouliez devenir quand
astronautes, je dirais qu’il va falloir travailler pour
vous étiez petit ?
être fort dans les matières scientifiques et
N.M: J’étais intéressé par beaucoup de domaines : la technologiques, être de bonne forme physique, et
biologie, la littérature, les mathématiques….. En avoir de belles capacités de communications orale et
classe de seconde, j’ai eu la chance d’avoir un écrite. Il faut savoir qu’il y a des milliers de
éminent professeur de physique, c'était un éducateur personnes qui rêvent d’être astronautes, mais très peu
hors pair. Il m’a fait aimer la physique et les auront l’opportunité de voyager dans l’espace. Mais
mathématiques. J’ai admiré en lui, sa simplicité, son ceci ne doit pas être un frein car la finalité ne devrait
dévouement et sa passion pour la physique et la pas être le voyage vers l’espace en lui-même mais le
chimie. C’est à partir de là que je commençais à rêver chemin à parcourir.
de devenir professeur de physique.
B.C : Etant jeune qui était votre modèle ? Et
B.C: Quel message vous voulez transmettre ?
pourquoi ?
N.M :L’amour du travail, la nécessité d’apprendre à
N.M : A vrai dire, je n’en avais pas vraiment car travailler dur et en groupe, l’importance de la
l’information ne circulait pas comme aujourd’hui... communication, la nécessité de bien poser des
Notre fenêtre sur le monde extérieur était les livres, questions pour progresser et d’essayer de leur trouver
nos enseignants et la radio. En somme, je peux vous les réponses…
dire que j’étais fasciné par la vie des grands
scientifiques, écrivains et par la vie des personnes qui Mon espoir est que tout le monde soit convaincu que
ont changé le monde en mieux. notre responsabilité est grande, aussi bien dans notre
pays que sur notre planète. Le futur appartient aux
B.C: Selon vous, quel est l’élément le plus jeunes. Il faut apprendre à écouter les jeunes, et pour
important pour réussir ? les écouter efficacement, il faudrait avoir la capacité
N.M : Créer en permanence un changement positif en de les comprendre.
soi.
B.C: Avez-vous rencontré des difficultés ? Et
comment vous surmontez ce genre de situation ? Propos recueillis par Brahim Chougrani,
N.M: Bien sûr que oui. Quant au comment les
surmonter, cela dépend de leur nature. Il est GoldenSBM.dz, le 18 août 2020
nécessaire d’essayer d’identifier et de comprendre
Objet d’étude : L’interview.
Séquence : Produire une interview.
Séance  : compréhension de l’écrit.
Support1 : « Interview avec le physicien Noureddine Melikchi  ».
Source : GoldenSBM.dz, le 18 aout 2020

Objectifs  :

1. Lire et comprendre un texte pour connaitre la structure de l’interview. (sur le plan sémantique et
typographique);
2. Lire et comprendre une interview afin de la restituer sous dorme de synthèse ;

Avant de commencer le cours, je fais un petit rappel de ce qu’on a vu précédemment


A- Eveil d’intérêt :

- Quel est le métier que vous voudriez exercer plus tard ?

B- Observation du para-texte :

Quels sont les éléments périphériques du texte ? 

1. Titre écrit en gras : «  Interview avec le physicien Nouredine Melekchi  ».


2. Source : GoldenSBM.dz (site), nom du journaliste ( Brahim Chougrani) , date : 18 aout 2020 .
3. Nombre de questions : 7 questions.
4. Chapeau : un petit passage (paragraphe) écrit en italique.
5. Typographie (style d’écriture) :

 Caractère gras, caractère fin, caractère italique.


 Les signes de ponctuation apparents : les points d’interrogation.
 Présentation du texte : sous forme de colonnes.

C- Hypothèses des sens :

D’après le para-texte, quel serait le thème traité dans ce texte ?


