Vous êtes sur la page 1sur 15

Traduit de Anglais vers Français - www.onlinedoctranslator.

com

Argiles et Minéraux Argileux, Vol. 69, n° 3:339-353, 2021

TRAITEMENT ET CARACTÉRISATION DES MEMBRANES CÉRAMIQUES


À BASSE CONDUCTIVITÉ THERMIQUE À BASE D'ARGILE POUR
FILTRER L'EAU POTABLE

2
MOHAMED MOUAFON 1, GISÈLE LAURE LECOMTE-NANA 2, NICOLAS TESSIER-RÉOYEN ,
UNENDRÉ NJOYA 1, RÉAYIROU NJOYA *,1 ET réANIEL NJOPWOUO 1

1Laboratoire de Chimie Inorganique Appliquée, Département de Chimie Inorganique, Faculté des Sciences, Université de Yaoundé 1, BP,
812, Yaoundé, Cameroun
2 Institut de Recherche sur la Céramique, Université de Limoges, CEC, 12 Rue Atlantis, 87068 Limoges, France
3Institut des Beaux-Arts de Foumban, Université de Dschang, BP : 31, Foumban, Cameroun

Résumé-L'approvisionnement en eau potable reste un défi important dans les zones tropicales ; Pour aider à relever ce défi, le but de la présente étude était
de fabriquer des membranes en céramique à faible conductivité thermique adaptées à la rétention/l'élimination des particules présentes dans l'eau non
potable. Ces membranes aux résistances chimiques et mécaniques importantes ont été élaborées à partir d'argiles camerounaises, d'amidon de manioc et
de cendres d'os bovin. Jusqu'à 30 % d'amidon de manioc et de cendres d'os bovin ont été ajoutés à la membrane en tant que porogènes (matériaux utilisés
pour fabriquer des pores dans les membranes). Les membranes ont été fabriquées par pressage uniaxial, séchage à 105°C et frittage à 1150°C pendant 2 h.
Les effets de divers types de porogènes sur le comportement thermique, la microstructure, la résistance à la flexion, la porosité, et la perméabilité des
membranes céramiques ont été étudiées pour déterminer les applications possibles de ces membranes pour la filtration de l'eau sous les tropiques. La
conductivité thermique des membranes produites sans agent porogène (SM0) était supérieure (0,54 Wm-1K-1) que celles produites avec de l'amidon (SM1 et
SM3) (0,45-0,40 Wm-1K-1) ou de la cendre d'os bovin (SM2) (0,49 Wm-1K-1). La porosité totale des SM0 (30,72 %) était inférieure à celle de l'amidon et des
membranes osseuses bovines (37,87 à 45,99 %). La taille moyenne des pores (0,04 µm) des membranes SM2 était la plus petite : SM0 (0,09 µm), SM1 (0,10
µm) et SM3 (0,07 µm). La taille maximale des pores était de 0,37 µm, indiquant que les membranes contiennent des mésopores et des macropores. Les
résistances à la flexion des membranes SM1 et SM3 (8,85 et 6,97 MPa, respectivement) étaient inférieures à celles de SM2 (10,53 MPa) et SM0 (10,28 MPa), et
la perméabilité à l'eau de 108 L/hjem2 bar à 2198 L/hjem2 bar. Les propriétés de l'eau filtrée ont montré que les valeurs de pH étaient passées de 5,9 à 7, les
taux et les niveaux de réduction de la turbidité étaient
> 94 % et < 0,65 NTU. Les distributions granulométriques sont passées de 1150 à 39 000 nm dans l'eau polluée à moins de 2 nm dans l'eau filtrée. À en juger
par la taille des particules présentes dans les eaux filtrées, ces membranes peuvent convenir à l'élimination des virus, pigments, protéines, colloïdes et
bactéries.

Mots clés-Membrane en céramique. Boire de l'eau . Filtrage. Encrassement. Conductivité thermique . Zone tropicale

INTRODUCTION plus attrayantes que les membranes organiques ou polymères en raison de


leur plus grande fraction de volume poreux, de leur perméabilité, de leur
La diminution progressive des ressources en eau douce à l'échelle
résistance mécanique, de leur stabilité thermique et chimique, de leur
mondiale a été confirmée lors du sommet mondial sur le
longue durée de vie et de leurs bonnes propriétés antisalissures (Ashaghi et
développement durable, tenu à Johannesburg en 2002.
al. 2007; Abbasi et al.2010; Kitiwan et Atong2010; Dong et al.2011; Vida-simiti
L'approvisionnement en eau potable dans des environnements
et al.2012; Barrouk et al.2015; Amine et al.2016; Rekik et al.2016; Gao et al.
difficiles, comme dans un pays en développement, est le plus grand
2016; Misrar et al.2017; Arzani et al.2018; Ali et al.2018). Les membranes en
défi pour la population (Tan et al. 2020). Souvent, dans de tels cas, ni la
céramique sont également caractérisées par une faible densité apparente,
qualité ni la quantité d'eau nécessaire ne sont disponibles. Par
une faible conductivité thermique, une résistance à la chaleur, une grande
conséquent, les populations sont exposées à des maladies d'origine
porosité et une grande surface (Barea et al.2005; Gong et al.2014).
hydrique telles que le choléra et la fièvre typhoïde. Afin de prévenir ces
Lorsqu'elles sont utilisées dans des zones tropicales, la conductivité
maladies, des filtres à membrane en céramique importés sont parfois
thermique des membranes devient une propriété clé. De nombreuses
utilisés pour décontaminer l'eau de petits groupes de personnes
études récentes ont établi les conductivités thermiques des céramiques
(Mouafon et al.2020). Il est urgent de développer de nouvelles
poreuses : par exemple les céramiques poreuses avec des conductivités
membranes céramiques à faible coût pour la filtration de l'eau.
comprises entre 1,10 et 0,91 Wm-1K-1 (Baréa et al. 2005), 1,64–18 Wm-1K-1
La membrane en céramique est connue comme un milieu de séparation
(Il et al. 2016) et 1,00-0,65 Wm-1K-1 (Nigay et al. 2017) ont été obtenus.
inorganique, utilisé pour éliminer les particules solides, les micro-
Pour atteindre une faible conductivité thermique, les membranes
organismes et les matières colloïdales des eaux usées organiques, huileuses
céramiques doivent contenir une grande fraction de volume poreux,
et des solvants aqueux (Dong et al. 2010; Eom et al.2015; Gao et al.2016; Liu
c'est-à-dire avoir une porosité significative (Gong et al.2014). La
et al.2016; Xavier et al.2019). Ces membranes inorganiques sont
conductivité thermique est une propriété fondamentale et vitale
déterminant la capacité de transfert de chaleur des matériaux poreux

* Adresse e-mail de l'auteur correspondant : dayirou2000@yahoo.fr tels que les membranes céramiques (Xu et al.2018). Cela dépend de la
DOI : 10.1007/s42860-021-00131-y structure des composants, de la porosité, de la géométrie des pores et
des configurations microstructurales des réseaux poreux, y compris sa
# La Société des Minéraux d'Argile 2021 connectivité (percolation) et sa tortuosité (Xu et al.2018). Céramique
340 Argiles et Minéraux Argileux

