Vous êtes sur la page 1sur 15

Janvier 2020

EDITO
Hello tout le monde ! J’espère que vous avez passé
d’excellentes de de fin d’année avec vos familles.
Etes-vous prêt pour attaquer avec 2021 avec nous ? Découvrir les in-
fos de vos sports préférés ?

En tout cas nous, nous sommes supers contents de vous retrouver


dans cette première édition de l’année.

Au programme de janvier, la présentation d’un évènement très im-


portant, l’assemblée générale élective de la ligue. Vous découvrirez
aussi le nouveau fonctionnement d’un de nos clubs après avoir
intégré une ASPTT.

C’est parti pour 2021, retour sur les terrains et dans les gymnases
pour les Cheers et que cette nouvelle année nous apporte du fun !

Mexi 

Janvier 2020
Sommaire
10
4 Les Coytotes

14
L’exemple de l’omnisport dans la
région.

Un Mavericks à Bristol
La poursuite du rêve américain
vILL Commission Communication

11
6 Portrait du mois
Mohamed KOUIDRI: la passion d’un arbi-
trage de qualité.
Village en sport
Des jeunes sportifs motivés et des édu-
cateurs impliqués !

15
8 L’entrainement
L’importance de la planification de l’en-
12
Flag et Foot US.
Quizz
Voeux de la commission

traînement, basé sur le calendrier du


sportif.

Ligue - Hauts-de-France 3
Les Coyotes, un club en ASPTT
Les Coyotes : l’exemple de l’omnisport dans la région

Si la plupart des associations sportives optent pour le statut «  asso-


ciation loi 1901  » lors de leur création, un club de la région fait no-
tablement exception à la règle. Dès leur création, les Coyotes de
Denain ont choisi de rejoindre une structure omnisports. Clément Plu-
vinage, secrétaire des Coyotes et secrétaire général adjoint de la struc-
ture omnisports Hainaut ASPTT nous explique ce cas particulier...
A proprement parler, comme tous les namique via des nouvelles pratiques in-
autres clubs, nous sommes aussi une as- novantes. Nous représentons aujourd’hui
sociation « loi 1901 », ou plus exactement la plus grosse section avec environ 80%
nous en sommes une entité. L’omnisport, des licenciés de Hainaut ASPTT. Ce qui est
c’est un mode de fonctionnement assez par contre resté au fil du temps, c’est la
peu développé en France mais très déve- philosophie de l’omnisport. A l’image de
loppé à l’étranger. Des clubs prestigieux Rémy D’Haene, j’ai créé en 2013 la section
et performants dans différentes disci- Cheerleading, toujours active aujourd’hui
plines sont omnisports tels que le Real et Rémi Simon, ancien licencié des
Madrid, le FC Barcelone, l’Olympiakos, Fe- Coyotes a créé en 2019 la section Touch
nerbahçe... D’un point de vue fonctionnel, Tennis. Les principes moteurs de l’om-
on peut aussi considérer que le système nisport sont la synergie, la mutualisation
universitaire sportif américain est om- des projets et des forces vives. Comme le
nisports. L’omnisport c’est quoi ? Et bien dit souvent Rémi Simon, l’idée est qu’un
c’est simplement une seule entité admi- licencié membre qui souhaite monter un
nistrative qui gère plusieurs pratiques autre projet sportif et/ou associatif sache
sportives à la fois. qu’il peut trouver tout le support néces-
saire auprès de l’ASPTT.
Chez les Coyotes, depuis la création de la
section au début des années 2000, nous
avons toujours fait partie du club omnis-
ports Hainaut ASPTT (ASPTT Valenciennes
« Personnellement, je trouve aus-
si que l’omnisport prend tout
son sens dans une fédération
à l’époque). Pourquoi ? Tout simplement
parce que le créateur des Coyotes Rémy pluridisciplinaire comme la
D’Haene était licencié de la section Judo notre. La FFFA cherchant à dé-
de l’ASPTT Valenciennes. Fan de Foot- velopper le Football Américain,
ball Américain et des Falcons d’Atlanta, le Flag Football et le Cheerlea-
il décide de créer un club de Flag Foot- ding, faire le choix d’une struc-
ball. L’ASPTT Valenciennes disposant à
ture omnisport fait sens. Cela
l’époque d’infrastructures confortables, il
préfère se rapprocher de cette structure
permet que sous une même en-
dont il est déjà membre plutôt que de tité, chacun puisse se gérer en
créer son club à la marge. autonomie. Ca évite les conflits
qui peuvent naitre entre dif-
L’ASPTT Valenciennes s’est malheureuse- férentes pratiques dans une
ment délitée au fil du temps mais reste structure classique où la repré-
en place. Aujourd’hui, la structure compte sentativité des membres n’est
quatre sections  : Football Américain,
Cheerleading, ULM et Touch Tennis, avec
une vraie volonté de retrouver une dy-
pas aussi évidente.
»
4 Janvier 2020
D’un point de vue plus pratique et plus
concret, pour moi l’omnisport, par son côté
mutualiste, est un bon moyen de résister
aux difficultés que traverse le monde du
sport depuis plusieurs années. J’ai tou-
jours été surpris que dans certaines villes,
même moyennes, une seule pratique peut
avoir plusieurs associations différentes : ça
divise les subventions, les éducateurs, le
matériel, les bénévoles, etc... Ce qui est un
peu dommage. En choisissant l’omnisport,
on créé l’effet inverse, on se regroupe. Il
m’est arrivé d’apporter un soutien béné-
vole à d’autres sections que la mienne par
principe de solidarité de la structure om-
nisport. Nous avons également porté des
projets communs avec d’autres sections.

