Vous êtes sur la page 1sur 38

LUNDI 22 NOVEMBRE 2021

Télécoms Un an après son lancement, la 5G ne Tourisme Plan à 2 milliards pour


fait plus peur, mais ne fait pas encore envie // P. 26 un secteur qui rêve d’une fin de crise // P. 24

Covid : la nouvelle
Reprise : les patrons vague provoque un
accès de tension
de PME témoignent PANDÉMIE Des manifestations
contre le rétablissement de res-
trictions sanitaires ont eu lieu
dans plusieurs pays européens ce
week-end. Aux Pays-Bas, elles ont
tourné à l’émeute deux nuits d’affi-

Samedi soir à La Haye. Photo Danny Kemp / AFP


lée pour protester contre un confi-
nement partiel. L’Autriche, qui a
annoncé un reconfinement de
Dans un atelier chez Cadiou, une entreprise de métallurgie installée à Locronan (Finistère). Photo Michel Gaillard/RÉA pour « Les Echos »

toute sa population dès ce lundi, a


aussi été le théâtre d’une grande
manifestation dans le calme à
Vienne. Des heurts ont également
éclaté à Bruxelles, quelques jours
après que le gouvernement belge a
annoncé son intention de rétablir
massivement le télétravail. En
France, les tensions se cristallisent
en Guadeloupe. // PAGE 11

Rachats d’actions :
vers un record à plus
de 1.000 milliards

BOURSE Grâce à leurs profits qui préfère ce mode de rémuné-


l Alors que l’économie rebondit, « Les Echos » entament un tour gonflés par la reprise économi- ration des actionnaires aux divi-
de France en donnant la parole aux acteurs de terrain. que, les grandes entreprises réali- dendes. La pratique dope aussi
sent des rachats d’actions à un Wall Street, qui atteint de nou-
l Pénurie de main-d’œuvre, inflation, tensions salariales… les dirigeants rythme effréné depuis le début de veaux sommets. Après avoir
l’année. Aux Etats-Unis, plus de longtemps refusé de racheter ses
de PME et d’ETI racontent leur quotidien. 1.000 milliards de dollars d’opéra- propres actions, Apple a dépensé
l Ils évoquent plutôt de « bons problèmes », mais pointent de grandes tions ont déjà été annoncés. Le
record de 2018 devrait ainsi être
plus de 460 milliards de dollars
dans ces opérations depuis 2013.
incertitudes pour les mois qui viennent. // PAGE 16 ET L’ÉDITORIAL D’ARNAUD LE GAL PAGE 17 battu sur l’année, dans un pays // PAGE 31

La montée de
l’inflation aux
Etats-Unis crée
SUR
un nouveau défi Systèmes de stockage automatisés
pour Joe Biden
ÉCONOMIE Aux Etats-Unis, la Nucléaire : le
hausse des prix à la consomma-
DOMINIQUE SEUX
DANS « L’ÉDITO ÉCO » tion, qui atteint 6,2 % sur un an, « en même temps »
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
préoccupe une majorité d’Améri-
cains et ouvre un nouveau front de Macron
pour Joe Biden. Les républicains
dénoncent l’impact des grands L’analyse
plans de relance de son adminis- d’Enrique Moreira
tration, dont le projet de réformes
sociales et climatiques, qui a passé Ayant hérité des engagements
l’étape de la Chambre des repré- de François Hollande de faire
sentants vendredi. La Maison- reculer le poids du nucléaire
Blanche pointe du doigt la respon- dans l’Hexagone, le candidat
ISSN0153.4831 114e ANNÉE
NUMÉRO 23584 38 PAGES sabilité du secteur pétrolier, rare Macron ne s’était guère montré
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,60 €. levier de court terme sur lequel elle favorable à l’atome. Devenu
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. puisse agir. Le président américain président, il l’a pourtant peu à
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg dispose de quelques autres outils, peu réhabilité, pour finir par
3,80 €. Maroc 35 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie
5,50 TND. Zone CFA 3100 CFA. sans garantie de succès toutefois. annoncer la construction de 0 810 18 19 20
Service gratuit + prix d'un appel local
mecalux.fr
// PAGES 10-11 nouveaux réacteurs. // PAGE 12
Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

FRANCE

Malgré un taux d’emploi record,


la France conserve un chômage de masse
l Le taux d’emploi des 15-64 ans a atteint 67,5 % de la population active au troisième trimestre.
l Sous l’effet d’un retour massif de personnes sur le marché du travail, le taux de chômage est resté à 8,1 % cet été.

EMPLOI

Alain Ruello
@AlainRuello

La publication vendredi par l’Insee


d’un taux de chômage en légère
hausse au troisième trimestre 2021
restera dans les annales pour au
moins deux raisons. Elle a d’abord
invalidé la prévision – pourtant
jugée robuste – de l’institut national
statistique il y a un mois et demi.
Attendu à 7,6 % de la population
active, le taux de chômage, mesuré
au sens du Bureau international du
travail, est finalement ressorti à
8,1 %, soit 0,1 point de plus qu’au
deuxième trimestre. « Un demi point
d’écart, c’est tout de même incroya-
ble », a réagi Eric Heyer, directeur du
département analyse et prévision à
l’Observatoire français des conjonc-
tures économiques (OFCE). C’est
sans doute le signe que les modèles
de l’Insee restent encore débousso-
lés par la nature inédite de la crise
économique de 2020.
Le chômage concerne 2,4 mil-
lions de personnes en France, soit
52.000 de plus qu’au printemps.
Mais paradoxalement, cette hausse
– qui est en fait une stabilité compte
tenu des marges d’erreur habituel-
les – cache deux très bonnes
nouvelles. De ce point de vue, la France se
situe encore sous la moyenne euro-
aussi avec une baisse inédite – de
175.000 exactement – du nombre
avec un taux de chômage qui conti-
nue de dépasser la barre de 8 %, Macron, meilleur
candidat de LR ?
péenne, mais en nette progression, de personnes placées dans ce qu’on même si le chef de l’Etat pourra met-
Le défi sera plus d’autant qu’il faut analyser le taux appelle le « halo » du chômage, tre en avant le fait de l’avoir trouvé à
difficile à relever d’emploi par tranche d’âge. De fait, c’est-à-dire des personnes qui 9,5 % en prenant ses fonctions.
que le rythme sous l’effet du boom de l’apprentis- étaient sorties du marché du travail. Le défi sera d’autant plus difficile
sage et sans doute aussi des autres à relever que le rythme de création Si Eric Zemmour connaît des difficultés,
de création d’emploi mesures du plan « 1 jeune 1 solu- Macron loupe son objectif d’emploi va très probablement Emmanuel Macron fait tout pour que ce ne soit
va très probablement tion », le taux d’emploi des 15-24 ans finalement ralentir, malgré une croissance qui pas un candidat LR qui en profite.
ralentir, malgré est bien orienté : à 32,8 %, il a gagné Une grande partie d’entre elles y devrait rester soutenue en 2022.
1,2 point en trois mois, 2,9 par rap- sont donc revenue en un temps C’est déjà le cas au troisième tri- la lassitude peut gagner,
une croissance port à la fin de 2019. record. « Une baisse de 175.000 sur mestre. Au point que le taux de chô- autant se faire entendre.
LE FAIT
qui devrait rester La seconde bonne nouvelle porte un seul trimestre, c’est spectaculaire. mage pourrait rester scotché DU JOUR D’autant que les candidats,
soutenue en 2022. sur l’accroissement de la popula- Nous l’avions modélisée, mais d’ici à autour de 8 % encore quelques POLITIQUE respectueux jusqu’ici,
tion active. Il s’est avéré beaucoup fin 2022 », constate Eric Heyer, temps. de Cécile
commencent à sortir
plus fort qu’anticipé par l’Insee pour qui rien n’est pire qu’une Descendre d’un gros cran néces- Cornudet les poings. Et qu’un livre (1)
La première concerne l’emploi. début octobre. A telle enseigne que baisse du chômage liée au découra- sitera que les Français puisent dans rappelle que Nicolas Sarkozy
Les entreprises embauchant à tour le taux d’activité des 15-64 ans a lui gement des chercheurs d’emploi, l’épargne cumulée depuis la crise, n’a pas toujours été hostile au
de bras depuis le début de l’année, aussi battu pour la deuxième fois qui préfèrent baisser les bras et sor- amenant ainsi l’économie à retrou- président Macron. Loin de là.
le taux d’emploi des 15-64 ans a consécutive un record depuis 1975, tir des radars. ver toutes ses capacités. Ou que la orsque les discrets Le tir se doit aussi d’être croisé.
déjà augmenté de 0,4 point au
deuxième trimestre, atteignant un
plus haut depuis 1975. Un nouveau
record a été franchi au troisième
pour atteindre 73,5 %.
Pour le chef de la division syn-
thèse et conjoncture du marché du
travail de l’Insee, Sylvain Larrieu,
La prévision d’un chômage à
7,6 %, établie par l’Insee en octobre,
rendait crédible l’objectif d’Emma-
nuel Macron d’arriver à 7 % de chô-
réforme de l’assurance-chômage et
le grand plan de formation des chô-
meurs produisent les effets atten-
dus. Arriver au plein-emploi n’est
L sortent du bois, il faut
s’y arrêter. Edouard
Philippe signe avec
600 maires une tribune
Emmanuel Macron en
déplacement sur les terres
de Xavier Bertrand.
Gabriel Attal se refusant à
trimestre, pour atteindre 67,5 %, cela va de pair avec l’évolution du mage à la fin de son quinquennat. pas impossible, mais cela va être vantant la relation construite « donner des leçons à la Pologne
soit 0,5 point de plus. taux d’emploi des jeunes. Mais L’objectif sera plus dur à atteindre plus dur, résume Eric Heyer. n par Emmanuel Macron avec sur sa façon de protéger ses
les élus locaux (JDD). Cela frontières » (Europe 1-Cnews-
tombe bien, le Congrès « Les Echos »). Jean-Yves Le

Jeunes, seniors : la France, mauvaise élève en Europe des maires vient de donner
l’impression inverse. Il
envisagerait aussi d’organiser
Drian critiquant l’emploi du
pronom « iel » (RTL). Tous
justifiant la « fermeté » en
avec Christian Estrosi un Guadeloupe et l’envoi de
Si la taux d’emploi C e t t e d y n a m i q u e p o s i t i ve 2021 publié jeudi. Au troisième tri- d’une hausse marquée au cours des meeting à Nice le 1er décembre, forces de l’ordre pour
progresse fortement chez n’occulte pas une situation structu- mestre, le taux d’emploi des d i x d e r n i è re s a n n é es , l e t a u x premier jour du vote interne réprimer les émeutes.
les jeunes, la France est relle moins enviable. La France 15-24 ans n’était que de 32,8 %, soit d’emploi est resté inférieur de plus de à LR. Stratégie d’étouffement La question des dépenses
encore loin de l’Allemagne reste handicapée par ses faibles- tout juste 3 points de plus qu’en 2011 18 points à celui de l’Allemagne, du de LR, acte 2. publiques et de la dette, qui
et des pays du Nord ses : un chômage élevé et un taux sur la même période, selon l’Insee. Danemark, de la Finlande en 2019 », Pour l’occasion, Gérald finit par s’imposer à LR, n’est
sur cette population. d’emploi faible chez les jeunes et les Si l’Hexagone fait mieux que les relève l’OCDE. Darmanin, proche notoire pas oubliée. Dans la crise de
plus âgés. D’où un taux d’emploi pays du Sud, l’écart avec l’Allema- de Xavier Bertrand, monte sur 2008, la droite au pouvoir
Nathalie Silbert global bien inférieur à la moyenne gne (32,8 % contre 49 %) et les pays Réformer les retraites scène. Les Républicains sont avait fait pire, explique Gabriel
@natsilbert de la zone euro. du nord reste immense, les compa- Parmi les facteurs qui expliquent « obsessionnels » sur Attal : « elle n’avait pas “cramé
Sur le cœur de la population raisons internationales restant déli- cette médiocre performance, l’immigration, critique-t-il la caisse”, elle avait fait sauter la
La France a été un bon élève de la active constitué des 25-49 ans, « il cates du fait des jeunes en étude. l’insuffisance des efforts de forma- dans « le Parisien », tout en banque ». Le quoiqu’il
crise. Elle a su préserver son tissu n’y a pas d’anomalie française », pré- Autre point inquiétant : 20 % des tion, les politiques de départs antici- défendant son propre bilan en en coûte a fait de la France « la
productif et l’emploi en profite. Porté cise Emmanuel Jessua. L’Hexagone 25-29 ans qui en France n’étaient ni pés, mais aussi l’âge légal de départ la matière. Eric Zemmour locomotive de l’Europe pour la
par le redémarrage vigoureux de s’en sort même plutôt bien. Avec un en emploi ni en formation en 2019. à la retraite moins élevé que chez connaît des difficultés, il ne croissance », poursuit-il.
l’activité au troisième trimestre, le taux d’emploi de 82 % relativement « Les difficultés d’insertions sont nos voisins. L’institution invite faudrait pas que les A quoi bon donc écouter un
taux d’emploi des 15-64 ans a pour- stable dans le temps, il se situe cer- très liées au niveau d’éducation. Les d’ailleurs la France à réformer rapi- Républicains en profitent. Ils énième débat LR le dimanche
suivi sa progression pour atteindre tes derrière l’Allemagne (85 % au plus qualifiés accèdent beaucoup dement son dispositif : « L’âge effec- ont couru après lui pour rien soir puisque sur l’économie,
67,5 %, indique l’Insee. Un nouveau 2e trimestre) mais fait mieux que la plus facilement au marché du tra- tif de sortie du marché du travail est le et ne « sont plus un parti de l’immigration, la sécurité, le
plus haut depuis 1975. moyenne de la zone euro (79 %). vail », pointe Antoine Goujard à second plus bas de l’OCDE », souli- gouvernement », tonne le wokisme, les territoires, la
Dessins Kim Roselier pour « Les Echos »

Une performance d’autant plus l’OCDE. Paradoxalement, la situa- gne-t-elle proposant de remonter ministre de l’Intérieur. Voilà à macronie diffuse tout le week-
appréciable que ce rebond touche Un écart immense tion s’est améliorée pendant la crise l’âge légal à 64 ans à partir de 2025. quoi peut servir l’« amitié » end les messages que la droite
toutes les tranches d’âge. « Depuis le En réalité, les problèmes se concen- sanitaire grâce aux mesures Mais « le relèvement de l’âge de la pour Xavier Bertrand : à veut entendre ? Macron,
premier trimestre, la France est l’un trent sur les classes d’âge extrêmes. déployées par l’exécutif pour facili- retraite ne suffira pas à lui seul à rendre d’autant plus forte candidat permanent de LR.
des rares pays de la zone euro à avoir A commencer par les jeunes. « Trop ter l’entrée des jeunes dans la vie changer la donne », prévient une charge anti LR. ccornudet@lesechos.fr
dépassé son niveau d’avant crise, ce de jeunes restent exclus du marché du professionnelle. Antoine Goujard. Pour accroître Une bonne offensive choisit
n’est ni le cas de l’Allemagne, ni de travail », déplore l’Organisation de L’autre faiblesse structurelle de la l’employabilité des seniors, il faudra son moment. Il est mûrement (1) « Chérie, j’ai rétréci la
l’Italie ni de la moyenne de la zone coopération et de développement France concerne les plus âgés. Au aussi agir sur les conditions de tra- pensé. L’économie et l’emploi droite », Olivier Beaumont,
euro », souligne Emmanuel Jessua, économiques (OCDE) dans son rap- deuxième trimestre, seuls 55 % des vail, la formation et « mettre fin à la rebondissent, autant le faire Nathalie Schuck. Edition
économiste chez Rexecode. port sur la situation de la France en 55-64 ans travaillaient. « En dépit discrimination liée à l’âge ». n savoir. Au troisième débat LR, Robert Laffont.
04 // FRANCE Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

LE GRAND RENDEZ-VOUS // EUROPE 1


- CNEWS - « LES ÉCHOS »

Pour Gabriel Attal, « cette


Président du Covid et candidat :
cinquième vague démarre la double casquette de Macron
de façon fulgurante » l La cinquième vague revient au cœur de l’agenda de l’exécutif.
Lors de l’émission du l Elle n’empêche pas Emmanuel Macron de poser des jalons vers une seconde
« Grand rendez-vous »
Europe 1- « Cnews- « Les candidature à la présidentielle.
Echos », le porte-parole
du gouvernement sur un fil : il mise sur l’accélération tions, alors que le sujet est inflam- gré la crise sanitaire. Dans un entre-
a alerté sur les hausses POLITIQUE de la campagne de rappel vaccinal mable. L’exemple de la Guadeloupe tien paru vendredi dans « La Voix
de contaminations. pour contrer cette cinquième le montre, mais aussi des manifes- du Nord », il s’est fait plus explicite
Grégoire Poussielgue vague, en ouvrant la porte à sa géné- tations, parfois violentes, contre les quant à une nouvelle candidature
Marion Kindermans @Poussielgue ralisation à toute la population nouvelles mesures de restriction en évoquant « l’espérance ». « On
@MaKindermans adulte. sanitaire en Belgique, aux Pays-Bas n’agit bien qu’en ayant cette espé-
C’est l’histoire sans fin : la cin- ou encore en Autriche. rance au cœur. Je ne pense pas que la
Frédéric Bukajlo Capa pour Europe1

Changement de ton face à la quième vague de l’épidémie de « Mettre la pression » S’il redevient le président du France ait un dernier mot à dire. Elle
montée de l’épidémie en France. Covid 19 en France est « fulgu- « Je ne serais pas étonné qu’on aille Covid, ce dont se félicitent ses pro- a une histoire millénaire devant elle.
Invité du « Grand rendez-vous » rante », comme l’a dit Gabriel Attal, progressivement vers des rappels ches estimant que cela le place au- C’est ça que je porterai », a-t-il
Europe 1-Cnews- « Les Echos » le porte-parole du gouvernement, vaccinaux pour tous les adultes qui dessus de la mêlée présidentielle, déclaré au quotidien nordiste.
dimanche, Gabriel Attal, porte- dimanche dans « Le Grand Ren- ont été vaccinés. C’est un peu le sens Emmanuel Macron doit aussi se
parole du gouvernement, a créé dez-vous » Europe1- CNews - « Les de l’histoire », a-t-il indiqué ven- transformer en candidat, à moins Affrontement politique
la rupture avec le ton d’apaise- Echos ». S’invitant dans la campa- dredi dernier en marge d’un dépla- de cinq mois du premier tour. Il le Dans la foulée de cette interview,
ment employé jusqu’alors par gne présidentielle, la nouvelle cement dans le Nord. Un conseil de fait par petites touches depuis plu- son déplacement dans le Nord a
l’exécutif en indiquant que cette vague de la crise sanitaire reste au défense sanitaire est prévu ce mer- sieurs semaines. Et il continue mal- donné lieu à un échange tendu avec
« cinquième vague démarre de Gabriel Attal a précisé que le cœur de l’agenda d’Emmanuel credi, alors que la Haute Autorité de le président de la région Hauts-de-
façon fulgurante ». Evoquant la passe sanitaire serait « proba- Macron et de son gouvernement, Santé, dans un avis rendu vendredi France, Xavier Bertrand, un des
hausse des contaminations, il a blement » nécessaire dans avec des conséquences sociales dernier, a préconisé d’ouvrir le rap-
« Je ne serais pas prétendants LR à l’Elysée. Entre les
pointé « une augmentation cette les stations de ski qui ouvrent parfois lourdes dans un pays déjà pel vaccinal aux personnes de étonné qu’on aille deux hommes, l’heure est à
semaine des cas de 80 %, avec le week-end prochain. sous tension. En Guadeloupe, les 40 ans et plus. Pour l’instant, il est progressivement l’affrontement politique. Diman-
17.000 cas par jour en moyenne », manifestations contre le passe accessible aux plus de 65 ans et aux che, après la fin du Congrès des
faisant passer le taux d’inci- ment dans les lieux publics, sanitaire dégénèrent en émeutes et patients souffrant de comorbidité
vers des rappels maires qui lui a permis de solder
dence à « 164 pour 100.000, con- Gabriel Attal a assuré qu’ils pillages. Elles aboutissent à une et sera étendu aux 50 ans et plus en vaccinaux pour quatre ans de relations tumultueu-
tre 100 en début de semaine ». avaient augmenté. « Sur les situation quasi insurrectionnelle, décembre. « Emmanuel Macron va tous les adultes qui ses avec eux, ce sont 600 élus
Face à ce rebond, il s’est quatre premiers jours de cette obligeant le gouvernement, qui continuer à mettre la pression sur la ont été vaccinés. locaux, dont le maire du Havre et
cependant voulu rassurant, éva- s e m a i n e , i l y a e u p rè s d e enchaîne les réunions de crises, à campagne de rappel », confirme un ancien Premier ministre Edouard
cuant toute idée de reconfine- 70.000 contrôles de personnes, envoyer sur place le RAID et le de ses proches. L’allocution prési- C’est un peu le sens Philippe, qui, dans le « Journal du
ment et insistant sur « la large et plus de 4.300 contrôles d’éta- GIGN. dentielle du 9 novembre a permis de l’histoire. » Dimanche », ont appelé à un nou-
couverture vaccinale » en France blissements recevant du public » En France, malgré l’augmenta- de dépasser la barre des 5 millions EMMANUEL MACRON veau mandat du président sortant.
et sur « le passe sanitaire qu’on a soit « une augmentation de tion spectaculaire du nombre de de doses de rappel. Président de la République La crise sanitaire revient en force,
mis en place tôt ». Interrogé sur 102 % par rapport aux contrôles cas, la situation reste sous contrôle En France, le haut niveau de vac- française mais elle n’empêche personne de
l’extension de la 3e dose de vac- qu’il y avaient eu les quatre pre- à l’hôpital. Néanmoins, une fois de cination permet à l’exécutif de ne faire de la politique, à commencer
cin à un plus large public, il a miers jours de la semaine précé- plus, Emmanuel Macron avance pas évoquer de nouvelles restric- par le président. n
reconnu que la question de dente » a-t-il précisé.
« l’étendre à toute la population se Interrogé sur les nouvelles
pose évidemment » mais n’a pas annonces de dépenses par
donné de réponse renvoyant Emmanuel Macron, à cinq mois
une éventuelle décision au con- de l’élection présidentielle et
seil de défense ce mercredi. alors que le chef de l’Etat n’est
toujours pas candidat, son por-
Contrôles du passe te-parole a précisé « qu’un cer-
sanitaire en augmentation tain nombre de ces dépenses
En revanche, la stratégie devrait étaient issues du plan de relance
changer pour les stations de ski, annoncé il y a plus d’un an ». « Le
qui ouvrent le week-end pro- “quoi qu’il en coûte” montre des
chain. Si le port du masque avait résultats en termes de relance éco-
été décidé dans le protocole nomique » a-t-il défendu face
signé avec les professionnels du aux critiques de l’opposition
secteur, le passe sanitaire n’était venant notamment du camp
jusqu’à présent pas obligatoire. LR. Sur les questions européen-
« Nous avions dit qu’il devien- nes, et notamment sur la situa-
drait nécessaire dès lors que le tion non résolue des pêcheurs
taux d’incidence au niveau natio- français face au Brexit, Gabriel
nal serait au-dessus de 200 pour Attal a refusé le terme « d’aveu
100.000 habitants » a-t-il déclaré, d’échec » et martelé « l’Europe
« aujourd’hui on est à 164 donc ne se laissera pas faire » jugeant
probablement on y sera dans que l’accord (ndlr, négocié par le
quelques jours ». LR Michel Barnier) « était bon »
Sur les contrôles du bon res- mais que le problème venait du
pect du passe sanitaire, alors fait que « les Britanniques ne res-
Carla Bernhardt/ AFP
que certains pointent le relâche- pectent pas l’accord signé ». n

en bref En Guadeloupe, les mobilisations contre le passe sanitaire ont dégénéré, obligeant le gouvernement à envoyer le RAID et le GIGN.

Mathias Vicherat officiellement La santé s’invite dans la campagne


nommé à la tête de Sciences Po
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Mathias Vicherat a été officielle- Les oppositions montent cupation en train de remonter. Dans le Premier ministre Jean Castex est d’un coup de « baguette magique ».
ment nommé directeur de l’Institut d’études politiques de Paris au créneau sur le malaise le sondage PrésiTrack Opinion Way sorti de ses gonds à l’Assemblée En déplacement vendredi dans une
pour une durée de cinq ans, par un décret du président de la Répu- à l’hôpital et les déserts pour « Les Echos » publié jeudi, c’est mardi dernier. Il a répliqué avec le maison de santé des Hauts-de-
blique publié vendredi au « Journal officiel ». Il a également été médicaux. le deuxième enjeu pour la présiden- Ségur et « ses 19 milliards d’investis- France, le chef de l’Etat a regretté
nommé administrateur de la Fondation nationale des sciences tielle (en hausse de 2 points à 50 %) sements et 9 milliards sur les rému- « l’erreur » d’avoir formé moins de
politiques par un arrêté de la ministre de l’Enseignement supé- Isabelle Ficek derrière le pouvoir d’achat. Le sujet – nérations » – « que ne l’avez-vous fait médecins « pendant des décennies ».
rieur. Le conseil d’administration de la Fondation nationale des @IsabelleFicek et en particulier les difficultés de avant ? » – et pointé, s’agissant de la Une manière d’inciter ses adversai-
sciences politiques et le conseil de l’Institut d’études politiques recrutement – est régulièrement pénurie de médecins, une respon- res à ne pas trop agiter ce thème.
avaient donné le feu vert à sa nomination le 10 novembre dernier. Sur la gestion de la crise sanitaire, les abordé lors du petit-déjeuner heb- sabilité collective.
Mathias Vicherat avait alors été préféré aux autres candidats oppositions le reconnaissent elles- domadaire de la majorité autour du Il n’empêche, le gouvernement a « Le sujet numéro un
encore en lice – le patron du Conservatoire national des arts et mêmes, elles ont, pour critiquer Premier ministre. Avec un certain bien senti le danger et le risque de de nos élus »
métiers Olivier Faron et l’universitaire Christine Musselin. Emmanuel Macron, « moins de pri- « désarroi, alors qu’on a fait le Ségur voir les efforts financiers du Ségur Tout en défendant son bilan et le
ses qu’au début », dixit un lieutenant de la santé », dixit un participant. passés par pertes et profits. Le Pre- Ségur, il a toutefois souligné le
d’un candidat à la primaire LR. « Sur mier ministre s’est donc lancé dans besoin de « continuer à valoriser
la santé en revanche, on n’a pas profité Castex sort de ses gonds une tournée sur les investissements toutes les professions de santé à
des milliards du Ségur de la Santé Alors la candidate du RN Marine Le dans chaque région. Avec toujours l’hôpital et hors de l’hôpital » dans la
pour réformer en profondeur. Et la fin Pen a promis, mardi dernier, une la même stratégie : les annonces lignée du Ségur. « Il nous faut pour
du numerus clausus, cela n’aura des revalorisation salariale de « 10 % de sont égrainées toute la semaine les prochaines années démultiplier
effets que dans dix ans », attaque le plus que ce que prévoit le Ségur » pour avoir le maximum de retom- notre volontarisme, changer les
même. En attendant, les oppositions pour les infirmiers. Sans nuances, bées dans la presse locale. Ce sera règles du jeu, regarder si on ne doit
s’emparent donc du sujet pour la Eric Zemmour a fustigé dans début décembre au tour de la Nou- pas être encore plus incitatifs à cer-
campagne, encouragées par les tri- « L’Express » une situation à l’hôpi- velle-Aquitaine. tains endroits […] pour maintenir
bunes de médecins qui alertent sur tal « digne du tiers-monde ». La can- Emmanuel Macron n’est évi- notre offre de santé et lutter pour qu’il
les difficultés de recrutements ou didate du PS Anne Hidalgo a estimé demment pas en reste sur ce sujet n’y ait plus de déserts médicaux », a
par les interpellations sur le terrain sur TF1 samedi, qu’il fallait « ouvrir délicat qui, n’a de cesse de répéter le conclu Emmanuel Macron, recon-
quant aux déserts médicaux. à nouveau des négociations » sur les ministre de la Santé Olivier Véran naissant que c’était « le sujet numéro
Elles ont senti, comme le gouver- salaires et l’organisation du travail pour tenter d’expliquer la persis- un de nos élus ». Sous la pression de
nement, que la santé est une préoc- des soignants. Vivement interpellé, tance des difficultés, ne se règle pas leurs administrés. n
06 // FRANCE Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Budget : les ministères gagnants


et les perdants du quinquennat
FINANCES
PUBLIQUES
L’exécutif aurait laissé
filer la dépense publi-
que de 65 milliards
d’euros sur le quin-
quennat par rapport à
ce qu’il avait promis en
2017, selon les calculs
du rapporteur général
du budget au Sénat.

Renaud Honoré
@r_honore

Beaucoup de gagnants, très peu de


perdants. L’écrasante majorité des
ministères n’aura pas eu à se plain-
dre du quinquennat qui vient de
s’écouler, au vu du bilan qui vient
d’être dressé sur l’évolution de la
dépense publique depuis 2017.
Ainsi, seules les missions « Tra-
vail et Emploi », « Cohésion des ter-
ritoires » (qui comporte les crédits
du logement) et « Anciens combat- C e t e x a m e n p r o m e t d ’ê t r e Le sénateur y voit pour preuve la budgétaire », quand bien même la Insertion » qui a vu ses crédits aug- lièrement soigné les effectifs poli-
tants » auront vu leurs dépenses express à la Haute Assemblée, les différence entre ce que Bercy avait progression en volume de 1,2 % par menter de 7,8 milliards en cinq ans ciers sur cinq ans. D’une manière
diminuer en cinq ans, tandis que les Républicains menaçant de rejeter promis en 2017 dans sa loi de pro- an de la dépense primaire (hors du fait de la revalorisation de la générale, la masse salariale de l’Etat
budgets de « Solidarité et Inser- son volet recettes sans même l’exa- grammation des finances publi- charge d’intérêt de la dette) a été prime d’activité et de l’allocation aura progressé durant le quinquen-
tion », des Armées et de l’Enseigne- miner. Une façon de dénoncer un ques (LPFP), et ce qui s’est réelle- moindre que celle des trois quin- adulte handicapé, et la mission nat (+1,9 % par an en moyenne),
ment scolaire se sont envolés au « budget de campagne », pour ment passé durant le quinquennat : quennats précédents. « Défense » (7,8 milliards), bien loin plus que sous Hollande et Sarkozy.
terme d’un mandat bien plus dépen- reprendre les termes de Jean-Fran- « En 2022, la dépense primaire hors D’où vient cet écart significatif de de la polémique de départ avec le Outre des revalorisations
sier que prévu. C’est ce qui ressort du çois Husson. « Initialement incom- mesures de relance et d’urgence Bercy par rapport à ses propres général de Villiers. catégorielles, l’exécutif aura aussi
rapport tout juste publié par Jean- plet, le projet de loi de finances ter- devrait être supérieure de 4,7 % à la objectifs ? Le rapport s’intéresse renoncé à réduire le nombre de
François Husson (LR), le rappor- mine de démontrer l’absence de cible programmée en LPFP, soit un notamment à la situation de l’Etat, Baisse de l’aide au logement fonctionnaires. Dans ce tableau de
teur général du budget au Sénat, à volonté du gouvernement, depuis é c a r t d ’ e n v i ro n 6 5 m i l l i a rd s l’une des trois composantes des Le premier poste de dépense, hausse des dépenses, il reste néan-
l’occasion de l’examen du projet de 2017, de maîtriser les dépenses », est-il d’euros », a calculé le sénateur LR. comptes publics avec la Sécurité « Enseignement scolaire » a gagné moins quelques perdants. Outre les
loi de finances pour 2022. écrit dans le rapport. Le signe d’un « manque de sérieux sociale et les collectivités territoria- 6 milliards, tandis que la Recherche anciens combattants, les baisses de
les. Pour la sphère étatique, l’exécu- a été dotée de 2,6 milliards en plus et crédits se concentrent sur les mis-
tif avait promis de réduire la l’Ecologie de 3,3 milliards. sions « Cohésion des territoires » et
dépense pilotable de 2,7 % en Outre la Défense, d’autres mis- « Travail et Emploi ».
volume (hors inflation) durant le sions régaliennes ont été bien ser- La première a été touchée par les
Vendredi 26 avec Les Echos quinquennat alors qu’elle aura aug-
menté de 7,3 %, selon les calculs de
vies durant le quinquennat. La Jus-
tice a vu ses crédits augmenter de
réformes des aides au logement.
Pour la seconde, c’est l’extinction du
la commission des finances du 2,2 milliards, tandis que le budget dispositif d’embauche dans les PME
Sénat. « Sécurité » est passé de 12,5 mil- et les coupes dans les emplois aidés
Cette générosité aura profité à liards en 2017 à 14,7 milliards en qui expliquent la tendance. Les
tous les ministères, ou presque. 2022. Pour ce dernier cas, cela deux se sont toutefois un peu rem-

8 pages Les cinq qui pèsent le plus dans le


budget de l’Etat ont été bien choyés,
particulièrement « Solidarité et
s’explique notamment par la
hausse de la masse salariale de
1,2 milliard, l’exécutif ayant particu-
plumées en fin de quinquennat,
preuve que même les perdants ont
été quelque peu soignés. n

Spécial retraite
Ce que vous devez savoir
Jean-Luc Mélenchon veut
et ce qui pourrait changer redynamiser sa campagne
de présenter cette année son propre Coquerel, qui cite l’exemple des
POLITIQUE candidat, Fabien Roussel, après investissements de la « planification
En partenariat avec : s’être rangé derrière le Front de gau- écologique » si chère à Jean-Luc
Un an tout juste après che puis La France insoumise lors Mélenchon, dont le coût a été rééva-
l’annonce de sa candi- des deux dernières élections prési- lué à 200 milliards d’euros.
dature, le leader de dentielles. En revanche, d’autres mesures
La France insoumise ont peu évolué, notamment la mise
n’a pas creusé l’écart Peu de changements en place d’une Assemblée consti-
sur ses concurrents Malgré ces voyants au rouge, tuante chargée de fonder une
de gauche. l’entourage du candidat insoumis se VIe République plus parlementaire,
veut confiant. « Notre socle électoral la réindustrialisation, le droit de
est toujours présent. Nous allons vote à 16 ans, le droit à mourir dans
Alexandre Rousset maintenant devoir élargir et com- la dignité, une fiscalité plus exi-
@Alex_Rousset mencer à rassembler », insiste le geante pour les plus aisés – notam-
député LFI de la Seine-Saint-Denis ment via le rétablissement de l’ISF –,
A cinq mois du scrutin, Jean-Luc Eric Coquerel, qui compte sur ou encore la retraite à 60 ans, qui
Mélenchon accélère. Un an après « L’Avenir en commun » pour con- sont de nouveau présents dans cette
l’annonce de sa candidature à l’élec- vaincre les indécis. version de « L’Avenir en commun ».
tion présidentielle, le candidat de La Cette nouvelle édition n’a été Mais la grande priorité de Jean-
France insoumise (LFI) a relancé sa amendée que d’une trentaine de Luc Mélenchon, qui dit vouloir con-
campagne, avec la sortie jeudi der- pages supplémentaires. Une conti- vaincre les abstentionnistes et les
nier de la nouvelle édition de son nuité assumée par la formation classes populaires, sera le pouvoir
livre programmatique « L’Avenir en politique. « Notre constat est le même d’achat. Invité du « Journal de
commun », qui a été appuyée dans qu’il y a cinq ans. Mais nous avons 20 heures » de TF1 mercredi dernier,
la foulée par un « grand week-end de pris en compte les dégâts du quin- il a mis l’accent sur ce sujet, repro-
mobilisation » des militants dans les quennat Macron pour actualiser chant au système politique actuel de
universités et sur les marchés. le programme », explique Eric « maltraiter les gens ». Le candidat
Je a n - L u c M é l e n c h o n ve u t plaide ainsi pour une revalorisation
redynamiser sa candidature. S’il du SMIC à hauteur de 1.400 euros,
conserve actuellement un peu Le candidat mise avec aucune retraite en dessous de
d’avance sur ses principaux adver- ce nouveau plancher, une allocation
saires de gauche, l’écologiste Yan-
sur la nouvelle édition de 1.000 euros pour les étudiants et
nick Jadot et la socialiste Anne de son livre la création de 300.000 emplois jeu-
Hidalgo, il semble moins bien placé programmatique, nes. Des mesures que l’insoumis
qu’en 2017, avec entre 8 et 10 % devrait mettre en avant lors d’un
d’intentions de vote dans les der-
« L’Avenir grand meeting sur l’esplanade de la
niers sondages, contre de 12 à 14 % en commun » Défense, le 5 décembre prochain,
dans les études de novembre 2016. pour remobiliser soit le lendemain de la désignation
Un écart qui s’explique en partie ses troupes. du candidat des Républicains pour
par la décision du Parti communiste l’élection présidentielle. n
Les Echos Lundi 22 novembre 2021

MONDE

Le tombeur de Lula se lance dans


la course à la succession de Bolsonaro
l Sergio Moro souhaite en découdre avec l’ex-président Lula, qu’il avait condamné à la prison pour corruption.
l Et avec Jair Bolsonaro, dont il fut le ministre de la Justice, avant de démissionner avec fracas.
tion » lui a attiré l’admiration d’une Moro, déjà crédité de 11 % des inten-
BRÉSIL bonne partie de la bourgeoisie tions de vote, compte marquer des
urbaine dégoûtée par la corruption. points. Mais l’ancien magistrat est
Thierry Ogier Le sentiment anti-Lula demeure également un personnage polémi-
— Correspondant à São Paulo jusqu’à présent très fort au sein que. Ses méthodes expéditives
d’une part de cet électorat. Mais employées lors de l’enquête « Lava
Sergio Moro le « nettoyeur » se dans le même temps, l’image de Jair Jato » au sujet de la corruption à
lance à l’assaut de la présidentielle Bolsonaro, qui avait promis de lut- Petrobras ont conduit la Cour
brésilienne de l’an prochain. Quel- ter fermement contre la corrup- suprême à réprouver sa « partia-
ques jours seulement après son tion, a elle-même été ternie par une lité » et à annuler toutes les
adhésion au petit parti de centre série d’affaires impliquant son condamnations contre Lula, libéré
droit Podemos, l’ancien juge a entourage, notamment durant en novembre 2019 après avoir passé
annoncé sa candidature à la magis- l’achat des vaccins pendant la pan- dx-huit mois en détention.
trature suprême. Objectif : rassem- démie.
bler aussi bien les déçus du bolso- « Lula et Bolsonaro ne sont pas du Une « alternative
narisme que les anti-Lula et tout de bons exemples à suivre en de droite »
incarner la « troisième voie ». matière de corruption », assène Lors de son passage au gouverne-
Novice en politique, Sergio Moro, Roberto Livianu, président de l’Ins- ment, S ergio Moro a aussi
âgé de quarante-neuf ans, le regard titut « je n’accepte pas la corrup- prôné une politique sécuritaire
noir et perçant, est avant tout un tion ». C’est sur ce terrain que Sergio musclée et s’est prononcé en faveur
symbole. Ancien juge anti-corrup- de l’armement de la population, en
tion, c’est lui qui a mené d’une main vertu du credo bolsonariste. Un
de fer une série de procès contre économiste de renom, l’octogé-
l’ancien chef de l’Etat Luiz Inácio
« Parmi tous naire Affonso Celso Pastore, a
Lula da Silva, condamné à la prison les candidats de récemment accepté de lui prêter
dans l’affaire de l’entreprise publi- la troisième voie, main-forte pour peaufiner son pro-
que pétrolière Petrobras. Et c’est gramme libéral.
avec une véritable image de « star »
c’est celui qui a En se positionnant comme une
qu’il a ensuite intégré le gouverne- le plus de chance « alternative de droite » à Bolsonaro,
ment Bolsonaro, qui lui confia le d’empêcher selon l’expression d’un ses anciens
portefeuille de la Justice et de la Bolsonaro collègues au gouvernement, Sergio
Sécurité publique. Moro est en mesure de « piquer des
Avant de rompre avec fracas avec d’accéder au voix » au président sortant au pre-
le président d’extrême droite : en second tour. » mier tour, selon le politologue
avril 2020, il démissionne en accu- CLAUDIO COUTO Claudio Couto de la Fondation
sant Jair Bolsonaro de vouloir Politologue de la Fondation Getulio Vargas. « Parmi tous les
manipuler les enquêtes de la police Getulio Vargas candidats de la troisième voie, c’est
fédérale pour protéger des mem- celui qui a le plus de chance d’empê-
bres de sa famille… Ancien juge anti-corruption, Sergio Moro a mené d’une main de fer une série de procès cher Bolsonaro d’accéder au second
Son style « shérif anti-corrup- contre l’ex-chef de l’Etat Luiz Inácio Lula da Silva. Photo Evaristo SA/AFP tour », dit-il. n

La déforestation en Amazonie atteint des sommets


Depuis l’arrivée de Jair tropicale du monde s’est étendu sur plus fermes face aux délits environ- ses efforts pour lutter contre la cédente. « Ce résultat est le fruit d’un ment plus fermes pour inverser les
Bolsonaro, la destruction 13.235 km2 exactement. Il s’agit de la nementaux », a déclaré le ministre déforestation illégale par une pré- effort persistant, planifié et continu chiffres (de la déforestation) et attein-
de l’Amazonie brésilienne surface la plus importante depuis brésilien de l’Environnement Joa- sence accrue depuis trois mois de pour détruire les politiques de protec- dre l’objectif qui a été annoncé lors de
a frappé 10.000 km2 chaque 2005-2006, selon les données du quim Leite, lors d’une conférence militaires dans les zones les plus tion de l’environnement » sous le gou- la conférence », a-t-il déclaré. Lors de
année, contre 6.500 km2 système de surveillance de la défo- de presse peu après la publication touchées. La déforestation est vernement Bolsonaro, a réagi Mar- la COP26 à Glasgow, le Brésil s’est
pendant la décennie restation Prodes de l’Institut natio- du document. Celui qui travailla notamment attribuée aux activités cio Astrini, secrétaire exécutif de engagé à avancer de deux ans, de
précédente. nal de recherche spatiale (Inpe) du longtemps à la Société rurale brési- minières illégales et à l’élevage de l’Observatoire du climat – qui 2030 à 2028, la date limite pour éli-
Brésil, publiées jeudi. C’est la troi- lienne, puissant lobby de l’agrobusi- bétail. A son arrivée au pouvoir en regroupe les principales ONG et ins- miner la déforestation illégale sur
C’est un record inégalé en quinze sième année consécutive que la ness, a toutefois affirmé que ces 2019, grâce en partie au soutien du tituts environnementaux actifs au son territoire. Le pays abrite 60 % de
ans. Entre août 2020 et juillet 2021, déforestation progresse depuis données « ne reflètent pas exacte- puissant lobby de l’agronégoce, Jair Brésil, dont le WWF et Greenpeace. l’Amazonie. — Avec AFP
la déforestation en Amazonie brési- l’arrivée au pouvoir du président ment la réalité des derniers mois ». Bolsonaro avait déclaré vouloir L’Observatoire a par ailleurs
lienne a augmenté de près de 22 %, d’extrême droite Jair Bolsonaro. ouvrir les terres protégées et les accusé le gouvernement d’avoir dis-
dépassant les 13.000 km2. Une ten-
dance qui sème le doute – pour qui
en aurait encore – sur la volonté du
gouvernement de Jair Bolsonaro
Celui-ci fait l’objet de critiques inter-
nationales pour avoir affaibli la
surveillance du biome (écosys-
tème) amazonien et encouragé les
Présence militaire
Pourtant, selon les informations
publiées la semaine dernière par
l’INPE, la déforestation en Amazo-
réserves indigènes à l’agriculture et
à l’extraction minière.
Depuis trois ans, la déforestation
de l’Amazonie brésilienne a atteint
simulé les données jusqu’après la
COP26. En effet, le document, publié
jeudi par l’INPE – lié au ministère des
Sciences, Technologie et Innova-
877
KILOMÈTRES CARRÉS
d’inverser la tendance par des activités extractives dans des zones nie brésilienne a atteint 877 km2 en une moyenne annuelle d’environ tion –, est daté du 27 octobre 2021. de forêt amazonienne ont été
actions plus « fermes ». protégées. octobre, un record pour ce mois de 10.000 km2 – soit l’équivalent de la Des accusations réfutées par le perdus au mois d’octobre
Au total sur la période, le déboi- Ces chiffres représentent « un l’année depuis cinq ans. Le gouver- superficie du Liban – contre quelque ministre de l’Environnement Joa- un record pour ce mois
sement dans la plus grande forêt défi pour nous et nous devrons être nement brésilien dit avoir intensifié 6.500 km2 pendant la décennie pré- quim Leite. « Nous serons certaine- de l’année depuis cinq ans.

