Vous êtes sur la page 1sur 42

UE2 : Histologie - Biologie du développement et de la Reproduction

Chapitre 1 :
Généralités sur la procréation,
la méiose, la spermatogenèse
Docteur Anne-Karen FAURE
Année universitaire 2010/2011
Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.
Plan du cours
I. La procréation sexuée
I. Introduction : la procréation sexuée

II. La méiose

III. La spermatogenèse
La procréation sexuée

Gamète femelle Gamète mâle


(ovocyte) (spz)

 Permet aux espèces


de se perpétuer en
Œuf fécondé assurant un brassage
génétique
QuickTime™ and a
TIFF (Uncompressed) decompressor
are needed to see this picture.
Les gamètes (= cellules sexuelles)

Les gamètes doivent remplir trois


conditions :

• Taille suffisante
 Apport des réserves nutritives
• Mobiles et nombreux
 Augmenter les chances de
rencontre
• Coût de fabrication raisonnable

 ANISOGAMIE www.graptolite.net
Les cellules somatiques sont diploïdes
 Chacune contient 23 PAIRES de chromosomes - 2n
(n=23 dans l’espèce humaine)

Caryotype 46,XY
Chromatides Chromatides
homologues soeurs

7 Paternel 7 Maternel

Chromosomes HOMOLOGUES
dupliqués
Les gamètes sont haploïdes
 Ils contiennent 23 chromosomes - n

23,X
23,X
23,Y

23,X 23,Y
Le passage diploïdie – haploïdie est assuré
par la méiose et la fécondation

Diploïdie

Gamétogenèse
(méiose) Fécondation

Haploïdie
Plan du cours
- II. La méiose
I. Introduction : la procréation sexuée

II. La méiose
1. Généralités
2. Vue d’ensemble
3. Les étapes

III. La spermatogenèse
1. La méiose : généralités
• Affecte les cellules de la lignée germinale

• Consiste en deux divisions consécutives à une


seule phase de réplication de l'ADN :
- une cellule diploïde (2n)  4 cellules haploïdes (n)

• Conséquences :

- Réduction de moitié du contenu génétique (2n  n)


- Transmission de l’information génétique
- Brassage de l’information génétique
Comparaison mitose-méiose
MITOSE MEIOSE

Cellules somatiques Cellules germinales

Quelques heures Homme : 24 j


Femme : plusieurs années

1 division nucléaire 2 divisions nucléaires


après une phase S après une phase S

1 cellule DIPLOÏDE 1 cellule DIPLOÏDE


2n 2n

2 cellules DIPLOÏDES 4 cellules HAPLOÏDES


2n n

Structure génétique Ré-arrangement


identique à la cellule mère de la stucture génétique
2. La méiose : vue d’ensemble
- Schéma 4 celules haploïdes
(23 chromosomes)

2 cellules haploïdes
(23 chromosomes)
1 cellule diploïde
(46 chromosomes)
homologue Phase S
paternel

homologue
maternel

Synapsis Ségrégation des


Crossing- chromosomes Ségrégation des
overs chromatides sœurs
homologues

MEIOSE I MEIOSE II
Division réductionnelle Division équationnelle
(en fait, quantité d’ADN (en fait, quantité d’ADN
identique) divisée par 2)
2. La méiose : vue d’ensemble
La méiose consiste en 2 divisions successives

MEIOSE I MEIOSE II
 Réductionnelle  Équationnelle
• Divise par deux le nombre de • Divise par deux la quantité
chromosomes d’ADN

• précédée d'une phase S • Non précédée d'une phase S

• Permet de distribuer les • Permet de séparer les


chromosomes homologues chromatides au niveau du
(répliqués et recombinés) entre centromère (comme une
2 cellules-filles mitose)
3. Les étapes de la méiose

MEIOSE I MEIOSE II
• Prophase I
- Précédée d’une phase S • Prophase II
- longue (5 stades) – Non précédée d’une phase S
- synapsis et crossing-overs – Courte

• Métaphase I
• Anaphase I
• Métaphase II
• Télophase I
• Anaphase II
• Télophase II
Prophase I : stade Leptotène

• Les chromosomes deviennent


Chr 2
apparents (chromosomes dupliqués
maternel
sous la forme de filaments irréguliers)

Chr 2
paternel • Rapprochement des chromosomes
homologues
Chr 1 Chr 1
maternel
•Début de migration des centrioles
paternel
Prophase I : stade Zygotène

• Migration des centrioles aux pôles


opposés de la cellule

1♀
• Début d’appariement des chromosomes
1♂
homologues
= synapsis
2♂

2♀ • Début de formation du complexe


synaptonémal
Prophase I : stade Pachytène

1♀
• Synapsis complet
1♂

• Les chromosomes, plus courts et


épais,sont sous forme de bivalent ou
2♂
2♀ tétrade
 Vésicule sexuelle chez le mâle
(chromosomes X et Y inactivés)

