Vous êtes sur la page 1sur 1

Université de Franche-Comté Licence Physique Chimie-L2 sem4 Exercice II - Dosage du dioxyde de soufre dans un vin blanc

UFR des Sciences et techniques samedi 20 mars 2010 Le dioxyde de soufre est utilisé en vinification pour ses propriétés anti-oxydantes et antiseptiques.
Dans le vin, il se trouve en partie combiné avec d'autres constituants comme les sucres et les
produits de fermentation ; mais c’est la partie restante, appelée partie libre, qui a une action
CHIMIE MINERALE protectrice effective sur le vin. Si la présence du dioxyde de soufre dans le vin présente des
EXAMEN PARTIEL - DUREE : 1H 30 avantages, elle comporte aussi des inconvénients. Son utilisation doit être contrôlée. C’est pourquoi
Tout document et portables interdits - calculatrice autorisée son dosage est nécessaire pour le viticulteur. Dans la législation, la concentration massique en
dioxyde de soufre d'un vin blanc est limitée : elle ne doit pas excéder 210 mg.L-1.
Pour réaliser le dosage du dioxyde de soufre libre dans un vin blanc, on utilise une solution de
Exercice I – Chimie de l’azote diiode fraîchement préparée. Le protocole expérimental est le suivant :
1) Architecture de la matière Remplir la burette avec une solution de diiode à 7,80 x10-3 mol.L-1, ajuster le niveau. Verser dans
a) Donner la structure électronique de l’élément azote N de numéro atomique Z = 7. l'erlenmeyer 25,0 mL de vin, 1 mL d'empois d'amidon et 2 mL d'acide sulfurique à 4 mol.L-1. Titrer
b) Dans tous les composés envisagés, l’atome d’azote est l’élément central. Indiquer la structure en versant, goutte à goutte, la solution de diiode jusqu'à ce que la coloration obtenue reste stable
de Lewis pour chacune des espèces suivantes en précisant les éventuelles charges formelles pendant au moins une minute.
portées par les atomes : NO3−, NO2−, NO2. Le dosage d'un vin de table français a été effectué suivant ce protocole. La coloration persistante a
c) Quelle particularité électronique présente la molécule NO2 ? En déduire le schéma de Lewis été obtenue pour un volume de solution de diiode versé V= 6,10 mL.
de N2O4. 1) Écrire l'équation de la réaction du dosage.
d) Etablir la géométrie des composés NO3−, NO2−, NO2 à l’aide de la théorie VSEPR. 2) Justifier l'addition de l'empois d'amidon.
3) Déterminer la concentration, exprimée en mg.L-1, du dioxyde de soufre dans ce vin. Le vin blanc
2) Oxydo-réduction est-il conforme à la législation ?
a) Déterminer le nombre d’oxydation de l’azote dans les espèces suivantes : NO3−, NO2−, NO2. Données :
b) L’acide nitreux, HNO2, et l’ion nitrite, NO2−, forment un couple acido-basique de pKa = 3,3. Masses molaires en g.mol-1 : O : 16 ; S : 32
Donner le diagramme de prédominance de HNO2 et NO2− en fonction du pH. Potentiels standard redox en V : E0(SO42-(aq) /SO2(aq) ) = 0,17 ; E0(I2(aq) /I−(aq) ) = 0,53.
c) Equilibre de dismutation de NO2
(i) Ecrire l’équation de la réaction de dismutation du dioxyde d’azote NO2 (g) en présence Exercice III : Alliage or – cuivre
d’eau avec comme produits de réaction les ions nitrate NO3−(aq), les ions nitrites
Au
NO2−(aq) et les ions hydronium H3O+(aq). On étudie un alliage or – cuivre dont la
(ii) Exprimer sa constante de réaction K0(T) en fonction de la pression partielle, P(NO2) en Cu
maille parallélépipédique à face
bar, du dioxyde d’azote et des concentrations des espèces en solution aqueuse, à centrée est représentée.
l’équilibre. La tangence des atomes a lieu sur la
(iii) Calculer, à partir des données, la valeur de K0(T) à 25 °C. b diagonale d’une face.
(iv) Cette réaction est à l’origine de la formation des pluies acides. Une atmosphère de
pression totale P = 1 bar, chargée en dioxyde d’azote, se trouve en équilibre avec une
eau de pH = 4,2, l’acidité provenant de la réaction de dismutation de NO2 (g) dans a

l’eau. a

Après avoir établi un tableau d’avancement de cette réaction de dismutation, calculer


1) Exprimer et calculer les paramètres de maille a et b en fonction du rayon des atomes.
la pression partielle, en bar, de NO2(g) à l’équilibre.
2) Quelle est l’appartenance en atomes de cuivre et d’or dans la maille ? En déduire la formule de
En déduire la fraction molaire correspondante x(NO2(g)).
cet alliage.
Données :
3) Calculer la masse volumique de l’alliage.
2,3RT/F = 0,06V à 25 °C ; R = 8,314 J.K-1.mol-1 ; F = 96500 C.mol-1
4) a) Quelle est la fraction molaire en or de cet alliage ?
Potentiels standard redox en V : E0(NO3−(aq)/NO2(g)) = 0,83 ; E0(NO2(g) /NO2−(aq) ) = 0,85.
b) Exprimer cette fraction massique en carats. Un carat est la masse d’or, exprimée en gramme,
contenue dans 24 g d’alliage.
Données : RAu = 147 pm ; R Cu = 128 pm ; MCu = 63,55 g.mol -1 , MAu = 196,97 g.mol -1 ;
N = 6,02x10 23 mol -1