Vous êtes sur la page 1sur 239

2

3
Comment coopérer avec
L’Univers ?
Le chemin vers la confiance
en Soi

4
Article L121-1
Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992
L'auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son
œuvre.
Ce droit est attaché à sa personne.
Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.
Il est transmissible à cause de mort aux héritiers de l'auteur.
L'exercice peut être conféré à un tiers en vertu de dispositions
testamentaires.

Copyright ©
2019 Clothaire GUERIN
Tous droits réservés.
ISBN : 978-2-9567347-1-0
EAN : 9782956734710

Couverture réalisée par Olivier MOREL de www.publiersonlivre.fr

Imprimé en auto-édition par Copymédia


Dépôt légal : septembre 2019

5
Comment coopérer avec
L’Univers ?
Le chemin vers la confiance
en Soi
Par Clothaire GUERIN
Auto-édition

Remerciements

Mes pensées de gratitude vont à toutes les personnes qui ont


participé à la réalisation de ce manuel. Sans l’aide des autres, je
n’aurais pu remettre en question, retravailler et améliorer ce manuel

6
pour le partager avec vous. Mes pensées particulières pour Sylvie
PONT , thérapeute et professeur de danse dans les Alpes-Maritimes
pour son travail de relecture précieux !

Merci à Gérard BARBIER pour sa préface et sa voyance précise et


juste !

À ma mère, partie rejoindre les cieux et ses proches peu après mes
18 ans, je lui dédie ce livre.

À ma compagne Sophie et à sa fille Laly car auprès d’elles, je


comprends mieux ce que le mot « famille » signifie !

À mon âme, elle qui a choisi de s'incarner dans une famille


dysfonctionnelle afin que je puisse trouver le véritable chemin de la
Lumière et de l'Amour et me permet de le partager avec tous les
lecteurs et lectrices de ce manuel.

Je vous présente mes sincères excuses pour les éventuelles fautes


d’orthographe. Votre indulgence est précieuse. Votre bienveillance
aussi. Si votre gentillesse vous donne envie de m’envoyer des
corrections afin d’améliorer la qualité de ce manuel, n’hésitez pas à
me contacter par mail à clothaireg@gmail.com

Je vous souhaite une excellente découverte et surtout une mise en


pratique de l’ensemble des propositions de ce manuel.

Table des matières

Remerciements ……..5

7
Préface……………………………………………………………………….8
Introduction…………………………………………………………………
11
Chapitre 1: Comment l’univers collabore et répond à nos
désirs……………………………………………………………………....18
Et si nous pouvions cocréer notre futur ?...............................…….....20
Baromètre de la confiance…………………………..……….…………..22
Jeu des animaux…………………………………….
…………………….25
Témoignages……………………………………...
……………………….31
Jeu du symbole terrestre ……………………………………………..….37
Chapitre 2 : La théorie de la loi d’attraction………………….…..…46
L’âme et son
rôle…………………………………………………………..61
Les possibilités de l’âme……..…………………………………….
……..62
Chapitre 3 : Les guides et les signes dans la matière………..…...66
Qu’est-ce qu’une épreuve…………………………………………..…….79
Prière de
nettoyage………………………………………………………..81
L’enseignement des guides…..……………………………………….….86
Les blessures d’âme..
……………………………………………………..87

L’impact des vies antérieures………………………………………..…..90

Sens de la maladie et de l'accident………….…………………………100

Le nouveau paradigme spirituel…………………………………..……102

Chapitre 4 : Les messages de l’Univers et le décodage


symbolique…………………………………….…………………...……

8
112
Les synchronicités……………………………….………………………
114
Les signes dans la matière…………………………………………......118
Heures miroirs et séries de chiffres : messages des anges……...…119
Demander et recevoir : trouver une place de parking……….…….…124
Loi de l’attraction : la huitième règle d’or, la gratitude …………...…. . 128
Trouver une table au restaurant sans avoir réservé ………...………130
Les limites des demandes………………………………...…………….133
Les défunts : des guides complémentaires…………………………...137
Comment interpréter les signes dans la matière …………………….141
Chapitre 5 : Comment recevoir des réponses …………..……..…150
Les facultés spirituelles…………………………………………...
……..152
La place de l’ego dans notre parcours spirituel....................……......156
Comment analyser la pertinence des messages……………………..160
Les cartes des anges…………………………………………………....161
Entendre le titre d’une chanson choisie « au hasard »……..……….163
Ouvrir un livre « au hasard »…………………..……………………….166
La voyance………………………………………………...
……………..167
Le Yi
Jing………………………………………………………………....169
Chapitre 6 : Développer ses capacités et travailler pour
s’améliorer……………….
……………………………………....173
Apprendre a domestiquer son mental………………………..………..174
Développement et exercice des sens psychiques………….………..175
Le travail avec les anges………………………………….…………….182
Quelle est la différence entre un guide et un ange ?.............…........185
Quels sont leurs fonctions ? Leurs limites ? Leurs pouvoirs

9
?.................................................................................…...................188
Les anges de l’ IET………...………………………………………....…195
Chapitre 7 : Le tableau de vision ……………………….….………..200
Le tableau de vision et ses possibilités……………….……………….201
La relation entre le corps, l’âme et l’esprit……………….……………204
Relation entre les émotions et les maladies…………………..………205
Les projets altruistes…………………………..………………………...211
L’abondance financière……………………..………………………..
….212
Comment équilibrer sa relation avec l’argent ?...…...........................213
Les voyages sur mesure………………………………………………...218
Rencontrer son partenaire de vie……………………...……………….222
Concevoir un enfant………………………...
…………………………...225
Déménager : acheter ou louer ?........…............................................227
Changer de voie professionnelle………...…………………………….233
Création du tableau de vision…………………………………………..234
Conclusion……………….
……………………………………………….243

10
PREFACE
Présentation du métier de voyant, de ses possibilités et de ses limites
par Gérard BARBIER.
La voyance est un formidable outil permettant d’aider beaucoup de
personnes dans leur parcours de vie, elle permet dans le cas de bonnes
nouvelles de les réconforter mais aussi de prévenir en cas de danger ou de
soucis à venir. J’estime, qu’en faisant de la voyance depuis plus de 30 ans,
qu’il faut tout dire à la personne qui consulte mais en cas de grave soucis il
faut rester prudent surtout dans le domaine de la santé et de la justice…
Nous ne sommes que des êtres humains avant tout et nous pouvons
toujours mal interpréter le tirage ou les flashs que nous recevons.
Cependant, la voyance et ses supports tels que les tarots, oracles, runes etc
ont leurs limites. Même si nous parvenons à recevoir beaucoup de choses,
il est difficile de faire des prédictions exactes surtout au niveau du temps.
L’oracle Gé , pionnier dans le domaine pour la datation avec les saisons ,
ne peut pas pour autant délivrer l’année de la prédiction. Même si la
voyance ou la cartomancie peuvent vraiment vous aider à éclairer votre
chemin ou vous rassurer, vous devez avant tout rester maitre de votre vie
et ne pas vivre en fonction des prédictions annoncées, vous devez agir
suivant votre conscience et votre intuition. D’un tirage à l’autre les
prédictions peuvent être différentes car il faut tenir compte de la vie de la
personne qui consulte, de son passé, de son éducation et de bien d’autres
facteurs, les véritables voyants savent faire la différence. Il ne faut pas non
plus consulter trop souvent, il faut attendre qu’une partie des prédictions
annoncées se réalisent afin de s’en servir avec modération !
Les prédictions ne vont pas forcement dans le sens du consultant/e et je ne
dis pas ce que les gens ont envie d'entendre car c'est de la complaisance
pour nourrir l’ego ! C'est important de rester humble et à sa juste place. Un
voyant sérieux ne fait jamais trop de pub et ne se vante jamais de ses
prédictions afin d'éviter les pièges d’un ego démesuré. La voyance en
général est un support mais en aucun cas un décisionnaire. C'est un plus,
mais je déconseille de créer une dépendance affective, comme le font
certaines personnes et qui peuvent être fragiles et donc vulnérables.
La voyance ne doit en aucun cas être gratuite sauf d'un commun accord.
C'est un échange, un partage, et le gratuit donne une image d'un manque de

11
crédibilité. C'est pour cela que je suis convaincu que tout travail mérite
salaire. Cependant les tarifs doivent rester abordables pour la plupart des
gens. Chacun voit midi à sa porte !
En conclusion, le bouche à oreille est un excellent moyen de faire le tri
dans ce milieu, dans lequel on trouve malheureusement des personnes mal
intentionnées qui profitent de la détresse et du mal être des gens pour
s’enrichir personnellement. Je ne fais jamais plus de 4 consultations par
jour afin de me respecter et de me laisser le temps de me ressourcer. Un
bon voyant ne sera jamais millionnaire car le ciel interdit ce genre de
prédictions ! Mais la richesse est autre, c'est celle qui remplit le cœur !
Pour moi, la richesse de cœur est celle de voir réaliser les prédictions, et
d'aider à se réaliser et à vivre heureux en les rassurant sur leur avenir. Et
c’est ce que je vous souhaite si vous avez envie de consulter !

INTRODUCTION

Nous vivons une grande époque. Une ère de changements extraordinaires


où l’être humain retrouve petit à petit son potentiel de cocréation. Internet
nous propose énormément de concepts et de théories sur ce sujet.

12
Paradoxalement, nous traversons aussi une ère où la société nous promet
de nous combler de bonheur à travers des réalisations matérielles
superficielles. Des films américains comme « Le secret » promettent un
succès total et une abondance financière juste par l’intention sans véritable
« travail intérieur ». Pourtant, à un moment donné, lorsqu’une personne
raconte comment elle a obtenu le succès financier grâce à la vente de son
livre, il a bien fallu qu’elle prenne le temps de l’écrire, de le mettre en
page et de l’envoyer à un éditeur !
La Loi de l’action est donc aussi importante que la Loi de
l’attraction !

De plus on se plaint de l’état de notre planète, on manifeste contre le


réchauffement climatique tout en laissant traîner un nombre incroyable de
déchets par terre et en continuant à vouloir manger des fraises en plein
hiver ! On saccage la planète et on la pollue depuis des années et certains
croient pouvoir y échapper en allant vivre sur la Lune ! La société Lunar
Embassy a réussi à monnayer un coin de paradis sur la Lune…à 20
centimes l’hectare ! Certains y ont cru ! Peut-on réellement échapper à sa
destinée ?
Certaines personnes promettent ainsi qu’en utilisant la loi d’attraction,
tous nos vœux et désirs seront comblés et nous pouvons même gagner au
loto ! En travaillant sur un salon du bien-être, j’ai été surpris par la
proposition d’un exposant : il proposait de déposer dans une boite par écrit
tous les problèmes de ma vie et pour la modique somme de 50€, tous les
soucis seraient « enlevés » et mon karma libéré !
D’autres croient que les êtres célestes répondent à toutes nos demandes
sans se poser la question si cela est juste et correspond au plan de l’âme !
Mon métier de conférencier m’expose beaucoup au grand public et je
reçois régulièrement ce genre de questions :
« Bonjour Clothaire, Je viens d'écouter votre dernière conférence web sur
le "Canal de l'âme". Puisque vous êtes médium, pourquoi ne pas demander
à vos guides votre abondance financière ? Alors, vous pourrez transmettre
vos conseils et votre aide aux autres gratuitement ! Moi, c'est ce que je
ferais, si j'avais vos capacités ! »

Si vous souhaitez utiliser la loi d’attraction pour ce genre de réalisations je

13
vous invite à lire l’article sur les conséquences psychologiques des gains
d’argent : https://www.atlantico.fr/decryptage/764120/euromillions-ou-
loto--ils-ont-gagne-le-gros-lot-mais-ont-tout-dilapide--histoires-de-ces-
chanceux-devenus-losers-
Le gain d’argent peut causer beaucoup de ravages dans tous les
domaines de la vie !
Je propose donc de dépasser ces clichés et d’explorer la loi d’attraction
d’un point de vue spirituel, qui consiste à aligner nos besoins humains à
ceux de notre moi supérieur !
Notre société commerciale nous vend du rêve à travers des promesses
spirituelles !
Certes nous pouvons réaliser de grandes choses en utilisant correctement le
pouvoir de notre intention. Mais heureusement que nous ne matérialisons
pas toutes nos pensées. Sinon la Française des jeux ferait sûrement
faillite !
Peut-on éviter un licenciement économique suite à une faillite nationale ?
Est-il possible d’éviter la séparation avec l’être aimé ? Est-ce le chemin de
la sagesse de vouloir à tout prix rester dans sa « zone de confort » ?
Dans certains cas c’est possible et dans d’autres cas il me semble plus
sage de prendre conscience que l’Univers nous assiste pour le meilleur et
le plus juste, mais que ces Lois spirituelles qui nous gouvernent ne
dépendent pas de notre volonté et de nos peurs du changement !
Il vaut mieux apprendre à nourrir sa confiance dans son chemin de vie afin
de se laisser guider dans ce grand manège de la vie, riche en
bouleversements, en surprises et en changements !
Pour cela, je ne vous demande pas de me croire sur parole. Je ne suis
qu’un petit humain qui tente de décrypter la magie de L’Univers qui
dépasse souvent l’entendement ! Alors s’il vous plait, prenez du recul en
évitant d’adhérer à tout le contenu théorique de ce manuel. Je préfère que
vous le viviez par expérience ! C’est, à mon sens, le meilleur chemin pour
prendre confiance en Soi et en l’Univers !
Dans la première partie nous aborderons donc l’exploration des capacités
humaines à matérialiser ses pensées. Il est indispensable de prendre
conscience du formidable pouvoir de la pensée et de l’intention ! Pour

14
cela, je vous propose d’expérimenter à travers des jeux qui font intervenir
le hasard… seulement en apparence !
Dans le second chapitre, une fois que vos expériences seront concluantes
et que vous souhaiterez en apprendre davantage, nous explorerons les
théories de la loi d’attraction, les dernières découvertes de la physique
quantique mais aussi le sens spirituel de notre vie sur Terre.
Au troisième chapitre, nous découvrirons que, pour cocréer notre réalité, il
est important de collaborer avec le ciel. Nous aborderons le concept de
guides spirituels, de leurs capacités et de leurs limites mais aussi des
notions d’interaction dans la matière. L’expérimentation sera donc le
meilleur moyen de les connaître et de mieux coopérer avec eux. Et ils
communiquent déjà avec nous !
Nous recevons beaucoup de messages et de signes car nous sommes déjà
connectés avec notre moi supérieur ! Cependant il est difficile de les
interpréter, tant notre mental est présent et cherche à tout rationaliser !
Heureusement, il y a des synchronicités impossibles à créer avec notre
ego. Le quatrième chapitre permettra de distinguer les clins d’œil de
l’Univers avec les interprétations du mental !
Pour cela, nous explorerons les différents supports qui permettent de
recevoir des réponses concrètes et pertinentes. L’Univers dispose de
ressources illimitées et omnipotentes, il n’appartient qu’à nous de les
découvrir, de les vivre et de les comprendre !
Plus nous avancerons dans ce manuel et plus l’itinéraire vers la Confiance
en vous et en votre chemin de vie spirituel sera précis et balisé. Mais ce
n’est pas pour autant qu’il faut perdre de vue le lien avec la matière,
support de notre expérience humaine.
Connaissez-vous le tableau de vision ? C’est un outil particulièrement
efficace qui sera le point d’orgue de ce manuel afin de transmettre les
leviers indispensables pour réaliser certains de ses objectifs de vie et
combler la plupart de nos besoins humains !
Enfin, les mots sont parfois très limitants et pas suffisamment efficaces
pour aider en profondeur chaque lectrice et lecteur de ce manuel. J’ai donc
enregistré des méditations thérapeutiques dans le but de vous accompagner
du mieux possible. Je vous souhaite une excellente découverte et surtout
une mise en pratique de ces exercices, car le chemin vers la confiance n’est

15
pas un concept mental mais bien un travail intérieur qui se construit
progressivement !
Ps : à la fin de la lecture de ce manuel, pourriez-vous éviter de le ranger
dans une bibliothèque et le laisser dormir s’il vous plaît ?
Je préfère que vous le donniez à une personne autour de vous afin que la
connaissance se diffuse et circule à travers le plus de mains possibles !
Par souci d’écologie, il vaut mieux donner ce manuel pour que le nombre
d’arbres nécessaires à son impression sur du papier non-recyclé serve au
plus grand nombre un maximum d’années !
Je vous remercie par avance pour l’attention portée à ma demande !

PROGRAMME DE MÉDITATION
Il y a différentes étapes et différents chemins qui permettent de prendre
confiance en soi et dans les présences invisibles qui nous guident nous
accompagnent et nous aiment de façon inconditionnelle !
La confiance en soi est composée de trois dimensions :
- A la base il y a l’estime de soi, qui est un jugement de valeur sur
nous-même ou que notre entourage nous a transmis ( de façon
constructive ou non). On pourrait donc la comparer à un réservoir
qui se nourrit dès l’enfance, et sans ce réservoir bien rempli, il est
difficile d’avoir confiance en soi.
C’est pourquoi la première méditation permet un contact avec les guides
spirituels afin de ressentir la puissance de leur Amour. Ils se réjouissent de
ce contact et prendront soin de vous en vous offrant un soin énergétique.
De plus, pour prendre confiance en vos capacités, vous leur demanderez de
manifester leur présence par un ressenti unique, appelé « clef de
verrouillage » qui permettra de valider leur présence auprès de vous.
- La deuxième dimension réside dans l’affirmation de soi et la
capacité d’interagir avec autrui. Ce peut être avec les autres mais
aussi avec ses guides, par peur de les déranger par exemple.
La seconde méditation appelée « méditation d’intentions positives » est un
ensemble de programmations positives afin d’intégrer le principe de la

16
Confiance au sens spirituel.
La troisième permet d’apprendre à vous aimer et à vous remplir d’Amour
en tant que sentiment bienveillant et puissant car le niveau de confiance en
soi est étroitement lié au niveau de votre estime personnelle.
- La troisième dimension de la confiance en Soi est reliée à la notion
d’action. Il s’agit du sentiment de compétence personnelle, de
capacité à agir, à prendre des initiatives, à entreprendre de
nouveaux projets en étant convaincu qu’ils peuvent se réaliser !
La dernière méditation est une méditation guidée qui reprend tous les
succès des expériences proposées tout au long des chapitres. Vous
trouverez au chapitre 1 un baromètre à découper et à colorier qui sera
utilisé lors de cette puissante méditation Elle sera utile à l’élaboration de
votre tableau de vision en vous autorisant à rayonner de confiance,
permettant ainsi de matérialiser vos énergies grâce au levier indispensable
de la loi d’Attraction : l’émotion de réussite !
Sources utilisées
Méditation connexion avec les guides (19,53 min) : Michel Gautier,
Fréquence de l'Amour, fréquence miraculeuse
Méditation pour prendre confiance en ses capacités (15,11 min)
Fréquence et musique de guérison venue des sphères
Méditation pour apprendre à s’aimer (23,36 min)
Ave Maria de Schubert - Zamfir (Arpa e Flauto di Pan)
Ave Maria de Schubert - Hauser
Ave Maria de Schubert - Celtic Woman
Ave Maria de Schubert - Bevani

Méditation tableau de vision (18,48 min) Ashamaluev - Cinematic


Light/Kevin MacLeod – Aretes/Asher Fulero - Night Snow/Aakash Gandhi
– Borderless

Total : 118 minutes de méditations

Gratitude pour tous ces artistes qui autorisent librement l’utilisation de


leurs œuvres.
Et un grand merci à Philippe OBRECHT concepteur de sites web
talentueux, consultant en communication digitale et passionné par le

17
travail du son, d’images et de vidéos. Faites appel à ses services, je vous le
recommande chaleureusement : http://maviepro.com

18
Chapitre 1
Comment
l’Univers
collabore et
répond à nos
désirs

19
Dans toutes les civilisations, l’Oracle était la personne la plus importante
d’entre toutes.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il disposait d’un pouvoir « spécial
ainsi de prendre la meilleure décision ?
Et si nous avions tous ce pouvoir ? Et si ce n’était pas un pouvoir magique
mais une capacité accessible à tout être humain ?! Et s’il suffisait
d’apprendre la technique pour se relier à la partie créatrice de notre réalité
?
La vie ne serait-elle pas un merveilleux cadeau, ne serait-elle pas plus
facile à vivre ?
Ce ne sera pas si facile bien évidemment ! Il sera indispensable d’effectuer
un travail en profondeur, ainsi que de comprendre le fonctionnement de la
Loi d’attraction afin d’aligner vos envies de façon saine, équilibrée et
juste. Il vous faudra également passer à l’action en levant les freins qui
vous emprisonnent !
En effet, à travers ce livre de développement personnel, je souhaite
transmettre des conseils, des méthodes et des techniques pour renforcer
votre état d’esprit afin de vous aider à prendre conscience de votre
potentiel intérieur et surtout de vous donner les moyens d’utiliser vos
capacités pour traverser les épreuves de la vie avec une force intérieure
inébranlable : celle de la confiance en Soi et en l’Univers !
C’est pourquoi il s’agit d’une collaboration, terme issu du latin «
collaborare », signifiant « travailler avec quelqu’un ». Il est donc
nécessaire de fournir un travail conséquent pour matérialiser ses objectifs
de vie. Je suis convaincu que plus notre confiance grandit envers l’Univers
et plus nous comprenons ses messages pour décoder son parcours de vie et
« réussir » ses objectifs de vie.
C’est d’ailleurs ce levier qui permet d’affronter les épreuves de la vie
comme l’explique si justement le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov
(1900-1986) :
"La vie est pleine de difficultés et d'embûches, c'est vrai, mais il ne faut
pas oublier que le Ciel ne nous a pas envoyés sur la terre démunis et
désarmés. Au contraire, il nous a donné les possibilités de tout affronter.
De même que nous sommes arrivés sur la terre parfaitement équipés et

20
armés physiquement avec une tête, des bras, des jambes, un cœur, un
estomac, les cinq sens, etc... Pour affronter le monde matériel,
psychiquement aussi nous sommes bien équipés pour faire face. La pensée,
le sentiment, la volonté, l'imagination sont là pour que nous puissions les
utiliser exactement comme nous utilisons nos membres et nos organes
dans le plan physique. Habituez-vous à voir les choses ainsi, et ne laissez
pas vos facultés inemployées, sinon, le jour où vous en aurez vraiment
besoin, elles ne vous seront d'aucun secours, elles seront devenues comme
des outils rouillés"
Et si nous pouvions cocréer notre futur ?
L’humain a toujours peur du futur. Nous avons tous des craintes
quotidiennes liées à notre chemin de vie, à nos proches, à la souffrance
inhérente à la vie humaine.
Je suis le premier à avoir peur de perdre ceux que j’aime, peur de perdre
mon travail, mon logement et ne plus avoir d’argent. Face à ses peurs
anticipatrices, nous ne pouvons résoudre les grandes incertitudes de la vie
avec une baguette magique.
Mais nous avons le choix : celui de se tourner vers notre être intérieur pour
utiliser une capacité humaine méconnue et pourtant accessible à la plupart
des personnes : le travail sur soi.
Cette capacité consiste à se tourner vers son être intérieur et à agir sur ses
pensées, ses émotions et ses actions.
Par le biais de l’alliance subtile de notre être psychique avec l’Univers,
nous pouvons développer un outil formidable, capable de faire face à la
majorité des épreuves de la vie.
Quel est ce potentiel qui sommeille en nous et qui se réveille lorsque nous
acceptons de remettre en question le fonctionnement du monde physique ?
C’est la Foi !
Je vous cite un article d’un enseignant qui m’inspire beaucoup :
Omraam Mikhaël Aïvanhov. « Pensée du vendredi 31 mai 2013 sur la
différence entre la Foi véritable qui se construit avec l’expérience, et la
croyance qui ne reste qu’une simple pensée associée un sentiment ».
Foi et croyance
« On confond souvent foi et croyance, et ce sont pourtant deux choses

21
différentes. Un homme prend un billet de la Loterie nationale : il croit
qu’il va gagner le gros lot et cela le réjouit pendant quelque temps,
jusqu’au jour où il apprend qu’il n’a rien gagné du tout. Voilà la
croyance. Et maintenant observons un chimiste qui veut procéder à
une expérience : il prend les éléments indiqués et, les ayant dosés dans
les proportions convenables, il croit que l’expérience réussira. Et c’est
ce qui se produit. Là, ce n’est plus de la croyance mais de la foi.
La croyance est basée sur l’ignorance des lois naturelles. Avoir une
croyance, c’est désirer que l’arbitraire règne dans la nature. La foi, au
contraire, repose sur un savoir. C’est une certitude qui résulte d’un
travail, d’une expérience. Ainsi, ce que nous avons étudié,
expérimenté, vérifié dans des incarnations passées s’impose
spontanément à nous dans cette vie comme une foi inébranlable. »
Je vous souhaite de matérialiser l’ensemble des projets de vie en accord
avec le chemin de votre âme ! Il est important de s’éloigner de l’idée que
nous pouvons gagner au Loto simplement en le demandant. Et on me l’a
déjà demandé !
« J'ai lu sur le site internet du conférencier qu'il demandait 120 euros aux
personnes en difficultés pour leur dispenser ses enseignements. Je pense
qu'un médium qui dispose de capacités spéciales se doit de dispenser ses
enseignements gratuitement aux autres, d'autant plus qu'il lui suffit de
demander aux êtres de lumière de lui permettre de faire face à ses besoins
financiers, ne serait-ce que par un gain au loto. »
Nous avons tous des capacités, un potentiel de réalisation. Cependant, les
croyances comme celles de ce témoignage limitent notre confiance en nous
et en celles de la sagesse de L’Univers ! Alors que la Foi consiste à croire
en Soi et en l’abondance sur tous les plans.
On peut comparer la foi, c’est-à-dire le degré de confiance en ce que nous
traversons, pour le meilleur et le plus juste, à un réservoir qui contient du
liquide.
Ce réservoir peut s’abreuver à différentes sources : l’éducation de nos
parents, les opinions de nos proches, la religion, ou à notre philosophie de
vie et bien d’autres facteurs.
Mais ce réservoir est souvent un mince filet étroit limitant le
développement de nos envies, de nos projets et surtout de nos rêves les
plus ambitieux !

22
C’est pourquoi, je vous propose un réservoir symbolique représentant
symboliquement le niveau de confiance intérieure.
Je suis convaincu que la pratique des exercices de ce livre n’est pas liée à
un nombre de répétitions ou de succès définis. Il dépend de vos qualités
d’ouverture d’esprit, de votre persévérance, et surtout de votre patience !
Bien sûr, pour matérialiser ses souhaits, la base primordiale est de croire
en soi et en l’Univers par l’expérience !
Je vous invite à le découper puis à le remplir progressivement en le
coloriant, pour le nourrir de manière symbolique et dans la matière, afin de
passer les étapes une à une et de progresser à votre rythme. Le but est
d’aller progressivement vers le niveau de conscience ultime, celui de
croire en expérimentant et d’oser demander, avec une certitude absolue :
L’Univers répond à nos désirs dans la matière ! Pour cela, il y a des
conditions : vos désirs et vos souhaits doivent être justes, sains et listes, et
vos actions dans le même alignement.
BAROMÈTRE DE LA CONFIANCE A REMPLIR EN FONCTION DES
EXPÉRIENCES RÉUSSIES

23
24
25
JEU DES ANIMAUX (source : photos libres de droit sur pixabay)

26
27
28
29
30
Fonctionnement : Imprimer les 30 animaux et le dé ci-dessous.

31
Découper et mélanger les cartes des animaux.
Déterminer clairement son intention :« S’il te plaît cher Univers, Peux-tu
me montrer l’animal par le biais duquel tu m’enverras des signes et des
manifestations du lien qui nous relie ?
Piocher une carte.
Lancer le dé. Le nombre correspondra au nombre de jours durant lesquels
le jeu se déroulera.

32
Remercier. « Merci de réaliser ce souhait dans un délai de X jours. Avec
toute ma gratitude. Le but est de m’aider à prendre confiance en Toi et en
mes capacités. »

La suite est très simple : inutile de fixer toutes vos pensées et toute votre

33
attention sur l’objectif. Laissez l’Univers faire son travail !
Témoignages
« Lorsque j’ai testé cet outil, un hérisson devait apparaître, et dans la
journée ! Et cela a fonctionné presque à chaque fois ! La carte du hérisson
se matérialisa le jour même. En ouvrant Facebook à ma pause du midi, un
des premiers post fut celui-ci :

Un grand sourire se dessina sur mon visage !


Et lorsque j’ai fait tester à une stagiaire à la fin d’une formation aux guides
spirituels, je fus agréablement surpris de sa réponse. Elle tira une carte
avec un tigre. Dans un délai de 3 jours.
Le lendemain soir, j’ai reçu ce texto plein de joie et de satisfaction :
« J'ai vu pleins de tigres !!! Tu sais ? Ma carte, sous 3 jours !
Le soir même de la formation ! Mon chéri me lit des écrits à lui d'il y a 10
ans ! Il a gribouillé et dessiné des trucs et sur une page, un tigre !
Hier, un tigre sur une publication Instagram et ce matin, un tigre... en fait
sur une carte dans ma chambre... mais que je ne regarde pas tous les jours
! »
« J’ai pioché la grenouille et le chiffre 1 au dé. Le jour d’après, j’ai fait le
bruit de la grenouille sans faire exprès dans la journée quand je parlais à
ma fille ! Ça m’a surpris !!! »
« Ma toute première expérience du jeu ‘’Pas à pas vers la confiance en

34
soi’’ m’a bluffée. Dans le domaine de la spiritualité et du développement
personnel, j’ai tendance à douter et à me laisser submerger par un mental
particulièrement envahissant. Malgré ma foi en l’Univers, un système de
croyances hérité de mon enfance ainsi qu’un manque de confiance en moi
m’empêchent généralement de savourer le lien permanent qui m’unit à
l’Univers et au monde de l’invisible. Mais je me suis prêtée au jeu avec
plaisir, et j’ai donc choisi au hasard la carte d’un animal. J’ai tiré le
poisson. Pas simple de croiser un animal qui vit dans la mer durant mes
journées de travail... C’est ce que j’ai tout de suite pensé. Et pourtant, le
lendemain matin, je tire ma ‘’carte du jour’’ parmi la trentaine de cartes
de l’oracle qui m’accompagne au quotidien, et je tire... la carte des
poissons ! Bien plus qu’une coïncidence, j’ai à ce moment-là ressenti la
synchronicité, comme un véritable clin d’œil de l’Univers. Le jour suivant,
en me tirant les cartes pour moi-même, je ressors la fameuse carte des
poissons systématiquement, à chacun de mes tirages. J’ai alors senti la
puissance des signes que l’Univers nous envoie, et j’ai pris confiance ! »

Trop facile, me direz-vous ? ! Effectivement, il est relativement simple de


croiser un animal, sur une pancarte publicitaire, à la télé, sur les réseaux
sociaux…
Le réservoir de confiance a besoin de plus de preuves ? Alors la suite vous
plaira sûrement ! À présent, complexifions le tirage !
Vous n’avez plus besoin de cartes mais de réaliser le même exercice avec
votre intention. Par exemple, « Cher Univers, peux-tu me montrer un
singe dans un délai de 3 jours s’il te plaît ?».
Après avoir émis cette intention avec ma compagne Sophie, nous avons été
à l’affût de ce fameux singe !
En se baladant dans les rues d’un centre-ville, notre regard fut attiré, deux
jours après le tirage, par cet animal en haut d’une cathédrale :

35
Cela ressemble plus ou moins à un singe, non ?
Quelques semaines plus tard nous avons répété l’expérience :
« S’il te plaît cher Univers, peux-tu me montrer une girafe dans un délai
de 2 jours ? MERCI du fond du cœur »
Et ma compagne à demandé «S’il te plaît, cher Univers, peux-tu me
montrer une tortue dans un délai de 2 jours? MERCI du fond du cœur »
Le lendemain soir, en allant au restaurant :

« Ça y est ! Elle est là, ta girafe ! Sur ton tee-shirt ! »


Moi : « ah oui, c’est excellent ! »
Puis elle rajouta « Tu crois que c’était prémédité, tout ça ? ».
Je répondis, l’esprit pensif « C’est une très bonne question, je n’en sais
rien, c’est fort possible ! ». Et vous, qu’en pensez-vous ?

36
Le lendemain, lors de nos vacances à Arcachon, au pied de la dune du
Pyla, sur l’étal d’une boutique de souvenirs :

Une tortue en vente à l’extérieur du magasin !


Témoignage d’Annick. Ma confiance s’étant confortablement installée à
un degré assez fort après les expériences précédentes, je décide de passer
ma commande à l’Univers directement.
« Cher Univers et sage Inconscient Supérieur, me montrer un
Dauphin dans les 3 prochains jours s’il vous plaît ? Merci, merci ».
Nous sommes mardi soir, je considère donc que j’ai jusqu’à vendredi soir
pour voir un dauphin d’une manière ou d’une autre.

Bon, là, l’expérience n’est pas concluante. Aucun dauphin n’est venu
frapper mon esprit, ou alors je suis passée à côté.
Ok, qu’à cela ne tienne, je recommence l’expérience. Je me dis que je vais
faire plus simple et demander comme ta compagne une tortue dans les 2
jours. Je considère donc que je suis sensée voir une tortue d’ici au
lendemain.

Cette fois, l’expérience a été concluante puisque le jour même, en


consultant une présentation de Feng Shui sur Internet, je suis tombée sur
une tortue. Et oui mesdames et messieurs, il y avait une tortue dans la
présentation !!!

37
Ce qui est intéressant, c’est que j’ai regardé la présentation jusqu’au bout,
que je suis partie faire des courses en voiture et que ce n’est qu’en
repensant à ce que j’avais demandé à l’Univers que je me suis rappelée
que c’était une tortue et que j’en avais vue une dans la présentation de
Feng Shui. Mais sur le moment, cela ne m’a pas tilté.
Du coup, j’en déduis qu’au-delà même de la foi en l’Univers, ce jeu
développe aussi le sens de l’observation et aiguise l’esprit d’analyse. Et là,
je dis que c’est assez proche de ma « croyance » que notre cerveau et notre
esprit étant assez encombrés de pensées en tous genre, il faut les entraîner
comme un muscle. C’est comme quand on te parle des heures miroirs. Au
début, tu ne les vois pas. Puis, au fur et à mesure, tu habitues ton cerveau à
y prêter attention et tu finis par les voir immanquablement. Là, c’est pareil.
Ton cerveau n’est pas habitué à prêter attention à une image en particulier.
Il en traite des dizaines, voire des centaines dans la journée. Au début, tu
passes donc à côté de l’image que tu as demandé sans même la voir
vraiment. En pratiquant régulièrement, ton cerveau apprend à faire
d’avantage attention et tu te mets à voir les images demandées plus
naturellement. De ce fait, cela renforce ta Foi en l’Univers qui du coup, te
réponds encore plus vite à ta prochaine demande.
J’en veux pour preuve que, en ce qui me concerne, c’est comme cela que
ça s’est passé. A peine avais-je réalisé que j’avais bien vu une tortue que
j’ai fait 2 demandes complètement différentes à l’Univers. »
L’Univers est franchement formidable !
A vous de jouer et de partager ce jeu en famille, entre amis ou en couple !
C’est si excitant de se laisser surprendre et de recevoir des clins d’œil

38
incroyables !
Exercice 2 : Lors du prochain tirage, l’Univers va vous montrer un
symbole terrestre.

IMPRIMER ET DECOUPER LES 30 SYMBOLES

39
40
41
42
Méthode : mélanger les cartes et piocher une carte
Déterminer clairement/précisément son intention.
Exemple de formule : « S’il te plaît cher Univers, peux-tu me montrer le
symbole sous la forme qu’il te plaira de manifester dans ma vie/mon
quotidien ? (Sentez-vous libre de l’adapter à votre convenance !)
Piocher une carte. Lancer le dé. Le nombre correspond au nombre de
jours.
« Merci de réaliser ce souhait dans un délai de X jours. Avec toute ma
gratitude. Le but est de m’aider à prendre confiance en Toi et en mes
capacités. »
La suite est très simple : inutile de fixer toutes vos pensées et toute votre
attention sur l’objectif comme un chien à l’affût d’un terrier ! Laissez
l’Univers faire son travail !
Et laisser « le hasard » vous guider pour matérialiser ce tirage. (Nous
aborderons la notion de hasard lors des prochains chapitres.)
Témoignages de différentes personnes :
« J’ai tiré la voiture BMW dans un délai de 5 jours . J’ai vu la voiture en
allant travailler, exactement la même que celle de la carte. »
« J’ai tiré, parmi les symboles, la carte de l’arc de triomphe, dont j’ai vu
la photo ‘’par hasard’’ quelques heures plus tard en navigant sur internet.
Le jeu de Clothaire m’a permis de vraiment réaliser à quel point l’Univers
communiquait avec nous, à chaque instant, et de prendre confiance en moi
et en ma connexion avec l’invisible. »

43
« Je tire la carte de la statue. Mais comme j’ai déjà 2 statues chez moi, je
me dis que c’est trop facile et je décide de tirer une autre carte. Cette fois
c’est celle de la rose, et le dé indique le chiffre 1.

Comme nous sommes vendredi et que c’est l’heure du déjeuner, je me


donne donc jusqu’à samedi midi pour voir une rose. Par contre, compte
tenu de la couleur et l’apparence spéciales de la fleur, je me dis que cela
ne pourra pas être une vraie rose mais plutôt une image ou une
composition particulière. Bon, on verra ce que l’Univers aura décidé de
m’envoyer.
Le samedi, toute la journée se passe et pas de rose à l’horizon (ou alors je
ne l’ai pas vue).
Le samedi soir, j’ai promis à mes amis avec qui je passe mes prochaines
vacances en août en Bretagne de regarder, durant le week-end, la location
et de chercher aux alentours des lieux à visiter et des choses sympas à
faire car ils n’ont pas le temps de s’en occuper.
Au cours de mes recherches sur Internet, je tombe sur la forêt de
Brocéliande et ses légendes.
Je vais sur plusieurs sites lire ce qui se dit sur ces légendes et sur leur haut
niveau vibratoire quand je tombe sur ceci :

44
Hey, pas trop fort l’Univers ? Je peux dire que là, je suis convaincue que
cela fonctionne et que cela n’a rien à voir avec le hasard.
Je ne l’ai encore pas vu dans le délai imparti mais qu’importe puisque
c’est quand même le jour même et pas à la Saint Glinglin. Je trouve donc
ça super fort. »
« J’avais également tiré, parmi les symboles, la carte de l’arc de triomphe,
dont j’ai vu la photo ‘’par hasard’’ quelques heures plus tard en navigant
sur internet. Le jeu m’a permis de vraiment réaliser à quel point l’Univers
communiquait avec nous, à chaque instant, et de prendre confiance en moi
et en ma connexion avec l’invisible. »
A vous de tester maintenant et de remplir votre baromètre de
Confiance !
Comme l’écrit si justement Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c'était
impossible, alors ils l'ont fait ! », qu'on pourrait aisément compléter par
une autre de ses maximes : "Tout ce dont nous avons besoin pour réussir
dans la vie est l'ignorance et la confiance."
Grâce à l’ensemble de vos expériences concluantes, j’espère que votre
foi en l’Univers a encore grandit. Et je vous souhaite également de
vivre ce sentiment de satisfaction et de gratitude lorsque la carte tirée
se réalise dans la matière !
Si cela fonctionne, quelles conclusions tirez-vous ? (Exemple : je suis
super puissant quand même ?? )
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------
Si cela ne fonctionne qu’en partie, ou bien avec des réussites aléatoires,
comme le montrent certains témoignages, alors il serait peut-être judicieux
de lâcher prise. Qu’est-ce que le lâcher-prise ?
Voici une technique facile, pratique et efficace, réalisable en quelques

45
secondes :

Il serait infantilisant de conseiller un gros travail sur soi lorsque


chaque désir ne se réalise pas. Or le but de ce manuel de
développement personnel est de vous aider à évoluer spirituellement.
L’humour est donc un excellent moyen de lâcher-prise et d’éviter de
se prendre la tête !
Ps : On peut remplacer le rien à foutre par « rien à faire » moins grossier !
Bilan : Cela fonctionne pour vous ? C’est formidable et je suis très
heureux pour vous ! Alors partagez-le ! Faites-le tester à votre famille, à
votre entourage, à vos proches et surtout remplissez au crayon votre
réservoir de confiance à chaque réussite ! C’est primordial pour vous aider
à matérialiser les projets de vie grâce au tableau de vision et à la
méditation de la fin du manuel !
À cette étape du chemin vers la Foi en l’Univers, il subsiste encore
sûrement des doutes. Je vous comprends tout à fait, étant moi-même passé
par cette phase.
Je me posais des questions du genre : « C’est facile, on peut toujours
trouver un animal commun, ou un symbole par hasard ! »
Afin de dépasser cette croyance limitante et de renforcer plus encore votre
confiance en vous et en l’Univers, prenez les choses en main et créez votre
propre liste !

Le but est de prendre conscience que, quel que soit le support utilisé, si
l’on prête attention aux petits détails du quotidien, alors l’Univers devient
un grand terrain de jeu, une source d’échanges, de compréhension, et donc

46
de collaboration !
C’est pourquoi ce premier chapitre permet de développer l’attention au
quotidien, de trier les milliards d’informations quotidiennes et de
commencer à « muscler » vos capacités d’observation.

Conclusion :
Jusqu’à quel point est rempli votre baromètre de confiance ?
J’espère qu’il est colorié de façon à ce que vous commenciez à
sérieusement vous interroger sur le fonctionnement de la réalité et surtout
sur la possibilité de matérialiser des intentions.
Dans ce premier chapitre, j’ai volontairement choisi de transmettre la
pratique par l’expérimentation.
À présent, je vous propose de nourrir votre champ de connaissances en
vous intéressant de près à la création de synchronicités grâce à des lois
Universelles.
Avez-vous vu « Men In black 3 » ? Dans ce film avec le talentueux Will
Smith, la terre est menacée d'extinction par des extraterrestres. Bien que ce
soit une grosse production hollywoodienne, un personnage a attiré mon
attention : il s'agit de Griffin, un être qui voit toutes les réalités en même
temps et leurs potentiels de réalisation. Il explique que l'Univers est en
perpétuel changement, et que suivant les actions des êtres humains, la
ligne temporelle change continuellement.

Et s’il s'agissait d'une réelle possibilité ?


Pouvons-nous influencer notre futur par nos pensées, nos émotions et
nos actions ?
Comment tout cela fonctionne ?
Comment est-il possible de matérialiser ses pensées ?
Est-ce notre petit moi humain qui contrôle tout, ou bien certaines
réalités qui dépassent notre entendement ?

Nous le découvrirons ensemble dans le prochain chapitre sur la loi


d’attraction.

47
48
Chapitre 2
La théorie de la
Loi d’attraction

Pour vous proposer ce premier chapitre d’expérimentation, je me suis


appuyé sur la découverte d’un fabuleux livre que je vous recommande : «
Se souvenir du futur, guider son avenir par les synchronicités » avec
Romuald Leterrier & Jocelin Morisson.

49
Je me suis senti proche des expériences de Romuald LETERRIER , un
ethnobotaniste ouvert d’esprit qui a rencontré un chamane dans la forêt
amazonienne. J’ai vécu une expérience similaire. En effet, il m’est arrivé
de rêver ma vie des années en avance au beau milieu de la jungle en
Équateur !
Un de mes plus beaux voyages, peut-être le plus riche spirituellement, fut
mon premier long voyage en solitaire. Après avoir terminé mes études de
guide naturaliste multilingue (anglais, espagnol et néerlandais), je
souhaitais prendre le temps de me reconstruire après le décès de mes
parents peu après mes 18 ans. À l’époque, j’avais déjà mis un pas dans la
spiritualité grâce à mes enseignants en Reiki , par la découverte de la
communication animale et par la pratique de la médiumnité lors des soins
Reiki. J’avançais pas à pas dans le travail de deuil grâce au livre de JEAN
MONBOURQUETTE intitulé « Aimer, perdre et grandir : assumer les
difficultés et les deuils de la vie. »
Arrivé à une certaine étape du deuil, je devais trouver un avantage à être
orphelin. J’ai passé beaucoup de temps à buter sur cette question et à
maudire la vie d’avoir supprimé mes parents si tôt alors que je n’étais
qu’un adolescent. Puis l’idée a germé que je pouvais transformer en une
force bénéfique l’isolement, le manque affectif et la particularité de mon
chemin de vie.
Cette force c’est : la Liberté.
Pour me reconstruire je me suis alors projeté dans une vie de voyageur
pour avancer et guérir de ce traumatisme. Les voyages m’ont nourri
d’expériences positives et ont redonné du sens à ma vie. Une de mes
rencontres les plus marquantes eu lieu lors d’une aventure en pleine forêt
amazonienne au cœur de l’Equateur. Après avoir quitté Quito , six heures
de bus m’ont amenés en pleine jungle. À peine descendu du bus, je me suis
senti complètement perdu. Pas un seul panneau de signalisation, pas une

50
route bitumée, seulement la jungle qui s’étendait devant moi, à perte de
vue. Heureusement Balthazar, le chef de la communauté des Shuars, est
venu me chercher. Sur la route qui conduisait au village , il m’a raconté
qu’à l’époque, ses parents dressaient des pics sur lesquels ils plantaient la
tête de leurs adversaires, trempées dans du formol pour les faire rétrécir, ce
qui terrorisait leurs ennemis et leur permettait d’être protégés en inspirant
la crainte. À ce moment-là je me suis dit que le voyage allait être
incroyable !
Il m’a raconté les habitudes de son peuple qui prenait des décisions en
groupe sous l’influence de l’ayahuasca. L’ayahuasca est un mélange
ancestral de plantes, de lianes et de racines permettant de se connecter aux
ancêtres et d’effectuer des voyages dans le temps afin de prendre les
meilleures décisions pour le village.
Bien sûr, vous imaginez mon envie irrésistible de vivre cette expérience !
Il accepta volontiers et me proposa même de participer à la cueillette de
tous les ingrédients dans la jungle. Nous sommes donc partis au petit matin
et je me suis laissé guider dans cette aventure palpitante. La seule
condition pour prendre de l’ayahuasca était d’être à jeun et suffisamment
bien entouré pour le prendre dans des conditions optimales. Le soir venu,
j’ai bu ce breuvage avec lui et quelques minutes après je me suis senti
barbouillé, à la limite de perdre conscience. Mes souvenirs sont restés
flous mais je me souviens à peu près d’avoir dû repousser des araignées
qui semblaient grimper sur moi. Après une bataille mentale pour
surmonter mes peurs, ma conscience s’est élevée vers des plans plus
lumineux. À un moment donné, c’est comme si ma conscience était sortie
de mon corps et que j’étais conscient de mes mouvements mais sans
pouvoir les diriger. Je me suis senti comme un petit point qui peut voyager
vers le passé ou le futur en une fraction de seconde. Le passé ne
m’intéressait pas car il était très noir et très sombre et je voulais tirer un
trait sur lui afin de pouvoir me concentrer vers l’avenir. J’avais
profondément besoin de nourrir une vision positive de mon futur ! C’est
alors que j’ai assisté à différentes scènes de ma vie dont les souvenirs
restent vagues mais bien ancrés dans une partie de mon être. J’ai assisté au
déroulement de ma vie tel un spectateur devant un écran de cinéma. J’ai
perdu totalement la notion du temps mais, à mon retour, j’ai noté les
différents flashs qui me sont revenus en mémoire. Force est de constater
que plusieurs se sont réalisés les années suivantes.
Le premier flash fut de percevoir très clairement une rue qui descendait

51
vers la mer. Il y avait des pavés et un ponton et je me souviens très
clairement que cet endroit m’était familier. En 2009, je suis parti vivre en
Espagne, à Santander, calle Cisneros. En arrivant sur les lieux j’ai reconnu
cette rue qui était juste en face de cet appartement.
Le deuxième flash fut la vision d’une femme aux cheveux ondulés, à
l’avant d’un petit bateau, et pour laquelle je ressentais beaucoup d’amour.
Quelques années après, en 2011, j’ai rencontré cette femme au cours d’un
voyage et nous avons parcouru un chemin de vie ensemble en allant nous
installer dans le Var, à Solliès-Pont !
Le troisième fut celui de me voir avec un micro en m’adressant à une
foule. Je me souviens de cette passion qui animait mon cœur et le sourire
des gens qui semblaient intéressés par mes propos. En 2015, j’ai décidé de
créer mon entreprise et de former des personnes pour apprendre à
communiquer avec leurs guides spirituels. J’ai donné mes premières
conférences sur le thème : « Comment communiquer avec les guides
spirituels ? »

Cet épisode de ma vie m’a profondément marqué car je n’ai aucun don
pour la voyance. Mais le fait d’avoir pu « visiter » l’avenir et surtout de le
voir se réaliser est une sensation exceptionnelle que je vous souhaite de
vivre sans avoir forcément besoin de vous rendre en Équateur et prendre
de l’ayahuasca avec un chamane ! Ce qui a bouleversé mon existence n’est
pas d’avoir « rêvé » de ma vie mais plutôt d’avoir vécu les moments rêvés
les années qui ont suivi ce voyage temporel !
Et s’il était possible de rêver son futur ?
Voici une analyse d’un excellent article de Jocelin MORRISSON paru

52
sur https://www.inrees.com/Conferences/se-souvenir-du-futur-grace-aux-
synchronicites/
Dans cet article il aborde la notion de rétrocausalité : « l’idée que le futur
ait une certaine « solidité », sous forme de potentialité ou de réalité
psychique, et soit capable d’agir sur le présent n’est en effet pas nouvelle
et les chamanes ont toujours su en tirer profit, notamment par
l’intermédiaire des rêves. »

En effet , la visualisation créatrice ,consciente ou non est un excellent


moyen pour coopérer avec L’Univers. Il explique un peu plus loin dans
cet article que : « Le rêve est un voyage de l’âme, il est actif et «
représente une forme d’engagement », comme l’écrit de son côté Robert
Moss, créateur du rêve actif : « On peut décider de l’endroit où on a envie
d’aller et y aller consciemment. » Sylvie Poirier souligne que les
Aborigènes distinguent les « rêves ombres », les moins importants et dont
on se souvient à peine, et les rêves « porteurs d’un message », « ceux qui
présagent d’un événement à venir ou confirment un événement déjà
survenu. […] Les rêves peuvent aussi annoncer la visite d’un parent ou
d’un étranger ; d’autres présagent d’un malheur prochain […] ; d’autres
rêves avertissent d’événements déjà survenus dans une autre région mais
dont la communauté du rêveur ne sera informée qu’après que le rêve se
soit produit … »

En étudiant l’initiation des chamanes Shipibo-Conibo d’Amazonie


péruvienne, l’ethnobotaniste Romuald Leterrier a de son côté découvert «
une forme de cognition rétroactive avec des échanges d’information à
rebours dans le temps, du futur vers le passé ». Là aussi, les chamanes
utilisent différentes formes de conscience et donnent la même importance à
l’état de veille, au rêve et à « l’expérience visionnaire provoquée par
l’absorption de plantes psychoactives comme dans la préparation
ayahuasca », explique-t-il.

« C’est à rebours du temps, par le biais de la rétrocognition, que l’initié


non seulement comprend le sens de ses rêves, de ses visions et des
synchronicités, mais est aussi susceptible, par l’effet des prises de
conscience et de l’intention, de produire à rebours les synchronicités qui
vont avoir un rôle d’attracteur et d’organisateur », souligne Romuald
Leterrier.

53
C’est pourquoi L’Univers nous envoie des signes dans la matière et
c’est à notre conscience d’y prêter attention !

Il s’agit en fait d’entraîner sa conscience extratemporelle selon une


véritable « science de la surprise ». « Il est important de bien mémoriser
ses rêves et d’avoir ensuite une forme d’attention flottante, détachée,
précise-t-il. L’effet de surprise provoqué par ce type de synchronicités
active notre conscience extratemporelle qui influence le hasard. Nous
sommes bien en présence d’une science de la surprise qui crée un acte
d’observation et simultanément de création d’un événement. Le constat
d’une synchronicité est un acte d’observation faisant intervenir nos sens et
notre cognition en lien avec notre mémoire, mais aussi notre intelligence
du cœur ou émotionnelle en provoquant dans notre organisme une cascade
d’émotions qui nous amène presque à l’euphorie. Une bonne synchronicité
provoque toujours de la joie et un sourire qui unifie l’observation, le
mental, le cœur, et l’esprit. »[…]

J’espère que c’est ce que vous avez ressenti lors des expériences du
premier chapitre ?