Modi fait machine arrière sur les réformes agricoles


de la session parlementaire qui Jamais les nationalistes hindous Modi visant à discréditer leur mou- citoyenneté qui facilite l’obtention d’abroger les lois agricoles car l’agita-
INDE débute à la fin du mois », a précisé le n’avaient dû faire face à une telle vement. Au contraire, les agricul- de la nationalité indienne pour les tion des paysans dans l’ouest de
nationaliste hindou, prenant tout le contestation depuis leur arrivée au teurs sont parvenus à attirer l’atten- personnes ayant fui l’Afghanistan, l’Uttar Pradesh aurait rendu la cam-
Le Premier ministre monde de court, dans son adresse pouvoir en 2014. Des milliers d’agri- tion du monde, notamment grâce à le Bangladesh et le Pakistan, à con- pagne du BJP difficile. Chaque
indien a annoncé télévisée à la nation. Ces lois agrico- culteurs venus principalement du une campagne en ligne. Des per- dition qu’elles ne soient pas musul- semaine, un nouvel incident venait
l’abrogation des les ouvraient la porte à une plus sonnalités et des célébrités, telles manes. Le gouvernement n’a pas ternir la réputation du gouverne-
réformes qui devaient grande libéralisation de ce secteur que Greta Thunberg ou encore non plus reconnu les failles dans sa ment », juge Rahul Verma, cher-
ouvrir la voie à une qui assure la subsistance de près de Un revirement Rihanna, avaient ainsi affiché leur gestion de l’effroyable seconde cheur associé au Centre for Policy
libéralisation du 70 % de la population. Elles permet- surprise qui soutien au mouvement sur Twitter, vague de coronavirus qui a ravagé le Research de New Delhi. Début octo-
secteur agricole. taient aux agriculteurs de vendre intervient à quelques provoquant la colère des dirigeants pays au printemps. bre, un convoi ministériel, à bord
leurs récoltes en dehors des mar- indiens. duquel se trouvait le fils d’un minis-
chés réglementés par l’Etat, aux
mois d’élections clés « Malgré nos efforts, nous n’avons Grande défiance tre, avait foncé dans la foule en
Carole Dieterich acheteurs de leur choix. Mais les dans l’Etat de l’Uttar pas été capables d’expliquer à cer- Cette volte-face sur les réformes marge d’une manifestation à
— Correspondante à New Dehli petits paysans indiens craignaient Pradesh, le plus tains agriculteurs les bénéfices » de agricoles intervient alors que Lakhimpur Kheri en Uttar Pradesh,
de se retrouver à la merci des ces réformes, a jugé vendredi le Pre- l’Uttar Pradesh et le Pendjab se ren- tuant 4 agriculteurs. Le drame avait
Le gouvernement a fini par céder. grands groupes et redoutaient qu’à
peuplé du pays. mier ministre. S’il a présenté ses dront aux urnes au début de l’année ébranlé le pays tout entier.
Après plus d’un an de contestation terme, ces lois ne mettent fin au sys- « excuses » à ses « compatriotes », il prochaine. Le BJP veut conserver le Malgré leur victoire, les agricul-
paysanne, le Premier ministre tème de prix minimums garantis Pendjab et de l’Uttar Pradesh cam- n’a jamais remis en cause le fond de pouvoir en Uttar Pradesh, cet Etat teurs restent prudents. Ils ont
indien Narendra Modi a annoncé par l’Etat pour certaines denrées. paient aux portes de la capitale ces lois. Ce revirement a créé la sur- clé qui est le plus peuplé d’Inde, et annoncé qu’ils poursuivraient leur
vendredi l’abrogation des très con- L’adoption de ces lois au Parlement indienne depuis près d’un an. Ils ont prise car l’homme fort de l’Inde n’a craint un revers électoral à deux ans mobilisation jusqu’à l’abrogation
troversées réformes agricoles sans délibération et sans consulta- résisté au froid hivernal, à la répres- pas l’habitude de reculer face à la des élections générales. formelle des lois par le Parlement.
votées en septembre 2020. Le « pro- tion préalable avec les différents sion policière et aux nombreuses contestation. Malgré des manifes- « Les considérations électorales Un signe de la grande défiance des
cessus constitutionnel d’abrogation Etats avait exacerbé les inquiétudes tentatives des membres du Bhara- tations monstres en 2019, Modi ont bien évidemment joué un rôle paysans vis-à-vis du gouvernement
de ces trois lois » sera entamé « lors des paysans. tiya Janata Party (BJP) de Narendra avait fait passer en force la loi sur la dans la décision du gouvernement de Narendra Modi. n
08 // MONDE Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Le Japon ressort son carnet de chèques


pour dégeler sa croissance
nation de la crise sanitaire. Mais que… 16 % des 126 millions d’habi-
ASIE malgré cette accumulation d’annon- tants et sont deux fois moins nom-
ces spectaculaires, le pays a vu son breux que les plus de 65 ans.
Le gouvernement PIB reculer de 0,8 % en rythme tri- Dans les prochains mois, des chè-
a validé vendredi mestriel, sur la séquence allant de ques vont également être distribués
les contours juillet à septembre. Sur les deux der- aux étudiants, aux travailleurs irré-
d’un nouveau plan nières années, le Japon aura ainsi guliers et aux PME touchées par la
de relance qui doit enregistré cinq trimestres de con- crise. Elles pourront recevoir une
permettre de doper traction. « Ce nouveau plan a un con- subvention d’environ 20.000 euros.
la consommation. tenu et une ampleur plus que suffi- Les salaires mensuels des aides-soi-
sants pour donner un sentiment de gnants, du personnel des écoles
sécurité et d’espoir à la population », a maternelles et des infirmières, dont
Yann Rousseau martelé, jeudi soir, Fumio Kishida. la rémunération est réglementée,
@yannsan N’étant accompagné d’aucun pro- seront aussi augmentés de 1 à 3 %.
— Correspondant au Japon jet de réforme structurelle, son pro-
gramme s’articule, encore une fois,
Même les traders ne s’émeuvent autour d’une longue liste de dépen- L’exécutif promet
plus. Malgré l’accumulation, au fil de ses publiques qui seront financées 430 milliards d’euros
la semaine, de fuites dans la presse par des budgets déjà inclus à de pré- de dépenses mais
détaillant les contours du nouveau cédents plans, par des rallonges
plan de relance du gouvernement, la budgétaires et par de nouvelles
ce montant n’est
Bourse de Tokyo a enregistré une émissions d’obligations. Le Japon qu’un affichage.
légère baisse sur les cinq derniers affichant déjà une dette publique
jours. Les marchés ayant appris à se équivalente à 250 % de son PIB. En accumulant les aides et en
méfier des effets d’annonce à répéti- mettant en scène « le gigantisme »
tion de l’exécutif nippon. Coups de pouce aux foyers de son plan, le gouvernement
Sur le papier, le nouveau Premier les plus fragiles espère provoquer un déclic psycho-
ministre, Fumio Kishida, a pour- Plusieurs des nouveaux coups de logique dans sa population. Si les
tant dévoilé, vendredi, un pro- pouce financiers bénéficieront aux autorités n’ont jamais organisé le
gramme de dép enses record foyers les plus fragiles que le Pre- moindre confinement et ont mis en
« marketé » à… 56.000 milliards de mier ministre avait promis d’aider place des restrictions limitées dans
yens, soit 430 milliards d’euros ! Ce lors de sa campagne victorieuse des les restaurants, les bars et les établis-
plan, concocté dans l’urgence, législatives d’octobre. L’exécutif va sements de nuit, les habitants ont,
dépasse théoriquement par sa taille notamment distribuer une aide de eux, pris l’habitude, de restreindre
ceux déjà activés en avril et en 100.000 yens (770 euros) à la plu- leurs sorties et leurs dépenses, fai-
décembre 2020 par ses deux prédé- part des enfants du pays. Dans les sant ainsi stagner la consommation
cesseurs à la tête du pays. familles affichant des revenus qui représente 53 % du PIB.
« Il est important de noter que ces annuels inférieurs à 9,6 millions de Depuis la rentrée, l’épidémie a
récents plans de relance, aux chiffres yens, les parents recevront un chè- quasiment disparu au Japon, où
très impressionnants, n’ont, dans les que de 50.000 yens et un montant 76 % de la population est vaccinée,
faits, pas atteint les niveaux de dépen- équivalent en coupons d’achat. mais les comportements peinent à
ses annoncés du fait de budgets insuf- Présentée comme une mesure se « normaliser ». Les analystes crai-
fisants », modèrent, dans leur der- phare du plan, cette initiative a été gnent l’impact de la remontée des
nière note, les économistes de accueillie sans grand enthousiasme contaminations en Occident sur la
Morgan Stanley MUFG. par une population où les moins de confiance des consommateurs. Une
A chaque fois, les dirigeants 18 ans sont de moins en moins nom- nouvelle vague mondiale de virus
avaient pourtant promis d’engager breux. Du fait de l’effondrement de risquant d’anesthésier la stratégie Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, cherche les moyens de relancer l’activité
une action « décisive » pour sortir la la natalité, ils ne représentent plus économique de Tokyo. n après un troisième trimestre décevant. Photo Jiji Press/AFP

Bruxelles va rouvrir sa mission diplomatique à Kaboul


ce lundi pour rouvrir leur mission bien, comme promis, l’activité de gnait que cela n’ouvre la voie à la mand, avait affirmé qu’il jugerait les après l’évacuation chaotique de ses
ASIE CENTRALE fermée mi-août, a appris « Les terroristes d’Al Qaïda depuis son ter- reconnaissance diplomatique du talibans en fonction de leurs actes et dernières unités militaires à
Echos », vendredi, de source géné- ritoire ? Berlin penchait pour le réta- régime afghan. non pas de leur passé, ou de leurs Kaboul. Les talibans appelaient
Selon nos informa- ralement bien informée à Kaboul. blissement de relations, Paris crai- Le Haut représentant de l’Union déclarations. Tous ces pays met- mercredi le Congrès américain à
tions, les premiers Bruxelles a donc tranché un pour les Affaires étrangères, Josep taient l’accent sur la formation d’un suspendre le gel de 9,5 milliards de
diplomates de l’action dilemme délicat, entre impératifs Borrell, avait estimé récemment gouvernement « inclusif » et le res- dollars d’avoirs de la Banque cen-
extérieure de l’Union politiques et humanitaires : faut-il qu’une « présence minimale » de pect des droits des femmes. trale afghane, au risque, sinon,
européenne sont isoler le régime taliban en raison de
« Une présence l’Union à Kaboul était « nécessaire d’aggraver la crise économique
attendus dans la ses atteintes aux Droits de minimale […] […] mais cela ne signifie pas une recon- Washington hésite affectant les 37 millions d’Afghans
capitale afghane dans l’homme, illustrées notoirement ne signifie pas naissance par les Européens du nou- Trois mois plus tard, le gouverne- et d’en pousser encore plus à l’exil.
les prochains jours. par des exécutions sommaires veau régime ». Il est en effet possible, ment est toujours constitué quasi Les fonctionnaires n’ont pas été
d’opposants et les interdictions
une reconnaissance quoiqu’un peu « acrobatique », de exclusivement de talibans. Et si ces payés depuis des mois et le trésor
frappant les femmes en matière de par les Européens rouvrir une mission diplomatique derniers affirment que, à l’inverse public est incapable de financer les
Yves Bourdillon travail et d’enseignement ? du nouveau sans pour autant reconnaître un de leurs aînés de 1995-2001, ils auto- importations. Les Nations unies
@yvesbourdillon Ou bien, au nom d’un certain régime. » régime. Les talibans ne sont risent les jeunes filles à aller à estimaient que « la crise économi-
pragmatisme, rétablir des canaux d’ailleurs reconnus officiellement l’école, la situation de ces dernières que en Afghanistan allait nourrir
L’Union européenne retourne à de communication jugés indispen- JOSEP BORELL par personne, quoique soutenus par ne s’est pas améliorée substantielle- l’extrémisme ». Dans leur lettre aux
Kaboul. Les premiers diplomates sables pour gérer l’aide humani-
Haut représentant de l’UE le Pakistan et nouant des contacts ment depuis la prise du pouvoir par sénateurs américains, les talibans
pour les Affaires étrangères
du Service européen pour l’action taire, l’émigration des Afghans étroits avec Moscou et Pékin. les talibans fin août. les appelaient à surmonter le fait
extérieure (SEAE) sont attendus menacés par le nouveau régime, ou L’exécutif français, comme Washington est confronté au que « nos relations ont connu des
dans la capitale afghane à partir de s’assurer que ce dernier empêche d’ailleurs le britannique ou l’alle- même dilemme, près de trois mois hauts et des bas ». n

L’Iran accusé d’accélérer son programme nucléaire


affirme dans un rapport rendu Reuters. L’accès leur avait pourtant gouvernement iranien, quelques Téhéran. Une déclaration aussitôt des Etats-Unis au sein du pacte et la
MOYEN-ORIENT mercredi dernier que Téhéran s’est été promis deux mois plus tôt. jours après s’être plaint de l’absence balayée par la République islami- levée des sanctions.
affranchi un peu plus de ses engage- de contacts avec celui-ci. que, qui l’a qualifiée d’« artificielle et Washington a averti vendredi
Dix jours avant la ments du traité JCPoA de 2015 des- Soutien aux pays voisins Au lendemain de la publication illégitime », renvoyant la responsa- que le temps pressait : « Si l’Iran con-
reprise des négocia- tiné à empêcher le pays de se doter Ce site avait été visé en juin par ce des rapports de l’AIEA, Paris, Ber- bilité de la situation actuelle sur tinue à ce rythme, le moment viendra
tions pour sauver d’une arme nucléaire. La quantité qui semblait être un acte de sabo- lin, Londres et Washington ont Washington qui s’est retiré de où il sera impossible de tirer des béné-
l’accord de 2015, l’AIEA d’uranium accumulée par l’Iran tage attribué par l’Iran à Israël. l’accord en 2018 avant de rétablir f i c e s m ê m e e n re ve n a n t d a n s
reproche à Téhéran dépasse désormais de plus de D’après le « Wall Street Journal », des sanctions visant l’économie ira- l’accord », a déclaré l’émissaire amé-
de s’être encore douze fois la limite autorisée, selon qui s’appuie sur des sources diplo- Selon l’AIEA, la nienne. ricain pour l’Iran, Rob Malley. Dans
davantage affranchi le rapport. Surtout, le taux d’enri- matiques, la production de pièces quantité d’uranium Les Etats-Unis participeront de un entretien au « Monde », le minis-
de ses engagements. chissement a encore augmenté, pour des turbines a repris dans accumulée par l’Iran manière indirecte aux discussions tre français des Affaires étrangères,
dépassant le seuil inédit de 60 %, l’usine depuis fin août. Elle aurait qui reprendront le 29 novembre Jean-Yves Le Drian, estime que
bien loin de la limite fixée par ensuite accéléré au point de pou-
dépasse désormais dans la capitale autrichienne, après lorsque les négociations repren-
Sophie Amsili l’accord à 3,67 %, et de plus en plus voir équiper 170 turbines. de plus de douze fois cinq mois de suspension en raison dront, « la première vérification que
@samsili proche des 90 % nécessaires à la Pour ne rien arranger, l’AIEA se la limite autorisée. de l’élection du nouveau président nous aurons à faire est de savoir si
confection d’une bombe. plaint dans un autre rapport que les iranien, Ebrahim Raïssi. Elles réu- nous continuons la discussion là où
A une dizaine de jours de la reprise L’atelier Tesa situé à Karaj ali- Iraniens maltraitent ses inspec- niront l’Iran et les cinq autres pays on l’avait interrompue en juin, avec
des négociations à Vienne sur le mente aussi les inquiétudes. L’AIEA teurs, évoquant notamment « des condamné les « activités déstabilisa- faisant encore partie de l’accord l’administration iranienne précé-
programme nucléaire iranien, les déplore que les Iraniens aient fouilles physiques exagérément trices » de l’Iran et affirmé leur sou- (Allemagne, Chine, France, Royau- dente ». Il met en garde : « Si cette dis-
nouvelles sur le terrain sont préoc- empêché ses inspecteurs d’accéder intrusives ». Le chef de l’agence, tien aux pays voisins, qui s’inquiè- me-Uni, Russie). Les responsables cussion est un leurre, alors nous
cupantes. L’Agence internationale à ce site pour y réinstaller des camé- Rafael Grossi, doit se rendre cette tent des concessions que les iraniens ne cessent de répéter leurs devrons constater la vacuité du
de l’énergie atomique (AIEA) ras de surveillance, selon l’agence semaine à Téhéran, à l’invitation du Occidentaux pourraient accorder à conditions : un retour irrévocable JCPoA ». n
PATRICK
ierre vi 75015 aris

CHEF DE PROJET DATA


ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
olone
ue
iège ocia

Je mets en œuvre un algorithme


356 000 000 CS ari

qui apporte près de 3 000


réponses à nos clients. Plus
364 851 364

vous l’interrogez, plus nous


l’améliorons.
apital

LA PROXIMITÉ, C’EST UN MÉTIER.


La oste

Patrick U. – La Poste – Paris (75)


10 // MONDE Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Joe Biden mis au défi de juguler la hausse


l Les prix à la consommation
sont en hausse de 6,2 % sur un an
outre-Atlantique.
l Les républicains dénoncent
les grands plans de relance
de l’administration démocrate.

généreux plans de relance, qui ont


ÉTATS-UNIS gonflé le portefeuille des ménages.
« L’administration Biden a pris un
Véronique Le Billon risque qui n’était pas nécessaire, en
@VLeBillon surdimensionnant la relance, alors
— Bureau de New York qu’ils n’avaient pas besoin de dépen-
ser autant », juge aussi Thomas
Bonne nouvelle : « Tous ceux qui Philippon, professeur de finance à
veulent une dinde pour leur dîner de New York University.
Thanksgiving pourront en obtenir Après avoir tempéré les inquié-
une, et une grosse dinde ne coûtera tudes pendant plusieurs mois, la
qu’un dollar de plus que l’année der- Maison-Blanche assure désormais
nière », a assuré le secrétaire améri- prendre le sujet à bras-le-corps.
cain à l’Agriculture, Tom Vilsack. « L’inflation fait mal au portefeuille
Les conversations familiales le des Américains, et inverser cette ten-
week-end prochain n’en risquent dance est une priorité absolue pour
pas moins de tourner autour du moi », a déclaré Joe Biden. Le direc-
sujet phare aux Etats-Unis : l’infla- teur du Conseil économique natio-
tion. Les prix à la consommation nal, Brian Deese, et la secrétaire au
ont augmenté de 0,9 % en octobre, Trésor Janet Yellen ont écumé les
soit un bond de 6,2 % sur un an. émissions télévisées pour déminer
S elon un sondage Morning le dossier.
Consult, près de 9 Américains La Maison-Blanche tente de sor-
sur 10 (87 %) se disent maintenant tir d’une position défensive, en
préoccupés par la hausse des prix. pointant du doigt la responsabilité
Et la banque centrale américaine, du secteur pétrolier, rare levier de
chargée d’assurer la stabilité des court terme sur lequel elle puisse
prix, ne prévoit pas de réelle accal- agir. Le 17 novembre, Joe Biden a
mie avant, au mieux, le printemps publié un nouveau courrier envoyé
prochain. Le sujet a ouvert un nou- au gendarme de la concurrence, la
veau front pour Joe Biden, dont la FTC, lui demandant se pencher sur
popularité connaît depuis l’été une la formation des prix du carburant.
chut e conti nue : un écart de En pointant au passage les profits Un écart de 12 points sépare les satisfaits de l’action présidentielle (41 %) des mécontents (53 %), selon la moyenne des sondages
12 points sépare désormais les satis- des groupes pétroliers, en forte synthétisée par RealClear Politics. Photo Reuters/Jonathan Ernst
faits de l’action présidentielle (41 %) hausse par rapport à 2019.
des mécontents (53 %), selon la
moyenne des sondages synthétisée Risques relativisés
Si certains économistes avaient
pointé l’impact inflationniste des
seraient compensées par des hausses
d’impôts et des réductions de dépen- Le projet de réformes
par RealClear Politics. Les principales marges de
manœuvre pour refroidir les prix
mesures de relance de mars der-
nier, ils viennent majoritairement
ses », estime ainsi dans une note
Nancy Vanden Houten, d’Oxford sociales du gouvernement
Sortir d’une position restent du ressort de la Réserve au secours de la Maison-Blanche Economics.
défensive
L’administration Biden n’est pas
fédérale, indépendante. Et la Mai-
son-Blanche évite, contrairement à
pour relativiser les risques des nou-
veaux plans de dépenses. « Contrai-
Idem pour les investissements
dans les infrastructures, votés
passe une étape au Congrès
responsable de toutes les hausses Donald Trump, de faire pression rement aux 5.500 milliards de dol- début novembre. « L’idée de pro-
de prix : les cours du pétrole ont sur les interventions de politique lars de mesures de soutien adoptées jets prêts à démarrer est un mythe, La Chambre des d’impôts locaux sur leur impôt
doublé sur un an et les pénuries de monétaire. Mais le débat sur l’infla- au cours des dix-huit derniers mois, nous prévoyons que les dépenses représentants a adopté sur le revenu fédéral. Donald
composants électroniques ou les tion pollue le calendrier de la nomi- la plupart des dépenses de BBB publiques n’augmenteront que vendredi le projet de loi Trump avait raboté cet avantage
tensions sur l’emploi dépassent les nation du prochain patron de la Fed [« Build Back Better », le plan de progressivement et que l’impact « Build Back Better », qui fiscal à 10.000 dollars lors de sa
frontières américaines. Mais – Jerome Powell pour un deuxième réformes sociales et climatiques, sur l’inflation sera minime », indi- finance notamment l’école grande réforme de 2017, une
l’opposition pointe l’impact des mandat ou Lael Brainard. NDLR] seraient étalées sur dix ans et que-t-elle. n dès trois ans et des crédits mesure interprétée, à l’époque,
d’impôts pour développer comme une volonté de sanction-
la voiture électrique. ner les électeurs démocrates

Les différents leviers de la Maison-Blanche C’est une nouvelle étape de fran-


chie. La Chambre des représen-
aisés de New York, du New Jersey
et de Californie, des Etats démo-
crates à la fiscalité locale élevée.
pour contrer l’inflation tants a adopté vendredi le projet
de réformes sociales et clima-
Le relèvement du seuil est
dénoncé par l’aile gauche des
tiques proposé par la Maison- démocrates, qui jugent la mesure
B l a n c h e . D ’u n m o n t a n t d e contraire à l’esprit du texte. La
Pour enrayer la hausse aussi une baisse des stocks straté- res qui pourraient détendre les certains produits a été faite par la 1.800 milliards de dollars, le pro- Maison-Blanche a en outre déjà
des prix à la consommation, giques de pétrole (SRP). Pour déten- prix, mais dans une optique de représentante au commerce, jet de loi, intitulé « Build Back renoncé à plusieurs mesures de
l’administration Biden met dre les prix, l’administration pour- moyen terme. Katherine Tai, avec désormais des Better », prévoit notamment de justice fiscale comme un alour-
la pression sur le secteur rait aussi assouplir l’obligation dérogations possibles. financer l’accès à l’école pour tous dissement de l’impôt sur les suc-
pétrolier pour détendre
les prix des carburants.
d’inclure des carburants verts dans
les produits raffinés, mais la
•DERÉDUIRE
DOUANE
LES DROITS
•POLITIQUE
DÉBATTRE DE LA
à partir de trois ans (au lieu de
cinq), de limiter le coût de cer-
cessions, malgré les réformes de
Donald Trump, qui ont divisé par
mesure serait mal perçue par les Joe Biden a maintenu les droits de MONÉTAIRE taines assurances santé et de deux la collecte entre 2018 et 2019.
L’inflation aux Etats-Unis a bondi agriculteurs, qui en font un débou- d o u a n e i m p o s é s p a r D o n a ld Si la Réserve fédérale est indépen- financer des crédits d’impôt pour Le CBO, l’office budgétaire du
en octobre, pour atteindre 6,2 % ché. Les producteurs américains de Trump sur les produits chinois. Les dante, les économistes nourrissent l’achat de voitures électriques. Congrès, a estimé que le projet
sur un an. Pour l’enrayer, Joe Biden pétrole de schiste pourraient aussi, taxes américaines sur les exporta- le débat sur la politique monétaire Le président américain a salué adopté par les députés creuserait
peut actionner une palette d’outils. en théorie, produire davantage. tions chinoises atteignent ainsi américaine. Ancien chef écono- avec l’adoption de ce texte un le déficit à hauteur de 367 mil-
Avec toutefois des horizons de Mais, très endettés, beaucoup ont 19,3 %, quand elles n’étaient que de miste du FMI, Olivier Blanchard « nouveau pas de géant ». Lundi liards de dollars sur dix ans, en
temps différents et sans garantie de fait de la rentabilité leur priorité, 3,1 % en 2018, selon les données du avait mis en garde sur la surchauffe dernier, Joe Biden avait déjà signé dépit des hausses d’impôts pré-
succès. limitant les investissements dans Peterson Institute. Et le périmètre des plans budgétaires en début le plan d’investissement dans les vues (surtaxe de 3 à 8 % à partir de
de nouveaux puits. Ces mesures est large, avec deux tiers des expor- d’année, et il appelle aujourd’hui à infrastructures, qui prévoit de 10 millions de dollars de revenus,
•DESPESER SUR LES PRIX
CARBURANTS
seraient en outre peu compatibles
avec l’objectif affiché de l’adminis-
tations chinoises soumises aux
droits de douane américains,
se projeter sur les prochains débats.
« Les marchés financiers semblent
dépenser 1.200 milliards de dol-
lars (dont 550 milliards de nou-
impôt minimum de 15 % pour les
g randes ent rep ri ses p ro fi -
Le prix ferait encore rêver un Fran- tration Biden de lutter contre les quand ils ne s’appliquaient qu’à complètement détendus, avec des veaux financements) dans la tables…).
çais : à 3,40 dollars le gallon (envi- émissions de CO2. l’épaisseur du trait il y a trois ans. taux d’intérêt réels à 5 ans qui sont rénovation des routes et des ponts Le texte doit maintenant être
ron 80 centimes d’euro le litre), proches de – 2 %. Je ne pense pas ou l’amélioration des réseaux adopté au Sénat, où les négocia-
l’essence américaine reste deux fois
moins chère que dans l’Hexagone.
• CONTRÔLER DAVANTAGE
LES ENTREPRISES Le contrôle
qu’ils devraient l’être. Les leçons de
l’histoire que nous devrions regarder
Internet et électrique. tions pourraient encore durer des
semaines. Avec une Chambre
Mais les prix ont augmenté de 35 % La Maison-Blanche a engagé cet été des entreprises maintenant sont les épisodes de Mesure fiscale haute partagée à égalité entre
par rapport à début 2020, selon les un vaste projet pour remettre de la des secteurs jugés désinflation », écrit-il dans une note pour les ménages aisés démocrates et républicains, cha-
chiffres de l’Agence américaine concurrence dans l’économie amé- du Peterson Institute. Pour décrocher un accord poli- que sénateur démocrate détient
d’information sur l’énergie (EIA). ricaine. Un décret renforce ainsi les
prioritaires Le plus célèbre date de la fin des tique sur ce nouveau volet social de facto un droit de veto sur le
« A court terme, le seul levier qui peut pouvoirs des agences fédérales se voit renforcé. années 1970, quand l’ancien patron et climatique, la Maison-Blanche texte. Le congé familial payé
avoir un impact sur l’inflation, ce pour contrôler les comportements de la Fed Paul Volcker avait calmé avait divisé par deux son projet pourrait notamment être
sont les prix de l’énergie, en jouant des entreprises dans plusieurs sec- Les réduire n’était toutefois pas l’inflation galopante, mais au prix initial. Et les députés y ont eux- débattu, et la déduction des
sur les réserves stratégiques et en for- teurs jugés prioritaires, parmi les- au menu des discussions entre Joe d’une récession. « Comment une mêmes apporté quelques correc- impôts locaux pourrait être sou-
çant les entreprises à se calmer avec quels les fournisseurs d’accès à Biden et Xi Jinping lors de leur som- hausse brutale et largement impré- tions. Ils ont notamment réintro- mise à un plafond de revenus.
la menace d’enquêtes », estime Internet, la santé ou l’agriculture. met virtuel mi-novembre. L’enjeu vue des taux affecterait-elle non seule- duit un congé familial payé de — V. L. B.
Thomas Philippon, professeur de L’administration veut aussi favo- politique est de fait plus large que la ment l’économie, mais aussi le sys- quatre semaines, et la possibilité
finance à New York University. Mi- riser la concurrence dans les ser- seule maîtrise des prix américains. tème financier et les perspectives des pour le programme d’assurance
novembre, la Maison-Blanche a vices financiers, notamment en « Pour les intrants industriels, il fau- marchés émergents ? C’est à cela que santé public Medicare de négo-
ainsi rendu public un courrier
adressé à la FTC, le régulateur de la
concurrence, pour mettre la pres-
sion sur les groupes pétroliers. A
assurant aux consommateurs la
portabilité de leurs données. Elle
prévoit aussi plus largement un
contrôle accru des rachats d’entre-
drait du temps avant que cela se
répercute dans les prix, et l’impact ne
serait pas forcément visible sur les
biens auxquels les gens font atten-
nous devons réfléchir », poursuit Oli-
vier Blanchard. Jason Furman, pro-
fesseur à Harvard et contributeur
du PIIE, a lui aussi appelé ces der-
cier le prix des médicaments.
Ils ont aussi ajouté une mesure
fiscale polémique, car elle profite-
rait largement aux ménages
1.800
MILLIARDS DE DOLLARS
défaut de pouvoir peser sur les déci- prises, pour limiter les concen- tion », relativise en outre Thomas niers jours à mener une politique aisés, en autorisant les ménages à Montant du projet de loi
sions de l’Opep, certains anticipent trations d’acteurs. Autant de mesu- Philippon. Seule une ouverture sur moins expansionniste. — V. L. B. déduire jusqu’à 80.000 dollars « Build Back Better ».
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 // 11

des prix
« Si l’épargne est
dépensée trop vite, il y a
un risque inflationniste
généralisé »
Propos recueillis par
Guillaume de Calignon XAVIER JARAVEL
@gcalignon Professeur
et Nathalie Silbert à la London School
@natsilbert of Economics

Pourquoi l’inflation
touche-t-elle plus certains gagner des parts de marché. La
types de ménages concurrence étant plus forte
que d’autres ? sur ce segment de marché, les
D’une façon générale, l’infla- prix y augmentent moins vite
tion bénéficie aux ménages que pour les biens et services
endettés et dont les revenus vendus aux ménages plus
sont indexés sur la hausse des modestes.
prix. Et elle ampute la valeur A La Haye, samedi, des incendies de vélos se sont ajoutés aux jets de pierres et autres projectiles. Photo Danny KEMP/AFP
de l’épargne de ceux qui ont mis L’inflation touchant
de l’argent de côté sans taux différemment les
d’intérêt indexé sur l’inflation,
par exemple sur un compte
courant.
Quand on regarde en détail
ménages, la voie choisie
par l’exécutif en France
de prendre en charge
Les protestations contre les mesures
anti-Covid montent en Europe
une partie de la hausse
au niveau du pouvoir d’achat, des prix de l’énergie
les ménages sont affectés de est-elle pertinente ?
façon différente par une hausse L’une des difficultés, si on cher-
des prix à la consommation. che à compenser la perte de
Les différences sont même plus pouvoir d’achat des ménages, tourné à l’émeute deux nuits d’affilée de vis particulièrement strict face à qui le permettent dès ce lundi. Des
importantes au sein d’un même est de cerner qui est vraiment EUROPE dans plusieurs villes du pays. Ven- un taux d’incidence qui ne cesse de heurts ont éclaté dimanche à
groupe de ménages ayant un exposé au choc de l’inflation. d r e d i s o i r, l e c h a o s a e nva h i grimper. Le gouvernement a décidé Bruxelles près du quartier européen
pouvoir d’achat comparable Avec des mesures comme le Des manifestations Rotterdam : les forces de l’ordre ont de reconfiner dès ce lundi et pour et du gouvernement, lors d’une
qu’entre groupes de ménages chèque énergie ou l’indemnité contre le rétablisse- usé de canons à eau et de tirs de som- trois semaines toute sa population, manifestation contre ces mesures,
classés en fonction de leur pou- inflation, on balaie trop large ! ment de restrictions mation à balles réelles pour disper- après avoir, dans un premier temps, rassemblant 35.000 personnes. Plu-
voir d’achat. Tout dépend de la On surcompense certains, ce sanitaires face à ser des émeutiers qui leur jetaient voulu confiner uniquement les non- sieurs manifestants portaient des
structure de la consommation, qui n’est pas surprenant à la la nouvelle vague des pierres, envoyaient des fusées de vaccinés. Alors que la couverture cagoules et brandissaient des dra-
donc de l’âge, de l’endroit où l’on veille d’échéances électorales, de la pandémie feux d’artifice et ont incendié une vaccinale des Autrichiens reste sous peaux nationalistes flamands.
vit, des équipements que l’on tandis que l’on sous-compense ont eu lieu ce week- voiture de police. Cinquante et une la moyenne européenne (à 64 %,
possède, et pas seulement du
revenu.
d’autres. On aurait pu choisir de
concentrer les aides sur les
end dans plusieurs personnes ont été arrêtées, et trois
manifestants ont été blessés. Le len-
contre 65,5 %), le gouvernement a
aussi annoncé que la vaccination
• DANS LES AUTRES PAYS
La protestation était plus éparse
pays européens.
Parfois, le pouvoir d’achat ménages les plus modestes ou demain, c’est à La Haye que des deviendrait obligatoire à partir du dans le reste de l’Europe. Un millier
d’un ménage aisé peut être plus confrontés à une mauvaise heurts ont éclaté. Aux jets de pierres 1er février pour tous. de manifestants ont défilé samedi à
rogné par l’inflation que celui isolation de leur logement par Sophie Amsili et autres projectiles se sont ajoutés En protestation, plus de Copenhague contre le passe sani-
d ’u n m é n a g e d e l a c l a s s e exemple. @samsili des incendies de vélos. La police 40.000 personnes ont marché dans taire, dont le retour avait été
moyenne. La hausse du prix de néerlandaise a annoncé avoir arrêté les rues de Vienne samedi, dénon- annoncé par le Danemark une
l ’é n e rg i e a u r a d e s c o n s é - La protestation grandit en Europe 19 personnes. çant la « corona-dictature » et le dizaine de jours plus tôt. En Suède,
quences plus fortes sur un
« Aux Etats-Unis, face au rétablissement de restric- Des violences ont également « fascisme ». Hormis quelques jets l’instauration pour la première fois
ménage modeste, qui vit à la l’inflation est tions sanitaires pour enrayer la cin- éclaté à Urk, petite ville du centre, et de canettes et de fumigènes, la mani- d’un passe vaccinal à partir du
campagne et a besoin de sa plus élevée pour quième vague de Covid. La tension dans plusieurs localités de la festation s’est déroulée dans le 1er décembre a aussi donné lieu à une
voiture, que sur un ménage au est montée d’un cran ce week-end province du Limbourg, au sud du calme, mais sous haute surveillance petite manifestation de quelques
pouvoir d’achat comparable
les ménages les dans les pays qui ont annoncé les pays. A Amsterdam et à Breda, des de la police, qui redoutait la venue centaines de personnes à Stock-
qui habite dans une grande plus pauvres. » tours de vis les plus sévères. manifestations se sont déroulées d’identitaires, de militants néonazis holm. En France, les tensions se cris-
agglomération, par exemple. dans le calme. et de hooligans. tallisent en Guadeloupe, où la mobi-
Ainsi, on obser ve empi-
riquement que 20 % des
• NUITS D’ÉMEUTES
AUX PAYS-BAS •CALME
GRANDE MANIFESTATION • HEURTS EN BELGIQUE
lisation contre le passe sanitaire et
l’obligation vaccinale des soignants
ménages doivent faire face à En revanche, je pense qu’il Aux Pays-Bas, des manifestations EN AUTRICHE En Belgique, le gouvernement a a dégénéré ce week-end. Le gouver-
un taux d’inflation deux fois était important que dans les organisées contre la réintroduction, Des manifestations ont également annoncé cette semaine une généra- nement a annoncé dimanche l’envoi
plus important que celui mesures adoptées, l’Etat main- l a s e m a i n e d e r n i è r e , d ’u n e u l i e u e n Au t r i c h e , o ù a é t é lisation du port du masque et le télé- du RAID et du GIGN dans le départe-
de la moyenne de la popula- tienne un « signal prix » en lais- confinement partiel, ont ainsi annoncé vendredi un nouveau tour travail obligatoire pour les emplois ment d’outre-mer. n
tion. Et à l’inverse, 20 % des sant les ménages payer leur
ménages profitent d’une infla- énergie et leur carburant. Ces
tion moitié moindre que la derniers sont ainsi incités à
moyenne.

Ce constat est-il valable


ajuster leurs comportements
pour réduire leur consomma-
tion. L’Espagne a fait un choix
différent : elle a réduit les taxes
Pêche : Paris assure ne pas avoir
capitulé face aux Britanniques
partout ?
Plus ou moins. Aux Etats-Unis, sur l’énergie pour que les parti-
l’inflation est plus élevée pour culiers ne subissent pas de plein
les ménages les plus pauvres fouet l’envolée des prix et a
mais, là encore, les différences à limité les profits des entreprises
l’intérieur d’une même classe qui vendent de l’électricité. préparer à ces pertes », a déclaré la niques. « Avant Noël, la France aura pas dire qu’on capitule face au
sociale sont encore plus impor- Mais cette solution a l’inconvé- EUROPE ministre, en ajoutant avoir pris une position », a-t-il annoncé. Royaume-Uni… On va se battre jus-
tantes qu’entre les classes so- nient de tuer le signal que l’aug- demandé à son administration de Les candidats à la présidence de qu’au bout pour obtenir les quelque
ciales. C’est un peu moins le cas mentation des prix envoie aux Après ce qui a été vu lui proposer « une estimation des la République se sont en tout cas 150 licences de pêche manquantes. »
en France, où les revenus sont consommateurs. comme une erreur plans de sortie de flotte » qu’elle engouffrés dans la brèche. Valérie En début d’après-midi, le secrétaire
plus stables et où les inégalités de communication de pourrait financer avec une enve- Pecresse a dénoncé le « scandaleux d’Etat aux Affaires européennes,
ont moins augmenté. Aujourd’hui, la hausse la ministre de la Mer, loppe de 40 à 60 millions d’euros de renoncement de la France face aux Clément Beaune, a confirmé que la
Aux Etats-Unis, on voit que la des prix est surtout liée Annick Girardin, fonds européens. Britanniques », tandis que Marine France « ne recule pas » sur la pêche
hausse des inégalités et la à l’énergie. Comment l’exécutif français Elle s’est instantanément attiré Le Pen déplorait que la France ait et réclame toujours le « même nom-
concentration du revenu et du évaluez-vous le risque a martelé vendredi une pluie de critiques de la part des « capitulé avant même de mener le bre » de licences à Londres. La
patrimoine ont entraîné une d’emballement dans qu’il continuerait de se représentants des pêcheurs. « La combat ». Michel Barnier a fustigé, France avait annoncé des sanctions
croissance soudaine du mar- les prochains mois ? battre pour obtenir les France baisse son froc », a lancé le lui, « la résignation » et « le renonce- – dont le non-accès des pêcheurs
ché des biens et des services Quand on regarde la dyna- président du Comité des pêches des ment » du gouvernement face à « la britanniques aux ports français et
vendus aux plus riches : la mique actuelle, on constate que
licences manquantes. Côtes-d’Armor, Alain Coudray, pour mauvaise foi » des Britanniques. des contrôles renforcés sur les flux
demande augmente plus rapi- la hausse des prix est liée à des qui « avec les Anglais […], il ne faut pas de marchandises entre le Royau-
dement pour les biens et ser- chocs dans quelques secteurs Catherine Chatignoux lâcher d’un centimètre, il faut mon- me-Uni et la France – à compter du
vices « de luxe », par consé- qui ont perduré. Pour l’instant, @chatignoux trer les dents, sinon… ». La colère était Michel Barnier 1er novembre avant de les suspendre
quent les entreprises entrent en on n’est pas dans une situation aussi palpable dans le commentaire a fustigé pour donner leurs chances aux dis-
concurrence et innovent pour de hausse généralisée des prix. Si ce n’est pas une reddition, c’est du président du Comité régional des « la résignation » cussions. « On maintient toutes les
Mais il y a un risque de voir une grossière erreur de communi- pêches des Hauts-de-France, Olivier options ouvertes si le dialogue avec
l’inflation surgir demain, lié à la cation. En annonçant jeudi aux Leprêtre : « Le plan de sortie de flotte,
du gouvernement Londres et Jersey ne portait pas ses
quantité de surépargne accu- Assises de la mer, à Saint-Pol-de- c’est le couperet. Ça veut dire que c’est face à « la mauvaise fruits », a ajouté le responsable
« Avec des mulée depuis le début de la Léon dans le Finistère, que les la fin […] Le gouvernement baisse foi » des Britanniques. politique.
mesures comme crise du Covid. C’est le contre- navires de pêche français qui pavillon, alors qu’il avait promis des Clément Beaune rencontrera
le chèque énergie coup de la politique menée par n’obtiendront pas d’autorisation mesures de rétorsion. » lundi à Bruxelles le vice-président
les banques centrales. Si les pour pêcher dans les eaux britanni- « Nous ne lâcherons pas nos Dès vendredi matin, le gouverne- de la Commission chargé du Brexit,
ou l’indemnité liquidités épargnées sont ques pourraient obtenir des indem- pêcheurs », a martelé Emmanuel ment s’est employé à rectifier le tir. Maros Sefcovic, dont Paris attend
inflation, dépensées trop rapidement nisations financières, la ministre de Macron vendredi soir lors d’un Annick Girardin s’est justifiée sur davantage d’implication. Il semble
on balaie dans les prochains mois, il y la Mer, Annick Girardin, a donné déplacement dans le nord de la France Inter en expliquant que clair cependant que l’erreur de
trop large ! » a un risque que la production l’impression que la France baissait France. Le président a appelé de l’évocation du plan d’indemnisa- communication de la France ne la
ne puisse pas suivre et que cela pavillon et abandonnait le combat nouveau la Commission euro- tion ne préjugeait en rien de l’issue met pas en position de force pour
entraîne une hausse générali- sur les licences de pêche. « Je vais péenne à « jouer son rôle » et à régler des négociations sur les licences. les futures séquences de négo-
sée des prix. n être franche avec vous, il faut nous le contentieux avec les Britan- « Les aides aux pêcheurs ne veulent ciations. n
12 // Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

idées&débats
Nucléaire : le « en même temps »
énergétique d’Emmanuel Macron
Enrique Moreira elle, un engagement encore plus
@EnriqueMoreira ferme avec par exemple le nombre
de nouvelles centrales qui seront
L’atome vit son plus beau momen- construites. Pour autant, toutes les
tum depuis cinq. La fin du quin- entreprises dont une partie du chif-
quennat d’Emmanuel Macron voit fre d’affaires provient du
en effet le retour en grâce du nucléaire – que ce soit le BTP,
nucléaire, considéré comme une L’ANALYSE les soudures, l’informati-
source de production électrique fia- que… – peuvent pousser un
ble et décarbonée. DE LA RÉDACTION ouf de soulagement. Car, à
« Nous allons, pour la première Héritant des engage- la veille d’accéder à la prési-
fois depuis des décennies, relancer la dence de la République en
construction de réacteurs nucléaires
ments du président 2017, Emmanuel Macron
dans notre pays », a annoncé le pré- Hollande en matière semblait tenir un tout autre
sident de la République lors d’une de nucléaire, le discours.
allocution télévisée, le 9 novembre A une époque où l’ombre du
dernier. Le point d’orgue d’une série candidat Macron désastre de Fukushima plane
de petits mots délivrés par le chef de avait fait des promes- encore sur le monde du nucléaire,
l’Etat montrant l’importance gran- le candidat Macron reprend à son
dissante du nucléaire dans la future
ses de campagne peu compte les engagements de son
politique énergétique de la France. favorables à l’atome. prédécesseur, François Hollande.
L o r s d e l a p r é se ntation de Mais, au milieu de Au premier rang desquels, la fer-
« France 2030 », début octobre, meture et le démantèlement des
Emmanuel Macron a même fait du son quinquennat, le deux réacteurs de la centrale
nucléaire une « technologie d’ave- président de la Répu- nucléaire de Fessenheim
nir ». « Le premier objectif, l’objectif (Alsace). Leur arrêt définitif
numéro un, c’est faire émerger en
blique a remis le interviendra finalement en
France, d’ici à 2030, des réacteurs nucléaire au centre février et juin 2020.
nucléaires de petite taille innovants », de la politique éner- Le candidat Macron avait
a déclaré le président de la Républi- même indiqué vou-
que. Le plan d’investissement con- gétique de la France. loir maintenir le cap de la loi
sacrera même 1 milliard, sur les 30 Pour finir par annon- sur la transition énergétique
disponibles, à ces fameux SMR. devant ramener à 50 % la part du
Dans son discours, le chef de
cer, début novembre, nucléaire en 2025. Même si cet
l’Etat emploie à huit reprises le mot qu’il faudrait cons- objectif a depuis été reporté à 2035,
« nucléaire », contre seulement six truire de nouvelles sur la base d’un rapport de RTE, via
fois l’expression « énergies renou- la fermeture de quatorze réacteurs.
velables ». Pourtant, il n’en a pas centrales. Il est à noter par ailleurs que le mot
toujours été ainsi, lors des cinq der- « nucléaire » n’apparaissait même
nières années. Pour beaucoup de pas dans le programme
spécialistes, la bascule vers un dis- d’Emmanuel Macron.
cours présidentiel laissant plus de L’expression « transi-
place à l’atome a eu lieu lors d’une tion écologique » y

Boll pour « Les Echos »


visite au Creusot (Saône-et-Loire), figurait bien, en
début décembre 2020. revanche. Et pour
« Notre avenir énergétique et écolo- donner des gages de
gique passe par le nucléaire », avait son engagement
alors affirmé Emmanuel Macron. dans celle-ci aux éco-
Quelques jours plus tôt, dans une logistes, le président de
interview à destination des jeunes la République fraîche-
sur Brut, il avait tenu le même genre ment élu nomme Nicolas Hulot,
de propos : « Le nucléaire est une très favorable au développement de réacteur à fin 2022, début 2023. Si neutralité carbone d’ici à 2050. Les quand la France n’en compte que 10
énergie décarbonée, non intermit- l’éolien et du solaire, au ministère de l’exécutif a ainsi fait un long chemin différents scénarios de mix énergé- GW actuellement. Mais aussi 40
tente. Je ne peux pas le remplacer du la Transition écologique. de retour vers le nucléaire, il n’en tiques à cet horizon présentés par GW d’éolien terrestre (17 GW en
jour au lendemain par du renouvela- Enfin, le gouvernement d’Emma- reste pas moins dans les derniers RTE, le 25 octobre, ne laissent en 2020) et 10 GW d’éolien en mer, con-
ble. » Le président de la République nuel Macron avait jusqu’à présent propos du président de la Républi- cela aucune place au doute. Même tre zéro aujourd’hui.
insistait sur le fait de ne pas être conditionné l’annonce de la cons- que un « en même temps » énergéti- dans le scénario le plus ambitieux Il faut dire que, dans un contexte
« antinucléaire » et affirmait l’avoir truction de nouvelles centrales que. Et pour cause, le développe- pour le nucléaire, dans lequel où la consommation d’électricité
« toujours dit avec beaucoup de nucléaires au démarrage de l’EPR ment massif des énergies l’atome représenterait 50 % de la devrait fortement progresser
force ». Autant d’éléments, de lan- de Flamanville. Or, les multiples renouvelables reste une condition production d’électricité d’ici à (+35 % d’ici à 2050), toutes les sour-
gage certes, pour rassurer une retards du chantier normand ont sine qua non pour permettre à la trente ans, il faudrait développer au ces d’énergie décarbonées seront
filière nucléaire qui aurait aimé, repoussé la mise en service de ce France d’atteindre son objectif de moins 70 gigawatts (GW) de solaire, nécessaires. n

LE
COMMENTAIRE Nous n’en avons pas fini avec les conséquences du virus
de Mathilde Lemoine
e déferlement de la cin- d’avant la pandémie et la vente de inférieur à son pic du deuxième tri- ponibles sur l’efficacité des vaccins, sés à la pandémie, une réévaluation

L quième vague sur l’Europe


fait craindre à juste titre un
impact négatif de cette résurgence
sur l’activité économique. Non seu-
café encore 20 % inférieure à cause
du télétravail. Dans les pays asiati-
ques, la stratégie zéro Covid a con-
duit à fermer des pans entiers de
mestre 2020 comme en France ; en
Suisse, 37 %. En Chine et en
Thaïlande, l’amélioration n’est que
de 7 % et de 28 %, respectivement.
le taux d’immunité serait de 70 %
environ aux États-Unis et en zone
euro, de 55 % en Amérique latine et
de 35 % en Asie-Pacifique. Cela
de la qualité des dettes publiques à
l’aune des soutiens budgétaires mis
en œuvre et de leur efficacité.
Par ailleurs, l’installation de la
lement l’angoisse de la maladie leurs chaînes de production. En Certes, l’Asie est en train de des- signifie que les dysfonctionne- pandémie dans le temps invite les
modifie le comportement des indi- Malaisie, jusqu’à un quart de la pro- serrer les contraintes sanitaires, ce ments des chaînes de valeur vont gouvernements européens à mieux
vidus, qui réduisent leurs contacts duction manufacturière a été à qui pourrait améliorer le fonction- persister, même si la production de accompagner ses conséquences
interpersonnels. Mais le risque de l’arrêt durant ces derniers mois. Or puces électroniques se normalise. persistantes qui ne vont pas dispa-
propagation oblige les gouverne- c’est un des fournisseurs clé de La croissance mondiale devrait raître avec la fin de la cinquième
ments à travers le monde à renfor- puces électroniques, d’électronique Cette nouvelle vague donc rester hétérogène, inégalitaire vague. La trop forte focalisation du
cer les mesures restrictives, qui ont grand public et de gants en caout- intervient alors que et fluctuante au gré du renforce- plan de relance européen sur la
une influence directe sur la crois- chouc. Au Vietnam, les arrêts de l’activité mondiale ment ou de la levée partielle des transition énergétique et l’innova-
sance. Néanmoins, les soutiens production empêchent la fabrica- mesures sanitaires. Les effets bien tion ne répond pas au problème
budgétaires sont moins puissants tion de chaussures et de vêtements.
était encore très identifiés par les analyses économé- d’inadéquation des compétences et
et beaucoup de banquiers centraux Prenons l’indice de contraintes dysfonctionnelle. triques des pandémies de grippe de lassitude des salariés ni à celui de
ont commencé à resserrer leurs sanitaires calculé par l’université devraient donc être mieux intégrés l’augmentation du coût d’exercice
politiques monétaires. d’Oxford et qui regroupe les ferme- nement des chaînes de valeur. Mais dans les exercices budgétaires pour de l’activité pour certains secteurs.
Cette nouvelle vague intervient tures d’école et de bureaux, l’annula- la Chine continue de poursuivre la 2022. La croissance présente participe
alors que l’activité mondiale était tion d’événements publics, les res- stratégie zéro Covid et l’immunité Ils consistent en une chute de aussi de la croissance future.
encore très dysfonctionnelle. Quel- trictions d’accès aux hôtels- collective est encore très en deçà l’offre de travail, une augmentation
ques anecdotes : à New York, la fré- restaurants et les limitations de des 80-85 % affichés par les scienti- du coût d’exercice de l’activité éco- Mathilde Lemoine est cheffe
quentation des transports publics déplacements transfrontaliers. Aux fiques. Et l’Europe est à son tour nomique, un détournement des économiste du groupe Edmond
est toujours 40 % inférieure à celle États-Unis, cet indice n’est que 23 % touchée. À partir des données dis- consommateurs des secteurs expo- de Rothschild.
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 IDEES & DEBATS // 13

opinions

Découvrez
notre magazine digital
« Les Echos Planète »
sur planete.lesechos.fr

Joe Klamar/AFP
La pro-européenne Zuzana Čaputová, le soir de sa victoire à la présidence de la Slovaquie,le 30 mars 2019.

