Vous êtes sur la page 1sur 1

Comptabilité et Audit

Les comptes de groupe


Opérations de consolidation
Cas BADIN - Énoncé

Durée : 45 minutes

Difficulté de 1 à 5 (5 étant la plus difficile) : 4

Statut : Indispensable

La société BADIN (non coté) détient 60 % du capital de la société RAMEL.

Travail à faire :

1) A l’aide des informations de l’annexe 1, procédez aux écritures d’éliminations pour la


consolidation de N.
2) Indiquer les divergences éventuelles si le groupe appliquait sur option les normes IFRS.

ANNEXE 1 - Informations relatives à la société RAMEL

1. La société RAMEL a cédé à la société BADIN le 01/01/N-2 pour 360 K€ une machine qu'elle avait
acquise 480 K€ les 01/01/N-4 et amortie sur une durée de six ans en linéaire. La société BADIN
décide de pratiquer un amortissement linéaire sur les années restant à amortir.

2. La société RAMEL vend uniquement des matières premières à la société BADIN. Ses ventes de
l'exercice payées au comptant s'élèvent à 3 000 K€ HT (TVA au taux normal).

3. La société RAMEL a distribué en septembre des dividendes à la société BADIN pour un montant de
500 K€.

4. La société BADIN vend des marchandises à la société RAMEL. Ses ventes de l'exercice s'élèvent à
3 000 K€ HT. La société RAMEL a acheté au cours de l'exercice pour 5 000 K€ HT dont les 3 000 K€
HT à la société BADIN (Règlement au comptant).

5. La société RAMEL a cédé en N-2 un terrain à la société BADIN, dont la valeur d'origine s'élevait à
3 000 K€, pour un prix de cession de 4 500 K€.

6. La société RAMEL vend ses matières à la société BADIN avec une marge de 10 % sur le prix de
revient. La société BADIN détient en stock des matières livrées par RAMEL en fin d'exercice pour
220 K€.
Au 31/12/N-1, le stock de BADIN provenant de RAMEL figurait au bilan pour 1 650 K€.

7. La société BADIN a prêté 3 200 K€ à la société RAMEL. La société RAMEL a dans ses dettes un
emprunt pour un total de 5 400 K€ et des intérêts courus pour un montant total de 135 K€ (dont
75 K€ pour l'emprunt BADIN).

La fiscalité différée sera retraitée sur la base d'un impôt sur les sociétés au taux normal de
40 %.

© COMPTALIA – Reproduction interdite Cas BADIN - Énoncé - 1/1

Vous aimerez peut-être aussi