Vous êtes sur la page 1sur 12

2

Apraxie
Neuropsychologie
« … perturbation de l’utilisation du geste comme

Clinique moyen d’action ou de représentation alors qu’il


n’existe aucun trouble élémentaire du
mouvement. »
(Cambier & al., 1994)
PSYCE402A / 2009-2010
…. définition "floue" et peu satisfaisante
P. Peigneux ™ peut-on dire d'un patient atteint de démence et qui se
brosse les dents avec une cuillère qu'il est apraxique ?
[Philippe.Peigneux@ulb.ac.be]
™ un patient avec un trouble de sensibilité digitale et qui
http://dev.ulb.ac.be/ur2nf/ manipule grossièrement son crayon est-il apraxique ?

3 4

critères d’exclusion du diagnostic d'apraxie


Apraxie troubles sensori-moteurs élémentaires
faiblesse musculaire
« … neurological disorder of learned purposive akinésie
déafférentation
movement skill that is not explained by deficits
tonus ou posture anormale
of elemental motor or sensory systems » désordres des mouvements (trémor, chorée)
(Rothi & Heilman, 1997)
parésies
atteinte des fonctions supérieures
…. définition plus adaptée, mais qui ne tient compte que des détérioration intellectuelle
mouvements appris troubles attentionnels
difficultés de compréhension
• que dire d'un patient qui n'arrive pas
mauvaise coopération du sujet lors de l'examen
à imiter des gestes qui ne lui sont pas familiers ?
… mais coexistence possible

5 6

UN PEU D'HISTOIRE … UN PEU D'HISTOIRE …


Liepmann (1900) Liepmann (1900)
Conseiller Imperial M.T. (48 ans) Conseiller Imperial M.T. (48 ans)
- diagnostic aphasie et démence - diagnostic aphasie et démence
- performance main droite - performance main droite
- désignation : déficitaire - désignation : déficitaire
- manipulation d'objets : déficitaire - manipulation d'objets : déficitaire
- exécution de mouvements simples : déficitaire - exécution de mouvements simples : déficitaire
- mouvements contorsionnés de la main droite - mouvements contorsionnés de la main droite
- compréhension des ordres simples - compréhension des ordres simples
- performance main gauche (main droite immobilisée)
- désignation objets et parties du corps : ok
- imitation et exécution sur commande de mouvements : ok
- dessine, écrit, joue du piano
- mouvements bucco-faciaux déficitaires

1
7 8

UN PEU D'HISTOIRE … UN PEU D'HISTOIRE …


Liepmann (1900) Liepmann (1905, 1920)

différence de performance main gauche / main droite Première taxonomie des apraxies gestuelles

Apraxie mélokinétique

reconnaissance défectueuse des objets (agnosie) ? NON perte des souvenirs kinétiques (sensorimotorium)
maladresse motrice mais plan global préservé
trouble de compréhension (aphasie) ? NON
Apraxie idéo-kinétique (idéomotrice)
souvenirs kinétiques et idéiques préservés mais déconnectés
autonomie de l'apraxie "motrice" reconnaissance ok mais exécution déficitaire
"incapacité d'effectuer un mouvement intentionnel suite à la Apraxie idéatoire
déconnection entre les souvenirs optiques-acoustiques et les perte de l'idée du mouvement (plan global)
souvenirs tactiles et kinesthésiques (sensorimotorium)"
exécution "correcte" d'un plan global déficient

9 10

UN PEU D'HISTOIRE …
Liepmann (1905)
Première étude neuropsychologique "classique"
- 42 patients avec lésion droite (LD)
- 47 patients avec lésion gauche (LG) (41 avec hémiplégie droite)
Approches cognitives
- gestes transitifs et intransitifs
- exécution sur commande verbale
- exécution sur imitation
Conclusion: dominance de l'hémisphère gauche pour le mouvement
de l’apraxie gestuelle
- LD : pas d'apraxie
- LG : 20 patients avec hémiplégie droit et apraxie de la main gauche
- 14 apraxiques / 20 avec aphasie
- 4 non-apraxiques / 27 avec aphasie
mais performance mauvaise même en imitation
dissocier aphasie et apraxie

