Vous êtes sur la page 1sur 87

1

Sommaire
Avant-propos ……………........................................................................................... 3
Tableau des contenus …………….............................................................................. 4

Leçon 1 : La Semaine du goût ..................................... 6


Leçon 2 : Pour mon équilibre alimentaire .................. 10
La Semaine du Leçon 3 : Je n'aime pas le fromage. ........................... 13
goût Culture : La cuisine française ..................................... 16
Projet : Créer une affiche pour la Semaine du goût . . . 18

Leçon 1 : Allo, bonjour. .............................................. 19


Leçon 2 : Le Prix du Jeune Écrivain ............................ 23
Littérature Leçon 3 : Il a quel âge ? ............................................. 27
jeunesse Culture : Littérature jeunesse .................................... 30
Bilan .......................................................................... 32

Leçon 1 : Aïe, mon pied ! ........................................... 33


Leçon 2 : Nous sommes dans l'Atlas ! ....................... 37
Comment ça va ? Leçon 3 : Je suis en forme. ......................................... 40
Culture : Le tourisme au Maroc .................................. 43
Projet : Choisir un beau site touristique au Vietnam . . 45

Leçon 1 : Sa robe est très belle ! ............................... 46


Leçon 2 : Le rendez-vous de la mode ........................ 51
Les jeunes et la Leçon 3 : Combien ça coûte ? .................................... 55
mode Culture : La mode des jeunes .................................... 58
Bilan .......................................................................... 60

Leçon 1 : Il y a du soleil. ............................................ 61


Leçon 2 : Éco-gestes et environnement ..................... 65
Pour une planète Leçon 3 : C'est où, le restaurant ? ............................. 68
verte Culture : Les parcs nationaux au Canada .................. 71
Projet : Faire une charte d'« éco-citoyen » ................ 72

Leçon 1 : Je vais aller au Laos. ................................... 73


Leçon 2 : Séjour découverte ...................................... 77
Vacances, Leçon 3 : Qu'est-ce qu'il y a à voir ? .......................... 80
vacances… ! Culture : Les danses du Cambodge et du Laos .......... 83
Bilan .......................................................................... 85

Hỗ trợ qua mạng: Phạm Tiến Sơn - Hoàng Khánh Phương - Phan Thị Giao Linh
Hỗ trợ kỹ thuật: Hache Sébastien
Minh họa: Đặng Minh Vũ - Hoàng Phượng Anh

Licence CC-BY-Sa :
Cuốn sách được xuất bản với tác quyền tự do CC-BY-Sa
Toàn văn giấy phép: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/legalcode

2
AVANT-PROPOS

Netado.vn, nouvelle méthode de français langue vivante 2 pour le Vietnam,


élaborée dans le cadre de la coopération entre le Ministère de l’Éducation et de la
Formation du Vietnam et l’Organisation Internationale de la Francophonie, est le fruit
d’une collaboration entre des concepteurs vietnamiens et des experts français pour
répondre aux attentes particulières de l’enseignement et l’apprentissage du français au
Vietnam.

Cette méthode propose une pédagogie innovante des langues qui encourage les
élèves au transfert de stratégies d’apprentissage entre les langues apprises. Elle les
invite à communiquer en français à travers diverses situations proches de la vie
quotidienne dans des contextes précis. Par ailleurs, elle adopte une démarche
spiralaire pour aller d’une reprise constante des acquis vers un enrichissement
progressif des compétences langagières.

Les cinq compétences sont travaillées de façon équilibrée (réception orale et


écrite, production orale en continu / en interaction et production écrite). Une large
place est donnée à la réception et la production orales pour encourager les élèves à
acquérir de réelles compétences de communication.

Les ressources complémentaires en ligne (séquences animées, QCM, fiches


complémentaires,…), facteur de motivation, facilitent la compréhension des contenus
lexicaux et grammaticaux de façon ludique, et elles permettent de s’évaluer en
autonomie. Elles sont librement accessibles aux professeurs et aux élèves et sont par
ailleurs constamment réactualisées.

Tout comme Netado.vn 1, Netado.vn 2 valorise la diversité culturelle et


encourage les élèves à mieux comprendre leur culture et à acquérir des savoir-être
(valeurs et codes socio-linguistiques propres à une culture). Dans une approche
actionnelle, la méthode intègre la pédagogie de projet qui incite les élèves à agir
comme des acteurs sociaux réalisant des tâches concrètes. Tout au long de
l’apprentissage, les progrès et les résultats se mesurent à travers différents types
d’évaluation (formative, sommative) grâce à des activités d’auto-évaluation et des
bilans.

Les auteurs

3
Tableau des contenus - A1.2

Projet / Bilan /
Communication Lexique Grammaire Phonétique Culture
Auto-évaluation

LEÇON 1 Proposer,
accepter ou Les sorties et Différenciation
La Semaine du Le verbe venir
UNITÉ 1 : La Semaine du goût

refuser une lieux de sortie entre [jɛ]̃ et [jɛn]


goût proposition
Projet :
LEÇON 2 Créer une
Fixer et La cuisine affiche pour la
Pour mon Les articles Différenciation
confirmer un française Semaine du
équilibre partitifs entre [jɔ̃] et [jɔn]
rendez-vous goût
alimentaire
Auto-évaluation

LEÇON 3 Les mots et


La négation
Parler de ses expressions Les sons [ø] et
Je n'aime pas avec ne … pas
goûts culinaires pour parler de [œ]
le fromage. de
ses goûts

Répondre à une
LEÇON 1 Les mots et
question de Les sons [ɛ]̃ et
UNITÉ 2 : Littérature jeunesse

Téléphoner expressions
Allo, bonjour. forme négative [jɛ]̃
pour téléphoner
(Si,… / Non,...)

LEÇON 2
Le nombre Les sons [y] et Littérature Bilan
Le Prix du Les verbes en -ir
ordinal [ɥi] jeunesse
Jeune Écrivain

LEÇON 3 Poser des Des adjectifs


Le mot
questions avec pour décrire le Le son [R]
Il a quel âge ? interrogatif quel
quel caractère

LEÇON 1 Donner des Les parties du Les sons [e] et


L'impératif
Aïe, mon pied ! conseils corps [œ]
UNITÉ 3 : Comment ça va ?

Projet :
LEÇON 2 Choisir un beau
Parler des Les pronoms
Nous sommes émotions Les émotions site touristique
toniques Le tourisme au
dans l'Atlas ! au Vietnam
Maroc
Auto-évaluation
LEÇON 3
Parler de la Les articles Les sons [ɑ̃] -
Je suis en La santé
santé contractés [ɔ̃] - [ɛ]̃ et [œ̃]
forme.

4
LEÇON 1 Expressions de
Décrire une
quantité (un Les sons [b] -
UNITÉ 4 : Les jeunes et la mode

Sa robe est tenue


Les vêtements peu de, [p]
très belle ! vestimentaire
quelques,
beaucoup de…)

LEÇON 2 Liaison et La mode des


Les verbes jeunes Bilan
Le rendez- Les couleurs enchaînement
pouvoir et
vous de la Les styles avec
vouloir
mode les articles

LEÇON 3 Faire des


La liaison entre
achats dans un Les adjectifs
Combien ça Les magasins le sujet et le
magasin démonstratifs
coûte ? verbe

LEÇON 1 Parler du temps


UNITÉ 5 : Pour une planète verte

La météo Le verbe faire


Il y a du soleil. qu'il fait

Projet :
LEÇON 2 Les parcs Faire une
Donner des Les sons [jɑ̃] -
Éco-gestes et instructions Le verbe devoir nationaux au charte d'« éco-
[jan]
environnement Canada citoyen »

Auto-évaluation
Les mots et
LEÇON 3 Demander et expressions
Expressions de Les sons [∫] - [ʒ]
C'est où, le indiquer un pour demander/
lieu et [s]
restaurant ? chemin indiquer un
chemin

LEÇON 1 Faire des


Les pays et les
Je vais aller au projets de Le futur proche
UNITÉ 6 : Vacances, vacances… !

villes
Laos. vacances

Les
LEÇON 2 Quelques Les danses du
prépositions
destinations Les sons [ə] - Cambodge et
Séjour devant les Bilan
pour les [e] du Laos
découverte noms de pays
vacances
ou de villes

LEÇON 3 Intonation : la
réaction positive
Qu'est-ce qu'il Le verbe partir
ou négative à
y a à voir ? une proposition

5
Unité 1 - Leçon 1 : LA SEMAINE DU GOÛT (pp. 6-7)
Activité 1 p.6

Demander aux élèves de cacher le dialogue. Faire observer le dessin et leur faire émettre des
hypothèses sur la scène et les personnages, en posant des questions en langue maternelle telles
que : Qui sont ces jeunes ? Comment s'appellent-ils ? Où se trouvent-ils ? Faire reconnaître les
élèves français et vietnamiens déjà présents dans Netado.vn 1 (Maxime, Trang et Minh), faire
formuler des remarques sur la façon dont les jeunes Vietnamiens s'habillent (pas en uniforme), la
présence d'une affiche sur le mur, ce qu'on peut y lire (LA SEMAINE DU GOÛT, COLLÈGE Jean
Rostand...). De là faire émettre des hypothèses sur le lieu où ils se trouvent.

Informations culturelles :
L'uniforme scolaire en France
Historiquement, alors qu'il était très courant dans les écoles privées en France, le port de l'uniforme n'a
jamais été obligatoire dans l'enseignement public, sauf avant 1968 dans l'école primaire et secondaire.
Depuis 1968, les établissements scolaires n'imposent plus d'uniforme, excepté certains cas particuliers
(lycées militaires ou de la défense, établissements professionnels de l'hôtellerie…).
Ces dernières années, le port de l'uniforme est un sujet de débat récurrent en France, face à des
problèmes d'actualité en milieu scolaire (« guerre des marques », rackets...).
La Semaine du goût
Le 15 octobre 1990, Jean-Luc Petitrenaud et la Collective du sucre lancent la Journée du goût à Paris. En
1994, elle devient Semaine du goût, et s'étend à toute la France. En 2003, l'événement est placé sous le
haut patronage du ministère de l'Agriculture. L'idée est de partager autour de la gastronomie,
d'informer et d'éduquer au goût le grand public, avec notamment des actions pédagogiques dans les
écoles, des échanges entre professionnels et particuliers...
La Semaine du goût a été reprise en Suisse en 2001. Aujourd'hui, elle s'est beaucoup exportée et des
festivités ont lieu dans de nombreux pays dans le monde, dont le Vietnam.
http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/semaine-du-gout-tout-ce-qu-il-faut-savoir_1723866.html)

Activité 2 p.6

Avant de faire écouter le dialogue, faire lire la consigne, les phrases et les éléments de réponse
proposées. S’assurer de leur compréhension en langue maternelle. Il s’agit de la compréhension
globale. Les élèves vont repérer les informations essentielles du dialogue. Faire écouter
l’enregistrement en entier et faire réaliser l’activité individuellement. Faire réécouter
l’enregistrement si nécessaire, en faisant des pauses à des passages-clés. Procéder à une mise en
commun collective.

6
Enregistrement :
MAXIME : Salut Trang, salut Minh ! Ça va ?
MINH : Salut !
TRANG : Salut Maxime ! Oui, ça va très bien. Je découvre plein de choses intéressantes !
MINH : Tiens, j'ai l'affiche de la Semaine du goût.
MAXIME : Oui, cette année, pour la Semaine du goût, je participe à l'atelier de cuisine de mon
collège.
MINH : Pour goûter des spécialités ?
MAXIME : Oui, on prépare, puis on goûte. Vous venez ?
MINH : Oui, avec plaisir. J'adore ça.
TRANG : Bonne idée, Maxime ! Et une recette vietnamienne, ça te dit ?
MAXIME : Pourquoi pas ? C'est très original.

Corrigés :
a. Maxime
b. est contente
c. découvrir de bons plats

Activité 3 p.6

Faire lire la consigne et les affirmations proposées. S’assurer de leur compréhension en langue
maternelle. Laisser un peu de temps aux élèves pour lire le dialogue. Faire réaliser l’activité
individuellement puis leur demander de comparer les résultats avec leur voisin(e). Pour la mise
en commun collective, leur demander de justifier leurs réponses.

Corrigés :
a. à la Semaine du goût
b. de son collège
c. vietnamien

Activité 4 p.7

a - Cette activité permet aux élèves de découvrir du vocabulaire indiquant les sorties et les
loisirs des adolescents français de leur âge. Faire écouter l’enregistrement et faire répéter par
l’ensemble de la classe puis par quelques élèves. Vérifier la prononciation.

Enregistrement :
1. aller au cinéma - 2. participer à un atelier de cuisine - 3. aller au théâtre - 4. aller à la plage
- 5. participer à un atelier d'origami - 6. faire un pique-nique

b - Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en langue maternelle. Laisser aux


élèves le temps nécessaire pour observer les images. Aider les élèves à la compréhension des
mots et expressions proposés, en faisant des hypothèses de sens et en faisant appel à des mots
transparents ou aux termes correspondants en anglais ou en vietnamien (cinéma - cinema,
théâtre - theatre, vidéo - video). Faire réaliser l'activité individuellement, puis faire comparer
les résultats avec les voisin(e)s. Procéder à une mise en commun collective.
Faire réécouter l'enregistrement et faire répéter.

Corrigés :
B – 4, C – 1, D – 5, E – 2, F - 6

7
Informations culturelles :
L'origami
Le mot origami vient du japonais et signifie l'art du pliage du papier. Bien que le papier soit né en Chine
au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement
d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des
médicaments et des aromates. Ils servaient également les rituels religieux. À partir de l'an mille, on voit
apparaître des modèles traditionnels comme le papillon, la grue, la grenouille et le crabe. À l'occasion
des mariages, les flacons de saké sont aujourd'hui encore scellés par un papier plié en forme de papillon.
De sa tradition japonaise, l'origami est devenu un art international et multiforme. L'origami moderne
attire des amateurs du monde entier, avec des conceptions toujours plus complexes et de nouvelles
techniques.

Activité 5 p.7

Faire observer la boîte à outils « Venir » et faire remarquer les formes conjuguées du verbe
« venir » au présent. Lire et faire répéter la conjugaison. Faire remarquer l'opposition à l'oral
entre [jɛ] et [jɛn] (je viens, tu viens, il/elle/on vient / ils/elles viennent). Faire réaliser
l'activité individuellement à l'écrit. Procéder à une mise en commun collective à l'oral. Demander
ensuite à des élèves volontaires d'écrire les résultats au tableau.

Corrigés :
a. viennent
b. venons
c. viens

Activité 6 p.7

a - Faire observer la boîte à outils « Pour proposer – Pour accepter – Pour refuser ». S'assurer de
sa bonne compréhension en langue maternelle, en faisant proposer des équivalents en
vietnamien. Faire reconnaître les formes conjuguées du verbe « venir ». Faire remarquer que
« Viens » (Viens avec nous.), ayant la même forme que « viens » (Tu viens.), marque ce qu'on
attend ou demande de l'autre : il s'agit d'une proposition, d'une suggestion, d'une invitation,
d'une demande... Éventuellement, faire rappeler le cas de « Venez » (…, venez nombreux! -
U3L2, Netado.vn 1.) mais ne pas anticiper à ce stade le mode impératif.
Faire lire les énoncés de l'activité et les intitulés des colonnes. Demander aux élèves de cocher
individuellement, puis de comparer leurs résultats avec les voisin(e)s. Procéder à une mise en
commun collective.

Corrigés :
1. Accepter
2. Proposer
3. Refuser
4. Refuser

8
b - L'activité demande une forte concentration pour comprendre et réunir les extraits d'énoncés.
Faire remarquer que la ponctuation peut aussi aider. Faire rappeler d'autres phrases connues
(depuis Netado.vn 1) servant à :
- proposer : On visite le collège ? (U2L1), On mange un phở ? (U2L3), Venez nombreux ! (U3L2),
Regardez la statue ! (U3L3), Entre, Léa. (U4L1), Regarde, Léa. / Tu veux participer ? (U4L3).
- accepter une proposition (et expliquer pourquoi) : Oui, avec plaisir ! (U2L1) (U2L3), Avec
plaisir, j’aime bien la compétition ! (U4L3).
Demander aux élèves de travailler à deux. Pour la mise en commun, faire justifier le choix et
dire de quoi il s'agit (faire / accepter / refuser une proposition, s'expliquer).

Corrigés :
1 – D, 2 – C, 3 – B, 4 - A

Activité 7 p.7

Faire lire la consigne et s'assurer de sa bonne compréhension. Faire rappeler les différentes
façons d'accepter ou de refuser une proposition. Demander aux élèves d'écrire individuellement
le SMS de réponse, et de donner des raisons pour lesquelles il/elle accepte ou refuse la
proposition. Leur fournir du vocabulaire complémentaire selon leur besoin.
Éventuellement corriger les textes à la maison et, à la remise des résultats au cours suivant, si le
temps le permet, faire un compte rendu général sur les erreurs commises, en demandant à
certains élèves d'écrire leur texte (ou un extrait) au tableau et en procédant à une correction
collective.

Activité 8 p.7

Faire observer et écouter chaque mot et expression de l’enregistrement. Faire réécouter


l’enregistrement en demandant aux élèves de répéter chaque mot et expression. Faire rappeler
le cas de vietnamien / vietnamienne (U1L2 - Netado.vn 1) avec l'opposition [jɛ] / [jɛn]. Faire
faire des observations, en mettant l'accent sur les lettres mises en gras et leur prononciation.
Veiller à la bonne prononciation.
Demander aux élèves s'ils connaissent d'autres cas de [jɛ] et [jɛn] (Ex. : ancien, très bien, à
bientôt, bien sûr, combien, canadien / canadienne, cambodgien / cambodgienne …).

Enregistrement :
Les sons [jɛ] et [jɛn]
- vietnamien, vietnamienne
- tiens, ils tiennent
- tu viens, elles viennent

9
Unité 1 – Leçon 2 :
POUR MON ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE (pp. 8-9)
Activité 1 p.8

Il s’agit d’une activité de compréhension globale. Demander aux élèves d'observer le document,
puis de définir de quel type de document il s’agit (un blog), quel événement il annonce (la
Semaine du goût), quel est le sujet traité (l'équilibre alimentaire). Faire réaliser l’activité
individuellement puis demander aux élèves de comparer leurs réponses avec leur voisin(e).
Procéder à une correction collective en demandant aux élèves de justifier leurs réponses.

Corrigés :
a. une page de blog.
b. ses repas équilibrés.

Activité 2 p.8

Il s’agit d’une activité de compréhension détaillée. Demander aux élèves de lire le document en
silence. Ne pas traduire en vietnamien les mots relatifs aux aliments et boissons. Inciter plutôt
les élèves à s'appuyer sur les dessins illustratifs, sur les mots connus, et sur la transparence entre
les langues apprises (da-ua en vietnamien pour yaourt, juice en anglais pour jus).
Faire lire la consigne et les phrases proposées. Faire réaliser l’activité individuellement puis
procéder à une correction collective.
Si le temps le permet, leur poser quelques questions complémentaires de compréhension :
Pourquoi est-ce que Nicolas fait attention à ses repas ? (pour avoir un équilibre alimentaire) ; À
quelle occasion est-ce que Nicolas écrit sur son blog ? (À l'occasion de la Semaine du goût) ; Pour
quand et où il fixe un rendez-vous à ses camarades ? (pour le mercredi 12 octobre au collège
Jean Rostand).

Corrigés :
a. Vrai
b. Faux.
c. Faux

Activité 3 p.9

a - Faire compléter l'énoncé du document déclencheur : « Je prends de la bonne nourriture. ».