(Porter au tableau toutes les réponses données par les apprenants)

Réponses attendues :

D’après l’image du texte, cette interview va nous parler de la carrière de Nouredine Melekchi …
D- Lecture silencieuse (vérification des hypothèses de sens)  :

1. Lisez le texte en numérotant les questions et en soulignant les mots et les expressions qui renvoient au mot « 
science  ».
Après la lecture, vérifier les hypothèses de sens (cocher la bonne hypothèse au tableau)

2. complétez le tableau de communication suivant :

Qui ? A qui ? De quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

-Le journaliste -Le physicien -De sa carrière. -En lui posant -Dans le but
des questions. d’avoir des
Ibrahim -Noureddine -De son secret 18 aout 2020 informations
Chougrani Melikchi de réussite -En sur sa carrière.
-De son l’interviewant
parcours
Le champ lexical de «  science  » :

Physique nucléaire, Nasa, mathématiques, professeur de physique, biologie, astronautes, chimie, domaine
spatial …

E-  Lecture analytique :

1. Encadrez la première partie du texte (écrite en italique), dites qu’est-ce qu’elle représente et sur quoi elle nous
renseigne ?
Elle représente le chapeau (on le trouve juste après le titre).
Cette partie (chapeau) nous informe sur l’interviewé (invité : Noureddine Melikchi) / Présentation du
physicien Noureddine Melikchi / le métier de Noureddine Melikchi (chercheur à la Nasa)

2. Mettez entre parenthèses (…) les phrases écrites en gras, qu’est-ce qu’elles représentent ? / quel est le type de
chacune d’elles ?

Elles représentent des questions.


Ce sont des phrases interrogatives car elles se terminent par des points d’interrogation.

3. Mettez entre guillemets « … » les passages écrits en caractères fins. Que représentent ces derniers ?

Ces passages représentent : Les réponses (répliques) de l’interviewé.

4. Par quoi commence le journaliste son interview ?

Le journaliste commence son interview en remerciant le physicien Noureddine Melikchi d’avoir


accepter son invitation.

5. Que représente cette première prise de parole ?

Cette première prise de parole est une formule d ouverture qu’on emploie pour souhaiter la bienvenue
à son interlocuteur

6. Sur quoi porte la première question du journaliste ? Par quel moyen l’a-t-il posée ?

La première question du journaliste porte sur la vision du futur de Noureddine Melikchi .


Il a posé cette question en utilisant le mot interrogatif « comment  » ; il s’agit d’une interrogation
partielle.

7. Que veut savoir le journaliste à travers la deuxième question ? comment est-elle formulée ?

Il voulait connaitre le métier de rêve du physicien quand il était petit.


Elle est formulée en utilisant un mot interrogatif  «  qu’est-ce que  »

8. Dans la troisième question, que voulait savoir l’intervieweur ? comment formule-t-il sa question ?

Le journaliste voulait savoir qui était le modèle de Noureddine Melikichi quand il était petit
(il avait pas un modèle précis. cependant, il était fasciné par la vie des personnes qui ont changé le
monde en mieux).

9. Sur quoi questionne le journaliste le physicien dans la quatrième question ? Comment ?

Dans la quatrième question, le journaliste questionne sur l’élément qui assure la réussite, et selon le
physicien c’est de créer en permanence un changement positif en soi.

Cette question est formulée en utilisant le mot interrogatif « quel » (interrogation partielle)
10. Sur quoi Noureddine Melikchi est questionné dans la cinquième question ? Comment cette interrogation est
formulée ?

Dans la cinquième question, le physicien est questionné sur les difficultés qu’il a rencontré dans sa
carrière et comment il les a surmonté et comment il les a surmonté.

La première partie de la question est formulée par «  inversion de sujet » et c’est une question qui
implique une réponse par « oui » ou non (une question totale), par contre la deuxième partie est
formulée en utilisant le mot interrogatif «  comment  » , c’est une interrogation partielle car elle appelle
une justification .

