Vous êtes sur la page 1sur 3

Les méthodes de consolidation

Type de contrôle Méthode de consolidation


Contrôle exclusif Intégration globale
Contrôle conjoint Intégration proportionnelle
Influence notable Mise en équivalence

A. Intégration globale
Méthodologie

Etape 1 : reprise des comptes de SM et de F dans le journal de consolidation après


retraitements et éliminations des comptes qui les concernent réciproquement

Etape 2 : préparer le partage des CP des F, mettre en évidence les intérêts minoritaires, et
constater la différence de consolidation

Etape 3 : enregistrement de l’élimination de TP ainsi que les CP de F

Etape 4 : Enregistrer les réserves et le résultat de la SM dans les comptes réserves et de


résultat consolidés

Etape 5 : présentation des comptes consolidés par agrégation des écritures au journal de
consolidation

En pratique :

Reprise du bilan et du CPC dans le journal de consolidation

Tableau du partage des CP et élimination des TP. Dans le même tableau, il y’a affectation des
réserves et résultat consolidés ainsi que les intérêts minoritaires sur chacun.

Ecriture comptable à 3 étages concernant la société fille

Ecriture comptable à 2 étages concernant la société mère

Présentation du bilan et du CPC

Voir fichier Excel « Chapitre 3 – Méthodes de consolidation »


B. L’intégration proportionnelle

Même que l’intégration globale à l’exception de :

 La reproduction du bilan et CPC de la société F doit être faite au % d’intérêt et non à


100%
 Pas d’intérêts minoritaires

La méthodologie devient comme suit :

Etape 1 : La reproduction du bilan et CPC de la société F doit être faite au % d’intérêt et non
à 100%

Etape 2 : le tableau devient à deux colonnes → éléments & total intégré (% d’intérêt)

Etape 3 : 2 étages → éliminer les intérêts minoritaires et rajout du résultat en débit)

Etape 4 : la même (car c’est la SM)

Etape 5 : la même sauf élimination des intérêts minoritaires

Le tableau de l’étape 2 devient :

Voir fichier Excel « Chapitre 3 – Méthodes de consolidation »


C. Mise en équivalence

Il s’agit plutôt d’une valorisation des titres de participation qu’une méthode de consolidation

Etape 1 : reprise des comptes de la SM

Etape 2 : partage des capitaux et constatation des écarts de consolidation

Etape 3 : enregistrement de la mise en équivalence des titres B

 Remplacer capital & réserves par titres mis en équivalence


 Remplacer résultat consolidé par quote-part du RN des entreprises associées

Etape 4 : enregistrement des réserves et résultat de A dans réserves et résultats consolidés

Etape 5 : présentation du bilan et du CPC consolidés avec reprise des éléments de A


uniquement et solde du CPC par la quote-part du RN

Voir fichier Excel « Chapitre 3 – Méthodes de consolidation »

Vous aimerez peut-être aussi