Attirer l'attention sur l'emploi de l'article partitif « de la ».
Faire observer le contenu de la boîte à outils. Soulever des remarques quant à l'emploi des
articles partitifs et en faire tirer les règles d'utilisation.
b - Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Proposer aux élèves de travailler à deux.
Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
1. De la viande ou du poisson ou des œufs
2. Du pain ou du riz ou des pommes de terre
3. De l'eau ou du jus de fruits

10
Activité 4 p.9

Recopier au tableau l'énoncé du document déclencheur incluant l'expression du rendez-vous:


« Rendez-vous le mercredi 12 octobre, à 15h, au collège Jean Rostand. »
Lire le contenu de la boîte à outils. Expliquer que pour donner un rendez-vous, on peut avoir des
phrases affirmatives ou interrogatives dans lesquelles on peut utiliser certains mots ou
expressions comme « rendez-vous à... », « on se voit... » suivis des indications sur le jour, l'heure
et le lieu du rendez-vous.
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire réaliser l’activité individuellement en
demandant de justifier son choix, puis procéder à une correction collective.

Corrigés :
a–2
b-1

Activité 5 p.9

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Il s'agit de faire travailler le lexique des
aliments et boissons et de s'entraîner à l'emploi des articles partitifs. Faire réaliser l’activité
individuellement puis demander aux élèves de comparer leurs réponses avec leur voisin(e). Pour
une correction collective, faire reproduire au tableau leur texte final par deux élèves
volontaires.
Accepter deux réponses pour le yaourt : « un yaourt », » du yaourt ». Montrer la différence
d'emploi entre l'article partitif et l'article indéfini.
Exemples :
- Je mange du yaourt. (une partie d'un ensemble)
- Je mange un yaourt / un pot de yaourt. (cet ensemble en entier)

Corrigés :
Salut ! Moi, c'est Mai. J'habite au Vietnam. Au dîner, je mange du riz avec du poisson ou de la
viande. Il y a des légumes avec des œufs. C'est super bon. Je mange des fruits et un yaourt (du
yaourt). Je prends de l'eau.

Activité 6 p.9

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire découvrir l'agenda et réaliser l’activité


individuellement. Chacun choisit une activité et écrit deux SMS très courts, le premier pour fixer
ou confirmer un rendez-vous et le second pour répondre (accepter/refuser).
Variante : Faire découvrir l'agenda à deux. Libre au binôme de choisir l'atelier qu'il veut. L'un
écrit un SMS pour fixer un rendez-vous et l'autre répond au message (il accepte/refuse). Si le
temps le permet, demander à quelques binômes de lire leurs SMS à la classe ou de les reproduire
au tableau. Veiller à la bonne formulation socio-linguistique des productions.

Activité 7 p.9

Faire d'abord écouter puis répéter les mots isolés de la boîte à outil, en veillant à bien faire
distinguer les deux sons.
Dans un second temps, lire distinctement et à un rythme normal chacune des phrases. Faire lire
individuellement et à haute voix les trois phrases par une dizaine d'élèves. Vérifier leur
prononciation.

11
Enregistrement :
Les sons [jɔ] et [jɔn]
Lyon, lyonnais
une invitation, un dictionnaire

12
Unité 1 - Leçon 3 : JE N'AIME PAS LE FROMAGE.
(pp. 10-11)
Activité 1 p.10

Faire observer le dessin et poser les questions : Qui voyez-vous ? (des élèves français et
vietnamiens) Qui sont les personnages au premier plan ? (Maxime et deux élèves vietnamiens)
Présenter les deux nouveaux personnages : Lan (la fille) et Phong (le garçon). Faire lire ensuite la
consigne et les deux questions avec leurs possibilités de réponses. S’assurer de leur
compréhension. Faire réaliser l’activité individuellement ou en binôme puis procéder à une
correction collective.

Corrigés :
a. Dans un atelier de cuisine.
b. Ils goûtent des plats.

Activité 2 p.10

Avant l’écoute, faire lire la consigne, les questions et les propositions de réponse. S’assurer de
leur compréhension en langue maternelle. Expliquer éventuellement « les crêpes » en montrant
le plat sur le dessin. Faire deviner le sens de « chocolat » (chocolate en anglais et sô-cô-la en
vietnamien) et « fromages » (phô-mai en vietnamien). Expliquer qu'à part les « nems
vietnamiens », les autres plats sont des spécialités françaises. Projeter éventuellement les
images des plats trouvées sur Internet pour mieux les présenter.
Faire écouter l’enregistrement deux fois et faire réaliser l’activité. Procéder ensuite à une
correction collective en proposant une dernière écoute pour vérifier les réponses. Faire des
pauses pour assurer le repérage des mots importants.

Enregistrement :
MAXIME : Mes amis, voici mon plat : les crêpes au chocolat !
LAN : Je veux bien goûter. (Elle goûte.) Wouah, c’est très bon. J'adore ça !
MAXIME : Et les fromages, ça te dit, Phong ?
PHONG : Excuse-moi, Maxime, mais je n'aime pas le fromage.
LAN : Qu’est-ce que tu préfères alors ?
PHONG : Je préfère les salades. Par exemple, la salade lyonnaise, c'est excellent !
MAXIME : Et Lan, c'est quoi, ton plat vietnamien ?
LAN : C'est un plat spécial : les nems !
MAXIME : Super ! J’aime bien les nems !

Corrigés :
a. De la salade lyonnaise. / Des crêpes au chocolat. / Des fromages. / Des nems vietnamiens.
b. 1. Vrai 2. Faux 3. Faux

13
Informations culturelles :
- La crêpe est un mets composé d'une très fine couche de pâte faite à base de farine (principalement
de blé ou de sarrasin) mélangée à un liquide (lait, parfois mélangé à de l'eau ou de la bière). Elle est
généralement de forme ronde.
- La salade lyonnaise est une recette de cuisine de salade composée spécifique à la ville de Lyon. Ses
ingrédients : salade verte, tomate, lardons ou foies de volaille, croûtons, œuf poché ou œuf mollet.
- Le bœuf bourguignon est une recette de cuisine d'estouffade de bœuf, traditionnelle de la cuisine
bourguignonne, cuisinée au vin rouge de Bourgogne, avec une garniture de champignons, de petits
oignons et de lardons.
- Le fromage est fabriqué à partir de lait de vache principalement, mais aussi de brebis, de chèvre,
de bufflonne ou d'autres mammifères. Le fromage en France fait partie des habitudes de consommation
quotidiennes. Les fromages les plus connus sont le camembert, le chèvre, le roquefort,...

Activité 3 p.11

Cette activité vise à faire découvrir des expressions servant à exprimer des goûts culinaires et à
qualifier un aliment ou un plat.
S'assurer de la compréhension de la consigne. Faire réécouter l’enregistrement en faisant des
pauses après chacune des trois répliques pour faciliter le travail des élèves. Après la correction,
poser les questions en langue maternelle : Comment les élèves expriment-ils leur goût
culinaire ? (en utilisant Je n'aime pas / J'aime bien + les aliments et J'adore ça !) ; Comment Lan
qualifie-t-elle le plat de Maxime ? (en disant C'est très bon.)

Faire lire le contenu de la boîte à outils. Faire deviner le sens des verbes mis en gras en fonction
du nombre de cœurs correspondant. Demander de deviner le sens de « rôti », « bifteck » et
« saucisses » (rô-ti, bít-tết, xúc-xích en vietnamien) en expliquant que « bifteck » est un mot
d'origine anglaise. Pour expliquer le sens des mots ou expressions servant à désigner des aliments
et des plats, montrer les images correspondantes présentées dans l'activité 4.

Demander ensuite de relever les phrases qui qualifient positivement ou négativement un plat ou
un aliment (C'est délicieux ! / C'est excellent !). Attirer l'attention des élèves sur la structure
utilisée dans l'exemple La salade lyonnaise, c'est excellent ! (forme empathique).
Éventuellement écrire au tableau d'autres exemples : Le poulet rôti, c'est délicieux ! Les crêpes,
ce n'est pas bon ! Relire à haute voix et faire répéter chaque phrase de la boîte à outils.

Corrigés :
a. Lan : « C'est très bon. J'adore ça ! »
b. Phong : « Je n'aime pas le fromage. »
c. Maxime : « J'aime bien les nems ! »

Activité 4 p.11

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire réaliser l’activité individuellement


puis demander aux élèves de comparer les résultats avec leur voisin(e). Pendant la mise en
commun pour toute la classe, faire noter les réponses au tableau.

Corrigés :
Monique : « Je n'aime pas les saucisses. Ce n'est pas bon ! »
Laure : « J'aime bien les croissants. C'est délicieux / excellent ! »
Philippe : « Je déteste le poulet rôti. Ce n'est pas bon ! »

14
Activité 5 p.11

Commencer par un rappel sur la phrase négative en écrivant des exemples au tableau (Par
exemple : Les élèves ne vont pas à l'école le dimanche. / Elle n'est pas française. / …) Rappeler
la structure négative : Nom ou pronom sujet + ne + verbe + pas.
Faire lire ensuite la boîte à outils et dégager la règle d'utilisation des articles partitifs, indéfinis
et définis à la négation (Les articles partitifs du, de la, des et les articles indéfinis un, une, des
deviennent de à la négation. Les articles définis le, la, les ne changent pas).
Faire lire la consigne de l'activité 5. Procéder à un travail en binôme : l'un pose les questions,
l'autre y répond et vice versa. Pour la mise en commun en grand groupe, demander à quatre
binômes de présenter oralement leur travail. Noter les corrigés au tableau.

Corrigés :
a. Non, je ne prépare pas de spécialité française.
b. Non, il n'organise pas d'atelier de cuisine (pour les élèves).
c. Non, je ne mange pas de légumes à chaque repas.
d. Non, je n'aime pas la salade lyonnaise.

Activité 6 p.11

Faire lire la consigne. Expliquer qu'il s'agit d'un jeu : les élèves se lèvent et circulent dans la
classe en posant des questions sur ce que leurs camarades aiment ou n'aiment pas comme plat.
L'objectif est que chacun(e) trouve celui ou celle qui a les mêmes goûts culinaires que lui/elle.

Activité 7 p.11

Faire écouter puis répéter les mots isolés du tableau, en veillant à bien faire distinguer les deux
sons.
Faire écouter ensuite deux fois les trois phrases proposées. Procéder à la mise en commun en
binôme puis en grand groupe. Après la correction, faire répéter chaque phrase. Vérifier la
prononciation des sons.

Enregistrement :
Les sons [ø] et [œ]
[ø] les cheveux – un jeu – bleu
[œ] une sœur – un professeur – l'heure

a. Ces fromages sont délicieux.


b. Les yeux de ma sœur sont bleus.
c. C'est jeudi. Notre professeur a deux heures de cours.

Corrigés :
[ø] : délicieux – yeux – bleus – jeudi – deux
[œ] : sœur - professeur - heures

Explications complémentaires :
On prononce la consonne finale des mots bœuf, œuf lorsqu'on les emploie au singulier. Bœuf et œuf se
prononcent donc [bœf] et [œf], avec la voyelle ouverte comme pour le chiffre neuf. Au pluriel,
toutefois, on ne prononce pas la consonne finale. On dit [bø] pour bœufs et [ø] pour œufs : la voyelle
est alors fermée.

15
Unité 1 – Culture : LA CUISINE FRANÇAISE (pp. 12-13)

Les activités de cette double-page proposent de traiter des aspects culturels. Elles permettent
aux élèves de découvrir et de connaître quelques spécialités de la cuisine française et de
réutiliser des expressions pour parler de leurs préférences en gastronomie.

Activité 1 p.12

Avant de commencer l’activité, demander aux élèves d’observer les spécialités et de dire quels
noms de spécialités françaises ils connaissent. Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension
en langue maternelle. Lire le nom des quatre spécialités. Demander aux élèves de travailler en
petits groupes. Leur laisser du temps pour partager leurs connaissances et réaliser l’activité.
Procéder à une mise en commun. Ne pas hésiter à donner des explications complémentaires sur
les indices donnés.
Si le temps le permet, demander aux élèves s'ils connaissent d'autres spécialités représentant des
villes françaises ou des régions de la France.

Corrigés:
a. bretonne
b. une soupe de poissons
c. toulousaine
d. du vin rouge

Activité 2 p.12

Demander aux élèves d'observer les photos et de décrire en langue maternelle les spécialités
présentées dans chaque photo.
Faire travailler d’abord individuellement et de faire réaliser par la suite l’activité en grand
groupe à l’oral. Leur laisser du temps pour partager leurs connaissances et réaliser l’activité.
Leur demander d’abord de citer chacun toutes les spécialités qu’ils connaissent. Leur demander
de dire leur spécialité préférée et d'expliquer pourquoi. Procéder à une mise en commun
collective. Faire écrire les réponses au tableau.

Activité 3 p.13

Demander aux élèves d’observer la pyramide alimentaire et leur poser des questions, en langue
maternelle si nécessaire, en grand groupe et à l’oral pour vérifier la compréhension des élèves et
éventuellement pour leur fournir le sens des mots nouveaux. Les élèves doivent repérer le nom
des aliments. S’assurer de leur compréhension.
Faire lire les questions et s’assurer de leur compréhension en langue maternelle. Faire réaliser
l’activité en binôme. Leur laisser du temps pour répondre aux questions. Faire réaliser l’activité
individuellement puis procéder à une correction collective. Demander aux élèves de justifier
leurs réponses.

Corrigés :
a. Vrai
b. Faux
c. Vrai
d. Faux
e. Faux

16
Activité 4 p.13

a - Demander aux élèves de travailler individuellement. Faire observer de nouveau la pyramide


alimentaire de l’activité 3. Faire lire la consigne et s’assurer de leur compréhension en langue
maternelle. Leur laisser du temps pour partager leurs connaissances et réaliser l’activité. Chaque
élève doit dire, pour chaque famille d’aliments, quels aliments il aime et quels aliments il
n’aime pas. Si c’est possible, demander aux élèves de justifier leur choix. Procéder à une mise
en commun. Ne pas hésiter à en donner des explications complémentaires sur les familles
d’aliments.
b - Demander aux élèves de travailler en petits groupes. Demander à chaque groupe de faire une
liste des aliments qu’ils aiment et des aliments qu’ils n’aiment pas. Leur laisser du temps pour
partager leurs connaissances et réaliser l’activité. Procéder à une mise en commun collective.
Faire écrire les réponses au tableau.
Si le temps le permet, demander aux élèves s'ils connaissent d'autres aliments. Écrire au tableau
les aliments qui ne sont pas mentionnés dans le manuel.

Activité 5 p.13

Lire la question et s’assurer de sa compréhension en langue maternelle. Constituer des petits


groupes. Leur laisser du temps pour partager leurs connaissances et réaliser l’activité. Demander
à chaque groupe de présenter sa pyramide alimentaire idéale. Procéder à une mise en commun.

17
Unité 1 – Projet : CRÉER UNE AFFICHE POUR LA SEMAINE
DU GOÛT (p. 14)
Avant la séance de la tâche (pour le cours qui précède celui où les élèves doivent réaliser la
tâche), constituer des groupes de quatre ou cinq élèves. Demander à chaque groupe d’apporter
des feuilles (A3 si possible), de la colle, des ciseaux et des feutres et éventuellement des
appareils photos. Leur expliquer qu’ils vont créer une affiche pour la Semaine du goût. En grand
groupe (en classe), faire rappeler ce qu’est la Semaine du goût.
Laisser du temps à chaque groupe pour réaliser une affiche pour la Semaine du goût. Chaque
groupe discute sur la thématique de leur Semaine du goût. Leur demander également de discuter
et de choisir une image qui représente des valeurs de leur Semaine du Goût. Ils peuvent
également discuter des activités de chaque journée de la Semaine du goût.
Demander aux groupes de chercher ou de dessiner une image. Faire concevoir des activités
concrètes de chaque journée de la semaine. Personnaliser l’affiche (agencer l’image, des effets
de l’image, des lettres et des couleurs…).
Quand tous les groupes ont terminé leur réalisation, ils les exposent ou les accrochent au mur.
Chacun peut alors découvrir l’affiche de ses camarades.
Enfin, l’ensemble des élèves votent pour choisir l’affiche la plus belle.

Quand l’ensemble des activités de l’unité auront été réalisées, les élèves pourront s’auto-évaluer
grâce au tableau récapitulant les objectifs généraux de l’unité 1.
L’auto-évaluation des élèves est le processus par lequel l’élève recueille des données et réfléchit
sur son propre apprentissage... C’est l’évaluation, par l’élève, de ses propres progrès en matière
de connaissances, de compétences, de processus ou de comportement. L’auto-évaluation donne
à l’élève une conscience et une compréhension accrues de lui-même ou d’elle-même en tant
qu’apprenant ou apprenante. Aider et orienter les élèves dans cette démarche pour cocher les
cases qui leur correspondent. C’est un moment privilégié d’échanges entre les élèves et le
professeur pour parler de leurs difficultés et y remédier.

18
Unité 2 - Leçon 1 : ALLO, BONJOUR. (pp. 16-17)
Activité 1 p.16

Demander aux élèves de cacher le dialogue. Faire observer le dessin et leur faire reconnaître les
jeunes (Maxime et Phong). Faire émettre des hypothèses sur ce qui se passe, où ces jeunes se
trouvent et de qui ils parlent (Ils se téléphonent. Phong est dans un jardin public et Maxime chez
lui. Ils parlent d'un jeune homme qui s'appelle Guillaume Dufour.)
Selon le niveau, les questions et les réponses peuvent se faire en français ou en vietnamien.
Solliciter le plus souvent possible les échanges en français.

Activité 2 p.16

Faire lire la consigne, les phrases et les éléments de réponse proposés. S’assurer de leur
compréhension en langue maternelle. Il s’agit de la compréhension globale où les élèves doivent
écouter et repérer les informations essentielles du dialogue.
Faire écouter l’enregistrement puis faire réaliser l’activité individuellement. Faire réécouter
l’enregistrement si nécessaire. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. Phong
b. d'un jeune écrivain.

Enregistrement :
PHONG : Allo, bonjour. Je suis bien chez Maxime Desforges ?
Mme DESFORGES : Tout à fait. Qui est à l'appareil ?
PHONG : Je suis Phong, un ami vietnamien de Maxime.
Mme DESFORGES : Ah oui, Phong. Bonjour. Je te le passe.
(...)
MAXIME : Allo, salut, Phong !
PHONG : Salut ! Tu sais, Guillaume Dufour, il est en ce moment à Lyon !
MAXIME : C'est le lauréat du Prix du Jeune Écrivain, n'est-ce pas ?
PHONG : Oui, le 2e lauréat, de 2016 et de 2015 aussi. TV5 va l'interviewer samedi, à
9 heures.
MAXIME : C'est ouvert au public ?
PHONG : Oui, bien sûr. J'aimerais bien y aller. Pas toi ?
MAXIME : Si, si. Alors, je viens chez toi samedi à 8h30, et on y va ensemble ?
PHONG : Ok, c'est gentil. À samedi, Maxime.
MAXIME : Ciao.

Activité 3 p.16

Faire lire la consigne et les affirmations proposées. S’assurer de leur compréhension en langue
maternelle. Laisser suffisamment de temps aux élèves pour lire le dialogue. Faire réaliser
l’activité individuellement puis leur demander de comparer les résultats avec leur voisin(e).
Procéder à une mise en commun collective, en leur demandant de justifier leurs réponses.

