Vous êtes sur la page 1sur 34

NF EN ISO 16484-1 (août 2012) : Systèmes de gestion

technique du bâtiment (SGTB) - Partie 1 : spécifications et mise


en oeuvre d'un projet (Indice de classement : P52-721-1)

Ce document est à usage exclusif et non collectif

Société : EPI ETUDES PROJETS INDUST


N° client : EPI ETUDES PROJETS INDUST
Téléchargé le : 26/02/2019 11:00

Ce document est protégé par le droit d’auteur. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque
procédé que ce soit, des pages publiées dans Batipédia, est illicite et constitue une contrefaçon.
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr

NF EN ISO 16484-1
Août 2012
P 52-721-1

Systèmes de Gestion Technique du Bâtiment (SGTB)


Partie 1 : Spécifications et mise en oeuvre d'un projet
E : Building automation and control systems (BACS) — Part 1 : Project specification and
implementation

D : Systeme der Gebäudeautomation (GA) — Teil 1 : Projektplanung und -ausführung

Statut
Norme française homologuée par décision du Directeur Général d'AFNOR le 4 juillet 2012 pour prendre effet
le 4 août 2012.

Correspondance
La Norme européenne EN ISO 16484-1:2010 a le statut d'une norme française et reproduit intégralement la
Norme internationale ISO 16484-1:2010.

Analyse
Le présent document spécifie les principes généraux pour la conception et la mise en oeuvre de projet et pour
l'intégration d'autres systèmes dans le système de gestion technique du bâtiment (SGTB). Il spécifie les phases
requises pour le projet, telles que la conception (détermination des exigences du projet et production des schémas
de conception incluant les spécifications techniques), l'ingénierie (fonctions détaillées et conception du matériel),
l'installation (installation et commissionnement du SGTB), et la finalisation (réception, acte de réception et
finalisation). Il décrit également les exigences en matière de documents de récolement et de formation.

Descripteurs
Thésaurus International Technique : bâtiment, gestion, automatisation, contrôle, système de commande,
définition, exigence, processus, mise en oeuvre, conception, ingénierie, installation, réception, planification,
organisation, vérification, document technique.

© AFNOR 2012

Distribué par le CSTB — www.cstb.fr avec l’autorisation de l'AFNOR pour la reproduction des normes.
84, avenue Jean Jaurès - Champs-sur-Marne - 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Sommaire
Page

Membres de la commission de normalisation ...............................................................................................3


Avant-propos national .................................................................................................................................4
Avant-propos ...............................................................................................................................................6
Avant-propos ...............................................................................................................................................7
Introduction .................................................................................................................................................8
1 Domaine d'application ............................................................................................................................. 9
2 Références normatives ...........................................................................................................................10
3 Termes et définitions .............................................................................................................................11
4 Symboles, abréviations et acronymes ....................................................................................................14
5 Exigences et recommandations ............................................................................................................. 15
5.1 Introduction ...................................................................................................................................15
5.1.1 Généralités ............................................................................................................................15
5.1.2 Phases du processus de commissionnement d'un SGTB ...................................................... 15
5.1.3 Documentation ......................................................................................................................16
5.1.4 Formation ............................................................................................................................. 16
5.1.5 Revue et amélioration des performances du bâtiment .......................................................... 16
5.1.6 Présentation graphique ......................................................................................................... 16
5.2 Phase de conception ......................................................................................................................18
5.2.1 Description générale .............................................................................................................18
5.2.2 Définition des exigences du projet ....................................................................................... 18
5.2.3 Planification et organisation du projet ..................................................................................21
5.2.4 Spécification technique .........................................................................................................23
5.2.5 Contrat .................................................................................................................................. 23
5.3 Phase d'ingénierie ......................................................................................................................... 23
5.3.1 Généralités ............................................................................................................................23
5.3.2 Détails de la planification et de la coordination de projet .................................................... 24
5.3.3 Conception détaillée du matériel et des fonctions ................................................................ 24
5.3.4 Approbation des soumissions de conception ........................................................................ 24
5.3.5 Configuration matérielle .......................................................................................................24
5.3.6 Configuration des automatismes et de la régulation .............................................................25
5.3.7 Configuration des fonctions de gestion et d'opérateur ..........................................................25
5.3.8 Essai du système .................................................................................................................. 25
5.4 Phase d'installation ........................................................................................................................26
5.4.1 Description générale .............................................................................................................26
5.4.2 Installation ............................................................................................................................ 26
5.4.3 Commissionnement de SGTB .............................................................................................. 27
5.5 Phase de finalisation ..................................................................................................................... 28
5.5.1 Généralités ............................................................................................................................28
5.5.2 Démonstration du système ................................................................................................... 28
5.5.3 Instruction de l'opérateur ......................................................................................................29
5.5.4 Réception technique ............................................................................................................. 29
5.5.5 Acte de réception technique ................................................................................................. 29
5.5.6 Achèvement technique ......................................................................................................... 29
5.5.7 Validation de la finalisation ................................................................................................. 29
5.6 Documentation .............................................................................................................................. 30
5.6.1 Description générale .............................................................................................................30
5.6.2 Documents utilisateur ...........................................................................................................30
5.6.3 Fiches techniques ................................................................................................................. 30
5.6.4 Documents de fonctionnement et de maintenance ............................................................... 30
5.7 Formation ...................................................................................................................................... 31
6 Revue et amélioration des performances du bâtiment ........................................................................... 32
Bibliographie .............................................................................................................................................33
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Membres de la commission de normalisation


Président : M CYSSAU
Secrétariat : M LAURENT— BNTEC

• M BECK HAGER ELECTRO SAS


• M BERNASCONI EDF R&D
• M BOTTE IGREC INGENIERIE
• M BOURGEOIS CABINET BERNARD BOURGEOIS
• M CARPENTIER SCHNEIDER ELECTRIC INDUSTRIES SAS
• M CITERNE EXPERT SFN
• M CYSSAU CYSSAU CONSULT
• MME DEL MEDICO SYNDICAT ACR
• MLLE DESCAT FEDENE
• M DUQUESNE GIMELEC
• M GRIZEL FFIE
• M HRABOVSKY AICVF
• M HU EXPRIMM
• MME HUZE COSTIC
• M LAMY SNFPSA
• M LE MEN NEWRON SYSTEM
• M MALDONADO UNICLIMA
• M MENDES EXPERT SFN
• M NAPAR SIEMENS SAS
• M OBARA SCHNEIDER ELECTRIC INDUSTRIES SAS
• M OLSZAK HAGER CONTROLS SAS
• M PLEVIN EXPERT SFN
• MME QUENTIN BUREAU DE NORMALISATION DES TECHNIQUES ET DES EQUIPEMENTS DE LA
CONSTRUCTION DU BÂTIMENT
• M REY SOMFY SAS
• M SACRE SCHNEIDER ELECTRIC INDUSTRIES SAS
• MLLE SIOUNATH BUREAU DE NORMALISATION DES TECHNIQUES ET DES EQUIPEMENTS DE LA
CONSTRUCTION DU BÂTIMENT
• M SUSSEST SERVTEL
• M TROCHU AFNOR
• M VAEZI-NEJAD DALKIA FRANCE
• M VINCENT UECF-FFB
• M ZIEGLER EDF R&D

Page 3
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Avant-propos national
La version française de la figure 1 ainsi que le paragraphe 5.1.1 du document publié par l'ISO comporte plusieurs erreurs
matérielles qu'il convient d'indiquer au lecteur de la norme dans l'attente d'une nouvelle publication qui prendra en compte ces
corrections. Il s'agit :
1 Figure 1, ligne « ingénierie », un « oui » et un « non » sont mal placés et « Commissionnement par le fournisseur de GTB
» est à remplacer par « Commissionnement du système » ;
2
au 5.1.1, 2ème alinéa 1ère ligne : il manque un « la » entre ... « dépend de la conception des systèmes de » et « construction
» qui devient « ... dépend de la conception des systèmes de la construction ? ».