LE LIVRE
DU JOUR

A l’Est, du nouveau ! Un feu d’artifice


de données
Le fossé entree les pays membres historiques de l’UE et ceux de l’ancien
bloc communiste semble se creuser chaque jour un peu plus. Pourtant, LE PROPOS. Sonné ! Oui, on
ressort de la lecture de ce livre
il y a des signes tangibles de changement et d’alternance en Europe de l’Est. de data visualisation un peu
sonné. La rétine reste
impressionnée par le festival
de couleurs offert par des
d’écrire la journaliste américaine Anne gne. Mais la République tchèque et la centaines de graphiques, tous
LE REGARD Applebaum dans le dernier numéro de Slovaquie viennent de faire la démons- de très grande qualité et Internet. Une infographie
la revue « The Atlantic » : « The Bad Guys tration que le groupe de Visegrad est très accessibles, grâce au talent Tristan Mendès France (textes)
SUR LE MONDE are winning », les mauvais ne l’empor- tout sauf un bloc uni dans sa violation de Quintin Leeds. Le cerveau et Quintin Leeds (infographie),
de Dominique
tent pas toujours. L’Allemagne de systématique et délibérée des valeurs de tangue sous la masse de données, Collection Homo Graphicus,
Moïsi Scholz, l’Italie de Draghi (la France de l’Europe. En Pologne, les ultraconserva- collectées et traitées par Tristan CNRS Éditions, 24 euros, 110 pages
Macron demain encore ?) sont la teurs sont toujours au pouvoir et ils Mendès France, maître de
démonstration éclatante que le pire n’est viennent de bénéficier du soutien indi- conférences associé à l’université
pas sûr. Et ce schéma s’applique aussi à rect de la Biélorussie de Loukachenko. Paris Diderot et spécialiste
l’est et au centre de l’Europe. En Bulgarie, Qui en Pologne s’opposerait à la cons- des cultures numériques : « testament » ou un « mur
’est en 1335 à Visegrad en Hon- un parti anticorruption fondé il y a quel- truction d’un mur face à l’afflux de chaque minute, plus de du souvenir » numériques.

C grie – un lieu hautement symbo-


lique de l’histoire de l’Europe
centrale – que les rois de Bohème, de
Hongrie et de Pologne constituèrent une
ques mois à peine par deux anciens
diplômés d’Harvard, Kiril Petkov et
Assen Vassilev, a créé la surprise en
l’emportant aux toutes dernières élec-
migrants ? Mais l’immense majorité de
la société civile polonaise ne veut pas
d’un mur de séparation avec l’UE.
En Hongrie, le régime de Victor
41 millions de messages sont
envoyés sur WhatsApp ; 39 %
des Américains se sont rencontrés
sur des sites de… rencontre ;
L’INTÉRÊT. Le livre brosse
un portrait inédit d’Internet
et de la place qu’il a prise dans
alliance anti-Habsbourg. C’est en 1991, tions législatives – certes les troisièmes Orbán flirte de plus en plus avec un auto- près de 6,5 billions de dollars nos vies sociale, amoureuse,
plus de six siècles plus tard, que fut en un an, ce qui n’est pas un signe de ritarisme à la Poutine ou à la Erdogan. devraient être dépensés en achats commerciale, informationnelle,
recréé, entre les mêmes pays, le « groupe bonne santé démocratique. Mais même Mais là encore la situation n’est pas figée sur Internet en 2023 ; chaque ainsi que dans nos morts.
de Visegrad ». Ce nouveau triangle à Sofia, l’alternance est en marche. et une coalition des forces de l’opposi- mois, l’agrégateur géant
devint un groupe des 4 en 1993 avec tion pourrait comme en Tchéquie créer d’information Yahoo! News LA CITATION. Quelles seront
l’indépendance de la Slovaquie. Son la surprise et imposer demain ce qui reçoit 175 millions de visiteurs ; les paroles du premier homme
objectif n’était plus, comme en 1335, de La République tchèque constitue le véritable et ultime test de la en France, 50 % des 18-24 ans sur Mars ? « C’est quoi le code wi-fi
faire face aux ambitions des Habsbourg et la Slovaquie viennent démocratie : l’alternance. aimeraient réaliser un ici ? » — Jacques Henno
d’Autriche, mais de rejoindre l’Autriche de démontrer que S’il est un pays qui a poussé hier à
dans l’UE, et d’intégrer l’Otan. l’élargissement de l’Union européenne
En 2021, le groupe de Visegrad existe
le groupe de Visegrad vers l’Est et le Centre, c’est bien l’Allema-
toujours. Mais son image a bien changé. est tout sauf un bloc uni gne. Et la démocratie allemande va
Il apparaîtrait presque comme le « club dans sa violation bien. L’alternance l’a emporté, l’extrême
des cancres » de l’UE : la réunion de mau- droite n’a pas seulement été contenue,
vais élèves indisciplinés et peu respec-
systématique des elle a même légèrement reculé. L’Alle-
valeurs de l’Europe. DANS LA PRESSE
tueux de l’Etat de droit. Et l’illustration magne de par sa position géographi-
– sinon la confirmation pour certains – que, sa centralité économique, et au- ÉTRANGÈRE
que l’élargissement de l’Union vers Cette alternance, elle s’est manifestée delà politique, pourrait-elle exercer une
l’Europe du Centre et de l’Est avait été aussi en Slovaquie, dans ce qui constitue influence positive sur l’Europe centrale,
une « fausse bonne idée ». Les pays du sans doute la meilleure nouvelle inter- ou pour le moins constituer une forme Etats-Unis : les cryptomonnaies à l’assaut
groupe de Visegrad (sans parler de la venue récemment en Europe centrale. de rempart face aux tentations populis- de la Constitution
Bulgarie et de la Roumanie, pires C’est une femme issue de la société civile, tes les plus extrêmes à l’est de l’Union ?
encore) n’ont-ils pas en commun, au- Zuzana Čaputová, qui est depuis 2019, la Mais l’espoir ne vient pas seulement
delà de leur géographie, le fait qu’ils par-
tagent des réflexes négatifs sur des ques-
nouvelle présidente du pays. Il s’agit cer-
tes d’un poste doté de pouvoirs plus pro-
de Berlin. La pandémie de Covid 19 con-
tribue paradoxalement elle aussi à
•deux
Acheter un document vieux de plus de
siècles en levant une somme en mon-
tions essentielles : une démarche fermée ches du modèle allemand que du expliquer sur un plan politique, cette naie virtuelle : c’était le pari fou d’amateurs
et intransigeante sur les questions modèle français. Mais il n’en demeure petite lumière positive venant de l’Est. de cryptomonnaies, à qui il a finalement
migratoires, une approche réaction- pas moins que l’élection de cette avocate Populisme, corruption et Covid ne font manqué trois millions de dollars pour obte-
naire sur les questions sociétales, et plus libérale, pro-européenne, et avant tout pas bon ménage. Pour autant la rési- nir une rare copie originale de la Constitu-
encore, un respect à géométrie variable soucieuse de la protection de l’Etat de lience de l’Allemagne, de l’Italie (et tion américaine, vendue aux enchères. Si somme en dollars pour acheter l’exem-
de l’Etat de droit. Le groupe de Visegrad droit face à la montée de la corruption, demain de la France ?) et les petites l’acheteur du précieux document vendu à plaire, qu’il voulait ensuite exposer dans un
serait ainsi l’illustration la plus parfaite n’est pas qu’un simple épiphénomène. lueurs démocratiques venues du centre 43,2 millions de dollars n’est pas encore musée ou un lieu public.
de la fracture Est-Ouest grandissante Sa victoire constitue plus qu’une brè- ou de l’est de l’Europe, ne signifient pas connu, un groupe d’investisseurs en mon- Selon le magazine, le montant final de la
existant au sein de l’Union européenne. che dans une vision strictement cyni- que le populisme est derrière nous. naie virtuelle avait publiquement mani- levée de fonds n’est pas connu, mais le
Les pays du groupe de Visegrad ont que et pessimiste de l’évolution de Et surtout, ne nous voilons pas la festé son intérêt pour cette rareté, écrit le groupe avait dit vouloir rembourser
certes constitué un terreau fertile pour la l’Europe centrale. Car, en République face. A la frontière entre la Biélorussie magazine « Forbes ». l’argent des investisseurs s’il ne remportait
montée et la consolidation des populis- tchèque aussi, un modéré centriste, et la Pologne, il n’y a pas sur le drame Le groupe est baptisé « Constitution pas la vente aux enchères. L’enthousiasme
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

mes européens. Pourtant, la réalité sur le Petr Fiala, vient de réussir à former un des migrants de fracture Est-Ouest. DAO », la DAO désignant une « organisation record des amateurs de cryptomonnaies
terrain est infiniment plus complexe gouvernement de coalition après la Face au cynisme manipulateur d’un autonome décentralisée » qui utilise la bloc- pour cette vente réjouit les promoteurs de
que cette vision manichéenne et en défaite surprise aux élections législati- Loukachenko, les Européens – qu’ils kchain pour sa gouvernance et s’organise ces nouvelles formes de gouvernance : « Les
apparence convaincante ne le laisserait ves d’octobre du parti d’Andrej Babiš : soient de l’Est ou de l’Ouest – font sur les plateformes en ligne. En quatre jours termes “DAO” et “crypto-monnaie” peuvent
penser. Pour plagier Erich Maria un entrepreneur populiste resté en preuve jusqu’à présent d’un égal égo- et à l’aide d’une campagne éclair sur les vraiment sembler être des termes étrangers.
Remarque « Il y a du nouveau à l’Est. » On place trop longtemps, qui était en train ïsme et d’une même et choquante réseaux sociaux, ses membres ont rassem- Nous les démystifions à travers une approche
ne peut plus décrire sommairement le de devenir une humiliation pour le pays absence d’humanité. blé l’équivalent de 40 millions de dollars en accessible : acheter un document rare », a
groupe de Visegrad comme un bloc de Vaclav Havel. Ethereum, une cryptomonnaie populaire, confié à « Forbes » le PDG d’une entreprise
populiste uni dans sa vision rétrograde Bien sûr, rien n’est réglé dans ces deux Dominique Moïsi est géopolitologue attirant des milliers de donateurs. Le de conseil pour les investisseurs en crypto-
du monde. Contrairement à ce que vient pays clés que sont la Hongrie ou la Polo- et chroniqueur aux « Echos » groupe aurait tout de même dû convertir la monnaies.— Anna Lippert

Les Echos est une publication du DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Alexandre Counis (Finance et Marchés) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS WEEK-END ÉDITRICE PUBLICITÉ
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) Nicolas Barré Daniel Fortin (Magazine, Opinions Fabien Laborde DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Marie Van de Voorde-Leclerq Les Echos Le Parisien Médias
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS et Innovation) DIRECTRICE ARTISTIQUE Marion Moulin Henri Gibier ÉDITRICE ADJOINTE Tél. : 01 87 39 78 00.
ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Muriel Jasor (Leadership et Management) EDITORIALISTES RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Clémence Callies PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
Henri Gibier Cécile Cornudet Karl De Meyer et Mariana Reali DIRECTEUR DE LA DIFFUSION DIRECTEUR GÉNÉRAL
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve et opérations spéciales) Jacques Hubert-Rodier
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud ET DU MARKETING CLIENTS Philippe Pignol
DE LA RÉDACTION Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher Etienne Porteaux DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Francis Pécresse SÉRIE LIMITÉE
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 DIRECTEUR STRATÉGIE Céline Vandromme
RÉDACTEURS EN CHEF Lucie Robequain (France, International Jean-Marc Vittori RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet ET COMMUNICATION DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) et Enquête) Sabine Delanglade DIRECTRICE ARTISTIQUE
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lesechos.fr Fabrice Février Emmanuelle Denis
Julie Chauveau (Entreprises) Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier (Le Crible) Clarice Fensterseifer
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 45, av. du Général Leclerc, 60643 Chantilly Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. Abonnement France métropolitaine: 696 € TTC. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi-Libre (Montpellier). Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0426 C 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
14 // IDEES & DEBATS Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Publiez vos contributions art&culture


sur le Cercle des Echos :
lesechos.fr/idees-debats/cercle

LE POINT
DE VUE Comment faire Le Cabinet des merveilles
de Jean-Pierre Spitzer
payer aux Gafam de l’Hôtel de la Marine
plus d’impôts Judith Benhamou
@judithbenhamou
ARTS
Musée de la Marine
Paris, Place de la Concorde
force plastique. Si sa taille
est modeste, l’écrin et son
contenu sont à couper le
Pour faire un voyage hors www.hotel-de-la- souffle. Un concentré de
du temps, il faut se rendre marine.paris pièces précieuses depuis le
place de la Concorde, à néolithique des steppes
l’Hôtel de la Marine. D’abord on plonge anatoliennes jusqu’au XIXe siècle africain.
dans le XVIIIe siècle en visitant le bâtiment
dessiné par l’architecte royal, Gabriel, Pluie de fleurs dorées
epuis plusieurs années, tant la chir au fait qu’ils ne paient pas leur argument n’est donc pas recevable, car somptueusement restauré par les décora- L’architecte japonais Tsuyoshi Tane a

D France que l’Union européenne


cherchent à « taxer » les Gafam
(Google-Apple-Facebook-Amazon-Mi-
crosoft), au motif qu’ils paient leurs
matière première que sont nos données
personnelles.
Cependant, il existe un principe
intangible dans toutes nos sociétés :
cette appropriation ne saurait être
compensée par une gratuité de certains
services, d’autant qu’elle n’est qu’appa-
rente, puisque largement contrebalan-
teurs Joseph Achkar et Michel Charrière.
L’établissement fut d’abord le garde-
meuble de la couronne. C’est au sein de cet
édifice hors du commun avec son grand
assuré la mise en scène, particulièrement
étonnante dans la première salle. Dans ce
salon des merveilles il a imaginé une pluie
suspendue de fleurs dorées, qui surplombe
impôts dans des paradis fiscaux, au lieu il ne saurait y avoir de patrimonialité cée par la publicité qui, non seulement escalier, sa cour majestueuse et ses fastes sept chefs-d’œuvre abrités dans des vitrines.
de les payer dans les Etats où ils réali- pour tout ce qui touche à la personne. nous est infligée, mais de surcroît est reconstitués, du sol au plafond, que le Cen- L’objet peut-être le plus fascinant de
sent effectivement leurs profits. Il en découle que nos données per- ciblée grâce à l’extraction-appropria- tre des monuments nationaux a confié, l’ensemble est « La contemplatrice d’étoile »,
Tant que Donald Trump était prési- s o n n e l l e s n e p e u ve n t e n a u c u n tion de nos données. pour vingt ans, 400 m2 à une fondation pro- un marbre anthropomorphe épuré de
dent des Etats-Unis, cette idée semblait cas faire l’objet d’une transaction Pour rétablir un équilibre, il existe priété d’un membre de la famille royale du 20 cm de hauteur conçu vers 3.300 avant J.-C
non seulement prospérer, mais elle commerciale. En clair, nos données deux possibilités. Soit l’instauration Qatar, le cheikh Hamad bin Abdullah Al en Asie Mineure. Ce nom poétique est dû au
était également portée par nombre de sont incessibles. d’une compensation, reposant sur Thani. Ce dernier qui a élu Paris comme un fait que le personnage regarde vers le ciel.
pays ; cependant l’espèce de haine du l’idée d’indemnisation d’un préjudice de ses ports d’attache (il est aussi proprié- Dans la salle suivante, onze têtes se sui-
multilatéralisme, apanage du « trum- subi du fait de l’appropriation de nos taire de l’hôtel Lambert) est un collection- vent. Celle d’une princesse égyptienne for-
pisme », a pris fin avec l’arrivée de Biden Oublions la taxation données, qui pourrait prendre la forme neur boulimique. mée dans la pierre vers 1351 av. J.-C présente
au pouvoir à Washington. des Gafam d’une redevance sur le chiffre d’affaires. Sa collection de bijoux a fait un tour du des traits sensuels et un crâne oblong, hom-
C’est ainsi que cette idée d’impôt et imposons-leur Soit une rétrocession d’une partie de monde, du Grand Palais à Paris jusqu’à la mage au dieu Akhenaton. D’autres créatu-
mondial a resurgi… et a été adoptée ! la valeur capitalistique créée par Cité interdite. En 2019 une vente aux enchè- res surnaturelles la voisinent comme un
Face à cette situation, la Commission
un prélèvement ces géants du Net, puisqu’en « fournis- res principalement consacrée à ses joyaux masque maya en jade, aux yeux toujours
européenne n’a eu d’autre solution soit sur le chiffre sant » la matière première, l’ensemble moghole avait aussi été remarquée. « Il s’agit ouverts, qui aura pu recouvrir le visage d’un
que de reporter son projet de taxation d’affaires réalisé des personnes devient un actionnaire d’une collection en perpétuelle évolution », défunt, ou une tête de reliquaire Fang du
des Gafam. Cet accord, réalisé au sein de fait. analyse le conservateur en chef, un ancien Gabon utilisée pour faire apparaître des
de l’OCDE, qui prévoit que toutes les
grâce à nos données, L a t a x a t i o n n’e s t d o n c p a s l a du Victoria & Albert Museum, Amin Jaffer. visions chez les initiés de la tribu. Un petit
entreprises mondiales devront payer soit sur le capital créé meilleure piste et il faudrait repartir de Il explique qu’à Paris la vocation de la Al concentré puissant de l’esprit de l’humanité
au moins 15 % d’impôt sur les bénéfices, avec nos données. la situation exceptionnelle de ces Thani Collection consiste à montrer des dont on promet qu’il sera renouvelé dans
est de l’avis d’un grand nombre géants du Net. Oublions la taxation des œuvres en trois dimensions d’une grande son accrochage tous les six mois. n
d’acteurs mondiaux une très bonne Gafam et imposons-leur un prélève-
avancée. Est-il vraiment une si bonne Or les Gafam extraient nos données ment soit sur le chiffre d’affaires réalisé
idée ? – avec ou sans notre consentement – et grâce à nos données, soit sur le capital

The Al Thani Collection 2021. All rights reserved. Photo Marc Domage
L’argument consistant à soutenir que les utilisent sans les payer. C’est vrai, créé avec nos données. Ce qui permet-
ces entreprises paient certes déjà des cependant, que ces données continuent tra également de résoudre, pour partie,
impôts, mais qu’elles n’en paient sans à nous appartenir et nous fournissons la question des fonds propres de l’Union
doute pas beaucoup moins que les des services gratuits (pour certains européenne.
autres géants mondiaux tout aussi bien d’entre eux) à ces plateformes en
« organisés » que les Gafam, n’est pas contrepartie de cette appropriation Jean-Pierre Spitzer est avocat
dépourvu de pertinence. Néanmoins, si des données. Nos données personnelles au barreau de Paris, vice-président
l’on ne peut plus « taxer » ces géants du ne sauraient en aucun cas faire l’objet de l’Institut des droits fondamentaux
numérique, il n’est pas interdit de réflé- de transactions commerciales. Cet numériques, iDFrights.

LE POINT
DE VUE Avec Macron, la fin
de Jean-Noël Barrot
des « loopings » fiscaux La vocation de la Al Thani Collection consiste à montrer des œuvres
en trois dimensions d’une grande force plastique.

Born to run
’Assemblée nationale adoptait lande asphyxia la reprise sous une ava- jamais présenté un déficit public sous la

L mardi le volet fiscal du cin-


quième et dernier budget du pre-
mier quinquennat d’Emmanuel
Macron. Ce faisant, elle mettait fin à
lanche de hausses d’impôts. Confronté
au ras-le-bol fiscal, il se résolut à faire
l’inverse, à mesure qu’approchait l’élec-
tion présidentielle suivante. Augmen-
barre des 3 %, et de n’avoir pas su proté-
ger la France contre la procédure pour
déficit excessif ouverte contre elle
en 2009.
Adrien Gombeaud
@AdrienGombeaud
RÉCIT
Ne t’arrête pas
de courir
pondances, Palain tente de
comprendre sa propre
obsession pour les tau-
une bien mauvaise habitude qui consis- tation de l’impôt sur le revenu en 2013, Il fallut attendre l’élection d’Emma- En un sens, Toumany Cou- De Mathieu Palain. lards. « Ne t’arrête pas de
tait pour un gouvernement à défaire baisse de 20 % en 2017. Fiscalisation des nuel Macron pour que la France libaly est un sale t ype. Ed. L’iconoclaste. courir » effectue des
dans la dernière année du mandat, ce heures supplémentaires en 2013, créa- redresse ses finances publiques et sorte Voleur récidiviste, il n’a pas 424 p. 19 euros. détours aux Etats-Unis, au
qu’il avait fait auparavant. Les derniers tion du CICE dans la foulée. Hausse de enfin de la disgrâce. Et pour montrer l’envergure d’un perceur de Pays basque… vers autant
budgets des quinquennats précédents l’impôt sur les sociétés en 2013, puis qu’il est possible de tenir ses engage- coffres de romans policiers. Il n’est qu’un de vies interrompues.
illustrent parfaitement cette pratique baisse en 2017. ments, du premier jour du quinquen- banal pollueur d’existence, qui arrache un La question centrale de la « privation de
de la volte-face budgétaire et du « loo- nat jusqu’au dernier : suppression de la portable sur un quai ou fracasse la vitrine liberté » implique celle, plus grande encore,
ping » fiscal de la part de présidents taxe d’habitation, baisse des cotisations d’un petit commerce pour filer avec la de la liberté. Et l’existence entière de Couli-
presque candidats, tentant désespéré- De ces montagnes pesant sur le travail, baisse de l’impôt caisse. Coulibaly possède néanmoins un baly devient un entraînement de
ment de rattraper leur retard dans les russes, les Français sur les sociétés. Et tout cela, malgré don : il court très vite. 400 mètres, une série de sprints, fraction-
sondages. se souviennent surtout l’irruption du mouvement des « gilets Au début de son livre, Mathieu Palain se née par des parenthèses de barreaux de fer.
C’est ainsi que Nicolas Sarkozy, après jaunes » et malgré l’avènement la crise souvient : « Quelques heures après avoir
avoir fait baisser le taux de prélève-
du haut-le-cœur la plus grave que notre pays ait eue à remporté le titre de champion de France du Interallié et Roman News
ments obligatoires pendant la première à l’arrivée : une dette connaître depuis un siècle. 400 mètres, Toumany Coulibaly ne sabre pas Ce destin raconte aussi un lieu : la banlieue
partie de son quinquennat, le fit aug- toujours plus Ce gouvernement est bien celui des le champagne […] il pose sa médaille sur la parisienne, trop souvent réduite à la ques-
menter pendant la seconde. Instaura- promesses tenues, de la conviction que table de la cuisine, attrape une cagoule et tion des cités. Palain décrit bien les matins
tion du bouclier fiscal en 2007, abroga-
importante, un taux les engagements pris devant les Fran- rejoint quatre complices pour cambrioler gris des quartiers pavillonnaires, les auto-
tion en 2012. Création d’un crédit de chômage quasiment çais valent mieux que les soubresauts une boutique de téléphones portables. » « Ne routes, les silhouettes avalées par les halls
d’impôt sur les intérêts d’emprunt inchangé. de l’actualité et les vertiges sondagiers. t’arrête pas de courir » dresse le portrait d’immeuble… et la capitale toute proche et
immobilier en 2007, suppression Et sans surprise, les résultats sont au d’une énigme. si lointaine. Que partagent deux hommes
en 2010. Assouplissement des droits de rendez-vous : le chômage est au plus qui ont grandi au même endroit, à la même
donation en 2007, durcissement trois De ces montagnes russes, les Fran- bas, les créations d’entreprises sont au Privation de liberté époque ? Si leurs trajets n’ont rien de com-
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

ans plus tard. çais se souviennent surtout du haut- plus haut, et le niveau de vie moyen a L’enquête commence en reportage au long mun, Palain et Coulibaly partent du même
Face à de tels renoncements, certains le-cœur à l’arrivée : une dette toujours progressé deux fois plus vite que sous cours, comme on en lit dans les magazines point et ce n’est pas rien.
diront qu’il faut savoir s’adapter à la con- plus importante, un taux de chômage les deux précédents quinquennats. de qualité. Fascinant, Coulibaly n’hésite pas Avant le prix Interallié, « Ne t’arrête pas
joncture et que seuls comptent les quasiment inchangé. C’est la démonstration, s’il en était à avouer qu’il éprouve plus d’« adrénaline » de courir » a reçu celui du Roman News.
résultats… mais les chiffres ne mentent Ces deux quinquennats suivirent des besoin, des vertus de la constance en coursé par la police que sur la piste d’un Dans les traces d’Emmanuel Carrère,
pas : au jour où Nicolas Sarkozy quitte chemins différents pour parvenir tous matière fiscale. stade. Puis « Ne t’arrête pas de courir » Mathieu Palain manie l’art délicat de se
l’Elysée, le chômage est à 10 %, la dette les deux à installer l’idée selon laquelle dépasse son personnage pour tisser une mettre en scène au second plan. Il y a là une
s’est accrue de 20 points de PIB. en matière fiscale la France est un Jean-Noël Barrot est député Modem réflexion sur la prison. Qu’implique l’enfer- idée généreuse : on ne comprend sa place
Après l’avoir remplacé rue du Fau- bateau ivre, qui navigue sans cap. Ils des Yvelines et vice-président mement pour celui qui le subit et pour ceux sur la Terre que dans le miroir « d’autres
bourg Saint-Honoré, François Hol- eurent aussi en commun de n’avoir de la commission des Finances. restés dehors ? Au fil des parloirs et corres- vies que la sienne ». n
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 IDEES & DEBATS // 15

sciences

Espace poubelle MÉDECINE // Un rein porcin a fonctionné 54 heures sur une patiente en état de mort cérébrale,
ouvrant la voie aux « xénogreffes » alors que le manque de greffons humains devient critique.

LA
CHRONIQUE
de Marc
Lachièze-Rey
Bientôt, des cochons réservoirs à greffons ?
Yann Verdo
@verdoyann

l n’y a pas que la surface terrestre que le es élevages de cochons génétique-

I « progrès » fait de plus en plus ressembler à


une poubelle. L’espace proche qui nous
entoure n’est pas épargné. Plusieurs centaines de
satellites ont été lancés chacune de ces dernières
D ment mo difiés sauveront-ils
demain de la mort les patients gra-
vement malades attendant désespérément
l’organe salvateur qui seul leur permettrait
années, engendrant une quantité croissante de poursuivre une vie normale ? Cette pers-
d’épaves et de débris qui subsistent en orbite. Les pective ne relève plus de la science-fiction
seuls détectables sont ceux qui dépassent la depuis une remarquable expérimentation
dizaine de centimètres. On en compte réalisée le 25 septembre dernier à l’hôpital
aujourd’hui plus de 40.000. Près d’un million NYU Langone de New York, sous la houlette
dépassent le centimètre et cent fois plus le du chirurgien Robert Montgomery, et révé-
millimètre ! Même ces derniers sont capables de lée au public un mois plus tard.
perforer un panneau solaire… ou la combinaison La personne opérée, une femme en état
d’un astronaute. La station spatiale ISS, le de mort cérébrale, s’est vu greffer un rein de
télescope spatial Hubble sont déjà recouverts porc. Cet organe n’a pas été à proprement
d’impacts ! La situation s’aggrave. A cause bien parler implanté à l’intérieur de son corps

Joe Carrotta for NYU Langone Health/Handout via Reuters


sûr des innombrables nouveaux projets mais connecté à ses vaisseaux sanguins au
spatiaux. Mais aussi des réactions en chaîne, niveau du haut de sa jambe. Loin d’être
chaque collision engendrant de nouveaux immédiatement rejeté comme corps étran-
débris. Ceux de basse altitude disparaissent ger et de se nécroser, le rein porcin, main-
d’eux-mêmes par frottement, mais cela peut tenu à la vue des chirurgiens pour pouvoir
prendre des décennies. Le danger pour nos être observé en temps réel, a parfaitement
divers satellites commence à devenir fonctionné pendant 54 heures d’affilée : dès
préoccupant. Au point que les agences spatiales les premières minutes, il s’est mis à produire
songent à faire le ménage. Se souvenant que les d’abondantes quantités d’urine et a fait bais-
Suisses sont les champions de la propreté, ser le taux de créatinine dans le sang. Exac-
l’Agence spatiale européenne a signé un contrat tement comme l’aurait fait un rein humain.
avec la société suisse ClearSpace. Il s’agit de Au terme des 54 heures d’observation,
lancer en 2025 le satellite ClearSpace-1 pour conformément au protocole éthique de
s’attaquer à l’épave spatiale Vespa, composante l’expérience, les appareils de réanimation
d’un ancien lanceur. Ce n’est pas simple. Pour qui maintenait la femme-cobaye artificielle-
éviter de créer de nouveaux débris en brisant des ment en vie ont été débranchés. Le Dr Robert Montgomery en train d’effectuer la première xénogreffe à l’hôpital NYU Langone de New York.
parties fragiles, il faut opérer en plusieurs
étapes ; se rapprocher de la cible, évaluer Porcs « triple-KO » En chiffres ses du système immunitaire du receveur année faute d’avoir pu en recevoir un, le rein
position, vitesse et rotation pour décider de la Plusieurs décennies de recherches ont été vers les cellules étrangères du greffon ; à n’est pas le seul organe porcin pour lequel
manœuvre ; enlacer l’épave à l’aide des quatre nécessaires pour aboutir à cette percée qui cette activation du complément s’ajoute, les xénogreffes pourraient changer la
bras articulés ; puis redescendre dans cette ouvre la voie aux « xénogreffes », c’est-à-dire En France, le plan autre composante du rejet aigu, une dérégu- donne : un autre, vital celui-ci, est le cœur, et
étreinte jusqu’à une combustion commune dans à l’implantation dans des organismes greffe 2017-2021 lation de l’homéostasie endothéliale (per- ce sont bien des xénotransplantations car-
l’atmosphère terrestre. Une mission test ! Les humains d’organes extraits d’animaux d’éle- avait fixé comme mettant la bonne circulation du sang au sein diaques qui ont été testées sur les singes.
successeurs devront être plus efficaces en vage – principalement, comme ici, de objectif au moins des vaisseaux) qui peut se traduire par la Alors que le précédent record de survie
désorbitant plusieurs débris, et d’autres cochons, dont les organes sont physiologi- 7.800 transplanta- survenue de thromboses. Là encore, la solu- d’un babouin portant un cœur de porc
concepts sont à l’étude : filets, harpons, quement proches de ceux de l’homme. Si le tions d’organes tion est venue de la génétique, et notamment n’était que de 57 jours, fin 2018, une équipe
destruction par laser… Il paraît illusoire cochon donneur n’avait pas été génétique- pour l’année en des fameux ciseaux moléculaires CRISPR- menée par Matthias Längin, de l’université
d’espérer une diminution des lancements. ment modifié, son rein, aussitôt reconnu cours. Cas9, qui ont valu le Prix Nobel de chimie de Munich, a suscité un énorme intérêt en
Comme pour la surface de notre planète, la comme étranger par le système immuni- 2020 à Emmanuelle Charpentier et Jennifer annonçant dans la revue « Nature » que
On en est loin :
solution consiste à diminuer le nombre de taire humain, se serait nécrosé en l’espace de Doudna : en plus d’être mis triple-KO, les deux de ses petits cobayes simiesques
depuis 2018, ce
déchets engendrés. Serons-nous capables de quelques minutes. « Cette réaction constitue porcs ont été génétiquement modifiés pour avaient survécu plus de six mois. Or, six
nombre n’a jamais
concevoir de futures missions plus ce que nous appelons le rejet “hyper-aigu”, pre- exprimer des protéines de singe ou mois, c’est la durée minimale (de fonction-
dépassé 6.000 et
parcimonieuses ? de moins gaspiller ? de mier et principal obstacle aux xénogreffes. Il d’humain capables de bloquer et la voie du nement du greffon et de survie du receveur)
a chuté de 25 %
réutiliser ? Mais tout ceci prend du temps. est dû à la présence, à la surface des cellules complément et la dérégulation de l’homéos- retenue par la plupart des comités d’éthique
(à 4.417) en 2020,
L’espace sera-t-il encore fréquentable dans endothéliales qui tapissent l’intérieur des vais- tasie endothéliale. Des cochons-chimères, pour envisager un essai sur l’homme…
année de
quelques années ? seaux sanguins du cochon, d’un glucide en somme, puisque artificiellement dotés de
pandémie.
répondant au nom barbare de “galactose-al- gènes qu’on ne trouve que chez les primates.
Marc Lachièze-Rey est astrophysicien et pha-1,3-galactose” ou, plus simplement, Le rein est de loin Outre leur rein, les porcs
cosmologue, directeur de recherche au CNRS. “alpha-gal” », explique le médecin et profes- l’organe le plus Risques de zoonoses pourraient aussi nous
seur d’anesthésie-réanimation Alexandre donné et Les manipulations génétiques ne s’arrêtent
transplanté. Mais
donner leur cœur.
Mignon, de l’hôpital Bichat. pas là. Un autre risque inhérent à toute
Les primates, singes ou humains, ont entre 500 et 600 xénogreffe est celui d’introduire dans le

o perdu au cours de leur évolution le gène syn-


thétisant cet alpha-gal. Singes et humains
personnes en
attente d’une
greffe de rein
corps humain, en même temps que le gref-
fon, des agents pathogènes propres à l’ani-
Outre les problèmes précédemment
décrits et surmontés avec succès, un autre
LA PUBLICATION possèdent en revanche des anticorps natu- mal donneur, donc de déclencher une zoo- écueil auquel a été confrontée l’équipe du
rels anti-alpha-gal qui reconnaissent ce glu- meurent chaque nose. S’agissant des cochons, ces agents Dr Längin est que les cœurs de cochons ont
cide étranger et s’attaquent aux cellules qui année dans notre pathogènes redoutés sont les rétrovirus continué de grossir, plus que de raison, dans
Langage et outils le portent : en provoquant des phénomènes
de coagulation et la rupture des vaisseaux
pays, faute de
recevoir l’organe
endogènes porcins (PERV en anglais) ; c’est
pourquoi d’autres interventions sont effec-
les petits corps de singes. C’est pourquoi des
races de mini-cochons, ou bien des cochons
sanguins, cette réaction de notre système qui leur fait tuées sur leur génome pour les débarrasser dont on aura artificiellement stoppé la crois-
l est de tradition d’opposer les intellectuels, immunitaire entraîne en quelques minutes défaut. de leurs rétrovirus. « En tout, jusqu’à une sance en désactivant le gène fabriquant

I plus à l’aise pour lire Proust que pour monter


un meuble Ikea, et les manuels, pour qui c’est
l’inverse. Mais il semble bien que,
neurologiquement parlant, ce distinguo ne
la mort par nécrose du greffon. Mais, depuis
la fin des années 1990, il est possible de
contourner ce rejet hyper-aigu par des
manipulations génétiques classiques, en
vingtaine de manipulations génétiques diffé-
rentes sont opérées sur les cochons pour
résoudre ces trois problèmes : rejet hyper-
aigu, rejet aigu et risque de zoonose », résume
l’hormone de croissance, serviront, demain,
pour les xénotransplantations cardiaques
sur l’homme. Dans quel horizon ? Entre le
succès de l’équipe de Munich et celui plus
tienne pas la route. Une étude franco-suédoise désactivant le gène porcin responsable de la Alexandre Mignon. Ces dernières années, récent du NYU Langone, Alexandre Mignon
publiée dans « Science » vient en effet de montrer production de l’alpha-gal. Comme celui-ci ces avancées de la génétique se sont tradui- se veut confiant. « Je pense que, pour ces deux
que le maniement d’outils et les compétences existe sous trois formes différentes, les tes par des progrès notables dans les expéri- organes, cœur et rein, des essais cliniques
syntaxiques activent les mêmes réseaux cochons ainsi modifiés sont dits « tri- mentations visant à transplanter des orga- pourront démarrer d’ici deux ou trois ans »,
cérébraux, en l’occurrence une région appelée ple-KO », ou « GalSafe ». Produits par des fir- nes de cochon dans des babouins. Même s’il estime-t-il. Pour le foie ou le poumon, plus
« les ganglions de la base ». L’étude montre mes comme United Therapeutics ces porcs se classe de loin en tête des greffes classi- difficiles à manipuler et dont les causes de
même qu’un entraînement moteur avec un outil triple-KO ont été mis à contribution ces der- ques, et que plusieurs centaines de person- rejet sont moins bien connues, il va en
tel qu’une pince, qui mobilise la motricité fine, nières années par les chercheurs allemands nes rien qu’en France meurent chaque revanche falloir attendre un peu. n
améliore nos capacités à comprendre la syntaxe ou américains, leaders du domaine, pour
de phrases complexes (et inversement, un tester la faisabilité des xénogreffes, non sur
entraînement syntaxique améliore les des humains, mais sur des babouins. L’hôpi- Des machines pour éviter au greffon d’hiberner
performances d’utilisation d’outils), ce qui, sur le tal NYU Langone de New York est le premier
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

plan clinique, pourrait être exploité pour à être passé à un essai sur l’homme.
soutenir la rééducation de patients ayant perdu Mais le rejet hyper-aigu ne constitue pas Parallèlement aux progrès génétiques, une permettent de le perfuser avec des substances
une partie de leurs compétences langagières. le seul obstacle à la transplantation réussie autre avancée majeure, utilisée dans les expé- nutritives et immuno-modulatrices. Non seu-
Cette corrélation peut paraître étonnante mais, d’un organe de porc dans un corps humain. rimentations de xénogreffes, réside dans le lement le greffon continue de vivre quasi nor-
au fond, l’est-elle tant que cela ? La paléo- Une fois ce premier barrage franchi, il faut transport et la préparation du greffon. Tradi- malement, ce qui rend possible de prolonger
neurobiologie ne nous a-t-elle pas appris que les encore franchir le deuxième, qui est le rejet tionnellement, celui-ci, temporairement privé la durée du transport, mais cela a aussi
aires cérébrales liées au langage se sont étendues aigu. Celui-ci met en jeu d’autres acteurs du du sang, de l’oxygène et des nutriments néces- comme avantage de laisser aux chirurgiens le
chez nos ancêtres dans des périodes d’explosion système immunita ire que les a nti- saires à sa survie, est mis en hibernation à 4 °C temps et la possibilité de s’assurer de son bon
technologique, au moment où l’usage d’outils corps anti-alpha-gal : les protéines dites « du afin de passer ce cap difficile. Depuis peu, des fonctionnement, voire d’optimiser sa prépara-
devenait plus répandu ? — Y. V. complément », qui guident les cellules tueu- machines ultrasophistiquées existent qui tion afin de maximiser les chances de la greffe.
16 // Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Cadiou, ETI

enquête installée
à Locronan
(Finistère).

Emmanuel Grasland
@EGrasland

onner la parole « au terrain ». Alors

D qu’une cinquième vague de Covid


frappe l’Hexagone, « Les Echos »
sont partis à la rencontre de dirigeants de
PME et d’ETI de différentes régions et sec-
teurs d’activité, afin de savoir comme ils tra-
versent la crise du Covid et quelles sont
leurs préoccupations pour 2022.
Inflation, boom des ventes, difficulté
d’approvisionnement, de recrutement,
départs en série de salariés, décalage avec
les attentes des jeunes vis-à-vis de l’entre-
prise, remise en cause du juste-à-temps…
Nous publions sur deux jours une série de
témoignages, expliquant comment des diri-
geants analysent l’impact de l’épidémie et
vivent la reprise à cinq mois de l’élection
présidentielle. Bonne lecture !