Les membranes sont largement utilisées, dans des contextes Barrouk et al. (2015), Achiou et al. (2016), et Mouiya et al. (2019) avant
industriels et domestiques, pour le traitement de l'eau et des eaux et après filtration. Malgré l'absence des propriétés microbiologiques
usées par microfiltration, ultrafiltration et nanofiltration (Saffaj et al. de ces échantillons d'eau, d'autres options pour prédire l'élimination
2005; Baraka et al.2012; Sarkar et al.2012; Amine et al.2016; Arzani et des micro-organismes lors de la filtration n'ont pas été explorées. La
al.2018). Dans certaines localités, l'alimentation en eau potable est présente étude avait un double intérêt : (1) déterminer les propriétés
rendue possible grâce à l'utilisation de membranes en alumine ou en physiques des eaux polluées et filtrées ; et (2) pour prédire
zircone qui sont généralement très coûteuses. Afin de réduire le coût l'élimination de nombreux micro-organismes dans les mêmes
de fabrication, des matières premières moins chères et des méthodes conditions expérimentales. Cette prédiction était basée sur l'analyse de
de préparation économiques doivent être recherchées. Dans les zones la distribution granulométrique et sur la déduction de la taille
tropicales, la production de membranes, à faible conductivité maximale des micro-organismes pouvant traverser les pores de la
thermique et propriétés de filtration efficaces, en utilisant des membrane. La méthode utilisée dans ce travail était pratique dans un
matériaux locaux, pour une large utilisation par la population, est le environnement dépourvu d'équipement de laboratoire et où l'analyse
défi pour la science et l'industrie (Werner et al.2014; Nivedita et Joseph microbiologique de l'eau est trop onéreuse.
2018; Kumar et al.2019; Xavier et al.2019). De nombreux scientifiques
ont produit de nouvelles membranes en utilisant à la fois des
matériaux organiques et inorganiques. Les matériaux inorganiques
sont généralement la dolomie, le kaolin (Nandi et al.2008; Harabi et al.
MATÉRIAUX ET MÉTHODES
2012; Belibi et al.2015; Hubadillah et al.2018), phosphate (Palacio et al.
2009; Barrouk et al.2015), zircone, spinelle, cordiérite, alumine, mullite
Matières premières
(Levänen et Mäntylä 2002; Almandoz et al.2004; Dong et al.2007;
Les matières premières initiales utilisées pour préparer les
Abbasi et al.2010; Zhou et al.2011; Bouzerara et al.2012; Khattab et al.
membranes céramiques de micro/ultrafiltration étaient des argiles
2012; Li et al.2013; Misrar et al.2017; Alghamdi et al.2018), de graphite
(MY3 et KG), de l'amidon de manioc (AM) et des os de bovin (OB)
et de poudre d'apatite (Nagai et Nishino 1988; Joschek et al.2000;
collectés dans l'ouest du Cameroun.
Ebadzadeh et al.2011; Saffaj et al.2013). Les matières organiques
MY3 est principalement riche en SiO2 (58,44 %), Al2ô3 (35,31 %)
utilisées comme agents porogènes comprennent l'amidon de manioc,
et TiO2 (2,05 %). L'analyse par diffraction des rayons X (XRD) a
de maïs ou de blé (Yang et Tsai2008; Gregorova et al.2009; Li et al.2013
indiqué la présence de kaolinite, d'illite, de goethite, d'anatase et
; Gong et al.2014; Norhayati et al.2014; Elomari et al.2017, Mouafon et
de quartz (Mouafon et al.2020).
al. 2020), balle de riz (Belibi et al. 2014) et d'autres matériaux. Les
La composition chimique en élément majeur de KG est SiO2
agents porogènes permettent de réaliser des membranes céramiques
(59,48 %), Al2ô3 (22,26 %), Fe2ô3 (3,44 %) et TiO2 (1,56 %).
poreuses à microstructure contrôlée (porosité et taille des pores).
Minéralogiquement, KG se compose de quartz, de kaolinite, de
Pendant le chauffage jusqu'à la température de cuisson finale de la
montmorillonite, de rutile et de goethite (Mouafon et al.2020).
céramique, ces agents porogènes sont brûlés à ~300-600°C, laissant
Des ossements de bovins ont été collectés dans des boucheries,
des pores vides dans les membranes céramiques (Zivcova et al.2009).
nettoyés, séchés, broyés, brûlés à 700°C pendant 2 h, puis broyés et
L'amidon de blé et de maïs utilisé dans la production de membranes
tamisés à <125 m. CaO (51,96 %) et P2ô5 (39,20%) sont les principaux
céramiques, respectivement, par Li et al. (2013) et Gong et al. (2014),
oxydes présents dans les cendres d'os bovin et l'hydroxylapatite est la
ont contribué à la production de céramiques très poreuses avec une
phase principale dans l'OB (Mouafon et al. 2020).
porosité apparente comprise entre 68 et 86 % ; tandis que Yang et Tsai
Le manioc a été séché, broyé et tamisé à moins de 125 m. L'analyse
(2008) et Norhayati et al. (2014) ont utilisé de l'amidon de maïs comme
spectroscopique infrarouge à transformée de Fourier (FTIR) de la MA a
agent porogène pour obtenir des céramiques avec des porosités
montré qu'elle était constituée de C, H et O (Mouafon et al.2020). Le
<44%. Des valeurs de porosité de 5,3 à 15,7 % ont été obtenues par
MY3 a été utilisé comme matériau principal, le KG étant utilisé comme
Saffaj et al. (2013) en utilisant de la cendre d'os bovin comme agent
plastifiant et liant, et AM et OB comme agents porogènes. Tous les
porogène lors de la production d'une membrane supportée en
matériaux utilisés sont abondants au Cameroun et aucune valeur
biocéramique. Avec ces résultats, l'amidon et la cendre d'os étaient des
spécifique ou valeur de réutilisation ne leur est attribuée.
porogènes appropriés pour les céramiques poreuses en général et les
membranes en particulier. L'effet de ces matériaux sur la porosité
Une analyse supplémentaire de ces matériaux comprenait
membranaire obtenue dépendra de leur proportion.
Brunauer-Emmett-Teller (BET : Brunauer et al. 1938) surface
spécifique et analyse thermodilatométrique. Les déterminations
L'étude actuelle visait à produire et à caractériser des membranes
de la surface spécifique BET ont été effectuées à l'aide d'un
céramiques à faible conductivité thermique pour la micro- et l'ultrafiltration
analyseur d'adsorption 3Flex (Micromeritics, Norcross, Georgia,
en utilisant des argiles locales, de l'amidon de manioc et de la cendre d'os
USA). Les poudres OB, MY3 et KG ont été dégazées à 200°C
bovin. L'eau filtrée devait être exempte de toute particule et potable. A
pendant 10 h et la poudre AM à 100°C pendant 10 h avant
l'étape du laboratoire, de nombreux tests de filtration membranaire n'ont
analyse. Les analyses thermodilatométriques de MY3 et KG ont
présenté que des analyses physiques des eaux usées et des eaux propres.
été réalisées à l'aide d'un compact de poudre cylindrique séché (8
Par exemple, seules les propriétés physiques suivantes de l'eau (turbidité,
mm de diamètre et d'une hauteur de ~10 mm). L'analyse a été
pH, conductivité, absorbance, total des solides en suspension, total des
réalisée à l'aide d'un instrument SETSYS Evolution TMA 3
solides dissous, demande chimique en oxygène et carbone organique total)
(SETERAM Instrumentation, Caluire, France), à 1400°C avec une
ont été présentées par Abbasi et al. (2010),
vitesse de chauffe de 5°C/min.
Argiles et Minéraux Argileux 341

Préparation des membranes 30 à 700°C et 5°C/min entre 700 et 1150°C,


Des membranes vertes ont été produites en mélangeant des argiles respectivement.
(MY3A et KG) et des porogènes (OB et AM). Jusqu'à 30 % en masse de La conductivité thermique des membranes a été mesurée après

porogènes ont été inclus (tableau1). Un pressage unidirectionnel avec une séchage et frittage. Le test a été réalisé en utilisant une méthode de

presse hydraulique Specac (Eurolabo, Paris, France) a été utilisé pour disque chaud (Hot Disk, Limoges, France). Les disques utilisés étaient

façonner des échantillons de membrane céramique cylindrique à une en Kapton de 3,189 mm de rayon. Chaque disque était placé entre

pression de compactage de ~12 MPa. Les échantillons obtenus ont été deux membranes cylindriques en céramique, dont le rayon et la

séchés à l'étuve à 105°C pendant 24 h après exposition à température hauteur étaient supérieurs au double du rayon du disque. Le temps

ambiante du laboratoire pendant 15 jours, puis frittés à 1150°C pendant 2 h d'acquisition était de 20 s et 200 points ont été enregistrés pour

dans une étuve (Nabertherm GmbH, Lilienthal, Allemagne). Le cyclage chaque analyse.