Page 4
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Page 5
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Avant-propos
Le présent document (EN ISO 16484-1:2010) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 247 « Automatisation, régulation
et gestion technique du bâtiment », dont le secrétariat est tenu par SNV, en collaboration avec le Comité Technique ISO/TC 205
« Conception de l'environnement intérieur des bâtiments ».
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit par
entérinement, au plus tard en mai 2011, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées au plus tard en
mai 2011.
L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits de propriété
intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN et/ou le CENELEC ne saurait [sauraient] être tenu[s] pour responsable[s] de ne
pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont tenus de mettre
cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie,
Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne,
Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Page 6
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de normalisation
(comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux comités techniques de
l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet.
Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également
aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la
normalisation électrotechnique.
Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 2.
La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes internationales
adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme Normes internationales
requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres votants.
L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits de propriété
intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne pas avoir identifié de tels droits de
propriété et averti de leur existence.
L'ISO 16484-1 a été élaborée par le comité technique CEN/TC 247, Automatisation, régulation et gestion technique du
bâtiment du Comité Européen de Normalisation (CEN), en collaboration avec le comité technique ISO/TC 205, Conception de
l'environnement intérieur des bâtiments, conformément à l'Accord sur la coopération technique entre l'ISO et le CEN (Accord
de Vienne).
L'ISO 16484 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Systèmes de gestion technique du bâtiment (SGTB) :
• Partie 1 : Spécification et mise en oeuvre d'un projet
• Partie 2 : Équipement
• Partie 3 : Fonctions
• Partie 5 : Protocole de communication de données
• Partie 6 : Essais de conformité de la communication de données
La partie suivante est en cours de préparation :
• Partie 4 : Applications

Page 7
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Introduction
L'ISO 16484 (toutes les parties) s'applique à la conception des bâtiments neufs et à la rénovation des bâtiments existants pour un
environnement intérieur confortable, une gestion rationnelle et efficace de l'énergie.
L'ISO 16484 (toutes les parties) s'applique aux systèmes de gestion technique du bâtiment (SGTB) de la manière suivante :
• La conception respectueuse de l'environnement de tous les types de bâtiments requiert des moyens élaborés en matière
d'automatisation et de régulation. L'intégration fonctionnelle des services autres que le chauffage, la ventilation et la
climatisation (CVC) est une tâche générale incombant à toutes les parties engagées dans le développement d'un système
intégré multi-applicatif. L'intégration comprend, par exemple, l'éclairage et la régulation de la distribution d'électricité, le
contrôle de la sécurité, le transport, la gestion de la maintenance ou de facilities management. Cette intégration permet à
l'utilisateur de profiter de la synergie des différentes applications. ISO 16484 (toutes les parties) vise à fournir des lignes
directrices aux architectes, consultants et entrepreneurs ainsi qu'aux utilisateurs pour le partage de ces ressources ;
• Les équipements techniques, les systèmes, et les réseaux qui les relient évoluent en permanence. Afin de permettre l'ajout
ou le remplacement d'appareils et l'extension du réseau, plusieurs interfaces, propriétaires et standard, sont définies entre le
réseau du SGTB et les autres systèmes. Un fabricant peut concevoir un produit pour satisfaire à deux exigences : répondre à
ses objectifs de marketing spécifiques tout en prévoyant la possibilité d'intégrer cet appareil dans un SGTB multi-applicatif.
Les interfaces sont également définies dans les parties appropriées de ISO 16484, de même que les nécessaires protocoles
de communication et essais de conformité visant à assurer l'interfonctionnement des appareils ;
• Un constructeur, un intégrateur, un installateur de CVC ou un installateur électricien peut mettre en place un système
d'automatisation et de régulation ;
• L'objectif de ISO 16484 (toutes les parties) n'est pas de normaliser la conception du matériel et des logiciels, ni l'architecture
d'un système, mais de définir le processus d'élaboration des spécifications du projet, dans lesquelles la fonctionnalité et la
qualité de la réalisation sont clairement définies.
ISO 16484 (toutes les parties) est destinée aux professionnels impliqués dans la conception, la fabrication, l'ingénierie,
l'installation, le commissionnement, la maintenance et la formation des SGTB (lorsqu'ils ont fait l'objet d'un contrat). Elle sera
utilisée :
• comme guide terminologique du secteur de l'automatisation et de la régulation du bâtiment. La définition d'une terminologie
non ambiguë est nécessaire pour une communication exhaustive et précise de l'objet et des détails de ISO 16484 (toutes
les parties) ;
• dans la mise au point du produit, afin d'éviter la duplication inutile d'une fonction ou d'un terme, mais en ne nuisant pas
nécessairement à l'évolution des produits, systèmes ou applications ;
• comme base pour interfacer les produits et systèmes. Pour inter-opérer, les différents éléments d'un SGTB nécessitent un
protocole de communication et un modèle d'information commun ;
• comme base pour l'élaboration d'un cahier des charges contractuel ;
• comme code de bonne pratique pour les experts du commissionnement ;
• par les centres de formation destinés aux professionnels du secteur des SGTB.

Page 8
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

1 Domaine d'application
La présente partie de l'ISO 16484 spécifie les principes généraux pour la conception et la mise en oeuvre de projet et pour
l'intégration d'autres systèmes dans le système de gestion technique du bâtiment (SGTB).
La présente partie de l'ISO 16484 spécifie les phases requises pour le projet, telles que :
• conception (détermination des exigences du projet et production des schémas de conception incluant les spécifications
techniques),
• ingénierie (fonctions détaillées et conception du matériel),
• installation (installation et commissionnement du SGTB), et
• finalisation (réception, acte de réception et finalisation).
Elle décrit également les exigences en matière de documents de récolement et de formation.
La présente partie de l'ISO 16484 ne s'applique pas aux opérations de maintenance ; elle ne s'applique pas non plus au rétro-
commissionnement ni au commissionnement continu impliquant une autorité de commissionnement.

Page 9
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les références datées,
seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique (y compris
les éventuels amendements).

ISO 16484-2:2004,
Systèmes de gestion technique du bâtiment (SGTB) — Partie 2 : Equipement.
ISO 16484-3,
Systèmes de gestion technique du bâtiment (SGTB) — Partie 3 : Fonctions.
ISO 16484-5,
Systèmes de gestion technique du bâtiment (SGTB) — Partie 5 : Transmission des données — Protocole.
ISO 16484-6,
Systèmes de gestion technique du bâtiment (SGTB) — Partie 6 : Transmission des données — Essai de conformité.
CEI 62305-4,
Protection contre la foudre — Partie 4 : Réseaux de puissance et de communication dans les structures

Page 10
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

3 Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l'ISO 16484-2, l'ISO 16484-5, l'ISO 16484-6 ainsi
que les suivants s'appliquent.

3.1 acte de réception technique


décision et acte de signature du document de réception pendant la phase de finalisation

NOTE
Le transfert de la responsabilité des systèmes du fournisseur au client ou à leurs représentants peut être un
acte légal.

3.2 performance du bâtiment


ensemble de caractéristiques mesurables du bâtiment

NOTE 1
Elle inclut l'efficacité énergétique, la qualité de l'air, la gestion de l'humidité et le confort thermique.