« J’ai refusé des clients


chaque semaine,
faute de personnel »
ACSED
Activité : services à la personne
Chiffre d’affaires : 650.000 euros attendus en 2021
Effectifs : 26 salariés
Localisation : Nice (Alpes-Maritimes)
Quand « Les Echos » ont contacté Léa Sora-

Michel Gaillard/RÉA
bella, elle était en train de faire le ménage.
« A partir de mars, nous avons cherché du
personnel pour la saison afin de pallier les
congés d’été, les congés maternité et l’accrois-
sement de l’activité, mais nous n’avons trouvé
personne. Je n’avais jamais vu cela aupara-
vant », explique la dirigeante. Sa société de 500.000 euros, a décidé de l’amortir sur
26 salariés, Acsed, fournit des services aux
particuliers, de type ménage, repassage ou
garde d’enfants à Nice, mais intervient aussi
dans les locations saisonnières, les bureaux
Les PME et la reprise : l’échéance la plus longue possible. Michel
Berthommier y voit un moyen de s’assurer
de la trésorerie dans un métier où la
demande est imprévisible. Le chiffre d’affai-

« que de bons problèmes »


et les cabinets de professions libérales. res de l’Esturgeonnière devrait tutoyer les
Trouver de la main-d’œuvre est le pro- 4 millions d’euros cette année pour une pro-
blème numéro un de Léa Sorabella. « Nous duction d’au moins 3,5 tonnes. « On est à
confirmons les entretiens prévus, la veille à fond dans les bassins et on traque le moindre
17 heures. Souvent, les personnes répondent poisson qui présente la possibilité de faire du
qu’elles viennent et après on n’entend plus caviar. »
jamais parler d’elles », dit-elle. Résultat : une TÉMOIGNAGES (1/2) // « Les Echos » entament un tour de France en deux volets
saison aux allures de long tunnel. « L’été a « Le business a tendance
été un enfer. Pour maintenir les prestations pour donner la parole aux dirigeants de PME et d’ETI. Cinq d’entre eux racontent à revenir en Europe »
auprès des clients à l’année et absorber le sur- leurs combats, leurs satisfactions et leurs espoirs alors que l’économie repart.
plus saisonnier, il a fallu surcharger les équi- ARCOM INDUSTRIE
pes. Moi-même, j’ai passé 80 % de mon temps Activité : négoce et usinage de pièces
sur le terrain. On a tous fini épuisés », dit-elle. Chiffre d’affaires 2020 : 6,5 millions d’euros
Léa Sorabella déplore l’occasion manquée et des matières s’est encore tendue depuis pour ses employés. Ils seront mis à disposi- référence à la situation actuelle », dit Emma- Effectifs : 50 salariés
d’augmenter son chiffre d’affaires. « J’ai l’été ». Elle a même un impact financier. tion au printemps pour aller au bourg ache- nuelle Cadiou, « mais je suis habituée à navi- Localisation : Saint-Pierre-en-Faucigny
refusé des clients chaque semaine, faute de « Beaucoup d’entreprises ont des problèmes ter un sandwich ou à la plage, à 5 kilomè- guer à vue. » (Haute-Savoie)
personnel. Durant l’été, les gens me disaient de trésorerie parce qu’elles ne peuvent pas fac- tres. « Prendre soin des salariés, c’est pour Sébastien Gaillard a le sourire. Spécialisée
“attendez, pour quelques centaines d’euros de turer leur production alors qu’elles ont con- moi un moyen de gagner en performance. « Le retour de l’inflation dans le négoce et l’usinage de pièces, sa
plus, je préfère aller à la plage”. Dans les sommé des matières et du temps/hommes », Mes copines cheffes d’entreprises agissent de semble inéluctable » société, Arcom Industrie, devrait voir son
métiers de service, on est tous confrontés à ce alerte le dirigeant, qui a vu des partenaires la même manière alors qu’il y a sans doute des chiffre d’affaires progresser de 30 % en 2021
problème », s’exclame-t-elle. se mettre en défaut de paiement. Ces ten- hommes qui n’osent pas, de peur d’être pris L’ESTURGEONNIÈRE pour approcher les 9 millions d’euros. Un
S eptembre a marqué la première sions sur les approvisionnements ont pour des faibles », explique la patronne du Activité : production de caviar de marque Perlita joli rebond après des revenus 2020 quasi-
semaine de vacances de Léa Sorabella poussé la société à travailler avec des four- fabricant de portails et de clôtures. Salle de Chiffre d’affaires 2021 : 3,9 millions d’euros ment divisés par deux par la crise de l’aéro-
depuis deux ans. Au retour, les choses se sont nisseurs européens plutôt qu’avec leurs sport, assistante sociale, vélos électriques… Effectifs : 19 salariés nautique et de l’automobile, à 6,7 millions
améliorées avec le recrutement de trois per- concurrents asiatiques. Les prix des matiè- Cadiou travaille sa marque employeur. Il Localisation : Le Tech (Aquitaine) d’euros. Pour traverser la tempête, le diri-
sonnes. Mais trois ou quatre de plus seraient res ne sont pas un sujet. « Il n’y a pas de dis- faut dire que recruter est vital pour cette ETI Michel Berthommier ne se fait pas d’illu- geant s’est appuyé sur deux atouts : « Nous
nécessaires. « Il y a eu un mouvement sur le cussions sur les prix. Ils augmentent, on paye installée à Locronan (Finistère). « Sur l’exer- sions. « Le retour de l’inflation semble inéluc- avons un bon climat social, c’est une grande
marché du travail à l’automne avec plus de et on répercute sur la facture parce qu’on ne cice clos au 31 août, notre croissance a été table. Les milliards déversés par les banques force pour surmonter les difficultés. » Et puis
personnes en recherche, mais les exigences peut pas absorber cela dans nos marges », dit exceptionnelle, avec un chiffre d’affaires de centrales auront des conséquences sur l’éco- des projets, comme la conception d’une poi-
salariales sont aussi plus importantes », Jean-Patrick Sauvy. L’ETI en est à sa troi- 92 millions d’euros, contre 62 millions un an nomie », dit-il. Le chef d’entreprise, qui gnée autodésinfectante. « Quand on est
observe la jeune femme. Léa Sorabella pense sième hausse de tarifs cette année. C’est la avant », indique la dirigeante de quarante- dirige une ferme productrice de caviar sur sous-traitant, il faut rester tout le temps en
que les salariés ne sont pas assez payés au vu deuxième fois que cela arrive en vingt ans. quatre ans. Portée par le boom du marché le bassin d’Arcachon, a vu le coût des matiè- mouvement. Plutôt que de se lamenter sur
du coût de la vie, mais juge impossible de Le dernier défi, c’est le recrutement. « La du jardin, la société a mis en place une res premières bondir de 30 à 35 % sur un an notre sort, nous avons profité de l’année pour
faire plus au regard des charges, des taxes et génération des millennials est en quête de sens. équipe de nuit en janvier, afin d’augmenter et ceux de l’énergie de 25 %. « On a débuté former la moitié des effectifs. C’est un moyen
des frais de structures de sa société. Elle va Elle est plus exigeante et plus versatile », cons- les capacités de production d’un tiers. l’année avec le blé à 160 euros la tonne et on est de conserver les gens en éveil », explique le
déjà revoir ses tarifs pour absorber la tate Jean-Patrick Sauvy. Un jeune qui arrive Mais comment faire pour trouver de la passé par des pics à 280 euros. Je n’ai jamais dirigeant. La PME, qui n’a pas utilisé son
deuxième hausse du SMIC de cette année. La en alternance peut repartir au bout d’une main-d’œuvre alors que toute l’industrie se vu une telle volatilité dans toute ma carrière », PGE de 500.000 euros, a aussi acheté de
dirigeante, qui rembourse un PGE de semaine si cela ne lui plaît pas. « Le Covid a plaint des difficultés de recrutement ? s’exclame-t-il. Le dirigeant a décidé de ne nouveaux équipements, via une aide de
95.000 euros depuis avril, pense qu’un boom aussi amené des collaborateurs à se poser des Depuis 2016, l’ETI a mis le cap sur la forma- pas augmenter ses prix en octobre, mais 1 million d’euros, issue du plan de relance.
des faillites aura lieu l’an prochain. questions sur ce qu’ils voulaient faire de leur tion interne avec des ateliers-école de trois prévoit de le faire en janvier. Un choix lié à « Cela nous a permis de toucher de nouveaux
vie. » Et de citer l’exemple d’un logisticien de semaines, suivis généralement de CDD, l’évolution de ses débouchés. Plus rémuné- clients dans le sport, les biens d’équipement et
« La disponibilité des pro- cinquante ans qui a quitté Pommier pour puis de CDI. « On n’a pas besoin d’avoir un ratrices, les ventes de détail (épiceries, même l’aéronautique. » La cinquième vague
duits s’est encore tendue » devenir paysagiste dans la Creuse. Pour diplôme pour savoir monter un portail. caves, ventes à emporter) ont explosé en n’inquiète pas les dirigeant. Sa seule crainte
autant, le dirigeant juge n’avoir que de « bons Cadiou donne sa chance à tout le monde. 2020-2021. Ce qui a donné les moyens à la serait que l’Etat lui demande un jour de faire
GROUPE POMMIER problèmes ». « Lors du premier confinement, Nous avons par exemple beaucoup de militai- PME d’absorber une hausse des coûts. « Des vacciner tous ses salariés. Aujourd’hui,
Activité : fabrication et distribution d’accessoires tout s’effondrait autour de nous. Chacun cher- res en reconversion, mais aussi de plus en années comme 2020, je suis prêt à en refaire Sébastien Gaillard constate un change-
pour les carrossiers et les constructeurs de camions chait à sauver sa peau et les relations entre les plus de femmes, qui pensaient que ce n’était tous les ans », dit Michel Berthommier. ment de stratégie des donneurs d’ordre,
Chiffre d’affaires 2021 : 80 millions d’euros entreprises se sont beaucoup tendues. » pas pour elles. » Trois sessions de 8 stagiai- Voilà douze mois, l’inquiétude était pour- sans savoir si ce sera durable ou pas. « Le
attendus Aujourd’hui, le carnet de commandes est res ont lieu par an. tant à son comble. Avec le deuxième confi- business a tendance à revenir en Europe. Il y a
Effectifs : 300 salariés plein. Le groupe, qui a quatre usines en Cette année, les besoins ont imposé un nement, les ventes avaient baissé de 40 % en plus de productions rapatriées que de déloca-
Siège : Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise) Europe, va renouer avec son chiffre d’affai- important recours à l’intérim. « L’intérim novembre. Or l’activité est saisonnière. lisations. Quand un client lance une nouvelle
Pommier vit l’« effet Kiss Cool » de la pénu- res de 2019, à 80 millions d’euros, après une est plus difficile à gérer. On peut parfois avoir L’Esturgeonnière, sa ferme piscicole, réalise série, il ne fait plus forcément une consulta-
rie de puces. Spécialisée dans la fabrication chute de 20 % en 2020. des intérimaires qui partent quinze jours trois quarts de son chiffre d’affaires en tion à l’autre bout de la terre », dit-il.
et la distribution d’attelages et de fixations dans le sud de la France du jour au lende- novembre-décembre. Au final, les achats se Le dirigeant s’inquiète néanmoins d’une
pour les carrossiers et les constructeurs « Prendre soin des salariés, main. Sur 2021-2022, nous partons sur un sont concentrés sur un mois. « Les ventes de pénurie de semi-conducteurs, qui pourrait
comme Iveco ou Renault Trucks, l’ETI ne se c’est un moyen de gagner programme d’ateliers-écoles plus ambi- décembre 2020 ont été extraordinaires. C’était retarder des mises en production de clients
pensait pas en première ligne. « Mais quand en performance » tieux », dit Emmanuelle Cadiou. Victime féérique », raconte le dirigeant. La PME de et donc des commandes. Comme toute
un carrossier ne peut pas livrer des véhicules, d’une cyberattaque en 2020, l’ETI de 19 salariés a littéralement surfé sur le boom l’industrie, la PME ressent aussi les tensions
faute de GPS, il retarde sa production et donc CADIOU 630 personnes gère aussi un approvision- du commerce de proximité. Cette année, les sur les matières premières. « Il n’y a pas une
ses commandes. Quand la carte électronique Activité : fabrication de portails et de clôtures nement plus compliqué qui impacte les choses se présentent encore très bien. La seule matière sans problème d’approvision-
d’une machine arrive au bout de quatre mois Chiffre d’affaires 2020/21 : 92 millions d’euros délais de livraison. Les hausses de prix des demande mondiale est forte et les produc- nement. Les prix sont en hausse de 10 à 20 %
au lieu de deux jours, on doit bricoler pour Effectifs : 630 salariés (CDD et intérim compris) matières premières sont directement teurs chinois de caviar rencontrent visible- sur un an en moyenne », dit Sébastien
continuer à produire », dit Jean-Patrick Localisation : Locronan (Finistère) répercutées aux artisans. Pour autant, les ment des problèmes d’élevage. « Je suis Gaillard. Sa stratégie vis-à-vis des clients ?
Sauvy, PDG de l’ETI de 300 salariés. De Voilà quelques semaines, Emmanuelle perspectives restent très bonnes. Combien bluffé par notre activité à l’export », dit-il. La « Nous leur promettons de baisser nos prix
façon générale, « la disponibilité des produits Cadiou a commandé des vélos électriques de temps cela va-t-il durer ? « Il n’y a pas de société, qui avait pris un PGE de dès que les cours redescendront. » n
« Retour en piste » par Pascal Garnier pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Caricature de Macron : Les enchères des La star du tennis Soudan : le Premier


L’ÉDITORIAL deux « gilets jaunes » Hospices de Beaune chinois Peng Shuai ministre retrouve
DES « ÉCHOS » comparaîtront s’envolent dit être en sécurité son poste
Générateurs pour outrage
' ENCHÈRES – La 161e vente
aux enchères des Hospices ' DIPLOMATIE – La joueuse a
a déclaré dimanche être en ' AFRIQUE – Le Premier
ministre Abdallah Hamdok,
d’espérance ' JUSTICE – Deux personnes
venues au rassemblement
de Beaune, qui sert de
premier indicateur aux cours des
sécurité et en bonne santé
lors d’un appel vidéo avec le prési-
écarté lors du coup d’Etat
militaire du 25 octobre, a retrouvé
parisien des « gilets jaunes » grands crus de Bourgogne, a été dent du Comité international dimanche son poste à la suite d’un
Le rebond économique, ce sont les entrepreneurs qui samedi, qui a rassemblé marquée par une flambée des prix olympique (CIO). Peng Shuai a accord avec le général Abdel
en parlent le mieux. Depuis cet été, les observateurs se officiellement 2.000 personnes, dimanche. Le clou des enchères, disparu pendant plusieurs jours Fattah al-Burhan, auteur du coup
plaisent à commenter la triple bonne surprise seront jugées ultérieurement un fût de Corton Renardes Grand après avoir accusé de viol l’ancien d’Etat. L’accord, signé devant la
économique de cet an II de l’ère Covid : une croissance pour outrage envers une personne Cru, est parti à 800.000 euros vice-Premier ministre Zhang presse, répondait aux conditions
plus forte que prévu, des défaillances d’entreprises et un dépositaire de l’autorité publique, (hors frais) contre 660.000 l’an Gaoli. Le ministre français des posées par la communauté inter-
taux de chômage plus faibles qu’annoncé. Mais les pour une caricature d’Emmanuel dernier. Cette année, le bénéfice Affaires étrangères Jean-Yves Le nationale pour redonner son
ressorts de la relance ne se comprennent jamais mieux Macron, du préfet de police est destiné à « Solidarité Fem- Drian avait déclaré un peu plus tôt soutien au Soudan. Mais l’entente
qu’en écoutant celles et ceux qui sont sur la ligne de et du président américain mes », un réseau associatif dédié sur LCI que si la joueuse ne pou- n’a pas calmé les Soudanais qui
front, à la tête des entreprises. C’est alors, comme le figurant sur une camionnette, aux victimes de violences conjuga- vait pas s’exprimer librement, la ont encore manifesté par milliers
confirme notre enquête sur les patrons de PME et d’ETI selon le parquet de Paris, les, et à l’Institut Curie, pour la France « serait amené [e] à en tirer contre le nouveau pouvoir, malgré
face à la reprise, que l’on mesure à quel point ce interrogé par l’AFP. recherche contre le cancer du sein. les conséquences diplomatiques ». les tirs de grenades lacrymogènes.
retournement de situation s’est noué société par
société, défi par défi. Certes, le « quoi qu’il en coûte » fut
un facteur clé. Mais il est bien loin de tout expliquer et LA PHOTO DU JOUR
n’en déplaise aux contempteurs de l’action
gouvernementale, il se confirme que la fin de cette
perfusion ne signera pas l’arrêt de mort de nombreuses
entreprises. Leurs dirigeants ont démontré une vision
stratégique et une rigueur tactique leur ayant permis de
tirer profit de cette manne publique mais sans en être
dépendants.
Au-delà de leur propre
résilience, c’est leur capacité à
la faire partager, à diffuser des
raisons d’espérer, qui ressort
des témoignages. Cet art de
diriger dont un entrepreneur
avait livré le parfait résumé au
Par Arnaud détour d’une interview : « être
Le Gal un absorbeur d’angoisse et un
générateur d’enthousiasme ».
Les Une façon de faire et une
dirigeants de manière d’être, synonymes de
confiance, que même les
PME et d’ETI nouvelles incertitudes du
ont été les moment – de la tension
acteurs clés sur les chaînes
d’approvisionnements
du rebond mondiales au risque
économique. d’inflation, en passant par les
interrogations autour de la
dette des entreprises et des Etats – ne semblent pouvoir
mettre à mal. Heureusement, du reste, car même les
entreprises affichant un bon bilan de santé et un
« moral des troupes » à l’avenant n’échapperont pas à
des changements systémiques. D’abord parce que leurs
clients attendent du sur-mesure dans tous les
domaines, d’où une concurrence toujours plus rude.
Ensuite parce que leurs engagements
environnementaux et sociaux seront toujours plus
scrutés tant par ces mêmes clients que par les
investisseurs adeptes de la finance responsable. Enfin
parce que la transformation des organisations est loin
d’être achevée : les employeurs trop désireux de revenir
à « l’avant » en matière de ressources humaines
risquent fort de voir les talents qu’ils souhaitent
recruter ou conserver leur rappeler que sur un marché
de l’emploi tendu, c’est le salarié qui est en position de SÉBASTIEN OGIER EST SACRÉ CHAMPION DU MONDE DES RALLYES POUR LA 8E FOIS Le Français Sébastien Ogier, au volant de la Toyota Yaris, fabriquée en
force. Des défis complexes, mais aussi et surtout France, a remporté son 8e titre de champion du monde des rallyes (WRC) depuis 2013, et probablement le dernier, en gagnant aussi la dernière manche de la saison,
exaltants. Comme le disait Héraclite, « sans l’espérance, le Rallye de Monza, dimanche. Ogier, qui aura trente-huit ans le 17 décembre, ne disputera l’an prochain que quelques manches avec Toyota, pour se consacrer à sa
on ne trouvera pas l’inespéré ». famille et à son rêve de courir les 24 Heures du Mans. Photo Andreas Solaro/AFP

Lire nos informations


( Page 16
8 MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI
4/9 8/11 7/8 5/9 5/7
7 11/18 16/17 12/16 8/14 10/16
8
9 7 1/8 4/6 3/8 6/7 2/4 2/6
7
4/7 2/9 3/8 1/6 4/6
10 8 2/9 0/6
7 MARDI 22/34 21/32 24/30 22/29 19/31
9 7 1/7
8 4/7 0/6 2/8 0/5 2/6
7 18/21 15/19 15/21 17/24 18/25
7 7 12/16 13/15 9/11 9/11 8/14
9 8 2/12 8/14
8 4/10 4/10 4/8 6/8 4/6
8 7/10 4/8 4/8 5/7 4/8
2/7 8/11 9/12 8/11 6/7 7/10
7 8
-2/0 -6/-3 -5/-2 -1/1 0/2

« La Matinale »
6 3/9 -1/6
5/11 2/6 1/8 5/14 6/9
11 7 MERCREDI
10 0/8 17/27 18/34 20/30 20/31 23/34
12/17 12/14 12/15 12/16 12/16
La rédaction sélectionne pour vous 11
9/11
8/9 6/10 7/14 9/17 11/17
9/13
les informations pour bien 10 10 13
15 24/31
16/19
24/31
17/19
24/31
17/23
25/31
19/24
25/32
17/20
commencer votre journée. 0/6 14/20 13/14 10/16 10/15 10/15
15 15 0/3 -1/2 0/7 6/7 -1/2
14 2/8 0/6
JEUDI 3/6 2/6 -2/5 -1/6 1/2
16 3/5
lesechos.fr/newsletters
8/9 10/11
TAMBOUR CURVE GMT FLYING TOURBILLON
Calibre LV 82 développé et assemblé par La Fabrique du Temps Louis Vuitton à Genève.
Mouvement mécanique automatique doté d’un tourbillon volant et d’une fonction GMT à réglage rapide.
Boîtier en titane, cadran en météorite et index des heures en diamants taille baguette.
CAC 40 EUROSTOXX 50 EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT)

n 7.112,29 points
– 0,4157 % n 4.361,27 points
– 0,5117 % n 1,1317 $
– 0,4968 % J 1.861,1 $
0,043 % n 78,32 $
– 3,3683 %

DEVISES EUR/GBP 0,8399 EUR/JPY 128,782 EUR/CHF 1,0483 GBP/USD 1,3474 USD/JPY 113,805 USD/CHF 0,9262 TAUX EONIA -0,486 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,564 OAT 10 ANS 0,0701 T-BONDS 10 ANS 1,542
Lundi 22 novembre 2021
www.lesechos.fr

Vivendi résiste
à l’offre de KKR
sur Telecom Italia
les armoires de rue aux foyers. L’Italie envi-
TÉLÉCOMS sage depuis des années de créer un réseau
unique en fibre pour combler son retard
Olivier Tosseri numérique avec les pays voisins. Dans ce
@oliviertosseri cadre, un projet de fusion des actifs de TIM
— Correspondant à Rome avec son concurrent Open Fiber, soutenu
et David Barroux par l’Etat, rencontre les faveurs de KKR.
Cette offre intervient sur fond de tensions
On peut être dans une mauvaise passe et entre Luigi Gubitosi, l’administrateur délé-
quand même faire envie. La preuve avec gué de TIM, et son premier actionnaire,
Telecom Italia (TIM), qui, en dépit de ses dif- Vivendi. Le groupe contrôlé par la famille
ficultés financières, opérationnelles et Bolloré lui reproche en particulier la fai-
boursières fait aujourd’hui l’objet d’une blesse de l’opérateur sur le front opération-
offre de rachat par KKR. Le géant américain nel. Vivendi estime que Luigi Gubitosi,
du private equity vient en effet de transmet- pourtant réélu pour un deuxième mandat
tre aux actionnaires du numéro un italien en février avec son soutien, est de moins
des télécommunications une offre de en moins la personne adéquate pour
rachat. Le conseil d’administration de TIM garantir son redressement, et le français
s’est réuni dimanche après-midi pour étu- cherche à obtenir le soutien des autres
dier cette offre, dont le montant n’a pas été actionnaires de TIM pour remplacer le diri-
révélé. Mais l’opérateur, dont la capitalisa- geant. Un nouveau conseil d’administra-
tion boursière a été divisée par deux en trois tion concernant la stratégie du groupe et sa
ans, n’est aujourd’hui guère valorisé, puis- gestion devrait d’ailleurs intervenir le
qu’il pèse à peine 7,55 milliards d’euros. 26 novembre.
Vivendi, qui est entré au capital de Fragilisée par la faible performance du groupe, la direction de TIM – ici Luigi Gubitosi, l’administrateur délégué –
Telecom Italia en 2014, contrôle environ doit en prime étudier un projet de rachat émanant de KKR. Photo Alessia Pierdomenico/Bloomberg
24 % du capital du groupe. Et tant pour des Vivendi cherche à obtenir
raisons financières que stratégiques, il ne le soutien des autres institutions italiennes pour le succès à long en cédant l’essentiel de sa participation dans l’ancien Telecom Italia et de 60 % dans
semble pour l’instant pas vendeur de sa actionnaires de TIM pour terme de TIM. » dans Universal Music, n’a aujourd’hui Open Fiber. Le gouvernement italien
participation. Egalement propriétaire de Canal+ et aucune raison de vendre à perte un actif dispose surtout d’un « Golden Power », des
remplacer le dirigeant. ayant pris une participation dans le groupe aussi stratégique que TIM. Surtout qu’un pouvoirs spéciaux anti-OPA pour protéger
KKR en embuscade de média espagnol Prisa, Vivendi n’a pas redressement de l’opérateur reste possible les entreprises jugées d’importance straté-
Le groupe de capital-investissement sou- Vivendi dément en tous les cas catégori- renoncé à son ambition, pour l’instant et que le partenariat conclu avec DAZN (le gique contre les offres étrangères. Ils n’ont
haite, lui, profiter de la faible valorisation de quement les rumeurs d’un rapprochement contrariée, de constituer un groupe de propriétaire des droits de diffusion du foot- été utilisés qu’à quatre reprises depuis 2012,
l’opérateur pour conforter ses investisse- avec les fonds d’investissement CVC ou média diversifié très actif en Europe du Sud. ball transalpin) et les difficultés rencon- dont deux fois par Mario Draghi en poste
ments dans la péninsule, qui bénéficie des Advent pour mettre au point une contre- Pour résister aux géants américains trées par Sky dans la télévision payante en depuis seulement neuf mois.
milliards d’euros du plan de relance euro- offre, tout comme une quelconque inten- comme Netflix et Disney, Vivendi cherche Italie pourraient pousser Vivendi à cher- Inquiets, les syndicats ont, eux, adressé
péen pour sa modernisation. Il avait ainsi tion de se retirer de l’opérateur télécom en effet à atteindre la taille critique en se cher à rebattre les cartes sur ce marché. ce week-end une lettre au ministre du Déve-
déjà déboursé l’an dernier près de 2 mil- transalpin. « Nous y sommes présents depuis développant dans les pays latins, en Afri- L’exécutif de Mario Draghi est en tous les loppement économique, Giancarlo
liards d’euros pour prendre une participa- longtemps et pour longtemps », insiste un que, en Asie et en Europe de l’Est. En dépit cas en position de jouer un rôle d’arbitre. Giorgetti, pour lui demander d’être reçus au
tion de 37,5 % dans FiberCop, la société qui porte-parole de Vivendi, réitérant « le sou- des nombreuses difficultés rencontrées en L’investisseur public Cassa Depositi e plus vite, s’inquiétant de l’« avenir de TIM et
détient le réseau secondaire de TIM reliant hait de travailler aux côtés des autorités et des Italie, le groupe, qui a rempli son coffre-fort Prestiti détient une participation de 9,8 % des actions confuses de la direction ». n

l’essentiel
Comment les cœurs commerçants
des capitales se sont adaptés
au Covid
A l’approche des fêtes, les quartiers com-
merçants de Paris, Londres, Madrid, Milan,
Berlin ou New York s’accrochent à l’espoir
d’un début de renaissance. // PP. 20-21

La réforme de l’assurance agricole


se précise
Le projet de loi réformant le système
d’indemnisation des pertes de récoltes
des agriculteurs doit être présenté le
1er décembre. // P. 34

= LES ENTREPRISES CITÉES

ABN Amro 31 Crédit Lacour 30


Acome 26 Agricole 37 Launch Africa
Adidas 21 DAZN 27 Ventures 28
Air Liquide 31 Debenhams 21 NBCUniversal
Alma 30 Dyson 22 27
Apple 31 Faire 22 Outernet Global
ArcelorMittal 31 Ford 23 21
Ascoval 23 Free 26 Ryanair 32
AXA 31 Gap 21 Selfridges 21 BOUTIQUES RICHARD MILLE
B&Q 37 General SFR 26
PARIS 8e MONACO
Barclays 31 Motors 23 SoftBank 31
17 avenue Matignon Allée François Blanc
BNP Paribas 31, Gwilen 30 TIM 27 CALIBRE RM 33-02
+33 (0) 1 40 15 10 00 +377 97 77 56 14
37 House Tirhal 28
Bouygues of Fraser 21 Topshop 21
Telecom 26 Ikea 21 Trust iT 28 www.richardmille.com
Brico Dépôt, 37 Joubert Unilever 37
Castorama 37 Group 30 Weasyn 30
Comcast 27 Kingfisher 37 Zencey 28
Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

ENTREPRISES

Comment les cœurs commerçants


des capitales se sont adaptés au Covid
l A l’approche des fêtes de fin d’année, les quartiers commerçants et touristiques de Paris, Londres, Madrid,
Milan, Berlin ou New York s’accrochent à l’espoir d’un début de renaissance.
l Mais la nouvelle vague de Covid-19 qui déferle avec plus ou moins de virulence selon les pays laisse planer le doute.

avec 7.700 m² sur quatre étages, qui


COMMERCE constitueront son flagship dans les
Malgré un enchaînement tout nouveaux locaux commer-
Philippe Bertrand, de crises, le prestige ciaux de l’hôtel Riu Plaza de
Véronique Le Billon à New York, des Champs-Elysées, España.
Nathalie Steiwer à Berlin, à Paris, sort indemne. Ce turnover donne au redécol-
Cécile Thibaud à Madrid lage de Gran Via des airs de méta-
et Olivier Tosseri à Milan morphose et CBRE prévoit une
montée en gamme vers des ensei-
Du jamais vu, donc mémorable ! gnes de première ligne, grâce aux
Des mégapoles désertes, des places attraits des nouveaux aménage-
et avenues habitées par le silence, ments du quartier, avec des zones
des rues parfois rendues à la vie ani- piétonnes et des trottoirs élargis qui
male. Les premiers confinements, incitent à s’attarder.
dans la plupart des pays touchés A la mairie de Madrid, on compte
par la première vague de la pandé- faire de cette renaissance la marque
mie de Covid-19 début 2020, reste- du nouveau glamour de la capitale
ront dans les mémoires de leurs pour la repositionner en destina-
habitants. tion du tourisme premium en
Du jour au lendemain, les fron- Europe, grâce en bonne part à la fiè-
tières fermées, les avions cloués au vre acheteuse des visiteurs latino-
sol, les bateaux bloqués à quai, les américains. La rénovation de plu-
trains en gare, les voitures au sieurs hôtels de luxe et l’ouverture
garage. Les déplacements sont limi- non loin de là du Four Seasons
tés aux alentours du domicile. Les Canalejas, avec une galerie com-
rideaux des magasins baissés, sauf merçante exclusive où est déjà
ceux répondant à des besoins arrivé Hermès et prochainement
essentiels, les enseignes lumineu- Cartier, apportent un nouvel éclat
ses éteintes donnèrent aux grandes au quartier.
artères commerçantes d’ordinaire
grouillantes de monde l’aspect d’un lLa confiance revient
décor de science-fiction. sur la via Monte Napoleone
L’absence de visiteurs étrangers « Le quadrilatère d’or ». C’est le nom
dans ces lieux habituellement du quartier commerçant traversé

Shutterstock
d’attraction touristique se fait par la via Monte Napoleone, les
encore plus cruelle quand rou- « Champs-Elysées milanais ». Un
vrent, petit à petit, les restaurants, quartier qui représente, à lui seul,
les grands magasins, les boutiques 12 % du PIB de Milan avec ses hôtels,
de luxe. Il faudra du temps avant marchandes vieillottes des numé- cées, du bijoutier Chopard aux bas- prévenu Stefan Genth, directeur de merciaux », souligne Nils Busch-Pe- restaurants et magasins qui réali-
que l’on revienne sinon au monde ros 26, 66 et 76 sont en cours de kets P448. Et l’expérience client a la fédération allemande du com- tersen. Or, les magasins qui ont le sent environ 3 milliards d’euros par
d’avant, au moins à cette « nouvelle rénovation. changé pendant la crise. « Beau- merce de détail (HDE). plus souffert pendant la pandémie an de chiffre d’affaires.
normalité » que ce sont plu à théori- Le théâtre de tous les grands évé- coup de marques ont développé les Malgré plus d’une centaine de sont ceux situés sur les emplace- Ses rues, bordées des enseignes
ser les grands cabinets de conseil. nements de la vie du pays illustre les rendez-vous et vont sûrement jours de fermetures en 2020 et une ments prestigieux tournés vers le de plus de 150 marques, de Prada à
En attendant, il faut panser les difficultés de l’ensemble du com- essayer de conserver ce modèle. Le baisse de fréquentation de tourisme, comme la Friedrichs- Louis Vuitton et de Gucci à Fendi,
plaies, s’adapter pour se relever. merce parisien pour qui la donne a client est plus préparé quand il 35 %, l’artère la plus chic de trasse, Ku’dam ou Alexander Platz, sont habituellement encombrées
Petit tour d’horizon sur l’état des changé. Le télétravail vide les arrive en boutique et le taux de con- Berlin, le Kurfürstendamm rappelle-t-il. A l’inverse, les rues quotidiennement de 25.000 per-
cœurs commerçants des grandes bureaux deux jours sur cinq. Il version plus élevé », estime Jerome ou Ku’Damm pour les inti- commerçantes préférées des Berli- sonnes venant du monde entier. Le
capitales occidentales qui ont le manque 40 % du million d’actifs qui Barth. mes, pourrait encore sauver nois comme la Kantstraße ou ticket de caisse moyen à la sortie des
plus souffert, tandis que le Japon, travaillent dans Paris sans y habiter. Le Covid laisse malgré tout des la mise grâce à la forte pré- Schloßstraße, à l’ouest de Berlin, boutiques était, en 2019, de
comme la Corée, n’a jamais confiné, La municipalité de la maire Anne stigmates dans Manhattan, avec sence des restaurants et des ont davantage été épargnés par la 2.200 euros en moyenne, soit le plus
ni restreint l’accès aux commerces, Hidalgo développe les pistes cycla- juste un peu moins de locaux dispo- bars. La Friedrichstrasse en pandémie. élevé au monde.
tout comme Shanghai. bles et restreint la circulation des nibles dans les rez-de-chaus- pleine crise existentielle risque, en Ce cœur battant de l’économie
voitures. Les banlieusards ne tra- sée des zones les plus recher- revanche, de ne pas s’en remettre. lLa métamorphose italienne, avec une clientèle à
lLes Champs-Elysées, versent plus la ville. Le commerce chées au troisième trimestre, Celle qui se voulait les Champs- de Gran Via 80 % non européenne, s’est
abîmés mais illuminés de destination des grands magasins selon le réseau de promotion Elysée berlinois après la chute du Les lumières de Noël sont déjà en quasiment arrêté avec la fer-
La réputée plus belle avenue du pâtit de la politique de « la ville du immobilière CBRE. Et la mur n’a jamais réussi à trouver sa place sur Gran Via, l’une des artè- meture des frontières au plus
monde est abîmée. L’avenue des quart d’heure ». Le confinement a situation est très contrastée place. Louis Vuitton, Gucci ou Yves res les plus animées de Madrid, et fort de la pandémie de
Champs-Elysées concentre les diffi- donné aux habitants le goût des selon les quartiers : les bouti- Saint Laurent l’avaient déjà aban- les commerçants comptent bien Covid-19. « Le coup a été
cultés que le commerce con- espaces verts qui font défaut. ques de luxe fermées sur donné avant la crise sanitaire. Der- profiter de la fiesta. Les touristes effroyable mais nous avons
naît à Paris depuis plusieurs Procos rappelle que Paris a Madison Avenue sont loin nièrement, Prada ou Nespresso ont sont de retour, les badauds char- continué à travailler », expli-
années. Les « gilets jaunes », perdu 54.000 habitants de 2013 à d’avoir toutes retrouvé pre- transporté ailleurs leurs sacs et cap- gés de sacs à l’enseigne de la bouti- que Guglielmo Miani, président de
d’abord provinciaux en colère 2018. Plus, probablement, depuis neur, alors que Soho et Meat- sules. Seules les Galeries Lafayette que Real Madrid se bousculent, les l’association MonteNapoleone Dis-
puis militants d’extrême-gau- 2018. Les classes des écoles ferment. packing District font le plein de tiennent encore le haut du pavé de théâtres ont levé le rideau et les trict rassemblant la plupart des
che, en ont fait le champ de Moins de consommateurs locaux trentenaires le samedi. la Friedrichstrasse. comédies musicales de ce Broad- professionnels du quartier.
bataille de leurs revendica- et beaucoup moins de touristes : les Le week-end de Thanksgiving Le Sénat de Berlin avait pourtant way latino affichent de nouveau Les uns en ont profité pour
tions hétéroclites. Les mani- commerçants font face à une équa- donne le coup d’envoi des fêtes de lancé en août 2020 un « projet complet. refaire l’aménagement de leurs
festations se sont multipliées le tion compliquée. Les Champs-Ely- fin d’année, avec notamment les pilote » en pleine crise sanitaire afin Le quartier revit après dix-huit boutiques, d’autres pour nouer et
samedi et ont vandalisé les maga- sées ne sont pas épargnés. La chan- ventes de Black Friday. Signe de de redorer le lustre de cette avenue, mois au ralenti, sous l’effet conju- approfondir un contact direct avec
sins et les restaurants, jusqu’à teuse Clara Luciani a lancé les normalisation, les personnages en transformant provisoirement gué des mesures sanitaires et du les clients via les réseaux sociaux.
l’incendie de l’emblématique Fou- traditionnelles illuminations gonflables géants de la tradition- un tronçon de 500 mètres en pro- manque de touristes qui avaient fait « Les clients sont encore essentielle-
quet’s. dimanche. L’an passé, l’événement nelle parade organisée par Macy’s menade pour les piétons et les baisser l’affluence de 63 % sur les ment européens mais les Améri-
Les opposants à la réforme des avait été vu par un quart des Fran- sillonneront les rues de Manhattan cyclistes. Un million d’euros a été trottoirs, selon My Traffic. cains commencent à revenir »,
retraites ont enchaîné, puis est venu çais. La magie des « Champs » n’a jeudi. Et le passage du Nouvel An à investi dans le concept. Un an plus Sous ces airs festifs, les vitrines de observe Guglielmo Miani.
le Covid-19 avec ses confinements. pas totalement disparu. Times Square sera à nouveau auto- tard, seuls 72 % des piétons interro- Gran Via, mélange de franchisés, de Si le nombre de visiteurs reste
Les vitrines brisées ont été rempla- risé, pour les vaccinés. gés sont satisfaits des bancs en bois commerces traditionnels et inférieur de 33 % comparé à 2019, il
cées. La fréquentation a chuté de l La Cinquième Avenue installés sur la chaussée ou de la de restauration rapide, gar- est déjà supérieur de 61 % à 2020. Le
44 %, selon My Traffic. Elle est respire après le « travel ban » l Crise existentielle sécurité d’une promenade coupée dent malgré tout les cicatrices taux d’occupation des hôtels au
remontée à 80 % de la période pré- La patinoire est ouverte et le sapin sur la Friedrichstrasse par une piste où vélo et trottinettes de la pandémie, avec les sto- cours du dernier trimestre oscillait
Covid. « Mais la référence, c’est est arrivé devant le Rockfeller Cen- Y aura-t-il des touristes pour Noël ? filent à vive allure. res baissés de ceux qui n’ont entre 45 et 70 % avec une clientèle
l’avant “gilets jaunes” quand il y ter : la Cinquième Avenue veut faire Les stands de vin chaud sont déjà Du côté des commerçants, c’est pas tenu la longueur. « La encore majoritairement italienne.
avait 150.000 visiteurs par jour. redécouvrir la magie de Noël aux installés pour le marché de Noël sur l’hallali. « Hormis pour quelques quantité de locaux disponi- Mais, insiste le président de l’asso-
Nous ne sommes qu’à 80.000 », visiteurs étrangers, qui commen- la Gendarmenmarkt mais à cent restaurants qui ont pu s’étendre sur bles facilite la négociation de ciation MonteNapoleone District,
explique un connaisseur des lieux. cent à revenir après vingt mois de mètres de la plus belle place de Ber- la chaussée, il n’y a eu aucun effet conditions avantageuses, « c’est surtout la confiance qui est
Les touristes étrangers sont encore « travel ban ». « C’est une bouffée lin, les boutiques de la Friedrichs- positif », peste Nils Busch-Petersen, avec décote de 20 %, et dégage de la revenue ».
rares, notamment les Asiatiques. d’oxygène. Il manque encore la trasse s’attendent à boire la tasse. directeur général de la fédération place pour l’entrée de jeunes mar- Les prévisions de croissance du
Le taux de vacances des locaux grande partie des visiteurs interna- Leur sort est suspendu à la décision des commerçants de Berlin et du ques à la recherche de visibilité », PIB de Milan sont de 5,3 % cette
commerciaux est monté de 7 % à tionaux et une bonne part des sala- de la région de Berlin de limiter Brandenburg. Selon le rapport inté- décrit un expert du secteur. année et le retour au niveau pré-co-
9,7 %, selon la fédération de com- riés des bureaux, mais nous som- l’accès des magasins aux seuls vac- rimaire réalisé pour la ville de Ber- De leur côté, les grandes ensei- vid est annoncé pour 2022, de nom-
merçants Procos. mes déjà remontés à 70-75 % de la cinés ou guéris du Covid, comme lin, le volume des piétons « flânant » gnes en ont aussi profité pour faire breuses boutiques l’ayant déjà
Mais le prestige des Champs-Ely- fréquentation de 2019 », indique elle l’a imposé dans les bars et res- le long de la Friedrichstrasse attei- le ménage et tirer parti des loyers atteint, voir dépassé. « Le retour des
sées sort indemne de cet enchaîne- Jerome Barth, président de l’asso- taurants depuis que les incidences gnait entre janvier et avril 2021 65 % intéressants. H & M est parti et clients russes est attendu d’ici à l’été
ment de crises. Dior va s’agrandir ciation Fifth Avenue. dépassent les 300 cas pour 100.000 du volume d’août 2020. pourrait être remplacé par Uniqlo. prochain, puis d’ici à fin 2022 celui
dans l’immeuble d’HSBC. Saint Après les fermetures de bouti- habitants sur sept jours. Une telle Le « problème est que Berlin est Zara quitte l’une de ses adresses his- des Asiatiques. Le Covid-19 n’aura
Laurent s’installe, comme Carven. ques sur cette artère dédiée au luxe, décision se traduirait par des « per- polycentrique, chaque quartier a toriques, pour ouvrir plus grand et alors été qu’une parenthèse », veut
Moncler les a précédés. Les galeries plusieurs ouvertures sont annon- tes massives » pour le secteur, a déjà ses propres artères ou centres com- plus somptueux, un peu plus loin, croire le dirigeant. n
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 ENTREPRISES // 21

Allier commerces et loisirs, le pari du West End londonien


Le West End londonien merces anglais sont restés fermés
n’a pas attendu le choc presque huit mois. Quand bien « Déjà avant
du Covid pour amorcer sa même ils étaient ouverts, Oxford le Covid, le modèle
reconversion, alors que les Street et Regent Street ont pris de
clients demandent de plus plein fouet la fermeture des frontiè-
dit “brique
en plus à vivre le commerce res, plus drastique au Royaume- et mortier’’
comme une expérience. Uni que dans le reste de l’Europe. ne fonctionnait
Elles en portent encore les cica-
Ingrid Feuerstein trices : les vitrines de Topshop,
plus. Les marques
@In_Feuerstein Debenhams et Gap, ont été rempla- avaient commencé
— Correspondante à Londres cées par des panneaux de bois. à faire évoluer leur
Bientôt, ce sera au tour du grand modèle pour faire
« Let’s change the way we shop » magasin House of Fraser de subir le
(« Changeons notre manière faire même sort. « Les touristes étrangers du commerce
les courses »). Les gigantesques let- représentaient peut-être un tiers de la une expérience. »
tres jaunes sur la façade du grand fréquentation, mais plus de la moitié LAURA CITRON
magasin Selfridges en disent long des dépenses. La clientèle du Moyen- Directrice générale
sur la mutation que connaît Oxford Orient dépensait presque cinq fois de London & Partners
Street. L’emblématique rue com- plus que les Européens », explique
merçante du West End londonien, Jace Tyrrell.
tout juste parée de ses illuminations
de Noël, espère un jour retrouver les Un tiers des surfaces
foules qui ont fait sa renommée. renouvelées générale de Heart of London Busi-
Mais sa fréquentation à l’appro- Le Brexit a encore accentué ces ness Alliance.
che des fêtes est encore loin de ce difficultés. Depuis le 1er janvier, le La meilleure illustration de cette
qu’elle était avant la pandémie. Les gouvernement britannique a mis évolution, c’est l’expérimentation

Shutterstock
déplacements pour le shopping et fin aux remboursements de TVA de la société Outernet Global à deux
les loisirs dans le quartier de West- pour les visiteurs étrangers. « Nous pas du métro Tottenham Court.
minster sont encore de 37 % infé- avons aussi perdu accès à une Encore en chantier, son immeuble
rieurs à leur niveau d’avant-Covid, main-d’œuvre européenne poly- Avant le Covid, près de 10 milliards de livres étaient dépensés chaque année dans le West End. plongera les passants dans un
selon les données mobilité de glotte », ajoute l’entrepreneur, qui espace immersif couvert d’écrans
Google. craint de voir Londres être progres- dans ce prestigieux quartier. C’est merce une expérience », indique leur foulée. Le sous-sol abrite un qui offrira une nouvelle manière de
sivement supplantée par Paris ou ainsi qu’Ikea a racheté l’immeuble Laura Citron, directrice générale de stand où faire réparer ses vieilles faire vivre les produits.
Fermeture des frontières Milan comme destination privilé- de 22.000 mètres carrés jusqu’ici London & Partners, l’agence de Adidas, signe d’une évolution des Dans ce lieu qui comptera égale-
« Chaque année, près de 10 milliards giée pour le shopping. occupé par Topshop à l’angle développement économique de modes de consommation. « De plus ment une salle de concert, un hôtel
de livres étaient dépensés dans nos Pour autant, le quartier n’a pas d’Oxford Circus. Londres. en plus de gens veulent faire durer luxueux et des restaurants, les mar-
commerces, explique Jace Tyrrell, attendu le choc du Covid pour Quand elles n’ont pas changé de Pour s’en convaincre, il suffit de leurs chaussures, surtout si ce sont ques pourront louer temporaire-
directeur général de New West End amorcer sa reconversion. Près d’un propriétaires, les enseignes ont rentrer chez Adidas sur Oxford des modèles vintage qui peuvent coû- ment une boutique éphémère pour
Company, le représentant des tiers des surfaces vont être renouve- souvent transformé leurs flagships, Street. Plus qu’à un magasin de ter cher », explique un vendeur. faire leur promotion. « Elles n’auront
600 commerçants, restaurateurs et lées dans les prochaines années, sous la pression de l’e-commerce. chaussures, la boutique ressemble « Le commerce est en train de plus à investir des dizaines de milliers
hôteliers du quartier. Aujourd’hui, estime la New West End Company, « Déjà avant le Covid, le modèle dit à un showroom, qui offre différents muter vers le divertissement. Ce sera d’euros pour ouvrir un nouveau
nous sommes revenus à 70 % de ce notamment pour se transformer en “brique et mortier’’ ne fonctionnait services. Entre écrans géants et encore plus vrai dans le West End magasin, estime son PDG, Philip
niveau d’activité, ce qui n’est déjà pas bureaux ou en espace de loisirs. plus. Les marques avaient com- canapés en cuir, les clients peuvent qu’ailleurs, car nous sommes le cœur O’Ferrall. La frontière entre commer-
mal compte tenu des circonstances. » Certaines enseignes ont profité mencé à faire évoluer leur modèle essayer un tapis roulant pour choi- de la vie culturelle londonienne », ces, loisirs et publicité va être de moins
De mars 2020 à avril 2021, les com- de la crise pour faire leur entrée pour faire de plus en plus du com- sir les baskets les plus adaptées à analyse Ros Morgan, directrice en moins nette. C’est inévitable. » n
22 // ENTREPRISES Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Dyson ouvre
une boutique
en réalité virtuelle
Il est important de permettre aux
ÉLECTROMÉNAGER consommateurs de s’en servir
dès maintenant. L’arrivée de
La marque permet la 5G va aussi ouvrir de nouvelles
à ses clients possibilités », indique Sean
d’essayer à distance Newmarch, directeur monde
ses produits et de l’e-commerce de Dyson. En
d’enclencher le décembre sortira également
processus d’achat une mise à jour de l’application
via le casque Oculus. sur mobile intégrant de la réa-
lité augmentée.
Pour ceux que la réalité vir-
Elle multiplie aussi tuelle ne séduit pas, les maga-
ses magasins sins en propre de la marque
à travers le monde. permettent de multiples tests
grandeur nature. Dans le quar-
tier de l’Opéra à Paris, le plus
Clotilde Briard gros flagship de la griffe outre
@ClotildeBriard celui d’Oxford Street à Londres,
les visiteurs peuvent essayer un
Au fil des ans, Dyson muscle sa aspirateur tant sur une surface
manière de vendre directement de parquet qu’une moquette.
ses produits, des aspirateurs Avec, à disposition, différents
aux sèche-cheveux, auprès des types de poussière à retirer.
consommateurs. Dernier exer-
cice en date pour le spécialiste Fondé en 2017 par quatre anciens du spécialiste des paiements Square, Faire a triplé son volume d’affaires tous les ans.
britannique de l’électroména- Une mise à jour Il dépasse aujourd’hui le milliard de dollars. Photo Monkey Business Images/Shutterstock
ger : le lancement d’une bou- de l’application sur
tique fondée sur la réalité mobile va intégrer

La folle croissance de Faire,


virtuelle.
Le Dyson Demo VR est acces-
de la réalité
sible via le casque Oculus. Ses augmentée.
possesseurs peuvent ainsi, avec

le grossiste du Web
la manette, prendre en main un Pour se familiariser avec les
sèche-cheveux virtuel, lui ajou- appareils pour les cheveux, des
ter ses différents accessoires, tests sur des fausses mèches
tester les effets sur des chevelu- sont proposés, mais il est aussi
res en 3D. L’industriel s’appuie possible d’avoir une démonstra-
en effet sur son savoir-faire tion sur ses cheveux par une sty-
technologique, utilisé jusqu’à liste capillaire voire de prendre bandeau recensant les différentes ligne, Faire lève les contraintes mander, recevoir et, en fonction de ce
présent en interne par les ingé- rendez-vous pour avoir, pour COMMERCE catégories de produits, de l’épice- spatiales et temporelles qui empê- qui se vend ou non, renvoyer les pro-
nieurs pour prototyper, tester et 35 euros, une prestation d’une rie aux bijoux. Il pourrait s’agir chaient cette offre et cette duits sans frais. »
développer produits et logiciels. heure dans une cabine fermée L’américain veut offrir d’une nouvelle place de marché demande, parfois situées de part Les commerçants, qui disposent
Le consommateur peut aussi disposant d’un bac comme dans aux commerçants et dédiée aux produits artisanaux, et d’autre de la planète, de se ren- également d’un délai de paiement
dialoguer avec un expert de la un salon de coiffure. marques indépendants creusant le sillon tracé par Etsy. contrer. de deux mois sans pénalités, se
marque via le casque. S’il est Ces Dyson Demo Stores, qui la même puissance de Faire est pourtant une curiosité voient ainsi offrir des conditions
convaincu, il suffit alors au mêlent zones de test, plongées frappe qu’un Amazon de la distribution en ligne : l’amé-
L’entreprise est
dignes d’un Amazon ou d’un Wal-
client potentiel de cliquer pour dans la technologie et personna- ou un Walmart. ricain est un « grossiste du Web », mart. Faire se rémunère en
acheter, avec envoi par mail des lisation liée aux produits ache- un pionnier du genre dont la trac- présente aux échange avec une commission non
éléments pour payer. Il peut tés sont en plein essor. Il en tion commence sérieusement à Etats-Unis et dans négligeable payée par la marque
aussi se contenter de découvrir existe 318 à travers le monde. Il a atteint en quatre peser. – 25 % du montant sur la com-
de manière très réaliste l’inté- Cette année, il s’en sera ouvert 19 ans la valorisation une quinzaine de pays mande initiale, 15 % des comman-
rieur des appareils et la et 23 autres sont déjà prévus stratosphérique de Lever les contraintes européens (bientôt des suivantes.
manière dont ils fonctionnent. en 2022. Dans l’Hexagone, il 12,4 milliards de dollars. « Faire est une plateforme qui con- également en
La version initiale porte sur existe quatre points de vente de necte les petites marques et les bouti- Sur les terre de son
l’univers de la beauté, avant un ce type. L’an prochain, deux sup- ques indépendantes », présente Oli-
Nouvelle-Zélande concurrent Ankorstore
élargissement aux aspirateurs plémentaires ouvriront, à Bor- Basile Dekonink vier Buffon, un Français qui a quitté et en Australie). Le principe a vite convaincu les spé-
prévu d’ici à la fin de l’année. deaux en juin, et à Lille en fin @Bdekonink Airbnb il y a quelques mois pour cialistes du capital-risque – parmi
Pour avoir une démonstration d’année. Et les Français qui n’y assurer le développement interna- Elle recense lesquels Sequoia Capital et Baillie
sur différentes surfaces de sol, ont pas accès peuvent toujours Un habillage élégant sur lequel tional de la jeune société. Fondée 40.000 marques et Gifford – de mettre au pot. La
par exemple. « La réalité vir- profiter du « live shopping », défilent des articles en tout genre en 2017 par quatre anciens du spé- start-up a levé 1,1 milliard de dollars
tuelle permet de multiples inte- auquel la marque s’est récem- – des bougies, des couvertures, cialiste des paiements Square, 300.000 détaillants. en presque cinq ans d’existence et
ractions. Elle est en plein essor. ment convertie. n des mélanges pour cocktails. Un l’entreprise a triplé son volume son dernier tour de table, 400 mil-
d’affaires tous les ans – il dépasse L’entreprise est aujourd’hui lions annoncés mardi, la valorise
aujourd’hui le milliard de dollars – présente aux Etats-Unis et dans 12,4 milliards. De quoi faire figure
avec ce concept simple, mais jus- une quinzaine de pays européens d’épouvantail sur ce segment
qu’alors inexploré. (bientôt également en Nouvelle- qu’elle a inventé, bien que la concur-
Sous le haut patronage de
D’un côté, des milliers de petits Zélande et en Australie), et recense rence se structure.
Monsieur Emmanuel MACRON
Président de la République artisans, des stylistes, des desi- 40.000 marques et 300.000 dé- En France, marché particulière-
gners, des décorateurs ou des fleu- taillants. Tout est fait pour faciliter ment dynamique sur lequel il s’est
ristes. De l’autre, une multitude de les échanges. « Comme notre taille implanté depuis quelques mois,
commerçants indépendants, tou- est significative, nous pouvons pren- Faire croise notamment le fer avec
L'événement phare de la croissance
07.12.21 jours en quête de nouvelles mar- dre une grosse partie du risque, expli- Ankorstore, un français bien doté
et des transformations ques pour enrichir leur sélection que Olivier Buffon. On peut offrir les – 134 millions d’euros levés depuis
STRASBOURG de produits et fidéliser leur clien- livraisons, les droits de douane, les sa création en 2019. Les hostilités
PALAIS DE LA MUSIQUE en région Grand Est ! tèle. Avec sa place de marché en retours… un commerçant peut com- sont ouvertes. n
ET DES CONGRÈS