Il aborde aussi la notion d’influence sur notre futur :


« Dans le cadre de la théorie de la double causalité qu’il propose, notre
présent peut être sous l’influence du passé, comme le sens commun nous
pousse à le croire de façon exclusive, mais il peut aussi être sous
l’influence de notre futur. Même en restant dans une mécanique
déterministe, cette théorie dit que nos lignes temporelles peuvent bouger
dans le futur, sous l’effet de nos intentions et de certaines « qualités d’âme
», ce qui est la source même des synchronicités. « N’y croyez pas, invite
Philippe Guillemant. Testez-la ! »

J’aime beaucoup cet article car la science confirme que si les lignes
temporelles peuvent bouger dans le futur c’est bien qu’il existe un facteur
qui interagit et modifie ces lignes. Quel est ce facteur dont dispose chaque
être humain ? C’est notre pouvoir intérieur !
Pour pouvoir matérialiser sa réalité et donner vie à ses rêves les plus
inspirants, il est indispensable de comprendre le fonctionnement
énergétique de l’être humain.
Je suis convaincu que nous ne sommes pas des êtres matérialistes qui
découvrent la spiritualité mais des êtres spirituels qui vivent une

54
expérience matérielle. Et vous ?
Nous avons tous, quel que soit notre origine, notre mode de vie, notre
couleur de peau ou notre religion, cette capacité incroyable à nous relier à
cette partie de nous qui vibre sur un autre plan.
Quel est ce pouvoir découvert au chapitre 1 qui permet, par le biais d’une
simple intention, d’attirer notre regard au bon endroit et au bon moment ?
Ce sont les chakras, ces centres énergétiques qui accumulent des énergies
et interagissent en permanence avec L’Univers.
Il est inutile de tout comprendre sur le fonctionnement des corps subtils
mais j’attire votre attention sur la fonction du chakra du cœur.
Sur le plan des perceptions, il est intéressant de renverser le cliché que
l'on retrouve à propos du troisième œil.
On peut le résumer par ALIS (centre de l’analyse, de la logique, de
l’intuition et de la stratégie) qui permet de recevoir des informations
intuitives. En fait, c'est le chakra du cœur qui permet de se brancher sur
autre chose que soi. On peut le résumer par AGPT (et ça fait du bien ! ;) :
le siège de l’Amour, de la gratitude, du pardon et de la tolérance.
Or, un Cœur fermé équivaut à n’avoir aucune intuition mais juste du
mental.
La fonction du troisième œil n'est pas de faciliter l’accès à l'intuition mais
de nous permettre d’être capable de faire le tri dans les informations
sensorielles que nous recevons, afin de pouvoir leur donner la signification
qui fera sens.
En fait, en tant que centre de la conscience, son rôle est de nous permettre
d'avoir conscience de notre existence. Il en résulte la capacité d'analyser et
de comprendre ses intuitions. Toutefois, sans un cœur ouvert, cette
capacité n’est pas optimisée et nous tournons en rond, centré sur notre petit
être !
La science moderne aide à comprendre sa fonction : cette zone du cerveau
a pour but de rassembler les informations des sens et des connaissances,
d'anticiper, de comprendre et d'inhiber les réactions instinctives.
Pour œuvrer correctement avec l’Univers et matérialiser ses projets de vie
il est essentiel de savoir écouter son chakra du cœur et ses réactions
corporelles, et de prendre en compte ces dernières lors de nos interactions
et questionnements existentiels.
Pour cela, je vous partage une analyse d’un article Publié le 04/06/2019
par Catherine Maillard sur https://www.inrees.com/articles/gregg-braden-
pouvoir-coeur-passage-mutation/.

55
« L’auteur Gregg Braden nous présente une vision révolutionnaire et
pourtant ancestrale de l’utilisation de notre organe majeur.[…]. Pour ce
pionnier de la physique quantique, insatiable questeur des traditions
ancestrales, il semblerait que s’ouvre à nous l’opportunité de passer d’une
« évolution subie » à une « transformation choisie .[…] Dans la langue
Cherokee, qui fait partie de son patrimoine génétique, il existe un terme
pour nommer cette intuition du cœur : « chante ishta », ou encore « l’œil
unique du cœur».

C’est cette connexion particulière , subtile est puissante qui nous relie
en permanence aux autres et à L’Univers !
[…] Un nouveau paradigme qui ouvre un champ de questionnements : « Si
nous voulons accueillir le changement dans le monde, le pré requis est de
changer de vision sur qui nous sommes ! Si nous sommes prédisposés à
vivre un potentiel extraordinaire, la question est comment éveiller ce
potentiel ? » Sa proposition : « réveillons l’infini pouvoir du cœur, soit
plutôt que demander l’aide divine, devenons l’intervention ! »
C’est ce que l’on entend souvent dans les termes : reprenons notre pouvoir
personnel !
« Ainsi, il est apparu clairement qu’une communication bidirectionnelle
se produit entre le cœur et le cerveau, chacun influençant la fonction de
l’autre. Une découverte qui bouleverse les fondements de ce que nous
avons cru être son rôle, et qui transforme la façon dont nous nous
percevons nous-mêmes, en donnant un sens nouveau aux possibilités du
corps. La question se pose : « Et si cette perspective n’était qu’une partie
d’une vision plus large, et que la véritable histoire, notre histoire, se
situait aussi dans le cœur ! »[…]

« Par ailleurs : « la cohérence cœur/cerveau serait aussi un accès direct à


notre intuition, permettant de poser des questions qui ne trouvent réponse
nulle part ailleurs. » Une hotline, en quelque sorte pour accéder à nos
vérités les plus profondes ! Comme l’ont déjà transmis les traditions.
L’enthousiasme du conférencier est communicatif : « Nous sommes
l’unique forme de vie, capable de le faire sur demande ! Imaginez pouvoir
activer cette connexion pour l’appliquer sur votre système immunitaire,
guider votre vie ou l’apprentissage… »

56
« Ainsi le plus important selon lui, résiderait dans cette extraordinaire
hypothèse : « en procédant ainsi, nous envoyons un puissant message
provenant du cœur à l’ensemble de notre corps : à savoir, une vibration
d’amour, d’empathie, de bienveillance, dont il est le seul dépositaire… »
Et, l’amour ne serait-il pas la fameuse clé d’évolution, que nous
recherchons tous ? »
Pour que ces mots dépassent la simple théorie, je vous propose de mettre
ne pratique afin de relier le cœur et le cerveau :

« En pratique : les 3 étapes de la méthode Quick Cohérence, pour


créer la cohérence cœur/cerveau, certifiée par l’institut HeartMath.

Étape 1 : Focalisez votre attention sur le cœur.


Action : posez votre main sur votre cœur et portez votre attention à cet
endroit. Un signal est envoyé à votre cœur. Vous vous détachez du monde
extérieur pour plonger dans votre monde intérieur.

Étape 2 : Ralentissez votre respiration.


Action : Prenez environ 5 à 10 secondes pour inspirer, expirez en gardant
le même rythme. La respiration profonde et lente permet la détente du
système nerveux.
Étape 3 : Évoquez un sentiment agréable.
Action : essayez de ressentir un profond sentiment de bienveillance, de
gratitude de compassion, pour quelque chose ou quelqu’un. Un sentiment
aussi profond et sincère que possible. La qualité de votre ressenti optimise
la cohérence entre votre cœur et votre cerveau.

À cette étape la connexion reliant le cœur et le cerveau est établie, ils


communiquent par le réseau neuronal qui les relie. Vous accédez à un état
de conscience approfondi, vous pouvez accéder à l’intuition profonde de
votre cœur, poser une question, et écouter la réponse. »

Comment est-ce possible ? Comment expliquer cette connexion


permanente à L’Univers et recevoir des réponses à travers les signes ?
Je vous propose d’aller chercher des réponses auprès d’un best-seller

57
mondial : Conversation avec Dieu de Neale Donald Walsch.
J’invite chaque lecteur et lectrice à prendre du recul sur le mot « DIEU »
qui est connoté de façon religieuse. Or, le mot Dieu peut réveiller des
mémoires , des blessures de religion , dans cette vie ou une autre. Je
préfère donc transmettre la notion de spiritualité. Le nom à un impact dans
notre esprit mais sentez-vous libre d’y mettre les mots qui raisonnent le
plus dans votre cœur.
Dans Matrix des frères Wachowski , il est appelé « le Grand Architecte » ,
dans la série « Charmed » avec les sœurs Halliwel , elles l’appellent « La
Source ».Certaines traditions se réfèrent au nom du « Créateur », « la
Divine providence » « l’ordinateur cosmique ». Et vous chèr(e )s êtres
spirituels , quel mot souhaitez-vous employer ?J’utilise beaucoup le terme
Univers dans cet ouvrage car sa connotation inspire la vacuité et son
absence de limites.
J’ai foi en l’unité de l’être humain. Je suis convaincu que nous sommes
tous interconnectés et que nous provenons tous de la même Source Divine,
quel que soit le nom qu’on lui attribue ! Ce que je transmets c’est de la
spiritualité au sens Universel, qui n’adhère à aucune religion, car elles ont
plutôt tendance à nous diviser. C’est comme si nous étions tous créés avec
de l’or pur et que cet or liquide s’écoulait entre différents réservoirs
appelés « religions ». Tout va bien jusqu’au moment où un des réservoirs
veut diminuer les autres sous prétexte que son contenant est le seul à
détenir la vérité absolue !
Dieu est partout ! Entretien avec Neale Donald Walsch
Publié le 14/05/2019 par Aurélie aimé.
https://www.inrees.com/articles/entretien-neale-donald-walsch/ .
« En 1992, à l’aube de la cinquantaine, Neale Donald Walsch se sépare de
sa femme, perd son emploi et sa maison. Pris de colère, il décide d’écrire
une lettre à Dieu. À sa grande surprise, il semble qu’on lui souffle une
réponse à l’oreille. Un incroyable dialogue s’amorce... Son best-seller «
Conversations avec Dieu » sera le premier de plusieurs dizaines
d’ouvrages porteurs de messages simples et inspirants. »

Vous avez conversé avec une entité que vous avez identifié comme étant
Dieu à partir de 1992. Comment définiriez-vous ce « Dieu » ?

58
Je vais commencer par vous dire ce que Dieu n’est pas. En un seul mot :
rien ! Il n’y a rien que cette force divine ne soit pas. Je dirai qu’elle est
l’Essence, la Force première, l’Énergie pure qui est la vie elle-même. Elle
se manifeste sous des formes aux déclinaisons infinies dans le cosmos,
qu’elles soient visibles, ou invisibles.

D’après cette définition, nous serions donc le divin ?

Une partie du divin, tout comme une vague est une partie de l’océan.
Personne ne suggérerait qu’un vague est l’océan tout entier, mais elle
émerge de lui et s’exprime comme une partie singulière de l’océan. Et
lorsqu’elle a pu complètement s’exprimer, la vague retourne à l’océan.
Cela est vrai pour tout être sentient dans l’Univers.

Plus de 20 ans ont passé depuis les premiers messages reçus.


Rétrospectivement, quels ont été les plus importants ?

Le message le plus important que j’ai reçu lors des Conversations avec
Dieu, c’est que nous sommes Un. Il n’existe pas de séparation, et l’idée de
séparation est une illusion. Cela ne veut pas dire que tout est identique,
mais que tout est une partie de la seule Chose qu’il y ait. Tout comme les
doigts font partie de la main, et la main fait partie du corps. Si l’humanité
toute entière épousait cette idée, nous éliminerions tous les désastres et les
défis crées par l’homme, auxquels il fait face aujourd’hui.

Le second message important que j’ai reçu, c’est que votre vie n’a rien à
voir avec vous. Dieu m’a dit « Neale, cette vie n’est pas à propos de toi,
mais de toutes les personnes que tu toucheras… » Enfin, le troisième
message est qu’il y a assez de tout pour tout le monde. Nous devons
simplement trouver un moyen de le partager de façon équitable. Nous
avons tristement créé un système économique qui permet que 5% des
personnes possèdent ou contrôlent 95% des richesses et des ressources du
monde. Et nous pensons qu’il n’y a rien à faire pour pallier à cela, que les
choses « sont ainsi ». Pourtant dans une société évoluée, cela ne pourrait
jamais arriver.

La notion de spiritualité a été beaucoup malmenée, déformée. Comment


nous y re-connecter de manière authentique ?

Nous pouvons nous reconnecter en étant des modèles, en incarnant ces

59
prises de conscience que la spiritualité nous apporte. En étant des «
exemples vivants », pour ainsi dire, de ces principes supérieurs que sont la
Vie, l’Amour, le Divin. Ceux qui choisissent ce chemin changent le monde.
Si ne serait-ce que 50% des gens choisissaient ce chemin, la faim dans le
monde, la souffrance, le manque, la douleur, la misère disparaîtraient. Et
nous pourrions en faire une réalité pratiquement du jour au lendemain.

Il semble que la peur nous empêche de cheminer vers cette réalité.


Comment nous en affranchir ?

Nous pouvons le faire en découvrant qui nous sommes vraiment. Le


président Américain Franklin Roosevelt l’a bien exprimé, en disant : « La
seule chose que nous ayons à craindre est la crainte elle-même. » Le mot
Fear (« peur » en anglais) est en quatre lettres, et son acronyme est
: False Evidence Appearing Real (trad. De fausses preuves qui
apparaissent comme réelles). Pour nous libérer de la peur, il nous faut
accueillir notre nature réelle. Chaque être humain doit maintenant faire
un choix et se demander : qui sommes-nous réellement, sommes-nous de
simples mammifères, des entités physiques, ou est-il possible que nous
soyons plus que cela ? Sommes-nous des êtres spirituels en train de vivre
une expérience physique ? La question que l’on m’a posé
dans Conversations avec Dieu, et qu’on m’a invité à poser à l’humanité
c’est : pensons-nous réellement tout savoir sur la vie et sur notre espèce,
ou est-il envisageable que quelque chose nous ait échappé ? Comprendre
ce qui nous a échappé changerait tout.

Le but de notre incarnation sur terre serait donc de répondre à cette


question ?

D’après ce que j’en ai compris, l’objectif de notre incarnation sur terre est
que chaque âme évolue vers des expériences et une façon d’être
supérieurs, qui sont l’expression de sa nature réelle, à savoir, être une
individuation du Divin. Ce Divin qui a choisi de faire l’expérience de lui-
même au travers de ses manifestations physiques. Chaque entité spirituelle
a la possibilité de choisir de se manifester au travers de la matière dans ce
processus.

Tout le monde peut-il se connecter directement au Divin comme vous


l’avez fait ?

60
Tout le monde est directement connecté à la force divine. Les
conversations avec Dieu font plus de 3000 pages. Mais dès la page 5, il
nous est dit que Dieu parle à tout le monde, tout le temps. La question
n’est donc pas « à qui s’adresse-t-il ? », mais plutôt « qui écoute ? ». Ce
n’est pas une question de chance, car tout le monde est connecté à Dieu,
étant donné que nous sommes tous une facette du Divin, tout comme toute
vague est une facette de l’océan. Si une vague émerge de l’océan, nous ne
dirons pas qu’elle est privilégiée de faire partie de l’océan, car nous
savons que tout l’océan en fait partie. Comment alors pouvons-nous
expérimenter cette connexion collective au Divin ? La réponse est qu’il
faut commencer par arrêter de nier cette connexion, et que chacun est une
expression singulière du divin. Ensuite, lorsque nous nous ouvrons à notre
nature réelle, nous pouvons faire appel à divers outils, telle la méditation,
la prière, l’écriture, danser comme le font les soufis, la marche
silencieuse… Il n’y a pas de réponse unique, chacun a sa manière propre
de se connecter à une sagesse, une clarté, et une compréhension divine des
choses, présentes en chacun. »
Merci Neal de nous montrer la direction que la Sagesse nous
recommande ! Dénuée de prise de pouvoir et de tentative de hiérarchiser
l’accès au Divin !

C’est pourquoi je suis convaincu que certaines religions ont masqué ce


pouvoir intérieur en nous martelant que pour se relier à la Source il fallait
forcément passer par un autre homme. Cessons de remettre notre
pouvoir à l’extérieur de nous !
J’espère que ces textes vous aideront à prendre conscience du fabuleux
pouvoir Universel présent à l’intérieur du cœur de chaque être humain !
Et si nous prenions le temps d’explorer notre être intérieur afin de
mieux attirer ce que nous désirons ?
Je constate souvent, lors de mes séances de thérapie ou de guidance
spirituelle, la difficulté que nous avons tous de modifier notre être
intérieur. Nous nous transformons souvent lorsque les épreuves
surviennent, quand nous n’avons plus le choix, alors qu’il serait peut-être
beaucoup plus facile de comprendre notre rôle sur terre et la raison de cette
épreuve ! En effet, je crois que nous choisissons de nous incarner sur la
terre, qui est une planète école et qui est régie par des règles pour
expérimenter, évoluer, mûrir grâce à nos diverses expériences qui sont
porteuses d’enseignements, des « leçons de vie ».

61
Comment comprendre les leçons à tirer des situations les plus
complexes ?
Pour cela, il est indispensable d’y aller pas à pas, de manière progressive et
pédagogique.
Quelles sont les règles qui régissent notre monde ?
Nous venons sur terre, autrement dit notre âme choisit un corps physique,
des parents, un scénario de vie pour nous faire apprendre, grandir, évoluer
en se confrontant par l’expérience aux différentes lois spirituelles
immuables.
C’est pourquoi je n'ai pas envie d'induire les personnes en erreur, en
prétendant que ce manuel pourra permettre de réaliser tous ses rêves et
tous ses projets avec une grande facilité.
Mais, en comprenant comment fonctionne la loi d'attraction dans tous les
domaines de notre vie, alors nous comprenons que les autres sont un
miroir, que nos obstacles et difficultés sont une excellente occasion de
travailler sur soi, en acceptant de se remettre en question, en acceptant que
nos envies ne correspondent pas forcément aux souhaits de notre âme.

La poudre aux yeux artificielle consiste à laisser croire que seuls les
conseils de ce manuel permettront une réalisation totale. C’est un
apprentissage et un remodelage de notre vision du monde ! Je vous
emmène donc pas à pas sur le chemin de la spiritualité afin de prendre un
recul indispensable sur le sens de nos expériences.

En effet, si nous sommes des êtres spirituels venant vivre une


incarnation terrestre, alors la terre est une planète école et par
conséquent la matière est temporaire et éducationnelle !
Si vous désirez en lire davantage, je vous conseille cet article très complet
de https://www.lespasseurs.com/Les_12_lois_de_la_Vie.htm qui aide à
comprendre le long chemin à parcourir !
Pour cela il est indispensable de comprendre le fonctionnement
énergétique de la loi d’attraction.
Comment comprendre ce chemin ?
Nous existons au-delà du visible grâce à nos corps subtils. Ces différentes
couches sont comme des poupées russes emboîtées les unes dans les autres
et ont en simultané sur d’autres plans leur propre autonomie et spécificité.

62
Ces corps subtils sont au-delà du corps physique et dans son
prolongement. Tous nos corps sont comme imbriqués les uns dans les
autres en interaction permanente et en flux constant (émission/réception)
avec l’Univers.
Ces corps subtils enveloppent et alimentent notre organisme en énergie
vitale sur le plan physique. C'est par l'intermédiaire de ces différents corps
que nous pouvons faire l'expérience du monde physique et, par
conséquent, de la spiritualité dans la matière. Pour cela, nos sens
transmettent l’information à notre conscience.
Notre Conscience est donc en interaction permanente avec tous ces centres
et corps de manière simultanée et la libre circulation de l'énergie dans nos
corps dépend du bon fonctionnement de chacun d’eux dans cet alignement
qui va du plus bas au plus haut de nos chakras et du plus dense au plus
subtil de nos corps.On peut aussi les comparer aux rouages d’une horloge.
Par ailleurs, chacun des 6 corps qui composent l’aura, vibre et interagit
avec les autres et l’environnement. Par conséquent, tout est lié et rien n’est
séparé. Il y a même une forte corrélation, connexion entre ce nous
pensons, ce que nous ressentons et nos actions. L’esprit anime le corps
physique. Il crée des pensées, des sentiments et des expérimentations
concrètes.
En effet, l’émanation de nos vibrations va attirer des énergies équivalentes,
c’est-à-dire de même nature et de même fréquence.
Ce phénomène purement énergétique est une Loi Universelle qui
s’appelle La Loi de l’Attraction ou loi de cause à effet. Cela signifie
que nous attirons ce que nous sommes. Autrement dit, c’est l’effet du
boomerang qui revient inévitablement à son point de départ, que ce
soit dans cette vie ou dans une autre.
Pour maintenir ces lois, nous portons des mémoires, inscrites dans le corps
Causal , celui qui porte les causes de nos vies passées et leurs
conséquences. Ces dimensions de l’être contiennent tous les bagages dont
nous avons hérités, issus de notre famille et qui appartenant à notre lignée,
à nos ancêtres. Ces différents niveaux de l’être sont également porteurs de
toutes les mémoires en lien avec notre vécu dans cette vie ainsi que dans
nos précédentes incarnations. Ces mémoires représentent donc la somme
de toutes nos expériences de vie dont l’âme est le réceptacle.
L’âme et son rôle

63
Cela implique qu’à l’intérieur de nous vit une âme qui a eu plusieurs corps
et plusieurs personnalités dans d’autres vies. La mémoire de toutes ces vies
ainsi que les facettes de toutes ces personnalités acquises lors de nos
précédentes incarnations sont présentes en nous ici et maintenant, tout en
étant simultanément présentes sur ces autres plans aussi.
L’Âme, cet intermédiaire entre le corps, la Terre, le Ciel et l’Esprit.
L’Âme fait le lien entre ce qui est en haut et ce qui est en bas, elle en est
même le reflet, comme un miroir dont la lumière se réfléchirait à
l’extérieur par projection. D’où le fait que tout ce qui est dehors est aussi
dedans. Le corps qu’elle contient et remplit tout à la fois est le canal qui
permet aux énergies d’être véhiculées dans les deux sens, tant sur le plan
vertical (haut/bas – bas/haut), que sur le plan horizontal (intérieur/extérieur
– devant/derrière – droite/gauche).
Cette géolocalisation dans l’espace et au-delà est importante à prendre en
compte dans la compréhension de ce qu’est l’âme, car elle n’est pas
comme notre corps physique, limitée dans le temps et dans l’espace. Elle
est multidimensionnelle. Nous sommes des êtres multidimensionnels.
Nous évoluons sur plusieurs plans en même temps et nous sommes
physiquement faits d’un corps de chair, d’os et de sang. Nous avons par
conséquent via notre Conscience, la possibilité de voyager à l’intérieur de
notre être afin d’accéder à ces différentes dimensions.
L’Âme nous permet via la Conscience de rentrer en contact avec l’Esprit,
comme elle utilise aussi celle-ci pour faire passer des messages au corps
dont le cœur est le réceptacle. C’est au cœur et à travers le cœur que
s’adresse la Conscience de l’Âme, lorsqu’elle lui parle et que nous
sommes inspiré(e) à faire certaines choses, intuitivement et dans l’instant.
Comme si nous étions poussé(e)s à faire quelque chose qui nous tient à
cœur de réaliser sans vraiment savoir pourquoi, ni d’où vient exactement
cette forte impulsion, et qui s’impose comme une évidence.
C’est notre Âme en réalité qui sous-tend nos actions, nos choix, notre
volonté et nos aspirations profondes. C’est d’elle que nous vient nos idées
fabuleusement inspirées. L’Âme est comme un radar, un GPS ou une
boussole intérieure, elle sait exactement le chemin à parcourir. Tout a été
auparavant paramétré en fonction du plan de vie, comme lorsque l’on entre
les coordonnées de la destination désirée dans un GPS.
L’Âme suit le chemin qui a été défini dans cette vie pour que nous

64
empruntions la « bonne voie ». Mais nous pouvons faire des détours
lorsque nous ne savons plus distinguer le mental de la voix de la Sagesse.
Nous sommes ainsi guidé(e)s, d’une façon où il est plus évident de nous
situer, de nous repérer et d’avoir une trame de fond sur laquelle nous
appuyer, autour de laquelle nous nous construisons. Cette trame est le plan
qui nous indique quoi faire à quel moment et quelles directions suivre pour
avancer et évoluer dans la vie.
Les possibilités de l’âme
C’est comme cela aussi que par l’intermédiaire de l’âme, nous rencontrons
sur le chemin de vie d’autres personnes qui servent notre évolution. Ces
personnes mises en lien avec d’autres personnes servent en réalité une
évolution globale de tout un chacun et c’est pourquoi nous disons que nous
sommes tous au service les uns des autres. Nous contribuons
individuellement au bon fonctionnement du Tout, auquel nous appartenons
tous d’une manière ou d’une autre et pour des raisons différentes. Nos vies
se rejoignent quand, dans notre propre évolution nous avons besoin de la
Présence des autres dans notre vie. Chacun va en conséquence jouer un
rôle important dans la vie d’autres personnes avec qui il a été mis en lien.
Cela signifie que ces rendez-vous sont aussi préalablement programmés
dans le grand ordinateur cosmique qui va s’occuper de créer ces liens sur
le plan physique et de nous faire rencontrer dans votre vie les personnes
dont nous avons besoin pour mener à bien nos « missions de vie ». Ces
personnes vont nous aider à mettre en place et réaliser nos projets, nous
apporter une solution quelconque par rapport à des difficultés, à partir du
moment ou nous acceptons de se laisser guider et d’agir pour s’en sortir !
C’est pour cela que je suis convaincu qu’il n’y a pas de hasard ou comme
le dit si justement Einstein « le hasard c’est Dieu qui se promène
incognito ! » Dans l’intérêt de l’évolution de notre chemin d’âme, tout a
été savamment orchestré, de façon à ce que nos vœux du cœur puissent se
réaliser. L’Âme a bien des ressources et ses talents sont la plupart du
temps insoupçonnés. Elle connaît parfaitement chacun des souhaits que
nous émettons et participe à les exaucer dans votre vie, car beaucoup
d’entre eux nous sont soufflés naturellement. Il suffit de l’écouter et de se
laisser guider par ses intuitions afin de réaliser et mener à bien nos projets
de vie. J’aime beaucoup l’idée que notre cœur est la boussole de l’âme et
qu’il nous appartient de nous aligner sur ce chemin !
L’Âme a ses secrets que l’être humain ignore et c’est pour cela qu’il est

65
parfois difficile de s’y relier et de s’y aligner, car sur le plan physique nous
n’avons pas toutes les données, seule l’Âme connaît les plans prévus par le
divin. Ce qui fait que lorsque nous avons un projet, que nous sommes mis
sur la voie d’une idée en particulier et que nous nous activons dans la
matière pour la concrétiser, nous pouvons rencontrer des obstacles ou
avoir le sentiment malgré les démarches entreprises de tourner en rond ou
de brasser du vent, car rien ne semble vouloir se mettre en place. Pourquoi
? Parce que ce n’est pas le bon moment ! Vous avez l’inspiration, vous
savez ce qu’il faut faire et dans quelle direction avancer, pourtant ça ne se
concrétise pas encore dans la matière. L’âme connaît le bon moment et sait
quand tout va aboutir, seulement il nous faut sur le plan physique faire
preuve de patience, rester centré(e)s sur l’objectif et persévérer sans rien
lâcher jusqu’à ce que cette idée que vous aviez à cœur de manifester puisse
exister dans la matière. Des fois les projets ne correspondent pas au
meilleur et au plus juste , il est donc sage d’apprendre à « lâcher-prise ».
Quand un projet est juste , nous recevons des signes et des
encouragements dans la matière.
. L’Âme a le pouvoir de manifester ce que nous lui demandons, si cela
contribue à notre évolution et à celle des autres. Si par exemple nous lui
demandons de gagner au loto comme je l’ai fait plusieurs fois , et que
notre intention est d’avoir la richesse et d’être financièrement abondant,
mais qu’en revanche cette intention n’est pas mise au service du Tout et
qu’elle n’a pas pour but l’évolution de notre âme, cette possibilité de
remporter une somme importante ne nous sera pas offerte, à moins que
nous ayons une leçon de vie à tirer comme étant un apprentissage. Quelles
que soient les expériences que nous vivez, celles-ci servent toujours
l’évolution de notre âme et de l’âme de ceux pour qui ces expériences sont
bénéfiques.
Ce manège invisible est brillamment orchestré par des présences
bienveillantes, chargées de notre plan de vie et de sa parfaite réalisation
dans la matière.
Qui sont ces présences bienveillantes ?
Quels sont les membres qui composent cette équipe céleste ?
Comment interagissent-ils dans la matière pour nous guider, nous
encourager et nous montrer le chemin ?
Nous le découvrirons au prochain chapitre intitulé « Les guides et les

66
signes dans la matière »

67
Chapitre 3 Les
guides et les
signes dans la
matière

68
Dans les précédents chapitres, nous avons abordé l’importance de l’état
d’esprit nécessaire pour pouvoir capter les signes envoyés par l’Univers.
L’Univers fonctionne un peu comme une usine, il y a des « contremaîtres
et des employés » appelés « guides spirituels ». Leur but est de nous guider
le plus précisément possible dans notre parcours de vie, en conformité
avec le scénario que notre âme a prévu avant de s’incarner.
Dans notre langage courant, l1orsqu’on évite de justesse un accident ou
une mésaventure, nous avons coutume de dire : « Heureusement ton ange
gardien t’a protégé. »
En fait bien plus qu’un ange gardien c’est une véritable équipe céleste qui
nous accompagne dans notre incarnation. Nous avons 3 anges attribués
pour cette vie , en conformité avec les leçons que nous devons apprendre
pour élever notre maturité spirituelle . Ces anges nous aident à développer
des qualités qui nous rapprochent de l’Amour inconditionnel. C’est
pourquoi nous aborderons le travail avec les anges au chapitre 6
concernant le développement des capacités.
Pour commencer, je vous propose d’explorer ce monde de l’invisible, ainsi
que leurs pouvoirs, leurs capacités et leurs limites !

Tout d’abord, il me semble important de renverser l’idée reçue que les


guides seraient loin de nous , haut perchés dans des plans inaccessibles
dans le ciel. En réalité, ils font partie de nous, partie que l’on pourrait
appeler : « la meilleure version de nous-mêmes ». S’ils sont une partie de
nous, alors ils communiquent déjà avec nous depuis notre enfance et
continueront jusqu’à la fin de notre vie ! D’ailleurs, en psychologie, on les
définit comme notre « moi supérieur ». En hypnose , on fait appel à notre
« sage intérieur » . Les guides renvoient également au « Soi » défini par
Jung, celui-là même qui est cité dans le titre de ce manuel !
En thérapie, nous demandons de l’aide à ce « Sage » pour nous guider
dans notre parcours de vie , pour nous aider à comprendre nos difficultés
en prenant du recul et en changeant de perspective , pour nous donner la

69
capacité à analyser et à prendre les « meilleures décisions ».
Mais pour cela, nous n’avons pas forcément besoin de rituels, de transe
profonde ou de substances chimiques !
C’est donc une croyance limitante que je souhaite renverser à l’aide de
témoignages divers ! C’est une question majeure, titre de mes premières
conférences :
« Comment communiquer avec nos guides spirituels ?»
Dans ces conférences disponibles sur Youtube , j’aime amener le public à
comprendre que leurs guides communiquent quotidiennement avec eux
afin de les orienter dans leur parcours de vie dans la matière !
En effet, le chemin vers la confiance se construit en recevant des
réponses concrètes ! Nos guides attirent notre attention par des formes
qui nous relient à L’Amour ou à des symboles qui représentent le ciel.
Avez-vous déjà croisé des cœurs à des endroits incongrus ?

Comme sur une languette de yaourt ou dans l’évier de la cuisine ?!


Ils peuvent également mettre des plumes sur notre chemin. On dit souvent
que ce sont les anges ou les défunts qui en sont les expéditeurs. C’est fort
possible mais ce n’est pas la source qui est le plus important !

70
Ce qui est important c’est de commencer à se poser des questions en
s’interrogeant sur le sens de ces clins d’œil souvent répétitifs, comme le
montre ce témoignage de Pascale :
« J’ai commencé à croire aux signes des anges grâce à la mauvaise
aventure d’un ami. Quelqu'un de très généreux mais qui ne s’exprime pas
beaucoup sur les difficultés qu’il rencontre et ses émotions. Un soir il me
contacte et me dit qu’il veut me voir pour me parler, je sentais bien au son
de sa voix qu'il n’allait pas bien. En raccrochant j’ai vu trois plumes par
terre, je n’en ai pas tenu compte plutôt envahie par la peur. Le lendemain
il m’annonça qu’il devait passer une IRM cérébrale pour écarter le
diagnostic d’une tumeur. Après sa visite je décidai de sortir pour prendre
l’air dans le village voisin et lorsque j’ouvris ma portière une pluie de
plumes blanches m’attendaient sur le sol... La pression est redescendue et
j’ai compris que ça allait bien se passer pour lui. En effet le résultat arriva
est tout était ok ! »
Nos guides agissent parfois de manière encore plus flagrante pour
nous indiquer ce qui est bon pour nous, comme l’atteste le témoignage
d’Henri :
« Il y a 2 ans de ça, j'écoutais Pink Floyd en boucle, un groupe que je
n'avais jamais vraiment écouté. Ancien guitariste, je découvrais le jeu
époustouflant de David Gilmour (leur guitariste justement) et une
incroyable envie de me remettre à la guitare m'est venue... mais le mental
s'est activé et me donnait des tonnes de raisons de ne pas le faire : pas le
temps, ni le talent, trop vieux pour réapprendre, etc... 3 jours après, à 2
pas de chez moi, je sors d'un supermarché et je tombe nez à nez sur un
panneau d'affichage 4x3 faisant la promotion d'un concert d'un groupe
mondialement connu pour ses reprises 100% Pink Floyd. Ça faisait des
années que je n'avais ni lu, ni vu quoi que ce soit concernant les Floyd (à

71
part le disque que j'écoutais en boucle) et là d'un coup... paf le panneau.
Et immédiatement j'ai su ce que j'avais à faire : j'ai repris ma guitare. Elle
ne m'a plus quitté depuis. »
Cette communication est parfois plus subtile, et il est possible de
lancer des défis à l’Univers pour prendre confiance en vos capacités !
Témoignage d’Anne:
« Des clins d’œil de l’Univers, j’en ai pas mal et régulièrement, mais celui
que je vais te raconter est particulièrement croustillant !! C’était l’époque
où je lui lançais des petits défis, histoire de me prouver que ça marchait.
Le matin en me levant je décrétais des trucs du genre « Aujourd’hui, on
me fait un compliment » ou « Aujourd’hui, je reçois des fleurs »... Et puis
un jour, je décidai de mettre la barre un peu plus haut : je devais prendre
l’avion en famille pour les Antilles (je précise que j’habite à la Réunion) et
en me levant, je décrétai « Aujourd’hui je rencontre quelqu’un que je n’ai
pas vu depuis longtemps ». J’oublie assez régulièrement les défis que je
lance a l’Univers, mais ce jour-là, en rencontrant une copine dans l’avion
qui nous menait vers la Martinique, je m’en suis souvenue ! C’était une
copine qui avait quitté la Réunion quelques années auparavant pour se
réinstaller dans la région de Bordeaux et qui allait en vacances voir sa
sœur a Fort-de-France !! La rencontre n’a duré que quelques instants au
moment de descendre de l’avion, on s’est dit qu’on se retrouverait à la
réception des bagages histoire de papoter un peu mais on ne s’est jamais
revues. Comme si l’Univers me disait que je n’avais pas besoin de plus.
Depuis cette aventure énorme, je n’ai plus de doute et sais que je suis
continuellement accompagnée. »
Alors, à vous de jouer ! Lancez des petits défis qui serviront à nourrir le
réservoir de confiance ! Et notez-les afin de vous en souvenir :
Quels défis souhaitez-vous proposer ?
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
---------------
Nos guides sont aussi capables de répondre à nos besoins matériels si
cela est juste pour nous !

72
Témoignage de Sandrine
« Chaque jour je remercie l’Univers de ses bienfaits. Il suffit de
demander, vous allez dire ‘’facile’’. Mais on ne le fait pas toujours.
Aujourd’hui je constate ses synchronicités et les cadeaux que je reçois.
J’ai besoin d’aspirateur pour mes travaux et le mien tombe en panne pour
faire le ménage : on m’envoie via un don 5 aspirateurs !
Lors de mes travaux j’avais besoin de peintures, papiers peints spécifiques
mais très onéreux. Hop ! Une connaissance d’une rencontre nous donne le
matériel.
Dernièrement, on s’aperçoit que nous aurons certainement besoin d’un
sèche-linge pour sécher les draps de notre gîte. Je demande à l’Univers.
Peu après, le père d’un copain de notre fils de 6 ans demande à mon mari
si on ne veut pas un sèche-linge dont il veut se débarrasser !
Comme notre projet de gîte , nous décidons de changer de vie en justement
s’alignant sur nos propres rêves et équilibre. On quitte la région
parisienne, on vend notre maison avec l’incertitude de retrouver une
activité professionnelle. Mais l’Univers que je prie pour l’harmonie, la
prospérité, la santé et l’amour, nous offre 2 maisons pour le prix d’une en
Anjou. Et on ouvre un gîte qui nous donne une activité rémunérée ! »
Nos guides sont capables de répondre à nos demandes et d’anticiper
nos besoins s’ils sont justes, comme le montrent ces témoignages :
« Un jour j’étais avec une amie sur la plage et je lui parlais du livre de
Louise Lhay transformez votre vie. Je lui ai dit : « tu devrais l'acheter, ça
peut vraiment t'aider ! » Elle devait aller chercher ses résultats d'analyses
de sang donc je l'ai amenée en ville. J’ai attendu sur le parking et depuis
ma voiture je vois un monsieur qui laisse un livre sur le bord d'un mur et
qui s’en va. J'attends 10 minutes puis je sors du véhicule ,et regarde
pourquoi ce livre était posé là ! C'était le livre transformez votre vie ! Il
n'appartenait à personne alors je l'ai donné à mon amie. Elle était
subjuguée d’apprendre que les anges peuvent nous aider de cette manière,
ça a été merveilleux et hallucinant »
Ps : Il n’est pas important de savoir si ce sont les Anges ou les guides
qui sont intervenus. Je préfère inclure les anges et les guides
travaillant de concert, comme une équipe céleste ! Alors n’hésitez pas
à demander des preuves de leur existence !

73
« Le jour où j'ai demandé à mon ange gardien de prouver son existence :
Jusqu'à ce jour où je suis tombée sur le livre "Enquête sur l'existence des
anges gardiens", mon ange gardien se réduisait à cette figurine de
porcelaine accrochée au-dessus de mon lit d'enfant. Et puis j'ai lu ce
livre, je ne l'ai pas trouvé super objectif mais j'étais intriguée. J'ai
commencé à m'adresser à mon ange gardien petit à petit. Et puis un jour,
je l'ai prévenu que j'allais lui demander de me prouver son existence et
qu'il avait intérêt à me préparer une belle preuve. J'ai choisi ce jour de
vacances où nous allions nous promener à Guérande en famille. Nous
traversions les rues commerçantes et je lui disais dans ma tête "Non, ici
c'est trop facile, il y a du monde, il y a des pubs partout, trop facile de
glisser un message, pas ici". Et puis nous avons quitté le centre touristique
et avons commencé à marcher dans les ruelles piétonnes mais sans aucun
commerce visible. Là j'ai dit à mon ange "là c'est parfait, prouve-moi ton
existence maintenant dans cette rue déserte" , je vois alors un pigeon
s'envoler au loin et je dis à mon ange "non, non, une plume ou un pigeon
qui s'envole pour moi c'est pas un signe!" et à ce moment-là, je tourne ma
tête à gauche attirée par une ancienne vitrine de boutique poussiéreuse à
l'abandon et là je vois écris "ANGE" en grand sur la devanture je suis
restée pétrifiée sur place traversée de la tête au pied par un grand frisson
et là j'ai dit "Respect mon ange, je sais que tu es bien là maintenant, ce
n'est pas mon imagination". Ce n'est qu'après que j'ai remarqué qu'il était
écrit "Ange ou démon" mais mes yeux n'ont vu que le 1er mot (3 rue du
vieux marché, l'enseigne est trouvable via Google).Quelle était la
probabilité qu'en pleine rue déserte, pile au moment où je le demande, un
indice surgisse de nulle part et on ne peut plus clair et me "saute aux
yeux"!?! »
Nos guides anticipent les événements et provoquent des circonstances
incroyables lorsque des difficultés surviennent :
« Je faisais une course nocturne sur Albi, il pleuvait des cordes, c’était
23h, je n’en pouvais plus ; je demande à mes guides de m’aider à avoir le
courage nécessaire pour finir et là, 2km avant la fin, un copain à moi
planté au bord du parcours qui me dit « je suis venu te motiver pour finir,
je cours avec toi les derniers kilomètres »

Il y a sans doute d’autres petites anecdotes que je pourrais ajouter car la


vie est magique et des miracles se produisent chaque jour sur la planète :

74
Quand l’Univers contribue à sauver ma fille, témoignage de Laetitia :
« Août 2010, Clara a 5 ans ; nous venons d'emménager dans notre
nouvelle maison, nouveaux voisins, ...
Alors que mes congés se terminent, ce vendredi-là j’avais mis le réveil
pour un rendez-vous médical. Clara a demandé de placer le babyphone
dans sa chambre depuis notre installation.
Debout vers 7h00 je vais me préparer un café, j’entends une sorte de
grognement. Bizarre seule à la maison avec Clara, ça m’interpelle. Petit
coup d’œil dans sa chambre ... elle tremble ... Je ne parviens pas à entrer
en contact avec elle .. Convulsions ? Coma ?
Je m’habille, je saisi ses vêtements, carte bancaire, documents de
mutuelle, ...
Je la prends dans mes bras comme je peux car elle n’a aucune réaction et
je vais sonner chez les voisins les plus proches.
La voisine est présente (elle aurait dû être allée au marché) elle prend ses
clé et nous partons de suite chez son médecin traitant ( qui a retardé son
départ en vacances).
Arrivées chez le médecin, il me dit hypoglycémie sévère, coma de stade 1.
J'ai de quoi lui faire une injection en intra-veineuse ici. Le temps qu'elle
récupère on attendra le SMUR.
L’ambulance a mis plus de 27 minutes pour arriver.
En 7 min nous étions chez le médecin traitant.
Je n’étais pas censée me lever ce matin-là, Clara a 5 ans et demande le
babyphone, la voisine n’est pas au marché, le médecin n’est pas parti en
vacances, il a ce qui est indispensable pour remonter la glycémie. »

Ce qui est extraordinaire dans ce témoignage est l’ensemble des


personnes et des ressources réunies et mises à disposition par le ciel !

Même si ils sont invisible pour la plupart d’entre nous, ces


témoignages nous aident à mieux comprendre leurs champs
d’interventions et leurs moyens d’action ! Et si nous faisions plus
ample connaissance, comment faire le premier pas ?
Et bien comme dans toute nouvelle rencontre, en posant des questions
afin d’accorder notre confiance en osant leur demander de manifester
des réponses concrètes ! Il est là le chemin vers la Confiance en Soi !

75
- « Ah bon ? » nous devons apprendre à faire confiance à quelque chose
d’invisible, qui nous parle et interagit pour répondre à nos questions, peut-
être par une pensée dans notre esprit ?
C’est à peu près ça , d’où l’expression « il n’est pas tout seul dans sa
tête ! »
Et je peux vous dire que je me sens moins seul dans ma tête depuis que je
dialogue quotidiennement avec eux ! Et que j’entends les réponses en
plus !
Donc l’auteur est un peu fêlé, non ?
-« Eh bien oui , c’est fort possible ,et c’ est bien d’être un peu fêlé pour
laisse passer la lumière ! »
Je conçois qu’il est difficile d’adhérer à ce que l’on n’a pas vécu !
Pour cela, je vous invite à expérimenter en écoutant la méditation guidée
pour ressentir leur présence. Vous allez leur demander un soin énergétique
et leur demander de se manifester par un ressenti unique afin de prendre
confiance en leur présence. Rendez-vous sur www.guidesspirituels.fr pour
la télécharger.
Avez-vous ressenti leur chaleur, leur puissance et leur Amour ?
Vous aussi chers lecteurs et lectrices êtes soutenus, guidés et comblés
par l’Univers. C’est pourquoi une des démarches essentielles pour
obtenir des réponses est d’oser demander ! Osez-vous leur demander
de l’aide ?
Certaines personnes ont peur de déranger les guides, mais
franchement c’est une croyance terriblement limitante ! Si vous avez
conscience de l’existence de vos guides et que vous n’osez pas leur
demander de l’aide, c’est un peu comme si vous hésitiez à vous servir
de vos mains par peur de les solliciter ! Ou bien comme si vous croisiez
un guide touristique sur une route où vous vous êtes perdu et que vous
n’osiez pas lui demander le chemin par peur de le déranger. Ou
encore il peut s’agir de peurs inconscientes. Avez-vous le courage
nécessaire pour accepter de vous remettre en question, d’explorer
votre monde intérieur ? Je vous le souhaite, et vos guides aussi
d’ailleurs ??
Il se cache sûrement derrière ces croyances limitantes des résistances bien
ancrées dans votre esprit. Je souhaite de tout mon cœur vous transmettre

76
les outils et les clefs indispensables pour prendre confiance en vous et en
l’Univers !
D’ailleurs en leur posant directement la question, voici ce qu’ils m’ont
transmis.
« Vous avez une vision étriquée du mot « évolution ». Vous avez tendance
à l’enfermer dans un début et une fin. Pour les humains devenir un guide
de Lumière est un aboutissement après un cycle d’incarnation. En fait, en
guidant des âmes à réaliser leur « mission de vies » nous apprenons à
travers eux, nous évoluons aussi et remercions chaque âme qui fait le
chemin vers nous. Mais aussi celles qui ne le font pas car nous vous
aimons sans jugement et sans conditions ni degré d’évolution ! »
En espérant que ce message vous rassure et vous aide à collaborer
étroitement avec eux !
Dans d’autres situations, les guides interagissent pour mettre des
obstacles sur notre chemin afin d’éviter un drame qui n’est pas prévu
dans notre plan de vie.
Par exemple, saviez-vous que Johnny Hallyday a échappé à un crash
d’avion car il est arrivé quelques minutes en retard ?
Dans le documentaire " Johnny Hallyday, la France rock'n'roll"
diffusé sur France 2 le jeudi 7 décembre 2018, le rockeur raconte le
jour où il a failli mourir dans un crash d'avion.

« A 19 ans, Johnny Hallyday a frôlé la mort. Les faits remontent à 1962.


Le chanteur se trouve alors à New York pour deux jours et s'apprête à
partir en direction de Nashville. "J'arrive en retard comme toujours à
l'aéroport, donc la passerelle était levée et l'avion était déjà en début de
piste, se souvient Johnny. Ils n'ont pas voulu me laisser monter, ils m'ont
dit « non, il faut prendre le prochain ». En attendant le prochain, on
entend un « BOOM » et l'avion a explosé au décollage. Pas un survivant."
Un peu effrayé, Johnny Hallyday accepte tout de même de monter dans le
bolide suivant. "J'ai pris l'avion d'après, pas très rassuré, mais bon
! », s'exclame-t-il avec un sourire. Surtout que c'est une époque où je
n'avais jamais pris l'avion de ma vie." Avant de conclure : "Si j'avais été
dans l'avion, je ne serais pas là aujourd'hui." »

C’est la première grande clé que je souhaite transmettre dans ce

77
chapitre :
Les guides agissent pour que notre plan de vie soit respecté en évitant
des drames non choisis par notre âme : c’est la plus grande des
protections du ciel.

Il n’y a pas que les plus grandes stars qui sont protégées, chaque être
humain bénéficie plus ou moins consciemment de cette merveilleuse
protection.

Histoire : En allant à la plage au Cap d’Agde, je ne me suis pas rendu


compte que mon portable avait glissé par terre en me rendant sur la plage.
J’ai savouré l’après-midi jusqu’au moment où je suis rentré dans un état
de panique à l’idée de ne plus avoir de téléphone portable. Mon téléphone
c’est tout mon réseau professionnel et personnel avec plus de 700 contacts
environ. J’ai donc demandé à mes guides de montrer l’endroit où je
l’avais fait tomber. Sans succès. J’ai remonté la plage et prier de tout mon
cœur pour qu’ils m’aident à le retrouver. Après plus de 20 minutes de
recherches stressantes et angoissées, aucun signe. L’idée surgit d’appeler
sur mon téléphone en priant pour qu’une âme réponde en l’entendant
sonner. C’est alors qu’une personne à décrocher et je me souviens
parfaitement de ses premiers mots : « je l’ai trouvé en allant sur la plage,
je l’ai alors éteint pour aller me baigner et je viens juste de le rallumer en
attendant l’appel de la personne en question. En le rencontrant, je lui ai
alors dit qu’il était un ange envoyé du ciel ! Il me répondit que c’est
normal un téléphone c’est toute la vie de quelqu’un ! Il rajouta qu’il était
surpris de pas avoir eu de code pin à rentrer. Effectivement, je n’ai pas de
sécurité sur mon téléphone, ce qui a permis le dénouement heureux de
cette histoire. Pour le remercier, je lui ai tendu ma carte de visite en disant
que je lui offrais une consultation si un jour il avait besoin d’aide dans la
vie. ??

À travers cette histoire je souhaite transmettre plusieurs points qui m’ont


servi de leçons à travers des années d’expérience et de communication
avec mes guides :

• La prière m’a permis de me sentir actif et d’apaiser mon état émotionnel.

• L’état émotionnel dans lequel on se trouve ne permet pas toujours de

78
recevoir des informations claires et pertinentes.

• Je n’avais pas à subir la perte de mon téléphone, l’Univers a donc œuvré


et synchronisé les retrouvailles avec mon téléphone avec une bienveillance
déconcertante ! C’est quand même incroyable que cet homme venait juste
de rallumer le téléphone au moment où je l’ai appelé. Je l’aurais appelé
quelques minutes plus tôt, je serais tombé sur le répondeur, perdant tout
espoir de le retrouver ! Gratitude !

Si nous sommes bel et bien protégés et qu’ils nous évitent des


expériences que nous n’avons pas à vivre, alors pourquoi la vie n’est-
elle pas toute belle, toute rose et toute lisse ? Pourquoi les guides ne
répondent-ils pas à nos demandes d’éviter des épreuves ou des
situations difficiles à vivre ?

Pour la simple et bonne raison que nous venons sur terre, qui est une
planète école, et que la meilleure source d’apprentissage est l’expérience
vécue lors des épreuves afin de puiser dans nos ressources pour les
surmonter !