11. Sur quoi interroge Brahim Chougrani son invité dans la sixième question ? comment cette dernière est
formulée ?

Dans la sixième question, Brahim Chagrouni interroge Noureddine Melikchi sur le domaine spatial.
La première partie de la question est formulée par inversion (sujet – verbe) et la deuxième à travers le
mot interrogatif «  quelle  »

12. Dans la septième question, que demande le journaliste à l’invité ?

Dans la septième question, le journaliste demande à l’invité de transmettre un message d’espoir aux
jeunes.
Le message du physicien : l’amour du travail ; la nécessité d’apprendre, etc …
Cette question est formulée en utilisant le mot interrogatif « quel », c’st une question partielle.

13. Le journaliste, pose-t-il d’autres questions ?


Non, le journaliste ne pose pas d’autres questions.

14. Par quoi termine le journaliste son interview ?


Le journaliste termine son interview en remerciant le physicien Noureddine Melikchi et en lui
souhaitant une bonne continuation.

15. Que représente la dernière réplique du journaliste ?

La dernière réplique marque la fin de l’interview, c’est une formule de clôture.

16. Pensez-vous que cette interview restitue fidèlement les propos tels qu’ils ont été tenus dans la réalité ? Justifiez
votre réponse.

Les propos ont été visiblement reformulés. Aucune marque de l’oral n’y figure.

17. Qu’utilise le journaliste comme pronom personnel en s’adressant à son invité ? Justifiez son emploi.

Le journaliste a employé le pronom «  vous », c’est une marque de politesse.

F- Synthèse :
Complétez le passage lacunaire suivant à l’aide de ces mots :

Parole, interviewé, interview, interroge, intervieweur, journaliste, gras

«  Dans cette interview, Le journaliste Brahim Chougrani (intervieweur) interroge le grand physicien
algérien Nouredine Melekchi (’interviewé) sur sa carrière et ses rêves d’enfance .

Cette interview est composée de questions suivies de réponses écrites en gras et marquée par des tirets pour
Montrer la prise de parole. »
G- Situation d’intégration partielle :

Quel message d’espoir voudriez-vous tranmettre à votre camarade qui veut arrêter ses études ?
A partir de l’analyse faite précédemment, complétez le tableau suivant :

1.

Parties du texte Contenus

Le chapeau Présentation du physicien :


Il nous renseigne sur son métier : chercheur éminent en physique nucléaire
et optique, membre du plus grand laboratoire de la Nasa

Formule Le journaliste remercie l’invité.


d’ouverture

Corps de
l’interview La vision du futur … / Emploi du mot interrogatif « comment »
 Question 01 (interrogation partielle)
Le métier de rêve du physicien quand il était petit / utilisation «  qu’est ce
que »/ partielle
Le modèle de Noureddine Melikchi quand il était petit / emploi du mot
 Question 02
interrogatif «  qui » / partielle
L’élément qui assure la réussite selon le physicien / utilisation du mot
 Question 03 interrogatif «  quel » / partielle
Les difficultés que Noureddine Melikchi a rencontré et comment il les a
 Question 04 surmonté / la première partie de la question : totale (inversion sujet-
verbe) , la deuxième partie ( partielle ) utilisation du mot interrogatif « 
comment  »
 Question 05
Le message que Noureddine Melikchi veut transmettre aux
jeunes /Partielle (utilisation du mot interrogatif «  Quel  »)

 Question 06

 Question 07

……formule de Le journaliste sougaire une bonne continuation au Dr Noureddine


clôture Melikchi
……………………
Objet d’étude : L’interview.
Séquence : Produire une interview.
Séance  : compréhension de l’écrit.
Support2 : « Interview d’un scientifique : M. Yves Rossetti  ».
Source : www.lewebpedagogie.com/

Objectifs  :

1. Lire et comprendre une interview afin de repérer la visée communicative ;

A-Eveil d’intérêt :

- Rappel des cinq sens principaux chez l’être humain ; le Gout, l’Odorat, le Oui, le Toucher, la Vue

B- Observation du para-texte :

Observez le texte, puis relevez les éléments périphériques :

1. Titre écrit en gras : « Interview d’un scientifique: M. Yves ROSSETTI  ».


2. Source : D’après : www.lewebpedagogique.com/
3. Nombre de questions : 5 questions.
4. Chapeau : aperçu sur les circonstances du travail et sur l’invité. .
5. Typographie (style d’écriture) :

 Caractère gras, caractère fin, caractère italique.


