Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP Année universitaire 2019/2020

DE DAKAR 2ème année sciences éco et de Gestion


Faculté des sciences économiques Comptabilité de Gestion 2
et de gestion E. FAYE
Fiche de TD N°1
Exercice N°1 :
En 2000 l’entreprise BOUBA a, entre autres activités, fabriqué et vendu 400 unités d’un produit fini obtenu à partir
d’une matière M.
Les données qui suivent concernent exclusivement ce produit :
 Charges fixes de l’exercice 2000 1.500.000 F
 charges variables de production 11.400 F par unité
 achats de matières M : 1.064.000 F ; stock début 256.000 F ; stock fin 180.000 F
 prix de vente unitaire 19.000 F
Travail à faire :
1°) Déterminer le résultat et le seuil de rentabilité en valeur de l’exercice 2000. Représenter ensuite ce dernier graphiquement.
2°) On prévoit qu’en 2001 le taux de coût variable diminuera de 2%, mais que les charges fixes augmenteront de 228.000 F.
a°) Calculer le seuil de rentabilité prévisionnel.
b°) Déterminer le chiffre d’affaire à réaliser pour obtenir en 2001 :
 un résultat identique à celui de 2000.
 un résultat égal 567.000 F
3°) les modifications ci-dessus étant maintenues, on pourrait en 2001 vendre 500 unités à 17.500 F l’une à la condition que les
charges fixes augmentent de 50% de leur nouveau montant. Calculer dans cette hypothèse le seuil de rentabilité et le résultat
prévisionnels.

Exercice N°2
L’entreprise SENE fabrique et vend un produit unique à 20.000 F ; le graphique représenté ci-dessous concerne la
détermination du chiffre d’affaires critique de l’exercice 98
y

30.000.000

120.000000 x
On vous communique en outre les informations suivantes :
o indice de sécurité 0,4
o stock moyen de produits finis 20.000.000
o durée moyenne de stockage 2 mois

Travail à faire :
1°) Présenter un compte d’exploitation différentiel faisant notamment apparaître :
o le chiffre d’affaires,
o le coût variable de production des produits vendus,
o la marge sur coût variable des produits vendus,
o le coût variable de distribution,
o la marge sur coût variable global,
o les frais fixes,
o le résultat.
2°) A quelle date le seuil de rentabilité a-t-il été atteint sachant que :
o l’activité est régulière,
o l’entreprise SENE ferme pendant le mois de juillet.
Exercice N°3
L’entreprise RAME-PC spécialisée dans la fabrication d’un type de pirogue dont la matière première est
constituée par des lames d’aluminium.
Pour l’exercice 2001, les informations suivantes ont été collectées pour une production de 100 pirogues :
- Matière première : 12.000 m2 à 12.500 F le m2,
- Main d’œuvre directe : 60.000 h à 1.000 F l’heure,
- Charges indirectes : elles sont relatives à l’unique atelier de fabrication ;
o Frais proportionnels de fabrication : 90.000.000 F
o Frais fixes : 120.000.000 F
On précise que l’unité d’œuvre de l’atelier est l’heure de MOD.
Le prix de vente de la pirogue est fixé à 5.000.000 F.
Travail à faire :
1°) Présenter un tableau d’exploitation différentiel unitaire faisant ressortir la marge sur coût variable
et le résultat unitaire.
2°) Calculer le seuil de rentabilité en quantité.
3°) sachant que la production/vente est saisonnière et que celle-ci a été la suivante pendant
l’exercice, déterminer le point mort :
- janvier : 10 ; - février : 12 ; - Mars 8 ; - Avril : 14 ; - Mai : 6 ; - Juin : 6 ; - Juillet : 10 ;
- Août : 6 ; - Septembre 8 ; - Octobre : 8 - Novembre : 6 - Décembre : 6.
N.B. A considérer que le mois compte 30 jours et qu’a l’intérieur de chaque la production est
régulière.
L’entreprise adopte maintenant un raisonnement marginal. La structure des coûts pour une
production normale de 100 pirogues vendus toujours à 5.000.000 F l’unité reste la même. Cette
production normale correspond, en fait, à un emploi de 80% de la capacité de l’entreprise.
4°) un client nouveau se présente pour une commande de 10 pirogues réalisée dans les conditions
normales. Cette production supplémentaire entraînerait uniquement une augmentation
correspondante des coûts variables avec toutefois une majoration du taux horaire de 25% (les
heures relatives aux 10 pirogues étant des heures supplémentaires).
Le client propose un prix de 3.000.000 F la pirogue, l’entreprise a-t-elle intérêt à accepter ou refuser cette
commande.

Vous aimerez peut-être aussi