Vous êtes sur la page 1sur 53

ISBTP –ERRACHIDIA

Cours : Connaissance des


différents matériaux de
construction

Réalisé par :Mr Hamid OUADANE


1
2
ACIERS Le principe de fabrication

La fonte est un alliage de fer et carbone, obtenu dans les hauts fourneaux par le
traitement des minerais de fer, au moyen de coke métallurgique (c’est-à-dire une fusion
réductrice).
La fonte, en fusion, peut être égrappé par l’oxygène qui brûle les impuretés. Les produits
d’oxydation s’échappent sous forme de gaz, et le produit épuré s’appelle l’acier.

3
ACIERS Le principe de fabrication

4
ACIERS Le principe de fabrication

5
ACIERS Le principe de fabrication

6
ACIERS Le principe de fabrication

7
ACIERS Le principe de fabrication

8
ACIERS Le principe de fabrication

9
ACIERS Le principe de fabrication

10
ACIERS Le principe de fabrication

11
ACIERS Le principe de fabrication

12
ACIERS Le principe de fabrication

13
ACIERS Le principe de fabrication

14
ACIERS Le principe de fabrication

15
ACIERS Le principe de fabrication

16
ACIERS Aspect de l’acier

Brames d’aciers

17
ACIERS Aspect de l’acier

D’après l’aspect extérieur de l’acier, on peut trouver:

Acier l’aminé
Acier étiré

Acier fondu

18
ACIERS Aspect de l’acier

Passe généralement à l’état incandescent entre des cylindres


Acier l’aminé qui lui donne la forme souhaitée

Principe du laminage : le métal


subit une réduction d'épaisseur
par écrasement entre les deux
cylindres.

Des profils laminé à froid

19
ACIERS Aspect de l’acier

Acier laminé à chaud


L’acier laminé à chaud
est un acier qui a été
pressé à de très hautes
températures au-delà de
1.700°F, ce qui est au-
dessus de la température
de re cristalisation pour
la plupart des aciers.
Ceci rend l’acier plus
facile à mettre en forme,
et il en résulte des
produits plus faciles à
travailler

20
ACIERS Aspect de l’acier

Acier laminé à froid


Les aciers travaillés à froid
sont généralement plus durs
et plus résistants que les
aciers standards laminés à
chaud.
L’acier laminé à froid est
principalement un acier
laminé à chaud qui a subit
d’autres traitements. Une
fois que l’acier laminé à
chaud a refroidi, il est
ensuite re-laminé à
température ambiante pour
atteindre les dimensions
exactes et une meilleure
qualité de surface.
21
ACIERS Utilisation des aciers laminés

Tôle lisse Menuiserie métallique

22
ACIERS Utilisation des aciers laminés

Tôle ondulés

23
ACIERS Utilisation des aciers laminés

Acier rond pour béton


armé

24
ACIERS Aspect de l’acier

Est le résultat de l’étirement à froid de l’acier, à travers des


Acier étiré ouvertures coniques d’une série de filières
L’opération d’étirage
à froid (ou calibrage)
consiste à passer une
barre issue de l’état
brut de laminage à
chaud, décalaminée
(sans calamine), dans
une filière
en réduisant son
diamètre,

25
ACIERS Aspect de l’acier

Acier étiré

Fils d’aciers obtenu par


étirement

26
ACIERS Aspect de l’acier

Acier étiré

Tube rond en acier

27
ACIERS Aspect de l’acier

Acier étiré

Tube rectangulaire
en acier

28
ACIERS Aspect de l’acier

Acier étiré

Clous

29
ACIERS Aspect de l’acier

Est coulé en moule, donc lui, manque la compression obtenue par les
Acier fondu processus de laminage ou forgeage, et à cause de ça il est moins
résistant

Le métal fondu est versé


dans des moules de sable

30
ACIERS Les différentes propriétés des aciers:

 Ductilité: propriété de se
laisser étirer facilement
 Conductivité: propriété de
transmettre la chaleur ou
l’électricité
 Élasticité: propriété pour
certains corps, déformés par
une action, de retrouver leur
forme première

31
ACIERS Avantages et inconvénients de différents types d’aciers

Avantages Inconvénients
Ils ont des résistances mécaniques Ne résiste pas à la corrosion
élevée, mais dépendant de la
teneur en charbon

Grande élasticité A des températures de 400-500°C ils


commencent à perdre leurs
caractéristiques mécaniques

Soudabilité

Permet de nombreuse traitements


mécaniques, tels que : sciage,
limage, forgeage, pressage, etc

32
ACIERS Aspect de l’acier

D’après leur contenus en charbon, les aciers sont utilisés comme ci-dessous

Teneur en charbon Appellation Utilisation

0,05 à 0,2 (%) Acier extra doux : Tôles, fils, tubes, rivets,
A33 – A37 profiles,
0,2 à 0,4 (%) Acier doux : A42 – A48 Profils, tôles, fils,
boulonnes,
visserie
0,4 à 0,6 (%) Acier demi dur : Profils étirés et profiles
A56 – A75 calibrés
0,6 à 1,0 (%) Acier dur : A85 – A95 Ressorts, rails, câbles

1,0 à 1,7 (%) Acier extra dur : A105 Acier pour des outils

33
ACIERS  les différentes dénominations et leur utilisation

Charpente métallique – est le nom qui se donne à tout les ouvrages en acier,
formant l’ossature d’un édifice. Elles sont réalisés en profils d’aciers de type :
L;T; U ; I

Construction de
la charpente
métallique

34
ACIERS les différentes dénominations et leur utilisation

Type des
profilés

35
ACIERS les différentes dénominations et leur utilisation

Ronds lisses Fe E 215, Fe E 235 (acier doux laminé à chaud)

Les armatures ronds lisses


– ont le diamètre de 6-8-10-
12-14-16-20-25-32-40-50 mm
et la longueur de 4-12-15 m.

