Vous êtes sur la page 1sur 10

une histoire détournée par les élèves de CE1/CE2

de la classe de Madame Renaud


à l’école primaire de Saint-
Saint-Riquier-
Riquier-ès-
ès-plains

année scolaire 2012/2013


circonscription de Saint-Valery-en-Caux
Descriptif du projet
Chaque lundi, une illustration d’un des ouvrages de « Blanche Neige » sera proposée aux classes.
Elle s’accompagnera d’une consigne d’écriture particulière et d’une contrainte.
L’ordre de réception des illustrations correspondra à la chronologie de l’histoire.

Chapitres Propositions d’écriture Ouvrage/support

1er chapitre : Vous devez raconter le début de l’histoire : « Blanche Neige »


situation de - la naissance de Blanche Neige, raconté par
Joséphine Poole
départ - la mort de sa mère illustratrice Angela Barrett
p.3 Vous devrez aussi expliquer pourquoi Blanche Neige s’appelle ainsi et la décrire. Editions Kaléidoscope
2ème chapitre : Continuez en inventant la formulette qu’utilise la reine pour parler au miroir. « Contes de Grimm (2) »
Illustrés par
le miroir Poursuivez ensuite l’histoire avec les dialogues entre la reine et son miroir. Anastassija Archipowa
p.4 Expliquez pourquoi la reine déteste Blanche Neige et ce qu’elle décide de faire. Editions Albin Michel jeunesse
Racontez ce qui se passe jusqu’à ce que les nains la trouvent dans un de leurs lits.
3ème chapitre : « Blanche Neige »
Pour cela, vous utiliserez des connecteurs spatiaux permettant de se représenter les lieux.
Chez les nains illustrations d’Eric Battut,
Vous pourrez ajouter un plan si vous le souhaitez. éditions Didier jeunesse
p.5
Puis, faites dire une phrase à chacun des nains que vous voyez sur l’illustration.
« Blanche Neige »
d’après l’œuvre
des frères Grimm
Vous voyez trois illustrations correspondant aux trois moments durant lesquels la méchante Editions Lito
4ème chapitre : Reine a voulu tuer Blanche Neige.
La méchante A vous de compléter : « Blanche Neige »
illustrateur Bernadette
Reine - les bulles des 3 vignettes de cette bande dessinée Editions Nord-Sud
p.6 - les bulles de narration entre ces 3 vignettes
« Blanche Neige »
raconté par Joséphine Poole illustratrice Angela Barrett
Editions Kaléidoscope

5ème chapitre :
la A vous de rédiger ce texte depuis le moment où le prince a rencontré les 7 nains près du « Les contes de Jacob et Wilhelm Grimm »
illustrations de Philip Grot Johann et Robert Leinweber
« dévoration » cercueil de Blanche Neige jusqu’au jour du mariage. Editions Jean de Bonnot
p.7
C’est la situation de départ...
Vous devez raconter le début de l’histoire :
- la naissance de Blanche Neige,
- la mort de sa mère
Vous devrez aussi expliquer pourquoi Blanche Neige s’appelle
ainsi et la décrire.

Il était une fois un roi et une reine qui vivaient dans un château très beau et immense. Ils étaient contents car ils allaient avoir une petite fille.
Un jour, alors que la reine donnait naissance, elle mourut. Le roi était très triste car sa femme était morte.
Le roi décida de donner un nom à sa petite fille. Il l’appela « Blanche-Neige » car son teint était blanc comme de la neige.

Les années s’écoulèrent et Blanche Neige grandissait de plus en plus.


Blanche-Neige était très belle et magnifique : ses lèvres étaient rouges comme la couleur d’une rose, ses cheveux étaient noirs comme de
l’ébène, ses yeux étaient bleu ciel et pétillaient. Elle avait de jolies pommettes roses, de petites taches de rousseur.
Elle était grande et faisait 1, 80m.
Elle était coquette et mettait toujours des belles robes (elle avait une belle garde-robe) et de beaux colliers. Elle adorait les boucles d’oreilles
parce que c’étaient celles de sa mère. Elle avait ainsi un souvenir et porte-bonheur sur elle.
Elle était belle comme un soleil !
Elle était aimable et gentille. Elle ne savait pas dire non. Elle était douce comme un agneau. Elle avait du caractère, était bavarde.
Elle adorait la nature et les animaux.
« Au bout d’une année, le roi se remaria avec une femme très belle mais qui
était si fière et si orgueilleuse qu’elle ne pouvait souffrir d’être surpassée en
beauté. Elle possédait un miroir magique. Chaque fois qu’elle allait s’y
contempler, elle demandait :… »

Continuez en inventant la formulette qu’utilise la reine pour parler au miroir.


Poursuivez ensuite l’histoire avec les dialogues entre la reine et son miroir.
Expliquez pourquoi la reine déteste Blanche Neige et ce qu’elle décide de faire.

