Vous êtes sur la page 1sur 50

Protection

et contrôle commande

Gamme Sepam
Sepam 2000 D02
Utilisation
Mise en service
Sommaire

Chapitre / page
installation 1/1
utilisation - mise en service 2/1
essais 3/1

Sommaire 1/1
1/2 Sommaire
Installation
Sommaire

chapitre / page
Identification du matériel 1/2
Installation d'un Sepam 2000 1/2
Sepam 2000 1/2
Accessoires fournis avec le Sepam 1/3
Accessoires optionnels 1/4
Montage et câblage 1/5
Dimensions et cotes de perçage 1/5
Montage 1/5
Composition du Sepam 2000 1/6
Raccordements 1/6
Principe de repérage des bornes 1/6
Raccordement des entrées courant sur des TC 1 A ou 5 A 1/7
Schéma de principe et de raccordement des TC 1 A ou 5 A 1/7
Sélection des modes de fonctionnement (micro-interrupteurs)
SW1 et SW2 1/7
Positionnement des micro-interrupteurs 1/7
Connecteur CCA 660 ou 651 1/8
Utilisation du tore CSH 30 1/9
Raccordement sur secondaire 1 A 1/9
Raccordement sur secondaire 5 A 1/10
Montage 1/10
Câblage 1/10
Sélection des modes de fonctionnement (micro-interrupteurs) 1/10
Raccordement de l'alimentation et des entrées et sorties
logiques 1/11
Raccordement de l'alimentation et de la prise terre 1/11
Raccordement des entrées et sorties logiques 1/11
Raccordement du coupleur de communication Jbus 1/12
Vérifications à effectuer avant la mise en service 1/13
Vérifications 1/13
Positionnement des micro-interrupteurs de face arrière 1/14

Installation 1/1
Installation
Identification du matériel

Installation d'un Sepam 2000 MERLIN GERIN


Chaque Sepam 2000 est livré dans un
conditionnement unitaire qui comprend :
c Le Sepam,
c Les accessoires de fixation, SEPAM 2035 modèle

c Les accessoires de connectique (connecteurs).


Les autres accessoires optionnels sont livrés dans un
conditionnement séparé. S35 CR D02 J1F TBN référence du matériel (Sepam et modèle)
Nous vous recommandons de suivre les instructions
données dans ce document pour une installation
rapide et correcte de votre Sepam 2000 :
9540013 C08 N° de série

c Identification du matériel, (1)


Exemple d'étiquette située sur le flasque droit .
c Montage,
c Raccordements des entrées courant,
c Positionnement des micro-interrupteurs,
c Raccordement de l'alimentation et de la prise
de terre,
c Vérification avant mise sous tension.

MERLIN GERIN
Sepam 2000
Pour identifier un Sepam il faut vérifier deux
étiquettes : S35 CR D02 modèle de Sepam
compatible
S35 : Sepam standard
CR : modèle
c Une étiquette sur le flasque droit qui définit D02 : type
les aspects matériels du produit (1),
c Une étiquette située sur la face avant
de la cartouche qui définit les aspects fonctionnels (2)
.
3 CR D02 FA type d'application 3 : Sepam S35
CR : modèle
102 DFA N° logique de
commande
D02 : type
F : français
standard A : indice d'évolution
Exemple d'étiquette située sur la face avant de la cartouche (2).

MERLIN GERIN

SEPAM 2000
CARTOUCHE
3140 422 A 01 référence du boîtier

9517103 C11 contrôle

N° de série
(1)
Etiquette sur côté gauche de la cartouche .

1/2 Installation
Connecteur CCA 621
Accessoires fournis 21 points. Raccordement des entrées/sorties TOR :
avec le Sepam c Bornes à vis,
c Câble de 0,6 à 2,5 mm2 (awg 20 à awg 14).
Chaque Sepam est livré avec les accessoires
suivants.

Connecteur CCA 660 ou CCA 651


pour raccordement des TC 1 A ou 5 A :
c Pour cosses à œil de 4 mm,
c Pour câble de 6 mm2 maxi (awg 10)
Utiliser les connecteurs CCA 660, de couleur grise
ou CCA 651, portant la mention "for S35 only"

warning !

for S35 CR
only
2 verrous de fixation du Sepam

CCA660 CCA651

Connecteur CCA 604


4 points. Raccordement de l'alimentation :
c Bornes à vis,
c Câble de 0,6 à 2,5 mm2 (awg 20 à awg 14). Câble CCA 602
Câble de longueur 3 m avec connecteurs fournit avec le Sepam équipé de l'option
communication Jbus.

Connecteur CCA 606


6 points. Raccordement d'un tore :
c Bornes à vis,
c Câble de 0,6 à 2,5 mm2 (awg 20 à awg 14).

Installation 1/3
Installation
Identification du matériel (suite)

Accessoires optionnels
Console TSM 2001
Utilisée pour effectuer les réglages du Sepam 2000.
Elle ne comporte pas de pile car elle est alimentée
par le Sepam 2000.

Tôle AMT 819


Permet de monter le Sepam 2000 sur une baie 19”.

Cache AMT 820


Permet d'obturer l'espace entre le Sepam et le bord
de la tôle AMT 819.

1/4 Installation
Installation
Montage et câblage

plan de perçage
Dimensions
et cotes de perçage verrous de fixation (x 2)

Le Sepam 2000 se monte en encastré


dans une découpe rectangulaire.
Epaisseur maximum du support : 3 mm
222 201 202

20 300 338

352 332

Montage
c Insérer le Sepam 2000 par la face avant (2)
de la découpe. Le faire glisser dans la découpe (2)
jusqu’à ce que la face avant du Sepam 2000 soit
en contact avec la tôle support. Les 2 encoches (1)
situées à la base de son boîtier permettent
au Sepam 2000 de tenir par son propre poids.
c Positionner les 2 verrous (2) dans les trous prévus
à cet effet situés sur la face supérieure du Sepam.
Serrer la tige filetée des verrous.
c Veiller à ne pas obstruer les ouvertures
de ventilation hautes et basses du Sepam 2000.
Laisser un espace minimum de 5 cm au dessus
et au dessous du Sepam 2000.

(1)

Installation 1/5
Installation
Montage et câblage (suite)

Repère d'emplacement des cartes dans Sepam


Composition du Sepam 2000
emplacement
1 2 3 4 5 6 7 8
S35CR CE40 ECMD ECMD - ESB ESTOR- -

Raccordements
Les raccordements du Sepam 2000 sont faits sur
des connecteurs amovibles situés sur la face arrière.
Tous les connecteurs sont verrouillables par vissage.
Câblage des connecteurs à vis :
c Embout de câblage préconisé :
v Télémécanique DZ5CE0155 pour 1,5 mm2,
v DZ5CE0253 pour 2,5 mm2.
Longueur de dénudage avec l’embout : 17 mm,
c Sans embout :
v longueur de dénudage : 10 à 12 mm,
v maximum 2 fils par borne.

Principe de repérage ESTOR ESB ECMD ECMD CE40

des bornes 21
20
21
20
19 19 (option
Toutes les bornes de raccordement des Sepam 2000 18 18 communication)
17 17
sont situées sur la face arrière. 16 16 B B B
15 15
En face arrière, les cartes constituant le Sepam 2000 14 14
D02 occupent des emplacements numérotés 1 à 8. 13 13
SW2 SW2
12 12
Le repérage d'une connexion se réalise par ajout des 11 11
SW1 SW1
10 10
différents repères.
V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

9 9
8 8 B B
Emplacement (1 à 8), 7 7
connecteur A ou B, borne (1 à 21). 6 6 6 6
5 5 5 5
Exemple : 5 A16 4 4 4 4 4
3 3 3 3 3 +
emplacement n°5, connecteur A, 2
1
2
1
2
1
2
1
2
1
borne 16. A A A A A

8 7 6 5 4 3 2 1
ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
SECONDAIRE PRIMAIRE

1/6 Installation
Installation
Raccordement des entrées courant sur des TC 1 A ou 5 A

Le raccordement des secondaires des


ESTOR ESB ECMD ECMD CE40
transformateurs de courant (1 A ou 5 A) se fait
sur le connecteur CCA 660 ou 651 du module ECMD. 21 21
20 20
Ce connecteur contient 3 tores adaptateurs à primaire 19 19
(option
traversant, qui réalisent l’adaptation et l’isolation 18
17
18
17
communication)

entre les circuits 1 A ou 5 A et le Sepam 2000. 16 16 B B B


15 15
Ce connecteur peut être déconnecté en présence 14 14
13 13
de courant car sa déconnexion n’ouvre pas le circuit 12 12 SW2 SW2
secondaire des TC. 11 11
SW1 SW1
10 10

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250


9 9
8 8 B B
7 7
6 6 6 6
5 5 5 5
4 4 4 4 4
3 3 3 3 3 +
2 2 2 2 2
1 1 1 1 1
A A A A A

8 7 6 5 4 3 2 1
ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
SECONDAIRE PRIMAIRE

Schéma de principe ECM


et de raccordement DPC
B4 P1
des TC 1 A ou 5 A L1 B1
P2
B5
L2 B2
B6
L3 B3

CCA 651

entrées courant du Sepam 1 2 3

Sélection des modes


de fonctionnement
(micro-interrupteurs)
SW1 et SW2
Le Sepam 2000 possède plusieurs modes
de fonctionnement possibles. Le mode de
fonctionnement est choisi par des micro-interrupteurs
situés en face arrière ; ils doivent impérativement être
positionnés avant la mise en service du Sepam 2000.
Les micro-interrupteurs doivent être manœuvrés
alors que le Sepam 2000 n’est pas sous tension.
Ces micro-interrupteurs sont masqués par
le connecteur CCA 660 ou 651 lorsque celui-ci
est en place.
Attention : le Sepam 2035 modèle CR possède
2 entrées de raccordement des TC ; ne pas oublier
de positionner les micro-interrupteurs des 2 entrées.