Pour cela, voici un article qui aborde la signification des épreuves, de


Sophie COURCELLE, hypnothérapeute et médium. Elle partage
régulièrement des articles, disponible sur Facebook : Sophie Courcelle
Hypnothérapeute ou en suivant ce lien :
https://www.facebook.com/Sophie-Courcelle-Hypnoth%C3%A9rapeute-
749335848523222/
Qu’est-ce qu’une épreuve ?
« C’est une expérience que l’on a choisie, (au niveau de l’âme) et qui se
manifeste dans notre vie au moment où il était prévu que cela nous arrive.
C’est une expérience qui se doit d’être vécue, puisqu’elle est comme «
programmée » sur notre chemin, dans notre plan de vie et qui par
conséquent, ne peut être annulée, ni évitée. Cette expérience est là pour
nous rappeler ce qu’il est bon dans cette épreuve de comprendre pour
nous guérir de la blessure qu’elle révèle et réveille en nous, par la même
occasion. Cette expérience est là pour nous permettre d’évoluer, de se
guérir, de ce qu’au fond, cette expérience douloureuse nous apprend sur
nous-mêmes et la situation en question qui a du sens. Comprendre le sens

79
de l’épreuve qui nous est envoyée par la vie, nous permet de mieux la vivre
et de transcender/transmuter la souffrance liée à elle.
Une épreuve est “un cadeau du ciel mal emballé”, c’est pour cela qu’au
premier abord, vous la vivez mal et que vous y voyez toute autre chose qui
n’a rien à voir avec un cadeau ou alors un cadeau empoisonné ! Pourtant
il s’agit bien pour votre âme en évolution, d’un cadeau, puisque c’est une
opportunité pour elle de se libérer, de se dépasser, en prenant pour un
bien, ce qui, pour votre ego, est vécu, est pris, comme un mal. En fait, c’est
un mal pour un bien ! L’épreuve, quelle que soit l’expérience que vous
vivez, est une manière d’apprendre une leçon et de l’intégrer, afin de ne
plus avoir, une fois acquise, besoin de repasser l’examen.
C’est vous, qui autrement dit, au travers de cette expérience vous mettez à
l’épreuve, en vous permettant d’apprendre cette leçon en question, qui est
utile à votre évolution et qu’il est bon d’intégrer pour vous, dans cette
évolution. Cependant, c’est toujours, c’est bien connu, les leçons les plus
dures, qui sont les plus pénibles à apprendre. C’est bien pour cette raison
que, lorsque l’épreuve arrive dans votre vie, il vous est difficile de
l’accueillir d'emblée sans sourciller, et de l’accepter avec le sourire...
pour vous rendre aussitôt enthousiaste à travailler sur vous.
Votre première réaction, très humaine, légitime, va être de la rejeter et de
vous braquer, de vous buter contre elle d’une façon envers laquelle vous
ne comprenez ni son sens, ni pourquoi cela vous arrive, à vous ! Cela vous
arrive parce que c’est juste que vous le viviez. Si vous arrivez à
comprendre le sens de l’épreuve et que vous reconnaissez dans cette
compréhension, que cette expérience sert votre évolution et votre guérison,
vous pourrez l’accepter et mieux la vivre ; pendant que vous en tirerez
toutes les leçons que votre âme souhaitait en apprendre, en en faisant
l’expérience. »
Sophie Courcelle – Article “Qu’est-ce qu’une épreuve ?” le 8/02/2018.
Retrouvez la sur : http://sophypnotherapie.com/

C’est pourquoi, il est indispensable pour se réaliser pleinement et évoluer,


d’intégrer la notion que ce que nous vivons à un sens caché, un but précis,
un enseignement à comprendre. Cependant, il est difficile de prendre du
recul sur le sens d’une épreuve lorsque nous sommes touchés

80
émotionnellement. C’est le cas lorsque nous rencontrons des embûches
dans notre travail, dans nos relations familiales ou amicales ou lors de
maladies.

Cependant, il est primordial de chasser la croyance que lorsque nous


vivons une épreuve, c’est forcément quelqu’un qui nous a jeté un mauvais
sort ! Cette croyance, fortement répandue a tendance à me déconcerter. En
effet, je trouve tellement dommage de sombrer dans la paranoïa dès que
les événements de la vie deviennent difficiles !

Histoire : une cliente envoyée par le bouche à oreille me contacta car son
chat avait été mordu et opéré d’urgence. Elle me demanda donc de faire
un soin à distance à son chat afin qu’il se réveille après l’opération en
recevant des énergies Reiki . Elle insista aussi sur une demande
particulière : elle me pria de libérer le mauvais sort abattu sur elle. Dans
son esprit, cet accident dramatique ne pouvait être que la résultante d’un
mauvais sort jeté contre elle ! J’ai donc pris le temps de la rassurer afin
de l’aider à relativiser sur cet accident et éviter de la laisser sombrer dans
cette psychose.

Pour équilibrer mon point de vue, je connais les réels impacts de la


sorcellerie et les effets de la magie noire, ayant déjà rencontré
personnellement des personnes envoûtées. En voici l’une d’entre elles qui
m’a marqué :

Histoire : À l’occasion d’une consultation, une personne qui revenait


d’Afrique se sentait fatiguée, épuisée et sans énergie, ainsi que son mari.
Elle traversait une période noire depuis son retour, une accumulation de
malchance sans raisons apparentes. Lorsqu’elle m’a demandé pourquoi,
mes guides m’ont envoyé l’image d’une petite statuette africaine qu’elle
aurait ramenée. J’utilise le conditionnel car je n’étais pas sûr de la
provenance de cette image. Mon mental ou un fait juste ? Effectivement,
une personne lui avait fait cadeau de cette statuette en lui disant que
c’était une protection. En fait c’était un sortilège de magie noire. Les
guides lui ont transmis l’importance de se débarrasser de l’objet en
faisant brûler cette statuette ainsi qu’un petit rituel pour annuler les effets.
Les conséquences furent bénéfiques et ressenties les jours suivant le rituel
de libération. »

81
La magie noire existe dans notre monde, et pour contrer les effets de cette
magie, je vous recommande des personnes dont c’est la vocation. Il y a par
exemple les prêtres catholiques ou protestants qui sont formés à des rituels
de désenvoûtement. Pour les trouver, il suffit de contacter le diocèse de
votre ville pour obtenir les coordonnées de la personne ressource.

Si vous n’êtes pas sûr d’être victime de magie noire, et que vous n’avez
pas envie de contacter un prêtre, je vous partage une prière extraite de mon
manuel de formation de passeur d’Âmes.

Cette prière permet de demander l’aide de notre équipe céleste afin d’être
libéré des énergies négatives qui pourraient peser sur nous et bloquer notre
chemin de vie.

Pour la réaliser correctement, il est important de la lire à voix haute en y


mettant de l’émotion, de la conviction et de la foi ! Comme le dit si
justement Serge BOUTBOUL « ce n’est pas la formule qui fait le
sorcier ! »

Prière de nettoyage :(http://www.ateliersante.ch/guerisonnet.htm)

Je demande à mes guides, aux Forces de Lumière, avec l'aide des Anges
et de tous les Esprits supérieurs et bienveillants concernés,
...de joindre leurs efforts et leur puissance afin qu'il soit maintenant
procédé au nettoyage total, purification et remise en état complète de mon
corps physique, de mes corps énergétiques, de mon Aura, et de tous les
plans de mon être. Je demande
que toutes les entités négatives et nuisibles, toutes les entités
diaboliques, tous les Démons et toutes les Puissances du mal, toutes
les entités magiques nuisibles, quels que soient leur origine, leurs
liens et leurs buts, toutes les entités parasites, toutes les larves et
résidus, et toutes les formes-pensées négatives, qui se trouvent
actuellement dans mon corps physique, mes corps énergétiques et
mon Aura soient maintenant totalement et définitivement détruites,
dissoutes ou désintégrées.

Si certaines de ces entités ne peuvent ou ne doivent pas être


détruites, qu'elles soient éloignées ou rejetées dans leur plan

82
d'existence d'origine, et que tous les Esprits malveillants et nocifs
soient éloignés de moi.
● Que toutes les énergies négatives et nuisibles présentes
soient maintenant éliminées ou purifiées,
● Que toutes les mémoires négatives liées à des entités, à
des actes de magie, à des événements passés, à des conflits
non résolus ou à des mémoires ancestrales, que toutes ces
mémoires soient maintenant totalement effacées...
● Que toutes les "cordes" ou liens me reliant à des
entités, à des énergies nocives, aux Forces du Mal, à un
passé contraignant, ou à des personnes néfastes pour moi
soient maintenant totalement coupés.
● Que TOUS les actes de magie, tous les actes de
sorcellerie, d'envoûtement, de malédiction et de
malveillance, de quelque ordre, de quelque nature et de
quelque origine qu'ils soient, qui ont été volontairement
mis en place contre moi, ou qui m'ont atteint
accidentellement, ou qui m'ont atteint à travers des tiers, à
travers des entités, ou à travers mes ancêtres, que tous ces
actes soient maintenant détruits, dilués, dissous ou
désactivés.
● Je demande que chacun de mes corps énergétiques soit
maintenant minutieusement contrôlé, vérifié et restructuré,
que l'ensemble soit parfaitement re-centré autour de mon
corps physique, équilibré et harmonisé, que les décalages
et déformations soient supprimés et corrigés, que les
enveloppes soient réparées, les trous bouchés, les fuites
d'énergie supprimées, que toutes les brèches, déchirures,
blessures, meurtrissures, et programmes erronés soient
corrigés et réparés.

Je demande que l'ensemble de mon corps physique, mes corps


énergétiques, mon Aura, et les divers plans de mon être soient
maintenant totalement nettoyés, purifiés, équilibrés, harmonisés,
débarrassés de toute entité ou présence indésirable et de toute
souillure, et que l'ensemble de ma structure énergétique soit

83
réparée et équilibrée.

Je demande à être inondé de Lumière, d'énergie positive et


d'Amour Universel, et à être protégé en permanence, maintenant
et toujours, contre toute agression, maladie ou accident physique
ou psychique, méchanceté, malveillance et mauvaise fortune...
Je demande que tout cela soit fait maintenant. Par la grâce de
Dieu, ainsi soit-il, merci.

Je remercie mes guides, je remercie tous les esprits supérieurs et


bienveillants qui ont apporté leur aide, pour l'accomplissement de ces
actions et purifications, ainsi que pour leur protection, et je leur demande
de rester présents, vigilants et actifs autour de moi jusqu'à ce que toutes
les entités négatives soient détruites, écartées, ou renvoyées dans leur plan
d'origine, et que toutes les énergies soient purifiées. Merci."

Dans cette prière, nous faisons appel à notre équipe céleste. Qui est
exactement cette équipe céleste composée de guides, d’anges, parfois de
défunts qui peuvent devenir des guides complémentaires ?

Pour cela, je vous cite un article extrait de mon manuel de formation pour
communiquer avec les guides intitulé : « Nos guides attendent notre
collaboration » coécrit avec Domi-Claire GERMAIN. Dominique est une
amie formidable qui propose des stages spirituels à travers toute la France
et je vous invite à vous rendre sur son site : http://www.dominique-claire-
germain.com/
« Nos guides sont toujours là, à nous observer, à œuvrer de concert avec
notre Présence - JE SUIS -, pour cocréer notre réalité. Ils peuvent être
angéliques, Maîtres Ascensionnés, ou autres, mais dans tous les cas, Ils
sont pur amour. Ils nous aiment inconditionnellement. Leur bonté, leur
bienveillance sont infinies. Ils font preuve de profonde compassion. Ils
facilitent la connexion à notre multi-dimensionnalité et ainsi nous aident à
nous relier aux plans supérieurs. En faisant appel à nos guides et à notre
Présence Divine, ils nous aident ainsi, à mieux comprendre notre "mission
de vie ". De ce fait, Ils nous poussent à agir de façon juste afin de réaliser
notre mission.

84
Nos guides sont une pure caresse d'amour. Ils sont attentifs à notre
évolution, à nos projets, à nos questionnements. Ils sont toujours avec
nous et ils nous accompagnent, prêts à intervenir instantanément, dès lors
que nous faisons appel à leur assistance.
Nous pouvons avoir plusieurs guides. Certains nous aident à maintenir un
équilibre en nous, et d’autres se réjouissent quand ils nous aident à
révéler notre magnifique potentiel. Leurs différents soutiens offrent la
force qui nous permet de surmonter les épreuves.
Nos guides sont à nos côtés et entreprennent le nécessaire, pour induire la
pensée, l’émotion ou l’action, les plus belles et les plus justes. Quoi qu’ils
mettent en place pour nous épauler, ils respectent pleinement notre libre
arbitre, nos choix, nos décisions, nos relations, même si ceux-là manquent
encore de lumière. Un guide n'interviendra jamais de « force », ni
même ne poussera son protégé à faire des choix contre son gré.
Cependant, nos choix conscients semblent parfois fabuleusement inspirés.
Ces inspirations, si elles sont auréolées d’impeccabilité, sont souvent
l’expression de leur intervention. Unis à Notre Présence Divine, ensemble,
ils mettent des plans et des stratégies en place. Ces plans ont pour objectif
de nous extraire de notre " zone de confort ", créant une instabilité, afin de
nous faire réfléchir et ainsi grandir. Ou bien, ces plans, en fonction du
travail que nous avons entrepris, s’expriment de façon surprenante, en
nous présentant de magnifiques cadeaux ! Comme le dit si justement Paolo
Coelho :
« Rien dans ce monde n'arrive par hasard ! ». Même s’il nous arrive de
nous sentir « abandonné(e)s » par nos guides ou par la hiérarchie céleste,
cela n’est jamais vrai. Quand ce sentiment- là se présente, c’est que nous
sommes prêts à franchir une étape de plus dans notre processus
d’évolution et que nos guides et notre Présence -JE SUIS- ont cocréés
cette situation, afin de répondre à un désir profond de purification, de
guérison ou autre.
Le langage des guides est le langage de l’Amour. En parlant avec le
langage du Cœur, des liens plus profonds s’établissent et notre intuition se
développe. Tout peut aller très vite, et notre sincérité est alors divinement
récompensée. Grâce à l’amour que nous leur témoignons, nul besoin de
rituel particulier. La relation devient plus consciente et notre perception
de la Vérité Eclairée s’affine. Nous comprenons alors, que même si nous

85
nous sommes crus « égaré(e)s », cela n’a jamais été le cas, car ils ont
toujours et à chaque seconde veillés sur nous.
Il est de notre intérêt, de communiquer étroitement et quotidiennement
avec eux. Plus nous nous appliquons à chérir ces relations, plus notre
épanouissement spirituel se développe. De ce fait, notre conscience
s’accroît et plus vite nous ascensionnons.
Parce-que leur aide est très précieuse, ils nous évitent bien souvent de
terribles cocréations.
Sachez que leur réponse se fait toujours. En revanche, la réponse qu’ils
nous proposent peut se tenir à mille lieux de ce que nous avions imaginé.
Ils se « régalent » à nous surprendre, c’est une façon de nous maintenir
curieuse /curieux et attentive /attentif. Quelle que soit notre interrogation
du moment, ils trouveront toujours un moyen de nous glisser une
information ou un indice nous mettant sur la voie la plus juste. Ils agissent
de manière douce, efficace et très appropriée. Souvent, ils laissent des
"signes "dont le but est bien de baliser de lumière notre parcours.
Ces signes sont perceptibles au quotidien, dès lors que nous restons
alertes : Une chanson qui passe à la radio au moment propice, un
dialogue de film qui arrive au bon moment, un ami qui vous donne la
réponse que vous cherchiez. En effet, Albert Einstein nous dit : « Le
hasard, c'est Dieu qui se promène incognito ! »
Nous sommes tous capables de recevoir des réponses encore plus directes
et évidentes. Pour cela, il nous est demandé de nous ouvrir à la finesse de
ce qui nous entoure. Nos guides attendent notre collaboration…
Ce que les guides nous enseignent (anonyme)
Tout ce qui vous agace, vous enseigne la patience.
Tout abandon ressenti, vous enseigne à trouver la force en vous.
Tout ce qui vous met en colère, vous enseigne le pardon et la compassion.
Tout ce qui exerce une emprise sur vous, vous enseigne qu’il est temps de
reprendre votre propre pouvoir.
Tout ce que vous « haïssez », vous enseigne l’Amour Inconditionnel.
Tout ce que vous redoutez, vous enseigne à aller au-delà de vos peurs.

86
Tout ce que vous ne pouvez maîtriser, vous enseigne le lâcher-prise
Tout ce qui vous rend malheureux, vous enseigne qu’il est temps de vous
aimer davantage. »

C’est pourquoi, ce manuel de développement personnel a pour but


d’aider chaque personne désirant évoluer à prendre du recul sur les
situations du quotidien. En effet, œuvrer avec l’Univers et demander
de l’aide ne devrait pas être tourné vers le souhait d’éviter toute
difficulté, mais plutôt de demander à recevoir les informations pour
comprendre, intégrer, et surtout accepter le sens positif d’une
épreuve.

Force est de constater que le texte précédent a mis en valeur la


possibilité de grandir, de mûrir et d’évoluer lorsqu’une de nos
blessures d’âmes est réactivée.

Qu’est-ce qu’une blessure d’âme ?

Un livre que je vous recommande fortement et qui m’a permis de mieux


comprendre le fonctionnement de nos blessures et des « masques » qui
nous empêchent d’être nous-même, est « Les cinq blessures qui
t'empêchent d'être toi-même » de Lise Bourbeau ,17 janvier 2013.
Pour cela, le tutoiement est employé, car je cite un Extrait du livre :
« Les cinq blessures qui t'empêchent d'être toi-même :
Ta blessure de REJET est en voie de guérison lorsque tu prends de plus
en plus ta place, que tu oses t'affirmer. En plus, si quelqu'un semble
oublier que tu existes, tu peux quand-même être bien dans ta peau. Il
t'arrive beaucoup moins de situations où tu as peur de vivre la panique.
Ta blessure d'ABANDON est en train de se rétablir lorsque tu te sens
bien, même si tu es seul(e) et que tu recherches moins l'attention. La vie
est moins dramatique. Tu as de plus en plus envie de suivre tes projets et
même si certains ne t'appuient pas, tu peux continuer.
Ta blessure d'HUMILIATION est en voie de guérison lorsque tu prends
le temps de vérifier tes besoins avant de dire « oui » aux autres. Tu en
prends beaucoup moins sur tes épaules et tu te sens libre. Tu arrêtes de te

87
créer des limites pour toi. Tu es capable également de faire des demandes
sans te croire dérangeant(e).
Ta blessure de TRAHISON est en voie de guérison lorsque tu ne vis plus
autant d'émotions, au moment où quelqu'un ou quelque chose vient
déranger tes plans. Tu lâches prise plus facilement.
Je précise que « lâcher prise » signifie arrêter d'être attaché(e) aux
résultats, arrêter de vouloir que tout se passe selon notre planification
Tu ne cherches plus à être le centre d'attraction. Lorsque tu es fier / fière
de toi suite à un exploit, tu peux être bien, même si les autres ne te
reconnaissent pas.
Ta blessure d'INJUSTICE est en voie de guérison lorsque tu te permets
d'être moins perfectionniste, de faire des erreurs sans vivre de colère ou
de critique envers toi-même.
Tu t'accordes le droit de montrer ta sensibilité, de pleurer devant les
autres sans perdre le contrôle et sans peur du jugement. »

Les cinq blessures de l’enfant intérieur (moyen mnémotechnique :


TRAHI : La Trahison, le Rejet, l'Abandon, l'Humiliation et l'Injustice)
vont avoir comme conséquences dans nos mémoires, de porter en nous des
blessures qui vont être inconscientes et qui vont manifester des
comportements, des schémas, des langages, des réactions émotionnelles
parfois violentes ou des crises intenses.
Je suis convaincu que l’ascension spirituelle est le chemin vers l’élévation
des plans vibratoires en nettoyant en profondeur les blessures de notre
psyché. Par le travail intérieur, il devient solide, équilibré et stable. Le
travail sur soi s’effectue en nourrissant notre estime de pensées
bienveillantes, positives et tolérantes. Cette attitude quotidienne, notre
relation à nous-mêmes « rempli » notre réservoir de confiance, d’estime de
nous-même et donc notre ego. L’équilibre est à trouver, pour ne pas le
laisser prendre toute la place, en devenant le maître tout puissant. A mon
sens, la qualité principale que nous devons développer, c’est notre
sentiment d’amour, se mettre au service du divin, c'est-à-dire prendre en
compte que nous ne sommes qu’un outil, qu’un instrument au service de
quelque-chose de plus grand ! Le chef d’orchestre doit être notre cœur,
c'est-à-dire nos sentiments d’amour, de gratitude, de pardon et de
tolérance. (AGPT !)

88
Il est difficilement concevable que l’on porte tou(te)s nos blessures d’âme.
Pourtant, il y a beaucoup d’occasions quotidiennes qui suscitent des
émotions d’injustice. Par exemple, comment avez-vous réagi lorsque vous
avez appris qu’en août 2018, en pleine période de crise financière le
président Emmanuel Macron a fait changer toute la vaisselle de l’Élysée
pour la bagatelle de 500 000 € ?! Quand la vitesse est passée de 90km/h à
80km/h ? et qu’ils l’ont annulés quelques mois après engendrant des
dépenses inutiles pour remplacer les panneaux ? Et la suppression de
L’ISF ? Moi je l’ai mal vécu et ressenti de la colère. Ce qui m’invite donc
à comprendre que je porte la blessure d’injustice…et bien d’autres !
Comment j’ai guéri cette blessure ?
Depuis quelques années, je reçois souvent des mails frauduleux de
personnes mal intentionnées. Elles se font passer pour des connaissances
à moi et cherchent à me piéger pour que je leur reverse de l’argent. Je
réagissais souvent par la colère et insultait les fraudeurs par mail
interposé. J'ai travaillé sur un aspect de moi. Celui d'accepter que le Mal
est éducationnel et que l'Univers me teste souvent. C’est pourquoi dans
mon cœur, j'ai fait un choix de lumière, celui d 'évoluer vers l'Amour.
Depuis quelques temps, ces mails ne me touchent plus. Avec la pratique,
j'en suis même arriver à souhaiter que ces personnes trouvent le chemin de
la Lumière.
C'est pour moi un grand pas en avant, celui qui consiste à envoyer de
Lumière à des parts d'Ombre de l’humanité ! Et donc à une partie de moi
car je me considère comme faisant partie du Grand TOUT.
Ce chemin est long, difficile et sinueux. Cependant, pour collaborer
étroitement avec l’Univers, la base solide et indispensable est de
développer la capacité à travailler sur soi ! Dans cette vie , mais aussi sur
celles de nos vies antérieures ou parallèles selon notre point de vue.

L’impact des vies antérieures

Puisque nous sommes des êtres spirituels qui vivent une expérience
matérielle pour guérir des blessures d’âmes, elles sont liées à une origine.

89
Notre âme enregistre la somme de nos incarnations et les restitue sous
forme de rencontres, dites karmiques. Je porte une blessure d’injustice qui
m’a conduit à choisir des vies de guerrier et de mercenaire grâce à laquelle
j’ai pu remonter jusqu’à l’origine de cette volonté de me battre, de tuer
pour me faire justice. J’ai effectué ce travail grâce à une méditation que
j’ai créée et diffusée dans des centres spirituels. Cette méditation permet
l’accès aux Annales Akashiques.

Les Annales Akashiques

Les Annales Akashiques sont une empreinte énergétique de toute pensée,


toute action, émotion et expérience de nos vies antérieures. Elles sont un
dépôt d’informations du passé, du présent et des potentiels pour l’avenir.

L’énergie qui assemble les Annales Akashiques est l’énergie de l’Amour !


Les Annales Akashiques sont comme l’ADN de l’univers.
Chaque âme individuelle a sa propre Annale Akashique unique dans son
âme.
Une façon de comprendre les Annales Akashiques est de les envisager
comme un livre qui contient toute l’histoire de votre âme, ainsi que tous
les aspects de qui vous êtes maintenant.

Les Annales Akashiques sont un des outils les plus puissants disponibles
aujourd’hui sur la planète pour nous aider à nous souvenir de notre Unité
avec tout être dans l’Univers et à trouver notre pouvoir personnel en nous
libérant des blocages issus de vies antérieures.

Voici un précieux témoignage de Leslie qui détaille notre exploration et


libération :
« Régressions karmiques Chapitre I : « Une guérisseuse lapidée »
Mes premières expériences de régression karmique remontent à
environ trois décennies, à travers un voyage astral vécu de façon très
inattendu, mais, je souhaiterais vous partager celles que j’ai vécues grâce
à la guidance de Clothaire, lors d’une séance avec les Annales
Akashiques.
En cette après-midi du 11 juin 2019, nous avions programmé Clothaire
et moi, une séance sur Skype. J’avais évoqué en amont et m’était confiée

90
auprès de ce dernier sur mes difficultés à créer une entreprise dans le
domaine de l’astrologie karmique et trans-générationnelle, discipline que
je pratique depuis l’aube de mes quinze ans, et pour laquelle j’alimente
une passion. J’ai baigné dans l’astrologie depuis ma tendre enfance grâce
à ma grand-mère paternelle qui la pratiquait ainsi que mon oncle.
Pour ma part, j’ai étudié depuis toutes ces années et suivi un cursus
d’étude intensif de cinq ans. Ceci, dans le but de pratiquer de façon
officielle cette discipline afin d’accompagner les gens sur leur chemin de
vie. Je souhaitais pouvoir en faire ma profession, mais à l’idée de créer
mon entreprise, je ressentais au plus profond de mon être une peur, un
blocage, une interdiction à être reconnue dans notre société en qualité
d’astrologue. Cela m’occasionnait un sentiment de frustration, de
déception, d’autant plus que je n’identifiais pas la source de cette
appréhension.
J’avais pourtant identifié à l’étude de mon thème astral que de vieilles
mémoires karmiques douloureuses d’astrologue devaient se cicatriser,
mais manquant d’objectivité sur l’étude de mon propre thème, je ne
parvenais pas à identifier de façon claire la source de cette souffrance.
Clothaire m’a donc proposé de me guider à travers une séance d’Annales
Akashiques.
Cet extraordinaire voyage cosmique nous permet de revivre avec émotion
des épisodes cruciaux de certaines vies antérieures. Pour ma part, lors de
cette séance (qui a duré deux bonnes heures), j’ai eu la bénédiction des
guides et le privilège de me reconnecter à certains d’entre eux.
Je vais vous narrer cette exploration astrale qui m’a permis de me libérer
et de guérir de ces mémoires trop longtemps enfouies et cristallisées au
fond de mon âme et de lever mes « interdictions » d’exercer la profession
d’astrologue.
Je précise que ce genre d’expérience ne peut être vécue qu’à condition
d’être préparé, par un accompagnateur maîtrisant et respectant un
protocole spécifique qui permet au patient d’épouser un état méditatif et
réceptif, pour accueillir au mieux les informations cosmiques.
Etape I :
Après avoir suivi les instructions de Clothaire pour me mettre en condition
, mon « voyage » a pu commencer. Je me suis retrouvée, en apesanteur et
portée à grande vitesse dans d’autres sphères célestes. Je n’ai perçu qu’un

91
tunnel très coloré dans lequel je circulais très rapidement, je ne ressentais
plus mon corps, mon âme était propulsée par ce voyage intersidéral qui a
duré peu de temps.
C’est alors que, face à moi, s’imposait « la bibliothèque cosmique », une
sorte de bâtisse très ancienne de toute beauté, construite de matériaux
inconnus de couleur ocre. Sa forme était gigantesque, décorée, dentelée,
sculptée ; et sur chaque parcelle de cet édifice, je pouvais voir, sortant des
murs, des vibrations énergétiques chamarrées.
Cette construction semblait vivante, communiquant de façon très subtile
avec le Tout. J’étais en admiration face à cette splendeur.
Clothaire, dans sa guidance, et assistant grâce à sa médiumnité à mon
expérience que je lui décrivais progressivement, me proposa de me vêtir
d’une tunique de lin blanc, celle que portent les initiés avant de pénétrer
dans la bibliothèque.
Revêtue de la blancheur immaculée de ce drapé, et connectée au chakra
du cœur, je me suis approchée des deux gardiens de la bibliothèque, eux
même vêtus de blanc et de haute taille, ils étaient majestueux. Je
m’inclinai devant eux avec grand respect. De nos cœurs, sortait un rayon
lumineux nous permettant de communiquer en télépathie. Je leur
demandai l’autorisation d’accéder à l’intérieur des Annales Akashiques.
Je compris que leur réponse était favorable lorsque les portes dentelées se
sont ouvertes. Les gardiens m’invitèrent d’un geste respectueux à pénétrer
dans les lieux. Je les remerciai et mon exploration commença.

Etape II :
J’étais seule pour quelques temps à l’intérieur de cette bâtisse,
observant avec attention les lieux comparables à un labyrinthe. Plusieurs
escaliers en hauteur et d’autres souterrains menaient à des pièces
contenants chacune des quantités de manuscrits anciens de différentes
formes, et soigneusement classés selon un code qui m’est inconnu.
Clothaire qui assistait en vision à cette expérience me demanda de
faire appel à un « bibliothécaire », ce que je fis par la pensée…
Immédiatement, ce dernier apparut et me fit signe de le suivre. Sa
démarche était si légère que j’avais l’impression qu’il volait, il était de

92
petite taille portait un chapeau conique, et ressemblait à un lutin. Son
visage souriant apaisa mes craintes et je me sentis en confiance. Je le
suivis. Nous franchîmes l’escalier qui se situait à notre droite menant à la
pièce de l’’étage supérieur.
Cette chambre contenait de nombreux manuscrits très anciens, des
parchemins enroulés et superposés sur des étagères de bois sculptées qui
s’étalaient à hauteur des murs, et qui donnaient accès à d’autres pièces
identiques, tel un passage secret.
Je constatai que chaque manuscrit de cette bibliothèque céleste
était un recueil dans lequel étaient répertoriées les vies passées de chaque
terrien.
Mon guide archiviste m’invita à m’installer sur le pupitre en bois
qui se situait à proximité, et me présenta mon manuscrit.
Émue par cet instant solennel, je saisis ce lourd « grimoire »
constitué d’une reliure de cuir épaisse de couleur foncée et de nombreuses
pages en papyrus. Chaque page correspondait à une vie
vécue ! Y
figuraient des écritures anciennes de nature cunéiforme et hiéroglyphique
et différentes géométries sacrées, que seuls les êtres célestes, sont en
mesure de décoder. Clothaire toujours spectateur de la scène, m’invita à
le consulter en ouvrant une page au hasard. Il me demanda de ne pas
porter attention aux écrits situés sur la page de gauche, mais de me
concentrer plutôt sur le carré multicolore figurant sur la page de droite.
Ce quadrilatère magique scintillait et s’élargissait de plus en plus jusqu’à
ce que, de façon incontrôlable, j’y plongea tout mon être en son centre.
Etape III :
Je fus propulsée dans une autre dimension et me retrouvai volant à
travers les feuillages d’une forêt sauvage, ce voyage se déroulait à une
allure impressionnante, avec la sensation d’un total bien-être, un
sentiment d’être entièrement libre ; en connexion avec le Tout. La nature
que je traversais n’était pas dissociée de mes cellules, je croisais une
faune exubérante (insectes, oiseaux, singes, et d’autres espèces animales
probablement disparues de nos jours). Je communiquais en télépathie par
le biais du chakra cœur avec tous les êtres vivants, et chacun me saluait à
mon passage et me souhaitait la bienvenue.
Clothaire me fit réaliser que je n’étais pas incarnée. Je constatai plus

93
loin, que je revivais le passage de la vie terrestre à celle céleste (ma mort
en quelque sorte) Enfin, je croisai deux fées, ce fut un instant magique,
d’une taille pas plus haute qu’une trentaine de centimètres, elles
scintillaient d’un camaïeu vert, et me saluèrent en émettant un son
vibratoire issu de leurs ailes. Cette rencontre m’émerveilla…
Sans transition, je basculai de façon un peu brutale à la séquence
suivante de mon expédition cosmique : Ma conscience fut attirée vers la
Terre au sens propre et figuré.
Je vis, non loin de cette forêt sauvage, quelques habitations
sommaires (construites de terre battue et de toit de chaume) . Mon regard
se posa sur un trou fraîchement creusé à la verticale d’environ 1m50 de
hauteur et étroit de 50 cm. Je me questionnai sur son utilité…
Etape IV :
Je basculai à l’étape suivante de mon voyage astral et me retrouvai
errant dans la nature. Je découvris que j’étais une jeune fille d’une
vingtaine d’années aux longs cheveux châtains, vêtue d’une tenue de fibre
naturelle de couleur marron très clair d’origine paysanne du Moyen-âge.
Ma longue jupe tenait grâce à un cordon qui me serrait la taille, je portais
de la main droite un large
panier.
Je parcourrais de longues distances entre campagnes et forêts dans un
pays d’origine nord européenne. J’étais en pleine cueillette de plantes
médicinales, en connexion totale avec mes guides et cette généreuse
nature. Je me dirigeais vers les lieux où se trouvaient les plantes ayant des
vertus médicinales, remplissant progressivement et abondamment mon
panier. Cette reliance à Mère Nature se faisait de façon si naturelle, et
sans efforts. Je constatai que j’héritais d’un savoir ancestral de la
pharmacopée traditionnelle transmis de mères en filles par l’énergie du
Féminin Sacré.
La jeune guérisseuse que j’étais, accomplissait sa mission avec beaucoup
de cœur et de sagesse. Mon rôle ne se limitait pas à cueillir des plantes, je
rendais visite aux malades pour qui j’administrais des onguents et
cataplasmes fabriqués par mes soins issus de ma cueillette.
J’accompagnais aussi les femmes en pré ou post accouchement, par le
biais de massages et de rituels chamaniques visant à les protéger durant
l’accouchement.

94
Je devins réputée dans la région grâce à l’efficacité de mes soins.
Une année, la demande de mon intervention fut plus forte en raison d’une
épidémie. Je visitais de maison en maison les patients, certains
guérissaient d’autres mouraient, malgré mes soins.
Jusqu’au jour où je fus appelée par le grand chef d’un des villages
environnants. Celui-ci était rustre, réputé par sa puissante autorité et sa
cruauté. Il était de forte corpulence, portait une longue barbe grise et une
chevelure hirsute. L’objet de sa demande était de soigner son fils
adolescent de quatorze ans environ, qui était souffrant et alité depuis
quelques semaines.
Ce chef du village, très sceptique de mes pratiques, en dernier
recours, ne trouva pas d’autres choix, que de faire appel à mes soins pour
tenter de sauver son fils. Il ne m’accueillit pas, il m’imposa avec autorité
de me rendre à son chevet.
Une fois franchi le seuil de la chaumière, à la vue de l’état du
pauvre adolescent, je compris qu’il était au stade de l’agonie et que mes
soins ne seraient d’aucune
utilité. Je me connectai à
l’âme du jeune homme et à mes guides et reçus la confirmation de cette
information.
A l’annonce de la terrible nouvelle, le père entra dans une violente colère,
il me roua de coups, me traîna par les cheveux jusqu’à la place du village
incitant tous les habitants à me lyncher. J’étais dans le plus grand
désarroi. Tous les villageois pour lesquels j’avais prodigué des soins
auparavant, m’insultèrent, me jetèrent des pierres, m’injurièrent de «
sorcière » ou de « femme de Satan » … J’étais seule au monde, dépourvue
de défenses, et sus que ma fin était proche.
En quelques heures, les villageois creusèrent un trou dans la terre
(décrit en amont dans le récit étape III). Ils m’y mirent de force et
n’enterrèrent que mon corps, laissant ainsi apparaître ma tête à la surface
du sol. Mon calvaire pris fin après avoir reçu des centaines de pierres sur
le visage jetées par les habitants, acteurs de ma mise à mort.
Mon âme sortit de mon corps et je me retrouvai en connexion avec
la forêt (Etape III décrite en amont).
A l’issue de cette séance, Clothaire me fit un soin de guérison très
puissant afin de sortir de cet état émotionnel intense suite à cette

95
expérience de mort atroce. L’Archange Raphaël guérisseur fut sollicité
afin de panser mes blessures restées cristallisées dans mes mémoires
cellulaires et ancrées dans mon histoire d’âme.
Ce soin fut un baume d’amour, je reçus une énergie puissante de
guérison, je la visualisai de couleur verte qui se répandait sur tous les
corps subtils de mon être. Je ressentis à l’endroit de mon cœur, comme si
l’on recousait à l’aide d’un fil et d’une aiguille cosmique les blessures de
mon cœur. Je ne ressentais plus aucune émotion, ni souffrance mais une
libération.
Chapitre II : « Un érudit astrologue jugé pour blasphème »
Après la séance de guérison liée à la reconnexion à cette vie de
guérisseuse, Clothaire m’a proposé d’explorer une autre vie. Sans
hésitation, j’ai accepté.
Je me suis donc de nouveau retrouvée dans la salle des Annales
Akashiques, assise devant le pupitre en bois face à mon grimoire.
Il me proposa à nouveau d’ouvrir une page au hasard du manuscrit et de
me concentrer sur le carré magique situé sur la page de droite. Comme
pour la séance précédente, j’ai plongé dans ce carreau énergétique et me
suis retrouvée propulsée dans une autre vie antérieure.
Etape I
J’atterris dans le bureau d’une maison bourgeoise cossue d’époque du
XVIIIe siècle.
Des livres aux reliures dorées, et des objets rapportés de voyages
lointains, étaient disposés sur une grande étagère. De grandes fenêtres
ornées de rideaux d’étoffes de qualité, de couleur vert amande donnaient
sur la rue principale du quartier. La couleur du parquet de bois clair
brillant faisait contraste avec le tapis d’orient coloré posé sous le grand
bureau.
De ce bureau imposant, se trouvaient des livres fermés et empilés,
d’autres ouverts et étalés autour d’un astrolabe et d’un encrier en étain
dans lequel se trouvait une plume fraîchement utilisée.
Un homme d’une soixantaine d’année était installé à ce bureau, en
pleine réflexion, le regard fixé vers la fenêtre, où apparaissait un morceau
de ciel parsemé de nuages. Il semblait cogiter, et venait de poser sa plume.
Il était vêtu de vêtements à la mode de l’époque, de tissus de qualité,

96
probablement de soie et de velours de couleur pourpre. Sa longue barbe
blanchie par les années et les cheveux gris ébouriffés lui donnait un air
marginal malgré son accoutrement bourgeois et ses origines nobles.
Je compris à cet instant que j’étais cet homme. J’entendis aussitôt
qu’on me soufflait à l’oreille son prénom « Joseph ». Clothaire me
demanda à travers cette vision, de zoomer sur l’image des livres disposés
sur le bureau afin de découvrir ce que Joseph étudiait …
Je pus distinguer des calculs et des signes astrologiques écrits à
la main sur un brouillon. Je pus lire une partie du titre d’un livre : « traité
de philosophie… » sans pouvoir déchiffrer la suite ni le nom de son
auteur, un cahier d’éphémérides ouvert, d’autres outils tels qu’un compas
et sans doute un rapporteur.
Je reçus donc l’information que j’étais un érudit écrivain,
passionné de philosophie et d’astrologie. En un instant, je vis défiler la
rétrospective de ma vie d’intellectuel.
Je constatai que je n’appartenais pas à un courant intellectuel,
j’étais un libre penseur, en quête de vérité universelle. Je me vis voyager à
travers plusieurs continents et étudier dans les plus grandes universités
européennes. Ne répondant pas aux critères de la société, j’étais un
homme libre, n’ayant ni femme ni enfant. Imprégné de théories
philosophiques et d’études d’astrologie, je consacrais tout mon temps à la
recherche du sens de la vie.
J’étais connu dans la région pour mes idées marginales qui
allaient à l’encontre du clergé, et pour mon côté rebelle. Sans me
préoccuper de l’animosité environnante ni du danger qui me guettait,
j’étais sur le point d’éditer mon nouveau livre. J’avais besoin de
transmettre mes idées à travers mes écrits et d’échanger avec d’autres
intellectuels du même courant. Ce besoin si profond était indispensable à
l’équilibre de mon être.
Etape II :
A l’étape suivante de mon voyage, je me trouvai dans la rue, sortant de ma
maison bourgeoise et fermant une lourde porte de bois ornée d’un heurtoir
en bronze en tête de lion. Mon domicile donnait sur l’avenue principale
d’un quartier d’une riche ville d’Italie du Nord au XVIIIe siècle. La
population était abondante : marchands ambulants, paysans, et nobles
circulant en calèche, participaient à la vie citadine.

97
Le bleu-gris du ciel parsemé de nuages et les arbres nus en bourgeons qui
longeaient l’avenue, donnaient une atmosphère de fin d’hiver. J’étais vêtu
d’une large cape en velours bordeaux recouvrant sur les épaules un
pourpoint de couleur
sombre.
D’un pas décidé, je traversai l’avenue sans tenir compte du monde
environnant ni des passants que je croisais.
Sans doute, allai-je à la rencontre de mon éditeur pour régler les derniers
détails avant la diffusion de mon prochain livre, quand je fus coupé dans
mon élan par deux hommes des forces de l’ordre qui m’interpellèrent et
m’arrêtèrent au regard de tous. M’obligeant à les suivre, à cet instant, je
compris intuitivement, les raisons de mon arrestation, je fus consterné…

Etape III :
A l’’étape postérieure, je me trouvai dans un tribunal. Le lieu était très
sombre, il m’est donc difficile d’établir une description
précise.
Entouré du clergé, d’hommes de loi et de quelques citoyens, j’étais assis à
moitié conscient dans un état physique dégradé et vêtu d’une longue
chemise de prisonnier déchirée, parsemée de tâches de sang séchées.
Accablé et sans moyen de me défendre, j’attendais le verdict de mon
jugement pendant qu’affluaient de toutes parts les accusations.
Cette animosité déferlante des diffamateurs me surchargeait et
m’anéantissait. Chaque accusation : « hérétique ! », « apostat ! » «
blasphémateur. ! » …résonnait d’un bruit sourd faisant écho en mon être.
Après un long silence et suite à la délibération du « jury », le verdict se
prononça. Le terrible mot « coupable » retentit à mon oreille. Figé,
immobile d’horreur, mes yeux se fixèrent sur les accusateurs, qui, suivant
l’usage, prononcèrent la sentence de mort.
Eperdu, seul au monde, abandonné, la lumière de l’espérance qui avait
toujours animé mon âme, s’éteignit. Le désespoir m’envahit.

Etape IV :
La dernière vision de cette vie tragique me guida sur une grande place
publique.
Pieds nus, les mains liées, vêtu de la même tunique portée lors mon
procès, on me fit monter sur
l’échafaud.

98
Dans un silence macabre, je balayais du regard cette foule sombre qui
semblait dépourvue d’émotion et de compassion.
Très péniblement je franchis cette plate-forme en charpente destinée à
l'exécution des condamnés et rejoignis sur le chemin de la mort mon
bourreau qui brandissait une lourde épée : l ’instrument de ma
décapitation.
FIN

A l’issue de cette séance, comme pour le voyage postérieur, Clothaire m’a


proposé un soin avec les guides et les Archanges consistant à
déprogrammer des mémoires douloureuses et à se réconcilier avec notre
être profond. Son effet est libérateur.
Au travers de ce voyage cosmique, j’ai pu revisiter les émotions du passé
liées à ce traumatisme et de m’en libérer. J’ai ainsi pu donner du sens à
cette peur de pratiquer le métier d’astrologue, de soigner ou même
d’écrire.
Forte de cette expérience, le Divin m’a depuis, ouvert les portes, je reçois
beaucoup de demandes de thèmes astraux.
Sans ressentir de peur, j’ai décidé de me lancer pour créer ma
microentreprise dans le domaine de l’astrologie karmique et trans-
générationnelle ! »
Vous pouvez contacter Leslie pour bénéficier de son aide au 06 15 47
79 85.

Ce témoignage nous montre l’impact concret des vies antérieures et des


blocages qui entravent les projets de vie.

C’est le cas pour les blessures d’âmes mais ce qui entrave nos projets de
vies et la possibilité d’en jouir peuvent également être des situations
douloureuses comme des maladies ou des accidents entraînant des
dommages physiques.

Message général de mes guides afin de vous aider à comprendre le sens de


la maladie et de l'accident :
« Vous êtes souvent meurtris et pétris de douleurs émotionnelles car vous
ne puisez plus de source de satisfaction, de bien-être et donc d'évolution,
dans votre quotidien.

99
Nous compatissons à votre souffrance, et nous souhaitons que vous mettiez
en place les changements, qui passent inévitablement par le travail sur soi
et la prise de recul. Nous ne pouvons être plus doux et plus patients, mais
vos choix d’âmes sont plus importants que vos résistances personnelles.
C'est pour cela que dans bien des cas, votre moi supérieur comme vous
l'appelez, provoque volontairement une chute, une entorse, à un endroit
précis de votre corps, ou un accident de travail, afin que vous puissiez
enfin souffler, décompresser et relâcher vos tensions. Cependant, il n'est
pas rare que vous restiez focalisé sur votre travail, pétri par la peur de
faire autre chose en sortant de votre zone de confort. Nous, les guides,
conseillons à chaque être, à chaque difficulté, à chaque épreuve, de
prendre du recul et de comprendre que dans l'Univers rien n'arrive par
hasard et que tout est prévu pour votre chemin de vie, pour le meilleur et
le plus juste.
C'est pourquoi, nous vous délivrons ce message de soutien, d'espoir et de
compassion, afin que vous puissiez vous soigner dans un premier temps, et
ensuite comprendre l'impact de vos pensées et de vos émotions dans votre
quotidien, pour ensuite accepter d’écouter votre cœur et déployer vos ailes
et consolider petit à petit vos acquis, votre savoir-faire, votre intuition afin
de partager et d'enrichir les personnes qui croisent votre chemin.
Avec le recul, vous constaterez que chaque épreuve est une force, et les
difficultés par lesquelles vous passez vous permettront de comprendre et
d'aider les personnes qui sont dans le même cas de figure, attirées à vous
par l’Univers via la simple loi d'attraction et de résonance !

J’insiste beaucoup dans ce chapitre sur l’importance du travail sur soi ,


afin de préparer tout doucement aux prochaines étapes qui permettent de
matérialiser ses objectifs de vie :

D’un point de vue spirituel, le ciel attend que nous fassions le travail
intérieur nécessaire pour laisser briller notre lumière. Et il nous offre
tellement de belles récompenses lorsque ce travail difficile est effectué
qu’il est naturel que nous en récoltions les fruits dans la matière ! Cela
demande aussi de trouver un équilibre entre le « savoir-être » et le
« savoir-faire ». L’important est d’apprendre à se remettre en question et
de ne pas intégrer trop vite tout ce que l’on entend sur la spiritualité et le
New Age, et d’adhérer aux opinions de ce manuel ! C’est une qualité que

100
l’on développe avec le temps et la prise de recul : LE DISCERNEMENT.
Comment pratiquer le discernement dans nos lectures, nos conversations,
les informations parfois contradictoires d’enseignants spirituels ?
Pour cela, je vous cite l’article de Gabrielle Isis qui aborde le thème de la
conscience du cœur. Je la remercie pour son autorisation de publication.
« Le Nouveau Paradigme spirituel : vers la Conscience du Cœur, par
Gabrielle Isis , le 24 juillet 2018.
Dans mon dernier article je parlais de la face sombre du New Age et de la
spiritualité, de toutes ces croyances spirituelles obsolètes qui ne nous
servent plus, ainsi que certains pièges de l’ego spirituel et de la fausse
lumière. Tout ceci fait désormais partie de l’ancien paradigme spirituel,
alors que nous entrons maintenant dans le nouveau paradigme spirituel.

Alors quel est exactement ce nouveau paradigme spirituel ?

Le nouveau paradigme spirituel est une nouvelle étape dans l’évolution


spirituelle de l’humanité, un mouvement actuel et collectif vers cette
prochaine étape. Tout le monde n’est pas encore à ce niveau d’évolution,
c’est à dire qu’il y a encore beaucoup de personnes qui ont besoin de
passer par les concepts de l’ancien paradigme, ils ont en effet encore des
choses à apprendre et à retirer. Si vous lisez cet article, aucun doute, vous
êtes prêt à entrer dans ce nouveau paradigme, ou vous y êtes peut-être
déjà. Chacun avance à son rythme, suit son chemin d’évolution qui lui est
propre, il n’y a donc pas lieu de juger le chemin de qui que ce soit.

L’évolution spirituelle est un élan naturel vers plus de conscience, c’est à


dire plus on avance, plus ce qui était inconscient devient conscient. Ce qui
remonte à la lumière de la conscience est accueilli avec amour et
bienveillance afin de l’intégrer pleinement dans notre être. C’est intégrer
notre part d’ombre.

Dans le nouveau paradigme spirituel, c’est la fin de la conscience-victime


et la fin des schémas victime-bourreau-sauveur. La principale
caractéristique du nouveau paradigme est la responsabilisation. Dans la
3D ou la 4D on est encore au stade de l’enfant ou de l’adolescent, on
cherche toujours un coupable à l’extérieur pour les maux que l’on ressent

101
à l’intérieur. On accuse les parents, le voisin, la famille, les Illuminati, les
reptiliens, les entités…ils sont tous responsables de notre état, ils en sont
la cause et cela est rassurant pour l’ego de se croire victime de l’extérieur,
car l’ego ne peut que s’appréhender comme séparé du tout.

Tout est vibration. Nous émettons tous une certaine vibration. Cette
vibration est déterminée par les programmations que nous avons choisies
de recevoir lors de notre entrée dans ce monde, des blessures que nous
portons comme des fardeaux, c’est notre part d’Ombre. Lorsque nous
sommes enfants, ces blessures sont ancrées profondément dans notre
subconscient et notre corps émotionnel. Nous allons donc tout au long de
notre vie vivre des expériences qui viennent réactiver ces blessures, c’est
une manière pour l’Univers de nous permettre de conscientiser ces
blessures et de les guérir. Mais si nous nous plaçons constamment en
victimes, nous passons à côté de l’opportunité de les conscientiser. Et il en
va de même pour tout ce que nous attirons dans nos vies, que ce soit des
personnes négatives, des drames, des maladies et tout ce qu’on peut
appeler entités négatives, magie noire ou possessions.

Dans ce nouveau paradigme, qui est le passage de la 4D à la 5D, on se


responsabilise à 100% par rapport à ce que l’on vit. Concrètement cela
veut dire d’arrêter de pointer du doigt ou d’accuser quelque chose à
l’extérieur, mais de revenir systématiquement vers l’intérieur. C’est se
responsabiliser par rapport à sa part d’Ombre et la reconnaître.
Certaines personnes ou situations viennent souvent déclencher en nous des
émotions dites « négatives », et parfois des réactions violentes
automatiques qui peuvent mener au conflit intérieur et extérieur.

Quand on vit cela, la première chose, serait de prendre un moment pour


conscientiser ce que ces personnes ou situations déclenchent en nous
comme réaction. Que ce soit une émotion, des mots ou un état.
Puis, on peut se demander : « Pourquoi mon ego est dans une réaction de
défense comme s’il y avait danger ? ». C’est toujours le premier signal
d’alarme, car l’ego cherche toujours à nous protéger de la souffrance.
Ensuite, une fois la réaction de l’ego identifiée, on entre pleinement dans
l’émotion ressentie en respirant dedans.
Et enfin on peut se poser simplement la question : « A quoi cela me
renvoie par rapport à mon histoire ? ».

102
Je parlerai de tout cela plus en détail dans un prochain article sur la
nature de la guérison ainsi que de la thérapie que j’ai mise au point, qui
permet de guérir le corps émotionnel et l’enfant intérieur.

Quand on se responsabilise par rapport à ce que l’on vit, on permet


d’utiliser toutes ces atteintes à notre bien-être, qui sont en fait des cadeaux
de guérison déguisés, pour notre évolution spirituelle.

Imaginions que nous puissions tous faire cela ? Il n’y aurait plus de
conflits dans le monde. Mais cela demande de la pratique, et je vous
assure qu’au début il sera difficile de ne pas être leurré, car ce sont
souvent des réactions automatiques de nos programmations inconscientes
qui agissent à notre place. Mais avec le temps cette pratique deviendra
elle-même un automatisme. Évidemment, plus les personnes sont proches,
plus il est difficile de rester centré, car elles viennent souvent toucher ce
qu’il y a de plus fragile en nous.

Je vous livre un exemple personnel. Il y a de nombreuses années, j’ai été


victime à plusieurs reprises d’attaques psychiques, qui m’ont causé bien-
sûr beaucoup de mal. Je me suis rendu compte que ces attaques
psychiques venaient toucher en moi des blessures, des parties de moi où il
n’y avait pas suffisamment d’amour. Ces attaques agissaient comme une
loupe pour me montrer les parties de moi qui avaient cruellement besoin
d’amour. Alors à ces personnes qui m’ont envoyé ces attaques, j’ai dit
MERCI. En fait, toutes ces réactions émotionnelles, sont là pour nous
montrer ces parties où l’on ne s’aime pas suffisamment.
Si on dit merci à tout ce que l’Univers nous envoie pour nous aider à
guérir, tout sera plus fluide et nous ne pourrons qu’en retirer du positif.