19
Corrigés :
a. FAUX (Justification : Mme DESFORGES : « Ah oui, Phong. »)
b. VRAI (Justification : PHONG : « J'aimerais bien y aller. »)
c. VRAI (Justification : MAXIME : « C'est le lauréat du Prix du Jeune Écrivain, n'est-ce
pas ? »
PHONG : « Oui, le 2e lauréat, de 2016 et de 2015 aussi. »)
d. VRAI (Justification : MAXIME : « Si, si. Alors, je viens chez toi samedi à 8h30, et on y va
ensemble ? »
PHONG : « Ok, c'est gentil. À samedi, Maxime. »)

Informations culturelles :
Le Prix du Jeune Écrivain
Le Prix du Jeune Écrivain ou Prix International du Jeune Écrivain de langue française est un prix annuel
destiné à récompenser des œuvres d’imagination inédites, en prose (nouvelles, contes, récits), écrites en
langue française par de jeunes auteurs âgés de 15 à 27 ans.
Depuis 1984, l’association du Prix du Jeune Écrivain de langue française organise, sous le haut patronage
de la Secrétaire Générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, avec le soutien du
Ministère des Affaires étrangères et du développement international français, de TV5 Monde et de
l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, un prix littéraire, qui s’adresse à tout jeune
francophone de 15 à 27 ans. Chaque candidat peut présenter au maximum deux textes.
https://ie.ambafrance.org/32eme-Prix-International-du-Jeune-Ecrivain-de-Langue-Francaise

Activité 4 p.17

Faire lire la consigne et le mini-dialogue proposé. Faire relire le dialogue, page 16 pour
compléter les mots manquants du mini-dialogue. Attirer l'attention des élèves sur les questions
(forme affirmative ou négative) et les façons de répondre correspondantes (C'est ouvert au
public ? - Oui, bien sûr. ; Pas toi ? - Si, si.). Faire ensuite observer la boîte à outils et l'opposition
« Oui » / « Si » dans les réponses affirmatives, selon que les questions ont une forme affirmative
ou négative. Faire remarquer que « Si, si... » sert à insister.

Corrigés :
- C'est ouvert au public ?
- Oui, bien sûr. J'aimerais bien y aller. Pas toi ?
- Si, si.

Activité 5 p.17

Faire observer la boîte à outils. S'assurer de la bonne compréhension en langue maternelle, en


faisant proposer des équivalents en vietnamien. Demander dans quelle situation on dit telle ou
telle phrase (pour vérifier si on est au bon numéro et répondre, pour demander à parler à
quelqu'un et répondre, pour demander qui est à l'appareil et répondre, pour se présenter).
Faire réaliser l'activité individuellement et faire comparer les réponses à celles des voisins. Pour
la mise en commun collective, demander à des élèves volontaires d'écrire les résultats au
tableau.

20
Enregistrement
Au téléphone
- Allo, je suis bien chez Léa Lambert ?
- Allo, bonjour. Je suis bien au 01 60 63 67 50 ?
- Tout à fait.
- Désolé. Vous avez fait erreur.
- Est-ce que Julien est là ?
- J'aimerais parler à Luc.
- Oui, je vous/te le passe.
- Qui est à l'appareil ?
- Je suis Samy.
- C'est Marie à l'appareil.

Corrigés :
a. Allo, je suis bien chez Camille Petit ?
b. C'est Patrick à l'appareil.
c. Est-ce que Julie est là, s'il te plaît ?

Activité 6 p.17

Cette activité permet de s'entraîner au bon usage de « Oui », « Non » et « Si ». Faire lire la
consigne et les phrases proposées et s'assurer de leur bonne compréhension. Faire réaliser
l'activité individuellement à l'écrit. Procéder à une mise en commun collective à l'oral en
demandant aux élèves de justifier leurs réponses.

Corrigés :
a. Non
b. Oui
c. Si

Activité 7 p.17

Il s'agit de remettre dans le bon ordre les répliques d'une conversation téléphonique. Faire faire
l'activité en petits groupes, puis comparer les résultats avec d'autres groupes. Pour la mise en
commun, demander de justifier les réponses en disant ce que représente chaque réplique.
Demander à deux élèves volontaires de lire le dialogue restitué.

Corrigés :
(1 – C) 2 – E, 3 – B, 4 – G, 5 – D, 6 – A, 7 – F.

Activité 8 p.17

Faire lire la consigne et s'assurer de sa bonne compréhension. Faire rappeler les différentes
façons de parler au téléphone. Faire travailler les élèves en binôme pour réaliser l'activité,
envisager les répliques et ensuite jouer la scène. Leur fournir du vocabulaire complémentaire
selon leur besoin. Demander à quelques binômes volontaires de jouer la scène devant toute la
classe.

21
Activité 9 p.17

Avant de faire réaliser l'activité, faire observer les sons et les mots de l'encadré et remarquer les
lettres mises en gras, la présence ou non de « i ». Faire écouter l'enregistrement.
Demander ensuite aux élèves d'écouter les cinq mots de l'activité et de cocher individuellement.
Faire réécouter l'enregistrement et procéder à une mise en commun. Faire réécouter une
dernière fois et faire répéter chaque mot par toute la classe, puis par quelques élèves. Veiller à
la bonne prononciation.
Demander aux élèves s'ils connaissent d'autres cas de [ɛ] et [jɛ] et comment les sons
correspondants sont écrits.
Ex. : - cinq, le lapin, quinze, train
-très bien, bien sûr, combien, canadien

Enregistrement :
Les sons [ɛ] et [jɛ]
cinq, ancien
cousin, chien
écrivain, tu viens
1. vingt
2. plein
3. Tiens.
4. le pain
5. le chien

22
Unité 2 – Leçon 2 :
LE PRIX DU JEUNE ÉCRIVAIN (pp.18-19)
Activité 1 p.18

Il s’agit d’une activité de compréhension globale. Demander aux élèves d'observer le document,
puis de définir de quel type de document il s’agit (un article d'information du magazine Adonet,
n0 76), quel est le but du document (présenter un concours d'écriture), quel événement il
présente (le Prix du Jeune Écrivain). Faire découvrir le logo du Prix et ses lettres initiales. Faire
réaliser l’activité individuellement puis demander aux élèves de comparer leurs réponses avec
leur voisin(e). Procéder à une correction collective en demandant aux élèves de justifier leurs
réponses.

Corrigés :
a. présente un événement
b. d'un concours d'écriture

Activité 2 p.18

Il s’agit d’une activité de compréhension détaillée. Demander aux élèves de lire le document en
silence. Faire dégager les informations essentielles de chacune des 5 rubriques/questions du
document. Surtout, ne pas traduire en vietnamien tous les mots relatifs au concours d'écriture,
renvoyer certains mots nouveaux aux notes.
Faire lire la consigne et les phrases proposées. Faire réaliser l’activité individuellement puis
procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet, leur demander de
justifier oralement leurs réponses en citant des extraits du document.

Corrigés :
a. Faux. Justification : le PJE est ouvert aux auteurs entre 15 et 27 ans.
b. Vrai. Justification : l'auteur envoie son texte avant le 1er avril 2015.
c. Vrai. Justification : l'auteur peut écrire de 5 à 20 pages.
d. Vrai. Justification : voyage en France

Activité 3 p.19

a - Faire relire le document, page 18 et remplir « L'auteur …. son texte et l'envoie avant le 1 er
avril 2015 ». Faire observer les formes conjuguées du verbe « finir » au présent de l'indicatif dans
la boîte à outils.

b - Pour application, faire réaliser la partie b.


Ensuite, indiquer que les deux verbes « réunir » et « choisir » se conjuguent de la même manière
que « finir ». Faire conjuguer au tableau réunir et choisir par quelques élèves volontaires. Se
contenter de ces trois verbes en « -ir ».

Corrigés :
a. ... finissent …
b. Vous finissez …
c. nous finissons …

23
Activité 4 p.19

Noter au tableau les deux groupes de mots du document déclencheur : « le 31e Prix du Jeune
Écrivain », « le 1er avril ». Indiquer que ce sont là des nombres ordinaux, qu'ils indiquent l'ordre
dans une série, une séquence. Expliquer comment ils sont prononcés et écrits.
Faire observer la boîte à outils. Inviter les élèves, dans un premier temps, à observer les
exemples donnés, puis faire dégager les règles de formation des nombres ordinaux. Procéder
ensuite à une récapitulation.
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire réaliser l’activité individuellement puis
procéder à une correction collective.

Corrigés :
a. le septième prix
b- son dixième mois
c. la quinzième semaine

Informations complémentaires
- Pour la formation des nombres ordinaux : nombre cardinal + -ième
+ Quand les nombres cardinaux se terminent en « -x », « -s », « -t », ces consonnes se
maintiennent devant « –ième » :
- deux+ième → deuxième Mais attention !
- trois+ième → troisième - cinq+u+ième → cinquième
- huit+ième → huitième - neu(f)+ième → neuvième
+ Quand les nombres cardinaux se terminent en « -e », ce « e » disparaît devant « –ième » :
- quatr(e)+ième→ quatrième
- onz(e)+ième→ onzième
+ Quand le nombre cardinal est « un » :
un → premier, première Mais attention !
vingt et un → vingt et unième
- Pour la place des nombres ordinaux :
Étant des adjectifs, ils se placent entre le déterminant (l'article défini le/la/les, l'article indéfini
un/une/des, l'adjectif possessif...) et le nom, et s'accordent en genre et en nombre avec le nom.

Activité 5 p.19

Rappeler ce qui a été formalisé dans l'activité 3 sur la conjugaison des verbes en « -ir » (finir,
choisir, réunir).
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire réaliser individuellement l’activité et
faire reproduire les réponses au tableau par quelques élèves volontaires pour une correction
collective

Corrigés :
a. Marie et toi, vous venez ...
b. Les enfants, vous choisissez ...
c. Je finis ...
d. Les professeurs réunissent ...

24
Activité 6 p.19

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. L'objectif de l'activité est de faire


travailler le lexique en lien avec un concours d'écriture et de faire mémoriser des mots-clés dans
leur signification comme dans leur graphie. Inviter plusieurs élèves volontaires au tableau, leur
demander de reproduire leur liste finale des 6 mots en justifiant leur choix. Penser à faire
mettre l'article défini/indéfini devant un nom.

Corrigés :
Liste de mots-clés : (un) concours, (un) prix, l'écriture, écrire, (un) auteur, (un) texte, (une)
œuvre, primé, (un) lauréat, (un) écrivain.

Activité 7 p.19

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Le professeur explique l'objectif et les


modalités du concours « Dis-moi dix mots ». L'activité peut donner lieu à une écriture
collaborative en petits groupes. La classe étant nombreuse, chaque groupe propose un texte.
Dans un second temps, le professeur réunit les différentes propositions réalisées par les groupes,
fait voter la meilleure production ou fait combiner les différents textes pour arriver à une
production collective.

Informations complémentaires
+ Le Concours des dix mots est piloté par le Ministère de l’Éducation nationale, en partenariat avec les
Ministères de la Culture et de la Communication, les Ministères des Affaires étrangères et du
Développement international et de l’Agriculture. Chaque année, le Concours des dix mots invite
les classes élémentaires et du secondaire à réaliser collectivement une production artistique et
littéraire reposant sur un travail linguistique à partir des dix mots sélectionnés.
L’objectif du Concours des dix mots est de mobiliser la créativité des classes candidates autour des
capacités expressives propres au français en tant que langue de culture.
http://www.dismoidixmots.culture.fr/concours-pedagogiques
+ Les classes élémentaires sont invitées à réaliser collectivement une production littéraire et plastique,
à partir de la thématique et des dix mots choisis. Cette production prendra la forme d'un imagier
mêlant texte et illustration, mettant en contexte entre trois et dix mots de la sélection.
Les classes de collège et lycée sont invitées à réaliser collectivement une production littéraire reposant
sur un travail linguistique incluant une dimension artistique, à partir de la thématique et des dix mots
choisis.
L'opération Dis-moi dix mots peut être l'occasion de :
- travailler sur le lexique
- libérer l'imaginaire pour s'exprimer sur tous les modes : dire, écrire, représenter, jouer, chanter,
découvrir
- permettre aux professeurs de différentes disciplines de travailler sur un projet transversal et aux
élèves de participer à une œuvre collective.
http://www.education.gouv.fr/cid56239/dis-moi-dix-mots.html (consulté le 5.11.2017)

Activité 8 p.19

Faire d'abord écouter puis répéter par paire de mots les mots isolés proposés dans la boîte à
outils, en veillant à bien faire distinguer les deux sons.
Dans un second temps, lire les 3 énoncés à voix haute, phrase par phrase ; puis les faire répéter
individuellement par une dizaine d'élèves. Veiller à la bonne prononciation des 2 sons.

25
Enregistrement :
Les sons [y] et [ɥi]
jus - juillet
numéro - nuit
public - puis

26
Unité 2 - Leçon 3 :
IL A QUEL ÂGE ? (pp. 20-21)

Activité 1 p.20

Faire observer le dessin et poser la question : Qui voyez-vous ? (Maxime et une femme.) Faire lire
ensuite la consigne et répondre à la question posée. Procéder à une correction collective.

Corrigé :
Ils se trouvent dans le salon d'une maison.

Activité 2 p.20

Avant l’écoute, faire lire la consigne, la question et les propositions de réponse. Faire écouter
une fois l’enregistrement et faire réaliser l’activité. Procéder ensuite à une correction
collective.

Enregistrement :
Mme DESFORGES : Alors, et l'interview de Guillaume Dufour ?
MAXIME : Super, maman. On pose beaucoup de questions intéressantes.
Mme DESFORGES : Quelles questions, par exemple ?
MAXIME : Ben, par exemple : « Est-ce que les jeunes d'aujourd'hui lisent ? »
Mme DESFORGES : Pas mal ! Et Guillaume Dufour, il est comment ?
MAXIME : Il est sympa, souriant et modeste.
Mme DESFORGES : Il a quel âge, lui ?
MAXIME : 27 ans, et il écrit depuis le lycée ! Maman, je veux écrire, moi aussi !
Mme DESFORGES : Bonne idée, mon chéri.

Corrigé :
D'une interview.

Activité 3 p.20

Faire lire la consigne et les affirmations proposées. S’assurer de leur compréhension en langue
maternelle. Expliquer qu'« écrire » signifie ici « écrire des œuvres littéraires » (romans, récits,
poèmes...). Ensuite, faire réécouter l’enregistrement deux fois et faire réaliser l’activité
individuellement puis en binôme. Procéder ensuite à une correction collective : noter les
propositions de réponses au tableau puis proposer une dernière écoute pour vérifier les réponses.
Faire des pauses pour assurer le repérage des mots importants. Expliquer que « lire » dans la
phrase Ben, par exemple : « Est-ce que les jeunes d'aujourd'hui lisent ? » signifie « lire des
œuvres littéraires ».

Corrigés :
1. Vrai
2. Faux
3. Faux
4. Vrai

27
Activité 4 p.21

Faire lire la consigne. Faire réécouter l’enregistrement en faisant des pauses après chaque
réplique pour faciliter le travail des élèves. Après la correction, poser les questions en langue
maternelle, par exemple : Quelles hypothèses pouvez-vous faire sur l'accord du mot interrogatif
« quel » ?
Faire lire le contenu de la boîte à outils et faire vérifier les hypothèses sur la règle d'accord de
« quel ». Insister sur les différentes façons de poser une question avec « quel ».

Corrigés :
a-2
b-1

Activité 5 p.21

Demander de lire la boîte à outils et de relever les façons de poser une question sur le caractère
de quelqu'un. Présenter la structure de la réponse : « Il/Elle est + trait(s) de caractère ». Faire
lire ensuite la liste des traits de caractère et deviner le sens de modeste, timide, jaloux (en
anglais : modest, timid, jealous). Expliquer les mots souriant, bavard, gourmand avec des gestes
ou des images illustratives. Demander éventuellement aux élèves de s’attribuer le ou les traits
de caractère qui leur conviennent le plus.
Faire lire ensuite la consigne de l’activité. Procéder à un travail en binôme puis à la mise en
commun pour toute la classe.

Corrigés :
a. souriante
b. gourmand

Activité 6 p.21

Faire lire la consigne. S'assurer de la compréhension de la tâche. Faire réaliser l’activité


individuellement puis demander aux élèves de comparer avec leur voisin(e). Pendant la mise en
commun en grand groupe, faire noter les réponses au tableau.

Corrigés :
a. Quels animaux aimes-tu ? / Tu aimes quels animaux ? / Quels animaux est-ce que tu aimes ?
b. Quelle est la nationalité de Jacques ? / Quelle est sa nationalité ?
c. On visite quel lieu aujourd'hui ? / Quel lieu est-ce qu'on visite aujourd'hui ?
d. Quelles spécialités françaises manges-tu ? / Tu manges quelles spécialités françaises ? Quelles
spécialités françaises est-ce que tu manges ?

Activité 7 p.21

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Demander aux élèves de varier la


structure des questions posées. Faire travailler en binôme puis passer à la mise en commun en
grand groupe.

28
Activité 8 p.21

Faire écouter l'enregistrement du tableau. Poser des questions : Comment se prononce la


consonne « r » en français ? Existe-t-il le même son dans votre langue maternelle ? Faire
distinguer la prononciation de « r » en français et en vietnamien.
Pour une deuxième écoute, faire des arrêts après chaque mot et demander aux élèves de
répéter. Vérifier la prononciation du son [R].
Demander à quelques élèves de lire la liste des mots puis faire écouter l'enregistrement pour la
vérification. Faire travailler ensuite en binôme pour s’entraîner à lire ces mots.

Enregistrement :
Le son [R]
rose – réponse – cour
mariage – quatre – marché
carré – nourriture
restaurant – lauréat – écrire – correspondant – mardi – livre – derrière – bien sûr

Explications complémentaires :
Pour prononcer le phonème [R] il faut veiller à ce que la pointe de la langue reste positionnée dans la
partie inférieure de la bouche, contre les dents.
La prononciation de la consonne vibrante [R] pourrait poser de grandes difficultés pour les élèves
vietnamiens parce que la langue vietnamienne ne connaît pas ce son.
Pour aller plus loin sur la phonétique du français, connectez-vous au site fad-fle.net, et visionnez le
module « phonétique ».

29
Unité 2 - Culture : Littérature jeunesse (pp. 22-23)
Cette double page culturelle vise à faire découvrir la littérature jeunesse française.

Activité 1 p.22

Avant de commencer l’activité, poser cette question en langue maternelle à toute la classe et à
l’oral : Quels sont les écrivains français que vous connaissez ? Demander ensuite aux élèves
d’observer les photos et de lire les textes dans les encadrés. S’assurer de leur compréhension.
Les faire travailler individuellement. Leur laisser du temps pour réaliser l’activité. Demander
ensuite de dessiner des flèches pour associer les textes aux photos correspondantes. Procéder à
une correction collective.

Corrigés:
1. René Goscinny
2. Hergé
3. Antoine de Saint-Exupéry
4. Jules Verne

Activité 2 p.23

Lire la consigne et s’assurer de la compréhension en langue maternelle. Faire réaliser l’activité


en binôme. Leur demander d’abord d’observer les photos et les couvertures d’œuvres littéraires
(roman, recueils de récits, de nouvelles, de poèmes). Leur laisser du temps pour observer et
dessiner par la suite des flèches pour associer chaque auteur à son œuvre. Procéder enfin à une
correction collective. Noter les réponses au tableau.

