Vous êtes sur la page 1sur 13

Cours Ennoblissement (2)

Chapitre I: Généralités sur les apprêts

2ème Année Génie Textile

Dr. Nizar MEKSI 1


Chapitre I

Généralités sur les apprêts

1. Rappels sur l’ennoblissement textile

- La production textile commence lorsqu’on traite les fibres


pour obtenir des tissus ou des tricots (étoffes).
- Les étoffes ne sont pas vendues directement lorsqu’elles
viennent d’être fabriquées.
- Elles doivent subir une série d’opérations pour leurs donner
de la blancheur, de la couleur, du dessin, du toucher, etc. et
qui leurs confèrent l’apparence la plus favorable et les qualités
les mieux appropriées à l’usage au quel elles sont destinées.
- Cette série d’opérations s’appelle ennoblissement. Elle
constitue une grande partie intégrale de l’industrie textile.

2
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

1. Rappels sur l’ennoblissement textile

Les opérations d’ennoblissement sont classées en 4 catégories :

- Les prétraitements ou les traitements préalables


- La teinture
- L’impression
- Les apprêts ou le finissage

Toutes les opérations d’ennoblissement dépendent de :

- L’origine du textile i.e. la nature de la fibre que le constitue.


- La forme sous la quelle ce textile se présente (bourre, fil,
tricot, tissu, pièce confectionnée).
- L’effet désiré et la destination de l’article.

3
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

2. Position des apprêts dans la circuit


d’ennoblissement textile

4
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

2. Position des apprêts dans la circuit


d’ennoblissement textile

- Les apprêts constituent la dernière étape de


l’ennoblissement.
- Ils ont pour but de modifier le toucher et l’aspect des
matières textiles, répondre aux nouvelles exigences
de la mode, accroitre leurs propriétés d’usage et
remédier à certains défauts inhérents à la matière.
- Avant l’application d’un apprêt, il est indispensable
de s’assurer de sa compatibilité avec la matière à
traiter et les teintures ou impressions déjà appliquées.

Dr. Nizar MEKSI 5


Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
On distingue deux principaux types d’apprêts :

- Les apprêts mécaniques qui ne résulte que de l’effet


physique (mécanique ou thermique) donné par la
machine.

- Les apprêts chimiques qui font intervenir des produits


chimiques spéciaux qui permettent de modifier les
propriétés des supports textiles.

Dr. Nizar MEKSI 6


Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
On distingue deux principaux types d’apprêts :

- Les apprêts mécaniques qui ne résulte que de l’effet


physique (mécanique ou thermique) donné par la
machine.

- Les apprêts chimiques qui font intervenir des produits


chimiques spéciaux qui permettent de modifier les
propriétés des supports textiles.

Dr. Nizar MEKSI 7


Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts

3.1. Les apprêts mécaniques

- Ce sont des apprêts réalisé à sec et ont


principalement pour but soit la modification
superficielles des étoffes textiles (toucher, aspect), soit
la stabilisation dimensionnelle des tissus et des tricots.
- Les processus d’apprêts mécaniques sont
généralement bien spécifiques et font appels à des
matériels particuliers, conçus par des constructeurs
spécialisés.

Dr. Nizar MEKSI 8


Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
3.1. Les apprêts mécaniques
Exemples d’apprêts mécaniques, leurs objectifs ainsi que les
moyens mis en œuvre pour les réaliser.
Apprêts Moyens mis en œuvre Objectifs

Calandrage Pression, friction Repassage, brillantage, effets spéciaux.

Grattage Carde métallique Modification d’aspect et de toucher,


isolation thermique.
Tondage Dispositif de coupe Rasage des fibres flottantes,
uniformisation de la hauteur des fibres.
Pressage Pression, chaleur Modification d’aspect et de toucher,
brillantage.
Décatissage Pression, chaleur, humidité Stabilisation dimensionnelle, fixage,
brillantage, modification du toucher.
Retrait compressif Compression mécanique Stabilisation dimensionnelle
9
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
3.2. Les apprêts chimiques
- Ces apprêts consistent en un dépôt de
produits sur la matière textile dans le but de
lui conférer certaines propriétés particulières.
- Ces produits sont appliqués généralement à
la continue par imprégnation au moyen d’un
foulard suivie d’un séchage et d’un éventuel
traitement thermique (polymérisation).

- Cette technique est trop consommatrice en termes d’eau


et d’énergie (surtout lors du séchage des étoffes à la rame)
c’est pour quoi d’autres techniques plus économiques ont
été proposées pour minimiser la quantité d’eau entrainée
par l’étoffe imprégnée. Parmi ces techniques, on peut citer:
10
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
3.2. Les apprêts chimiques
- Application mousse:
L’idée consiste à réduire la quantité d’eau utilisée dans le bain
par de l’air sous forme d’une mousse produite à l’aide des ATA
adéquats et d’un générateur ou mixeur. Cette mousse sera
ensuite appliquée sur le textile au moyen d’un système
spécifique.
- Application par pulvérisation:
L’apprêt est pulvérisé sur le tissu sous forme de fines
gouttelettes. Cette technique ne fournit pas un effet uniforme.
- Transfert par contact
Un film de solution est déposé sur la matière avec un rouleau
lécheur puis on laisse la solution pénétrer suivant les forces
capillaires du support. 11
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
3.2. Les apprêts chimiques

- Transfert par contact


Application mousse
12
Chapitre I

Généralités sur les apprêts

3. Types d’apprêts
3.2. Les apprêts chimiques
Exemples d’apprêts chimiques, leurs objectifs ainsi que les
produits utilisés pour les réaliser.

Apprêts Produits utilisés Objectifs

Adoucissage Sels d’ammonium quaternaire, Amélioration du toucher.


polysiloxanes (silicones).
Hydrofugation Résines perfluorées, résines Imperméabilité à l’eau et perméabilité à
siliconées, savons métalliques. l’air.
Ignifugation Les fluorocomplexes de titane Ininflammabilité et incombustibilité.
et de zirconium.
Anti-feutrage Chlore, eau de javel, Laine sans pouvoir feutrant.
générateurs de chlore, résines.
Apprêt anti-mite Des insecticides, antagonistes Résistance vis à vis la décomposition
biologiques, produits toxiques par les mites.
13

Vous aimerez peut-être aussi