NOTE 2
Elle dépend aussi de la construction et de l'utilisation du bâtiment, des services techniques installés et de
leur fonctionnement.

3.3 services du bâtiment


installations et équipements techniques placés dans un bâtiment

EXEMPLES
Électricité, gaz, chauffage, eau et communications.

[adapté de l'ISO 16484-2:2004, 3.33]


3.4 commissionnement du SGTB
processus spécifique au projet et au système d'étalonnage des appareils en place, de vérification des points de données,
d'ajustement des paramètres, de vérification des séquences des fonctionnements et autres fonctionnalités des différents
éléments d'une application de SGTB

NOTE 1
Le commissionnement fait partie des prestations d'ingénierie conformément à l'ISO 16484-2:2004, 3.71 et
inclut les actions de commissionnement de la phase installation.

NOTE 2
Les rapports de commissionnement constituent une preuve de l'accomplissement de ces tâches et travaux.

NOTE 3
Il existe des spécificités propres aux différents pays dans la définition du mot « commissionnement » et des
tâches couvertes par ce terme.

Page 11
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

3.5 processus de commissionnement


application systématique des processus et des procédures conçus pour garantir que les objectifs du projet sont atteints
et respectés pour toute la durée de vie du bâtiment

NOTE 1
Le processus commence au montage initial d'un projet et se poursuit pendant la phase de préconception,
de conception, de construction, de mise en service, de changement de statut, d'occupation, jusqu'à la phase
de fonctionnement.

NOTE 2
Les détails concernant la manière de conduire un processus de commissionnement ne font pas l'objet de la
présente partie de l'ISO 16484.

3.6 autorité de commissionnement


CxA
entité identifiée par le maître d'ouvrage qui dirige, planifie et coordonne l'équipe de commissionnement dans le but
d'implémenter le processus de commissionnement

NOTE
Dans certains pays, il existe des « autorités certifiées de commissionnement ».

3.7 finalisation
phase du projet lors de laquelle, une fois la réception et la finalisation accomplies, la mise en oeuvre SGTB peut être
considérée comme terminée
3.8 ingénierie
acquisition et application des connaissances techniques pour élaborer et mettre en place les appareils, systèmes et
processus qui permettent d'atteindre l'objectif assigné.

NOTE
Cela inclut les services spécifiques au projet et au système pour planifier, configurer et assurer le
commissionnement des différentes parties du SGTB.

3.9 achèvement technique


tâche finale de la phase de finalisation pendant laquelle le fournisseur résout les points en suspens.
3.10 description fonctionnelle
description générale qui explique comment chacune des parties d'un système/installation est prévue pour fonctionner,
interopérer et être opérée

NOTE
La description couvre les transferts d'informations et d'énergie d'une installation ou d'un système. Les
fonctions/opérations sont décrites comme : stockages, transmissions, conversions, transformations et
connexions

3.11 réception technique


processus formel qui consiste à transférer l'utilisation d'un système ou d'une partie d'un système du fournisseur au
client ou à son représentant

Page 12
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

NOTE
Le transfert de la responsabilité opérationnelle du système du fournisseur au client peut être un acte légal
ou convenu par contrat.

3.12 instruction d'installation


document qui explique comment installer un appareil

NOTE 1
Il peut y avoir plusieurs sortes d'instructions pour un produit : mécanique, électrique, etc.

NOTE 2
Les instructions d'installation peuvent être issues de nombreuses sources, par exemple directives,, normes,
guides techniques, recommandations professionnelles, instructions du fabricant pour les produits.

3.13 migrer, verbe


moderniser le logiciel ou le matériel implanté par application extensive des infrastructures actuelles
3.14 intégration du système
association de sous-systèmes dans un système afin de fonctionner en coopération comme un seul système

Page 13
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

4 Symboles, abréviations et acronymes


Pour les besoins de la présente partie de l'ISO 16484, les symboles, abréviations et acronymes donnés dans l'ISO 16484-2, l'ISO
16484-5 et l'ISO 16484-6 ainsi que les suivants s'appliquent.

• SGTB système de gestion technique du bâtiment

NOTE
L'acronyme BACS (« Building Automation and Control System ») est traduit dans la présente partie de l'ISO
16484 par SGTB. Même si l'automatisation et la régulation ne sont pas citées, ces fonctions sont intégrées dans
les SGTB.

• CxA (Commissioning authority) Autorité de commissionnement (3.6)


• CEM Compatibilité électromagnétique
• CVC Chauffage, ventilation, climatisation
• EMP (Electromagnetic pulse) Impulsion électromagnétique
• LEMP (Lightning electromagnetic pulse) Impulsion électromagnétique de la foudre
• UPS (Uninterrupted power supply) Système d'alimentation sans coupure
• VPN Virtual private network

Page 14
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5 Exigences et recommandations

5.1 Introduction

5.1.1 Généralités
Le processus de mise en oeuvre du SGTB commence généralement une fois que le client nomme un consultant ou un fournisseur
de SGTB.
La qualité de la mise en oeuvre d'un SGTB dépend de la conception des systèmes de construction et de la spécification du
processus de commissionnement. Le champ d'application du commissionnement dont il est question dans la présente partie de
l'ISO 16484 est défini dans l'ISO 16484-2:2004, 3.42. Afin de produire et de maintenir la qualité requise des performances du
bâtiment une fois la mise en oeuvre terminée, l'application d'un processus de commissionnement permettant de passer en revue
et d'améliorer les valeurs commissionnées est recommandée. Le commissionnement rétroactif ou continu, y compris une autorité
de commissionnement, ne rentre pas dans le cadre de la présente Norme internationale.

5.1.2 Phases du processus de commissionnement d'un SGTB


Ce paragraphe spécifie les principales actions et décisions permettant de mettre en oeuvre un projet dans les différentes phases
(voir Figure 1). Il sert à toutes les parties impliquées dans les différentes phases d'un projet. Les phases d'un projet associées à
la mise en oeuvre d'un SGTB sont les suivantes :

5.1.2.1 Conception
La phase de conception comprend :
a La définition des exigences du projet,
b La planification et organisation du projet,
c La spécification technique,
d Le contrat.

5.1.2.2 Ingénierie
La phase d'ingénierie comprend :
a La planification de projet et coordination,
b La fonction détaillée et conception de la spécification matérielle,
c L'approbation de la conception technique,
d La configuration matérielle,
e La configuration des automatismes et de la régulation,
f La configuration des fonctions de gestion et d'opérateur,
g L'essai du système.

5.1.2.3 Installation
La phase d'installation comprend :
a L'installation,
b Le commissionnement du SGTB.

5.1.2.4 Finalisation
La phase de finalisation comprend :
a La démonstration du système,
b L'instruction de l'opérateur,

Page 15
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

c La réception technique,
d L'acte de réception technique,
e L'achèvement technique,
f La décision validant la finalisation.

5.1.3 Documentation
Le travail réalisé pendant les phases d'ingénierie, d'installation et de finalisation servira de base aux documents de récolement,
voir 5.6.

5.1.4 Formation
Le travail réalisé pendant les phases d'ingénierie, d'installation et de finalisation servira de base à la formation, voir 5.7.

5.1.5 Revue et amélioration des performances du bâtiment


Cette phase a été incluse à des fins d'exhaustivité. Elle ne fait pas partie de la mise en oeuvre d'un SGTB, mais, après la
finalisation, des améliorations des performances peuvent être atteintes par le SGTB si les valeurs de commissionnement sont
revues et modifiées périodiquement selon l'utilisation réelle, améliorant ainsi la performance énergétique et réduisant les charges
d'exploitation. Cela peut être réalisé dans un processus continu de commissionnement qui ne rentre pas dans le cadre de la
présente Norme internationale.

