Vous êtes sur la page 1sur 20

M AITRISE D'OUVRAGE M AITRISE D'OUVRAGE M ANDATEE

RFF SNCF
Réseau Ferré de France CSC MOM
147 avenue de France 15 rue Traversière
75013 PARIS 75580 PARIS CEDEX

MAITRISE D'ΠUVRE GENERALE / ETUDE MAITRISE D'ΠUVRE TRAVAUX

SNCF
SNCF - Centre Ingénierie Nord - Paris Agence Travaux de Paris Est
162 rue du Faubourg Saint Martin 75 rue Emanuel ARAGO
75475 PARIS CEDEX 10 93130 Noisy le Sec

Tangentielle Légére Nord - Tronçon Epinay/Le Bourget


Ligne du RER D

GARE DE PIERREFITE
Travaux d'Ouvrage d'Arts et de Génie Civil
Docum ent d'Exécution

Justification de la culée C0 de la passerelle VIERENDEEL

Visa MOE
Mandataire

Statut :
Date :
Zac du petit roy - 3 rue Ernest Flammarion
94550 CHEVILLY LARUE Examinateur :
Tél: 01.49.61.49.28 - Fax: 01.49.61.49.84

A 22/10/14 DNS WT EC premiere diffusion

IND DATE REDACTION VERIFICATION APPROBATION Observations

PROJET STADE LIEU EMETTEUR TYPE DOC. n° D'ORDRE INDICE STATUT

GC EXE PIERREFITE BE GC GA 7034 A 2


Date : page :

1 OBJET DE LA NOTE 3
2 DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 3
3 UNITÉS 3
4 DESCRIPTION DE L’OUVRAGE 3
5 HYPOTHÈSES DE CALCUL 4
5.1 LES REMBLAIS 4

5.2 CHARGES PERMANENTES 4

5.3 CHARGES VARIABLES 4

5.4 LE BÉTON 4

6 ETUDE DU MUR DE SOUTENEMENT 5


6.1 COUPE DE CALCUL 5

6.2 STABILITÉ EXTERNE ET FERRAILLAGE DU MUR DE SOUTÈNEMENT 5

6.3 FERRAILLAGE DU MUR DE SOUTÈNEMENT 9

6.4 DESSIN DE FERRAILLAGE DU MUR DE SOUTÈNEMENT 10


Date : page :
1 OBJET DE LA NOTE

L’objet de cette note est la justification de la culée C0 de la passerelle VIERENDEEL.

2 DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

- Note d’hypothèses générales TLN 258

- Plan marché de la culée C0 de la passerelle VIERENDEEL

- Plan d’implantation et de coffrage de la culée C0

- Descente de charges de la passerelle VIERENDEEEL

- Note d’hypothèses des micro-pieux

3 UNITÉS

Longueur : mètre (m)


Masse : tonnes (t)
Force : tonnes (t)

Angles : degré (°) ou grade (gr) avec 1gr=0.9°


Contraintes : tonnes/m² ou MPa avec 100t/m²=1 MPa

 Moment : tonnes mètre (t.m)

3 DESCRIPTION DE L’OUVRAGE

Les schémas ci-dessus présentent les différentes vues de la culée CO.

Vue en plan de la culée C0

.
Date : page :

Mur de soutènement
étudié

COUPE A-A
Date : page :

Mur de soutènement
étudié

COUPE B-B
1 RAPPEL SUR LES CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX Date : page :

1.1 Béton
 Béton de résistance C35/45

 Classe environnement XD3

 Classe structurale S6

1.2 Acier
 L’enrobage des aciers est de 6 cm.
 A l’ELS fréquent, on limite les contraintes d’aciers à 200 Mpa .
 A l’ELS caractéristique, la contrainte des aciers est limitée à 400 MPa

2 HYPOTHESES GEOTECHNIQUES
Les hypothèses géotechniques sont issues de la note d’hypothèses générales.

3.1 Stratigraphie
Nous retenons la stratigraphie présentée dans la note la note d’hypothèses générales géotechniques.
L’implantation de la culée C0 est donnée par la coupe géotechnique suivante :
Date : page :

3.2 Caractéristique du sol

Les caracteristiques suivantes sont tirees de la note d’hypotheses generales geotechniques :


Date : page :

4 METHODOLOGIE DE JUSTIFICATION

La méthode de justification de la culée se déroule en 2 étapes :

 La vérification de la stabilité externe

 Le ferraillage de notre culée

4.1 Vérification de la stabilité externe


Date : page :

Le mur en L tel que décrit ci-dessus a une hauteur de 4,80 m et une largeur de semelle de 2,40 m.