Pour mesure du courant résiduel


Positionnement Pour utilisation
sur secondaire 5 A. par somme des courants.
SW2 SW2
des micro-interrupteurs
SW1 SW1

Pour utilisation Pour mesure du courant point


SW2 sur secondaire 1 A. SW2 neutre par un tore.

SW1 SW1 Position par défaut.

Installation 1/7
Installation
Raccordement des entrées courant sur des TC 1 A ou 5 A (suite)

Connecteur CCA 660 ou 651


c Ouvrir les 2 caches latéraux pour accéder
aux bornes de raccordement. Ces caches peuvent
être retirés si nécessaire afin de faciliter le câblage.
Si c’est le cas,les remettre en place après câblage.
c Retirer la barrette de pontage si nécessaire.
Cette barette relie les bornes 1,2 et 3.
c Raccorder les câbles à l'aide de cosses à œil
de 4 mm. Le connecteur accepte du câble de section
1,5 à 6 mm2 (awg 16 à awg 10).
c Refermer les caches latéraux.

c Positionner le connecteur sur la prise 9 broches


de face arrière. Repère B du module ECMD.

c Serrer les vis de fixation du connecteur TC


sur la face arrière du Sepam.

1/8 Installation
Installation
Utilisation du tore CSH 30

Le tore CSH 30 doit être utilisé si la mesure


du courant point neutre est effectué par
un transformateur de courant avec secondaire
(1 A ou 5 A). Il sert d’adaptateur entre le TC
et l’entrée courant résiduel du Sepam 2000.
Le tore CSH 30 se monte sur profil DIN symétrique.
Il peut également se fixer sur une tôle par les trous
de fixations prévus sur son embase.

Schéma de raccordement
sur secondaire 1 A
c Effectuer le raccordement sur le connecteur
CCA 606.
c Passer le fil du secondaire du transformateur
5 fois dans le tore CSH 30.

ECMD 5 passages
A6
DPC A5
A4
REF
A3
calib. 30 A
A2
calib. 2 A
A1
TC tore
tore TC tore
CSH 30 1A

Installation 1/9
Installation
Utilisation du tore CSH 30 (suite)

Schéma de raccordement
sur secondaire 5 A
c Effectuer le raccordement sur le connecteur
CCA 606.
c Passer le fil du secondaire du transformateur
1 seule fois dans le tore CSH 30.

Montage
Le sens de passage du câble dans le tore CSH 30
doit être respecté afin d’obtenir un bon N
fonctionnement de la protection. Le câble venant du
S2 du TC doit rentrer par la face P2 du tore CSH30.
ECMD 1 passage
Le côté terre de la connexion primaire du TC A6
correspond au côté terre (borne A4) de la connexion DPC A5
secondaire du tore CSH30. REF
A4
A3
calib. 30 A
A2
calib. 2 A
A1
TC tore
Câblage tore TC tore
CSH 30 5A
Le secondaire du tore CSH 30 se raccorde
sur le bornier 6 points.
Câble à utiliser :
c Câble blindé gainé,
c Section du câble mini 0,93 mm2
(awg 18) (maxi 2,5 mm2),
c Résistance linéique < 100 mΩ/m,
c Tenue diélectrique mini : 1000V.
Connecter le blindage du câble de raccordement
du tore CSH 30 au plus court (2 m maximum)
sur connecteur 6 points du Sepam 2000.
Plaquer le câble contre les masses métalliques
de la cellule.
La mise à la masse du blindage du câble
de raccordement est réalisée dans le Sepam 2000.
Ne réaliser aucune autre mise à la masse de ce
câble.

Sélection des modes


de fonctionnement
(micro-interrupteurs)
Positionner les micro-interrupteurs en se reportant
pour cela au chapitre "raccordement des entrées
courant", paragraphe "sélection des modes de
fonctionnement".

1/10 Installation
Installation
Raccordement de l'alimentation et des entrées et sorties logiques

Raccordement ESTOR ESB ECMD ECMD CE40

de l'alimentation 21
20
21
20

et de la prise terre 19
18
17
19
18
17
(option
communication)

16 16 B B B
L’alimentation du Sepam 2000 se raccorde sur 15 15
le bornier 4 points CCA 604 du module CE40 situé 14
13
14
13
sur la face arrière du Sepam 2000. 12 12 SW2 SW2
11 11
L'entrée alimentation est protégée contre une 10 10 SW1 SW1
inversion de polarité accidentelle.

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250


9 9
8 8 B B
Le châssis du Sepam 2000 doit obligatoirement 7 7
6 6 6 6
être raccordé à la terre par l’écrou de masse situé 5 5 5 5
sur le flanc droit (vu de l’arrière). 4 4 4 4 4
3 3 3 3 3 +
Utiliser une tresse ou un câble équipé d’une cosse 2 2 2 2 2
1 1 1 1 1
à œil de 4 mm. La vis de fixation de la cosse à œil A A A A A
est livrée montée sur le Sepam.
8 7 6 5 4 3 2 1
(En cas de perte de cette vis ne jamais la remplacer
ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
par une vis de longueur supérieure à 8 mm). ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
SECONDAIRE PRIMAIRE

Raccordement des entrées ESTOR ESB ECMD ECMD CE40

et sorties logiques 21
20
21
20
19 19
(option
Les informations logiques sont raccordées sur le 18 18 communication)
17 17
connecteur CCA 621 des modules ESB et ESTOR. 16 16 B B B
15 15
Vérifier que la tension appliquée sur les entrées 14 14
est compatible avec l'indication de tension portée 13 13
SW2 SW2
12 12
par un point sur le sous ensemble. 11 11
10 10 SW1 SW1
Le câblage est à effectuer conformément au schéma
V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250


9 9
décrit dans la notice générale Sepam 2000 D02. 8 8 B B
7 7
6 6 6 6
5 5 5 5
4 4 4 4 4
ESB A A21 ESTOR A A21
3 3 3 3 3 +
2 2 2 2 2
DPC A20 DPC A20 1 1 1 1 1
A A A A A
A19 A19
l18 8 7 6 5 4 3 2 1
A18 A18
l17 ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
A17 A17 ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
l16 SECONDAIRE PRIMAIRE
CDG A16 A16
l15
A15 A15
l14
A14 A14
l13 A13
A13
A12 A12
O2 A11 O14 A11
A10 A10
A9 O13 A9
A8 A8
O1 A7 O12 A7
A6 A6
A5 O11 A5
A4 A4
l2 A3 l12 A3
A2 A2
l1 A1 l11 A1

Exemple : ESTOR 1 et ESB.

Installation 1/11
Installation
Raccordement du coupleur de communication Jbus

Le Sepam 2000 peut être équipé en option d'un


ESTOR ESB ECMD ECMD CE40
coupleur de communication situé sur le module CE40.
Se reporter aux documents "Sepam 2000" pour 21 21
20 20
les instructions de mise en œuvre, selon le type 19 19
(option
de communication. 18
17
18
17
communication)

16 16 B B B
15 15
14 14
13 13
12 12 SW2 SW2
11 11
10 10 SW1 SW1

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250


9 9
8 8 B B
7 7
6 6 6 6
5 5 5 5
4 4 4 4 4
3 3 3 3 3 +
2 2 2 2 2
1 1 1 1 1
A A A A A

8 7 6 5 4 3 2 1
ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
SECONDAIRE PRIMAIRE

1/12 Installation
Installation
Vérifications à effectuer avant la mise en service

Vérifications ESTOR ESB ECMD ECMD CE40

Ces opérations doivent être effectuées 21 21


20 20
avant d’appliquer la tension sur le Sepam 2000. 19 19
(option
18 18 communication)
17 17
Tension d’alimentation 16 16 B B B
S’assurer que la tension de l’alimentation auxiliaire 15
14
15
14
de la cellule correspond à la tension de 13 13
12 12 SW2 SW2
fonctionnement du Sepam 2000. Elle est indiquée 11 11
en face arrière, à coté du connecteur d’alimentation, 10 10 SW1 SW1

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250


9 9
par un point dans la case correspondant à la tension. 8 8 B B
7 7
6 6 6 6
Mise à la terre 5 5 5 5
Vérifier que le châssis du Sepam 2000 est relié 4 4 4 4 4
3 3 3 3 3 +
à la terre par l’écrou de masse situé sur le flanc 2 2 2 2 2
du Sepam, côté alimentation. 1 1 1 1 1
A A A A A
Vérifier le serrage de la vis.
8 7 6 5 4 3 2 1
ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
SECONDAIRE PRIMAIRE

Cartouche
Vérifier que la cartouche est présente dans son
logement situé derrière le portillon de face avant.
Pour cela :
c Ouvrir le portillon en tirant par l’encoche située
sur son flanc gauche. Le Sepam S35 possède
sur sa partie droite, en face avant, un cache de même
aspect que le portillon de la cartouche mémoire :
ce cache n'est pas un autre portillon, ne pas essayer
de l'ouvrir,
c Vérifier que la cartouche est enfoncée,
c Vérifier à la main, le serrage des 2 vis moletées.
Ne surtout pas embrocher ou débrocher cette
cartouche lorsque le Sepam 2000 est sous tension.