En aimant toutes les parties de soi qui sont en mal d’amour et d’attention,
en les traitant avec douceur, nous allons de plus en plus à la rencontre de
la conscience du cœur, qui est celle de la Nouvelle Terre.
Au lieu de se mettre en guerre contre l’ego, après le « il faut tuer le père »
de Freud, on a eu le « il faut tuer l’ego » de l’ancien paradigme spirituel.
Dans le nouveau paradigme on appréhende l’ego comme un enfant en
souffrance qui a besoin d’amour, et au lieu d’essayer de l’anéantir, ce qui
est impossible, on l’intègre en douceur par la Lumière de notre
Conscience. Je vous renvoie vers mon article : « Intégrer l’ego, une clef

103
vers l’amour de soi ».

Dans le nouveau paradigme spirituel, on arrête aussi de croire que s’il


nous arrive de mauvaises choses c’est qu’on a un mauvais karma, ou
qu’on a fait quelque chose de mal, ou que le Créateur n’est pas content et
du coup il nous le fait payer. Tout ce qui nous arrive est en accord avec
notre âme avant et pendant l’incarnation, et nous avons toujours le libre-
arbitre pour changer le court de l’histoire. Nous sommes tous maîtres de
notre destin.
C’est également le cas pour la loi du miroir. Le monde extérieur est un
miroir certes, mais si on utilise ce concept pour s’auto-flageller à tout
bout de champ en se disant : « J’ai attiré ceci, c’est un miroir de ce qui
n’est pas résolu en moi, ou j’ai du mal faire quelque chose, pardon mon
père j’ai pêché !». Là aussi il est facile de retomber dans la conscience
victime et on croit qu’on mérite d’être châtié.
Le monde extérieur est un miroir mais le miroir fonctionne dans les deux
sens. En tant qu’artisans de lumière, nous sommes un miroir de l’humanité
en devenir. Personnellement en tant que thérapeute, je traite des
personnes qui ont bien sûr des blessures similaires aux miennes mais aussi
des blessures que je n’ai jamais vécues. Si je me disais à chaque fois que
je reçois quelqu’un, que telle personne est un miroir de mes blessures non
résolues, je ne m’en sortirais plus ! Ces personnes reflètent en fait les
blessures que j’ai moi-même transcendées pour pouvoir les aider
maintenant. C’est la même chose dans nos vies en général, quand on a fait
le travail sur soi, qu’on a déjà bien évolué spirituellement, quand on
croise des personnes qui partagent les mêmes blessures ou schémas de
comportements que nous, ce n’est pas forcément parce que nous ne les
avons pas guéries, c’est simplement un rappel pour nous montrer
précisément ce que nous avons guéri.

Alors comment savoir si l’extérieur nous renvoie un miroir de quelque


chose de non résolu en nous ? Eh bien la réponse est un peu plus haut :
cela déclenche en nous une réaction émotionnelle automatique.

Dans le nouveau paradigme spirituel, en tant qu’empathes, nous nous


responsabilisons aussi. Les empathes ressentent fortement les émotions
des autres et ont du mal à faire la différence entre les leurs et celles des
autres. En tant qu’empathes dans le nouveau paradigme, on accepte de

104
ressentir ces émotions, mais on sait prendre ce qui nous appartient et
laisser ce qui ne nous appartient pas. On laisse de côté l’aspect sauveur
ou martyr du « je vais prendre la souffrance de tout le monde sur mes
épaules ». On voit notre chemin de guérison et de résolution intérieure
comme une aide que l’on apporte pour libérer le collectif.

Dans le nouveau paradigme spirituel, on différencie le jugement et


l’observation. L’état d’observation est l’état naturel de l’âme, un état
méditatif où on observe sa réalité sans avoir besoin de mettre des
étiquettes dessus, de donner son avis, on observe simplement ce qui est, et
ce que cela provoque en nous. Le jugement est très subjectif et un des
outils de l’ego. Nous avons tous un ego, un mental et nous jugeons tous,
dire qu’il faut arrêter de juger est impossible, mais nous jugeons souvent
de manière programmée et inconsciente. Dans cette nouvelle conscience,
on est invités à conscientiser nos jugements et auto-jugements, et voir
finalement s’ils sont vraiment utiles. S’ils font du bien ou s’ils font du mal,
à nous-mêmes ou aux autres.
Tant qu’on a un ego, une personnalité, on a un certain regard subjectif sur
le monde, même lorsque l’on atteint l’illumination l’ego ne meurt pas,
sinon il n’y aurait plus de corps. On conscientise ce qui appartient à l’ego,
et on laisse pleinement son âme transparaître afin que ce soit elle qui
mène la danse.

Le nouveau paradigme spirituel c’est aller vers plus de douceur pour soi
et pour les autres, apprendre à aimer et panser ses blessures sans accuser
l’extérieur, ce qui amène à une responsabilisation, une force et une liberté
incroyables. Nous sommes les maîtres et créateurs de nos vies, à tout point
de vue, nous avons à chaque instant le libre arbitre de nourrir notre
Lumière ou de nourrir notre Ombre. Regarder et appréhender le monde à
travers les yeux du cœur et non les yeux du mental, nous permet d’ancrer
cet Amour que nous sommes, et de le faire rayonner au monde. Pour
guider le monde, nous devons d’abord enlever ce qui obscurcit encore
notre propre vision et devenir nos propres guides et nos propres
guérisseurs. »
Sat Nam Gabrielle Isis (Source :https://www.gabrielleisis.com/single-
post/2018/07/24/Le-Nouveau-Paradigme-spirituel-vers-la-Conscience-du-
Coeur)

105
Et puis, bien que ce manuel soit composé de chapitres, ils ne suivent pas
un ordre chronologique. Donner du sens à sa vie ce n’est pas seulement
fournir un travail sur soi et vivre de manière isolée en séparant le spirituel
du matériel.
C’est le fer de lance de ce manuel, se transformer intérieurement
permet de récolter les fruits dans la matière !

La bienveillance de nos guides passe également par des « punitions »,


comme par exemple des amendes, afin de mieux ajuster notre vie :

« Début juillet, j'ai reçu coup sur coup en l'espace de 10 jours trois
procès-verbaux pour excès de vitesse limitation à 70 dans une zone de
chantier .
Passée la colère envers moi-même, je me suis dit que 3 PV en si peu de
temps ce devait être un signe... »

« Je suis, comme tu le sais en quête de communication, et de connexion


avec mes guides, avec mes anges... Hors, je vis à 100 à l'heure, je suis
toujours en train de courir ! Hier, j'écoutais une web conférence, et
l'information se révélée à moi. La personne expliquait qu'il était important
de vivre l'instant présent, de prendre du temps pour soi, pour se recueillir,
méditer... elle terminait par une phrase du genre : " Bref pour réussir à
vous connecter à vos guides, ralentissez votre rythme de vie".
Message bien reçu !
Mes guides ont trouvé le moyen, certes pas très agréable, de me dire de
ralentir (j'avoue, c'est efficace !) »

De plus, les guides peuvent répondre à vos besoins de preuves, si cela


est juste et correspond à un réel désir de prendre confiance dans leur
existence :

Témoignage d’Anne-Sophie : Synchronicité avec la symbolique du loup


:
« Nous venions avec mon mari de décider de tout quitter à Paris, revendre
notre appartement, quitter nos "bons emplois" et partir au soleil dans le
sud pour opérer chacun une reconversion professionnelle plus proche de
nos aspirations profondes.

106
En pleine sieste je fais un rêve très étrange, je prends subitement
conscience du rêve, c'est la nuit, je suis dans la pénombre, j'entends un
grognement très menaçant derrière-moi, je tourne doucement la tête et je
découvre un loup gris terrifiant, et gigantesque, il s'apprête à m'attaquer
mais je me réveille en sursaut, terrifiée et je reste mal à l'aise pendant
assez longtemps. Le soir-même lorsque je cherche un pyjama propre à
mettre à mon fils, je tombe sur ce pyjama oublié depuis des semaines au
fond du tiroir, je le prends, le lui enfile et remarque que c'est celui qui a
une immense tête de loup imprimé dessus. Peu de temps après, avant le
coucher, mon fils (qui ne parlait pas encore à ce moment-là) se met à faire
le cri du loup…
Quelques jours plus tard, nous sommes dans la salle d'attente de la
pédiatre avec mon fils, d'autres enfants attendent. Je connais l'une des
petites filles qui attend son tour, nous la croisons régulièrement au parc,
elle est atteinte de trisomie 21, elle a 4 ans, elle discute avec sa maman et
lui décrit tout ce qu'elle voit dans la salle d'attente "Maman tu as vu le
petit bébé? tu as vu le petit garçon, il joue avec sa voiture, maman tu as de
très jolies bottes, et là il y a le loup…" sa mère tique "comment ça, où
vois-tu un loup?", "oui là derrière le buisson" sauf que pas de loup ni de
buisson dans la salle d'attente... perso j'ai eu un frisson à ce moment-là.
Quelques jours plus tard je vais au CE à mon cours de couture, une
collègue est en train de broder un motif sur une trousse, je lui demande de
quoi il s'agit, elle me répond "c'est un loup pour la fille d'une amie qui
aime beaucoup les loups".
A ce stade, j'ai commencé à en parler un peu autour de moi et on m'a
suggéré qu'il s'agissait probablement de mon "animal totem", notion qui
m'étais totalement étrangère à ce moment-là et je n'ai aucune
connaissance des croyances amérindiennes.
Et puis en allant chercher mon fils à la crèche… certains enfants venaient
vers moi et me disaient "il y a le loup !", c'est arrivé plusieurs fois ! Sur le
trajet pour rentrer à la maison mon fils montrait les arbres et buisson dans
la cour en bas de chez nous et me disait " il y a le loup il y a le loup",
c'était presque tous les soirs j'ai dû le rassurer en lui disant que c'était un
gentil loup. Je passe devant la librairie, et bim, qu'y a-t-il comme livre
présenté en évidence dans la vitrine ? "Le loup" de Michel Pastoureau…
Voilà ça a duré longtemps comme ça, je ne savais plus quoi faire de ce

107
loup, alors je me suis renseigné sur le totem loup sans forcément
comprendre plus.
Un soir je vais prendre le métro et sur le portillon juste après le tourniquet
je vois une affiche de cirque (si je me souviens bien) avec un indien et écrit
en gros "TOTEM", ça a fait tilt tout de suite dans ma tête, je me suis dit
qu'il fallait que je sois attentive à ce trajet, que peut-être un message m'y
serait destiné. Je descends sur le quai, je remarque ce panneau d'affichage
qui récapitule toutes les petites affiches de pièces de théâtre et mes yeux
tombent littéralement sur ce titre "J'admire l'aisance avec laquelle tu
prends des décisions catastrophiques" et je suis restée instantanément
"pétrifiée d'effroi". Ce message me parlait, je venais de prendre une
décision radicale dans ma vie : quitter mon boulot, changer de ville,
changer radicalement de vie…. C'est quand même peu commun de trouver
des noms de spectacle aussi longs! du coup, j'étais très intriguée alors je
suis allée voir la pièce…. Elle parle d'un homme qui quitte son super poste
d'avocat stressé pour devenir éboueur-épanoui …
Depuis ce message je traverse de très fortes perturbations dans ma vie
provoquées par ce choix, je continue néanmoins ma route tant bien que
mal.

Le jour où je demande à mon ange gardien de me répondre "là


maintenant tout de suite" :
Contexte : en pleine période de "synchronicité avec la symbolique du
loup". Je ne comprenais pas les messages semblant provenir de ce loup
mystérieux. Je demandais régulièrement à mon ange de m'envoyer des
messages plus clairs. Ce matin-là, j'étais sous la douche, dans ma petite
salle de bain, avec la radio en fond sonore. Agacée de cette situation
incompréhensible pour moi je demande subitement à mon ange de
m'envoyer un message "là, maintenant, tout de suite" (j'avoue que je
m'attendais à quelque chose qui proviendrait de la radio). Instantanément
mes yeux se posent sur le grand-miroir au-dessus du lavabo et je vois écrit
" Reste ici". Encore cette sensation de pétrification qui me parcoure de la
tête aux pieds. Le message est clairement pour moi, c'est la réponse que
j'attendais. Ce message "Reste ici", il était écrit de ma propre main, sur un

108
post-it que j'avais moi-même collé sur ce miroir il y a 10 ou 15 jours, le
déménagement étant prévu, j'avais collé des post-it pour signaler aux
déménageurs les meubles qui devaient rester sur place. Je ne voyais plus
ce post-it je n'y faisais plus attention, je l'avais complètement oublié, il
était devenu invisible jusqu'à ce matin.
Pour la petite histoire, j'ai mentalement, répondu à mon ange que c'était
trop tard, que l'appartement était vendu, que le déménagement était
imminent et que de toutes manières ma décision était ferme et que
j'acceptais d'en assumer toutes les conséquences car je tenais énormément
à ma décision.
Enfin , c'est suite au rêve du loup qu'un sentiment de menace imminente a
pesé sur moi et qu'il a commencé à m'arriver une malchance pas croyable
que je traîne depuis, avec des hauts et des bas, ayant peur pour ma vie par
moment (genre rouler en moto de nuit sur autoroute, donc à 120-130km/h,
dans le noir complet car mes feux sont subitement tombés en panne et
l'autoroute n'est pas éclairée… slalomer entre des blocs de béton tombés
d'un camion … éviter de justesse 3 accidents de suite… me fracturer le
sternum au manège… faire une crise de sinusite épouvantable doublée
d'une crise de genoux triplé d'une crise de sciatique… et j'en passe des
vertes et des pas mûres...) »Note de l’auteur : qu’il s’agisse d’une
demande à notre guide ou à notre ange gardien est un amalgame du
langage courant. Nous reviendrons sur la notion d’anges de naissance
dans le chapitre pour développer ses capacités spirituelles car leurs rôles
sont différents.

Je vous souhaite de prendre confiance en leur existence afin de donner


envie de collaborer plus étroitement avec eux en décryptant les signes dans
la matière !C’est le meilleur chemin, me semble-t-il, pour prendre
confiance en vous et en vos capacités à être écouté et entendu par le ciel !
Surtout lorsqu’ils répondent par des signes aussi évidents ! Ce qui nous
amène à une question légitime, que tout être spirituel se pose : Comment
interpréter les signes ?

Il existe une infinité de possibilités pour recevoir des messages qui


montrent leur présence, répondent à nos questions et nous indiquent le
chemin. Je vous emmène pas à pas sur le chemin de la confiance. Pour cela
il n’y a rien qui remplace l’expérience personnelle. La fin de ce manuel

109
sera consacrée au projet de vie grâce au tableau de vision et pour cela vous
aurez besoin d’avoir le baromètre de votre niveau de confiance à son
maximum !

Le prochain chapitre abordera donc les messages de L’Univers et le


décodage symbolique.

Chapitre 4 les
messages de
l’Univers et le
décodage
symbolique.
110
Cet ouvrage s’adresse à toute personne, quel que soit son niveau de
perception, de croyance, ou de maturité spirituelle. C’est pourquoi, le
chemin vers la confiance se construit à travers des petits signes quotidiens
et répétés !
J’insiste sur la notion de répétition, car nos guides utilisent beaucoup de
moyens pour nous surprendre, mais notre mental peut les considérer
comme de simples coïncidences.
Un signe de l’Univers doit être non interprétable selon une opinion ou un
fait isolé.
Quelle est la différence entre une coïncidence et une synchronicité ?
Une synchronicité est un message du ciel sans équivoque, comme ceux
décrits ci-dessous.
C’est le psychiatre suisse Carl Gustav Jung qui a développé ce concept
dans la psychologie analytique.
La synchronicité est l’occurrence simultanée d’au moins deux événements
qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l’association prend un
sens pour la personne qui les perçoit.
Les signes ne sont pas évidents à percevoir, et je recommande de ne pas
tout prendre au pied de la lettre. Cette attitude peut facilement nous induire
en erreur en cherchant à analyser tout ce que l’on voit et tout ce que l’on
vit comme un signe de l’Univers !

111
Je vous invite à pratiquer le discernement pour éviter d’être mené en
bateau par le mental ! ??
Les synchronicités
Une synchronicité se répète à plusieurs reprises !
Histoire : à 4 occasions distinctes, un colibri est venu virevolter autour de
nous. Nous avons compris qu’il s’agissait clairement d’un message de
l’Univers ! Le premier se baladait tranquillement dans un parc lors d’un
marché aux fleurs. Il est venu quelques secondes, s’est laissé observer
sous nos yeux en butinant une rose puis à disparu en un éclair. Le second
s’est présenté quelques jours plus tard lorsque nous avons descendu les
marches d’un escalier en fin de matinée. Il est venu suspendre son vol
quelques secondes devant le chakra du cœur de ma compagne. Le
troisième en se baladant près d’une falaise dans l’après-midi bien que sa
présence ait été fugace. Et le dernier en fin de journée en étant assis
tranquillement à la terrasse d’un bar. Il est si rare de les rencontrer,
surtout 4 dans la même semaine. Nous avons donc cherché la symbolique :

112
(Source : pixabay)
Sur Internet, il y a beaucoup d’interprétations possibles, celle qui résonne
le plus en moi est celle trouvée sur
https://www.espritsciencemetaphysiques.com/colibri-signification-
spirituelle-legendes.html.
«[…] Il existe de nombreuses légendes qui parlent de l’importance
spirituelle du colibri et de son caractère magique. On dit aussi que les
colibris se déplacent, flottent dans l’air et qu’ils ne sont même pas liés au
temps comme nous, indiquant ainsi qu’ils ne sont pas affectés ni influencés
par le temps.
Dans les cultures amérindiennes, les colibris sont considérés comme des
guérisseurs, des porteurs de lumière et des aides spirituelles qui apportent
la chance, la joie et l’amour à tous ceux qui les rencontrent.
Les colibris sont minuscules. Ils sont également très acrobatiques et
peuvent voler dans n’importe quelle direction et changer de direction en
un instant en se déplaçant à toute vitesse. C’est principalement parce
qu’ils sont très légers. Cela peut nous apprendre à nous adapter
davantage aux situations qui nous entourent.
Le monde devient un endroit plus divisé, de plus en plus dirigé par des
idées extrémistes ou brutales. La plupart d’entre nous ont beaucoup de
mal à s’adapter aux changements qui se produisent dans le monde parce
que tout cela nous fait du tort. Nous pouvons simplement apprendre à nous
adapter et attendre en espérant de bonnes choses.
Les colibris sont aussi très légers ce qui peut nous apprendre à alléger nos
charges. Oui, nous portons un énorme bagage de culpabilité et
d’inquiétudes nous faisant douter de nous-mêmes et craindre les gens qui
nous entourent. Ce n’est pas bon pour nous. Nous devons alléger notre
charge et nous sentir libres afin de pouvoir expérimenter la belle chose
qu’est la vie.

113
Les colibris peuvent également planer pendant un long moment et peuvent
déplacer leurs ailes dans un modèle de huit qui est un symbole évident de
l’infini. Ainsi, le colibri nous apprend à comprendre le temps
différemment. Cela nous permet d’oublier les mauvaises choses qui sont
arrivées dans le passé et de nous concentrer sur le moment présent.
Les colibris utilisent leur long bec étroit et leur longue langue pour briser
l’extérieur amer des plantes afin de savourer le nectar qui se trouve à
l’intérieur. Cela montre que les colibris essaient de chercher la joie et la
douceur, même lorsque le chemin vers les deux est difficile.
Saviez-vous que le bourdonnement des ailes d’un colibri apporte la magie
de la guérison ? (note : il a survolé le chakra du cœur !)
Il se trouve que les colibris sont parfois choisis par les anges et les esprits
de nos proches afin d’envoyer des messages.
Les anges ou les esprits peuvent guider les colibris afin qu’ils puissent
marquer leur présence et ensuite nous envoyer des messages de joie, de
paix et de bonheur.
Lorsqu’on observe les colibris, nous avons l’impression qu’ils sont
infatigables. Toujours à la recherche du nectar le plus sucré, ils nous
rappellent de toujours chercher le bien dans la vie et la beauté de chaque
jour.
Certains colibris sont d’incroyables migrateurs et peuvent parcourir
jusqu’à 3200 kilomètres pour atteindre leur destination. Cette qualité nous
rappelle de poursuivre nos rêves et d’adopter la ténacité du colibri dans
notre vie. »
Effectivement, cette symbolique facile à décoder résonnait parfaitement
dans le contexte de vacances et de repos que nous vivions au cap d’Agde.
A vous de jouer ! Observez les récurrences dans votre quotidien afin
d’interpréter correctement les messages de l’Univers ! C’est le rôle des
guides de manifester ces signes pour nous aider à baliser notre chemin de
vie par des clins d’œil.
La capacité des guides est extraordinaire car ils disposent de beaucoup de
pouvoirs, comme les super-héros ! Ils ont la capacité de répondre à nos
questions au moment opportun , dans un timing parfait. Par exemple pour
nous conforter dans une intuition.
Histoire : Alors que le téléphone de ma compagne était sur silencieux, il

114
était matériellement impossible qu’il se mette à sonner. Au cours d’une
conversation avec une amie concernant l’achat d’une maison et son prix,
elle dit à celle-ci :
« Nous avons fait une offre qui ne sera pas forcément acceptée par le
vendeur. Pourtant mon intuition me dit que nous avons raison de ne pas
monter plus haut. »
A cet instant précis une sonnerie retentit, celui du téléphone en mode
silencieux. Bien sûr aucun appel ni numéro ne s’est affiché !
Et vous, quelles expériences originales, mystérieuses et incompréhensibles
avez-vous déjà vécu ?
Je vous invite à prendre le temps de les noter afin de travailler sur leur
interprétation.
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------
Je vous rassure , si vous découvrez au cours de la lecture de ce livre les
formidables capacités de vos guides, voici un ensemble de circonstances
dans la matière qui vous permettront de remplir votre réservoir de
confiance !
Ils se régalent déjà à l’idée de vous surprendre et de vous fournir les
preuves nécessaires à l’aide de clins d’œil et de synchronicités !

Les signes dans la matière


Commençons par le plus facile et parfois le plus déconcertant : Les heures
miroirs.

115
Il s’agit tout simplement de croiser les heures doubles comme les 11h11 ,
12h12 , 13h13, 14h14, etc.
Les chiffres doubles se manifestent aussi sur les plaques
d’immatriculation.

Au début on pense à de simples coïncidences, puis lorsqu’elles se répètent


quotidiennement, on commence à se poser des questions du type :
Pourquoi je tombe toujours sur ces heures-là ?
Tiens, cela fait plusieurs jours de suite ? Est-ce un hasard ? Une
programmation inconsciente ?

116
Est-ce un message du ciel ?

C’est fort possible ! Il en existe 24 donc 24 messages différents !


Voici un exemple que j’aime particulièrement issu du livre de Doreen
VIRTUE « le nombre des Anges » et interprété par Marina
http://www.communiquer-avec-les-anges.com/heures-miroirs-et-series-de-
chiffres-messages-des-anges/

« Heures Miroirs et Séries de Chiffres : Messages des Anges


00h00 (minuit) ou 000 : Le zéro est le signe du recommencement. La light
team attire votre attention sur une situation revenue à son point de départ.
Les anges vous montrent également leur présence, comme un
encouragement, pour vous dire que vous de faites qu’un avec la Source.
1h11 ou 111 : Les anges vous demandent de faire très attention aux
pensées qui vous animent car en cet instant, elles se concrétisent
rapidement. Assurez-vous de penser uniquement à ce que vous désirez et
cédez-leurs toutes vos craintes. Visualisez le succès car là-haut, ils
travaillent déjà à sa matérialisation.
2h22 ou 222 : Tous vos désirs prennent forme, restez donc dans la
confiance et lâchez prise. Vous êtes sur le bon chemin. En restant focalisé

117
sur les désirs du cœur, vous attirez à vous des résultats positifs. Lorsque
vous doutez ou que votre confiance vacille, demandez aux anges un coup
d’ailes afin de la stimuler.
3h33 ou 333 :C’est un clin d’œil de la part d’un Maître de Sagesse dont
vous vous sentez proche. Il vous assure qu’il vous protège et vous guide en
cet instant.
4h44 ou 444 :Vous n’avez rien à craindre car les anges ont bien entendu
vos prières et ils travaillent à leurs réalisations. En attendant, ils vous
protègent et veillent sur vous, vous êtes pleinement soutenu.
5h55 ou 555 :En ce moment, c’est le grand changement! Ça bouge dans
votre vie et les anges vous soutiennent. Assurez-vous de n’entretenir que
des pensées positives. Lorsque la peur s’installe, faites appel à eux. Les
changements sont souvent déstabilisants mais en restant centré sur « le
bon côté », ils s’avéreront très positifs pour vous.
666 : En ce moment, vous êtes beaucoup trop dans la matière !! Il existe
un déséquilibre entre votre côté terre et votre côté ciel. Les anges vous
demandent de vous concentrer sur les désirs et le service, sur votre côté
« ciel », ainsi, tous vos besoins matériels seront satisfaits.
777 : Le 7 est le signe de la « perfection ». Vous êtes sur la bonne voie
dans tous les domaines de votre vie et les anges vous en félicitent.
Demeurez spirituellement conscient et les résultats dépasseront vos
attentes.
888 : Le nombre 8 représente l’abondance et le flot infini de richesses.
Soyez attentif à vos idées car elles sont divinement inspirées et répondent à
votre mission de vie.
999 : Vous êtes en train d’achever un chapitre important de votre vie. Il
est temps d’ouvrir une nouvelle page et d’écrire le scripte qui vous
correspond. Il n’est plus l’heure de procrastiner ou de remettre à plus
tard. Vous avez présentement tout ce dont vous avez besoin (les forces et
les pré-requis) pour vous lancer sur votre chemin de vie.
10h10 : Vous êtes sur la bonne voie! Continuez d’avoir des pensées et
paroles positives quant au résultat souhaité car elles sont nécessaires pour
sa matérialisation. Restez donc vigilant et ayez confiance car tout se
déroule comme il se doit.
11h11 : Les anges vous disent qu’il est important de regarder le beau et le

118
bon en toute situation. Vous avez peut-être tendance à vous sentir
découragé ou à donner trop d’importance à ce qui ne vous convient pas.
Changez de cap ! C’est un message d’alarme vous invitant à rester positif
!
12h12 : Vos pensées sont déterminantes et vous devez restez focalisé sur
ce que vous souhaitez voir se réaliser. C’est un message d’encouragement
de la light team qui vous invite à rester fort afin de donner à votre avenir
la direction souhaitée.
13h13 : Vous êtes entouré de puissants Êtres de Lumière qui veillent sur
vous et vous donnent de l’énergie dans vos entreprises. Ouvrez bien vos
oreilles car ils vous soufflent idées créatrices et inspiration pour que tout
se déroule au mieux.
14h14 : Les anges vous invitent à les invoquer afin de demeurer positif en
toute situation. Vos pensées sont actuellement prises en photos. Soyez donc
très attentif et libérez tout ce qui n’est pas en alignement avec votre propre
expansion.
15h15 :Des changements se profilent à l’horizon ! Il se peut que vous vous
sentiez un peu essoufflé par la situation présente et la light team vous
invite à prendre les choses en main et surtout… les faire à votre manière.
16h16 : Les mots que vous employez déterminent votre avenir. Les mots
peuvent détruire ou construire, ils sont tels des affirmations magnétiques.
Pour cette raison, les anges vous rappellent d’être attentif aux mots et
pensées que vous utilisez.
17h17 : Vous avez bien travaillé ces derniers temps et les anges vous en
félicitent ! Bravo, votre optimisme paye et tout se met en place dans votre
vie en fonction de vos désirs. Continuez comme ça car vous êtes sur la
bonne voie !
18h18 :Les anges ont remarqué que vous avez tendance à vous faire
du soucis sur l’aspect matériel de votre vie (surtout l’argent). Ils vous
rappellent que vos pensées sont la valve qui ouvre et ferme le flot
financier. Lorsque vous vous inquiétez, l’abondance ne peut couler
pleinement en vous. Demandez à vos anges de l’aide pour rester confiant
et optimiste, particulièrement lorsque cela concerne vos finances.
19h19 : Il est temps de suivre vos rêves ! L’heure n’est plus à
la réflexion mais à l’action. Les anges valident votre projet de vie (ce qui
anime votre petit cœur) et vous disent qu’il est important d’y croire car

119
vous êtes qualifié et prêt à le réaliser. Agissez donc sans délai !
20h20 : Les anges sont heureux car vos connexions avec eux sont de plus
en plus fortes et claires ! Vous devez maintenant cultiver votre confiance
car oui, vous êtes bien guidé et entendez cette guidance. Votre foi est
récompensée.
21h21 : Les anges vous rappellent qu’il est inutile de se faire du souci sur
les détails de votre projet car c’est leur « job » et ils sont en train de
travailler dessus, en arrière scène ! Votre part du contrat et de demeurer
positif et centré sur vos objectifs ! Répétez régulièrement des affirmations
positives et visualisez le succès. Cette cocréation s’avérera très fructueuse
!
22h22 : Les anges vous demandent de rester confiant dans vos projets. Ils
vous rappellent que tout arrive à point, en fonction de « l’agenda
universel ». Vous ne devez pas vous inquiéter pour les détails car ces
derniers sont en train d’être finalisés dans les sphères subtiles. Cultivez
donc votre patience et votre confiance.
23h23 : Les Maîtres de sagesse sont proches de vous et vous soutiennent
dans vos entreprises. Les réponses à vos questions sont désormais à portée
de main. Soyez attentif aux signes envoyés et demeurez positif car les
résultats positifs tant désirés sont déjà assurés ! »
J’aime cette idée de recevoir des messages spirituels qui encouragent à
faire attention à notre attitude intérieure. C’est le but des Anges afin de
nous guider et de nous encourager par l’attitude la plus juste et la plus
saine pour faire face à nos soucis quotidiens ! »
Pour illustrer ce phénomène voici quelques témoignages :
« Je ne suis pas professionnel mais 22h22 ou même le chiffre 22 me
poursuit depuis 1 mois »
« Les heures doubles tous les jours et 5 à 6 fois par jour, je souris à mon
guide bien aimé, souvent l'heure double survient après une pensée pour la
confirmer. »
« Moi c'est tous les jours et même plusieurs fois par jour .. Je vais voir sur
internet la signification et j'analyse ...»
Effectivement vous trouverez une multitude d’interprétations possibles
dont vous pouvez parfois faire le lien avec votre vie actuelle…ou PAS !
Au début, on trouve cela surprenant, excitant, marrant, puis on finit par se

120
lasser , surtout quand interpréter des messages en se fiant à des sources
d’internet peut vite devenir une confusion mentale.
Le but de ces heures doubles n’est certainement pas de semer la confusion
dans votre esprit !
Or , c’est ce que je souhaite vous éviter , car vouloir à tout prix décoder un
message suite à une heure double n’est pas le chemin vers la Foi , comme
le confirme ce témoignage :
Heures miroirs : « Lorsque certains événements ou situations inexplicables
ont commencé à se présenter à moi, j'ai eu le réflexe de me tourner vers
internet pour trouver des réponses. J'ai visionné différentes vidéos du type
"communiquer avec ses guides/son ange gardien". C'est là que j'ai pris
connaissance, entre autres, du phénomène des heures miroirs, heures
inversées etc. J'ai rapidement commencé à les remarquer, je me souviens
même très bien de la toute première : "13h13".
Je me suis empressée de chercher sa signification, parmi les explications
j'ai trouvé le présage de grands changements voire d'un déménagement et
justement je déménageais quelques jours plus tard pour changer de vie
donc j'ai trouvé ce "message" très pertinent.
A chaque occasion, je renouvelais ma recherche de sens. Mais très vite,
j'étais gênée : il existe une multitude de sites proposant différentes
explications sans cohérence entre elles. J'ai commencé à être un peu
envahie par ces heures miroirs, j'en capte entre 2 et 5 par jour, toujours
par hasard. Il y a rapidement un moment où ces explications ne tiennent
plus la route et les messages arrivent même à se contredire. J'en ai conclu
qu'il était inutile de me ruer sur internet, je préfère les considérer comme
un "clin d'œil" de "là-haut", ou comme me l'a suggéré Clothaire : comme
un signe que je vais dans la bonne direction. D'ailleurs lors de notre 2ème
et dernier appel avec Clothaire, il y a quelques jours, j'ai remarqué en
raccrochant un beau 18h18 sur l'écran de mon téléphone ! »
Encore une fois , tout est interprétable. Nous aborderons l’interprétation
des heures miroirs et des plaques minéralogiques au chapitre sur le tableau
de vision et sur les choix à faire. Nos guides viennent effectivement
conforter nos choix et nous montrer que nous suivons parfaitement le
chemin de notre Âme !
Et si nous utilisions ces signes pour nourrir le réservoir de confiance , en le
remplissant un peu plus à chaque synchronicité ? ! Voilà une idée

121
pertinente pour vous aider lors de la méditation finale à projeter l’énergie
de confiance accumulée sur votre tableau de vision !
Vous voulez encore d’autres signes ? Avec grand plaisir ! Explorons les
autres cadeaux qui se présentent dans notre quotidien.
Pour cela je vais vous proposer une série d’expériences bien utiles et
pratiques au quotidien afin de nourrir votre foi en vos capacités et en celles
de l’Univers !
Demander et Recevoir
Trouver une place de parking
Pour œuvrer de concert avec l’Univers, la base est de formuler une
intention par la pensée. Pour cela, pas besoin de rituel compliqué et
sophistiqué ! Notre mental a parfois besoin de protocoles et de techniques
précises. Bien sûr c’est le cas pour certains domaines, mais pour trouver
une place de parking facilement, rien de plus simple :
1 Formulez votre intention avant d’arriver sur les lieux : « Merci cher
Univers, de me préparer une place pour me garer. »
2 Visualisez comme si c’était déjà réalisé !
3 Écoutez votre intuition, laissez-vous guider et savourez lorsque cela se
réalise !
4 Pensez à émettre une petite pensée de gratitude car « la gratitude est le
carburant de l’Univers ! »
Témoignage : « Exemple d'un jour où j’ai demandé à l’Univers une place
pour me garer à un endroit précis :
Ce jour-là j'apportais ma machine à coudre en révision. Elle pèse 10kg.
Mes soucis de genoux et de lombaires avaient décidé de s'inviter pour me
compliquer la tâche, je marchais très mal. Peu avant d'arriver à la
boutique rue de Courcelles (quartier infernal pour se garer, lors de mes
précédentes visites il m'est arrivé de tourner pendant 10 minutes pour
trouver une place super loin) je m'adresse à mon ange gardien :
"Aujourd'hui il pleut, j'ai mal, c'est difficile pour moi, je ne vais pas
pouvoir trimballer la machine de rue en rue jusqu'à la boutique. S'il te
plaît, j'ai besoin de pouvoir me garer devant la boutique, aide-moi".
J'arrive devant la boutique… "ma" place m'attendait, juste devant. J'ai été
très émue sur le coup et j'ai remercié mon ange du plus profond du cœur. »

122
Cela fonctionne souvent, mais il serait utopique de croire que cela
fonctionne pour 100% de nos demandes. Je ne suis qu’un humain,
incapable de donner une explication à chaque situation, mais je peux vous
donner des pistes issues de ma propre expérience et de l’analyse de mon
attitude.
Les fois où ça ne marchera peut- être pas :
- L’état d’esprit ( cf chapitre 2 sur la loi d’attraction : stress , impatience ,
doutes , volonté excessive)
- La synchronicité n’est pas au rendez-vous = excellente occasion de
réitérer la demande avec confiance et conviction.
- Les guides nous dissuadent = message de l’Univers.
Histoire : lors d’une formation aux guides, une stagiaire demanda à ses
guides pourquoi avait-elle dérapé sur le rond-point en arrivant à Hyères ?
En effet, elle avait fait un aquaplaning et par miracle il n’y avait personne
sur ce rond-point à ce moment-là, mais elle avait bien sûr eu une grosse
frayeur et du coup elle avait décidé de rentrer chez elle. Elle était sur le
point de rendre visite à une amie à l’hôpital de Pierrefeu. Cependant, cette
personne était vraiment toxique pour elle car bipolaire et elle n’était pas
en mesure de l’aider. Il était donc nécessaire de couper les liens. Dans la
symbolique, l’eau représente les émotions. Le message terrestre envoyé
par le ciel est : « Tu es en train de déraper, ceci n’est pas ta voie, elle est
prise en charge par des psychiatres mais il est nécessaire que tu coupes
les liens avec cette personne. Sinon tu t’exposeras à beaucoup de
souffrance (symbolique de l’eau)».
Lorsque je lui ai transmis ce message reçu de ses guides, elle me le
confirma : « Effectivement, je me posais la question en y allant, mais
j’étais perdue entre mes valeurs amicales et le respect de moi.
Conclusion : L’Univers a tranché en lui envoyant un message fort
dans la matière !
Bien que ce protocole soit simple et facile à appliquer, chaque étape est
importante !
C’est pourquoi je vous propose de détailler ce procédé, car il sert de
modèle de base pour matérialiser ses objectifs de vie.
1 Comment formuler des intentions ?

123
Vos intentions doivent être :
• courtes
• claires
• pures
• positives
• personnelles
• formulées au présent

1 .Parlez à la première personne et au présent


Il est très important de ne pas émettre la volonté de réussir mais de
formuler l’intention comme si le but associé était déjà atteint. Ne dites pas
: “je serai” mais “je suis”. Ne dites pas non plus : “je veux ou je voudrais
être heureux” car l’Univers entend : “en effet, tu le veux” et vous donne
l’expérience du fait de le “vouloir”.
2. Projetez-vous dans la situation
La visualisation soutient le processus de création. Il est difficile pour les
guides de répondre à nos demandes si elles sont trop exigeantes. Évitez par
exemple de choisir un emplacement précis. Je vous conseille plutôt de
fixer votre attention sur une place libre où vous pourrez garer votre
véhicule.
Nous reviendrons plus tard sur des moyens concrets pour développer la
visualisation au chapitre intitulé : Comment développer ses capacités
psychiques ?
3 . Écoutez votre intuition, laissez-vous guider et savourez lorsque cela
se réalise !
Ce qu’il se passe dans notre monde intérieur et dans nos pensées peut tout
à fait être une indication pour nous rendre au bon endroit, là où il y a la
fameuse place libre. C’est pourquoi je défends fermement la conviction
que les guident peuvent communiquer facilement avec nous, surtout dans
ce genre de situation ! À condition d’accepter de se faire confiance en se
laissant guider !
J’adore vivre ce sentiment de satisfaction lorsque je trouve une place.
Cette émotion de joie est un excellent moyen pour ouvrir son cœur et

124
exprimer notre reconnaissance à l’Univers !
4 .Manifester sa gratitude
C’est un élément-clef de la loi d’attraction, comme l’illustre parfaitement
cet article d’Agathe Raymond (https://agatheraymond.com/loi-de-
lattraction-la-huitieme-regle-dor-la-gratitude-envers-soi-et-la-vie/)

« LOI DE L’ATTRACTION : LA HUITIÈME RÈGLE D’OR, LA


GRATITUDE ENVERS SOI ET LA VIE
Nous voici rendu à l’application de la huitième règle d’or qui nous permet
de bien faire fonctionner la loi de l’attraction en notre faveur.
Comme nous avons constaté dans les articles précédents du blogue, les
lois de l’Univers sont immuables et indiscutables. Elles s’imposent à
chacun de nous sans exception.
Les lois de l’Univers existent pour garder l’ordre, l’équilibre et la justice
dans notre Univers. La loi de l’attraction joue un rôle très important pour
nous les humains. Elle sert de capteur et de transmetteur de nos pensées
ainsi qu’à notre communication vibratoire qui nous permet d’exprimer nos
véritables besoins et nos désirs les plus profonds.
Le rôle de cette loi Universelle est de capter le signal de nos demandes et
de vérifier si nos demandes sont en accord avec le respect des autres lois
Universelles et de notre mission d’âme sur terre.
Parmi tous les codes et les règles à suivre pour que la loi de l’attraction
soit en action, la gratitude et la reconnaissance pour la vie qui nous est
donnée deviennent des règles incontournables.
La loi de l’attraction est la gardienne de tout ce qui existe dans l’Univers.
Il est alors important de donner à l’Univers le message que nous
apprécions la vie qui nous a été donnée et que nous avons de la gratitude
pour cette vie et pour nos parents qui nous l’ont donnée. Parmi les règles
générales à suivre il y en a une qui devient incontournable, c’est celle du
respect pour tout ce qui nous est donné et de nous engager à bien utiliser
la matière, le matériel, le temps de vie qui nous est donné afin de
développer notre potentiel. Savoir dire merci, c’est une des premières
recommandations que nous faisons à nos enfants. Ne sommes-nous pas
l’enfant de l’Univers?

125
Comment réagissons-nous devant l’ingratitude de nos enfants? Devant
leur façon d’agir se croyant tout permis? Que nous les parents nous leur
devons tout? Qu’ils ont le droit de critiquer notre façon de faire en
répétant à leur façon ce qu’ils nous reprochent tant?
Les sensations désagréables que nous ressentons devant l’ingratitude de
nos enfants sont aussi ressentis lorsque nous manquons de gratitude
envers la vie qui nous a été donnée. Nous allons très souvent jusqu’à dire :
je n’ai pas demandé à venir sur terre. Je suis un enfant non désiré, non
aimé alors je ne veux pas de cette famille, de cette vie.
Ces messages sont captés vibratoirement par l’Univers et à travers ce
message lancé dans l’Univers, la loi de l’attraction ne peut pas nous
donner favorablement ce que nous lui demandons. Comment pouvons-nous
croire que l’Univers prenne soin de nous lorsque nous ne prenons pas soin
du cadeau de la vie qui nous a été fait à notre naissance ?
L’Univers répond à notre demande lorsque le respect de la vie et de la
matière mis à notre disposition sont considérés et respectés.
La gratitude, le remerciement, la reconnaissance envers ce que l’Univers
met à notre disposition pour nous accomplir, pour atteindre un degré de
bien-être et de prospérité sont nécessaires et doivent prendre la première
place dans nos demandes.
La formule gagnant-gagnant doit être installée dans notre façon de
négocier avec l’Univers si nous désirons attirer vers nous tout ce dont
nous avons besoin au moment idéal où nous en avons besoin et de la façon
idéale pour nous.
Savoir reconnaître la générosité de l’Univers et de nos parents. Malgré
leurs grandes souffrances profondes, nous avons eu la vie!
C’est à nous maintenant d’en faire quelque chose de bien. Ce n’est pas en
leur reprochant leur incapacité, leur souffrance ou leur maladresse, en
reprochant à la vie, en trouvant tout injuste, que nous pratiquons
l’ouverture à recevoir de l’Univers. Nous avons à nous repositionner avec
l’Univers et avec notre vie.(cf blessure d’injustice au paragraphe blessure
d’âme)
Tout est là pour que nous recevions les bienfaits de l’Univers. Pour cela
nous devons sans condition aimer notre vie et en faire quelque chose
d’agréable et de satisfaisant pour nous et pour les autres autour de nous.

126
Nous partageons tous la même planète, nous ressentons tous les
frustrations, les insatisfactions, les mécontentements de chacun d’une
façon vibratoire et l’Univers aussi les ressent.
Alors commençons à avoir de la gratitude pour le temps qui nous est
donné de vivre, de la reconnaissance pour ce que la vie nous donne. Nous
ne disons jamais trop «MERCI ». Reconnaissons que nous pouvons
améliorer notre vie, que nous avons le pouvoir d’attirer l’énergie créatrice
en développant notre potentiel, en donnant généreusement de nous-mêmes
dans le plaisir de partager, d’aider, de participer au mieux-être de tous.
Alors l’Univers partagera avec nous les bienfaits Universels.
La gratitude est nécessaire pour recevoir ce dont nous avons besoin.
La règle d’or de la gratitude qui demande de remercier malgré certaines
apparences de manques, d’incompréhension ou autres. La foi en la vie, la
certitude que tout existe pour notre bien-être, que rien ne se perd dans
l’Univers et de savoir dire merci au moment où nous avons l’impression
de tout perdre devient une règle d’or à suivre.
Nous ne dirons jamais trop de merci la vie.
Cette vibration lorsqu’elle est sincère et profonde, lorsqu’elle est jumelée
à la foi, à la certitude que tout se transforme pour le mieux, accomplit des
miracles. »
Alors Gratitude à vous Agathe Raymond pour ce précieux article.
Et la Gratitude s’exprime spontanément lorsque nos demandes se réalisent
pour diverses demandes !
Trouver une table au restaurant sans avoir réservé !
Histoire : « Nous étions à la recherche d’une belle table Bordeleau à
Beaulieu sur Dordogne, un lieu pittoresque et atypique situé en Dordogne.
Le premier restaurant que nous convoitions affichait complet. Nous avons
alors prié les guides afin de pouvoir dîner au bord de l’eau. Puis nous
nous sommes laissés guider, en écoutant notre intuition et en marchant
quelques centaines de mètres. En arrivant juste devant le restaurant nous
avons senti cet appel du cœur. En rentrant le serveur déclare : « Il n’y a
plus qu’une table et elle est pour vous ! »
Les guides nous ont fait une belle surprise car ils nous ont installé juste au
bord de la rivière quasiment les pieds dans l’eau ! Merci les guides et
l’Univers !

127
L’Univers est formidable, lorsque vous mettez votre pouvoir en lui il vous
exauce et vous régale ! C’est exactement le même principe que la place de
parking : intention visualisation et réalisation.
Pour cela il est nécessaire de surpasser une croyance limitante qui consiste
à croire que vous dérangez le ciel et vos guides lorsque vous demandez ce
genre de cadeau. Il est très important que vous vous sentiez écouté en
permanence.
Voici un message de mes guides pour vous rassurer et vous encourager à
faire vos demandes :
« Chers êtres célestes, nous sommes connectés à vous en permanence,
même si vous ne nous sentez pas, même si vous ne croyez pas en notre
existence, sachez que nous sommes une partie de vous.
Cette partie-là, qui est en fait la meilleure version de vous-même, désire
ardemment que vous soyez comblés, remplis de joie et de félicité dans
votre corps physique. À travers ses petits cadeaux dans la vie quotidienne,
nous encourageons subtilement chaque être a développer et à nourrir la
véritable Foi. Cela vous aide à prendre confiance en nous, et donc en
vous, car nous vous le répétons nous sommes une partie de vous située sur
un autre plan ! Pour cela, il suffit simplement de nous demander avec
votre cœur et si cela est juste alors nous mettrons tout en œuvre pour la
réaliser. Recevez toute notre bienveillance et notre gratitude pour intégrer
cette conviction en vous afin de collaborer plus étroitement entre votre
partie terrestre et votre partie céleste ! »
J’espère que ce message vous fait du bien au cœur et vous encourage à
prendre pleinement la mesure de son contenu.
Pour vous aider encore plus, voici la suite de l’histoire après notre dîner à
Beaulieu.
« Nous nous sommes régalés et nous avions envie de prolonger cette belle
soirée en allant danser. Cependant dans un petit village isolé, il n’y avait
aucune boîte de nuit ni aucun bar. Je me suis donc rapproché de jeunes
garés sur le parking et ils m’ont indiqué un petit village où se tenait une
fête à quelques kilomètres. En arrivant sur place, un bal populaire nous
attendait ! Une ambiance agréable, des gens souriants, et de la chanson
française qui donne envie de danser ! Cerise sur le gâteau, quand la nuit
fut tombée, un feu d’artifice nous attendait. Il fut tiré à quelques centaines
de mètres devant nous dans le champ d’en face ! »

128
Conclusion : Si vous n’arrivez pas à entendre la réponse par vous-même
alors faites confiance à l’Univers. Il y aura toujours une personne
ressource qui connaît les bons plans ! Ceci est valable pour les loisirs mais
aussi pour votre chemin de vie et pour les projets plus importants comme
les voyages.
Cette méthode fonctionne aussi pour réserver un hôtel pour un week-end.
Que ce soit en famille, entre amis ou en couple, les besoins sont différents
mais le fond reste identique :
• Choisissez la période et la destination
• Anticipez un mois avant si possible
Allez sur les sites de comparateur et aussi les autres sites. En effet, j’invite
à la prudence sur l’utilisation des comparateurs en ligne car ils peuvent
être une mauvaise surprise.
Cet article neutre de 60 millions de consommateurs vous informera sur les
différentes arnaques en ligne : https://www.60millions-
mag.com/2016/12/21/billets-d-avion-les-comparateurs-en-ligne-peuvent-
mieux-faire-10854
• Vérifiez les critères
Vous souhaitez des vacances farniente et éviter les corvées quotidiennes ?
Le lave-vaisselle est votre ami. Vérifiez que votre location en soit équipée
afin d’anticiper sur les commodités.
Les draps sont-ils fournis ? Il y a parfois un supplément à régler.
Donc un ensemble de détails à prendre en compte pour calculer au plus
juste votre budget.
Cependant, l’anticipation et la planification ne sont pas toujours possibles.
L’Univers le sait et nous guide de façon formidable.
Histoire : Peu après mes études de guide naturaliste, j’ai reçu de
nombreux singes de l’Univers m’indiquant de me rendre en Équateur et
notamment aux îles Galapagos. Je souhaitais faire de l’écovolontariat et
mes capacités d’animation m’ont donné envie d’apprendre aux enfants à
jongler dans la forêt amazonienne et dans les écoles. Avec mon sac de 17
kg, des ballons de baudruche, des craies et un diabolo dans mon sac, je
suis parti pour trois mois d’aventure ! Afin de me sécuriser, j’ai contacté
une association sur place qui était censée venir me chercher à l’aéroport

129
et m’aider à planifier les différentes étapes du séjour. Durant le vol, la
conversation avec ma voisine fut très agréable et elle proposa même de
m’héberger à Guayaquil ! Arrivé sur place , aucun membre de
l’association ne m’attendait. Un flyer attira mon attention. Il s’agissait
d’une association baptisée « écotrackers » qui cherchait des volontaires
pour de l’écovolontariat ! Et ce fut l’une des plus belles rencontres de mon
séjour ! Le responsable connaissait la plupart des chefs des tribus et en
quelques heures mon périple de trois mois fut planifié à merveille !
Je pris quand même deux semaines de liberté pour me rendre aux
Galapagos, sans hôtel et sans réservation, j’étais confiant. Arrivé sur
place, une femme attendait des touristes et avec un grand sourire me
proposa une chambre à 10 $ la nuit. Mon voisin de chambre était un
néerlandais passionné de voyages et d’animaux comme moi. Ce fut une
belle rencontre remplie de synchronicités !