& EN LIGNE
LA RELANCE
EN ACTION à suivre
INSCRIVEZ- EQT serait intéressé L’application Tesla Ford et Rivian
par Sandoz victime d’une panne mettent fin
VOUS ! à leur coopération
SANTÉ Selon le quotiden alle- AUTOMOBILE La modernité a
mand « Handelsblatt », le fonds aussi ses défauts : plusieurs cen- AUTOMOBILE Ford ne construira
suédois et la famille Strüngmann, taines de propriétaires de Tesla pas de véhicule avec le fabricant
actionnaire du groupe allemand ayant pris l’habitude de démarrer de pick-up et SUV électriques, qui
BioNTech, s’intéresseraient à la leur voiture avec leur téléphone flambe à Wall Street depuis son
www.360grandest.fr filiale de Novartis. Les deux par- portable se sont retrouvés ven- introduction en Bourse. Les deux
#360GrandEst ties envisageraient de s’allier pour dredi paralysés par une panne de partenaires ont annoncé ven-
déposer ensemble une offre. San- serveur. L’incident, qui a duré dredi qu’ils renonçaient à ce pro-
doz, spécialiste des médicaments plusieurs heures et a frappé aussi jet, que prévoyait leur partenariat
&)#$"!# '%( génériques, a réalisé 8,4 milliards bien les Etats-Unis que le Dane- à l’origine. Depuis, Ford a accé-
d’euros de chiffre d’affaires en mark ou l’Allemagne, a fini par léré dans ce domaine, prévoyant
2020. Fin octobre, Novartis a être résolu. « Il semble que nous d’investir 30 milliards de dollars
annoncé lancer une revue straté- ayons accidentellement augmenté d’ici à 2025 dans ses propres
UNION EUROPÉENNE

gique de sa filiale, laissant ouverte le trafic réseau », a tenté d’expli- modèles à batterie. Il conservera
toutes les options permettant « de quer le patron de la marque, Elon néanmoins sa participation de
maximiser sa valeur actionna- Musk dans un tweet. Toutes nos 13 % dans Rivian : il y a deux ans, il
EST riale ». Le groupe bâlois envisage excuses, nous allons prendre des avait investi 500 millions de dol-
aussi bien de la conserver que de mesures pour que cela ne se repro- lars dans la start-up, portés à
s’en séparer. duise pas ». 1,2 milliard de dollars depuis.
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 ENTREPRISES // 23

Ascoval : le repreneur
allemand renonce à délocaliser
sorte que les réflexions concernant proposé 3 millions d’euros pour le quelques mois de l’élection prési-
SIDÉRURGIE un éventuel transfert limité et tempo- rachat d’Ascoval et de l’usine de dentielle. Le gouvernement, qui a
raire de volumes ne sont plus pour- rails d’Hayange en Moselle, et plus fait de la réindustrialisation et de la
Le groupe Saarstahl suivies », a confirmé Saarstahl dans de 40 millions d’euros d’investisse- décarbonation de l’industrie l’un de
souhaitait transférer un communiqué. « Ainsi, des effets ments, s’était en effet engagé à pro- ses objectifs prioritaires, était sous
temporairement une négatifs supplémentaires peuvent duire de l’acier plus vert. le feu des critiques de l’opposition.
partie de la production être limités et la production mainte- Les candidats à l’investiture des
pour faire face nue sur le site », précise le groupe. Enjeu politique Républicains Valérie Pécresse et
à la hausse des prix Les solutions en question ont Etranglé par les prix de l’électricité, Xavier Bertrand étaient notam-
de l’électricité. pris la forme d’une renégociation ce dernier avait estimé que le trans- ment montés au créneau, la pre-
des conditions contractuelles avec fert d’une partie de l’activité mière fustigeant une délocalisation
l’ensemble des clients d’Ascoval, d’Ascoval vers des hauts-fourneaux « scandaleuse et ubuesque, surtout
Hayat Gazzane notamment français et belges. allemands, fonctionnant au char- quelques jours après la COP26 de
@HayatGazzane L’idée étant de facturer à ces der- bon, devait être considéré comme Glasgow ».
niers des prix tenant compte de « une option temporaire ». Les syndi- Bercy ne souhaitait pas essuyer
Marche arrière. Le propriétaire l’évolution très forte du coût des cats redoutaient à plus long terme un tel revers après des mois de
allemand de l’aciérie Ascoval de matières premières. « Cela permet que cette option ne devienne défini- mobilisation pour sauver le site et
Sainte -Saulve, dans le Nord, de sécuriser le chiffre d’affaires au tive. Bruno Le Maire avait affirmé un récent prêt de 20 millions pour
renonce à transférer une partie de bon niveau pour la société », précise- jeudi matin qu’il n’était « pas ques- payer les salaires. Bruno Le Maire a
son activité outre-Rhin. Saarstahl t-on du côté du ministère. tion » que l’aciérie voie son activité d’ailleurs rappelé qu’il s’était « battu
avait laissé entendre ces derniers délocalisée en Allemagne. Selon avec beaucoup d’énergie » pour
jours que l’aciérie pourrait voir Aberration Bercy, cela fait plusieurs semaines conserver cette usine employant
40 % de sa production temporaire- La réunion de jeudi soir a aussi per- que les services du ministère se 270 salariés et lui trouver un repre-
ment transférée en Allemagne, où mis d’acter le changement de mobilisent pour alléger les coûts neur. A maintes reprises, il avait
se trouvent ses hauts-fourneaux. contrat de fourniture d’électricité des entreprises touchées par la assuré que le gouvernement
Un choix qu’il expliquait par la au 1er janvier avec EDF, et « l’avance hausse des prix de l’énergie. n’avait pas l’intention de « la laisser Le repreneur allemand de l’aciérie du Nord s’était engagé
hausse brutale des prix de l’électri- de compensation carbone qui per- L’enjeu était aussi politique, à tomber ». n à produire de l’acier vert. Photo Franck Crusiaux / RÉA
cité qui plombe l’activité du site met d’avoir un confort de trésorerie à
français, alimenté, lui, par un four court terme », explique une porte-
électrique. parole de la ministre. « Saarstahl a
La nouvelle avait immédiate- convenu que les avancées étaient très
ment alerté Bercy. A l’issue d’une importantes », ajoute-t-elle.
réunion jeudi soir au ministère de « L’avenir d’Ascoval a été garanti
l’Économie avec Saarstahl, faisant cette nuit après des négociations
elle-même suite à plusieurs autres constructives et intenses entre Saars-
rencontres, l’entreprise « a indiqué tahl et nos équipes à Bercy », s’est
son accord pour renoncer à son pro- réjoui le ministre de l’Economie,
jet de transfert d’activité d’Ascoval Bruno Le Maire, sur Twitter. « Nous
vers son site allemand », a fait savoir restons avec Agnès Pannier-Runa-
le cabinet de la ministre déléguée cher totalement engagés pour la
chargée de l’Industrie, Agnès reconquête industrielle en France »,
Pannier-Runacher. a ajouté le ministre de l’Economie.
« Les nombreux pourparlers ont Pour le gouvernement et les syn-
pu être finalisés avec succès, en pleine dicats d’Ascoval, un tel transfert
collaboration avec les autorités fran-
çaises, et ont mené à des solutions, de
d’activité était considéré comme
une aberration. Saarstahl, qui avait
“Partner of the year”
des leaders du cloud.
*

GM et Ford veulent
fabriquer leurs puces
président de Ford en charge des logi-
ÉLECTRONIQUE ciels embarqués, Chuck Gray. Mais
cela devrait permettre au groupe de
Ford et General Mo- reprendre partiellement le contrôle
tors ont présenté des de ses opérations et de mieux plani-
plans visant à repren- fier sa production. PARTNER
dre le contrôle de leur L’autre grand constructeur amé-
approvisionnement en ricain, GM, a des projets similaires.
puces électroniques. Jeudi, le président du groupe a
dévoilé un plan visant à réduire de
95 % les puces commandées en
Nicolas Rauline externe, alors même qu’il estime que
@nrauline les besoins en puces vont doubler Avec une expertise inégalée en cloud, data et cybersecurité, faites confiance à
— Bureau de New York dans les prochaines années. Pour Devoteam et ses 8000 consultants pour accélérer votre transformation digitale.
cela, il va travailler avec sept fournis-
Face à la pénurie de composants seurs de semi-conducteurs (Qual-
*Devoteam nommé : Consulting Partner of the Year 2020 – France par AWS, EMEA Partner of the Year Reseller 2020 par Google Cloud,
électroniques, les constructeurs comm, STMicroelectronics, TSMC, 2021 Partner of the Year France par Microsoft, Implementation Partner of the Year 20/21 par Salesforce,
automobiles américains veulent Renesas, Infineon, ON Semi et NXP), et Global Partner Award Winner 2021 par ServiceNow.
reprendre le contrôle. Ford et Gene- sur la conception de trois nouveaux
ral Motors ont tous deux annoncé, le microprocesseurs. La production
même jour, des initiatives pour ten- sera localisée aux Etats-Unis, ren-
ter de changer la donne. dant GM moins dépendant aux
Ford s’est ainsi allié jeudi avec Glo- aléas commerciaux internationaux.
balFoundries, une fonderie de semi-
conducteurs basée en Californie. « Il Des ventes en berne
est essentiel que nous imaginions de « Nous allons mener l’industrie avec
nouvelles façons de travailler avec les cela, a assuré Mark Reuss. Et cela va
fournisseurs pour donner à Ford – et nous apporter de la qualité et de la
à l’Amérique – une plus grande indé- prévisibilité. » General Motors a
pendance dans la fourniture des tech- aussi un partenariat avec Wolfspeed
nologies et des fonctionnalités que nos (anciennement Cree), qui développe
clients apprécieront le plus à l’avenir, a des puces avec un nouveau maté- Où en êtes vous
expliqué dans un communiqué le riau, le carbure de silicium, et qui est dans l’adoption du
PDG de Ford Jim Farley. Cet accord en train de construire une usine cloud au sein de
n’est qu’un début et un élément clé de dans l’Etat de New York. votre entreprise ?
notre plan d’intégration verticale. » Ces initiatives devraient donner Evaluez votre niveau
Jusqu’à présent, plusieurs inter- un peu d’air aux constructeurs amé- de maturité en 10
médiaires pouvaient se trouver ricains. Ford et General Motors ont questions et recevez des
entre un fondeur comme Global- tous deux vu leurs ventes amputées conseils personalisés.
Foundries et les constructeurs auto- d’un tiers environ au troisième tri-
mobiles. En se rapprochant de la mestre, Ford ayant dû, en outre,
source, ceux-ci espèrent rebâtir leur subir les conséquences d’un incen-
autonomie. Alors qu’ils ont massive- die dans l’une de ses usines. La crise a
ment recruté des développeurs ces démarré lors des débuts de la pan-
dernières années, ils ont désormais démie : avec les confinements, la
besoin de nouvelles compétences, demande d’appareils électroniques
comme de concepteurs de circuits a explosé, et une partie de la produc-
intégrés. La direction de Ford a pré- tion de semi-conducteurs a été ava- Creative tech for Better Change*
venu que cette nouvelle association lée par les grands fabricants d’élec-
* L’alliance de la créativité et de la tech pour un monde plus vertueux
ne réglerait pas tous les problèmes. tronique, fragilisant d’autres
« Il va encore y avoir des hauts et des secteurs, tout aussi dépendants,
bas l’an prochain », a prédit le vice- comme l’automobile. n
24 // ENTREPRISES Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

à suivre
Tourisme : un plan à 2 milliards
Nouveau coup
de pouce du
gouvernement
pour maintenir la France au sommet
pour électrifier
les camions TOURISME
8 % du PIB, 180 milliards d’euros de
consommation touristique inté-
TRANSPORT Les transpor- rieure, 2 millions d’emplois et
teurs vont bénéficier de Dévoilé samedi par 90 millions de visiteurs étrangers
65 millions d’euros d’aides le Premier ministre, en 2019 – ce dernier chiffre s’effon-
supplémentaires dans le le « plan de reconquête drant à 45 millions l’an dernier.
cadre d’un appel à projet pour et de transformation Conformément aux grandes
les « véhicules lourds électri- du tourisme » vise à orientations déjà fixées par le prési-
ques », a annoncé vendredi le consolider la place de dent de la République, ce plan, inti-
ministre des Transp orts, la France en tant que tulé « Destination France », met
Jean-Baptiste Djebbari. Ceci première destination l’accent sur la revalorisation des
« vise à augmenter le montant dans le monde. métiers de la filière, laquelle con-
de l’aide par véhicul e et à naît une pénurie de main-d’œuvre
financer jusqu’à 60 % l’instal- sans précédent. Le manque de per-
lation de bornes de recharge Il s’agit d’en faire aussi sonnel est estimé, rappelle-t-on à
adaptées ». Cette aide est la première en termes Matignon, à 150.000 à 200.000
cumulable avec le dispositif de recettes touristi- temps pleins pour les seuls secteurs
du suramortissement pour ques et de « tourisme de l’hôtellerie et de la restauration.
les véhicules lourds utilisant durable ». La résolution de ce problème
des énergies propres, déjà dépendra cependant bien plus de la
prolongé jusqu’à fin 2024. négociation salariale engagée dans
Christophe Palierse la branche, et de l’amélioration des
@cpalierse conditions de travail, que des
Experimental actions de communication du plan
Group lève L’esprit génial de Léonard de Vinci tourisme.
soufflera-t-il sur le tourisme fran-
380 millions çais ? La petite histoire retiendra en Promotion des métiers
HÔTELLERIE La société fran- tout cas que c’est depuis le château S’inspirant des campagnes effica-
çaise Experimental Group a du Clos Lucé à Amboise (Indre-et- ces des Armées, le gouvernement
annoncé une levée de fonds de Loire), où le polymathe italien finit va débloquer deux enveloppes de
380 millions d’euros, pour sa vie, que le « plan de reconquête et 5 millions d’euros pour les deux
l’essentiel apportés par Brook- de transformation du tourisme », années à venir pour la promotion
field Asset Management. Bpi- promis au début de l’été par le prési- des métiers du tourisme. Des initia- Avant la crise sanitaire, le tourisme représentait 8 % du PIB et 2 millions d’emplois. Photo Shutterstock
france participe à l’opération, dent Macron, a été dévoilé. tives à l’adresse des jeunes sont
ainsi que l’entrepreneur Jean Le Premier ministre Jean Castex annoncées dès 2022, tout comme ment à la nouvelle donne environ- avec le plan de relance du tourisme Enfin, il est prévu un plan spécifi-
Moueix, déjà actionnaire. Le y a présenté, samedi, une feuille de une « semaine des métiers du tou- nementale ; et la numérisation de la de mai 2020 et concernant des prêts que d’un montant de 100 millions
montage prévoit la création route à horizon 2030 pour « conso- risme ». « Un réseau d’écoles filière. Ces fonds, appelés à avoir un d’au moins 25 ans, elle doit être réel- en soutien aux acteurs du tourisme
d ’u n e f o n c i è r e , d o t é e d e lider » la place de la France en tant d’excellence du tourisme » doit éga- « effet levier » en suscitant des lement mise à profit d’ici à 2023 d’affaires et de l’événementiel. Il vise
350 millions et contrôlée par que première destination dans le lement être déterminé. L’université financements complémentaires, avec la fluidification du mécanisme à faciliter leur « rebond » en aidant
Brookfield, qui achètera 10 à monde, mais aussi en faire la pre- d’Angers en sera la tête de pont. Et il seront pour l’essentiel apportés par de décaissement. le retour des exposants et « princi-
1 5 h ô t e ls e n t r o i s a n s , e n mière place en termes de recettes est prévu de dégager des fonds afin la Caisse des Dépôts via bpifrance et La Banque des Territoires doit paux acheteurs internationaux »,
Europe ou aux Etats-Unis. En touristiques, et « de tourisme dura- de financer des postes d’ensei- la Banque des Territoires. également consacrer, là encore tandis que la Caisse des Dépôts doit
outre, 30 millions sont dédiés ble ». Jean Castex a balisé son dis- gnants-chercheurs. L’ambition est Ainsi, le dispositif des prêts tou- avec un effet levier, 60 millions accompagner la mise à niveau des
à la marque. L’entreprise cours des mots-clefs du moment : de « se mesurer » à la prestigieuse risme est conforté avec un objectif d’euros en faveur de la régénération équipements.
exploite 19 établissements sens ; expérience ; proximité ; patri- Ecole hôtelière de Lausanne. de 750 millions d’euros à décaisser d’une hôtellerie moyen de gamme Quant aux agences de voyages,
– bars, restaurants, hôtels moine ; montée en qualité et en Par ailleurs, l’Etat doit mobiliser d’ici à 2023. Ces prêts, dont la durée située en milieu rural ou périur- secteur particulièrement sinistré,
(6) – dans 6 pays, et doit ouvrir durabilité de l’offre ; numérisation 1,9 milliard d’euros en faveur des peut atteindre 10 ans avec des « tic- bain. La remise à niveau de l’offre elles sont concernées par une
2 hôtels (Ibiza, Saint- Moritz). aussi, entre autres. entreprises du secteur, afin de trai- kets » pouvant aller jusqu’à 2 mil- d’hébergement et l’intégration réforme cruciale, depuis peu con-
L’enjeu est de taille sur le plan ter deux autres grandes probléma- lions, représentent, à date, 770 mil- d’une démarche de tourisme dura- nue, avec l’adossement des garan-
économique et social. Avant la crise tiques : l’adaptation de l’offre en lions d’euros d’engagements. Quant ble passeront aussi par une révision ties professionnelles à un fonds
Procès Theranos : sanitaire, le tourisme représentait matière d’hébergement, notam- à l’enveloppe de 500 millions, actée du classement hôtelier. public. n
Elizabeth Holmes
nie toute fraude
PHARMACIE La fondatrice de
la société de tests sanguins,
soupçonnée d’avoir abusé les
investisseurs en vantant les
Après une « saison blanche », les stations de ski
prouesses potentielles de ses
machines de diagnostic, a nié
toute fraude et assuré sa pro-
françaises prêtes pour la reprise
pre défense devant les jurés
vendredi. L’entrepreneuse de Les montagnards respirent à nou- vacances de Noël qui lanceront pour les vacances de Noël mar- lée de la Tarentaise –, ce service
37 ans a expliqué avoir sacri- TOURISME veau à pleins poumons… Après véritablement la saison de ski. Cer- quant en revanche un recul étant commercialisé dans le cadre
fié ses économies et quitté l’inédite « saison blanche » de taines stations sont même déjà de 6 points, à 61 %. « Les étrangers de « packages » agrégeant, entre
une université renommée L’heure est à la reprise l’hiver dernier, du fait de la ferme- ouvertes – Tignes, Val d’Isère – ou manquent sur cette période de fêtes autres, le transport, le transfert,
(Stanford) pour développer la et à l’optimisme ture des remontées mécaniques, ont rouvert ce week-end – Val Tho- qu’ils apprécient », explique Patrick l’hébergement et les forfaits de ski.
société, passant «tout son pour les stations. l’heure est à la reprise avec l’ouver- rens, Les 2 Alpes, Montgenèvre. Provost. Pour autant, la filière montagne
temps à faire des recherches ». ture programmée des stations. Et « C’est un renouveau. Nous allons n’en a pas encore fini avec la crise
Elle a aussi assuré avoir été Certaines clientèles en dépit de la menace d’une nou- ouvrir nos stations. Nous allons tout « Léger retard » sanitaire. Le passe sanitaire sera
transparente sur les dépenses étrangères pourraient velle vague de Covid, les profession- faire pour ouvrir dans de bonnes pour les Britanniques exigé dans les remontées mécani-
de Theranos avec l’un de ses toutefois manquer. nels affichent un certain optimise à conditions », s’est notamment Cette désaffection des skieurs ques en cas de dégradation, si le
premiers investisseurs. moins d’un mois du début des exclamé, vendredi, le président de étrangers touche tout particulière- taux d’incidence en France passe le
l’Association nationale des maires ment à date, sur l’ensemble de la sai- cap des 200 cas pour 100.000 habi-
de stations de montagne (ANMSM), son, les Alpes du Nord et les grands tants, a précisé samedi le président
Jean-Luc Boch, à l’occasion d’une domaines skiables, avec une bien des domaines skiables de France,
conférence de l’association France moindre fréquentation des clientè- Alexandre Maulin. « Aujourd’hui,
Montagnes, qui fédère les profes- les d’Europe de l’Est et en prove- on est à 164, donc probablement on y
sionnels français du tourisme de nance de destinations long-cour- sera dans quelques jours », a indiqué
montagne. riers, ainsi que par un « léger retard » le porte-parole du gouvernement
14 pour les Britanniques. Gabriel Attal dimanche.
Décembre Envie de ski « Nous enregistrons toutefois une
A ses dires, la récente clarification légère accélération depuis dix jours », Défis à relever
du protocole sanitaire est de nature observe Yariv Abehsera, le diri- Dans l’immédiat, le protocole pré-
Musée du quai Branly - à lever les dernières réticences à la geant de Travelfactory (groupe voit le port du masque obligatoire
Jacques Chirac réservation, tandis que l’envie de ski Compagnie des Alpes), qui opère la dès l’âge de 11 ans pour l’ensemble
est forte chez les pratiquants. Selon marque Travelski, très active sur le des remontées mécaniques, ainsi
l’Observatoire national des stations marché britannique. Cette dernière que dans les files d’attente. Seuls les
Ils interviendront le 14 décembre 2021 de montagne, le taux d’occupation a récemment relancé la liaison fer- tire-fesses et tapis roulant en sont
au Colloque Annuel de l'Union Française de l'Electricité ! (TO) prévisionnel des héberge- roviaire saisonnière entre Londres exonérés lorsqu’ils sont empruntés
ments des stations est, à date, de et les Alpes – en l’occurrence, la val- par un seul usager à la fois.
43 % pour l’ensemble de la saison, Par ailleurs, acteurs de la monta-
en retrait de seulement 2,5 points gne comme opérateurs et élus ont
par rapport à la saison 2019-2020, la en tête les défis à relever face au
baisse étant de 6 % en nombre de Dans l’immédiat, réchauffement climatique, à la pré-
nuitées. « Il y a un léger retard mais la le protocole prévoit servation de l’environnement, et
situation était excellente deux ans le port du masque pour répondre aux nouvelles atten-
auparavant, et la tendance est très tes des visiteurs et amateurs de la
encourageante », souligne Patrick
obligatoire dès l’âge montagne. Le secrétaire d’Etat
Provost, le président de l’observa- de 11 ans pour chargé de la ruralité – et homme
Jean-Bernard Lévy Catherine MacGregor Patrick Pouyanné toire, et maire de Saint François l’ensemble politique des Hautes-Alpes –, Joël
Longchamp (73). Giraud, a rappelé vendredi l’impé-
Président-directeur général Directrice générale Président directeur général
A ce stade, les vacances d’hiver
des remontées ratif d’une montagne « plus rési-
EDF ENGIE TotalEnergies
(février-mars), traditionnel pic de la mécaniques, liente, plus différente », d’une « mon-
saison, se présentent plutôt bien ainsi que dans les files tagne quatre saisons ». C’est l’objet
Programme et inscription : colloqueufe.ufe-electricite.fr #ColloqueUFE avec un TO de 60,5 %, à comparer à d’attente. du plan « Avenir Montagnes »,
62 % deux ans auparavant, celui annoncé fin mai. — C. P.
Enedis détecte
les pannes
d’électricité
avant qu’elles
n’arrivent.
C’est une sacrée
bonne nouvelle.

Photographe : Aurélien Chauvaud. Illustration 3D : Asile.

Avec le compteur Linky et l’intelligence artificielle, Enedis analyse l’état du réseau pour prévenir
d’éventuelles pannes. Un réseau plus fiable et plus sûr, et ça c’est bien réel.

Bienvenue dans
la nouvelle France électrique

L’énergie est notre avenir, économisons-la !


Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

HIGH-TECH&MEDIAS

5G : premier anniversaire sans fanfare


l Un an après le lancement du premier réseau 5G en France, la technologie n’a pas encore trouvé son public.
l Le signal reste concentré pour l’essentiel sur les grands centres urbains et il n’y a pas de services innovants
pour faire basculer les clients. Mais les opérateurs ne sont pas inquiets.

mobile et d’un forfait 5G dans les


TÉLÉCOMS grandes villes ont accès à une
vitesse inégalée pour les réseaux
Raphaël Balenieri mobiles français : 227 Mb/s, soit
et Sébastien Dumoulin +50 % par rapport à la 4G.

C’était il y a un an. SFR coiffait ses Le mauvais calcul de Free


concurrents au poteau en allu- Chez Bouygues Telecom et SFR, la
mant, à Nice, le premier réseau 5G progression est du même ordre.
commercial de France. Dans les Seuls les clients de Free pâtissent
semaines suivantes, tous les opéra- du choix fait par l’opérateur de
teurs avaient rivalisé de communi- déployer la 5G sur deux bandes de
qués vantant l’extension de leur fréquences, dont une bande basse
couverture 5G, puis de publicités (700 MHz) incapable de fournir les
pour inciter les consommateurs à débits de la bande très haute
acheter les téléphones et les forfaits (3,5 GHz) privilégiée par les trois
pour en bénéficier. autres opérateurs. Cette option,
Douze mois plus tard, le bilan est vivement critiquée dès son
mitigé, même si c’est normal pour annonce, a cependant permis à
ce type de déploiement technologi- Free de couvrir bien plus large-
que. Il y a dix ans, le décollage de la ment que ses concurrents le terri-
4G avait nécessité du temps. La toire en 5G. Mais la vitesse n’est pas
situation n’inquiète d’ailleurs pas encore au rendez-vous. Selon
du tout les opérateurs, pour qui la l’Arcep, le débit moyen d’un
5G a déjà désaturé les réseaux. Ils abonné Free disposant d’un termi-
ont travaillé d’arrache-pied pour nal 5G est même… inférieur à celui
installer les antennes 5G sur leurs d’un abonné avec un terminal 4G.
réseaux. Plus de 30.000 antennes « Les abonnés Free auraient intérêt à
ont été autorisées, dont presque couper la 5G sur leur téléphone pour
20.000 sont opérationnelles, selon avoir un meilleur débit », s’amuse
l’Agence nationale des fréquences un concurrent. Du côté de Free, on
(ANFR). Après Paris en mars, les conteste le protocole de test de
dernières métropoles régionales,
comme Grenoble ou Reims, com-
mencent à être couvertes.
l’Arcep. L’opérateur assure que les
baromètres concurrents (nPerf,
RNC Mobile), comme les retours
La technologie peine à s’imposer
Des réseaux urbains
d’expérience de ses abonnés ou sa
bonne dynamique commerciale ne
comme un critère d’achat pour les smartphones
Néanmoins – et comme prévu – la reflètent en rien les résultats
5G reste l’affaire des grandes villes. publiés par le régulateur. Un smartphone sur 3 vendu ce rythme, la courbe des ventes de (429 euros). Mais certains cons- 5G sont actuellement en service,
« Fin 2021, nous couvrirons la moitié Face à ces réseaux encore ina- en France est un téléphone smartphones 5G devrait croiser tructeurs comme Xiaomi ont alors que plus de 50.000 antennes
de la population française », assure boutis, les consommateurs hési- 5G, selon GfK. Mais au celle de la 4G courant 2022. cassé les prix, avec des modèles à émettent en 4G, selon l’Agence
toutefois Grégory Rabuel, le PDG tent à sauter le pas. La 2G leur avait moment de l’achat, seuls Sachant qu’en valeur, ces nou- moins de 250 euros. nationale des fréquences (ANFR).
de SFR. Orange a le même objectif, apporté la mobilité, puis la 3G 45 % des clients basculent veaux modèles représentent déjà Dans les campagnes ou les zones
tandis que Bouygues vise 60 %, l’Internet et la 4G la vidéo mobile vers un forfait compatible. 50 % du marché français, soit Manque d’effet « waouh » intermédiaires, la 5G offre un
Free lui revendiquant déjà 70 % de – mais la 5G n’a pas encore d’appli- 2,6 milliards d’euros. La multipli- Au moment d’acheter leur nou- débit descendant similaire, voire
couverture du territoire. Mais l’on cation jugée indispensable. Seuls C’est l’histoire du verre à moitié cation des modèles (plus de 400 veau terminal, la 5G en tant que légèrement inférieur, à la 4G ! Il n’y
reste très loin des plus de 99 % les accros au streaming en très vide ou à moitié plein. Un an après smartphones 5G existent sur le telle pèse toutefois très peu dans a que dans les villes, où se sont con-
qu’assurent aujourd’hui tous les haute définition ou aux jeux vidéo le lancement de la 5G en France, marché mondial, selon la GSMA), les considérations d’achat. La tech- centrés les déploiements, que le
opérateurs en 4G – d’autant plus en ligne trouvent un intérêt à la les consommateurs n’hésitent combinée à la baisse du prix nologie, pourtant censée offrir des débit 5G est bien supérieur.
que la progression n’est pas linéaire technologie. Du coup, même ceux plus à troquer leurs « vieux » télé- moyen, pousse les Français à débits bien supérieurs, arrive
puisqu’il faut couvrir des aires géo- qui s’équipent d’un smartphone phones 4G pour des nouveaux s’équiper. « En un an, le nombre même « en 10e position, loin der-
graphiques immenses pour capter compatible ne souscrivent pas tou- smartphones compatibles avec la d’appareil 5G disponibles en France rière le stockage, la qualité de Moins de
quelques pourcents de population jours un forfait 5G. dernière génération mobile. Et a doublé, rappelle Aurore l’écran, ou la batterie », précise 20.000 antennes 5G
dans les zones les plus reculées. Pour autant, si l’optimisme des comme d’habitude, le Black Friday Duquesne, en charge des télécoms Aurore Duquesne. En cas d’écran sont en service, alors
En plus de sa couverture limitée, opérateurs est de mise c’est qu’« un puis Noël devraient doper les ven- chez GfK. Il y a eu un vrai effet cassé ou de batterie en fin de vie, ou
la 5G est encore loin de délivrer ses forfait sur quatre vendus par SFR est tes. Mais les Français ne renouvel- d’offre. Et parallèlement le prix a tout simplement pour avoir le der-
que plus de 50.000
trois « promesses » : débit multi- aujourd’hui en 5G, alors même que lent pas leurs terminaux pour les baissé d’environ 150 euros ». A nier iPhone ou Samsung, les Fran- émettent en 4G.
plié par dix, capacité à connecter nous ne couvrons que 40 % de la beaux yeux de la 5G. Au contraire, 745 euros en moyenne, les télé- çais optent assez logiquement
des milliers d’objets, temps de population », se félicite au contraire la technologie peine à s’imposer phones 5G restent plus chers que pour un modèle 5G qu’ils garde-
latence réduit. Pour les deux der- Grégory Rabuel, son PDG. Et en un comme un critère d’achat. la moyenne du marché ront en moyenne deux à trois ans, Bref, la 5G apporte aujourd’hui
nières, il faudra attendre 2023 et le an, les opérateurs ont vu la grogne Certes, les ventes progressent. une génération mobile durant elle un confort d’usage, mais rien de
changement des équipements anti-5G perdre rapidement de sa Désormais, un smartphone sur environ dix ans. Mais seule une fondamentalement différent par
informatiques dits « cœurs de vigueur. Alors que les mouvements trois vendus en France est 5G, petite minorité (45 %) en profite rapport à ce qu’il est possible de
réseau » par les opérateurs. Quant
aux débits, à défaut d’être décuplés,
ils sont tout de même meilleurs.
Selon la dernière campagne de
de contestation avaient culminé
avec les élections municipales, ils
se sont essoufflés. Et les recours en
justice des opposants n’ont rien
selon GfK. Entre janvier et septem-
bre, 3,5 millions de terminaux 5G
ont trouvé preneur, contre 1,4 mil-
lion l’année dernière, une base tou-
745
EUROS
également pour passer à un forfait
5G. Les autres restent tous en 4G.
Ce décalage s’explique par le
manque d’effet « waouh » de la 5G
faire en 4G. Ceci devrait toutefois
changer à l’horizon 2023, lorsque
les opérateurs installeront les
cœurs de réseaux 5G sur leurs
mesures de l’Arcep, les clients donné. La 5G ne fait plus peur. Il lui tefois peu comparable car la 5G Le prix moyen et une couverture encore parcel- infrastructures.
d’Orange qui disp osent d’un reste à faire envie. n n’avait été allumée que fin 2020. A d’un smartphone 5G. laire. Moins de 20.000 antennes — R. Ba. et S. Dum.

Fibre optique : l’Europe sanctionne la Chine, coupable de dumping


les industriels européens du sec- passer, analyse Jacques de Heere. Après avoir massivement investi faire face à des difficultés financiè- péens, inquiets de devoir fermer
TÉLÉCOMS teur ont sonné l’alarme auprès de Pour la France, la décision arrive dans les capacités de production res insurmontables. Car les capaci- boutique avant que l’Europe ne se
Bruxelles, et après un an d’une un peu tard, mais dans d’autres locales pour répondre aux craintes tés de production chinoises – qui décide à protéger ses marchés
Au terme d’une en- enquête minutieuse de la Commis- pays comme l’Allemagne où le chan- de pénurie exprimées par les opéra- équivalent grosso modo à la moitié – comme ce fut le cas pour les
quête d’un an, l’Union sion européenne, la sanction est tier de la fibre est devant nous, cela teurs, les grands industriels occi- de la capacité mondiale – devaient panneaux solaires ou l’aluminium.
européenne impose tombée. Les producteurs chinois de rend la filière – notamment fran- dentaux – Prysmian, Acome, Cor- trouver un débouché alors que les Malgré leur victoire, les profes-
des droits de douane câble de fibre optique, qui ont çaise – capable d’accompagner les ning, Nexans… – redoutaient de déploiements de fibre optique en sionnels européens du secteur
entre 20 et 44 % aux inondé le marché européen à partir déploiements. » Chine marquaient le pas. ont toujours une crainte. Ils redou-
exportateurs chinois de 2019 avec leur production bon
« Nous étions tent que leurs concurrents chinois
de câbles de fibre marché, se sont bien rendus coupa- Usines à l’arrêt Risque de contournement n’importent plus à présent les
optique qui avaient bles de dumping. L’arrivée massive de câbles de fibre décotés de 20 Après avoir été particulièrement câbles de fibre optique – soumis
inondé le bloc avec En conséquence, ils se voient optique chinoise menaçait les capa- à 30 % par rude en 2020, la concurrence chi- aux droits de douane dissuasifs –
imposer dès à présent des taxes cités industrielles du continent. noise s’est adoucie en 2021 – en par- mais le composant principal
leur production conséquentes. Selon les groupes A l’automne 2019, les usines euro-
les producteurs tie parce que la pandémie pertur- des câbles – c’est-à-dire la fibre elle-
entre 2019 et 2020. concernés, celles-ci sont comprises péennes de fabrication du fil chinois, cela bait les flux logistiques, mais aussi même – qu’il suffira de gainer
entre 20 et 44 % – de quoi renchérir de verre – le matériau qui véhicule va rétablir parce que la relance des déploie- en Europe pour échapper aux
« L’Europe se défend. C’est une très singulièrement le passage des l’information dans les réseaux très l’équilibre. » ments 5G en Chine diminuait sanctions. « Une câblerie a déjà
bonne nouvelle », se félicite Jacques frontières européennes. « Nous h a u t d é b i t – av a i e n t r a l e n t i mécaniquement les volumes desti- été achetée par un industriel chinois
de Heere, le président du groupe étions décotés de 20 à 30 % par les la cadence. Certaines avaient même JACQUES DE HEERE nés à l’export. en Espagne. D’autres en construisent
normand Acome – numéro trois producteurs chinois, cela va rétablir cessé toute activité p endant
Président du groupe Cependant, le problème structu- en Europe de l’Est, pointe Jacques
normand Acome
européen de la fabrication de fibre l’équilibre. Les câbles taxés à plus l’hiver de la même année, faute de rel persistait et le chronomètre de Heere. Il faudra rester vigilant. »
optique. Près de deux ans après que de 40 % ne pourront même plus visibilité. tournait pour les industriels euro- — R. Ba. et S. Dum.
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 HIGH-TECH & MEDIAS // 27

La Premier League anglaise


triple ses recettes américaines
Selon l’agence Bloomberg, le patron de la Premier League. 5 milliards de livres, principale-
SPORT groupe Comcast est parvenu à L’issue de l’appel d’offres américain ment payé par Sky, une autre filiale
emporter ce dernier appel d’offres de la Premier League était très de Comcast. Une décision prise avec
NBC, la chaîne du face à d’autres prétendants tels que attendue pour jauger de la santé l’aval du gouvernement britanni-
groupe Comcast, Fox, Amazon et la chaîne sportive financière du ballon rond. Le choc que qui a toutefois demandé un
conserve son contrat ESPN (Disney). La saison passée, de la pandémie et un paysage audio- engagement d’investissement dans
de diffusion pour le l’audience moyenne des matchs dif- visuel chamboulé par la percée des les ligues inférieures.
championnat anglais fusés par NBC avait crû de 2 % à streamers ont contribué à créer des
pendant six ans. 879.000 téléspectateurs. incertitudes sur la capacité de nom- Investissements dans
La diffusion de la Premier Lea- breux autres championnats en les ligues inférieures
gue est devenue clé dans l’offensive Europe à maintenir les niveaux de Alors que tous les championnats
Fabio Benedetti Valentini de Comcast dans le streaming alors valorisation. En France, Amazon européens cherchent avec plus ou
@FabioWire que le football européen est de plus s’est emparé des droits de diffuser la moins de succès à compléter à

Nigel Keene / ProSportsImages / DPPI via AFP


en plus prisé outre-Atlantique. Et majorité des matchs du champion- l’international leurs revenus issus
Le football conserve une vraie les matchs du célèbre championnat nat pour 250 millions d’euros, un de la télévision, la ligue des clubs de
valeur p our la télévision. La où évoluent Ronaldo et le gardien niveau bien inférieur à ce qu’avait football anglais a aussi déjà placé
preuve : la chaîne NBC, du groupe des Bleus Hugo Lloris sont aussi dif- mis sur la table Mediapro avant sa des droits en Europe, au Moyen-
NBCUniversal, filiale du câblo-opé- fusés sur Peacock, le service de défaillance. Orient et en Afrique et va entamer
rateur Comcast, a accepté de vidéo à la demande par abonne- Pour éviter tout risque, les clubs des processus de vente pour l’Asie-
débourser 2,7 milliards de dollars ment (SVoD) du groupe, qui reste et les diffuseurs de la Premier Lea- Pacifique et le reste du continent
pour prolonger son contrat de dif- loin derrière en termes d’abonnés gue anglaise de football avaient pré- américain. Les revenus vont
fusion aux Etats-Unis de la Premier par rapport aux leaders Netflix, féré en mai se passer d’appel notamment permettre de flécher
League anglaise pendant six ans. Disney et Amazon. d’offres en reconduisant leur 1,6 milliard de livres en faveur des
Ce montant, dévoilé par la presse accord sur les droits de diffusion clubs évoluant dans des divisions
américaine, représente environ Socle « stable » domestiques. Sur les trois prochai- inférieures ou amateurs ainsi qu’en
450 millions de dollars par an, soit De bon augure pour les droits de la nes saisons, ils sont donc assurés de soutien d’initiatives et équipement Le retour de la star portugaise, Cristiano Ronaldo, à Manchester
un triplement par rapport au Premier League sur tous les terri- toucher le même montant global de sur les territoires. n United contribue à l’attractivité du championnat anglais.
niveau que le championnat de foot- toires. « Sur le prochain cycle, nos
ball le mieux monétisé au monde revenus provenant de la diffusion
tirait de son précédent contrat amé- tant à l’international qu’au niveau
ricain. Ce nouveau « deal » de domestique [au Royaume-Uni] don-
380 matchs par saison jusqu’en neront un socle stable au jeu dans son
2028 inclut aussi des droits pour la ensemble », s’est réjoui dans un
couverture en espagnol. communiqué Richard Masters, le

Débuts heurtés “ET LE NRJ MUSIC AWARDS DE LA


de DAZN dans
le « Calcio » italien 1ÈRE RADIO DE FRANCE
STREAMING
En attendant de s’asseoir de nou-
SUR LES MOINS DE 65 ANS(1)
EST ATTRIBUÉ À...”
veau à la table de Telecom Italia,
c’est à celle du ministre du Dévelop-
La plateforme de pement économique que se sont
streaming qui a raflé présentés mardi les dirigeants de
les droits TV des DAZN. Une convocation du gouver-
saisons 2021-2024 nement italien qui s’inquiète de la
du football italien qualité du service offert. Certes, les
ne rencontre pas bugs techniques sérieux, bloquant
le succès escompté. pendant plusieurs minutes la diffu-
sion de matchs, sont de plus en plus
rares. Ils ne sont d’ailleurs pas entiè-
Aux bugs techniques rement imputables à la plateforme
et à la piraterie visant OTT qui doit se confronter aux
ses abonnements retards structurels criants de l’Italie
s’ajoutent les inten- en matière de couverture Internet à
tions de son partenaire haut débit.
TIM de renégocier Mais ce qui fâche les tifosi, c’est
le contrat. l’annonce d’un arrêt de la visualisa-
tion simultanée sur deux appareils
avec un seul abonnement. Cela per-
Olivier Tosseri mettrait de lutter contre la piraterie
@OlivierTosseri qui concerne 20 % du marché mais
— Correspondant à Rome surtout d’augmenter de près de
400.000 le nombre d’abonnés géné-
Mise en jambes difficile pour rant 45 millions d’euros cette saison
DAZN, le Netflix du sport, en Italie. et 100 millions au cours de la pro-
La plateforme de streaming avait chaine. Face au tollé suscité, aucun
fait une irruption tonitruante au changement, du moins pour cette
printemps dernier dans la pénin- saison, ne sera effectué.
sule en raflant, pour 840 millions
d’euros, les droits du championnat Dédommagements des
de football transalpin sur la période victimes du bug technique
2021-2024. Pour déloger Sky, diffu- Tout en déplorant « une augmenta-

4.6
seur historique du « Calcio », un tion considérable des comporte-
partenariat avait été noué avec TIM, ments incorrects qui ne peuvent être
filiale de Vivendi, qui prévoyait un ignorés », DAZN appelle à une
investissement de un milliard « réflexion sérieuse ». Elle a été lan-
d’euros sur trois ans. cée avec le ministre du Développe-

IONSRS
TIMVision, son service de vidéo à ment économique, Giancarlo Gior-
la demande, dispose ainsi de l’exclu- getti. Dans une note publiée à l’issue
M I L L
sivité de l’application DAZN parmi de la rencontre, DAZN insiste sur
I T EU
DeBonneville-Orlandini

D (2)

D’AU TIDIENS
les opérateurs télécoms. L’objectif son investissement de 10 millions
était de générer 1 million d’abonne- d’euros cette saison pour améliorer
ments sur un marché italien sur
lequel le potentiel d’abonnés est d’un
son outil technologique.
Il s’engage ainsi à proposer d’ici à QUO
peu plus de 3 millions. Un accord fin novembre une qualité de ses
que TIM, se refusant à tout commen- images en Full HD, 1080 P et à déve-
taire, souhaiterait désormais revoir, lopper le multicast pour une réduc-
même si cet accord lui a fait gagner tion de 50 % du buffering. 10 mil-
du terrain par rapport à Sky Italia. lions d’euros seront enfin destinés à
Bien qu’aucun chiffre n’ait pour dédommager les clients victimes
l’instant été diffusé, le nombre du sérieux bug technique du
d ’a b o n n é s à l ’o f f r e D A Z N à 23 septembre dernier avec une
29,90 euros par mois serait au total mensualité offerte. « Modalité déjà
d’environ 2 millions dont 700.000 mise en œuvre et qui pourra l’être
souscrits par TIM. L’opérateur télé- dans le futur, rappelle DAZN, si des
com, qui est rémunéré pour ses ser- problèmes relevant directement de
vices, n’espère toucher qu’environ sa responsabilité devaient de nou- Source : Médiamétrie, EAR National, septembre-octobre 2021, NRJ, LàV, 5h-24h, AC, (1) 13-64 ans / (2) 13+
200 millions d’euros par an loin des veau se vérifier. De quoi rectifier le
340 millions qu’il escomptait. tir. Pour le moment. n
Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

START-UP

L’écosystème tech africain redémarre


l Depuis le début de la pandémie, les
start-up africaines attirent de plus en
plus d’investisseurs du monde entier.
l Le Nigeria, le Kenya, l’Egypte
et l’Afrique du Sud continuent
à tirer leur épingle du jeu.

