Vous êtes sur la page 1sur 4

5 conseils pour bien rédiger sa

lettre de démission
#L'actualité RH
 Date : 09/04/2021
 5 min de lecture
 Auteur : ABACUS
 Expert ABACUS
Tags : Démission, Ressources Humaines, Salarié
Sommaire de l'article
Vous souhaitez mettre fin à votre contrat de travail et donner votre lettre de
démission à votre employeur. La pratique consiste à rédiger votre lettre,
puis de l’envoyer en courrier recommandé à votre employeur. Vous pouvez
également simplifier votre démarche en donnant en main propre votre lettre
de démission. Si vous ne savez pas comment rédiger une lettre de
démission, voici nos conseils.

Conseil nº 1 : ne faites pas l’impasse sur la lettre de démission


La lettre de démission informe l’employeur que son salarié souhaite mettre
un terme à son contrat de travail. Cette décision est unilatérale et n’est
réalisée qu’à l’initiative du salarié. Démissionner de son travail impose la
rupture de contrat et ne doit pas être confondu avec les démarches d’une
rupture conventionnelle. La lettre de démission ne concerne que le CDI
(contrat à durée indéterminée). Pour un CDD (contrat à durée déterminée),
on parle plutôt d’une rupture anticipée du contrat de travail.

Le Code du travail et la lettre de démission

La lettre de démission pour rompre un CDI n’est pas obligatoire. La loi


stipule simplement que le salarié doit informer de façon claire et précise,
sa volonté de démissionner et de quitter son entreprise de manière
définitive. Vous pouvez annoncer votre démission par oral, par mail, par
courrier, etc.
La convention collective liée à votre métier peut cependant apporter une
nuance. Pensez à vérifier pour quitter votre travail comme il se doit.

Lettre de démission : un document qui vous protège

Si elle n’est pas obligatoire, la lettre de démission est fortement


conseillée. Elle laisse une trace écrite de votre décision de rompre votre
CDI. Ce document prouve que vous avez informé votre employeur et que
ce dernier a bien pris connaissance de votre volonté de quitter son poste.
La lettre de démission marque également le début du préavis que le
salarié doit effectuer.

Conseil nº 2 : les éléments à intégrer dans sa lettre de


démission
Si la loi dispense la rédaction d’une lettre de démission, vous pouvez aller à
l’essentiel dans votre courrier. Cependant, toujours dans l’idée de
vous prémunir de tout litige et pour que votre document reste clair et
compréhensible, voici quelques éléments clés à intégrer dans votre
lettre de démission.

Mentions obligatoires contenues dans la lettre de démission

Pour rédiger votre document, vous devez apporter quelques informations


essentielles :

 votre nom, prénom, adresse, ville, contact ;


 les données relatives à l’entreprise et le nom de la personne à qui
s’adresse la lettre ;
 l’emploi occupé par le salarié et la date d’entrée dans l’entreprise ;
 la durée du préavis et la date du départ souhaitée de l’entreprise ;
 éventuellement une demande de dispense du préavis ;
 une formule de politesse et une signature apposée à la fin de votre
lettre de démission.

Le calcul de la période de préavis

Dans le cadre d’un CDI, le Code du travail impose au salarié une période
de préavis. La durée de ce préavis dépend de :

 votre statut (employé, cadre, etc.) ;


 votre ancienneté de l’entreprise ;
 la mention inscrite dans votre contrat de travail sur le préavis ;
 votre convention collective.
La dispense de préavis est possible, mais répond à certains critères
(création d’entreprise, grossesse, etc.) L’employeur est, dans ce cas, dans
l’obligation de verser une indemnité de préavis. Votre démission avec
effet immédiat notifie votre départ de l’entreprise dès la réception de la
lettre.

Faut-il mentionner le motif de démission dans sa lettre ?


La lettre de démission n’est pas le lieu pour régler ses comptes avec son
employeur ni lui expliquer les raisons de votre départ. Ceci peut-être fait à
l’oral. La lettre de démission doit être perçue comme un document officiel,
neutre, mettant en place une procédure de départ.

Modèle de lettre de démission à télécharger en ligne

Si la rédaction de votre lettre de démission vous effraie, téléchargez un


modèle sur Internet. Vous avez ainsi l’assurance de n’omettre aucune
information et de rédiger une lettre de démission dans les règles de l’art.

Le dispositif Démissionnaire, comment ça marche ?

Conseil nº3 : transmettre sa lettre de démission à son


employeur
Là encore, aucune loi n’encadre l’envoi de la lettre de motivation. Voici
cependant quelques conseils pour vous protéger.

Remise en main propre à l’employeur

Dans le cas d’une petite entreprise et où votre employeur est votre


responsable direct, une remise en main propre de votre lettre de
démission suffit. Cependant, ajoutez en objet de la lettre la
mention « remise en main propre le… » avec la date du jour. Réalisez
un double exemplaire de votre lettre et demandez à votre employeur de
signer les deux documents avant de vous en remettre un.

Par courrier recommandé : la méthode conventionnelle

L’envoi par courrier recommandé avec accusé de réception vous


apporte la preuve que votre employeur a bien reçu votre lettre de
démission. Si cet envoi très conventionnel vous gêne, vous pouvez toujours
anticiper et prévenir votre employeur de votre volonté de quitter votre poste
avant de faire partir le courrier.

Conseil nº 4 : ne partez pas sans vos documents


Que vous réalisiez ou non une période de préavis, votre employeur doit
vous remettre des documents pour clore votre collaboration :

 un certificat de travail ;
 une attestation Pôle Emploi ;
 un solde de tout compte.
À la différence du licenciement, une démission ne vous donne pas droit
aux allocations chômage.

Conseil nº 5 : vous avez le droit de changer d’avis

Un délai de rétractation après une lettre de démission n’est pas prévu par


la loi. Il est donc possible de revenir sur sa décision, surtout s’il existe une
ambiguïté quant à la raison de votre départ (une décision après une dispute
par exemple). Vous devez alors rédiger une lettre de rétractation de
démission dans laquelle vous énoncez les raisons de votre changement
d’avis. Cette lettre doit être remise dans un délai très court après l’envoi
de votre courrier de démission.Notez que rien n’oblige votre employeur à
vous réintégrer dans son entreprise.

Votre démission est actée et vous venez de quitter votre emploi. Pourquoi
ne pas vous lancer dans un bilan de compétences pour faire le point sur
votre carrière professionnelle ? Contactez le cabinet ABACUS !

Vous aimerez peut-être aussi