Les limites des demandes


Vous avez sûrement remarqué mon enthousiasme qui transparaît lorsque
les demandes se manifestent. À présent, il est important de transmettre la
notion de limites qui est indispensable pour quitter le monde des
Bisounours et la croyance que les guides peuvent répondre à tout , en
totalité et en permanence.
Une des clés les plus importants du développement personnel et spirituel
résident dans l’importance d’éviter de croire qu’il suffit de contrôler ses
pensées et qu’il suffit de demander pour que tout se réalise par
enchantement !
Le prérequis indispensable est : la loi de l’action ! Rien ne sert de penser
positif si vous n’agissez pas dans le même sens !
Il ne sert à rien de vouloir concrétiser un projet sans chercher à en
comprendre le sens profond, avec un regard éclairé et lucide, afin de
travailler sur soi en profondeur et permettre la réalisation de nos projets de
vie.
Histoire : Lors d’un séjour en Égypte , ma compagne et moi rêvions d’aller
visiter les fameuses pyramides de Gizeh. Cependant, notre guide nous
demandait 300 € pour la journée, ce qui est exorbitant ! Je me suis laissé

130
emporter par mon désir qui était plus fort que ma sagesse. Je n’ai pas
écouté les signes ce jour-là et j’ai convaincu Sophie de le faire. C’était une
très mauvaise idée et j’aurais mieux fait de l’écouter. Surtout que Sophie
en grec signifie ‘’sagesse’’ ! L’avion a eu deux heures de retard, nous
avons fait une visite express sans prendre le temps de nous poser et de
profiter, tout cela au beau milieu d’une tempête de vent ! Quand j’ai
demandé au guide le sens de cette expérience voici ce que j’ai canalisé :
« Nous avons envoyé une personne ressource qui vous a dit spontanément
de ne pas passer par cette compagnie pour se rendre aux pyramides. Tu ne
l’as pas écouté car ton désir et ton obstination étaient plus fort. Nous
t’avons donc laissé vivre l’expérience et assumer ses conséquences pour
que tu puisses intégrer les conséquences d’un de tes principaux défauts :
l’obstination et la tendance à vouloir forcer les choses. Nous te remercions
d’avoir pris le temps de nous écouter afin de comprendre la leçon tirée de
cette expérience. »
Nos guides nous permettent de vivre et d’expérimenter, mais décident
aussi ce que nous sommes en droit de recevoir en termes d’information.
Voici un exemple et un parfait contre-exemple à ce sujet.
Histoire : Ma mère avait deux sœurs. Une trisomique prénommée Isabelle
et une psychotique acariâtre et malveillante, Anne-Josée ! Ma marraine
Anne-josée est un exemple de malveillance et de cruauté dont sont
capables les êtres humains . Elle m’a fait vivre un véritable enfer. Pas
seulement à moi mais aussi à tout son entourage. Ma tante Isabelle a été
prise en charge dans une association : « les papillons blancs » au décès de
ma grand-mère. Anne-Josée s’est battue pour devenir tutrice afin de mieux
exercer son emprise et son pouvoir. Ma tante Isabelle a dépéri petit à
petit, en besoin de soins à l’hôpital et de soutien affectif. Anne-josée a
refusé que le personnel des papillons blancs et moi-même nous rendions à
l’hôpital. Elle a obligé les infirmières à nous refuser l’entrée. Pire, lors de
son décès, elle à refusé de partager les informations concernant son
enterrement. Nous étions tous démunis face à tant de méchanceté gratuite.
J’ai alors prié les guides de tout mon cœur en leur demandant de
m’envoyer une information afin de savoir quelle société de pompes
funèbres pouvait s’occuper de l’enterrement d’Isabelle. J’ai alors entendu
la pensée de mes guides : « STRYPSTEEN ». Bien sûr, j’ai fait des
recherches et je les ai retrouvés. En les appelant, ils m’ont demandé
comment j’avais fait pour savoir, car ma tante avait interdit à toute

131
personne de venir assister à son enterrement. Je n’ai pas répondu que cela
venait de mes guides bien entendu ! J’ai alors parlé avec mon cœur pour
que ce responsable prenne du recul sur la situation et comprenne à quel
point il est douloureux pour une famille et pour les proches d’un défunt de
ne pas avoir le droit de se recueillir. Nous avons donc pu assister à
l’enterrement et j’ai fait un dernier adieu à ma tante Isabelle. Mon autre
tante Anne-Josée fut médusée par notre présence !
J’ai eu le droit de recevoir cette information car elle était juste, mais dans
d’autres cas la demande ne sert à rien.
Au décès de ma grand-mère et de mes grands-parents, ma tante Anne-
Josée (encore elle !) a récupéré une très grande partie de l’héritage
qu’elle a refusé de partager avec moi par égoïsme. Elle l’a caché dans un
endroit dont j’ignore tout. J’ai alors prié mes guides avec la même
intensité pour connaître l’adresse et récupérer la part d’héritage qui me
revenait. Croyez-vous franchement que j’ai reçu l’information aussi
facilement que lors de ma précédente demande ?
Pas du tout. Ce n’était juste pas dans mon chemin de vie, à ce moment-là,
de recevoir ces informations et donc d’aller me faire justice moi-même,
avec une intention de vengeance non dissimulable ! Je ne l’ai donc pas
fait, car ils m’en ont empêché là-haut. C’est en effet le chemin vers
l’ombre que de céder à des pulsions malsaines comme la volonté de se
venger. Or, c’est justement ce que je dois travailler dans mon plan de vie
car il s’agit de l’une des distorsions de mon ange émotionnel : le numéro
32 VASARIAH.(cf chapitre 6)
C’est pourquoi j’ai choisi de vivre et de m’incarner dans cette famille
dysfonctionnelle. Cette mise à l’épreuve m’a permis de me positionner
clairement, à travers le libre arbitre, en choisissant mes réactions
émotionnelles et donc mes actions. C’est dans ce sens que l’on ne peut
éviter les scénarios que notre âme a prévu. C’est aussi pour cela que je
vous partage plus loin dans ce manuel le travail avec les anges, qui dans ce
cas-ci est clairement influencé par l’ange VASARIAH . Le souhait des
anges est de nous rapprocher de l’Amour véritable. J’ai donc eu une
excellente occasion de pratiquer le pardon même si je ne l’ai pas saisi de
suite, car cette épreuve était très trop difficile. Il m’a fallu bien des années
et bien d’autres expériences pour comprendre la notion de Pardon et son
importance.
Je pourrais vous citer des dizaines d’autres exemples car ce n’est pas parce

132
que je communique avec mes guides que je suis à l’abri de toute
expérience décevante et négative a priori . En effet je suis comme tout le
monde : humain et donc faillible. Cette leçon de vie montre bien à quel
point l’expérience sur terre a pour but de travailler sur notre intérieur afin
de grandir et d’évoluer. C’est le souhait des guides, des anges ainsi que de
notre âme. Heureusement que l’équipe céleste fait preuve d’une patience
sans faille et d’un amour inconditionnel, car avec ma personnalité têtue et
obstinée je leur donne sacrément l’occasion de m’envoyer des leçons de
vie !
En conclusion, je préfère éviter de donner des leçons et de promettre à
travers ces écrits une réalisation complète et totale de l’ensemble de vos
projets de vie. Je préfère transmettre la notion de nuances, de limites et
surtout une notion fondamentale : le libre arbitre.
Les guides ne sont pas là pour décider à notre place , ils vont plutôt nous
guider dans la meilleure direction, la plus juste et la plus sage possible.
Cependant, nous sommes les principaux acteurs de notre vie, et nos choix
et nos décisions nous appartiennent puisque c’est notre personnalité qui
décide du chemin à parcourir. Le libre arbitre est donc un subtil mélange
des différents plans prévus par notre âme comme scénario défini par
avance afin de venir expérimenter et acquérir des leçons. Ce sont nos
réactions face aux situations qui sont le fondement du libre arbitre.
Mais notre équipe céleste n’a pas seulement un rôle éducationnel, elle peut
aussi être complétée par des membres de notre famille. J’aime les appeler :
les guides complémentaires.
Les défunts : des guides complémentaires
Dans cette vie terrestre, il est difficile de percevoir l’amour qu’ils nous
portent, car ils sont invisibles et il faut quand même une certaine ouverture
d’esprit pour accepter que des êtres invisibles nous aident et nous assistent.
C’est pourquoi, l’amour transmis par les humains, c’est-à-dire l’amour
incarné dans un corps de chair, est un merveilleux cadeau dont nous avons
tous besoin.
Cependant, depuis que je donne des conférences médiumniques en salle, je
prends conscience que beaucoup de nos proches partent trop tôt ! Emporté
par les ravages du cancer, de la maladie ou par des accidents inévitables.
Dans ma jeunesse, je n’avais aucune ouverture de conscience ni envers la

133
spiritualité ni dans le développement des facultés spirituelles. C’est mon
expérience de vie qui a ébranlé ma vision du monde cartésienne et permis
petit à petit de comprendre que nos proches continuent d’exister sur un
autre plan.
Histoire : À l’âge de 17 ans, ma grand-mère s’est envolée suite à un
cancer du foie dévastateur. J’étais au lycée ce jour-là, et je me souviens
parfaitement avoir ressenti dans mon ventre une grande douleur et un
poids insupportable au niveau du cœur.
Je n’avais aucun problème de santé donc aucune raison d’avoir mal et j’ai
perçu brièvement une image de ma grand-mère qui m’embrassait pour me
dire « au revoir ». Le soir, mes parents sont venus me chercher au lycée et
m’ont annoncé la triste nouvelle. Je suis tombé par terre accablé par les
sanglots. Ma mère m’a confirmé l’heure du décès qui correspondait
exactement au moment de la douleur. Quelques jours plus tard mon tonton
de cœur est venu me réconforter. C’est alors que j’ai ressenti la présence
de ma grand-mère comme un cadeau d’amour. Mon tonton est une
personne très connectée spirituellement et il me l’a confirmé en me la
décrivant. Il m’a ouvert la voie de l’invisible ce jour-là !
Ma grand-mère a vécu une vie exemplaire, dédiée aux autres et remplie de
bonté et de générosité. Elle a donc eu l’autorisation de devenir un guide «
complémentaire » familial. C’est-à-dire qu’elle est présente pour TOUS
les membres de la famille. Alors que les guides d’incarnation se dédient à
une seule âme en général.
L’année suivante, en 2002, ma mère a été emportée par la maladie de
Cushing, une maladie qui dérègle les glandes surrénales en provoquant
des bouffées délirantes et en faisant perdre totalement le lien à la réalité.
Elle ne me reconnaissait plus et quand je rentrais à la maison elle ne
savait même pas que j’étais son fils. C’est donc dans une intense douleur
que je me suis retrouvé orphelin le 27 octobre 2002, 1 mois après ma
majorité. Et ma mère est partie dans d’atroces souffrances physiques et
sûrement psychiques car elle avait des moments de « lucidité temporaire ».
Ma mère a donc eu besoin d’aide pour monter vers la lumière. Un film qui
aide bien à comprendre cette notion est « Nosso Lar , notre demeure ». Il
décrit de façon très juste les besoins de nos corps énergétiques après le
décès du corps physique.
À cette époque, je ne pensais pas du tout que j’allais devenir médium et

134
aider les êtres vivants confrontés à la perte d’êtres chers. J’étais au fond
du gouffre, et je priais juste pour avoir une bonne raison de me battre afin
de surmonter la dépression. C’est alors qu’un signe incroyable m’a
apporté des réponses et la foi que j’ai aujourd’hui en la capacité de nos
êtres proches à nous faire des cadeaux :
Le 18 septembre 2003 fut l’une des dates les plus tristes de ma vie car ce
fut ma première journée d’anniversaire en tant qu’orphelin. Les yeux
embrumés par les larmes omniprésentes, j’ai descendu les poubelles.
Lorsque j’ai ouvert la porte du local, je suis resté bouche bée devant un
cadeau du ciel : il y avait un magnifique tapis parfaitement propre, pas
abîmé et roulé juste à côté de la poubelle. Je l’ai remonté et en le
déroulant dans mon appartement je fus encore plus estomaqué : il
s’agissait du même tapis sur lequel je jouais quand j’étais petit dans la
maison de ma grand-mère. Un tapis rouge avec des losanges noirs qui
ressemblait comme deux gouttes d’eau à celui de mon enfance. Mais
c’était impossible de le retrouver là. Comment une chose pareille est-elle
possible ? Je suis passé des larmes à la joie de recevoir un cadeau de ma
grand-mère bien-aimée.
Je me suis alors intéressé à la spiritualité et j’ai appris par un médium que
ma grand-mère était devenue un guide. Comment cela est-il possible ?
Grâce à l’énergie la plus puissante de l’Univers : l’énergie d’Amour !
Et ce lien d’amour était exceptionnel ! Certaines personnes sont tellement
des exemples et des modèles de vie, ils donnent tellement avec leur cœur,
qu’ils reçoivent l’autorisation de devenir des guides complémentaires afin
de rejoindre l’équipe d’incarnation.
Ma mère n’a pas eu l’autorisation de devenir guide car sa maladie à
ébranlé profondément notre relation mère/fils.
Lors des conférences médiumniques on me demande souvent si tel ou tel
proche est devenu un guide. Lorsque je sens une énergie tellement forte et
rayonnante qu’elle me touche en plein cœur alors je confirme qu’elle est
devenue un guide. Mais je peux me tromper, car je ne suis qu’un humain
faillible et certains concepts dépassent l’entendement.
Si vous avez envie d’en savoir plus sur la façon dont les défunts
communiquent avec nous ainsi que les blocages qui empêchent une âme de
rejoindre la lumière, je vous invite à écouter les conférences que je donne
sur ce sujet. Rendez-vous sur YouTube en tapant Clothaire Guérin. La

135
conférence appelle : « Êtes-vous passeurs d’âmes »? Voici le lien
https://www.youtube.com/watch?v=LL-hvY-qVjM&t=140s
De plus, vous commencez à me connaître et vous savez que ce que j’aime
par-dessus tout c’est de proposer de faire l’expérience afin de vérifier par
vous-même la justesse de ces croyances. Ou pas ! Je propose donc une
méditation guidée pour aider un proche à rejoindre la lumière :
https://www.youtube.com/watch?v=KNGvtUergBc&t=1s
Histoire : Nos proches disparus ont aussi la capacité de se manifester pour
transmettre un message de façon temporaire. En 2017, au salon du
Mandelieu, je donnais une conférence sur le thème : Comment
communiquer avec les guides ?
Au cours de cette conférence, j’aborde la possibilité des défunts de devenir
des guides complémentaires. Et mon regard fut attiré par une demoiselle
au fond de la salle. J’ai alors clairement vu une dame aux cheveux blonds,
gentille et rayonnante avec un assez fort caractère qui faisait un grand «
coucou ». J’ai alors demandé à cette demoiselle si c’était bien sa grand-
mère que je captais ? Elle m’a répondu « oh que oui sans aucun doute,
c’est possible » ! Je l’ai donc revue en consultation pour transmettre le
message de sa grand-mère et c’est incroyable à quel point nos chemins de
vie se sont rapprochés ! Nous avons sympathisé au cours des formations
aux guides . Quelques mois après, elle m’a choisi comme enseignant Reiki.
Je forme des enseignants sur le long terme, donc nous avons passé du
temps à partager, à débattre autour du Reiki et à préparer ses initiations
niveaux un et deux. Lorsque je suis revenu au salon de Mandelieu l’année
suivante, elle a eu la gentillesse de me prêter son cabinet de soins. Avec le
recul, je suis convaincu que c’est sa grand-mère qui a fait en sorte que nos
chemins de vie coïncident afin de s’entraider !
Elle s’appelle Océane Grim et c’est une personne bienveillante,
attentionnée et compétente que je vous recommande chaleureusement si
vous êtes dans le 06 aux alentours de Biot. Voici son site :
http://www.oceanegrim.com
Arrivé à ce stade de lecture, vous vous posez certainement la question :
Comment reconnaître l’expéditeur d’un message ?
Comment être sûr qu’il s’agit bien d’un message de nos proches et non
pas d’une simple coïncidence ?
Comment interpréter les signes dans la matière ?

136
C’est une excellente question, que je me pose souvent. À mon avis, les
clins d’œil de nos proches disparus se réfèrent le plus souvent à un
souvenir, à une chanson favorite, des signes non reproductibles facilement
qui permettent de prendre confiance en leurs présences dans le monde
subtil. Par exemple , lors de l’écriture de mon premier livre , j’avais besoin
d’un regard extérieur et d’un correcteur. J’ai demandé à ma mère de
m’aider car elle était professeur de français. Mais je n’ai pas réussi à
corriger les fautes par channeling , c’était impossible ! Alors ma mère m’a
gentiment envoyée une dame, qui a trouvé mon flyer « par hasard » ! Elle
est venue en soin pour elle-même et pour son fils. Je lui ai parlé de mon
projet et elle m’a gentiment proposé de le corriger. Lorsque je lui ai
demandé son métier , savez-vous ce qu’elle m’a répondu ? Professeur de
français et de latin au lycée. Comme ma mère ! Et elle a même rajouté
« J’ai l’habitude de corriger des livres car avant j’ai travaillé comme nègre
chez Gallimard » ! Imaginez mon émotion de joie lorsque j’ai reçu ce
cadeau en plein cœur ! Enfin , j’ai reçu la première impression du manuel
avant tirage le 24 février…le jour de son anniversaire ! Ma mère influence
donc les délais de livraison et de synchronisation ??
Nos défunts sont capables de nous entendre et de répondre à nos
demandes s’ils en ont l’autorisation !
Ces témoignages vous aideront sûrement à illustrer ma théorie :
Premier témoignage :
« Ma sœur est décédée à l’âge de 43 ans il y a 13 ans.
Je fais une thérapie et, lors de ma séance du mois de mai 2019, je parlais
de mon chagrin d'avoir perdu ma sœur, elle qui aurait pu m'aider lors du
décès de mon père et de la fin de vie de ma mère. J'expliquai mon désarroi
profond de solitude et, cas rarissime, je ne parlais que d'elle... lorsqu’un
papillon jaune et noir est entré par la fenêtre. La psy a été étonnée. Il
tournoyait autour de moi. Elle me demanda si je voulais le faire sortir...
J'ai dit non... Et d'un coup je me suis dit : ‘’mais c’est ma sœur !!’’
Pourquoi ? Et bien parce-que j'ai fait mettre sur sa tombe une plaque
hommage avec un papillon jaune et noir... Exactement le même que celui
tournoyant autour de moi. Ce papillon était le symbole de ma sœur
enfermée dans sa chrysalide de son vivant par la maladie et renaissant par
la mort et devenue papillon. Pour moi cela ne faisait aucun doute car
j'étais au deuxième étage d'un immeuble isolé de la nature et jamais un
papillon n'était entré dans son cabinet. Aussi la couleur du papillon jaune

137
et noir... Aussi je parlais de mon désespoir de son absence et c’est juste à
ce moment-là qu'il est venu... Et de plus j'étais loin de la fenêtre, cela
aurait été plus logique qu'il aille vers la psy plutôt que vers moi car j'étais
au fond de la pièce. La psy a dit '’Oh ! un papillon !" et semblait vraiment
étonnée, tandis que moi, j'étais comme hypnotisée. »
Second témoignage :
« Pour ma part j'ai reçu des signes d’un proche mort dans un accident de
moto...
J'ai d’abord tenté l'écriture intuitive, et pour moi la première fois c'était
lui... étrange de voir sa main partir, écrire sans espace...
Puis il y a eu des chansons... Alors que j'écoutais un album pendant que je
prenais un bain, les chansons sont passées directement de la 1, à la 3 puis
à la 11... mes 3 préférées ! C’était l’album ‘’Testify’’ de Phil Collins. J’ai
lancé l’album puis je suis allée me doucher. J’avais mis l’album en lecture
sur un lecteur DVD donc impossible de jouer un replay ... la première
chanson était la 11 « can ‘t stop loving you » (je ne peux arrêter de
t’aimer ). Une autre fois j’étais avec sa sœur et nous écoutions Céline
Dion, il en était fan aussi, nous écoutions l' album « D'amour et d'amitié »
que j'avais écouté avec lui juste avant son accident.. Je me souviens, il
mimait chaque parole avec sa tête... bref, la chanson s’est mise à rejouer 2
fois avant de continuer normalement.
Le plus flagrant fut un soir sur la route du retour entre Arles et Avignon...
je sentais un besoin de parler... pourquoi enregistrer ?? je n’en savais rien
je l’ai fait... j'ai parlé au moins 15 mn d’enregistrement... puis j’ai
réécouté... à un moment où je parlais d’un instant bien précis avec la
personne, un blanc se met et me dit " ah ouais" ... »
Troisième témoignage :
« Ma grand-mère maternelle est décédée quelques semaines après la
naissance de mon fils aîné, en 1994. Je la savais malade mais la voulais
immortelle. Lors de son décès, tout de suite, j’ai senti une odeur de fleurs
à la maison et, au même moment, mon bébé s’est mis à hurler dans la
chambre. Lorsque je suis allée voir, il avait les yeux exorbités et fixait un
point sur le mur où dansait une ombre blanche aux reflets dorés.
À partir de là, Mamie s’est manifestée assez souvent dans les premières
années qui ont suivi son décès : photos d’elle qui se mettent à voler, à se

138
retourner, cadre qui tombe, odeurs de fleurs, messages incompréhensibles
sur des bandes magnétiques, écran de la télé qui déconne…
Les deux événements les plus impressionnants, pour moi, sont lorsqu’elle a
fait sonner des cloches tout autour de moi, sur les Champs-Elysées, un soir
d’août 1996, pour me signaler que j’allais épouser l’homme que je venais
de rencontrer, et le second, lorsqu’elle m’a repoussée violemment dans
mon corps lors d’une intervention chirurgicale au cours de laquelle j’ai
fait une hémorragie. Je me souviens de ce « retour » comme si c’était hier
et, encore aujourd’hui, ça me glace.
-En août 2008, lorsque mon Parrain est décédé, il m’est apparu, en slip,
dans mon jardin. J’étais avec mon mari et un ami ; nous étions en train de
boire du vin sous le mirabellier, et parlions justement de lui. Lorsque je
l’ai vu, j’ai été sidérée. Je n’ai pas compris et ai mis ma « vision » sur le
fait de boire du vin en plein soleil mais, très vite, j’ai eu le sentiment que
quelque chose de pas normal se passait. J’ai tenté, en vain, de le joindre
sur son portable. Puis j’ai appelé mes parents pour vérifier. C’était un
dimanche et ils déjeunaient ensemble tous les dimanches… mais ce jour-
là, il n’était pas venu. Il vivait dans une chambre d’hôtel au-dessus d’un
café. J’ai tellement secoué l’hôtelier qu’il a accepté d’aller toquer à la
chambre. Dans le même temps, j’ai alerté mes parents. Ma mère y est allée
car l’hôtelier n’avait pas le droit d’ouvrir la porte sans témoin.
Depuis, il se manifeste de temps à autre avec son odeur de cigarette, mais
je n’arrive pas à entendre les messages qu’il a à faire passer.
-En février 2010, ma tante est décédée, le jour de son anniversaire. Je l’ai
senti aussi. C’était un dimanche et ses souffrances se sont manifestées par
une violente tempête m’empêchant de sortir de chez moi. Je n’ai donc pas
pu être présente pour faire respecter ses dernières volontés, qu’elle
m’avait confiées. Tout s’est mis à péter chez moi : four, lave-vaisselle,
voiture, fer à repasser… À l’été, affaiblie par la dépression, j’ai fait une
grippe qui a failli m’emporter, puis je me suis mise à « bouffer mes
émotions » au point d’avoir pris 30 kilos. Elle s’est manifestée il y a peu
de temps par des odeurs mais, malheureusement, je n’obtiens pas d’aide
de sa part. (Et Dieu sait à quel point j’en ai besoin, ne serait-ce que pour
le devenir de mon 2e fils, dont elle devait être la marraine.)
-En août 2014, ma mère est décédée très brutalement. J’ai à peine eu le
temps de lui demander pardon pour le gâchis qu’a été notre relation.
Quelques temps après, je l’ai vue et sentie en rêve. Elle était avec ma

139
grand-mère et ma tante, dans une espèce de grand hall, mais seule ma
mère s’est approchée de moi, m’a prise dans ses bras. J’ai vraiment senti
physiquement sa présence et me suis réveillée en larmes.
Quelques mois plus tard, durant un soin chamanique, j’ai dû arrêter le
chamane car la présence de ma mère était très forte. Elle s’est manifestée
en m’envoyant la couleur rouge (sa couleur préférée). Elle disait qu’elle
était malheureuse là où elle était (une salle où on soignait son âme), et
qu’elle attendait un homme avant de pouvoir continuer son chemin. Dans
les semaines qui ont suivies, j’ai appris que mon petit frère était malade et
inopérable. Il est toujours en sursis.
Quand je suis chez Papa, il arrive qu’elle revienne et se manifeste par une
odeur de tabac. Maman était un vrai fumaillon ; elle n’est finalement «
montée » que cette année. Avant, je n’arrivais pas à dormir, le canapé se
mettait à empester la cigarette chaque fois que j’y dormais. »
Quatrième témoignage :
« J'ai perdu mon conjoint a l'âge de 34 ans il y a 13 ans d'un accident de
voiture et d'une longue maladie.Dans les 15 jours qui ont suivi sa mort je
l'ai senti pendant mon sommeil. J’ai senti qu'il me serrait dans ses bras.
Bien sûr je dormais mais je me vois encore dire « tout ça n'était qu'un
cauchemar, tout va bien, on est toujours ensemble !». Puis je me suis
réveillée et là j'ai compris que non ce n'était pas un cauchemar, il était
bien de l'autre côté du miroir. De temps en temps quand j'en ai besoin
quand je ne vais pas bien, ou quand j'ai une décision importante à
prendre, il s'invite dans mes rêves et me parle.
Récemment là où je vis actuellement je suis sur un terrain qui a de l'eau et
elle passe sous la chambre. À un endroit précis sur ma terrasse face à la
chambre, je l'ai vu. C'était un vortex, un champ énergétique qui faisait une
porte comme dans le film : la 9ème porte. Je le voyais un peu comme un
hologramme très lumineux et il se dégageait beaucoup de force et
puissance, et nous discutions sur la terrasse. Il regardait tout ce que
j'avais changé dans l'appartement et il disait qu'il était fier de celle que
j'étais devenue.
Et au retour d'un voyage en Espagne, où j'ai grandi, c’était en Catalogne
avec mon comité d'entreprise fin juin, on s'est retrouvé pendant les
festivités de la Saint Jean. Il s'appelait Jean et il était catalan. Quand j'ai
réservé ma place je n’avais pas du tout pensé à cela. Lors de ces 3 jours,

140
arrivée au niveau de Perpignan, il était avec moi. Je le sentais, et il y
avait une personne que je ne connaissais pas qui à table me délivrait
pleins de messages . Je ne comprenais pas, mais après j'ai compris qu'il
passait par elle. En rentrant chez moi je me suis reposée, j'avais fermé à
moitié le volet de la fenêtre de la salle à manger, et d'un coup j'entends un
grand bruit. Je regarde ce qui se passe, c'était un pigeon. Je me demande
encore comment il a pu rentrer car l'ouverture n'était pas très grande. Sur
le moment il m'a fait peur et je le voyais faire 360° avec sa tête en
observant la pièce. Après j'ai compris que c'était mon conjoint car il se
posait sur les objets qui avaient son énergie. J'avais changé beaucoup de
meubles, seuls sa guitare et son bureau avaient été conservés, et c'était
justement là qu'il se posait. Il ne s'est pas posé sur les autres meubles et il
est bien resté deux trois minutes. Il n'était pas effrayé, il observait tout ce
qu'il y avait autour de lui. Puis j'ai ouvert en grand la porte-fenêtre et il
est parti .
Je suis allée en Égypte avec Fabrice Splinder et j'étais avec une copine
lorsque d'un coup elle se met à chanter une chanson de Patrick Bruel, « Le
café des délices ». Je me dis ‘’Ok, le cadre s’y prête, pourquoi pas ?’’
Mais ça me turlupinait et je lui ai demandé pourquoi elle chantait cette
chanson. Elle me répondit qu’elle n’en savait rien et puis tout a coup elle
se mit à me demander : ‘’Est-ce que Jean était comme ci ? Comme ça ?
Elle ne le connaissait pas de son vivant et bim, il l'avait choisie pour
communiquer avec moi.
Je ne suis pas clairaudiente ou voyante mais je suis entourée de personnes
qui le sont, et quand je suis perdue et que je ne vais pas bien il me
réconforte en me délivrant des messages à travers ceux qui l'entendent.
Mon deuil est fait mais ce lien entre deux âmes sœurs perdure au-delà de
la matière. »
Cinquième témoignage :
Certaines âmes qui ne sont pas montées vers la lumière peuvent bloquer
nos projets et nous nuire, même si ces personnes sont décédées depuis de
nombreuses années :
« À l'issue du décès de ma mère en 2012, les choses semblaient bloquées
pour établir la succession et le partage de 2 maisons entre ma famille et
moi (une maison dans le Var et une dans les Alpes de Haute-Provence).
Cette situation durait depuis 3 ans, alors j’ai décidé de consulter Clothaire
afin qu'il rentre en contact avec ma mère, ce qu'il fit assez rapidement. Et

141
en effet, ma mère bloquait sur la maison que l'on a dans les Alpes, étant
très attachée à cette maison... et ne voulait surtout pas la laisser partir car
elle revenait à la fille de son neveu (décédé depuis). Mais comme elle ne
connaissait pas cette jeune fille, elle ne voulait pas lui céder la
maison.Après maintes explications via Clothaire, elle a enfin accepté de se
détacher de cette maison à condition que je rencontre cette jeune fille, ce
que j’ai fait. Elle m’avait été décrite par Clothaire car je ne la connaissais
pas. Quelle stupeur et quelle joie quand je l'ai vue pour la première fois,
exactement comme Clothaire me l'avait décrite !!!!
Après avoir annoncé à ma mère que je l’avais rencontrée, elle a été plus
apaisée et Clothaire a pu la faire monter dans la Lumière !!!
Ce qui est formidable dans cette histoire c'est qu’elle a retrouvé son neveu
avec qui elle était fâchée et qu’il y a eu réconciliation. Ils se sont retrouvés
dans la Lumière !!!"
Ce fut pour moi un moment profondément émouvant et rempli d'amour.

J'ai aussi un récit avec mon père :

" Très jeune, j’ai perdu mon père à qui j’étais très attachée et dont j’étais
très proche.
Je n'avais jamais réellement fait le deuil de son départ et surtout je restait
accrochée à lui. Je n'avais pas conscience que je le retenais pendant
toutes ces années.
Il y a 3 ans, au cours d'un événement particulier, j’ai décidé de rencontrer
Clothaire pour qu'il rentre en contact avec mon père. ( Il l'avait tellement
bien fait en rencontrant ma mère 2 ans auparavant !!!)
J'ai vu Clothaire 2 fois . La première fois, il est rentré en contact tout de
suite avec lui et m'a fait part de son récit vis à vis de moi... Ce qui a été
profondément bouleversant et bénéfique pour moi, d’entendre ce que mon
père voulait me dire depuis toutes ces années… Il m'a demandé de faire un
certain travail, ce que j'ai fait bien sûr !!!!
La seconde fois que j'ai revu Clothaire, c'était pour qu'il l'accompagne
dans la Lumière et que surtout je le laisse enfin partir !!!!!!! Tout s’est fait
dans la joie car j'étais en paix profonde avec mon père. Ça a été un
moment divin.
Quant à moi je suis sereine et en paix vis-à-vis de lui . Un travail
SUPERBE . »
Ces témoignages nous montrent leurs différentes façons de communiquer
et d’interagir dans la matière. Pour cela, pas besoin de développer des

142
capacités de médium ou de passeur d’âmes !Je préfère penser que si nous
sommes des êtres spirituels qui vivent une expérience matérielle, alors
nous avons ces facultés en nous. Elles sont donc accessibles à tout être
humain à la condition de s’ouvrir l’esprit, d’être réceptif aux messages et
d’accepter la notion de survivance de l’âme. Mais ce n’est pas évident
!C’est sûrement pour cela que lorsque je donne des conférences
médiumniques, j’aime beaucoup que les personnes ressentent la présence
de leurs proches. Même si c’est du subtil, ce cadeau d’amour est accessible
à tous , si l’on est prêt à le recevoir !
Si vous désirez en savoir un peu plus sur le sujet, je vous invite à lire cet
article qui parle de mes interventions et de ma façon de transmettre les
messages en proposant cette expérience : https://reporter-de-l-au-
dela.blogspot.com/2019/03/mediumnite-en-salle-de-clothaire-guerin.html
Pour conclure ce chapitre, j’espère avoir transmis suffisamment
d’informations sur les membres de notre équipe céleste. Ils sont prêts à
nous aider, à nous guider, à nous montrer le chemin pour le meilleur et le
plus juste.
Cette équipe céleste œuvre depuis notre enfance et nous accompagne
quotidiennement. Elle agit de façon subtile et aide à avoir des réponses,
surtout lorsque nous atteignons des carrefours de vie. Nous avons tous
besoin d’aide et de réponses précises pour résoudre les grandes énigmes de
la vie.
Alors comment faire pour recevoir des réponses ?
Vous le découvrirez au prochain chapitre sur les différents moyens de
recevoir des messages de l’Univers !

143
Chapitre 5.
144
Comment
recevoir des
réponses ?

Il existe différentes manières de communiquer avec l’Univers. Je


recommande de les tester puis de choisir celles qui vous correspondent le
plus, avec lesquelles vous avez de la facilité.
Il existe la possibilité de recevoir par l’extérieur, c’est-à-dire par des signes
dans la matière, mais aussi par l’intérieur de notre être, à l’aide de nos
facultés spirituelles. C’est, à mon avis, l’une des plus grandes marches vers

145
la confiance en soi, pour prendre confiance dans ses ressentis et dans ses
perceptions.
Tout d’abord, quelles sont les différentes possibilités de connaître notre
avenir ?
Il y a de nombreuses théories là-dessus qui ont tendance à diviser plutôt
que de rassembler. Force est de constater que les croyances divisent et les
valeurs rassemblent. J’observe beaucoup les groupes sur Facebook sur les
passeurs d’âmes, sur le développement des capacités, sur les médiums et
voici mon analyse :
Certaines personnes ont clairement un don, une capacité de naissance pour
prévoir les événements, ou des capacités thérapeutiques comme couper le
feu qui peuvent être un héritage, un don familial, inscrit dans les gènes.
D’autres partagent leurs expériences de vie et suite à un accident, un coma,
ou à une expérience de mort imminente, des capacités se sont « ouvertes »
et ils en font maintenant une aide pour les autres… ou pas… cela est relatif
à la notion de libre arbitre et de chemin de vie. Enfin, des personnes
expliquent que nous avons tous des capacités en nous puisque nous
sommes des êtres spirituels mais que ce sont des outils qui sommeillent.
Ces facultés peuvent émerger et déployer leur potentiel à travers la
pratique et l’entraînement. C’est mon avis.
Je fais partie de ces personnes qui ont la foi en l’unité de l’être humain.
Peu importe le nom qu’on lui donne, nous sommes issus de la même
source, du même créateur et notre corps est un formidable réceptacle
d’informations.
Nos cinq sens physiques sont appelés facultés spirituelles sur le plan subtil.
Dans toutes les formations, j’explique l’importance d’utiliser ses sens pour
affiner les perceptions de l’invisible et communiquer avec l’invisible, qu’il
s’agisse de guides, de défunts, ou d’êtres supérieurs.
Les facultés spirituelles
La vue correspond à la perception d’images : c’est une capacité à recevoir
des réponses, des intuitions, par l’imagerie mentale. Or, nous créons en
permanence des scénarios dans notre esprit. Et souvent des scénarios
catastrophes en plus ! Qui ne s’est pas dit un jour : « Ah mais si je fais
ceci, il va m’arriver cela, je cours droit la catastrophe ! », ou encore « Je ne
devrais pas me lancer dans cette passion, car ça ne va pas marcher, je n’en
suis pas capable » et on se visualise en situation d’échec. Et dans certaines

146
situations, de manière inconsciente, nous sommes guidés vers un lieu, une
rencontre, un travail par des images précises.
La clairvoyance se travaille donc par la capacité à discerner ce qui est une
intuition juste de notre moi supérieur et une création mentale. Pour cela il
me semble indispensable d’associer le ressenti.
Le ressenti correspond à la perception de sensations. C’est la capacité à
écouter son corps, ses sensations et ses émotions. C’est une faculté qui se
développe à condition d’être bien dans son corps et à l’écoute. Or certaines
personnes sont déconnectées de leur temple intérieur. C’est le cas des
personnes qui sont trop « perchées », qui manquent d’activité physique
comme le sport, qui fuient leur incarnation ou encore qui se laissent trop
absorber par le mental. Le ressenti est un excellent moyen de savoir si les
scénarios mentaux sont justes et correspondent à notre chemin de vie. Mais
ce n’est pas évident et cela demande de prendre du recul sur soi. Quelle est
cette émotion qui me parle ? À quoi me renvoie-t-elle ? Est-ce qu’elle
m’appartient ? Nous pouvons alors « prêter l’oreille » à nos pensées.
L’ouïe correspond à la pensée auditive qui se mêle à nos pensées
classiques. C’est la capacité à prêter attention à nos pensées qui peuvent
être inspirées par notre Moi Supérieur. Pour cela, il est indispensable
d’observer ses pensées et de prendre du recul. Nous sommes déjà tous
connectés, il suffit juste d’apprendre à séparer le bon grain de l’ivraie !
Mais des fois il est difficile de distinguer la bienveillance des présences
invisibles afin d’identifier la source du message. Pour cela l’odorat est un
excellent moyen.
L’odorat correspond à sentir l’odeur d’une présence, d’une énergie. C’est
un sens précieux, car les présences invisibles manifestent parfois des
odeurs qui révèlent leurs qualités vibratoires.
Le bas astral est nauséabond ! Ça sent mauvais comme une paire de
chaussettes après le sport ! Même si certaines peuvent vous transmettre des
messages en apparence lumineux, l’odorat est un excellent moyen
d’identifier la source du message.
Les défunts manifestent souvent leur présence par une odeur familière. Par
exemple le grand-père de Sophie, que je n’ai pas connu et qui se présente
lorsque je lui fais des soins , dégage une odeur d’eau de Cologne. C’est
comme cela que j’ai pris conscience qu’un défunt bienveillant venait lui
rendre visite et c’est un excellent moyen d’être sûr de l’origine du message

147
et de m’assurer que ce que je m’apprête à transmettre ne sois pas créé par
mon mental. Une fois cette certitude acquise, l’échange peut se faire par
télépathie, en transmettant ce que j’entends dans mon esprit.
Les guides n’ont pas d’odeur mais certains maîtres ascensionnés comme la
Vierge Marie, le Padre Pio , peuvent manifester leur présence par une
odeur subtile de roses. Parfois, en présence de maîtres ascensionnés, je
ressens comme une odeur de sainteté difficile à décrire.
Enfin, le goût correspond à la perception sur la langue . Je l’utilise
rarement avec les guides, plutôt lors de la communication animale pour
identifier les aliments que l’animal aime… ou pas !
Prendre du recul sur ses sens est un véritable travail intérieur, une
introspection qui est un travail difficile. Vous trouverez une série
d’exercices pour discipliner le mental au chapitre sur le développement des
facultés.
Il y a d’autres moyens de recevoir des messages.
Heureusement l’Univers nous guide avec des signes extérieurs en nous
envoyant des réponses ! En voici quelques exemples :
« Une méditation pendant laquelle j’ai demandé à mes guides pour savoir
où je dois m’installer ! Dans la journée un ami dont je n’avais plus de
nouvelles m’a appelé de Guadeloupe ! En me disant qu’il avait pensé fort
à moi ce jour-là !! Voilà départ en septembre !!!!! Un exemple parmi tant
d’autres !!! »
« Pas plus tard qu’hier alors qu’au volant de ma voiture je me demandais
si je devais déménager à Manosque j’arrive à un rond-point. Et là un
énorme camion passe avec écrit dessus : Déménagements Manosque. »
« Depuis quelques mois je fais mon kéfir et après avoir donné l'excédent
de graines à quelques amies, je ne savais plus à qui en faire profiter. Et là
en arrivant au cours de yoga que j'anime, une de mes élèves me demande
si je connais le kéfir et si je sais comment s'en procurer. Depuis 30 ans que
j'anime ces cours, personne ne m'avait évoqué le kéfir. Et la majorité de
mes élèves s'y sont mis. »
« Un jour j'avais fait de la route, j'étais pressée de rentrer chez moi et je
roulais beaucoup trop vite. J'avais tendance à être un gros danger public
en voiture. Et à un moment je m'arrête à un fastfood et en attendant à la
queue je tourne la tête et tombe sur un journal qui était posé sur une table

148
à côté de moi et sur lequel il y avait marqué en énorme sur la grosse Une
qui faisait toute la première page ‘’VOITURES AU RALENTI’’. Je ne sais
pas pourquoi, mais j'ai su à ce moment-là que ça m'était adressé, et depuis
je fais beaucoup plus attention. »
« Je pourrais en citer plein. Mais la synchronicité la plus marquante a un
lien avec toi.
Le jour de mon initiation au 2ème degré Reiki Usui, plusieurs fois lorsque
nous avons regardé l'heure à l'horloge nous sommes tombés sur des
heures miroirs 10h10, 15h15, 16h16 etc...
Ce jour-là je t'ai aussi raconté qu'une de mes copines en pleine instance
d’un divorce très compliqué allait déménager pour sa nouvelle adresse, 4
Rue de la Libération ! (Note : une véritable libération intérieure !) Elle est
seule avec 3 enfants.
Le même soir tu donnais une web conférence sur les anges gardiens, les
signes et messages qu'ils nous envoient, les synchronicités ! »
Les signes dans la matière décrits dans les chapitres précédents sont un
moyen mais ne contiennent pas systématiquement une réponse facile à
interpréter.
L’écriture est-elle un moyen fiable pour recevoir clairement des
réponses ?
De prime abord, vous penserez qu’il suffit de poser une question en
prenant du papier et en attendant les réponses, qui viennent toutes seules,
comme par magie !
En premier lieu, je déconseille l’écriture intuitive lorsqu’on est seul(e ) et
sans expérience. Cela fonctionne pour certaines personnes comme Neal
Donald Walsch (cf Chapitre 2) mais d’autres se font manipuler par le
mental et l’ego, comme cela m’arrive occasionnellement. Pire, il peut
arriver d’être parasité comme le montre ce témoignage trouvé en
commentaire d’une de mes conférences sur Youtube :
« Alors, lorsque nous pratiquons l'écriture automatique (Je l'ai pratiquée,
ma vie sociale, professionnelle et amoureuse en ont pâti) que reste-t-il ?
Les défunts et malheureusement les entités négatives dites du "bas astral".
Ces dernières ont les mêmes connaissances que les dites ‘’Hautes
sphères’’ les êtres spirituels : Archanges, anges gardiens ou guides et
maîtres ascensionnés.

149
Ils savent tout de nous, de notre passé, de notre vie, de nos peurs, de nos
désirs etc... À ce jour, je suis bien placée pour savoir ce que l'écriture
automatique peut provoquer.
À mon avis il faut être médium avec tous ses sens ouverts pour pouvoir
différencier le bien du mal car le bas astral est très doué pour se faire
passer pour vos proches défunts, ils vous manipulent en vous donnant des
renseignements réels, ils vous disent ce que vous avez envie d'entendre,
d'être, de devenir et vous vous allez écrire de plus en plus, cela devient une
obsession et pendant ce temps ils vous prennent votre énergie, s'insinuent
dans vos corps éthériques, dans votre Aura puis parviennent à vous faire
fâcher avec vos entourage, vos amis afin de vous isoler pour prendre le
plein pouvoir.
Ensuite, vous vous apercevez que plus rien ne va dans votre vie. Je n'irai
pas plus loin... Mais sachez qu'ils peuvent vous conduire au suicide. Alors
même avec des protections, prières encens, bulles... Ils sont plus fort que
nous car ils nous voient, ils connaissent tout de nous et nous, nous ne les
voyons pas et ne savons rien d'eux.
Conclusion : Ne jamais commencer. Laissez faire les professionnels. Bien
sûr, ceci n'est qu'un avis personnel... »
Je vous rejoins dans cette incitation à la prudence. Le discernement est
essentiel pour toute quête vers la connaissance de Soi. Mais je ne partage
pas ces croyances qui présupposent que l’Ombre a tous les pouvoirs. Je
crois plutôt que la Lumière est plus forte que l’Ombre et que c’est elle qui
dirige le sens de nos expériences. Cela signifie que chaque expérience,
aussi désagréable soit-elle, a une raison d’être. Cela signifie par
conséquence que l’Ombre travaille pour la Lumière. Et vous ? Qu’en
pensez-vous ?
Mais il est évident que l’écriture intuitive peut être un piège surtout pour
notre ego. Bien que j’enseigne cette pratique, je me fais encore manipuler
quelquefois par mon excès d’ego et de volonté. C’est aussi pour cela que je
n’utilise pas le pendule alors que d’autres sont à l’aise avec cet outil. C’est
pourquoi j’insiste sur la notion de discernement qui est indispensable,
surtout pour déjouer les obstacles placés sur notre parcours spirituel. La
clef de verrouillage de la méditation est un excellent moyen de se fier à
leur présence.
Quelle est la place de l’ego dans notre parcours spirituel ?

150
Je vous cite un magnifique texte de Carole Salter :« Ego, Ego Spirituel et
Humilité véritable ». Je la remercie pour son autorisation de publication.
« L’Ego : L’Ego est inhérent à la condition humaine. C'est grâce à lui que
le Pur Esprit peut faire l'expérience de la Vie (sa Création) en tant que
conscience individualisée, autonome et - en apparence - séparée du " Tout
". De lui, naît notre sentiment d'identité ainsi que notre libre-arbitre. À
travers lui, nous avons la capacité de nous créer et de nous redéfinir à
chaque instant.
Contrairement à certaines idées reçues, il nous serait très compliqué -
voire impossible - de fonctionner sans l’Ego, car il est gage de notre
intégrité individuelle, ainsi que de la cohésion de notre être. En revanche,
si nous en comprenons les mécanismes et apprenons à le positionner à sa
juste place, il devient l'allié de notre Éveil et de notre réalisation dans la
matière.
L'Être est composé de différentes dimensions :
- Le corps physique /La personnalité (Conditionnements sociaux/culturels,
génétiques, familiaux, karmiques, connaissances mentales, expériences et
empreintes traumatiques passées, etc...)
L'Âme : (véhicule spatio-temporel, individualisé du Pur Esprit)/ Le Pur
Esprit : dans cette dimension absolue, nous sommes Un avec " Tout Ce
Qui Est ".
Là où en réalité le bât blesse, c'est que notre Ego est généralement
amalgamé, identifié et dirigé par notre seule personnalité... Qui - poussée
par l’irrépressible nécessité de combler les besoins créés par ses diverses
névroses - recherche toujours et exclusivement son propre intérêt (même si
cela revêt parfois un masque d'altruisme). Contrôle et manipulation sont
donc ses chevaux de bataille, dans cette éternelle quête de satisfaction.
Tentant inconsciemment de combler le vide créé par l'identification
erronée et terriblement limitée de son Ego, la personnalité en veut plus,
toujours plus et n'est jamais satisfaite très longtemps de ce qu'elle a déjà
acquis. Elle réagit aux divers stimuli que la vie lui présente, à partir d'un
espace de blessures et de peurs, provenant de traumas et de
conditionnements passés. Créant ainsi toujours plus de souffrance, elle
enferme l'Être dans la " tour infernale " de son Ego.
Ce sinistre manège prend place et se perpétue de génération en

151
génération, jusqu'à ce que l'Être prenne conscience de sa véritable nature,
ouvre sa Conscience et intègre l'Humilité véritable...
Ayant élargi sa définition de lui-même, l’Ego se sent de moins en moins
gratifié par les acquisitions matérielles, les conquêtes amoureuses, la
reconnaissance sociale, etc... Toutes les satisfactions superficielles qui
jusqu'alors semblaient le nourrir, perdent progressivement de leur attrait.
Il commence à ressentir l'appel de tout ce qui peut le rapprocher de son
essence véritable...
C'est alors qu'il entame sa Quête d'Absolu, il part à la recherche de
l'Essentiel, du Sens et de la Profondeur. Son nouveau but le porte vers le
développement de certaines qualités spirituelles, telles que : la
Bienveillance, la Sagesse, la Paix, l'Harmonie, la Compassion, l'Intégrité,
l'Humilité, le Lâcher-prise, etc. Qui recèlent à présent de bien plus
satisfaisantes gratifications.
L’Ego commence alors à découvrir et à apaiser son Enfant Intérieur
blessé, et à progressivement s'harmoniser, pour aligner sa personnalité
sur de plus nobles Valeurs.
C'est ainsi qu'il évolue vers une nouvelle dimension de lui-même,
communément désignée comme « Ego Spirituel ».
À ce stade, il a l'impression d'être arrivé quelque part. Se gargarisant de
concepts spirituels « très élevés » et de « bonnes intentions ». IL
commence à se sentir supérieur à ceux qui en savent moins que lui ou qui
n'ont pas encore développé tels ou tels capacités psychiques, conscience
ou qualités dites « spirituelles ».
Cependant, la plupart du temps, ce-dernier continue à être profondément
identifié et principalement dirigé par sa personnalité terrestre... Le plus
attendrissant (aux yeux de la Source) mais qui peut aussi sembler le plus
dramatique (ici-bas ;-)) c'est lorsque, dans certains cas, la personnalité
commence à se prendre pour le " Pur Esprit " lui-même...
Quoi qu'il en soit, tant que l’ego n'aura pas pleinement compris et intégré
ce que veut dire Humilité véritable, ce dernier continuera à générer
toujours plus de souffrances et de limitations...

L'Humilité véritable :

152
L'Humilité n'a rien à voir avec le fait de s'amoindrir, de se dévaloriser, de
se sentir tout petit, insignifiant, inférieur, ni de se critiquer, de se juger et
encore moins de se condamner... Mais simplement de réaliser à quel point
notre personnalité et notre mental (dirigé par cette dernière) sont en
réalité limités et incapables de nous guider efficacement sur le Chemin.
C'est réaliser l'insondable splendeur de notre Âme (de notre Pur Esprit)
qui est notre Source Intérieure... Et lui redonner sa juste place, celle de
Reine incontestable, de Guide et d'ultime décisionnaire. Car l'Âme est le
tamis de la sagesse et de l'Amour véritable, et détient à elle seule les clefs
de notre réalisation dans la matière...
Il s'agit de tendre l'oreille, car celle-ci s'exprime souvent de façon subtile
et indirecte et a besoin de silence, de temps et d'attention pour pouvoir
être perçue : intuitions, sensations physiques, sentiments, inspirations,
émotions, maux et maladies, coïncidences, rêves, signes, sont autant de
modes d'expression à travers lesquels elle s'exprime.
À partir du moment où l'on s'abandonne à elle (avec nul autre but que de
servir l'Amour) l'Univers tout entier se met à notre service et crée les
coïncidences et les circonstances propices à notre réalisation, afin de
répondre à nos besoins. C'est alors que le concept de non-dualité prend
tout son sens, car à partir de cet instant la Lumière et l'Obscurité se
fondent pour servir notre but...
La véritable Humilité consiste à ce que l’ego devienne ce Gardien, ce Chef
d'Orchestre conscient des différentes facettes de lui-même, et qui s'assure
à chaque instant, avec Amour et Compassion, que toutes s'alignent sur la
Volonté Suprême. Le mental se mettra alors progressivement au service de
l'Âme et commencera à collaborer avec celle-ci, au lieu de passer son
temps à essayer de lutter en cherchant à contrôler la réalité selon les
perceptions limitées de la personnalité...
L’ego commence alors à accueillir humblement chaque expérience pour ce
qu'elle est véritablement : le terreau fertile de sa réalisation. Il poursuit
alors son chemin avec la certitude inébranlable qu'il arrivera à bon port.
C'est l'abnégation du manque, au profit d'une Foi Absolue en la Vie et en
Nous-mêmes. À partir de ce moment-là la Divine Alchimie prend place, et
commence à harmoniser les diverses polarités de la personnalité, afin
qu'elles se fondent et s'intègrent harmonieusement en notre Âme...Celle-ci
pourra alors réaliser, ici-bas, ses plus hauts desseins.