(170 millions de dollars), qui émet


FINANCEMENT des cartes virtuelles, ou la sud-afri-
caine Yoco (83 millions de dollars),
Charlie Perreau qui propose des solutions de paie-
@CharliePERREAU ment en ligne et physique aux mar-
chands.
La tech est physiquement de retour Cette concentration s’explique en
en Afrique. Après des mois de pan- partie par le bassin élevé de la popu-
démie, les premiers événements lation, mais pas que. « Le Nigeria a
dédiés à l’innovation ont repris. Un mis en place l’open banking, ce qui
des plus gros d’entre eux, Africa- permet à des fintechs de se connecter
rena, vient tout juste de fermer les en deux ou trois jours aux banques
portes de sa cinquième édition. Ce du pays. Les virements instantanés
Salon, qui se déroule au Cap (Afrique sont très développés là-bas », expli-
du Sud), a réuni plus de 200 partici- que Moulaye Tabouré, fondateur
pants en présentiel dont 40 start-up de la marketplace Afrikrea, basée
et 60 investisseurs, et 2.000 en ligne. en Côte d’Ivoire.
« Africarena participe clairement
au redémarrage de l’écosystème tech
africain, estime Antoine Paillus- Depuis quelques
seau, entrepreneur français qui a mois, les américains
monté une start-up en Afrique du comme Tiger et DST La cinquième édition de la conférence tech Africarena s’est déroulée les 16 et 17 novembre 2021 au Cap, en Afrique du Sud. Photo Africarena
Sud. Avant le Covid, l’écosystème
montait en puissance mais depuis
multiplient les
investissements,
quelques mois, il explose. » Depuis le
début de l’année, les start-up africai-
nes ont levé 2,9 milliards de dollars,
ainsi que les chinois
notre série A pour janvier prochain.
Nous discutons avec des investisseurs
américains, chinois et japonais. Pas
poches d’investissement sont limi-
tées. En Afrique du Sud par exem-
ple, ils gèrent entre 15 et 5 millions
« Les fonds du continent
comme Tencent.
soit deux fois plus que sur l’ensem-
ble de 2020. Environ 56 % des fonds
de Français », confie Moulaye
Tabouré, qui compte tout de même
de dollars… depuis plusieurs
années. « Nous voulons prendre plus
ne veulent pas prendre
sont alloués aux fintech.

Peu d’infrastructures
L’open banking, qui se met en
place difficilement en Europe
depuis début 2018, consiste à ouvrir
déjà à son capital Saviu Ventures,
fonds français spécialisé dans la
tech africaine.
de risques mais nos LPs [limited par-
tners, les investisseurs, NDLR] ne
veulent pas, ils sont assez conserva-
de risques »
financières les données des clients des bancai- teurs », témoigne Gregory McDo-
« Il y a encore peu d’infrastructures res à des acteurs tiers. Le début des acquisitions nald, responsable de la gestion du Propos recueillis par C. Pe.
financières et peu de personnes ban- Le nigérian Lofty, le sud-africain Avec Partech Africa, ce sont les portefeuille d’Edge Growth, un des ZACHARIAH
carisées en Afrique. C’est pourquoi Launch Africa (sorte de Kima Ven- deux seuls VC tricolores à être actifs plus gros fonds du continent. e business angel a lancé GEORGE
tout le monde est excité par la fintech,
analyse Ben Marrel, associé fonda-
teur de Breega. « Et en digitalisant les
moyens de paiement, vous favorisez
tures africain) et le japonais Kepple
Africa Ventures font partie des
sociétés de gestion les plus actives
sur le continent. Depuis quelques
sur le continent. Breega, qui a qua-
tre investissements africains à son
actif, envisage de lancer un fonds
dédié au continent en 2022. IBL, le
En parallèle des levées de fonds,
les rachats de start-up africaines se
multiplient comme Paystack, solu-
tion de paiement acquise par Stripe
C en octobre 2020 un fonds
d’investissement pour
les start-up africaines en phase
d’amorçage et de pré-série A.
Fondateur de
Launch Africa
Ventures

l’émergence de tout l’écosystème tech mois, les américains comme Tiger plus gros fonds d’investissement de en octobre 2020 à plus 200 millions Son patron nous parle de sa stra-
et, au-delà, de nombreuses indus- et DST multiplient les investisse- l’île Maurice, prépare un véhicule de dollars. Ces rachats permettent à tégie qui rappelle celle de Kima Europe, 20 % en Amérique du
tries », ajoute-t-il. ments, ainsi que les chinois comme pour les start-up africaines. « Tout le des fondateurs ou premiers Ventures. Nord, 20 % en Afrique et 20 % en
Ces fonds sont en revanche Tencent qui vient de mener le der- monde sait qu’il y a d’énormes employés d’investir à leur tour dans Asie. Ce sont principalement des
concentrés dans quatre pays du nier tour de table de 48 millions de opportunités ici mais l’instabilité de l’écosystème. « Grâce à ces acquisi- Pouvez-vous nous présenter individus et des family offices. Le
continent : l’Afrique du Sud, dollars de la fintech sud-africaine certains pays fait fuir les investis- tions, on commence à avoir beaucoup votre fonds, Launch Africa ticket minimum est de
l’Egypte, le Kenya et le Nigeria. Les Ozow. seurs étrangers », estime Thomas de business angels », se réjouit Mou- Ventures ? 25.000 dollars. C’est pourquoi
dernières grosses levées de fonds En revanche, peu d’Européens Pays, cofondateur d’Ozow. laye Tabouré. De quoi boucher un C’est un fonds de capital-risque nous avons beaucoup de jeunes.
sont issues de ces « Big Four » à répondent à l’appel… « Nous som- Les capital-risqueurs africains bon trou dans la raquette du finan- panafricain de 25 millions de dol- En général, il faut plusieurs cen-
l’image de la nigériane Flutterwave mes actuellement en train de lever ne sont pas très nombreux et leurs cement des start-up africaines. n lars dédié à l’amorçage et la pré-sé- taines de milliers de dollars pour
rie A. Depuis octobre 2020, nous être LP dans un fonds. Nous avons
avons déployé 15 millions de dol- changé les règles.

Trois jeunes pousses pleines d’ambition lars via 73 investissements dans 15


pays. Nous sommes le fonds le
plus actif d’Afrique. Nous investis-
Comment se comportent les
capital-risqueurs africains ?
sons dans de multiples secteurs, Les VC traditionnels en Afrique
Une nouvelle génération un réseau de médecins international 40 %. « Les réparateurs ont des mar- de la liv ra iso n de t o u s t y p e s particulièrement la fintech, la sont assez arrogants. Ils veulent
d’entrepreneurs marocains, car certains ont des spécialités qu’on ges plus faibles avec nous mais nous d’objets. A ce panel de services se logistique, la mobilité, l’edtech, les prendre de grosses parts dans le
soudanais ou encore ne trouve pas en Afrique et d’autres leur apportons beaucoup plus de sont greffés des produits d’assu- marketplaces et l’agritech. capital d’une start-up, ils ne veu-
ivoiriens propose des sont aussi mieux formés que sur flux. Ils s’y retrouvent », estime rance et de paiement pour les Notre fonds s’étend sur 7 ans, ce lent pas prendre beaucoup de ris-
services d’e-commerce, notre continent », explique Yaya Mohamed Amine Ouni, directeur chauffeurs et livreurs. En deux qui n’est pas très long pour l’Afri- ques et préfèrent des business sta-
de VTC, de télémédecine Mbaoua, son fondateur. général de la jeune pousse. mots : une « super app ». que où la moyenne est plutôt bles avec une trésorerie positive.
et de reconditionnement Il existe deux façons d’accéder à Après la réparation, Trust iT s’est Pour conquérir des clients, située entre 12 et 15 ans. Nous Beaucoup de VC se sentent mena-
dans leur pays d’origine. la plateforme. Soit de manière indi- attelé au reconditionnement Tirhal avait quelques gros bâtons avons choisi une durée courte cés par nous. Ils se demandent
viduelle (comme Doctolib). Il faut d’appareils électroniques. Mais dans les roues : absence d’Appstore afin de créer de la liquidité pour comment nous obtenons nos
Le rachat de Paystack, jeune pousse dans ce cas payer entre 15 et 25 dol- sans but lucratif puisqu’elle redistri- dans le pays, impossibilité de faire nous et par extension nos LPs deals. Mais nous ne demandons
nigériane, par l’américain Stripe en lars la consultation. Soit via son bue gratuitement les téléphones et des publicités sur Facebook ou [limited partners, les investisseurs pas de valorisations basses mais
2020, a donné du baume au cœur entreprise qui paie un abonnement autres ordinateurs à des personnes Google et aucun accès aux réseaux du fonds, NDLR]. justes. Nous pensons être les VC
a u x m i l l i e r s d ’a u t r e s j e u n e s à ses salariés. Depuis son lance- dans le besoin ou à des étudiants. sociaux. « Nous avons mené des les plus « fondateurs friendly » en
start-up africaines. Zoom sur ment, Zencey a levé 70.000 dollars « Nous sommes en contact avec campagnes marketing agressives en Vous êtes un peu le Kima Afrique.
trois d’entre elles. auprès de business angels et cher- Orange pour reconditionner leurs physique, avons fait beaucoup de Ventures d’Afrique ?
che désormais à réaliser un tour de appareils », glisse le dirigeant. publicité à télévision et à la radio », C’est une bonne comparaison. Les fonds d’investissement
• ZENCEY
LE DOCTOLIB IVOIRIEN
table en amorçage. Comme beaucoup de start-up
maghrébines, Trust iT est bien
raconte Mohamed Elzakey, patron
de la super app.
Nous avons vu passer 1.000 dos-
siers cette année. Au final, nous
américains sont de plus en
plus présents en Afrique…
En plus d’avoir facilité la vaccina-
tion, Doctolib a contribué au déve-
•LETRUST IT
BACK MARKET TUNISIEN
conscient de l’étroitesse du marché
tunisien. « On réussit à survivre pour
Grâce à cette stratégie, Tirhal
compte trois millions d’utilisateurs
avons fait en moyenne un inves-
tissement par semaine. J’aime
C’est bien qu’ils viennent car nous
investissons en amorçage, pas
loppement de la télémédecine. Zen- Les Occidentaux n’ont pas le mono- le moment car la main-d’œuvre tuni- et 80.000 chauffeurs dont beau- bien ce que fait Kima. J’entends eux. Nous avons prévu de lever un
cey, jeune pousse ivoirienne, pole de l’économie circulaire. Le sienne n’est pas chère », explique coup de femmes. Un exploit dans aussi beaucoup parler de Station deuxième fonds courant 2022 de
compte bien généraliser les consul- tunisien Trust iT le prouve. Cette Mohamed Amine Ouni, qui vise un pays où elles ont peu de droits. F. Je viendrai à Paris pour le pro- 150 ou 200 millions de dollars
tations médicales à distance en start-up a créé une plateforme qui une expansion dans les autres pays Quand Internet est coupé, comme chain VivaTech. pour de l’amorçage et de la série
Afrique, continent miné par les met en relation des réparateurs du Maghreb et au Moyen-Orient. c’est le cas en ce moment, Tirhal A. Pour l’amorçage on injectera
déserts médicaux. Lancée en d’appareils électroniques avec des continue de fonctionner grâce à des Qui sont vos investisseurs ? des tickets compris entre 100 et
juillet 2020, elle a mis au point une
application de téléconsultation
particuliers et des entreprises. Il est
possible de déposer son objet soit
• TIRHAL
LA SUPER APP SOUDANAISE
accords passés avec les opérateurs
télécoms.
Nous avons 130 LPs répartis par-
tout dans le monde, dont 40 % en
200.000 dollars, comme nous le
faisons actuellement et pour la
ainsi qu’un tchat pour poser des dans la boutique la plus proche de Il y a des entrepreneurs résilients et Comme Tirhal aime bien les série A, nous investirons entre 1 et
questions rapides à un médecin. son domicile soit de l’envoyer par des entrepreneurs ultra-résilients. challenges, elle a décidé de se lancer 3 millions dollars.
A ce jour, Zencey est disponible courrier. Le patron de la start-up soudanaise dans d’autres pays africains en Cette fois, nous irons appro-
dans trois pays africains : la Côte A ce jour, Trust iT compte une Tirhal en est la parfaite illustration. 2022. C’est pourquoi elle cherche à
« Nous pensons cher des institutions plus grosses.
d’Ivoire, le Cameroun, la Républi- soixante de réparateurs dans son En cinq ans, il a connu des coups lever actuellement 10 millions de être les VC les Si je peux lever autant sans avoir
que démocratique du Congo et pro- réseau et 200 clients BtoB. Pour d’Etat, des coupures interminables dollars. « Nous aurions aimé lever plus “fondateurs besoin de l’argent des DFI [institu-
chainement le Sénégal. Les méde- répondre aux besoins des entrepri- d’Internet, le Covid bien sûr mais des fonds plus tôt mais il y a encore tions de financement du dévelop-
cins sont quant à eux basés en ses, elle a ouvert une petite usine n’a pas abandonné pour autant. un an, les fonds d’investissement ne
friendly” pement, NDLR], ça m’arrangerait.
Afrique mais aussi en France, au avec des réparateurs. Pour accéder L’aventure Tirhal a commencé par pouvaient pas nous financer à cause en Afrique. » En dehors d’injecter du capital, je
Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au au réseau, Trust iT prélève une une application de VTC avant de des sanctions internationales », trouve qu’ils n’apportent rien
Canada. « Nous voulons construire commission comprise entre 30 et proposer de la livraison de repas et explique le dirigeant.— C. Pe. d’autre. n
Les Echos Lundi 22 novembre 2021

PME&REGIONS

Des commandes publiques et privées


massives à la rescousse des artistes
l Trente millions de commandes : c’est un plan de relance d’une ampleur inédite qu’a souhaité l’Elysée
pour venir en aide aux artistes profondément touchés par la pandémie.
l Cela complète des dispositifs publics et privés qui ont déjà fait leurs preuves sur le territoire.
ART

Martine Robert
@martiRD

Un lustre en verre inspiré de la flore


du château de Bussy-Rabutin, une
allégorie sur l’enfermement dans
un phare breton, un mobilier
design à partir de déchets plasti-
ques récupérés des fonds marins,
l’enregistrement de sons des grottes
de la Vézère pour en faire un opéra
musical, une chorégraphie inspirée
de la tapisserie de « L’Apocalypse »
interprétée dans les jardins du châ-
teau d’Angers… Emmanuel Macron
a – enfin – donné le coup d’envoi, le
8 novembre à l’Elysée, de ce pro-
gramme de commande publique
baptisé « Mondes nouveaux », doté
de 30 millions d’euros, qu’il avait
annoncé en mai 2020. En inversant
la règle habituelle. « L’idée est d’inci-
ter les artistes à innover, prendre des
risques, sortir des chemins habituels,
l’Etat se mettant à leur service », a
expliqué le président.
Une commande massive, la plus
ambitieuse de ce type en Europe,
pour vivifier la création sur tout le
territoire et venir en aide à des artis-
tes affectés par la crise sanitaire. En
effet, 86 % des 2.200 artistes interro- Un lustre en verre inspiré de la flore du château de Bussy-Rabutin fait partie de la commande publique « Mondes Nouveaux ». Photo Arnaud 25 / CC BY-SA 3.0
gés par l’Adagp (Société des auteurs
dans les arts graphiques et plasti- sélection composé d’un philoso- Certains artistes ont toutefois (part du budget de construction d’un
ques) ont subi une perte de revenus
en 2020, et pour 46 % d’entre eux,
phe, d’un directeur de centre litté-
raire, du responsable d’une fonda-
déjà choisi d’autres terrains de jeu,
du patrimoine ostréicole du golfe
bâtiment public devant obligatoire-
ment être affecté à la création). Un
Achat d’œuvres
celle-ci est supérieure à 50 % par
rapport à 2019, alors même que le
système français a été le plus pro-
tion d’art, d’une chorégraphe, d’un
artiste, de spécialistes du design, de
la musique contemporaine, du
du Morbihan au monorail de l’aéro-
train resté inachevé dans le Loiret,
en passant par les plantes médici-
« New Deal culturel» que Jack Lang
avait appelé de ses vœux, en réfé-
rence au programme du président
d’artistes vivants : les
tecteur. Le Centre national des arts
plastiques et certains FRAC (Fonds
spectacle vivant. Car autre nou-
veauté de cet appel à projets : il cou-
nales de la Martinique. Durant cette
phase, rémunérée d’une bourse de
Roosevelt après la crise de 1929 dont
bénéficièrent entre autres, le photo-
mécènes encouragés
régionaux d’art contemporain), vre tout le champ culturel et pas recherche de 3.000 à 10.000 euros, graphe Walker Evans, le peintre
comme ceux de Nouvelle-Aqui- seulement les arts plastiques. Ainsi le coût de production et le calen- Jackson Pollock ou le réalisateur Les entreprises qui ment parisiens, sont 70 % à vendre
taine et d’Auvergne, ont d’ailleurs 29 % des projets concernent les arts drier devront être affinés. Cette pre- Orson Welles. acquièrent des œuvres aux entreprises et cela profite à
enclenché dès l’an passé, des com- visuels, 26 % correspondent à des mière étape sera dotée d’un budget Complémentaire, la commande d’artistes vivants peuvent 2.200 artistes. En extrapolant aux
mandes, acquisitions, aides à la créations pluridisciplinaires, 22 % de 1 à 2,5 millions d’euros. privée s’est développée de manière les défiscaliser en totalité si 1.200 galeries du territoire, et
production… sont en lien avec la musique et le spectaculaire ces dernières décen- elles les exposent pendant sachant qu’en régions seules 35 %
spectacle vivant, 14 % avec le design New Deal nies, avec les « Nouveaux Comman- cinq ans au public. vendent aux entreprises, on estime
3.200 dossiers déposés et 9 % l’écriture. Ensuite, 5 millions seront affectés à ditaires » lancés sous l’égide de la qu’au minimum 6.200 artistes en
Mais cette fois, pas moins de Les lauréats ont trois mois pour la communication et à la création Fondation de France. Ce pro- Le mécénat est depuis des années bénéficient », poursuit M. Papillon.
264 projets représentant 430 artis- déterminer leur lieu d’accueil, d’un site Internet dédié au suivi des gramme permet à des acteurs de la un soutien à la création et au mar- Pour les galeries, ces œuvres
tes confirmés ou émergents tra- sachant que sont privilégiés les projets. Enfin, plus de 20 millions société civile de fédérer un territoire ché́ de l’art, grâce à un dispositif fis- acquises par les entreprises repré-
vaillant en France (85 sont le fait de 100 sites gérés par le Centre des financeront les réalisations. « Nous ou une corporation autour du finan- cal incitatif. Les entreprises qui sentent en moyenne 14,5 % de
collectifs) ont été retenus pour leur monuments nationaux pour « faire accompagnerons les lauréats du cement d’un projet : 400 œuvres ont acquièrent des œuvres d’artistes leurs recettes. Sur les 210 mem-
singularité, sur 3.200 dossiers dialoguer patrimoine et création » début à la fin », insiste Bernard ainsi été commandées. Il y a six ans, vivants peuvent déduire la totalité bres du CPGA commercialisant
déposés. « Un chiffre gigantesque, (comme récemment le plasticien Blistène. C’est donc une relance le dispositif « 1 immeuble, 1 œuvre », de la dépense de leur résultat des créations d’artistes vivants à
qui dépasse nos espérances », com- Anselm Kieffer et le compositeur significative de la commande publi- impulsé par Emerige, rejoint depuis imposable sur cinq exercices, des sociétés de toutes tailles, le
mente l’ex-directeur du Musée Pascal Dusapin au Panthéon), et les que, à laquelle l’Etat consacre habi- par une soixantaine de confrères, a, dans la limite de 10.000 euros ou chiffre d’affaires cumulé pourrait
national d’art moderne Bernard 750 espaces protégés par le Conser- tuellement 3 millions d’euros par an, lui aussi, permis d’engranger 5 % du chiffre d’affaires hors taxes. atteindre jusqu’à 38 millions
Blistène, président du comité de vatoire du littoral. hors dispositif du « 1 % artistique » 500 commandes. n Une condition : que ces pièces d’euros. Les institutions culturel-
soient exposées au public pendant les y voient l’opportunité d’enri-
cinq ans. Si des groupes comme la chir leurs expositions puisque

Le programme « 1 immeuble, 1 œuvre » aura généré Société Générale ont ainsi été inci-
tés à constituer de belles collec-
tions, de multiples PME ont égale-
59 % des entreprises collection-
neuses consentent des prêts.

500 créations sur le territoire d’ici à la fin 2021 ment mis le pied à l’étrier.
Cet avantage fiscal semblait
Jeunes collections
En 2020, Bercy, qui craignait des
menacé par la loi de finances 2020 effets d’aubaine des grandes entre-
Lancé en 2015 par le gne Arthur Toscan du Plantier, pré- lier le club, Nuveen Real Estate, tan- vibration optique de la fresque de fixant une limite à son application prises, avait réduit la défiscalisa-
ministère de la Culture et la sident de l’association Club 1 immeu- dis qu’Emerige, Vinci, Eiffage, Bou- L.X One pour une résidence étu- au 31 dé c embre 2022. Ce qui tion des dons supérieurs à 2 mil-
Fédération des promoteurs ble, 1 œuvre, fondée en 2019, et ygues Bâtiment figurent parmi les diante à Toulouse (AFC Promo- inquiétait syndicats d’artistes lions d’euros de 60 à 40 %, mais
immobiliers, le programme directeur stratégie, RSE, mécénat et opérateurs les plus dynamiques. tion)… Parmi les 325 artistes choisis comme galeries d’art. Mais les avait encouragé le mécénat des
a fait de nombreux émules. communication d’Emerige. figurent des pointures comme nuages semblent s’éloigner, une PME, dont le plafond avait été
Daniel Buren, qui a imaginé une telle mesure semblant en contra- relevé de 10.000 à 20.000 euros. Le
Initié il y a six ans par le constructeur 62 signataires Parmi les 325 artistes double frise pour l’entrée d’un diction avec l’annonce faite par Comité plaide aujourd’hui pour
Emerige, dont le PDG Laurent Et le programme s’amplifie. « Nous choisis figurent immeuble de Boulogne-Billan- l’Elysée d’un plan de commandes que cet avantage fiscal soit étendu
Dumas est un fervent défenseur de allons arriver à près de 500 œuvres Daniel Buren, court (Esprimm) ou Pascale Mar- artistiques exceptionnelles. « Ce aux professions libérales, pour
la scène artistique française, le pro- d’ici à la fin de l’année ou tout début thine Tayou, qui a réalisé une dispositif fiscal bénéficie aux artis- l’instant oubliées, alors qu’elles
gramme « 1 immeuble, 1 œuvre » 2022 », promet-il. Après plus de
Pascale Marthine colonne de briques et de pavés tes, aux galeries, mais aussi aux représentent le tiers des collec-
réunit le ministère de la Culture, la 150 pièces installées cette année, ce Tayou, ou encore peints pour une place de Pantin centres d’art et aux musées à travers tionneurs tricolores.
Fédération des promoteurs immo- sera probablement 200 en 2022. On Olivia de Bona. (Emerige), mais aussi la jeune les dépôts et prêts », rappelle la gale- Ces collections d’entreprises
biliers, des architectes, bailleurs compte désormais 62 signataires garde, à l’image de l’illustratrice Oli- riste Marion Papillon, présidente permettant de sensibiliser à l’art
sociaux et hôteliers, autour d’une de la charte : les derniers sont de Les œuvres, dont les prix varient via de Bona avec sa fresque de fem- du Comité professionnel des gale- de nouveaux publics restent
charte les engageant à commander Narbonne, Toulouse, Rennes, de 5.000 à 200.000 euros, sont aussi mes à Villejuif (Bouygues). ries d’art, qui regroupe 300 profes- modestes : près de la moitié comp-
et à intégrer systématiquement une Strasbourg… « Si les chantiers ont diverses que leurs commanditai- Travailler à la source d’un projet sionnels. Plus des deux tiers des tent moins de 50 œuvres, 60 %
œuvre dans leurs constructions. pris du retard pendant le premier res : de ce lustre composé de galets immobilier est une expérience collectionneurs acquièrent majo- moins de 150. Financièrement,
« L’opération est un vrai succès avec confinement, à l’inverse, certains de verre suspendus d’Isa Moss pour pour les artistes qui peuvent échan- ritairement des artistes français, 40 % ont une valeur déclarée infé-
470 œuvres installées dans les halls acteurs ont souhaité donner encore des bureaux de la Défense (Vinci ger avec les architectes et les habi- dont le revenu médian est infé- rieure à 250.000 euros et seules
d’immeuble, bureaux, parties com- davantage de sens à leur engagement Immobilier), à cette vidéo interac- tants, sortir l’art des musées. Une rieur à 10.000 euros par an. 10 % valent plus de 10 millions.
munes, et à l’extérieur des bâtiments. sociétal pendant la crise, en rejoi- tive de Catherine Ikam et Louis Fléri commande sur deux se trouve hors Une galerie représente en Enfin, moins du quart des sociétés
Des centaines de milliers de personnes gnant “1 immeuble, 1 œuvre” », relève dans le hall d’un immeuble de de la capitale et est réalisée par un moyenne une vingtaine d’artistes, achetant de l’art y affecte des bud-
ont ainsi accès à la création artistique encore Arthur Toscan du Plantier. Puteaux (Groupe Élysées Mon- créateur local, très investi dans son dont la moitié hexagonale. « Les gets réguliers et dédiés, d’où leur
française sur tout le territoire », souli- Un nouvel investisseur vient de ral- ceau), en passant par le travail de territoire.— M. R membres du Comité, principale- fragilité. — M. R.
30 // PME & REGIONS Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Alma équipe son site de Saint-Yorre innovateurs


d’une unité de recyclage du PET
marques concernées avec plus de
AUVERGNE- 120 millions de bouteilles recyclées
RHÔNE-ALPES par an. En parallèle, Alma lance un L’INVENTION GWILEN
investissement de même dimension
En misant
sur la massification,
en Belgique. « Au total, avec nos trois
unités de recyclage, nous couvrirons Des pièces de décoration
l’exploitant de sources entre 60 % et 70 % de nos besoins dès
d’eau minérale espère 2023 », explique Luc Baeyens. en sédiments marins
parvenir à des coûts « Compte tenu des échéances euro-
de production péennes, si nous ne réalisons pas ces
de plastique recyclé investissements, nous sommes con- est aussi architecte, se prépare à
similaires à ceux damnés à disparaître », assure le déposer des brevets pour proté-
directeur général du groupe. ger les conditions de fabrication
du plastique vierge. de ses différentes pièces de déco-
Partenariat avec ration. Il précise que leur pro-
Françoise Sigot les acteurs de la collecte duction ne nécessite pas de
— Correspondante à Lyon Reste que, pour l’heure, le bilan rajout de résine, de ciment, ni de
financier de ces opérations n’est pas mise en haute température
A la tête de 45 marques euro- favorable. La tonne de PET recyclé comme c’est le cas pour le

Gwilen
péennes d’eaux minérales pla- revient à 1.800 euros quand celle de ciment porté à 1.400 degrés pen-
tes et gazeuses, dont Cristaline, plastique vierge coûte 1.300 euros. dant six ou sept heures. « Notre
Courmayeur, Thonon, Saint- Le pari est d’autant plus compliqué procédé passe par une modifica-
Yorre, Vichy Célestins, Rozana, que les bouteilles à recycler man- tion de la structure des argiles
Date de création : 2020
le groupe Alma investit massi- quent à l’appel. Alma mise donc sur contenues dans les sédiments »,
Président : Yann Santerre
vement dans le recyclage des le civisme des consommateurs et la explique-t-il. Chaque pièce
Effectif : 3 personnes
bouteilles en plastique utili- multiplication des partenariats fabriquée dans des moules est
Secteur : bâtiment
sées pour l’embouteillage de avec les acteurs de la collecte pour de couleur grise et peut être tein-
ses eaux. Cette stratégie a été lan- augmenter ses approvisionne- tée avec des pigments naturels
cée en 2009 sur son site de Lesquin, ments et parvenir à massifier sa Stanislas du Guerny jaunes, verts ou bleus.
dans le Nord, avec l’implantation production de PET recyclé, seul — Correspondant à Rennes
d’une unité de recyclage. Le groupe moyen d’atteindre un coût de pro- R&D avec le CSTB
souhaite désormais aller plus loin, duction similaire au neuf. Que faire des millions de mètres Des travaux de R&D sont enga-
notamment pour se mettre dans les Par ailleurs, pour rentabiliser ses cubes de sédiments marins gés avec la collaboration du
clous des directives de l’Europe, qui investissements, le groupe, qui récupérés chaque année dans CSTB’Lab qui dépend du Centre
exigent 25 % de polyéthylène La ligne de production de polyéthylène téréphtalate recyclé consomme 35 tonnes de PET par les ports pour éviter leur envase- scientifique et technique du
téréphtalate recyclé (rPET) dans les mise en service à Saint-Yorre offre une capacité de 20.000 tonnes an, n’exclut pas « de commercialiser ment, qui sont très peu valorisés bâtiment, pour créer des par-
bouteilles plastique en 2025 et 30 % par an. Photo Saint-Yorre le PET recyclé auprès d’autres indus- et stockés dans des décharges. A paings, des briquettes de façade
en 2030. triels ». En attendant, la production Brest, Gwilen a récemment ou des carrelages. Car ce maté-
Saint-Yorre, dans l’Allier. Un inves- par an qui servent nos sites d’embou- réalisée en interne servira exclusi- ouvert un atelier de production riau naturel doit pouvoir être
Un investissement tissement de 40 millions d’euros teillage dans un rayon d’environ vement les 45 sources du groupe, qui transforme ces sédiments en utilisé à l’extérieur : « Il dispose de
de 40 millions d’euros pour ce site, qui emploie désormais 250 kilomètres autour de l’usine », dont 36 sont en France. L’ensemble éléments de décoration inté- bonnes propriétés thermiques et
Il vient d’inaugurer une ligne de pro- 150 personnes, dont 30 sur l’activité précise Luc Baeyens, directeur géné- du groupe Alma réalise 1,1 milliard rieure : bibelots, dessous de c’est un très bon régulateur de
duction de rPET d’une capacité de de recyclage. « Cette unité produit 2 à ral de Sources Alma. Vichy Célestins d’euros de chiffre d’affaires et plats, cendriers, lampes… mais l’humidité », poursuit Yann San-
20.000 tonnes par an sur son site de 3 milliards de préformes de bouteilles et Saint-Yorre seront les premières emploie 2.000 collaborateurs. n aussi en parements muraux. La terre. En vue de se faire connaî-
boulangerie parisienne Mami- tre du grand public, Gwilen est
che vient d’habiller la façade de présent en ce moment sur la pla-
son comptoir d’un tel parement. teforme de financement partici-

L’accessoiriste Joubert Group « A partir de cette première com-


mande, nous sommes sollicités
par des architectes d’intérieur,
par exemple pour l’aménage-
patif Ulule, pour la prévente
d’une centaine de dessous de
verres ou de plats en terrazzo
100 % marin. Aux sédiments

se renforce sur le marché automobile ment de bureaux », confie Yann


Santerre, le président de Gwilen.
Cet ingénieur de l’Ecole natio-
sont ajoutés des déchets
coquilliers fournis par la société
Friendly Frenchy, qui les utilisent
nale des ponts et chaussées, qui pour ses montures de lunettes. n
société fabrique des galeries et bar- niche du portefeuille de Lacour : les tinent africain », précise Xavier
AUVERGNE res de toit pour véhicules. Elle planchers techniques pour les fer- Joubert. L’entreprise réalise égale-
-RHÔNE-ALPES compte 25 salariés et réalise 5 mil- mes de données. « Nous regardons ment un tiers de son activité avec les
lions d’euros de chiffre d’affaires. La comment développer cette activité sur accessoires auto, un marché lui L’IDÉE WEASYN
Le fabricant seconde, installée à Peschadoires un marché qui semble porteur », dit-il. aussi stable qui connaît même un
rachète Lacour,
une PME spécialiste
dans le Puy-de-Dôme, réalise 7 mil-
lions d’euros de chiffre d’affaires Chaîne à neige
regain avec l’obligation des équipe-
ments spéciaux pour la neige, puis- L’application qui évite
du découpage dans la production de pièces tech- De quoi s’ouvrir des marchés en que Joubert Group est le deuxième
et de l’emboutissage. niques acier.
Joubert Group va notamment
dehors de l’automobile en ces
temps difficiles pour les sous-trai-
fabricant européen de chaînes à
neige.
le gaspillage alimentaire
intégrer la fabrication d’éléments tants du secteur, même si Joubert Enfin, la dernière partie des
Et de deux ! Après avoir mis la main entrant dans les barres de toit. Group maintient son niveau d’acti- 67 millions d’euros de chiffre de conservation estimative par
sur ACPS Automotive France au « Notre stratégie vise à intégrer des vité dans ce domaine. « Un tiers de d’affaires provient des textiles tech- type de produit, car les dates
printemps, le constructeur auver- productions dont nous avons besoin nos revenus viennent de pièces de niques, des sangles, des lacets, des limites de consommation ne
gnat de pièces pour automobile pour fabriquer nos produits finis, tout première monte, notamment des tendeurs, l’activité historique du sont pas intégrées dans un code-
Joubert Group reprend Lacour. en diversifiant nos activités », résume filets au dos des sièges et des tablettes. groupe né en 1928 à Ambert, la barres.
Deux petites entreprises lui per- Xavier Joubert, président du groupe. L’usine que nous avons installée au patrie du tressage textile. L’ensem-
mettant de diversifier sa gamme de Outre les pièces techniques qui lui Maroc il y a deux ans, nous permet de ble emploie 1.500 collaborateurs Un indice antigaspi
produits. Depuis Mitry-Mory en éviteront de faire appel à des sous- maintenir nos parts de marché dont 850 en Tunisie, 250 en Malai- Les produits frais comme les
S eine -et-Marne, la première traitants, la PME mise aussi sur une auprès d’acteurs présents sur le con- sie, et 150 au Maroc.— F. S. fruits et légumes sont entrés
manuellement. Et, si c’est
DR

compatible, on peut enregistrer


directement la liste des courses
Date de création : 2020
Stockage : après la Côte d’Azur et Paris, Présidente et fondatrice :
Oanh Tran Thien
Effectif : 1 personne
commandées sur son drive.
Cette partie de la gestion du
stock, qui permet de voir ce qu’il

YouStock s’attaque à Lyon Secteur : logiciels faut consommer en priorité, est


gratuite. Mais, à la différence des
autres solutions existantes,
Nicole Buyse l’application rend ce stock intel-
— Correspondante à Lille ligent. En contrepartie d’un
cela malgré deux mois où tout 2019. Ce nouveau secteur a identifié jardin ou de sa paire de skis pour abonnement de 4,99 euros par
PROVENCE-ALPES- déménagement, Covid oblige, était toutes les contraintes du marché qu’on les lui ramène », note le PDG. Chaque année en France, une mois qui est dégressif, elle pro-
CÔTE D’AZUR interdit. Conséquence de ce test concurrent du self-stockage : le Surtout, le client de YouStock est fac- fourchette de 20 à 30 kg de pose des recettes sur la base des
réussi : YouStock vient de lever client doit lui-même transporter les turé au mètre cube près. déchets alimentaires est géné- denrées disponibles dans la cui-
Cette jeune pousse 3,7 millions d’euros pour s’installer, objets qu’il veut stocker, il n’a pas de rée par habitant. Selon l’Ademe, sine, en tenant compte du nom-
monégasque a levé au plus tard en mars prochain, à visibilité sur ce que contient son box Une filiale déménagement une famille de quatre personnes bre de personnes à table. Sur-
des fonds pour Lyon, avant une autre grande métro- pour peu qu’il n’en tienne pas un Initialement dédiée au stockage des jette l’équivalent de 650 euros de tout, via l’algorithme de ce
s’étendre en France et pole française dans le courant de inventaire strict, et surtout il loue des petits objets, YouStock, face à une nourriture en douze mois. Pour logiciel basé sur du machine
optimiser son produit. l’année et une seconde capitale euro- mètres carrés mais sans savoir exac- demande croissante pour entrepo- éviter ce gâchis, la start-up learning, Weasyn établit un
péenne en 2023. tement combien il en utilise. ser du mobilier, a aussi créé en 2017 Weasyn, créée par Oanh Tran « smart score antigaspi » exclu-
Depuis ses débuts en 2015 à « Nous assurons le transport et une filiale déménagement, Thien en avril 2020 à EuraTech- sif. « Cet indice classe les recettes
Vincent-Xavier Morvan Monaco, YouStock, selon ses diri- proposons un inventaire en ligne Youmove. Avec 12.000 mètres nologies à Lille, a mis au point par ordre de priorité en fonction
— Correspondant à Nice geants, connaît une croissance dynamique. Il suffit au client de cli- cubes stockés et 1.250 clients actifs, une application anti-gaspillage des dates de consommation, pour
annuelle comprise entre 75 % et quer sur la photo de son mobilier de la société a désormais la taille criti- alimentaire. Baptisée « Weasyn éviter de gâcher. C’est notre valeur
YouStock était attendu au tournant 95 %. Avant son récent déploiement que pour envisager d’exploiter en My Kitchen», elle aide à gérer le ajoutée », explique Oanh Tran
par les fonds d’investissement. Son national, elle s’était développée à propre des entrepôts. Sur les stock de toute la cuisine, du Thien. Il faut aussi penser à reti-
installation en Ile-de-France, début Nice puis sur toute la zone allant de 40 salariés de la PME innovante, une contenu du réfrigérateur au rer ce qui a été consommé de la
2020, allait-elle être couronnée de
succès ? « Nous avons fait 88 % de
croissance sur l’année grâce au déve-
loppement de Paris », se félicite
Cannes à Menton. Son modèle est
celui du « on-demand storage », ou
stockage à la demande. Il a été
importé des Etats-Unis où une
12.000
MÈTRES CUBES
dizaine travaille par ailleurs à auto-
matiser au maximum le processus
qui va de la demande du client à la
signature du devis. En 2021, You-
congélateur en passant par les
placards. Mode d’emploi : il faut
au préalable scanner les codes-
barres des produits qu’on
mémoire de l’application. « Si on
a choisi une recette, les ingré-
dients en seront automatique-
ment effacés », ajoute la fonda-
Alexis Bouresche, le PDG de cette société comme Clutter a pu lever pas Le volume stocké par la start-up Stock a réalisé au total 3 millions achète. La start-up a intégré trice de Weasyn, qui compte une
société de stockage à la demande. Et moins de 200 millions d’euros en qui compte 1.250 clients actifs. d’euros de chiffre d’affaires. n dans son algorithme une durée centaine d’abonnés. n
Les Echos Lundi 22 novembre 2021

FINANCE&MARCHES

Les rachats d’actions en route vers un


nouveau record à plus de 1.000 milliards
l Les grandes entreprises ont engagé
de nouveaux rachats d’actions
Longtemps réfractaire
à un rythme effréné depuis janvier. à cette pratique, Apple en
l Aux Etats-Unis, plus de 1.000 mil-
liards de dollars d’opérations
est désormais le champion
ont déjà été annoncés. Après avoir longtemps plus de 90 milliards de dollars de
l Le record de 2018 devrait être battu. refusé d’utiliser ses profits flux de trésorerie disponible au
pour racheter ses propres cours de sa dernière année fis-
les entreprises américaines ont actions, la firme à la cale, close en septembre. Difficile
BOURSE dégagé des marges record depuis le pomme a changé de d’investir de manière productive
début de l’année, grâce à « une com- politique en 2013. Depuis, autant d’argent chaque année.
Bastien Bouchaud binaison de levier opérationnel, de elle a dépensé plus de Ces rachats d’actions ne sont
@BastienBouchaud pouvoir de fixation des prix et de con- 460 milliards de dollars donc pas près de s’arrêter. Le
trôle des coûts notamment via l’auto- dans ces opérations, groupe souhaite réduire sa tréso-
ArcelorMittal, AXA, BNP Paribas matisation et la digitalisation », réduisant le nombre rerie nette à zéro dans le futur.
en France, ABN Amro aux Pays- explique David Kostin, le stratégiste d’actions en circulation Elle s’élève encore à plus de
Bas, Barclays au Royaume-Uni, de Goldman Sachs. de 10 milliards. 65 milliards de dollars
SoftBank et Toyota au Japon, les Les actionnaires ont encore de aujourd’hui.
américains TJMaxx et Regeneron… beaux jours devant eux, à en croire Il y a aujourd’hui moins d’actions Apple a de bonnes raisons de
Pas un jour ou presque ne passe la banque américaine. Elle voit les Apple en circulation qu’au début poursuivre en ce sens. Ces opéra-
sans l’annonce d’un nouveau pro- marges continuer à progresser l’an des années 2000. En cause, les tions lui ont permis de faire croî-
gramme de rachat d’actions, de prochain en dépit de la flambée de rachats d’actions de plusieurs tre son bénéfice par action de
quelques millions d’euros pour l’inflation, avant de se tasser légère- dizaines de milliards de dollars manière bien plus rapide que ses
Nexity à plusieurs dizaines de mil- ment en 2023. Et les « rachats effectués chaque année par la revenus, un facteur d’attraction
liards chez Apple. A peine sorties de d’actions constitueront le premier firme à la pomme. Depuis son non négligeable auprès des inves-
la crise, les entreprises se pressent poste d’utilisation du cash en 2022 », premier programme de rachat tisseurs. Depuis 2013, son résultat
pour choyer leurs actionnaires et estime-t-elle. d ’a c t i o n s e n 2 0 1 3 , A p p l e a d’exploitation a crû d’environ 10 %
partager les profits record réalisés Résultat, « les entreprises vont dépensé plus de 460 milliards de par an en moyenne, à peu près au
grâce à la reprise spectaculaire de représenter la plus grande source de dollars dans le rachat de ses pro- même rythme que son chiffre
l’activité. Les versements de divi- demande pour les actions américai- pres titres. Le groupe de Cuper- d’affaires, alors même que son
dendes devraient même dépasser nes en 2022, comme elles l’ont été tino a consacré plus de 85 mil- bénéfice par action bondissait de
leur pic prépandémique au niveau pour la majeure partie de la décennie liards à ces opérations rien que plus de 18 % par an.
mondial, et la tendance est la même passée », souligne le stratégiste. Net- sur l’année écoulée. L’immense
pour les rachats d’actions. tes des émissions d’actions nouvel- majorité des actions ainsi acqui-
Aux Etats-Unis, où les entrepri- les, que ce soit via l’attribution de ses ont été tout simplement annu- La firme
ses privilégient généralement les stock-options ou des augmenta- lées dans la foulée. à la pomme
rachats d’actions aux dividendes, tions de capital, elles devraient pourrait continuer
les programmes annoncés depuis acquérir l’équivalent de 360 mil- 10 milliards d’actions
le début de l’année ont déjà dépassé liards de dollars d’actions. annulées en huit ans
à racheter de 3 à 4 %
les 1.000 milliards de dollars, un Résultat, le nombre d’actions de ses titres
montant inédit à cette date. Ils ont Warren Buffett convaincu, Apple en circulation a fondu chaque année
ainsi largement contribué à l’envo- faute de mieux comme neige au soleil. Ajusté des
lée des cours, avec de nouveaux Même Warren Buffett, longtemps divisions successives du nominal,
ces quinze
records établis encore jeudi soir à réfractaire aux rachats d’actions, y a il est passé de 26,3 milliards fin prochaines années.
Wall Street. de plus en plus recours au sein de 2012 à 16,4 milliards début
Au rythme actuel, soit 22 mil- son conglomérat Berkshire novembre 2021, soit une réduc-
liards de nouveaux programmes Hathaway. Faute de trouver des tion du nombre de titres de plus Avec une part de marché de
chaque semaine, les rachats cibles intéressantes – et pas trop de 5 % par an en moyenne. l’iPhone relativement stable ces
d’actions sont en passe d’établir un chères –, le nonagénaire sur- Pourtant, l’ancien patron dernières années, « Apple n’est
nouveau record annuel, surpassant nommé « l’oracle d’Omaha » s’est d’Apple, Steve Jobs, avait toujours plus vraiment une entreprise à
les 1.110 milliards engagés en 2018 décidé ces dernières années à pui- refusé d’envisager de tels rachats forte croissance », explique Dan
suite à la réforme fiscale de l’admi- ser dans ses montagnes de cash d’actions. « Ce n’est pas notre tra- Davidowitz, gérant d’un fonds
nistration Trump. Il faut dire que pour acheter ses propres titres. En vail de gérer nos actionnaires », dédié aux valeurs de croissance
trois ans, Berkshire a dépensé plus déclarait-il en 2008, alors que les chez Polen Capital. Elle reste tou-
de 50 milliards de dollars dans de premiers profits faramineux liés tefois attractive face à des titres
telles opérations. Ce qui n’a pas au succès de l’iPhone attisaient la comme Microsoft ou Google
« Les rachats empêché son conglomérat d’affi- type de versement aux actionnaires Europe, les entreprises ayant convoitise de ses investisseurs. grâce à ses rachats d’actions
d’actions cher un trésor de guerre de près de s’explique aisément. D’une part, les racheté le plus d’actions affichent L’iconique fondateur du groupe, massifs.
constitueront 150 milliards de dollars à la fin du rachats d’actions améliorent ainsi des progressions supérieures décédé en 2011, estimait que les Apple pourrait continuer à
troisième trimestre. mathématiquement les bénéfices de 5 points à la moyenne du marché profits générés par sa société racheter de 3 à 4 % de ses titres
le premier poste Les rachats d’actions seront donc par action (BPA), en réduisant le depuis le début de l’année. Reste devaient être réinvestis plutôt chaque année ces quinze pro-
d’utilisation un moteur essentiel pour Wall nombre de titres en circulation, une menace : la mise en place d’une qu’utilisés pour choyer ses action- chaines années, selon les estima-
du cash en 2022. » Street l’an prochain, alors que la puisque les actions rachetées sont taxe de 1 % sur les rachats d’actions, naires. tions de Toni Sacconaghi de
GOLDMAN SACHS Réserve fédérale a engagé la fin pro- généralement annulées. Une belle envisagée dans le budget actuelle- Tout a changé depuis l’arrivée Bernstein, quitte à s’endetter
gressive de ses achats d’actifs. Sans affaire pour les cadres dirigeants, ment en discussion au Congrès de Tim Cook aux commandes il y quelque peu pour financer ces
ces programmes, il y aurait davan- dont les bonus sont souvent liés à la américain. Mais une telle taxe ne a dix ans. Il faut dire qu’Apple est opérations. Mais pour rester
tage de ventes que d’acquisitions croissance du BPA. devrait pas réellement entamer leur devenu au fil du temps une vérita- attractive sur le long terme, la
d’actions tous investisseurs confon- D’autre part, les investisseurs ont popularité, estime Goldman Sachs. ble machine à cash. La société, firme à la pomme devra aussi
dus en 2022, selon les estimations tendance à récompenser les entre- désormais valorisée près de pousser les feux dans ses activités
de Goldman Sachs. L’engouement prises les plus généreuses en la Lire « Crible » 2.600 milliards de dollars, a les plus rentables, en particulier
des grandes entreprises pour ce matière. Aux Etats-Unis comme en ( Page 37 généré un montant record de dans les services. — B. B.