« Le fait de faire partie de quelque


chose de « plus grand que nous »
nous apporte aussi des supports Les projets sont souvent de l’investisse- juridique propre donc aucune décision
administratifs et financiers ment matériel, comme l’achat de tenues d’importance ne peut être prise sans
pour la section Cheerleading lors de sa l’aval du conseil d’administration de Hai-
qui ont largement contribué à
création, l’achat de matériel lors de la naut ASPTT qui pourrait également, si la
notre réussite. Que ce soit par mise en conformité des casques et épau- situation le justifiait, reprendre la main
notre président général Patrice lières en 2015 pour la section Football opérationnelle sur la gestion de la sec-
Deana ou Ludivine Lombardo Américain ou encore le matériel de base tion Football Américain. Le fait qu’il y ait
notre responsable régionale, pour le lancement de la section Touch plus de strates administratives multiplie
il n’y a jamais aucune question Tennis en 2019. Pour moi, Hainaut ASPTT également les obligations associatives  :
que nous nous posons qui reste fonctionne comme un accélérateur de réunions, assemblées générales... tout est
sans réponse, aucun projet qui particules : là où nous mettrions 8-10 ans doublé. La présence d’une commission de
reste dans les cartons faute de à développer certains projets en fonc- vérification des comptes indépendante
tionnement classique, nous en mettons et d’une commission d’éthique bien que
soutien. Cela nous permet éga-
4-5 grâce à Hainaut ASPTT. fondamentalement nécessaires impose
lement de pouvoir obtenir des Dans notre cas, les inconvénients sont par ailleurs une discipline stricte de ges-
budgets d’investissement plus

»
rares mais existent. De la façon dont je tion.
facilement. vois les choses, ce ne sont d’ailleurs pas
Clément Pluvinage
de réels inconvénients. Il y a souvent une
incompréhension de la part de nos licen-
La structure omnisport et les sections ciés, voir des membres de notre comité de
étant saines, lorsqu’une section ou un pro- section, vis à vis de notre fonctionnement
jet se monte, Hainaut ASPTT débloque (ou car ils n’y sont pas habitués et voient sou-
non) des fonds pour permettre aux projets vent ça comme une grosse nébuleuse.
de se réaliser plus vite. Je suis membre du
conseil d’administration depuis plus de six Même si nous fonctionnons en confiance
ans et très rares sont les projets qui ont avec la structure Hainaut ASPTT, la sec-
été rejetés, voir inexistants. tion Football Américain n’a pas de statut

« Les principes moteurs de l’omnisport


sont la synergie, la mutualisation des
projets et des forces vives.
»
Ligue - Hauts-de-France 5
Portrait du mois
MOHAMED
LA PASSION D’UN ARBITRAGE DE QUALITÉ

Mohamed KOUIDRI, également connu comme Momo, figure forte de l’arbitrage dans la Ligue Hauts de France. Joueur chez
les Vikings de Villeneuve d’Ascq en 2012, au poste de DLine, il a rapidement changé d’escouade et évolue depuis en tant que
OLine. Il a en parallèle découvert le flag en 2014 dans le même club, puis signé chez les Cobras de Mons-en-Baroeul où il per-
forme toujours. Il y a trouvé une ambiance chaleureuse et conviviale. Dans le Top 16 français, le club a plusieurs fois brillé en
championnat régional et national. Mohammed parle avec beaucoup de bienveillance et de fierté de sa deuxième famille pour
laquelle il ne tarie pas d’éloge. Il remercie Maria FAKHROEDDINE et le bureau qui font la réussite du club aujourd’hui.