Corrigés:
1–D 2–A 3–B 4-C

Activité 3 p.23

Demander aux élèves d’observer le graphique. Faire lire les questions et s’assurer de sa
compréhension en langue maternelle. Ils doivent repérer des mots-clés connus pour associer les
textes aux illustrations correspondantes. Faire réaliser l’activité individuellement puis demander
aux élèves de comparer leurs réponses. Procéder à une mise en commun collective. Expliquer les
mots incompris. Ne pas anticiper sur l'explication des genres littéraires qui seront traités un peu
plus tard dans l’activité 5.

Corrigés:
a. Vrai
b. Faux
c. Vrai
d. Faux

30
Activité 4 p.23

Demander aux élèves d’observer l'image et demander s'ils connaissent ou reconnaissent ces
personnages de BD (il s'agit des personnages des Aventures de Tintin). Faire lire la question et
s’assurer de la compréhension en langue maternelle. Faire réaliser l’activité individuellement
puis demander aux élèves de comparer leurs réponses en binôme. Procéder à une mise en
commun collective.

Activité 5 p.23

Demander aux élèves d’observer l’illustration et de lire la consigne et s’assurer de leur


compréhension en langue maternelle. Faire réaliser l’activité en petits groupes pour que les
élèves puissent réfléchir ensemble et mettre en commun leurs connaissances. Procéder à une
mise en commun collective. Demander à chaque groupe de présenter son travail à la classe.

31
Unité 2 - Bilan (p. 24)
Cette page propose des activités permettant de faire l’évaluation des contenus des unités 1
et 2.

Proposer aux élèves de réaliser chaque activité individuellement puis faire une correction
collective. Noter les réponses au tableau. En fonction des difficultés des élèves à réaliser
telle ou telle activité, proposer une séance de remédiation : réexpliquer certaines règles
grammaticales, revoir le vocabulaire non acquis et faire réaliser des activités
complémentaires.

Activité 1 p.24

Corrigés :
a. finis, viens
b. choisis
c. réunissons
d. venez, viens

Activité 2 p.24

Corrigés :
a. Oui, je mange des fruits.
b. Non, il n’aime pas le pain.
c. Non, ils ne prennent pas de salade.
d. Si, il aime la peinture.
e. Si, ils prennent du riz.

Activité 3 p.24

Corrigés :
1-c;2-a;3-d;4-b

Activité 4 p.24

Corrigés :
a. culinaire
b. manger
c. le trois
d. marché

Activité 5 p.24

Réponse libre

32
Unité 3 - Leçon 1 : AÏE, MON PIED ! (pp. 26-27)
Activité 1 p.26

Demander aux élèves de cacher le dialogue. Faire observer le dessin et leur faire reconnaître les
jeunes (Lan et Huy). Faire formuler des remarques sur le paysage et la façon de s'habiller des
ados. Faire avancer des hypothèses sur ce qui se passe et où ces jeunes se trouvent (Ils sont au
Maroc. Ils font une randonnée dans l'Atlas.). Toutes les hypothèses sont bienvenues et à discuter
en classe.
Selon le niveau, les questions et les réponses peuvent être faites en français ou en vietnamien,
mais à solliciter les échanges en français si c'est possible.

Activité 2 p.26

Faire lire la consigne et les phrases proposées. S’assurer de leur bonne compréhension en langue
maternelle. Il s’agit de la compréhension globale où les élèves doivent écouter et repérer les
informations essentielles du dialogue.
Faire écouter l’enregistrement puis faire réaliser l’activité individuellement. Faire réécouter
l’enregistrement si nécessaire. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. Vrai
b. Faux

Enregistrement :
LAN : Aïe, mon pied !
NADIA : Ça ne va pas, Lan ? Tu as mal ?
LAN : Oui, j'ai mal à mon pied gauche.
KARIM : Ne bouge pas. J'arrive.
HUY : Tu n'es pas blessée, Lan ?
LAN : Non, mais ça fait mal. Aïe !
KARIM : C'est une crampe, je crois.
NADIA : Une crampe ? Eh bien, allonge ta jambe, comme ça. Je te fais un
massage.
HUY : Moi, j'ai un baume. C'est très bon pour les massages.
PHONG : Merci, Huy.
(...)
NADIA : Alors, ça va mieux ?
LAN : Oui, ça va mieux, merci beaucoup. On continue la randonnée ?
HUY : Bien sûr, pour bien découvrir l'Atlas !

Activité 3 p.26

Faire lire la consigne, les phrases et les éléments de réponse proposés. S’assurer de leur
compréhension en langue maternelle. Laisser suffisamment de temps aux élèves pour lire le
dialogue. Faire réaliser l’activité individuellement puis demander de comparer les résultats avec
les voisins. Procéder à une mise en commun collective, en leur demandant de justifier leurs
réponses.

33
Corrigés :
a. a mal
b. son pied gauche
c. Nadia
d. se sent

Activité 4 p.27

Faire observer le dessin des parties du corps et reconnaître les mots déjà connus (cheveux, yeux,
jambe, pied). Faire écouter l'enregistrement une 1 re fois en suivant des yeux les mots indiquant
les parties du corps du dessin. Faire réécouter avec des pauses après chaque mot et répéter.
Faire éventuellement un exercice de réemploi en montrant les parties de son propre corps et
dire : « Ma tête, mes cheveux, mes yeux, mon nez, ma bouche, mon bras, ma main, mes jambes
et mes pieds. »

Enregistrement :
Les parties du corps :
- la tête
- les cheveux
- les yeux
- le nez
- la bouche
- le bras
- la main
- les jambes
- les pieds

Activité 5 p.27

Faire relire le dialogue, page 26 et compléter le mini-dialogue. Faire formuler des remarques sur
la structure de ces phrases, ce qu'elles signifient, à quoi elles servent (des verbes sans sujet,
action de faire faire quelque chose, de donner des conseils). Expliquer qu'il s'agit, comme en
anglais, du mode impératif des verbes.
Faire observer la boîte à outils « Impératif ». Poser la question : À quelle personne correspond
chacune des colonnes 2, 3 et 4 ? (2e colonne : tu, 2e personne du singulier - 3e colonne : nous,
1re personne du pluriel - 4e colonne : vous, 2e personne du pluriel). Faire comparer ces formes
verbales avec celles du présent, et remarquer la seule différence : l'absence de « s » dans
« Regarde ». Expliquer que c'est le cas de tous les verbes en « -er ». Faire remarquer la forme
négative de l'impératif.
Faire rappeler les phrases connues avec la présence de l'impératif (les consignes du manuel, et
dans Netado.vn 1 : Entre, Léa. (U4L1) – Regardez la statue ! (U3L3) – Passe mon bonjour à Trang
et à sa famille. (U5L2) – Regarde, Minh, ... (U5L3) – Regardez ce grand vélo ! (U6L3)).

Corrigés :
a. … allonge ta jambe, comme ça.
b. Ne bouge pas. J'arrive.

34
Activité 6 p.27

Faire lire les phrases proposées et s'assurer de la bonne compréhension. Faire réaliser l'activité
individuellement à l'écrit. Procéder à une mise en commun collective à l'oral en demandant aux
élèves de justifier leurs réponses.

Corrigés :
a. Fais attention
b. Allons
c. ne montez pas

Activité 7 p.27

Faire lire la consigne et les phrases et s'assurer de la bonne compréhension. Il s'agit de retrouver
le mot désignant une partie du corps qui correspond à chaque dessin. Faire réaliser l'exercice
individuellement puis comparer les résultats avec les voisins. En cas de besoin, les élèves
peuvent relire la boîte à outils « Les parties du corps ». Pour la mise en commun collective,
demander à des élèves volontaires de lire leurs résultats et faire corriger par le reste de la
classe.

Corrigés :
a. yeux – nez
b. mains – jambes
c. pieds

Activité 8 p.27

Faire lire la boîte à outils « Pour donner des conseils » et s'assurer de la bonne compréhension.
Faire remarquer que ces formes déjà connues (impératif, impératif négatif, « il faut ... »)
peuvent servir à donner des conseils. Elles peuvent par ailleurs servir d'autres intentions de
communication (un ordre, un désir …) qui seront traitées plus tard : ne pas les anticiper à cette
étape.
Faire lire la consigne et les parties de phrases proposées. S'assurer de la bonne compréhension. Il
s'agit d'associer des éléments des deux colonnes pour obtenir des conseils. Faire faire l'activité en
petits groupes de 4 ou 5, puis procéder à une mise en commun. Faire observer les conseils et
s'assurer de leur bonne compréhension.

Corrigés :
1 – A, 2 – D, 3 – B, 4–C

Activité 9 p.27

Faire lire la consigne et s'assurer de sa bonne compréhension. Faire rappeler les différentes
façons de donner des conseils. Fournir aux élèves du vocabulaire complémentaire selon leur
besoin. Selon le temps imparti, leur demander de travailler en groupes de 5 ou 6 et procéder à
une mise en commun collective, ou leur faire réaliser l'activité individuellement à la maison et
corriger à un autre jour de classe. Faire observer, analyser et corriger les erreurs par l'ensemble
de la classe.

35
Activité 10 p.27

a - Faire observer les sons et les mots de l'encadré et remarquer les lettres mises en gras. Faire
écouter l'enregistrement et répéter les mots.
Demander à quelques élèves de prononcer les phrases proposées et demander à l'ensemble de la
classe d'écouter et de corriger s'il y a des erreurs.
b - Finalement, faire écouter l'enregistrement de ces phrases et faire formuler des remarques.
Faire réécouter pour une dernière fois les mots de l'encadré et les phrases.

Enregistrement :
Les sons [ɛ] et [œ]
[ɛ] mon frère, le lait, merci
[œ] neuf, l'auteur, ma sœur

1. Super !
2. Quelle heure est-il ?
3. Elle est très belle, ta sœur !

36
Unité 3 – Leçon 2 :
Nous sommes dans l'Atlas ! (pp. 28-29)
Activité 1 p.28

Il s’agit d’une activité de compréhension globale. Demander aux élèves d'observer le document.
Expliquer ce qu'est l'Atlas. Demander de quel type de document il s’agit (un carnet de voyage/un
journal de bord), déterminer les éléments de la situation : Qui écrit à qui ? (Lan pour elle-
même). Pour quoi faire ? (noter les activités, les émotions, les états de santé au cours de la
randonnée). Quand écrit-elle ? (pendant la randonnée même). Faire réaliser l’activité
individuellement puis demander aux élèves de comparer leurs réponses avec leur voisin(e).
Procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet, leur demander de
justifier oralement leurs réponses.

Corrigés :
1. Vrai. Un carnet de voyage
2. Vrai. Elle note dans son carnet le déroulement de la randonnée.
3. Faux. Justification : « Je suis super contente. La randonnée est formidable. »

Informations culturelles
L'Atlas est un massif montagneux de l'Afrique du Nord. Cette chaîne de montagnes s'étend sur trois pays
du Maghreb : le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. Il culmine à 4167 mètres d'altitude au djebel Toubkal au
Maroc.

Activité 2 p.28

Il s’agit d’une activité de compréhension détaillée. Demander aux élèves de lire le document en
silence. Faire ensuite lire la consigne et les phrases proposées. Faire réaliser l’activité
individuellement puis procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet,
leur demander de justifier oralement leurs réponses en citant des extraits du document.

Corrigés :
1. à pied. Justification : « Nous marchons encore une heure. »
2. beaucoup de photos. Justification : « Huy prend plein de photos. »
3. a peur. Justification : « J'ai un peu peur. »

Activité 3 p.29

a - Lire la consigne. Demander de compléter les phrases en individuel après relecture du


document déclencheur, page 28.
Demander d'observer la boîte à outils « Expressions de l'émotion » en jouant sur l'association
entre chaque dessin et l'expression de l'émotion correspondante. Faire remarquer les formes
linguistiques des différentes expressions : « avoir peur », « être inquiet/content/triste/surpris »,
« être en colère ». Rappeler la formation du féminin des adjectifs.
- « Il est content./Elle est contente. » ; « Il est surpris./Elle est surprise. »
- « Il est triste. /Elle est triste. »
Attention ! « Il est inquiet. » / « Elle est inquiète. »

37
Corrigés :
1. Et Lan a (un peu) peur.
2. Je suis (super) contente.
3. Le guide est (un peu) inquiet pour elle.

b - Lire la consigne. Demander de compléter les phrases en individuel après relecture du


document déclencheur, page 28. Faire observer la boîte à outils et faire remarquer les
différences entre les pronoms atones et les pronoms toniques sur leur morphologie, leur fonction
et leur position.
+ Les pronoms atones ont la fonction de sujet du verbe.
+ Les pronoms toniques sont utilisés :
- pour insister sur les pronoms atones.
Exemple : Moi, je suis française, mais toi, tu es canadien et lui, il est belge.
Le professeur peut rappeler que certains pronoms toniques ont été appris : moi (Netado.vn1,
U1L1), toi (Netado.vn1, U1L1), lui (Netado.vn1, U1L3).
- après des prépositions telles que « avec, chez, à côté de, pour, devant, derrière, autour,
contre », etc.
- après des conjonctions comme « et, ou, ni », etc.

Corrigés :
1. Huy et moi, on est au Maroc.
2. Lan, nous sommes avec toi.
3. Le guide est un peu inquiet pour moi.

Activité 4 p.29

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Renvoyer si nécessaire à la boîte à outils


sur les pronoms toniques, activité 3-b.

Corrigés :
a. J'aimerais venir avec eux.
b. Venez chez moi à 18 h.
c. Anne, je prends le bus avec toi.
d. C'est l'anniversaire de Léa. J'ai un cadeau pour elle.

Activité 5 p.29

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Expliquer l'usage d'un carnet de voyage.


Donner quelques informations sur Québec et le Vieux-Québec. Faire réaliser individuellement
l’activité et faire reproduire la réponse au tableau par quelques volontaires pour une correction
collective.

Corrigés :
... Je suis surprise de voir beaucoup de touristes. Maman est contente de se promener dans les
petites rues … . C'est une promenade formidable. ... . Papa est un peu inquiet pour elle. Carole
est triste de ne pas pouvoir visiter cette belle ville avec nous.

Informations culturelles
Le Québec est une province du Canada. Sa capitale est Québec, et sa principale métropole est Montréal.
Sa langue officielle est le français. Le Vieux-Québec est le cœur historique de la ville de Québec.

38
Activité 6 p.29

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Le travail peut se faire à deux. Le binôme


écrit son texte en 30 mots environ sur un morceau de papier pendant 10 minutes.
Le professeur ramasse les productions des différents binômes, les corrige chez lui/elle, et en fait
le compte rendu à la séance suivante.
Variante : chaque binôme vient coller sa production au tableau. Les élèves vont ensuite lire les
textes affichés et peuvent faire des commentaires. Le professeur les ramasse et les corrige chez
lui/elle. La restitution se fait à la séance suivante avec lecture des meilleures productions.

39
Unité 3 - Leçon 3 :
JE SUIS EN FORME. (pp. 30-31)

Activité 1 p.30

Faire observer le dessin et deviner où se trouvent les ados. Demander d'identifier les ados en
posant la question : Qui voyez-vous au premier plan de l'illustration ? (Karim et Lan).

Corrigé :
Ils se trouvent dans un car.

Activité 2 p.30

Avant l’écoute, faire lire la consigne, la question et les propositions de réponse. S’assurer de
leur compréhension en langue maternelle. Expliquer que Rabat ([ Raba]) est la capitale du Maroc.
Faire écouter l’enregistrement une fois et choisir la bonne réponse. Demander aux élèves de
justifier leur choix.

Enregistrement :
KARIM : Alors, tu es contente de la randonnée ?
LAN : Oh oui, très contente ! Les paysages de l'Atlas sont magnifiques !
KARIM : Tu es une vraie sportive !
LAN : Merci. Mais je suis un peu fatiguée.
KARIM : Qu'est-ce que tu as ?
LAN : Euh… j’ai mal à la tête quand je prends le car.
KARIM : Fais un petit massage à la tête, ça peut aider, je pense.
LAN : Merci, Karim. Alors, on arrive à Rabat à quelle heure ?
KARIM : Vers 20 heures.

Corrigé :
Lan parle de sa santé et de ses émotions.

Activité 3 p.30

Faire lire tout d'abord les affirmations, puis faire écouter deux fois l'enregistrement et demander
d'échanger les réponses à deux. Noter ensuite les propositions de réponses au tableau en
demandant de faire des justifications. Faire écouter encore une fois pour vérifier les réponses.

Corrigés :
1. Vrai
2. Faux
3. Vrai
4. Vrai

40
Activité 4 p.31

Faire lire la consigne et les répliques à compléter. Pendant l'écoute de l'enregistrement, faire
des pauses après chaque réplique pour faciliter le travail des élèves. Noter les réponses des
élèves au tableau.
Faire lire la boîte à outils et deviner le sens des mots et expressions nouveaux grâce aux dessins
et aux mots et expressions connus comme ça va bien, fatigué, avoir mal à. Demander de relever
les structures servant à parler de la santé (aller bien, être en forme, être fatigué, être malade,
avoir mal à + nom).

Corrigés :
- Merci, mais je suis un peu fatiguée.
- Euh... j'ai mal à la tête.

Activité 5 p.31

Faire lire d'abord la boîte à outils. Poser la question suivante en langue maternelle : Que se
passe-t-il quand les articles définis sont précédés des prépositions à ou de ?
Signaler aux élèves la différence entre les articles contractés du, des et les articles partitifs du,
des en donnant des exemples.
Faire réaliser ensuite l'activité 5 en binôme puis passer à la mise en commun.

Corrigés :
a. aux, du
b. à la, de l'

Informations complémentaires
- Quand les articles définis « le » et « les » sont précédés de la préposition « à », ils se contractent en
« au », « aux ».
- Quand les articles définis « le » et « les » sont précédés de la préposition « de », ils se contractent en
« du » et « des ».
- « à la », « à l' », « de la » et « de l' » ne se contractent pas.
Attention ! À bien distinguer les articles contractés « du », « des » des articles partitifs « du », « des » :
par exemple, dans la phrase « Je mange du riz et des poissons. », « du », « des » sont des articles
partitifs.

Activité 6 p.31

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Procéder à un travail en binôme puis à la


mise en commun en grand groupe.

Corrigés :
a. n'est pas fatigué
b. est malade
c. n'est pas en forme

41
Activité 7 p.31

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire travailler en binôme puis passer à la
mise en commun en grand groupe.

Corrigés :
a. de la
b. au / du
c. des
d. aux

Activité 8 p.31

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire rappeler les façons de poser des
questions avec où : Où est-ce que tu as mal ? / Tu as mal où ? / … Faire réviser aussi le lexique
des parties du corps et les façons de donner des conseils (cf. Unité 3, Leçon 1).
Faire travailler ensuite en binôme. Lors de la mise en commun en grand groupe, demander à
quelques binômes de présenter leur travail.

Activité 9 p.31

Faire réaliser l'activité tout d'abord en binôme : à deux, les élèves prononcent les phrases et co-
corrigent la prononciation. Faire écouter ensuite l'enregistrement pour vérifier. Éventuellement,
faire répéter chaque phrase après l'enregistrement.
Faire écouter les quatre voyelles nasales de la langue française. Poser la question : Quelles
remarques faites-vous sur les deux sons [ɛ̃] et [œ̃] ? (Ils sont très proches l'un de l'autre.) Dire que
beaucoup de Français confondent eux-mêmes ces deux sons et qu'ils ont tendance à ne
prononcer que [ɛ̃]. Par exemple, pour « lundi », ils prononcent [lɛ̃ndi] au lieu de [lœ̃ di].

