Vous êtes sur la page 1sur 4

Niveau : tronc commun

Module 3
Séquence 2
Activité : production écrite
Durée : 1h
Objectif : introduire le surnaturel dans le récit.
Maitriser le lexique fantastique.

Texte

C’était une fraiche matinée du printemps, nous nous avancions, heureux dans une belle
forêt. Quelques papillons dansaient devant nous sur les champs, les oiseaux aussi comme si
l’on nous souhaitait la bienvenue.

Arrivés près de la ferme, nous vîmes un gentil petit chien remuer sa queue en signe de joie.
Tout à coup, la porte de la maison sur laquelle on avait accroché quelques fleurs s’est
ouverte. C’était la propriétaire qui nous dit en souriant : « soyez les bienvenus chers
amis ».

Consigne : transformez ce récit réaliste en un récit fantastique en basculant dans le


surnaturel.
- Lecture du texte.
- Explication des mots difficiles

Plan

Introduire des éléments légèrement inquiétants

Remplacer des termes par d’autres qui suintent la peur, l’ambigüité.

C’était dans une sombre nuit de l’hiver, nous nous avancions, malheureux dans une forêt
mystérieuse. Quelques corbeaux noirs criaient devant nous et les chauves-souris aussi
comme si l’on voulait nous dévorer.

Arrivés près d’une ancienne maison, nous vîmes un grand méchant loup, qui ouvrait sa
gueule en voulant nous attaquer. Tout à coup, la porte de la maison sur laquelle on avait
accroché quelques plantes carnivores s’est ouverte. C’était une sorcière portant un bâton
qui nous dit en ayant un sourire mystérieux sur sa bouche : « Bienvenu mes enfant, vous
seriez un bon repas pour les vampires ».
Module 3
Séquence 2
Activité : de langue
Intitulé : Les figures de style : La personnification, l’oxymore, l’antithèse.
Durée : 1heure
Niveau : Tronc commun
Capacité : Identifier les procédés stylistiques d’analogie et d’opposition.

I. Observation :

1. « un petit sourire bleu venait de dérider la face du ciel »


2. « une grâce scélérate […] accompagnaient tous ses mouvements»
3. « un jour Oluf est bon comme un ange, un jour il est méchant comme un diable »

Lexique :
Scélérate : caractère de méchant, criminel grâce : bienfait, avantage, recevoir une grâce
Perfide : déloyal, infidèle dérider : rendre moins triste qqn, réjouir, égayer

1- Dans la 1ère phrase, quelle est la nature grammaticale des mots soulignés ?
2- Est-ce que le mot sourire est : une idée, un objet ou un être non humain ?
3- Peut-on parlé de la métaphore dans la phrase 3?
4- Qu’est ce que vous remarquez dans les termes en gars de la 2ème phrase ?
5- Les mots mis en gras dans la dernière phrase révèlent deux réalités contradictoires ?

II. Conceptualisation

La personnification : Action de personnifier, de représenter sous les traits d'une personne. Elle transforme un
inanimé en un être vivant. C’est une sorte de métaphore dont le comparant est animé et le comparé inanimé.
L’oxymore : est une antithèse rapprochée. Il réunit deux termes de sens contraire à l’intérieur d’un même
groupe de mots.
L’antithèse : rapproche deux mots ou deux groupes de mots, pour les opposer à l’intérieur d’un même énoncé.

III. Appropriation :

1- Identifiez les figures de style contenues dans les phrases suivantes :


a. Ma maison me regarde, et ne me connaît plus. V. Hugo
b. Il nous inverse un jour noir, plus triste que les nuits. Ch. Baudelaire
c. L’air n’avait que des caresses glaciales A. Gide
d. Je l’adorais vivant et je le pleure mort. J. Racine
e. Je vis, je meurs : je me brûle et me noie.

2- Demander aux élèves de donner des phrases contenant l’oxymore, l’antithèse et la


personnification :

 Un cri silencieux, Un mort-vivant


 Une douce violence, Hâte-toi lentement
 Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait
 L’automne souriait.
 Les larmes doivent se taire samedi matin
 La passion est sourde et muette de naissance.
Module : 3
Séquence 2 :
Activité : lecture
Durée : 1heure
Niveau : Tronc commun
Capacités : Etudier les éléments de l’univers fantastique
Extrait : « L’enfant est tout blanc…… jusqu'à:… que ce ne fût la rouge ».

