Vous êtes sur la page 1sur 1

à l'allocutaire à quoi elles renvoient concrètement.

J'adore, je déteste, c'est mauvais, ce n'est pas mal, j'aime bien, j'ai horreur, c'est super,
Parfois les exemples ne se contentent pas d'illustrer les arguments (exemple qui ça me plait, c'est nul, je ne supporte pas, c'est parfait, c'est plutôt bon, c'est horrible, ça
sert à illustrer), ils peuvent remplacer un argument et prennent alors une valeur m'ennuie, c'est pas top mal, c'est excellent, c'est sans intérêt, c'est chouette, c'est
démonstrative. vachement bon.
2.La progression du texte argumentatif Opinion positive Opinion négative
Un texte argumentatif obéit toujours à une progression logique. Le locuteur
organise sa thèse, ses arguments et ses exemples pour rendre cette thèse la plus
convaincante possible.
Chaque texte peut offrir une progression spécifique. Néanmoins, il existe une
progression «idéale» à laquelle on peut confronter les autres types d'organisation: 4) Voici un petit texte. Lis-le attentivement puis, réécris-le en présentant le personnage
- La réfutation de la thèse adverse (1èreétape). sous un mauvais jour.
- La justification de la thèse défendue (2èmeétape). Madame Dupont est une femme extraordinaire. J'aime en elle, sa gentillesse, sa
Ce schéma peut être modifié par le locuteur en fonction de ses objectifs. Un texte courtoisie et sa générosité. Elle est sérieuse et compétente, et l'on peut compter sur
polémique, par exemple, donnera plus elle dans les moments difficiles.
D'importance à la réfutation de la thèse adverse.
2.1.Les relations logiques *******************************************
Ce sont les liens qu'entretiennent les idées entre elles dans un texte argumentatif ; Initiation à la poésie française
ils peuvent être explicites ou implicites. Ces relations (liens) logiques peuvent être Le texte poétique
de nature différente afin d'exprimer les nuances de la pensée. Un texte poétique sert à Évoquer des émotions, des sentiments, des idées
a. Les relations exprimées explicitement Le poète nous dit ce qu'il imagine ou ressent en jouant avec les mots.
Le raisonnement consiste en une suite de propositions déduites les unes des autres Le texte poétique joue avec la musique des mots et avec la structure du texte.
dans le but de faire adhérer quelqu'un à son opinion. Il utilise les sonorités ou les répétitions pour rythmer les phrases.
Quelle que soit la nature de l'argumentation, il s'appuie sur une démarche logique Le texte poétique peut faire naître des images, des comparaisons, rendre vivant un
et explicite. Il peut alors, soit suivre une progression, soit marquer des ruptures. objet.
b. Les relations exprimées implicitement Le poète peut aussi utiliser des mots imaginaires ou changer l'ordre des mots dans une
Dans ce cas, il n'y a pas de connecteur logique, il faut déduire la relation logique à phrase, pour donner du rythme.
l'aide du contexte, en regardant de près : Un poème en vers a une forme particulière : Les vers composent des strophes ; Ils
La ponctuation commencent par une majuscule et sont souvent d'une longueur régulière. Cela donne
La virgule ajoute une idée à une autre ou donne un détail supplémentaire, le une silhouette particulière au poème.
point-virgule sépare deux idées en gardant une suite logique entre-elles, les Chaque vers est composé en fonction de sa longueur et son rythme.
parenthèses ou les deux points peuvent introduire un exemple, une cause ou une Les vers peuvent se répondre en se terminant par des rimes ; ce qui donne un rythme
conséquence, le point d'interrogation introduit une explication… particulier à la lecture.
La disposition du texte La longueur des vers se compte en syllabes.
Elle peut révéler, à l'aide des paragraphes par exemple, la manière dont le locuteur
envisage son argumentation. Les paragraphes forment toujours des unités de sens
autour d'une idée, d'un thème précis :denses, longs ils exposent une pensée
structurée et ramassée. La disposition du texte peut inciter à la réflexion, on se
demandera, par exemple, la raison et/ou l'objectif de tel ou tel choix de disposition.

Exemples d'activités:

- Identification de la trame argumentative d'un texte etrepérage des arguments et


ou contre arguments.
- Inférence de la position adverse exprimée (implicitement ou explicitement) dans
un .............................................................................................

4 29

Vous aimerez peut-être aussi