Dans son palmarès, plusieurs titres, comme celui de Vice-Champion de France à 9 en 2014, Vice-Champion D3 en 2015 et
champion D2 en 2019. Fier de son parcours, fier de ses coéquipiers. Une volonté de s’impliquer a été prégnante dès les débuts
de Mohamed dans le monde du football américain. Un souhait très fort de s’inscrire dans les initiatives dans son sport : une
présence assidue aux entraînements, une participation active à la vie sociale du club comme les maraudes, le bénévolat dans
toute sa dimension. Puis, logiquement, vient le désir d’intégrer les équipes d’arbitrages pour apprendre et s’engager encore
plus dans notre discipline. Une implication dans l’arbitrage qui apparaît comme une évidence et qui n’induit pas forcément
l’appartenance à un club. Ce qui correspond à cette singularité qui représente Mohamed KOUIDRI : évoluer à titre personnel
au sein de la grande famille du football américain/flag, sortir du lot, progresser toujours, donner le meilleur de soi au service
d’une cause, d’un sport.

Pour rappel, il existe plusieurs types d’arbitres : l’arbitre club, qui dépend d’un club et est envoyé par ce dernier pour officier
pendant une rencontre. L’arbitre régional, qui dépend de la Ligue et qui est envoyé dans toute la région. Mohamed officie

« »
beaucoup dans le Nord-Pas-de-Calais. Il est également envoyé de temps en temps à Amiens pour arbitrer le Pôle Espoir.

Le respect la valeur la plus importante à mes yeux.

Q : « Quels conseils donnerais-tu aux coup appris au cours de sa première


jeunes arbitres qui débutent ? » formation, Antoine HARRISSART qui lui
M.K. : « Un arbitre doit se faire respec- a donné la confiance nécessaire pour
ter sans élever la voix, savoir ce qu’il arbitrer sereinement, ou Jean-Philippe
fait, être sûr de lui et de ses décisions. » DELPORTE qui l’a poussé à passer Ar-
bitre Régional le plus tôt possible.
Mohamed est connu pour avoir une
personnalité riche, toujours avec le Sur le terrain au fil des années, les
sourire, le mot pour mettre la bonne souvenirs s’accumulent et ne se res-
humeur mais ses compétences en semblent pas. Mohamed évoque avec
qualité d’arbitre sont tout à fait res- passion des matchs comme la ren-
pectées, écoutées, appliquées. C’est un contre junior de l’Équipe de France
maillon fort dans l’arbitrage de notre Espoir VS le Canada Espoir, en 2017. «
Ligue. Quand on l’écoute, s’exprimant un magnifique match, mon premier
avec ferveur et conviction, l’appren- arbitrage à 7 au lieu de 5 (en régional
tissage est la clef de voûte d’un bon ou en D3). Tout le monde savait ce qu’il
arbitrage. Pour Mohamed Kouidri, « devait faire, les transmissions étaient
il est inutile d’apprendre le livre des fluides, la précision de notre langage
règles par cœur. Il faut maîtriser l’es- était parfaite. J’ai beaucoup appris
sentiel parfaitement, puis se remettre pendant cette rencontre, surtout que
en questions, apprendre de ses er- je devais prendre des cours d’anglais !
reurs : la perfection est perfectible. » », me dit-il avec son air espiègle. Il ra-
Il faut maîtriser les décisions prises, conte aussi le plaisir pris lors de la fi-
croire en soi et en ses compétences nale R2 en 2019, Vikings B VS Predators,
propres. L’un des piliers dans la bonne avec une équipe de cinq zèbres régio-
progression réside également dans la naux, où il était arbitre principal. « Tout
transmission des savoirs : Mohammed s’est déroulé sans tracas grâce à mes
ne tarie pas l’éloge pour les personnes coéquipiers et Sébastien Robillard, très
qui l’ont formé, accompagné, comme vigilant sur le bord de terrain. Ça reste
Christophe DULOT avec qui il a beau- mon meilleur match. »

6 Janvier 2020
Humble et reconnaissant, Mohamed nous montre
aujourd’hui que le partage et le respect sont in-
dissociables du bon fonctionnement de notre dis-
cipline. Mais l’arbitre peut essuyer critiques, ten-
sions, bêtise, irrespect ou même violence sur un
terrain : des comportements difficiles, car derrière
l’uniforme noir et blanc, des hommes/femmes et
des émotions. Ils sont les garants de la sécurité, les
piliers du bon déroulement et du fair-play.