5.1.6 Présentation graphique


Une séquence possible des décisions et des actions importantes à chaque phase est présentée à la Figure 1. Celle-ci n'est pas
prescriptive ; certaines activités peuvent être menées antérieurement ou ultérieurement si le projet le permet, par exemple la
documentation et la formation.

Page 16
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Figure 1 Processus et structure de la mise en oeuvre du SGTB

Page 17
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.2 Phase de conception

5.2.1 Description générale


Le présent paragraphe décrit les tâches réalisées lors du processus de conception des différentes parties d'un SGTB. Il est supposé
qu'au démarrage du processus de conception, les informations nécessaires pour accueillir un SGTB sont disponibles. Les tâches
à remplir sont spécifiques au projet et au système.
La conception couvre les domaines suivants :
a définition des exigences du projet,
b planification et organisation du projet,
c documents de conception et spécification technique,
d contrat.
Les propriétaires et usagers des bâtiments peuvent bénéficier de l'intégration de divers systèmes de gestion technique des
bâtiments. Dans le cas d'intégration de systèmes, il est important que les parties s'accordent sur la signification de l'intégration de
systèmes conformément aux exigences de projet spécifiques. La gestion de projets doit considérer la responsabilité fonctionnelle
des sous-systèmes reliés.

5.2.2 Définition des exigences du projet

5.2.2.1 Introduction
Afin de satisfaire aux exigences du client, il convient que les exigences générales du projet pour le SGTB prennent en compte
a des considérations générales,
b des exigences d'intégration,
c des exigences physiques,
d des exigences d'occupation,
e des exigences du système,
f des exigences spécifiques du site et du client.
Il convient de prêter également attention à la performance énergétique.
La description des exigences du projet doit être approuvée par le client.

5.2.2.2 Considérations générales


Lors de la considération de la définition des exigences du système, il convient de prendre en compte les facteurs suivants :
a La structure du bâtiment, par exemple cadre métallique, béton, dimension, composants de construction thermo-actifs,
bâtiment historique (objet d'un classement) ;
b type de bâtiment(s), par exemple immeuble de grande hauteur, d'un étage, campus ouvert, tunnel ;
c type et profil d'utilisation du bâtiment, par exemple hôpital, occupation unique/multiple, à des fins industrielles, tertiaires,
résidentielles ;
d profil d'utilisation de l'espace, par exemple programmes d'occupation, utilisations diverses de l'espace, fonctionnement
continu ;
e intégrité des systèmes, y compris en considérant les installations extérieures, par exemple infrastructures de communication
et topologie, disponibilité, fiabilité, temps de réponse, sécurité, redondance,
f exigences CEM, EMP et LEMP conformes à la CEI 62305-4 ;
g organisation prévue des services techniques et opérationnels, par exemple tierce partie, gardien, séparation des marchés,
niveaux des comptes utilisateur ;
h exigences en matière de fourniture d'énergie, par exemple systèmes énergétiques alternatifs, délestage des charges,
surveillance énergétique ;

Page 18
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

i intégration des systèmes de sécurité au SGTB et interaction mutuelle, par exemple système d'incendie, système de contrôle
d'accès, niveau d'interopérabilité et profondeur de l'intégration ;
j mise en oeuvre du projet par phases, par exemple durées pour chaque phase, contraintes dues aux arrêts de l'installation,
fonctionnement en continu ;
k budget, par exemple risque de modification, heures supplémentaires ;
l utilisation future, par exemple surcroît de capacité, flexibilité, extensions futures prévues.
m application de processus de commissionnement.

5.2.2.3 Exigences en matière d'intégration

5.2.2.3.1 Généralités
La présente partie de l'ISO 16484 spécifie les considérations générales pour l'intégration à mettre en oeuvre dans les catégories
suivantes :
a Intégration/mise en oeuvre,
b Intégration/fonctionnement,
c Intégration/fonction,
d Intégration/infrastructure.

5.2.2.3.2 Intégration - Considérations générales


Il convient de considérer les exigences d'intégration.
a Déploiement de consultants spéciaux en intégration de systèmes,
b Désignation des responsabilités, par exemple pour la fonctionnalité des sous-systèmes et les interfaces, pour la répartition
de l'intégration des sous-systèmes ;
c indépendance du fournisseur et du fabricant, par exemple pour les protocoles normalisés, profils et interfaces ;
d performance énergétique améliorée, par exemple pour les fonctionnements interservices CVC, stores, commandes
d'éclairage ;
e compatibilité, par exemple pour les versions logicielles/matérielles des sous-systèmes, versions de protocole, protocoles
propriétaires ;
f interopérabilité, par exemple pour le partage de données, gestion des événements et des alarmes, programmation,
consignation des tendances et des événements, gestion des périphériques et du réseau ;
g interaction fonctionnelle, par exemple pour désactiver les ventilateurs en cas d'incendie ;
h fonctionnement mono-utilisateur, par exemple pour un ordinateur partagé, des informations consolidées pour l'utilisateur
ou des alarmes ;
i partage des infrastructures, par exemple pour un câblage Ethernet, un ordinateur partagé ;
j commissionnement, par exemple pour la disponibilité et l'interaction des sous-systèmes ;
k diagnostics d'interopérabilité, par exemple pour la consignation des événements, l'intégrité de liaison, l'analyse de protocole.

5.2.2.3.3 Intégration - Mise en oeuvre


La mise en oeuvre de l'intégration doit considérer :
a les responsabilités, par exemple le fournisseur de sous-systèmes pour les fonctionnalités et les interfaces, partie de
l'ntégration des sous-systèmes ;
b compatibilité, par exemple pour le contrôle des modifications, versions logicielles/matérielles, versions de protocole, détails
des protocoles propriétaires ;
c commissionnement, par exemple pour la séquence de commissionnement des sous-systèmes rattachés au système principal.

Page 19
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.2.2.3.4 Intégration - Fonctionnement


Pour le fonctionnement efficace d'un système intégré, les éléments suivants doivent être pris en compte :
a nombre et types de points de données, par exemple valeur, alarmes, noms de point/d'objet et mnémoniques ;
b compléments d'informations requises, par exemple limites, programmation, tendances ;
c exigences de l'interface homme-machine (IHM), par exemple applications multiples sur ordinateur unique, application
simple, navigateur Web, droits d'accès ;
d actions requises de l'utilisateur, par exemple surveillance, commande, accusé de réception, dérogations locales.
L'intégration peut être réalisée par plusieurs applications sur un seul ordinateur (par exemple un navigateur Web) ou par une seule
application qui gère toutes les informations (par exemple représentation graphique des informations). Les informations peuvent
être utilisées à des fins de surveillance ou de commande, ou les deux.

5.2.2.3.5 Intégration - Fonction


Les éléments suivants pour l'interopérabilité de l'intégration doivent être considérés :
a types de fonction dans quels systèmes, par exemple programmation horaire, demande maximale et autres fonctions de
SGTB de l'ISO 16484-3 ;
b interactions, dépendances et priorités, par exemple : les ventilateurs s'arrêtent en cas d'incendie, activation de l'installation
depuis le système d'accès ;
c comportement du système en cas de situations anormales, par exemple valeurs par défaut, redémarrage partiel du système/
de l'appareil, arrêt de la maintenance ;
d nombre et types de points de données partagés, par exemple température extérieure, programmation, tendances.