• Crossing-over (ou recombinaison) =


échange de matériel génétique entre les
Bivalent (= 2 chromosomes)
chromosomes homologues
Tétrade (= 4 chromatides)
Le complexe synaptonémal
au stade pachytène
- Schéma
Nodule de Eléments latéraux
recombinaison

Elément central

Chromatine des Chromatine des


chromatides chromatides
sœurs 1 et 2 sœurs 3 et 4
Mécanisme moléculaire
des recombinaisons méiotiques
- Schéma

De nouvelles combinaisons de gènes sont ainsi « essayées »


à chaque génération et soumises à la sélection naturelle
Prophase I : stade Diplotène chiasma

• Désintégration du complexe
synaptonémal

• Disparition de la vésicule sexuelle


• Les bivalents se repoussent, sauf au
niveau des chiasmas (au niveau
desquels ils sont attachés) = support
physique du crossing-over
Prophase I : stade Diacinèse

• Condensation maximale des


chromosomes (toujours reliés entre
eux par les chiasmas aux extrémités)

• Disparition de l’enveloppe nucléaire


Résumé de la prophase I
- Schéma
Chromatides
sœurs 1 et 2 Complexe
Complexe synaptonémal
synaptonémal
Chromosomes
homologues Chromatides
sœurs 3 et 4 Nodules de
recombinaion

Leptotène Zygotène Pachytène


Chromosomes dupliqués et fins Début des synapsis - Synapsis complet (22 bivalents et
(complexe synaptonémal) 1 vésicule sexuelle chez le mâle)
- Crossing-overs

Diplotène Diacinèse
Désappariement des Condensation maximum des
chromosomes homologues, chromosomes homologues
sauf au niveau des chiasmas
Métaphase I

Chiasmas
• Les chromosomes homologues se
disposent de part et d’autres de la
plaque équatoriale (disposition
1♀
2♂ aléatoire)
PE • Les chiasmas (au niveau desquels
1♂
2♀ ils sont attachés) sont sur la PE
• Les centromères sont de part et
d’autres de la PE
Anaphase I

• Rupture des chiasmas


• Ségrégation (aléatoire) des
chromosomes homologues aux
pôles opposés de la cellule
Télophase I et cytodiérèse

• Reconstitution de la membrane
nucléaire autour des deux lots de
chromosomes homologues

• Cytodiérèse, suivie d'une courte


interphase sans phase S
Méiose II
Prophase II Métaphase II Anaphase II Télophase II
PE

PE

• Formation • Alignement des • Clivage des centromères • Reconstitution de la


du fuseau centromères sur la • Ségrégation (aléatoire) membrane nucléaire
PE des chromatides sœurs • Cytodiérèse
La méiose assure le brassage de
l’information génétique
- Schéma

Crossing- Ségrégation
overs aléatoire
(chromosomes Ségrégation
homologues) aléatoire
(chromatides sœurs)
Brassage intra- Brassage inter-
chromosomique chromosomique

MEIOSE I MEIOSE II
Plan du cours
III. La spermatogenèse
I. Introduction : la procréation sexuée

II. La méiose

III. La spermatogenèse
1. Généralités
2. Le testicule : siège de la spermatogenèse
3. Les étapes de la spermatogenèse
4. Cinétique de la spermatogenèse
5. Régulation neuro-endocrine
1. Généralités

Spermatogenèse = gamétogenèse mâle


• Différenciation des cellules germinales mâles en
spermatozoïdes (gamètes mâles matures)

• Processus continu
 Depuis la puberté jusqu’à la fin de vie

• Lieu : testicules
 Paroi des tubes séminifères
Finalité : production des
spermatozoïdes
60µm

60 µm de longueur

Tête Col Flagelle

Noyau contenant le Mitochondries Appareil propulseur


génome haploïde (carburant) (mobilité  ovocyte)
condensé
(protection du génome)
Ultra-structure du
Acrosome

spermatozoïde
Tête

Noyau
Cape post-acrosomique
- Schéma
COUPES TRANSVERSALES

Espace nucléaire postérieur Mitochondries


Plaque basale Colonnes segmentées
Col
Colonnes segmentées
Fibres denses
Centriole proximal
Mitochondries Pièce
intermédiaire
Fibres denses
Mitochondries
Axonème
Axonème
Fibres denses