- Mon cher miroir, mon cher miroir magique, dis-moi qui est la plus intelligente, la plus magnifique, la plus mignonne, la plus gentille de
toutes les princesses, de toutes les reines de la Terre entière ?
- La réponse ne va peut-être pas te plaire.
- Pourquoi ça ne me plairait pas ? Mon cher miroir, mon cher miroir magique, dis-moi qui est la plus intelligente, la plus magnifique, la
plus mignonne, la plus gentille de toutes les princesses, de toutes les reines de la Terre entière ?
- Ca ne te plairait pas parce que c’est quelqu’un d’autre.
- Alors qui c’est ?
- C’est une personne qui a le teint blanc comme de la neige, les lèvres rouges comme une rose, les cheveux noirs comme de l’ébène et
les yeux bleus pétillants comme le ciel.
La méchante et affreuse belle mère répondit :
- Quoi ? C’est Blanche-Neige la plus belle ! Ca ne serait pas moi la plus belle ? Maudit miroir !
Furieuse, la Reine entra dans une colère terrible et jeta son miroir magique par terre. Le miroir se brisa en mille morceaux.
Elle se creusa la tête et réfléchit à un plan afin de redevenir la plus belle de tout le royaume. Elle hésita entre ordonner à un chasseur
d’amener Blanche-Neige dans une forêt ou de la jeter dans une rivière pleine de marécages. Elle décida que le chasseur l’amènerait dans la
forêt et la tuerait .Elle pensa aussi à ce qu’elle dirait au roi. Elle eut l’idée de lui dire que Blanche-neige était partie dans la forêt et qu’elle
s’était peut-être perdue.
Racontez ce qui se passe jusqu’à ce que les nains la trouvent
dans un de leurs lits.

Pour cela, vous utiliserez des connecteurs spatiaux permettant


de se représenter les lieux. Vous pourrez ajouter un plan si vous
le souhaitez.

Puis, faites dire une phrase à chacun des nains que vous voyez
sur l’illustration

Blanche-Neige était dans la forêt toute seule.


Elle avait peur des animaux. La nuit commençait à tomber. Elle était beaucoup fatiguée. Elle avait très faim. Elle avait très froid. Elle se mit à
courir pour trouver un chemin qui lui permettrait d’arriver à une maison qui lui servirait d’abri. Sur le chemin, il y avait beaucoup de cailloux et
de boue ainsi que des buissons et des ronces. Elle se faisait griffer. Elle commençait à se diriger à gauche, à droite…elle avait l’impression
de tourner en rond. Les arbres lui cachaient la vue. Devant elle se tenaient des grands sapins. Il commençait à faire presque nuit. On aurait dit
des monstres terribles.
Au loin, Blanche-Neige aperçut une lueur. Elle s’approcha tout doucement. Elle découvrit une maisonnette. Elle frappa à la porte une fois,
deux fois, trois fois et personne ne répondit. Elle se permit d’entrer car elle était très fatiguée. Elle vit une table avec sept petites chaises, sept
bols, sept petites cuillères et sept petits verres. Sur la table, il y avait aussi une belle nappe en velours. Elle s’assit un peu. Puis, elle
commença à manger la soupe. Ensuite, elle monta les escaliers. Elle trouva sept petits lits où il y avait marqué des prénoms dessus :
Dormeur, Atchoum, Simplet, Grincheux, Timide, Joyeux et Prof ! Elle alla sur un des lits et s’endormit.

Les nains avaient fini leur travail et ils rentraient chez eux. Ils virent la porte ouverte et s’arrêtèrent tout à coup.
- Ah, la porte est ouverte ! Elle a dû s’ouvrir avec le vent, dit Prof.
Ils entrèrent dans la maison et Grincheux dit :
- Nous n’avons plus de soupe. Elle a disparu notre soupe ! On l’a mangée ! Qui a bu notre soupe ?
Timide dit :
- Je n’ai même plus une goutte d’eau dans mon verre !
Dormeur dit :
- Je suis très fatigué, je monte pour me reposer.
Il monta les escaliers et dit :
- Ah ! regardez ! Il a quelqu’un dans mon lit ! Montez vite voir !
Ils arrivèrent et virent une jeune !fille très belle. Joyeux dit :
- Qu’est-ce qu’elle est belle !
- Qu’elle est belle !
Simplet dit :
- Oh !
Timide dit :
- Chut, elle dort ! Il ne faut pas la réveiller.

Le chemin du bois jusqu’à la maison des sept nains. L’intérieur de la maison des sept nains.
Vous voyez trois illustrations correspondant aux trois moments durant lesquels la méchante Reine a voulu tuer Blanche Neige.
A vous de compléter :
- les bulles des 3 vignettes de cette bande dessinée
- les bulles de narration entre ces 3 vignettes

Un peu plus tard, Blanche-Neige se réveilla et elle aperçut les sept nains. En voyant les sept nains autour d’elle, elle sursauta.
Prof lui demanda ce qu’elle faisait là et Simplet lui demanda comment elle s’appelait.
Elle répondit qu’elle s’appelait Blanche-Neige et leur raconta sa longue histoire. Sa mère était morte à sa naissance et son père s’était remarié
avec une affreuse, méchante et abominable belle-mère qui essayait de la tuer parce qu’elle était plus belle qu’elle, selon le miroir magique.
Les nains lui demandèrent de rester chez eux. Blanche-Neige accepta.
Le lendemain matin, les sept nains partirent travailler à la mine et avant de partir, ils lui dirent de surveiller la maison et de n’ouvrir à personne
car la Reine pouvait se transformer en méchante sorcière ou en vieille dame.

