Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre 3

La spectroscopie atomique
1. Potentiel d'ionisation - expérience de Lenard
Le dispositif de Lenard est comprend une grille
disposée près du filament, à un potentiel
𝑉𝑔 positif par rapport à celui du filament: les
électrons, émis par le filament à une vitesse
(thermique) quasi nulle, ont acquis une énergie
1
cinétique T= m𝑣 2 ≅ 𝑒𝑣𝑔 lorsqu'ils traversent
2
la grille
Remarque
"grille" qui permette d'établir une différence de
potentiel bien définie entre le filament et un
point de l'ampoule.
• La plaque est quant à elle portée à un potentiel 𝑉𝑝 négatif par
rapport au filament si bien qu'aucun électron ne peut
l'atteindre : ils rebroussent chemin à l'abscisse notée 𝑥0 sur la
figure ci-contre. Si des ions positifs sont produits dans la
vapeur, ils seront cependant attirés par la plaque, ce qui se
traduira par l'apparition d'un courant 𝐼𝑝 (au travers du
générateur qui alimente la plaque)
• On constate que le courant 𝐼𝑝 n'apparaît que si la tension 𝑉𝑔
est supérieure à une valeur 𝑉𝑖 qui dépend de la nature
chimique de la vapeur.
L'interprétation de ces expériences repose sur le fait que
l'électron étant très léger par rapport aux atomes, il peut
leur communiquer la quasi intégralité de son énergie (cinétique)
au cours d'une collision inélastique : si cette énergie
est suffisante, elle permet de vaincre les forces de cohésion
correspondant à l'énergie de liaison d'un électron de
l'atome. La condition s'écrit :
1
T= m𝑣 2 ≅ 𝑒𝑉𝑔 ≥ 𝑊𝑖 =𝑉𝑖
2
(𝑉𝑔 ≥ 𝑉𝑖 )
• 𝑉𝑖 est appelé potentiel d'ionisation des atomes de la vapeur.
Les fréquences seuil d'apparition doivent être liées aux potentiels
d'ionisation par la relation
e𝑉𝑖 = 𝑊𝑖 = ℎν𝑖
ou pour les longueurs d'onde:
ℎ𝑐 ℎ𝑐 ℎ𝑐 1 ℎ𝑐
λ𝑖 = = = ⇒ λ𝑖 =
ℎν𝑖 𝑒𝑉𝑖 𝑒 𝑉𝑖 𝑒
ℎ𝑐
=12398, 5 Å. 𝑉𝑜𝑙𝑡
𝑒
2- Potentiel d’excitation

Nous avons vu que lorsqu'un atome acquiert une certaine quantité


d'énergie, il peut être absorbé par l'un des électrons internes de
l'atome Pour sauter sur une orbite extérieure avec un niveau d'énergie
plus élevé et déplacer l'atome de son état stable vers un nouvel état
excité. Alors Nous disons que l'atome peut ressentir une irritation ou
une excitation
mais l'électron, son énergie potentielle
augmente par cette transition d'un montant
ΔE = e𝑉 ∗
𝑉 ∗ est le potentiel d’excitation

Mais l'atome libère bientôt son énergie sous


forme de rayonnement électromagnétique
lorsque l'électron revient à son niveau d'énergie
d'origine.
- Excitation par photon
Lorsqu'un photon entrant entre en collision avec énergie ℎν d'un
atome A, un électron acquiert l'énergie du photon, il devient
donc excité selon la réaction suivante:
ℎν + A −−→ A∗
La réaction précédente a lieu si la condition suivante est remplie:
hν=e𝑉 ∗
Alors
e𝑉 ∗
ν=

La longueur d'onde des photons entrants peut être calculée


en termes de potentiel d‘excitation
ℎ𝑐 12398, 5Å.𝑉𝑜𝑙𝑡
λ= =
e𝑉 ∗ 𝑉∗
En supposant qu'un électron entre en collision
avec l'un des atomes d'un objet solide et qu'il
est incident par l'énergie cinétique 𝐸𝑐 , une
excitation se produira si la condition suivante est
vraie:
𝐸𝑐 ≥ 𝑒𝑉 ∗

Evidemment, dans le cas où 𝑒𝑉 ∗ = 𝐸𝑐 L'électron fournit sa


pleine puissance à l'atome avec lequel il est entré en
collision et reste immobile.

Vous aimerez peut-être aussi