thermique a été effectué comme suit : 2°C/min de la température ambiante


à 700°C et 5°C/min de 700°C à 1150°C et maintenu pendant 2 h. Caractérisation physico-chimique et mécanique. La
mesure de la surface spécifique BET a été réalisée à l'aide de
l'instrument 3Flex (Micromeritics, Norcross, Georgia, USA). Le
Caractérisation membranaire dégazage des membranes a été effectué à 90 °C pendant 0,5
h et à 200 °C pendant 10 h avant analyse.
Analyse minéralogique et microstructurale. La composition Le test de flexion en trois points des membranes a été effectué à l'aide
minéralogique des céramiques frittées a été déterminée par d'une machine d'essai universelle EZ20 (Lloyd instruments – Ametek,
analyse XRD : temps d'acquisition de 52 min sur un Bruker AXS D8 Bognor Regis, Royaume-Uni). Les dimensions de l'échantillon étaient
Advance (Bruker, Karlsruhe, Allemagne) dans un système Bragg- d'environ 10 mm x 10 mm x 50 mm et la vitesse de la traverse était de
Brentano, thêta/thêta goniomètre, équipé d'une anode en cuivre 1 mm/min.
(CuKα = 1.5406 Å), fonctionnant à 40 kV et 40 mA, et un détecteur Des tests de corrosion ont été réalisés pour évaluer la capacité des
linéaire LYNXEYE XE T. membranes à résister aux milieux acides forts et basiques : des
Le bilan massique minéralogique de divers échantillons a été calculé solutions aqueuses d'acide sulfurique (0,02 M, pH = 1,68) et de soude
en utilisant la méthode développée par Njopwouo à partir de la (0,17 M, pH = 13,24) ont été utilisées. Cinq morceaux de membrane
formule (Eq. 1) d'Yvon (Njoya et al. 2006). Ces auteurs ont pris en avec des masses comprises entre 0,5 et 1 g ont été immergés dans
compte les résultats de la minéralogie qualitative (analyses XRD, FTIR, environ 200 ml de solution. Les réactions ont été effectuées à ~100°C
DSC-TG) et de la composition chimique des échantillons. pendant 3, 6, 9 et 12 h. A la fin, les échantillons retirés des solutions
acides et basiques ont été placés dans de l'eau distillée pendant 5 min,
puis nettoyés dans un bain à ultrasons pendant 10 min et séchés à
Tréune¼ ??mje Mje -PjeréuneE ré1E
100°C pendant 72 h. Le degré de corrosion a été déterminé par le
pourcentage de perte de poids.
où T(a) est le % en poids de l'élément une dans l'échantillon ; Mje, le % en La fraction volumique des pores ouverts a été mesurée par la méthode
poids du minéral je dans l'échantillon ; etPje(une), le % en poids de l'élément d'Archimède. Cette méthode implique une triple pesée de la masse de
une en minéral je. l'échantillon. La première messe (M1) est une pesée directe après séchage
La microstructure des membranes a été observée en utilisant la de l'échantillon à 100°C pendant au moins 24 h. M2 est la masse de
microscopie électronique à balayage (MEB) en mode vide poussé l'échantillon complètement immergé dans l'eau distillée après absorption
après revêtement avec du Pt pendant 30 s. Un instrument FEG d'eau sous vide poussé pendant au moins 1 h. M3 est la masse de
LEO 1530 VP (ZEISS, Oberkochen, Allemagne), avec une tension l'échantillon avec l'eau absorbée. La proportion de volume de porosité
d'accélération variant entre 1 et 5 kV, a été utilisé. ouverte a été calculée en utilisant l'Eq.2:

Analyse du comportement thermique. Des mesures dilatométriques de M3−M1


P ?? - 100 ré2E
matières premières mélangées ont été réalisées sur un instrument SETSYS M3−M2
Evolution TMA 3 (SETERAM Instrumentation, Caluire, France). Des échantillons de
La description de l'écoulement dans les milieux poreux a été faite
membranes céramiques cylindriques vertes, de 8 mm de diamètre et de 11 à 14
en mesurant la perméabilité et le flux. Ces paramètres étaient
mm de long, ont été façonnés par pressage unidirectionnel pour effectuer cette
analyse. Les échantillons obtenus ont été analysés à 1150°C pendant 2 h après des
vitesses de chauffe de 2°C/min de

Tableau 1 Diverses formulations pour membranes

SM0 SM1 SM2 SM3

Argiles MA3 (%) 80 75 55 50


KG (%) 20 20 20 20
Porogènes BO (%) 0 0 25 20
UN M (%) 0 5 0 dix
Fig. 1 Courbes dilatométriques de MY3 et KG
342 Argiles et Minéraux Argileux

mesurée par filtration d'eau distillée et polluée à température la superficie de MY3 est de 18,77 m2g-1 – cette valeur élevée était due à
ambiante et pression atmosphérique. Pression la présence de montmorillonite (phyllite 2:1).
transmembranaire (ΔP) dépend de la quantité d'eau (h)et Le comportement thermodilatométrique de MY3 et KG
l'action de la gravité (g), cependant (Eq. 3). Perméabilité (Lp) a (Fig. 1) a montré de nombreuses réactions et transformations
été donné par l'équation. 4 et est lié au flux d'eau (J) (Éq. 5). et a mis en évidence la température de densification des
- - matériaux. Les réactions et les transformations sont
kg étiquetées de a à f. Le premier petit retrait (a) observé entre
P rébar¼ ρ - gréNKgE - hrémE - dix-5 ré3E
m3 130 et 400°C caractérise la déshydratation et la combustion
! des phases organiques au sein du KG de départ. La
L J transformation α–β du quartz et la déshydroxylation de la
Lp ?? ré4E
L=h - m2 bar P kaolinite se sont produites de 480 à 700°C (b) pour MY3 et
KG. La réorganisation structurale de la métakaolinite en
- -
L vréLE mullite a été caractérisée par un retrait mineur entre 900 et
J ?? ré5E 1020°C pour MY3, et de 875 à 975°C pour KG (c). La vitesse de
h - m2 srém2E - tréhE
densification était plus lente pour MY3 que pour KG (d, e). La
v est le volume filtré, s est la surface de la zone des membranes densification KG a commencé plus tôt que celle de MY3 et a
céramiques actives, et t est le temps de filtration. été entravée à partir de 1220°C (f). A 1150°C, le matériau le
plus dense était le KG avec une réduction de taille d'environ
Application à la rétention de nanoparticules : test de filtration. Des 7,50%.
tests de filtration ont été réalisés sur des membranes céramiques La reconstitution minéralogique a été réalisée en utilisant l'Eq.
d'une surface de 3032 mm2 et une épaisseur de 6,5 mm. Avant de 1et le schéma est le suivant :
commencer le test, les membranes ont été nettoyées puis immergées
dans de l'eau distillée pendant 24 h afin de faciliter l'écoulement de & TiO2 a été utilisé pour l'anatase TiO2; Fe2ô3 a
l'eau. Ce test a été réalisé avec de l'eau polluée synthétisée en & été utilisé pour la goethite FeO(OH);
laboratoire. Ses propriétés étaient proches de celles de l'eau de surface & K2O a été utilisé pour illite K1.3(Si3Al)OdixAl1.7mg0,3(OH)2; La
et de l'eau de puits. L'eau polluée a été obtenue en mélangeant de & proportion de montmorillonite a été calculée en utilisant Na2
l'eau du robinet avec une substance humique (10 mg/L), de la O ;
bentonite (50 mg/L) et de l'acide chlorhydrique (37 %, 0,15 mL (HCl)/L & Reconstitution d'Al2ô3 après que la montmorillonite (pour KG) ou
(H2O)). Le mélange a ensuite été agité mécaniquement afin de l'illite (pour MY3) ait été utilisée pour la kaolinite Si2Al2ô5(OH)4
dissoudre le maximum de particules humiques et argileuses. La (pour MY3 et KG) ;
filtration a été réalisée sans application de force externe autre que la & Reconstitution de SiO2 après que la kaolinite et l'illite ou la
gravité. La turbidité, le pH, la conductivité électrique, le potentiel redox montmorillonite aient été converties en quartz SiO2.
et la distribution granulométrique dans l'eau ont été des paramètres
utilisés pour évaluer la performance de la membrane. La distribution La forte proportion de kaolinite (75,6 %) dans l'AM3 (tableau 2) a
granulométrique dans l'eau polluée et filtrée a été obtenue à l'aide montré qu'il s'agissait d'argile kaolinitique. La présence d'au moins
d'un granulomètre à diffraction laser Partica LA 950 (Horiba, Kyoto, 10,4 % de montmorillonite dans le KG a confirmé le résultat de surface
Japon) et d'un appareil Zetasizer (Malvern Panalytical, Malvern, spécifique BET et le caractère plastique de l'argile. La goethite et
Royaume-Uni), respectivement. Les limites de détection des l'anatase représentent ~5,4% du KG, ce qui signifie que cette argile
granulomètres à diffraction laser sont comprises entre 0,2 µm et 2000 était moins réfractaire que la MY3 qui était composée de 4% de
µm, tandis que celle du Zetasizer est comprise entre 0,2 nm et 10 µm. goethite et d'anatase (Pountouenchi et al.2018).
L'appareil Zetasizer permet de détecter des granulométries proches de
celles des colloïdes naturels et synthétiques, des minéraux (argiles, Propriétés membranaires
oxydes), des matières organiques (acides humiques, Minéralogie et microstructure. Les résultats de minéralog-
analyse ique des membranes céramiques préparées (Fig. 2) ont
montré qu'elles comprenaient généralement du quartz (SiO2), mullite
RÉSULTATS ET DISCUSSION
(Al6Si2ô13), anatase (TiO2), rutile (TiO2) et la wustite (FeO). De plus,
Caractérisation des matières premières l'hydroxylapatite (Cadix(bon de commande4)6(OH)2) était présent dans
Les résultats de la surface spécifique BET ont montré que les les échantillons préparés avec de la cendre d'os bovin (SM2, SM3).
matériaux les moins réactifs étaient AM (0,24 m2g-1) et OB (1,89 m Les effets de la cendre d'os bovin et de l'amidon de manioc sur la
2g-1), et le plus réactif était KG (39,65 m2g-1). Le spécifique microstructure de surface ont été évalués par SEM. Membrane

Tableau 2 Composition minéralogique estimée (%) de MY3 et KG

Minéraux Kaolinite Illite Montmorillonite Quartz Goethite Anatase Inconnu Le total