La cartouche mémoire porte une étiquette


d’identification sur sa face avant. MERLIN GERIN MERLIN GERIN
Les 3 derniers caractères de la première ligne
de l’étiquette mentionnent le type de Sepam 2000
(le type correspond aux fonctions de protection
et de mesures réalisées). S’assurer que ce type S35 CR D02 SEPAM 2035
correspond bien au modèle de Sepam indiqué
sur la face latérale du Sepam.
3 CR D02 FA S35 CR J11 TBN
Connecteurs
Vérifier que tous les connecteurs de la face arrière
102 D FA 9346013 C08
sont correctement embrochés et que leur verrouillage
par vissage est effectué. Exemple : S35 CR de l'étiquette cartouche doit correspondre à S35 CR porté sur l'étiquette
du châssis.

Installation 1/13
Installation
Vérifications à effectuer avant la mise en service (suite)

Positionnement
des micro-interrupteurs
de face arrière
Vérifier que les micro-interrupteurs qui définissent une
partie des modes de fonctionnement
et les calibrations du Sepam 2000 sont correctement
positionnés avant la mise en service du Sepam 2000 ;
Leur positionnement est indiqué dans le chapitre :
c "raccordement des entrées courant sur
des TC 1 A ou 5 A", les micro-interrupteurs doivent
être positionnés Sepam hors tension.
Si les micro-interrupteurs sont mal positionnés,
les mesures fournies par le Sepam 2000 seront
erronées et les protections ne déclencheront pas
au seuil voulu.

1/14 Installation
Utilisation - mise en service
Sommaire

chapitre / page
Description / utilisation 2/2
Face avant 2/2
Console TSM2001 2/3
Face arrière 2/5
Utilisation (exploitation courante) 2/6
Mise sous tension 2/6
Exploitation depuis la console TSM2001 2/6
Signalisations 2/7
Mise en service 2/8
Vérifications à effectuer avant la mise en service 2/8
Mise en service à l'aide de la console TSM2001 2/9
Commandes et signalisations 2/12
Maintenance 2/13
Voyants et messages afficheur 2/13
Déclenchement intempestif, non déclenchement 2/14
Echange standard du Sepam 2/14
Identification de Sepam 2000 2/15
Identification de Sepam à l'aide de la console TSM2001 2/16
Code d'accès 2/17

Utilisation - mise en service 2/1


Utilisation - mise en service
Description / utilisation

Sepam 2000 D02 est une protection différentielle


transformateurs à microprocesseurs, intégrant
Face avant
la signalisation de l'ensemble des défauts internes
au transformateur.
5
Sepam 2000 est équipé (en option) d'une liaison
de communication vers le poste de téléconduite. 1 on test trip

---------------
tamp test alarm reset
2

3 MERLIN GERIN

S35CD02

3CRD02FA

101DFA

1 voyants d'états 4 cartouche


Modèle standard : Sepam 2000 S35 2 afficheur 5 prise console
3 touches d'accès au traitement d'alarmes
Voyants d'états 1
c Voyant vert on : indique que le Sepam 2000
est sous tension,
c Voyant rouge trip : Sepam a provoqué le
déclenchement du disjoncteur suite à la détection
d'un défaut. Un message d'alarme associé
s'est affiché indiquant la cause du déclenchement, on test trip
?
voyants
d'états 1

c Voyant rouge : indique un défaut interne


au Sepam. Tous ses relais de sorties sont au repos
(position de repli) voir chapitre maintenance,
c Voyant vert test : dans ce mode les réglages
sont modifiés pour permettre un test plus aisé
?
afficheur 2

de la protection et les sorties déclenchement


et signalisation sont invalidées.
lamp test alarm reset
Afficheur 2
L'afficheur indique :
c Les mesures,
c Les messages d'exploitation.
?
touches 3

Touches d'accès au traitement d'alarmes 3


c Touche traitement d'alarme
v touche alarm : chaque déclenchement
ou évènement provoque l'apparition d'un message
d'alarme qui est stocké dans une liste d'alarmes.
C'est le message le plus récent qui apparaît sur
l'afficheur.
Cette touche donne accès à la lecture pas à pas Cartouche 4
de la liste des messages d'alarmes stockés. Cette cartouche contient les informations nécessaires au fonctionnement
Une pression sur cette touche permet l'affichage du Sepam telles que :
du message précédent. c Valeurs des réglages,
L'affichage : ----------- indique la fin de la liste c Informations mémorisées,
des messages d'alarmes. c Logique de commande et de surveillance…
v touche reset : l'action des protections entraîne
le déclenchement du disjoncteur et la signalisation Prise console 5
correspondante. Cette prise permet de raccorder la console TSM 2001.
Le voyant rouge trip est allumé.
Après élimination du défaut, appuyer sur la touche
reset pour acquitter. Le voyant trip s'éteint, la liste
d'alarme est effacée et la fermeture de l'appareil est
possible. La touche reset est sans action si le défaut
n'a pas été éliminé.
v touches lamp test : la pression simultanée des
deux touches permet de vérifier le bon
fonctionnement des voyants et de l'afficheur.

2/2 Utilisation - mise en service


Rôle des touches :
Console TSM 2001 c Si une touche n'a aucune action, alors la console émet un bip sonore.
Votre console permet d'accèder à toutes les c La touche menu permet d'afficher le menu précedent,
informations du Sepam 2000 telles que : c Les touches ▲ et ▼ permettent de déplacer le curseur c d'une ligne vers le haut
c Mesures courantes, ou le bas dans un même menu.
c Mesures d'aide à l'exploitation, Pour passer à l'écran suivant d'un même menu, il suffit de placer le curseur
c Réglage des protections sur la dernière ligne et de presser la touche ▲.

P/Sélectionner :
Protection
Logique de cde
Fonction spéciale
IN
1
MERLIN GER

TSM 2001
onner
Selecti
Mesures
ions
Protect
de Cde
Logique
3

menu

2
9
8
7
6
4
5

2
3
P/Sélectionner :
1

.
0
units
Status
+
-
clear data
enter
A propos de Sepam
code

1 afficheur de 4 lignes Pour passer à l'écran précédent d'un même menu, il suffit de placer le curseur
2 clavier d'introduction de données sur la deuxième ligne et de presser la touche ▲.
3 molette de réglage du contraste c La touche code permet d'entrer et de sortir du mode paramétrage,
La console est alimentée par le Sepam et ne c Les touches numeriques et . sont utilisées pour saisir les réglages
nécessite pas de pile ; elle se raccorde sous tension. ainsi que le code d'accès,
Lors de sa connexion la console émet un bip sonore. c La touche units est utilisée pour changer le coefficient multiplicateur des unités
Le menu d'accueil apparaît (si rien n'est affiché d'un réglage (par exemple : A, kA, …),
vérifier le réglage du contraste) c Les touches data+ et data- sont utilisées pour sélectionner la valeur
à l'aide de la molette 3 . d'un réglage dans une table de données prédéfinie. Ces tables sont utilisées
L'accès aux différentes informations est obtenu lorsqu'un paramètre ne peut prendre qu'un nombre limité de valeurs,
à partir de 3 niveaux de menus. comme par exemple, le couplage du transformateur,
Un menu peut disposer de plusieurs pages. c La touche clear permet :
Pour accéder à un menu il suffit de positionner v d'effacer un message d'erreur,
le curseur clignotant sur la ligne souhaitée et appuyer v de rappeler, en cours de saisie, l'ancienne valeur d'un réglage,
sur la touche enter. v de remettre à zéro les courants de déclenchement ainsi que les maximètres,
La première ligne du menu contient le nom du menu c La touche enter permet de valider un choix dans un menu ou de valider
ou de la fonction en cours. l'ensemble des réglages d'une fonction.
L'indication P/ en tête du menu indique
que l'opérateur a introduit le code d'accès. Nota : la première ligne contient toujours le nom du menu ou de la fonction
en cours.

Utilisation - mise en service 2/3


Utilisation - mise en service
Description / utilisation (suite)

Menu Sepam 2000 D02


Menu
Enter

P/Sélectionner :
Protection
Logique de Cde
Fonction spéciale

Enter

P/Sélectionner :
Status
A propos de Sepam

Menu Menu Menu Menu Menu

P/A PROPOS DE... P/STATUS P/FONCT. SPECIALE P/LOGIQUE DE CDE P/PROTECTION


SFT 2800 Fréquence nominale I et I' phase Entrée TOR DIFF. TRANS F591
Logique de Cde TC phase I' residuel Sortie TOR REF. F651
TC' phase I diff.& I trav. Bobine interne

Enter Enter Enter Enter Enter

Menu Menu Menu Menu Menu

P/LOGIQUE DE CDE P/TC PHASE P/I et I' PHASE P/SORTIE TOR P/DIFF.TRANS F591
102 DFA CAT In = 500 A I1 = 123 A 01-02 = 10 Id/It = 15%
Differentielle Ib = 450 A I2 = 125 A 011-014 = 0000 Id >> = 5.1 Ib
Transformateur Nombre= I1-I2-I3 I3 = 123 A Coupl.= Yd11

N
MERLIN GERI

TSM 2001
onner
Selecti
Mes u r e s
ions
Protect
de Cde
Logique

menu

9
8
7
6
5
4
3
2
1
units
0
.
+
-
clear data
enter
code

2/4 Utilisation - mise en service


Principe de repérage des bornes
c Toutes les bornes de raccordement
Face arrière
des Sepam 2000 sont situées sur la face arrière.
c En face arrière, les cartes constituant ESTOR ESB ECMD ECMD CE40
le Sepam 2000 occupent des emplacements
numérotés : 1 à 8. 21 21
20 20
c Le repérage d'une connexion est réalisé par ajout 19 19
(option
de différents repères : 18 18 communication)
17 17
v emplacement 1 à 8, 16 16 B B B
v connecteur A ou B, 15 15
14 14
v borne 1 à 21. 13 13
12 12 SW2 SW2
11 11
Exemple 10 10 SW1 SW1