Gaine fibreuse

Axonème
Colonnes longitudinales
Fibres denses
Pièce Gaine fibreuse
principale

Axonème
Fibres denses
Gaine fibreuse

Axonème

COUPE LONGITUDINALE Pièce terminale


2. Le testicule : siège de la
spermatogenèse
- Schéma L’appareil génital masculin
Cordon spermatique

Vaisseaux sanguins
et nerfs
Vessie

Tube séminifère
Vésicule
Epididyme (tête) séminale

Cône efférent Prostate


Canal
déférent
Rete testis Lobule testiculaire
Tubes droits Septum
Epididyme Canal déférent
(corps)
Urètre

Epididyme
Epididyme
Testicule
(queue)
Les deux fonctions testiculaires
Deux compartiments anatomiques et fonctionnels
Lumière Cellule de
Paroi du tube Sertoli
séminifère
(épithélium
séminal)
 Fonction EXOCRINE
Spermatogenèse

Membrane
propre
Espace interstitiel
(cellules de Leydig)
 Fonction ENDOCRINE
Androgènes (Testostérone)
Cellule de
Leydig
Compartimentalisation des tubes
séminifères par la BHT

Epithélium séminal

Membrane propre

Espace interstitiel
3. Les étapes de la Section de tube
séminifère

spermatogenèse
Epididyme

Testicule
Tube
séminifère

Spermatogonies Spermatogonie
(Mitose)

Spermatocyte I
Spermatocytes
(Méiose I et II) Cellule de
Sertoli
Spermatocyte II

Spermatides Spermatides
(Spermiogenèse)

Spz
Spz
(Spermiation)

faculty.sunydutchess.edu/scala/Bio102/default.htm
3.1 Les spermatogonies
• Cellules souches diploïdes (2n)

• Localisation : plaquées contre la membrane propre

• Petites cellules arrondies de 10 à 15 m de diamètre

 3 types selon l’aspect du noyau:


cellules de réserve

– Ad (dark) : chromatine dense et sombre


– Ap (pale) : chromatine claire
– B : chromatine mottée et irrégulière
3.2 Les spermatocytes

Translocation des cellules


Compartiment
adluminal germinales du
compartiment basal
au compartiment adluminal
au stade leptotène

Compartiment
basal

(D’après Liu et Cheng 2007)


3.3 Les spermatides et la spermiogenèse

• Cellules haploïdes issues de la méiose (n chromosomes)

• Localisation : près du centre des tubes séminifères

• Petites cellules de 6 à 7 m de diamètre

Rondes Allongées Condensées


La spermiogenèse
= maturation post-méiotique des spermatides en spermatozoïdes

Appareil de Golgi Centriole


proximal
Vésicule Mitochondries
acrosomale Centriole
distal
Acrosome

Noyau

Noyau Centrioles Microtubules


PI Tête
Flagelle
Cytoplasme
en excès

• Formation de l’acrosome
• Mise en place du flagelle
Flagelle

• Elimination du cytoplasme (corps résiduels)


• Allongement et condensation du noyau
(histones  protamines)
3.4 Illustration

Cellule de Leydig
Membrane propre

Cellules de Sertoli

Spermatogonies

Spermatides

Spermatocytes I
4. Cinétique de la spermatogenèse
Durée = 74 jours chez l’homme
Spermatogonie
MITOSES
27 jours (>Ap)

Spermatocyte I MEIOSE I
23 jours
(Pachytène : 16 jours)

Spermatocyte II
MEIOSE II
1 jour

Spermatides
SPERMIOGENESE
23 jours

Spermatozoides
5. Régulation neuro-endocrine
de la spermatogenèse
Hypothalamus
HYPOTHALAMUS

- GnRH Sécrétion pulsatile

- Hypophyse GnRH ou LHRH


(gonadotropin releasing hormone)

Androgènes
-
Inhibine
HYPOPHYSE
LH Sécrétion pulsatile
FSH
FSH  Follicle stimulating hormone
LH  Luteinizing hormone
Cellule
de Sertoli

TESTICULE

Androgènes
Inhibine
Cellules de
Leydig
Mentions légales
L'ensemble de ce document relève des législations française et internationale sur le droit d'auteur
et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction de tout ou partie sont réservés pour les
textes ainsi que pour l'ensemble des documents iconographiques, photographiques, vidéos et
sonores.

Ce document est interdit à la vente ou à la location. Sa diffusion, duplication, mise à disposition du


public (sous quelque forme ou support que ce soit), mise en réseau, partielles ou totales, sont
strictement réservées à l’université Joseph Fourier de Grenoble.

L’utilisation de ce document est strictement réservée à l’usage privé des étudiants inscrits en 1ère
année de Médecine ou de Pharmacie de l’Université Joseph Fourier de Grenoble, et non destinée
à une utilisation collective, gratuite ou payante.

Ce document a été réalisé par la Cellule TICE de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Grenoble
(Université Joseph Fourier – Grenoble 1)

Vous aimerez peut-être aussi