E.A. ROY (1985) : approche cognitive Æ


l’apraxie peut résulter d’une atteinte touchant un - le système conceptuel de l’action englobe trois
ou les deux - systèmes impliqués dans l’action types de connaissances relatives aux gestes :

le système conceptuel (a) une connaissance des fonctions et des actions


auxquelles servent les objets et les outils
• fournit une représentation abstraite de l’action
(b) une connaissance des actions indépendantes des
le système de production objets et des outils mais dans lesquelles les objets et
les outils peuvent être incorporés
• englobe une connaissance sensori-motrice de
l’action et les processus perceptivo-moteurs pour
(c) la connaissance relative à la sériation d’actions
son organisation et son exécution
simples en une séquence

2
le système de production est en charge de la note: programmes d’actions automatisés généralisés
génération et du contrôle des mouvements • indépendants de l’effecteur utilisé, e.g. écriture avec la main ou le
pied
constitué de plusieurs systèmes parallèles semi-
automatisés qui peuvent opérer avec des ressources contrôle exercé sur la production de l’action
attentionnelles minimales également sur mode « bottom-up »
le système conceptuel dirige le système de ¾ référents perceptifs (c.-à-d., caractéristiques visuelles et
production sur un mode « top-down » tactiles des objets et outils reliées à leur fonction)
¾ référents contextuels (c.-à-d., moments et endroits
si un choix doit être effectué, il y a demande attentionnelle auxquels cette action est effectuée)
plus élevée sur le système conceptuel qui oriente la direction
de l’action et rend le contrôle moteur au système de ==> fournissent l’information appropriée à l’action
production jusqu’au moment du choix suivant et la contraignent dans la limite des mouvements
possibles pour un effecteur (la main, le pied, ...)

l’information environnementale/contextuelle
• soutient le (se substitue au) contrôle du système
conceptuel lorsqu’un choix doit être posé dans le
décours de l’action
• réduit les demandes sur le système attentionnel

E.A. ROY : Apraxie gestuelle ROTHI et al. (1991) APPROCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE

Entrée Auditivo / Verbale Entrée Visuelle / Objets Entrée Visuo / Gestuelle


perturbation des systèmes d’action
(a) altération du système de production en charge de la Analyse Auditive Analyse Visuelle Analyse Visuo/Gestuelle

génération et du contrôle du mouvement Lexique Phonologique


Système de Reconnaissance
Praxicon d’Entrée
des Objets
d’Entrée
(b) altération du système sensori-perceptif pour l’analyse
visuelle des objets et des gestes Systéme
Sémantique
Lexique Verbal de
Sortie Actions Praxicon de Sortie
(c) altération du système conceptuel qui abrite les bases de
connaissance nécessaires à l’évocation d’un geste mémorisé Tampon Patrons
Phonologique Innnervatoires
et à l’interprétation des données en provenance du système
sensori-perceptif Systèmes Moteurs Verbaux Systèmes Moteurs Gestuels

(d) combinaison de déficits touchant plusieurs de ces


niveaux Rothi, Ochipa & Heilman (1991, 1997)

3
20

Analyse Visuelle Analyse Visuo-Gestuelle Perceptions modalité-spécifique


Objets
Entrées
Verbales Lexique Gestuel
Connaissance du a. modalité verbale vs. visuelle
Système de d'Entree
Corps
Reconnaissance commande verbale + / reconnaissance –
des Objets
Système Sémantique
de l'Action Analyse visuo- imitation + / commande verbale –
spatiale

commande verbale + / sur image objet – (apraxie optique)


Lexique Gestuel
de Sortie

b. modalité visuelle geste vs. visuelle objets


Schémas
Sorties
Innervatoires
Verbales discriminer, comprendre gestes transitifs - / mime sur

Systèmes Moteurs présentation de l’image de l’objet +


reconnaissance visuelle gestes + / objets -
Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2)
d'après Rothi, Ochipa & Heilman (1991, 1997) et Goldenberg (1995)
ségrégation de l'activité cérébrale

