Vous êtes sur la page 1sur 8

Besoins des chevaux 

- Contact social (friends)


- Fibre 16-18h / jour (food)
- Déplacement : 20-30km / jour (freedom)

Travail au sol impératif pour éviter les « explosions » qui mettent en danger suite à une absence de
déplacement

Biomécanique + mental

Ethologie appliquée : milieu naturel : hiérarchie, budget temps, social, relationnel

Différence cerveau cheval/ homme : cortex préfrontal : analyse très différente

Similaire : reptilien, limbique, gestion corps

Problématique de punition : raisonnement, analyse dont le cheval n’a pas

Notion de morale : notion humaine

Le cheval n’est pas capable de savoir ce qui est correct ou incorrect

Manière de se mettre en place de façon positive : sans violence etc.

Aller vers l’équitation éthique

Monter un cheval : cruel : oui si c’est mal fait non si c’est bien fait

Nose band : trop fermé, douloureux : mal

Augmenter un niveau de connaissance + conscience + élevé = + éthique

Le problème est rarement le problème : le problème est notre attitude envers le problème, travailler
ailleurs, enlever la pression autour du problème (exemple bache)

Le problème est un absence d’éducation et de compréhension de l’homme

Non un cheval ne fait pas de bêtises

Anthropomorphisme : égocentre de l’homme, mettre le cerveau de l’homme dans le cheval

- Interpréter les betises comme des betises et punir


- Mettre des couvertures : pas besoin quand il fait 10°C si pas tondu etc
- Il fait froid : mettre en boxe NON
- Non respectueux : il n’a pas la notion de respect : juste mal éduqué : donc faute de l’humain
Ampathie : mettre à la place du cheval en étant un cheval : traiter un cheval comme un cheval

Capacité de se remettre en question

Changer le comportement de l’homme, changer sa vision avant de changer les enrenements etc

Respecter la nature du cheval

Utiliser l’envie du cheval : travailler sur le plat, sauter un obstacle et stoper

Faire d’une chose qui sera confortable pour le cheval

Faire que notre idée soit son idée

ATTENTION croyances : émotion : s’occuper du cœur mais du cerveau aussi

Laisser le cheval tester pls comportements, et si bonne solution : féliciter

Eduquer le cheval correctement

Quand on travaille ac les chevaux, ne rien prendre personnellement !!!!

Se remettre en question au lieu de mettre un blame sur le cheval

LEADER RESPECT HIERACHIE

- Andy a publié un livre il y a 15 ans mais il n’est plus d’accord avec lui

Carnivore vs herbivore :

- Si herbivore n’évite par le carni : meurt


- Si carni n’obtient pas l’herbi : meurt
- Carnivore : renforcement + (qq à manger)
- Herbivore : renforcement - : pression renes ou jambes : action et enlever la pression, c’est
l’enlèvement de la pression qui fait que le cheval apprend
- Pression va motiver, l’enlèvement va l’éduquer
- Donc timing important
- Notion d’inconfort et confort

Origines : arabe , anglo etc bases chevaux africains : fuirent avat de réfléchir // Europe : donner coup
de pied avant de fuir

Selon les prédateurs : félins ou canins (loups)

Si on veut contrôler l’esprit on contrôle d’abord ses pieds, si on occupe ses pieds, on occupe son
esprit
Chevaux froids : sur les lignes droites

Chevaux chauds : travailler sur les cercles

ASSOCIATIONS

- Attractives : tondeuses, van


o Travail ailleurs sauter l’obstacle et laisser le cheval gagner
- Aversifs :
o Dose de pression : rivière : aggraver le problème : descendre travail en main longer le
cheval vers la rivière = enlevt pression

Attractives = soustractives : renforcement négatif : enlever la pression

Aversif : trop de pression donc pas confortable

S’occuper des objectifs du cheval en first pour obtenir les notres

HISTOIRE HANS LE MALIN :

- Le cheval est capable d’apprendre par association


- Mais pas de compter par exemple
- Capable de répondre aux aides fines

Désensibilisation : associer l’anti mouche ac le renforcement positif ac une habituation

Mais pas d’habituation à la pression du licol ou bouche dure etc

Associatif : très sensible ac des aides légères mais qu’il n’ait pas peur

L’animal devient opérateur de son environnement, humain ,chambrière


L’homme a l’impression de gérer le cheval et le cheval a l’impression de gerer l’homme

Réduire les aides vers les signaux non aversifs : au lieu de tirer sur les renes : WOW pour arreter ou
bloquer l’assiette : aides très légères

TIMING très précis : WOW et arrêter dans les 4 sc qui suivent

On ne conditionne pas dans le non associatif : si sangler et cheval bouge : ne pas arreter, enlever la
pression si le cheval s’arrete

Eviter de conditionner un comportement qu’on ne veut pas

Le stimulus va etre remplacer par un signal

Le renforcement – n’est pas mauvais : pression : réponse ok : enlèvement

Quand on remplace les aides par les signaux : avance le bassin le cheval avance, changer le poids du
corps : cheval tourne

Réponse de base doit être solide : si humain a contrôle des pieds (avancer, reculer, isoler les épaules
et les hanches), l’environnement ne contrôlera pas les pieds

Renforcement + : pas que donner un bonbon : savoir comment l’utiliser TIMING précis, attitude du
cheval précis

Intraverti extraverti cerveau gauche cerveau droite : HUMAIN

Cheval : un cerveau .

Ces termes là sont des croyances si c’est appliqué par les chevaux (surtout aux USA) ce ne sont pas
des sciences équines

Mythes, croyances appliqués aux chevaux : inexactes

Croyance + attirant que les sciences pour les humains

La sensibilité, fuite etc : pas cerveau droit mais sciences des origines selon les prédateurs (félins ou
canins)

Motivation : enlever l’aversif, obtenir l’attractif

Renforcement négatif : mathématique et non « émotionnel »

Claque : renforcement positif car ajout d’un mouvement etc et non positif dans le sens émotionnel

Eviter punition mais résoudre problème conséquence : si cheval mords : c’est qu’il est frustré :
enlever la frustration. Le problème n’est pas le problème c’est la conséquence
Maintenir la réponse : même sans pression : pression pour aller au trot enlèvement et il maintient

Eduquer à maintenir la réponse au lieu de maintenir la pression

PRINCIPE DE PRESSION :

- Exclusif 1 pression = 1 pression


- Progressif : faible au début ++ après
- Enlèvement si réponse ok

Même les erreurs sont des essaies

Ce n’est pas grave si c’est une mauvaise réponse

Nos objectifs pour le cheval n’ont aucune importance

Je vais monter le cheval, il bouge il bouge il bouge : je continue. S’il s’arrête je ne monte pas je félicite

Féliciter : gratter plutôt que frapper l’encolure

LES PRINCIPES ISES : ne pas utiliser des aides contraires ou maintenir sans arrêt la demande

Webinaire du 03/09/2020

Devenir enseignant en équitation éthologique


Théorie d’apprentissage : sur quels gestes il faut une réaction ou non

Vous aimerez peut-être aussi