Vous êtes sur la page 1sur 4

AIDE TERMINALE S :

La fonction ln : propriétés algébriques, ensemble de définition, équations, inéquations et dérivées

Partie I : Propriétés algébriques

Exercice 1 :
Exprimer en fonction de ln( 2 ) les réels :
1 2 1 3 e 2
ln( 8 ) ; ln( ) ; ln( ); 4 ln( 2 ) – ln( 4 ) ; ln( 2e ) ; ln( ); 2 ln( 4 ) – ln( 4e ).
4 2 4 2

Exercice 2 :
Simplifier les nombres proposés :
ln5 – ln2 3 ln8 + 4 ln32 1
A=e ; B=e ; C = ln( –4 ).
e

Partie II : Ensembles de définition

Exercice 3 :
Dans chaque cas, déterminer l’ensemble des réels x pour lesquels l’égalité est vraie.
a. ln [ (3 – x) (x + 5) ] = ln (3 – x) + ln (x + 5) ;
2
b. ln (x – 4x) = ln x + ln (x – 4).

Exercice 4 :
Déterminer l’ensemble de définition des fonctions f définies par :
e
a. f(x) = ln ( );
2x – 1
b. f(x) = 1 – ln (2x – 1) ;
c. f(x) = ln (x + 1) + ln (x – 1) ;
2
d. f(x) = ln (x – 1).
Quelle remarque peut-on faire ? (Comparer les résultats trouvés aux questions a. et b. puis aux questions c. et d. )

Partie III : Equations et inéquations

Exercice 5 :
Résoudre les équations suivantes :
x 2x –x
a. e = 4 ; e =2; e =–5;
b. ln (x) = 3 ; ln (2x – 1) = 1;
2
c. ln ( 4x – 1) = ln (x + 2) ;
d. ln (2x + 1) + ln (3 – x) = ln (x + 2) ;
2x – 1 x
e. 2e = 3e

Exercice 6 :
Résoudre les inéquations suivantes :
a. ln (x) > 2 ; 2 ln (x) – 1 < 5 ; 2 ln (x) < ln (2x) ;
2x
b.2e – 4 < 0.

Exercice 7 :
2
1. Résoudre l’équation dans Y : 2 X – X – 1 = 0.
2
2. En déduire les solutions de l’équation : 2 (ln x) – ln x – 1 = 0.

Partie IV : Dérivées et étude de signes

Exercice 8 :
Déterminer sur quel(s) intervalle(s) chacune des fonctions suivantes est dérivable, calculer sa dérivée et étudier son
signe.
a. f(x) = x ln (x) ; b. f(x) = ln (2x – 1) ;

2 x–1
c. f(x) = 2x – 1 – ln (x) ; d. f(x) = ln ( );
x
x
e. f(x) = ln (e – x).
CORRECTION AIDE TERMINALE S :
La fonction ln : propriétés algébriques, ensemble de définition, équations, inéquations et dérivées

Partie I : Propriétés algébriques c. f(x) = ln (x + 1) + ln (x – 1) ;


f est définie si x + 1 > 0 et x – 1 > 0.
Exercice 1 f est définie si x > – 1 et x > 1.
3
ln( 8 ) = ln (2 ) = 3 ln 2 Df = ] 1 ; + ∞ [
1 2
ln( ) = – ln 4 = – ln (2 ) = – 2 ln 2 2
d. f(x) = ln (x – 1).
4 2
1 f est définie si x – 1> 0.
2 1 2
ln( ) = ln ( ) = – ln 2 = – ln 2 On sait que x – 1 est positif à l’extérieur de ces racines
2 2 2
qui sont 1 et – 1.
1 1 2 1 Df = ] – ∞ ; – 1 [ ∪ ] 1 ; + ∞ [
4 ln( 2 ) – ln( 4 ) = 4 ln 2 – ln (2 ) = 4 ln 2 – ln 2
4 4 2
7 Remarque :
= ln 2
2 Attention !
3 3 2
ln( 2e ) = ln 2 + ln e = ln 2 + 3 x + 1 > 0 et x – 1 > 0 n’est pas équivalent à x – 1> 0.
e En utilisant les propriétés algébriques de la fonction ln,
ln( ) = ln e – ln 2 = 1 – ln 2
2 on peut écrire que sur ] 1 ; + ∞ [ :
2 2 2
2ln( 4 ) – ln( 4e ) = 4 ln 2 – ( ln 4 + ln e ) ln (x + 1) + ln (x – 1) = ln (x – 1).
= 4 ln 2 – 2 ln 2 – 2 = 2 ln 2 – 2 Pourtant les deux fonctions ( questions c. et d.) ne sont
pas égales car elles n’ont pas le même ensemble de
Exercice 2 définition.
5 5
ln5 – ln2 ln( )
A=e =e 2 = Partie III : Equations et inéquations
2
ln (83 × 32 4)
= 8 × 32
3 ln8 + 4 ln32 3 4
B=e =e
Exercice 5 :
B = (2 ) × (2 ) = 2
3 3 5 4 29
• e =4 ⇔
x x
ln e = ln 4
1 4
C = ln( – 4 ) = ln e = 4 ⇔ x = ln 4 S = { ln 4 }
e
• e =2 ⇔
2x 2x
ln e = ln 2
Partie II : Ensembles de définition
⇔ 2x = ln 2
1 1
Exercice 3 : ⇔ x = ln 2 S={ ln 2 }
2 2
a. ln [ (3 – x) (x + 5) ] = ln (3 – x) + ln (x + 5)
Cette égalité n’est définie que si 3 – x > 0 et x + 5 > 0.
• e
–x
= – 5 impossible car la fonction exponentielle
3–x>0 ⇔x<3 est strictement positive. S= ∅
x+5>0 ⇔x>–5
• ln (x) = 3 ⇔
ln x 3
e =e