21 22

Lexiques

ANALYSE VISUELLE DES a. lexique gestuel (praxicon) d’entrée


GESTES
engrammes viuso-kinesthésiques = codes concernant
Condition GN GD ON OD ON GN GD OD ON GD OD GN

Scan 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
les attributs physiques d’une action “à percevoir”
b. lexique gestuel (praxicon) de sortie
Objets
codes concernant les attributs physiques d’une action
“à exécuter”
c. système de reconnaissance des objets
analyse les propriétés “physiques” des objets
GN ON GD OD GN ON GD OD
lien direct au praxicon de sortie
-52 -70 10 mm 52 -66 6 mm
Z = 8.64 Z = 7.81 aphasie optique (dénomination - / mime d’utilisation +)
Peigneux et al. (2000) NeuroImage, 11 (6)

23 24

Système sémantique (de l’action) Patrons innervatoires

• système conceptuel (Roy et Square, 1985)


• transcodage de l'information abstraite en provenance du
trois types de connaissances
lexique de sortie de gestes (codes concernant les attributs physiques
1. fonctions des objets et outils
d’une action “à exécuter”) en un ensemble de commandes
2. actions indépendantes des objets
3. organisation d’actions simples en séquences nerveuses qui activent les sytèmes moteurs

• registre sémantique autonome (Alzheimer)


• apraxie
conceptuelle : 1, 2
idéatoire : 3

4
25 26

Imitation de gestes nouveaux (non-familiers) Imitation de gestes nouveaux (non-familiers)


• passage direct de l'information du module d'analyse visuo-
gestuelle vers les patrons innervatoires Î voie "directe" ?
• passage direct de l'information du module d'analyse visuo-

gestuelle vers les patrons innervatoires Entrée Visuo-Gestuelle


Imitation de gestes sans signification
(Goldenberg & al., 1994, 1995, 1997, …)

¾ voie "directe" Analyse Visuelle •Dissociation entre imitation de configurations


manuelles et digitales
•Déficit commun pour l ’imitation de configurations
manuelles et leur reproduction sur un mannequin
¾ concept contesté par Goldenberg (1995, …)
Praxicon d’Entrée

? Représentation
Praxicon de Sortie
mentale de l’action à
imiter, soutenue par
une connaissance

Patrons Innervatoires = générale à propos du


corps humain

27 28

Analyse Visuelle Analyse Visuo-Gestuelle


Objets
Entrées
Verbales Lexique Gestuel
Connaissance du
d'Entree

Evaluation
Système de
Corps
Reconnaissance
des Objets
Système Sémantique
de l'Action Analyse visuo-
spatiale

Lexique Gestuel
de Sortie
Approche “Clinique” ou “Experimentale” ?
Schémas
Sorties
Innervatoires
Verbales

Systèmes Moteurs

Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2)

29 30

Quelques problèmes … (Tate & McDonald, 1995) Cotation


• évaluation empirique des troubles praxiques Quantitative Qualitative
Avantages

• … negligée lors du bilan neuropsychologique Cotation aisée Fidélité


• … manque de bases théoriques claires Corrélations « Accès » à la
Normes sémantique
• quels mouvements ? quelle validité théorique ?
transitif, intransitif, symbolique, sans signification, simple, complexe, …
Inconvénients

• quelle cotation ? « Effortfull » !


Peu subtil
Training de
Pas d’analyse du l’examinateur
type d’erreurs
Cotation différée
(vidéo)

5
31 32

Quelques problèmes … (Tate & McDonald, 1995)

• évaluation empirique des troubles praxiques


• … negligée lors du bilan neuropsychologique
• … manque de bases théoriques claires
• quels mouvements ? quelle validité théorique ?
Batterie d'Evaluation des Praxies
transitif, intransitif, symbolique, sans signification, simple, complexe, … (BEP)
• quelle cotation ?
quantitative (1/0) – peu informatif sur la nature du déficit
qualitative (analyse des erreurs) – parfois lourd et complexe

• perspectives de revalidation encore limitées


Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2)