5 HYPOTHÈSES DE

7 CALCUL

7.1 Les remblais

Conformément aux notes d’hypothèses, nous retenons :

γ =2 t /m3

Angle de frottement interne :φ=33

Cohésion : C=0

K a =0,840 (Coefficient de poussée des terres)

Dans les conditions défavorables, K pq=K 0=1−sin ( φ )=1−sin ( 33 )=0,46 (Coefficient de poussée de
2
la surcharge q= 2t/m ).

7.2 Charges permanentes


 Poids propre mur
 Poussée de terre (charge horizontale)
 Poids de terre (charge verticale)

7.3 Charges variables


 Surcharge sur remblai q= 2t/m2

7.4 Le béton

Le béton utilisé pour le mur de soutènement est du C35/45 ( f ck =35 MPa ¿


Date : page :

8 ETUDE DU MUR DE SOUTENEMENT

8.1 Coupe de calcul

On représente notre mur de soutènement de la façon suivante :

8.2 Stabilité externe et ferraillage du mur de soutènement

La stabilité et le ferraillage sont étudiés à l’aide d’une feuille de calcul Excel interne :
Date : page :

Résultats

Renversement ELU : surface comprimée = 66,2%> 10% → OK

Décompression ELS : surface comprimée = 81,1%> 75% → OK


Vérification du non glissement de la semelle : Date : page :

H
A l’ELU, =0,72≤ 1,2→ OK .
V

Vérification du non-poinçonnement du sol :

La condition à vérifier est :

1
q ref ≤ K p P ¿¿ i δβ + q0
γq

1
Comme δ =0 , β=0 , alors i δβ =1 →q ref ≤ K P ¿+ q
γq p ¿ 0
Date : page :

On donne le sondage pressiométrique suivant :

..
Date : page :

A l’aide de la feuille de calcul EXCEL, nous évaluons la portance du sol.


Date : page :
Date : page :

2
A l’ELU, q ref =37,18 ≤110 t/m → OK
2
A l’ELS, q ref =24,81 ≤73 t /m →OK

Ainsi, la condition de non poinçonnement de la semelle du mur est vérifiée.

8.3 Ferraillage du mur de soutènement

Armatures longitudinales

 Mur–partie terre :

 bas du mur : As=26,7 cm2 /ml, on dispose HA25/e=15cm/ml (29,45cm2/ml)

 mi-hauteur du mur : Asmin=4,8cm2 /ml, on dispose HA12/e=15cm/ml (6,79 cm2/ml)

 Mur–partie extérieure :

 bas du mur : Asmin= 3 cm2 /ml, on dispose HA12/e=15cm/ml (6,79cm2/ml).

 mi-hauteur du mur : Asmin=3cm2 /ml, on dispose HA12/e=15cm/ml (6,79 cm2/ml)

 Patin–partie inferieure :Asmin=4.8cm2 /ml, on dispose HA12/e=15cm/ml (6,79 cm2/ml)

 Patin–partie supérieure :As=37,3 cm2 /ml, on dispose HA32/e=15cm/ml (48,25 cm2/ml)

Armatures transversales

 La section d’aciers des armatures transversales est donnée par la formule suivante :
A s=max ( A smin ; 0,25 A long )
Du côté du mur, A s=max ( 4,8 ; 0,25∗26,7 )=6,675 c m2 soit HA12/e=15cm/mlDate
sur :la zone tendue.
page :
Sur
la zone comprimée, A s=max ( 4,8 ; 0,25∗4,8 )=4,8 c m 2 → soit HA12/e=15cm/m.

Du côté de la semelle, A s=max ( 4,8 ; 0,25∗37,3 ) =9,325 c m2 soit HA16/e=15cm/ml sur la partie
supérieure .

Sur la partie inférieure , A s=max ( 4,8 ; 0,25∗4,8 )=4,8 c m 2 → soit HA12/e=15cm/ml


Date : page :

8.4 Dessin de ferraillage du mur de soutènement


Date : page :
Date : page :

Vous aimerez peut-être aussi