Q : « Quelles sont les valeurs qui te sont chères


dans le milieu du foot us/flag ? »

M.K. : « Le respect la valeur la plus importante à


mes yeux. Toujours se battre sans relâche, sans
sous-estimer son adversaire, donner le meilleur de
soi. Et surtout, toujours progresser, ne jamais aller
à reculons, viser toujours plus loin que possible.
Que ça soit au niveau athlétique ou intellectuel. »

Dans un souci de projection dans le futur et après 6


années en tant qu’arbitre régional, Mohamed Koui-
dri se sent prêt à passer arbitre National.
L’arbitre National dépend de la CNA (Commission
Nationale d’Arbitrage) et officie sur les rencontres
D1 et D2. Le passage dans cette catégorie est rigou-
reuse et difficile, et d’ores et déjà, Mohamed tra-
vaille d’arrache-pied pour passer le questionnaire
qui lui ouvrira les portes de l’arbitrage National.
Seul désagrément, Mohamed ne pourra assurer sur
le terrain en tant que joueur s’il est appelé pour
arbitrer en France. Il prendra donc une année sab-
batique loin du casque et des épaulières pour un
uniforme zébré sur nos routes françaises. Évoluant

«
également en qualité d’arbitre flag, il garde en tête
de passer également National d’ici quelques an-
nées, encouragé par Karim FAKHROEDDINE. ...toujours progresser, ne jamais aller

»
Q : « Un mot pour terminer ? » à reculons, viser toujours plus loin que
possible.
M.K. « Je tenais à remercier toutes les personnes
qui m’ont données de leur temps, de leur savoir,
qui m’ont permis d’évoluer dans toutes les sphères
de nos disciplines flag et football. Tous les arbitres
avec qui j’ai pu arbitrer : merci à vous qui m’avez
permis de m’approprier technique et connaissance
qui font de moi l’arbitre que je suis aujourd’hui.
Merci à toi, de mettre à l’honneur dans ce Portrait
du Mois : ça a été un vrai plaisir de participer et
d’être face à ton appareil. »

Manon Lebecq Crédit photo :


Manon Lebecq

Ligue - Hauts-de-France 7
L’entrainement
No pain, no gain… pourquoi ?
Chez l’amateur pratiquant un sport pour se maintenir en forme « progresser » et « se dépasser » renvoient aux valeurs cardi-
ou dans le sport scolaire, l’entraînement vise l’entretien et nales de l’effort sportif. Si, par des efforts répétés et réguliers, le
l’amélioration de la performance, mais les objectifs ne sont pas sportif améliore ses performances, il conçoit souvent le dépas-
les mêmes que chez l’athlète de haut niveau, chez qui but est sement de soi comme seul garant de sa réussite, même s’il oc-
d’arriver à un pic de forme et de performance, au bon moment, casionne temporairement une souffrance plus ou moins intense.
c’est-à-dire le jour de la  compétition. Ce qui explique l’impor- L’effort, c’est quelque chose qui permet de progresser, mais qui
tance de la planification de l’entraînement, basé sur le calen- n’est pas forcément facile. Ça amène beaucoup de satisfaction
drier du sportif. personnelle quand la réalisation des choses arrive. Ces choses,
qu’on peut appeler objectifs, ne deviennent évidentes qu’après
La pratique de l’effort a des effets bénéfiques sur la santé qui le passage par des périodes d’efforts. Ces efforts qui puisent
résultent d’efforts modérés et réguliers. Et la pratique sportive dans l’organisme ou dans le mental pour y puiser les ressources
peut conduire au dépassement de soi, non sans engendrer son nécessaires pour dépasser un état passager difficile (fatigue,
lot de souffrances et de blessures, en raison de fortes cadences douleurs).
et intensités d’entrainements. Le rendement et la recherche du
record en vue de la victoire constitue le modèle compétitif. La Quelque soit le niveau ou le mode de pratique, l’entrainement
réalisation de la performance s’inscrit dans une longue histoire est le moyen par excellence d’amélioration des performances,
d’entrainements et d’efforts répétés à l’intensité variable. Cette ce qui suppose pour les sportifs d’endurer des formes de souf-
discipline qui astreint de nombreux sportifs s’apparente à une france plus ou moins intenses.

