Vous êtes sur la page 1sur 4

Situation d’Apprentissage et

d’évaluation 1.2
1. Présentation
Nom de la SAÉ SAÉ 1.2 – Modification d’un système mécanique

Enseignants Sandrine Rokatanarivo, François Kuss, Mathieu Rossat (Resp.)

Etudiants Par groupe de 5 maxi – 6 sujets différents

Déroulement 1h d’amphi
2h de TD encadré
3-4 semaines d’autonomie
1h de restitution (Soutenance format ppt ou équivalent)
2h de TD encadré
1h de restitution (Soutenance format ppt ou équivalent)

Compétence ciblée C2 - Déterminer la solution conceptuelle


• Niveau Initial - Proposer des solutions dans un cas simple
• Coef 10/23 de la compétence C2 - Déterminer la solution
conceptuelle soit 43% de la note

Description des objectifs Les systèmes de freinage étudiés doivent être modifié pour répondre à
de la SAÉ et de la une évolution du besoin sur un critère simple (Course et/ou
problématique encombrement et/ou effort). Ce changement de composant entraîne la
professionnelle associée recherche d’une nouvelle architecture d’une pièce ou de plusieurs pièces.

Il convient de modéliser le système, de justifier la statique avec les limites


d’un composant (sans effectuer le dimensionnement des pièces), de
proposer des nouvelles solutions technologiques adaptées au
changement de composant.
Types de livrable ou de Rapport d’études (Le vocabulaire technique fait partie de l’acquisition des
production* compétences)
Soutenance

*Afin d’articuler les SAÉ avec l’évaluation des compétences à proprement parler, ces livrables et productions seront
les traces que l’apprenant mobilisera comme preuve et analysera dans le cadre du portfolio.
2. Partie 1 – Etude de l’existant
a) Analyse fonctionnelle
Réaliser le diagramme des interacteurs du système de freinage sur un vélo

b) Travail bibliographique
L’étude est basée sur 4 systèmes de freinage de vélo utilisés couramment :
• Etriers à tirage central
• Etriers à tirage latéral
• Etriers Cantilever
• V-Brake

Les études bibliographiques permettent de réaliser un état de l’art concernant une thématique
particulière en s’appuyant sur la littérature scientifique (articles, communications…). Pour les 4 systèmes
de freinage, réaliser une étude bibliographique comprenant entre autres :
• Les schémas cinématiques ou de principe
• Les caractéristiques techniques
• Les avantages/inconvénients
• Un comparatif technico-économique des systèmes
• …

c) Etude technique
Chaque groupe aura une combinaison de deux freins pour lesquels nous souhaitons comparer les
performances (Cf. Infos données par l’enseignant référant) en considérant que la force d’un patin sur la
Jante est de 𝐹𝑃/𝐽 = 400 𝑁. Il faut donc comparer la force à appliquer dans chaque câble de commande
(celui qui remonte à la poignée).

Pour cela réalisez une étude statique des deux systèmes (BAME, PFS…). Les calculs seront réalisés sur une
feuille Excel paramétrable qui sera rendue avec le dossier et présentée pendant la soutenance. Faites un
bilan comparatif des deux solutions.
3. Partie 2 – Conception
d) Proposition de modification de frein 1

On souhaite équiper le frein n°1 d’un actionneur électrique (vérin) travaillant en compression et agissant
directement sur l’étrier (plus de câble) :

ሬሬሬԦ
𝐹𝑣 ሬሬሬԦ
𝐹𝑣

Ce vérin doit être disposé horizontalement, sa longueur au repos, V est de 60 mm


Il doit permettre d’appliquer au moins 400N par patin de frein et doit permettre une course de 3mm sur
chaque patin qu’ils viennent toucher la jante (ie: chaque patin est à 3mm de la jante avant freinage).

Pour son implantation dans le système, on ne peut modifier la fourche, les contraintes à respecter sont
donc :
• Ne pas modifier la position des pivots d’étrier de frein sur la fourche
• Ne pas modifier le diamètre de la jante
• Ne pas modifier la position du pivot de roue sur la fourche

Afin de s’adapter aux capacités du vérin, il est possible de modifier les autres dimensions du système.
Mais afin de toujours utiliser des jantes standards, la largeur de jante pourra varier de +/- 6mm maximum.
La distance verticale entre axe de vérin et pivots de bras ne devra pas être inférieure à 40 mm afin que le
vérin n’interfère pas avec le reste du système.

Les capacités des trois vérins disponibles sont les suivantes :


Vérin n° FVmaxi (N) Course maximale (mm)
1 410 5.3
2 450 5
3 550 4.2

Nb : afin de simplifier l’étude, on considérera le mouvement de chaque patin comme parfaitement


horizontal. De même pour les points d’accrochage du vérin.

Il est demandé :

• De schématiser le frein avec le vérin intégré


• De paramétrer ce schéma afin de définir les grandeurs positionnant le vérin
• De positionner le vérin de telle sorte qu’il actionne le système de manière symétrique
• De positionner le vérin de telle sorte de l’exploiter au plus proche de ses capacités
• De conclure quand la faisabilité de la modification demandée.
Une attention particulière sera portée sur la clarté des explications de votre raisonnement, de votre
méthodologie et de vos résultats.
e) Proposition de modification de frein 2
ሬሬሬԦ
𝐹𝑣
On souhaite équiper le frein n°2 d’un actionneur électrique (vérin) travaillant en
traction et agissant directement sur l’étrier (plus de câble) :

Ce vérin doit être disposé verticalement, sa longueur au repos, V est de 43 mm


Il doit permettre d’appliquer au moins 400N par patin de frein et doit permettre
une course de 3mm sur chaque patin afin de compenser l’usure des patins au cours
du temps.
V
Pour son implantation dans le système, on ne peut modifier la fourche, les
contraintes à respecter sont donc :
• Ne pas modifier la position du pivot d’étrier de frein sur la fourche
• Ne pas modifier le diamètre de la jante
• Ne pas modifier la position du pivot de roue sur la fourche

Afin de s’adapter aux capacités du vérin, il est possible de modifier les autres ሬሬሬԦ
𝐹𝑣
dimensions du système. Mais afin de toujours utiliser des jantes standards, la
largeur de jante pourra varier de +/- 8mm maximum.
La distance horizontale entre axe de vérin et pivot des bras ne devra pas être inférieure à 70 mm afin que
le vérin n’interfère pas avec le reste du système.

Les capacités des trois vérins disponibles sont les suivantes :


Vérin n° FVmaxi (N) Course maximale (mm)
1 410 5.8
2 455 5.3
3 525 4.7

Nb : afin de simplifier l’étude, on considérera le mouvement de chaque patin comme parfaitement


horizontal. Le mouvement des points d’accrochage du vérin sera considéré parfaitement vertical.

Il est demandé :

• De schématiser le frein avec le vérin intégré


• De paramétrer ce schéma afin de définir les grandeurs positionnant le vérin
• De positionner le vérin de telle sorte qu’il actionne le système de manière symétrique
• De positionner le vérin de telle sorte de l’exploiter au plus proche de ses capacités
• De conclure quand la faisabilité de la modification demandée.
Une attention particulière sera portée sur la clarté des explications de votre raisonnement, de votre
méthodologie et de vos résultats.

Vous aimerez peut-être aussi