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250

V-DC 24-30 48-125 220-250


9 9
5A16 : emplacement n°5, connecteur A, borne 16. 8 8 B B
Chaque connecteur est dédié à un ensemble 7
6
7
6 6 6
fonctionnel repéré en haut à droite suivant 5 5 5 5
4 4 4 4 4
sa fonction : 3 3 3 3 3 +
c CE40 : alimentation auxiliaire et option 2 2 2 2 2
1 1 1 1 1
communication, A A A A A
c ECMD : interface capteur de courant (TC),
c ESB : interface de commande de disjoncteur, 8 7 6 5 4 3 2 1
ENTREES ENTREES ENTREES ENTREES ALIMENTATION
c ESTOR : interface des circuits auxilaires ET SORTIES ET SORTIES COURANT COURANT
SECONDAIRE PRIMAIRE
de commande,

Composition des Sepam


Emplacement 1 2 3 4 5 6 7 8
Modèle S35
CR CE40 ECMD ECMD — ESB ESTOR — —

Utilisation - mise en service 2/5


Utilisation - mise en service
Utilisation (exploitation courante)

Sepam est alors en service. Si la console est connectée, elle indique :


Mise sous tension
Sepam est sous tension en fonctionnement normal.
En cas de remise sous tension après interruption
de l'alimentation auxiliaire Sepam 2000 réalise
automatiquement sa remise en service selon pour obtenir le
la séquence suivante d'une durée d'environ 5 s :
c Voyants vert on et rouge allumés, menu d'accueil,
c Bip sonore (si la console est connectée),
c Extinction du voyant rouge,
presser sur la
c Armement du contact chien de garde,
c Test des afficheurs :
touche menu
00000000000 puis ***********, puis -----------

Exploitation depuis
la console TSM 2001

Fonction Menu console Libellé description Plage Précision


Courants phase Fonction spéciale I et I' phase I1 Mesure des courants primaires 0 à 24In ±1% à In
I2
I3
I'1 Mesure des courants secondaires 0 à 24In ±1% à In
I'2
I'3
Phi1 Mesure du déphasage des courants 0 à 360° ±3° à In
Phi2 secondaires par rapport aux courants
Phi3 primaires
Courant point neutre Fonction spéciale I' résiduel Io Mesure du courant point neutre 0 à 10Ino ±1% à Ino
secondaire ou courant résiduel
secondaire, selon capteur utilisé
Courants différentiels Fonction spéciale Id1 Mesure du courant différentiel après 0 à 24In ±10%
et traversants I diff. et I trav. Id2 recalage en phase et en amplitude ;
Id3 en A primaire
It1 Mesure de courant traversant après 0 à 24In ±10%
It2 recalage en phase et en amplitude ;
It3 en A primaire
Trip Id1 Valeur du courant différentiel au 0 à 24In ±10%
Trip Id2 moment du déclenchement ;
Trip Id3 en A primaire
Trip It1 Valeur du courant traversant au 0 à 24In ±10%
Trip It2 moment du déclenchement ;
Trip It3 en A primaire
La mise à zéro des courants relevés au moment du déclenchement se fait par la touche clear.

2/6 Utilisation - mise en service


Compteur d'évènement
Libellé Description Mise à zéro (1)
C2 Nombre de déclenchements sur défaut Kp20
(1)
nécessite le code d'accès

Signalisations
Lorsque un évènement est détecté par le Sepam
un message d'exploitation apparaît sur l'afficheur.
Les messages sont stockés dans une liste d'alarmes
et sont consultables par ordre chronologique
d'apparition à partir du plus récent par action
sur la touche alarm.

Attention :
Appuyer sur la touche reset efface le contenu
de toute la liste d'alarmes.

Liste des messages


message (1) Nature Désignation
DIFF. P Déclenchement protection différentielle, seuil à pourcentage
SEUIL HAUT P Déclenchement protection différentielle, seuil haut
REF P Déclenchement par protection terre restreinte
BUCHHOLZ C Buchholz, alarme ou déclenchement
TEMP. TR C Thermostat, alarme ou déclenchement
AUX.1 C Auxiliaire 1, alarme ou déclenchement
AUX.2 C Auxiliaire 2, alarme ou déclenchement
COUPL. TEST T Protection différentielle paramétrée en test
INHIBIT. T Inhibition des sorties alarme et déclenchement
CONNECTEUR M Manque connecteur
CARTRIDGE M Cartouche et Sepam non compatibles
MAINTENANCE M Défaut interne Sepam
M.CARTRIDGE M Défaut interne cartouche

P = protection
C = commande et surveillance
M = maintenance
T = test
(1)
Si votre Sepam a été personnalisé, d'autres messages peuvent apparaître, référez vous au dossier fourni par votre metteur en œuvre.

Utilisation - mise en service 2/7


Utilisation - mise en service
Mise en service

Positionnement des micro-interrupteurs de face arrière


Vérifications à effectuer
avant la mise en service
Ces opérations doivent être effectuées avant
d'appliquer la tension sur le Sepam 2000.
B B B
Vérifications :
c Tension d'alimentation
SW2 SW2
S'assurer que la tension de l'alimentation auxiliaire de
SW1 SW1
la cellule correspond à la tension de fonctionnement

V-DC 24-30 48-125 220-250


du Sepam 2000. Elle est indiquée en face arrière, B B
à côté du connecteur d'alimentation, par un point
6 6
dans la case correspondant à la tension, 5 5
4 4 4
3 3 3 +
2 2 2
V-DC 24-30 48-125 220-250

1 1 1
A A A

4 Les micro-interrupteurs doivent être positionnés en cohérence avec le choix


3 + du menu status, menu TC phase :
2 v entrée courant pour capteur TC 1 A / 5 A
1
A secondaire 1 A secondaire 5 A

SW2 SW2
c Mise à la terre
Vérifier que le chassis du Sepam 2000 est relié
à la terre par l'écrou de masse situé sur le flanc
du Sepam, côté alimentation. Vérifier le serrage v mesure du courant résiduel par somme des 3 courants
de la vis,
c Cartouche SW1
v Vérifier que la cartouche est présente dans son
logement situé derrière le portillon de face avant. v mesure du courant résiduel par tore. Position par défaut.
Pour cela, ouvrir le portillon en tirant par l'encoche
SW1
située sur son flanc gauche. Le Sepam S35 possède
sur sa partie droite, en face avant, un cache de même
aspect que le portillon de la cartouche mémoire; Paramétrage par défaut
ce cache n'est pas un autre portillon, ne pas essayer Etat des paramètres réglés en usine :
de l'ouvrir. Vérifier que la cartouche est enfoncée. c Micro-interrupteurs :
Vérifier à la main, le serrage des 2 vis moletées. v ils sont positionnés pour alimentation par transformateur
Sourtout ne pas embrocher ou débrocher cette de courant secondaire 5A,
cartouche lorsque le Sepam 2000 est sous v mesure de courant résiduel par tore
tension, c Protection différentielle
v La cartouche porte une étiquette d'identification sur v Id/It = 999% (hors service)
sa face avant. Les 3 derniers caractères de la v Id>> = 5 Ib
première ligne de l'étiquette mentionnent le type v coupl. = Dy11
de Sepam 2000 (le type correspond aux fonctions c Temporisation des logiques de commande :
de protection et de mesures réalisées). v t = 200 ms,
S'assurer que ce type correspond bien au modèle c Protection terre restreinte
de Sepam indiqué sur la face latérale du Sepam. v Iso = 999 kA (hors service)
Exemple
S35CR de l'étiquette cartouche doit correspondre
à S35CR de l'étiquette du Sepam.

MERLIN GERIN
MERLIN GERIN
SEPAM 2035
S35 CR D02
S35CRD02J1FTBN
3CRD02FA
102DFA

9540013 C08
c Connecteur
Vérifier que tous les connecteurs de la face arrière
sont correctement embrochés et que leur verrouillage
par vissage est effectué.

2/8 Utilisation - mise en service


Raccordements
Carte ESB
(2 entrées et 2 sorties)
ESB A 21 Bones Informations raccordées
DPC 20 19
19 18
18 17
17 16 Chien de garde
CDG 16 15
15 14
14 13
13 12
12 11 O2 Déclenchement secondaire (aval)
O2 11 10
10 9
9 8 O1 Déclenchement primaire (amont)
8 7
O1 7 6
6 4 I2 Auxiliaire 1 déclenchement
5 3
4 2 I1 Auxiliaire 1 alarme
I2 3 1
2
I1 1

Carte ESTOR1
(8 entrées et 4 sorties)

ESTOR1 A 21 Bones Informations raccordées


DPC 20 19 I18 Buchholz déclenchement
19 18 I17 Buchholz alarme
I18 18
I17 17 I16 Thermostat déclenchement
17
I16 16 16 I15 Thermostat alarme
I15 15 15 I14 Auxiliaire 2 déclenchement
I14
14 14 I13 Auxiliaire 2 alarme
I13
13
13 Commun
12
O14 11 12 O14 Signalisation différentielle transformateur
10 11
O13 9 10 O13 Signalisation de déclenchement secondaire (aval) 02
8 9
O12 7 8 O12 Signalisation de déclenchement primaire (amont) 01
6 7
O11 5
6 O11 Alarme : thermostat et Buchholz
4
5
I2 3
2 4 I12 Autorisation télécommande
I1 3
1
2 I11 Réservé à la synchronisation de la communication
1

Mode paramétrage (1)


Mise en service à l'aide Ce mode est réservé à la mise en service où à la maintenance,
de la console TSM 2001 il nécessite l'introduction du code d'accès.
L'indication P\ apparaît en haut à gauche de l'écran (2).
Mode vérification
L'accès à toutes les informations à des fins de (1)
L'ensemble des paramé-trages et réglages doit reposer sur l'étude de sélectivité du réseau
vérification s'effectue sans aucun risque de à réaliser avant la mise en service.
modification des paramètres et réglages. (2)
Ce mode est retiré auto-matiquement si aucune touche n'est active pendant environ 2 mm,
manuellement par appui sur la touche Code.