153
« Je suis ce que Je Suis !! » est le Divin Ego magnifié par la Lumière de
l'Être. Ni inférieur ni supérieur, mais parfaitement Unique !! Conscient
que dans la dimension Ultime de son Être, il est Un avec Tout ce qui
l'entoure. »
Si vous avez déjà un champ d’expériences et si vous savez déjà vous
connecter (pensez à demander la clef de verrouillage définie lors de la
méditation guidée ) alors voici une piste de réflexion pour pratiquer le
discernement :
Comment analyser la pertinence des messages
Selon moi, un message bien canalisé doit comporter ces différents points :
- Des mots choisis avec précision, respirant la Sagesse (avec un grand S !),
des mots positifs, bienveillants, que l'on n'utilise pas forcément
spontanément (Exemple : du vocabulaire soutenu).
- Il doit être dénué d’agressivité, de jugement, de culpabilité, de rôle style :
bourreau /victime/sauveur.
- Il doit inspirer la compréhension en accord avec les lois de l'Univers.
- Il doit apporter des éléments de réponse sans être manichéen : (Si tu fais
ça c'est bien, mais ça c'est le mal !)
- Si, lorsque je relis mes canalisations, je sens que ce n'est pas mon «
mental » qui s'exprime mais bien une « conscience supérieure » (ex : poils
qui se hérissent…)
- Un message juste sera empreint le moins possible d'ego et rempli de
compassion, de compréhension et d'amour !
- Un être qui canalise possède cette ouverture de cœur et cette sensibilité
pour affiner ses sens subtils. Je vous cite un paragraphe de mon Maître
Spirituel Omraam Mikhaël Aïvanhov :
Sensibilité et sensiblerie - Pour vivre
« Pour vivre, pour affronter toutes les conditions de l’existence, il est
important de renforcer son caractère. Sinon, que peut-on faire avec des
gens qui sont incapables de supporter la moindre difficulté, le moindre
obstacle ? Cette sensibilité névralgique, qui est nourrie par leur nature
inférieure, rend l’existence très difficile ; c’est pourquoi beaucoup en ont
tiré la conclusion que, pour être heureux, il vaut mieux rester insensible.
En réalité, il faut faire la différence entre la véritable sensibilité et cette

154
sensibilité maladive qu’il serait plus exact d’appeler susceptibilité ou
sensiblerie. La véritable sensibilité est une faculté qui nous rend capables
de nous élever très haut, afin d’avoir accès à la beauté de régions de plus
en plus lumineuses et subtiles. La sensiblerie, elle, est une manifestation de
la nature inférieure des êtres qui, se prenant pour le centre du monde,
trouvent qu’on ne leur manifeste jamais assez de considération ; à la
moindre occasion ils se sentent frustrés, blessés et deviennent agressifs.
Celui qui a bien saisi cette distinction comprend qu’il a tout un travail à
faire sur sa nature inférieure pour la maîtriser : c’est la seule façon de
permettre à sa véritable sensibilité de s’épanouir. »
Il est parfois difficile d’avoir des réponses objectives sans être influencé
par l’ego ou le mental. C’est pourquoi je préfère demander l’aide des
Anges avec les cartes. C’est mon moyen de communication préféré ! En
effet, je guide des personnes pour prendre des décisions et il se peut que
mon intuition soit faussée ou que j’y mette mes propres projections. Avec
les cartes, je prends confiance dans les perceptions intérieures… ou pas !
Quand je me trompe, les cartes l’indiquent clairement.
Les cartes des Anges
J’utilise les cartes « Le tarot des anges » de Doreen Virtue, afin de
transmettre les messages des guides, et d’apporter des réponses pour le
chemin de vie, la direction professionnelle ou le sens de l’épreuve d’un
point de vue spirituel.
Ce sont des supports utiles qui viennent compléter les informations
auditives ou clairvoyantes mais pas pour prédire l’Avenir en totalité ! Ou
sinon, je les utilise en tout premier lieu, lorsqu’il est difficile d’établir la
connexion, et que j’ai besoin de plus de précisions et d’informations.
Histoire : En donnant une formation aux guides spirituels à distance, une
stagiaire avait acheté le tarot des anges. Nous avions donc le même jeu de
cartes. Nous avons posé la même question à ses guides : Comment
reprendre mon activité dans les soins énergétiques ?
Nous avons tiré tous les deux exactement la même carte à distance , et au
même moment, celle du Soleil ! Il y avait une chance sur 78,
Preuve par l’exemple qu’il n’y a pas de hasard. Je vous renvoie , une fois
de plus, à cette citation d'Albert Einstein que j’aime beaucoup : « Le
hasard, c'est Dieu qui se promène incognito. »

155
Les cartes sont des outils précieux et je les recommande à toutes personnes
désirant recevoir des conseils clairs et pertinents de la part des êtres
célestes !
Pour cela je recommande la simplicité ! Posez une question et laissez-vous
guider ! Je trouve inutile de tirer 10 cartes à la suite, le meilleur moyen de
partir dans tous les sens et d’interpréter selon notre volonté. « Ah ego,
quand tu nous tiens, tu ne nous lâches pas facilement ! ?? »
Pour faciliter les réponses, il existe d’autres méthodes. Je raconte souvent
dans les conférences les réponses que j’ai entendues « par hasard », en
écoutant la radio ou une chanson.
Quelques témoignages viennent renforcer cette possibilité.
Témoignages : « J'ai eu effectivement des réponses en chansons. Celle qui
me vient de suite c'est celle d'Andrea Boccelli "Con te partiro".
Je me suis fait avorter il y a plusieurs années de cela et lors d'une
guidance cet enfant est entré en contact avec moi : il est devenu un de mes
guides et voulait un prénom. Depuis, lors de médiations je lui parle. Un
jour je lui ai demandé qu'il m'envoie un signe, qu'importe lequel. Je
termine ma méditation et continue ma petite vie. Je vidais mon lave-
vaisselle et cette chanson m'est venue en tête. Je la fredonnais et au bout
d'un moment je me suis aperçue qu'elle persistait dans ma tête et ai pris
conscience que c'était certainement un message. Je comprends l'italien de
par mes origines mais ne le parle pas couramment. Je suis allée voir la
traduction : « Avec toi je partirai » j'étais stupéfaite . »
Mais peut-on provoquer cette réponse ? C’est une bonne question que je
propose de tester et de vérifier à l’aide d’un jeu :
Entendre le titre d’une chanson choisie « au hasard »
L’Univers a des ressources infinies ! Il offre la possibilité d’utiliser vos
oreilles pour se faire entendre !
Pour cela testons cette capacité en lui demandant de nous répondre parmi
un vaste choix composé de 50 titres :

156
Méthode : imprimer cette liste et découper les 50 titres.
1) Jacques Brel – Ne me quitte pas
2) Charles Trenet – La mer
3) Barbara – L’aigle noir
4) Edith Piaf – Hymne à l’amour
5) Léo Ferré – Avec le temps
6) Yves Montand – Les feuilles mortes
7) Georges Brassens – Les copains d’abord
8 ) Charles Aznavour – La bohème
9) Georges Brassens – Chanson pour l’Auvergnat
10) Céline Dion – Pour que tu m’aimes encore
11) Yves Duteil – Prendre un enfant
12) Jacques Brel – Quand on n’a que l’amour
13) Henri Salvador – Syracuse
14) Claude François – Comme d’habitude
15) Jacques Brel – Le plat pays
16) Edith Piaf – La vie en rose
17) Jean Ferrat – La montagne
18) Jacques Dutronc – Il est cinq heures Paris s’éveille
19) Jacques Brel – Amsterdam
20) Yves Duteil – La langue de chez nous
21) Beau Dommage – La complainte du phoque en Alaska

157
22) Nino Ferrer – Le sud
23) Michel Sardou – La maladie d’amour
24) Edith Piaf – Milord
25) Gilbert Bécaud – Nathalie
26) Joe Dassin – L’été indien
27) Serge Gainsbourg – La Javanaise

158
28) Francis Cabrel – Petite Marie
29) Francis Cabrel – L’encre de tes yeux
30) Jacques Brel – Les vieux
31) Claude Dubois – Le blues du businessman
32) Edith Piaf – Non, je ne regrette rien
33) Léo Ferré – C’est extra
34) Yves Duteil – Pour les enfants du monde entier
35) Cora Vaucaire – Le temps des cerises
36) Johnny Hallyday – Que je t’aime
37) Fabienne Thibeault – Les uns contre les autres
38) Jean Ferrat – Que serais-je sans toi?
39) Francis Cabrel – Je l’aime à mourir
40) Serge Gainsbourg – La chanson de Prévert
41) Georges Brassens – Les amoureux des bancs publics
42) Serge Gainsbourg – Le poinçonneur des Lilas
43) Jean-Jacques Goldman – Là-bas
44) Joe Dassin – Les Champs-Elysées
45) Laurent Voulzy – Belle-Île-En-Mer…
46) Gérard Lenorman – La ballade des gens heureux
47) Raymond Levesque – Quand les hommes vivront d’amour
48) Alain Souchon – Foule sentimentale
49) Edith Piaf – La foule
50) Félix Leclerc – Le petit bonheur

159
Les plier et les mettre dans une boîte :

Placer l’intention. Exemple de formule. « S’il te plaît cher Univers,


peux-tu me donner la réponse à ma question ? »
Je conseille de poser des questions utiles et pertinentes qui concernent le
chemin de vie. Exemple de questions :

160
-Que devrais-je changer pour être plus en accord avec mon plan de vie ?
-Que puis-je faire pour mener avec mon/ma partenaire une relation en
accord avec l'ordre cosmique et mon plan de vie ?
-Dans mon travail, comment être plus en accord avec mon plan de vie ?
-Comment puis-je améliorer (ou stabiliser) ma santé ?
-Que devrais-je changer en moi pour vivre et travailler plus en harmonie et
de manière plus constructive avec ma famille, mes amis, mes enfants ?
-Quel est le blocage qui m'empêche de mobiliser pleinement mes
capacités ? Comment puis-je dépasser ce blocage ?
-Que puis-je faire pour mieux me comprendre, m’aimer, et prendre soin de
moi ?
-Comment puis-je rendre mon corps plus heureux, et vivre en harmonie
avec mes besoins ?
Je vous conseille d’en choisir une seule à chaque tirage.
Rendez-vous sur YouTube pour écouter la chanson et laissez-vous
imprégner par les paroles ! Et ça fonctionne ! Voici un témoignage que je
vous souhaite de vivre :
Témoignage : « Qu'est-ce que je dois faire afin d'être encore plus en
accord avec mon chemin de vie et d'être encore plus dans le bonheur
(amour, travail...) ? Réponse de l'Univers : "Le petit bonheur" par Félix
Leclerc. A l'écoute, je m'aperçois que cela correspond complètement à ma
vie. J’ai eu le bonheur, je l'ai perdu, puis retrouvé. Et actuellement j'ai les
yeux fermés, afin de garder ce petit bonheur. Le conseil que j'entends est
"Ouvre les yeux et tu verras que tu pourras être encore plus heureuse". À
l'écoute de cette chanson, mon cœur s'est mis à palpiter de joie (ouverture
du cœur). »
Ouvrir un livre « au hasard »
Un autre exercice que je trouve assez délicat car il demande une bonne
capacité à prendre du recul et à interpréter, consiste à poser une question,
ouvrir un livre au hasard et interpréter les premières lignes.
Histoire : Lors d’une formation aux guides, une stagiaire n’arrivait pas du
tout à lâcher-prise et avait besoin de tout contrôler. Rien ne venait en
écriture et je pense qu’elle n’arrivait pas par peur du jugement. J’étais un
peu exaspéré qu’elle ne fasse aucun effort et pour ne pas rester en échec

161
j’ai sorti un livre de mon sac. Bien sûr , je lis beaucoup de livres spirituels.
J’avais sur moi le livre de DOREEN VIRTUE intitulé « Archanges et
Maîtres Ascensionnés ». Je lui ai dit : « Demande à l’Univers l’origine de
ton blocage ! » Je lui ai laissé choisir la page du livre au hasard et devinez
quoi ? Elle est tombée sur l’archange Michael, l’archange qui aide à
combattre et libérer des toxines engendrées par la peur ! En effet, il
s’agissait pour elle de dépasser les peurs qui encombraient son esprit. Je
rappelle que les guides ne font pas le travail à notre place, et c’est notre
responsabilité de fournir le travail intérieur pour surmonter ces obstacles
!
La Voyance
Les cartes et les livres ont cependant des limites, notamment en termes de
temporalité. Or, nos projets terrestres s’inscrivent dans une ligne du temps.
Pour les guides, il est difficile de répondre en termes précis, car la notion
du temps est tellement différente et que le temps est malléable et
modifiable selon nos actions. ( cf chapitre 2) Pour vous transmettre une
image, c’est un peu comme si vous essayiez de définir la distance entre
vous et ce livre au millimètre près. Vous aurez une idée, une estimation,
mais sans l’exactitude que nous exigeons tous lorsque nos projets et
changements de vie tardent à se mettre en place.
C’est pourquoi il est important de bien se centrer et d’agir en conformité
avec le plan prévu par notre âme afin de s’aligner entre notre petit moi
(ego) et notre grand moi (âme) !
C’est comme si nous comparions notre moi supérieur à un spot de lumière
bien au-dessus de nous qui nous éclairerait et nous permettrait de voir bien
autour de soi ; quand on s'attache au passé, la lumière avance sans nous et
on la perd ; quand on veut aller trop vite par exemple, on laisse la lumière
derrière soi et on se désynchronise. De plus si on ne fait pas l’effort de se
recentrer, il en résulte des tas d'inquiétudes, de prises de tête, d’émotions
inutiles et de stress qui n’aident pas à projeter ses projets de vie et à
réaliser le succès tant espéré !
Il existe donc des personnes ressources que l’on appelle des voyants ! Mais
attention, j’invite encore une fois le discernement, car en matière de
voyance il y a de tout et du grand n’importe quoi ! Or, comme le dit Jean-
Claude Vandamme, « Il n’y a rien de pire qu’une voyante qui ne voit rien !
» Il dit aussi : « Si tu appelles une voyante et qu’elle ne décroche pas à la

162
première sonnerie, raccroche ! » (celle-ci demande un peu de réflexion
pour la comprendre !)
Histoire : J’ai reçu en soin une cliente qui allait se marier d’ici quelques
mois, mais elle était emplie de peurs, de craintes et de doutes quant à
l’avenir et la stabilité de son couple. Après une belle séance où elle s’est
sentie rassurée par le message de ses guides, elle m’a rappelé quelques
semaines après, visiblement perdue : « Je suis allée voir une voyante et
elle m’a dit que mon mari me trompait, et que si ce n’était pas encore
arrivé ça n’allait pas tarder. Je suis effondrée. »
Bien entendu ce n’était pas la réalité, il ne s’est rien passé les mois qui ont
suivi. La voyante a simplement lu les peurs qui se trouvaient dans sa bulle
émotionnelle et les a considérées comme une véritable réalité physique.
Je vais donc vous parler d’un seul voyant auquel j’accorde beaucoup de
confiance : il s’appelle Gérard barbier, auteur du célèbre Oracle Gé. Il fut
l’un des premiers à introduire la notion de temporalité dans la voyance, en
créant quatre cartes qui représentent les quatre saisons.
J’apprécie particulièrement cette personne pour sa franchise, son humour
et la connaissance de ses limites. Quand il n’a pas l’information, ou pas de
précisions sur la notion du temps, il l’assume et ne cherche pas à
tergiverser.
Nous avons tous besoin de nous rassurer, car la peur du futur est
anxiogène, surtout par les temps actuels. Même avec une bonne situation
professionnelle, une abondance financière et une très bonne santé, la peur
du futur est un obstacle à la confiance en soi et dans le chemin de vie.
Même si j’ai confiance en l’Univers, je fais appel à Gérard une fois par an
minimum afin de prendre confiance dans mes intuitions et ressentis, et
vérifier si les messages reçus de mes guides correspondent à mon plan de
vie.
Ma philosophie est celle qui consiste à avoir recours à la voyance comme
une aide temporaire afin d’être rassuré et gagner en confiance dans le futur
! Cela me donne des pistes extérieures pour comprendre ce que je dois
travailler à l’intérieur de mon être.
Vous trouverez son site et ses coordonnées à cette adresse :
http://www.oracle-ge.com/auteur.php
De plus il propose une version coffret de son jeu.

163
Et puis, il a créé un groupe Facebook pour pratiquer et partager ses tirages,
de façon visible sur le site , non par messagerie privée : Rendez-vous sur
Facebook si cela vous intéresse… Le groupe s’appelle ‘’Oracle Gé
officiel’’.
Enfin, il existe beaucoup d’autres possibilités. Je vous en partage une
dernière découverte récemment : le Yi jing.
Le Yi jing
Le YI JING est une théorie qui explique la logique des changements ainsi
que les possibilités et les devenirs des projets. Il est souvent utilisé comme
un instrument de divination mais, en réalité, il offre beaucoup plus : il
permet de comprendre les changements du monde, de saisir l’évolution
possible d’une situation vers une autre. C’est une sagesse ancestrale
chinoise de plus de 3000 ans. Le YI JING se compose de 64
hexagrammes qui permettent d’exprimer tous les changements possibles et
de répondre à des questions existentielles .
Conformément à l’explication précédente, je tente à travers cet outil
d’aligner la volonté de mon petit être avec celle de mon âme. Par exemple,
j’ai publié un manuel intitulé : « De la pratique Reiki au métier thérapeute
» en autoédition. Ce manuel se vend facilement à l’aide des conférences
que je donne et de la confiance que m’accorde mon réseau et ma clientèle.
Mais j’aspire à plus de visibilité notamment dans les pays francophones
comme la Suisse, la Belgique et le Canada. J’ai donc demandé à travers ce
jeu si je devais trouver un éditeur pour le diffuser. Apparemment non, ce
n’est pas le bon moment. Ni pour le manuel, ni pour vendre mes
méditations sur Amazon, ni pour déménager. Au moins je suis fixé et j’ai
lâché prise. Je me suis donc consacré pleinement à l’écriture du livre que
vous enez entre vos mains !

164
Conclusion : pour coopérer avec l’Univers et recevoir des réponses, il
n’existe pas qu’une seule voie. L’Univers a des ressources extraordinaires,
omnipotentes et non interprétables selon notre bonne volonté. Ensuite,
c’est notre responsabilité d’accorder notre confiance à notre être intérieur,
aux signes extérieurs, aux personnes ressources ainsi qu’aux divers outils
qui existent.
Je suis bien placé pour dire que c’est un long travail, qui passe par
l’expérimentation et qui s’insère parfaitement dans le cadre du
développement personnel. Le plus grand obstacle à la confiance est le
mental. Combien de fois j’entends des personnes dire : « Je sais que j’ai de
bonnes intuitions mais mon mental est trop fort ! ». Effectivement c’est
une sacrée résistance qui lui donne encore plus de pouvoirs ! Pour nourrir
sa confiance en soi, il me semble important d’apprendre à domestiquer son
mental pour établir en son être intérieur un terrain propice au bien-être. Par
exemple, la Paix, la tranquillité d’esprit et la sérénité peuvent prendre leur
place dans notre for intérieur, à partir du moment où nous cessons de
laisser notre mental régner en maître.
C’est pourquoi le chapitre suivant permettra de vous aider à déployer vos
facultés spirituelles par la pratique d’exercices concrets et pédagogiques.

165
Chapitre 6.
Développer ses
capacités et
travailler pour
s’améliorer

Tous les grands chefs cuisiniers vous le confirmeront : exceller dans leur
domaine est un investissement total. Ils ne comptent pas leurs heures,
cherchent tout le temps à s’améliorer, à se réinventer pour offrir une
cuisine toujours plus raffinée et plus moderne. Les émissions comme « Le
meilleur pâtissier » montrent l’excellence du travail à fournir.
Tous les grands danseurs vous parleront de leur immense travail sur leur
corps, des heures d’entraînement et des répétitions en salle pour devenir

166
professionnel. Des émissions comme « Danse avec les stars » montrent à
quel point on ne peut obtenir de résultats sans un travail assidu et une
recherche de perfection, afin d’être en parfaite adéquation avec le rythme
de la musique.
Tous les grands sportifs témoigneront de leur engagement et de leur
investissement pour transformer une passion en une activité
professionnelle. Des émissions comme « Riding Zone » permettent de
montrer leur art dans des disciplines qui nécessitent énormément de travail
comme le snowboard, le BMX, le skate et même le parapente !
Pour devenir excellent dans un domaine, il faut donc se donner les moyens
et répéter régulièrement les exercices. L’objectif ? L’excellence !
Or, un être spirituel qui ne contrôle pas ses pensées peut difficilement
influencer sa ligne temporelle !
Je ne connais pas de meilleur moyen que de s’entraîner par des exercices
concrets afin de prendre confiance en ses capacités et surtout éviter
d’appuyer sur le frein et l’accélérateur en même temps !
Et je constate que c’est fréquent de désirer une rencontre, un travail, un
changement de vie au plus profond de son cœur, puis de se laisser happer
par les peurs. Cette bataille interne est un sacré obstacle pour cocréer sa
réalité !
C’est le message de: « La petite voix, méditation quotidienne »d’ Eileen
Caddy. La pensée du jour, 23 septembre 2018 :
"Tu ne peux pas faire une partie de tennis en restant simplement debout
avec une raquette et une balle entre les mains. Tu dois lever la raquette et
frapper la balle pour l'envoyer par-dessus le filet. Tu dois agir. Il en est de
même avec la foi. Tu dois faire quelque chose pour te prouver à toi-même
que ça marche quand tu vis par elle. Plus tu l'essaies et vois que ça
marche, plus tu deviens confiant, jusqu'à ce que tu sois prêt à faire
n'importe quel pas dans la foi, sans hésitation, parce que tu sais que nous
le faisons ensemble. Tout est possible quand tu es prêt à faire cela.
Tu dois avoir foi en ta capacité à nager avant de sauter dans l'eau
profonde en toute confiance ; autrement tu te noieras. Tu dois croire à la
possibilité de vivre par la foi avant de pouvoir le faire. La foi engendre la
foi. Comment peux-tu dire si tu peux Me faire confiance ou non, si tu
n'essaies pas pour voir s'il en est ainsi ?"

167
Et vous chèr(e)s cocréateurs(trices), qu’êtes-vous prêt à faire pour modeler
votre ligne temporelle et donc influencer les événements désirés ou
redoutés ?
Apprendre à domestiquer son Mental
Les exercices pour développer la concentration sont ceux que j’ai trouvé
dans le livre de FRANZ BARDON.
Le travail de Franz Bardon fut vraiment remarquable de par sa simplicité,
ses parties théoriques relativement courtes, et ses parties pratiques très
développées.
Le but étant de faire évoluer ses lecteurs de manière positive, progressive,
équilibrée et sans danger.
Son enseignement intègre d'une part les éléments qu'il considère au
nombre de quatre: air, feu, eau, terre et d'autre part les plans dont il ne
retient que trois : mental, astral et physique.
L'ouvrage fondamental et premier livre est "Le Chemin de la Véritable
Initiation Magique" (1956), comprenant une courte partie théorique et
faisant une large place à la pratique, composée de dix degrés, chacun étant
divisé en trois parties : mental, psychique et physique.
Développement et exercice des Sens Psychiques (source :
http://www.luxsanctuary.com/article,22,147,developpement-sens-psy.php
)
Ce sont des exercices apparemment simples mais le piège est de croire que
les faire est facile . En effet qui les pratique verra que ça n’est pas aussi
simple que cela ne pourrait y paraître et on se perd parfois sans même s’en
rendre compte dans nos pensées et le vagabondage de notre esprit… et
beaucoup trop se laissent piéger en se disant que ces exercices sont rapides
à effectuer et ne nécessitent pas de s’y attarder plus longtemps. Ces
derniers ont tort car c’est par l’expérience et la pratique que les bases
s’apprennent, et surtout s’intègrent ! Ce n’est pas parce qu’on a compris la
leçon, que l’on sait l’appliquer dans des exercices ! Combien de fois avons
nous à faire de simples additions avant de réussir, bien que nous sachions
la méthode. Ne nous endormons pas sur nos lauriers ! La difficulté réside
bien souvent là où elle ne parait pas être et revêt bien des aspects
trompeurs qui peuvent nous égarer longuement, surtout dans le chemin de
la spiritualité !

168
Il est important de travailler le vide mental, la rétention d’une pensée et la
concentration avant ces exercices car ils vous aideront à parachever ce
travail des sens psychiques.

Conseil : Fixez-vous des objectifs courts et réalisables pour maintenir


votre motivation et détermination. Par exemple, vous pouvez commencer
par les faire sur 30 secondes, 1 minute, 1 minute 30 et 2 minutes.

La paix mentale : Observez le cours de vos pensées tout en essayant de


les retenir. Au début, vous remarquerez que les pensées qui se précipitent
ont trait aux situations et aux affaires de la vie quotidienne, à l'activité
professionnelle, aux soucis. Soyez, envers vos pensées comme un
observateur silencieux, entièrement détaché et indépendant d'elles. Il s'agit
donc de ne pas perdre le fil de vos pensées, de ne pas s'oublier, mais de les
suivre attentivement.
Cet exercice permet de prendre conscience des milliards de pensées
parasites qui polluent notre esprit et ne servent pas à grand-chose !
C’est pourquoi apprendre à domestiquer son mental à l’aide de l’exercice
suivant facilite la direction que vous souhaitez prendre en influençant la
discipline de votre monde intérieur.
La discipline des pensées : Concentrez-vous pour ne pas vous laisser
envahir par vos pensées. Maintenez votre attention sur le corps et les
sensations sans laisser votre mental vous parasiter. Par exemple avec une
main sur le ventre pour ressentir le rythme naturel de la respiration.
Une fois le calme intérieur établi, vous pouvez vous exercer avec une
intention positive , une pensée calmante ou un mantra comme le fameux «
Om Mani Padme Om » que j’utilise souvent .
Vous trouverez une série de 100 exemples d’affirmations qui concernent
tous les domaines de la vie sur https://www.positivia.fr/100-affirmations-
positives/.
Voici mes favorites :
Je me trouve au bon endroit, au bon moment et mon action est juste.
Je suis ouvert à tout enseignement.

169
Je peux apprendre. Je suis décidé à changer.
Je décide de le faire dans la joie.
Je choisis d’être libre.
J’approuve ce que je suis et la manière dont je change.
Je fais de mon mieux.
Chaque jour devient plus facile.
Aujourd’hui est un jour merveilleux ; je choisis qu’il en soit ainsi.
Je choisis de changer les mots que j’utilise.
Le pardon me permet de me sentir libre et léger.
Plus je me libère de ma rancœur, plus je peux exprimer mon amour.
J’apprends à faire de ce jour un moment de bonheur.
Ceci est un jour nouveau. Je suis une nouvelle personne.
Quelle joie de semer de nouvelles graines, car je sais que ces graines
donneront naissance à mes nouvelles expériences.
Je m’accorde mon soutien, la vie m’accorde le sien.
Mes jours commencent dans la joie et l’allégresse.
Enfin , puisque le temps est comparable à des lignes temporelles , j’utilise
de temps en temps , lorsque je passe l’aspirateur par exemple, le mantra de
Lady Nada transmis par Sylvain Didelot « Je suis, maintenant, sur la
ligne temporelle la plus lumineuse qui soit, la plus belle que m’offre
l’Univers .»
Choisissez une de ces affirmations, celle qui correspond le mieux à vos
besoins et entraînez-vous avec l’exercice suivant.
Rétention d'une pensée et exclusion des autres : Cet exercice consiste à
retenir une seule pensée ou une seule idée en rejetant fermement les autres.
Choisissez une affirmation ci-dessus et formez l'image mentale qui lui
correspond. Retenez cette visualisation de toutes vos forces. Toutes les
pensées en dehors de l'idée en question, chassez-les énergiquement.
Comme nous le verrons en détails plus tard, la Loi d’attraction fonctionne
en y associant une émotion. Pour cela, je vous propose de vous entraîner
de manière basique mais utile !
La sensation psychique : Créez la sensation du chaud, du froid, de la

170
légèreté, du bien-être, de la tendresse, du confort et maintenez-la en la
vivant pleinement.
Ps : Cet exercice est très pratique en période de canicule pour apprendre à
refroidir son corps ou à le réchauffer en hiver. Petit scarabée doit
s’entraîner par tous les temps ??
Une fois le mental domestiqué, vous pouvez passer aux exercices ci-
dessous. Cela nécessite un long entraînement pour parvenir au minimum à
la maîtrise de son mental seulement pendant 3 minutes. Je vous déconseille
de sauter cette étape préalable. Chronométrez-vous et observez vos
résultats et surtout votre progression grâce à une pratique rigoureuse,
régulière et déterminée.
Pour matérialiser ses objectifs de vie , d’autres exercices peuvent vous
aider. Voici des propositions permettant d’accroître vos capacités internes
appelées « facultés spirituelles ».
Développement de la Vue psychique
Installez-vous confortablement et adoptez un rythme respiratoire constant.
Fermez les yeux et visualisez alors avec force et volonté un objet simple,
comme une bougie par exemple, une lampe, un bijou. Gardez fermement
sans relâche dans votre esprit l’image de l’objet ! Ne vous égarez pas dans
des pensées envahissantes. Une fois que vous réussirez pendant plusieurs
minutes (5-10) à visualiser l’image, sans jamais faillir, sans vous perdre
dans des pensées parasites qui dissoudraient l’image de l’objet, vous
pouvez estimer avoir réussi l’exercice. Réitérez-le plusieurs fois en faisant
varier les objets, même quand vous avez déjà réussi, afin de parfaire votre
entraînement. Il convient ensuite de travailler cet exercice les yeux ouverts
et de visualiser l’objet ainsi « planant » dans les airs face à vous de telle
manière que vous puissiez parfaitement distinguer mentalement les
couleurs, les formes et les reliefs de l’objet. Si vous maintenez l’image
sans faillir pendant plusieurs minutes les yeux ainsi ouverts vous pouvez
estimer que cet exercice est parfaitement réussi !
Travailler cet exercice permet d’entraîner l’esprit à la visualisation des
entités et des hautes énergies que ce soit sur le plan physique ou bien sur
les plans supérieurs. Cela participe en quelque sorte au développement du
Troisième Œil .
= CLAIRVOYANCE

171
Développement de l’Ouïe psychique
Cet exercice est exactement le même sauf que cette fois-ci il convient
d’entendre « mentalement » des sons représentés. Il faut entendre de façon
« imaginaire » des sons variés comme le tintement d’une cloche, les bruit
de l’eau d’une cascade, le bruit du vent. Il faut donc imaginer ces sons et il
est important de ne pas visualiser l’élément qui lui est rapporté et de bien
se limiter à l’aspect phonique de l’élément étudié. Par exemple, il ne
faudra pas visualiser un éclair si vous travaillez sur le bruit de l’orage.
Néanmoins si vous éprouvez des difficultés, visualisez un peu l’objet
quelques instants afin de vous aider. Pour réussir l’exercice il convient de
ne plus avoir besoin de ce substitut mental de visualisation. De même, cet
exercice est jugé réalisé une fois le son maintenu dans l’esprit pendant
plusieurs minutes (5-10) sans visualiser l’objet qui lui est relatif. Si vous
éprouvez au début des difficultés n’hésitez pas à reproduire le son pour
mieux l’imaginer à nouveau (faites sonner la cloche par exemple).
L’ouïe psychique est très importante pour tout ce qui sert à communiquer
avec les hautes sphères astrales, et pour donner accès aux informations
intérieures reçues par télépathie. = CLAIRAUDIENCE
Développement de l’Odorat psychique
Faites de même que précédemment mais imaginez alors des odeurs
mentalement. De même vous ne devez pas visualiser l’objet qui sentira ce
parfum (par exemple, si vous décidez de travailler sur l’imagination du
parfum de rose, ne visualisez pas la rose). Si toutefois cela peut vous aider
faites le au début. Aidez-vous si vous le pouvez en humant ledit parfum au
début. L’exercice est estimé réussi quand vous parvenez à imaginer des
odeurs diverses et variées pendant plusieurs minutes (5-10) sans visualiser
l’objet, sans avoir besoin de s’aider de temps en temps en humant l’objet
ou l’essence étudiée.
= CLAIROLFACTION
Développement du Goût psychique
L’exercice est exactement le même que précédemment à ceci près que l’on
travaille sur le goût (fraise , miel…) = CLAIRGUSTATION
Développement des sensations psychiques
Concentrez-vous de même que nous l’avons vu jusqu’à maintenant, et
tâchez de recréer des sensations imaginées telle que le chaud, la fatigue, la

172
faim, la soif, la pesanteur, la légèreté. Cela va aussi vers des sensations
plus complexes, comme le souffle du vent sur la peau, la sensation
d’humidité, la sensation d’être mouillé, etc… Lorsque vous pourrez
recréer à volonté toutes ces sensations, vous pouvez estimer que l’exercice
est réussi. Travaillez évidemment plusieurs fois cet exercice avec des
sensations variées, même quand vous y parvenez avec aisance.
Cet exercice revêt une importance tout à fait particulière en ce qui
concerne le travail d’accumulation des énergies et pour commencer à
ressentir, quand cela n’est pas encore le cas, les énergies, sous forme de
chaleur par exemple lors de travaux comme le Reiki. Il ouvre aussi aux
messages manifestés par certaines présences.
= CLAIRESSENTI
Persévérance et ténacité
En espérant que cela vous aidera ! Et rappelez-vous, à se précipiter on
trébuche ! Faites preuve de patience et de persévérance et ne délaissez pas
un seul de ces exercices. Attachez-vous à le réussir avec toujours plus
d’ardeur et de volonté de vaincre ! Bien souvent, vous remarquerez des
difficultés dans certains sens psychiques et des facilités dans d’autres, cela
est normal et vous devriez constater que cela correspond aussi à un
surdéveloppement ou à un faible développement de la fonction sensitive
physique cérébrale qui lui correspond ! Ce travail pourra donc aussi vous
aider à pallier aux difficultés rencontrées dans la vie courante avec vos
propres sens, car en travaillant correctement ces exercices vous pourrez
aiguiser vos sens physiques et obtenir des résultats étonnants !
C’est un parfait exercice pour attirer ce que vous désirez vivre dans votre
vie. Sur mon tableau de vision j’ai travaillé sur les notions d’aide aux
personnes, d’abondance et du rayonnement de joie afin de pouvoir vivre de
mon activité de thérapeute et formateur.
« La vie quotidienne, c’est vrai, ne manque pas de présenter à chacun de
vous des occasions d’inquiétude, de tristesse, de découragement. Mais il
faut réagir. Au lieu de rester là à ne rien faire, sauf vous gaver de
médicaments et importuner les autres par vos plaintes en oubliant qu’ils
ont à affronter les mêmes difficultés que vous, faites l’effort de travailler
avec la pensée et l’imagination. Représentez-vous entouré de lumière,
imaginez que vous envoyez votre amour au monde entier, que vous
surmontez tous les obstacles. Peu à peu, les images que vous formez ainsi

173
deviendront vivantes, elles agiront sur votre conscience, elles vous
transformeront et, en même temps, elles attireront de l’Univers les
éléments appropriés pour les introduire en vous. Au début, les effets de cet
exercice ne se feront pas sentir très longtemps et vous devrez
recommencer souvent. Mais un jour, le résultat sera là définitivement,
vous ne pourrez pas en douter : vous sentirez au-dessus de vous une entité
vivante qui vous protège, vous instruit, vous purifie, vous éclaire et qui,
dans les situations difficiles, vous apporte le soutien dont vous avez
besoin. »
(Source : « Pensée du jour », d’ Omraam Mikhaël Aïvanhov)
Pour aller plus loin :
Vous pouvez envisager une approche plus large de ces exercices en vous
entraînant à recréer diverses sensations par le biais de deux ou trois sens
psychiques, en vous représentant par exemple une rivière que vous
visualisez avec le bruit de l’eau et la fraîcheur de l’air, ou encore un
maquis sauvage avec le bourdonnement des insectes sous la chaleur du
soleil, un homme jouant d’un instrument, une table dressée pleine de
nombreux mets aux odeurs et aux goûts variés et riches . Les combinaisons
sont vastes et larges. Maintenez pendant 5-10 minutes ces sensations pour
parachever l’exercice. D’autres possibilités sont ouvertes, telles que la
visualisation les yeux ouverts d’un paysage connu avec toutes les
sensations possibles que cela implique, le visage d’une personne connue
ou inconnue (donc imaginée), un animal (un chat par exemple, avec ses
miaulements, la douceur de son pelage) etc…

Ces exercices sont ceux que j’ai utilisé de nombreuses années en voyage,
dans les transports en commun, durant mon temps libre. Si vous désirez
d’autres exercices, alors je vous invite à commander « Le chemin de la
véritable initiation magique » de FRANZ BARDON, aux éditions
MORYASON. (Je les remercie pour leur autorisation de citation.)
Le Travail avec les Anges
Les anges sont des énergies pures, puissantes et protectrices. Ils ont la
capacité d’influer nos mémoires cellulaires pour nous aider à gagner en
qualités, leviers indispensables pour élever notre maturité spirituelle.
Nous avons 3 anges de naissance qui nous influencent tout au long de

174
notre incarnation. En reportant votre jour et heure de naissance sur le
calendrier angélique, vous allez trouver 3 anges, dits anges tutélaires :
https://www.ucm.ca/fr/info/trouvez-vos-anges-de-naissance

L'Angéologie Traditionnelle nous fournit la liste des qualités et vertus de


chaque Ange ainsi que la liste des distorsions humaines qui y sont
associées, afin de nous permettre de comprendre en profondeur le potentiel
aussi bien positif que négatif qui réside en nous. En consultant
régulièrement ces états de conscience, vous deviendrez familier avec
chacun des Anges et cela vous aidera à structurer votre travail intérieur.
Ces listes sont d'origine très ancienne et sont le fruit de siècles de travail et
de recherches rigoureuses sur le travail de la conscience. Présentées ainsi,
elles ont été adaptées à notre ère contemporaine pour un usage Universel.
- Le premier est ce que l'on appelle votre ‘’ange physique’’, il est celui qui
s'exprimait pleinement pendant la période de cinq jours au cours de
laquelle tombe votre jour de naissance. Par exemple, ceux qui sont nés
entre le 18 et le 24 septembre auront le même ange que moi : l’ange
numéro 36 MENADEL.
L'ange physique va influencer la personne dans le monde concret ; il va
inspirer les domaines d'action qui lui parleront le plus, ses qualités
physiques ; c'est un peu le « ce que je fais de ma vie ».

- Le second est appelé "ange émotionnel" et correspond au jour même de


notre naissance. Ce rayon angélique influencera notre modalité
émotionnelle, les manières et les attitudes que nous adopterons de
préférence pour avancer dans la vie et entrer en relation avec le monde ;
cela correspondrait plus au « comment je vis ma vie » plutôt qu'au « ce
que je fais de ma vie »...
- Enfin, le troisième ange tutélaire est calculé en fonction de notre heure de
naissance (ils changent toutes les 20 minutes), on l'appelle "l'ange spirituel
ou intellectuel". Celui-ci nous insuffle dès notre naissance les grandes
valeurs, les buts que nous chercherons à atteindre tout au long de notre vie,
au travers de nos actions. Il indique en quelques sorte le « pourquoi je
tiens à réaliser telle ou telle chose dans ma vie ».
Commencer son approche de l'angéologie traditionnelle en contactant ses

175
anges tutélaires peut être une bonne manière d'appréhender les choses.
Néanmoins, si nous résonnons plus fortement avec ces trois rayons de
conscience-là, cela ne veut pas dire que nous sommes facilement en accord
avec la pureté de leurs vibrations... Certaines personnes auront plus de
facilités avec les 69 autres plutôt qu'avec leurs propres anges tutélaires...
Enfin, si vous souhaitez véritablement travailler en profondeur au
quotidien , vous ne pourrez-vous contenter ce ces trois seuls anges, car
votre développement et l'apprentissage de la sagesse ne peuvent se limiter
à 1/24ème de la vibration de perfection ! Avec 72 anges , il y a de quoi
travailler toute une vie , et même des centaines de vies ! ??
Pour vous aider, je vous mets un lien vers le site de l'UCM, qui partage des
infos intéressantes sur le sujet :
https://www.ucm.ca/fr/conferences/conference-reves
Nous sommes donc aidés par des guides d’incarnation personnels
choisis avant de venir sur terre et des Anges universels déterminés au
moment de notre premier souffle sur terre.

Quelle est la différence entre un guide et un ange ?


Guide :
-fonction personnelle qui vous accompagne de façon individuelle.
-accompagnement lié au chemin de vie.
Ressenti :
-une énergie familière que je ressens dans les moments importants de ma
vie .
-chaleur enveloppante, sécurisante et connue.
Ange :
- champ de conscience pour aider l'humanité entière.
- chaîne de télé qui n’envoie que des messages positifs, bienveillants et
épanouissants pour l'esprit.
-ils irradient leurs énergies pendant une période de 5 jours pour toute
l’humanité.
- ressenti : concentration d’énergie, une vibration plus haute et plus intense
car plus près du Créateur.

176
- une énergie qui contient un rayon d'action précis, qui va travailler sur un
chakra (exemple : ange 50 Daniel, ange de l’éloquence travaille sur le
chakra de la gorge) ou un organe : l’ange de guérison 51 HAHASIAH
aide à soigner les organes vitaux).
Comment travailler avec les anges ?
« L’Ange avec des ailes est une métaphore qui représente notre capacité à
rêver et à voyager dans les multidimensions de notre conscience. Le
travail de base est simple, il suffit de répéter le nom d’un Ange comme un
mantra pendant au moins cinq jours ; on focalise ainsi sur le
développement des qualités, vertus et pouvoirs divins qu’il représente, sur
ce rayon ou cette facette spécifique de notre conscience. On a alors la
possibilité de devenir progressivement l’Ange, d’intégrer de nouvelles
connaissances et de nouveaux potentiels ainsi que de modifier nos
mémoires et qui nous sommes. Suivant le contenu des mémoires situées sur
le rayon touché, l'Ange se manifeste d'une façon pure ou bien fait ressortir
nos distorsions humaines. Mais Il se manifeste, c'est absolu. Ainsi, et cela
est extraordinaire, on rencontre dans nos rêves et dans les situations du
quotidien exactement les caractéristiques de l'Ange invoqué. En portant
attention à nos rêves et aux situations que l'on vit, on peut en reconnaître
le contenu dans les listes des qualités et distorsions humaines associées
aux Anges. Cela nous permet de participer consciemment au travail que
l'Ange effectue et d’avoir une carte géographique très précise de notre
conscience et de nos voyages via nos rêves dans les multidimensions des
Mondes Parallèles. »(source : www.ucm.ca)

Une fois leurs noms découverts, si votre souhait est juste, c’est-à-dire
que votre intention est de prendre confiance en leur existence et en
votre chemin de vie, ils peuvent intervenir facilement dans la matière,
même en faisant pousser des plantes !
Témoignage de Nathalie : « Il y a de ça un plus de 3 ans, je me suis
décidée à aller voir une thérapeute de la relation (généalogie, âme, liens
karmique) qui m'avait été conseillée par mon magnétiseur.
À cette époque-là, j'ai sauté le pas car j'allais vraiment très mal. J'avais
besoin d'aide mais je sentais que l'aide ne viendrai pas d'une thérapeute
traditionnelle.
Lors de la première séance, Bénédicte m’a beaucoup écouté. Elle m'a

177
parlé de mes anges et en particulier de mon ange numéro 10 Aladiah . À la
fin de la séance, elle m'a dit souhaiter me parler d'autre chose lors de la
prochaine séance. En rentrant chez moi, j'étais à la fois interpellée et
sceptique, et je ne sais pourquoi un nouvel élan s’était animé en moi.
Le lendemain matin, à ma demande, elle m'a envoyé par mail une sorte de
fiche descriptive de mon ange.
Ce matin-là, lorsque je suis descendue, j'ai posé mon petit carnet sur
lequel je note toutes sortes de pensées sur la table de la salle à manger.
Puis, je suis allée consulter mes mails sur ma tablette.
De retour à mon petit calepin, je découvre sur la première de couverture
en haut à droite une minuscule fleur séchée violette. On dirait une sorte de
tulipe miniature. Je n'avais jamais vu une fleur de la sorte.
Photo de la « tulipe »

À ce jour, j'ignore encore comment cette fleur a pu arriver là.


La seule certitude que j'ai, c'est que c'était le premier signe de mon ange.
Je venais de lire qu'il était un ange proche de la nature et que sa couleur
était le violet.
Quelques jours plus tard, c'était le tout début du printemps et en ouvrant
la porte de devant la maison, je découvre ma pelouse parsemée de petites
fleurs violettes alors qu'il n'y avait rien la veille. Depuis elles ne sont plus
jamais réapparues.
La réception de ces cadeaux m'a remplie de gratitude. À ce moment-là, je
n'étais plus dans la croyance. Je savais que je recevais une guidance de
mes anges, de l'Univers... Pour autant, j'avais beaucoup de mal à

178
concevoir comment "ils" allaient pouvoir répondre à mon seul besoin, mon
seul désir, mon seul but dans la vie : Devenir maman. Mais j'ai
progressivement pris confiance car si ma demande était juste, alors ça
arriverait. »
Pourquoi avoir choisi d’en parler dans ce chapitre sur le développement
des capacités et pas dans le précédent chapitre sur les guides ?
Quels sont leurs fonctions ? Leurs limites ? Leurs pouvoirs ?
Pour cela , étudions les capacités de l’ange numéro 10 , l’ange de
naissance cité dans le témoignage où il concerne la vie physique. Il est
donc celui qui correspond à une période de naissance de 5 jours. Tous les
êtres nés entre le 6 et le 10 mai seront influencés par l’ange Aladiah.

(source
www.ucm.ca)

Il offre la capacité de guérir (ce qui peut empêcher d’avoir un enfant dans
ce cas précis ), soit des problèmes liés à cette vie ( cause génétique ), soit

179
un karma de vie antérieure, donc une dette karmique..
En le priant, cet Ange permet un travail de libération des mémoires et ainsi
il s’est manifesté pour montrer sa présence et prouver que son appel a bien
été pris en compte.
C’est pourquoi il est indispensable selon moi de connaître et de prier nos
anges de naissance.
Et pas seulement l’ange physique. Continuons l’analyse avec son ange
émotionnel : l’ange numéro 46 Ariel. Il offre l’aide par les rêves et révèle
le plan de vie si il est juste de le connaître :

« Je pense que tu n'es pas sans savoir que nous avons adopté un petit
garçon au mois de décembre 2017. La première chose qui m'a frappé c'est
que nous avons reçu l'appel pour nous demander de venir de toute urgence

180
au service adoption à exactement 11h11. Pour moi c'était déjà un signe
positif. Passée la folie des premiers jours avec notre fils, j'ai repris les
petits carnets de notes dans lesquels je notais les signes que je recevais au
quotidien. Et là, je me suis rendue compte que le rêve d'une naissance que
j'avais fait au mois de juillet 2017, tombait pile pendant la période où je
priais mon ange Ariel en neuvaine. En creusant un peu plus, il s'avère que
mon fils et moi avons l'ange Ariel en commun qui est présent le 6 mai jour
de mon anniversaire et le 20 juillet date de sa naissance. Mais ce n'est pas
tout. Novembre 2017, soit quelques jours avant l'annonce de l'arrivée de
notre fils, mon mari a trouvé au sol un petit fil de fer entortillé
représentant le symbole de garçon.

Il me l'a tendu en me disant : « Tiens ! Regarde ce que j'ai trouvé ! » et là


je lui ai répondu : « Oui je l'avais trouvé il y a quelques jours dans la
maison et je n'y avais pas prêté attention. Je pensais même l'avoir jeté. »
Sans savoir pourquoi, je l'ai gardé précieusement.
J'ignore si les anges et l'Univers peuvent agir dans la matière mais ces
signes présageaient le plus beau des cadeaux... Je pense que mes anges
m'ont offert mon fils.
Fin novembre 2017 a été une période très riche en émotions pour nous. Le
25 novembre, nous apprenions que nous allions être parrain et marraine.
C'était évidemment une joie énorme, mais aussi une grande tristesse liée
au vide que laissait mon absence de maternité.
Consciente de ma connexion avec mes guides, je me suis endormie ce
samedi 25 novembre 2017 en demandant si mon mari et moi-même
devions continuer notre histoire ou si c'était le moment de de se quitter

181
afin qu'il puisse de son côté fonder la famille dont il rêvait tant.
Je me suis réveillée le dimanche 26 avec l'image de notre future famille.
Je tenais dans mes bras un petit garçon brun aux cheveux bouclés, bien
charpenté (tout mon Oscar) et Michaël quant à lui tenais une poussette
avec deux bébés
Le mercredi 29, à 11h11, nous recevions un appel du service d’adoption.
Le soir même nous apprenions que nous étions parents d'un petit garçon
de 4 mois.
Rien qu'à t'écrire ces quelques lignes j'en ai encore des frissons et les
larmes aux yeux.
???? Gratitude infinie »
L’ange intellectuel de Nathalie est l’ange numéro 20 PAHALIAH.

182
On se rend bien compte à travers son témoignage de la force et de la
détermination portées sur le champ intellectuel : la croyance dans le
pouvoir de manifester ses choix du cœur. Pahaliah, son troisième ange,
agit sur l’esprit et les croyances et aide à traverser les épreuves avec
courage et dynamisme , c’est-à-dire en restant actif mentalement et en
nourrissant des pensées positives.
La combinaison des trois Anges est importante pour gravir les marches de
la confiance en Soi. Ils sont le reflet inconscient des qualités à développer.
Si celles-ci ne sont pas encore acquises, nous sommes tel un diamant brut
dont l’expérience de vie et les épreuves vont permettre de façonner afin

183
qu’il exprime toute sa splendeur : la perfection de notre être par
l’intégration des 72 vertus représentées par les 72 anges de la Kabbale.
Si vous souhaitez travailler en profondeur en étant accompagné par des
méditations guidées , je vous propose un lien vers des méditations
payantes pour chacun des 72 anges :
https://www.ucm.ca/fr/boutique/musique
Les anges influencent à la fois le chemin de vie personnel , mais aussi
l’ensemble de l’humanité , même si ce travail est subtil et discret.
Prenons par exemple l'Ange numéro 56 POYEL. Il influence la période
juste après Noël durant 5 jours.
Il est l'ange de la Fortune et du soutien sur tous les plans et j'adore ressentir
sa vibration généreuse ! Tout d'abord , cet ange rappelle le fabuleux
pouvoir d'attraction que nous avons et l'importance de prêter attention à
nos petites pensées.
Il stimule notre aspect émotionnel et cet ange me répète souvent de
ressentir l'émotion de la fortune et de me projeter dans ce champ de
conscience avec les détails de ce que cela représente pour moi et mon plan
de vie !
Ensuite, Il est l’ange qui aide à comprendre le fonctionnement de la Loi
d’Attraction dans le monde intérieur. Il m'a fait comprendre les
conséquences des croyances et des inspirations que nous nourrissons. Par
exemple, j'aime beaucoup SERVIR au sens large, car être serviteur est une
belle qualité… si elle est appliquée avec discernement et équilibre. Il
m'aide à comprendre l'importance de se préserver en s’octroyant des
moments pour soi et en sachant se couper du travail, et de se respecter
pour mieux s'aimer et donc être capable de mieux servir en retour !!
Mon conseil : Faites souvent appel à petit Papa POYEL ??
C’est pourquoi, pour prendre confiance en Soi et pour savoir remettre nos
objectifs de vie à notre équipe céleste , il me parait judicieux d’utiliser l’un
des grands pouvoirs accessibles à tout être humain : le pouvoir de la
prière .
Vaut-il mieux demander par la pensée ou à voix haute ?
Faites comme vous voulez mais je suis convaincu que la voix a plus
d’impact que la pensée.

184
Si vous avez besoin d’expérimenter, alors je vous invite à réaliser ce petit
test très simple :
Prenez deux bocaux et mettez-y du riz cuit. Marquez sur le premier « Je
t’aime » et dites-le à haute voix tous les jours pendant 2 min environ. La
même chose avec un autre bocal « Je te déteste ». Et observez les résultats
!