5.2.2.3.6 Intégration - Infrastructure


L'infrastructure comprend des éléments physiques courants facilitant la communication et le partage des supports. Pour
l'infrastructure de l'intégration, il convient de considérer les éléments suivants :
a exigences relatives à l'installation, par exemple systèmes de câblage, alimentation de puissance par le réseau Ethernet, mise
à la terre, protocoles de communication, topologie ;
b gestion réseau, par exemple adresses, VPN, pare-feu, accès à distance, droits d'accès, segmentation ;
c capacité réseau, par exemple largeur de bande, utilisation normale et anormale ;
d disponibilité et fiabilité, par exemple redondance, installation et commissionnement de systèmes intégrés, décentralisés et
autonomes.

5.2.2.4 Exigences physiques


Les infrastructures de construction et l'outillage influent sur les attributs physiques du SGTB et il convient de les considérer
parallèlement aux éléments suivants :
a nouvel équipement et sa capacité à être surveillé et contrôlé, par exemple ajout de surveillance et de régulation ;
b équipement existant et sa capacité à être surveillé et contrôlé, par exemple réutilisation, ajout de fonctionnalité ;
c régulations existantes ou SGTB, par exemple intégrer, migrer, remplacer ;
d espaces, par exemple armoires, montages muraux, interface homme-machine (IHM) ;
e interface homme-machine, par exemple écran local, poste de l'opérateur ;
f conditions locales, par exemple environnement, température, humidité, conditions sismiques, conditions météorologiques
extrêmes ;
g câblage, par exemple topologie, type de support, dimension, caractéristiques nominales, environnement ;
h alimentation, par exemple fréquence, tension, alimentation électrique de secours, UPS.

Page 20
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.2.2.5 Exigences d'occupation


Les exigences du client influent sur le domaine d'application et les attributs du SGTB, et il convient de les considérer parallèlement
aux éléments suivants :
a priorités pour le fonctionnement du bâtiment, par exemple situations d'urgence, conditions normales, dérogations ;
b profil d'occupation, par exemple programmes/calendrier, points de consigne, modes de fonctionnement, heure d'été,
consommation d'énergie ;
c performance énergétique, par exemple consommation d'énergie, économie d'énergie ;
d conditions de confort, par exemple thermiques, visuelles, acoustiques, qualité de l'air ;
e interfaces homme-machine, par exemple dérogations manuelles et/ou indicateurs, unité ou modules locaux de visualisation
et de commande, postes opérateur et leur console de visualisation, navigateur Internet sur différents types de plates-formes.

5.2.2.6 Exigences du système


Les exigences du client influent sur la conception du SGTB, et il convient de les considérer parallèlement aux éléments suivants :
a priorités pour le fonctionnement, par exemple sécurité du personnel, protection de l'équipement, profil d'occupation, confort,
économie d'énergie, réduction des coûts, fiabilité, qualité de l'air intérieur ;
b automatismes et régulation (voir l'ISO 16484-3 ;
c fonctions de gestion (voir l'ISO 16484-3), par exemple stockage des données, récupération des données ;
d exigences en matière de gestion de la maintenance, par exemple surveillance en fonction des conditions, création de rapports
locaux/à distance ;
e exigences en matière de gestion de l'énergie ;
f stratégie d'alarme, par exemple catégorie, priorité, délivrance, acheminement ;
g interface homme-machine, par exemple localisation, multilinguisme, qualité des graphiques, types, fonctionnalité ;
h prise en charge du système, par exemple accès à distance, support technique ;
i performance du système, par exemple précision, temps de réponse, réponse d'affichage ;
j fiabilité du système, par exemple disponibilité, redondance ;
k documentation, par exemple format et support, contenu, quantité, certificats de conformité.

5.2.2.7 Exigences spécifiques du site et du client


Les exigences du client et du site influent sur la documentation et la délivrance du SGTB et il convient de les considérer
parallèlement aux éléments suivants :
a installation, par exemple commandes électriques, mécaniques ;
b commissionnement et exigences de réception technique, par exemple essais contradictoires, processus pour actions non
terminées, été/hiver, livraison par phase ; documentation des résultats ;
c formation, par exemple mode d'emploi, fonctionnement et maintenance, formation au système/produit ;
d documentation, par exemple langue, contenu, supports, certificats, licences logicielles et sauvegarde ;
e post-finalisation, par exemple exigences en matière de garantie, exigences en matière de pièces de rechange, exigences en
matière de maintenance et mises à jour logicielles ;
f application du processus de commissionnement, par exemple qualification requise et rôle de l'autorité de
commissionnement.

5.2.3 Planification et organisation du projet

5.2.3.1 Introduction
Une structure claire de la gestion et de la création de rapports doit être décrite pour toutes les parties impliquées. Le processus
doit permettre de résoudre des problèmes soulevés lors de la mise en oeuvre et comporter :

Page 21
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

a le plan du projet,
b l'organisation du projet,
c la définition des responsabilités,
d les détails des contraintes spécifiques,
e la gestion des modifications.

5.2.3.2 Plan du projet


Le plan du projet définit les étapes, tâches et produits livrables du projet. Il détaille les dépendances par rapport à d'autres
opérations affectant l'emploi du temps du SGTB et identifie les responsabilités ainsi que les délais. Un emploi du temps précisant
les phases de conception, d'ingénierie, de mise en oeuvre/commissionnement et de finalisation doit être fourni.

5.2.3.3 Organisation
Il convient de fournir les détails des rôles et relations au sein de l'organisation nécessaires à l'élaboration du plan de projet. Il
convient de considérer au moins les éléments suivants et de les documenter lorsque nécessaire :
a intégration du système, par exemple coordination, prise de décision ;
b gestion des modifications, par exemple autorisation ;
c commissionnement, par exemple coordination, prise de décision, autorité/agent ;
d approbations, par exemple conception, essais contradictoires, acte de réception technique ;
e gestion des conflits, par exemple suivi d'escalade.

5.2.3.4 Définition des responsabilités


Une définition précise de tous les rôles mentionnés dans le document d'organisation ainsi que leurs responsabilités doit être
fournie.

5.2.3.5 Détails des contraintes spécifiques


Toutes les exigences de travail spécifiques du site doivent être détaillées. Il convient que soient pris en compte les éléments
suivants :
a équipement tiers, par exemple arrêt de l'installation, dégagement, accès à ;
b processus de sécurité, par exemple personnel, ordinateurs, téléphones, habilitation de sécurité ;
c temps de travail, par exemple travail de nuit/week-end ;
d qualifications particulières, par exemple suivi de formation, langue ;
e restrictions environnementales, par exemple zones propres, santé et sécurité, communications sans fil.

5.2.3.6 Gestion des modifications


Il doit exister un processus de gestion des modifications qui prend en charge les modifications du client et provenant des
déficiences relevées dans les spécifications de conception. Il convient de définir une procédure pour assurer le suivi et le traitement
des points suivants :
a échange d'informations, documentation et circulation,
b modifications des spécifications de conception,
c l'approbation par les parties impliquées de ces modifications de conception telles qu'elles sont interprétées par le fournisseur,
d le processus par lequel le fournisseur demande des données supplémentaires au client, par exemple nom des points de
données, valeurs des points de consigne, programme d'occupation, exigences spécifiques concernant les graphiques ;
e accord sur les conséquences contractuelles et financières de toute modification.

