Vous êtes sur la page 1sur 42

Concessionnaire

DIF
Objet: OAL05-01800

2013-07-29

LGV SEA TOURS - BORDEAUX

ETUDES D’EXECUTION / OUVRAGE D’ART


ENSEMBLE DU LOT INFRA. L05/PONT ROUTE/098+004
NOTE TECHNIQUE

PRO 0980 – CR des 4 vents + PGF

NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES

Concepteur-Constructeur Sous-Groupement Sous-Traitant

SGI

A2 2013-07-25 GPAJ QHUN FMEZ Mise à jour suite à la FOD ISOCG 11050 A1

A1 2013-06-17 GPAJ QHUN FMEZ Mise à jour : Géométrie + Hauteurs de couvertures

A0 2013-05-28 GPAJ QHUN FMEZ Première émission


Etabli Vérifié Approuvé MODIFICATION
INDICE DATE
par par par Commentaire et document de référence

Format : A4 Echelle : N/A Nom fichier source: IMATC 11050 A2

E OAR L05 PRO 098004 NTC IMATC 11050 A2


Phase Métier Zone Item PK Type Doc. Emetteur N° Chrono ou N° de Série Indice
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

TABLEAU DES MODIFICATIONS

INDICE
Page
A1 A2
Modifiée
1 X
2 X
3
4
5
6
7 X
8
9
10 X
11
12
13
14
15
16
17
18 Refonte du
19 document X
20
21 (changement
22 de géométrie
23 de l’ouvrage)
24
25
26 X
27 X
28
29
30 X
31
32
33 X
34 X
35 X
36 X
37 X
38
39
40

1/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

1. INTRODUCTION .....................................................................................................................................3

2. GEOMETRIE DE L’OUVRAGE ...............................................................................................................3

3. DONNEES ET HYPOTHESES ................................................................................................................5


3.1. REGLEMENTS DE CALCULS ET DOCUMENTS DE REFERENCE .............................................................................5
3.2. MATERIAUX ................................................................................................................................................6
3.3. DENSITES DES MATERIAUX ...........................................................................................................................7
3.4. CLASSES STRUCTURALES ............................................................................................................................7
3.5. ENROBAGE ................................................................................................................................................7
3.6. MAITRISE DE LA FISSURATION.......................................................................................................................8
3.7. COEFFICIENTS PARTIELS .............................................................................................................................8
3.8. CONTRAINTES REGLEMENTAIRES ..................................................................................................................8
3.9. LONGUEUR D’ANCRAGE DE CALCUL ...............................................................................................................9
3.10. REMBLAIS LATERAUX...................................................................................................................................9
3.11. SOL DE FONDATION ................................................................................................................................... 10
3.12. CHARGES PERMANENTES CHAUSSEES ........................................................................................................ 10
3.13. POUSSEE DES TERRES .............................................................................................................................. 10
3.14. VARIATION DE TEMPERATURE ..................................................................................................................... 11
3.15. RETRAIT .................................................................................................................................................. 11
3.16. EFFETS AERODYNAMIQUES ........................................................................................................................ 14
3.17. EFFETS DES CATENAIRES .......................................................................................................................... 15
3.18. CHARGES D’EXPLOITATION PGF ................................................................................................................ 16
3.19. CHARGES D’EXPLOITATION CR................................................................................................................... 17
3.20. CHARGES D’EXPLOITATION DANS L’OUVRAGE ............................................................................................... 19
3.21. LONGRINE D’ABOUT .................................................................................................................................. 20
3.22. ALEA SISMIQUE ELU ................................................................................................................................. 20

4. CALCUL INFORMATIQUE – MODELISATION .................................................................................... 23


4.1. PROGRAMME DE CALCUL ........................................................................................................................... 23
4.2. MODELISATION DE L’OUVRAGE ................................................................................................................... 23
4.3. MODELISATION DU SOL DE FONDATION ........................................................................................................ 25
4.4. MODELISATION DES REMBLAIS LATERAUX .................................................................................................... 25
4.5. CAS DE CHARGES ELEMENTAIRES ............................................................................................................... 26

5. VERIFICATION SISMIQUE ................................................................................................................... 31


5.1. MODELISATION DU SOL DE FONDATION ........................................................................................................ 31
5.2. MODELISATION DES REMBLAIS LATERAUX .................................................................................................... 31
5.3. CAS DE CHARGES ELEMENTAIRES ............................................................................................................... 32

6. COMBINAISONS D’ACTIONS .............................................................................................................. 33


6.1. COMBINAISONS EN SERVICE ....................................................................................................................... 34
6.2. ELU SISMIQUE ......................................................................................................................................... 37

7. ANNEXE : MISSION G3 ........................................................................................................................ 38

2/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

1. INTRODUCTION

La présente note a pour objet de définir l’ensemble des hypothèses de calculs nécessaires à
l’établissement des études d’exécution de l’ouvrage nommé PRO 0980 – CR des 4 vents + PGF situé sur le
Lot 5 de la ligne à grande vitesse SEA. L’ouvrage permet le franchissement supérieur de la LGV SEA Tours-
Bordeaux sur la commune de Vouneuil sous Biard dans le département de la Vienne.
L’ouvrage concerné est de type PICF de dimensions intérieures 13.00 m de largeur et 9.70 m de
hauteur intérieure.
Les épaisseurs de la structure sont les suivantes :
- épaisseur de la dalle nervurée supérieure : 85 cm pour la nervure, dont 25 cm pour la dalle
de compression ;
- épaisseur des montants verticaux : 45 cm ;
- épaisseur du radier : 50 cm.
Transversalement, l’ouvrage est composé d’une dalle nervurée s'emboîtant par l'intermédiaire de
rotules disposées sur les piédroits. Ces piédroits sont liés entre eux transversalement par un radier coulé en
place. La partie supérieure de la table de compression des dalles est coulées en place. L’ouvrage est réalisé
par la juxtaposition d’un certain nombre de tronçons élémentaires préfabriqués (anneaux).
Pour ce qui est de la configuration géométrique, le calage ainsi que l’implantation de l’ouvrage, il
faudra se référer au plan d’ensemble IMATC 11100.

2. GEOMETRIE DE L’OUVRAGE

La géométrie de l’ouvrage est donnée à titre indicatif par l’insertion d’extraits du plan d’ensemble. La
mise à l’échelle est impossible au vue de la taille du plan.
Voir plan d’implantation IMATC 11100 pour la géométrie détaillée et à l’échelle de l’ouvrage.