Utilisation - mise en service 2/9


Utilisation - mise en service
Mise en service (suite)

Erreur de paramétrage, réglage


La modification d'un paramètre de status peut
Tableau des paramètres du menu status
entraîner le passage hors tolérances d'un réglage
de seuil de protection. Menu Libellé Fonction Commande Sélection
Sepam détecte cette anomalie et affiche le message Fréquence Fn Fréquence du réseau data + et - 50 ou 60 Hz
suivant :
TC phase In Calibre des TC primaire Touches de 10 A à 6250 A
numériques
Ib Courant nominal primaire Touches de 0,4 à 1,3In
du transformateur numériques en Ampères
P\ TC Phase
Nombre Nombre de capteurs de Inopérant
réglages protections courant
TC' phase In Calibre des TC secondaire Touches de 10 A à 6250 A
hors tolérances numériques
presser clear Ib Courant nominal secondaire Touches de 0,7 à 1,3In
du transformateur numériques en Ampères
Nombre Nombre de capteurs de Inopérant
courant
Il faut alors vérifier et, si nécessaire modifier,
Capteur Io' Ino Mesure du courant data + et - c Somme de 3I
les réglages des protections.
résiduel ou point neutre c Tore 2 A ou 30 A
La ligne PROTECTION clignote tant que les réglages
secondaire c 56 valeurs entre
n'ont pas été corrigés.
1 A et 6250 A
Réglages hors limites. avec la condition
Lors du réglage d'une valeur de protection, suivante :
celle-ci peut être hors des limites fixées. de 0,1 InTC'
Sepam le détecte et indique les valeurs limites à 2 InTC'
autorisées de réglage. Communi- Bauds Vitesse de transmission data + et - 300, 600, 1200,
cation (1) 2400, 9600,
19200, 38400 bds

P\ DIFF.TRANS F591 Poste Numéro de poste du Touches de 1 à 255


Sepam sur le réseau numériques
Id/It hors tolérance Parité Format de transmission data + et - Paire, impaire,
sans parité
15% < Id/It < 50% Horoda- Synchro Type de synchronisation data + et - Par réseau
tation (1) utilisée par entrées
presser clear I11 ou I21
(1)
Pour la mise en service de la communication,
L'ensemble des paramètres et réglages sont se référer au document "communication J.BUS" Réf : 3140751
accessibles dans 3 menus :
v paramètres généraux : menu status,
v protection : menu protection,
v paramètres d'exploitation :
menu logique de commande,

Paramètres généraux
Les paramètres généraux sont accessibles
dans le menu status; ils sont à régler lors
de la mise en service et ne doivent pas être modifiés
en exploitation courante.

2/10 Utilisation - mise en service


Gammes de réglages des protections
ANSI Rep Paramètres Commandes Limites des Unité Etendue des réglages
console réglages
87T F591 Id/It Seuil à Touches pour cent 15 à 50%
pourcentage numériques
Id>> Différentielle Touches Ib 3 à 8Ib primaire
seuil haut numériques
Coupl. Couplage et data + et - Sans unité Couplage étoile-étoile : Yy0 - Yy6
indice horaire Couplage étoile-triangle :
Yd1 - Yd3 - Yd5 - Yd7 - Yd9 - Yd11
Couplage triangle-étoile :
Dy1 - Dy3 - Dy5 - Dy7 - Dy9 - Dy11
Couplage étoile-triangle avec point neutre
secondaire dans la zone protégée :
Yd1+Go - Yd3+Go - Yd5+Go - Yd7+Go -
Yd9+Go - Yd11+Go
64REF F651 Iso Seuil Touches Ampères De 1 A à 5 kA, avec les conditions suivantes :
numériques de 0,05 InTC' à 0,8 InTC' si InTC' u 20 A
de 0,1 InTC' à 0,8 InTC' si InTC' < 20 A
Pour l'essai des protections se référer au paragraphe "essais"
Pour plus de détails sur les caractéristiques des fonctions de protection se référer à la notice technique générale du Sepam 2000 D02

Les temporisations sont réglées en usine par défaut Contact Fonction


à 200 ms. console
Paramétrage des entrées
Temporisation Fonction KP5 = 0 Entrées I15, I16, I17, I18 (buchholz/thermostat) excitées par
T1 = 0,2 s Durée de l'ordre de contact à fermeture
déclenchement O1 et de la KP5 = 1 Entrées I15, I16, I17, I18 (buchholz/thermostat) excitées par
signalisation O12 contact à ouverture
T2 = 0,2 s Durée de l'ordre de KP7 = 0 Entrées I1, I2 (auxiliaires 1) excitées par contact à fermeture
déclenchement O2 et de la
KP7 = 1 Entrées I1, I2 (auxiliaires 1) excitées par contact à ouverture
signalisation O13
KP8 = 0 Entrées I13, I14 (auxiliaires 2) excitées par contact à fermeture
KP8 = 1 Entrées I13, I14 (auxiliaires 2) excitées par contact à ouverture
Paramétrage des sorties
KP10 = 0 I2 (Aux.1) et I14 (Aux.2) provoquent le déclenchement primaire
(O2 et O13)
KP10 = 1 I2 (Aux.1) et I14 (Aux.2) provoquent le déclenchement primaire
et secondaire (O1 et O2, O12 et O13)
KP13 = 0 Sorties O1, O2, O12, O13 (déclenchement et signalisation)
impulsionnelle (réglage par T1 et T2)
KP13 = 1 Sorties O1, O2, O12, O13 (déclenchement et signalisation) à
accrochage
Maintenance et tests
KP6 = 1 Passage en mode test et inhibition des sorties O1, O2, O12 et O13
KP9 = 1 Inhibition des sorties O1, O2, O12 et O13
KP20 = 1 Remise à zéro du compteur de déclenchement sur défaut

Utilisation - mise en service 2/11


Utilisation - mise en service
Mise en service (suite)

Commandes et signalisations
Fonctions Commande Signalisation
O1 O2 O11 O12 O13 O14 Message Voyant
déclenchement déclenchement alarme déclenchement déclenchement différentielle
primaire secondaire primaire secondaire
Protection différentielle : c c c c c DIFF. trip
seuil à pourcentage
Protection différentielle : c c c c c SEUIL HAUT trip
seuil haut
Terre restreinte c c c c c REF trip
Buchholz alarme c BUCHHOLZ
Buchholz c c c c BUCHHOLZ trip
déclenchement
Thermostat alarme c TEMP. TR
Thermostat c c TEMP. TR trip
déclenchement
Auxiliaire 1 alarme c AUX. 1
Auxiliaire 1 c c (1) c c (1) AUX. 1 trip
déclenchement
Auxiliaire 2 alarme c AUX. 2
Auxiliaire 2 c c (1) c c (1) AUX. 2 trip
déclenchement
Inhibition protection INHIBIT. test
différentielle
Absence d'un CONNECTEUR
connecteur Sepam
(1)
Selon paramétrage

2/12 Utilisation - mise en service


Utilisation - mise en service
Maintenance

Sepam dispose d'autotests et d'autodiagnostics c Autres défauts majeurs :


