Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Tunis El Manar Année Universitaire 2020-2021

Faculté des Sciences de Tunis LCE1-LCS1

Correction de Devoir surveillé : Analyse 1

Exercice 1

1) Calculons arctan(tan( )) :
5
On a
7 = 5 × 1 + 2 =⇒ 7π = 5π + 2π
7π 2π
=⇒ =π+
5 5
7π 2π
=⇒ ≡ mod(π)
5 5
7π 2π 2π 2π π π
Ainsi, arctan(tan( ) = arctan(tan( )) = , car ∈] − , [.
5 5 5 5 2 2

Calculons arcsin(cos( )) :
14
5π π π
On écrit = − . Donc
14 2 7
5π π π
cos( ) = cos( − )
14 2 7
π π
= sin( ) car cos( − x) = sin(x)
7 2
5π π π π π π
Par suite arcsin(cos( ) = arcsin(sin( )) = car ∈ [− , ].
14 7 7 7 2 2

ln(x + 1) − x
2) Calculons lim
x→0 x sin(x)
ln(x + 1) − x 0
On remarque que lim = . Il s’agit donc d’une forme indéterminé,
x→0 x sin(x) 0
on applique la règle de l’hospital pour f (x) = ln(x + 1) − x et g(x) = x sin(x)
au point x0 = 0 : les fonctions f et g sont dérivables au voisinage de 0 tels
que lim f (x) = lim g(x) = 0. De plus g 0 (x) = sin(x) + x cos(x) 6= 0 pour
x→0 x→0
f (x) f 0 (x)
x proche de 0. Donc par la règle de l’hospital on a : lim = 0 =
x→0 g(x) g (x)
1
−1 0
lim x+1 = . Il s’agit encore d’une forme indéterminé, on ap-
x→0 sin(x) + x cos(x) 0
1
plique une autre fois la règle de l’hospital pour f1 (x) = − 1 et g1 (x) =
x+1
sin(x) + x cos(x) au point x0 = 0 : les fonctions f1 et g1 sont dérivables au
1
2

voisinage de 0 tels que lim f1 (x) = lim g1 (x) = 0.


x→0 x→0
De plus g10 (x) = 2 cos(x) − x sin(x) 6= 0 pour x proche de 0. La règle de l’hospi-
−1
0
f1 (x) f (x) (x + 1)2
tal s’applique alors et donne :lim = lim 10 = lim =
x→0 g1 (x) x→0 g1 (x) x→0 2 cos(x) − x sin(x)
1 ln(x + 1) − x 1
− . Ainsi, lim =− .
2 x→0 x sin(x) 2

3) Soit x et y deux nombres réels tel que x − y = 12 (donc y = x − 12).

Déterminons le produit minimal de x et y :

On a xy = x(x − 12) = x2 − 12x. Donc pour trouver le produit minimal de x et


y, il suffit de chercher le minimum sur R de la fonction f (x) = x2 − 12x.
On a f est dérivable sur R et pour tout x ∈ R : f 0 (x) = 2x − 12.

f 0 (x) = 0 ⇐⇒ 2x − 12 = 0 ⇐⇒ x = 6. D’où le tableau de variation de


f :
x −∞ 6 +∞

f 0 (x) − 0 +

+∞ +∞
f (x)
f (6)

=⇒ f atteint son minimum global en x = 6 et dans ce cas y = −6. Par suite le


produit minimal est -36.

Exercice 2

On considère la fonction f définie sur R par



 − sin(x) si x ≤ 0
f (x) =
arctan(x) si x > 0

1) Montrons que f est continue sur R


La fonction f est continue en dehors de x = 0 comme continuité des fonctions
usuels. Le problème de continuité se pose seulement en x = 0.

Or lim− f (x) = lim− (− sin(x)) = 0 et lim+ f (x) = lim+ arctan(x) = 0. Par


x→0 x→0 x→0 x→0
suite lim− f (x) = lim+ f (x) = 0 = f (0) et f est continue en x = 0. On conclut
x→0 x→0
que f est continue sur R.
3

2) Etudions la dérivabilité en x = 0.
f (x) − f (0) arctan(x)
lim+ = lim+ = 1 = fd0 (0) (par la règle de l’hospital)).
x→0 x−0 x→0 x
f (x) − f (0) − sin(x)
lim− = lim− = −1 = fg0 (0)
x→0 x−0 x→0 x
=⇒ fd0 (0) 6= fg0 (0) et f n’est pas dérivable en 0.
π
3) Etudions les variations de f sur [− , +∞[
2
π π
On a [− , +∞[= [− , 0]∪]0, +∞[. Donc
2 2
 π
 − sin(x)
 si x ∈ [− , 0]
2
f (x) =

arctan(x) si x ∈]0, +∞[

π
•)Variation de f sur [− , 0] :
2
π
La fonction f : x 7−→ − sin(x) est dérivable sur R en particulier sur [− , 0] et
2
π 0 π
pour tout x ∈] − , 0[ on a : f (x) = − cos(x) < 0 ∀x ∈] − , 0[. Donc f est
2 2
π
strictement décroissante sur [− , 0].
2
•)Variation de f sur ]0, +∞[
La fonction f : x 7−→ arctan(x) est dérivable sur R en particulier sur ]0, +∞[
1
et pour tout x ∈]0, +∞[ on a : f 0 (x) = > 0. Donc f est strictement
1 + x2
croissante sur ]0, +∞[.
π
•)Tableau de Variation de f sur [− , +∞[ :
2
π
x − 0 +∞
2
f 0 (x) − 0 +

1 π
f (x) 2
f (0) = 0

 π 
•)Déterminons f [− , 1]
6
π  π 
f est une fonction continue sur [− , 1]. Donc f [− , 1] = [m, M ], avec m =
6 6 π 
π π
min f (x) = 0 et M = max f (x) = . Ainsi f [− , 1] = [0, ].
π π 4 6 4
x∈[− ,1] x∈[− ,1]
6 6

4) Les extrémums globaux de f sur R :


min f (x) = −1 .
x∈R
4

La fonction f n’admet pas un maximum mais elle admet une borne supérieure
π
qui est
2

Vous aimerez peut-être aussi