Vous êtes sur la page 1sur 5

I.

Introduction :
Un écoulement est considéré comme étant uniforme lorsque ses caractéristiques sont
invariables dans le temps et dans l'espace. Ces caractéristiques sont la profondeur h,
l'aire de la section mouillée A, la vitesse V de l'écoulement et le débit Q. Dans une
surface libre et un régime permanent ce débit peut s’exprimer par la formule de
Manning Strickler.

II. Objectif du TP :


Le but de ce TP est de calculer le coefficient de Manning et la vérification de ça
formule pour les écoulement uniformes a surface libre.

Déterminer le coefficient de rugosité et caractérise le régime d’écoulement.

III. Partie théorique :


1. Formule de Manning Strickler :
La formule de Manning est une formule d’estimation de la vitesse moyenne d'un liquide
s’écoulant en surface libre c’est-à-dire dans un conduit ou le fluide ne remplit pas
complètement la section ou dans un canal ouvert. Les écoulements à surface libre sont
gouvernés par les forces de gravités D’où c’est forces sont égales aux forces de friction.

La formule de Manning-Strickler s’écrit de la façon suivante :

Q=K . R2h /3 . √i . S

Q : Le débit de l’écoulement

K : coefficient de Manning

Rh : Rayon hydraulique

S : Section de l’écoulement

IV. Partie expérimental :


1) Matériel utilisé :

Dans ce TP on a besoin d’un canal rectangulaire qu’il a une manivelle pour


modifier la pente du canal, un débitmètre, et une vanne pour le contrôle du
débit.

2) Protocole  :
 Pour la mesure de la profondeur de l’écoulement on place la règle au centre du
canal pour éliminer les écoulements non-uniformes aux extrémités du canal et on la
descendre au fond.
 Sélectionner une pente (n’utilise pas de pente négative ou nulle)
 Fixer et lire le débit
 Mesurer la profondeur d’écoulement
 Et on répète cette opération avec 2 autres valeurs du débit
 Répéter cette expérience avec 3 pentes différentes.

V. Travails demandé :
1. Calculer le coefficient de Manning du canal :

i=0,008
A(m2) P(m) R(m) n de Coef de
Manipulatio V(l Q(l/s h(cm
T(s) Froud Mannin
n ) ) )
e g
8,5 0,0030 0,15 0 ,01
1 5 0,59 4 0,3 0,034
4 8 7 9
2 5 9,2 0,54 3,1 0,0023 0,13 0 ,01 0,4 0,026
5 9 9 7
9,9 0,0019 0,12 0,015
3 5 0,50 2,5 0,53 0,021
8 3 7

i=0,011
A(m2) P(m) R(m) n de Coef de
Manipulatio V(l Q(l/s h(cm
T(s) Froud Mannin
n ) ) )
e g
0,002 0,14 0,018
1 5 7,41 0,67 3,5 0,43 0,029
7 7 3
0,002 0,14 0,018
2 5 7,92 0,63 3,4 0,42 0,03
6 5 1
10,6 0,002 0,13 0,016
3 5 1
0,47 3 0,37 0,034
3 7 9
i=0,016
A(m2) P(m) R(m) n de Coef de
Manipulatio V(l Q(l/s h(cm
T(s) Froud Mannin
n ) ) )
e g
0,003 0,15 0,019
1 5 5,04 0,99 3,9 0,53 0,028
5 4
0,002 0,15 0,018
2 5 7 0,71 3,7 0,41 0,035
9 1 9
0,002 0,13 0,016
3 5 9,53 0,52 3 0,42 0,037
3 7 9

Méthode et loi utiliser pour le remplissage du tableau :


Q
K= 2 /3
R . √i . S

1
n=
k

A
R= Avec A=largeur.hauteur et P=largeur+(hauteur.2)
P

Largeur = 0,077m
V
nombre de Froude=
√g . h
Remarque : dans les calculs du coefficient de Manning, le débit et pris en
m3/s et la hauteur en mètre.

2. Régime de l’écoulement :

On remarque que le nombre de Froude dans toutes les expériences


effectuer et inferieur à 1 alors ça prouve que le régime est fluvial.

3. Les courbes : hn=f(Q)

i=0,008
4.5
4
3.5
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
0.48 0.5 0.52 0.54 0.56 0.58 0.6

i=0,011
3.6
3.5
3.4
3.3
3.2
3.1
3
2.9
2.8
2.7
0.45 0.5 0.55 0.6 0.65 0.7
i=0,016
4.5
4
3.5
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
0.4 0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1 1.1

VI. Conclusion :
Dans ce TP on a appris comment calculer le coefficient de
rugosité et vérifier la formule de Manning Strickler quand un
écoulement ce fait a surface libre et ça pou définir le régime de
notre écoulement.

Vous aimerez peut-être aussi