La prière peut aider mais n’est pas forcément le procédé ultime et le plus
efficace dans tous les cas. En effet , j’ai déjà abordé la notion de
coréalisation et donc de l’importance du travail intérieur.
Or , nous attirons ce que nous sommes pour le meilleur et le plus juste !
Dans un but éducationnel , nos expériences peuvent être lourdes de
conséquences du point de vue des bagages émotionnels. C’est pourquoi les
Anges sont aussi capables de libérer les mémoires du corps qui entravent

185
le chemin vers l’Amour.
Le travail avec les Anges peut aussi se faire en thérapie et à distance car ils
sont omniscients et c’est un bonheur de pouvoir accompagner les
personnes en souffrance sans qu’elles se déplacent. Je suis convaincu que
les soins à distance vont considérablement se développer ces prochaines
années. Même si recevoir un soin sans voir le thérapeute demande une
ouverture d’esprit et une certaine confiance, la thérapie par les Anges se
ressent tout aussi bien en présentiel qu’à distance.
Les Anges de L’ IET
Je collabore avec les Anges de l’IET qui signifie en français : Thérapie
d’Énergie Intégrée. Ce sont des Anges et des Archanges dont les énergies
vont agir dans les zones relatives aux mémoires cellulaires de l’Être pour y
ramener un équilibre et une harmonie à tous les niveaux. Principalement
grâce à la libérations des « poids émotionnels ». Ces soins agissent sur
plusieurs plans et permettent au patient d’intégrer en profondeur les
énergies angéliques utiles à sa guérison et à son évolution. Cela lui permet
de recevoir vibratoirement des clés de compréhension à la fois par
l’énergie mais aussi via le thérapeute qui canalise les messages lors du soin
qui s’effectue en direct.
Ces Anges de Guérison du Champ Énergétique Humain sont composés de
9 rayons d’action et chacun d’entre eux agit en collaboration étroite avec
les autres tout en ayant individuellement un champ d’action très
spécifique. C’est un travail d’équipe. Leurs énergies incroyablement
puissantes libèrent les mémoires inscrites dans les cellules du corps
humain pour y ramener la paix , l’harmonie et la santé.
Ces Anges scannent en profondeur le corps humain pour qu’il puisse se
libérer de ses fardeaux, de ses dépendances, de ses peurs, de ses croyances
limitantes, se guérir de ses blessures, évacuer les émotions refoulées,
combler ses manques…
Il y a donc :
L’Ange Ariel agit au niveau du 8ème et du 1er chakra, il nous libère de
nos limitations personnelles et nous met sur la voie de notre mission
d’âme.
L’Archange Raphaël agit au niveau du 7ème chakra, le sommet de la tête,
il nous libère de l’illusion d’être séparé du Divin et remplace la culpabilité

186
par l’innocence véritable.
L’Archange Gabriel agit au niveau du 6ème chakra, le 3ème œil, il nous
libère de nos doutes, de nos incertitudes et remplace la méfiance par de la
confiance en soi, en son chemin de vie. Il nous guide et nous oriente dans
la bonne direction. Il est comme les yeux de notre cœur.
L’Ange Célestina agit au niveau du 5ème chakra, la gorge, elle agit
également sur les poumons et la nuque. Elle libère notre expression
créative et remplace toutes les peurs en lien avec le fait de s’exprimer par
la liberté d’être. Elle nous permet de nous affirmer dans notre authenticité
avec joie et foi en nous et en notre personnalité.
L’Ange Faith agit au niveau des épaules. Elle nous libère de notre besoin
de reconnaissance et d’approbation des autres, de notre codépendance, de
nos devoirs envers le monde nourris par les expressions trop souvent
usitées telles que « Je dois » ou « Il faut que » qui nous limitent et nous
contraignent, et les remplace par la liberté d’être et d’agir selon notre
volonté, dans le respect de nous-mêmes et de nos besoins personnels.
Savoir-faire et autorité sur soi au lieu de subir l’autorité extérieure, de
s’imposer des choses qui nous privent de notre liberté. Elle nous libère
également de tout ce qui ne nous appartient pas de porter sur nos épaules
ou qui n’est pas de notre ressort de prendre en charge pour nous en
délester.
L’Ange Cassiel agit au niveau du 4ème chakra, celui du cœur, au centre de
la poitrine. Elle nous aide à nous guérir et nous soulager de nos peines de
cœur, de la blessure de trahison, d’abandon, de perte. Elle nous permet de
combler tous nos manquements d’Amour. Elle nous permet de recevoir de
nouveau l’Amour et de se le donner pour pouvoir en profondeur l’intégrer
et par la suite le partager. Elle nous donne de nouveau confiance en
l’Amour et en le fait d’aimer et d’être aimé(e)s.
L’Ange Daniel agit au niveau de la rate, du foie et de la vésicule biliaire. Il
nous libère de la colère, de la rancune, des ressentiments et de l’amertume
pour les remplacer par le pardon véritable dénué de tout jugement, afin
d’être en paix avec ce qui nous a blessé et dont on a été la victime. Il nous
libère également des pensées négartives envers nous-mêmes et/ou envers
les autres. Il nous apprend le détachement.
L’Ange Sarah agit au niveau de l’estomac et des surrénales. Elle nous aide
à nous libérer du sentiment d’impuissance et du stress que l’on peut subir.

187
Elle nous libère de nos peurs et nous permet de passer en confiance à
l’action pour nous réaliser. Elle nous aide à avoir foi en nous et en nos
projets de vie. Elle nous apporte la foi et la conviction dont nous avons
besoin pour aller de l’avant et faire face aux changements comme aux
événements.
L’Archange Mickaël agit au niveau du 2ème chakra, les reins. Il nous
libère des peurs de s’engager, de vivre et d’agir, pour les remplacer par un
sentiment de sécurité, de confiance et de paix. Il calme nos angoisses et
nous permet de gérer notre anxiété. Il nous apporte l’équilibre et la
stabilité dont nous avons besoin pour nous sentir en confiance et en
sécurité. Il nous protège de notre propre négativité et de celle des autres.
Cette thérapie, qui se développe en France depuis plusieurs années, à
transformé ma pratique de la thérapie. En effet, je suis d’abord formé au
Reiki puis au Karuna mais force est de constater que le travail des anges
est beaucoup plus précis, structuré et merveilleusement puissant !
Pour conclure ce chapitre, ces différents exercices permettent de devenir
plus maître de soi par le travail intérieur. Étant donné que notre mental est
un outil dont il faut apprendre à se servir, il est recommandé de travailler
aussi l’émotionnel, que ce soit par le travail des anges ou autres. Il existe
énormément de possibilités et je considère qu’il vaut mieux se concentrer
sur très peu d’exercices afin d’éviter de se disperser plutôt que de vous en
transmettre une panoplie trop variée.
Pour cela , je vous invite à écouter et à répéter jusqu’à intégration la
méditation d’intentions positives disponible sur www.guidesspsirituels.fr
Notre état intérieur conditionne et influence donc notre existence. Par
conséquent, après avoir travaillé l’état intérieur par la domestication du
mental, puis par la libération émotionnelle, afin de vibrer à travers la
puissance du cœur, il est temps à présent d’aborder le dernier chapitre qui
nous montrera comment matérialiser ses projets de vie dans la matière !
Le chapitre suivant sera donc consacré au tableau de vision et à l’alliance
subtile de nos projets, coordonnés par notre équipe céleste !

188
Chapitre 7. LE
TABLEAU DE
VISION

189
Le chemin parcouru à travers ces pages et surtout le succès des
expériences proposées nous amènent enfin au dernier chapitre de ce
manuel.
Au premier chapitre, je vous ai proposé de remplir votre baromètre
symbolique de la confiance. Maintenant qu’il est rempli au maximum,
enfin je l’espère, il est temps de l’utiliser pour la méditation finale qui va
englober l’ensemble des théories et concepts abordés tout au long de ces
chapitres.
Pour cela, il est important de constituer un tableau de vision.
Le tableau de vision et ses possibilités
Un tableau de vision est un support, réalisé à l’aide d’images de
magazines par exemple, qui permet de synthétiser et de visualiser les
objectifs de vie.
Cette idée repose sur le constat que, lorsqu’on visualise quelque chose
que l’on désire profondément, on commence déjà à se mettre en
condition pour l’obtenir.
En représentant le futur auquel on aspire sur son tableau de
visualisation, on augmente donc ses chances de parvenir à le réaliser.
On pourrait comparer le tableau de vision à un GPS qui enverrait à

190
notre esprit toutes les destinations que nous souhaitons atteindre. Mais
pour cela il est indispensable de connaître la direction que l’on
souhaite suivre.
Tout d’abord, commençons par étudier les différentes possibilités.
Liste des projets plébiscités en 2019
Selon une études Cofidis, voici les priorités des Français :
Près d’un Français sur deux (44%) envisage de mener des projets
nécessitant un budget important en 2019, notamment les jeunes
(18/34 ans : 58%)
Les Français souhaitent même conduire plus de projets en 2019 :
28% d’entre eux déclarent souhaiter en réaliser davantage qu’en
2018, contre 22% qui envisagent d’en réaliser moins
Chaque Français envisage de conduire 2 projets d’envergure en
moyenne en 2019
Parmi les projets les plus plébiscités :
o Améliorer son habitat pour un tiers des Français (33%) dont :
décorer son logement (23% des Français ; 1624 euros en
moyenne), rénover son logement (20% des Français ; 7118 euros
en moyenne), acheter des meubles (20% des Français ; 1299 euros
en moyenne)
o Acheter des biens d’équipement pour 28% des français dont :
faire l’acquisition de produits high-tech (22% des Français : 950
euros en moyenne) et électroménager (18% des Français ; 1366
euros en moyenne)
Faire un grand voyage pour 28% des Français (2234 euros en
moyenne)
Le manque de financement, dû à une perte de pouvoir d’achat,
ressort comme le principal frein à la réalisation des projets (pour
75% des Français qui envisagent de réaliser moins de projets cette
année)
15% des Français (soit près de 8 millions de personnes )
envisagent de contracter un crédit à la consommation pour

191
financer leurs projets. Pour un quart d’entre eux, ils n’ont pas
d‘épargne. Une part de recours au crédit qui varie fortement selon
le type de projets (la moitié des Français souhaite acheter une
voiture neuve par exemple). Les Français souscrivent aussi à un
crédit pour réaliser leurs projets plus rapidement (39%) ou pour y
consacrer une somme plus conséquente (28%).(Source :
https://www.cofidis.fr/fr/decouvrir-cofidis/actu-presse/envies-
projets-des-francais-2019.html))
Pour réaliser l’ensemble de ces projets, le facteur commun est l’argent.
Mais je suis surpris que parmi tous ces projets, aucun ne comporte la
notion de : « prendre soin de moi et de ma santé ! ». Il est évident que
notre priorité dans la vie et le centre de nos préoccupations devrait être la
santé. Je dis bien ‘’devrait’’ car il n’est pas rare de s’apercevoir que
lorsqu’on perd la santé, on s’aperçoit combien celle-ci est précieuse. C’est
un capital qui s’entretient et dont nous ne maîtrisons qu’une petite partie.
Et ce n’est pas un thérapeute qui vous dira le contraire ! Les plus grands
sages de ce monde le préconisent également.
On a demandé au Dalaï Lama : « Qu’est-ce qui vous surprend le plus dans
l’humanité? »
« Les hommes… Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent,
ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé. Et à penser
anxieusement au futur, ils en oublient le Présent, de telle sorte qu’ils
finissent par ne vivre ni le présent, ni le futur. Ils vivent comme s’ils
n’allaient jamais mourir… et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu.
»
Sa réponse me touche car je fais partie de ces personnes qui focalisent plus
sur des projets matériels que des projets intérieurs. Pourtant, la santé est
indispensable pour profiter de tous les événements de la vie. Et la vie a si
bon goût quand on croque dedans à pleines dents !
J’ai moi-même perdu la santé suite à un accident de la route le 15 avril
2000 en me retrouvant dans le coma, percuté par un motard qui était venu
s’encastrer dans ma jambe. J’avais 15 ans et la fracture ouverte de mon
tibia péroné gauche nécessitait une intervention, voire une amputation. Le
chirurgien a choisi, vu mon jeune âge, de me laisser une chance en me
posant un fixateur externe plutôt que de m’amputer. Je le remercie

192
aujourd’hui, car après six mois de fauteuil roulant et deux ans de
rééducation j’ai récupéré 90 % de mes capacités. C’est alors que j’ai pris
conscience de l’importance de ce capital et c’est notamment avec cette
motivation que j’ai réussi à arrêter de fumer après 10 ans de dépendance.
Et vous, que faites-vous pour prendre soin de vous et de votre santé ?
Pour cela il est indispensable de comprendre nos besoins à tous les
niveaux. La pyramide de Maslow résume la hiérarchie des besoins ainsi :

(source : image libre de droits) Pour en savoir plus, je vous conseille ce


site : https://www.astuces-pratiques.fr/sante/la-pyramide-de-maslow
Quels sont les projets que vous pouvez mettre en place pour améliorer
votre état d’être et de bien-être ?
Il peut s’agir de maintenir cet état de santé, ou de guérir d’une maladie. Il
est important de toujours allier le spirituel et le matériel. C’est pourquoi je
suis convaincu qu’il existe une relation intime entre ce que le corps
exprime et les messages que l’âme souhaite nous faire passer.
La relation entre le corps, l’âme et l’esprit
La compréhension des messages du corps : “la maladie … le mal a dit

193
quoi ?” Ce texte est tiré du site : http://www.zenensoi.com
« Le ressentiment, les regrets, la haine, forment dans notre être une
accumulation de nœuds, tout comme la petitesse, les envies, la jalousie.
Nos peurs et nos sentiments négatifs forment des nœuds, des barrières, des
kystes émotionnels... Ces nœuds, tout comme des détritus dans un ruisseau,
forment des barrages, et empêchent la force de vie et le flux d'énergie de
circuler harmonieusement. Cette stagnation d'énergie, comme des déchets
au fond d’une poubelle, finissent par créer des maladies, le mal a dit…ce
que nous ne disons pas.... Niveler ces nœuds par la sérénité, l'acceptation
de ce qui est, l'oubli, le pardon, c'est laisser à nouveau circuler la vie,
l'amour, et la laisser irriguer tout notre être.
"Tout m'est donné, et je redistribue tout ce qui m'est donné..." "Je vis sans
peur, ni de la pauvreté, ni de la maladie" Cette affirmation, quand elle est
dite avec confiance, irradie, propulse un merveilleux échange, tout le
mystère de la charité y vibre et cette vibration empêche l'écoulement dans
le néant. « Tout m'est donné, je donne tout…rien ne se perd ».
Voilà le grand mouvement dans lequel il faudrait s'incorporer, pour être
serein et confiant.
Relation entre les émotions et les maladies
"Tout ce qui ne s'exprime pas s’imprime !"
Toutes les émotions que vous refoulez à l'intérieur de vous-même parce-
que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se
cristalliser dans différentes parties de votre corps.
Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple LA PEUR,
L'ANGOISSE donnent des palpitations cardiaques, vertiges, sueurs,
tremblements, mains moites.
LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.
LA COLÈRE retenue, ou LA RANCUNE : une crise de foie
LA DIFFICULTÉ À TROUVER OU À PRENDRE SA PLACE peut
provoquer des infections urinaires à répétition.
QUELQUE CHOSE QU'ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND
ON NE VEUT PAS S’ÉCOUTER, des otites, douleurs d'oreilles.
QUELQUE CHOSE QU'ON N'A PAS OSÉ DIRE, QU'ON A RAVALÉ,
une angine, des maux de gorge.

194
UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D’OBÉIR OU DE SE
SOUMETTRE, des problèmes de genoux.
LA PEUR DE L'AVENIR, DU CHANGEMENT, DE MANQUER
D'ARGENT, des douleurs lombaires.
L’INTRANSIGEANCE, LA RIGIDITÉ, des douleurs cervicales et la
nuque raide.
UN CONFLIT AVEC L’AUTORITÉ, des douleurs d'épaules.
LE FAIT DE TOUT PRENDRE SUR SOI, également des douleurs
d'épaules, une sensation d'un fardeau.
LE FAIT DE SERRER LES DENTS POUR AFFRONTER
QUELQU'UN OU UNE SITUATION SANS RIEN DIRE … des douleurs
dentaires, aphtes, abcès.
LA PEUR DE L'AVENIR, LES DIFFICULTÉS A ALLER DE
L'AVANT, OU LE BESOIN DE ‘’LEVER LE PIED’’ : des douleurs dans
les jambes, les pieds, les chevilles.
Bien sûr, il ne faut pas généraliser, ça peut être tout simplement un
problème mécanique, un faux mouvement, un coup de froid…mais si vous
ne trouvez pas d'explications, essayez de réfléchir à ce qui se passe dans
votre ressenti.
Au besoin, faites une thérapie par l'écriture en écrivant tout ce qui vous
préoccupe, puis brûlez ou déchirez votre papier. Cela permettra à
l'émotion de s'évacuer. »
Pour développer vos connaissances et comprendre à quel point nous
sommes responsables de nos maux, il me semble indispensable de
travailler avec le précieux « Dictionnaire des malaises et des maladies de
Jacques MARTEL ».
Dans d’autres cas, c’est l’âme qui décide et provoque des « accidents »
pour justement permettre une guérison.
Je vous partage le témoignage de Michèle : une personne courageuse,
intuitive et qui à la foi. Je l’ai aidée avec les soins IET et transmis
régulièrement les messages des guides pour l’aider surmonter ses
épreuves . J’ai également accompagné son fils.
« Mercredi 26 juin, jour de grande canicule ... Vers 22h, un coup de
téléphone dans la nuit limougeaude : l'éducatrice de mon fils M. prévient

195
qu'il est transporté d'urgence à l'hôpital de Brive après avoir été retrouvé
dans un état second à l'intérieur de son logement. Sans doute une
insolation, doublée d'une crise de tétanie ... Il a beaucoup vomi.
Je peux joindre ma fille H. afin qu'elle se rende sans délais aux urgences
pour accueillir son frère dès son arrivée ; nous relativisons, M. ne
supportant guère les grandes chaleurs.
Nouveau coup de fil de l'éducatrice : il ne parle pas, a le regard vide, est
ailleurs ...
Ma fille à nouveau : M. se trouve dans un état grave et ne semble pas la
reconnaître, l'entendre.
Au fur et à mesure, j'apprends que M. a convulsé, qu'il a fallu le maintenir
très fortement pour qu'il ne s'étouffe pas, n'avale pas sa langue ; il est
totalement désorienté. Un interne parle de symptômes cohérents avec une
baisse de sodium, une désorganisation ionique pouvant entraîner une crise
d'épilepsie. Cause : une absorption rapide et excessive d'eau ... Rassurée ;
il a trop bu, on lui a tous dit de beaucoup boire et moi la première.
Scanner cérébral normal.
Je saurai par la suite que la piste psychiatrique a été indiquée d'emblée
aux urgentistes par l'institution, dont le médecin contacté par téléphone,
qui a déclaré mon fils joyeux ... mais dysharmonique (oui) et sans doute
psychotique (non), de plus "potomane" (affection psychiatrique poussant
les malades à se remplir de liquide dès le matin). Non ! L'institution pense
fortement à une crise psychotique. Merci à celles qui l'ont sauvé !
À une heure du matin, je quitte tout pour le rejoindre, curieusement calme,
très calme, comme s'il s'agissait d'un rendez-vous à ne pas manquer ...
Ma douce retrouvée chambre 7, nous deux unies, si parfaitement
synchrones et soudées autour de M. Il est effectivement mutique, égaré,
présente des marques sur le corps, a dû tomber ... Ballet des médecins
dubitatifs, prudents, très inquiets. L'un d'eux, crinière blanche ondulée
flambant le professionnalisme médical, m'informe d'une probable
aggravation de son état psychiatrique, parle de "décompensation" et me
dit qu'il n'en reviendra pas. Il est plus de 4 heures du matin, on nous
renvoie, nous ne sommes d'aucune utilité à son chevet. Il vaut mieux
dormir un peu, pour prendre des forces ... Coupée de toute émotion, je
"fonctionne", efficacement.

196
J'informe à 7h30 mes supérieurs que le pronostic de mon fils est engagé,
vital ou cérébral.
Clothaire prévenu sans tarder, lui qui a aidé M. à chasser le "fantôme" de
son père, l'a protégé, guidé et soigné par les Anges. Clothaire bien sûr
pour tout l'amour qu'il "rayonne", une épaule sûre pour m'appuyer ...
Clothaire et Laure, mes deux piliers de cœur et de spiritualité ... Ma fille,
toujours ma fille, un ange de bonté … Saint-Michel aussi, comme toujours,
à chaque fois, pour tous mes combats. Message reçu : "M. va se remettre"
... Alors croire ! Croire que M. s'est empoisonné avec de l'eau, que ce n'est
que cela, même si la néphrologue dit au matin qu'elle ignore si et quand il
reviendra tant le corps entier a souffert. Je dis : "Je ne reconnais pas mon
fils, ce n'est pas lui, là".
Il a passé une première nuit difficile, agitée. Nous avons ensuite la
permission de rester à ses côtés. Idée qu'il nous entend, même si tout s'est
rigidifié en lui. Et nous lui parlons, nous lui murmurons que nous
l'aimons, qu'il ne peut rester dans cet état, qu'il nous manque trop, qu'il
doit se réveiller ... Encéphalogramme difficile, inexploitable, "il faudra en
refaire un plus tard" ... Premières analyses : hyponatrémie sévère, taux
très bas de sodium, CPK 1000 fois supérieur à la norme, mais pas
d'intoxication aux drogues. Vers 17h, M. perfusé au sodium, veut se lever
pour aller aux toilettes, il en était incapable auparavant. Je l'aide, il a du
mal à marcher et là, j'entends dans un souffle : "Attends, attends, j'ai une
crampe" !!!
Le reste va très vite ; il s'éveille progressivement, réagit, entend les
conseils, les suit et recommence à parler. On me demande de rester auprès
de lui la nuit pour apaiser d'éventuelles angoisses. Je suis bien là, au
rendez-vous. Merveilleuse nuit, M. va bien. Le vendredi matin, la
psychiatre constate qu'il a retrouvé lucidité et conscience, elle le déclare
"sortant" des urgences ; transfert dans la journée en néphrologie. Plus de
neuroleptiques pour l'heure, qui nuiraient au traitement par le sodium. Il
ne s'agissait donc pas d'une "décompensation" liée à un état psychotique
... Les médecins parlent plaisamment de "miracle". M. est curieusement
très calme, posé, concentré ; il s'exprime bien et paraît merveilleusement
apaisé. Je crois aux miracles.
Deuxième encéphalogramme normal, la néphrologue dira que son cerveau
s'est "moqué" de lui ...
M. sort de l'hôpital le mercredi 3 juillet, sans neuroleptique ni

197
anxiolytiques, son taux de CPK 10 fois "seulement" supérieur à la norme.
Son médecin s'interroge sur les quantités absorbées en peu de temps ; 4
litres confessera M., il aurait fallu 8 litres pour le conduire à une pareille
crise. Il ne se souvient pas. Mais ni "potomane", ni psychotique, il n'a pas
"décompensé" ; les neuroleptiques ont probablement majoré la crise. Il
devra éviter le footing pendant quelques temps.
Aujourd'hui, 21ème jour sans Risperdal 4 ; M. est plus conscient et réactif,
parle et réfléchit mieux que lors de ses dix-sept années sous divers
neuroleptiques, sans interruption depuis le décès de son père. La
différence est manifeste pour tous. Il quitte son institution et vient de
signer le bail de son nouvel appartement. Les médecins demeurent
perplexes. Je sais son combat.
Il fallait sans doute cette épreuve pour que M. rompe avec le passé et
commence à vivre, à "être", loin des menaces paternelles et de
l'incompréhension quasi-générale de son parcours de vie. Je crois qu'il le
savait. Ce matin, je l'ai vu prier en joignant les mains et il a décidé
d'affronter ses anxiétés seul, sans médication pour l'heure, mais, je pense,
avec la grâce de Dieu ... Je ne dis rien, je prie et je prends tous les
risques. Pour lui ... »
Évidemment les diagnostics sont réservés à des professionnels de la santé.
Mais dans certains cas, le corps médical est dépourvu de réponse
cohérente et juste. L’éveil à la spiritualité peut souvent passer par des
expériences difficiles afin de mieux comprendre que nous sommes des
êtres protégés par le ciel. Il prie depuis ce jour et je vous souhaite aussi de
trouver cette force intérieure pour prioriser la santé et prendre soin de
votre corps. »
Je vous conseille de prendre le temps de cerner vos besoins affectifs,
émotionnels et corporels afin de prendre soin de vous !
Dans le tableau de vision, prendre soin de soi et de son corps peut
correspondre à une activité physique comme le sport, ou à la détente
par une gymnastique douce comme le tai-chi ou le Qi gong. Ou encore
à une discipline spirituelle comme la méditation, un cercle de prière,
une retraite dans un lieu approprié…
Les autres objectifs que je suggère concernent le travail intérieur.
Prendre soin de soi en développant plus de compassion, de
bienveillance et de tendresse envers soi et les autres permet une

198
hygiène de vie et une intensité vibratoire qui maintient ce flot précieux
d’émotions positives. Un changement d’alimentation, pas seulement
dans l’objectif de perdre du poids est aussi une attitude saine et
bienveillante envers soi.
C’est pourquoi je vous offre une méditation pour vous nourrir
d’Amour afin d’intégrer en profondeur l’importance de l’Amour pour
soi dans notre vie. Mais aussi par cohérence. Comment pouvons-nous
aider autrui si nous nous oublions sur le chemin ?
Lorsque j’ai écouté cette méditation pour la première fois , après le
travail musical réalisé par mon ami Philippe qui y a ajouté « l’Ave
Maria » , j’ai reçu mes propres mots en plein cœur jusqu’à verser des
larmes bienfaisantes et libératrices. Je suis comme pas mal de
personnes, je manque d’amour pour moi et je vous souhaite de
ressentir les mêmes émotions et même plus encore !
Pour vous inspirer voici des regards porteurs d’Amour
inconditionnel :

199
200
C’est pourquoi, dans un second temps, je suggère que le tableau de
vision soit orienté avec ces questions :
Que puis-je faire pour être utile aux autres ? Comment puis-je servir ?
Comment aider les enfants , les adultes , les animaux , la planète ?
Les projets altruistes
Quelle que soit votre situation professionnelle, que vous soyez soit à la
recherche d’emploi, actifs ou retraités, il y a toujours des possibilités d’être
utile et de servir. À condition de se donner les moyens et de mettre en
place des actions concrètes. Cela commence par la recherche de projets,
d’associations, de bénévolat. Il en existe une multitude et je suis sûr qu’à
côté de chez vous, votre présence sera la bienvenue !
Dans mon tableau de vision, j’aime intégrer la notion de service aux
animaux. Je suis bénévole à la SPA depuis de nombreuses années et j’étais
aussi famille d’accueil pour chiens guide d’aveugles. Ces projets de cœur
permettent de mettre en place un équilibre entre la vie professionnelle, la
vie personnelle, les loisirs et les activités altruistes.
À vous de jouer à présent. Prenez le temps de définir ce qui fait vibrer la
corde de votre cœur :
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------

Pour d’autres projets, il est nécessaire d’avoir des ressources financières. Il


semble donc légitime de construire son tableau de vision en demandant
l’abondance financière.
L’abondance financière
L’abondance financière est un sujet délicat à aborder car il peut être source

201
de réalisation, mais aussi de jalousie et de querelles familiales. C’est donc
un sujet à prendre avec des pincettes, surtout lorsqu’il est abordé d’un
point de vue spirituel.
Lorsque j’aborde ce sujet en conférence, voici un exemple de réaction
farfelue :
« Je pense qu'un médium, qui dispose de capacités spéciales, se doit de
dispenser ses enseignements gratuitement aux autres ; D'autant plus, qu'il
lui suffit de demander aux êtres de lumière de lui permettre de faire face à
ses besoins financiers, ne serait-ce que par un gain au loto. »
Gagner au loto, qui n’en n’a pas rêvé un jour ? Et c’est plutôt
légitime, car c’est un rêve accessible à tous, mais réalisable
uniquement pour une infime partie de la population.
Lorsqu’on m’a parlé des guides, j’avais environ 22 ans, « Et quand j’étais
jeune j’étais très con, et je suis resté très jeune ! » . J’ai entendu parler de
leurs formidables capacités et je leur ai donc demandé de tout mon cœur
de me faire gagner au loto !
J’ai donc joué, car 100 % des gagnants ont tenté leur chance. Et devinez
quoi ? J’ai gagné ! Oui , je suis un heureux gagnant du loto ! J’ai gagné la
somme incroyable de… deux euros !
J’y ai vu un signe d’encouragement alors j’ai retenté ma chance mais cette
fois-ci en ne choisissant pas les nombres. J’ai remisé la somme dans un
loto flash. Et devinez quoi ? J’ai encore gagné ! La même somme ! Dans
ma grande obstination j’ai remisé la somme que j’ai perdue. Ce jour-là j’ai
surtout gagné une grande leçon, que je n’ai pas encore tout à fait intégré,
mais qui m’a été transmise par mes guides lorsque je leur ai demandé la
raison de cette expérience.
À l’époque, je percevais une bourse d’études, ainsi qu’une allocation de
jeune majeur dû à ma situation d’orphelin. J’avais donc un revenu mensuel
qui était suffisant pour couvrir mes besoins. Ils m’ont alors expliqué que
ce que je recherchais ce n’étais pas de gagner au loto, mais la symbolique
du sentiment de sécurité pour rassurer mes peurs anticipatrices de l’avenir.
Je suis convaincu que ce que nous cherchons en réalité, au-delà d’une
somme pharaonique sur notre compte en banque, c’est le sentiment de
sécurité et d’abondance afin de réaliser l’ensemble de nos projets de vie.
C’est donc un équilibre à trouver.

202
Comment équilibrer sa relation avec l’argent ?
L’Univers n’a aucun problème avec la notion d’abondance ! Puisque c’est
lui-même qui la génère !
Un message qui m’a beaucoup touché est celui de Neale Donald Walsch
dans « Conversations avec Dieu » :
Avez-vous vu ce film ? Lors de ses premières conférences dans une
librairie, il aborde la notion d’argent :
« Pourquoi dans notre monde actuel les personnes les mieux payées au
monde sont celles qui courent après un ballon, et ceux qui se dévouent
corps et âme à aider leur prochain comme les infirmières, les auxiliaires
de vie et les thérapeutes sont ceux qui touchent le moins d’argent ? » Et
voici un message personnel qui j’espère vous aidera à comprendre que
l’Univers n’as pas de problème d’argent ! (Publié le 06 octobre 2017)
« Les problèmes d’argent peuvent disparaître en un clin d’œil
En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez … que
les problèmes d’argent peuvent disparaître en un clin d’œil, vous êtes
abondant éternellement. Je sais, je sais … parfois cela ne semble pas être
le cas, mais en vérité, vous avez toujours tout ce dont vous avez besoin, ici
et maintenant. Vous savez comment je le sais ? Vous êtes toujours là. Si
vous n’aviez pas toujours tout ce dont vous avez besoin, vous ne seriez pas
ici.
Tout ce que vous avez à faire maintenant, c’est de comprendre cela
profondément. Puis, arrêtez de vous inquiéter. Tout ira bien. Vous verrez.
Ou bien n’attendez pas au contraire. Faites-en l’expérience maintenant. Et
rappelez-vous en quand les choses semblent aller mal (dans votre
imagination). Vous savez déjà pourquoi ce rappel est venu à vous
aujourd’hui …
Avec tout mon amour, votre ami, Neale… »

203
C’est pourquoi, lorsque nos projets sont justes et alignés sur notre chemin
de vie, l’Univers facilite les rentrées d’argent, comme le montre ce
témoignage de Julie :

« J’ai créé mon entreprise en février 2019, je suis thérapeute et depuis


quelques temps plus mon éveil spirituel s’accentue et plus je suis dans le
besoin de partager aux autres. j'ai donc voulu organiser un évènement
afterwork que j'ai nommé "l'instant Partagé" pour réunir des thérapeutes
et des personnes à la recherche de bien-être et de nouvelles méthodes de
santé etc.
Seulement à ce moment-là mes finances étaient à zéro et cet évènement
était un investissement important, environ 150€, l'envie de faire cette
afterwork était pourtant plus importante que tout j'ai donc pris le risque
d'être à découvert mais de suivre mon cœur.
Et là stupéfaction ! Après la location de la salle et tout les achats
alimentaires je m'aperçois que je ne suis pas à découvert ! J'avais reçu
entre-temps des remboursements de la sécurité sociale et de la mutuelle
(des déplacements de la sage-femme, remboursements datant de plus de
deux ans, mon fils a déjà 20 mois). J'étais juste stupéfaite et ma première
réaction fut de remercier l'Univers, mes guides et mes anges. »
C’est pourquoi, demander l’abondance financière sur un tableau de vision
permet de se sentir libre pour réaliser les autres projets qui nécessitent un
investissement financier.

204
Vous pouvez donc prendre le temps de rechercher des images qui
représentent pour vous l’abondance financière. Pour cela le moteur de
cherche Ecosia peut vous aider. Ecosia est un moteur de recherche
développé par une société allemande. Celle-ci a pour objectif de reverser
80% de ses bénéfices - soit environ 50% de ses revenus - dans des projets
de plantation d'arbres. Le moteur de recherche se finance grâce à la
publicité mais aussi grâce aux dons. L'équipe s'est aussi bien agrandie,
accueillant maintenant plus de 30 salariés et indépendants. La plantation
d'arbres a permis la création de nombreux emplois dans différents pays,
aidés par le moteur de recherche. D'ici 2020, Ecosia GmbH a pour objectif
de faire planter 1 milliard d'arbres. Le fondateur de ce beau projet affirme
d'ailleurs que si seulement 10% de la population mondiale utilisait son
moteur au quotidien, toute la planète pourrait être reboisée. On en est loin,
mais chaque pas de plus est un pas en ce sens ! Alors pourquoi ne pas
joindre l’utile à l’agréable en l’utilisant !
Certes ce n’est qu’une petite goutte dans l’océan, mais rappelons que
l’océan ce n’est juste qu’un ensemble de gouttes d’eau !
Une fois l’image trouvée, vous pouvez l’imprimer, sur du papier
recyclé et écologique bien sûr !
Vous pouvez utiliser l’image du chèque d’abondance très connu :

(source : www.thessecret.tv)
Cependant, la confiance en soi et en l’Univers passe par la
compréhension du fonctionnement de l’argent du point de vue du
chemin de vie individuel.

205
L’Âme a le pouvoir de manifester les demandes qui contribuent à votre
évolution et à celle des autres. Si, par exemple, votre demande est de
gagner au loto et que votre intention est d’avoir la richesse et d’être
financièrement abondant, mais qu’en revanche cette intention n’est pas
mise au service du Tout et qu’elle n’est pas juste, cette possibilité ne sera
pas exaucée, à moins que vous ayez de cette expérience une leçon de vie à
en tirer en tant qu’apprentissage. Quelles que soient les expériences
vécues, celles-ci servent toujours l’évolution de l’âme et celle des autres.
Autrement dit, l’abondance financière sera réalisée pour le meilleur
et le plus juste !
À présent, projetons-nous dans les possibilités offertes par l’abondance
financière.
Dans une étude sur les projets des Français une fois arrivés à la retraite,
l’une des principales envies est de partir en voyage. C’est aussi l’une de
mes grandes passions, à propos de laquelle je vous partage quelques idées
afin de trouver l’équilibre entre action personnelle et collaboration avec les
guides :
Ceci est valable pour les courts séjours mais aussi pour des projets plus
importants comme les longs voyages.
Les voyages sur mesure
Avec ma compagne, nous avons pris l’habitude de demander le meilleur à
nos guides. Et vous, où en êtes-vous dans votre degré de Confiance ?
Votre baromètre de la Confiance est-il suffisamment rempli ? Prenez tout
le temps dont vous avez besoin !
Cette confiance acquise au fil des années d’expérience, je la souhaite à
toute l’humanité, à chaque lectrice et à chaque lecteur ! Et encore plus
facilement que pour moi-même !
Histoire : Pour communiquer avec mes guides, j’ai reçu une formation en
auto-hypnose et beaucoup pratiqué pour réussir à avoir des messages
clairs et distinguer mon mental de leurs messages. Ce n’est qu’au bout de
quelques semaines de pratique que mon lien avec eux s’est affiné.
Aujourd’hui, lorsque je transmets les bases à mes stagiaires, je suis
agréablement surpris de constater qu’ils réussissent en seulement une
journée ! Il y a des fois où honnêtement je me dis « ah oui quand même, ils
ont beaucoup moins galéré que moi ! » Et c’est tant mieux ! Puisse

206
l’expérience de chacun servir au plus grand nombre !
Demandez donc à vos guides de collaborer dans tous vos projets ! Même
si vous n’avez pas fait de formation, vous pouvez y arriver par vous-même
car ce qui importe ce sont les bonnes surprises et les bons prix ??!
Concernant les voyages, si, comme nous, vous êtes passionnés par la
découverte, l’exploration et les grandes escapades, alors je suis sûr que
vous prendrez beaucoup de plaisir à faire vos demandes à l’Univers.
Histoire : En fin d’année, la semaine après Noël, nous ne travaillons pas et
profitons de ce moment pour partir en voyage. Lorsque j’ai rencontré ma
compagne, nous avons tout de suite partagé des mémoires de vies
antérieures égyptiennes, et avons beaucoup échangé sur l’ancienne
Égypte. De plus, à cette époque, je fignolais une méditation permettant
d’accéder aux vies antérieures et je lui ai proposé de faire ce voyage en
ma compagnie. Ce fut incroyable ! Nous avons partagé la même vision,
observant les mêmes détails sans se concerter et en se complétant. C’était
un voyage fabuleux et ce qui m’a le plus surpris c’est qu’en observant les
pyramides du village où nous étions, j’ai perçu comme une rivière qui
venait jusqu’au pied de la Grande pyramide. Quelque semaines après, en
tombant « par hasard » sur un reportage sur l’Égypte ancienne sur
France 5, j’ ai appris que Le Caire n’a pas toujours été un endroit entouré
de désert, mais qu’à l’époque des pharaons il y avait de l’eau qui coulait
jusqu’au bas des pyramides. Un archéologue a montré des traces de
coquillages dans le sable attestant cette théorie. J’ai donc pris confiance
en notre vision puisque les faits historiques l’attestaient !
C’est donc naturellement que nous avions eu envie de visiter l’Égypte et
ses merveilles !
Notre méthode : nous avons commencé par placer notre intention :
• Un voyage de deux semaines avec une croisière sur le Nil.
• La visite des plus beaux sites égyptiens
• Une autre semaine en station balnéaire pour se reposer et se préparer à
reprendre le travail.
• Le tout en all-inclusive s’il vous plaît ! Rien de plus agréable que de
manger à volonté sans avoir à faire la vaisselle après ! Tant qu’à faire,
autant profiter jusqu’au bout !
• Et ce séjour (tout ça !) pour un budget inférieur à 2000 € par personne

207
(vol, transport , hébergement , restauration ).
Après diverses recherches infructueuses, soit parce que c’était trop cher
ou au-delà du budget, j’ai pris les choses en main en appelant directement
les agences afin de vérifier si notre projet était réaliste. Un point essentiel
de la réalisation est d’avoir une approche lucide, un subtil mélange entre
utopie et fourchette de prix !
En pleine conversation avec une hôtesse de Carrefour Voyage, mon
téléphone s’est coupé. Lorsque j’ai rappelé ce numéro, je suis tombé sur
une autre opératrice, comme souvent sur les plates-formes. Et là, à notre
grande surprise, elle nous a trouvé l’offre de nos rêves dans notre budget :
le tout pour 1800 € (excursions non comprises) ! Ce qui est le plus
troublant dans cette histoire, c’est qu’en réalité ce n’était pas une
opératrice de Carrefour, mais une opératrice de Jet Tours qui avait
justement des invendus et des rabais pour cette destination !
Conclusion : Suite à ce type d’expérience, je suis profondément convaincu
que les guides ont des supers pouvoirs. Ils sont capables de déconnecter le
réseau afin de nous rebrancher avec la personne ressource ! C’est assez
bluffant et nous les remercions d’intervenir pour le meilleur et le plus juste
!
Pour préparer un voyage il est indispensable d’anticiper. Voici les conseils
d’un site de voyageurs : https://www.globe-trotting.com/preparer-voyage--
tour-du-monde.
J’aime aussi la philosophie de celui-ci : https://lesacados.com/organiser-
un-voyage
Pour allier le terrestre et le céleste il me semble indispensable :
• D’être au clair avec soi-même en évitant de vouloir plusieurs choses en
même temps.
• D’être précis dans sa demande avec le plus de critères possibles (faites
appel à votre créativité !)
• De visualiser et de ressentir l’émotion du lieu. Exemple : comment vous
sentez-vous quand vous vous visualisez sur une terrasse face à la mer en
train de boire un cocktail savoureux et désaltérant ?
C’est comme cela que fonctionne la loi d’attraction. L’émotion est
indispensable, comme l’explique cet article d’Aïvanhov sur la Loi
d’Attraction :

208
« LA LOI D’AFFINITÉ OU D’ATTRACTION - OMRAAM
MIKHAËL AÏVANHOV
Si vous comprenez le secret magique de la loi d’affinité, vous obtiendrez
de grands résultats. Chaque sentiment que vous éprouvez est d’une nature
déterminée, et il va éveiller dans l’espace des forces de même nature, qui
se dirigent alors vers vous en vertu de cette loi d’affinité. Si votre
sentiment est mauvais, le résultat sur vous sera mauvais ; s’il est bon, eh
bien vous recevrez quelque chose de bon.
C’est grâce à cette loi qu’on peut attirer tout ce qu’on veut des grands
réservoirs de l’Univers, mais à condition d’émaner, de projeter des
pensées et des sentiments de la même nature que ce que l’on désire. Ce
sont ces pensées et ces sentiments qui déterminent absolument la nature
des éléments et des forces qui vont être éveillés très loin, quelque part
dans l’espace, et qui tôt ou tard arriveront jusqu’à vous.
Cette loi de l’affinité est pour moi la plus grande clé, le plus grand arcane,
la baguette magique. C’est sur elle que j’ai basé ma vie. En connaissant
cette loi, je travaille dans un sens déterminé en pensant à tout ce qu’il y a
de meilleur et de plus beau à mes yeux, et j’attends que cela arrive.
Beaucoup de choses sont déjà arrivées, d’autres arriveront plus tard. Je
travaille sans cesse avec cette loi car elle embrasse toutes les autres. »
Omraam Mickaël Aïvanhov (Œuvres Complètes, t. V, chap. 12 : La paix)
C’est pour cela que la dernière méditation sera construite sur cette théorie
afin de pouvoir la mettre en application par des moyens concrets.
L’émotion la plus recherchée est ce sentiment de sécurité et d’Amour
lorsque nous parcourons un bout de chemin main dans la main. C’est à
mon avis l’une des plus grandes quêtes de notre vie sur Terre, bien que
certaines personnes ne partagent pas l’envie de vivre une histoire d’amour
ou même de rencontrer leur « partenaire de vie » : l’amour sous toutes ces
formes ! Les relations qui se nourrissent de l’amour peuvent être familiales
, amicales , sociales ou relationnelles.
La vie est magique ! Les êtres célestes nous régalent à mettre sur notre
chemin des partenaires d’âme, des rencontres inattendues et
agréables. Et s’ils pouvaient nous aider à trouver le « Grand Amour »

209
?
Rencontrer son partenaire de vie
Arrivés à ce stade de lecture, j’espère que vous avez intégré le
fonctionnement des lois de l’Univers (chapitre 2). Par conséquent, si on
veut attirer un être aimant, mieux vaut être soi-même aimant avant tout !

Étant donné que l’on attire à soi ce que l’on est, ce que l’on émet, ce que
l’on vibre, il est indispensable de remplir son réservoir d’Amour !
Pour cela, vous trouverez un message de mes guides en vidéo sur
YouTube en tapant Clothaire GUERIN. Elle s’appelle « Tendressez-vous
» : https://www.youtube.com/watch?v=iDZA3r-H_rc&t=7s.
Vous pouvez aussi réécouter la méditation pour apprendre à vous aimer.
Comme le disait si bien Aristote : « C’est la répétition qui fixe la notion .
L’excellence n’est donc pas un acte mais une habitude ! »
Histoire : Lors de la création de mon tableau de vision durant un stage de
développement personnel, mon cœur souhaitait éperdument rencontrer
l’Amour véritable et l’engagement réciproque sur la durée ! Je souhaitais
du plus profond de mon être m’engager pleinement sur le chemin de
l’Amour en nourrissant des envies de partage, de fidélité et d’union telle
que le mariage !
J’ai alors trouvé une photo de femme recouvert de peinture d’or, en-

210
dessous de laquelle j’ai écrit : « Ma femme est une pépite et elle vaut de
l’or ». Quelques mois après, j’ai rencontré mon actuelle compagne,
Sophie, lors d’un stage de développement personnel avec Serge
BOUTBOUL en Normandie. J’ai alors demandé à mes guides de
m’envoyer un signe confirmant qu’elle était bien l’élue ! À ce moment-là
j’étais passager dans une voiture et mon attention fut attirée par le nom du
rond-point que étions en train de traverser : le rond-point de la pépite !
Lorsqu’elle est venue en vacances dans le Var avec sa fille Laly , mon
tableau de vision était posé sur l’étagère. Laly l’a vue et en lisant cette
expression, elle s’est exclamée : « Regarde maman, c’est toi ! » . La
combinaison de ces signes dans la matière, répétés de manière insistante,
m’a montré qu’il s’agissait bien de la personne tant attendue ! Je vivais à
Toulon et elle à Brive. J’ai donc dû faire l’un des choix les plus importants
de ma vie. Rester dans ma zone de confort avec mes amis, mon travail et le
cadre agréable du bord de mer, ou tout quitter pour la rejoindre. J’ai donc
choisi de quitter le Var l’année suivante pour la rejoindre à Brive et vivre
cette vie de famille que je désirais temps ! Pour cela j’ai reçu de nombreux
signes qui feront sûrement l’objet d’un nouveau livre sur le thème
: « L’expérience des flammes jumelles réunies ! »
Pour réaliser cette union, nous devions être libres tous les deux, prêts à
nous engager mutuellement, ce qui implique d’avoir fait le deuil de nos
relations passées. C’est pourquoi, je suis convaincu que la réalisation de
nos projets personnels passe par un chemin intérieur. Se projeter dans une
relation pour combler ses manques et ses besoins revient à vouloir à tout
prix une béquille pour marcher. Le chemin vers l’autonomie est un chemin
que je connais bien, et c’est aussi ma responsabilité dans mon métier de
thérapeute. J’ai à cœur d’aider les gens à réaliser leurs objectifs en
intégrant la conviction profonde de l’importance de s’aimer soi-même.
Sinon, l’Univers vous montrera l’importance d’apprendre à vous aimer en
attirant à vous des expériences et des rencontres désagréables, comme des
pervers narcissiques par exemple. C’est pourquoi la méditation pour
apprendre à s’aimer est l’un des piliers fondamentaux pour favoriser les
rencontres amoureuses.
Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement des pervers
narcissiques et leur rôle dans notre vie, voici le lien d’une excellente
conférencière et amie : Anne-Laure LEROUX :
https://www.youtube.com/watch?
v=S95CRz_Mync&feature=youtu.be&fbclid=IwAR0UBPvv5c9Sy_XnFrLaHwIcNjgTH

211
Voici son site si vous désirez connaître les différentes possibilités d’être
aidé : https://www.methode-agape.com/soins-audios?
fbclid=IwAR1zUEvkpb8Q3H9l0rg3T9NPsXoDIrAteVZZo1JiIStRLG34ICxdZW44hL
Histoire : Lors des salons du bien-être, on attend souvent de moi que je
réponde précisément en terme de date et que j’annonce des changements
de vie radicaux. On me demande souvent si une rencontre est prévue. Je
réponds souvent spontanément : « Que faites-vous pour créer cette
rencontre ? Est-ce que vous vous en donnez les moyens ?»
Dans la plupart des cas, ces personnes attendent que le prince charmant
ou la femme idéale vienne sonner à leur porte. « Ce rêve bleu, c’est
merveilleux », mais je n’y crois plus. Et vous ?
Une fois votre tableau de vision construit, il me semble important de créer
les opportunités.
Pour cela, les sites de rencontre sur Internet peuvent être une possibilité.
Mais comme il y a de tout et de n’importe quoi, beaucoup des faux profils
, et passer par une agence de rencontre est aussi un moyen de passer à
l’action. Certaines initiatives sont notables comme celle du site « Pastas
Party » qui propose de partager des repas entre célibataires.
Pastas Party : les avis qui nous ont été remontés :
« On rencontre des personnes qui affichent la même volonté. Le
mot d’ordre est détente sans la pression d’un tête à tête »
« On multiplie les rencontres, pas de perte de temps et
contrairement au speed dating, une Pastas Party représente
toujours l’opportunité de nouvelles connaissances et surtout
d’amitiés, pour sortir entre célib le soir »
« Les référents sont les organisateurs et animent pour vous une
soirée sans être lourds »
(source: https://www.love-intelligence.fr/Internet-avis-sur-Pastas-Party-
com.html)
Cependant, il y a peut-être en vous des résistances mentales. On les
reconnaît par une difficulté à passer à l’action en vous confinant à votre
domicile. Vous vous dites : « Ce n’est pas pour moi ce genre de choses »
ou « Ce n’est plus de mon âge ». Ou encore « Je ne fais pas m’exposer
comme ça, je ne suis pas un produit ! »

212
Je ne peux concevoir la volonté de vivre une histoire d’amour sans passer
à l’action. C’est comme appuyer sur l’accélérateur et le frein en même
temps : on n’avance pas !
Pour cela, je vous conseille de vous faire aider par un(e ) thérapeute qui
vous aidera à libérer vos blocages intérieurs !
Et je vous le souhaite de tout cœur, car vivre une histoire d’amour, si elle
est saine, équilibrée et réciproque, est l’une des plus belles expériences
humaines !
L’inverse est aussi valable. Déployer toute sa volonté et sauter sur toutes
les occasions, toutes les rencontres car l’on est en quête d’amour risque
plutôt de provoquer l’effet inverse ! Je préconise donc l’équilibre et la
modération.
Une fois cette rencontre effectuée, une relation durable peut s’installer et
susciter l’envie de créer le fruit de votre amour.
Concevoir un enfant
En intégrant ce concept dans votre tableau de vision, la notion de temps a
bien sûr son importance. Je suis assez mal placé pour vous partager une
méthode, car j’ai fait le choix de ne pas avoir d’enfant dans cette vie. Je
vous transmets simplement quelques histoires vécues.
Histoire : Une femme désespérée est venue me voir en consultation car elle
n’arrivait pas à voir d’enfants. Elle avait fait trois fausses couches et les
fécondations in vitro ne fonctionnaient pas. Je lui ai transmis un message
de ses guides qui transformèrent cette simple consultation en une prise de
conscience et un flot de larmes coulèrent de ses yeux .
Les guides lui ont expliqués que de par son éducation, elle avait nourri et
intégré la croyance qu’elle ne serait jamais une bonne mère. Elle ne se
sentait pas légitime, était pétrifiée de peur à l’idée que son mari la quitte
s’il ne pouvait pas avoir d’enfants avec elle. Les guides lui ont également
expliqué qu’aucune âme n’avait envie de s’incarner en elle car il y avait
dans son ventre des mémoires liées à ces petits êtres en devenir qui s’était
décrochés mais dont une partie subsistait. Autrement dit, il n’y avait pas
une place neuve, un nid douillet et propre pour accueillir une nouvelle
âme.
Encore une fois, j’insiste sur le rôle des guides. Ils permettent de
prendre conscience de l’impact de nos croyances, de nos émotions et

213
des blocages qui existent sur le plan énergétique. Mais ils ne font pas le
travail à notre place et c’est à cette dame qu’appartient la
responsabilité d’accepter d’être aidé(e) et de guérir.
Ce fut le cas pour Jonathan dont l’histoire s’est transformée de façon
positive.
Histoire : Un jour, lors d’un salon du bien-être , j’ai rencontré un pompier
ouvert à la spiritualité qui souhaitait explorer ses vies antérieures. Cela
fait longtemps qu’il recherchait quelqu’un, et il est tombé sur mon stand
par le plus grand des hasards ! Nous avons sympathisé et les messages
qu’il a reçu lui ont donné envie de faire une séance pour aller explorer ses
vies antérieures. Il a revécu trois vies à travers mon intermédiaire, et nous
avons partagé la même vision, ce qui a renforcé nos liens. Il m’a alors
parlé des difficultés que rencontraient sa femme pour tomber enceinte. Je
lui ai alors expliqué que les blocages rencontrés peuvent être débloqués
grâce à l’hypnose. Je lui ai alors transmis les coordonnées d’une
connaissance qui réalise ce qu’elle appelle : « des bébés hypnos ». Suite
aux séances avec elle, ce pompier m’appela quelques mois plus tard avec
une grande joie et une énorme satisfaction en m’annonçant la bonne
nouvelle : sa femme avait finalement réussi à tomber enceinte au bout de
quatre séances de nettoyage et de guérison intérieure !
Parfois, lorsque le fruit de ce désir pointe le bout de son nez, l’espace
commun n’est pas forcément suffisant pour accueillir une nouvelle âme. Il
convient donc de projeter un déménagement dans le tableau de vision.
Déménager : acheter ou louer ?
La vie est pleine de surprises et de rebondissements. Mais aussi remplie
d’épines qui compliquent dans bien des cas les possibilités de
déménagement. Lorsque vous souhaitez passer par une agence pour
déménager, on vous demande de gagner trois fois le montant du loyer !
Donc d’avoir de solides fiches de paie ainsi qu’un CDI.
Personnellement je ne réponds pas à tous ces critères, mais cela ne m’a pas
empêché de déménager plus d’une dizaine de fois en 35 ans ! Chacun est
libre de se positionner en fonction de ses moyens, des possibilités sur le
marché, mais aussi des souhaits inhérents à un changement de vie.
Avec l’apogée d’Internet, il est devenu facile de se passer d’agences en
contactant directement les propriétaires sur des sites comme ‘’Le bon
coin’’, ‘’De Particulier à Particulier’’, ou encore sur des sites de petites

214
annonces comme ‘’Viva street’’.
Les difficultés pour trouver un logement sont généralement liées à un
problème de confiance. Les propriétaires ont peur des loyers impayés, des
dégradations qui pourraient être commises, de la malveillance de certains
locataires qui dégradent et saccagent ces lieux de vie.
C’est pourquoi, il me semble approprié de mettre l’accent sur l’approche
humaine, de rassurer les propriétaires avec des bilans financiers, avec des
attestations de précédentes locations ainsi que des attestations de la banque
garantissant la sécurité financière et l’absence de découvert. Pour se
protéger des loyers impayés, les propriétaires demandent en plus un garant.
Ma situation d’orphelin a compliqué la plupart de mes demandes locatives,
mais l’aide du ciel a été salvatrice.
Histoire : J’ai vécu avec une femme bipolaire qui m’a trompé à plusieurs
reprises. Elle avait giflé son psychiatre et a été enfermée en hôpital
psychiatrique. Je lui ai pardonné la première fois en acceptant cette
situation inhérente du fait de sa maladie. Mais je n’ai pas accepté la
deuxième fois car la confiance n’était pas reconstruite et surtout qu’elle
n’acceptait pas sa maladie et refusait de prendre son traitement. J’ai donc
dû trouver une solution pour déménager. À l’époque, j’étais en
reconversion professionnelle, car mon métier de guide naturaliste ne
m’avait pas permis de retrouver un emploi stable. J’ai donc suivi une
formation pour devenir responsable de rayon. Lorsque cette crise a surgi,
je ne pouvais pas attendre la fin de ma formation pour déménager. J’ai
annoncé à mes formateurs que je cherchais un travail de toute urgence
pour déménager et avoir des bulletins de salaire. J’ai regardé des
annonces se rapportant à mon ancien métier d’animateur dans des fermes
pédagogiques. Je suis tombé sur une annonce qui avait été mise en ligne il
y à moins d’une heure ! J’ai appelé sur le champ et j’ai été reçu le premier
pour un entretien d’embauche. Le contact s’est bien passé et j’ai obtenu le
poste en CDD, à l’aide d’un contrat aidé ! Il ne restait plus qu’à trouver
un appartement. À Pignans, petit village du Var, il y avait peu de
disponibilités. La seule offre qui m’intéressait proposait un studio en
duplex avec mezzanine et petite terrasse à seulement deux minutes à pied
de la ferme pédagogique ! Nous avons été très nombreux à le visiter et le
propriétaire semblait préférer des salariés en CDI. J’ai alors demandé à
un ami proche de ma mère, mon tonton de cœur, de se porter garant. Il a
accepté volontiers, mais m’a prévenu que sa situation financière n’était

215
pas au top. Mon tonton de cœur habite à Meteren, et il se trouve que
c’était précisément l’endroit même où avait grandi le propriétaire ! Cette
heureuse coïncidence a fait pencher la balance en ma faveur et j’ai pu
louer cet appartement, grâce à cette aide du ciel !
Mon conseil reste le même tout au long de ce manuel. Pour avoir des
résultats, il faut faire les démarches et passer à l’action ! Ensuite, laissez-
vous guider pour le meilleur et le plus juste !
C’est aussi le cas lorsque vous désirez acheter un appartement ou une
maison.
Trouver une maison est un engagement risqué, difficile, mais au combien
satisfaisant quand on a trouvé ce qui nous correspond ! Comme expliqué
en début de ce chapitre, il est important d’être au clair avec soi-même
notamment concernant les critères. Plus on a une idée précise de ce que
l’on veut, de ce que l’on espère, et des concessions à réaliser, et plus le tri
dans les annonces s’effectue facilement.
Histoire : Avec ma compagne, suite à des refus d’agences de nous louer,
nous avons pris la décision de chercher la maison de nos rêves ! Tant qu’à
faire la demande à l’Univers, autant que ce soit celle qui corresponde le
plus à nos souhaits du cœur ! Nous avons donc défini les critères, très
particuliers en regard de nos situations professionnelles respectives.
Sophie est hypnothérapeute. Installée depuis de nombreuses années, elle
reçoit une clientèle dans un cabinet professionnel. De mon côté, je reçois
une patientèle moins fréquemment, car je forme à distance à travers tout le
territoire national. De temps en temps, suite à quelques salons du bien-
être, je reçois mes patients en présentiel.
Nous louions un cabinet en plein centre de Brive et souhaitions donc
réunir notre logement et notre lieu de travail sur un même terrain mais en
deux parties distinctes. C’était un critère non négociable, car j’avais
essayé de négocier avec ma compagne, mais pour elle c’était exactement
ce dont elle avait besoin et ainsi qu’elle se projetait dans l’avenir.
Nous nous sommes donc abonnés à des alertes immobilières sur Internet et
nous avons reçu tous les matins des offres que nous consultions avant de
commencer le travail. Nous n’avions pas de coups de cœur, et aucune ne
semblait correspondre à nos critères : notre future maison devait
comprendre une dépendance et un jardin, être au calme et pas très loin de
Brive.