pour faciliter la maintenance de l'installation. v voyant rouge allumé,
v afficheur indique MAINTENANCE ou CARTRIDGE,
v pas de dialogue avec la console TSM 2001,
v pas de dialogue avec la communication (si l'unité centrale est en défaut),
Voyants et messages v le chien de garde est au repos,
v passage en position de repli.
afficheur Le Sepam 2000 est arrêté, c'est un défaut majeur.
Consulter votre service de maintenance.
c Voyant vert allumé.
Le Sepam est sous tension. c Défaut mineur ou partiel :
c Aucun voyant allumé v voyant rouge éteint,
Un défaut d'alimentation auxiliaire est probable. v afficheur indique MAINTENANCE ou CARTRIDGE,
v le dialogue avec la console TSM 2001 est maintenu,
Vérifier l'alimentation auxiliaire, les connections
v le dialogue avec la communication est maintenu,
sur la carte CE40, faire le test lampes.
v le chien de garde ne retombe pas.
c Voyant rouge indique un défaut interne Le Sepam 2000 fonctionne, cependant il a détecté un défaut fugitif
au Sepam. ou un des ensembles n'a pas satisfait les autotests.
Sepam en fonctionnement réalise en permanence
Consulter votre service de maintenance.
des tests internes, lorsque le résultat d'un test est
négatif Sepam exécute automatiquement une série Voyants de communication
de séquences conduisant soit : Ils se situent à l'arrière de l'appareil sur le module CE40 lorsque celui-ci est équipé
v à la réinitialisation automatique de l'option communication.
(défaut mineur par exemple sur coupure fugitive c Voyant vert clignotant : indique un trafic sur la ligne.
d'alimentation auxiliaire). C'est le mode normal de fonctionnement.
Sepam procède à une séquence de redémarrage c Voyants éteints :
complète; si le redémarrage est réussi il est alors il n'y a aucune communication.
à nouveau en fonctionnement normal;
pendant cette séquence tous les relais de sortie Vérifier le câblage, les interrogations du niveau supérieur.
sont désexcités (1), c Voyant rouge allumé :
v au passage en position de repli (défaut majeur) indique une initialisation du coupleur 2 secondes environ, ou un défaut de celui-ci.
Sepam procède à sa mise en position de repli tous Consulter votre service de maintenance.
les relais de sortie sont au repos (1) ceci afin d'éviter
c Voyant allumé et les conseils données au chapitre maintenance ne
des commandes intempestives; le chien de garde
permettent pas le redémarrage du Sepam.
retombe.
Faire appel au service maintenance.
Les causes possibles d'un défaut interne
sont les suivantes : c CONNECTEUR
c Absence de cartouche : v Signalisation de la déconnexion d'un ou plusieurs connecteurs.
v voyant rouge allumé,
Vérifier l'embrochage des connecteurs en face arrière ainsi que leur fixation
v afficheur éteint,
par vis. Vérifier que le pont DPC est réalisé sur tous les connecteurs.
v pas de dialogue avec la console TSM 2001,
v pas de dialogue avec la communication,
v le chien de garde est au repos, (1)
ce qui peut entraîner un déclenchement si le schéma de commande est à manque
v passage en position de repli.
de tension (schéma dit à sécurité positive).
Le Sepam 2000 ne démarre pas,
faute de programme, c'est un défaut majeur,
c Défaut de configuration :
v voyant rouge allumé,
v voyant rouge indique CARTRIDGE,
v pas de dialogue avec la console TSM2001,
v pas de dialogue avec la communication,
v le chien de garde est au repos,
v passage en position de repli.
Le Sepam 2000 est arrêté, c'est un défaut majeur.
v Le type de cartouche n'est pas compatible
avec le modèle de Sepam.
Attention : ne pas l'embrocher ou la débrocher
sous tension
v Déconnecter l'alimentation auxiliaire et attendre
2 secondes avant toute manipulation de la cartouche.
Vérifier les références portées sur le Sepam
et la cartouche (voir chapitre identification
de votre Sepam).
v Le Sepam est automatiquement hors service
jusqu'à mise en place de la cartouche adaptée.

Utilisation - mise en service 2/13


Utilisation - mise en service
Maintenance (suite)

Déclenchement intempestif,
non déclenchement
Un paramétrage incorrect peut être la cause
de déclenchements intempestifs ou de non
déclenchements (1).
Vérifier les paramètres et les réglages.

Tests
c Test lampes :
en appuyant simultanément sur les touches
- lamp test - tous les voyants de la face avant
s'allument ainsi que l'afficheur qui indique
alternativement *********** et 0000000000.

Echange standard du Sepam


En cas de changement de Sepam :
c Démonter le Sepam à remplacer,
c Récupérer la cartouche,
c Monter le Sepam de rechange
(configuration matérielle),
c Installer la cartouche,
c Vérifier la compatibilité entre cartouche et Sepam
(voir chapitre identification),
c Positionner les micro-interrupteurs SW1 et SW2
situés sur la face arrière de manière identique au
Sepam remplacé,
c Mettre en place les connecteurs en vérifiant
leur repérage,
c Mettre le Sepam sous tension.

(1)
L'ensemble des paramétrages et réglages doit reposer
sur l'étude de sélectivité du réseau à réaliser avant la mise
en service.

2/14 Utilisation - mise en service


Utilisation - mise en service
Identification de Sepam 2000

Chaque Sepam est identifié à l'aide d'une référence


à 14 caractères qui décrit sa composition matérielle
et fonctionnelle suivant le tableau ci-dessous.

Série modèle Type Variante Communication Nombre Langue Capteur Alimentation Température
de carte d'exploitation de auxiliaire de fonction-
ESTOR courant nement
1 à 99 X = sans 1=1 F = Français A = 24Vcc N = -5/55°C
S35 CR D = Différentiel J = JBUS 2=2 A = Anglais T = TC B = 48/125Vcc
F = FIP 3=3 I = Italien C = 220Vcc
E = Espagnol

La référence est reportée sur le Sepam.


c Pour identifier un Sepam il faut vérifier deux MERLIN GERIN
étiquettes :
v une étiquette sur le flasque droit qui définit les
aspects matériels du produit (1). SEPAM 2035 modèle
v une étiquette située sur la face avant de la
cartouche qui définit les aspects fonctionnels (2).
S35CR D02 J1 FTBN référence du matériel

Exemple de référence Sepam :


(1)
S35 Sepam 2035
(1)
CR Type
D (2)
Différentiel
9540013 C08
(2)
02 02
N ° de série
(1)
J J-Bus Exemple d'étiquette située sur le flasque droit (1)

(1)
1 1 carte ESTOR
(2)
F Français
T (1)
TC
MERLIN GERIN
(1)
B 48V
(1)
N -5/+55°C S35=Sepam
S35CRD02 modèle de Sepam standard
compatible CR=modèle
D02=type
3=Sepam S35
3CRD02FA type d'application CR=modèle
D02=type
F=français
A=indice
102DFA référence du schéma
logique de commande
standard
Exemple d'étiquette située sur la face avant de la
cartouche (2)

Utilisation - mise en service 2/15


Utilisation - mise en service
Identification de Sepam 2000 (suite)

MERLIN GERIN

SEPAM2000
CARTOUCHE
référence du boitier

3140422 A 01

9517103 C11 contrôle

N° de série
Exemple d'étiquette située sur le côté gauche de la cartouche

Identification de Sepam à l'aide de la console


TSM 2001
Menu : A propos de Sepam

A propos de Sepam
SFT2800
Logique de Cde

Enter 3 = Sepam S35


CR = modèle
type d'application D02 = type
F = Français
SFT2800 A = indice d'évolution
3CRD02FA CAT
SFT2800 95.16
CAT = configuration
n° de version standard
du configurateur

A propos de Sepam
SFT2800
Logique de Cde

Enter
1 = nombre de carte
ESTOR
référence du schéma 02 = numéro d'ordre
Logique de Cde logique de commande dans l'application
102DFA CAT D = différentielle trans-
Differentielle nom du schéma Logique formateur
Transformateur de commande F = Français
réalisé par le LOGIPAM A = indice d'évolution

Logique de Cde date de programmation


programme du : du schéma de logique
95/05/02 15:08 de commande
LOGIPAM : 95.02
version du configurateur

Rappel
En cas d'erreur de cartouche ou d'incompatibilité avec le Sepam, le message
CARTRIDGE apparaît en face avant du Sepam.
Vérifier la cohérence entre la cartouche et le Sepam.

2/16 Utilisation - mise en service


Utilisation - mise en service
Code d'accès

L'introduction du code d'accès autorise la Modification du code d'accès à l'aide de la console TSM 2001
modification des paramètres et des réglages, c Passer en mode Paramétrage puis accéder à la rubrique "Code d'accès"
à l'aide de la console TSM 2001. dans le menu "Status".
v saisir l'ancien code puis valider par la touche "enter".
Touche code v saisir le nouveau code et valider par la touche "enter".
Taper sur la touche code fait apparaître le menu v vérifier en saisissant le nouveau code et en validant par le touche enter.
suivant : v valider une nouvelle fois dans la fenêtre qui apparaît.

Entrer votre code P\Code d'accès :


d'accès puis presser Valider les réglages
la touche enter OUI=Enter NON=Clear

à l'aide du clavier taper v choisir "clear", annule toutes modifications en cours.


6543210 puis enter c Pour quitter le mode paramétrage :
Ce mot de passe est celui des Sepam standard, v taper sur la touche "menu".
si votre Sepam a été personnalisé, se référer
à la documentation de votre metteur en œuvre.
Pour quitter ce mode, il suffit de :
c Taper sur la touche code
c Attendre 2 mn après l'activation d'une touche
quelconque.
Lorsque la console est en mode paramétrage, P\
apparaît en haut à gauche de l'écran.

Utilisation - mise en service 2/17


2/18 Utilisation - mise en service
Essai
Sommaire

chapitre / page
Généralité 3/2
Procédure 3/2
Matériel 3/2
Inhibition des sorties et paramétrage test 3/2
Schéma de câblage 3/3
Essai de la protection différentielle avec un paramétrage simplifié 3/5
Contrôle du câblage par injection de courant 3/6
Essai de la protection de terre restreinte 3/11
Fiche de réglage 3/12
Fiche d'essai : contrôle protection différentielle du câblage
par injection de courant 3/13
Fiche d'essai : essai avec un paramétrage simplifié 3/14

