Vous êtes sur la page 1sur 2

Filière : LE-PC

Professeur : A. AIT AGHZZAF

TD (Réactions de complexation)

Quiz Vrai/Faux :

Le cation central du complexe Fe(SCN)2+ est l’ion Fe2+


Le complexe Zn(NH3)42+ est le tétraaminezinc(II)
Le complexe Ag(CN)2- est le dicyanoargent(I)
Un ligand portant charges négatives est tétradenté
Un complexe est d’autant plus stable que sa constante de dissociation est élevée
Les constantes successives de dissociation de complexes peuvent etre calculées à
partir des constantes globales de dissociation.
L’ion Zn2+ est un meilleur accepteur de ligand Y4- que l’ion Pb2+, sachant que
Kf(PbY)2-= 1018,2 et Kf(ZnY)2- = 1016,5
En milieu acide , l’équilibre Ag+ + 2NH3 = Ag(NH3)2+ est déplacé dans le sens de la
dissociation du complexe (pKa(NH4+/NH3)=9,2)

Exercice N°1 : Complexes thiosulfate-argent

On s’intéresse aux complexes formés par les ions argent Ag+ avec les ions thiosulfate S2O32-,
de formule Ag(S2O3)i(2i-1)-, avec i=1, 2 et3.

1- Nommer les différents complexes

2- Tracer le diagramme de prédominance des différentes espèces en fonction de


pS2O32- = -log[S2O32-]

3- On considère une solution contenant initialement les ions argent à la concentration


C0=5,0. 10-2mol/L. On verse une solution de thiosulfate de sodium (2Na+, S2O32-). A
l’équilibre, pS2O32- =3 . Déterminer la concentration de toutes les espèces en solution à
l’équilibre.

On donne les constantes successives de formation des complexes à 25°C : Kf1=108,8, Kf2=
104,7, Kf3=100,7.

Exercice N°2 : Complexations compétitives

Les cations métalliques Cu2+, Pb2+, Hg2+ forment avec les ions chlorures des complexes tétra-
coordinés dont les constantes globales de formation valent respectivement : 10-5, 102,6, 1016,2.

1- Donner la formule et le nom de ces complexes.

2- A 50 mL D’une solution contenant initialement les trois cations à la même concentration


C0= 5.0.10-3mol/L, on ajoute un volume V=30 mL d’une solution de chlorure de potassium à
0,010mol/L. Déterminer la composition de la solution à l’équilibre. On néglige la formation
de complexes et précipités intermédiaires.
Exercice N°3 : Dosage des ions magnésium
L’ion Mg2+ est présent en quantités variables dans l’eau du robinet, ainsi que dans la plupart
des eaux minérales. Son dosage (ainsi que celui des ions Ca2+) permet de déterminer la dureté
de l’eau, qui est un paramètre important notamment pour certaines utilisations domestiques :
en effet, une dureté excessive entraine notamment la précipitation des savons et l’entartrage
des canalisations d’eau chaude.
Pour doser l’ion magnésium, on met à profit son aptitude à former un complexe stable avec
l’EDTA noté Y4-. On opère généralement en milieu tamponné pH=10.
1- Calculer la proportion α de la forme Y4- à pH=10 (en l’absence de complexe), définie par
[Y 4− ]
𝛼= , ou C1 désigne la concentration molaire totale en EDTA.
𝐶1

Pour visualiser l’équivalence, on utilise un indicateur coloré : le noir d’ériochrome (NET).


Celui-ci présente des propriétés acido-basiques (on donne ci-dessous le diagramme de
prédominance du NET) et forme avec l’ion magnésium un complexe rouge de formule MgE-.
H3E H2E- HE2- E3-
Rouge Rouge Bleu Orange pH
3,9 6,4 11,5
2- Ecrire l’équation de la réaction de dosage de l’ion magnésium par l’EDTA à pH =10 en
présence de NET en faisant apparaitre les espèces prédominantes dans ces conditions. Justifier
la coloration de la solution avant et après l’équivalence.
3- Dans les conditions opératoires réelles, l’ion magnésium est généralement accompagné par
l’ion calcium, qui forme également des complexes stables avec l’EDTA et le NET. Le dosage
précédent ne permet alors que de déterminer la quantité totale magnésium + calcium.
a- En considérant que le virage de l’indicateur est obtenu lorsque les concentrations des deux
formes colorées passent d’un rapport 10 à 1/10, déterminer la plage de concentration en Mg2+
correspondant au virage, dans les conditions du dosage de la question 2 (pH=10).
b- Même question en remplaçant Mg2+ par Ca2+.
c- En déduire pour quel des deux ions l’indicateur NET est mieux adapté.
4- L’étiquette d’une eau minérale de consommation courante fait apparaitre la mention
suivante : Calcium = 202mg/L Magnésium = 36 mg/L
On dose 10 mL de cette eau par la solution à 10-2mol/L d’EDTA en présence de NET et d’un
tampon ammoniacal pH=10. Calculer le volume de titrant à ajouté pour observer le virage de
l’indicateur.
Données : pKf(MgY2-)= -8,7 ; pKf(CaY2-)= -10,7 ; pKf(MgE-) = -7,0 ; pKf(CaE-) = -5,4
Constantes d’acidité successives de H4Y : pKa1=2,1 ; pKa2=2,7 ; pKa3=6,2 ; pKa4=10,3 ;
masse molaire M(Mg)= 24,3g/mol et M(Ca)= 40,1 g/mol. (Bonne chance)

Vous aimerez peut-être aussi