MA3 (%) 75,6 7.4 – 10.4 1.7 2.4 2.5 100


KG (%) 50,0 – 10.4 29,0 3.8 1.6 5.2 100
Argiles et Minéraux Argileux 343

2 Modèles XRD de diverses membranes

morphologies (fig. 3) variait en fonction du type de porogène. Les Comportement thermique. Les résultats de l'analyse du
images SEM de SM0 et SM1 ont révélé qu'elles avaient des structures comportement thermodilatométrique de divers échantillons (Fig. 5) a
similaires. Ces structures étaient caractérisées par des feuillets et des montré que les porogènes ont une influence sur le processus de
pores multiformes. Une image SM1 a montré plus de pores de surface frittage. En général, les membranes SM2 et SM3 avaient des retraits
qu'une SM0. Par conséquent, la structure SM0 semblait être plus linéaires inférieurs à ceux de SM0 et SM1. Ces retraits étaient
consolidée que SM1. Contrairement à ces membranes, les images SEM physiques, dus à la perte de masse lors du traitement thermique. SM1
de SM2 et SM3 ont montré des structures plus consolidées et et SM3 étaient caractérisés par un faible retrait de ~0,01% entre 90 et
poreuses. SM3 semblait plus poreux que SM2. La présence d'amidon 200°C et un taux de dilatation de ~0,03% entre les températures de
dans SM3 pourrait expliquer ce résultat. Des micrographies de SM1 et 270 et 330°C (Fig.5). Le retrait était dû à la déshydratation de la
SM3 ont révélé que les membranes d'amidon étaient plus poreuses et membrane tandis que la dilatation était due à la combustion de la
moins consolidées que les membranes de référence (SM0) et matière organique. Ce dernier phénomène a conduit à la création de
d'hydroxylapatite (SM2). La membrane d'hydroxylapatite semblait plus pores. SM0 et SM2 n'ont montré aucun signe de déshydratation, mais
solide et plus poreuse que la référence. Si cette observation est une dilatation d'environ 0,12% s'est produite à des températures
confirmée par les résultats de porosité et de résistance à la flexion, il comprises entre 240 et 450°C (Fig.5). De 450 à 595°C, la
pourrait être possible de confirmer que, même si la cendre d'os bovin déshydroxylation de la kaolinite en métakaolinite était caractérisée par
a été utilisée comme porogène, elle a également agi comme liant un faible retrait de 1% pour SM0 et SM1, 0,5% pour SM2 et 0,7% pour
pendant le processus de frittage. En général, l'amidon et la cendre d'os SM3. La réorganisation structurelle de la métakaolinite en mullite,
ont contribué à la modification de la microstructure. Le premier silice amorphe ou spinelle s'est produite entre 900 et 1050 °C avec un
fragilise la structure de la céramique en créant des pores volumineux retrait de 1,15 % pour SM0 et SM1. Ce phénomène s'est accompagné
et des particules faiblement agglomérées, tandis que le second agit à d'une déshydroxylation de l'hydroxylapatite et de la densification de
la fois comme porogène et comme liant. La distribution de la taille des SM2 et SM3 de 880 à 1150°C. L'analyse dilatométrique a révélé un
pores a été évaluée sur une surface polie à partir d'images SEM en retrait total d'environ 6,07 % pour SM0, 6,27 % pour SM1, 3,92 % pour
utilisantImageJ Logiciel; au moins 200 pores ont été détectés pour SM2 et 4,33 % pour SM3 après une étape de frittage de 2 h à 1150°C.
chaque membrane. En général, la distribution de la taille des pores des
membranes était comprise entre 0,01 et 0,37 µm (Fig.4). D'après ces La conductivité thermique a été mesurée sur des membranes
résultats, les membranes étaient constituées de mésopores et de céramiques vertes (après séchage) et frittées. Les résultats obtenus
macropores. La taille moyenne des pores a montré une prédominance ont montré que ces produits étaient caractérisés par une faible
de macropores sur les membranes SM0, SM1 et SM3, et une conductivité thermique (Fig.6). En général, les valeurs de conductivité
prédominance de mésopores sur SM2. Ces membranes étaient thermique des membranes frittées étaient légèrement inférieures à
prometteuses pour une utilisation en microfiltration et ultrafiltration celles des membranes vertes. En fait, les conductivités des membranes
tangentielle (Bacchin2005). Ils devraient donc être capables de retenir vertes et frittées étaient comprises entre 0,48 et 0,59 Wm-1K-1 et 0,40 à
les protéines, les virus, les colloïdes, les pigments, les bactéries, 0,54 Wm-1K-1, respectivement (fig. 6). Ces valeurs étaient inférieures à
certaines particules solides dissoutes et les particules en suspension celles obtenues par Barea et al. (2005) (0,91 à 1,10 Wm-1K-1) et Nigay et
de taille > 0,01 m. al. (2017) (0,65–1,00 Wm-1K-1). Membranes produites
344 Argiles et Minéraux Argileux

3 Images SEM de diverses membranes

sans agent porogène (SM0) avait une plus grande conductivité Propriétés physicochimiques et mécaniques. Les surfaces
thermique (0,54 Wm-1K-1) que d'autres. Les membranes produites spécifiques BET des différentes membranes étaient faibles (de 0,92 à
avec de l'amidon comme agent porogène (SM1 et SM3) étaient 1,64 m2g-1), malgré leurs valeurs de porosité élevées (Fig. 7). La plus
moins conductrices (0,45-0,40 Wm-1K-1) que celles produites avec petite distribution des pores sur les surfaces membranaires expliquait
uniquement de la cendre d'os bovin (SM2) (0,49 Wm-1K-1). La ces petites valeurs de surface spécifique. Si la taille des pores de
conductivité thermique était donc influencée par le type de surface était petite, l'infiltration de gaz devenait difficile et la zone
porogène utilisé. Ces faibles conductivités étaient un avantage car active était réduite. Par conséquent, les pores internes n'étaient pas
elles confirmaient que les membranes pouvaient être utilisées facilement accessibles par l'azote et les particules dissoutes ou en
dans un environnement chaud (comme les tropiques) avec peu de suspension dans l'eau auraient des difficultés à traverser ces
risque de brûlure. membranes. Les surfaces spécifiques BET de
Argiles et Minéraux Argileux 345

formation lors de sa combustion par émission d'une grande quantité


de CO2. Les valeurs les plus faibles pour les porosités fermées de la
membrane (<2%) ont montré que les pores étaient interconnectés et
ainsi le liquide ou le gaz circulerait facilement et rapidement (Fig.7).
Cette interconnexion était bénéfique pour la filtration de l'eau et
prédisait une perméabilité membranaire élevée. Les porosités de
diverses membranes étaient inversement proportionnelles à la
conductivité thermique (Fig.6). Cette corrélation a confirmé l'impact
des porogènes sur la conductivité thermique. Ce résultat était similaire
à ceux obtenus par Barea et al. (2005), Zivcova et al. (2009), Gong et al.
(2014), et Xu et al. (2018). Les résultats obtenus par ces auteurs ont
montré qu'une membrane à haute porosité est caractérisée par une
4 Distributions de la taille des pores des membranes faible conductivité (Barea et al.2005; Zivcova et al.2009; Gong et al.
2014; Xu et al.2018).
les membranes augmentaient avec la taille moyenne des pores. En fait, La valeur de résistance à la flexion obtenue par le test de flexion en trois
SM2 et SM3, qui avaient la plus petite taille de pores moyenne (0,04 et points augmente lorsque la fraction volumique des pores diminue (et avec
0,07 m, respectivement), étaient caractérisés par de petites surfaces une proportion accrue de porogènes) (Fig. 6). La résistance à la flexion et la
spécifiques BET (0,92 et 1,21 m2g-1, respectivement) par rapport aux conductivité thermique des membranes d'amidon et d'hydroxylapatite se
surfaces spécifiques SM0 et SM1 (0,09 et 0,10 m, respectivement) et sont comportées de la même manière vis-à-vis de la porosité. La membrane
BET (1,64 et 1,58 m2g-1, respectivement). La cendre d'os bovin a la plus résistante (SM2, 10,53 MPa) était caractérisée par une conductivité
contribué à une petite réduction de la zone active malgré sa capacité à thermique relativement élevée (0,49 Wm-1K-1), et le moins résistant (SM3,
créer des pores. La surface spécifique BET était donc influencée autant 6,97 MPa) était moins conducteur (0,40 Wm-1K-1) (Figure. 6). La résistance
par les porogènes que par la conductivité thermique. Le mélange d'une membrane céramique diminue avec la présence de défauts, tels que
d'amidon et de cendres d'os dans la formulation membranaire (SM3) a des pores, qui agissent comme des concentrateurs de contraintes (Norhayati
conduit à l'augmentation de la surface BET par rapport à celle de SM2. et al.2014). La présence de divers types de pores et de fissures, comme le
montre la Fig.3, peut réduire la résistance à la flexion des membranes. Selon
Les porosités membranaires ont été obtenues par la méthode les valeurs de porosité (Fig.6), la résistance à la flexion de SM0 doit être bien
d'Archimède. En général, les résultats (fig.7) a montré que la porosité supérieure à celle de SM2. La résistance élevée à la flexion de SM2 était
des membranes variait avec la fonction des porogènes. La petite probablement due aux caractéristiques de liaison de l'os bovin à haute
fraction de volume de pores de SM0 (32,72 %) était due à l'absence de température. L'étude menée par Norhayati et al. (2014) a montré que la
porogènes. La membrane SM2 qui ne contenait que de l'OB (25 %) résistance à la flexion des membranes céramiques avec une porosité > 30 %
comme agent porogène était moins poreuse que la SM1 qui était est < 10 MPa. Les valeurs de résistance mécanique, obtenues par Nandi et al.
produite en utilisant 5 % d'amidon. Ce résultat a montré que l'amidon (2008), étaient de 3 à 8MPa pour des membranes avec une porosité
créait plus de pores que la cendre d'os bovin. La porosité de SM3 (46 comprise entre 33 et 42%. Dans la présente étude, les résultats de résistance
%, la plus grande) a été obtenue en incorporant 10 % d'AM lors du à la flexion (de 6,97 à 10,53 MPa)
mélange. Cet amidon avait contribué à pore

