Vous êtes sur la page 1sur 4

Les types de raisonnement

Introduction

Raisonner : Association logique d'idées qui conduit à un constat.


Enchaînement ou articulation des idées, constitutif de la pensée discursive.
Raisonnement : Une suite de propositions liées les unes aux autres et qui suit
un mode d’enchaînement particulier afin d'aboutir à une conclusion.

1- Le raisonnement par déduction:

Ce type de raisonnement se fait à partir d'une situation générale pour en arriver à


des cas particuliers. Des faits reconnus, des règles générales me permettent de
prédire ce qui peut arriver et la vérification se fait par l’observation prévisible
des résultats.
Le raisonnement déductif va du général au particulier. Il tire les conséquences
d'une loi, d'un principe, d'une règle générale et les applique à un cas
particulier.
Exemple 1:
Les hommes ont toujours cru remédier à l'ignorance des choses en inventant
des mots auxquels ils ne purent attacher un vrai sens. (...)c'est ainsi que des
Spéculateurs , en créant des mots et multipliant les êtres, n'ont fait que se
plonger dans des embarras plus grands que ceux qu'ils voulaient éviter, et
mettre des obstacles aux progrès des connaissances.
Le général : Les hommes ont toujours cru remédier à l'ignorance des choses
en inventant des mots auxquels ils ne purent attacher un vrai sens. (...)
Le particulier : c'est ainsi que des spéculateurs , en créant des mots et
multipliant les êtres, n'ont fait que se plonger dans des embarras plus grands
que ceux qu'ils voulaient éviter, et mettre des obstacles aux progrès des
connaissances.
Exemple 2
La démarche à suivre dans ce type de raisonnement se fait en trois étapes, la
procédure est la suivante :
Etape1 : On présente l'objet de la démonstration.
Exemple : Nécessité de protéger le loup rouge.
Etape 2- On conduit la démonstration en deux étapes expliquer le problème
d’une part et exposer les solutions d’une autre part :

1
Faculté des Sciences Semlalia Langue et terminologie
Bouchra ATCHA
a- En expliquant le problème ;
Le loup rouge est un animal menacé de disparition du point de vue de
la connaissance, son étude peut révéler des caractéristiques qui ne sont
pas encore découvertes. Il est dépositaire de gènes d'une sous espèce
disparue.
b- En exposant les solutions et en les évaluant.
Le réintroduire en masse sur des territoires occupés par le coyote.
Risque d'hybridation réduit.
Déplacer ou exterminer les coyotes
Pas d'hybridation, mais solution trop radicale.
Etape 3 : On tire la conclusion du raisonnement.
Une espèce à préserver peut l'être à plusieurs titres.

2- Le raisonnement par analogie.

Définition.
Le raisonnement par analogie procède par comparaison ou rapprochement des
éléments appartenant a des domaines distincts. Il permet de faire apparaître les
ressemblances et les divergences entre ces éléments (deux ou plusieurs)
soumis à l'analyse.
Ce type de raisonnement établit un rapport entre deux domaines et en montre
les ressemblances. De ce rapprochement nait une compréhension éclairante du
nouveau concept comparé. Ce type de raisonnement s'appuie sur des images, des
comparaisons qui démontrent suffisamment de similitudes pour prévoir la nature
de l’objet dont on cherche à comprendre.

Exemple :
On peut le schématiser ainsi :
Etape1 : on présente l'objet de la démonstration.
Déterminer le rôle de l'environnement social dans le comportement du
chimpanzé.
Etape 2- on conduit la démonstration en établissant des parallèles entre les
différents éléments étudiés.
Décrire le comportement des bébés chimpanzés soumis à une série de tests.
Établir les différences et les ressemblances.
Etape 3- on tire la conclusion de l'analyse.
Une forte influence du milieu social.

3-Le raisonnement par hypothèse

Raisonnement par hypothèses : Dans ce type de raisonnement l'auteur


s'interroge sur les causes d'un phénomène observé et apporte des réponses
sous forme d'hypothèses qui seront ensuite soumises à la vérification pour
ne retenir que celle qui fournira l'explication la plus satisfaisantes aux
observations décrites.
On peut schématiser ce type de raisonnement ainsi :
Exemple :
Etape 1 : on présente l'objet de la démonstration.
Que signifie la hausse régulière des scores obtenus aux tests d'intelligence ?
Etape 2 : on conduit le raisonnement en formulant des hypothèses pour
expliquer le phénomène.
Hypothèse 1 : l'influence de la scolarité.
Vérification 1 : les expériences menées ne permettent pas de conclure que la
scolarité est déterminante.
Hypothèse 2 : la modernisation.
Vérification 2 : la modernisation ne contribue pas à développer qu'un certain
type d'aptitude mentale : l'analyse visuelle.
Etape 3 : on tire la conclusion de l'analyse.
On ne peut pas affirmer que nous sommes plus s intelligents que les
générations précédentes, même si nos aptitudes mentales ont évolué.

4- Le raisonnement par induction.

Définition
Le raisonnement par induction part d'un fait particulier pour arriver à
l'énoncé d'une loi générale.
Exemple :
Comme tous les types de raisonnements le raisonnement inductif se fait en
trois étapes :

3
Faculté des Sciences Semlalia Langue et terminologie
Bouchra ATCHA
Etape 1 : On présente l'objet de la démonstration.
A jeun, les herbivores adoptent un régime alimentaire carnivore.
Etape 2 : On conduit la démonstration en décrivant les différentes étapes de
l'expérience.
Le lapin est nourri d'herbes : son urine est trouble et alcaline.
Le même lapin est soumis à l'abstinence son urine devient claire et acide.
L’expérience est répétée plusieurs fois avec les mêmes résultats.
L’expérience de l'abstinence est testée sur le cheval avec des résultats
identiques.
Etape 3- On tire la conclusion de l'analyse.
Proposition générale dégagée à partir de cas observés : "A jeun tous les
animaux se nourrissent de viande."

Vous aimerez peut-être aussi