 Les signes de ponctuation apparents : les points d’interrogations.

C- Hypothèses des sens :


D’après les éléments que vous venez de relevez, quel serait le thème de cette interview ?

Réponses attendues :

D’après l’image du texte, cette interview va nous parler de : le toucher chez les aveugles …

Porter, au tableau, quatre hypothèses proposées par les apprenants.

(NB : accepter toutes les réponses justes données par les élèves).

D- Lecture silencieuse (vérification des hypothèses de sens) :

Lisez le texte en numérotant les questions, puis répondez aux questions suivantes :

3. complétez le tableau de communication suivant :

Qui ? A qui ? De quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Informer les
Les journalistes Le scientifique Le toucher chez 9 janvier 2016 En interviewant lecteurs sur
M. Yves Rossetti les aveugles Le toucher
( trois lycéens ) chez
l’aveugle
Activité : 1

1-Quel est le thème commun entre les questions posées ?

Le toucher chez l’aveugle.

La carrière du scientifique interviewé.

Les capacités cachées d’une personne aveugle.

2-Quel est le rô le de la toute première partie du texte ?

C’est le chapeau, il nous informe sur les circonstances de ce travail, objectif, cadre, lieu, temps,…..

Activité 2

1-Afin d’obtenir le plus d’information les intervieweurs emploient deux types de questions  « fermée » et « ouverte »
reconnaissez-les dans l’interview, écrivez devant chaque question son type.

1/fermée 2/fermée/ouverte.

3/fermée 4/ ouverte. 5/ fermée.

Activité 3 :

Répondez par ‘vrai’ ou ‘faux’ :

1-Le toucher est bien très développé chez une personne aveugle ….. Vrai

2-Finalement le toucher ne peut pas remplacer complètement la vue chez les aveugles Vrai.

3- Il existe trois types de toucher faux

4-Le scientifique explique, objectivement, en répondant au questionnaire…Vrai

Activité 5 : La visée communicative de cette interview est :

1/appeler les gens à prendre soin des personnes aveugles.

2/informer les lecteurs de la performance du toucher chez la personne aveugle.

3/convaincre les gens de l’importance du toucher chez l’aveugle.

(Soulignez la bonne réponse)

Activité de synthèse : Répond brièvement à cette question :

---Pourquoi le toucher est-il si aigu et développé chez la personne aveugle ? Parce que le toucher est un sens très
utilisé, donc, plus développé, chez la personne aveugle.
Interview d’un scientifique: M. Yves ROSSETTI
Durant notre TPE, nous avons eu la chance de rencontrer un scientifique M. Yves ROSSETTI qui a mené de
nombreuses recherches sur le toucher chez les aveugles. Nous le remercions encore une fois de nous avoir reçu et
répondu à nos questions.

Q1 WP: Lorsqu’un aveugle touche un objet, se l’imagine-t-il dans sa tête?