Vue en plan

3/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Coupe longitudinale à l’axe de l’ouvrage

Coupe transversale de l’ouvrage

4/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3. DONNEES ET HYPOTHESES

3.1. REGLEMENTS DE CALCULS ET DOCUMENTS DE REFERENCE

Bases de calcul des structures : Eurocode 0


• NF EN 1990 (mars 2003) Eurocodes structuraux – Bases de calcul des structures
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) Eurocode – Bases de calcul des structures
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) Eurocode – Bases de calcul des structures – Annexe
nationale à la NF EN 1990/A1:2006
• NF P06-100-2 (juin 2004) Eurocodes structuraux – Bases de calcul des structures – Partie
2 : annexe nationale à l'EN 1990:2002

Actions sur les structures : Eurocode 1


• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) Eurocode 1 – Actions sur les structures – Partie 1-1 : actions
générales – Poids volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments
• NF P06-111-2 (juin 2004) Eurocodes – Bases de calcul des structures – Partie 2 : annexe nationale
à l'EN 1991-1-1:2002
• NF EN 1991-2 (mars 2004) Eurocode 1 – Actions sur les structures – Partie 2 : actions sur les ponts,
dues au trafic
• NF EN 1991-2/NA Eurocode 1 – Actions sur les structures – Partie 2 : actions sur les ponts, dues
au trafic – Annexe Nationale à la NF EN 1991-2:2004 – Actions sur les ponts, dues au trafic

Calcul des structures en béton : Eurocode 2


• NF EN 1992-1-1 (octobre 2005) Eurocode 2 – Calcul des structures en béton – Partie 1-1 : règles
générales et règles pour les bâtiments
• NF EN 1992-1-1/NA (mars 2007) Eurocode 2 : calcul des structures en béton – Partie 1-1 : règles
générales et règles pour les bâtiments – Annexe Nationale à la NF EN 1992-1-1:2005 – Règles
générales et règles pour les bâtiments
• NF EN 1992-2 (mai 2006) Eurocode 2 – Calcul des structures en béton – Partie 2 : ponts en béton –
Calcul des dispositions constructives
• NF EN 1992-2/NA (avril 2007) Eurocode 2 – calcul des structures en béton – Partie 2 : ponts en
béton – Calcul et dispositions constructives – Annexe nationale à la NF EN 1992-2:2006 – Ponts en
béton – Calcul et dispositions constructives
• Guide méthodologique Eurocode 2 – Application aux ponts-routes en béton SETRA – Juillet 2008

Calcul géotechnique
• Note d’information du SETRA ouvrage d’art 30 de janvier 2008 "Calcul des ponts aux Eurocodes
Utilisation du Fascicule 62 Titre V du CCTG".
• Dossier OH AP 64 (SETRA) et Document "Calcul des sollicitations extérieures agissant sur les
conduites enterrées" édité par le CERIB. (Théorie de MARSTON)

Calcul des structures pour leur résistance aux séismes : Eurocode 8


• NF EN 1998-2 (décembre 2006) Eurocode 8 – Calcul des structures pour leur résistance aux
séismes – Partie 2 : ponts
• NF EN 1998-2/NA (octobre 2007) Eurocode 8 – Calcul des structures pour leur résistance aux
séismes – Partie 2 : ponts – Annexe nationale à la NF EN 1998-2:2006 – Ponts

5/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

• NF EN 1998-5 (septembre 2005) Eurocode 8 – Calcul des structures pour leur résistance aux
séismes – Partie 5 : fondations, ouvrages de soutènement et aspects géotechniques
• NF EN 1998-5/NA (octobre 2007) Eurocode 8 – Calcul des structures pour leur résistance aux
séismes – Partie 5 : fondations, ouvrages de soutènement et aspects géotechniques – Annexe
nationale à la NF EN 1998-5:2005 – Fondations, ouvrages de soutènement et aspects
géotechniques
• Note d’information du SETRA ouvrage d’art 32 de février 2010 " 2010 Calcul des structures pour
leur résistance aux séismes ".
• Dossier " Ponts courants en zone sismique, guide de conception" - SNCF / SETRA janvier 2000.

SNCF LGV
• IN 0032
• IN 3278
• Référentiel technique de conception des lignes nouvelles LGV dans le cadre de PPP ou de DSP

LGV SEA
• OAC – Méthodologie et hypothèses générales (45011 indice C4)
• STD – Etudes d’exécution Ouvrages d’Art (GCPRO44500 indice D0)
• Note d’hypothèses particulières communes aux ouvrages d’art courants type PGF-PRO
(GCMOR51011)
• Classe d’exposition des bétons (GCPRO 44501 indice B4)
• Superstructures et équipements (GCPRO 45024 indice B2)
• Rapport de mission G3 – PRO 0980 (IETIC P5130 indice B0)

3.2. MATERIAUX

3.2.1. BETONS

Classe d’exposition : XC4/XF1 Classes d’exposition :


Dalle de compression/Longrine : XC4/XF1
Radier : XC2

Béton préfabriqué, classe C50/60 Béton coulé en place, classe C35/45

fck = 50 MPa fck = 35 MPa


fck,cube= 60 MPa fck,cube= 45 MPa
fcm = 58 MPa fcm = 43 MPa
fctm = 4.1 MPa fctm = 3.2 MPa
fctk,0,05= 2.9 MPa fctk,0,05= 2.25 MPa
fctk,0,95= 5.3 MPa fctk,0,95= 4.2 MPa
Ecm = 37 GPa Ecm = 34 GPa
Ecm, diff= 12.3 GPa Ecm, diff= 11.3 GPa
c1 = 2.45 ‰ c1 = 2.25 ‰
cu1 = 3.50 ‰ cu1 = 3.50 ‰
c2 = 2.00 ‰ c2 = 2.00 ‰
cu2 = 3.50 ‰ cu2 = 3.50 ‰
n = 2.00 n = 2.00
c3 = 1.75 ‰ c3 = 1.75 ‰
cu3 = 3.50 ‰ cu3 = 3.50 ‰

6/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.2.2. ACIERS
Aciers Haute Adhérence fyk = 500 MPa, classe B
Aciers Rond lisse fyk = 235 MPa
Goujons fyk = 800 MPa (classe 8.8)

3.3. DENSITES DES MATERIAUX

Le poids volumique des remblais est pris égal à 2.00 t/m³ ou 20.0 kN/m³
Le poids volumique du béton armé est pris égal à 2.50 t/m³ ou 25.0 kN/m³
Le poids volumique du complexe de roulement du CR est pris égal à 2.40 t/m³ ou 24 kN/m³
Le poids volumique du ballast dans l’ouvrage est pris égal à 2.40 t/m³ ou 24 kN/m³

3.4. CLASSES STRUCTURALES

Classe structurale de référence : S4

Classes Classes
Durée Classe de Nature du Enrobage
d’exposition structurale
d’utilisation résistance liant compact
retenues retenues
Parties 100 ans C50/60 Néant Oui
XC4 S4
préfabriquées +2 -1 0 -1
Dalle de 100 ans C35/45 Néant Non
XC4 S5
compression +2 -1 0 0
100 ans C35/45 Néant Non
Radier XC2 S5
+2 -1 0 0

3.5. ENROBAGE

cnom = cmin + ∆cdev

φ max
Classes Cmin,dur cmin ∆cdev cnom
armatures
Parties
XC4 – S4 30 32 32 5 37
préfabriquées
Dalle de
XC4 – S5 35 16 35 5 40
compresion
Parties coulées
XC2 – S5 30 32 32 5 37
en place

Pour l’intégralité de la structure de notre ouvrage, nous retiendrons un enrobage des têtes d'épingles
égal à 4.0 cm soit un enrobage des aciers principaux de 5.0 cm sauf pour la face au niveau de la
superstructure où l’enrobage sera de 6.0 cm.
L’enrobage à l’axe des aciers principaux est pris égal dans les calculs à 6.0 cm.

