Vous êtes sur la page 1sur 24

La propriété littéraire et artistique

 DROIT D’AUTEUR
 DROITS VOISINS
Le droit d’auteur
 Régime de propriété sur la forme des biens intellectuels

 Propriété sur un bien meuble incorporel

 Champs d’application croissant du fait des innovations


technologiques (photo, radio, cinéma, logiciels, jeux-
video, arts conceptuels, applications mobile …etc)
Notions fondamentales:

 L’auteur: la personne physique qui a crée l’œuvre

 L’œuvre: toute création littéraire ou artistique qui est


une création intellectuelle originale (exemples article 3)

 La protection: commence dés la création de l’œuvre,


même si elle n’est pas fixée sur un support matériel
(principes de protection)

 L’exclusion des idées:

Le droit d’auteur ne protège pas les idées, mais les créations


formalisées de façon consciente
Le droit protège la forme donnée par une personne à une idée
pour l’individualiser et se l’approprier

 L’originalité:
L’empreinte de la personnalité de l’auteur
 L’unité de l’art:
Le genre, la forme d’expression, le mérite et la
destination de l’œuvre ne sont pas à Prendre en
compte

 L’absence de formalités:
L’auteur jouit de la protection sur son œuvre du
simple fait de sa création
Les différentes formes d’oeuvres

 Œuvre collective
 Œuvre de collaboration
 Œuvre dérivée
 Œuvre composite
 Œuvre audiovisuelle
 Œuvre des arts appliqués
 Œuvre photographique
 Expression du folklore
 Œuvre inspirée du folklore
Les œuvres non protégées

 Les textes officiels de nature législative, administrative


ou judiciaire

 Les nouvelles du jour

 Les idées, les procédés, systèmes, méthodes de


fonctionnement, concepts, principes, découvertes ou
simples données
Les droits protégés

 Les aspects patrimoniaux

 Les aspects moraux


Droits moraux (droit moral)

L’auteur d’une œuvre a le droit de:

 Revendiquer la paternité de son œuvre (faire porter la mention de son nom sur les exemplaires
de l’œuvre

 Rester anonyme ou utiliser un pseudonyme

 S’opposer à toute déformation, mutilation ou autre modification de son œuvre…qui serait


préjudiciable à son honneur ou sa réputation

Ces droits sont illimités dans le temps, imprescriptibles, inaliénables, transmissibles aux ayants droits
Droits patrimoniaux

L’auteur d’une œuvre a le droit exclusif de faire, d’interdire ou d’autoriser les


actes suivants:

 Rééditer et reproduire son œuvre


 Traduire son œuvre
 Préparer des adaptations, arrangements ou autres transformations
 Faire ou autoriser la location ou le prêt au public de l’original de son
œuvre ou d’une copie
 Faire ou autoriser la distribution au public par la vente,
la location, le prêt public ou tout autre transfert de
propriété ou de possession
 Représenter ou exécuter son œuvre en public
 Importer des exemplaires de son œuvre
 Radiodiffuser son œuvre
 Communiquer son œuvre au public par câble ou tut
autre moyen
Durée de la protection

Principe général:
 La vie de l’auteur et 70 ans après sa mort

Aménagements particuliers:
- Œuvres de collaboration
- Œuvres anonymes et pseudonymes
- Œuvres collectives et audiovisuelles
- Œuvres des arts appliqués
Titularité des droits

 L’auteur « personne physique » est le premier titulaire des droits


moraux et patrimoniaux sur une œuvre.

 Les œuvres de collaboration (plusieurs titulaires des droits)


 Les œuvres collectives (la personne à l’initiative et sous la responsabilité de la
quelle l’œuvre a été créée)

 Les œuvres composites (l’auteur qui l’a réalisée sous réserve des droits des
œuvres préexistantes )

 Les œuvres audiovisuelles (les coauteurs: tels que le metteur en scène,


l'auteur du scénario, le compositeur de la musique).
Les œuvres créées dans le cadre d’un
contrat de travail

 sauf disposition contraire du contrat, le premier titulaire des droits

moraux et patrimoniaux est l'auteur, mais les droits patrimoniaux sur

cette œuvre sont considérés comme transférés à l'employeur dans

la mesure justifiée par les activités habituelles de l'employeur au

moment de la création de l’œuvre


Limitation des droits patrimoniaux

 La libre reproduction à des fins privées (exceptions article 12)

 La reproduction temporaire (conditions article 13)

 La citation (conditions article 14)

 La libre utilisation à des fins d’enseignement

 La libre reproduction reprographique par les bibliothèques et services


d’archives (conditions article 16)
 Le dépôt des œuvres reproduites dans les archives officielles

 La libre utilisation à des fins judiciaires et administratives

 La libre utilisation à des fins d’information

 La libre utilisation d’images d’œuvres situées en permanence dans des


endroits publics
 La libre reproduction et adaptation de programmes d’ordinateur

 Libre enregistrement éphémère par les organismes de radiodiffusion

 Libre représentation ou exécution publique

 Importation à des fins personnelles


Les contrats du droit d’auteur

 La cession des droits

 Les licences d’exploitation

 Le contrat d’édition
Cession de droits et licences

 Les droits patrimoniaux sont cessibles par transfert entre vifs et par l’effet de la loi à cause de
la mort

 La cession globale des œuvres futures est nulle

 L’auteur d’une œuvre peut accorder des licences à d’autres personnes


 licences exclusives
 licences non exclusives

 - Les contrats de cession ou de licence sont passés par écrit


 L’étendue des contrats de cession ou de licences peut être limitée à

certains droits spécifiques, ainsi que sur le plan des buts, de la durée, de

la portée territoriale et de l’étendue ou des moyens d’exploitation

Article 42
Le contrat d’édition

« contrat par lequel l’auteur d’une œuvre ou ses ayants droit cèdent à des

conditions déterminées à une personne appelée « éditeur », le droit de fabriquer

ou de faire fabriquer en nombre des exemplaires de l’œuvre, à charge pour elle

d’en assurer la publication et la diffusion »

 Le contrat doit être rédigé par écrit


L’auteur doit:
 garantir à l’éditeur l’exercice paisible (parfois exclusif) du droit cédé
 l’objet de l’édition fournie par l’auteur reste la propriété de celui-ci

L’éditeur est tenu:


 de fabriquer les exemplaires selon les conditions prévues au contrat
 de n’apporter aucune modification à l’œuvre (sauf autorisation de l’auteur)
 de faire figurer le nom de l’auteur sur chacun des exemplaires
 de justifier l’exactitude de ses comptes
La rémunération

 Peut être soit forfaitaire soit en fonction du résultat de l’exploitation

 (selon les cas de figure/dispositions contractuelles)


Résiliation du contrat d’édition

 Lorsque l’éditeur, procède à la destruction totale des exemplaires

 Lorsque l’éditeur n’a pas procédé à la publication de l’œuvre dans un délai

raisonnable, ou n’a pas procédé à sa réédition: l’auteur peut le mettre en demeure de

le faire, et à défaut, peut résilier le contrat d’édition

Vous aimerez peut-être aussi