Vous êtes sur la page 1sur 2

TORSEUR DE COHESION TD 1

   
RdM Houbab  Abid

Un arbre de transmission (1) est guidé en rotation en A et C par deux paliers à


roulements et porte en B et D deux roues dentées supportant les charges indiquées F1 et

F2 respectivement en H et E de direction verticale (suivant y ). (Voir figure 1).

Le matériau de l’arbre (1) est un acier pour lequel la limite élastique est Re=260 MPa.
On adopte pour cette construction un coefficient de sécurité s= 3.

Figure 1: Vue 3D de l'arbre de transmission.

( )
La figure 2 représente la modélisation simplifiée de l’arbre (1). R A, x; y; z est un repère

orthonormé direct.

Figure 2: Modélisation de l'arbre de transmission.


Les torseurs d’actions extérieures sur l’arbre (1) sont :
• L’action mécanique de la roue (4) sur l’arbre (1) en B est :

 0 Cm   0 600000
   
 (4 / 1)B = − F1 0  = − 3000 0 
 0 0 R B  0 0 R
B
• L’action mécanique de la roue (5) sur l’arbre (1) en D est :
 0 − Cm   0 − 600000
 (5 /1)D = − F2  
0  = − 6000 0


 0   
D
0 R D  0 0 R
• L’action mécanique de la liaison rotule (2-1) en A :
 0 0
 A  
 (2 / 1)A =   = − 857 0
 0 A  0 0R
A
• L’action mécanique de la liaison linéaire annulaire (3-1) en C :
 0 0
C   
 (3 / 1)C =   = 9857 0
 0 C  0 0R
C

Remarque : Tous les torseurs sont exprimés en ( N ; N .mm) .

1. Déterminer les torseurs de cohésion le long de l’arbre (1).


2. En déduire la nature des sollicitations.
3. Construire les diagrammes des efforts de cohésion.
4. Déduire la valeur et la position de|𝑇𝑦 𝑚𝑎𝑥 |, |𝑀𝑡 𝑚𝑎𝑥 | et|𝑀𝑓𝑧 𝑚𝑎𝑥 | et la section la plus
sollicitée.

Vous aimerez peut-être aussi