7/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.6. MAITRISE DE LA FISSURATION

Classe d’exposition XC Contrôle de l’ouverture des fissures sous combinaisons ELS fréquentes
avec wmax= 0.30 mm.

3.7. COEFFICIENTS PARTIELS

Situation durable : γC = 1.50 / γS = 1.15


Situation accidentelle : γC = 1.20 / γS = 1.00
Situation accidentelle sismique : γC = 1.30 / γS = 1.00
αcc = 1.00 et αct = 1.00

3.8. CONTRAINTES REGLEMENTAIRES

C 50/60 C 35/45

E.L.U Fondamental E.L.U Fondamental


fcd = αcc.fck / γc = 33.33 MPa fcd = αcc.fck / γc = 23.33 MPa
fctd = αct.fctk,0,05 / γc = 1.93 MPa fctd = αct.fctk,0,05 / γc = 1.47 MPa
fyd = fyk / γs = 435 MPa fyd = fyk / γs = 435 MPa

E.L.S Caractéristique E.L.S Caractéristique


fcd =0.60 fck = 30.00 MPa fcd =0.60 fck = 21.00 MPa
fyd=0.80 fyk = 400 MPa fyd=0.80 fyk = 400 MPa

E.L.S Fréquent E.L.S Fréquent


fcd =0.60 fck = 30.00 MPa fcd =0.60 fck = 21.00 MPa

E.L.S Quasi-permanent E.L.S Quasi-permanent


fcd =0.45 fck = 22.50 MPa fcd =0.45 fck = 15.75 MPa

E.L.U Accidentel E.L.U Accidentel


fcd = αcc.fck / γc = 41.67 MPa fcd = αcc.fck / γc = 29.17 MPa
fctd = αct.fctk,0,05/ γc = 2.42 MPa fctd = αct.fctk,0,05/ γc = 1.83 MPa
fyd = fyk / γs = 500 MPa fyd = fyk / γs = 500 MPa

E.L.U Sismique E.L.U Sismique


fcd = αcc.fck / γc = 38.46 MPa fcd = αcc.fck / γc = 26.92 MPa
fctd = αct.fctk,0,05/ γc = 2.23 MPa fctd = αct.fctk,0,05/ γc = 1.69 MPa
fyd = fyk / γs = 500 MPa fyd = fyk / γs = 500 MPa

8/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.9. LONGUEUR D’ANCRAGE DE CALCUL

lbd = α1 x α2 x α3 x α4 x α5 lb,rqd lb,min


lb,rqd= (Ø/4) x (σsd / fbd) avec fbd = 2.25 x η1 x η2 x fctd et σsd = fyd = 435 MPa

C50/60 fbd = 2.25 x 1.00 x 1.00 x 1.93 = 4.34 lb,rqd= (Ø/4) x (435 / 4.34) = Ø x 25
C35/45 fbd = 2.25 x 1.00 x 1.00 x 1.47 = 3.32 lb,rqd= (Ø/4) x (435 / 3.32) = Ø x 33

lbmin> max (0.3 x lb,rqd ; 10 Ø ; 100 mm)


α1, α2, α3, α5 = 1.00 ; α4 = 0.7 si les aciers transversaux sont soudés aux aciers longitudinaux ;
= 1.0 sinon

C50/60 lbd = 0.70 lb,rqd lbd = 17.5 Ø


C35/45 lbd = 1.00 lb,rqd lbd = 33.0 Ø

Les recouvrements sont situés dans les mêmes zones α6 = 1.50

Les recouvrements de la structure seront pris égaux à :


17.5 x 1.50 x Ø = 27 Ø pour C50/60 et 33.0 x 1.50 x Ø = 50 Ø pour C35/45

3.10. REMBLAIS LATERAUX

Les remblais latéraux (interaction sol-structure)sont caractérisés par leur module de réaction
horizontal Kh. Les remblais ont un angle de frottement interne φ = 28° et une cohésion de 10 kPa.
Nous considérons un module EV2 sur chantier de EV2 = 45.00 MPa, nous affectons à cette valeur
un coefficient de sécurité de 1.50.
Eœdométrique= module EV2 (déterminé à l’aide de l’essai de plaque LCPC) = 30.00 MPa (valeur de calculs)
Epressiométrique= Eœdométrique / 3 = 30.00 / 3 = 10.00 MPa (valeur de calculs)
Nous calculons la raideur horizontale des remblais contigus, en appliquant la méthode de MENARD
basée sur l'utilisation du pressiomètre. Nous assimilons l'ouvrage à une semelle verticale rectangulaire de
longueur infinie et de largeur égale à la hauteur de l’ouvrage conformément à la note n°12 du SETRA.
α .B
1 / Kh = ( )λc +
2 B0
[λd .B / B0 ]α
9 EC 9 ED
EC = ED = 10.00 MPa
α = coefficient de structure du sol = 0.50
B = largeur de la semelle assimilée à la hauteur du fût du piédroit : 9.45 m
B0 = 60 cm : largeur de référence
λc, λd : paramètres géométriques fonction du rapport L/B
Dans notre cas L = 23.13 m et B = 9.45 m L/B = 2.5 λd = 1.66 ; λc = 1.25

Il vient Khd = 7.48 MPa/m.

Khd = 7.48 MPa/m (valeur de calcul différée)


Khi = 14.96 MPa/m (valeur de calcul instantanée)

9/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.11. SOL DE FONDATION

Fascicule 62 titre V du CCTG conformément à la Note d’information du SETRA ouvrage d’art


30 de janvier 2008 "Calcul des ponts aux Eurocodes Utilisation du Fascicule 62 Titre V du CCTG".

L’angle de frottement à la base des fondations sera pris égal à 30° avec une cohésion nulle.
Le sol de fondation est caractérisé par son module de réaction verticale Kv.
α .B
1 / Kv = ( )λc +
2 B0
[λd .B / B0 ]α
9 EC 9 ED
α = coefficient de structure du sol α = 0.66 (mission G3)
• B = largeur de l’ouvrage : B = 15.70 m
• B0 = 60 cm : largeur de référence
• λc, λd : paramètres géométriques fonction du rapport L/B

Avec L/B = 1.47, il vient λd = 1.31 ; λc = 1.15

Par ailleur, nous nous basons sur les paramètres déterminés dans la mission G3 (indice B0) pour les
valeurs des modules EC et ED dans la mesure ou les bases des ouvrages sont très proches (14.80 m et
15.70 m)

• Ec = 9.46 MPa
• Ed = 27.9 MPa

Kvd = 5.58 MPa/m (valeur de calcul différée)


Kvi = 11.16 MPa/m (valeur de calcul instantanée)

La valeur de Kvd est similaire à la valeur KvLD de la mission G3 (page 26 du document IETIC P5130
B0)

3.12. CHARGES PERMANENTES CHAUSSEES

1 – Poids propre (ρ = 2.50 t/m³ avec coefficient dynamique de 1.25 pour la manutention).
2 – Remblai H = 1.00 m moyen avec ρ = 2.00 t/m³ au droit du PGF
3 – Remblai H = 0.30 m minimum avec ρ = 2.40 t/m³ au droit du CR
4 – Remblai intérieur H = 2.20 m moyen avec ρ = 2.00 t/m³
5 – Ballast intérieur H = 0.50 m moyen avec ρ = 2.40 t/m³