Enregistrement :
a. On prend le train pour aller à Paris.
b. Je suis content de mon voyage.
c. TV5 interviewe un écrivain.
Les sons [ɑ] - [ɔ] - [ɛ] et [œ̃ ]
en - on - inquiet - un
vente - vont - vingt - lundi
blanc - bon - ben - brun

42
Unité 3 – Culture : LE TOURISME AU MAROC (pp. 32-33)

Activité 1 p.32

a – Constituer des groupes de trois. Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en


langue maternelle. Faire observer d’abord la carte vierge pour repérer les pays à remplir. Leur
demander ensuite de compléter la carte avec les noms de pays proposés. Procéder à une
correction collective.

b – Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en langue maternelle. Demander aux


élèves de commencer par travailler individuellement puis d'échanger à l'intérieur des petits
groupes. Procéder enfin à une mise en commun collective.

Le groupe qui aura le mieux répondu sera champion en géographie.

Activité 2 p.32

Faire travailler individuellement. Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en


langue maternelle. Faire observer l’illustration et lire le texte. Il s’agit d’une activité de
compréhension détaillée pour découvrir le Maroc et le tourisme au Maroc. Leur laisser du temps
pour dégager le sens du texte. Leur demander de répondre aux questions. Faire comparer leurs
réponses en binôme. Procéder à une correction collective. Noter les réponses au tableau.

Corrigés :
a - Faux
b – Vrai
c - Vrai

Activité 3 p.32

Les élèves vont tester leur culture générale sur le Maroc. Constituer des groupes de trois ou
quatre élèves. Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension par les élèves. Leur laisser du
temps pour réaliser l’activité. Procéder à une mise en commun et éventuellement apporter des
explications complémentaires.

Corrigés :
Rabat – Bruxelles : 3h5mn
Rabat – Montréal : 11h40mn
Rabat – Hanoï : 16h25mn
Rabat – Vientiane : 16h

Activité 4 p.33

Faire réaliser l’activité individuellement. Demander aux élèves d’observer les photos pour avoir
une idée des villes marocaines qu’ils vont écouter. Faire écouter le document (deux ou trois
fois). À tour de rôle, chaque élève présente ses résultats. Procéder à une correction collective.
Noter les réponses au tableau.

43
Enregistrement :
Les attractions à ne pas manquer lors d’un séjour au Maroc sont :
• Fès : la ville la plus ancienne du Maroc, marquée tout au long de l’histoire par le passage de
chaque dynastie impériale.
• Marrakech : la grande ville cosmopolite avec ses fameux souks et places.
• Rabat : la capitale marocaine, avec ses musées archéologiques.
• Casablanca : la capitale économique du Maroc.
Corrigés :
1. Fès
2. Rabat
3. Casablanca
4. Marrakec

Activité 5 p.33

Faire réaliser l’activité en binôme. Demander aux élèves d’observer les illustrations pour se
rappeler les différentes destinations touristiques possibles au Vietnam. À tour de rôle, chaque
groupe de deux présente son travail. Toutes les réponses sont acceptées. Procéder à une mise en
commun collective. Noter les réponses au tableau.

Activité 6 p.33

Faire travailler individuellement. Laisser aux élèves du temps pour réaliser l’activité. À tour de
rôle, chaque élève présente son travail. Procéder à une mise en commun collective.

44
Unité 3 – Projet : CHOISIR UN BEAU SITE TOURISTIQUE
AU VIETNAM (p. 34)
Constituer des groupes de quatre ou cinq élèves. Leur expliquer qu’ils vont choisir un beau site
touristique au Vietnam. Pour commencer, faire un remue-méninges avec l’ensemble des élèves
en leur demandant quels sont les beaux sites touristiques au Vietnam. En petits groupes, les
élèves vont ensuite se mettre d’accord sur le lieu touristique en matière de géographie
(campagne, ville, mer ou montagne). Leur demander ensuite d’établir des critères d’un beau
site. (Par exemple, un beau site touristique doit avoir de beaux paysages…, les services y sont
excellents…, l’hébergement pas très cher mais assez confortable...). Les élèves vont rechercher
parmi des lieux touristiques qui se trouvent sur Internet... celui qui répond à tous ou presque
tous les critères dont ils ont discuté et dont ils ont établi une liste.
Chaque groupe présente son choix à la classe en repérant son site choisi sur la carte, en le
décrivant et en proposant des arguments de son choix. Faire voter enfin le choix le plus
convaincant.

Quand l’ensemble des activités de l’unité auront été réalisées, les élèves pourront s’auto-évaluer
grâce au tableau récapitulant les objectifs généraux des unités 2 et 3. L’auto-évaluation des
élèves est le processus par lequel l’élève recueille des données et réfléchit sur son propre
apprentissage... C’est l’évaluation, par l’élève, de ses propres progrès en matière de
connaissances, de compétences, de processus ou de comportement. L’auto-évaluation donne à
l’élève une conscience et une compréhension accrues de lui-même ou d’elle-même en tant
qu’apprenant ou apprenante. Aider et orienter les élèves dans cette démarche pour cocher les
cases qui leur correspondent. C’est un moment privilégié d’échanges entre les élèves et le
professeur pour parler de leurs difficultés et y remédier.

45
Unité 4 - Leçon 1 : SA ROBE EST TRÈS BELLE !
(pp. 36-37)
Activité 1 p.36

Demander aux élèves de cacher le dialogue. Faire observer le dessin et leur faire reconnaître les
jeunes (Nadia et Lan). Faire échanger des remarques sur le décor et les meubles. Faire avancer
des hypothèses sur ce qui se passe et où ces jeunes se trouvent (Elles sont au Maroc, chez Nadia,
dans le salon. Elles regardent la télé.). Toutes les hypothèses sont bienvenues et à discuter en
classe.
Selon le niveau, les questions et les réponses peuvent être formulées en français ou en
vietnamien, mais à solliciter les échanges en français.

Activité 2 p.36

Faire lire la consigne, les phrases et les éléments de réponse proposés. S’assurer de leur bonne
compréhension. Il s’agit de la compréhension globale où les élèves écoutent et repèrent les
informations essentielles du dialogue.
Faire écouter l’enregistrement et faire réaliser l’activité individuellement. Faire réécouter
l’enregistrement si nécessaire. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. de la mode
b. enthousiasmées

Enregistrement :
LAN : C'est quoi, Nadia ? Une émission sur la mode ?
NADIA : Oui, c'est le 20e anniversaire du FIMA, en 2016.
LAN : Qu'est-ce que c'est ?
NADIA : C'est le Festival International de la Mode en Afrique.
LAN : Super ! La mode, j'adore !
NADIA : Moi aussi, je suis fan de mode. Regarde cette dame : sa robe est très belle !
LAN : Oui, c'est original, avec quelques motifs et beaucoup de couleurs. Mais je préfère
cette jupe marron.
NADIA : Tu sais, le FIMA invite des créateurs de tous les continents.
LAN : Même des jeunes créateurs ?
NADIA : Oui, et le lauréat du concours des jeunes créateurs de 2016, c'est un Marocain de
22 ans.

Activité 3 p.36

Faire lire la consigne et les phrases proposées. S’assurer de leur bonne compréhension. Laisser
aux élèves suffisamment de temps pour lire le dialogue. Faire réaliser l’activité individuellement
puis demander de comparer les résultats avec les voisins. Procéder à une mise en commun
collective, en leur demandant de justifier leurs réponses.

46
Corrigés :
a. en Afrique (Justification : C'est le Festival International de la Mode en Afrique.)
b. adore (Justification : Regarde cette dame : sa robe est splendide !)
c. invite (Justification : Tu sais, le FIMA invite des créateurs de tous les continents.)
d. un Africain (Justification : … le lauréat du concours des jeunes créateurs de 2016, c'est un
Marocain de 22 ans.)

Activité 4 p.37

a - Cette activité permet aux élèves de découvrir du vocabulaire indiquant des vêtements
proches de leur réalité. Faire écouter les mots et répéter, d'abord par l'ensemble de la classe,
puis individuellement.

Enregistrement :
Les vêtements :
1- un tee-shirt
2- une jupe
3- une robe
4- un chemisier
5- une chemise
6- un pantalon
7- un jean
8- un short
9- un pull
10- une veste

b - Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Laisser aux élèves le temps nécessaire
pour observer les images. Aider les élèves à la compréhension des mots proposés dans la partie a,
en faisant des hypothèses de sens et en faisant appel à des mots transparents ou aux termes
correspondants en anglais ou en vietnamien (tee-shirt – tee-shirt, chemise – sơ-mi, jean – jean –
quần jean (gin), short – short – quần s ọt ). Faire réaliser l'activité individuellement, puis faire
comparer les résultats avec les voisin(e)s. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
A-4, B-2, C-3, D-5, E-10, F-6, G-1, H-7, I-9, J-8

Activité 5 p.37

a - Faire relire le dialogue, page 36 et compléter la phrase. Faire faire des remarques sur les
mots ajoutés, ce qu'ils signifient, à quoi ils servent (expression de quantité et quantité plus ou
moins grande).

Corrigés :
Oui, c'est original, avec quelques motifs et beaucoup de couleurs.

47
b - Faire observer la boîte à outils « Expression de quantité ». Faire lire d'abord les exemples de
noms comptables (cahier, collège, ami, crayon) et de noms non-comptables (eau, lait, riz,
fromage, chance) et deviner la différence entre ces deux types de noms. Poser des questions
telles que : Est-ce qu'on peut dire : deux cahiers (amis / laits / chances …) ? C'est quelque chose
qu'on peut compter ? Faire remarquer que seuls les noms comptables peuvent se mettre au
pluriel, et que les noms non-comptables peuvent être précédés d'un article partitif (de l'eau, du
lait, du riz, du fromage, de la chance).
Faire observer les images de la boîte à outils et les expressions marquant la quantité et
compléter le tableau individuellement. Procéder à une mise en commun en faisant distinguer :
- des expressions indiquant une petite quantité : « quelques (+ nom au pluriel) » pour les noms
comptables, et « un peu de (+ nom au singulier) » pour les noms non-comptables ;
- et des expressions indiquant une grande quantité : « beaucoup de ... » pour les deux cas, mais
le nom comptable se met au pluriel (couleurs), alors que le nom non-comptable reste au
singulier (eau).

Corrigés :
quelques ... un peu de/d' ... beaucoup de/d' ...
crayons eau crayons
eau

Explications complémentaires :
Un nom comptable désigne quelque chose qui peut être dénombré, compté, par opposition aux noms
non-comptables.
- noms comptables : « école », « fruit », « page », « photo » (deux écoles, trois fruits, cinq pages, dix
photos).
- noms non-comptables : « eau », « lait », « riz », « chance ».
Ainsi, on peut dire « J'ai vu deux écoles », mais on ne dira pas « J'ai vu deux eaux ».
Selon leur sens ou leur emploi, certains noms peuvent être non-comptables ou comptables. Par exemple,
« poisson » est un nom comptable quand il désigne l'animal (Les poissons nagent dans l'eau) et un nom
non-comptable quand il désigne l'aliment ou le plat (Prendre du riz avec du poisson).

Activité 6 p.37

Faire lire la consigne et les phrases proposées et s'assurer de la bonne compréhension. Faire
réaliser l'activité individuellement à l'écrit. Procéder à une mise en commun collective à l'oral en
demandant aux élèves de justifier leurs réponses.

Corrigés :
a. un peu de
b. fromage
c. motifs

48
Activité 7 p.37

Faire lire la boîte à outils « Pour décrire une tenue vestimentaire » et s'assurer de la bonne
compréhension. Faire remarquer les deux emplois possibles de « s'habiller » : « s'habiller en
(+ nom de couleur) » et « s'habiller long/court ».
Faire lire la consigne, les exemples et les éléments proposés et s'assurer de la compréhension. Il
s'agit pour les élèves, à chaque situation, d'imaginer et de dire comment les uns et les autres
s'habillent, en réutilisant des expressions servant à décrire la tenue vestimentaire de la boîte à
outils. Faire réaliser l'activité en groupes de 5 ou 6. Procéder à une mise en commun en
demandant aux volontaires d'écrire au tableau les résultats et en faisant corriger par l'ensemble
de la classe.
Laisser les élèves choisir librement la façon de s'habiller des personnages, mais veiller à la
correction grammaticale et à ce que les tenues ne soient pas incompatibles à la situation.

Corrigés :
a. Quand Lan va au collège, elle porte … / elle s'habille en …
b. Quand Sylvie va au cinéma, elle porte … / elle s'habille en …
c. Quand nous participons à un jeu de piste, nous portons … / nous nous habillons en …
d. Quand Huy et Patrick vont se promener, ils portent … / ils s'habillent en …
(Expression libre pour la tenue vestimentaire)

Activité 8 p.37

Faire lire la consigne et s'assurer de sa bonne compréhension. Faire rappeler les différentes
façons de décrire une tenue vestimentaire. Fournir aux élèves du vocabulaire complémentaire
selon leur besoin. Demander aux élèves de choisir individuellement un personnage de BD et de
décrire sa tenue vestimentaire. Faire travailler ensuite en groupes de 5 ou 6 pour s'entraider et
améliorer les descriptions. Demander à quelques volontaires de présenter à haute voix leur
description et faire deviner les autres élèves. Selon le temps imparti, demander aux élèves
d'écrire leur description au tableau ou sur une feuille de papier pour faciliter la correction
(individuelle ou collective).

Activité 9 p.37

Faire observer le contenu de l'encadré « Les sons [b] et [p] » en mettant l'accent sur les lettres
mises en gras. Faire écouter l'enregistrement et répéter les mots.
Faire lire la consigne et s'assurer de la compréhension. Demander aux élèves d'écouter
l'enregistrement et de cocher. Faire réécouter et demander aux élèves de comparer les résultats
avec leurs voisins. Faire écouter une 3e fois si nécessaire.
Procéder à une mise en commun.

Enregistrement :
Les sons [b] et [p] :
un bain, un pain
bon, réponse
bouche, pour

49
1. C'est très bon.
2. Va à la poste.
3. Bisous.
4. C'est mon bureau.
5. Merci, c'est sympa.
6. Un peu de lait ?

Corrigés :
[b] : 1, 3, 4
[p] : 2, 5, 6

50
Unité 4 – Leçon 2 :
FIMA : LE RENDEZ-VOUS DE LA MODE (pp. 38-39)
Activité 1 p.38

Il s’agit d’une activité de compréhension globale. Demander aux élèves d'observer le document.
Faire le lien avec U4L1 : il s'agit du FIMA, le Festival International de la Mode en Afrique.
Demander quel est le type de document (un article d'information dans un magazine), quels sont
les éléments de la situation : qui écrit ? (le magazine Adonet) ; à qui ? (aux lecteurs du
magazine) ; pour quoi faire ? (pour présenter un événement). Faire réaliser l’activité
individuellement puis demander aux élèves de comparer leurs réponses avec leur voisin(e).
Procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet, leur demander de
justifier oralement leurs réponses.

Corrigés :
1. Faux. Justification : il s'agit d'un article d'Adonet, n0 88, février 2016
2. Vrai. Justification : on parle du FIMA.

Activité 2 p.38

Il s’agit d’une activité de compréhension détaillée. Demander aux élèves de lire le document en
silence. Faire lire ensuite la consigne et les phrases proposées. Faire réaliser l’activité
individuellement puis procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet,
leur demander de justifier oralement leurs réponses en citant des extraits du document.

Corrigés :
1. sa 10e édition. Justification (voir poster du FIMA)
2. 2 jours. Justification : 16-17 décembre 2016
3. de la culture de l'Afrique. Justification : Il veut promouvoir la culture africaine.
4. du monde entier. Justification : Des créateurs de tous les continents peuvent participer.

Informations culturelles
Le FIMA (Festival International de la Mode en Afrique) est créé en 1998 dans la région désertique
d’Agadez, au Nord du Niger. Il a pour objectif de resserrer les liens de coopération et d’amitié en
contribuant au rapprochement des peuples africains. Il a lieu tous les 2 ans. Son initiateur est le styliste
international nigérien Seidnaly Sidhamed Alphadi.

La 10e édition du festival a lieu les 16 et 17 décembre 2016 à Agadez. Elle accueille des créateurs venus
du monde entier. Le lauréat du concours des jeunes créateurs de 2016 est un Marocain de 22 ans, Hamza
Guelmouss.
http://www.adiac-congo.com/content/fima-retour-agadez-18-ans-apres-59408

51
Activité 3 p.39

Faire remplir les deux énoncés du document déclencheur contenant les deux verbes vouloir et
pouvoir. Demander aux élèves de deviner le sens de ces deux verbes. Expliquer leur sens
seulement si les élèves ne le comprennent pas. Faire observer la conjugaison des deux verbes
dans la boîte à outils.

Corrigés :
Il veut promouvoir la culture africaine et célébrer toutes les modes. Des créateurs de tous les
continents peuvent participer à ce grand rendez-vous de la mode.

Activité 4 p.39

Faire décrire les dessins A, B et C. Pour chaque dessin, faire décrire les vêtements des trois
personnages et demander en quoi ces vêtements caractérisent chacun des styles. Faire lire les
descriptions 1, 2 et 3 proposées. Faire associer individuellement. Procéder à une correction
collective.

Corrigés :
A-c ; B-a ; C-b

Informations culturelles : Quelques exemples de styles adolescents


+ Le look Fashion : Ce style respecte la plupart du temps la mode, en restant plutôt coloré en été et
sobre en hiver. Le look fashion attire plutôt les personnes qui veulent devenir "populaires" ou du moins
en accord vraiment avec les modes.
+ Le look Rap : Casquette à l'envers, tee-shirt trop grand, caleçon apparent et baggy taille basse sont
de vigueur pour respecter ce style. Par contre, il n'y a pas de couleurs prédominantes.
+ Le look Techno : Fluo et encore fluo, que ce soient les chaussures, les sous-vêtements (pour les
garçons), les casques, etc. Beaucoup de couleurs et de formes sur les vêtements.
+ Le look Rock (vintage) : Pantalons déchirés ou avec des trous, tee-shirts à l'effigie des Rolling Stones,
chapeaux, association de short et collant (pour les filles). Ce style reste assez rétro et est aussi très
sobre (prédominance gris-rouge).
+…
http://tpecultureadolescente.e-monsite.com/pages/quelle-est-la-culture-adolescente/quelques-
exemples-de-styles-adolescents.html

52
Activité 5 p.39

Rappeler les couleurs déjà apprises dans Netado.vn1, Unité 3, Leçon 2, p.29 : vert, orange, rose,
jaune, brun, bleu, rouge, blanc et noir. Faire découvrir les couleurs de la boîte à outils.
Rappeler la règle de l'accord grammatical des adjectifs de couleurs au féminin et/ou au pluriel.
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire réaliser l'activité individuellement, puis
faire noter les réponses au tableau. Procéder à une mise en commun collective. Le professeur a
la possibilité de prolonger l'activité en demandant la couleur des objets qui se trouvent dans la
classe, puis en faisant reproduire les réponses au tableau par quelques volontaires.