Page 22
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.2.4 Spécification technique


La spécification technique doit comporter tous les documents pertinents permettant de détailler les exigences, telles qu'elles sont
identifiées en 5.2.2 et 5.2.3. Il convient que les travaux d'ingénierie détaillés requis utilisent la liste des fonctions du SGTB, telle
que définie dans l'ISO 16484-3. Cette liste permet d'attribuer correctement les travaux d'ingénierie aux projets d'intégration de
système et évite la duplication inutile de certaines tâches d'ingénierie.
Il convient que les documents du projet contiennent les éléments suivants :
a normes et réglementations requises,
b adresse et lieu,
c plan d'aménagement du site,
d exigences contractuelles,
e systèmes et équipement rentrant dans le cadre du projet,
f description fonctionnelle globale,
g organisation du projet et responsabilités,
h étapes du projet et dépendances,
i contraintes du projet,
j exigences en matière de formation et de documentation,
k documents de spécification pour chaque système comprenant les éléments suivants :
1 normes et réglementations requises,
2 emplacement physique des éléments du système,
3 description fonctionnelle, y compris la séquence de fonctionnement sous forme de texte ou de schéma,
4 liste des points de données et liste des fonctions SGTB, si nécessaire,
5 principe et structure de l'adressage de point et/ou de la dénomination
6 exigences en matière de commissionnement,
7 exigences en matière de démonstration du système,
8 schémas de l'installation mécanique et détails de l'équipement, y compris les informations de dimension, et
9 liste des pièces détachées.

5.2.5 Contrat
Un contrat formulant la spécification technique doit être établi avec les parties prenantes avant de procéder à la phase d'ingénierie.

5.3 Phase d'ingénierie

5.3.1 Généralités
Le présent paragraphe spécifie les tâches réalisées lors du processus de configuration des différentes parties d'un SGTB. Ces
tâches sont spécifiques au projet/système.
L'ingénierie couvre les domaines suivants :
a détails de la planification et de la coordination du projet,
b conception détaillée du matériel et des fonctions,
c approbation des soumissions de conception,
d configuration matérielle,
e configuration des automatismes et de la régulation,
f configuration des fonctions de gestion et d'opérateur,
g essai du système.

Page 23
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Le travail réalisé pendant la phase d'ingénierie sert de base à la fourniture d'une documentation et d'une formation conformes
à l'exécution.

5.3.2 Détails de la planification et de la coordination de projet


Dans le cadre du contrat, le devoir de planification détaillée, de gestion et de coordination revient à l'organisation qui conclut
des contrats avec d'autres.
Des personnes nommées responsables des relations entre le client et son (ses) fournisseur(s) doivent être identifiées. Les
modifications éventuelles doivent être communiquées à toutes les parties prenantes.
Le processus d'enregistrement des performances à des étapes définies doit être défini et approuvé entre les parties impliquées.
Le fournisseur doit créer et mettre à jour un plan de délivrance de l'équipement et un programme comportant des étapes, pour
honorer l'ensemble du programme de projet.

5.3.3 Conception détaillée du matériel et des fonctions

5.3.3.1 Généralités
Dans le présent paragraphe, le terme « matériel » désigne tous les appareils physiques devant être fournis par le fournisseur au
client, y compris les appareils fournis par d'autres mais qui sont pilotés par le SGTB ou lui procurent des données.

5.3.3.2 Conditions prérequises et dépendances


La présente section identifie les tâches qu'il convient d'exécuter après réception du contrat et en préparation des soumissions.
Les tâches sont les suivantes :
a passer en revue la spécification technique et demander des éclaircissements, le cas échéant,
b identifier et communiquer les dépendances nécessaires, telles que les suivantes, sans toutefois s'y limiter :
1 exigences en matière de puissance,
2 exigences en matière de réseau, par exemple topologie, points d'accès au réseau IP, services de communication distants,
et
3 exigences environnementales, par exemple température, humidité, poussière, taux de risque de séisme.

5.3.3.3 Élaboration des soumissions


La soumission doit inclure les éléments suivants :
a architecture et description du système,
b liste des points de données et liste des fonctions SGTB, si nécessaire,
c description fonctionnelle,
d documents supplémentaires, selon les besoins.

5.3.4 Approbation des soumissions de conception


Le résultat de la conception matérielle et fonctionnelle est soumis au représentant du client responsable de l'approbation.
L'approbation est nécessaire pour garantir que la conception matérielle et fonctionnelle respecte la spécification de conception
et les résultats des éclaircissements issus des conditions prérequises. Elle permet à la fois au client et au fournisseur de gérer
leurs attentes mutuelles.
Il convient qu'une réponse aux soumissions soit donnée en temps voulu, avec les explications nécessaires.
Les soumissions approuvées permettent de procéder aux tâches de configuration.

5.3.5 Configuration matérielle


Le présent paragraphe détaille les tâches d'ingénierie escomptées, au minimum, en liaison avec les éléments physiques de
l'installation afin de faciliter la mise en oeuvre et le commissionnement du système, et comprenant les détails suivants :
a câblage de terrain, génération de schémas, identification des terminaux, connectivité de l'installation et des appareils/
systèmes, type de câble,

Page 24
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

b allocation des entrées/sorties,


c réseau, adressage, configuration réseau, réseaux existants, appareils de mise en réseau,
d listes des équipements.
En cas d'essais du système, il convient qu'un plan des essais soit élaboré en tenant compte des exigences. Il convient que les
exigences de commissionnement soient identifiées et ajoutées au plan de commissionnement.
Lors de cette phase, il convient que la documentation et le plan de formation soient complétés.

5.3.6 Configuration des automatismes et de la régulation


Le présent paragraphe détaille les tâches liées à la configuration de la régulation en vue de faciliter le fonctionnement, tel que
précisé dans la spécification.
La spécification et la description fonctionnelle approuvée servent à la création du logiciel d'automatisation et de régulation. Le
logiciel utilise l'allocation des E/S, tel que détaillé dans la configuration matérielle. Les éléments identifiés dans la liste des
fonctions sont également mis en oeuvre dans le logiciel.
Lors de la création du logiciel, il convient de considérer les éléments suivants :
a séquence de fonctionnement,
b réglages par l'utilisateur,
c événements, alarmes et exigences d'acheminement,
d niveaux utilisateur,
e interactions avec des tierces parties, y compris le partage de données,
f données consignées,
g priorités.
Le résultat minimal de la configuration des automatismes et de la régulation comprend le logiciel d'automatisation et de régulation
et la description du fonctionnement.
En cas de nécessité d'essais du système, il convient qu'un plan des essais soit élaboré. Les exigences de commissionnement du
système doivent être identifiées et ajoutées au plan de commissionnement.
Lors de cette phase, il convient que la documentation et le plan de formation soient complétés.

5.3.7 Configuration des fonctions de gestion et d'opérateur


Le présent paragraphe détaille les tâches liées à la configuration des fonctions de gestion et d'opérateur, tel que précisé dans
la spécification. Ces fonctions peuvent être mises en oeuvre de manière centralisée et/ou de manière répartie dans l'ensemble
du système.
La spécification, la description fonctionnelle approuvée et le logiciel de régulation servent à la création des fonctions de gestion
et d'opérateur.
Lors de la configuration de ces fonctions, il convient de considérer la Clause 3 ainsi que les éléments suivants :
a collecte de données : quoi, où, quand (fréquence) et combien,
b sauvegarder, restaurer et archiver des données,
c interactions avec des tierces parties, y compris le partage de données.
En cas de nécessité d'essais du système, un plan des essais doit être élaboré. Les exigences de commissionnement du système
doivent être identifiées et ajoutées au plan de commissionnement.
Lors de cette phase, il convient que la documentation et le plan de formation soient complétés.