3.13. POUSSEE DES TERRES

Conformément au dossier STD, pour les PRO, la poussée des terres sur les piédroits sera prise en compte
dans les calculs en fourchette en considérant les coefficients de poussée des terres suivants :
- Kmin = 0.25
- Kmax = 0.50

10/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.14. VARIATION DE TEMPERATURE

EN 1991-1-5 et AN, article 6.1.3


-6
Coefficient de dilatation thermique du béton : 10 x 10
Commune de Vouneuil sous Biard, Département de la Vienne : Tmin = -20°C ; Tmax = 40°C (Article 6.1.3.2 –
Annexe Nationale)
France métropolitaine : ∆Te,min = + 8.0°C ; ∆Te,max = + 2.0°C ; T0 = 10°C (article 6.1.3.1 et Clause A.1 de
l’Annexe Nationale).
Soit : Temax = Tmax + ∆Te,max = 42°C ; Temin = Tmin + ∆Te,min = -12°

Les variations de température sont :

∆TN,exp = Te,max – T0 = 42 – 10 = 32°C Variation positive


∆TN,con = T0 – Te,min = 10 – (-12) = 22°C Variation négative

3.15. RETRAIT

Hypothèses : Selon En 1992-1-1, Article 3.1.4 et l’annexe B

cs = cd + ca
(Déformation totale de retrait = déformation due au retrait de dessiccation + déformation due au
retrait endogène)
Nous considérons une humidité relative de 80 %.
Béton préfabriqué : Classe de résistance C50/60, ciment de classe R
Béton coulé en place : Classe de resistance C35/45, ciment de classe R

Traverse supérieure

Nous quantifions le différentiel de retrait entre celui de la partie préfabriquée à l’infini moins 30 jours
et celui à l’infini de la partie coulée en place. Nous retenons, pour toute la dalle, le retrait « moyen » calculé
en pondérant les valeurs de retrait par la surface intéressée.

Avec t = 30 (jours)

11/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Retrait de dessication

cd1(∞) = kh cd,0

kh = f (h0) avec h0 = 2Ac / u 2 x 1.77 m x 0.18 m / 1.77 m = 0.36 m ( Tableau 3.3) kh = 0.75

(
, = 0.85 (220 + 110. ) . 10 . !"

&' )

!" = 1.55 #1 − % ( *
&'
βRH = 0.7564
Classe R αds1 = 6 et αds2 = 0.11
fcm = 43 MPa
-6
cd1(∝) = 0.75 x 0.85 x [(220 + 110 x 6) exp (-0.11 x 43 / 10)] x 10 x 0.7564
-4
cd1(∝) = 2.64 x 10

cd2(30) = βds(t) kh
+
cd,0

(+) =
+ + 0.04-ℎ )

avec h0 = 2Ac / u = 0.26 m βds = 0.9998 A 30 jours, le retrait de dessiccation est entièrement
consommé : cd2(30) = cd2(∝)

Retrait endogène

/ (∝) = 2.5(1 2 − 10)10


-6 -5
ca1(∞) = 2.50 (35 – 10).10 = 6.25 x 10
-6 -4
ca2(∞) = 2.50 (50 – 10).10 = 10

/ (+) = (+) / (∞) =1− ( .4√6)


/ et /
βas = 0.666
-5
ca2(30) = 6.66 x 10

-4 -5 -4
1 = 2.64 x 10 + 6.25 x 10 = 3.27 x 10
-4 -5 -5
2 = 10 – 6.66 x 10 = 3.33 x 10

-4 -5 -4
cs,traverse = 3.27 x 10 x 0.319 + 3.33 x 10 x 0.534 / (0.319 + 0.534) = 1.43 x 10

Ce retrait moyen total correspond à une variation uniforme négative de température de - 15°
-5
(coefficient de dilatation thermique de 10 ).

12/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Radier

Retrait de dessication

cd1(∞) = kh cd,0

kh = f (h0) avec h0 = 2Ac / u 2 x 1.77 m x 0.50 m / 1.77 m = 1.00 m ( Tableau 3.3) kh = 0.70

(
, = 0.85 (220 + 110. ) . 10 . !"

&' )

!" = 1.55 #1 − % ( *
&'
βRH = 0.7564
Classe R αds1 = 6 et αds2 = 0.11
fcm = 43 MPa
-6
cd1(∞) = 0.70 x 0.85 x [(220 + 110 x 6) exp (-0.11 x 43 / 10)] x 10 x 0.7564
-4
cd1(∞) = 2.47 x 10

Retrait endogène

/ (∝) = 2.5(1 2 − 10)10


-6 -5
ca1(∞) = 2.50 (35 – 10).10 = 6.25 x 10

-4 -5 -4
cs,radier = 2.47 x 10 + 6.25 x 10 = 3.10 x 10

Ce retrait moyen total correspond à une variation uniforme négative de température de - 31°
-5
(coefficient de dilatation thermique de 10 ).

Dans la modélisation, le retrait moyen de la traverse et celui du radier seront intégrés dans le
cas de charge élémentaire « poids propre »

13/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.16. EFFETS AERODYNAMIQUES

Hypothèses : Selon En 1991-2 + graphiques du Référentiel Technique. Vitesse dans l’ouvrage : 350 km/h

ag = (13.00 – 4.50) / 2 = 4.25 m q1k = 0.90 kN/m²

hg = 6.40 m (gabarit minimal) q2k = 1.25 kN/m²

Soit, avec le coefficient réducteur k1 (profilé LGV) de 0.60 :

q1h = 0.90 x 0.60 = 0.54 kN/m² ou 0.06 t/m²


q2v = 1.25 x 0.60 = 0.75 kN/m² ou 0.08 t/m²

Dans la modélisation, ces effets sur les piédroits et sur la traverse seront intégrés dans le cas de
charge élémentaire « poids propre ». Par conséquent, ils seront toujours considérés dans les combinaisons
et pondérés par 1.00 aux ELS et par 1.35 à l’ELU Fondamental. Ils seront supprimés pour les calculs ELU
sismiques. Les effets seront tous dirigés vers l’intérieur de l’ouvrage pour produire l’effet le plus défavorable.

14/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.17. EFFETS DES CATENAIRES

L’ouvrage PRO 980 est concerné par la fixation de 2 supports caténaires sur la traverse et de 4 (2 x 2)
supports sur les piédroits.

La fixation des feeders sur les piédroits engendre un effort normal légèrement supérieur dans le fût
et un moment qui « tend » la fibre extérieure de la pièce. Ces efforts étant tous deux favorables dans le
dimensionnement, nous n’en tenons pas compte.

La fixation des supports de caténaire dans la dalle engendre, par support, les efforts définis dans le
document GCPRO 49418 D0. Nous ne retenons que les valeurs les plus élevées (avec vent et +15°).

