Vous êtes sur la page 1sur 6

Suites Réelles

Fiche Méthodes

Niveau Bac

Sousse - Nabeul - Bardo - Sfax

23390248 - 29862815

www.takiacademy.com
contact@takiacademy.com
Suites réelles

Fiche Méthodes

Niveau Bac

www.TakiAcademy.com
Suites réelles

Suites arithmétiques, suites géométriques


Suites géométriques
Suites arithmétiques
Soit (u n ) est une suite géométrique de raison q .
Soit (u n ) est une suite arithmétique de raison r
• Pour tout n ∈ N on a : u n+1 = q.u n .
• Pour tout n ∈ N, u n+1 − u n = r .
• Pour tous entiers naturels n et m on a : u n = q n−m u m .
• Pour tous entiers naturels n et m on a :
• En particulier : u n = q n .u 0 = q n−1 .u 1 .
u n = u m + (n − m)r .
X
n 1 − q (n−p+1)
• En particulier : u n = u 0 + nr = u 1 + (n − 1)r . • Si q 6= 1, uk = u p .
k=p 1−q
X
n u p + un
• u k = (n − p + 1) . 
k=p 2  +∞ si q > 1
• lim q n = 0 si − 1 < q < 1
n→+∞  0
n existe pas si q ≤ −1

Suite majorée - suite minorée - suite bornée

• Une suite u est dite majorée s’il existante M telle que : ∀n ∈ N, u n ≤ M .

• Une suite u est dite minorée s’il existante m telle que : ∀n ∈ N, u n ≥ M .


• Une suite u est dite bornée s’il existe deux constantes m et M telles que : ∀n ∈ I N , m ≤ u n ≤ M .

Suite monotone
Définition Suites
Soit u une suite réelle : Soit u n = f (n) où f est une fonction définie sur
I = [0, +∞[. Si f est monotone sur I alors la
• u est croissante si et seulement si pour tout n, u n+1 ≥ u n . suite u a le même sens de variation que f .
• u est décroissante si et seulement si pour tout n, u n+1 ≤ u n .
• u est constante si et seulement si pour tout n, u n+1 = u n .

Suites récurrentes
Soit u une suite réelle définie par u n+1 = f (u n ) où f est une fonction définie sur un intervalle I à valeurs dans I .
• Si ∀x ∈ I , f (x) ≥ x alors la suite u est croissante.
• Si ∀x ∈ I , f (x) ≤ x alors la suite u est décroissante.

Suite convergente
Définition Théorème

Une suite réelle est dite convergente si elle admet une limite finie. Toute suite convergente est bornée.

Théorème
Théorème
Soit u une suite réelle et ℓ un réel ( ℓ peut être infinie ).
• Toute suite (u n ) croissante et majorée converge lim u n = ℓ ⇔ lim u 2n = lim u 2n+1 = ℓ
n→+∞ n→+∞ n→+∞
vers un réel a et ∀n, u n ≤ a .

• Toute suite (u n ) décroissante et minorée converge Théorème


vers un réel b et ∀n, u n ≥ b .
Soit u n = f (n) où f est une fonction.
Si lim f (x) = a (a fini ou infini) Alors lim u n = a .
x→+∞ n→+∞

4
Suite du type : v n = f (u n )
Théorème Théorème
 
 f est continue sur un intervalle ouvert I 
 f est définie sur un intervalle I

 u n une suite d’élément de I (u n ∈ I )
Si u n une suite d’élément de I (u n ∈ I )
 Si lim u n = ℓ , ℓ fini ou infini
u n converge vers a (a ∈ I ) 

 n→+∞
Alors lim f (u n ) = f (a)
n→+∞
 lim f (x) = b
x→ℓ
Alors lim f (u n ) = b
n→+∞

Limites et ordre
Théorème 1
Soit (u n ) une suite réelle qui converge vers a . Théorème 2

• Si u n ≥ 0 ou u n > 0, a partir d’un certain rang alors a ≥ 0. On considère


ß les suites (u n ), (v n ) et (w n ).
w n ≤ u n ≤ v n à partir d’un certain rang
Si lim w = lim v = ℓ, ℓ ∈ R
• Si u n ≤ 0 ou u n < 0, a partir d’un certain rang alors a ≤ 0. n→+∞
n
n→+∞
n
Alors lim u n = ℓ.
• Si m ≤ u n ≤ M ou m < u n < M , à partir d’un certain rang alors n→+∞
m ≤ a ≤ M.

Théorème 3 Théorème 4
Soitß deux suites (u n ) et (v n ) Soit
u n ≤ v n à partir d’un certain rang ß deux suites (u n ) et (v n )
|u n | ≤ v n à partir d’un certain rang
Si lim v n = −∞ Alors lim u n = −∞. Si Alors
n→+∞ lim v = 0n
ß n→+∞ n→+∞
u n ≤ v n à partir d’un certain rang lim u n = 0.
Si lim u = +∞ Alors lim v n = +∞. n→+∞
n n→+∞
n→+∞

Suites récurrentes
Théorème
Soit (u n ) une suite réelle vérifiant u n+1 = f (u n ) où f est une fonction.
Si (u n ) est convergente vers un réel a et si f est continue en a alors f (a) = a .

Suites adjacentes
Définition Théorème

Deux suites réelles (u n ) et (v n ) sont dites adja- Si (u n ) et (v n ) sont deux suites adjacentes telles que (u n ) est crois-
centes si l’une est croissante, l’autre décroissante sante et (v n ) est décroissante alors ces deux suites sont convergentes
et si leur différence converge vers 0. et convergent vers la même limite a et pour tout n , u n ≤ a ≤ v n .