33 34

Analyse Visuelle Analyse Visuo-Gestuelle


B.E.P. : EPREUVES (1)
Objets
Entrées
Verbales Lexique Gestuel
Connaissance du z Pantomimes sur commande verbale de gestes
Système de d'Entree
Corps
Reconnaissance transitifs et intransitifs
des Objets
Système Sémantique
de l'Action Analyse visuo- z Imitation de gestes transitifs, intransitifs, et sans
spatiale
signification
Lexique Gestuel
de Sortie
- A) 60 gestes unimanuels droit
Schémas - B) 60 gestes unimanuels gauche
Sorties
Innervatoires
Verbales
- C) 30 gestes bimanuels
Systèmes Moteurs

D) Reproduction de CM sur un mannequin (10)


Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2)

35 36

B.E.P. : EPREUVES (2)


Batterie d'Evaluation des Praxies (BEP)
E) Pantomimes sur présentation de l’objet associé à l’action
z Appariement individuel de gestes avec et sans signification
12 photographies d’objets de manipulation uni- et bi-manuelle (a) Unimanuel vs. Bimanuel (b) Configuration Digitale vs. Manuelle

F) Utilisation concrète d’objets (c) Statique vs. Dynamique (d) Complexité globale du mouvement

12 objets de manipulation uni- et bi-manuelle

G) Dénomination de gestes

24 pantomimes de gestes transitifs et intransitifs présentés sur


vidéogramme

H) Discrimination de gestes avec et sans signification


60 pantomimes de gestes présentés sur vidéogramme
Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2)

6
37 38

Procédures Batterie d'Evaluation des Praxies (BEP)

• Deux essais possibles pour chaque geste z Appariement individuel de gestes avec et sans signification

• Accentuation et soutien à la précision du geste (a) Unimanuel vs. Bimanuel (b) Configuration Digitale vs. Manuelle
– “faites comme si vous utilisiez réellement l’objet” (c) Statique vs. Dynamique (d) Complexité globale du mouvement
– “imaginez l’objet sur lequel vous agissez”
– “imitez exactement ce que je vous démontre”
– items d’entraînement
maximisation de la performance
z Analyse Qualitative des Erreurs
• Enregistrement vidéographique pour cotation différée • Conceptuelles • Temporelles • Spatiales • Autres

Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2)

ERREURS DE LA CATEGORIE CONTENU 39 ERREURS DE LA CATEGORIE SPATIAL 40

P Persévération Production d’une réponse qui inclut tout ou partie d’un mouvement précédent A Amplitude Amplification, réduction ou irrégularité de l’amplitude du geste

ECD Configuration Erreur de configuration des doigts qui implique la relation spatiale entre les différents éléments de la main,
R Reliée Le pantomime exécuté est la reproduction correcte d’un pantomime sémantiquement associé au mouvement–
digitale (1) indépendamment de l’exactitude de la position de celle-ci dans l’espace extrapersonnel (voir texte)
cible (e.g., jouer du piano au lieu de jouer du violon)

ECM Configuration Erreur de configuration et/ou d’orientation spatiale du membre supérieur, indépendamment de l’exactitude de la
N Non Reliée Le pantomime exécuté est la reproduction correcte d’un pantomime non sémantiquement associé au Manuelle (1) configuration digitale (voir texte)
mouvement–cible (e.g., jouer du trombone au lieu de mettre un collier)

MO Mouvement Perturbation du mouvement caractéristique d’une action (ex : pour mimer l’utilisation d’un tournevis, effectuer un
M Main L’action est exécutée sans l’outil requis (concret ou imaginaire) (e.g., déchirer une feuille avec les mains au mouvement de rotation à partir de l’épaule en gardant le poignet fixe, au lieu de faire pivoter le poignet)
lieu de la couper en deux une feuille avec des ciseaux)

CPO Corps-Pour-Objet Utiliser une partie de son propre corps pour représenter l’objet requis pour un pantomime (ex : utiliser le majeur et
ERREURS DE LA CATEGORIE TEMPOREL l’index pour figurer les lames d’une paire de ciseaux)

