Vous êtes sur la page 1sur 2

LES HUIT (8) CLASSES DE MOTS

On trouve toujours les classes auxquelles appartiennent les mots dans les dictionnaires.

Ø À quoi servent les classes de mots ? À faire les accords correctement.

1 ) Nom :  Il existe des noms propres et des noms communs. Pour trouver un nom, on se
(variable en genre et en
nombre)
demande si l'on peut le COMPTER ou mettre UN, UNE ou DES devant (ex.
école, une école).
 Il est un DONNEUR D’ACCORD.

2 Déterminant :  Il est placé AVANT LE NOM (ex. mon parapluie). Pour trouver un déterminant,
) (variable en genre et en on vérifie si on peut le REMPLACER par UN, UNE ou DES. Il REÇOIT
nombre)
L’ACCORD.

 Sortes de déterminants:

− possessifs (mon, mes, ta, notre, son, ses, votre, nos leur...) ;
− démonstratifs (ce, cette, cet, ces...) ;
− numéraux (deux, cinquante, trois cents, un, une, mille...) ;
− définis (le, la, les, l’, du, de la, des, au, aux...) ;
− indéfinis (un, une, des, plusieurs, quelques...) ;
− partitifs (chose qui ne se compte pas) (de la, de l’...).
− interrogatifs (quel/quelle, quels/quelles, combien de…).
− exclamatifs (quel/quelle, quels/quelles, que de…)

3 ) Adjectif :  Il accompagne le nom sous forme d’expansion dans le GN en faisant partie de sa


(variable en genre et en suite. Il peut y en avoir plus d’un : (ex. Une belle école moderne). Il REÇOIT
nombre) s! p
L’ACCORD.
u tre tem
un a
 Il peut être qualifiant ou classifiant.
e-le
à
j ugu
con
 L’adjectif est le NOYAU du Gadj. ou
…p as”
“ne
4 ) Verbe :  C’est le NOYAU du prédicat (GV). Il REÇOIT L’ACCORD. vec
ot a
(variable en genre et en le m
nombre)  Forme de base: L’INFINITIF. (≠ conjugué) dr e
Enca
… e
 Il existe 3 sortes de verbes: verb
r le
uv e ro
− pronominal (avec pronom: Je me suis, il s’est, se souvenir…) ;
− impersonnel (avec “il”, mais il ne remplace personne! : Il neige, Il faut…) ;
− attributifs (être, sembler, rester, paraître, demeurer, devenir…) ;
− locution verbale (verbe+mot (nom ou adjectif): avoir lieu, faire peur…).

Maud Lambert, orthopédagogue 2018


5 ) Pronom :  Le pronom REMPLACE habituellement un ou plusieurs mots (ex. y, l’, le
mien, ...) même s’il y a des pronoms qui ne remplacent rien (ex. tous,
(variable en genre et en quelqu’un...).
nombre)

 Il existe plusieurs sortes de pronoms :


− personnel (je, tu, il/elle, me, moi, soi, lui, leur, eux, le/la, les, y, en…) ;
− relatif (qui, que, quoi, dont, où, lequel/laquelle, auquel, lesquels...) ;
− possessif (le mien, le/la nôtre, le/les leur(s), les tiens, les vôtres...) ;
− démonstratif (ce, ceci, cela, celui/celle, celui-ci/celle-ci, celles, ceux...) ;
− interrogatif (Qui? Que? Combien? Quel/Quelle? Laquelle? Lesquels? Quoi?) ;
− indéfini (quelqu’un, la plupart, n’importe qui, aucun, certains, on, beaucoup,
plusieurs, personne, tous...) ;
− numéral (un/une, deux, trois, dix, vingt, cinquante, cent, mille, etc.).

 Les pronoms peuvent occuper les fonctions suivantes:


− sujet (ex. Tout va bien) ;
− c. d. (complément direct) (ex. Le directeur le demande.) ;
− c. i. (complément indirect) (ex. Les élèves parlent de lui.).

6 ) Préposition :  Elle peut exprimer une relation de temps/but/cause et à former des


(Invariable) organisateurs textuels.
 La préposition introduit un complément en indiquant une relation de sens. Elle
est essentielle, car on ne peut ni l’enlever, ni la déplacer (ex. à, de, pour,
sans, avec, chez, afin de, près de, par, vers, après, contre, malgré, sauf,
devant, dès…).
celle-ci.
7 ) Adverbe :  Si le mot n’est pas un adjectif, ni une préposition, il est probablement un
, mais ça changera le sens de
(Invariable) er de la phrase
adverbe.
On peut l’enlev
 Il peut être : modificateur, complément de phrase, marqueur de relation,
organisateur textuel, marqueur de négation.
 Il sert à :
− Exprimer de quelle manière une action se produit (facilement, bien, vite…);
− À situer les faits racontés en temps et lieu (ici, hier, puis, là-bas, où…);
− Intensité et quantité (très, trop, peu, beaucoup…);
− Jugement et appréciation (vraiment, bien sûr, évidemment…).

8 ) Conjonction :  Elle sert à LIER des mots, des groupes de mots ou des phrases.
(Invariable)
 Il existe des conjonctions :
− de coordination (mais, ou, et, donc, car, ni, or...) pour lier
des groupes ou des phrases (bref, lier des idées ensemble);
− de subordination (quand, comme si, que, dès que, parce
que...) pour introduire des subordonnées (phrases
dépendantes).

Maud Lambert, orthopédagogue 2018

Vous aimerez peut-être aussi