Vous êtes sur la page 1sur 6

TP N 

: 01
Moteur asynchrone triphasé à bagues essai à vide et en court-circuit

1- Introduction :
La machine asynchrone, est très répandue dans le milieu industriel en raison de sa robustesse
et son faible coût de fabrication et de maintenance. Au début, son utilisation était
l’entraînement des systèmes à vitesse constante. Aujourd’hui, avec l’amélioration de
l’électronique de puissance, celle-ci supplante les moteurs à courant continu dans un domaine
où ils excellaient, celui de la variation de la vitesse.

2- -Objectifs:
1 – La disposition des enroulements : couplages et tensions correspondantes à chaque
type de couplage.
2 – Repérage des bornes des enroulements .
3 - Détermination des paramètres de la machine.

3-Principes :
Le moteur asynchrone est une machine électrique à courant alternatif à deux enroulements
dont un seul (primaire) est alimenté par réseau électrique de pulsation constate ω, alors que le
deuxième enroulement (secondaire) est fermé sur lui-même ou sur des résistances électriques.
Selon la tension du réseau disponible, le primaire est couplé en étoile ou triangle Δ / Υ ; le
rotor court-circuité sur des résistances est exclusivement couplé en étoile. Ces résistances
dites de démarrage. Les moteurs asynchrones fabriqués par les usines sont destinés à être
utilisés dans des conditions bien déterminées, avec des caractéristiques techniques définies
dites nominales :
--puissance mécanique développée par le moteur Pn.
-fréquence f du réseau d’alimentation ,
-tension composée statorique In1 ,
-courant de ligne statorique In1,
-vitesse nominale de rotation Nn,
-facteur de puissance cos θn1,
-autres caractéristiques concernant l’environnement d’exploitation de la machine (indice de
protection IP ,classe de température de fonctionnement , norme de fabrication)
-Pour déterminer le rendment du moteur asynchrone nous aurons besoin de connaitre
-Les pertes à vide : (pertes mécanique et pertes ferromagnétiques).
-Les pertes joules :(dans les enroulements statoriques et rotorique).
-Les pertes supplémentaires qui constituent 5%de la puissance absorbée.

1
Les pertes à vide sont déterminées séparément dans un essai à vide à tension variable.

4-Matériels nécessaires :
Moteur asynchrone triphasés (Lucas Nulle; SE 2662-5Q) à rotor bobiné,
1 KW, 380 / 220 V, 3.2 /5.3 A, Cos φ = 0.76A, 50Hz ,1480 tr/min.
Frein à poudre magnétique (Lucas Nulle; SE 2662-5R) et son unité de commande (Lucas
Nulle; SO 3213-7S)

Accessoires : Alimentation triphasée, Alimentation courant continu, Ampèremètres,


Voltmètres, Wattmètres, phasemétre, Tachymètre digital, fils de connections.

1-Première partie :
Connaissance de la machine asynchrone

1-1 La plaque signalétique :


-Les trois enroulements séparés du stator sont raccordés aux bornes :

U1 et U2 ; V1etV2 ; W1 etW2

-L’enroulement du rotor est relie aux bornes :

K et L et M

-La tension nominale des enroulements du stator :

Υ/Δ U/V 380 / 220 V (ac) ;

-Courant nominale des enroulements du stator :

-couplage étoile Υ : 3.2 A(ac) ; -couplage traingle Δ : 5.3 A (ac) ;

-La vitesse du moteur :N n = 1410 tr/min ;

-Puissance nominale du moteur : P n = 1 KW ;

-Facteur de puissance : Cos φ = 0.71 ;

-On a copiée le détails de plaque à bornes sur le shéma :

2
Figure -1- Plaque à bornes

2.Deuxième Partie 

Essai à vide et en court-circuit du moteur asynchrone

1-2-Manipulation :

1-calibrage des appareils de mesure et de commande :

A. on a réalise le montage de la figure -3-

B .on a régler l’unité de commande du frein sur le mode suivant :

calibre des couple x10 ;calibre de vitesse X1 ; type de commande M :

ajuster le couple résistant à zéro au moyen du potentiomètre (Start/set) ;

C. Pour la mesure du courant du stator (courant de charge) .mettez l’ampèremètre sur le


calibre 3A ;

D. mettre le voltmètre de mesure de la tension d’alimentation sur le calibre 1000V

E. mettre le wattmètre sur les calibres 480V et 5A ;

2-Essais :

A-Essai à vide : on a réalisée le montage de la figure03.

-on a mettre la source d’alimentation en marche,

3
-on a démarre le moteur à l’aide du rhéostat rotorique ;on faite varieé la tension entre phase de
0.5 U10 à 1.1 Un .le moteur est à vide ( sans charge mécanique ).

-On a relevé la tension U10les courant I1 et I3la puissance P1 et P2 et Cos φ ainsi que la vitesse
de rotation n
-On a mettre les résultats dans le tableau -1-

110
U10(V) 140 170 200 230 260 290 320 380

I1(A) 0.4 0.49 1.1 1.3 1.5 1.9 2.3 2.7 3.4

I3 (A) 0.4 0.49 1.3 1.5 1.75 2.3 2.45 2.9 3.6
I0= I1 +
I3(A)
1.5 1.8 2.4 2.8 3.25 4.2 4.75 5.6 7

P0 (W) 4 10 20 40 60 178 200 240 380

Cos φ 1 0.6 0.6 0.6 0.7 0.75 0.97 0.97 0.97

n (tr/min) 1448 1460 1470 1477 1485 1487 1494 1498 1498

-D’âpres réalisé cette TP dans le première partieon a étude le essai a vide du moteur
asynchrone a bagues, la disposition des enroulements : couplages et tensions correspondantes
à chaque type de couplage et repérage des bornes des enroulements, en suite on démarrerle
moteur a vide et en relève des caractéristiques électriques et mécanique, et remarque pour le
CourantI augmente la vitesse de rotation n augmente c'est-à-dire { In} ,et vise versa

b–Essais en court-circuit :
-On a mettre les résultats dans le tableau -2-

U1CC(V) 100

I1CC(A) 3

I3CC (A) 3.3


I0CC= I1CC + I3CC
6.3
(A)
P0CC (W) 56

Cos φ 0.6 4
Tableau -2- Résultat en court-circuit

b–Mesure des résistances :

 Résistance induit (Rotor) : après la mesure du courant et tension d’induit


Iinduit= 3.2 A Vinduit=22 v  :::::> Rs=(3/2) Vinduit/Iinduit = 10.3125 Ω

 Résistance inducteur (Stator) : après la mesure du courant et tension d’inducteur

Iinducteur= 2.3 A Vinducteur=1.5 v  :::::> Rs=(3/2) Vinducteur/Iinducteur = 0.97 Ω

Questions :
1/ I10 = f(U10) et Cos φ = f(U10)
1.2

0.8

0.6

0.4

0.2

0
110 140 170 200 230 260 290 320 380

2/ P10 = f(U210)

5
400

350

300

250

200

150

100

50

0
12100 19600 28900 40000 52900 67600 84100 102400 144400

Conclusion  :
On conclue que le moteur fonction toujours à une vitesse constant, le meilleur état
de fonctionnement est dans le cas d’une excitation proche du courant nominal.

Vous aimerez peut-être aussi