ERREURS AUTRES
S Séquence Perturbation d’une séquence de positionnements formant un mouvement, en ce y compris les additions,
omissions, et transpositions des éléments de la séquence
I Initiation / Pause anormalement longue avant l’initiation du mouvement ou hésitations caractéristiques avant de produire le
Hésitation (1) geste, indépendamment de son exactitude.
V Durée Altération de la vitesse ou de la durée typique d’un mouvement, y compris les augmentations et diminutions
anormales, ou les proportions relatives irrégulières dans la séquence d’un mouvement (e.g., projection de la
main vers la cible à une vitesse manifestement disproportionnée par rapport à la vitesse de configuration finale C Concrétisation Exécuter le geste en utilisant un objet réel qui n’est normalement pas utilisé dans cette tâche
de la main en vue d’une préhension)

SR Sans Réponse Absence de réponse gestuelle


O Occurrence Multiplication ou réduction du ou des cycles caractéristiques d’un mouvement. Un geste implique de manière
caractéristique un cycle de mouvement qui est soit unique (fermer une porte) soit répétitif (utiliser un
tournevis). NR Non Réponse non identifiable, et qui ne partage aucune des caractéristiques temporelles ou spatiales de la cible
Reconnaissable

41 42

Influence de l'Age et du Niveau d'Education sur la Evaluation de la performance


Production d'Erreurs Corps-Pour-Objet

Erreurs Simples [ S ] : corrigées au second essai Trois aspects complémentaires :


Erreurs Consistantes [ C ] : répétées au second essai - analyse qualitative des erreurs*
exemple: prédominance d ’erreurs de type configuration digitale,
Correct CPO associées à des hésitations et des erreurs de type durée
Exemple : mimer - dissociations de performance entre les épreuves
l'utilisation d'une
paire de ciseaux
exemple: imitation plus mauvaise que exécution sur commande,
utilisation concrète et pantomimes sur image sans particularité
- dissociations selon la catégorie du geste présenté
exemple: déficit spécifique aux configurations digitales sans
Score de Réussite : somme des erreurs [ S + C ], ps < .05 signification présentées lors de l ’imitation

Score de Correction : taux de correction des erreurs S / [ S + C ], ns, ps > .05


Peigneux et Van der Linden (1999) Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, 21 (4)

7
43

Objectifs R.M.
• mise en évidence des atteintes sélectives du - 68 ans , droitière
système de traitement de l ’information
- plaintes
praxique
• atteinte progressive du membre supérieur droit
diagnostic différentiel
écriture, couture, faire un nœud, attacher un bouton
MAIS AUSSI ...
faire la vaisselle (essuyer les verres), utiliser une cuillère
• mise en évidence des capacités préservées
à soupe
mise en place d’une revalidation ou de • ne rapporte pas de problèmes au membre supérieur gauche
stratégies compensatoires s’appuyant sur
le potentiel praxique préservé

RESULTATS B.E.P. RM (suite)


• Membre supérieur droit (66 gestes) : 113 erreurs

erreurs spatiales et hésitations

imitation < exécution sur ordre

imitation NS < imitation S


Essai 1 erreur CM
• Membre supérieur gauche (66 gestes) : 105 erreurs
erreurs spatiales et hésitations
Hésitations
imitation < exécution sur ordre

imitation NS = imitation S
• Gestes bimanuels (36 gestes) : 44 erreurs
Essai 2 erreur CM
erreurs spatiales et hésitations

erreurs CM < erreurs CD


Peigneux et al. (2000) Revue Neurologique, 156 (5)

RESULTATS B.E.P. RM (suite)

• Reproduction de gestes sur un mannequin (10 CM)


1 2 3
Essai 1 : 2 configurations manuelles correctes

Essai 2 : 6 CM correctes (après démonstration)


4 5 6
• Dénomination de gestes

24 gestes correctement dénommés


7 8 9

• Discrimination de gestes

30 gestes S correctement classés significatifs


10 11 12

18 gestes NS correctement classés sans signification,

(mais 12 gestes NS classés comme significatifs)