Corrigés :
A. un chemisier blanc
B. un short turquoise
C. des chaussures marron
D. une jupe vert foncé

Explications complémentaires
1. Rappel : la règle de l'accord grammatical des adjectifs de couleurs au féminin et/ou au pluriel.
+ En général, pour former le féminin des adjectifs, on ajoute “e” au masculin.
Ex. : un chemisier vert - une chemise verte
+ Si le masculin se termine par “e”, le féminin reste identique.
Ex. : un pull jaune - une jupe jaune
+ Pour former le pluriel des adjectifs, on ajoute un « s » au singulier.
Ex. : des chemises vertes, des pulls jaunes, des robes violettes
2.
+ Pour le féminin de « violet », on double la consonne finale.
Ex. : un pull violet – une jupe violette
+ Pour le féminin de « blanc », on a « blanche ».
Ex. : un short blanc – une jupe blanche
+ On n'accorde pas l'adjectif de couleur quand celui-ci est aussi un nom commun :
Ex. : une veste marron (de la couleur du marron, qui est un fruit)
des robes orange (de la couleur de l'orange, qui est un fruit)
des jupes mauve (de la couleur de la mauve, qui est une herbe)
des jupes turquoise (de la couleur de la turquoise, qui est une pierre).
+ On n'accorde pas l'adjectif quand celui-ci est composé.
Ex. : une robe vert clair, des robes vert foncé

Activité 6 p.39

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Il y a ici une double tâche : choisir entre
vouloir et pouvoir et les conjuguer à la bonne forme.
Lors de la correction collective, demander aux élèves d'expliciter sur le choix qu'ils ont d û faire
entre vouloir et pouvoir.

Corrigés :
Tu veux venir avec nous ?
Mais je ne peux pas. Je veux finir mon travail avant 10 heures.

53
Activité 7 p.39

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Le travail peut se faire à deux. Le binôme


écrit son texte en 40 mots environ sur une feuille de papier pendant 15 minutes.
Le professeur ramasse les productions des différents binômes, les corrige chez lui/elle, et en fait
le compte rendu à la séance suivante.
Variante : Si le temps le permet, après écriture du texte, chaque binôme vient coller sa
production au tableau. Les élèves vont ensuite lire les textes affichés et peuvent faire des
commentaires. Le professeur les ramasse et les corrige chez lui/elle. La restitution se fait à la
séance suivante avec lecture des meilleures productions par leurs auteurs mêmes.

Activité 8 p.39

Faire passer l'enregistrement. Faire observer le signe de lien entre l'article et le nom. Rappeler
en quoi consistent un enchaînement (une équipe) et une liaison (un avion, des avions, les
équipes). Faire écouter, puis répéter les mots. Le professeur lit ensuite les phrases, une à une,
en veillant à bien faire l’enchaînement et les liaisons en [n] et [z] dans une affiche, un ami, les
invitations, des idées. Puis il fait lire les élèves individuellement et à haute voix. Veiller à ce
qu'ils prononcent bien les phrases et qu'ils fassent l’enchaînement et les liaisons entre les articles
et les noms.

Enregistrement :
un avion, une équipe, les avions, des équipes

54
Unité 4 - Leçon 3 :
COMBIEN ÇA COÛTE ? (pp. 40-41)
Activité 1 p.40

Faire observer le dessin et deviner où se trouvent les personnages (Dans un magasin de


vêtements). Faire reconnaître Lan et deviner qui est la dame. Faire émettre éventuellement des
hypothèses sur ce que Lan fait dans cet endroit (choisir un vêtement, l'essayer, demander le
prix, le payer, …).

Activité 2 p.40

Avant l’écoute, faire lire la consigne et les deux affirmations. Rappeler les manières de repérer
les indices d'une question à l'oral (Il y a des mots interrogatifs comme est-ce que, pourquoi,
comment, quelle, … ou l'intonation est montante). Faire écouter l’enregistrement et cocher les
bonnes réponses.

Enregistrement :
LA VENDEUSE : Bonjour. Vous désirez ?
LAN : Je voudrais acheter un vêtement pour une fête entre amis.
LA VENDEUSE : D'accord. Vous voulez une robe, une jupe, un pantalon ?
LAN : Je préfère une robe.
LA VENDEUSE : Regardez cette robe à fleurs. Elle est très jolie !
LAN : Oui, c’est vrai. Je peux essayer ?
LA VENDEUSE : Bien sûr. Vous faites quelle taille ?
LAN : Du 32.
[…]
LA VENDEUSE : Vous aimez ?
LAN : Oui. Combien ça coûte ?
LA VENDEUSE : 300 dirhams.
LAN : D'accord, je la prends.
LA VENDEUSE : Vous payez comment ?
LAN : En espèces.

Corrigés :
a. une vendeuse.
b. achète un vêtement.

Activité 3 p.40

Faire tout d'abord lire les affirmations et s'assurer de leur bonne compréhension. Informer que
dirham est la monnaie du Maroc. Faire ensuite réécouter deux fois l'enregistrement puis
demander d'échanger les réponses à deux. Noter les propositions de réponses au tableau en
demandant de faire des justifications. Faire écouter encore une fois pour vérifier les réponses.

55
Corrigés :
a. aller à une fête
b. une robe
c. 32
d. 300

Activité 4 p.41

Faire d'abord lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire observer les dessins et
laisser les élèves deviner le nom de chaque magasin en regardant les objets qui s'y trouvent.
Faire ensuite réaliser l’activité en binôme. Enfin, procéder à la mise en commun en grand
groupe.

Corrigés :
- Au magasin de vêtements, on vend des vêtements.
- À la papeterie, on vend des cahiers, des crayons, des stylos, …
- À la boulangerie-pâtisserie, on vend du pain, des croissants, …
- À la boucherie, on vend de la viande.
- À la boutique de fleurs, on vend des fleurs.

Activité 5 p.41

Faire lire la boîte à outils et dégager la règle d’utilisation des adjectifs démonstratifs. Demander
ensuite de souligner les adjectifs démonstratifs dans le dialogue entre les deux jeunes filles.
Faire travailler en binôme puis passer à la mise en commun en grand groupe.

Corrigés :
cette, ce, ce, cette, ces, ces

Informationscomplémentaires :
Les adjectifs démonstratifs s'accordent en genre et en nombre avec le nom qu'ils précèdent :
- ce + nom masculin singulier qui commence par une consonne ;
- cet + nom masculin singulier qui commence par une voyelle ;
- cette + nom féminin singulier ;
- ces + nom pluriel.

Activité 6 p.41

Faire lire la consigne. Faire travailler en binôme puis passer à la mise en commun en grand
groupe.

Corrigés :
a. Ce
b. Cette
c. Ces
d. Cet

56
Activité 7 p.41

Avant de faire réaliser cette activité, demander de lire la boîte à outils et de relever les
questions et les réponses du vendeur et du client.
Faire lire ensuite la consigne de l’activité et l'exemple et s'assurer de leur compréhension.
Procéder à un travail en binôme puis à la mise en commun en grand groupe.

Corrigés :
a. Dans une boucherie.
b. Dans une boutique de fleurs.
c. Dans une boulangerie-pâtisserie.
d. Dans une papeterie.

Activité 8 p.41

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire rappeler ensuite le lexique des
vêtements (cf. Unité 4, Leçon 1) et relire la boîte à outils « Pour faire des achats dans un
magasin ». Faire réaliser l’activité en binôme. Lors de la mise en commun en grand groupe,
demander à quelques binômes de présenter leur travail.

Activité 9 p.41

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire ensuite écouter deux fois
l'enregistrement. Après la correction de l’activité, demander de déduire la règle de liaison entre
le sujet et le verbe dans une phrase puis faire lire le tableau pour vérifier : si le sujet est un
pronom (on, nous, vous, ils, elles), la liaison est obligatoire ; si le sujet est un nom (ou groupe
nominal), la liaison est interdite.

Enregistrement :
a. Nous avons cours ce matin.
b. Les jeunes aiment voyager.
c. Vous invitez tout le monde ?
d. Les enfants écoutent de la musique.

Corrigés :
a. Oui.
b. Non.
c. Oui.
d. Non.

57
Unité 4 – Culture : LA MODE DES JEUNES (pp. 42–43)

Activité 1 p.42

Les élèves vont enrichir leur vocabulaire pour parler de la mode des jeunes. Faire lire la consigne
et s’assurer de sa compréhension en langue maternelle. Faire observer les photos en demandant
aux élèves d’être particulièrement attentifs aux différences dans les styles vestimentaires des
jeunes. Demander aux élèves de réaliser l’activité en petits groupes puis procéder à une mise en
commun collective.

Corrigés :
1. Les modes changent chaque année.
2. adoptent le même style vestimentaire.

Activité 2 p.42

Demander aux élèves d'observer la photo et de lire le document. Faire lire les questions et
s’assurer de leur bonne compréhension. Leur laisser du temps pour réaliser l’activité. Faire
réaliser l’activité en binôme puis procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. Vrai
b. Faux
c. Faux

Activité 3 p.43

Les élèves vont découvrir les styles vestimentaires des jeunes. Faire observer les photos et
demander aux élèves, en langue maternelle ou, si c'est possible, en français, s’ils connaissent ces
styles vestimentaires. Certaines expressions verbales sont déjà connues des élèves, et d’autres
sont facilement compréhensibles de par leur transparence ou leur proximité avec l’anglais.
Écrire les expressions en français au tableau (les kawaii / les hip hop / les bling bling...).
Demander à quelques élèves volontaires de s’exprimer à l’oral et de dire ce qu'ils pensent de ces
styles. Enfin, demander aux élèves s’ils connaissent d’autres styles vestimentaires des jeunes.
Faire lire la consigne et les questions et s’assurer de leur compréhension. Leur laisser du temps
pour réaliser l’activité en binôme puis procéder à une correction collective. Ne pas hésiter à leur
donner du vocabulaire complémentaire si besoin est.

Corrigés :
a. 2
b. 3
c. 1
d. 4

58
Activité 4 p.43

L’objectif de l’activité est de découvrir la mode vestimentaire des jeunes Marocains. Constituer
des groupes de trois ou quatre élèves. Faire observer la photo et poser la question, par exemple :
Quel est son style vestimentaire ? Faire lire la consigne et les phrases proposées et s’assurer de
leur compréhension. Leur laisser du temps pour réaliser l’activité. Procéder à une correction
collective.

Corrigés :
a. Vrai
b. Vrai
c. Vrai

Activité 5 p.43

Faire observer de nouveau les photos. Faire lire la consigne de l’activité et s’assurer de sa
compréhension. Demander aux élèves de travailler individuellement. Leur laisser du temps pour
réaliser l’activité. Enfin, à tour de rôle, chaque élève dit à la classe quel est son style préféré.
Demander aux élèves de justifier leur réponse de façon simple. Procéder à une mise en commun
collective.

59
Unité 4 - Bilan (p. 44)

Cette page propose des activités permettant de faire l’évaluation des contenus des unités 3
et 4.

Proposer aux élèves de réaliser chaque activité individuellement puis faire une correction
collective. Noter les réponses au tableau. En fonction des difficultés des élèves à réaliser
telle ou telle activité, proposer une séance de remédiation : réexpliquer certaines règles
grammaticales, revoir le vocabulaire non acquis et faire réaliser des activités
complémentaires.

Activité 1 p.44

Corrigés :
a. veut
b. peut
c. pouvons
d. veulent
e. veux, peux

Activité 2 p.44

Corrigés :
a. des
b. au ; aux
c. de la
d. à la
e. du
f. À la
g. À l’

Activité 3 p.44

Corrigés :
a. un peu de
b. cet
c. à la boucherie
d. au magasin de vêtements
e. noir
f. orange

Activité 4 p.44

Réponse libre

60
Unité 5 - Leçon 1 : IL Y A DU SOLEIL. (pp. 46-47)
Activité 1 p.46

Demander aux élèves de travailler avec le dialogue caché. Faire observer le dessin et demander
s'ils reconnaissent l'un des personnages (Huy). Faire deviner qui sont les autres. Faire échanger
des remarques sur le paysage et les objets présents dans le dessin (un fleuve, une table et des
sièges en bois, des bouteilles et des sacs en plastique, ...). Faire avancer des hypothèses sur ce
qui se passe et où ces jeunes se trouvent. Toutes les hypothèses sont bienvenues et à discuter en
classe.
À ce niveau, les questions et les réponses peuvent être formulées en partie en vietnamien, mais
à solliciter le plus possible les échanges en français.

Activité 2 p.46

Faire lire la consigne, les phrases et les éléments de réponse proposés. S’assurer de leur bonne
compréhension. Il s’agit de la compréhension globale où les élèves écoutent et repèrent les
informations essentielles du dialogue. Rappeler les éléments de la situation repérés dans
l'illustration et au cours de l'activité 1.
Faire écouter l’enregistrement et faire réaliser l’activité individuellement. Faire réécouter
l’enregistrement si nécessaire. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. au Canada
b. mécontents

Enregistrement :
NHUNG : On est bien dans le Vieux-Québec ?
PATRICK : Oui, et là, c'est le fleuve Saint-Laurent. Mes parents et moi, nous faisons un
pique-nique ici tous les deux mois.
HUY : Super, surtout quand il fait beau.
VÉRONIQUE : Oui, comme ce matin : il y a du soleil.
NHUNG : Mais regardez : des bouteilles et des sacs en plastique ici ?
PATRICK : Et des piles aussi.
VÉRONIQUE : Oh non ! Des déchets dans un lieu comme ça, c'est moche !
NHUNG : C'est même très mauvais pour l'environnement.
PATRICK : Oui, nous avons à Québec des centres pour recycler les déchets.
HUY : Ah, des déchetteries, comme en France ?
VÉRONIQUE : Oui, mais au Canada, ça s'appelle un écocentre.

Activité 3 p.46

Faire lire la consigne et les phrases proposées. S’assurer de leur bonne compréhension. Laisser
aux élèves suffisamment de temps pour lire le dialogue. Faire réaliser l’activité individuellement
puis demander de comparer les résultats avec les voisin(e)s. Procéder à une mise en commun
collective, en leur demandant de justifier leurs réponses.

61
Corrigés :
a. le beau temps
(Justification : HUY : « Super, surtout quand il fait beau. »
VÉRONIQUE : « Oui, comme ce matin : il y a du soleil. »)
b. les déchets
(Justification : NHUNG : « Mais regardez : des bouteilles et des sacs en plastique ici ? »)
c. à la protection de l'environnement
(Justification : NHUNG : « Mais regardez : des bouteilles et des sacs en plastique ici ? »
PATRICK : « Et des piles aussi. »
VÉRONIQUE : « Oh non ! Des déchets dans un lieu comme ça, c'est moche ! »
NHUNG : « C'est même très mauvais pour l'environnement. »
PATRICK : « Oui, nous avons à Québec des centres pour recycler les déchets. »)

Activité 4 p.37

a - Il s'agit pour cette activité de faire découvrir du vocabulaire indiquant le temps qu'il fait.
Faire écouter les mots et répéter, d'abord par l'ensemble de la classe, puis individuellement.

Enregistrement :
La météo :
1- la neige
2- les nuages
3- la pluie
4- le soleil
5- la tempête
6- le vent

b - Faire lire la consigne et s’assurer de sa bonne compréhension. Laisser aux élèves le temps
nécessaire pour observer les images. Expliquer pour l'image B qu'il s'agit d'un sac gonflable appelé
« chaussette de vent » indiquant la direction et la vitesse du vent. Aider les élèves à la
compréhension des mots proposés dans la partie a, en faisant des hypothèses de sens. Faire
réaliser l'activité individuellement, puis faire comparer les résultats avec les voisin(e)s. Procéder
à une mise en commun collective.

Corrigés :
1 – D, 2 – F, 3 – A, 4 – C, 5 – E, 6 - B

Activité 5 p.47

Faire relire le dialogue, page 46 et compléter les phrases. Attirer l'attention des élèves sur les
mots ajoutés : la conjugaison du verbe « faire », les emplois et structures (faire un pique-nique,
il fait beau).
Faire observer et lire la boîte à outils « Faire » et faire formuler des remarques. Faire rappeler
ce qui a été acquis :
- la conjugaison de « faire » avec nous et vous (M1U4L2 et M1U5L3), et les expressions faire du
sport, de la musique... (M1U4L3), faire un mètre (M1U5L2), faire attention à (M2U1L2), faire
erreur (M2U2L1).
- les formes impersonnelles ça fait mal (M2U3L1), combien ça fait ? (M1U4L3)
(M1 : manuel1, Netado.vn 1 ; M2 : manuel2, Netado.vn 2)

62
Corrigés :
- nous faisons
- il fait (beau)

Activité 6 p.47

Faire lire la consigne et les phrases proposées et s'assurer de la bonne compréhension. Faire
réaliser l'activité individuellement à l'écrit. Procéder à une mise en commun collective à l'oral et
demander à un volontaire d'écrire les réponses au tableau. Veiller à la bonne orthographe des
formes verbales.

Corrigés :
a. faites
b. fait
c. fais
d. faisons

Activité 7 p.47

Avant de faire réaliser l'activité, faire lire la boîte à outils « Pour parler du temps qu'il fait » et
s'assurer de la bonne compréhension. Faire reconnaître les différentes façons de parler du temps
qu'il fait déjà connues (il fait beau, il y a du soleil, il fait frais). Expliquer que « il y a du/de
la/des... » peut aussi être associé à d'autres mots de l'activité 4 pour parler du temps qu'il fait ( il
y a des nuages, il y a de la pluie).
Faire lire la consigne de l'activité. Faire réaliser l'activité individuellement, puis comparer les
résultats obtenus avec d'autres élèves. Procéder à une mise en commun en demandant aux
volontaires d'écrire au tableau les résultats et en faisant corriger par l'ensemble de la classe.

Corrigés :
a. Quel temps fait-il aujourd'hui ?
b. Il ne fait pas beau.
c. Il fait très chaud : 40 degrés !
d. Il y a du vent et de la pluie. (ou: Il y a de la pluie et du vent.)

Activité 8 p.47

Faire lire la consigne et travailler en binôme. Il s'agit de parler du temps qu'il fait et de choisir,
selon le contexte, la bonne expression (parmi différentes possibilités, comme par exemple il
neige / il y a de la neige , la pluie / il pleut). Pour la mise en commun, demander à quelques
volontaires de lire à haute voix leurs résultats et faire réagir le reste de la classe. Écrire ou faire
écrire les bonnes réponses au tableau.

Corrigés :
Au Canada, en décembre, il neige beaucoup et il fait très froid. Il fait même -20 degrés !
J'aime bien quand il y a de la neige : c'est splendide et je m'amuse bien avec mes amis !
Mais je n'aime pas quand il pleut : le ciel est gris et et je peux pas me promener.

63
Activité 9 p.47

Faire lire la consigne et s'assurer de sa bonne compréhension. Faire rappeler les différentes
façons de parler du temps qu'il fait. Faire rédiger le mail individuellement, en fournissant aux
élèves du vocabulaire complémentaire selon leur besoin. Selon le temps disponible, corriger sur
place quelques copies ou ramasser toutes les copies pour les corriger à la maison et faire le
compte rendu à la séance suivante. Veiller à profiter des erreurs fréquemment commises par les
élèves pour un éventuel exercice de rappel ou de remédiation.

64
Unité 5 – Leçon 2 :
ÉCO-GESTES ET ENVIRONNEMENT (pp. 48-49)
Activité 1 p.48

Il s’agit d’une activité de compréhension globale. Demander aux élèves d'observer les trois
documents déclencheurs. Demander de quoi parle chacun des documents : le doc.1 (la
biodiversité), le doc.2 (la Journée mondiale de la biodiversité), le doc.3 (les gestes écologiques
au quotidien). Ainsi, les documents 1 et 2 parlent de la protection de la biodiversité, et le
document 3, de la protection de l'environnement, sachant que la biodiversité est une partie
intégrante de l'environnement. Faire réaliser l’activité individuellement puis demander aux
élèves de comparer leurs réponses avec leur voisin(e). Procéder à une correction collective. Si le
niveau des élèves le permet, leur demander de justifier oralement leurs réponses.

