Vous êtes sur la page 1sur 22

MISE EN PLACE D’UN

CLOUD IaaS PRIVE


AVEC OPENSTACK

Réalisé par : CHCHADI Sanae (MIPS-3)

Encadré par : Monsieur Ahmed EL-YAHYAOUI

Année Scolaire : 2021-2022


Page | 1
I. Installation du CLoud OpenStack
1. Exigences minimales
 Une nouvelle installation d'Ubuntu 20.04 (vous pouvez le télécharger depuis :
https://releases.ubuntu.com/20.04/ )
 Utilisateur avec privilèges sudo
 6 Go de RAM minimum
 2 processeurs virtuels
 Un espace disque libre de 50 Go
 Connexion Internet
2. Etape 1 : update et upgrade du système
Pour commencer, connectez-vous à votre système Ubuntu 18.04 et mettez à jour et mettez à
niveau les référentiels système à l'aide de la commande suivante.
apt update -y && apt upgrade –y

Output :

Figure 1: output de la commande update & upgrade

Redémarrez ensuite le système à l'aide de la commande :

sudo reboot

Page | 2
3. Étape 2: Créer un utilisateur Stack et lui attribuer le privilège
sudo

Pour créer un utilisateur stack, exécuter :

sudo useradd stack


Ensuite, exécutez la commande ci-dessous pour attribuer des privilèges sudo à l'utilisateur :

echo "stack ALL=(ALL) NOPASSWD: ALL" >> /etc/sudoers


Output :

Figure 2: Création d'un utilisateur stack

4. Étape 3: Installer git et télécharger DevStack


Une fois que vous avez créé avec succès l’utilisateur stack et attribué les privilèges sudo,
passez à l'utilisateur à l'aide de la commande :
su – stack

Dans la plupart des systèmes Ubuntu 18.04, git est déjà installé. Si par hasard git est
manquant, installez-le en exécutant la commande suivante :
sudo apt install git –y

Output :

Page | 3
Figure 3: Installation de git

En utilisant git, clonez le dépôt git de la version stable wallaby de devstack comme indiqué:

git clone https://opendev.org/openstack /devstack.git -b stable/wallaby


Output :

Figure 4: Faire un clone de openstack wallaby

5. Étape 4: Créer le fichier de configuration devstack


Dans cette étape, accédez au répertoire devstack.

cd devstack

Figure 5: accès au répertoire devstack

Créez ensuite un fichier de configuration local.conf

vim local.conf
Collez le contenu suivant
[[local|localrc]]
# Password for KeyStone, Database, RabbitMQ and Service
ADMIN_PASSWORD=StrongAdminSecret
DATABASE_PASSWORD=$ADMIN_PASSWORD
RABBIT_PASSWORD=$ADMIN_PASSWORD
SERVICE_PASSWORD=$ADMIN_PASSWORD
# Host IP - get your Server/VM IP address from ip addr command
HOST_IP=10.208.0.10
Enregistrez et quittez l'éditeur de texte.
Page | 4
REMARQUE :
ADMIN_PASSWORD est le mot de passe que vous utiliserez pour vous connecter à la page
de connexion OpenStack. Le nom d'utilisateur par défaut est admin.
HOST_IP est l’adresse IP de votre système obtenue en exécutant les commandes ifconfig ou
ip addr.

Figure 6: Contenu du fichier local.conf

6. Étape 5: Installer OpenStack avec Devstack


Pour commencer l'installation d'OpenStack sur Ubuntu 20.04, exécutez le script ci-dessous
contenu dans le répertoire devstack.
./stack.sh

Figure 7: le déploiement du openstack

Page | 5
7. Étape 6: Accéder à OpenStack sur un navigateur Web
Pour accéder à OpenStack via un navigateur Web, parcourez l'adresse IP de votre
Ubuntu comme indiqué.
https://ip-serveur/dashboard
http://192.168.150.135/dashboard Dans mon cas
Cela vous dirige vers une page de connexion comme indiqué.

Figure 8: Insterface de login de openstack

Entrez les informations d'identification et appuyez sur "Sign In"


Vous devriez pouvoir voir le tableau de bord de la console de gestion comme indiqué
ci- dessous.

Page | 6
I. Création d’un espace Cloud
Après avoir accédé à l’interface d’administration d’OpenStack, on peut maintenant créer un
projet qui contient les ressources (CPU, RAM, réseau et espace de stockage). On va créer
aussi un compte utilisateur, qu’ils vont utiliser pour accéder à leur espace Cloud.