5.3.8 Essai du système


Le présent paragraphe s'intéresse à l'essai du système avant l'installation, si le contrat l'exige. L'objectif des essais consiste à
confirmer que le système ou les parties le représentant répondent aux spécifications fonctionnelles et opérationnelles et qu'ils
fonctionnent comme il se doit. En cas de défaillance du système, il convient que le processus de gestion des modifications soit
appliqué.
Les essais identifiés dans les paragraphes de configuration sont exécutés. Ils peuvent couvrir, par exemple : les éléments suivants :

Page 25
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

a automatismes et régulation,
b tableaux électriques contenant des contrôleurs,
c exemple d'installation,
d convivialité de l'interface homme-machine,
e interopérabilité.
En règle générale, les résultats de ces essais sont validés par une personne autorisée.

5.4 Phase d'installation

5.4.1 Description générale


Le présent paragraphe décrit les tâches réalisées lors de l'installation des différentes parties d'un SGTB. Ces tâches sont
spécifiques du projet/système.
La mise en oeuvre couvre les domaines suivants :
a installation,
b commissionnement du SGTB.
Le travail réalisé pendant les phases d'ingénierie, de mise en oeuvre et de finalisation servira de base à la documentation et à
la formation. Une fois la phase de mise en oeuvre terminée, il convient de mettre à jour les documents pour faire apparaître
les modifications.

5.4.2 Installation

5.4.2.1 Principes généraux


Tout l'équipement doit être installé conformément aux instructions d'installation applicables. L'emplacement de l'équipement
sera tel que défini dans les soumissions de conception. L'étiquetage de l'équipement et des câbles doit être réalisé conformément
à la spécification.
Les exigences approuvées d'accès à l'emplacement doivent être coordonnées afin d'assurer la sécurité de l'environnement de
travail et de garantir une bonne progression.
Lorsqu'un équipement commun est nécessaire ou que l'intégration est requise, une attention particulière doit être apportée à la
coordination avec les parties impliquées.
L'installation peut être considérée comme terminée lorsque les pièces et l'équipement sont correctement installés afin de lancer
le commissionnement du SGTB. L'installation peut être divisée en phases pour permettre le commissionnement de parties du
système, au fur et à mesure que les sous-systèmes deviennent disponibles.
L'installation couvre les domaines suivants :
a appareils de terrain,
b équipement du SGTB,
c autre équipement,
d câblage.

5.4.2.2 Appareils de terrain


Les appareils de terrain doivent être installés conformément aux instructions d'installation applicables. Une installation et un
emplacement incorrects des appareils de terrain risquent de donner lieu à une baisse des performances de régulation et à des
exigences de maintenance accrues. L'accès à ces appareils doit être prévu pour les opérations de maintenance.
Une attention particulière doit être prêtée aux éléments de sécurité ou de protection, lorsque leur positionnement et leur montage
sont critiques (limites de pression haute/basse, limites de température haute/basse, détecteurs de fumée et régulation).

5.4.2.3 Équipement du SGTB


L'équipement du SGTB doit être installé conformément aux instructions d'installation applicables. Il convient qu'ils soient
accessibles pour les opérations de maintenance.

Page 26
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.4.2.4 Autre équipement


Lorsque cela est exigé dans le cadre du contrat, d'autres équipements fournis doivent être installés conformément aux instructions
d'installation applicables.

5.4.2.5 Câblage
Lorsque cela est exigé dans le cadre du contrat, des câbles doivent être installés conformément aux réglementations. Les
connexions de sortie des câbles doivent être conformes aux instructions d'installation, c'est-à-dire avec ou sans protection de
terre contre les interférences électromagnétiques, longueur maximale, etc. En règle générale, l'ISO/CEI TR 14763-2 s'applique
aux réseaux de communication.

5.4.3 Commissionnement de SGTB

5.4.3.1 Principes généraux


Le champ d'application du présent paragraphe couvre le commissionnement du SGTB et son interaction avec les systèmes
associés. Son but n'est pas de donner une description exhaustive de tous les aspects du commissionnement d'un bâtiment.
Dans la présente partie de l'ISO 16484, le commissionnement d'un SGTB comprend une série de tâches réalisées sur l'équipement
de commande installé prouvant que l'installation respecte la spécification technique du contrat et permettant le commissionnement
du SGTB. Les activités de commissionnement sont les suivantes :
a plan de commissionnement,
b conditions prérequises de commissionnement,
c vérification du matériel,
d vérification des automatismes et de la régulation,
e vérification des fonctions de gestion et d'opérateur.

5.4.3.2 Plan de commissionnement


Le plan de commissionnement est défini lors de la phase d'ingénierie en tenant compte des exigences du document des
spécifications techniques. Il comprend les essais et contrôles à réaliser, les exigences en matière de coordination et le
rôle de chaque partie dans leur exécution, la manière de consigner ces essais et vérifications et la division en phases du
commissionnement.
Il convient que le plan de commissionnement inclue des dispositions telles que les suivantes :
a disponibilité de l'équipement en relation avec l'élément à mettre en service,
b équilibrage du débit d'eau et d'air,
c exigences en fonction de conditions climatiques spécifiques,
d exigences en fonction de conditions d'occupation spécifiques,
e disponibilité des services requis.

5.4.3.3 Conditions prérequises de commissionnement


Avant le début du commissionnement (ou de l'une de ses étapes), les éléments suivants sont requis :
a confirmation des conditions de travail sécurisées du système,
b tous les paramètres et interrupteurs sont réglés aux valeurs appropriées,
c les éléments associés au système sont disponibles et opérationnels,
d l'accès à toutes les zones associées du bâtiment est possible.

5.4.3.4 Vérification du matériel


Les principales tâches de la vérification du matériel consistent à confirmer les points suivants :
a installation des éléments conformément aux instructions des fabricants,

Page 27
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

b les éléments peuvent fonctionner en toute sécurité,


c les éléments sont correctement câblés, étiquetés et raccordés,
d les communications réseau sont installées et fonctionnent comme spécifié,
e les résultats du commissionnement sont consignés.

5.4.3.5 Vérification des automatismes et de la régulation


Les principales tâches de la vérification des automatismes et de la régulation consistent à confirmer les points suivants :
a le système en cours de commissionnement peut fonctionner en toute sécurité,
b point de donnée, entrée, fonction de régulation et opération de sortie,
c comportement statique et dynamique des boucles de régulation,
d interaction entre différentes stratégies et systèmes de régulation,
e activités dépendant du temps,
f gestion des événements, y compris l'acheminement d'alarme et le groupage,
g logiciel et fichiers de configuration sauvegardés,
h les résultats du commissionnement sont consignés.

5.4.3.6 Vérification des fonctions de gestion et d'opérateur


Les principales tâches de la vérification des fonctions de gestion et d'opérateur consistent à confirmer les points suivants :
a les graphiques et les impressions sont une représentation de l'installation réelle,
b les liens de navigation vers l'interface utilisateur (boutons, texte, icônes, etc.) fonctionnent comme indiqué,
c les points de données désignent les éléments d'affichage prévus,
d les éléments enregistrés désignent les points de données corrects,
e gestion du compte de régulation d'accès au système configurée,
f calendriers et événements horodatés configurés,
g gestion des alarmes configurée,
h logiciel et fichiers de configuration sauvegardés,
i les résultats du commissionnement sont consignés.

5.5 Phase de finalisation

5.5.1 Généralités
Le présent paragraphe spécifie les tâches réalisées lors de la phase de finalisation. Cette phase peut être divisée en plusieurs
autres phases. La finalisation concerne les tâches suivantes :
a démonstration du système,
b instruction de l'opérateur,
c réception technique,
d acte de réception technique,
e achèvement technique,
f décision validant la finalisation.

5.5.2 Démonstration du système


Le champ d'application de la démonstration du système sera tel que défini dans la spécification et/ou dans les modifications
convenues. Si des essais contradictoires sont requis, les personnes impliquées doivent être identifiées et leurs coordonnées
transmises au fournisseur.