Corrigés :
a. Faux. Justification : c'est seulement les documents 1 et 2.
b. Vrai. Justification : c'est le document 3.

Note d'informations :
Định nghĩa về đa dạng sinh học
Đa dạng sinh học bao gồm tất cả các loài sống trên trái đất. Hiện nay, có rất nhiều định nghĩa về đa dạng
sinh học. Theo định nghĩa của Quỹ Bảo vệ Thiên nhiên Quốc tế - WWF) (1989): “Đa dạng sinh học là sự
phồn thịnh của sự sống trên trái đất, là hàng triệu loài thực vật, động v ật và vi sinh v ật, là nh ững gen
chứa đựng trong các loài và là những Hệ sinh thái vô cùng phức tạp cùng t ồn t ại trong môi tr ường ”.
http://www.biodivn.com/2014/05/dinh-nghia-da-dang-sinh-hoc.html
L’Ambassade de France au Vietnam célèbre la biodiversité.
À l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, l’Ambassade de France au Vietnam a fait
découvrir le 22 mai 2017 à Hanoï la campagne «ambassade verte» menée par l’ensemble du Ministère
des Affaires étrangères et du Développement international français pour réduire l’empreinte
environnementale des représentations françaises à l’étranger.
http://www.lecourrier.vn/lambassade-de-france-au-vietnam-celebre-la-biodiversite/408043.html
(consulté le 23/05/2017 à15:01)

65
Activité 2 p.48

Il s’agit d’une activité de compréhension détaillée. Demander aux élèves de lire en silence les
trois documents déclencheurs. Faire ensuite lire la consigne de la partie a et les phrases
proposées. Faire réaliser l’activité individuellement. Pour la partie b, faire relever dans chaque
dessin quelques traits descriptifs qui peuvent renvoyer à l'éco-geste correspondant. Par
exemple :
- dessin 1 : un doigt sur le bouton OFF pour éteindre l'ampoule allumée ;
- dessin 2 : des sacs en plastique avec deux traits rouges dessus ;
- dessin 3 : quatre poubelles de couleurs différentes pour dire qu'il faut sélectionner ou trier les
déchets et les mettre dans la poubelle correspondante ;
- dessin 4 : une main sur le robinet d'eau pour bien le fermer ;
- dessin 5 : prendre le vélo ou marcher ;
- dessin 6 : planter des arbres, des fleurs.
Faire associer individuellement.
Procéder à une correction collective des parties a et b de l'activité.

Corrigés :
a.
1. variées. Justification : Les espèces vivantes sont très différentes.(doc.1)
2. en mai. Justification : Le 22 mai – Journée internationale de la biodiversité.(doc.2)
b.
A-3 ; B-1 ; C-6 ; D-4; E-2 ; F-5

Activité 3 p.49

Faire relire les documents 1 et 3 et remplir les phrases individuellement. Ensuite, faire observer
la conjugaison du verbe devoir dans la boîte à outils. Procéder à une correction collective.

Corrigés :
a. je dois
b. nous devons

Activité 4 p.49

Faire d'abord lire les phrases proposées dans la boîte à outils en rappelant le lien entre ces
phrases avec les éco-gestes du document 3, page 48. Faire relever les formes langagières
utilisées pour donner des instructions (ou des ordres, des recommandations ou des conseils) :
1. Il faut + infinitif ; 2. Devoir + infinitif ; 3. Impératif. Ces expressions peuvent être utilisées
dans des phrases affirmatives ou négatives selon qu'on demande de faire ou de ne pas faire.
Faire observer puis lire les phrases proposées pour l'activité et faire souligner les formes
langagières de l'expression des instructions. Travail individuel puis correction collective avec
possibilité d'application par quelques exemples en situation scolaire (il faut fermer la porte à la
fin des cours, on doit planter des arbres dans la cour de récréation...)

Corrigés :
a. Vous ne devez pas ...
b. Fais les petits trajets …
c. Il faut trier….

66
Activité 5 p.49

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire produire individuellement puis


procéder à une correction collective au tableau.

Corrigés :
a. Elle doit
b. nous devons
c. vous devez
d. Léa et son père doivent

Activité 6 p.49

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Demander de rédiger des instructions à


partir des énoncés proposés. Veiller à ce que les élèves comprennent le sens des propositions
pour arriver à produire des instructions à la forme affirmative ou à la forme négative. Faire
produire individuellement en laissant aux élèves la liberté de choisir l'une des trois formes
langagières de l'expression des instructions. Puis procéder à une correction collective au tableau.

Corrigés :
a. Ne faites pas mal aux animaux. / Vous ne devez pas faire mal aux animaux. / Il ne faut pas
faire mal aux animaux.
b. Protège les plantes. / Tu dois protéger les plantes. / Il faut protéger les plantes.
c. Ne gaspille pas l'eau. / Tu ne dois pas gaspiller l'eau./ Il ne faut pas gaspiller l'eau.
d. Jette les déchets dans les poubelles. / Tu dois jeter les déchets dans les poubelles. / Il faut
jeter les déchets dans les poubelles.

Activité 7 p.49

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire produire individuellement quatre


actions de protection écologique comme dans le document 3, page 48, tout en les encourageant
à accompagner les quatre actions de descriptions (Où ? Quand ? Comment ? …).
Le professeur ramasse les productions, les corrige chez lui/elle, et en fait le compte rendu à la
séance suivante.
Variante : Si le temps le permet, le professeur peut demander aux élèves s'ils veulent afficher
leur page de journal. Si c'est le cas, la classe peut lire les textes affichés et faire des
commentaires.

Activité 8 p.39

Faire passer l'enregistrement. Faire écouter, puis répéter les mots proposés dans la boîte à
outils. Le professeur lit ensuite les phrases proposées, une à une, en faisant ressortir la
différence entre les deux sons. Puis il fait lire les élèves individuellement à haute voix en veillant
à ce qu'ils prononcent bien les deux sons.

Enregistrement :
Les sons [jɑ ] et [jan]
la viande, souriant
Vientiane, Liliane

67
Unité 5 - Leçon 3 :
C'EST OÙ, LE RESTAURANT ? (pp. 50-51)
Activité 1 p.50

Faire observer le dessin et identifier les personnages (Ce sont les quatre amis canadiens et
vietnamiens de la leçon 1 de cette unité : Véronique, Patrick, Nhung et Huy). Faire deviner où ils
sont et ce qu'ils sont en train de faire (Ils sont toujours en centre-ville de Québec et en train de
chercher un chemin).

Activité 2 p.50

Avant l’écoute, faire lire la consigne et les trois possibilités de réponses. Faire écouter
l’enregistrement et cocher la bonne réponse.

Enregistrement :
PATRICK : Alors, mes amis, vous n'êtes pas trop fatigués ?
NHUNG : Non, mais j'ai faim.
VÉRONIQUE : Moi aussi. On va manger quelque chose ?
HUY : D'accord. On va où ?
PATRICK : Attendez, je cherche sur mon plan… Alors, on est ici, près du musée du Chocolat,
rue Saint-Jean … et il y a un restaurant, rue Richelieu !
NHUNG : C'est loin d'ici ?
PATRICK : Non. On continue tout droit puis on tourne à droite, rue Sainte-Claire.
NHUNG : Et après ?
PATRICK : Après, on prend la deuxième rue à gauche.
NHUNG : Et c'est où, le restaurant ?
PATRICK : Au numéro 28, rue Richelieu.
VÉRONIQUE : On peut y aller à pied ?
PATRICK : Oui, bien sûr.

Corrigé :
manger dans un restaurant.

Activité 3 p.50

Tout d'abord, faire lire les affirmations et s'assurer de leur bonne compréhension. Informer que
les rues Saint-Jean, Sainte-Claire et Richelieu sont des rues du centre de Québec. Ensuite, faire
réécouter deux fois l'enregistrement puis demander d'échanger les réponses à deux. Noter
ensuite les propositions de réponses au tableau en demandant de faire des justifications. Faire
écouter encore une fois pour vérifier les réponses.

Corrigés :
a. ont faim
b. près
c. Richelieu
d. à pied

68
Activité 4 p.51

Rappeler d'abord les expressions de lieu déjà apprises dans Netado.vn 1 (entre, devant, derrière
et dans) en donnant des exemples.
Faire réaliser ensuite l'activité 4 : les élèves doivent repérer et souligner les expressions de lieu
utilisées dans les phrases données (ils révisent l'expression entre et découvrent de nouvelles
expressions). Demander de deviner le sens des expressions grâce au dessin.
Faire lire le tableau et faire remarquer la présence de « de » dans « en face de », « à gauche
de » par rapport à « en face », « à gauche », selon que l'expression est suivie ou non d'un
complément (en face du cinéma, à gauche de la papeterie…), sans entrer dans la nature de ces
expressions (il s'agit en fait des groupes prépositionnels « en face de », à gauche de » et des
emplois adverbiaux de ces mêmes groupes prépositionnels : « en face », « à gauche »).

Activité 5 p.51

Faire lire la consigne puis réécouter le dialogue pour compléter les répliques. Faire
éventuellement des pauses après chaque élément de réponse pour faciliter le travail des élèves.
Après la correction, faire souligner les expressions servant à indiquer le chemin (On continue
tout droit, on tourne à droite, on prend la deuxième rue à gauche).
Encourager les élèves à poser des questions pour demander le chemin en français. Ne pas
corriger tout de suite les questions proposées mais faire lire la boîte à outils et comparer son
contenu avec leurs réponses. S'assurer de la compréhension du contenu de la boîte à outils.

Corrigés :
… tout droit …
… à droite …
… à gauche …

Activité 6 p.51

Faire lire la consigne. Procéder à un travail en binôme puis à la mise en commun en grand
groupe.

Corrigés :
prends – tout droit – à gauche – en face d'

Activité 7 p.51

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire réaliser l’activité en binôme. Lors
de la mise en commun en grand groupe, demander à quelques binômes de présenter leur travail :
l'un indique à l'oral le chemin et l'autre dessine le plan au tableau. Inviter toute la classe à
vérifier si la description et le dessin se correspondent.

69
Activité 8 p.51

Dans un premier temps, faire observer le tableau et écouter l'enregistrement. Entraîner ensuite
les élèves à lire les trois sons [∫], [ʒ], [s] et les mots du tableau. Dans un deuxième temps,
demander de travailler en binôme pour lire la liste de mots de l’activité 8. Pour la mise en
commun en grand groupe, demander à quelques élèves de lire à haute voix les mots et aux
autres de donner des remarques. Apporter des corrections si nécessaire.

Enregistrement :
Les sons [∫] - [ʒ] - [s]
chat – jaloux – massage
bouche - neige – réponse
chance - gens - cent

70
Unité 5 – Culture :
LES PARCS NATIONAUX AU CANADA (pp 52-53)
Activité 1 p.52

Il s’agit d’une simple activité de remue-méninges. Poser les questions proposées à l’oral en grand
groupe en langue française ou en langue maternelle si nécessaire. Demander aux élèves de citer
les parcs nationaux qu’ils connaissent. Procéder à une mise en commun collective. Noter les
différentes réponses au tableau.

Activité 2 p.52

Les élèves vont élargir leurs connaissances des parcs nationaux au Canada. Faire lire la consigne.
Demander aux élèves d’observer les photos et lire le texte et s’assurer de leur compréhension.
Faire réaliser l’activité en binôme puis procéder à une correction collective.

Corrigés :
a. Le Parc Wood Buffalo
b. 9 km²

Activité 3 p.53

Les élèves vont élargir encore leurs connaissances des parcs nationaux au Canada. Faire lire la
consigne. Demander aux élèves d’observer les photos et de lire le texte et s’assurer de la bonne
compréhension. Faire réaliser l’activité individuellement. Comparer les réponses en binôme puis
procéder à une correction collective.

Corrigés :
a. Faux
b. Vrai
c. Vrai
d. Vrai

Activité 4 p.53

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en langue maternelle. Faire réaliser l’activité


individuellement. Donner du vocabulaire complémentaire si besoin est. Si le temps le permet,
faire reproduire au tableau les textes produits par un ou deux élèves volontaires et procéder à
une correction collective. Pour la mise en commun, veiller à ce qu’un maximum d’élèves
puissent y apporter leur contribution.

71
Unité 5 – Projet :
FAIRE UNE CHARTE D’« ÉCO-CITOYEN » (p. 54)
L’objectif de l’activité est de faire une charte d’« éco-citoyen». Constituer des groupes de
quatre ou cinq élèves. Pour commencer, faire un remue-méninges avec l’ensemble des élèves en
leur demandant ce qu’est une charte et ce qu'est une charte d’« éco-citoyen ». En petits
groupes, les élèves vont ensuite se mettre d’accord sur le symbole de la charte. Leur demander
ensuite de choisir une ou des images illustrant la charte. Demander aussi aux élèves de choisir
des activités de protection de l’environnement pour devenir un « éco-citoyen ».
Demander par la suite à chaque groupe de dessiner le logo, d’élaborer les « articles de la
charte », de dessiner des images illustrant la charte. Demander enfin de personnaliser sa charte.
Chaque groupe présente sa charte élaborée à la classe. Faire voter la charte la plus belle et la
plus significative.

Quand l’ensemble des activités de l’unité auront été réalisées, les élèves pourront s’auto-évaluer
grâce au tableau récapitulant les objectifs généraux des unités 4 et 5. L’auto-évaluation des
élèves est le processus par lequel l’élève recueille des données et réfléchit sur son propre
apprentissage... C’est l’évaluation, par l’élève, de ses propres progrès en matière de
connaissances, de compétences, de processus ou de comportement. L’auto-évaluation donne à
l’élève une conscience et une compréhension accrues de lui-même ou d’elle-même en tant
qu’apprenant ou apprenante. Aider et orienter les élèves dans cette démarche pour cocher les
cases qui leur correspondent. C’est un moment privilégié d’échanges entre les élèves et le
professeur pour parler de leurs difficultés et y remédier.

72
Unité 6 - Leçon 1 : JE VAIS ALLER AU LAOS.
(pp. 56-57)
Activité 1 p.56

Demander aux élèves de cacher le dialogue. Faire observer le dessin et demander s'ils
reconnaissent les personnages (Véronique, Nhung et Huy). Faire échanger des remarques sur la
situation : les meubles, le décor et les objets présents dans le dessin (un canapé, une petite
table, un coussin servant de siège, des tableaux sur le mur, ...). Faire avancer des hypothèses
sur l'endroit où ces jeunes se trouvent (dans le salon de chez Véronique). Toutes les hypothèses
sont bienvenues et à discuter en classe.
À ce niveau, les questions et les réponses peuvent être formulées en majorité en français, avec
recours au vietnamien si les élèves manquent de lexique. Ou encore, leur fournir du lexiue
nouveau selon leur besoin.

Activité 2 p.56

Faire lire la consigne et les phrases proposées. S’assurer de leur bonne compréhension. Il s’agit
de la compréhension globale où les élèves écoutent et repèrent les informations essentielles du
dialogue.
Faire écouter l’enregistrement et faire réaliser l’activité individuellement. Faire réécouter
l’enregistrement si nécessaire. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. Vrai
b. Faux

Enregistrement :
VÉRONIQUE : Vous savez, pour les vacances, je vais aller au Laos avec ma famille.
HUY : Oh là là ! Quel bonheur !
NHUNG : Toute ta famille ?
VÉRONIQUE : Oui, mon père va travailler quatre jours à Vientiane, mais nous, on va
découvrir le pays.
NHUNG : Vous allez faire du tourisme ?
VÉRONIQUE : Mais oui, on va découvrir la capitale Vientiane, puis les villes Louang
Prabang et Vang Vieng.
NHUNG : Magnifique !
VÉRONIQUE : Nous allons surtout visiter des temples, un petit village et des grottes.
HUY : Et tu vas voir notre amie Kinsoukhone ?
VÉRONIQUE : J'espère. Je vais envoyer un SMS à Kinsoukhone et à Bounphone.
NHUNG : Tu as raison. Bonnes vacances alors !

Activité 3 p.56

Faire lire la consigne, les phrases et les éléments de réponse proposés. S’assurer de leur bonne
compréhension. Faire rappeler que Kinsoukhone et Bounphone étaient des jeunes Laotiens
participant au jumelage francophone des élèves de 6 e (dans la Leçon 2 de l'Unité 1, Netado.vn 1).
Laisser aux élèves suffisamment de temps pour lire le dialogue. Faire réaliser l’activité
individuellement puis demander de comparer les résultats avec les voisin(e)s. Procéder à une
mise en commun collective, en leur demandant de justifier leurs réponses.

73
Corrigés :
a. avec sa famille.
(Justification : NHUNG : « Toute ta famille ? »
VÉRONIQUE : « Oui, mon père va travailler quatre jours à Vientiane, mais
nous, on va découvrir le pays. »)
b. voyager.
(Justification : NHUNG : « Vous allez faire du tourisme ? »)
VÉRONIQUE : « Mais oui, ... »)
c. la capitale et deux autres villes.
(Justification : VÉRONIQUE : « ... on va découvrir la capitale Vientiane, puis les villes Louang Prabang
et Vang Vieng. »)

Activité 4 p.57

a - Il s'agit pour cette activité de faire découvrir quelques noms de pays et surtout les articles qui
les accompagnent. Faire écouter les mots et répéter, d'abord par l'ensemble de la classe, puis
individuellement.

Enregistrement :
1- la Belgique
2- la France
3- le Laos
4- le Maroc
5- les Philippines
6- la Suisse

b - Faire lire la consigne et s’assurer de sa bonne compréhension. Faire réaliser l'activité


individuellement et procéder à une mise en commun pour l'ensemble de la classe. Faites
formuler des remarques concernant le genre et le nombre de chacun de ces noms de pays. Faire
ensuite lire la boîte à outils « Les pays et les villes » et s'assurer de la bonne compréhension.
Faire remarquer que les noms de pays terminés en « -e » sont généralement au féminin, sans
entrer dans trop de détails sur le lien entre les terminaisons de noms et le genre. Faire découvrir
la règle générale concernant la présence ou l'absence des articles et le choix des articles devant
les noms de pays et de villes. Faire aussi remarquer qu'en français, cette règle s'applique aussi
aux pays et aux villes du monde entier, sauf dans quelques cas exceptionnels.

Corrigés :
le : le Laos, le Maroc
la : la Belgique, la France, la Suisse
les : les Philippines

74
Explications complémentaires :
1. Les noms de pays
En français, les noms de pays sont précédés d'un article. Sauf s'il s'agit des îles, comme : Madagascar,
Cuba, Tahiti, Taïwan...
- Quand le nom d'un pays se termine par un -e, il est féminin et on met l'article la ou l' devant ce nom.
Exemples : la France, la Belgique, la Slovaquie, l'Italie, la Syrie.
Trois exceptions : le Cambodge, le Mexique et le Mozambique.
- Quand le nom d'un pays se termine par une autre lettre, il est masculin et on met l'article le ou l'
devant ce nom.
Exemples : le Danemark, le Portugal, le Royaume-Uni, le Congo, l'Iran.
- Quand le nom d'un pays est au pluriel, on met l'article les devant ce nom.
Exemples : les États-Unis, les Philippines, les Pays-Bas.
2. Les noms de villes
- Les villes ne prennent pas d'article.
Exemples : Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg.
Exceptions : le Caire, la Rochelle, le Havre.
http://la-conjugaison.nouvelobs.com/fle/pays-et-villes-3.php
http://www.bonjourdefrance.com/exercices/contenu/lemploi-des-prepositions-avec-les-noms-propres-
geographiques.html
Accès : octobre 2017

Activité 5 p.57

Faire relire le dialogue, page 56 et compléter les phrases. Faire formuler des remarques sur les
mots ajoutés : la conjugaison du verbe avec l'auxiliaire « aller » au présent et l'infinitif du verbe
en question. Faire rappeler la signification de ce temps verbal (pour exprimer ce qui va se
produire, dans un avenir proche). Faire lire la boîte à outils sur le futur proche. Pour consolider
la maîtrise de ce temps verbal, poser éventuellement des questions sur ce que les élèves vont
faire dans un avenir proche.

