Vous êtes sur la page 1sur 4

TP…….

Travail d’une force constante et énergie cinétique

I. Travail d’une force constante Nom : Decouvelaere


Prénom : Maxime
1. Mise en évidence

On veut faire avancer le wagon sur les rails vers la


droite
1) Quels sont les bonhommes qui travaillent à faire
avancer le wagonnet ?
Les hommes qui travaillent à faire avancer le
wagon sont F1, F2 et F3. Les 3 personnes à l’avant.
2) Quel est celui qui est le plus efficace ?
Pourquoi ?
Le F1 car il est à l’avant et il tire droit le wagon.
3) Quel est celui qui s’épuise pour aucun effet ?
Pourquoi ?
Celui qui ne s’épuise pour rien est le F5, car il tire sur le côté, or le wagon doit allez tout droit.
4) Lequel s’oppose au mouvement ?
C’est le F4, celui à l’arrière du wagon.

2. Définition du travail d’une force


Lire la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7UBfw9Z39AQ
1) Quelle lettre est choisie pour représenter le travail d’une force ? Pourquoi ?
La lettre qui est choisis est le W car en anglais le travail se dit Work.
2) De quoi dépend le travail de la force ? (3 facteurs)
Le travail de la force dépend de la densité, du déplacement et de l’angle entre le vecteur force et le
vecteur déplacement.

3) Donner la formule permettant de calculer le travail de la force F lors d’un déplacement entre 2
points A et B, donner aussi les unités.
Wab (F) = F. AB = = F.AB.cos a avec Wab en mètre, F en Joule, AB en Newton
Lire la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=rdqL1pXyxkM
Compléter le tableau ci-dessous

Signe du travail Supérieur à 0 Egale à 0 Inférieur à 0

Condition sur
0°< ou égale a < 90° a= 90° a > 90°
l’angle α
Nom donné au
Travail moteur Travail nul Travail résistant
travail

II. Energie cinétique


Lire la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=w2T_k39EVCY
1) Donner l’expression de l’énergie cinétique ainsi que les unités.
Ec = ½ m*v², avec Ec en Joule, ½m en kg, et v^2 en m/s

2) Calculer l’énergie cinétique du camion de 240g si sa vitesse est 7,2 km/h


Ec = 1/2m*v²
m = 240g = 0,24kg
v = 7,2km/h = 7,2km/ 1h = 7200/3600 = 2m/s

III. Travail d’une force et variation de l’énergie cinétique


On a réalisé la vidéo du déplacement d’un mobile autoporteur tiré par une ficelle (non visible sur la
vidéo) avec une force constante de 0,7 N.
Le mobile autoporteur a une masse de 215g.

I. Etude théorique
Le mobile en mouvement est schématisé ci-dessous ; la force constante de 0,7N est réalisée grâce à une
ficelle, elle tire horizontalement vers la droite. (on prendra g = 10 m.s -²). Le mobile est équipé d’une
soufflerie qui permet de supprimer tous les frottements.

1) Faire l’inventaire des forces qui agissent sur le


mobile, en donner les caractéristiques puis en tracer
les vecteurs en couleur sans soucis d’échelle

- Le poids, P, P = m*g = 0,215*10 = 2,15 N (vertical, vers le bas)


- La force du fil, F fil (horizontalement vers la droite) F = 0,7 N, au point d’attache.
- La réaction normale Rn (verticale verts le haut) milieu, surface de contact.

Rn F fil

2) Quelles sont les forces qui n’effectuent aucun travail pendant le déplacement du mobile ? Pourquoi ?

Ce sont la réaction du support et le poids car ils sont perpendiculaires,90°, ils ont donc un travail nul.

3) En conséquence, à quoi se réduit la somme des travaux des forces extérieures ?


WAB (ext/s) = Wab (Ffil)

4) Rappeler la relation permettant de calculer l’énergie cinétique d’un système en mouvement.


Ec = ½ m*v²
5) Travail de la force de la ficelle
a) Rappeler la relation permettant de calculer le travail d’une force F pour un déplacement entre 2

points A et B
Wab (F) = F.AB = F.AB.cos a

b) Que vaut l’angle (⃗ AB ¿ dans le cas présent ?


F ;⃗
L’angle (F. AB) est égal à 0°

c) En conséquence que vaut le cosinus de l’angle ?


Le cosinus de l’angle est égal à 1.

II. Etude expérimentale


A l’aide d’Avistep, réaliser l’acquisition du mouvement du mobile dans le cas de l’enregistrement fcste0.7N-
215g.
Caller la vidéo sur la première image où le mobile va se déplacer vers la droite. Choisir pour origine du repère
le point que vous allez suivre. Se servir de la règle jaune pour l’échelle. Afficher le tableau de mesure en
affichant la vitesse. Copier dans le presse papier et le coller dans un tableur.

Créer des colonnes permettant de calculer l’énergie cinétique Ec (t),


sa variation ΔEc = Ec(t)-Ec(t=0)
le travail de la force du fil à chaque instant.

(Rappel ; pour fixer la valeur d’une case dans le tableur par exemple la case D5 pour une opération il suffit de
l’écrire D$5$ dans la formule de calcul)

1) Comparer alors les valeurs dans la colonne du travail de la force du fil et celle de la variation de l’énergie
cinétique.

Ce sont les mêmes valeurs sauf pour la première. Mais les valeurs des 2 colonnes sont pratiquement
identiques.

2) D’après la réponse I.3, comparer alors la somme des travaux des forces et la variation de l’énergie
cinétique.
La somme des travaux est égale à la variation de l’énergie cinétique.

III. Théorème de l’énergie cinétique :


Lorsqu’un système est en mouvement entre 2 points A et B, la résultante des travaux des forces qui
s’appliquent sur celui-ci correspond à la variation de son énergie cinétique.
On peut écrire :
WAB(⃗ F ) = ∆EcAB

IV. Application :
A l’aide d’Avistep, réaliser l’acquisition du mouvement de la chute verticale d’une balle de golf de 45g (vidéo
« 04golf_verticale »). Ensuite se servir de la règle jaune de 1m pour l’échelle, puis placer le repère sur la
dernière marque (18). Afficher le tableau de mesure en affichant la vitesse. Copier dans le presse papier et
le coller dans un tableur.

Créer des colonnes permettant de calculer l’énergie cinétique Ec (t), (se servir de vy)
sa variation ΔEc = Ec(t)-Ec(t=0)
le travail de la force du poids à chaque instant (à partir du premier
point)

1) Le théorème de l’énergie cinétique est-il vérifié ? Justifier

Oui il est vérifié car nous retrouvons les mêmes valeurs.

2) Si le théorème de l’énergie cinétique a été vérifié, pourquoi peut-on dans ce cas parler de chute
libre ?

Nous pouvons parler de chute libre car le poids prend le dessus.

3) Si le théorème de l’énergie cinétique n’a pas été vérifié, quelle autre force pourrait être à l’origine de
l’écart observé ?

Les frottements de l’air pourraient être à l’origine de l’écart observé.

Vous aimerez peut-être aussi