5 Courbes dilatométriques de diverses membranes


346 Argiles et Minéraux Argileux

Figure 8 Perte de masse des membranes dans une H2DONC4 (pH = 1,68) et b NaOH
(pH = 13,24) à 100°C
Fig. 6 a, b Conductivité thermique et b résistance à la flexion en fonction de la
porosité ouverte

SM1 a agi comme acide (SiO2 est un oxyde acide et Al2ô3, un oxyde
ont montré que la résistance des membranes céramiques dépendait du type amphotère). En conclusion, SM0 et SM1 peuvent être utilisés pour
de porogène, comme le montre la microstructure observée par SEM (Fig. 3). le traitement des eaux acides ; SM2 et SM3 sont utiles pour filtrer
Une grande proportion d'amidon a généralement conduit à de faibles l'eau basique.
valeurs de résistance à la flexion (par exemple dans les cas de SM1 et SM3). En résumé, ces membranes présentaient une bonne stabilité thermique et
chimique, une porosité suffisante pour assurer la circulation du liquide, une
L'exposition de la membrane aux attaques acides et basiques a révélé sa résistance mécanique importante et des distributions de tailles de pores
capacité à résister à la corrosion chimique à haute température (Fig. 8). SM0 favorables à la rétention des polluants physico-chimiques et
et SM1 étaient plus résistants à l'attaque acide tandis que SM2 et SM3 bactériologiques. Ils étaient adaptés à une utilisation en ultrafiltration et en
étaient plus résistants à l'attaque basique. Ces résultats ont montré que la microfiltration car ils contenaient à la fois des mésopores et les plus petits
corrosion était due à une réaction acide-base avec les membranes. En effet, macropores. Efficacité membranaire évaluée après filtration des eaux usées.
en milieu acide la perte de masse des membranes d'hydroxylapatite (SM2 et Cependant, des données suffisantes sur la distribution de la taille des pores,
SM3) était plus importante qu'en milieu basique. SM2 et SM3 se sont donc la porosité et la résistance mécanique étaient disponibles pour confirmer
comportés comme une base tandis que SM0 et que les membranes peuvent être utilisées pour l'ultra/microfiltration sans
revêtement en couche mince.

Perméabilité et flux membranaires. D'après les résultats de la


filtration sur eau distillée, la membrane de référence (SM0) était moins
perméable (2,10 L/h·m2 bar pour flux et 108,02 L/h·m2 barre pour la
perméabilité) que d'autres (Fig. 9). La plus grande valeur de
perméabilité SM3 (2198,36 L/h·m2 bar) était en accord avec sa plus
grande porosité. Même si les porosités ouvertes de SM1 et SM2 étaient
presque égales, SM2 était plus perméable (654,76 L/h·m2 bar) que SM1
(178,57 L/h·m2 bar). Cette différence peut être liée à l'interconnectivité
des pores. En fait, SM1 était composé d'environ 1,4 % de pores fermés
tandis que SM2 en avait 0 %. L'écoulement de l'eau à travers SM2 s'est
produit plus facilement qu'à travers SM1; par conséquent, la
perméabilité du SM2 était supérieure à celle du SM1. La perméabilité
et le flux des membranes obtenus par filtration des eaux polluées ont
7 Porosités membranaires
confirmé que le SM3 était plus
Argiles et Minéraux Argileux 347

les distributions granulométriques dans l'eau filtrée étaient inférieures


à 2 nm (Fig.dix), plusieurs polluants de plus petite taille ont donc été
retenus lors de la filtration. En général, 90 % des particules contenues
dans divers échantillons d'eau filtrée sont inférieures à 1 nm. L'analyse
des eaux filtrées SM0 et SM2 a montré des distributions
granulométriques de <1 nm (Fig.dix). Pour ces eaux filtrées, 90 % des
particules étaient < 0,8 nm. Les eaux filtrées SM1 et SM3 étaient
également caractérisées par les plus petites particules (Fig.dix). Leur
taille était <2 nm etré90 était = 1 nm pour l'eau filtrée SM1 et 1,3 nm
pour l'eau filtrée SM3. En bref, l'analyse de la distribution
granulométrique a montré que les eaux filtrées de différentes
manières contenaient une majorité de particules de diamètre <1 nm.
Tout organisme vivant ou non vivant > 1 nm serait retenu par les
membranes pendant la filtration. Cela restait vrai, cependant, si
aucune pression n'était appliquée autre que celle due à la force
gravitationnelle. En raison de la variation de taille de diverses
particules et micro-organismes, ces membranes céramiques étaient
adaptées à l'élimination des virus, pigments, protéines, colloïdes,
bactéries et particules lourdes car leurs tailles étaient > 1 nm (Fig.11)
(Bacchin 2005). L'eau filtrée obtenue à l'aide de ces membranes
pouvait être consommée directement sans autre désinfection, car les
virus et les colloïdes étaient éliminés directement lors de la filtration.

Paramètres physiques de l'eau. Les paramètres physiques de


l'eau (tableau 3) avant et après filtration ont été comparés à la
norme française. Les potentiels redox étaient positifs et proches
de 200 mV. Les eaux filtrées étaient bien oxygénées et les taux
d'apparition de nutriments ou d'autres particules étaient
9 Perméabilités et flux membranaires extrêmement faibles. Le pH de l'eau est passé de 5,9 à ~7 (tableau
3). Cela signifiait que la concentration des ions hydronium (H3ô+) a
été réduite à une valeur négligeable ; l'eau a ainsi été neutralisée
perméable (56,89 L/h·m2 bar pour le flux d'eau) que les autres, suivi de lors de la filtration. Cette neutralisation pourrait être due à une
SM2 (24,79 L/h·m2 bar pour le flux d'eau) (Fig. 9). Le flux et la réaction acide-base entre des membranes composées d'oxydes
perméabilité SM2 et SM3 étaient plus élevés pour la filtration des eaux amphotères et basiques (Al2ô3 et CaO, respectivement) et de l'eau
polluées (1264,79 et 2902,56 L/h·m2 bar, respectivement) que lors de la qui était légèrement acide. Selon cette hypothèse, H3ô+ les ions
filtration de l'eau distillée (654,76 et 2198,36 L/h·m2 barre, n'étaient pas retenus par la sélectivité membranaire, mais par
respectivement). Normalement, l'encrassement des membranes, qui une réaction chimique. En tenant compte de la plus grande
se produit lors de la filtration de l'eau polluée, devrait réduire le débit résistance à la corrosion des membranes (Fig.8) et la faible teneur
d'eau et par conséquent le flux d'eau comme cela a été observé pour en acide de l'eau (tableau 3), il a été possible d'affirmer que si les
SM0 (108.02 et 89.74 L/h·m2 bar, respectivement, pour l'eau distillée et membranes sont nettoyées régulièrement après filtration, cette
polluée) et SM1 (178,57 et 143,02 L/h·m2 bar, respectivement, pour réaction chimique n'aura pas d'effet négatif.
l'eau distillée et l'eau polluée). Les débits d'eau SM2 et SM3 ont été La turbidité de l'eau a été réduite de manière significative par le
influencés par des facteurs autres que la qualité de l'eau, peut-être la processus de filtration. La turbidité (Tr) a diminué de 93,86 (SM0)
variation de la température de l'eau et de la pression atmosphérique. à 98,09 % (SM3). SM1 et SM2 l'ont diminué de 97,01 et 94,69 %,
En général, ces résultats ont montré qu'en dehors de la porosité, respectivement (tableau3). Ces baisses étaient par conséquent
l'interconnectivité des pores était une caractéristique importante qui liées à des valeurs de turbidité (<0,65 NTU) inférieures à celle
devrait être prise en considération lors de l'analyse du flux d'eau dans requise par la norme française (1 NTU). Par conséquent, les
les milieux poreux. concentrations de colloïdes et de particules en suspension dans
les eaux filtrées étaient inférieures à celles des eaux polluées.
Test de filtration membranaire Malgré la plus grande valeur de porosité de SM3, la turbidité de
Rétention de nanoparticules. Mesures de la taille des particules son eau filtrée (0,23 NTU) était inférieure à celle des autres
Les attributions de particules retirées des eaux polluées et filtrées ont membranes (Tableau3). En général, la turbidité augmente tandis
révélé que l'eau polluée contenait des particules d'un diamètre que la porosité diminue. Par conséquent, la sélectivité
compris entre 1,15 et 39 m (Fig. dix), tandis que la taille des particules membranaire n'était pas liée à la porosité. La sélectivité pourrait
dans l'eau filtrée était de taille nanométrique (Fig. dix). Dans l'eau être influencée par la pression transmembranaire et la
polluée, 90 % des particules étaient <10 326 nm (10,33 m). Comme distribution de la taille des pores.
348 Argiles et Minéraux Argileux