1. Création d’un projet


Aller à l’interface d’administration puis cliquer sur identitéàprojets

Figure 9:création d'un projet openstack

Cliquer par la suite sur : créer un projet

Page | 7
Et remplir les champs comme suit :
Trois onglets existent, « Informations du projet », « membres du projet » et « Groupes du
projet » L’onglet « Informations du projet » contient des informations générales sur le
projet:

Les deux premiers champs concernant le domaine sont grisés, donc on les laisse par défaut.
Le champ nom est obligatoire : chacun donne un nom à son projet suivant la nomenclature «
Projet de test nom_de_l’étudiant »
La description est un champ facultatif, l’activité est laissée cochée par défaut.

Figure 10: Création d'un projet openstack -2

Puis cliquer sur « créer un projet », les deux autres onglets vont être étudiés par la suite.

Page | 8
2. Recherche d’un projet parmi la liste des projets
Après la création d’un projet, vous pouvez aller le chercher avec les autres projets, soit par
nom, soit par ID soit par activité.
Dans notre cas on va le chercher par nom,

Figure 11: Recherche d'un projet

3. Manipulation des quotas


Après la création du projet, on le cherche comme montré ci-dessus, puis dans la liste
déroulante « gérer les membres » on choisit « Editer les quotas ».

Figure 12: Modify Quotas

Page | 9
« Quota » nous permet de définir les ressources (processing, stockage et réseau) qu’on veut
attribuer au projet, comme montré dans la figure ci-dessous :

Figure 13:Modification d'un quotas

On peut modifier les ressources selon nos besoins et « Enregistrer »

4. Création et affectation d’un utilisateur à un projet


Dans la fenêtre d’Openstack, on clique sur IdentitéàUtilisateursàCrée un utilisateur

Page | 10
Figure 14: Création d'un utilisateur

Dans la fenêtre qui va s’afficher, on remplit les champs et on valide : Les onglets concernant le
domaine sont laissés par défaut
Nom d’utilisateur : donner son nom (obligatoire)
Description : choisir une description (facultatif)
e-mail : entrer son adresse email (facultatif)
Mot de passe : choisir un mot de passe robuste et le confirmer (obligatoire)
Projet primaire : affecter un projet à l’utilisateur, dans notre cas on va affecter le projet qu’on a
créé (facultatif)
Rôle : donner un rôle à l’utilisateur, admin par exemple (facultatif)
Le reste est laissé par défaut

Page | 11
Figure 15:Création d'un utilisateur-2

Figure 16: Création d'un utilisateur-3

Après remplissage des cases on clique sur « Créer un utilisateur »


Maintenant vous pouvez aller au projet déjà créé et vérifier que l’utilisateur qu’on vient de
créer et d’affecter au projet existe dans l’onglet « Utilisateurs » du projet :

Figure 17:Création d'un utilisateur-4

Page | 12
Maintenant pour accéder et exploiter les ressources affectées, on ferme la session admin, et on
rentre avec l’utilisateur membre de ce projet.

Figure 18:Login à la session d'utilisateur créé

Page | 13
1. Création d’un réseau

Figure 19: Création d'un réseau -2

2. Ajout d’un routeur Internet


Dans la suite on va créer un routeur virtuel pour qu’il soit une passerelle entre notre réseau
qu’on vient de créer et un autre réseau (internet par exemple)
Dans la fenêtre l’administration, cliquer sur projetàRéseauàRouteursàcréer un routeur

Page | 14
Figure 20: Ajout d’un routeur Internet-5

Figure 21: Ajout d’un routeur Internet-7

Page | 15
3. Création d’une Image
Sélectionner dans le menu d’administration d’openstack,
ProjetàComputeàImagesàCréer une image

Figure 22: Création d'une image-2

II. Sécurité dans Openstack

1. Création d’un groupe de sécurité

Page | 16
2.Configuration des règles d’un groupe

Figure 23:Configuration d'une nouvelle régle

Page | 17
3. Création d’une paire de clés

Figure 24:Création d’une paire de clés-1

Page | 18
4. Création des instances

Figure 25: Création d'instances-2

Page | 19
Page | 20
Figure 26: Création d'instances-

Page | 21
Figure 27: Création d'instances-7

Figure 28:Instance en fonctionnement

Page | 22

Vous aimerez peut-être aussi