13 14 15

8
ANALYSE MODULAIRE : RM
Analyse Visuelle Analyse Visuo-Gestuelle
Objets ANALYSE VISUO-GESTUELLE
Entrées
Verbales Lexique Gestuel parfaite dénomination de gestes présentés visuellement +
Connaissance du
Système de d'Entree
Corps PRAXICON D ’ENTRÉE
Reconnaissance
des Objets parfaite dénomination de gestes, discrimination de gestes satisfaisante +
Système Sémantique
de l'Action Analyse visuo-
spatiale SYSTÈME SÉMANTIQUE DES ACTIONS
parfaite dénomination de gestes, pas d’erreurs de la catégorie Contenu +
Lexique Gestuel
de Sortie PRAXICON DE SORTIE
erreurs des catégories Spatiale et Hésitations pour CO et IM sur gestes S -
Schémas
Sorties PATRONS INNERVATOIRES
Innervatoires
Verbales
pas de similarité des performances entre IM S, IM NS, et CO, mannequin +
Systèmes Moteurs SYSTÈMES MOTEURS
bonne préhension, pas de troubles élémentaires +

Peigneux et Van der Linden (2000) Revue de Neuropsychologie, 10 (2) CONNAISSANCE DU CORPS HUMAIN
d'après Rothi, Ochipa & Heilman (1991, 1997) et Goldenberg (1995)
erreurs spatiales sur CM: équivalentes en imitation et sur le mannequin -

Apraxie Visuo-Imitative : RM
Analyse Visuelle Analyse Visuo-Gestuelle
Objets
Entrées
Verbales Lexique Gestuel
Connaissance du G D
Système de d'Entree
Corps
Reconnaissance
des Objets
Système Sémantique
de l'Action Analyse visuo-
spatiale
Essai 1 erreur CM CO IMS IMNS
Lexique Gestuel Erreurs
de Sortie

Hésitations
Schémas
Sorties
Innervatoires
Verbales

Systèmes Moteurs
Essai 2 erreur CM

Peigneux et al. (2000) Revue Neurologique, 156 (5) Peigneux et al. (2000) Revue Neurologique, 156 (5)

54

Influence de l'Age et du Niveau d'Education sur la


Production d'Erreurs Corps-Pour-Objet

Erreurs Simples [ S ] : corrigées au second essai


Erreurs Consistantes [ C ] : répétées au second essai Bases cognitives et
Correct CPO
Exemple : mimer
l'utilisation d'une
cérébrales de l’apraxie
paire de ciseaux

gestuelle
Score de Réussite : somme des erreurs [ S + C ], ps < .05

Score de Correction : taux de correction des erreurs S / [ S + C ], ns, ps > .05


Peigneux et Van der Linden (1999) Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, 21 (4)

9
55 56

Comment étudier les bases cérébrales des Dégénérescence Cortico-Basale (DCB)


processus cognitifs qui interviennent dans le
désordre asymétrique du mouvement
traitement de l’information gestuelle ? syndrôme akinéto-rigide levodopa-résistant
dystonies focales
Corrélats cérébraux des
tremor ou myoclonies réflexes
comportements apraxiques
signes associés de dysfonction corticale :

apraxie
perte de sensibiité corticale
main étrangère ("alien limb")

57 58
Patients avec DCB probable (F = 12; H = 6)

Age : 64 ± 8.8 ans Cotation BEP*


Durée de maladie : 3.1 ± 2.2 années Erreur Simple [ S ] : corrigée au second essai

Asymetrie motrice : droite (n = 8) gauche (n =10) Erreur Consistante [ C ] : répétée au second essai
Trial 1 Spatial Error
Evaluation des Praxies (BEP)
Contrôles : 68.4 ± 8.4 ans (F = 7; H = 8)

Tomographie à Emission de Positons


Hesitancy
Siemens 951/31R septa étendus (champ de vue : 10.8 cm)

acquisition (18F) fluorodeoxyglucose au repos (7 mCi) Score de Performance : somme des erreurs [S+C]

Score de Correction : proportion d'erreurs corrigées


scan de transmission (68Ge) : 20 mn {S/[S+C]} Trial 2 Spatial Error

scan d'acquisition : 20 mn (début 35 mn après injection du FDG) * BEP, Batterie d'Evaluation des Praxies (Peigneux & Van der Linden, 2000)