Page 28
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Le champ d'application des échantillons pour essais contradictoires sera convenu entre les témoins et le fournisseur. Les essais
peuvent inclure les éléments suivants, qu'il convient d'approuver :
a finalisation des systèmes, y compris l'installation et la documentation ainsi que d'autres produits livrables approuvés,
b mise en oeuvre des modifications approuvées,
c enregistrement du commissionnement du SGTB,
d activation d'une sélection de fonctions de régulation dans des conditions réelles, simulées ou forcées,
e fonctionnement d'une sélection d'asservissements et d'interactions,
f fonctionnement d'une sélection de fonctions des interfaces homme-système,
g enregistrements des essais contradictoires.
Les essais contradictoires peuvent produire une liste de modifications requérant un traitement via le processus de gestion des
modifications ou une liste d'actions correctives susceptibles de déclencher d'autres actions.

5.5.3 Instruction de l'opérateur


L'objectif de l'instruction de l'opérateur consiste à informer les représentants du client du fonctionnement des composants,
caractéristiques et fonctions installés du SGTB. Elle est couramment réalisée sur site et il convient qu'elle soit effectuée sur
invitation formelle. Il convient que le contenu de l'instruction de l'opérateur comporte les éléments suivants :
a consignes de sécurité,
b mode d'emploi du système,
c exigences relatives à l'entretien,
par exemple sauvegarde de données/du système,
d exigences en matière de formation identifiées pendant l'instruction,
e registre des présences et contenu des instructions.

5.5.4 Réception technique


La réception technique est un processus formel qui transfère le SGTB du fournisseur au client ou à son représentant. Ce processus
doit être approuvé par contrat s'il n'est pas déjà défini légalement. Dans le cadre de la préparation de l'acte de réception technique,
il convient qu'un document soit produit mentionnant les éléments suivants :
a date d'entrée en vigueur et participants ;
b champ d'application de la réception technique, par exemple licences logicielles, matériel ;
c références à la documentation d'aide, par exemple liste des éléments en suspens.

5.5.5 Acte de réception technique


L'acte de réception technique est la décision qui consiste à accepter la réception technique et à signer le document de réception
technique. Il convient que les signataires soient enregistrés. Le client accepte le système tel quel, avec ou sans éléments en
suspens (tel qu'indiqué dans le document de réception technique). Les éléments en suspens doivent être résolus par le fournisseur
selon un calendrier convenu.

5.5.6 Achèvement technique


Dans cette tâche, les éléments en suspens enregistrés, identifiés lors de la réception technique, sont résolus pour parachever le
projet. Il convient que les éléments en suspens non issus du SGTB et/ou qui ont des dépendances avec d'autres n'empêchent
pas l'achèvement de la tâche. Dans certaines circonstances, ils resteront en suspens jusqu'à ce que la dépendance soit résolue ou
qu'une solution acceptable soit approuvée.

5.5.7 Validation de la finalisation


La validation de la finalisation est l'acte final selon lequel la finalisation a été effectuée. La mise en oeuvre de projet du SGTB
peut à présent être considérée comme terminée.

Page 29
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.6 Documentation

5.6.1 Description générale


Toute la documentation spécifique du projet doit être conforme à l'exécution. Sauf indication détaillée dans la spécification, tout
ou partie de la documentation peut être fournie par le SGTB lui-même.
Le contenu de la documentation doit comprendre les éléments suivants et d'autres requis par la spécification ; il convient que
ceux-ci soient compilés pendant le déroulement du projet :
a documents utilisateur,
b fiches techniques,
c document de fonctionnement et de maintenance.

5.6.2 Documents utilisateur


Un document utilisateur doit être fourni pour tous les types d'interfaces utilisateur fournies au sein du projet.

5.6.3 Fiches techniques


Une fiche technique doit être fournie pour tous les types de dispositifs de terrain et d'équipement de SGTB fournis au sein du
projet. D'autres équipements fournis doivent avoir des documents appropriés, par exemple : les schémas de câblage.

5.6.4 Documents de fonctionnement et de maintenance


L'objectif de ces documents consiste à fournir suffisamment d'informations pour que le SGTB fonctionne en toute sécurité et
selon les spécifications.
Il convient que les documents incluent les points suivants :
a documentation du système :
1 documentation spécifique de l'application :
I schémas de la topologie réseau,
II description fonctionnelle, y compris la séquence de fonctionnement sous forme de texte ou de schéma ;
2 l'état du système lors de la réception technique ; il convient que cela inclue :
I les détails de la version finale du logiciel et du micrologiciel (firmware) installés lors de la réception technique,
II les détails des paramètres configurables du logiciel d'application, par exemple paramètre de régulation,
III la liste des points ou la liste des fonctions du SGTB,
IV les paramètres de commissionnement, par exemple les points de consigne,
V les paramètres des dispositifs réseau ;
3 le schéma de câblage lorsque les tableaux électriques sont fournis selon le contrat,
4 liste des équipements fournis,
5 licences logicielles fournies,
6 certifications requises.
b documentation pour la maintenance :
1 détails du contrat de maintenance approuvé,
2 liste des pièces détachées suggérées,
3 programme de maintenance préventive,
4 annuaire des contacts associés à la maintenance et à l'assistance.

Page 30
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

5.7 Formation
L'objectif de la formation est de transmettre des compétences au(x) groupe(s) cible dans le fonctionnement et l'utilisation au jour
le jour du SGTB. Il convient que le contenu et la durée de la formation soient déterminés lors des phases d'ingénierie, d'installation
et de finalisation. La formation doit être dispensée conformément à la spécification et la solution proposée doit être réévaluée en
fonction du contenu dérivé, des compétences des groupes cibles et de l'organisation sur le site.
Lors de la formation, il convient que les participants, les dates et le contenu soient consignés.

Page 31
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

6 Revue et amélioration des performances du bâtiment


Le processus de révision et d'amélioration de la performance du système d'automatisation d'un bâtiment est typiquement itératif
et prend place dans toutes les phases de la mise en place d'un projet. Il se continue aussi après la finalisation et durant tout le
cycle de vie des ressources en place. Ces améliorations des performances peuvent comporter les modifications qui permettent
d'atteindre l'efficacité maximale du SGTB en tenant compte des changements du site et de ses conditions d'utilisation, cela peut
procurer des améliorations de l'efficacité énergétique et des réductions des coûts de fonctionnement. Les modalités de révision et
d'amélioration sont en dehors de l'objet de la présente partie de l'ISO 16484 ; elle ne donne pas de détails spécifiques à ce sujet.
Ces détails dépendent d'avis et sont spécifiques à la conception et à l'utilisation des ressources.

Page 32
CSTB Editions pour EPI ETUDES PROJETS INDUSTRIELS le 26/02/2019 11:00
mame Ndiaye - m.ndiaye@epi94.fr NF EN ISO 16484-1 ( P 52-721-1 )

Bibliographie
[1] ISO/CEI TR 14763-2, Technologies de l'information — Implémentation et fonctionnement du câblage dans les réseaux
d'usagers — Partie 2 : Planification et installation du câblage en cuivre
[2] EN 15232, Performance énergétique des bâtiments — Impact de l'automatisation, de la régulation et de la gestion technique
[3] CEI 60050-351, Vocabulaire électrotechnique international — Partie 351 : Technologie de commande et de régulation
[4] ASHRAE Guideline 0-2005, The Commissioning Process
[5] ASHRAE Guideline 13-2000, Specifying Direct Digital Control Systems

Page 33

Vous aimerez peut-être aussi