Nous traitons ces efforts de deux manières :

• Effet « global » Modélisation de la structure

Ces effort étant transmis à la structure par des platines de 50 cm de large. Le calcul étant mené pour
1.00 m de structure, nous divisons par 2 les efforts et les ajoutons au cas élémentaire « Poids propre » (Ces
efforts sont donc toujours pris en compte et pondérés par 1.00 aux ELS et 1.35 à l’ELU Fondamental)

• Effet « local » Vérification complémentaire

Le ferraillage de la table de compression sera vérifié localement avec le moment « absolu »


engendré soit 2506.2 Nm sur 50 cm

15/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.18. CHARGES D’EXPLOITATION PGF

3.18.1. LM 3

Conformement à la fiche de clarification GCPRO45043, le convoi à considérer est décrit ci-dessous :

Les charges sont diffusées du niveau supérieur du trafic jusqu’à la fibre moyenne de la dalle
supérieure selon un angle de 30° dans les remblai et 45° dans le béton. Il est précisé qu’un seul camion à la
fois sera considéré comme pouvant circuler sur l’ouvrage.Il est appliqué un coefficient de 1.10 à ce modèle,
sans ajouter d’autre coefficient de majoration dynamique.

β = 1.00 tan 30° + 0.25 / 2 = 0.70 m


Sar = (0.22 + 2β) x (1.50 + 0.32 + 2β) = 5.24 m²
qar = 1.10 x Qar / S = 1.10 x 2 x 6.00 / 5.24 = 2.52 t/m²
Sav = (0.22 + 2β) x (0.32 + 2β) = 2.80 m²
qav = 1.10 x Qav / S = 1.10 x 3.00 / 2.80 = 1.18 t/m²
Dans les calculs, nous pondérons ce cas de charge à 1.00 à l’ELS caractéristique ; 0.90 à l’ELS
fréquent et 1.35 à l’ELU fondamental.

3.18.2. SURCHARGE REPARTIE DE COMPACTAGE

Conformément au document GCMOR51011, nous considérons q = 1.00 t/m².

3.18.3. CHARGES D’ENGIN DE CHANTIER

Sans objet (PGF)

16/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.19. CHARGES D’EXPLOITATION CR

3.19.1. LM 1 – CLASSE 2

β = 0.30 tan 30° + 0.25 / 2 = 0.298 m


S = (0.50 + 0.40 + 2β) x (0.40 + 2β) = 1.49 m²
q = Q / S = 15.00 x αQ1 + 10.00 x αQi / S = 13.50 + 8.00 / 1.49 = 14.42 t/m²
Seule la valeur de UDL voie 1 (0.90 x 0.70 = 0.63 t/m²) sera retenu dans les calculs et
directement superposée aux cas TS
Dans les calculs, nous pondérons ce cas de charge à 1.00 à l’ELS caractéristique ; 0.75 à l’ELS
fréquent (au lieu de 0.40 pour UDL par simplification) et 1.35 à l’ELU fondamental.

3.19.2. LM 3

Conformement à la fiche de clarification GCPRO45043, le convoi spécial PGF est également à


considérer au niveau du CR.

β = 0.30 tan 30° + 0.25 / 2 = 0.298 m


Sar = Sav = (0.22 + 2β) x (0.32 + 2β) = 0.748 m²
qar = 1.10 x Qar / S = 1.10 x 6.00 / 0.748 = 8.82 t/m²
qav = 1.10 x Qav / S = 1.10 x 3.00 / 0.748 = 4.41 t/m²
Les calculs étants menés avec une structure à barres dont la base est 1.00 m, nous affectons ces
densités du coefficient géométrique réducteur : 0.816
qar = 8.82 x 0.816 = 7.20 t/m² et qav = 4.41 x 0.816 = 3.60 t/m²
Dans les calculs, nous pondérons ce cas de charge à 1.00 à l’ELS caractéristique ; 0.90 à l’ELS
fréquent et 1.35 à l’ELU fondamental.

17/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.19.3. SURCHARGE REPARTIE DE COMPACTAGE

Nous prenons q = 2.00 t/m².

3.19.4. CHARGES D’ENGIN DE CHANTIER

Volvo A30 F
Cet engin, ou équivalent, sera autorisé à circuler sur l’ouvrage à partir d’une hauteur de couverture
de remblai de 20 cm. Nous retenons un coefficient dynamique de 1.50.

β = 0.20 tan(30°) + 0.25 / 2 = 0.24 m


S = (0.725 + 2β) x (0.40 + 2β) = 1.06 m²
qar = 1.50 x Qar / S = 1.50 x 15.35 / 2 x 1.06 = 10.84 t/m²
qav = 1.50 x Qav / S = 1.50 x 35.85 / 4 x 1.06 = 12.65 t/m²

Dans les calculs, nous pondérons ce cas de charge à 1.00 à l’ELS caractéristique et 1.35 à l’ELU
fondamental.

18/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.20. CHARGES D’EXPLOITATION DANS L’OUVRAGE

3.20.1. DIFFUSION DES CHARGES

1 voie chargée : Largeur de diffusion : 2.42 m (*) + 2 x (0.50 m / 4 + 2.20 m tan 30° + 0.50 m / 2) =
5.71 m
2 voies chargées : Largeur de diffusion : 4.50 m + 2.42 m (*) + 2 x (0.50 m / 4 + 2.20 m tan 30° +
0.50 m / 2) = 10.21 m
(*) : IN 3278

3.20.2. LM 71

1 voie : 100 t / (5.71 m x 6.40 m) = 2.74 t/m²


2 voies : 200 t / (10.21 m x 6.40 m) = 3.06 t/m²

3.20.3. SW

Les effets des convois SW/0 et SW/2 sont couverts par ceux du modèle LM71 : 15 t/m / 5.71 m =
2.63 t/m² < 2.74 t/m² et 30 t/m / 10.21 m = 2.94 t/m² < 3.06 t/m²

3.20.4. COEFFICIENT DYNAMIQUE

1.44
∅4 = + 0.82
89∅ − 0.2
Lφ = 1.30 x [(9.70 x 2 + 13.00) / 3] = 14.04 m
Φ2 = 1.23

Les densités de charge seront donc de 3.37 t/m² et 3.76 t/m² pour respectivement une et
deux voies chargées.

19/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

3.20.3.21. LONGRINE D’ABOUT

Afin d’estimer l’effort maximal de flexion pour dimensionner la longrine d’about, nous considérons les
états limites suivants :

ELS Quasi permanent : Poussée des terres sur la hauteur de la longrine avec ρ = 2.40 t/m³ et K =
0.50

ELS Caractéristique : Poussée des terres + max (poussée de la surcharge de 2.00 t/m² ou effet en
tête de la protection du fascicule 61 titre II soit 0.10 t/m à 2.00 m)
avec contrôle de l’ouverture de fissure)

ELU Fondamental : 1.35 x Effort ELS Caractéristique

ELU Accidentel : Poussée des terres + Choc de type H défini dans le guide du SETRA soit 570 kN
sur 10 m 0.58 t/m. Nous affectons à cet effort un coefficient majorateur de 1.50, il vient une
résultante de poussée de 0.87 t/m que nous appliquons au 2/3 supérieur de la longrine.