– Oui, il se l’imagine mais il ne se le représente pas comme nous: l’imagerie motrice intervient: c’est
la capacité à construire une représentation mentale d’un objet (...). De plus, toutes les images ne sont
pas forcément visuelles.
Q2 WP : Est ce que les aveugles développent un toucher plus performant que les autres ? Et
comment font-ils pour le développer ?
– Quand on utilise un sens on développe de l’acuité, c’est-à -dire de la sensibilité ; qu’on soit aveugle ou
non car le cerveau utilise plus de neurones ce qui permet une meilleure précision. On peut prendre
l’exemple des experts en soie qui savent reconnaître la bonne qualité ou non de la soie au toucher du
faite de l’acuité de ce sens.
En effet, les personnes aveugles ont un toucher plus performant et plus développé car ils
l’utilisent beaucoup plus que nous.
Q3 WP: Est-ce que le toucher est considéré comme un sens plus performant que les autres ?
--La question de la hiérarchie des sens est une grande question posée depuis l’antiquité. Mais on ne
peut pas classer les sens car ils ont chacun des spécialités différentes. On peut faire un classement de
spécialisation; la vision va nous apporter un sens de l’espace: la profondeur, la hauteur, la lumière, les
ombres, les couleurs vont être codés simultanément (…).
Q4 WP: Quel genre de toucher y a-t-il ?
– Il existe deux touchers: le toucher est qualifié de passif lorsque quelqu’un vous touche et il est
qualifié d’actif lorsque c’est nous qui touchons. Il code alors deux informations: la position de l’objet
que l’on touche et il analyse ce que l’on touche.
Q5 WP: Pour finir, on voudrait bien savoir si le toucher peut remplacer la vue chez les
aveugles ?
– Non, pas complètement car chaque sens a ses propres qualités sensorielles qu’un autre ne pourra
jamais totalement posséder.

D’après : www.lewebpedagogique.com/

Propos recueillis par trois lycéens (lycée Ampère) publiéle : 9 janvier 2016
Objet d’étude : L’interview.
Séquence 2 : Produire une interview.
Séance : production orale.

Objectifs :

1. Construire des phrases interrogatives  ;


2. S’exprimer oralement en tant qu’interviewer (poser des questions)

A / Phase de sensibilisation :

-Annoncer les objectifs de la séance et expliquer son déroulement. (L’objectif ici, est de reprendre le
sujet proposé au début de la séquence sur lequel les élèves ont rédigé, et le reproduire à l’oral)

- faire un rappel de ce qui a été fait précédemment


(Séance de compréhension de l’oral)

B / Rappel du sujet /production orale  :

Sujet :
« «  L’enseignement de la langue française est le métier que tu voudrais exercer plus tard.

A l’occasion de la journée mondiale de l’enseignant qui correspond au 5 octobre de chaque année, rédige (réalise) une
interview dans laquelle tu demandes à ton professeur de français de te fournir des informations sur sa profession.

Ton interview sera publiée dans le journal du lycée. ?»

L’interviewer L’interviewé Ils font quoi ?


L’élève Le professeur Poser des
de français questions
Sur quoi ? Dans quel but ? Comment ?
(thème de
l’interview)
L’enseignemen Faire connaitre En construisant
t de la langue le métier des phrases
française d’enseignant interrogatives
(note :le tableau A (qui doit être repris au tableau) va fixer de façon concrète la tâche attendue de l’apprenant)

C / Elaboration du plan :

Tableau B :
Genre d’informations Mot interrogatif qu’on
demandées peut employer
Réponse 1 : définition Quelle, qu’est-ce que,
de l’enseignement. c’est quoi…
Réponse 2 : les Quels sont …
avantages du métier.
Réponse 3 : les Quels sont
difficultés du métier.

D / Présentation orale :

Présenter les questions oralement (l’apprentissage pertinent est de reformuler les questions en variant les
mots interrogatifs)

E / Confrontation et évaluation :

- Laissez dans un premier temps les apprenants se corriger mutuellement.


Dans un second temps, l’enseignante intervient pour corriger la prononciation, les erreurs de conjugaison, de
lexique, de la syntaxe de la phrase, l’intonation, le mal dit…etc.
Grille de l’auto-évaluation Oui Non

- j’ai respecté la consigne


- j’ai bien prononcé
- j’ai respecté les signes de ponctuation
- j’ai gardé mon rô le tout au long de la présentation de
l’interview
- j’ai respecté la structure de l’interview
- j’ai utilisé des phrases interrogatives

Vous aimerez peut-être aussi