«
forme de violence sur soi, que ce soit sur les ressentis corporels Il y a lieu aussi de valoriser l’hygiène de vie autour du sport.
souvent douloureux ou sur le rapport de force entre les indi-
vidus. Le rapport à l’effort de chaque sportif, symbolisé par sa
Là où y a réellement un effort physique c’est à l’entraîne-

»
pratique objective (heures d’entrainements, intensité de la pra-
tique…) et par ses représentations de l’effort, constitue une des ment, c’est toute l’année, c’est tous les jours, voire deux
dimensions essentielles de cette discipline sur soi. fois par jour, c’est tout ce que tu fais quand tu sues, que tu
sens passer, c’est vraiment toute l’année... 
La performance sportive demande des contraintes relevant en
grande partie d’une discipline physique, à la fois au cours des Même si elle ne sert pas directement à tirer profit d’une victoire
entrainements, mais également parfois de la privation sociale ou d’une performance quelconque, elle renforce l’idée selon la-
avec sacrifice des sorties, des amis, voire de la vie amoureuse et quelle il faut faire des efforts pour progresser et atteindre un
sexuelle. Cependant, la pratique sportive est aussi pourvoyeuse état meilleur (amélioration des performances, mais aussi de la
d’une socialisation spécifique caractérisé par des sorties, des condition physique et des potentialités musculaires…). L’entraî-
déplacements et des relations amicales d’un autre type. nement, on le répète, par les efforts répétés et plus ou moins
intenses qu’il exige, constitue une des dimensions, peut-être la
L’entrainement s’articule autour de trois aspects principaux : le plus visible, des formes de discipline physique exercées par les
physique, le mental et le moral. sportifs. Celle-ci se complète pour certains d’entre eux, et ce
de manière plus notable chez les compétiteurs évoluant à haut
L’effort sportif renvoie au physique, tantôt dans une dimension niveau ainsi que chez les pratiquants d’activités d’endurance,
mécanique, tantôt énergétique. L’accent est mis principalement par le respect d’une hygiène de vie impliquant des privations
sur la physiologie de l’effort, soulignant le rôle moteur des mus- d’ordre alimentaire (afin de maintenir un poids de forme par
cles. Parfois, c’est la dépense énergétique, gage d’intensité qui exemple) ou relative plus généralement à la vie sociale et fa-
transparait. Lorsque l’aspect mental de l’effort sportif est évo- miliale (diminution des sorties ou gestion stricte du temps de
qué, il apparait fortement associé au physique dont il semble sommeil).
constituer un facteur d’optimisation.
Quant à la dimension morale, les expressions « se faire mal », Gaetan Henman

8 Janvier 2020
Au total, la performance sportive s’appréhende comme le résultat de
l’exercice d’une discipline sur soi au caractère non seulement phy-
sique mais aussi social par les privations ou les réaménagements
des rythmes de vie qu’elle peut impliquer.

L’effort apparaît alors, à travers cette discipline, comme le moteur


incontournable de la performance. Et moralement les significations
que revêt l’effort sportif oscillent entre deux notions a priori oppo-
sées  : souffrance et plaisir. La souffrance est davantage valorisée
par les compétiteurs pour qui elle représente un passage obligé en
vue d’une progression des résultats ou, face aux concurrents, pour
remporter une victoire. Le plaisir de l’effort sportif est quant à lui
plus fréquemment évoqué par les non-compétiteurs ou les prati-
quants sans prétention de classement. Il provient alors des sensa-
tions agréables ressenties au cours de l’effort et n’est pas dissocié
de toute forme de douleur notamment musculaire.