59 60

APRAXIE ET DCB EFFET POPULATION


Production de Gestes : Atteinte du système de production et Contrôles vs. DCB
apraxie visuo-imitative

UTILISATION
ACT ACT
d'OBJETS ns ns
IMG
PANTOMIMES s/OBJET IMG NS > .75
*
IMITATION GestesIMNS
NS IMNS
** **
IMITATION GestesIMS
S IMS
** **
CTL ------ CTL ------
CO
PANTOMIMES CO
CBD ------ NS > .15 CBD ------
s/COMMANDE VERBALE ** C
C I
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1

Score Performance (%) Score Correction (%)

Réception de Gestes : léger déficit


RECONNAISSANCE DE GESTES DCB (0.80) vs. CTL (0.99) ** I
DISCRIMINATION DE GESTES DCB (0.87) vs. CTL (0.99) ** I C

10
61 62

1
SCORE PERFORMANCE SCORE
CORRECTION
CBD [ Non-Apraxique vs. Apraxique ] CBD [Non-Apraxique vs. Apraxique ]

1 Lobe Parietal Supérieur (BA 7)

2 Circonv. Frontales (BA 6/8)


S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 S9 S10S11S12 S13S14S15S16 S17S18

C 3 Circonv. Précentrale (BA 6)


1
2
S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 S9 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1 S1
0 1 2 3 4 5 6 7 8

3
Circonv. Cingulaire (BA 24) I C I
z = 52 mm z = 54 mm z = 56 mm

Peigneux et al. (2001) Neurology, 57(7) 1259-1268 Peigneux et al. (2001) Neurology, 57(7) 1259-1268

63 64

• Caractéristiques de l'apraxie dans la DCB


APRAXIE ET DEMENCE DE TYPE
• déficit du système de production (patrons innervatoires et praxicon
ALZHEIMER
de sortie)

• mais apraxie visuo-imitative spécifique

• Bases neurales de l'apraxie dans la DCB pattern hétérogène de déterioration apraxique


• hypométabolisme cingulaire antérieur : contributions apraxie idéomotrice ?
cognitives non-spécifiques à une symptomatique pseudo-
apraxie conceptuelle ?
apraxique ?

• déficit du réseau pariéto-frontal : atteinte fonctionnelle des


apraxie « vraie » ou symptomatique ?
processus d'imitation et déficits spécifiques au système bases cerebrales ?
praxique

65 66

Population : 17 patients avec DTA probable (68.4 ± 6.2 ans)

15 sujets sains (CTRL, 68.4 ± 8.4 ans)


Score de réussite
Batterie d’Evaluation des Praxies (BEP)
Alzheimer Contrôle Score seuil
- Imitation de gestes non significatifs
1
- Imitation de gestes significatifs
0.8
- Production de gestes sur commande verbale 0.6
0.4
- Pantomimes sur présentation visuelle de l’objet
0.2
- Utilisation concrète d’objets 0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
- Reproduction de configurations manuelles sur un mannequin

- Dénomination de gestes significatifs

- Discrimination de gestes significatifs et non-significatifs

11
67 68

RESULTATS (DTA)
Modalité de production

Score de correction Global


(toutes conditions) * * CTL

Alzheimer Contrôle Score seuil ns DTA


Commande *
Imitation
1 significative * *
p<0.05
Imitation non-
0.8 significative * ns

0.6 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 0 0.2 0.4 0.6 0.8 1

0.4 Scores de Réussite (%) Scores de Correction (%)


0.2
0 Reconnaissance
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 *
Discrimination
0 0.2 0.4 0.6 0.8
* 1

Réception de Gestes (%)

69

CONCLUSION
• difficultés globales production et réception de gestes dans la DTA

• le déficit de production de gestes n'est confirmé par le score de

correction que pour l'imitation de gestes significatifs

• performance au score de correction chez les patients DTA reste dans

les limites d'une distribution normale

• la variation interindividuelle des résultats et l'observation de déficits

marqués pour le score de réussite seulement montrent que des

facteurs cognitifs non-spécifiques contribuent de manière significative

aux troubles pseudo-apraxiques décrits dans la maladie d'Alzheimer

12