Vous êtes sur la page 1sur 4

Les voitures électriques en Egypte

Rana Ahmed et Habeba Hamdy | Méthodologie de la recherche |


27/3/2021
Introduction
Les conceptions de voitures électriques dépendent d'un moteur
électrique, d'un système de contrôle électrique et d'une batterie
puissante qui peut être rechargée tout en réduisant son poids. La
voiture électrique est plus adaptée que les voitures à moteur à
combustion interne en termes de préservation de l'environnement, car
elle ne produit pas de déchets nocifs.

Les scientifiques ont conçu l'idée de produire des voitures électriques


depuis longtemps, alors que le chimiste William Morrison a développé
la première voiture électrique en 1890 dans l'Iowa, aux États-Unis.
Mais elle était grande et sa vitesse ne dépassait pas 20 kilomètres à
l'heure, puis les entreprises ont commencé à développer de meilleures
voitures électriques, ce qui a conduit à sa propagation jusqu'à ce
qu'elle représentait environ un tiers des voitures aux États-Unis en
1900.

L'année 2008 a marqué la deuxième naissance des voitures électriques,


lorsque Tesla a produit sa voiture électrique, Tesla Roadster, avec une
vitesse de pointe de 200 kilomètres par heure et une autonomie de 320
kilomètres, après quoi elle a produit deux nouvelles voitures ; Tesla S
et Tesla 3, et suite au succès de Tesla, de grands constructeurs
automobiles sont entrés sur le marché des véhicules électriques.

− L'Égypte soutient la diffusion des voitures électriques «


respectueuses de l’environnement » en les exonérant à 100% des
droits de douane et en œuvrant à la localisation de son industrie
en concluant des protocoles d'accord et des partenariats avec des
entités internationales pour produire ce type de voiture
localement.

− Au vu des qualités intrinsèques des moteurs électriques (taille,


couple maximal disponible au démarrage, etc.), les performances

PAGE 1
dynamiques des véhicules électriques sont meilleures que celles
des voitures équivalentes thermiques, et ce dans un silence
quasi-absolu.

− Selon les statistiques, à la fin du premier semestre 2019, le


nombre de bornes de recharge pour véhicules électriques en
Égypte atteignait environ 330 points de recharge répartis dans 7
gouvernorats de Basse-Égypte, et ils sont exploités et gérés par
la Rivolta Egypt Company, spécialisée dans la commercialisation
des technologies des véhicules électriques.

− Le coût trop élevé des batteries performantes est actuellement


un frein au développement des véhicules électriques à grande
échelle.

Le surcoût à l’achat peut être partiellement compensé par les


économies à l’usage du véhicule (maintenance ou carburant)

Malgré toutes ces facilités et avantages dans ce type de voiture, mais


les gens ont de nombreuses préoccupations et problèmes qui ne les
incitent pas à acheter une voiture électrique.

Dans ce contexte nous vous poserons cette problématique :

Pourquoi les voitures électriques ne sont pas très


répandues en Egypte ?

PAGE 2
Sources :
https://www.renault.fr/faq-electrique/specificites-voiture-
electrique.html

https://www.guideautoweb.com/articles/53069/voitures-
electriques-l-abc-de-la-fiche-technique/

https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-
pedagogique/voiture-electrique

https://www.arabsauto.com/%D8%B9%D9%8A%D9%88%D8%A8-
%D8%A7%D9%84%D8%B3%D9%8A
%D8%A7%D8%B1%D8%A7%D8%AA-
%D8%A7%D9%84%D9%83%D9%87%D8%B1%D8%A8%D8%A7%D8
%A6%D9%8A%D8%A9/

https://mostaqbal.ae/first-electric-taxi-in-egypt/

PAGE 3

Vous aimerez peut-être aussi