Ligue - Hauts-de-France 9
Un Mavericks à Bristol
À la poursuite du rêve américain
Nathan, jeune receveur formé aux Mavericks de Dunkerque, Raconte une journée typique dans la peau d’un étudiant sportif
en section U16 puis U19, est parti récemment pour une grande à Bristol.
aventure. Il a été recruté par l’Université de Bristol, qui lui a Le matin je me réveille vers 6h je vais à la salle de musculation
offert une bourse scolaire afin qu’il rejoigne leur programme pour 7h. Après je me prépare pour aller en cours pour 10h.
de football, le «Pride». Il suit là-bas un parcours universitaire Je finis les cours à 15h et je vais à l’entraînement.
au cours duquel il peut vivre sa passion, s’entraîner et jouer au
football chaque jour. Quelles sont les différences dans le coaching et les infrastruc-
tures par rapport à ton ancien club ?
Ce rythme professionnel et les infrastructures d’une grosse Les différences sont que l’on a plus de coach, des séances vi-
écurie comme l’université de Bristol est un rêve pour les jeunes déo. On s’entraîne sur un synthétique et on joue nos match
joueurs qui ont le plus haut niveau comme objectif. Nous avons également dessus. On a accès à une salle de musculation, des
pu poser quelques questions à Nathan afin d’en apprendre un soins, piste d’athlétisme et vidéos de tous nos entraînements
peu plus sur son nouveau mode de vie, son parcours et ses ob- en ligne, ce qui représente un énorme plus.
jectifs !
Comment a évolué ton football depuis ton arrivée ?
Raconte-nous un peu ton parcours dans le football américain, Mon niveau de football a beaucoup évolué depuis que je suis
comment tu as découvert ce sport et par ou tu es passé pour arrivé je me suis amélioré sur mes tracés et sur mes releases.
arriver à Bristol. J’ai beaucoup pris sur le plan physique et en technique.
J’ai commencé le football américain il y a 3 ans.
J’ai découvert ce sport en regardant la nfl car mon père la re- As-tu joué des matchs pour le moment ? Comment est le niveau
garde depuis que je suis petit. là-bas ?
Pas pour le moment mais après Noël on va jouer des match.
Comment se passent tes premiers mois à Bristol ? Raconte ton Le niveau est très bon à chaque entraînement on a de la com-
arrivée et comment tu t’es acclimaté. pétition, il faut toujours se surpasser.
Mes premier mois à Bristol se passent très bien.
Au début le changement de langue était un peu compliqué Un message pour les jeunes qui sont aux Mavericks ?
mais maintenant il n’y a plus de problèmes. Ne manquez pas les entraînements et donnez vous à 100% à
Notre équipe a vraiment un bon esprit, ce qui fait que tous le chaque fois que vous êtes sur le terrain.
monde se parle. J’ai beaucoup appris en parlant avec mes coé- Chaque reps est importante.
quipiers ou colocataires. Faites des entraînements supplémentaires si vous vous fixez
des objectifs élévés.

Il va sans dire que les Mavericks sont très fiers de Nathan, ainsi
que de Paul, qui lui a rejoint le pôle France cette année.
Nous suivrons leurs exploits futurs avec le plus grand intérêt !

Nick Vandenberghe

« Que te réserve l’avenir ? Quels sont tes objectifs et


les échéances que tu te fixes ?

»
Je compte reste encore un ou deux ans après la fin
de l’année en cours. Mon objectif est de rentrer en
NCAA après mon parcours à Bristol.

10 Janvier 2020
Village en sport
Des jeunes sportifs motivés et des éducateurs impliqués !
copyright @nord mon departement

fois pendant les fêtes de


ge en spo rt» s’invite pour la première il de
L’opérati on «V illa ch’tis Nordistes de l’accue
d’a nné e. Exe mp le à Sailly-Lez-Lannoy où ces dis pos itif, por té par le
fin foo tball américain. Ce
à la pra tiq ue du enf ant s
loisirs s’initient veaux sports aux
ent du No rd, per me t de faire découvrir de nou sco laires.
Départem nt les vacances
communes rurales, penda
des centres de loisirs des
second confinement.
si pou r eux de pré ven ir la sédentarité après le
Un moyen aus

On pourrait fa
cilement conf
ballon de foot ondre un
américain av
du rugby ! Sa ec celui
uf que le ballo
américain est n de foot
plus léger et
4 faces, contra comporte
Découverte de la technique de la passe pour ces jeunes en- irement à son
du rugby qui en «cousin»
fants ! Il faut dire que le foot américain n’a plus beaucoup possède 6...
de secrets pour Jean-Philippe, lui-même coach des Vikings
de Villeneuve d’Ascq (division 1 française) et cadre technique
à la Ligue Hauts de France de Football Américain, Flag et
Cheerleading. Rien que ça !

La séance se poursuit par un petit match


pour ce groupe de 8/10 ans. D’un côté,
les filles (Jeanne, Daisy et Céleste), de
l’autre les garçons (Victor, Ménélik et
Léon). Vous remarquerez d’ailleurs que
ces demoiselles en imposent !