Essais 3/1
Essai
Généralité

Procédure Inhibition des sorties et paramétrage test


Effectuer le réglage des paramètres Inhibition des sorties
(utiliser les fiches de réglages figurant en annexe Il est utile de pouvoir inhiber les actions de la protection différentielle, en particulier
pour consigner les valeurs des paramètres pour faire un test alors que le réseau électrique est en exploitation normale.
et des réglages)
c Status L'inhibition est obtenue au moyen du paramètre KP9.
c Logique de commande Elle consiste à invalider le basculement par la protection différentielle des sorties
c Réglage de la protection différentielle O1, O2, O12 et O13.
La sortie O14 (signalisation protection différentielle) reste valide et permet
Effectuer les essais de vérifier le fonctionnement de la protection.
Différentes méthodes d'essais sont proposées :
c Essai de la protection différentielle avec
un paramétrage simplifié. KP6 = 0 KP9 = 0 Pas d'inhibition Sorties : toutes opérantes
Voyant éteint
Ce paramétrage permet de vérifier la courbe Message : ------------
de fonctionnement de la protection à l'aide de deux
boîtes d'injection monophasées. Les sorties utilisée KP9 = 1 Inhibition Sorties : O1 - O2 - O12 -
en déclenchement et en signalisation sont alors O13 inopérantes
inhibées, ce qui permet d'effectuer cet essai alors O11 - O14
que le réseau est en exploitation normale. opérantes
c Contrôle du câblage par injection de courant : Voyant "test" éclairé
l'injection d'un courant connu dans la protection et la Message : INHIBIT.
lecture des courants phases, courants différentiels
et de retenue mesurés par la protection permet
de s'assurer du bon câblage et du paramétrage Mode test
correct de la protection différentielle. Le mode test est destiné à simplifier l'injection des courants pour l'essai
Au moment de la mise en service, de la protection différentielle.
cet essai est le seul essai nécessaire
Le mode test est obtenu au moyen du paramètre KP6.
c Essai de la protection de terre restreinte
Le passage en mode test paramètre automatiquement un couplage Dd0
et un courant nominal transformateur Ib = In et Ib'=In' et invalide
le basculement des sorties O1 - O2 - O12 - O13. Le retour au mode normal
(KP6 = 0) restitue le paramétrage initial et rend les sorties actives.
Matériel
c 2 générateurs de courant 50 Hz
(60 Hz) monophasés, en phase l'un par rapport
à l'autre.
c 2 ampèremètres.
c La présente documentation. Passage du mode normal au mode test : KP6 = 1
c 1 console TSM 2001. Passage en mode test Inhibition Sorties : O1 - O2 - O12 -
(quelle que soit la automatique O13 inopérantes
valeur de KP9) O11 - O14
opérantes
Voyant "test" éclairé
Message : COUPL. TEST
Mode test : KP6 = 1
KP9 0 ➞ 1➞ 0 Supprime Sorties : toutes opérantes
ou l'inhibition Voyant "test" clignotant
KP9 1➞ 0 Message : COUPL. TEST
Retour au mode normal : KP6 = 0
KP9 = 0 Pas d'inhibition Sorties : toutes opérantes
Voyant éteint
Message : ------------
Reset
KP9 = 1 Inhibition Sorties : O1 - O2 - O12 -
O13 inopérantes
O11 - O14
opérantes
Voyant "test" éclairé
Message : INHIBIT
Reset

3/2 Essais
Schéma fonctionnel
Le schéma de principe du câblage de la protection
est l'un des deux schémas suivants ; quel que soit
le couplage du transformateur, les TC sont couplés
en étoile et aucun TC de recalage n'est nécessaire.

primaire secondaire

ph1 ph1

ph2 ph2

ph3 ph3

tore CSH 30

2B 3B
SEPAM 2000
6
3 ECM D ECM D 63
2 3
5 5
2 2
4 4
1 1
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
2A 3A

convient pour tous les couplages

Nota
La carte ECMD 2 est la carte d'acquisition
des courants située dans l'emplacement 2.
La mesure du courant point neutre est nécessaire
pour utiliser la protection terre restreinte.
c Mesure du courant point neutre :
v par un TC 1A :
faire 5 passages dans le tore CSH30.
v par un TC 5 A :
faire 1 passage dans le tore CSH 30.

Essais 3/3
Essai
Généralité (suite)

primaire secondaire

ph1 ph1

ph2 ph2

ph3 ph3

tore CSH 30

2B 3B
SEPAM 2000
6
3 ECM D ECM D 63
2 3
5 5
2 2
4 4
1 1
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
2A 3A
à utiliser pour protéger un transformateur Yd avec point neutre artificiel au secondaire, lorsqu'on peut mesurer le courant dans la mise à la terre du neutre.

c Mesure du courant point neutre


v par un TC 1A :
faire 5 passages dans le tore CSH30.
v par un TC 5 A :
faire 1 passage dans le tore CSH 30.

3/4 Essais
Essai
Essai de la protection différentielle avec un paramétrage simplifié

c Paramétrage de la protection en mode Test SEPAM 2000


(par console TSM 2001) KP6 = 1. 6
Le voyant test s'allume. 3 ECM D ECM D 63
2 3
5 5
Attention 2 2
Cette opération doit être la première effectuée 4 4
par ce qu'elle inhibe le déclenchement 1 1
de la protection.
6 6
c Câblage selon schéma ci-contre. 5 5
c Retour en exploitation normale : 4 4
réaliser les opérations dans l'ordre suivant : 3 3
2 2
1. débrancher les boîtes d'injection 1 1
2. mode d'exploitation normal (KP6 = 0)
Le voyant test s'éteint.
Nota I1 A
Le retour en mode d'exploitation par KP6 = 0
remet à zéro les messages et les accrochages.

I2 A

c Relevé de la courbe de déclenchement. I1


Utiliser la fiche d'essais qui figure en fin de cette (x in)
notice.
in : courant nominal secondaire des TC=1 ou 5 A 10
Nota déclenchement
Le déclenchement par seuil haut se distingue SEUIL HAUT
du déclenchement par caractéristique à pourcentage
par le message affiché.
8 Ib
50 %

Id>>
déclenchement
5 DIFF.
3 Ib Id / It

15 %

non déclenchement
0,3
5 10 I2 + 0,5. I1
(x in)

Essais 3/5
Essai
Contrôle du câblage par injection de courant

c Inhibition des sorties de déclenchement par KP9=1 :


le voyant test s'allume.

c Calcul des coefficients d'injection, k et k'

In 1
Coefficient d'injection primaire : k = .
Ib in

In : courant nominal TC primaire


Ib : courant nominal primaire du transformateur
in : 1 ou 5 A
In' 1
Coefficient d'injection secondaire : k' = .
Ib' in

In' : courant nominal TC secondaire


Ib' : courant nominal secondaire du transformateur
in : 1 ou 5 A

c Calcul du coefficient d'injection neutre ko : cas d'un


couplage Yd avec point neutre dans la zone protégée

Ino 1
Mesure du courant point neutre par TC Coefficient d'injection neutre : ko = .
Ib' 3.in
Ino : courant nominal TC point neutre
Ib' : courant nominal secondaire du transformateur
in : 1 ou 5 A
1 1
Mesure du courant point neutre par tore CSH Coefficient d'injection neutre : ko = .
Ib' 3
Ib' : courant nominal secondaire du transformateur
In' 1
Mesure du courant résiduel secondaire par Coefficient d'injection neutre : ko = .
Ib' 3.in
somme des 3 courants phase In' : courant nominal TC secondaire
Ib' : courant nominal secondaire du transformateur
in : 1 ou 5 A

c Câblage de la boîte d'injection :


Utiliser le schéma correspondant au couplage du
transformateur protégé.

c Relevé des mesures réalisées par le Sepam (par


console TSM 2001, menu Fonction spéciale) et
comparaison aux valeurs théoriques.
Utiliser la fiche d'essais qui figure en fin de cette
notice.

3/6 Essais
Couplages Dy
Dy1 Dy5 Dy9 Dy7 Dy11 Dy3
SEPAM 2000
6
3 ECM D ECM D 63 6
3
6
3
6
3
6
3
6
3
2 3
5 5 5 5 5 5 5
2 2 2 2 2 2 2
4 4 4 4 4 4 4
1 1 1 1 1 1 1
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
I

Valeur des mesures disponibles sur la console


en fonction des courants injectés :

Fonction spéciale - Idiff. et Itrav.


Id1= (k − k' / 3 ) . I . Ib It1= (k + k' / 3 ) . I . Ib / 2
Id2 = 0 It2 = 0
Id3 = (k − k' / 3 ) . I . Ib It3 = (k + k' / 3 ) . I . Ib / 2
Fonction spéciale - I et I' phase
I1 = k.Ib.I I'1 = k'.Ib'.I =0 =0 = k'.Ib'.I =0 =0
I2 = 0 I'2 =0 =0 = k'.Ib'.I =0 =0 = k'.Ib'.I
I3 = k.Ib.I I'3 =0 = k'.Ib'.I =0 =0 = k'.Ib'.I =0
Dy1 Dy5 Dy9 Dy7 Dy11 Dy3

Essais 3/7
Essai
Contrôle du câblage par injection de courant (suite)

Couplages Yd
Yd9 Yd1 Yd5 Yd3 Yd7 Yd11
SEPAM 2000
6 6 6 6 6 6
3 3 3 3 3 3 ECM D ECM D 63
2 3
5 5 5 5 5 5 5
2 2 2 2 2 2 2
4 4 4 4 4 4 4
1 1 1 1 1 1 1
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
I

Valeur des mesures disponibles sur la console


en fonction des courants injectés :

Fonction spéciale - Idiff. et Itrav.


Id1= (k' − k / 3 ) . I . Ib It1= (k' + k / 3 ) . I . Ib / 2
Id2 = 0 It2 = 0
Id3 = (k' − k / 3 ) . I . Ib It3 = (k' + k / 3 ) . I . Ib / 2
Fonction spéciale - I et I' phase
I'1 = k'.Ib'.I I1 = k.Ib.I =0 =0 = k.Ib.I =0 =0
I'2 = 0 I2 =0 =0 = k.Ib.I =0 =0 = k.Ib.I
I'3 = k'.Ib'.I I3 =0 = k.Ib.I =0 =0 = k.Ib.I =0
Yd11 Yd7 Yd3 Yd5 Yd1 Yd9

3/8 Essais
Couplages Yy
Yy6 Yy0
SEPAM 2000
6
3 ECM D ECM D 63 6
3
2 3
5 5 5
2 2 2
4 4 4
1 1 1
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
I

Valeur des mesures disponibles sur la console


en fonction des courants injectés :

Fonction spéciale - Idiff. et Itrav.