Air Liquide face au défi du rajeunissement de son actionnariat individuel


le groupe industriel est le champion investissements en Bourse freine le valeurs boursières au printemps essentiellement des produits structu- Air Liquide, qui a poursuivi sa
ACTIONNARIAT des petits porteurs de la Bourse de fléchage de l’épargne des Français 2020 ont encouragé une nouvelle rés », déplore Patrick Renard. politique d’attribution d’actions gra-
Paris, loin devant les autres sociétés vers les sociétés cotées. génération d’épargnants à s’aventu- tuites, est « le seul groupe non-finan-
Le groupe industriel du CAC 40. « Mais nous tenons à rer sur les marchés financiers. La Un modèle « à l’ancienne » cier du CAC 40 à avoir conservé en
est le champion de re n o u ve l e r n o t re p o p u l a t i o n Nouvelle génération proportion des moins de 35 ans « Le premier critère d’investissement interne tous les métiers du titre, avec
l’actionnariat indivi- d’actionnaires individuels pour d’investisseurs en Bourse parmi les détenteurs d’actions en reste bien évidemment la rentabi- une équipe d’environ 40 salariés à la
duel au sein du CAC 40. maintenir ce taux seuil de 33 % et La « méconnaissance des démarches direct a bondi ces deux dernières lité », explique le directeur de direction du service actionnaires »,
continuer à le développer », explique à suivre pour investir » arrive en tête années. Elle est passée de 11 % en l’actionnariat, qui vante les bonnes rappelle Patrick Renard, avant de
Près de 33 % de son Patrick Renard, le directeur du ser- (39 %) des freins à l’investissement mars 2019 à 18 % en mars 2021, selon performances du titre Air Liquide souligner que « l’on peut ouvrir un
capital est entre les vice actionnaires du groupe. en action, suivi du risque de perte une enquête de l’institut Kantar sur la durée. « Mais nos actionnaires compte titres en trois clics » sur le site
Après une campagne sur les du capital (37 %) et du « manque pour l’AMF. souhaitent également que leur porte- du groupe. « Quand quelqu’un achète
mains de petits porteurs.
réseaux sociaux au printemps der- d’information sur les possibilités Alors que les investisseurs che- feuille s’accroisse sur le long terme, ce un titre vif, il fait partie de la société et
nier pour séduire de nouveaux d’investissements » (31 %). Seule- vronnés ont profité du rebond qui est en phase avec nos objectifs, car nous communiquons avec lui pour
Samir Touzani investisseurs, Air Liquide est à l’ini- ment 14 % des 25-40 ans déclarent impressionnant des marchés pour nous avons besoin de notre côté de l’intéresser à nos projets. Pour cette
@sam_touzani tiative d’une étude sur le rapport détenir des actions d’une ou plu- vendre leurs titres et réaliser leurs stabilité pour financer de lourds pro- nouvelle génération sensible aux ques-
entre les 25-40 ans et l’investisse- sieurs entreprises. Mais 38 % de plus-values, les plus jeunes ont de jets d’investissement dans la durée », tions de responsabilité sociétale, le fait
Air Liquide cherche à rajeunir ment en Bourse. L’enseignement ceux qui ne détiennent pas leur côté ouvert leurs premiers poursuit-il. « Une stabilité qu’il est de détenir une part de l’entreprise per-
son actionnariat. Avec près de 33 % principal de cette étude est un mal d’actions souhaitent investir en PEA. « Cependant, les banques ne parfois plus difficile d’obtenir avec met de mieux comprendre son inves-
de son capital aux mains de bien connu : le manque d’éducation Bourse dans les années à venir. La font que très peu la promotion des des investisseurs institutionnels ou tissement et de donner son avis avec le
470.000 actionnaires individuels, financière et de connaissance des pandémie et l’effondrement des actions auprès du public et proposent des établissements financiers. » droit de vote », avance-t-il. n
32 // FINANCE & MARCHES Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

Ces mairies qui, faute de banques,


font de l’accès au cash un service public
l Face à la diminution du nombre de DAB, de plus en plus de petites communes investissent dans de nouvelles machines.
l Elles garantissent ainsi un accès au cash et soutiennent les commerces de proximité.

BANQUE

Romain Gueugneau
@romaingueugneau
et Gabriel Nedelec
@GabrielNedelec

La promesse a été tenue. Il y a trois


mois, la commune d’Aigre, en Cha-
rente, inaugurait en grande pompe
son nouveau distributeur automati-
que de billets (DAB). Mais aucun
banquier n’était convié à la fête. Et
pour cause : le distributeur en ques-
tion est celui de la mairie, pas celui
d’une banque. Il est d’ailleurs décoré
aux couleurs de la commune.
Cette installation, réalisée avec le
transporteur de fonds Loomis, fai-
sait partie des engagements de
campagne du nouveau maire
Renaud Combaud, élu en mars
2020. « C’était une demande forte des
habitants et des commerçants »,
raconte l’édile de 25 ans, présent au
salon des maires la semaine der-
nière. Une agence Crédit Agricole,
située en périphérie de la com-
mune, dispose certes d’un distribu-
teur. Mais le centre bourg en était
dépourvu depuis des années.
L’initiative d’Aigre (1.600 habi-
tants) témoigne de la reprise en
main des services bancaires par
certaines communes face à la dimi- Les buralistes s’affirment progressivement en distributeurs de services financiers dans les territoires. Photo Shutterstock
nution progressive des agences et
des distributeurs, dans un contexte Valdeblore (Alpes-Maritimes), qui ne pas réinstaller de distributeur Loomis, il faut compter environ pour la commune », assure Renaud
de rationalisation des réseaux ban- compte 850 habitants. Et on ne peut après de récentes dégradations. La
« Nous ne voulons 20.000 euros pour l’installation, Combaud. Pour les transporteurs
caires. A fin 2020, on dénombrait pas demander à tout le monde, et ville, qui a choisi de louer un distri- pas d’une agence puis 1.000 euros par mois en de fonds comme Loomis et Brink’s,
48.710 DAB sur le territoire, en notamment à nos aînés, de payer en buteur Loomis, est pourtant loin bancaire, nous moyenne selon le volume de c’est aussi un nouveau marché qui
baisse de 3,2 % sur un an. carte bleue ». Malgré le recul de d’être sinistrée, avec de nombreux retraits. « Cela représente un budget s’ouvre. Face aux besoins des com-
Avec 6.545 communes équipées. l’usage du cash, six paiements de commerces et la présence des
préférons pour la ville, qui était auparavant munes, ces sociétés, qui ont plutôt
Selon la Banque de France, proximité sur dix sont encore effec- entreprises Sanofi Pasteur et Bio- une boucherie ou assuré par le secteur privé », reprend l’habitude de travailler avec les ban-
99,2 % des Français peuvent accé- tués en espèces. Mérieux. une boulangerie. Loïc Commun. ques, ont su adapter leur offre.
der en quinze minutes (en voiture) à Le problème se pose même en Nous avons « Il faut être réactif et proposer des
un distributeur, une proportion sta- Egalement région parisienne, comme à Gagny «Un vrai retour solutions quasi sur mesure face à une
ble depuis deux ans. Et la majorité en région parisienne (Seine-Saint-Denis), malgré ses uniquement besoin sur investissement» demande qui croît », explique Pierre-
des fermetures de DAB concernent Les communes plus grandes ne 40.000 habitants. « Nous ne voulons de l’accès au cash, Une fois le DAB installé, les mairies Yves Locatelli, directeur commercial
des zones à forte densité. sont pas épargnées. A Mar- pas d’une agence bancaire, nous pré- pour dynamiser le semblent néanmoins y trouver leur de Loomis France. En un an, la
Sur le terrain, le ressenti est tou- cy-l’Etoile (3.900 habitants), dans la férons une boucherie ou une boulan- compte. A Aigre, les retraits aug- société indique avoir installé une cin-
tefois différent, et les maires sont banlieue de Lyon, le maire Loïc gerie, indique la mairie. Nous avons
marché du samedi. » mentent un peu plus chaque mois : quantaine de DAB pour le compte de
contraints de faire de l’accès au cash Commun déplore l’absence de DAB uniquement besoin de l’accès au cash, LA MAIRIE DE GAGNY en octobre, leur nombre s’élevait à mairies ou collectivités locales. De
un nouveau service public. « C’est depuis un an, après la fermeture pour dynamiser le marché du 1.300, pour un montant moyen son côté, la Brink’s devait s’appro-
vital pour le commerce de proximité, d’une agence BNP Paribas et la samedi ». Mais pour une ville, le compris entre 40 et 50 euros. « Il y a cher de la centaine d’automates ins-
explique Carole Cervel, la maire de décision de La Banque Postale de principal obstacle reste le coût : chez un vrai retour sur investissement tallés d’ici à la fin de l’année. n

Les alternatives aux distributeurs


LE CLUB
de billets se multiplient
Le recul du nombre Ainsi, en matière de services bancai- par le groupe. « Les partenaires com-
d’agences ainsi que de DAB res, ils distribuent depuis 2014 le merçants sont essentiellement des
DÉBATS met sous pression les compte Nickel, la néobanque rache- petits commerces de proximité (50 %
transporteurs de fonds, tée par BNP Paribas. La logique est sont des bars tabac, 25 % des épiceries
mais aussi les communes. simple : quand le DAB ferme, le bar et 25 % des boulangeries ou bouche-
ENGAGEMENT
RESPONSABLE De plus en plus d’alternati- tabac reste. Face à des coûts de struc- ries) », précise le groupe. Dans ces
ves apparaissent, impli- ture élevés, les banques elles aussi commerces, les clients des caisses
quant ou non les banques. s’organisent. BNP Paribas, Crédit régionales peuvent retirer entre 20
Mutuel (hors Arkea) et Société Géné- et 100 euros avec leur carte bancaire.
Un réseau remplace l’autre. A rale, qui opèrent à eux trois 15.000 En 2019, le nombre d’opérations a
mesure que les banques déplacent DAB (soit un tiers du parc en France), atteint environ 2,5 millions de
ou ferment leurs distributeurs auto- ont mis à l’étude un projet de mutua- retraits, pour un montant de
matiques de billets (DAB), de nou- lisation de leurs distributeurs, 110 millions d’euros.
veaux modes d’accès au cash appa- comme le font déjà des établisse- Pour remédier au ralentissement
raissent dans les zones rurales ments aux Pays-Bas et en Belgique. de leur métier d’origine, les trans-
comme dans les centres-villes. Le porteurs de fonds ont décidé de
sujet est hautement politique pour Partenaires commerçants prendre le taureau par les cornes en
les maires, notamment pour main- De son côté, BPCE, l’organe central s’adressant directement aux com-
tenir l’attractivité commerciale de des Banques Populaires et des Cais- munes. Des acteurs comme le géant
leur commune. Mais aussi pour les ses d’Epargne, a choisi d’externaliser Brink’s ou le nouvel entrant Loomis
Jean-François Rial Nathalie Stubler Brune Poirson acteurs de la finance qui, tout en la gestion de son parc – soit plus de proposent ainsi à ces villes délais-
CEO CEO Directrice Développement Durable
VOYAGEURS DU MONDE TRANSAVIA FRANCE ACCOR abaissant leurs coûts, ne veulent pas 11.000 automates – en s’appuyant sées par les banques d’y installer des
pour autant perdre le match de sur l’offre de service de Brink’s. Ce DAB dont la gestion sera aux mains
l’hyper proximité. Coup de projec- dernier s’adapte ainsi au ralentisse- de la mairie. Les transporteurs
teur sur ces nouveaux types de ment du transport de fonds, son s’assurent, eux, de l’approvisionne-
Le voyage responsable points d’accès au cash. métier historique (moins de cash ment en espèces et de la mainte-
En octobre, la confédération des dans l’économie signifie aussi moins nance. Il s’agit d’un nouveau débou-
Jeudi 9 Décembre 2021 buralistes a signé un partenariat de cash à transporter). ché pour ces acteurs, avec un
avec le transporteur Loomis afin de Autre possibilité pour les ban- modèle économique reposant à la
permettre aux gérants qui le souhai- ques, s’appuyer sur les commerces fois sur des commissions prélevées à
Informations et inscriptions : www.leclub-lesechos-debats.fr
tent d’installer un distributeur de de proximité. C’est le cas des 39 cais- chaque retrait et sur le paiement
billets directement dans leur com- ses de Crédit Agricole au travers du d’un forfait par les mairies (environ
merce. Ce partenariat s’inscrit dans réseau « Relais CA » (ex « Points 1.000 euros par mois). Un peu plus
Evénement la stratégie de diversification mise en verts »), où un client peut retirer du d’une centaine ont déjà été installées
co-organisé
place depuis quatre ans par les bura- cash gratuitement. On en dénom- en France, principalement dans des
avec
listes, afin de s’imposer comme le brait 6.000 sur le territoire à fin communes rurales.
réseau de proximité par excellence. 2020, en plus des 11.000 DAB opérés — R. G., E. Le. et G.N.
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 FINANCE & MARCHES // 33

Ryanair fait ses adieux Les profils des


nouveaux dirigeants
à la Bourse de Londres des sociétés cotées
BOURSE
sont plus diversifiés
La compagnie low cost Gobain, L’Oréal, et Danone, les
irlandaise franchit GOUVERNANCE nouveaux DG viennent du
une nouvelle étape groupe. Antoine de Saint-Affri-
dans sa stratégie Des directeurs que, qui a remplacé Emmanuel
visant à développer de risque, de Faber, fait exception. Il était
sa base d’actionnaires la stratégie voire auparavant à la tête du choco-
européens pour se du numérique ont latier suisse Barry Callebaut.
conformer à la régle- été nommés patrons Autre tendance – encore
de groupes cotés. timide –, la féminisation des
mentation de l’UE. postes de dirigeants. La part
des femmes nouvellement
Bastien Bouchaud Une première nommées PDG dans le monde
@BastienBouchaud cette année. est passée de 6 % au deuxième
semestre 2020 à 13 % au pre-
Ryanair abandonne la Bourse de Laurence Boisseau mier semestre 2021. Cette évo-
Londres. La plus grande compa- @boisseaul lution s’explique surtout par le
gnie low cost d’Europe a officielle- renforcement de la pression
ment demandé sa radiation de la Au premier semestre 2021, réglementaire dans les diffé-
cote londonienne vendredi. « Les 103 nouveaux dirigeants ont
volumes d’échanges sur le London pris leurs fonctions, dans le
Stock Exchange ne justifient pas les monde, contre 138 sur l’ensem- La part des femmes
coûts » associés à cette cotation, a ble de l’année 2020. Un record nouvellement
précisé la société. Son retrait sera en termes de nominations nommées à des
effectif le 17 décembre. depuis 2018. En France, neuf
La compagnie irlandaise avait nouveaux DG sont arrivés dans
postes de direction
déjà fait part de son intention lors le CAC 40. Parmi eux, Antoine générale
de la présentation de ses derniers de Saint-Affrique chez Danone, dans le monde
résultats. Elle avait alors évoqué les Benoit Bazin chez Saint-Go-
difficultés liées au Brexit. Avec la bain, Nicolas Hieronimus chez
augmente, mais
sortie du Royaume-Uni de l’Union L’Oréal, ou encore Olivier Rous- reste très faible.
européenne (UE), Ryanair se sat chez Bouygues, ont pris
retrouve en effet dans une situation leurs nouvelles fonctions. Qui La France fait
compliquée : la réglementation sont ces nouveaux patrons ? figure de mauvais
européenne impose qu’une majo- Ces derniers présentent une
rité des actionnaires appartiennent diversité d’expériences et de élève dans
à l’Union, mais sans les Britanni- compétences plus large que ce domaine.
ques, Ryanair ne respecte plus ce par le passé. « Alors que les pro-
quota. fils d’anciens PDG, de directeurs
financiers ou directeurs des opé- rents pays ayant mis en place
Moins de 10 % Ryanair est une perte symbolique de plus pour la Bourse de Londres. Le FTSE est ainsi l’un des rares rations avaient traditionnelle- des politiques de quotas. La
des volumes grands indices boursiers à ne pas avoir retrouvé son niveau d’avant-crise. Photo Shutterstock ment tendance à être surrepré- France, pourtant engagée dans
« C’est une conséquence inévitable du sentés, ces derniers mois ont vu les discussions autour de la loi
Brexit, avait récemment déclaré Résultat, les volumes d’actions cotées à Londres sont en moyenne arriver plus de directeurs des ris- Rixain, fait figure de mauvais
Michael O’Leary, le patron de Ryanair échangés sur le marché « C’est moins bien valorisées que leurs ques, de directeurs de la stratégie élève avec, en juillet 2021, seule-
Ryanair, à l’agence Bloomberg. londonien avaient déjà plongé. Ils une conséquence concurrents cotés sur les places du ou de directeurs du numérique ment 2,5 % de femmes DG dans
Nous devons être détenus et contrôlés représentaient moins de 10 % des Vieux Continent. Des groupes de au poste de PDG », explique Hei- le CAC 40 en septembre. Seule
par des Européens, et se retirer de la échanges totaux sur les titres inévitable private equity en ont profité pour drick & Struggles. Le cabinet de Catherine MacGregor dirige
cote londonienne est une petite part Ryanair. Or, maintenir une double du Brexit. » racheter des entreprises britanni- chasse s’est penché sur le par- un groupe du CAC 40, à savoir
dans cette stratégie. » cotation représente un coût supplé- MICHAEL O’LEARY ques à bas coût. cours de 1.095 dirigeants à la Engie.
Pour se conformer aux règles de mentaire pour toute société. La pre- Directeur général de Ryanair Le groupe minier australien BHP, tête des plus grandes entrepri- « En France, dans le CAC 40, il
l’UE, la compagnie aérienne avait mière place de cotation de la société la deuxième plus grosse capitalisa- ses cotées de 24 pays. y a trois fois plus de Benoît direc-
privé de droit de vote ses actionnai- est Euronext Dublin. Elle est égale- tion de l’indice FTSE 100, a déjà teur général [Benoit Bazin, chez
res britanniques en décembre der- ment cotée sur le Nasdaq via des annoncé cet été vouloir renoncer à Une fonction Saint-Gobain, Benoît Potier
nier. En cas de vente de leurs A D R (A m e r i c a n d e p o s i t a r y sa cotation londonienne au profit de plus transversale chez Air Liquide, et Benoît
actions, ils étaient également con- receipt), ces certificats qui permet- la Bourse australienne. Il maintenait Cette pluralité de parcours est Coquart chez Legrand, NDLR]
traints de céder leurs titres à des tent aux investisseurs américains une double cotation depuis sa créa- aussi la marque, parallèle- que de femmes », s’amuse Syl-
investisseurs européens. En sep- de détenir des actions de sociétés le Brexit d’une désaffection des tion il y a vingt ans. Mais la City n’a ment, d’une évolution de la vain Dhenin, associé chez Hei-
tembre, Ryanair avait ainsi engagé étrangères, mais libellées en dollars. investisseurs. Le FTSE britannique peut-être pas dit son dernier mot. fonction de PDG, plus transver- drick & Struggles.
la vente forcée de 1 million de titres C’est une perte symbolique de est ainsi l’un des rares grands indices Unilever et Shell ont, eux, choisi de sale, et qui embrasse En France, le profil type du
acquis par des investisseurs non plus pour la Bourse de Londres. Le boursiers à ne pas avoir retrouvé son faire de Londres leur siège principal aujourd’hui des problémati- DG est un homme (95 % versus
européens depuis le 1er janvier. marché britannique souffre depuis niveau d’avant-crise. Les sociétés au détriment des Pays-Bas. n ques autres que la seule renta- 97 % en 2020) originaire du
bilité financière (cybersécurité, pays d’implantation de son
durabilité, diversité, justice entreprise (83 % versus 88 % en
sociale…). 2020) de 49 ans, promu en

Les projets de Bruxelles pour renforcer Par ailleurs, après une


période marquée par une large
proportion de nominations
externes, les promotions inter-
interne (80 % versus 65 % à
l’échelle mondiale) et qui a fait
des études supérieures (71 %
contre 62 % à l’échelle mon-

les marchés de capitaux européens nes représentent désormais la


majorité des nominations de
PDG (65 % à l’échelle mondiale
diale, en hausse). Il a déjà
occupé des fonctions de direc-
tion (44 % versus 93 % en
et 80 % en France). Chez Saint- 2020). n
prix des actions et des obligations. L’Europe cherche depuis long- positions comprennent également
BOURSE Ces propositions, qui selon le quoti- temps à mettre en place une « con- une interdiction formelle du paie-
dien britannique devraient être solidated tape », c’est-à-dire un sys- ment du flux d’ordres, une pratique
La Commission envi- présentées officiellement la tème unique de compilation des controversée dans laquelle les cour-
sage de créer des bases semaine prochaine, permettraient données, mais le projet n’a jamais tiers de détail transmettent leurs UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE
de données centrali- d’attirer davantage les investisseurs abouti. La dernière tentative ordres aux teneurs de marché en Société européenne à directoire et conseil de surveillance au capital social de 692.972.080€
sées sur les sociétés internationaux sur les marchés remonte à la mise en place de la échange d’une commission. Cette ayant son siège social au 7, place du Chancelier Adenauer, 75016 Paris, France
682 024 096 RCS Paris
cotées en Bourse ainsi européens, après le Brexit. directive MiFID sur les marchés pratique, largement utilisée aux
que sur le trading. « La compétitivité mondiale de financiers en 2018. « Le coût total Etats-Unis et en Allemagne, est
l’Union européenne est affaiblie par [pour les investisseurs] de l’absence interdite dans la plupart des pays de AVIS AUX PORTEURS D'OBLIGATIONS A OPTION
la fragmentation de ses marchés des l’UE.
Le projet serait financé DE REMBOURSEMENT EN NUMERAIRE ET/OU
capitaux », indiquent les projets de
par le budget de l’UE et documents. La mise en place d’une Bruxelles prévoit Limiter les volumes traités
EN ACTIONS NOUVELLES ET/OU EXISTANTES
supervisé par l’Esma. véritable union des marchés des d’imposer aux par les « dark pool »
EMISES LE 15 AVRIL 2015 POUR UN MONTANT
EN PRINCIPAL DE 499.999.923,94€ VENANT
capitaux aiderait « les entreprises à fournisseurs de La Commission souhaite égale-
Un pas vers une plus grande inté- accéder à des capitaux plus impor- ment limiter les volumes traités par
A ECHEANCE LE 1ER JANVIER 2022
gration des marchés de capitaux tants, détenus par les investisseurs
données l’obligation les « dark pool ». Ces plateformes
européens ? Bruxelles envisage de institutionnels et les particuliers de transmettre réglementées ont des exemptions
Les porteurs sont informés, conformément au paragraphe 4.9.7 de la
note d'opération ayant obtenu le visa n°15-144 de l'Autorité des
créer des bases de données centrali- dans toute l’UE », ajoutent-ils. des informations en termes de transparence. Elles
marchés financiers en date du 8 avril 2015 (la "Note d'Opération"), qu’il
sées sur les sociétés cotées en Le système d’information sur les permettent d’acheter et de vendre
Bourse ainsi que sur l’activité de tra- sociétés ou « point d’accès unique
standardisées. de gros blocs d’actions discrète-
sera procédé à l’amortissement en numéraire de toutes les obligations
à option de remboursement en numeraire et/ou en actions nouvelles
ding, selon des projets de docu- européen » serait une base d’infor- ment sans perturber le prix de mar-
et/ou existantes le 1er janvier 2022.
ments consultés par le « Financial mations publique, commune et de vision précise de ce qui se passe sur ché. Les règles concernant les inter-
Times ». De telles bases de données, gratuite sur les entreprises. A les marchés d’actions peut atteindre nalisateurs systématiques, enfin, Il est rappelé que les porteurs ont la faculté, jusqu’au dix-huitième jour
comparables à ce qui existe aux l’heure actuelle, les informations jusqu’à 10,6 milliards d’euros par pourraient être renforcées. Généra- de bourse (exclu) précédant la date de remboursement (soit jusqu’au
Etats-Unis, permettraient de facili- sont souvent dispersées dans plu- an », indique le document. lement gérés par des banques ou 7 décembre 2021), d'exercer leur droit d’attribution d’actions jumelées
ter l’accès des investisseurs aux sieurs juridictions. Le projet, qui Bruxelles prévoit d’imposer aux des hedge funds, ils permettent à conformément au paragraphe 4.16.2 de la Note d'Opération. Tout
informations des sociétés opérant devrait être opérationnel en 2024, fournisseurs de données l’obliga- ces derniers d’exécuter des ordres porteur qui n’aura pas exercé son droit d’attribution d’actions jumelées
dans l’Union européenne. Les ban- serait financé par le budget de tion de transmettre des informa- en dehors des marchés réglemen- dans ce délai recevra le 1er janvier 2022 un montant égal au pair, soit
ques et les gestionnaires d’actifs l’UE et supervisé par l’Esma, l’auto- tions standardisées. Ils obtien- tés en se portant directement con- 346,87 euros par obligation, conformément au paragraphe 4.9.1 de la
pourraient, quant à eux, trouver de rité de régulation des marchés draient en échange « une trepartie des ordres de leurs clients. Note d'Opération.
l’information plus aisément sur les financiers. rémunération équitable. » Les pro- — S. Ro.
34 // FINANCE & MARCHES Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

La réforme de l’assurance
agricole se précise
Les contours de la réforme de lité des agriculteurs face aux acci-
ASSURANCE l’assurance des récoltes se préci- dents climatiques. « Les produits
sent. A l’avenir, les assureurs A l’heure où le changement cli- d’assurance
Le projet de loi devraient jouer un rôle clé auprès matique a tendance à en augmenter
réformant le système des agriculteurs pour protéger leur la fréquence et la gravité, la réforme
de base seront
d’indemnisation des production contre les aléas climati- doit conforter « la résilience de les mêmes car
pertes de récoltes ques, mais leurs offres seront très l’agriculture française » et éviter le les données
des agriculteurs encadrées et ils devraient agir dans risque de « perte de souveraineté ali-
de sinistralité
doit être présenté le cadre d’un « groupement », selon mentaire », peut-on lire dans le pro-
le 1er décembre. une version du projet de loi que jet de texte. Partant du principe que permettant de
« Les Echos » ont pu consulter. le dispositif actuel est « à bout de les tarifer seront
Très court – moins de dix arti- souffle », il crée comme promis par communes. »
Donnant la part belle à cles –, ce projet de loi doit être pré- le chef de l’Etat un système à trois
la solidarité nationale, senté le 1er décembre au Conseil des étages de protection des agricul- FRÉDÉRIC DESCROZAILLE
il prévoit d’encadrer ministres, avant d’être examiné au teurs. Ceux-ci assumeront les sinis-
Député LREM
fortement l’action des Parlement à la mi-janvier. Mais son tres les moins importants. Les assu-
assureurs. Ceux-ci sont entrée en vigueur n’interviendra reurs couvriront les risques
appelés à travailler qu’après l’élection présidentielle. « d’intensité moyenne ». De son côté,
dans le cadre d’un Le projet décline la promesse l’Etat devra indemniser « les risques
« groupement » et à faite en septembre par le président catastrophiques ». Les seuils de per- sinistres et d’indemnisations seront
mettre en commun de la République, Emmanuel tes de production pour délimiter encadrées. « Les produits d’assu-
Macron, de remettre à plat le sys- ces risques ne sont pas explicités rance de base seront les mêmes car les
leurs données.
tème d’indemnisation des pertes de dans le projet, qui renvoie à des données de sinistralité permettant de
En avril dernier, un épisode de gel tardif avait ravagé les vignes récoltes. Il intervient après que le décrets. les tarifer seront communes et les res-
de Bourgogne. Les assureurs devront proposer un produit Solenn Poullennec gel tardif de ce printemps a une fois Alors que seules 30 % des surfa- tes à charge et les conditions d’indem-
« à tout agriculteur qui en fait la demande ». Photo Jeff Pachoud/AFP @SolennMorgan de plus mis en lumière la vulnérabi- ces agricoles sont assurées en nisation aussi », précise le député
France en dépit des subventions Frédéric Descrozaille (LREM),
accordées, le projet de loi encou- auteur d’un rapport sur ce sujet.
rage comme prévu l’assurance. « Après, il pourra y avoir des services
Ainsi, en cas de catastrophes pour associés aux produits – notamment
leur production agricole, les agri- du conseil – et les assureurs seront
culteurs non-assurés ne pourront libres de proposer ce qu’ils vou-
pas recevoir plus de 50 % de dront. »
l’indemnisation publique touchée
par les exploitants assurés. « Guichet unique »
L’action des compagnies d’assu- Reste que le projet de loi demeure
rances sera en revanche beaucoup peu détaillé sur ce groupement que
plus encadrée qu’aujourd’hui. Les les assureurs appellent « pool ».
assureurs devront proposer un pro- « Le gouvernement n’a aucune idée
duit « à tout agriculteur qui en fait la du fonctionnement réel de ce pool »,
demande ». Et ils seront amenés à lâche un acteur du secteur. Les
travailler, pour proposer de l’assu- assureurs devraient donc être très
rance subventionnée, dans le cadre attentifs à la rédaction de l’ordon-
d’un « groupement » en renonçant, nance annoncée. « La clé du système
de fait, à être complètement en est de partager tous les risques et pas
concurrence. seulement une partie », insiste Pas-
cal Viné, directeur des relations ins-
« Des services associés titutionnelles chez Groupama. Le
aux produits » mutualiste promeut la réforme,
Le projet de loi renvoie à une ordon- avec son concurrent Crédit Agri-
nance pour détailler l’ensem- cole (Pacifica).
ble. Les assureurs devront en tous Le projet de loi confirme par
les cas partager « les données relati- ailleurs que les assureurs pourront
ves aux contrats et aux sinistres ». devenir des « interlocuteurs agréés
Par ailleurs, la « tarification techni- agissant pour le compte de l’Etat ».
que » des contrats devra être com- Les agriculteurs pourront se tour-
mune et les procédures d’évalua- ner vers eux pour obtenir leurs
tion des pertes, de gestion des indemnités d’assurance et les
indemnités publiques. L’idée est
qu’ils bénéficient ainsi d’un « gui-
chet unique », facilitant leurs

30 %
DES SURFACES AGRICOLES
démarches.
Le projet prévoit une entrée en
vigueur de la réforme à partir de
2023. Il faudra auparavant fixer des
seulement sont assurées paramètres aux conséquences bud-
en France. Les agriculteurs gétaires importantes, tels que le
non-assurés ne pourront pas seuil d’intervention à partir duquel
recevoir plus de 50 % de inter vient l’Etat et le niveau
l’indemnisation publique touchée d’indemnisation des pertes par la
par les exploitants assurés. puissance publique. n

en bref
Deutsche Bank recrute chez Natixis
BANQUE Deutsche Bank a annoncé dimanche le recrutement
d’Olivier Vigneron, actuel directeur des risques de la banque
française Natixis (groupe BPCE) pour prendre la place de Stuart
Lewis, l’actuel directeur des risques de la banque allemande.
Olivier Vigneron devrait prendre ses fonctions en juin 2022
après être arrivé en mars. Le banquier ayant passé plus d’une
décennie chez JP Morgan avait rejoint Natixis en 2019. Deutsche
Bank a par ailleurs annoncé vendredi l’arrivée prochaine de
Alex Wynaendts comme président de son conseil de sur-
veillance, en remplacement de Paul Achleitner. La nomination
de l’ancien patron de l’assureur néerlandais Aegon entre 2008
et 2020 doit être approuvée en assemblée générale en mai 2022.

UBS se choisit un nouveau président


BANQUE La banque suisse UBS a annoncé samedi que son
conseil d’administration avait choisi Colm Kelleher pour succé-
der à Axel Weber au poste de président. L’Irlandais de 64 ans a
auparavant passé près de trente ans au sein de la banque d’affai-
res américaine Morgan Stanley, dont il a quitté le poste de prési-
dent en 2019. Sa nomination devrait être soumise au vote lors de
l’assemblée générale du 6 avril prochain.
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 FINANCE & MARCHES // 35

SÉANCE DU 19 - 11 - 2021 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année

euronext CAC 40 : 7112,29 (-0,42 %) NEXT 20 : 13145,37 (-1,06 %)