Ligue - Hauts-de-France 11
QuizzFlag et Foot US

Flag Question 2 :
Question 1 : Suite au jeu précédent, la quart-arrière A9 transmet la
1ère tentative et score sur les @B19, la quart-arrière A9 est balle au coureur A12 qui l’envoie en passe avant au re-
sackée sur les @A23. Quel est le jeu suivant : ceveur A1. La balle est attrapée par A1 qui est déflagué
sur les @B6. Quel sera le jeu suivant :
A. 2ème et ligne médiane à atteindre sur les @A23. A. 1ère et score, l’équipe a franchi la ligne médiane.
B. 2ème et score sur les @A23. B. 2ème et score.
C. 2ème et score sur les @B19.
C. 3ème et score.
D. 1ère et ligne médiane sur les @B19.
D. 1ère et ligne médiane pour B.

Question 4 :
Question 3 : 1ère et ligne médiane sur les @A5, B21 («
THE » EyeShield du Flag) réagit sur le compte
2ème et score sur les @B4, la quart-arrière A5 lance une passe avant que le du quart-arrière pour le snap et contacte le
blitzer dévie en-deçà de la ligne de mêlée. La quart-arrière A5 réceptionne la garde A55. Un flag est lancé. Quel est le jeu
balle et pénètre dans la zone d’en-but. Quel est le résultat du jeu ? suivant ?

A. T et score sur les @B5.


B. 3ème et score à l’endroit où la quart-arrière réceptionne la balle. A. 1ère et ligne médiane sur les @B5 pour B.
C. 1ère et ligne médiane pour B sur les @B4. B. 2ème et ligne médiane sur les @A5.
C. 4ème et score C. 1ère et ligne médiane sur les @A15.

Question 5 :
3ème et ligne médiane sur les @A5. Le quart-arrière A2 transmet au coureur A7 la balle sur les @A4. Le coureur, dans son élan, perd
le contrôle du ballon (fumble) sur les @A18. La balle touche le sol sur les @A20. Quel sera le jeu suivant ?

A. On rend la balle à l’équipe B. Donc 1ère et ligne médiane sur les C. La balle est morte quand elle touche le sol. Donc 4ème et
@B5. ligne médiane pour A sur les @A20.
B. On rend la balle à l’équipe B à l’endroit où la balle touche le sol. D. 1La balle est morte quand elle touche le sol. Donc 4ème
Donc 1ère et score sur les @A20. et ligne médiane pour A sur les @A18.

12 Janvier 2020
Foot US
Question 2 :
Question 1 : 2ème et 12 sur les A 35. Le passeur A 12 lance une passe avant qui est interceptée
par B sur les A 48. Juste après son lancé et avant l’interception, A12 est brutalisé
3ème et 4 sur les B30. Le coureur A20 sort par B97.
des limites sur les B18. Après que la balle
soit devenue morte, B commet une faute A. Balle à B 1ere et 10 sur ses 37 yards
personnelle. Quel sera la résultat du jeu ?
B. Balle à A 1ere et 10 sur les 50
C. Balle à B 1ere et 10 sur les 48 A

Question 3 : Question 4 :


4ème et 4 sur les B25. Tentative de field goal. L’équipe
4ème et goal sur les 5 de B Le porteur A25 court jusqu’au 2 B aligne tous ses joueurs sur la ligne de mélée en face
yards de B où il perd la balle. A66 la récupère et va marquer un de chaque attaquant. A66 snape la balle à A88 pour le
touchdown. Quel sera le résultat du jeu ? field goal qui est raté. Le juge de mélée lance son flag
pour une formation illégale défensive. B97 est au face
au centre au moment du snap.

A. Balle à B 1ere et 10 sur ses 20 après l’application de


la pénalité pour formation illégale
B. Balle à A 1ère et 10 sur les B20C. 1er et 10 pour B
sur les B20

