Vous êtes sur la page 1sur 2

BTS 1 INDUSTRIEL ANNEE 2020/2021 2.

Intégrer par parties :


MATHEMATIQUES Z e Z 1 Z Z
TRAVAUX DIRIGES 1. ln xdx 2 arctan xdx 3. argsh(3x)dx 4. ln(1 + x2 )dx
1 0

3. Calculerr en utilisant le changement


r de variable indiqué
1 Developpements limités Z 2
x − 1 dx x−1
Z e√
I= . Poser u = .J= 1x + ln2 xdx. Poser u = ln x.
1 x + 1 x x + 1 1
Exercice 1:
Z ln √3 x Z 1
1. Déterminer, en utilisant les développements limités, les limites suivantes : e x. L = x3 √
K= 2x
dx. Poser u = e √ dx. Poser u = x + 1.
0 1+e 0 x+1
   √
2 1 ln(1 + x) − sin x x cos x − sin x Z 1p Z ln 2
1. lim x − x ln 1 + 2. lim x 3. lim x 2 1
x→+∞ x x→0 tan x − x x→0 e − e−x − 2x M= 1 − t2 dt. Poser t = sin u. N = dx. Poser u = ex
0 0 chx
2. Étudier la position de la courbe de l’application f : x 7→ ln(1 + x + x2 ) 4. Z
Après avoir décomposéZ la fraction en éléments
Z simples,2 calculer les primitives.
par rapport à sa tangente en 0 et 1. 1 x+1 x
3
dx. 2 2
dx dx .
1+x (x + x + 1) (x − 1)(x2 + 1)
2

5. Calculer en utilisant un changement de variable adéquat.


Exercice 2:
sin3 x
Z Z Z
2 sin x
1. Calculer un développement limité à l’ordre 5 en 0 de f (x) = tan x. 2 dx. dx dx
cos x(2 + sin x) cos x sin2 x + 1
π
2. Calculer un développement limité à l’ordre 5 en de f (x) = tan x.
4
3 Equations différetielles
3. Etude de la limite éventuelle quand x tend vers 1 de
√ 3 Exercice 5:
x + 3 − (3x + 5) 2
1. Résoudre l’équation différentielle (E) xy 0 −2y = x2 dans l’intervalle I = 0, +∞ .
 
f (x) =
1 − tan πx
4 3
2. Résoudre l’équation différentielle (E’) (1 − x2 )y 0 − xy = √2x
1+x2
dans l’intervalle
et de
 
√ 3
I = − 1, 1 .
x + 3 − (3x + 5) 2 Exercice 6: Résoudre les équations différentielles (E) données par :
g(x) =
(x − 1)(1 − tan πx
4 ) 1. y 00 − 4y 0 + 4y = (t2 + 1)e2t
Exercice 3: 2. y 00 + y = sin 2t
Déterminer les développements limités des fonctions suivantes en x0 à l’ordre indiqué : 3. y 00 + y 0 − 2y = sin tet
1. sin(x) en x0 = π4 à l’ordre 4 2. sin(x) cos(3x) en x0 = π3 à l’ordre 2
4. y 00 − 4y 0 + 4y = et + (3t − 1)e2t + t − 2
3. lnx2x en x0 = 1 à l’ordre 4 4. ex en x0 = 1 à l’ordre 4.
Exercice 7: On se propose d’étudier la déformation élastique par flambement d’une
poutre arquée. On soumet cette poutre à une force longitudinale d’itensité F . On
2 Calcul de primitives montre que la déformation élastique d qu’elle subit alors est la solution de particulière
nulle pour x = 0 et pour x = 1 de l’équation différentielle (E)
Exercice 4:
y” + ω 2 y = −ω 2 sin(πx)
1. Déterminer les primitives suivantes :
dans laquelle y désigne une fonction numérique définie sur [0; 1] admettant des déri-
x2
Z Z Z Z
1 sin 2x 1 vées première et seconde sur cet intervalle et ω un nombre réel de l’intervalle ]0; π[
1. dx 2. dx 3. dx 4. dx
1 + x3 (2x + 1)3 1 + cos2 x 1 + ex dépendant de F .
c(x,y) (x+2y)(1+xy)
1. a. Déterminer une solution particulière de (E). 1. On pose f (x, y) = 1−t(x,y) . Montrer que f (x, y) = xy .
b. Donner la solution générale de (E).
2. Exprimer la déformation élastique d en fonction de x et de ω. 2. Déterminer le(s) point(s) critique(s) de la fonction f .
1
3. Montrer que la déformation élastique est maximale pour x = .
2 3. Quelle est la nature de chaque point obtenu. Justifier.

4 Optimisation 4. Justifier que


√ le coût unitaire moyen d’une pièce non-défectueuse minimal
est égal à 4 2.
Exercice 8:
1. Déterminer les extrema de la fonction f : R2 → R définie par f (x, y) = y 2 −xyln(x).
2. Soit f l’application définie sur R2 par 5 Analyse vectorielle
x2 y y3 Exercice 10: Montrer que le champ de vecteur V ~ (M ) = (y, x − z, y − 2z) dérive
f (x, y) = + x2 + − 4y d’un potentiel, calculer ce potentiel.
2 3
Exercice 11:
Trouver les points critiques de la fonction f et établir leur nature. On ~ (M ).
définit f (x, y, z) = (x − x0 )2 + (y − y0 )2 + (z − z0 )2 , calculer gradf
2
3. Soit f l’application définie sur R par ~ (M ).
Tracer la sphère de centre (x0 , y0 , z0 ) qui passe par M et le vecteur gradf
Exercice 12:
x2 y 2 y3
f (x, y) = −x + − 4y On considère le champ de vecteur :
2 3

Trouver les points critiques de la fonction f et établir leur nature.  R3 → R3
x

  
Exercice 9: Une fabrication optimale.


1 + r2


~ :
V
 y 
2z  (1)
~ + βy

Votre société s’occupe de la fabrication d’une pièce mécanique. Celle-ci dépend de 
 M 7→ V (M ) =  1 + r2
 

βy 3 

  αz
deux paramètres réels x et y (indépendants) de la faCcon suivante : le coût unitaire 
+


de fabrication d’une pièce est égal à 1 + r2 3
p
c(x, y) = x + 2y où α β, ∈ R et où on a posé r = x2 + y 2 + z 2 .
1 Montrer que
tandis que le taux de pièces défectueuses (compris entre 0 et 1) est égal à ∀β ∈ R, rotV = 0 ⇐⇒ α = α0

1 où α0 est une constante à déterminer.


t(x, y) = . 2 On prend α = 1. En déduire que V dérive d’un potentiel et déterminer f : R3 → R
1 + (xy)
pour que V = gradf
On cherche à maximiser la rentabilité du processus de fabrication. On prendra pour 3 On pose β = 0. Calculer ∆f .
fonction objectif le coût unitaire moyen d’une pièce non-défectueuse, qui est égal au 4 Retrouver le résultat précédent à l’aide de l’expression de ∆f en coordonnées sphé-
coût de fabrication d’une pièce divisé par le taux de pièces non défectueuses. riques.