Vous êtes sur la page 1sur 25

LA PREVENTION DES INCENDIES :

Les consignes de sécurité


Elles sont en général couplés avec les plans d’évacuation.
Elles sont destinées à informer ou à rappeler ce que chacun
doit faire pour :
Panneaux
de signalisation

• donner l ’alarme

• donner l’alerte

• procéder à l ’évacuation de l ’établissement

• mettre en œuvre les moyens de premiers secours


LA PREVENTION DES INCENDIES :

Les consignes de sécurité

Elles sont de deux types

Les consignes Les consignes


générales particulières
LA PREVENTION DES INCENDIES :

Les consignes générales de sécurité

Sont : • Destinées à l ’ensemble du personnel


• Affichées dans les locaux
Précisent :
• Les procédures d’alarme, d’alerte et
d’évacuation
• Les consignes pour toute personne découvrant
un sinistre, un blessé.
LA PREVENTION DES INCENDIES :

Les consignes particulières de sécurité :


Sont :
• Réservées aux personnels formés et désignés

Précisent : Les missions respectives des intervenants

Equipiers de Première Intervention, Secouristes,


Responsables, guides d’évacuation et serre-files...
LA PREVENTION DES INCENDIES :

Les consignes de sécurité doivent être :


tenues à jours et signées par le responsable de l ’établissement
Etre accompagnées des plans de l ’établissement
pour chacun des niveaux, des secteurs,
sur lesquels apparaissent :
• L ’implantation des moyens de premier
secours de l ’établissement

• Le cheminement à suivre pour


l ’évacuation du bâtiment
LA PREVENTION DES INCENDIES :

Le registre de sécurité incendie


Il doit être tenu à jour dans chaque établissement

Doivent figurer dans ce registre :

- les plans de l’établissement à jour


- les dispositifs et matériels de sécurité
- les procédures, les vérifications
- le personnel formé (incendie, secourisme)
Registre que peut consulter l’inspecteur du travail
LES DISPOSITIFS ET MATERIELS DE
SECURITE:
Ces dispositifs et matériels ont des fonctions
différentes mais sont complémentaires :
• La détection • L’alarme

• L’alerte • L’éclairage de sécurité

• Le désenfumage • L’extinction
Ces dispositifs et matériels, permettent une intervention rapide
et contribuent à la sauvegarde des personnes et des biens
INTERVENTION INCENDIE :

MOYENS D’EXTINCTION :
1- LES EXTINCTEURS PORTATIFS

2- LES EXTINCTEURS MOBILES


INTERVENTION INCENDIE :

MOYENS D’EXTINCTION :
Classes Type de feu Visualisation
A Solides Flammes / braises

B Liquides Flammes

C Gaz Flammes /Torchère

D Métaux Feu d ’artifice/


Bâton magique
F Cuisson Feu des huiles/
Graisses
INTERVENTION INCENDIE :

MOYENS D’EXTINCTION :

Agent extincteur Forme générale Lutte contre

Eau pulvérisée
+ additif A B

Poudre B C
polyvalente
A
(CO2) Dioxyde
de carbone
B
INTERVENTION INCENDIE :
MOYENS D’EXTINCTION :
Les Robinets d'Incendie Armés constituent les moyens de
secours de première et de seconde intervention.
-Ils sont implantés à l'intérieur des bâtiments, le plus près
possible des risques à protéger.
-Le nombre et le choix de leurs emplacements doit être
tels que toute la surface des locaux puisse être atteinte.
-Dans les locaux à risques importants, tout point de la
surface doit pouvoir être atteint par au moins deux jets de
lance. Ils sont utilisés par les E.S.I
QU’EST CE QUE LE TRAVAIL PAR
POINTS CHAUD :
Un Travail par Point Chaud est défini comme toute activité qui utilise
des flammes nues ou génère de la chaleur et/ou des étincelles
capables de provoquer des incendies ou explosions.

Les Travaux par Points Chauds comprennent par exemple : la


soudure, la découpe, le meulage, le brasage tendre, le brasage dur,
les travaux de toiture au chalumeau, etc.

Les Travaux par Points Chauds peuvent aussi inclure les travaux
sur des équipements électriques dans des zones classées par
rapport aux risques d’inflammabilité ou d’explosion. Cette liste n’est
pas exhaustive mais devrait servir à illustrer le type d’activité qui
constitue un Travail par Point Chaud.