Bonjour jeune dame !


Que fais-tu ma petite ?
Je vends de la dentelle. Veux-tu en
essayer ?

Les sept petits nains m’ont dit de ne


pas parler aux inconnus, mais comme
tu as l’air gentille, je veux bien te
laisser rentrer.

L’affreuse sorcière rentra et lui enfila les lacets. Elle serra de toutes ses forces si bien que Blanche-Neige s’évanouit.
La belle-mère crut que Blanche-Neige était morte.
Les nains rentrèrent à ce moment là de la mine et trouvèrent Blanche-Neige au sol, inanimée.
Ils prirent une paire de ciseaux et coupèrent les lacets. Blanche-Neige ouvrit les yeux et se réveilla.
Blanche-Neige leur expliqua ce qui s’était passé.
Les sept nains lui dirent de ne jamais ouvrir la porte à personne, même aux vieilles dames, car l’affreuse belle-mère était capable de se
transformer en vieille dame gentille.
Un peu plus tard….l’affreuse belle-mère transformée en une vieille dame arriva à la maison des sept nains et voulut empoisonner Blanche-
Neige. La vieille sorcière avait fabriqué la veille au soir une potion empoisonnée et plongeait un peigne en or et en diamants dedans.
Elle l’avait mis dans un linge blanc et l’avait apporté avec elle à la maison des sept nains.

Bonjour ! Veux-tu un peigne en or avec


des diamants ?

Si tu n’as pas le droit d’ouvrir la porte,


penche toi alors par la fenêtre et je te
peignerai les cheveux. Je n’ai pas le droit d’ouvrir la porte aux
inconnus.

Oui, je veux bien.

Blanche-Neige se pencha à la fenêtre et l’affreuse belle-mère la coiffa. Blanche-Neige s’évanouit, empoisonnée avec le peigne coincé dans sa
chevelure.
En rentrant du travail, les sept nains virent Blanche-Neige évanouie. Ils crurent qu’elle était morte. Ils trouvèrent le peigne dans ses cheveux et
le lui retirèrent avec précaution.
Ils lui dirent alors de ne plus ouvrir la porte, ni même de se pencher par la fenêtre, sinon l’affreuse Belle-Mère pourrait revenir.
Un peu plus tard, revenue au royaume, elle interrogea son miroir qui lui répondit que c’était Blanche-Neige la plus belle.

Bonjour, mon bel enfant !

Je n’ai pas le droit d’ouvrir la


porte, ni de me pencher à la C’est dommage, j’ai des pommes
fenêtre. appétissantes à te donner.
Moi, je mange le blanc et toi tu
Non, je n’ai pas le droit d’en mangeras le rouge.
manger.

D’accord.

Elle croqua la pomme et poussa un grand cri…..Elle tomba à terre comme morte.
Le Prince a épousé Blanche Neige.
Maintenant qu’il est vieux, il écrit ses mémoires et raconte ce qui s’est passé.

A vous de rédiger ce texte depuis le moment où le prince a rencontré les 7 nains


près du cercueil de Blanche Neige jusqu’au jour du mariage.

Les sept nains arrivèrent et virent Blanche-Neige par terre, évanouie et morte. Très tristes, les sept nains la mirent dans
un cercueil en verre.
Quant tout à coup, on entendit un bruit s’approcher ….Quelqu’un arrivait ….Les sept nains regardaient Blanche-Neige et
pleuraient.
Un jeune prince arrivait à cheval. Il s’arrêta et vit Blanche-Neige.
Il demanda aux sept nains ce qui s’était passé. Les sept nains lui expliquèrent l’histoire.
Emu, le Prince ouvrit le cercueil et l’embrassa tellement il la trouvait belle.
Comme par magie, Blanche-Neige se réveilla peu à peu.
Elle s’assit et le Prince la sortit du cercueil de verre et la porta avec tendresse jusqu’au cheval.
Elle s’en alla avec le Prince sur son cheval et fit ses adieux aux sept nains. Elle les remercia de l’avoir hébergée et
recueillie et promit qu’elle viendrait leur rendre visite.
Blanche-Neige et le Prince s’entendaient si bien qu’ils se marièrent et eurent plein d’enfants….
Assis dans son fauteuil à bascule, Le Prince, âgé, fatigué ….s’endormit. Il venait de raconter sa longue histoire à ses
petits-enfants qui la raconteraient peut-être, un jour, à leurs propres enfants.