10 Distribution granulométrique dans les eaux polluées et filtrées

11 Tailles de diverses particules et micro-organismes (Bacchin, 2005)


Argiles et Minéraux Argileux 349

Tableau 3 Propriétés physiques de l'eau

Paramètres Eau polluée Après filtration norme française

SM0 SM1 SM2 SM3

pH 5.9 6,87 6,56 6,56 6.9 6,5–9


Potentiel de réduction (mV) 225 195 201 206 208 –
Conductivité (μs/cm) 328 290 269 337 316 180–1000
Turbidité (NTU) 12.06 0,74 0,36 0,64 0,23 ??1
Tr (%) 93,86 97.01 94,69 98.09 –

En comparant ces paramètres physiques de l'eau avec la norme Les échantillons ont été retirés de l'eau et séchés à température
française, le pH, la conductivité et la turbidité des eaux filtrées ambiante pendant 24 h (Fig. 12b). Ce processus d'encrassement a été
actuelles semblent satisfaire à l'exigence de cette loi. Ces eaux suivi d'un test de recyclage. La technique de recyclage utilisée pour
pourraient être consommées directement, sans risque. renouveler les performances des membranes était un lavage manuel à
l'eau du robinet, suivi d'un traitement thermique de A à 300°C, B à

Recyclage thermique des membranes 450°C et C à 600°C pendant 1 h et à une vitesse de chauffe de 5°C. /min
(Fig.12c). Les variables sélectionnées pour tester cette technique de
La performance des membranes était généralement affectée par
recyclage étaient la surface spécifique BET, la porosité, l'absorption
l'encrassement dû à l'accumulation de substances dissoutes et insolubles sur
d'eau, la densité apparente et la morphologie de surface (par SEM).
leurs surfaces. L'encrassement des membranes était responsable de la
Ces analyses ont été réalisées avant encrassement et après traitement
réduction de la perméabilité et, par conséquent, d'un approvisionnement
thermique.
limité en eau. Pour revitaliser les performances des membranes, elles
Les résultats ont montré que les porosités ouvertes, les densités
pourraient être nettoyées à l'eau, à l'air, mécaniquement avec de la mousse
apparentes et l'absorption d'eau de chaque échantillon avant encrassement
à billes, chimiquement ou thermiquement (Garmsiri et al.2017). Trois
étaient presque égales à celles obtenues après recyclage thermique quelle
échantillons, désignés A, B et C, ont été choisis pour un test d'encrassement
que soit la température de frittage (tableau 4). La surface spécifique BET de
et de recyclage (Fig.12a). Les échantillons ont été immergés pendant 5 jours
divers échantillons a légèrement changé avec
dans l'eau polluée utilisée précédemment pour un test de filtration.

12 Échantillons choisis pour le test de recyclage : une avant l'encrassement, b après encrassement, et c après recyclage

Tableau 4 Propriétés des membranes avant encrassement et après recyclage

Absorption de l'eau (%) Densité (g/cm3) Porosité (%)

Avant l'encrassement Après recyclage Avant l'encrassement Après recyclage Avant l'encrassement Après recyclage

un (300°C) 28.19 28.82 1,53 1,52 43.02 43,73


b (450°C) 28.69 29.03 1,52 1,47 43,50 42,72
c (600°C) 28.41 29.33 1,52 1,47 43,27 43.06
350 Argiles et Minéraux Argileux

Température. A 300°C (échantillon A), la surface spécifique est restée


inchangée, tandis qu'à 450°C (échantillon B) et 600°C (échantillon C) elle a
augmenté de 0,03 et 0,05 m2/g, respectivement (Fig. 13). Ces légères
différences étaient insignifiantes car elles n'ont pas influencé de manière
significative les performances de la membrane. En ce qui concerne le type de
matériau d'encrassement, les propriétés de la membrane peuvent varier
après traitement thermique. S'il s'agissait d'un matériau riche en matière
organique, de nouveaux pores ou fissures pourraient être créés pendant le
frittage. Cela impliquait un changement de structure physique avec un
impact sur la propriété de la membrane. Les observations SEM n'ont pas
révélé de nouveaux défauts sur les surfaces des membranes après lavage
manuel et frittage (Fig.14). Leurs microstructures (principalement des pores)
sont restées les mêmes et aucun élément d'encrassement n'a été observé en
13 Surface spécifique BET de la membrane avant encrassement et
surface. Les traitements thermiques ont donc nettoyé les membranes sans
après recyclage
modifier leurs propriétés.

14 Images SEM des échantillons avant encrassement (A, B, C) et après recyclage (Aré, Bré, Cré)
Argiles et Minéraux Argileux 351

En résumé, l'analyse des échantillons avant encrassement et après indiquent qu'ils conviennent à une utilisation sous les tropiques avec peu de
frittage a montré que la température n'influençait pas les propriétés de la risque de brûlure.
membrane. Afin de réduire le coût de nettoyage (recyclage), un traitement
thermique pourrait être effectué à 300°C. Considérant qu'une quantité REMERCIEMENTS
importante de matière organique a été éliminée à ~400°C, les bons résultats
Les auteurs remercient pour le soutien financier de l'Agence
obtenus à 300°C permettent de récupérer complètement les propriétés ou
Universitaire de la Francophonie (AUF) et de l'Institut de
performances des membranes par lavage manuel sans frittage. Cette Recherche en Céramique (IRCER) de l'Université de Limoges.
hypothèse pourrait expliquer la similitude des résultats obtenus. Étant
LE FINANCEMENT
donné que les processus d'encrassement se sont déroulés sans aucune
Les sources de financement sont indiquées dans les remerciements.
pression externe, les matières dissoutes ou en suspension n'ont pas pénétré
Déclarations
la structure de la membrane et seuls les pores de surface ont été obstrués ;
les pores internes n'ont pas été affectés par le processus d'encrassement.
Conflit d'intérêt
Ainsi, un lavage manuel à l'eau du robinet pourrait être efficace pour
Les auteurs déclarent n'avoir aucun conflit d'intérêts.
l'élimination des éléments encrassants. Pour un usage domestique de ces
membranes, un traitement thermique n'est pas nécessaire pour renouveler
leurs performances. Ils peuvent être lavés avec ou sans savon en utilisant de
l'eau du robinet et une éponge non métallique.
LES RÉFÉRENCES

Abbasi, M., Mirfendereski, M., Nikbakht, M., Golshenas, M., &


Mohammadi, T. (2010). Etude des performances de membranes MF en
céramique mullite et mullite-alumine pour le traitement des eaux usées
CONCLUSION huileuses.Dessalement, 259, 169-178.

Des membranes céramiques à faible conductivité thermique et avec des propriétés physico-chimiques,
Achiou, B., Elomari, H., Ouammou, M., Albizane, A., Bennazha, J.,
Younssi, SA, El Amrani, IE, & Aaddane, A. (2016). Elaboration et
morphologiques et mécaniques optimisées, une résistance chimique élevée et une fraction de volume poreux > 30
caractérisation d'une membrane de microfiltration céramique plate à
% ont été développées par pressage uniaxial et frittage pendant 2 h à 1150 °C en utilisant des matières premières à
base de pouzzolane naturelle marocaine (Moyen Atlas central).Journal des
faible coût, notamment du kaolin ( MY3), de l'argile plastique (KG), de la cendre d'os bovin (OB) et de l'amidon de matériaux et des sciences de l'environnement, 7, 196-204.
manioc (AM). Les morphologies membranaires ont montré qu'elles présentent des structures en feuillets avec un Alghamdi, H., Dakhane, A., Alum, A., Abbaszadegan, M., Mobasher,
état de cohésion étroitement lié au type et à la proportion de porogène utilisé. De faibles valeurs de conductivité
B., & Neithalath, N. (2018). Synthèse et caractérisation de céramiques
poreuses économiques et multifonctionnelles à base d'aluminosilicates
thermique ont également été obtenues (0,40–0,54 Wm-1K-1). Selon la résistance à la flexion (de 6,97 à 10,53 MPa),
abondants.Conception des matériaux, 152, 10–21.
leurs structures sont suffisamment consolidées pour être utilisées pour des applications domestiques, avec un
Ali, BM, Hamdi, N., Rodriguez, MA, Mahmoudi, K., & Srasra, E.
risque limité de défaillance par choc mécanique. L'utilisation de ces membranes pour l'ultrafiltration et la (2018). Préparation et caractérisation de nouvelles membranes céramiques pour
microfiltration était justifiée en raison des microstructures obtenues : le réseau poreux présentait à la fois des l'ultrafiltration.Céramique Internationale, 44, 2328-2335.