Des Permis de Feu doivent être exigés, le


cas échéant, pour toute personne sur le site,
que ce soit un employé ou un entrepreneur.
LE PERMIS DE FEU - POURQUOI? -
QUAND? :
Textes imposants le recours au permis de feu
Articles R. 4511-1 et R. 4512-2 du Code du travail (travaux réalisés
dans un établissement par une entreprise extérieure;
Articles R.4227-1 et suivants, R.4216-1 et suivants et L.4121-1 du
Code du travail (santé et sécurité au travail);
Article R.4512-7 du Code du travail et article 1er, 21 de l’arrêté du 19
mars 1993 fixant la liste des travaux dangereux pour lesquels il est
établi par écrit un plan de prévention;
Arrêtés du 8 décembre 2011 et du 13 octobre 2010 relatifs à des
installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE);
Arrêté du 5 août 2002 «relatif à la prévention des sinistres dans les
entrepôts couverts soumis à autorisation sous la rubrique 1510»;
Arrêté du 25 juin 1980 (règlement de sécurité contre les risques
d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public);
Arrêté du 30 décembre 2011 (règlement de sécurité pour la
construction des immeubles de grande hauteur et leur protection
contre les risques d’incendie et de panique).
LE PERMIS DE FEU - POURQUOI? -
QUAND? :

Le permis de feu :
• Le permis de feu est un document de sécurité OBLIGATOIRE,
établi dans un but de prévention contre les incendies occasionnés
par les travaux par points chauds pendant la durée de ceux-ci,
avec renouvellement journalier.
• La signature des permis de feu
engage les différentes parties
concernées (donneur d’ordre,
entreprise, ouvrier, service
de sécurité) et atteste que
toutes les mesures de sécurité
ont été prises
LE PERMIS DE FEU - POURQUOI? -
QUAND? :

Pourquoi le permis de feu? :


• Le permis de feu est un document OBLIGATOIRE, établi dans un
but de prévention contre les incendies occasionnés par les travaux
par points chauds pendant la durée de ceux-ci, avec
renouvellement journalier.

• Les incendies touchent toutes les branches d’activités. Les travaux


par points chauds représentent 30 % des incendies et peuvent
avoir des conséquences graves notamment sur les plans matériel,
économique, environnemental et humain.
LE PERMIS DE FEU - POURQUOI? -
QUAND? :

Quand mettre en place le permis de feu? :


• A chaque fois que des travaux par points chauds vont être réalisés
dans votre entreprise, soit par une entreprise extérieure, soit par
votre personnel,
• A chaque intervention chez un client si vous êtes amenés à réaliser
de tels travaux dans un environnement constitué de matières
combustibles, que celles-ci fassent partie intégrante du bâtiment
(parquets, rideaux, tentures, etc.), ou qu’elles fassent partie du
contenu du bâtiment (cartons, bois, cuves et/ou bidons de produits
inflammables, aliments et litière pour animaux, etc.) et que ces
matières se trouvent dans le local où vous intervenez ou dans des
locaux contigus (la chaleur peut être véhiculée par des canalisations
métalliques d’un étage ou d’un local à un autre par conduction
thermique).
Dans le cas où l’activité normale de votre entreprise dans ses
propres locaux nécessite au quotidien l’utilisation de travaux par
points chauds, le permis de feu n’est pas appliqué.
LES RESPONSABILITES :

Les responsabilités suivantes doivent être assignées à du personnel


adéquatement formé:

Émetteur du Permis :
• Doit être un responsable de l’entreprise (et non un entrepreneur)
• A la responsabilité de l’exécution de la Procédure de Travail par
Point Chaud
• Délivre le Permis de Feu après une évaluation adéquate des
risques dans la zone de travail prévue
• Inspecte physiquement la zone de travail après la fin du Travail par
Point Chaud pour vérifier qu’elle est sûre et clôt le Permis de Feu

Des Permis de Feu doivent être exigés, le


cas échéant, pour toute personne sur le site,
que ce soit un employé ou un entrepreneur.
LES RESPONSABILITES :

Les responsabilités suivantes doivent être assignées à du personnel


adéquatement formé:

Opérateur du Travail par Point Chaud :