 Les rond lisses sont


fabriquées à partir de l’acier
naturel. Ils s’emploient
couramment surtout pour
des petites constructions.
Leur façonnage est calcul
sont faciles

36
ACIERS les différentes dénominations et leur utilisation

Aciers à Haute Adhérence (HA) Fe E 400, Fe E 500

Les armatures à adhérence


amélioré (ou haut adhérence)
– ont la longueur
commerciale de 12.00 m et le
diamètre de 6-8-10-12-14-16-
20-25-32-40-50 mm.

37
ACIERS Armatures à adhérence amélioré (ou haut adhérence)

Dans beaucoup de construction en béton armé, on emploi actuellement des sortes d’aciers
résistant à des tensions de tractions plus importantes. Ces barres sont à relief pour éviter
glissage d’acier en béton

• Les aciers à haute adhérence dont la surface présente des saillies ou des creux. La
surface de ces armatures présente des aspérités en saillies inclinées par rapport à
l’axe de la barre appelée verrous ou des aspérités en creux appelées empreintes qui
sont destinées à favoriser l’adhérence des armatures au sein du béton 38
ACIERS

39
ACIERS

 Aciers longitudinaux appelés


aciers principaux.

 Aciers transversaux appelés


cadres, étriers.

Suivant leurs rôles, les aciers sont dénommés:


 Porteurs : dans le sens de la petite portée,
 De répartition : dans le sens perpendiculaire.

40
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

La rouille est principalement due à un phénomène chimique :


l’action de l’oxygène et l’humidité de l’aire font apparaître à la
surface de l’acier un produit qui s’appelle l’oxyde ferrique

Rouille de fer

41
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

42
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

MOYENS DE PROTECTION CONTRE LA CORROSION

II faut créer sur la surface de la pièce à protéger, une couche


protectrice inaltérable et imperméable afin d’isoler le métal du
milieu ambiant. Pour cela il faut préparer cette surface :

Frottement ;
Brossage avec un brosse d’acier ;
Frapper au marteau ;
Nettoyer par des jets de sable ou de plomb
en grains sous pression
43
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

Pour protéger la surface d’acier dérouillé en utilisant un procédé comme ci


dessus, on doit appliquer la technologie suivante

•1- Appliqué une couche de Peinture contient


peinture anti rouille de plomb

Application en
2 couche

44
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

•2- Appliqué une peinture de


couverture

Peinture en :
bronze d’aluminium,
élastomères,
Peintures bitumineuses

Application en
2 ou 3 couche

45
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

Les autres méthodes de protection d’acier, consiste

l’immersion du produit d’acier dans une solution bouillante de


phosphate de manganèse ou du zinc
Phosphatation
par manganèse
La phosphatation est un procédé
de conversion chimique qui
consiste à transformer la surface
de certains métaux (acier, fonte,
zinc, aluminium, titane) en
phosphate métallique stable et
insoluble. Cette couche est encrée
dans le métal et confère à celui-ci
différentes caractéristiques.
46
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

Métallisation de l’acier
avec une couche de zinc ou
d’aluminium en fusion sous
forte pression

Métallisation au Zinc

47
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

Plastification en revêtement de
plastique l’aminé

La plastification est applicable


sur des pièces métalliques
spécifiques que ce soit dans
l’industrie, le bâtiment ou tout
autre secteur

48
ACIERS Protection de l’acier contre la corrosion

Une l’autre méthode plus efficace de protection de l’acier contre la rouille est
l’alliage – qui consiste de faire la fusion d’au moins deux métaux ferreux un non
ferreux. Parmi les plus connues alliages sont celles de l’acier avec : le charbon, le
nickel, le manganèse, le chrome, etc

L'acier inoxydable ou inox est


un alliage de fer et de carbone
contenant plus de 50% de fer, au
moins 10,5% de chrome et moins
de 1,2% de carbone. Sa
caractéristique principale est une
bonne résistance à la corrosion,
grâce à la formation d'une couche
protectrice d'oxyde de chrome en
surface.

49
ACIERS Comportement mécanique de l’acier

Pour étudier le comportement mécanique d’un acier on va effectuer un essai de traction


sur une éprouvette cylindrique, avec une machine qui développe deux charges égale et
opposées, comme dans le schéma ci dessous

Sous l’action de l’effort (F), l’éprouvette s’allonge et si on enregistre à chaque


instante la grandeur de l’allongement par rapport de la valeur de l’effort, on peut
tracer une diagramme de déformation de l’acier avant de rupture, de la manière
suivante :
50
Zone O à A : est un domaine élastique et
linéaire ; Dans cette zone, les allongements
sont proportionnels aux contraintes, d’après
la loi du Hooke. δ S = Es x ε s
Zone A à B : est un domaine élastique, donc
entre (A) et (B) l’éprouvette s’allonge à un
effort de traction sensiblement constante.
Dans ce cas il n’y a plus de réversibilité.

Zone B à C : est un domaine plastique ; donc


entre (B) et (C) l’éprouvette continue de
s’allonger et la contrainte atteint un max.
(C) qui correspond à la contrainte de
rupture.

Zone C à D : est la zone de striction, au-delà module de Young


de la limite de rupture, l’allongement ne se
repartie plus sur la longueur de l’éprouvette,
Es = 2 x 105 MPa
mais se concentre on voisinage d’une section
droit, dont l’aire est diminuée rapidement
jusqu’à ce que se produit la rupture.

51
52
Le diagramme contraint – déformations pour
différents types d’aciers sont présentées dans le
schéma ci – dessous :
53