Vous êtes sur la page 1sur 1

Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références

Normes comptables

IFRS : nouvelle présentation du compte de résultat


Par Benoît LEBRUN, expert-comptable, commissaire aux comptes, associé KPMG

Pour la première fois en 2009, les groupes appliquant les normes Les résultats par action, non dilué et dilué,
demeurent calculés sur la seule base de
IFRS ont dû opter entre deux modes de présentation du compte la part groupe dans le résultat net. Ils sont
de résultat : soit un état unique de résultat global rassemblant le présentés à proximité immédiate de cet
compte de résultat d’une part, l’état des autres éléments du résultat agrégat.
global d’autre part, soit deux états financiers distincts, le compte de Une nouvelle distinction
résultat et l’état de résultat global, le premier devant immédiatement au sein des autres
précéder le second. Dans un projet de modification de la norme IAS 1 éléments du résultat
global
publié en mai 2010, l’IASB propose déjà de supprimer cette option,
sans attendre la finalisation de la refonte complète de la présentation Le projet propose que la partie inférieure
des états financiers. de l’état du résultat global, où figurent
les éléments de charges et de produits
n’ayant pas été comptabilisés dans le
Rappel des principes projet relatif aux passifs financiers, l’IASB compte de résultat, soit séparée en deux
propose qu’en cas d’option en faveur de parties. La première inclurait les éléments
En principe, tous les produits et les la comptabilisation à la juste valeur des non appelés à être recyclés en résultat
charges sont comptabilisés au compte passifs financiers, les effets sur cette juste à une date ultérieure, la seconde com-
de résultat. Certaines normes peuvent valeur de la variation du risque de crédit prendrait les éléments devant faire l’objet
néanmoins prévoir que des éléments de de l’entité soient comptabilisés dans les d’une reclassification ultérieure en résul-
charges ou de produits sont comptabili- autres éléments du résultat global. Dans tat.
sés en dehors du compte de résultat et le projet relatif à IAS 19 sur les avantages A titre d’exemple, les éléments (a) et (b)
concourent seulement au résultat global au personnel, la comptabilisation des dans la liste ci-dessus feraient partie de
de l’entité. Ces éléments sont notam- écarts actuariels en autres éléments du la première catégorie (absence de recy-
ment : résultat global deviendrait l’unique mode clage en résultat), les éléments (c), (d) et
(a) les plus-values de réévaluation sur les de comptabilisation de ces écarts. (e) feraient partie de la seconde.
immobilisations corporelles et incor- Les éléments de charges et de produits
porelles, lorsqu’une entité choisit ce La suppression peuvent être présentés pour leur montant
mode d’évaluation plutôt que le coût de l'option de net d’impôt sur les bénéfices, ou pour
historique ; présentation leur montant brut. Lorsque cette seconde
(b) les écarts actuariels issus de la dette voie est choisie, les effets d’impôt sont
liée aux engagements sociaux à pres- Selon le projet, les groupes devraient présentés en deux montants, l’un au titre
tations définies, selon le choix exercé désormais présenter le compte de résultat des éléments non recyclables, l’autre au
pour comptabiliser les écarts actua- et les autres éléments du résultat global titre des éléments recyclables.
riels ; sur un seul état financier. Ceux qui ont
(c) les écarts de conversion monétaires pro- opté pour cette voie dès 2009 devraient Changement
venant de la conversion des comptes être peu affectés par le changement. d'appellation
des entités étrangères ; Force est de constater qu’ils sont rares
(d) les changements de juste valeur des en pratique, en particulier au sein des Aujourd’hui, lorsqu’une entité a opté
actifs financiers disponibles à la vente ; sociétés cotées du CAC 40. pour un état financier unique, celui-ci est
(e) les changements de juste valeur des Selon les exemples de présentation fournis appelé en principe “état du résultat glo-
instruments dérivés de couverture de par le projet, le compte de résultat serait bal“. Le projet propose que cet intitulé
flux de trésorerie. présenté dans la partie haute de l’état devienne “compte de résultat et autres
financier unique, la partie inférieure relatant éléments du résultat global“, mais sans
Cette liste est appelée à évoluer. Selon la les autres éléments concourant au résultat l’imposer. C’est un titre un peu long, dont
norme IFRS 9 sur les catégories d’actifs global. Les ventilations du résultat net et on peut penser qu’à terme il ne subsistera
financiers, non encore applicable obli- du résultat global, entre la part groupe et la que la première partie.
gatoirement, les entités peuvent choisir part des intérêts non contrôlants, seraient
à titre irrévocable de comptabiliser en indiquées respectivement immédiatement
Pour en savoir plus
autres éléments du résultat global les après le résultat net et immédiatement
variations de juste valeur des instruments après le résultat global, ces deux ventila- Exposure-draft, “Presentation of items of other
de capitaux propres détenus à des fins tions pouvant être aussi indiquées au pied comprehensive income ; proposed amend-
autres que le négoce (trading). Dans le de cet état unique. ments to IAS 1“, IASB, May 2010, 26 p.

A la recherche des dernières informations sur l’actualité comptable 2010 ?


www.experts-comptables.fr/boutique

Revue Française de Comptabilité // N°434 Juillet-Août 2010 // 3

Vous aimerez peut-être aussi