Id1= (k' − k) . I . Ib / 3 ( )
It1= (k' + k) . I . Ib / 2 . 3

Id2 = (k' − k) . I . Ib / 3 It2 = (k' + k) . I . Ib / (2 . 3 )

Id3 = (k' − k) . I . Ib . 2 / 3 It3 = (k' + k) . I . Ib / 3


Fonction spéciale - I et I' phase
I1 = k.Ib.I I1' = k'.Ib'.I = k'.Ib'.I
I2 = 0 I2' =0 =0
I3 = k.Ib.I I3' = k'.Ib'.I = k'.Ib'.I
Yy0 Yy6

Essais 3/9
Essai
Contrôle du câblage par injection de courant (suite)

Couplages Yd avec point neutre dans la zone protégée

Yd1+Go Yd3+Go Yd11+Go


Yd9+Go Yd5+Go Yd7+Go
SEPAM 2000
6 6 6 6 6
6
3 3 3 3 3 3 ECM D ECM D 63
2 3
5 5 5 5 5 5 5
2 2 2 2 2 2 2
4 4 4 4 4 4 4
1 1 1 1 1 1 1
6 6
5 5 P2
4 4
3 3 2
2 2
1 1
1
tore P1
CSH 30

Le câblage représente le cas où la mesure du courant


point neutre est réalisée par un TC.
c TC 5 A : faire 1 passage dans le tore CSH30
c TC 1 A : faire 5 passages dans le tore CSH30
c Cas où le courant résiduel secondaire est mesuré
par somme des 3 courants phases : injection des
courants primaires et secondaires seulement
Valeur des mesures disponibles sur la console en
fonction des courants injectés :

Fonction spéciale - Idiff. et Itrav.

Id1= (k' − k / 3 − ko) . I . Ib I1 = (k' +k / 3 − ko).I.Ib / 2


Id2 = ko . I . Ib It2 = ko . I . Ib / 2

Id3 = (k / 3 − ko).I.Ib It3 = (k / 3 + ko).I.Ib / 2


Fonction spéciale - I et I' phase
I'1 = k'.Ib'.I I1 = k.Ib.I =0 =0 = k.Ib.I =0 =0
I'2 = 0 I2 =0 =0 = k.Ib.I =0 =0 = k.Ib.I
I'3 = 0 I3 =0 = k.Ib.I =0 =0 = k.Ib.I =0
Yd11+Go Yd7+Go Yd3+Go Yd5+Go Yd1+Go Yd9+Go
Fonction spéciale - I' résiduel
Io = 3.ko.I.Ib'

3/10 Essais
Essai
Essai de la protection de terre restreinte

c Paramétrage de la protection en couplage Test SEPAM 2000


(par console TSM 2001, KP6 = 1) 6
Le voyant test s'allume. 3 ECM D ECM D 63 A
2 3
Attention 5 5
Cette opération doit être la première effectuée 2 2
par ce qu'elle inhibe le déclenchement 4 4
1 1
de la protection.
c Contrôle du seuil : 6 6
5 5
Câblage selon le schéma ci-contre 4 4
3 3
2 2 CSH 30
1 1

Injecter un courant dans le capteur CSH 30 associé SEPAM 2000


au TC de mesure du courant point neutre pour vérifier 6
la valeur du seuil réglé. 3 ECM D ECM D 63 A
2 3
c Contrôle de la stabilité : 5 5
Câblage selon le schéma ci-contre 2 2
4 4
1 1
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2 CSH 30
1 1

Injecter un courant en série dans le capteur CSH 30


associé au TC de mesure du courant point neutre
et dans l'une des entrées courant phase, pour
simuler un défaut externe à la zone. Vérifier la
stabilité
pour un courant de 2 In.
c Retour en exploitation normale : réaliser les
opérations dans l'ordre suivant :
1. débrancher la boîte d'injection
2. rétablir le mode d'exploitation normal ;
le voyant test s'éteint ;
les messages et les accrochages sont remis à zéro.

Essais 3/11
FICHE DE REGLAGE Sepam 2000 différentiel
Affaire : ..................................................................................................... D0 2
Type de Sepam 2000
Tableau : .................................................................................................
Cellule : ....................................................................................................
N° de série
.......................................................................................................................

Paramètres généraux de la boucle status


Menu Libellé Fonction
Fréquence Fn Fréquence du réseau 50 Hz 60 Hz
TC phase Carte 3-secondaire-TC' phase Carte 2-primaire-TC phase
TC' phase In Calibre des TC (ampères)
Ib Courant de base (ampères)
Nombre Mesure du courant résiduel 2 X 3 2 X 3
Capteur Io' Carte 3
Ino Mesure du courant résiduel ∑3lph
Tore 2A Tore 30 A
TC
Communi- Poste Numéro de poste du
cation Sepam sur le réseau
Bauds Vitesse de transmission (JBus) 100 600 1200 2400
9600 19200 38400
Parité Format de transmission (JBus) Paire Impaire Sans parité
Horodatation Synchro Type de synchronisation Par réseau Par entrée I11
utilisée
Position des Carte courant Carte 3-secondaire Carte 2-primaire
micro-interrupteurs TC (ECMD) TC (ECMD)

Noter par une croix la


position du levier SW2 SW2
ex : position du
micro-interrupteur
levier à droite
X
SW1 SW1

Paramètres de la logique de commande Réglages de la protection différentielle


KP 0 ou 1 Paramètre Valeur
KP5 Entrées I15, I16, I17, I18 excitées par Id/It % Seuil à pourcentage
contact à ouverture/fermeture
KP7 Entrées I1, I2 excitées par contact à Id>> A Différentielle
ouverture/fermeture seuil haut
KP8 Entrées I13, I14 excitées par contact Coupl. Couplage et
à ouverture/fermeture indice horaire
KP9 Inhibition déclenchement Réglages de la protection terre restreinte
KP10 Aux 1 et 2 provoquent le Iso A Seuil
déclenchement secondaire (inhibition : 999 kA)
KP13 Sorties O1, O2, O12 et O13 à
accrochage
KP20 RAZ compteur de déclenchement
sur défaut
Temporisation (valeur)
T1 s Durée de l'ordre de
déclenchement O1 et O12
T2 s Durée de l'ordre de
déclenchement O2 et O3

3/12 Fiches d'essais


FICHE D'ESSAIS Sepam 2000
Affaire : .....................................................................................................
Type de Sepam 2000
Tableau : .................................................................................................
Cellule : ....................................................................................................
N° de série
.......................................................................................................................

Contrôle du câblage par injection de courant

Couplage .................... Coefficients d'injection : (2)

Ib = .................... k = .................... = ....................

Ib' = .................... k' = .................... = ....................

ko = .................... = .................... (1)

Courant injecté : I = ....................


Grandeur Formule (2) Valeur calculée Tolérance Valeur lue

I1 ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................

I2 ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................

I3 ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................

I'1 ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................

I'2 ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................

I'3 ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................

Id1 ........................................................ ....................................... ±10 % ......................................

Id2 ........................................................ ....................................... ±10 % ......................................

Id3 ........................................................ ....................................... ±10 % ......................................

It1 ........................................................ ....................................... ±10 % ......................................

It2 ........................................................ ....................................... ±10 % ......................................

It3 ........................................................ ....................................... ±10 % ......................................

Io (1) ........................................................ ....................................... ±5 % ......................................


(1) couplages Yd + Go seulement
(2) reporter les formules qui figurent dans la notice

Essais effectués le : Visa Visa


par :

Remarques :

Fiches d'essais 3/13


FICHE D'ESSAIS Sepam 2000
Affaire : .....................................................................................................
Type de Sepam 2000
Tableau : .................................................................................................
Cellule : ....................................................................................................
N° de série
.......................................................................................................................

Essai protection différentielle avec un paramétrage simplifié


Calcul des courants Valeur Résultat
I1 I2 I1 I2 Action/message

0,27 in 0 .............................. A .............................. A n.d./

0,33 in 0 .............................. A .............................. A d./DIFF.


2.in 2.in .............................. A .............................. A n.d./
100
− 0,5
Id/it − 2

2.in 2.in .............................. A .............................. A d./DIFF.


100
- 0,5
Id/it + 2

5.in 5.in .............................. A .............................. A n.d./


100 − 0,5
Id/it − 2

5.in 5.in .............................. A .............................. A d./DIFF.


100
− 0,5
Id/it + 2

in .............................. A .............................. A d./DIFF.


0,85 . Id >> . in
In

Id >> . in in .............................. A .............................. A d./SEUIL HAUT


In

in = 1 ou 5 A
In : courant nominal primaire des TC primaire
Id/It : seuil à pourcentage
Id>> : seuil haut
n.d. : non déclenchement d. : déclenchement

Essais effectués le : Visa Visa


par :

Remarques :

3/14 Fiches d'essais


Schneider Electric SA Adresse postale En raison de l’évolution des normes et du matériel, Ce document a été imprimé
F-38050 Grenoble cedex 9 les caractéristiques indiquées par les textes et les images sur du papier écologique.
Tél : +33 (0)4 76 57 60 60 de ce document ne nous engagent qu’après confirmation
Télex : merge 320842 F par nos services.
http://www.schneider-electric.com
Publication : Schneider Electric SA
Création, réalisation : Idra
Rcs Nanterre B 954 503 439 Impression :
03144064FR-B0
ART.078718 02 / 1998

Vous aimerez peut-être aussi