Vous êtes sur la page 1sur 10

Nom de l’enseignant 

: LONANG SIME DUHAMEL Etablissement : LT BAFOUSSAM


Module (Matière) : ELECTRONIQUE (partie puissance) Classe TF2
Durée de la séance : 4H

Chapitre 6: Hacheurs
Objectifs
 Analyser le fonctionnement d’un hacheur
 Représenter les courbes de tensions et courants
 Calculer les valeurs moyennes des tensions et courants
 Dimensionner les interrupteurs (thyristors et transistors) utilisées

6-1 Définition
Les hacheurs sont les convertisseurs statiques continu-continu permettant de fabriquer une
source de tension continue variable à partir d’une source de tension continue fixe avec un très bon
rendement. On distingue deux types de convertisseurs continu-continu. Ceux qui sont non isolés, que
l'on appellera hacheurs, et ceux qui comportent un transformateur assurant l'isolation galvanique, que
l'on appelle alimentations à découpage (cas des alimentations de PC…). Par la suite, nous n’étudierons
que les premiers.
Symbole :

Dans le cadre de ce cour, le hacheur sera considéré comme un interrupteur


électronique unidirectionnel. Ainsi H est un système électronique permettant sous
l’action d’une grandeur électronique d’ouvrir ou de fermer un circuit. Dans la
pratique , H peut etre :
 Un thyristor : dans ce cas , la grandeur électrique agissant sur la fermeture
est le courant de gachette . le thyristor est utilisé comme hacheur surtout
pour les puissances élevées pouvant atteindre quelque centaines de KW. Ce
pendant il présente les inconvénients suivants : faible fréquence de hachage,
dispositif de commande complexe
 Un transistor bipolaire ou un MOST de puissance en commutation rapide :
dans ce cas c’est le courant de base (transistor bipolaire) ou la tension
VGS(transistor MOST) qui permet d’obtenir l’ouverture du hacheur.
Toutefois le transistor à l’avantage de fonctionner à des fréquences de
hachage très élévées pouvant atteindre 100KHz, en plus sa commande est
facile.
Principe de fonctionnement
Ce convertisseur agit en hachant le courant du circuit de charge par
commutation ouverture- fermeture. Si TF est la durée pendant la quelle H
reste fermé et TO celle pendant laquelle il reste ouvert. On pose T= TF +TO ;
T est la période entre deux fermetures ou deux ouvertures et est également

Page 1
la période du générateur de commande, f=1/T est appelé fréquence de
hachage. α=TF/T est le rapport cyclique (0<α<1).

Suivant la position de H par rapport à la charge, on distingue 2 types de montages :

 Si H est en série avec la charge alors le hacheur est dit série ou dévolteur ou
abaisseur de tension.
 Si H est en parallèle avec la charge alors le hacheur est dit parallèle ou survolteur
ou élévateur de tension.

6-2. HACHEUR SERIE (OU DEVOLTEUR)


Ce nom est lié au fait que la tension moyenne de sortie est inférieure à celle de l'entrée. Il
comporte un interrupteur à amorçage et à blocage commandés (transistor bipolaire, transistor MOS ou
IGBT…) et un interrupteur à blocage et amorçage spontanés (diode).
a. Schéma de principe.

Remarque:
La diode de roue libre DRL assure la continuité du courant dans la charge si celle-ci est
inductive (bobine ou moteur à courant continu) quand le transistor est bloqué.
b. Caractéristiques électriques
1.Débit sur une charge résistive

Page 2
Valeur moyenne de la tension en sortie du hacheur

.2.Débit sur une charge R, E


I.3.2.1. Schémas de montage

I.3.2.2 Analyse du fonctionnement

HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 3


Valeur moyenne de la tension en sortie du hacheur

I.3.3 Débit sur une charge inductive

HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 4


HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 5
HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 6
HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 7
II. HACHEURS PARALLELE OU SURVOLTEURS
Le hacheur parallèle est aussi appelé hacheur survolteur. Ce montage permet de fournir une
tension moyenne Ud0 à partir d’une source de tension continue U <Ud0. Le montage étudié est donné à
la figure ci-dessous

Principe de fonctionnement
On distingue 2 phases de fonctionnement:

Fonctionnement à courant de source ininterrompu

On déduit les caractéristiques ci-dessous

HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 8


HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 9
I.5 Applications
Hacheurs séries

Hacheurs parallèles
Les applications principales du hacheur parallèle sont les alimentations de puissance régulées
et le freinage par récupération des moteurs à courant continu

HACHEURS ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Page 10

Vous aimerez peut-être aussi