3.21.3.22. ALEA SISMIQUE ELU

Aléa modéré Accélération maximale de référence : agr = 1.10 m/s²


Classe d’importance de l’ouvrage : Classe III (γI = 1.20)
Classe de Sol : Classe E (S = 1.80)

Accélérations de calcul
Horizontale : ag = γI agr = 1.320 m/s²
Verticale : avg = 0.90 ag = 1.188 m/s²

Coefficients sismiques
kh = S ag / (g r) = 0.242 (r = 1 au sens du tableau 7.1 EC8-5)
kv = 0.50 kh = 0.121 (puisque avg / ag = 0.90 > 0.6)

REMBLAIS LATERAUX

Les remblais latéraux (interaction sol-structure) sont caractérisés par leur module de réaction
horizontal Kh.
Le module de réaction sismique Kh est évalué avec la formule recommandé par AFTES (cf.
« Recommandations pour la conception et la protection parasismique des ouvrages souterrains » N°167
Sept.2001):
Kh = 0.50 x G / H
Avec :
• G = 70 MPa
• H = 11.05 m
Il vient : Kh = 3.17 MPa/m
Cette valeur n’est cependant considérée que pour évaluer l’incrément de poussée sismique dans la
mesure où nous négligeons l’interaction latéral des remblais dans les calculs sismiques.
La formule utilisée et la valeur G = 70 MPa retenue ont été convenues avec la DEI et Egis
Géotechniques lors de la réunion du 09-03-2012 à Poitiers dans le cadre APD de l’ouvrage de référence
PRA 1902.

20/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

SOL DE FONDATION

Le sol de fondation est caractérisé par son module de réaction verticale Kv.
Le module de réaction sismique Kv est évalué avec la formule recommandé par Egis Géotechnique (cf.
"Fondations et Ouvrages en terre" (G.Philipponnat&B.Hubert)):
Kv = [2 x G] / [(1 – υ) x f x B]
Avec :
• G = 110 MPa
• υ = 0.30
• f = 1.30 (valeur moyenne en considérant L/B = 2, défavorable pour L/B ~ 1.5)
• B = 15.70 m
Il vient : Kv = 15.40 MPa/m
Cette valeur est prise en compte dans nos calculs sous séisme vertical et horizontal.
• Pour les calculs sous charges permanentes, nous considérons la valeur du module de réaction
instantanné : Kv = 11.16 MPa/m

CHARGES PERMANENTES

• Poids propre (ρ = 2.50 t/m³) + retrait

• Poids des du remblai du la traverse (ρ = 2.40 t/m³)

• Poussée des terres avec Kmax = 0.50 et Kmin = 0.25. (ρ = 2.00 t/m³)

SURCHARGES EN SERVICE

L’ouvrage ne supporte pas un « trafic lourd » au sens de l’Eurocode ψ2 = 0

SEISME : EFFET VERTICAL

Effet ascendant
Poids propre béton x (- kv) 2.50 t/m³ x (– 0.121) = - 0.303 t/m³
Poids propre remblai x (- kv) 2.00 t/m³ x (– 0.121) = - 0.242 t/m³

Effet descendant
Poids propre béton x (+ kv) 2.50 t/m³ x 0.121 = 0.303 t/m³
Poids propre remblai x (+ kv) 2.00 t/m³ x 0.121 = 0.242 t/m³

SEISME : EFFET HORIZONTAL

21/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

D0 = ag x S / ω² = ag x S x T² / (2π)²
S = 1.80 (Sol de classe E)
ag =agr x γI = 1.10 m/s² x 1.20 = 1.32 m/s²
T = 4 Hs / Vs = 4 x 18.35 / 220 = 0.334

Où :
Vs = 220 m/s (valeur faible retenue par sécurité EN1998-5.2004 Tableau 4.1)

La fondation de l’ouvarge se trouve au niveau 110.94 m et le toit de la couche de calcaires à 104.10 m


(mission G3), nous considérons le toit du substratum 7.00 m sous le niveau de fondation de l’ouvrage (Ht).

H0 = 11.05 m (hauteur de l’ouvrage)


Hr = 0.30 m (la hauteur de remblai la plus faible étant la plus pénalisante)
Hs = 7.00 + H0 + Hr = 7.00 + 11.05 + 0.30 = 18.35 m

D0 = ag S / ω² = ag S T² / (2π)² = 1.32 x 1.80 x 0.334² / (2π)² = 6.7 mm


δD = D0 [cos(Hr π / (2 x Hs)) – cos ((Hr + H0) π / (2 x Hs))]
δD = 6.7 x [cos (0.30 π / (2 x 18.35)) – cos ((0.30 + 11.05) π / (2 x 18.35))]
δD = 2.92 mm

Sachant que la raideur sous séisme du remblai est de 3.17 MPa/m, pour créer un déplacement de 2.92
-3
mm, nous devons appliquer une charge de 317 t/m³ x 2.92 x 10 m = 0.93 t/m².

Dans notre calcul, cette charge a une forme triangulaire inverse dont l’intensité à la clé de dalle est de
1.85 t/m².

22/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

4. CALCUL INFORMATIQUE – MODELISATION

4.1. PROGRAMME DE CALCUL

Les calculs sont effectués à l’aide du programme de calcul de structure par éléments finis AutoDESK
« ROBOT STRUCTURAL ANALYSIS PROFESSIONAL » version 2011.

4.2. MODELISATION DE L’OUVRAGE

La structure est modélisée par une structure à barres. Le modèle comporte 58 nœuds et 58 barres. Les
calculs sont conduits pour une tranche de longueur unitaire 1.00 m.
Numérotation des nœuds

Numérotation des barres

23/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Les dalles sont posées sur les piédroits par l’intermédiaire de rotules.
Nous relâchons les efforts de flexion au niveau
des nœuds 32 et 48 (articulations)

Les dalles nervurées sont modélisées par des éléments rectangulaires équivalents déterminés pour
avoir la même section (même poids), la même inertie (même rigidité) et ayant le même centre de gravité.

Position du centre de gravité

= ? 4@
h4 < > + h44 < + > + h h4 (a + b)
4 ) )
g=
lh + (a + b)h4
Surface
S = lh + (a + b)h4

Inertie par rapport à x


l 2a 4b a b
Ix = h) % ( + h4 h4 (a + b) + h h44 % + ( + h)4 ( + )
3 3 3 6 2

3
Résolution du système d’équation : BH = S et BH / 12 = Ix - Sg²

4(JK LM )
H= - et B = S / H
L

Appilcation numérique
l = 1.77 m h1 = 0.25 m
h2 = 0.60 m a = 0.360 m
b = 0.324 m g = -0.327 m
4
S = 0.853 m² Ix = 0.1433 m

H = 0.856 m
B = 0.996 m, la base est ramenée par mètre linéaire d’ouvrage soit B / l = 0.563 m

24/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

4.3. MODELISATION DU SOL DE FONDATION

Cette interaction est modélisée par une raideur verticale affectée sur les barres de la structure
constituant le radier. Ce type d’appui intègre, de manière automatique le soulèvement éventuel des barres
(désactivation de la raideur en cas de traction – déplacement vers l’intérieur de la structure).
KV est le module de réaction vertical en t/m³ du sol de fondation (558 t/m³)

4.4. MODELISATION DES REMBLAIS LATERAUX

Cette interaction est modélisée par une raideur horizontale affectée sur les barres de la structure
constituant les montants. Ce type d’appui intègre, de manière automatique le soulèvement éventuel des
barres (désactivation de la raideur en cas de traction – déplacement vers l’intérieur de la structure).
Kh est le module de réaction horizontal en t/m³ des remblais latéraux (748 t/m³)