Corrigés :
a. je vais aller
b. (Vous) allez faire
c. (Nous) allons surtout visiter

Activité 6 p.57

Faire lire la consigne et les phrases proposées et s'assurer de la bonne compréhension. Faire
réaliser l'activité individuellement à l'écrit. Procéder à une mise en commun collective à l'oral en
demandant aux élèves de justifier leur choix.

Corrigés :
a. La France a beaucoup de belles villes : Paris, Lyon et Rennes.
b. Pour les vacances, nous choisissons l'Italie.
c. Tu choisis les Philippines pour les vacances ? Moi, je préfère le Japon. J'adore Tokyo.

75
Activité 7 p.57

Faire lire la consigne. Il s'agit de mettre les verbes d'un projet de vacances au futur simple.
Faire travailler en binôme. Pour la mise en commun, demander à quelques volontaires de lire à
haute voix leurs résultats et faire réagir le reste de la classe. Écrire ou faire écrire les bonnes
réponses au tableau.

Corrigés :
On va organiser un voyage au Cambodge ! Le prof va réunir les parents d'élèves de notre classe.
Il va réserver des billets d'avion pour nous. Nous allons découvrir un très beau pays. Et surtout,
je vais rencontrer des amis francophones !

Activité 8 p.57

Faire lire la consigne et s'assurer de sa bonne compréhension. Faire rappeler comment faire un
projet de vacances (emploi du futur proche et d'un lexique approprié). Faire rédiger le projet de
vacances individuellement, en fournissant aux élèves du vocabulaire complémentaire selon leur
besoin. Selon le temps disponible, corriger sur place quelques copies ou ramasser toutes les
copies pour les corriger à la maison et faire le compte rendu à la séance suivante. Veiller à
profiter des erreurs fréquemment commises par les élèves pour un éventuel exercice de rappel
ou de remédiation.

76
Unité 6 – Leçon 2 :
SÉJOUR DÉCOUVERTE (pp. 58-59)
Activité 1 p.58

Il s’agit d’une activité de compréhension globale. Demander aux élèves d'observer le document.
Demander quel est le type de document (un programme de voyage), quels sont les éléments de
la situation : qui écrit ? (l'agence de voyage BELASIE) ; à qui ? (aux éventuels voyageurs) ; quoi ?
(un itinéraire de voyage au Laos) ; pour quoi faire ? (pour présenter un itinéraire de visite).
Faire réaliser l’activité individuellement puis demander aux élèves de comparer leurs réponses
avec leur voisin(e). Procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet, leur
demander de justifier oralement leurs réponses.

Corrigés :
1. Vrai. Justification : programme de voyage avec un itinéraire de visite.
2. Faux. Justification : visite du Laos en 7 jours.

Explications complémentaires :
Dans certains groupes de noms, la préposition peut être supprimée, seuls les mots-clés sont maintenus.
Exemples : « Séjour découverte » (pour « Séjour de découverte »), « café crème » (pour « café à la
crème »), « Village vacances nature » (pour « Village de vacances dans la nature »), ...

Activité 2 p.58

Il s’agit d’une activité de compréhension détaillée. Demander aux élèves de lire le document en
silence. Puis, faire lire la consigne et les phrases proposées. Faire réaliser l’activité
individuellement puis procéder à une correction collective. Si le niveau des élèves le permet,
leur demander de justifier oralement leurs réponses en citant des extraits du document.

Corrigés :
a. Le lap, le khao lam et le tam mak houng (voir encadré « informations culturelles »)
b. Le temple Vat Xieng Thong et le Patuxay. Le 1er monument à Luang Prabang, le 2e à Vientiane.
c. Activités : visiter des temples/monuments, découvrir des grottes/rizières/cascades, faire des
randonnées à pied / en vélo dans des forêts ou dans des villages ethniques, admirer le coucher
de soleil, goûter les spécialités laotiennes.

Informations culturelles :
Quelques spécialités culinaires du Laos
- le lap : c'est un hachis de viande (porc, bœuf, volaille ou poisson) cru ou cuit et agrémenté de
menthe, oignons verts, jus de citron vert, sauce de poisson, piments.
- le khao lam : le riz gluant est cuit à la vapeur dans de grands paniers tressés et est ensuite servi dans
des petits paniers fermés par un couvercle. Il se mange à la main en façonnant des petites boulettes
compactes à l’aide des doigts et que l’on imbibe ensuite de la sauce des autres plats.
- le tam
tam mak houng : une sorte de salade de papaye verte très pimentée, dans laquelle on met du
piment, de la pâte de crevette ou de crabe, du jus de citron et de la sauce de poisson.
http://www.voyagevietnam.com/blog/les-meilleures-specialites-a-ne-pas-manquer-au-laos/, consulté le
20.10.2017

77
Activité 3 p.59

Faire remplir les deux énoncés du document déclencheur contenant les prépositions à mettre
devant les noms de pays ou de villes. Faire observer la boîte à outils et en tirer le mode
d'utilisation des prépositions devant les noms de pays et de villes.

Corrigés :
a. … à Luang Prabang
b. … au Cambodge, en Thaïlande, à Singapour, en Indonésie ou aux Philippines.

Explications complémentaires :
1
au + nom de pays masculin (Exemple : au Mexique)
en + nom de pays féminin ou commençant par une voyelle (Exemple : en Thaïlande, en Iran)
aux + nom de pays pluriel (Exemple : aux États-Unis)
Mais : à + nom de certains pays non précédés d'un article (Exemple : à Monaco, à Cuba)
2
à + nom de ville (Exemple : à Luang Prabang)
Mais :
au + nom de ville masculin avec article (Exemple : au Havre)
à la + nom de ville féminin avec article (Exemple : à la Rochelle)

Activité 4 p.59

Faire lire la consigne de l'activité. Faire compléter les phrases individuellement. Faire reproduire
les réponses au tableau par deux élèves volontaires. Pour une correction collective, demander
aux autres élèves de vérifier les réponses, de corriger s'il le faut.

Corrigés :
a. … au Cambodge
b. … en Iran, en Italie
c. … au Laos, aux Philippines
d. … aux États-Unis, à Cuba, en Suisse

Activité 5 p.59

Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Faire observer les photos et deviner les
destinations de vacances et les activités qui y sont liées. Les élèves s'appuient sur les mots
connus pour comprendre les mots nouveaux (la campagne, la ferme, l'escalade). Faire travailler
individuellement, puis demander à quelques élèves volontaires d'écrire leurs réponses au
tableau. Procéder à une mise en commun collective.

Corrigés :
1. la mer
2. la campagne
3. la montagne
4. la forêt

78
Activité 6 p.59

Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Le travail peut se faire en petits groupes de 3


ou 4 élèves. Ce qui est attendu des élèves, c'est de pouvoir indiquer la durée du voyage, la
destination, d'établir un itinéraire de visite. Il est important que les élèves sachent se
documenter sur la destination choisie et les caractéristiques ou activités propres à cette
destination. Le texte final attendu est de 40 mots environ, rédigé sur une feuille de papier
séparée.
Le professeur ramasse les productions, les corrige chez lui/elle, et en fait le compte rendu à la
séance suivante.
Variante : si le temps le permet, les élèves affichent leur programme. Le professeur invite la
classe à visiter l'espace d'affichage et à faire des commentaires. Il récupère les productions et les
corrige.

Activité 7 p.59

Faire passer l'enregistrement. Faire écouter, puis répéter les mots. Faire lire phrase par phrase
par les élèves, individuellement et à haute voix, en veillant à ce qu'ils prononcent bien les sons
[ə] et [e]. Lire ensuite les phrases, en veillant à bien discriminer les deux sons.

Enregistrement :
Les sons [ə] – [e]
le – les
ne – nez
semaine - séjour

Explications complémentaires
- Sur le son [e] : il s'écrit avec é (spécialités), er (se promener), ed (pied), ez (goûtez), es (les), et
(et).
- Sur le son [ə] :
Le [ə] est prononcé Le [ə] n'est pas prononcé, il est muet
- Au milieu d'un mot, lorsque deux consonnes - À la fin d’un mot, après une voyelle.
précèdent le « e ». Ex. : mercredi , prenez Ex. : Véronique
- Avec les mots : je, me, te, se, ne, de, ce. - A la fin d’un mot, après une seule consonne
Ex. : Je me promène dans ce village de Vang Vieng. prononcée. Ex. : village
- Au milieu d'un mot, entre deux consonnes.
Ex. : promener, samedi

79
Unité 6 - Leçon 3 :
QU'EST-CE QU'IL Y A À VOIR ? (pp. 60-61)
Activité 1 p.60

Faire observer le dessin pour identifier les personnages et deviner ce qu'ils font (Patrick et une
jeune fille se téléphonent). Inviter les élèves à faire des hypothèses sur ce que les personnages
échangent. Accepter toutes les réponses.

Activité 2 p.60

Avant l’écoute, faire lire la consigne et les deux affirmations. Expliquer les mots nouveaux.
Faire écouter l’enregistrement et cocher les bonnes réponses.

Enregistrement :
[Sonnerie de téléphone]
NITHA : Allo ?
PATRICK : Bonjour, Nitha. C’est Patrick Petit à l’appareil.
NITHA : Patrick ? Quelle surprise ! Tu vas bien ?
PATRICK : Oui, très bien, merci. Nitha, pour mes prochaines vacances, je vais partir au
Cambodge, dans ton pays.
NITHA : Super !
PATRICK : Eh oui ! Est-ce que tu peux me donner des renseignements ?
NITHA : Avec plaisir.
PATRICK : Qu’est-ce qu’il y a à voir à Phnom Penh ?
NITHA : Ben, beaucoup de choses : des temples, des musées, … des marchés aussi !
PATRICK : Et on se déplace comment ? Il y a des bus ?
NITHA : Non, mais il y a des tuk-tuks.
PATRICK : Des tuk-tuks, c’est quoi, ça ?
NITHA : Tu vas découvrir toi-même !
PATRICK : D’accord. Écoute, merci beaucoup pour les infos.
NITHA : Pas de quoi. Bonnes vacances au Cambodge alors !

Corrigés :
a. Vrai
b. Vrai

Activité 3 p.60

Tout d'abord, faire lire les affirmations et s'assurer de leur bonne compréhension. Ensuite, faire
réécouter deux fois l'enregistrement puis demander d'échanger les réponses à deux. Noter
ensuite les propositions de réponses au tableau en demandant de faire des justifications. Faire
écouter encore une fois pour vérifier les réponses. Faire rappeler le tuk-tuk en montrant son
image à la page 61.

Corrigés :
a. surprise
b. partir à l’étranger
c. cambodgienne
d. en tuk-tuk

80
Activité 4 p.61

Demander tout d'abord de cacher la boîte à outils. Faire lire ensuite la consigne et s'assurer de sa
compréhension. Après le travail individuel, demander à un ou une élève d'écrire les réponses au
tableau puis demander à toute la classe de deviner la conjugaison du verbe partir à d'autres
personnes (tu, il/elle/on, ils/elles). Faire lire ensuite la boîte à outils pour vérifier les réponses.
Lire à haute voix le contenu de la boîte à outils et le faire répéter les élèves.

Corrigés :
je pars – vous partez

Activité 5 p.61

Faire lire la consigne et réaliser l'activité individuellement. Procéder ensuite à la mise en


commun en grand groupe. Éventuellement, faire lire à haute voix les items.

Corrigés :
a. part
b. partent
c. partir
d. partez
e. pars
f. partons

Activité 6 p.61

Cet exercice mobilise chez les élèves les connaissances apprises dans cette unité 6 et d'autres :
les prépositions devant un nom de ville ou de pays, le futur proche, les verbes partir, aller, ...
Faire d'abord compléter individuellement la carte postale où Patrick s'adresse à Nitha. Passer
ensuite à la mise en commun en binôme puis en grand groupe.

Corrigés :
à – fait – allons – va – découvrir – partir/aller - vas – au

Activité 7 p.61

Faire lire la consigne et s'assurer de sa compréhension. Faire réaliser l’activité en binôme.


Circuler entre les binômes pour aider les élèves. Lors de la mise en commun en grand groupe,
demander à quelques binômes de présenter leur travail.

Activité 8 p.61

Faire lire la consigne et s'assurer de la bonne compréhension. Faire reconnaître les interlocuteurs
(une mère et son enfant). Faire écouter deux fois l'enregistrement en observant le mini-dialogue
transcrit et demander de deviner individuellement la réaction de l'enfant. Procéder à la
correction collective, en demandant aux élèves de justifier leurs réponses. Faire remarquer que
lorsqu'on fait une proposition à quelqu'un et que celui-ci réagit verbalement, on peut reconnaître
la réaction (positive ou négative) de cette personne grâce à son intonation.

81
Enregistrement :
- Mon chéri, on va au zoo cet après-midi ?
- D'accord, maman !
- Et avant, tu veux bien faire tes exercices de maths ?
- D'accord, maman.

Corrigés :
- content
- mécontent

82
Unité 6 – Culture :
LES DANSES DU CAMBODGE ET DU LAOS (pp. 62–63)

Activité 1 p.62

Cette activité permet aux élèves de découvrir les danses du Cambodge et du Laos. Faire réaliser
l’activité en binôme. Avant de faire faire l’activité, demander aux élèves d’observer les photos
et de remarquer les ressemblances et les différences entre ces danses. Leur demander de faire
par la suite des flèches pour associer les photos aux danses correspondantes. Procéder ensuite à
une mise en commun collective. Leur demander si ces résultats leur paraissent surprenants et
pourquoi. Apporter des informations complémentaires si besoin est.

Corrigés :
Danse cambodgienne : a, f
Danse laotienne : d, b
Danse thaïlandaise : c et e

Informations culturelles :
La danse classique khmère était à l'origine uniquement exécutée devant la famille royale. En khmer on
l'appelle « robam preah reachea trop », ce qui signifie "danse de richesse royale".
La danse classique khmère a de nombreux éléments en commun avec la danse classique thaïe,
vraisemblablement en raison d'échanges culturels entre les cours des deux pays. Les costumes khmers et
thaïs étaient à l'origine très similaires, mais de légers changements et des réformes apportés par la
reine Kossama Nearireath ont modifié le costume khmer. Au milieu du XX e siècle, la danse de cour a été
portée à la connaissance du public. Elle est désormais exécutée durant des événements publics, des
fêtes nationales et pour les touristes.
http://vietnamtravels.vn/tours/services/2228/Dansecambodgienne.htm

Activité 2 p.62

Lire les phrases proposées dans l'activité et s’assurer de leur compréhension en langue
maternelle. Faire lire le document, observer l'image et réaliser l’activité en petits groupes. Les
inciter à échanger en français. Demander ensuite aux groupes de comparer leurs résultats. Passer
dans les groupes pour écouter les échanges et leur donner du vocabulaire complémentaire à la
demande. Procéder enfin à une mise en commun collective.

Corrigés :
a. Faux
b. Vrai
c. Faux

83
Informations culturelles :
Le Lam Vong a pour origine le Lam Thôn. Le mot « lam » (chanter), employé dans le sens de danse et le
mot « thôn » (solitaire) a gardé le même sens. Le Lam Thôn est donc la danse du solitaire, la danse de
l’homme seul. Mais le Lam Thôn progressa vite en devenant Lam Vong (ronde) et en requérant la
participation de cavalières venant danser, par couples, avec des cavaliers plus distingués.
Les pas obéirent à des figures plus précises, les gestes des mains eurent des significations, les corps se
déhanchèrent moins et les paroles, devenues plus poétiques, devinrent de véritables chansons de cours
d’amour :
Je danse le Lam Vong pour trouver une âme sœur,
Je regarde et j’ignore qui vous êtes,
Mais comme vous êtes jolie et bien parée !
Vraiment, vraiment, vous êtes jolie !
Venez, venez, la plus belle des femmes,
Venez faire un tour de Lam Vong.
https://blog.amicatravel.com/lam-vong-dansetraditionnelle-laotienne/

Activité 3 p.63

Lire les phrases proposées dans l'activité et s’assurer de leur compréhension en langue
maternelle. Faire réaliser l’activité en petits groupes. Les inciter à échanger en français.
Demander ensuite aux groupes de comparer leurs résultats. Passer dans les groupes pour écouter
les échanges et leur donner du vocabulaire complémentaire à la demande. Procéder enfin à une
mise en commun collective.

Corrigés :
a. Faux
b. Vrai
c. Faux

Informations culturelles :
Une Apsara est un esprit féminin dans la mythologie bouddhiste et hindouiste. Les apsaras sont ainsi des
femmes avec une beauté surnaturelle. Médiatrices entre le ciel et la terre, elles sont toujours jeunes,
élégantes, gracieuses et surtout douées pour la danse. Elles sont souvent épouses des Gandharvas – les
musiciens royaux d’Indra. Elles dansent ainsi sur les musiques des Gandharvas dans les palais des dieux
pour divertir et séduire les dieux et les hommes. Leurs costumes traditionnels sont magnifiques et
fleuris. Les danseuses centralisent leurs chorégraphies sur les mouvements des mains et des pieds, tout
en ayant le dos cambré.
http://www.guidevoyageasie.com/danse-apsara-une-elite-de-laculture-cambodgienne/

Activité 4 p.63

Demander aux élèves de lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en langue maternelle.


Leur demander d’observer les photos et de dire de quelles danses il s’agit. Faire réaliser
l’activité en petits groupes. Les inciter à échanger en français. Passer dans les groupes pour
écouter les échanges et leur donner du vocabulaire complémentaire à la demande. Demander
ensuite à chaque groupe de présenter ses résultats à la classe.

84
Unité 6 - Bilan (p. 64)
Cette page propose des activités permettant de faire l’évaluation des contenus des unités 5
et 6.

Proposer aux élèves de réaliser chaque activité individuellement puis faire une correction
collective. Noter les réponses au tableau. En fonction des difficultés des élèves à réaliser
telle ou telle activité, proposer une séance de remédiation : réexpliquer certaines règles
grammaticales, revoir le vocabulaire non acquis et faire réaliser des activités
complémentaires.

Activité 1 p.64

Corrigés :
a. en ; au
b. Il
c. en face de
d. à droite
e. à

Activité 2 p.64

Corrigés :
a. cuisine
b. jour
c. village
d. pays
e. bateau

Activité 3 p.64

Corrigés :
a. Faux ; b. Vrai ; c. Faux ; d. Vrai

Enregistrement :
Paul : Je vais partir avec ma famille au Vietnam.
Nathalie : Super, Paul. Le Vietnam, c’est un beau pays. Les gens sont bien accueillants.
La cuisine est délicieuse.
Paul : Tu sais, Nathalie, nous allons visiter la Baie d’Ha Long, le Temple My Son.
Nous allons découvrir les villages ethniques à Hoa Binh et nous allons voir nos
amis vietnamiens à Hanoi.
Nathalie : Moi, je reste à Lyon pour participer à la semaine de l’environnement de
notre ville. Allez, bon voyage !

Activité 4 p.64

Corrigé :
Réponse libre

85
86

Vous aimerez peut-être aussi