3 3
x < 3 et x > – 5 équivaut à dire que x ∈ ] – 5 ; 3 [. x=e S = {e }

• ln (2x – 1) = 1 ⇔
2 ln (2x – 1) 1
b. ln (x – 4x) = ln x + ln (x – 4) e =e
Cette égalité n’est définie que si x > 0 et x – 4 > 0. ⇔ 2x – 1 = e
e+1 e+1
⇔ x= S={ }
x>0 2 2
x–4>0 ⇔x>4
x > 0 et x > 4 équivaut à dire que x ∈ ] 4 ; + ∞ [. • ln ( 4x – 1) = ln (x + 2)
2
2
Cette équation est définie si 4x – 1 > 0 et x + 2 > 0.
4x – 1 > 0 ⇔
2
Exercice 4 : ( 2x + 1 ) ( 2x – 1 ) > 0
e –1 1
a. f(x) = ln ( ) ⇔ x ∈ ] –∞; [ ∪] ;+∞[
2x – 1 2 2
La fonction ln est définie sur Y +.
* x+2>0 ⇔ x>–2
La fonction f est donc définie si 2x – 1 > 0.
1 Cette équation ne peut admettre de solutions que sur
2x – 1 > 0 ⇔ x > –1 1
2 ] –2; [ ∪ ] ; + ∞ [.
1 2 2
Df = ] ; + ∞ [ Sur cet ensemble,
2

2 2
ln ( 4x – 1) = ln (x + 2) 4x – 1 = x + 2
⇔ 4x – x – 3 = 0
2
b. f(x) = 1 – ln (2x – 1)
La fonction f est donc définie si 2x – 1 > 0.
1 ∆ = 1 + 4 × 12 = 49
Df = ] ; + ∞ [ 1+7 1–7 6 3
2 x1 = =1 x2 = =– =–
8 8 8 4
3 • 2e – 4 < 0
2x
1 et – appartiennent à l’ensemble de définition de
4

2x 2x
3 2e – 4 < 0 2e <4
l’équation donc : S = { – ; 1 } ⇔ e
2x
<2
4
⇔ ln e
2x
< ln 2
• ln (2x + 1) + ln (3 – x) = ln (x + 2) ⇔ 2x < ln 2
Cette équation est définie si 2x + 1 > 0 et 3 – x > 0 et ln 2
x + 2 > 0. ⇔ x <
2
1
2x + 1 > 0 ⇔ x>– ln 2
2 S=]–∞; ]
2
3–x>0 ⇔ x<3
x+2>0 ⇔ x>–2
Exercice 7 :
Cette équation ne peut admettre de solutions que sur
• 2X –X–1=0
2
1
] – ;3[ .
2 ∆=1+8=9
1+3 1–3 1
Sur cet ensemble, X1 = =1 X2 = =–
4 4 2
ln (2x + 1) + ln (3 – x) = ln (x + 2)
1
⇔ (2x + 1) ( 3 – x) = x + 2 S={– ;1}
2
⇔ 6x – 2x + 3 – x = x + 2
2
• 2 (ln x) – ln x – 1 = 0
2
⇔ – 2x + 4x + 1 = 0
2
Si on pose X = ln(x), avec x > 0, alors on en déduit
∆ = 16 + 8 = 24 = (2 6)
2
que :
–4+2 6 6 6 1
x1 = =1– x2 = 1 + ln x = 1 ou ln x = –
–4 2 2 2
Les deux solutions appartiennent à l’ensemble de –
1
1
6 6 x=e>0 ou x=e 2= >0
définition de l’équation donc : S = { 1 – ;1+ } e
2 2 1
S={ ;e}
• 2x – 1 x e
2e = 3e