25/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

4.5. CAS DE CHARGES ELEMENTAIRES

Cas 1 : Poids propre : toute la structure, direction Z- (les barres 21, 32, 47 et 58 sont « non pesantes »).
Ce cas intègre également les variations de température équivalente au retrait des bétons coulés en
place (cf. 3.15), les effets aéraodynamiques (cf. 3.16) et les effets dus aux supports des caténaires (cf. 3.17)

Cas 2 : Charge verticale de remblai sous la dalle – Ouvrage vide

Cas 3 : Charge verticale de remblai sous la dalle – Ouvrage + remplissage

26/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Cas 4 : Poussée de terre sous la dalle avec K = 0.50 – Ouvrage vide

Cas 5 : Poussée de terre sous la dalle avec K = 0.50 – Ouvrage + remplissage

27/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Cas 6 : Charge verticale de 1.00 m de terre sur l’ouvrage (pour un remblai de densité 2.00 t/m³)

Cas 7 : Poussée de 1.00 m de terre sur l’ouvrage (pour un remblai de densité 2.00 t/m³) avec K = 0.50

Cas 8 et cas 9 : Engin de construction au centre et au bord de la dalle

28/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Cas 10 et Cas 11 : TS au centre et au bord de la dalle + UDL (LM1 sur CR)

Cas 12 et Cas 13 : LM3, engin au centre et au bord (LM3 sur CR)

Cas 14 et Cas 15 : LM3, engin au centre et au bord (LM3 sur PGF)

Cas 16 et 17 : Charge verticale de 1.00 t/m² à gauche et à droite de l’ouvrage

29/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Cas 18 et 19 : Poussée de due à une charge de 1.00 t/m² à gauche et à droite de l’ouvrage avec K = 0.50

Cas 20 : Charge de 1.00 t/m² sur la dalle

Cas 21 : LGV dans l’ouvrage, une voie chargée

Cas 22 : LGV dans l’ouvrage, 2 voies chargées

Cas 23 et 24 : Variation positive et négative de température

30/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

5. VERIFICATION SISMIQUE

La vérification sismique est effectuée avec un modèle similaire à celui en service.


Nous avons deux modélisations :
- Structure sous charges permanentes (Kv sol = Kv différé)
- Structure sousmise l’action sismique (Kv sol = Kv sismque)

5.1. MODELISATION DU SOL DE FONDATION

Cette interaction est modélisée par une raideur verticale affectée sur les barres de la structure
constituant le radier. Ce type d’appui intègre, de manière automatique le soulèvement éventuel des barres
(désactivation de la raideur en cas de traction – déplacement vers l’intérieur de la structure).
KV est le module de réaction vertical en t/m³ du sol de fondation (1116 t/m³ pour les charges
permanentes et 1540 t/m³ pour les actions sismiques)
Le fichier informatique propre aux actions sismiques contient de facto des cas dans lesquels l’axe du
radier se soulève sous ces efforts élémentaires. De ce fait, nous ne pouvons pas déclarer la raideur du sol
comme « unidirectionnelle » (La superposition des résultats se devant d’être faite pour des modèles avec
des conditions d’appuis similaires). Par conséquent, le modèle tient compte d’une raideur verticale
« complète » et nous nous assurons que la somme des contraintes combinées reste négative (sol en
compression)

5.2. MODELISATION DES REMBLAIS LATERAUX

Par mesure de sécurité, la raideur des remblais latériaux n’est pas modélisée

31/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

5.3. CAS DE CHARGES ELEMENTAIRES

Cas 1 à 5 modèle sous charges permanentes identique à celui en service avec comme différence :
Modules des bétons instantannés au lieu de différés
Raideur verticale instantannée au lieu de différée (1116 t/m³)
Pas de raideur horizontale

Les 3 cas suivants sont traités dans un fichier différent car les calculs sont réalisés avec le module
dynamique du sol de fondation (1540 t/m³).

Cas 1 Poids propre des bétons avec ρ = 2.50 t/m³ direction – Z

Cas 2 Poids propre des remblais

Cas 3 Incrément de poussée sismique

32/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

6. COMBINAISONS D’ACTIONS

ELS Quasi-permanent Gk + Σψ2,iQk,i

ψ2,i = 0 pour toutes les charges de trafic

ELS Fréquent Gk + ψ1,1Qk,1 + Σψ2,iQk,i

ψ1,i = 0.75 pour les charges de trafic TS


ψ1,i = 0.40 pour les charges de trafic UDL (0.75 considéré compte tenu du fait de l’intégration de
cette charge dans le cas élémentaires du convoi)

ELS Caractéristique Gk + Qk,1 + Σψ0,iQk,i

Dans notre modélisation par mètre, pas de concommitance entre les actions de trafic ψ0,i = 0

ELU Fondamental (STR – GEO) γG Gk + γQ1 Qk,1 + ΣγQiψ0,iQk,i

γG = 1.35 charges permanentes défavorables (Gk,sup)


γQ = 1.35 pour tous les groupes de charges de trafic routier
γQ = 1.45 pour les charges de trafic ferroviaire

Dans notre modélisation par mètre, pas de concommitance entre les actions de trafic ψ0,i = 0

L’objet de l’indice A2 du dimensionnement est la prise en compte de la circulation ferroviaire à


l’intérieur de l’ouvrage. Les effets de celle-ci agissant dans le sens inverse de ceux des charges au dessus
de la traverse, ceux-ci sont donc favorables et ψ0,i = 0

ELU Accidentel Gk + Ad + Qk,1 + Σψ2,iQk,i


Sans objet

ELU Sismique Gk + γI AEk + ψ2I QI et AEk = Edx + 0.3Edy

33/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

6.1. COMBINAISONS EN SERVICE

ères
1 phases et combinaisons ELS Quasi-permanent
N°Combinaison Cas 1 2 3 4 5 6 7
25 Remblai K = 0.50 1.00 1.00 1.00
26 Remblai K = 0.25 1.00 1.00 0.50
27 SCons K = 0.50 1.00 1.00 1.00 0.20 0.20
28 SCons K = 0.25 1.00 1.00 0.50 0.20 0.10
29 SQP K50 PGF vide 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00
30 SQP K25 PGF vide 1.00 1.00 0.50 1.00 0.50
31 SQP K50 CR vide 1.00 1.00 1.00 0.36 0.36
32 SQP K25 CR vide 1.00 1.00 0.50 0.36 0.18
33 SQP K50 PGF plein 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00
34 SQP K25 PGF plein 1.00 1.00 0.50 1.00 0.50
35 SQP K50 CR plein 1.00 1.00 1.00 0.36 0.36
36 SQP K25 CR plein 1.00 1.00 0.50 0.36 0.18