 Mise en situation.
Rappel sur le genre de l’œuvre et l’écrivain.

 Identification du passage.
1. Quels sont les personnages présents dans l’extrait ? Edwige, le comte Lodbrog, Oluf, le mire.
2. Est-ce que l’étranger est présent ? Non, il est parti ?
3. Quel est l’événement principal de cet extrait ? La naissance d’Oluf.
4. Lieu ? n’est pas précisé.
5. Où se trouve ce passage par rapport à la nouvelle ?
6. A quelle étape du schéma narratif correspond ce passage? Les péripéties.
7. Est-ce que Oluf est un personnage ordinaire ? non, il a une étoile double (verte et rouge).
8. Que symbolisent le rouge et le vert ? (le rouge = le malheur/ le vert = le bonheur)
9. Type du texte ? (Narratif, descriptif)
10. Quels sont les temps verbaux utilisés ? imparfait, passé-simple.
11. Formulez une situation de passage.

 Situation du passage.
Après le départ de l'étranger, Edwige donne naissance à un bel enfant. En suivant la tradition, le mire découvre que
le petit a une étoile double, il peut être soit heureux, soit malheureux ou bien les deux à la fois.

 Hypothèses de lecture :
L'événement heureux.
Le caractère double d'Oluf.

 Axes de lecture :
1. La naissance d'Oluf:

- Quel est l’événement principal de cet extrait. Edwige est devenue mère.
- Comment s’appelle le petit ? il s’appelle Oluf.
- Comment est décrit le petit enfant? Le nouveau-né est Blanc, tout vermeil.
- Est-ce que Oluf a quelques points communs avec l’étranger ? oui, il a le même regard noir de l’étranger...
- Quelle est la cause de ce regard étrange ? Edwige a regardé tant l’étranger.

2. Le caractère double d'Oluf.

- Qu'est-ce que le mire a découvert? il découvre qu’Oluf est né avec un caractère double.
- A quoi les deux étoiles sont comparées?
L’étoile verte est comparée à l’espérance, elle est favorable.
L’étoile rouge est comparée à l’enfer, elle est désastreuse.
- Quelle est la réaction des parents d'Oluf en apprenant que leur fils a une étoile double?
Les parents d’Oluf avait deux réactions différentes : (une mère malheureuse  un père heureux).

 Ce caractère double met en évidence la dualité de l’enfant, qui est né sous deux influences contraires.

3. Synthèse :

Un événement malheureux vient secouer le bonheur d’Edwige, l'enfant tant attendu subit l'effet de deux étoiles,
l'une est verte désignée comme étant bonne et l'autre est rouge désignée comme étant mauvaise. Le père espère que la
verte va l'emporter tandis que la mère craint quelle ne soit la rouge.
Module 3 : Le Chevalier double de Théophile Gautier
Séquence 2
Durée : 1 heure.
Activité : Orale.
Compétence : prendre la parole.
Capacités : - Relever les éléments constituants d’une image fantastique.
- Faire la description orale d’une image en faisant usage du lexique du fantastique.
Support : des photos de personnages fantastiques : ex(Le zombie Cannibale) film(DAY OF THE
DEAD).

- Le professeur présente la photo d’un personnage fantastique(Le zombie Cannibale) film (DAY OF THE
DEAD).
Sujet : « décrivez l’image présentée du personnage (Le Zombie Cannibale) et relevez les éléments
constituants de celle-ci ».
I. Préparation hors classe :
- Les élèves font la recherche de quelques images présentant des personnages fantastiques à l’avance pour
les initier à l’analyse de l’image.
II. Présentation du sujet en classe :
- Lire le sujet et désigner quelques élèves pour le relire.
- Expliquer le sujet.
III. Discussion et analyse :
Faire observer l’image et inciter les élèves à prendre la parole :
• Ce que représentent cette image et son importance.
• Le film duquel elle est extraite.
• Les éléments qui la constituent.
• Description de ses parties : le visage, les yeux, les dents, la peau.
• Les couleurs utilisées et leurs significations.
- Inciter les apprenants à faire une description détaillée en faisant usage du lexique du fantastique.