Vous êtes sur la page 1sur 3

Module I: Etudier les caractéristiques du conte philosophique : candide de Voltaire

Séquence 7 : Lire et analyser des formes poétiques : Etudier une fable.


Fiche n01 :

Fiche pédagogique

Activité : de lecture
Durée : 1h
Niveau : 2emè année du baccalauréat
Compétence : Lire et analyser des formes poétiques : la fable
Capacité : Reconnaître les caractéristiques de la fable
Démarche : Explication linéaire

Support : La fable : le laboureur et ses enfants, de Jean de la Fontaine

Le déroulement de l’activité

I. Identification du texte :

1. Quel est le genre de ce texte ? C’est un poème en vers.


2. Quel est son type ? texte narratif et injonctif
3. Qui en est l’auteur ? Jean de la Fontaine
4. Qu’est ce que vous connaissez sur Jean de la Fontaine ? c’est un fabuliste
5. Définissez le mot fable ? La fable est un récit écrit souvent en vers, qui dissimule
(cache) une moralité sous le voile de la fiction.
6. Quels sont les personnages de la fable ? le laboureur(le sage) et ses enfants.
7. Qu’est-ce qui fait donc de ce poème une fable ? Ce poème est une fable car il
contient une morale sous forme d’un conseil et une histoire.

II. Mise en situation :

Cette fable intitulée, Le Laboureur et ses enfants est extraite du recueil « les
fables »de Jean de la Fontaine. A travers cette histoire attrayante, le fabuliste tente de
pousser son lecteur à la réflexion. Il cherche à nous faire prendre conscience que la
richesse n'est pas forcément matérielle et qu'elle résulte du travail.

Définition de la fable :
La fable est un court récit écrit en vers et en prose et ayant un but didactique (qui cherche
donc à instruire). Elle se caractérise généralement par l’usage d’une symbolique animale ou avec
des personnages fictifs. La fable véhicule une morale à extraire soit de l’implicite du texte, soit
exprimée à la fin.

I. Hypothèses de lecture :

 l’éloge du travail  valeur du travail


1
 La morale réaliste

II. Etude des axes de lecture :

1. L’éloge du travail et la quête du trésor:


 Quels sont les personnages en présence dans cette fable ? Les personnages en
présence dans cette fable sont : « Un riche laboureur », et « ses enfants »
 Quel rapport les lie-t-il ? Un rapport de parenté.
 Que fait le narrateur dans ce passage ? le narrateur relate l’histoire de laboureur et
ses enfants
 Quel conseil le père donne-t-il à ses enfants ? Le conseil que le père donne à ses
enfants : c’est de ne pas vendre leur terre : « Gardez-vous, leur dit-il, de vendre
l’héritage ».
 Ont-ils suivis ce conseil ? Justifiez votre réponse. Ils ont suivi ce conseil : « Le père
mort, ses fils vous retournent le champ... »
 D’après votre lecture quel type de focalisation existe dans cette fable ? justifiez votre
réponse. Il s’agit de la focalisation zéro, le narrateur connaît tout de l'histoire
racontée. Justification : « sentant sa mort prochaine »

2. L’efficacité argumentative de la fable : une morale réaliste.

 D’après votre lecture, comment le laboureur adresse à ses enfants ? il leur donne des
conseils et recommandations
 Observez les temps verbaux dans la fable : l’utilisation de l’impératif le père essaye de
pousser ses enfants à l’action, afin de les faire travailler.
 Dégagez le champ lexical de l’action :
le champ lexical de l’action(le travail)
Laboureur, travaillez, la peine, fond, remuez, champ, creusez, fouillez bêchez, retournent, le
travail
 Cette efficacité argumentative réside dans la vivacité et la vraisemblance de la
fable :
 Le discours direct du père
 Le travail qui constitue une activité concrète, vitale et rentable
 La morale apparente
 Où la morale est-elle située ? La morale se trouve au début de la fable.
 Reformulez-la. On peut dire que le travail nous procure tout ce dont nous avons besoin : c’est
pour nous comme un trésor.
 Quel est donc le thème de cette fable ? le thème de cette fable est le travail.
 Quel est l'enseignement donné par cette fable ? Le père veut montrer à ses enfants avant
sa mort que le travail est un trésor. Il fait croire à ses fils qu'un trésor est caché dans leur
champ. Il se sert de leur intérêt pour l'argent pour les faire travailler sans s'en rendre compte.
C'est le fruit de leurs efforts qui sera leur trésor. La Fontaine cherche à nous faire prendre
conscience que la richesse n'est pas forcément matérielle et qu'elle résulte du travail.

Versification :

-De combien de strophes se compose ce poème ? Ce poème se compose de deux strophes.


2
- Combien de vers chaque strophe compte-t-elle ? La première strophe compte quatre
vers et la deuxième strophe compte quatorze vers.

- Scandez les vers suivants en syllabes, et remplissez le tableau suivant : V1,V2, V3,
V4.

Alexandrins Octosyllabe

Un /ri/che/ la/bou/reur, sen/tant /sa/ mort/pro/chai/n(e),(12s) Tra/vai/llez/, pre/nez/ de/ la/ pei/n(e). (8s)

Fit/ ve/nir/ ses/ en/fants/, leur/ par/la/ sans/ té/moins. C’est/le/fonds/qui/man/que/le/moins

III. Traces écrites :

La Fontaine se présente comme le continuateur des fabulistes anciens. Il a su


donner à cette fable de la vraisemblance d’une part, de la vivacité d’autre part tout en
conduisant le lecteur à une interprétation symbolique de la morale. La fontaine axe
sa réflexion sur l’éloge du travail ; afin de nous faire prendre conscience que la
richesse n'est pas forcément matérielle et qu'elle résulte du travail.

Vous aimerez peut-être aussi