Vous êtes sur la page 1sur 3

Respect du P.O.S.

Le dosage du béton et du mortier


Evaluation de la quantité à acheter
Le béton prêt à l'emploi

Respect du P.O.S.
Attention, avant de vous lancer tête baissée dans des travaux extérieurs, relisez bien les
règles du plan d'occupation des sols (si votre commune en possède un). Le POS peut par
exemple imposer un écoulement des eux par le réseau pluvial au niveau de tous les ouvrages
que vous ferez (allée carrossable, appentis ...), ou bien interdire les murs plus hauts qu'une
certaine limite (fixée en général par rapport au niveau du sol naturel), ou encore exiger le
recul de votre portail d'entrée de quelques mètres à l'intérieur du terrain.
Il est plus facile de bien construire du premier coup plutôt que d'avoir à tou casser par la suite
pour se mettre en conformité.

Remarque : si vous voulez faire un aménagement non conforme aux règles du POS, mais que
vous n'êtes pas d'accord avec celles-ci, vous pouvez toujours demander une dérogation à la
DDE. Avec une demande bien argumentée, il ne seront pas inflexibles. Une fois cette
dérogation obtenue, il vous sera possible d'obtenir le certificat de conformité.

Le dosage du béton et du mortier


Avant de commencer à travailler, il vous faudra commander le sable et le ciment et donc faire
une évaluation de la quantité à commander.

Le béton sert à couler les fondations, les poteaux et linteaux tandis que le mortier sert à
assembler les parpaings. En clair, le béton contient des graviers mais pas le mortier.

Beaucoup de littérature existe sur le dosage du béton, plus ou moins pratique à mettre en
oeuvre. Le dosage donné ici est basé sur les volumes.

Pour le mortier, sauf si vous êtes actionnaires chez Lafarge, ne suivez pas les
recommandations écrites sur leurs sacs de ciment ! Utilisez un volume de ciment pour 3 à 4
volumes de sable.

Pour le béton "standard" tous usages : il faut le doser à 350 Kg de ciment par mètre cube de
béton. Ce dosage s'obtient très facilement par la règle des 1-2-3 : pour remplir la bétonneuse,
mettre 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, 3 de graviers.

Dosage en volumes de sable, graviers, eau par rapport au volume d'eau :

produit volume de volume de volume de volume


ciment sable graviers d'eau
béton pour fondations, scellement de 1 2,5 3,5 1/2
piquets de clôture ...
béton tous usages linteaux, poteaux 1 2 3 1/2
mortier 1 4 0 1/2

Evaluation de la quantité à acheter

Dosage en masse pour obtenir 1 m³ de produit :

produit masse de masse de masse de


ciment sable graviers
béton pour fondations, scellement de piquets 300 Kg 720 Kg 1165 Kg
de clôture ... (8,6 sacs de 35 (0,52 m³) (0,73 m³)
Kg)
béton tous usages linteaux, poteaux 350 Kg 680 Kg 1175 Kg
(10 sacs) (0,49 m³) (0,74 m³)
mortier 400 Kg 1400 Kg 0
(11,4 sacs) (1 m³)

Pour les chapes et les fondations, évaluez le volume à remplir en multipliant longueurs x
largeur x hauteur exprimés en mètre. Ajouter un coefficient de sécurité de 10 à 15%.

Pour le mortier utilisé dans l'assemblage de parpaings : comptez 1m³ de mortier pour
assembler 55 m² de mur soit 550 parpaings, dans le cas de parpaings de taille standard
20x20x50 cm.

Pour commander, multiplier le nombre de m³ obtenus par la masse de chacun des éléments du
tableau ci-dessus.

L'ordre de grandeur pour les prix TTC est de :

• 6 Eur le sac de ciment


• 25 Eur la tonne de sable livrée (dépend de la quantité achetée et du lieu de livraison)
• 20 Eur la tonne de gravier livrée (dépend de la quantité achetée et du lieu de livraison)

Remarques :

• la granulométrie des sables est la suivante : sable standard à maçonner: 0,5 mm,
graviers : 5 à 15 mm
• si vous prenez un mélange de graviers de différentes tailles (plus cher), le béton
obtenu sera plus solide, ce qui peut être un atout pour les chapes de planchers.
• pour l'assemblage de briques, il est recommandé d'utiliser du mortier bâtard :
remplacer le ciment, par le même volume de mélange 50% ciment - 50% chaux.
• les enduits de façades traditionnels se font par un mélange de 20kg de ciment, 20kg de
chaux et 175 Kg de sable fin (granulométrie 0,2) mais ces enduits ne sont plus guère
utilisés au profit des crépis prêts à l'emploi.

Le béton prêt à l'emploi


Pour des volumes importants (chapes, fondations, remplissage de murs en blocs à bancher ...),
il ne faut pas hésiter à commander du béton prêt à l'emploi (c'est à dire livré en camion
toupie). Le prix de revient est le même que pour le béton que vous fabriquez vous-même.

Cependant, des surcoûts sont appliqués pour les livraisons le samedi et si le béton doit être
livré avec une pompe (si la toupie doit stationner plus bas que la zone de chantier).

De plus, il faut être au moins 2 à 4 personnes pour pouvoir "consommer" le béton livré à la
toupie car il durcit en quelques heures (surtout dans le cas de chapes).

Depuis le 1er janvier 2005, la norme NF EN 206-1 s'applique aux bétons prêts à l'emploi.

Ces bétons ne sont plus désignés par un dosage mais par une classe de résistance. Aussi, si
vous commandez du béton, ne précisez pas le dosage souhaité, mais indiquez clairement à
l'entreprise de béton quel est l'usage de l'ouvrage à réaliser et quels seront ses types de
sollicitations mécaniques.

Sachez également qu'il existe des bétons fibrés qui évitent dans certains cas le recours au
treillis soudé, ce qui facilite grandement la mise en oeuvre. Renseignez-vous auprès de votre
fournisseur de béton prêt à l'emploi.