2x – 1 x 2x – 1 x
2e = 3e ln 2e = ln 3e
⇔ ln 2 + ln e
2x – 1
= ln 3 + ln e
x Partie IV : Dérivées et étude de signes
⇔ ln 2 + 2x – 1 = ln 3 + x
⇔ x = ln 3 – ln 2 + 1 Exercice 8 :
a. f(x) = x ln (x)
*
3 f est le produit de fonctions dérivables sur Y + donc f
S = { ln +1} *
2 est dérivable sur Y +.
f = uv donc f ’ = u’v + uv’
Exercice 6 : 1
f ’(x) = ln x + x × = ln x + 1
• ln (x) > 2 x

ln x 2
ln (x) > 2 e >e ln x + 1 = 0 ⇔ ln x = – 1
( car la fonction exp est croissante ) 1
⇔ x=e =
–1
⇔ x>e
2
e
S=]e ;+∞[
2

ln x + 1 > 0 ⇔ ln x > – 1
• 2 ln (x) – 1 < 5 1
⇔ x>
2 ln (x) – 1 < 5 ⇔ 2 ln (x) < 6 e
⇔ ln (x) < 3 1
x 0 +∞
⇔ e
ln (x) 3
<e e
⇔ x<e
3
et x>0 – 0 +
f ’(x)
( L’inéquation de départ n’est définie que pour x > 0.)
3
S=]0;e [

• 2 ln (x) < ln (2x) b. f(x) = ln (2x – 1)


L’inéquation n’est définie que pour x > 0. 1
f est définie si 2x – 1 > 0 donc si x > .
Sur cet ensemble, 2

2
2 ln (x) < ln (2x) ln x < ln 2x f est la composée de deux fonctions dérivables sur
⇔ x < 2x
2
1 1
] ; + ∞ [ donc f est dérivable sur ] ; + ∞ [ .
(car la fonction ln est strictement croissante) 2 2
⇔ x – 2x < 0
2
1 2
f ’(x) = ×2=
⇔ x(x–2)<0 2x – 1 2x – 1
⇔ x ∈ ] 0 ; 2 [ et x > 0 1 1
(négatif à l’intérieur des racines) f ’(x) > 0 pour x > f ’(x) > 0 sur ] ; + ∞ [
2 2
S=]0;2[
2
c. f(x) = 2x – 1 – ln (x)
*
f est la somme de deux fonctions dérivables sur Y +
*
donc f est dérivable sur Y +.
2
1 4x – 1
f ’(x) = 4x – =
x x
x > 0 donc le signe de f ’(x) est le même que le signe de
2
4x – 1.
2 1 1
4x – 1 = (2x – 1) (2x + 1) (Les racines sont – et )
2 2
1
x 0 +∞
2
f ’(x) – 0 +

x–1
d. f(x) = ln ( )
x
x–1
f est définie si >0
x
x ( x – 1) > 0 à l’extérieur des racines 0 et 1.
f est définie sur ] – ∞ ; 0 [ et sur ] 1 ; + ∞ [.
f est la composée de deux fonctions dérivables sur
] – ∞ ; 0 [ et sur ] 1 ; + ∞ [ donc f est dérivable sur
] – ∞ ; 0 [ et sur ] 1 ; + ∞ [ .

On va tout d’abord dériver la fonction g définie par


x–1
g(x) =
x
1 × x – (x – 1) × 1 1
g’(x) = 2 = 2
x x
1 1 x 1
f ’(x) = × 2 = × 2
x–1 x x–1 x
x
1 x
2 > 0 donc le signe de f ’(x) est celui de .
x x–1
x–1
On a déjà étudier le signe de précédemment.
x
On en déduit donc que f ’(x) > 0 sur
] – ∞ ; 0 [ et sur ] 1 ; + ∞ [.
x
e. f(x) = ln (e – x)
x x
La fonction f est définie si e – x > 0. Or e – x > 0 est
vrai pour tout x.
Soit on cite que la courbe représentative de la fonction
exp est au dessus de la droite d’équation y = x ;
x
Soit on étudie la fonction x ï e – x et on voit qu’elle
admet un minimum positif.

f est donc définie et dérivable sur Y.


1
× (e – 1)
x
f ’(x) = x
e –x
1 x
x > 0 donc le signe de f ’(x) est celui de e – 1.
e –x

e –1=0⇔
x
x=0

e –1>0⇔
x
x>0

x –∞ 0 +∞

f ’(x) – 0 +

Vous aimerez peut-être aussi