Combinaisons ELS Fréquent ouvrage vide


N°Com Cas CP 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
37 SF K50 LM3 P1 0.90
38 SF K50 LM3 P2 SQP 0.90
K50
39 SF K50 surcharge semi-infinie 0.75 0.75 0.75
PGF
40 SF K50 surcharge infinie (29) 0.75 0.75 0.75 0.75 0.75
41 SF K50 surcharge des deux cotés 0.75 0.75 0.75 0.75
PGF
42 SF K25 LM3 P1 0.90
43 SF K25 LM3 P2 SQP 0.90
K25
44 SF K25 surcharge semi-infinie 0.75 0.38 0.75
PGF
45 SF K25 surcharge infinie (30) 0.75 0.75 0.38 0.38 0.75
46 SF K25 surcharge des deux cotés 0.75 0.75 0.38 0.38
47 SF K50 LM1 P1 0.75
48 SF K50 LM1 P2 0.75
49 SF K50 LM3 P1 SQP 0.90
K50
50 SF K50 LM3 P2 0.90
CR
51 SF K50 surcharge semi-infinie (31) 1.50 1.50 1.50
52 SF K50 surcharge infinie 1.50 1.50 1.50 1.50 1.50
53 SF K50 surcharge des deux cotés 1.50 1.50 1.50 1.50
CR
54 SF K25 LM1 P1 0.75
55 SF K25 LM1 P2 0.75
56 SF K25 LM3 P1 SQP 0.90
K25
57 SF K25 LM3 P2 0.90
CR
58 SF K25 surcharge semi-infinie (32) 1.50 0.75 1.50
59 SF K25 surcharge infinie 1.50 1.50 0.75 0.75 1.50
60 SF K25 surcharge des deux cotés 1.50 1.50 0.75 0.75

34/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Combinaisons ELS Fréquent ouvrage plein


N°Com Cas CP 21 22
61 SF K50 1 TGV 0.80
SQP K50 PGF (33)
62 SF K50 2 TGV 0.70
PGF
63 SF K25 1 TGV 0.80
SQP K25 PGF (34)
64 SF K25 2 TGV 0.70
65 SF K50 1 TGV 0.80
SQP K50 CR (35)
66 SF K50 2 TGV 0.70
CR
67 SF K25 1 TGV 0.80
SQP K25 CR (36)
68 SF K25 2 TGV 0.70

Combinaisons ELS Caractéristique ouvrage vide


N°Com Cas CP 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
69 SCC K50 P1 SCons 1.0
K50
70 SCC K50 P2 (27) 1.0
Construction
71 SCC K25 P1 SCons 1.0
K25
72 SCC K25 P2 (28) 1.0
73 SC K50 LM3 P1 1.00
74 SC K50 LM3 P2 SQP 1.00
K50
75 SC K50 surcharge semi-infinie 1.00 1.00 1.00
PGF
76 SC K50 surcharge infinie (29) 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00
77 SC K50 surcharge des deux cotés 1.00 1.00 1.00 1.00
PGF
78 SC K25 LM3 P1 1.00
79 SC K25 LM3 P2 SQP 1.00
K25
80 SC K25 surcharge semi-infinie 1.00 0.50 1.00
PGF
81 SC K25 surcharge infinie (30) 1.00 1.00 0.50 0.50 1.00
82 SC K25 surcharge des deux cotés 1.00 1.00 0.50 0.50
83 SC K50 LM1 P1 1.00
84 SC K50 LM1 P2 1.00
85 SC K50 LM3 P1 1.00
SQP
86 SC K50 LM3 P2 K50 CR 1.00
(31)
87 SC K50 surcharge semi-infinie 2.00 2.00 2.00
88 SC K50 surcharge infinie 2.00 2.00 2.00 2.00 2.00
89 SC K50 surcharge des deux cotés 2.00 2.00 2.00 2.00
CR
90 SC K25 LM1 P1 1.00
91 SC K25 LM1 P2 1.00
92 SC K25 LM3 P1 1.00
SQP
93 SC K25 LM3 P2 K25 CR 1.00
(32)
94 SC K25 surcharge semi-infinie 2.00 1.00 2.00
95 SC K25 surcharge infinie 2.00 2.00 1.00 1.00 2.00
96 SC K25 surcharge des deux cotés 2.00 2.00 1.00 1.00

Les efforts à l’ELU Fondamental seront déduis des efforts à l’ELS caractéristique en les multipliant
par 1.35 : S ELUF = 1.35 S ELSC

35/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

Combinaisons ELS Caractéristique ouvrage plein

N°Com Cas CP 21 22
97 SC K50 1 TGV 1.00
SQP K50 PGF (33)
98 SC K50 2 TGV 1.00
PGF
99 SC K25 1 TGV 1.00
SQP K25 PGF (34)
100 SC K25 2 TGV 1.00
101 SC K50 1 TGV 1.00
SQP K50 CR (35)
102 SC K50 2 TGV 1.00
CR
103 SC K25 1 TGV 1.00
SQP K25 CR (36)
104 SC K25 2 TGV 1.00

Combinaisons ELU Fondamental ouvrage plein

N°Com Cas CP 21 22
105 SU K50 1 TGV 1.45
1.35 x SQP K50 PGF (33)
106 SU K50 2 TGV 1.45
PGF
107 SU K25 1 TGV 1.45
1.35 x SQP K25 PGF (34)
108 SU K25 2 TGV 1.45
109 SU K50 1 TGV 1.45
1.35 x SQP K50 CR (35)
110 SU K50 2 TGV 1.45
CR
111 SU K25 1 TGV 1.45
1.35 x SQP K25 CR (36)
112 SU K25 2 TGV 1.45

Les effets de la température (cas 23 et 24) seront cumulés à la combinaison dimensionnante pour
chaque état limite avec les pondérations suivantes :

ELS Fréquent : SFdimensionnante + 0.50 T


ELS Caractéristique : SCdimensionnante + 0.60 T
ELU Fondamental ouvrage vide : 1.35 SCdimensionnante + 0.90 T (1.50 x 0.60)
ELU Fondamental ouvrage plein : SUdimensionnante + 0.90 T (1.50 x 0.60)

36/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

6.2. ELU SISMIQUE

Gk + γI AEk + ψ2I QI
1 – Gk 2 cas (Kmin et Kmax) cf. charges en service
2 – AEk = A1 +/- 0.30 A2 4 cas : Av + « + » 0.30 Ah Av – « + » 0.30 Ah
0.30 Av + « + » Ah 0.30 Av – « + » Ah

Bilan 8 combinaisons

CHARGE CHARGES
CHARGE CHARGES CHARGES
SISMIQUES SISMIQUES
COMBINAISONS PERMANENTES PERMANENTES SISMIQUES
VERTICALES VERTICALES
KMAX KMIN HORIZONTALES
DESCENDANTES ASCENDANTES

(1)
(101) 0.05 1.20
(102) - 0.05 1.20
(31) (2)
(103) 0.18 0.36
(104) - 0.18 0.36
(105) 0.05 1.20
(106) - 0.05 1.20
(32)
(107) 0.18 0.36
(108) - 0.18 0.36

(1) = γI x 0.30 x kv = 1.20 x 0.30 x 0.121 = 0.05


(2) = γI x 1.20 x kv = 1.20 x 1.20 x 0.121 = 0.18

37/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

7. ANNEXE : MISSION G3

Ci-après, les extraits de la mission G3 IETIC P5 130 indice B0 utilisés dans notre étude.

38/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

39/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

40/41
PRO 0980 – CR DES 4 VENTS + PGF - NOTE D’HYPOTHESES PARTICULIERES – NUMERO : IMATC11050 INDICE A2

41/41

Vous aimerez peut-être aussi