macropores et des mésopores (0,01-0,37 µm). Leur capacité à rejeter les plus petites particules (<2 nm) a Almandoz, MC, Marchese, J., Prádanos, P., Palacio, L., &
Hernández, A. (2004). Préparation et caractérisation de membranes de
également confirmé ces deux procédés de filtration membranaire (ultrafiltration et microfiltration). Une plus
microfiltration non supportées à partir d'aluminosilicates.Journal de la
grande résistance à la corrosion acide de SM0 et SM1 a permis de les utiliser dans la filtration d'eau acide ; SM2 et
science des membranes, 241, 95-103.
SM3 pourraient être utilisés pour la filtration de base de l'eau en raison de leur plus grande résistance à la
Amin, SK, Abdallah, HAM, Roushdy, MH et El-Sherbiny, S.
corrosion de base. L'efficacité en sélectivité des membranes a été confirmée par le test de filtration. Ils ont réduit la A. (2016). Un aperçu de la production et du développement des
turbidité à <1 NTU, le pH a été ajusté à ~7 et la distribution granulométrique était <2 nm. Ces résultats suggèrent membranes céramiques.Journal international de recherche appliquée en
ingénierie, 11, 7708-7721.
que ces membranes céramiques bon marché pourraient éliminer les virus, certains colloïdes, bactéries et autres
Arzani, M., Reza, HR, Sheikhi, M., Mohammadi, T., & Bakhtiari, O.
particules lourdes, et que l'eau filtrée pourrait être consommée directement, sans traitement supplémentaire. Le
(2018). Monolithe céramique comme membrane de micro filtration :
recyclage de la membrane était efficace à toutes les températures de frittage (300, 450 et 600°C). A ces
Préparation, caractérisation et évaluation des performances.Science
températures, les performances des membranes ont été totalement récupérées sans impact négatif sur leur appliquée de l'argile, 161, 456-463.
structure. Ces membranes peuvent être nettoyées simplement, par lavage manuel à l'eau du robinet et au savon. Ashaghi, KS, Ebrahimi, M., & Czermak, P. (2007). Céramique ultra-
et les membranes de nanofiltration pour le traitement de l'eau produite par les champs
Les mauvaises conductivités thermiques de ces membranes bactéries et autres particules lourdes, et l'eau filtrée
pétrolifères : une mini revue. The Open Environmental Journal, 1, 1–8.
pourrait être consommée directement, sans autre traitement. Le recyclage de la membrane était efficace à toutes
Bacchin, P. (2005). Principes de base des technologies à membranes,
les températures de frittage (300, 450 et 600°C). A ces températures, les performances des membranes ont été
à Maghrébine, 2ème Ecole d'Eté Franco- (éd.). Sciences et
totalement récupérées sans impact négatif sur leur structure. Ces membranes peuvent être nettoyées simplement, Technologies à Membranes,Monastir, Tunisie.
par lavage manuel à l'eau du robinet et au savon. Les mauvaises conductivités thermiques de ces membranes Baraka, N. El., Saffaj, N., Mamouni, R., Laknifli, A., Younssi, SA,
bactéries et autres particules lourdes, et l'eau filtrée pourrait être consommée directement, sans autre traitement. Albizane, A., & El Haddad, M. (2012). Développement et
caractérisation de supports à membrane plane à base d'argile
Le recyclage de la membrane était efficace à toutes les températures de frittage (300, 450 et 600°C). A ces
marocaine,en Association Franco-Magrhébine, VII èmes Journées
températures, les performances des membranes ont été totalement récupérées sans impact négatif sur leur
d'Etudes Techniques, p. 8.
structure. Ces membranes peuvent être nettoyées simplement, par lavage manuel à l'eau du robinet et au savon. Barea, R., Osendi, MI, Ferreira, JMF et Miranzo, P. (2005).
Les mauvaises conductivités thermiques de ces membranes par lavage manuel à l'eau du robinet et au savon. Les Conductivité thermique du matériau mullite hautement poreux. Acta
mauvaises conductivités thermiques de ces membranes par lavage manuel à l'eau du robinet et au savon. Les Materialia, 53 ans, 3313–3318.

mauvaises conductivités thermiques de ces membranes


Barrouk, I., Alami, YS, Kabbabi, A., Persin, M., Albizane, A., &
Tahiri, S. (2015). Elaboration et caractérisation de membranes céramiques
à base de phosphates naturels et synthétiques et leur application à la
filtration d'effluents textiles prétraités chimiquement.Journal des
matériaux et des sciences de l'environnement, 6, 2190-2197.
352 Argiles et Minéraux Argileux