• Est adéquatement formé dans l’utilisation des équipements de
Travail par Point Chaud et aux dangers associés
• Vérifie que les équipements de Travail par Point Chaud sont en
bon état de marche
• Travaille avec l’Émetteur du Permis afin de suivre la Procédure de
Travail par Point Chaud établie
• Limite le Travail par Point Chaud uniquement aux conditions et aux
zones inscrites sur le Permis
• Laisse la zone de Travail par Point Chaud en bon état après la
finalisation du travail
LES RESPONSABILITES :

Les responsabilités suivantes doivent être assignées à du personnel


adéquatement formé:

Surveillant Incendie :
• Surveiller toute projection d’étincelles, initiation de feu couvant, ou
d’autres dangers d’incendie et est prêt à effectuer une intervention
initiale contre le feu
• Dispose d’un extincteur portatif et/ou d’un boyau incendie à
proximité et est adéquatement formé à leur utilisation
• Travaille avec l’Opérateur du Travail par Point Chaud pour
maintenir la sécurité au cours des Travaux par Point Chaud et
après leur fin
• A l’autorité pour demander l’arrêt des travaux si des situations
dangereuses se développent
• Est familier avec les emplacements des alarmes incendie et les
procédures d’urgence en cas d’incendie
LES ETAPES DE LA MISE EN PLACE DU
PERMIS DE FEU (AVANT, PENDANT,
APRES) :
Avant :
Un représentant qualifié du service utilisateur et son homologue de
l’entreprise intervenante doivent :
• Procéder à une reconnaissance complète de l’endroit où seront
exécutés les travaux et de ses abords;
• S’assurer du parfait état des appareils prévus pour une intervention ;
• Eloigner ou protéger tous les matériaux ou matières combustibles ou
inflammables (on recommande un rayon minimal de sécurité de 10 m) ;
• Boucher les ouvertures, interstices et fissures ;
• Disposer, à portée immédiate, des moyens de lutte contre l’incendie
comportant au minimum 1 extincteur CO2 (2 kg) et 1 extincteur à eau
pulvérisée (9 l), ou 2 extincteurs à poudre de 6 kg (dérouler les R.I.A.) ;
• Repérer les téléphones et moyens d’alarme les plus proches ;
• Faire signer les permis de feu par les intervenants habilités
LES ETAPES DE LA MISE EN PLACE DU
PERMIS DE FEU (AVANT, PENDANT,
APRES) :
Pendant :
Les précautions suivantes doivent être prises :
• Sous aucun prétexte, ne quitter les lieux pendant l’intervention ;
• Surveiller les points de chute des projections incandescentes et les
refroidir immédiatement si nécessaire ;
• Veiller à ce que les pièces chauffées ne soient pas une source
d’inflammation ;
• Se tenir toujours prêt à éteindre tout début d’incendie, à alerter ou faire
alerter les secours.
LES ETAPES DE LA MISE EN PLACE DU
PERMIS DE FEU (AVANT, PENDANT,
APRES) :
Après :
Les précautions suivantes doivent être prises :
• Inspecter les lieux de travail, les locaux contigus et tous les lieux
pouvant être concernés par les projections d’étincelles ou les transferts
de chaleur.

• Maintenir une surveillance rigoureuse ou organiser des rondes pendant


au moins deux heures après la cessation du travail.

• Informer la personne habilitée de la fin des travaux.


LES ETAPES DE LA MISE EN PLACE DU
PERMIS DE FEU (AVANT, PENDANT,
APRES) :
En conclusion, la mise en place d’un permis de feu lors de travaux par
points chauds est une mesure de prévention très importante car en plus
de la description du travail à effectuer, il :
• Indique les mesures de prévention mises en place,

• Rappelle les mesures de sécurité à observer avant, pendant et


après le travail,

• Désigne les moyens de protection mis en place contre les


projections,

• Contient les coordonnées des personnes à alerter en cas de


problème.
MISE EN PLACE D’UN PERMIS DE FEU
VIA UNE ETUDE DE CAS:

1-Etablir un permis
de feu et se
conformer aux
prescriptions du
modèle du permis
de feu joint.
2-Se munir
d’extincteurs
3-Placer en
permanence un
surveillant muni
d’ extincteurs
FIN DE LA FORMATION.

- MATONDO MINGUI.
- MERCI BEAUCOUP.
- THANK YOU VERY MUCH
And happy to meet you.
PATRICK LOEMBET

INGENIEUR QHSE

FORMATEUR QHSE, FORMATEUR SST ET


AUDITEUR DES SMQHSE

MANAGER DES SMQHSE

Vous aimerez peut-être aussi