Réponses
ÉDITION JANVIER 2021
Réponse Flag Réponse 4 : Q2) nous avons 2 solutions sur cette
Réponse 1. La balle devient morte dans phase de jeu :
la zone d’en-but de A (ou en dehors des B peut prendre la balle à l’endroit où A à
limites). Il s’agit d’un Safety, l’équipe B ob- recouvert la balle (la balle n’a pas franchit
tient 2 points. (Décision homologuée AR 10 yards et ne peut donc être recouverte
7.2.1.I) par l’équipe A).
Ou B peut faire rebotter la balle avec l’ap-
Réponse 5 : plication de 5 yards de pénalités pour
Réponse 3. La balle devient morte à l’ins- bloc illégal car aucun joueur de A ne peut
Réponse 1 : tant du coup de pied. Pénalité pour coup bloquer un joueur de B tant que la balle
Vous arrêtez le temps pour blessure et de pied illégal (R 6.1.1). L’application de la n’a pas franchi 10 yards.
faites appel au secouriste présent. Si pénalité se fera au prochain point de jeu.
Q3) C’est une passe icomplète, A88 n’a ja-
vous constatez que le joueur A10 simule 1ère et milieu pour B sur les @B10 (5yards
mais été en contact avec le sol car il est
de manière flagrante, vous pouvez ap- de pénalité).
poussé par B. par contre si il a avait été
pliquer la Règle 9.2.1.a et faire appliquer porté et emmené en touche la passe au-
une pénalité de 10 yards depuis le point Réponse Foot US rait été complétée car A88 aurait été en
précédent. Le jeu suivant sera 4ème et contact avec le sol avec le défenseur.
goal sur les @B14.
Réponse 2 : Q4 le résultat du jeu est 1er et 10 pour B
Réponse 2. Le snap se déroule dans les sur ses 20 yards.
5 yards de B. Il s’agit d’une zone de non- Le fait que la balle ait touché le poteau la
course, conformément à la règle R2.1.4. Q1 ) Il y a trois options de par la régle : rend morte et elle ne peut être remontée.
La pénalité appliquée est conforme à la Rebotter la balle avec 5 yards de pénalité La tentative de field goal est ratée. Comme
règle (7.1.3.f). contre A. elle est tentée en deçà des 20 yards de B,
Prendre la balle au point de sortie et ap- on repartira sur les 20 de B.
Réponse 3 : pliquer les 5 yards de pénalités contre A.
Les deux joueurs jouent la balle (R9.1.1.f). Reprendre la balle à 30 yards du point de
botté et première pour B.

Ligue - Hauts-de-France 13
COMMISSION
La commission Communication
Welcome 2021 !
C’est avec une grande joie que nous vous présentons
nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Après
2020 il est tant d’entamer un nouveau chapitre. Nous
vous souhaitons la santé à vous et vos proches. Que
cette année 2021 se pose sous le signe de la bien-
veillance, de l’amitié, des rêves, de l’accomplissement
Manon Lebecq
personnel et collectif. Manon Lebecq, chroniqueuse pour le journal

La commission Communication
de la ligue, principalement pour la rubrique
Portrait du Mois. Connue également pour
ses photos de match, son caractère quand
elle jouait en tant que linebacker, son bon-
net Ravens et son engagement de bénévole.

Henneman Gaetan
Éducateur sportif/coach. Fan de
sport en tous genres ,passionné
Cassandra Gimenez
de photographie et joueur de foot Cassandra illustratrice, graphiste Elisa Vandecaveye
us ( RB) et flag chez les Vikings de et motion designer. Elle a décou-
Villeneuve d’Ascq et Capricornes vert le football américain grâce à Chargée de communication dans la
de la Madeleine .Je me sens plus son papa qui en était fan. Même si vie, Vikings dans l’âme.
à l aise en tenue de sport et der- elle ne connais pas trop les règles Dirigeante des Cheer Vikings
rière un objectif plutôt que devant. elle est toujours volontaire pour depuis 2014.
Je me passione pour les appareils proposer des visuels et détermi- Toujours partante pour aider et
photos et les sports US en général née à vous surprendre. contribuer à la croissance de nos
à défaut d être un patineur hors sports.
pair ( hockey) j ai opté pour le foot
us a 40 ans ( un rêve de gosse ) et
le flag plus récemment.

Mélissa Baguissi
Technicienne en développement de
procédés biotechnologiques, je suis Pierre Cornille
Jean Philippe DELPORTE tombée dans le Foot US grâce à (ou
à cause de… ) mon conjoint. J’ai com- Responsable communication des
CTR Hauts de France. mencé par aider à faire les gâteaux Capricornes de La Madeleine.
Trésorier Vikings. pour une buvette et piquée par Les N’est pas un pro des fourneaux
Head Coach Wildcats. Scorpions de Compiègne j’ai intégré mais pourra toujours vous concoc-
Arrivé dans le foot en 91 via mon l’équipe dirigeante en 2015 en tant ter une vidéo ou un article aux pe-
frère et Dirigeant depuis 1997. que trésorière. tits oignons !

14 Janvier 2020
Welcome 2021 !
C’est avec une grande joie que nous vous présentons nos
meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Après 2020 il est
tant d’entamer un nouveau chapitre. Nous vous souhaitons
la santé à vous et vos proches. Que cette année 2021 se pose
sous le signe de la bienveillance, de l’amitié, des rêves, de
l’accomplissement personnel et collectif.

La commission Communication

Ligue - Hauts-de-France 15

Vous aimerez peut-être aussi