Belibi, BP, Cerneaux, S., Rivallin, M., Ngassoum, MB, & Cretin, Kitiwan, M., & Atong, D. (2010). Effets du support poreux en alumine
M. (2014). Elaboration d'une membrane céramique à faible coût à base de et le temps de placage sur le placage autocatalytique de la membrane de
matériau local pour la microfiltration des particules de l'eau potable. palladium.Journal of Materials Science & Technology, 26, 1148-1152.
Journal of Applicable Chemistry, 3, 1991-2003. Kumar, CM, Roshni, M., & Vasanth, D. (2019). Traitement de
Belibi, BP, Nguemtchouin, MMG, Rivallin, M., Ndi Nsami, J., solution bactérienne aqueuse utilisant une membrane céramique préparée à
Sieliechi, J., Cerneaux, S., Ngassoum, MB, & Cretin, M. (2015). Membranes partir d'argiles moins chères : une enquête détaillée sur l'encrassement et le
céramiques de microfiltration à partir d'argiles locales camerounaises nettoyage.Journal of Water Process Engineering, 29, 1–11.
applicables au traitement de l'eau.Céramique Internationale, 41 ans, Levänen, E., & Mäntylä, T. (2002). Effet de la température de frittage sur
2752-2759. propriétés fonctionnelles des membranes d'alumine. Journal de la Société
Bouzerara, F., Harabi, A., Ghouil, B., Medjemem, N., Boudaira, B., & Européenne de Céramique, 22, 613-623.
Préservatif, S. (2012). Elaboration et propriétés des membranes de Li, S., Wang, C. et Zhou, J. (2013). Effet de l'ajout d'amidon sur
microfiltration en zircone.Ingénierie Procedia, 33 ans, 278-284. microstructure et propriétés des céramiques d'alumine hautement poreuses.
Brunauer, S., Emmett, PH et Teller, E. (1938). Adsorption des gaz Céramique Internationale, 39 ans, 8833-8839.
dans les couches multimoléculaires. Journal de l'American Chemical Liu, X., Zhang, Q., Zhang, H., Jiang, Y., & He, Y. (2016).
Society, 60(2), 309-319. Développement et caractérisation du Ti microporeux3SiC2 membranes
Dong, Y., Feng, X., Dong, D., Wang, S., Yang, J., Gao, J., Liu, X., & céramiques pour la filtration des micro-organismes. Journal de la science des
Meng, G. (2007). Elaboration et résistance à la corrosion chimique de matériaux, 51, 2594-2597.
supports tubulaires macroporeux en membrane céramique cordiérite. Misrar, W., Loutou, M., Saadi, L., Mansori, M., Waqif, M., & Favotto,
Journal of Membrane Science, 304, 65-75. C. (2017). Cordiérite contenant des membranes céramiques d'argile smectétique
Dong, Y., Hampshire, S., Zhou, J., Lin, B. et Ji, Z. (2010). Recyclage utilisant des déchets organiques naturels comme agents porogènes.Journal des sociétés
de cendres volantes pour la préparation de supports de membranes poreuses de céramique asiatiques, 5, 199-208.
en mullite avec addition d'oxyde de titane. Journal des matières dangereuses, Mouafon, M., Njoya, D., Hajjaji, M., Njoya, A., Lecomte-Nana, GL,
180, 173-180. Dong, Y., Lin, B., Zhou, J., Zhang, X., Ling, Y., Liu, X., Meng, G., & & Njopwouo, D. (2020). Effet du type d'agent porogène et des températures de
Hampshire, S. (2011). Caractérisation de la résistance à la corrosion des cuisson sur les propriétés des membranes de microfiltration à faible coût.
supports de membranes poreuses en alumine.Caractérisation des matériaux, Transactions de la Société indienne de céramique, 79, 1–12. Mouiya, M.,
62,409-418. Bouazizi, A., Abourriche, A., Benhammou, A., Smith, A.,
Ebadzadeh, T., Behnamghader, A., & Nemati, R. (2011). Préparation & Hannache, H. (2019). Fabrication et caractérisation d'une membrane
de céramiques poreuses d'hydroxyapatite contenant de la mullite par céramique à partir d'argile et de poudre de peau de banane : Application au
frittage réactionnel d'argile, d'alumine et d'hydroxyapatite. Céramique traitement des eaux usées industrielles.Chimie et physique des matériaux, 227,
Internationale, 37 ans, 2887-2889. 291-301.
Elomari, H., Achiou, B., Karim, A., Ouammou, M., Albizane, A., Nagai, M., & Nishino, T. (1988). Conduction superficielle de l'hy-
Bennazha, J., Alami, YS et Elamrani, I. (2017). Influence de la teneur en céramiques de droxyapatite à des températures élevées. Ioniques à semi-conducteurs,
amidon sur les propriétés des membranes de microfiltration à faible coût. 28-30, 1456-1461.
Journal des sociétés de céramique asiatiques, 5, 313-319. Eom, J.-H., Nandi, BK, Uppaluri, R., & Purkait, MK (2008). Préparation et
Yeom, HJ, Kim, YW et Song, IH (2015). Céramique caractérisation de membranes céramiques à faible coût pour des applications de
membranes préparées à partir d'un mélange de silicate et d'argile et de minéraux pour microfiltration. Sciences appliquées de l'argile, 42, 102-110.
le traitement des eaux usées huileuses. Argiles et minéraux argileux, 63, 222–234. Nigay, PM, Cutard, T., & Nzihou, A. (2017). L'impact de la chaleur
traitement sur la microstructure d'une céramique argileuse et ses
Gao, N., Fan, Y., Quan, X., Cai, Y., & Zhou, D. (2016). Modifié propriétés thermiques et mécaniques. Céramique Internationale, 43 ans,
membranes céramiques pour la séparation à faible encrassement des 1747-1754. Nivedita, S., & Joseph, S. (2018). Effet de non modifié et modifié
émulsions eau-dans-huile. Journal de la science des matériaux, 51, 6379-6388. montmorillonite sur les propriétés de la membrane d'ultrafiltration à
Garmsiri, E., Rasouli, Y., Abbasi, M., & Izadpanah, AA (2017). base de PCL pour les applications de traitement de l'eau. Journal of Water
Nettoyage chimique des membranes de microfiltration en céramique mullite qui Process Engineering, 21, 61-68.
s'encrassent lors du traitement des eaux usées huileuses. Journal of Water Njoya, A., Nkoumbou, C., Grosbois, C., Njopwouo, D., & Njoya, D.
Process Engineering, 19, 81-95. (2006). Genèse du gisement de kaolin de Mayouom (ouest du Cameroun).
Gong, L., Wang, Y., Cheng, X., Zhang, R. et Zhang, H. (2014). Sciences appliquées de l'argile, 32 ans, 125–140.
Céramique mullite poreuse à faible conductivité thermique préparée par Norhayati, A., Maisarah, BM, Muhd, AA, Nurhanna, Z., &Ahmad,
moussage et consolidation d'amidon. Journal des matériaux poreux, 21, SI (2014). Effet de l'ajout d'amidon sur la microstructure et la résistance
15–21. de la membrane en argile synthétique.Jurnal Teknologi (Sciences et
Gregorova, E., ??ivcová, Z., & Pabst, W. (2009). Céramiques poreuses fabriquées ingénierie), 69 ans, 117-120.
en utilisant de la fécule de pomme de terre comme agent porogène. Science et Palacio, L., Bouzerdi, Y., Ouammou, M., Albizane, A., & Bennazha, J.
biotechnologie des fruits, légumes et céréales, 3, 115-127. (2009). Membranes céramiques à base d'argile naturelle marocaine et de
Harabi, A., Guechi, A., & Condom, S. (2012). Réalisation de supports phosphate pour le traitement des eaux industrielles.Dessalement, 245,
et des membranes de filtration à partir de kaolin et de calcaire algériens. 501-507. Pountouenchi, A., Njoya, D., Njoya, A., Rabibisao, D., Mache, JR,
Ingénierie Procedia, 33 ans, 220-224. Yongue, RF, Njopwouo, D., Fagel, N., Pilate, P. et Van Parys, L. (2018).
He, R., Qu, Z., & Cheng, X. (2016). Effets de la quantité d'ajout d'amidon Caractérisation des argiles de la région de Foumban (ouest Cameroun) et
sur la microstructure, les propriétés mécaniques et la conductivité thermique à évaluation pour la fabrication de briques réfractaires.Minéraux d'argile,
température ambiante du Y poreux2SiO5 céramique. Céramique Internationale, 53, 447-457.
42 ans, 2257–2262. Rekik, SB, Bouaziz, J., Deratani, A., & Baklouti, S. (2016).
Hubadillah, SK, Othman, MHD, Matsuura, T., Rahman, MA, Développement d'une membrane d'ultrafiltration asymétrique à partir
Harun, Z., Jaafar, J. et Nomura, M. (2018). Fabrications et applications de d'argiles kaoliniques d'origine naturelle : Application au traitement des
membranes céramiques à faible coût à partir de kaolin : un examen effluents de seiche. Journal of Membrane Science & Technology, 6, 1–12.
complet.Céramique Internationale, 44, 4538-4560. Joschek, S., Nies, B., Saffaj, N., Persin, M., Younssi, SA, Albizane, A., Bouhria, M.,
Krotz, R. et Göpferich, A. (2000). chimique et Loukili, H., Dach, H., & Larbot, A. (2005). Élimination des sels et des
caractérisation physico-chimique de céramiques poreuses colorants par une faible teneur en ZnAl2ô4 – TiO2 membrane
d'hydroxyapatite à base d'os naturel. Biomatériaux, 21 ans, d'ultrafiltration déposée sur support en argile brute. Technologie de
1645-1658. Khattab, RM, Wahsh, MMS et Khalil, NM (2012). Préparation séparation et de purification, 47, 36–42.
et la caractérisation des céramiques poreuses d'alumine par la technique Saffaj, N., El Baraka, N., Mamouni, R., Zgou, H., Laknifli, A.,
de coulée de consolidation d'amidon. Céramique Internationale, 38 ans, Younssi, SA, Darmane, Y., Aboulkacem, M., & Mokhtari, O. (2013).
4723-4728. Nouvelle membrane de support en biocéramique à partir d'os d'animaux.
Argiles et Minéraux Argileux 353

Journal of Microbiology and Biotechnology Research Scholars, 3,1– agents améliorants sur les propriétés de la membrane céramique poreuse.
6. Sciences appliquées de l'argile, 168, 260-268.
Sarkar, S., Bandyopadhyay, S., Larbot, A., & Cerneaux, S. (2012). Xu, W., Jia, M. et Gong, Z. (2018). Conductivité thermique et tortu-
Nouveaux supports capillaires poreux argile-alumine pour application de Oosité des composites poreux compte tenu de la percolation du réseau poreux :
filtration. Journal of Membrane Science, 392-393, 130-136. Des pores sphériques aux pores polyédriques. Science et technologie des
Tan, H., Ooi, BS, & Leo, CP (2020). Perspectives futures de composites, 167, 134-140.
membrane à base de nanocellulose pour le traitement de l'eau. Journal of Yang, GCC et Tsai, C. (2008). Effets de l'ajout d'amidon sur
Water Process Engineering, 37, 1-15. caractéristiques des substrats tubulaires à membrane céramique
Vida-simiti, I., Jumate, N., Moldave, V., Thalmaier, G., & Sechel, N. poreuse.Dessalement, 233, 129-136.
(2012). Caractérisation de structures céramiques poreuses progressives Zhou, J., Dong, Y., Hampshire, S. et Meng, G. (2011). Utilisation de
obtenues par sédimentation de poudre.Journal de la science et de la technologie sépiolite dans la synthèse de céramiques poreuses de cordiérite. Sciences appliquées de

des matériaux, 28, 362-366. l'argile, 52 ans, 328-332.

Werner, J., Besser, B., Brandes, C., Kroll, S. et Rezwan, K. (2014). Zivcova, Z., Gregorová, E., Pabst, W., Smith, DS, Michot, A., &
Poulier, C. (2009). Conductivité thermique des céramiques poreuses d'alumine
Production de membranes céramiques avec différentes tailles de pores pour la
préparées en utilisant de l'amidon comme agent porogène.Journal de la Société
rétention de virus. Journal of Water Process Engineering, 4, 201-211.
Européenne de Céramique, 29, 347-353.
Xavier, LA, Valadares De Oliveira, T., Klitzke, W., Bellin Mariano,
A., Eiras, D., & Bruno Vieira, R. (2019). Influence des argiles modifiées
thermiquement et génération de pores et résistance peu coûteuses (Reçu le 22 janvier 2021 ; révisé le 12 avril 2021 ; AE : Prakash B. Malla)

Vous aimerez peut-être aussi