216
Nous avons donc créé un tableau de vision qui vous fera certainement
sourire :

Il semble que je sois plus doué pour écrire que pour dessiner ! Aucun
problème, l’Univers se fiche bien de la qualité du dessin, même s’il semble
être réalisé par un enfant de 10 ans !
C’est un parfait exemple pour illustrer que ce qui compte, c’est l’intention,
le travail actif et la collaboration avec l’équipe céleste !
Au cours d’un repas en terrasse, Sophie s’est sentie attirée par le secteur
d’Ussac , sans plus d’informations. Puis, elle est allée faire un soin et elle
a interrogé ses guides qui lui ont annoncé « USSAC ». Elle suivait depuis
un an des cours de Zumba sur la commune d’Ussac. De plus, sa fille Laly
avait très envie d’habiter à Ussac car c’était le lieu de résidence de sa
meilleure amie !
Nous avons trouvé cette maison un beau matin et ce fut la première que
nous sommes allés visiter. Elle avait tous les critères et nous avons

217
ressenti le coup de cœur tant attendu ! À Ussac , et à seulement 500 mètres
à pied de chez la meilleure amie de Laly ! Bref, toute la famille sautait de
joie !
Le ciel nous a confirmé à travers différents signes qu’elle était faite pour
nous. Par exemple, nous avons signé en agence la veille de nos deux ans
de vie de couple ! Et pour la demande de prêt, nous avons aussi reçu des
signes du ciel. Par exemple, lorsque la courtière m’a demandé ma date de
naissance, elle m’a annoncée que j’étais né le même jour que son fils.
Mais bon, elle peut dire ça tout le monde ! De plus, nous avions été mis
sur la voie de cette agence alors qu’une amie de Sophie y travaillait, sans
que nous fassions ce lien dans un premier temps. En sortant de ce rendez-
vous, nous sommes tombés sur des plaques d’immatriculation comprenant
les chiffres 444 et 777, ainsi qu’une succession d’heures doubles venant
confirmer dans la matière le succès de ce projet de vie ! C’est pourquoi les
signes dans la matière nous confirment généralement que le plan de vie se
déroule parfaitement.
Cet autre témoignage vient également confirmer la collaboration avec
l’équipe céleste :
« Bonjour à tous ! Il est très tôt car je trépigne de vous faire part de ma
surprise. Je suis éberluée, si si, c'est le mot.
La première photo, c'est le dessin d'une maison que j'avais placé dans mon
tableau de vision ce 1er Novembre lors de la formation en IET niveau
avancé (stage de formation aux énergies angéliques). Certains détails
m'ont frappé : maison surélevée, terrasse surplombée par des 'bâtons'.
Mon rationnel me disait « ça ne sert à rien ces bâtons, c'est bête. Pourquoi
tu fais une fixette là-dessus ? »

La deuxième image, c'est mon compagnon qui est OK pour mettre cette
maison dans notre tableau de vision commun mais qui y ajoute un potager.

218
D'accord !

La troisième photo, c'est la maison dans laquelle nous déménageons dans


moins d'un mois !

Je suis époustouflée par la vitesse des réponses des anges ! (et un peu
déstabilisée aussi).
Un mois et 9 jours après ma demande et environs 2 ou 3 filets du cœur,
tout est officiellement bouclé ! (Note : le filet du cœur est une technique
énergétique pour placer des colonnes d’énergie alimentées par l’énergie
des anges).
Dois-je ajouter que nous n’avions pas l'intention de déménager (nous
pensions que ce serait dans quelques années) et que nous avons donc visité

219
uniquement cette maison-ci, mon compagnon étant tombé sur l'annonce
par hasard sur Facebook et que parmi les 3 couples intéressés, c'est nous
qui avons été choisis. Ah oui, au fait, nous aurons effectivement un potager
et un poulailler en prime !
J'ai comme l'impression que l'Univers a déposé la maison à nos pieds et
qu'il nous a suffi de nous baisser (c'est une image, en réalité la maison est
plus grande que nous ?? ).
Bref, merci les anges, les techniques de l'IET et ses enseignants. Merci ! »
Ce témoignage est un parfait exemple du fonctionnement de la loi
d’attraction ! Et de l’alliance du ciel et des synchronicités lorsqu’un projet
doit se manifester !
Changer de voie professionnelle
À l’époque de nos grands-parents il était difficile de changer de métier, de
voie , mais il était plus facile de trouver du travail en se rendant
directement dans une entreprise !
Or , nous vivons actuellement une véritable révolution tant les codes de la
société ont évolués ! Nous pouvons désormais postuler en ligne et à
distance pour trouver le job de ses rêves ! Lorsque je rêvais de voyager et
de travailler en même temps , j’avais postulé sur www.clubteli.com et
j’étais tombé sur une offre de barman aux Bermudes !
Suite à un désir de l’âme, à un épuisement professionnel ou à un
licenciement économique, les changements de voie professionnelle
peuvent être explorés facilement, à partir du moment où l’on est motivé et
bien dans sa peau !
Et j’en connais un rayon car malgré un faible bagage d’études, j’ai
pourtant effectué une dizaine de boulots différents avant de créer ma
propre entreprise de formations et de soins.
Je constate souvent lors des formations une attirance pour le métier de
thérapeute. L’idée a donc grandit en moi d’écrire un manuel intitulé « De
la pratique du Reiki au métier de thérapeute » afin d’aider au mieux toutes
ces personnes. Et vous, dans quoi vous projetez-vous ?
Il est important de savoir où l’on en est afin de pouvoir faire le pas pour se
reconvertir. Des organismes comme Pôle Emploi proposent des bilans de
compétences gratuits et des propositions de formation avec l’AFPA. Ce
sont des démarches importantes !

220
Pour se reconvertir et surtout réussir à aligner ses projets, il est essentiel de
se renseigner sur les différentes possibilités et compétences exigées.
Prenez le temps d’affiner votre projet avant de l’épingler sur votre tableau
de vision.
Création du tableau de vision
Pour créer un tableau de vision, c’est simple :
Construisez le tableau avec tout le contenu de vos projets de vie.
-Réunissez toutes les images et tous les textes qui vous inspirent.
-Choisissez un support adapté, par exemple des feuilles blanches A4 ou A3
côte à côte, un cadre en bois , une toile …
-Collez les images et écrivez les textes. N’hésitez pas à les personnaliser
en ajoutant de la couleur ou de petits dessins. Le but est de vous donner
envie de le regarder tous les jours.
- Fixez-le bien en évidence (je l’ai mis sur le miroir de ma salle de bain !)
Si vous avez besoin d’aide et de plus de conseils, voici un lien qui
explique comment créer un tableau de vision :
https://lesnouveauxtravailleurs.fr/comment-creer-tableau-visualisation/
Celui-ci est également très complémentaire :
https://laurieaudibert.com/creer-tableau-de-visualisation/.
Prenez le temps de construire votre tableau de vision avant de passer à la
suite.
Enfin, chaque tableau de vision est unique et personnel, et correspond à un
moment bien particulier de votre vie. Je fais partie des personnes
convaincues que si un projet nous est destiné, l’Univers saura le mettre sur
notre route. Cependant, l’Univers attend de nous une implication, une
détermination et une Foi concrète.
Méditation active afin de matérialiser ses souhaits
Pour matérialiser ses souhaits, il est essentiel de s’impliquer de tout son
cœur et de tout son être.
C’est pourquoi, le réservoir rempli lors du premier chapitre et tout au long
des différentes expériences proposées vous sera être utile lors de cette
dernière puissante méditation.

221
La loi d’attraction fonctionne puissamment grâce à l’émotion ressentie, à
la visualisation du projet et à la gratitude exprimée par le cœur.
La science nous le confirme comme le prouve cet article :
« Une nouvelle recherche choque les scientifiques : l'émotion humaine
façonne physiquement la réalité
Trois différentes études, réalisées par des équipes de scientifiques
distinctes, ont prouvé quelque chose de vraiment extraordinaire.
Lorsqu’une recherche supplémentaire a mis en relation ces trois
découvertes, quelque chose de choquant a été réalisé, quelque chose qui se
cache à la vue.
L'émotion humaine façonne littéralement le monde qui nous entoure. Pas
seulement notre perception du monde, mais la réalité elle-même.
Dans la première expérience, de l'ADN humain, isolé dans un récipient
scellé, a été placé à proximité d'un sujet de test. Les scientifiques ont
donné au donneur un stimulus émotionnel et, ce qui est assez fascinant, les
émotions du donneur ont affecté l’ADN placé dans la pièce voisine.
En présence d'émotions négatives, l'ADN s'est resserré. En présence
d'émotions positives, les bobines de l'ADN se sont relâchées.
Les scientifiques ont conclu que « l’émotion humaine produit des effets qui
défient les lois de la physique conventionnelle ».
Dans la deuxième expérience, similaire mais non apparentée, différents
groupes de scientifiques ont extrait des leucocytes (globules blancs) de
donneurs et les ont placés dans des chambres afin de pouvoir mesurer les
modifications électriques.
Lors de cette expérience, le donneur a été placé dans une pièce et soumis à
une « stimulation émotionnelle » consistant au visionnage de clips vidéo,
générant chez lui différentes émotions.
L'ADN a été placé dans une pièce différente du même bâtiment. Le
donneur et son ADN ont été surveillés et, lorsque le donneur présentait un
pic ou un creux émotionnel (mesurés par des réponses électriques), l'ADN
présentait exactement au même moment des RÉACTIONS absolument
IDENTIQUES.
Il n'y avait pas de décalage, pas de temps de transmission. Les pics et les
creux de l'ADN correspondaient exactement aux pics et aux creux du

222
donneur dans le temps.
Les scientifiques ont voulu voir jusqu’à quelle distance ils pouvaient
séparer le donneur de son ADN tout en obtenant ce même effet. Ils ont
arrêté les tests après avoir séparé l'ADN et le donneur de 50 miles, avec
une fois de plus l’obtention un résultat identique. Aucun temps de latence ;
aucun délai de transmission.
L'ADN et le donneur ont obtenu les mêmes réponses dans le temps. La
conclusion fut que le donneur et son ADN pouvaient communiquer au-delà
de l'espace et du temps.
La troisième expérience a prouvé quelque chose de particulièrement
troublant.
Des scientifiques ont observé l'effet de l'ADN sur notre monde physique.
Les photons de lumière, qui composent le monde qui nous entoure, ont été
observés dans le vide. Leurs emplacements naturels étaient complètement
aléatoires. Un ADN humain a ensuite également été inséré dans le vide.
Contre toute attente, les photons n'agissaient plus de manière aléatoire
mais suivaient précisément la géométrie de l'ADN.
Les scientifiques qui étudiaient le comportement des photons ont décrit
leurs façon d’agir « de manière surprenante et contre-intuitive » . Ils ont
poursuivi en affirmant que "nous sommes obligés d'accepter la possibilité
d'un nouveau champ d'énergie!"
Ils en ont conclu que l'ADN humain façonne littéralement le comportement
des photons lumineux qui composent le monde qui nous entoure !
Ainsi, lorsqu'une nouvelle recherche a été effectuée et que chacune de ces
trois affirmations scientifiques furent mises en relation, les scientifiques
ont été choqués.
Ils ont en effet pris conscience avec stupeur que si nos émotions affectent
notre ADN et que notre ADN façonne le monde qui nous entoure, nos
émotions sont donc capables de modifier physiquement le monde qui nous
entoure.
Et pas seulement ! Cela signifierait également que nous sommes connectés
à notre ADN au-delà de l'espace et du temps.
Nous créons donc notre réalité en la modelant par le biais de nos
sentiments.

223
La science a déjà prouvé quelques jolis faits concernant l’Univers dans
lequel nous vivons. Tout ce que nous avons à faire est de mettre en
relation ces différentes découvertes.
L’UNIVERS RÉAGIT À LA GRATITUDE
Lorsque nous éprouvons de la reconnaissance envers les expériences que
nous avons attirées dans notre vie, l’Univers nous récompense. Peu
importe que nous les ayons jugées positives ou négatives dans le passé.
Cette récompense nous est présentée sous la forme de situations et
d’événements que nous avons besoin de vivre pour apprendre, de mûrir et
de développer dans le monde de la matière en tant qu’êtres humains.
À chaque fois que nous exprimons notre gratitude pour avoir vécu une
expérience particulière, l’Univers perçoit que nous sommes prêts pour la
suite et nous envoie une nouvelle expérience.
En remerciant et en rendant grâce aussi souvent que possible pour ce que
nous avons vécu, nous prenons conscience que la vie nous a fait traverser
des expériences bénéfiques. Ainsi nous apprenons à apprécier et à
accepter ce que la vie a à nous offrir, et c’est en fait ce que nous avons
nous-même créé.
En exprimant notre gratitude pour ce que nous avons attiré, nous
attirerons automatiquement encore plus de choses positives dans notre vie.
C’est en entretenant cet esprit de gratitude que nous pourrons demander à
l’Univers de nous apporter des expériences bien précises. Créez des
événements en remerciant l’Univers à l’avance pour le résultat !
Je dois vous avouer que j’ai hélas trop souvent oublié d’exprimer de la
gratitude… J’expérimente la « loi d’attraction » depuis de nombreuses
années, et même encore plus tôt sans savoir ce que c’était vraiment à
l’époque. Ce que je souhaitais (ce dont je rêvais) avec une confiance
absolue dans l’avenir (la clé est là) pour que cela se réalise, finissait tôt
ou tard par arriver. Donc, lorsque j’ai commencé à étudier la loi
d’attraction il y a une dizaine d’années, j’ai constaté que j’avais déjà
expérimenté le sujet sans le savoir.
Avec le recul, je constate que lorsque l’Univers me répondait positivement,
souvent cet « apport » se tarissait rapidement. Et je ne comprenais pas
vraiment pourquoi. C’est comme si l’Univers me « livrait » un échantillon
et pas la suite. La réponse est dans la gratitude, comme je l’explique dans

224
cet article. Cette gratitude doit correspondre à un émerveillement sincère
et permanent pour ce que l’Univers nous apporte. Donc soyons attentifs à
ne pas trouver « normal » de recevoir telle ou telle chose ou de vivre tel ou
tel événement, ce qui s’apparente à être blasé, car l’Univers cessera de
nous répondre.
Aujourd’hui, avec le temps qui se comprime de plus en plus, beaucoup de
choses changent, et vont changer. La loi d’attraction fonctionne toujours,
elle est même beaucoup plus réactive, mais votre demande doit être en
accord avec l’Univers. Je développerai ce sujet dans un autre article donc
en résumé, faire une demande à l’Univers pour quelque chose qui ne «
vibre » pas avec ce que nous devons vivre n’est plus possible. Cela
s’appliquera de plus en plus fortement à tous les aspects de notre vie. Nos
projets devrons être en accord avec l’Univers (ce qui englobe tous les
aspects de la vie, de l’humain, de la matière et de l’environnement), sinon
ils seront voués à l’échec.
Ce qui est formidable, c’est qu’en exprimant de la gratitude nous créons
aussi de la joie en nous. Un bonheur accompagné d’une satisfaction
entraîne une augmentation positive de la vibration de tout notre être. » par
Philippe (Source: https://www.vivresanslimites.org/)
C’est pourquoi cette dernière méditation commencera par le rappel des
expériences réussies tout au long des chapitres.
Commencez par écrire ci-dessous les expériences qui vous ont le plus
marqué et lors desquelles vous avez ressenti une joie sincère et un
véritable plaisir d’être exaucé !
Chapitre 1 :
Les cartes d’animaux et de symboles.
Quelles surprises vous ont particulièrement marquées ?
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------
Chapitre 3 :
Les cœurs, les plumes, les défis pour prendre confiance en vos guides.

225
------------------------------------------------------------------------------------------
---
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------
------------------------------------------------------------------------------------------
----
Chapitre 4 :
Les signes et les coïncidences, les expériences originales telles que les
heures miroirs , les plaques d’immatriculation , les places de parking , les
tables de restaurant , les voyages…
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
----------------
------------------------------------------------------------------------------------------
---
Chapitre 5 : Réponses à vos interrogations par le biais de chansons.
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------
---------------
------------------------------------------------------------------------------------------
----

Vous pouvez à présent écouter la méditation finale pour associer vos


expériences réussies avec le baromètre du niveau de confiance.
Comment vous sentez-vous après cette méditation ? Empli d’optimisme,
de Foi et de confiance j’espère ?!
Il ne reste plus qu’à afficher votre tableau de vision dans un endroit bien
en vue afin de vous remémorer cette émotion de satisfaction ! Et surtout,

226
n’hésitez pas à refaire cette méditation à chaque fois que vous en
ressentirez le besoin !
Tout au long de ce manuel, j’ai tenté de partager une approche réaliste et
subtile du fonctionnement de la loi d’attraction, tout en restant en
cohérence avec notre plan d’âme.
Cependant, l’Univers nous demande un travail intérieur. Cela concerne le
développement de ses qualités, notamment par le travail des anges, mais
aussi par un travail sur le mental et l’émotionnel afin de déployer les
énergies indispensables dans la matière !
Nous sommes tous confrontés à des peurs, des résistances, mais aussi à
l’un des plus gros obstacles au chemin vers la confiance en soi : la
procrastination.
Cela consiste à reporter tout le temps, à se trouver des excuses pour ne pas
agir, ou à ne pas passer à l’action pour diverses mauvaises raisons. Allez-
vous laisser votre mental et le petit saboteur vous paralyser ?
Pour cela, j’espère que l’ensemble des outils proposés dans ce manuel
vous permettra d’apprendre à reconnaître et à identifier les différents freins
et résistances qui entravent votre chemin vers la Confiance. Je souhaite
que ces conseils servent à vous donner les moyens de réaliser vos projets
de vie dans tous les domaines. Et je rajouterai, si cela est le meilleur et le
plus juste pour le chemin de votre âme !
C’est pourquoi un équilibre est à trouver, par recherche, par exploration et
surtout pas expérimentation. On peut résumer ce chemin à l’aide de ce
schéma représentant le chemin intérieur à parcourir . ( source
www.jedeviensmeilleur.fr)

227
CONCLUSION
On entend souvent dire que l’on sera heureux lorsque nos projets seront
réalisés. Et une fois qu’on les obtient, on se met en quête d’autres projets,
d’autres conquêtes, de façon frénétique et déraisonnable.
Est-ce la voie de la Sagesse ? De l’épanouissement ? De l’écologie pour la
planète ?
C’est notre philosophie de vie qui alimente notre façon de vivre et de

228
consommer.
Par conséquent je ne vous souhaite pas forcément de réaliser tous vos
projets sans discernement, lucidité et équilibre. Ce souhait peut vous
surprendre malgré toute la bienveillance de ce manuel.
Voici mon raisonnement : Puisque nous sommes des êtres spirituels venu
vivre une expérience matérielle, alors la matière est temporaire est
éducationnelle.
Que reste-il alors ?
Le chemin intérieur ! C’est le chemin qui est le plus important. Associé à
une philosophie. Car nous recherchons tous le bonheur à travers des
réalisations matérielles, mais est-ce vraiment le bon moyen ?
Le bonheur est, selon certaines philosophies, un état d’être, une succession
de moments de joie. Difficile à atteindre dans notre société qui nous vend
du rêve et alimente notre quête du « toujours plus ».
Le bonheur pourrait-il résider à la fois dans le chemin et la destination
?
C’est ma philosophie de vie. Prendre le temps de savourer chaque étape et
chaque pas après l’autre. C’est notre responsabilité et notre défi sur terre !
Et si cela ne fonctionne pas pour certains objectifs de vie, le chemin
parcouru en termes de qualités est acquis dans les mémoires de notre âme.
Par conséquent, déployer son potentiel en faisant preuve de courage, de
persévérance mais aussi de patience permet d’acquérir un état d’être
source de maturité pour notre âme.
La plupart du temps, nous raisonnons de façon linéaire. C’est-à-dire que
nous pensons aux résultats dans la matière, tant en termes de possessions
comme le fait d’avoir une maison qu’en termes de changements
professionnels. Nous sommes venus sur terre pour nous confronter à des
expériences et pour développer notre être intérieur.
Je vous partage à présent une dernière histoire, l’une de mes plus grandes
leçons de vie mais aussi l’une des plus difficiles. C’est toutefois celle qui
m’a montré que la plus puissante des énergies de l’Univers est bien
l’Amour et que ce n’est pas qu’une théorie !
Je vous ai parlé de ma tante maléfique, seul survivante de ma famille, et
celle qui m’a le plus « pourri » ma vie. Et en même temps c’est l’une de

229
mes plus grandes enseignantes ! Lorsque nous avons vendu la maison
familiale, après un long procès qui a duré six années et où j’ai dû la traîner
en justice pour obtenir gain de cause, elle a bloqué l’argent chez le notaire.
Elle a refusé, par méchanceté vraisemblablement, de signer les papiers de
division pour liquider la succession. J’ai déployé toutes les possibilités, en
faisant intervenir mon avocat, en faisant aussi appeler ma compagne pour
qu’elle lui fasse entendre raison. J’ai prié le ciel d’exaucer mes souhaits.
Jusqu’au jour où j’ai trouvé un appartement et il a alors absolument fallu
que la situation se débloque sous peine de devoir abandonner ce projet.
J’ai suivi un stage avec mes enseignants Reiki et formateurs en IET. Par le
travail avec les anges, j’ai placé l’intention de transmuter les énergies de
rancœur et de colère que je nourrissais depuis des années. J’avais toutes les
raisons du monde d’en vouloir à mort à cette tante qui m’avait fait vivre un
véritable enfer. Après un travail intérieur, je lui ai ouvert mon cœur en lui
pardonnant. Je lui ai pardonné avec sincérité en comprenant qu’elle aussi
souffrait et que j’étais pour elle également, le seul survivant de la famille.
C’était donc sa manière à elle de me maintenir sous son emprise et de
garder un lien avec moi, aussi toxique soit-il. J’ai alors prié et contacté son
âme, et je lui ai demandé pardon pour tout le mal que je lui avais fait
durant toutes ces années. Quelques jours après le stage, le miracle tant
attendu s’est produit : ma tante a accepté de signer le fameux papier de
division autorisant la liquidation par le versement des fonds. Dans
l’euphorie de cette bonne nouvelle, je l’ai même appelé de vive voix et j’ai
l’ai remerciée du fond de mon cœur. Était-ce un miracle ? La conséquence
de mon travail intérieur ? Sûrement un peu des deux !
Le chemin vers l’Amour véritable est la raison de notre présence sur Terre.
On l’entend souvent lors de diverses conférences, dans les religions et les
messages des nombreux êtres célestes. Mais cela reste théorique, jusqu’au
jour où l’on apprend par l’expérience à se mettre au service du Divin en
utilisant cette énergie d’Amour dans toutes les parcelles de nos projets ! Et
pas seulement pour soi et ses proches mais aussi pour l’Amour de notre
chère planète Terre !
Ma conclusion incitera donc chaque personne, chaque être humain, à
comprendre que , si nos projets sont bloqués, si nous rencontrons des
obstacles, trouver des solutions dans la matière est une approche réaliste et
logique. Mais vouloir à tout prix des résultats sans prendre de recul sur le
sens des épreuves et des expériences, c’est mettre en avant le matérialisme

230
de la vie au détriment de la véritable spiritualité.
Comment trouver cet équilibre ?
L’article de Gwen CLAPPE vous aidera sûrement à comprendre que
prendre confiance en Soi passe inévitablement par le chemin vers la Foi !
J’aime beaucoup cet homme qui incarne pleinement ses valeurs spirituelles
par la pratique ! Il m’inspire beaucoup et il fait partie des enseignants
spirituels modernes qui accueillent leur ego et prônent la vulnérabilité de
l’être humain. Je vous partage son point de vue avec l’aimable autorisation
d’ Aude BONGI, une thérapeute au grand cœur qui écrit et édite une revue
intitulée « La voie des Anges » : www.lavoiedesanges.ch
« Gwen Clappe est un jeune thérapeute dynamique et positif qui pratique
et enseigne la santé holistique. Formé par de grands thérapeutes,
guérisseurs et chamanes, il a su réconcilier en lui une éducation
occidentale valorisant l’intellect, le mental et la logique avec ses origines
malgaches dont les valeurs sont ancestrales, traditionnelles et sauvages à
la fois.
Dans cette interview exclusive, il nous parle de son rapport à la confiance
et à la foi avec humour et bienveillance. Il nous partage de manière
authentique ses propres expérimentations et comment, au quotidien, il
s'applique à vivre pleinement avec joie et simplicité.
Bonjour Gwen, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots et nous
raconter comment tu es « tombé » dans la marmite de la spiritualité ?
Je suis holothérapeute et pour moi, le fait d’aider les gens est déjà une
thérapie en soi. Être thérapeute, ce n’est pas un métier, c’est un état
d’être. Je suis « tombé là-dedans » avec la plus grande simplicité du
monde… Un beau jour, j’ai simplement réalisé que ce que j’étais, depuis
l’enfance, ça avait un nom, c’était un métier que l’on nomme « thérapeute
».
Il y a un moment dans ma vie où j’ai fait un burn-out et j’ai beaucoup
souffert, alors je me suis voué aux autres. Finalement, mon credo est
devenu quelque chose de simple : empêcher les gens de vivre ce que j’ai
vécu (sourire). Selon moi, c’est le sens profond du burn-out ou de la
dépression : une phase de chrysalide. Ce n’est pas quelque chose de
négatif en soi, mais simplement un message de la vie qui t’invite à
t’arrêter, à la savourer. Ce n’est pas du temps perdu, bien au contraire.
C’est comme si la vie te disait : « Arrête-toi, transforme-toi, deviens un

231
papillon et envole-toi ! »
Est-ce que tu peux nous dire ce que signifie la confiance pour toi ?
Pour moi, la confiance, c’est la foi. La foi que quoi qu’il arrive, notre vie
est destinée à faire quelque chose de grand. On n’a rien à prouver à
personne, on fait naturellement ce que l'on a à faire et on sait que les
portes vont s’ouvrir.
Quand j’enseigne à propos des lois d’attraction, de manifestation ou de
création, j’aime imager cela de cette manière : le monde est à l’image de
soi, alors si on fait de notre cœur un jardin, l’abondance va se manifester,
si on fait de notre cœur une guerre, le monde va nous le refléter aussi.
Selon moi, avoir la foi, c’est réaliser que nous sommes tellement co-
créateurs avec l’Univers, qu’il n’y a rien à lui demander comme à une
entité supérieure. Simplement de faire Un avec le monde. Avoir confiance,
c’est bien au-delà de se valoriser, c’est quand on ne se pose même plus la
question, car on sait que la vie veut le meilleur pour nous.
J’aime parler de déconditionnement. Je me reconnais beaucoup dans les
enseignements de Krishnamurti, non pas parce que j’ai modelé mon
enseignement sur le sien, mais parce que quand je l’ai lu pour la première
fois, j’ai été surpris de découvrir quelqu’un qui pensait comme moi. Pour
moi, le déconditionnement, consiste à oublier tes blessures, tes parents, tes
frères et sœurs, l’école, la société et retrouver ton état originel. Et c’est
dans cet état originel qu’on réalise que nous sommes des êtres grandioses
et sublimes. J’aime la citation de Marianne Williamson qui dit que notre
plus grande peur est notre propre lumière. L’une des plus grandes
barrières de notre société actuelle est l’humilité. C’est une manière de dire
aux gens : « Ne vous aimez pas trop ! » (rires). Quand quelqu’un va mal,
on va lui recommander de s’aimer, mais quand une personne s’aime
vraiment, on trouve qu’elle se la raconte ! (rires). Si je dis que je suis
merveilleux, est-ce mon ego ou mon âme qui parle ? Et bien, c’est mon
Unité. Cela nourrit toutes les parties de mon être.
Justement, on parle beaucoup de l’ego. Peux-tu nous dire comment tu
l’appréhendes ?
L’ego est un allié. On s’incarne avec notre âme qui se projette sur Terre,
on crée un corps de matière, et notre ego est un peu notre système de
sécurité. C’est comme une entité qui veille sur nous, à ce qu’il ne nous
arrive rien. La mission de l’ego est de nous empêcher de souffrir. Donc,

232
son essence est très noble. Tout a un ego, les animaux, les arbres… L’ego,
c’est notre système de survie. Si tu n’as pas d’ego et qu’une voiture te
fonce dessus, et bien… tu n’as pas peur ! (rires). L’ego projette de la peur
et des émotions, il te dit : « Fais attention ». Pour moi, si notre âme et
notre ego sont alliés, on est quelqu’un de vigilant. Alors que si c’est l’ego
qui dirige, on est quelqu’un dans la peur. La fonction de l’ego est
détournée quand on le nourrit trop en lui donnant tout le temps raison.
Par exemple, si l’ego te dit de faire attention à cette personne et que du
coup tu ne lui parles pas, ou de te méfier de cet événement et que tu
l’évites… Tu es prisonnier, tu ne fais plus rien. Je pense que la conscience
n’a qu’un seul but : nous permettre de faire des choix. J’entends mon ego
et je décide en conscience. Quelqu’un qui n’a pas conscience ne fait aucun
choix, parce que c’est son ego qui dirige. Et cela crée des gens méfiants…
En général, l’ego est associé aux gens qui s’aiment, alors que ce n’est pas
la réalité. Dans 90% des cas, les personnes qui ont beaucoup d’ego ne
s’aiment pas et se dévalorisent. Ils n’ont pas confiance en eux, ont peur du
changement et restent dans ce que l’on appelle communément leur zone de
confort. Je ne prends aucun risque, ma vie ressemble à l’autoroute de
l’ennui.
Le travail que je propose sur l’ego est de l’apprivoiser, comme dans le
"Petit Prince". Quand on arrive à calmer son ego, à le rassurer et à lui
dire que la vie n’est pas dangereuse, il devient un véritable allié. On peut
le remercier de veiller sur nous et lui expliquer que l’on prend le risque de
souffrir.
Je parle parfois des vertus de l’ego. L’ego, la peur, les émotions ont un
sens profond. La majorité des gens pensent que c’est un sens mauvais
alors qu’en fait, chaque fois qu’on a une réaction de l’ego, c’est
simplement une alerte qui nous indique une blessure à guérir.
Personnellement, si je me vois être dans l’ego, cela me met moi en joie ! Je
me dis : « Tiens, là je dois avoir quelque chose à soigner, alors je vais
m’occuper de moi » (sourire).
La confiance, c’est aussi allier toutes les parties de soi, y compris celles
que l’on pourrait avoir tendance à rejeter.
Peux-tu nous parler du pouvoir de la vulnérabilité ?
Notre ego nous fait croire qu’avoir des émotions, être dans le ressenti,
c’est être faible. Alors, il pose un voile sur nos sens pour noircir le monde.

233
Ainsi, on croit que si on pleure, cela veut dire qu’on est nul, que si on a
peur, on est faible, que si on est en colère, on est hyper émotionnel… Mais
en fait, quand on arrive à être vulnérable, c’est qu’on assume totalement
qui l’on est. Et on réalise qu’avouer sa timidité à quelqu’un, cela ne
signifie aucunement lui donner un pouvoir sur nous.
Cet ego, il nous fait croire que chaque situation émotionnelle et sensorielle
va nous conduire à une situation de souffrance. En réalité, le pouvoir de la
vulnérabilité, c’est réaliser que lorsque l’on passe outre la prison de l’ego
et qu’on ose être hypersensible et vulnérable, notre monde devient
merveilleux. Je vais vous partager un exemple concret : une fois j’étais à
un festival de chamanisme, où j’étais invité comme enseignant de
spiritualité. Il y avait 500 personnes autour du feu et pour terminer la
présentation, l’organisateur, qui est l'un de mes amis, m’appelle sur la «
scène ». Moi, je n’étais pas du tout préparé, j’étais pieds nus, en short,
torse nu, etc. (rires). Alors, d’abord, j’ai eu peur, c’est ce qu’on appelle la
timidité. Je n’avais qu’une envie : me cacher. Je me lève, j’arrive à moitié
nu (rires), mon ami me passe le micro et là, j’entends mon ego qui me dit :
« Gwen, respire, il ne faut pas que ça se voie que t’es timide, prends ton
temps, parle bien, parce que si tu ne parles pas bien, les gens ne vont pas
t’aimer ! Il faut que tu aies l’air sûr de toi, montre que tu es puissant,
montre comme tu es fort ».
C’est magnifique de voir ainsi l’illusion de l’ego ! Il nous fait un chantage
affectif (sourire). Du coup, je commence à parler dans le micro et j’ai
tellement peur que mon cœur bat à mille à l’heure et mon souffle est
coupé. Mon ego me dit : « Il ne faut pas que tu aies peur, ne montre pas ta
peur ». Et je rentre dans un dialogue intérieur absurde où je réplique à
mon ego : « Tu me dis de pas avoir peur, mais c’est toi qui me fait peur ! »
(rires).
Et alors, je me suis appliqué ce que j’enseigne. J’ai arrêté de parler au
beau milieu d’une phrase avec 500 personnes suspendues à mes lèvres
et… je me suis relié à mon âme. Elle m’a rappelé que ce n’était pas grave,
que tout allait bien et m’a conseillé de m’assumer. Et tandis que mon ego
me répétait de ne surtout pas montrer que j’étais timide, j’ai fait tout
l’inverse. J’ai repris le micro et expliqué aux gens que j’étais extrêmement
timide, que j’avais peur de parler devant eux et que j’avais besoin de
respirer. Puis j’ai continué mon discours.
A la fin, mon ego m’a asséné que j’étais nul d’avoir fait ça et que cela

234
allait détruire ma carrière.
Pourtant, le lendemain, à mon atelier, il y avait une centaine de personnes,
ça ne rentrait même pas dans les places. La moitié des gens venaient me
dire qu’ils étaient là parce qu’ils me connaissaient, d’autres parce que
mon atelier leur parlait et finalement, la moitié des gens est venue me
confier qu’ils étaient venus parce que j’étais la seule personne qui n’avait
pas l’air pro (rires). Ils me disaient n’avoir jamais vu quelqu’un d’aussi
authentique et vulnérable et que c’était la raison pour laquelle ils étaient
là. Quand tu reçois ça, tu réalises à quel point ce que projette ton ego est
faux. Les gens nous aiment davantage quand on est vulnérable. C’est
tellement beau la compassion, l’empathie, l’hypersensibilité…
Voilà, selon moi, le pouvoir de la vulnérabilité. C’est montrer que si on
transcende ce que l’on pense être nos pires défauts et souffrances, on en
fait nos plus grandes forces et qualités.
Quand on est hypersensible, on a tendance à beaucoup se remettre en
question. Quelle est la part entre la saine remise en question et la
confiance en sa propre vérité ?
Il y a un subtil mélange entre se satisfaire de ce que l’on a déjà et
ambitionner des choses plus grandes. Si on ne sait pas être heureux de
peu, on ne sera jamais heureux. On sera toujours frustré et on voudra
toujours plus. Et si on est trop ambitieux, ça crée la même chose.
L’équilibre des deux consiste à être capable de se dire, je n’ai que 100.-
dans mon portefeuille, c’est génial ! (rires). Et ça n’empêche pas que je
puisse remplir mon portefeuille. C’est beau de se dire que le monde est
merveilleux tel qu’il est, mais cela n’empêche pas de vouloir le rendre
encore meilleur. Pour moi, c’est ça la subtilité... Comprendre que le rôle
de chaque individu est indispensable au bien-être de cet équilibre. Et quoi
qu’on fasse, on est à sa juste place au juste moment. Tout est toujours
juste.
Quand, dans la vie, on saisit qu’on a une responsabilité, non seulement
individuelle mais aussi collective, tout change. Personnellement, cela
m’est venu très tôt, dans l’enfance, quand j’étais à Madagascar. Je suis
métisse et à chaque fois, nous les métisses, il fallait qu’on donne tout à nos
cousins. Il fallait finir notre assiette car on devait penser aux pauvres. On
a grandi avec l’idée que quoi qu’on ait, on devait le donner à notre famille
de Madagascar. Du coup, ça a créé deux choses : premièrement, je voyais
l’injustice du monde… Mon cousin était comme moi, on avait le même

235
sang, mais moi j’étais né riche et lui pauvre… Et puis, cela m’a aussi
amené à voir l’argent comme quelque chose de mal, car il produisait cette
séparation. Je n’aurais jamais le droit de bénéficier de l’argent car il
devait servir aux autres.
Du coup, quand j’ai grandi et guéri, j’ai passé par une phase où j’ai dû
m’autoriser à dépenser bêtement pour intégrer que j’avais aussi le droit
de me faire plaisir. C’est une métaphore, cette relation à l’argent. Elle
permet de voir que la vie est un jeu et qu’on peut jouer avec les énergies.
Quand tu joues avec les énergies, tu crées de la vie. Quand tu figes les
énergies, tu crées de la mort. C’est ce qui rend les gens dogmatiques. Tout
à l’heure, tu as parlé de vérité. Je n’utilise jamais ce mot. Tout simplement
parce que je ne crois pas en LA vérité. Quand on me dit : « Chacun sa
vérité », je réponds : « Sauf la mienne ! Donc il y en a 7 milliards, moins
une ! » (rires).
Vraiment, je n’ai aucune vérité, ni à recevoir ni à donner. La vérité, c’est
une pensée figée dans le mental. Et ce qu’on appelle le détachement
consiste justement à laisser circuler les choses. Aucune pensée ne
m’appartient et je ne me laisse posséder par aucune pensée. Je laisse la
vie couler. J’aime utiliser l’image de l’eau pour décrire cet aspect. La vie
et les énergies, c’est comme de l’eau. Si elle circule, cela crée plein de vie
partout. Si elle s’arrête, ça stagne, ça crée de la pourriture, des virus et…
la mort. La vérité, moi ça me fait peur. Des milliards de gens se sont
entretués parce qu’ils croyaient détenir LA vérité. Ça me rappelle un
débat que j’ai eu une fois avec un ami. Je publie beaucoup sur les réseaux
sociaux, et j’ai de nombreux amis enseignants, guérisseurs, thérapeutes...
J’avais publié un texte dans cet esprit, disant que LA vérité n’existait pas.
Cet ami me répond : « La vérité, c’est l’Amour ». Alors, je fais exprès de
lui dire simplement : « Non ». Je savais que ça allait le faire partir au
quart de tour (rires). Il surenchérit : « Mais si, il n’y a qu’une seule vraie
valeur sur Terre, c’est l’Amour. Tout ce qui compte, c’est l’Amour ».
Alors, je lui ai répondu : « Est-ce que tu es dans l’Amour, là maintenant,
quand tu m’imposes ta vérité » ? (rires). Être dans l’Amour, c’est
embrasser le Tout…
Ne penses-tu pas que nous sommes également freinés par le pouvoir des
mots pour exprimer ces ressentis ?
Tout à fait, les mots sont effectivement extrêmement limitants. Bien que ce
soit mon métier, je dis souvent aux gens que les mots ne servent à rien ; ce

236
qui compte, ce sont les actions. Je peux faire une belle conférence, si le
lendemain je n’incarne pas mes paroles, elles vont à la poubelle
énergétique. Le plus grand enseignement, c’est l’exemplarité. J’illustre
souvent cela avec l’écologie. Par exemple, si quelqu’un jette un papier par
terre et que tu lui dis : « Monsieur, vous avez jeté un papier par terre, il
faut le mettre à la poubelle », il va se braquer et polluer deux fois plus.
Alors que si tu fais exprès d’aller ramasser son papier sans rien dire et
d’aller le jeter, il risque bien de ne plus agir de même la prochaine fois.
L’action est le plus grand enseignement.
Une fois, je me baladais dans la nature et je ramassais des déchets sur
mon chemin. Avec mon sac poubelle à la main, je passai à côté d’un
groupe de jeunes qui faisaient la fête, écoutaient de la musique et buvaient
des bières. Ils me virent et l’un d’eux s’approcha pour me demander si
j’habitais dans le coin. Je répondis que non. Il m’interrogea alors pour
savoir si je travaillais là... Non. Et alors, il me questionna : « Pourquoi
ramassez- vous des déchets ? ». À ce moment-là, j’entendis mon ego qui
avait envie d’expliquer, de faire son discours moralisateur. Mais je retins
mon élan et expliquai : « Je fais ça parce que j’aime ça ». Les jeunes sont
restés interloqués et finirent par acquiescer. Puis, alors que je m’éloignai,
l’un d’eux m’interpella : « Excusez-moi Monsieur, avant que vous partiez.
On vous promet qu’on va tout ramasser et que tout sera impeccable à
notre départ. On le fera pour vous. » Alors, je leur ai simplement répondu
: « Ne le faites pas pour moi, faites-le pour vous. Et merci... c’est génial !
». Et je suis reparti avec le sourire.
Peux-tu nous donner ton avis quant à l’éducation des enfants pour leur
donner confiance en eux ?
Tout d’abord, c’est important d’incarner ce que l’on affirme. Et puis, il
faut comprendre qu’on met des formes-pensées consciemment ou
inconsciemment 24h/24 sur tout le monde. Non seulement ce que je fais a
des conséquences sur le mode de pensées de mon fils, mais en plus, ce que
je lui dis imprègne ses cellules. Si je lui répète : « Fais attention à ton
argent; il faut que tu travailles et que tu aies des bonnes notes à l’école,
sinon tu vas rater ta vie ; la vie c’est dur il faut se battre », je lui mets un
programme qui va faire de sa vie un chemin de galère. Alors, en étant
conscient de cela, je ne pousse pas mon fils à avoir de bonnes notes. Je lui
montre au contraire à quel point je m’en fous complètement du système !
Est-ce que ton fils est dans une école normale ?

237
Oui, mais je lui ai appris que la vie est faite de jeux de rôles et que quand
il va à l’école, il faut qu’il joue ce rôle. Que pour ses parents, il faut qu’il
joue le rôle de rentrer fièrement en disant : « J’ai eu une bonne note » et
que nous, notre rôle, c’est de l’engueuler s’il en a une mauvaise (rires).
En même temps, je ne sais pas lui mentir. Donc parfois, il fait une bêtise à
l’école ou il a une mauvaise note et je lui dis : « Écoute, je t’engueule
parce que c’est mon rôle sociétal mais au fond je n’en ai rien à faire,
parce que je sais que tu vas réussir ta vie ! ». Ainsi, je lui mets des formes-
pensées du style : « La vie est facile ; tout va bien ; rien n’est grave ; tu es
un génie ; tu vas faire de grandes choses », etc. Pour moi, c’est ça la base
de l’éducation. Ce n’est pas ce qu’on met dans le crâne des enfants, mais
plutôt les valeurs qu’on leur inculque. Dans la spiritualité ou la santé, tout
le monde connaît le pouvoir de l’eau, ainsi que l’influence des pensées
positives et créatrices. J’entends beaucoup de gens dans mon
environnement qui me parlent de l’expérience des bocaux de riz sur
lesquels on envoie des pensées d’amour ou de haine. Et moi, j’adore leur
dire : « Tu fais cette expérience avec du riz, mais est-ce que tu te rends
compte que tu fais exactement la même expérience 24h/24 avec tes enfants
? » (sourire).
Est-ce que, pour toi, vivre dans la foi et la confiance, c’est vivre dans la
joie 24h/24 ?
Bien sûr que non ! Il m’arrive des galères dans la vie de tous les jours,
comme tout le monde. Et la foi, c’est aussi ça. Le but du jeu n’est pas
d’être heureux en permanence, mais d’être capable de mieux gérer les
temps faibles. J’ai foi en la vie, mais je sais très bien que si demain, mon
père ou ma mère décèdent, je vais être anéanti. Ma spiritualité sera
d’apprendre à gérer mon deuil de la manière la plus saine possible. Mais
je ne pourrai pas dire : « Tout va bien, je suis heureux pour eux, partez
dans la lumière » (sourire). Cela rejoint la vulnérabilité. Si on n’a jamais
été triste, on ne peut pas savoir ce qu’est la joie. Si on n’a jamais été
malheureux, on ne peut savourer le bonheur. L’illumination, c’est aussi
cela. Quand tu as regardé la vie dans toutes ses horreurs, à un moment
donné, tu n’en as plus envie. Et tu comprends que puisque ton état d’être
est créateur, tu vas mettre toute ton énergie sur les choses les plus belles
qu’il y ait sur Terre. Cela ne signifie pas être dans le déni, mais qu’on
choisit ce sur quoi on focalise notre attention.
Pour moi, on peut résumer les lois d’attraction, de manifestation et de

238
création très simplement : la vie dit toujours : « Oui ! ». Si tu te lèves le
matin en maugréant : « Oh non, il fait moche, je vais passer une mauvaise
journée », la vie acquiesce et va te dire : « Ok alors, je vais te mettre des
problèmes, un petit obstacle, un piège, et tiens, une dispute avec ta femme
aussi… Comme ça tu as raison ! » (rires)
Et de la même manière, la vie te dit : « Oui » si tu te répètes que la vie est
belle, que les gens sont merveilleux et que l’argent est facile à gagner…
Tout ce qu’on est, la vie ne fait que le valider. »
Je vous souhaite donc de très belles expériences et j’espère que ce manuel
vous apportera les connaissances indispensables pour trouver le véritable
chemin vers la foi. Permettez-vous de remettre en question les théories et
concepts de ce manuel. Je vous invite à tester et à intégrer uniquement ce
qui touche la corde de votre cœur ! C’est le chemin de la spiritualité et de
la liberté d’être !
Enfin, j’espère également que les méditations à pratiquer sans modération
seront un bon complément pour vous guider vers le meilleur et le plus
juste !
Je suis à votre service pour toute question, guidance ou formations.
Avec toute ma bienveillance et mon amour.
Clothaire www.guidesspirituels.fr Clothaireg@gmail.com Tél : 06 98 26
59 49

239

Vous aimerez peut-être aussi