CAC LARGE 60 : 7777,45 (-0,46 %)
CAC ALL-TRADABLE : 5422,04 (-0,49 %)
DATE DE PROROGATION : 25 NOVEMBRE
civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
AIR LIQUIDE (AI) R A 152,5 153,5 + 0,99 + 14,34 MICHELIN (ML) R A 139,55 137,4 - 1,79 + 30,92 GENFIT (GNFT) G B 3,17 3,164 + 3,33 - 20,74 RALLYE (RAL) A 4,91 4,83 - 1,83 - 16,44
1307908 154,14 + 7,3 154,14 524869 140,7 + 3,74 145,1 416455 3,32 - 0,82 6,235 32112 4,945 -11,54 7,6
FR0000120073 17/05/21 2,75 473.852.011 152,2 + 10,55 124,25 1,79 FR0000121261 25/05/21 2,3 178.529.679 136,45 + 28,47 103,3 1,67 FR0004163111 45.830.250 3,142 - 22,68 3,02 FR0000060618 20/05/19 1 52.598.701 4,81 + 4,09 4,81
AIRBUS GROUP (AIR) R A 113,56 109,4 - 3,41 + 21,85 3,4 ORANGE (ORA) R A 9,765 9,66 - 1,23 - 0,76 GENSIGHT (SIGHT) g B 6,32 6,065 - 4,04 - 14,94 RAMSAY GDS (GDS) A 22,1 22,5 + 2,74 + 25,35
2700171 113,56 - 2,6 121 32,22 9351194 9,767 + 2,38 10,736 273267 6,37 -15,17 10,08 970 22,6 + 0,45 23,1
NL0000235190 15/04/19 1,4 786.083.690 108,84 + 22,47 81,84 FR0000133308 15/06/21 0,5 2.660.056.599 9,57 - 6,98 9,17 5,18 FR0013183985 45.977.277 6,04 + 21,06 5,175 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 21,6 + 24,31 16,9
ALSTOM (ALO) R A 32,9 33,18 + 0,91 - 28,81 PERNOD-RICARD (RI) R A 213,1 212,2 + 35,33 GETLINK (GET) LR A 13,355 13,19 - 1,53 - 6,98 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 193,5 193,6 + 0,36 + 27,12
1566441 33,24 + 4,77 49,7 629111 214,5 + 8,54 214,5 1194975 13,36 - 2,58 14,68
FR0010220475 02/08/21 0,25 373.303.156 32,35 - 23,72 30,11 0,75 FR0000120693 07/07/21 1,33 261.876.560 211,6 + 31,88 150,9 0,63 66683 195,7 +12,75 195,7
FR0010533075 31/05/21 0,05 550.000.000 12,915 - 8,97 12,39 0,38 FR0000130395 29/09/21 1,85 50.526.563 192,8 + 26,78 140,4 0,96
ARCELORMITTAL (MT) R A 27,3 26,43 - 2,71 + 39,99 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 60,48 59,92 - 0,89 + 47,01 GL EVENTS (GLO) g B 18 17,42 - 3,76 + 73,51
7741289 27,65 - 4,83 30,88 968336 60,52 + 1,84 61,06 REXEL (RXL) G A 18,4 17,8 - 2,94 + 38,04
LU1598757687 10/06/21 0,21 982.809.772 26,275 + 92,27 17,042 FR0000130577 15/06/21 2 253.324.921 59,36 + 57,27 40,44 3,34 42209 18,16 - 9,08 20 848101 18,615 - 1,9 18,63
FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 17,16 + 74,55 7,73 FR0010451203 29/04/21 0,46 305.716.491 17,735 + 65,58 12,1 2,58
AXA (CS) R A 25,55 25,165 - 1,04 + 28,97 RENAULT (RNO) R A 34,4 32,93 - 3,94 - 7,91
8891390 25,625 + 5,14 26,35 2779770 34,445 + 2,11 41,42 GRAINES VOLTZ (GRVO) C 138,5 136,5 - 2,5 + 30 ROBERTET (RBT) B 960 972 + 1,57 + 7,4
FR0000120628 07/05/21 1,43 2.419.687.447 24,79 + 32,92 18,21 5,68 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 32,29 + 5,73 27,48 571 140 +11,89 140,5 728 978 + 1,14 1068
FR0000065971 24/03/20 7 1.295.197 136,5 + 39,29 99 FR0000039091 29/06/21 5,6 2.173.831 953 + 7,17 880 0,58
BNP PARIBAS (BNP) R A 59,93 57,72 - 3,02 + 33,91 SAFRAN (SAF) R A 116 112,96 - 2,47 - 2,58
6061113 60,02 - 0,65 62,55 1313462 116,38 + 1,77 127,74 GROUPE CRIT (CEN) g B 66,8 66,8 + 0,45 + 6,88 ROTHSCHILD & CO (ROTH) A 40,15 40,15 + 55,02
FR0000131104 28/09/21 1,55 1.249.798.561 56,71 + 41,45 39,71 2,69 FR0000073272 31/05/21 0,43 427.238.616 111,5 - 6,06 101,64 0,38 4539 66,9 - 5,92 76,3 27642 40,95 + 4,83 41,8
BOUYGUES (EN) R A 31,5 30,96 - 1,71 - 7,99 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 61,7 60,92 - 1,1 + 62,45 FR0000036675 05/07/21 0,5 11.250.000 66,5 + 11,52 57,2 0,75 FR0000031684 18/10/21 1,04 77.732.512 40,05 + 51,22 25,9 2,59
2498563 31,5 - 9,26 37,22 1381864 61,78 - 0,02 64,93 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 15,8 15,62 - 1,51 + 23,38
FR0000120503 04/05/21 1,7 382.472.502 30,48 - 7,8 30,42 5,49 FR0000125007 07/06/21 1,33 532.560.193 60,66 + 54,58 37,79 2,18 14484 16,1 - 0,26 17,1 RUBIS (RUI) G A 26,74 26,05 - 2,1 - 31,41
FR0000062671 23/06/21 0,32 17.424.747 15,48 + 23,97 12,54 2,05 DIV 2 28/07/17 436334 26,84 -10,08 42,64
CAP-GEMINI (CAP) R A 215,5 215,8 + 0,28 + 70,19 SANOFI (SAN) R A 88,08 88,9 + 0,71 + 12,96 FR0013269123 16/06/21 1,8 102.471.190 25,82 - 24,1 25,82 6,91
367879 219,1 +13,88 219,1 2868489 89,48 + 7,59 91,14 GTT (GTT) G A 71,8 72,05 + 0,77 - 9,03
FR0000125338 02/06/21 1,95 168.784.837 214,9 + 85 116,1 0,9 FR0000120578 05/05/21 3,2 1.263.523.146 87,86 + 3,81 74,92 3,6 68905 72,95 + 2,56 90,65 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 484 501,4 + 3,77 + 72,18
CARREFOUR (CA) R A 15,87 15,87 + 0,41 + 13,11 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 159,74 161,42 + 1,1 + 36,45 FR0011726835 03/11/21 1,35 37.078.357 71,6 - 10,66 61,95 1,87 DIV 6 10/05/16 50799 510,6 + 6,39 551
3761604 16,095 + 5,8 18,1 1627109 161,98 +12,96 161,98 FR0013154002 29/03/21 0,68 92.180.190 484 + 64,5 285,4 0,14
GUERBET (GBT) g B 36,8 36 - 2,04 + 9,59
FR0000120172 26/05/21 0,48 775.895.892 15,78 + 12,27 13,925 3,03 FR0000121972 10/05/21 2,6 569.033.442 159,68 + 35,93 119,1 1,61 6610 37,1 -14,29 45,65 SAVENCIA (BH) B 66,2 65 - 1,81 + 7,62
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 12,726 12,478 - 1,36 + 20,91 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 29,92 28,84 - 2,54 + 69,43 FR0000032526 29/06/21 0,7 12.602.674 35,8 + 15,94 27,8 1,94 1271 66,2 + 0,62 78,2
8946446 12,762 - 2,68 13,49 6165189 30,11 + 0,49 30,835 FR0000120107 17/05/21 1,5 14.032.930 64,6 + 18,61 58,4 2,31
FR0000045072 18/05/21 0,8 3.092.019.491 12,298 + 40,64 9,228 6,41 FR0000130809 25/05/21 0,55 853.371.494 28,405 + 78,18 15,18 1,91 GUILLEMOT (GUI) g C 14,5 14,68 + 1,1 + 71,5
28784 15,04 +26,33 18,55 SCOR (SCR) G A 27,45 27,22 - 0,58 + 3,03
DANONE (BN) R A 56,72 56,19 - 0,78 + 4,52 STELLANTIS NV (STLA) A 17,98 17,51 - 2,5 + 44,69 FR0000066722 16/06/21 0,25 15.287.480 14,5 +100 8,34 1,7 522860 27,58 +11,65 30,6
2083829 56,72 + 1,04 65,3 5193620 18,034 + 4,34 18,73 FR0010411983 02/07/21 1,8 186.540.376 26,81 - 5,94 22,87 6,61
FR0000120644 10/05/21 1,94 687.682.489 55,91 + 6,22 52,14 3,45 NL00150001Q9 19/04/21 0,32 3.119.934.695 17,242 + 65,43 10,901 1,83 HAULOTTE GROUP (PIG) g B5 4,89 - 1,51 - 19,44
17658 5 - 8,08 7,34 SEB (SK) G A 137,3 138 + 0,44 + 1,88
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 55,44 56,22 + 1,41 + 69,18 STMICROELETRONICS (STM) R A 45,55 45,81 + 0,9 + 51,29 0,23 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 4,83 - 5,05 4,83 52453 138,5 +14,05 159,2
1534051 56,82 +20,73 56,82 2110377 45,97 +23,64 45,97 201,58 FR0000121709 25/05/21 2,14 55.337.770 137 + 2,99 115,4 1,55
FR0014003TT8 1.329.620.910 55,25 + 80,31 31,92 1 NL0000226223 20/09/21 0,05 911.276.920 45,395 + 50,69 28,25 0,13 HIGH CO (HCO) g C 5,42 5,38 - 1,47 + 12,32
19268 5,48 - 4,61 6,18 SERGEFERRARI GROUP (SEFER) g C 11,7 11,24 - 3,93 + 89,23
ENGIE (ENGI) R A 13,324 13,112 - 1,78 + 4,73 1,21 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 357,1 365 + 2,21 + 34,54 FR0000054231 20/05/21 0,27 22.421.332 5,36 + 16,7 4,78 5,02 13263 11,7 + 6,84 11,9
7648428 13,33 +10,95 13,865 10,87 181444 368,4 + 2,93 386,1
FR0010208488 24/05/21 0,53 2.435.285.011 13,06 + 8,77 10,976 4,04 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 354,9 + 32,1 263,4 0,66 ICADE (ICAD) G A 65,05 64,25 - 0,93 + 2,15 FR0011950682 28/09/20 0,12 12.299.259 11,2 +100 5,97
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 193,5 193,36 + 0,1 + 51,6 THALES (HO) R A 80,76 78,24 - 2,69 + 4,46 87597 65,05 - 5,24 80 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 64,2 67,6 + 5,13 + 82,46
953484 195 +15,12 195 491108 80,94 - 3,72 92,4 FR0000035081 28/04/21 0,4 76.234.545 63,05 - 0,39 55,45 19182 68,4 +22,46 68,4
FR0000121667 28/05/21 1,08 442.203.377 191,28 + 69,39 116,4 0,56 FR0000121329 18/05/21 1,36 213.365.958 77,9 - 0,58 72,22 1,74 ID LOGISTIC (IDL) g A 339 349 + 4,96 + 54,42 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 64 +160,5 35,05
EUROFINS SCIENT. (ERF) R A 108 110,22 + 2,15 + 60,6 TOTALENERGIES (TTE) R A 43,495 41,895 - 2,73 + 18,68 5263 362 + 5,92 362 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g B 2,03 2,13 + 5,19 - 25,52
673272 113,54 - 0,93 127,68 12727917 43,675 - 6,55 45,155 FR0010929125 5.673.788 331 + 79,34 209,5 349043 2,13 -16,14 4,015
FR0014000MR3 03/07/19 2,45 190.742.750 107,84 + 52,15 69,38 0,62 FR0000120271 21/09/21 0,66 2.640.429.329 41,725 + 22,82 33,91 1,58 IMERYS (NK) G A 37,3 36,64 - 1,03 - 5,23 FR0013006558 118.552.030 2,005 + 48,12 1,95
HERMES INTL (RMS) R A 1650 1675,5 + 5,21 + 90,48 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 64,47 62,33 - 3,42 - 3,48 50284 37,3 - 3,32 46,82 SOITEC (SOI) G A 239,4 239,2 + 0,17 + 50,16
147329 1675,5 +30,75 1675,5 1202720 64,47 - 1,87 85,65 FR0000120859 13/05/21 1,15 84.940.955 36,22 + 11,37 35,78 3,14 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 57002 241,8 +27,91 241,8
FR0000052292 06/05/21 3,05 105.569.412 1632 + 97,49 839,4 0,18 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.594.416 61,02 + 10,51 53,86 INNATE PHARMA (IPH) g B 4,45 4,382 - 1,13 + 26,57 FR0013227113 34.896.560 237,8 + 76,4 143
KERING (KER) R A 718,9 716,9 - 0,25 + 20,61 VEOLIA ENV. (VIE) R A 29,97 29,02 - 3,01 + 50,34 344349 4,46 -12,32 8,3 SOLOCAL GROUP (PAJ) B 1,198 1,227 + 2,39 - 53,87
248072 728,7 +10,22 798 1859763 30,03 + 4,54 30,55 FR0010331421 79.080.342 4,268 + 5,34 2,572
FR0000121485 04/05/21 5,5 125.017.916 706,8 + 17,14 513,3 0,77 FR0000124141 10/05/21 0,7 689.979.985 28,96 + 63,9 19,148 2,41 710745 1,227 -22,35 3,684
INTERPARFUMS (ITP) g A 70,4 71 + 0,71 + 81,84 FR00140006O9 129.505.837 1,154 - 51,88 1,154
L.V.M.H. (MC) R A 733 733,5 + 0,69 + 43,57 VINCI (DG) R A 91,44 88,65 - 2,9 + 8,96 15942 71,7 +11,64 74,1
698183 741,6 +13,54 741,6 2472527 92,84 - 2,25 96,95 SODEXO (SW) LR A 82,02 78,66 - 4,31 + 13,64
FR0004024222 03/05/21 0,55 57.187.249 70,3 + 82,9 36,091 0,78 358273 82,02 + 5,73 88,04
FR0000121014 20/04/21 4 504.757.339 724,1 + 50,11 489,05 0,55 FR0000125486 16/11/21 0,65 598.362.376 88,29 + 2,13 75,38 0,73
IPSEN (IPN) G A 89,6 90,28 + 0,65 + 32,96 FR0000121220 30/01/20 2,9 147.454.887 77,84 + 11,51 67,94
LEGRAND (LR) R A 97,38 97,88 + 0,8 + 34,08 VIVENDI SE (VIV) R A 11,095 11,05 - 0,18 + 1,36 55870 91,18 + 4,68 93,14
508214 98,12 + 4,26 99,72 3206087 11,12 - 1,82 13,836 FR0010259150 31/05/21 1 83.814.526 88,5 + 8,12 65,9 1,11 SOLUTIONS 30 (ALS30) A7 7,01 + 0,94 - 33,37
FR0010307819 28/05/21 1,42 267.447.746 97,08 + 36,32 71,02 1,45 FR0000127771 23/06/21 0,6 1.108.561.077 10,995 + 4,86 10 5,43 781627 7,215 - 8,84 14,8
L'ORÉAL (OR) R A 424,7 425,5 + 0,62 + 36,9 WORLDLINE (WLN) G A 51 50,13 - 1,05 - 36,62 IPSOS (IPS) G A 41,7 41,15 - 1,56 + 49,09 FR0013379484 107.127.984 6,94 - 60,51 2,538
711311 425,5 +17,36 430,45 1875970 52,87 -26,95 85,35 37461 42 + 5,92 43,75
FR0000073298 01/07/21 0,9 44.436.235 41,1 + 61,37 25,2 2,19 SOMFY (SO) A 177 178,2 + 0,68 + 28,57
FR0000120321 27/04/21 4 557.671.748 421,5 + 36,9 290,1 0,94 FR0011981968 280.466.407 49,58 - 31,94 47,515 13501 180,4 +8 180,4
JACQUET METALS (JCQ) g B 23,7 23,85 + 4,15 + 71,58 FR0013199916 08/06/21 1,85 37.000.000 176 + 35,41 134,6 1,04
103204 24,1 +15,78 25,3
FR0000033904 29/06/21 0,4 23.022.739 23,2 +114,86 13,44 1,68 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 171 169,8 - 0,59 + 28,44
21261 171,5 + 3,47 179,7
JCDECAUX (DEC) G A 24 23,14 - 3,74 + 24,21 FR0000050809 01/06/21 2 20.547.701 169,3 + 40,68 128,9 1,18
169794 24 + 4,14 26,24
SMCP (SMCP) g B 8,54 7,98 - 6,06 + 60,43
SRD VALEURS FRANÇAISES FR0000077919
KAUFMAN & BROAD (KOF) g
21/05/19 0,58 212.902.810
B 34,1
22,96
35,35
+ 18,67 14,74
+ 4,12 - 3,42 FR0013214145
501560
74.798.149
8,765
7,815 + 67,58
8,84
3,94
66577 35,75 + 2,32 44,9
FR0004007813 02/06/21 1,85 21.713.023 34,1 - 3,81 33,65 5,23 SPIE (SPIE) G A 23,1 23,1 + 29,7
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA KLEPIERRE (LI) LR A 20,79 19,865 - 4,03 + 8,02 363316 23,26 +10,63 23,48
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 1793751 20,82 + 1,87 25,93 FR0012757854 23/09/21 0,13 160.139.776 22,96 + 42,33 17,12 0,56
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT SQLI (SQI) g C 30,9 31 + 57,36
FR0000121964 21/06/21 1 290.355.032 19,515 + 10,45 16,075
AB SCIENCE (AB) g B 12,56 12,38 + 0,98 - 37,03 CASINO (CO) G A 20,85 20,73 - 0,15 - 17,71 KORIAN (KORI) G A 27,3 27,28 - 0,07 - 12,95 1924 31 31,5
64025 12,66 - 6,42 20,1 312309 21,19 - 2,68 29,9 145863 27,3 - 3,13 34,76 FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 30,9 + 63,59 17,7
FR0010557264 46.782.838 12,25 + 31,7 6,95 FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 20,5 - 15,04 20,5 FR0010386334 04/06/21 0,3 105.593.658 26,8 - 5,74 26,8 1,1 STEF (STF) g B 112,4 109 - 3,03 + 49,73
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 7,06 7,09 + 0,28 - 2,34 CATANA GROUP (CATG) g C 6,23 6,06 - 2,57 + 75,91 LAGARDÈRE (MMB) G A 23,02 22,86 - 0,52 + 11,62 2513 112,6 + 8,57 114,8
35513 7,11 - 1,25 8,15 110324 6,25 + 1,68 6,77 48781 23,02 + 0,7 24,62 FR0000064271 04/05/21 2,5 13.000.000 109 + 53,95 72,9 2,29
FR0004040608 12/10/21 0,1 59.328.039 7,06 - 2,88 6,84 1,41 FR0010193052 30.706.178 5,93 +115,28 2,945 FR0000130213 14/05/19 1,3 141.133.286 22,86 + 12,83 18,6 SWORD GROUP (SWP) g B 42,5 42,05 - 0,59 + 34,13
ABIVAX (ABVX) g B 26,5 26,45 - 2,76 - 23,11 CGG (CGG) G B 0,65 0,62 - 3,36 - 23,41 LATECOERE (LAT) g C 0,547 0,544 - 0,55 - 46,56 4957 42,5 - 1,06 45,9
10573 26,8 -10,94 36,85 16206714 0,652 - 4,26 1,315 53900 0,548 + 0,37 1,118 FR0004180578 07/05/21 4,08 9.544.965 42 + 37,87 30,65 11,42
FR0012333284 16.692.268 26,3 + 9,3 17,62 FR0013181864 711.662.205 0,612 - 25,88 0,548 FR0000032278 29/06/07 0,75 530.983.700 0,542 - 45,29 0,47 SYNERGIE (SDG) g B 38 37,7 - 0,79 + 17,81
ACCOR (AC) LR A 30,4 29,41 - 3,26 - 0,64 CHARGEURS (CRI) g C 25,8 26,26 + 1,39 + 49,2 LDC (LOUP) A 98,8 98,2 - 0,81 - 1,01 3267 38,15 - 1,05 41,2
1805085 30,43 - 4,39 35,89 41060 26,26 +1 28,98 329 98,8 - 1,21 108 FR0000032658 30/06/21 0,8 24.362.000 37,25 + 26,94 28 2,12
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.856.268 28,81 + 0,1 27,09 FR0000130692 15/09/21 0,48 24.583.964 25,2 + 52,85 17,22 1,83 FR0013204336 24/08/21 1,8 17.635.433 97,6 - 5,12 94,6 1,83 TECHNICOLOR (TCH) B 2,986 2,9 - 2,55 + 59,43
ADOCIA (ADOC) g B 8,78 8,76 - 0,23 + 5,54 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 725 724 + 0,49 + 59,26 LNA SANTÉ (LNA) g B 48,45 49,2 + 1,44 - 0,1 200564 2,986 + 4,32 3,63
770 8,83 -10,34 12,36 EX D OP 08/06/17 5749 731,5 +12,16 731,5 3306 49,2 - 1,4 58,8 FR0013505062 235.805.283 2,836 + 75,5 1,72
FR0011184241 7.137.521 8,72 + 15,87 8,02 FR0000130403 20/04/21 4 180.507.516 715 + 70,51 427,6 0,55 FR0004170017 07/07/21 0,2 9.705.937 48,35 + 3,14 44,2 0,41 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 357,1 365 + 2,21 + 34,54
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 115,7 108,95 - 6,04 + 2,69 CIBOX INTERACTIVE (CIB) g C 0,11 0,108 - 4,07 - 47,88 LECTRA (LSS) g B 41,25 40,6 - 1,34 + 62,4 181444 368,4 + 2,93 386,1
195115 115,7 - 6,64 128,15 137695 0,113 -17,88 0,334 15994 41,25 +16,17 41,35 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 354,9 + 32,1 263,4 0,66
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 108,45 - 3,92 90,3 FR0000054322 10/08/98 114.465.132 0,108 - 41,72 0,087 FR0000065484 05/05/21 0,24 37.511.651 39,9 + 98,05 23,15 0,59 TF1 (TFI) G A 8,71 8,63 - 2,15 + 30,96
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 4,09 4,038 - 1,15 - 21,13 CNP ASSURANCES (CNP) G A 21,59 21,58 + 63,73 LISI (FII) g A 23,8 22,85 - 3,18 + 13,4 123910 8,815 + 1,95 9,41
7695253 4,12 + 1,1 5,96 986881 21,62 +48,88 21,85 12418 23,8 - 8,23 30 FR0000054900 03/05/21 0,45 210.485.635 8,63 + 36,77 6,425 5,21
FR0000031122 14/07/08 0,58 642.634.034 3,933 - 4,43 3,669 FR0000120222 21/04/21 1,57 686.618.477 21,55 + 70,19 12,39 7,28 FR0000050353 03/05/21 0,14 54.114.317 22,8 + 5,3 18,2 0,61
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 47,8 47,88 - 0,04 + 85,94 COFACE (COFA) G A 11,82 11,81 + 43,85 TFF GROUP (TFF) G B 26,3 25,9 - 1,89 - 3
LUMIBIRD (LBIRD) g C 19,3 19,36 + 0,73 + 37,89 531 26,3 + 3,19 30,9
30517 47,92 + 0,34 48 120469 11,93 - 5,14 12,86 12477 19,36 - 3,2 21,85
FR0004180537 28/06/19 0,49 31.210.078 47,76 + 95,43 20,28 FR0010667147 19/05/21 0,55 150.179.792 11,7 + 37,49 7,63 4,66 FR0013295789 05/11/21 0,35 21.680.000 25,9 - 0,38 23,2 1,35
FR0000038242 22.466.882 18,6 + 73,79 13,6
AKWEL (AKW) g B 22,95 22,4 - 1,32 - 2,18 COLAS (RE) A 133,5 132,5 - 0,75 + 7,29 THERMADOR GROUPE (THEP) B 97,1 98,6 + 0,51 + 54,06
LYSOGENE (LYS) g C 1,938 1,9 - 2,56 - 28,3 1419 98,8 + 3,79 102,6
16847 22,95 + 6,92 34,2 451 134,5 137 83050 1,99 - 6,17 4,47
FR0000053027 08/06/21 0,45 26.741.040 22 + 12 19,94 2,01 FR0000121634 03/05/21 2,9 32.654.499 132 + 18,3 115 2,19 FR0013333432 13/04/21 1,82 9.200.849 97 + 59,03 64,8 1,85
FR0013233475 17.034.352 1,85 - 14,41 1,85
ALBIOMA (ABIO) Gg A 34,18 34 - 0,93 - 27,66 COVIVIO (COV) G A 73,74 72,62 - 1,17 - 3,62 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 25,1 25,1 - 0,2 - 2,33
M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 18,4 18,02 - 1,64 + 35,9 EX D S 03/07/17 4027 25,2 - 2,71 27,4
31960 34,3 + 2,35 50,7 100501 73,74 - 1,17 82,14 45309 18,4 + 1,81 19,76
FR0000060402 10/06/21 0,4 32.052.047 33,78 - 19,53 29,22 1,18 FR0000064578 26/04/21 3,6 94.579.481 71,68 + 0,51 62,8 FR0013230612 21/05/21 0,5 175.318.344 24,9 + 4,58 22,2 1,99
FR0000053225 04/05/21 1,5 126.414.248 17,98 + 49,17 12,8 8,32
ALD (ALD) g A 13,44 13,12 - 2,53 + 14,09 COVIVIO HOTELS (COVH) A 16,5 16,45 - 0,6 - 6,95 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 21,16 21,04 - 0,66 + 40,74 TRANSGÈNE (TNG) g C 2,39 2,42 + 1,26 + 46,84
238255 13,62 + 5,81 13,94 7684 16,5 + 8,58 18,62 94050 21,4 +21,48 23,36 47324 2,43 + 0,83 3,15
FR0013258662 28/05/21 0,63 404.103.640 13 + 18,63 11,22 4,8 FR0000060303 13/04/21 0,26 148.141.452 16,4 + 9,27 14,163 FR0013153541 05/07/21 0,3 45.241.894 20,74 + 61,6 14,12 1,43 FR0005175080 97.771.334 2,385 + 53,16 1,646
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 13,86 13,28 - 3,35 - 3,04 CREDIT AGR. PARIS IDF (CAF) B 83 82 - 0,61 + 9,32 MANITOU (MTU) g B 29,9 29,45 - 1,51 + 23,22 TRIGANO (TRI) G A 173,7 172 - 0,58 + 18,78
50667 13,86 - 9,41 17,893 547 83 +11,4 86,67 5544 30 + 6,7 31,85 15989 174,9 + 9,07 193,9
FR0000053324 10/03/20 0,7 50.364.082 13,14 - 1,18 12,14 5,27 FR0000045528 03/05/21 2,6 8.289.603 82 + 19,52 66,68 3,17 FR0000038606 21/06/21 0,6 39.668.399 29,25 + 38,92 23,6 2,04 FR0005691656 28/09/21 3,2 19.336.269 170,8 + 30,7 137,9 1,86
ALTAREA (ALTA) A 178 172,2 - 2,4 + 23,19 DASSAULT AV. (AM) A 92,45 89,05 - 3,21 - 0,72 MAUNA KEA (MKEA) g C 0,84 0,814 - 3,1 - 38,15 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 44,68 45,56 + 1,61 - 42,21
12630 179 - 5,53 203,242 64122 92,45 - 2,68 105,3 156466 0,86 -23,21 1,92 567470 45,56 - 1,32 88,16
FR0000033219 05/07/21 4,75 17.858.081 170,2 + 27,27 130,815 FR0014004L86 8.348.703 88,8 - 2,09 84,6 FR0010609263 44.299.635 0,81 - 37,48 0,81 FR0000054470 125.153.906 44,39 - 43,26 43,54
ALTEN (ATE) G A 153,2 151,8 - 0,98 + 63,84 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 5,422 5,456 + 0,44 + 25,83 MCPHY ENERGY (MCPHY) g B 22,26 22,88 + 1,78 - 33,39 VALEO (FR) LR A 29 28,4 - 2,47 - 12,02
37805 154 +15 155,2 260993 5,484 -41,28 13,69 163140 23,36 +13,16 41,7 1088142 29,14 +15,64 33,66
FR0000071946 02/06/21 1 34.377.818 151,4 + 64,11 84,9 0,66 FR0010417345 54.927.187 5,324 + 36,6 4,294 FR0011742329 27.856.540 22,24 - 26,55 14,86 FR0013176526 28/05/21 0,3 242.574.781 27,87 - 8,56 20,47 1,06
AMPLITUDE SURGICAL (AMPLI) g C 2,12 2,1 - 0,94 - 2,78 DELTA PLUS GROUP (DLTA) g B 82,2 83 + 1,22 + 17,23 MEDINCELL (MEDCL) B 9,85 10,1 + 1,82 - 0,98 VALLOUREC REG (VK) G B 6,3 6,82 + 9,65 - 25,87
1376 2,12 - 1,41 2,84 2969 83,2 - 9,29 103 20332 10,1 +22,28 16,75 5330683 6,82 - 7,02 14,5
FR0012789667 47.804.841 2,1 - 1,41 2 FR0013283108 23/06/21 1 7.358.708 82 + 32,59 68,4 1,21 FR0004065605 24.887.908 9,74 - 6,48 8 FR0013506730 228.928.428 6,29 - 1,46 6,005
AMUNDI (AMUN) G A 76,8 76,2 - 0,52 + 14,07 DERICHEBOURG (DBG) g B 9,82 9,83 + 0,1 + 67,18 MERCIALYS (MERY) G B 9,05 8,835 - 1,83 + 22,37 VALNEVA (VLA) G B 21,68 21,5 +177,42
EX-DS 15/03/17 161309 77,6 - 0,59 82,2 310435 10,1 - 3,25 10,7 265513 9,05 - 8,16 11,07 726514 21,9 +42,1 25,2
FR0004125920 13/05/21 2,9 203.074.651 76,2 + 11,24 60,1 3,81 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 9,79 +217,3 5,395 FR0010241638 29/04/21 0,43 93.886.501 8,755 + 40,8 6,71 FR0004056851 105.065.649 21,22 +282,56 7,22
ANTIN INFRA PARTNERS (ANTIN) A 34,02 35,06 + 3,12 + 15,71 DEVOTEAM (DVT) g C 168 168,4 + 0,24 + 80,88 MERSEN (MRN) g B 33,65 33,6 - 0,3 + 35,76 VERALLIA (VRLA) g A 31,5 30,68 - 2,23 + 5,61
23825 35,2 +11,23 35,2 588 168,4 - 0,12 171,6 14075 33,75 + 7,52 35,25 147942 31,5 - 6,69 34,14
FR0014005AL0 174.562.444 34,02 + 46,08 28,02 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 167,9 + 72,19 94 FR0000039620 06/07/21 0,65 20.820.470 33 + 36,31 23,25 1,94 FR0013447729 01/07/21 0,95 122.289.183 30,64 + 12,59 26,65 3,1
ARAMIS (ARAMI) A 17,36 17,3 - 0,12 DMS (DGM) g C 1,26 1,242 - 2,67 - 29,43 METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 6,31 6,15 - 2,54 +158,4 VERIMATRIX (VMX) g B 1,15 1,102 - 3,67 - 60,78
58761 17,44 + 7,05 23,4 26055 1,298 -14,58 2,06 233754 6,37 +14,31 6,54 285327 1,152 -15,36 3,365
FR0014003U94 82.828.345 17,08 15,22 FR0012202497 16.120.556 1,232 - 15,51 1,232 FR0004177046 43.827.988 6,08 +229,76 2,4 FR0010291245 85.520.147 1,092 - 63,02 1,086
ARGAN (ARG) A 110,4 109,4 - 0,73 + 30,86 EDENRED (EDEN) LR A 44,31 43,72 - 1,33 - 5,8 NACON (NACON) B 5,5 5,45 - 2,15 - 31,62 VICAT (VCT) g A 37,7 37,15 - 1,07 + 8,15
3401 110,4 + 3,21 115 492493 44,31 -11,14 51,74 76315 5,53 - 1,27 8,5 43022 37,7 - 2,88 45,05
FR0010481960 01/04/21 2,1 22.588.545 109,2 + 34,73 75 FR0010908533 14/05/21 0,75 249.588.059 43,46 - 3,34 43,14 1,72 FR0013482791 86.291.410 5,35 - 26,85 4,51 FR0000031775 26/04/21 1,5 44.900.000 36,8 + 9,26 34,05 4,04
ARKEMA (AKE) LR A 123,45 121,85 - 0,81 + 30,32 EDF (EDF) LR A 12,91 12,595 - 2,36 - 2,33 NANOBIOTIX (NANO) g B 8,19 8,245 + 0,61 - 40,25 VILMORIN & CIE (RIN) g A 56,9 56,1 - 1,23 + 13,79
320607 125,45 + 6,19 125,45 EX-DS 7/03/17 2668901 12,91 - 1,79 13,575 60737 8,25 -24,84 17,34 5882 56,9 - 1,41 63,5
FR0010313833 26/05/21 2,5 76.736.476 120,6 + 32,91 87,64 2,05 FR0010242511 11/11/21 0,3 3.157.832.107 12,485 + 5,8 9,632 2,38 FR0011341205 13/05/19 34.825.872 8,09 - 21,63 8,09 FR0000052516 14/12/20 1 22.917.292 55,9 + 19,36 48,65 1,78
ARTMARKET.COM (PRC) g C 13,6 11,16 - 29,72 + 52,04 EIFFAGE (FGR) LR A 88,04 85,12 - 2,92 + 7,69 NEOEN (NEOEN) G A 37,04 37,48 + 1,08 - 35,27
998197 14,8 +99,64 23 551146 88,14 - 2,76 95,5 VIRBAC (VIRP) G A 427 435,5 + 2,11 + 82,98
161881 37,48 + 0,97 65,013 6703 435,5 +12,24 448,5
FR0000074783 6.651.515 10,9 + 49,6 4,91 FR0000130452 17/05/21 3 98.000.000 84,2 + 2,75 72,66 3,52 FR0011675362 106.998.455 36,62 - 15,27 31,12 FR0000031577 23/06/21 0,75 8.458.000 424,5 +110,39 200,5 0,17
ASSYSTEM (ASY) B 33,1 33,1 + 1,07 + 34,55 EKINOPS (EKI) g B 7,74 7,61 - 0,26 + 11,75 NEXANS (NEX) G A 90,35 89,7 - 0,33 + 51,39
OPA 24/11/17 7768 33,4 + 4,75 33,4 41105 7,74 + 1,33 8 WAVESTONE (WAVE) g B 51,2 50,4 - 0,79 + 69,7
46238 90,85 + 8,46 92,7 11301 51,8 51,8
FR0000074148 06/07/21 1 15.668.216 32,45 + 38,2 24,5 3,02 FR0011466069 25.564.227 7,49 + 22,15 5,88 FR0000044448 19/05/21 0,7 43.755.627 88,55 + 83,81 59,4 0,78
FR0013357621 02/08/21 0,23 20.196.492 49,2 + 95,35 28,5 0,46
ATARI (ATA) g C 0,403 0,394 - 2,36 + 10,69 ELIOR (ELIOR) G B 6,06 5,82 - 3,96 + 5,43 NEXITY (NXI) G A 39,7 39,58 + 0,25 + 11,62
3885870 0,419 +26,53 0,963 705230 6,06 -10,87 7,705 54700 40,12 + 1,49 46,96 WENDEL (MF) G A 111,7 110,3 - 1,25 + 12,61
FR0010478248 301.415.429 0,382 - 3,08 0,3 FR0011950732 07/04/20 0,29 172.444.229 5,78 + 15,02 4,92 FR0010112524 25/05/21 2 56.129.724 39,48 + 27,76 35,26 5,05 39635 111,7 - 7,23 127,5
FR0000121204 01/07/21 2,9 44.730.004 110,2 + 18,28 91,75 2,63
ATOS SE (ATO) LR A 39,33 39,06 - 0,86 - 47,77 ELIS (ELIS) G A 15,38 14,97 - 2,35 + 9,83 NICOX (COX) g B 3,13 3,13 - 0,32 - 28,05
971215 39,39 -12,52 77,94 350066 15,38 - 9,76 17,09 33776 3,14 - 6,57 5,19 WORLDLINE (WLN) G A 51 50,13 - 1,05 - 36,62
FR0000051732 14/05/21 0,9 110.730.332 38,71 - 44,04 38,71 2,3 FR0012435121 27/05/19 0,37 224.076.007 14,9 + 13,07 11,89 FR0013018124 37.138.185 3,12 - 23,66 3,015 1875970 52,87 -26,95 85,35
AUBAY (AUB) g C 53,7 52,8 - 1,68 + 53,71 ERAMET (ERA) G B 71,05 70,2 - 0,07 + 63,56 FR0011981968 280.466.407 49,58 - 31,94 47,515
NRJ GROUP (NRG) B 5,96 6 + 0,67 - 1,32
6537 54,2 + 4,14 57,5 100824 71,75 -15,32 86,6 195029 6,02 + 5,26 6,8
FR0000063737 08/11/21 0,34 13.221.796 52,7 + 73,11 33,95 0,64 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.741.376 68,55 +113,11 41,06
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 28,8 28,8 + 0,35 + 6,67 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 2,24 2,19 - 2,23 - 69,2
FR0000121691
OENEO (SBT) g
15/06/21 0,21 78.107.621
B 13,32
5,94
13,26
+ 1,69
- 0,3 + 22,1
5,62 3,5
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
785 28,8 + 5,88 31,2 95550 2,25 -58,37 10,44 1687 13,36 - 1,34 13,58
FR0011040500 16/06/21 0,4 21.583.060 28,8 + 25,76 23,2 1,39 FR0011471135 27.923.522 2,185 - 65,99 2,1 FR0000052680 05/10/21 0,2 65.052.474 13,26 + 20,77 10,5 1,51 EURONEXT (ENX) LR A 91,55 91,25 - 0,33 + 9,99
266635 92,2 -10,54 105,5
BAINS MER MONACO (BAIN) B 69,2 69,8 - 0,29 + 1,16 ESI GROUP (ESI) g C 71 71 + 55,02 ODET (CIE DE L') (ODET) A 1260 1230 - 2,38 + 56,49 NL0006294274 17/05/21 1,25 107.106.294 91,05 + 11,1 71,871 1,61
1511 69,8 + 2,65 79,6 585 71 + 0,57 75,4 812 1270 -12,46 1415
MC0000031187 26/09/14 0,01 24.516.661 68 + 12,94 60,2 FR0004110310 6.032.492 70,8 + 67,45 41,5 FR0000062234 10/06/21 3 6.585.990 1225 + 70,36 774 0,24 NOKIA (NOKIA) R A 5,126 5,207 + 2,93 + 65,78 0,3
735196 5,234 + 1,8 5,375 17,59
BELIEVE (BLV) G A 20 19,42 - 2,9 EURAZEO (RF) G A 78,6 77,9 - 0,45 + 40,36 ORAPI (ORAP) g C 6,69 6,49 - 3,28 - 37,89 FI0009000681 29/07/19 0,02 5.675.461.159 5,122 + 60,44 3,117
45220 20 +11,42 20 122626 79,05 -5 88,8 16570 6,73 + 1,41 11,55
FR0014003FE9 95.853.458 19,35 13,24 FR0000121121 30/04/21 1,5 79.224.529 77,7 + 50,53 55,7 1,93 FR0000075392 29/04/15 0,13 6.598.219 6,2 - 4,56 5,79 SES (SESG) LR 6,932 6,828 - 1,47 - 11,51
500225 6,974 -11,87 8,09
BÉNÉTEAU (BEN) g B 13,76 13,74 - 0,15 + 45,17 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) G C 0,511 0,511 - 0,31 + 20,99 ORPÉA (ORP) LR A 87,04 86,5 - 0,19 - 19,57 LU0088087324 20/04/21 0,34 376.915.302 6,8 - 17,85 6,074 5,86
34052 13,86 + 3,78 15,02 6658554 0,514 + 1,55 0,59 240780 87,4 - 2,94 119,8
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 13,58 + 66,14 9,32 FR0012789949 21/05/19 0,26 5.014.620.532 0,509 + 1,63 0,25 FR0000184798 09/07/21 0,9 64.631.325 85,68 - 18,97 85,68 1,04 X-FAB SILICON (XFAB) g A 9,62 9,69 + 1,36 + 96,95
BIC (BB) G A 48,5 47,6 - 1,86 + 2,9 EUTELSAT COM. (ETL) G A 11,31 11,43 + 1,29 + 23,43 OSE IMMUNO (OSE) g C 9,23 8,91 - 2,62 + 23,75 297880 9,86 +15,91 9,86
68115 48,5 - 2,78 64,9 870073 11,465 - 7,93 13,42 33873 9,23 -10,9 15,8 BE0974310428 130.781.669 9,48 +137,21 4,855
FR0000120966 31/05/21 1,8 45.395.857 47,28 - 4,72 44 3,78 FR0010221234 16/11/21 0,93 230.544.995 11,2 + 12,39 9,092 8,14 FR0012127173 18.280.038 8,86 + 19,12 7,2
BIGBEN INT. (BIG) g C 16,94
31260
16,6
17
- 2,12 - 10,94
- 1,78 22,7
EXCLUSIVE NETWORKS (EXN) A 19,6
5239
19,4
19,898
- 1,02 + 2,11
- 3,1 21,3
OVH (OVH) A 21,255
48014
20,9
21,33
- 2,11 + 6,07
+ 0,94 22,5 VALEURS ZONE INTERNATIONALE
FR0000074072 02/08/21 0,3 19.569.463 16,34 + 0,97 13,54 1,81 FR0014005DA7 91.476.536 19,162 - 3 17,62 FR0014005HJ9 188.532.591 20,85 17,802
GENERAL ELECTRIC (GNE) A 88,57 88,68 + 1,18 + 26,66
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 119,45 122,05 + 2,31 + 5,76 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 75,4 74,8 - 0,8 + 23,03 PEUGEOT INVEST (PEUG) g A 126,4 124,2 - 1,59 + 31,29 369 89,32 - 1,02 102,9
155892 123,6 +18,67 132,1 163 75,4 +10 92,4 3962 126,4 + 4,02 132,4 US3696043013 USD 24/09/21 0,07 1.098.137.128 87,95 + 37,07 67,824
FR0013280286 04/06/21 0,62 118.361.220 119,15 + 2,22 88,86 0,51 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 73,4 + 80,68 59,4 FR0000064784 17/05/21 2,35 24.922.589 123,2 + 42,76 88,8 1,89
HOLCIM LTD (HOLN) A 45,1 44,25 - 1,62 - 0,9 4
BOIRON (BOI) g A 40,25 39,8 - 1,12 - 3,75 FAURECIA (EO) LR A 48,2 46 - 4,39 + 9,76 PHARMAGEST INT. (PHA) g A 90,4 91,9 + 2,11 - 17,5 30426 45,25 + 4,88 53,06
3496 40,65 - 1,97 44,45 1167975 48,25 + 8,75 50,76 6240 92,3 - 4,67 124,2
FR0000061129 02/06/21 0,95 17.545.408 39,75 + 0,63 33,7 2,39 FR0000121147 03/06/21 1 138.035.801 45,3 + 14,29 35,68 2,17 CH0012214059 CHF 07/05/21 2 615.929.059 44 + 2,19 40,235
FR0012882389 01/07/21 0,95 15.174.125 90,4 - 5,65 87,2 1,03
BOLLORÉ (BOL) G A 4,974 4,942 - 0,44 + 46,13 FDJ (FDJ) G A 43,01 43,12 + 0,26 + 15,26 PIERRE & VACANCES (VAC) g C 7,08 6,66 - 3,76 - 54,69 SCHLUMBERGER (SLB) A 27,55 26,7 - 4,64 + 52,14 3,45
1088878 4,99 - 5,14 5,42 170660 43,32 - 0,78 51,7 46407 7,08 -31,48 14,75 49324 28,2 - 9,49 30,25
FR0000039299 01/09/21 0,02 2.947.446.874 4,922 + 45,35 3,33 0,41 FR0013451333 21/06/21 0,9 191.000.000 42,8 + 24,95 35,2 2,09 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.893.463 6,61 - 48,57 6,45 AN8068571086 USD 31/08/21 0,13 1.385.122.304 26,6 + 58,46 17,6
BONDUELLE (BON) g B 22,45 22,45 + 7,93 FERMENTALG (FALG) g C 3,12 3,025 - 2,89 +109,2 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 25,1 24,22 - 3,2 - 14,17
12089 22,55 + 4,66 24,2 367107 3,165 + 7,84 4,845 241364 25,34 + 4,67 34,66
FR0000063935 05/01/21 0,4 32.630.114 22,1 + 13,38 18,94 1,78 FR0011271600 33.666.898 2,99 +130,92 1,456 FR0000124570 28/04/21 0,49 147.122.153 23,92 + 0,75 21,22 2,02
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 29,9 29,78 - 0,37 + 36,86 FIGEAC AERO (FGA) g C 6,31 5,98 - 5,23 + 36,37 PLASTIVALOIRE (PVL) g C 6,07 6 + 1,01 - 18,14
545875 30,1 + 9,49 30,3 43125 6,42 + 6,79 6,5 DIV 8 02/05/17 27668 6,16 + 8,3 8,87
FR0006174348 05/07/21 0,36 452.365.453 29,72 + 39,03 21,27 1,21 FR0011665280 31.839.473 5,98 + 59,04 4,07 FR0013252186 22/04/21 0,05 22.125.600 5,97 + 24,35 5,21 0,83
BURELLE SA (BUR) A 758 738 - 0,54 - 7,29 FNAC DARTY (FNAC) G A 55 54,7 - 0,73 + 3,8 PROLOGUE (PROL) g C 0,389 0,39 + 1,04 + 12,07
64 760 +10,15 964 39295 55,3 - 2,32 61,1 203398 0,4 - 7,14 0,489
FR0000061137 02/06/21 15 1.757.623 730 + 15,31 648 2,03 FR0011476928 05/07/21 1 26.761.118 54,1 + 24,37 43,64 1,83 FR0010380626 89.244.704 0,381 + 35,42 0,304
CARMILA (CARM) g C 13,24 13,4 + 0,15 + 13,75 GECINA (GFC) LR A 120,75 120 - 0,42 - 4,99 QUADIENT (QDT) g B 21,02 20,32 - 3,42 + 29,18
125428 13,4 - 1,47 15,26 91657 120,8 - 0,29 138,35 45876 21,06 - 3,33 26,88
FR0010828137 24/05/21 1 146.215.837 13,06 + 20,72 10,24 FR0010040865 01/07/21 2,65 76.572.850 119,2 - 7,34 111,1 FR0000120560 04/08/21 0,5 34.562.912 20,32 + 60,76 15,57 2,46
36 // FINANCE & MARCHES Lundi 22 novembre 2021 Les Echos

ACTIONS ACTIONS ACTIONS


EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
19-11-2021 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR00133417812CRSI g C 4,62 4,62 4,465 4,465 - 2,51 18175 FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,26 1,298 1,232 1,242 - 2,67 26055 FR0000077570MICROPOLE g C 1,26 1,275 1,24 1,26 111529 DOLLAR US 1,1317 -0,50 -7,53
FR0014000T90 2MX ORGANIC B 9,752 9,833 9,75 9,761 - 0,19 671 FR0000072373EGIDE g C 1,17 1,18 1,115 1,15 - 2,13 45994 FR0013482791 NACON SAS B 5,5 5,53 5,35 5,45 - 2,15 76315 LIVRE STERLING 0,8399 -0,30 -6,18
FR0000076887A.S.T. GROUPE g C 5,9 5,9 5,68 5,72 - 3,05 1621 FR0000120669 ESSO g C 13,6 13,75 13,5 13,5 4746 FR0013018041NAVYA g B 1,8 1,846 1,75 1,794 - 0,33 354188 FRANC SUISSE 1,0483 -0,41 -3,09
COURONNE DANOISE 7,4362 0,00 -0,09
FR0013185857 ABEO g C 13,55 13,7 13,25 13,5 - 1,46 4969 FR0000054678EURO RESSOURCES C 2,91 2,91 2,85 2,88 - 0,69 8499 FR0004050250 NEURONES B 35 35 34,3 34,3 -2 553
COURONNE NORV. 10,0392 0,29 -4,18
FR0012616852ABIONYX PHARMA g B 2,77 3,285 2,575 2,61 - 4,04 5723546 FR0000075343 EUROMEDIS GROUPE C 9,98 10,9 9,7 10,8 + 8 46371 FR0012650166NHOA g C 13,7 13,92 13,44 13,8 + 2,22 47406 KUNA CROATE 7,5128 0,00 -0,51
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,536 0,536 0,52 0,528 - 1,49 43062 FR0010490920EUROPACORP g 0,655 0,686 0,655 0,661 - 8,19 28459 FR0000052680 OENEO g B 13,32 13,36 13,26 13,26 - 0,3 1687 COURONNE SUEDOISE 10,0884 0,05 0,41
FR0000076655ACTIA GROUP g C 3,39 3,39 3,24 3,28 - 3,25 21305 FR0000038184 F.I.P.P. C 0,158 0,158 0,158 0,158 - 0,63 633 FR0010428771OL GROUPE g C 2,19 2,2 2,16 2,16 - 1,37 10793 DOLLAR CANADIEN 1,4296 -0,25 -8,29
YEN JAPONAIS 128,782 -0,88 1,95
BE0974269012 ADC SIIC C 0,099 0,102 0,099 0,102 + 9,68 52426 FR0011271600FERMENTALG g C 3,12 3,165 2,99 3,025 - 2,89 367107 FR0000075392 ORAPI g C 6,69 6,73 6,2 6,49 - 3,28 16570
DOLLAR AUSTRALIEN 1,5595 -0,18 -1,63
FR0000062978ADL PARTNER g C 20,2 20,4 19,85 20,2 - 0,98 1988 FR0000060824 FINANCIERE MARJOS C 0,182 0,182 0,182 0,182 - 9 1398 FR0010609206OREGE C 1,118 1,148 1,02 1,078 - 3,06 13034 ROUBLE RUSSE 83,0915 -0,07 -8,10
FR0012821890 ADUX g C 2,25 2,69 2,19 2,44 + 12,96 89311 FR0011277391FONC. PARIS NORD g C 0,04 0,04 0,039 0,04 131575 FR0012127173 OSE IMMUNO g C 9,23 9,23 8,86 8,91 - 2,62 33873 ROUPIE INDIENNE 84,0735 -0,33 -5,78
FR0013296746ADVICENNE g C 8,87 8,99 8,61 8,65 - 1,82 46831 FR0014005SB3 FORSEE POWER SA B 7 7 6,97 6,99 + 0,29 12553 FR0013318813PARAGON ID g C 32,4 32,4 32 32,1 - 0,93 418 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,6128 -0,12 -5,07
COURONNE TCHEQUE 25,422 0,53 -3,18
FR0013333077 AFFLUENT MEDICAL B 6,15 6,15 6,11 6,11 - 0,81 1549 FR0013030152FRANCAISE ENERGIE g C 27,4 28 27,4 28 + 2,19 3421 FR0010263202 PAREF C 54,5 55,5 54 55 + 0,92 1837
FORINT HONGROIS 367,855 1,01 1,42
FR0000062465ALAN ALLMAN C 11,6 11,9 10,9 11,5 - 0,86 1769 FR0010501692 GENERIX g B 8,68 8,72 8,5 8,5 - 2,07 5453 FR0004038263PARROT B 4,82 5 4,82 5 + 4,82 11609 ZLOTY POLONAIS 4,6931 0,48 2,94
FR0013421286 ALPHA MOS C 2,27 2,39 2,1 2,17 - 4,41 237263 FR0011799907GENOMIC VISION g C 0,305 0,305 0,291 0,291 - 3,61 556479 FR0000038465 PASSAT g C 6,48 6,5 6,32 6,42 - 1,23 1222 LEV BULGARE 1,9574 0,08 0,08
FR0000053837ALTAMIR B 24,15 24,15 23,75 23,75 - 1,45 5892 FR0000061459 GERARD PERRIER B 83,4 84,2 82,6 84,2 + 1,2 837 FR0000053514PCAS G B 10,7 10,7 10,4 10,6 - 0,94 922 DOLLAR HONG-KONG 8,817 -0,46 -7,08
FR0012789667 AMPLITUDE g C 2,12 2,12 2,1 2,1 - 0,94 1376 FR0000065971GRAINES VOLTZ C 138,5 140 136,5 136,5 - 2,5 571 FR0012432516 POXEL g C 5,63 5,63 5,4 5,5 - 2,22 73554 WON SUD COREEN 1347,2515 0,14 1,60
PESO MEXICAIN 23,5527 -0,28 -3,09
FR0011992700ATEME g B 14,18 14,18 13,8 13,96 - 0,99 5795 FR0004155000 GROUPE SFPI g C 3,57 3,62 3,495 3,53 - 1,12 40571 FR0014004EC4PRECIA C 33,885 34,005 33,88 34,005 + 0,02 2115
REAL 6,3094 -0,18 -0,55
FR0000039232 AUREA g C 8,38 8,38 8,16 8,16 - 2,63 4553 FR0000066722GUILLEMOT g C 14,5 15,04 14,5 14,68 + 1,1 28784 FR0012613610 PRODWAYS GROUP g C 2,84 2,92 2,795 2,795 - 2,78 45227 DOLLAR SINGAPOUR 1,5382 -0,30 -4,91
FR0013183589AURES TECHNO g C 20,8 21,4 20,5 20,7 - 0,48 3822 FR0004159473 HEXAOM g B 40,6 40,7 36,6 39,6 - 2,22 3649 FR0013344173ROCHE BOBOIS SA G B 38 38 36,3 36,3 - 1,89 2803 RAND SUD-AFRICAIN 17,7828 -0,02 -1,03
FR0013529815 AVENIR TELECOM C 0,072 0,072 0,063 0,064- 10,94 7093620 FR0012821916HIPAY GROUP g C 17,4 17,4 16,94 17,32 - 0,57 1351 FR0000054199 S.T. DUPONT C 0,14 0,141 0,14 0,14 135981 LIVRE TURQUE 12,6919 0,33 39,68
RENMIBI YUAN 7,228 -0,47 -9,33
FR0013258399BALYO g C 1,11 1,11 1,062 1,084 - 2,34 138146 FR0000065278 HOPSCOTCH GROUPE g C 9,28 9,3 9,2 9,3 + 0,87 493 FR0000039109SECHE ENVIRONNEM. g B 65 65,2 62,9 64 - 1,99 5162
RUPIAH 16111,01 -0,43 -6,29
FR0000035370 BASTIDE CONF.MED. g C 43,5 44,2 43,3 44,2 + 1,38 6479 FR0004165801HOTELS DE PARIS C 1,9 1,9 1,8 1,8 - 5,26 797 FR0011950682 SERGEFERRARI GP g C 11,7 11,7 11,2 11,24 - 3,93 13263 PESO PHILIPPIN 57,1201 -0,10 -2,61
FR0000074254BOURSE DIRECT C 2,56 2,62 2,53 2,58 + 0,78 8596 FR0014003VY4 HYDROGÞNE FRANCE G B 30,05 30,4 29,55 29,55 - 1,83 4304 FR0000060790SIGNAUX GIROD g C 15,45 15,9 15,45 15,5 + 0,32 654 RINGGIT MALAIS 4,7331 -0,47 -4,18
FR0010151589 CAFOM C 15,35 15,7 15,3 15,7 + 2,28 438 FR0000051393IDI B 50,8 51 49,8 49,8 - 1,97 898 FR0000074122 SII g C 43,8 44,4 43,2 43,7 - 1,8 7287 BATH THALANDAIS 37,1109 0,16 1,28
FR0012969095CAPELLI C 23,7 23,8 23,5 23,6 - 0,42 2304 FR0000071797 INFOTEL C 51,7 52,2 51,4 52 + 0,58 466 FR0004016699SMTPC B 25,3 25,4 25,2 25,4 - 0,39 2482
TAUX
g g g

FR0000072894 CAST g C 4,65 4,73 4,57 4,73 + 1,72 3448 FR0013233012INVENTIVA g B 11,5 11,76 11,36 11,54 51555 FR0000078321 SODITECH C 0,93 0,93 0,93 0,93 + 13,42 500 MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0000064446CATERING INTL SCESg B 14,2 14,25 14 14,2 + 0,35 6237 FR0012872141 JACQUES BOGART g C 11,85 11,9 11,65 11,65 1485 FR0000065864SOGECLAIR g C 23 23 22,5 23 1181 MARCHÉS MONÉTAIRES
19-11-2021 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0010193979 CBO TERRITORIA C 3,71 3,71 3,63 3,65 - 1,62 48009 FR0000066607LACROIX GROUP g C 37,6 38 36,7 36,8 - 3,16 1649 FR00140006O9 SOLOCAL GROUP B 1,198 1,227 1,154 1,227 + 2,39 710745 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,39/-0,69 -0,44/-0,74 -0,37/-0,67 -0,34/-0,64
FR0000053506CEGEDIM B 24,3 24,3 23,45 23,8 - 0,83 11322 FR0000032278 LATECOERE g C 0,547 0,548 0,542 0,544 - 0,55 53900 FR0010613471SUEZ LR A 19,675 19,705 19,67 19,675 - 0,08 1028886
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0000054322 CIBOX INTERACTIVE g C 0,11 0,113 0,108 0,108 - 4,07 137695 FR0006864484LAURENT-PERRIER B 93,6 95,2 93,6 94,4 - 0,84 427 FR0004188670 TARKETT G B 19,32 19,78 19,32 19,7 + 0,92 1203 19-11-2021 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0013426004CLARANOVA SE g B 5,21 5,225 5,11 5,125 - 1,82 129693 FR0004156297 LINEDATA SERVICES g B 39 39,1 39 39 - 0,26 437 FR0000033003TOUAX g C 7,94 8,12 7,66 7,82 - 1,51 23266 ALLEMAGNE 100,41 -0,82 -0,62 -0,49 -0,27
FR0000053399 CNIM GROUP C 10,35 10,7 10,25 10,7 + 1,91 2108 FR0013233475LYSOGENE g C 1,938 1,99 1,85 1,9 - 2,56 83050 FR0000036816 TOUR EIFFEL g B 30 30,2 29,8 29,8 - 0,67 1133 PORTUGAL 0 0,11 0,26 0,44 0,63
FR0010483768CRCAM BRIE PIC. CC B 22,25 22,5 22,005 22,29 - 0,85 4588 FR0000060196 M.R.M. C 1,23 1,23 1,22 1,22 - 0,81 5101 FR0000035784TRANSIT.EVERGREEN G C 3,02 3,1 2,98 3,04 + 1,33 24037 FRANCE -0,12 0,06 0,18 0,24 0,34
ESPAGNE -0,11 0,19 0,43 0,49 0,76
FR0010461053 CRCAM LANGUED CCI C 58,01 58,3 58,01 58,3 - 1,19 485 FR0012634822MAAT PHARMA C 13,45 13,5 12,75 13,45 - 0,37 8545 FR0000034548 UNION FIN.FRANCE Gg B 17,6 17,65 17,25 17,3 - 2,54 1904
ITALIE -0,14 0,35 0,17 0,98 1,16
FR0000185514CRCAM NORD FR. B 22,5 22,5 22,5 22,5 3369 FR0000051070 MAUREL ET PROM g B 2,46 2,51 2,35 2,365 - 3,67 263272 FR0000074197UNION TECH.INFOR. g C 0,536 0,542 0,536 0,542 - 2,87 4655
FR0000045528 CRCAM PARIS IDF B 83 83 82 82 - 0,61 547 FR0000060873MBWS g C 1,45 1,47 1,395 1,395 - 4,45 29069 FR0004186856 VETOQUINOL B 145,4 146,4 145 145,4 - 0,14 1556
FR0007317813CS GROUP g C 5,1 5,1 5,1 5,1 1975 FR0011742329 MCPHY ENERGY g B 22,26 23,36 22,24 22,88 + 1,78 163140 FR0000050049VIEL ET CIE C 5,78 5,78 5,62 5,7 - 1,04 6418 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0013283108 DELTA PLUS g B 82,2 83,2 82 83 + 1,22 2969 FR0004065605MEDINCELL B 9,85 10,1 9,74 10,1 + 1,82 20332 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY C 18 18 17,6 17,6 - 1,12 2247 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 171,2 -0,39
FR0000073793DEVOTEAM g C 168 168,4 167,9 168,4 + 0,24 588 FR0010298620 MEMSCAP g C 1,555 1,56 1,53 1,55 - 0,32 3275 FR0004034072XILAM ANIMATION g C 40 40,2 39,65 39,85 - 0,38 595 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 125,84 -0,01

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 161,12 18/11
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 243,29 18/11 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 151,57 18/11
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 170,86 18/11
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 611,93 18/11 LU0375630729 RAM (L) SF US SUST EQ 440,1 18/11 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 124,63 18/11
LU0851564038 BALANCED (EUR) 143,45 18/11
Tous les details de nos LU0705072691 RAM (L) SF GB EQ SUST ALP 112,31 18/11 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 152,88 18/11
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 178,07 18/11
solutions d’investissements LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 163,64 18/11 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 155,57 18/11 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 106,74 18/11
à disposition ici www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 220,7 18/11

@Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
PORTRAIT ENTREPRISES chief risk officer chez Crédit Agri- C’est en 2007 qu’il a rejoint Veolia
cole Indosuez Wealth (Europe). Environnement où il a d’abord
par Julie Le Bolzer AUCHAN œuvré dans la division eau avant
@JulieLeBolzer Yves Claude Amir Djourabtchi, 64 ans, titu- d’être directeur auprès du prési-
est nommé président-directeur laire d’une maîtrise et d’un DEA dent-directeur général et secré-
général d’Auchan Retail. en gestion des entreprises de taire du comité exécutif en 2009.

Rachel Vanier Yves Claude, 65 ans, diplômé de


l’université de Paris-I, a d’abord
travaillé chez RCI Banque en
Il préside le pôle de compétitivité
France Water Team, le cluster
l’Esiae Business School Paris, a France et à l’étranger. En 2007, il Aqua-Valley et l’Association fran-
entre dans la danse œuvré chez Decathlon durant a intégré Crédit Agricole Consu- çaise des ingénieurs et techni-
quarante ans. Il a notamment mer Finance comme directeur ciens de l’environnement (Afite).
Astrid di Crollalanza

de l’entrepreneuriat assumé les fonctions de directeur chargé des filiales et participa-


général de pays (Espagne puis tions. Il avait pris la direction

Tout avait commencé sous les meilleurs auspices pour


France), de directeur financier
groupe, de directeur du dévelop-
générale de Credibom au Portu-
gal en 2015, puis de GAC-Sofinco
+
Rachel Vanier. Avec son associée, Fanny Seroka, avocate pement international, de direc- en Chine en 2018.
Ils sont nés
d’affaires, l’ancienne directrice de la communication de teur général groupe et de leader un 22 novembre
Station F s’était décidée à revêtir les habits d’entrepre- Paris. A l’issue d’un master affaires publiques, cette Asie chargé de la production et ASSOCIATION
neuse pour lancer Dancefloor Paris, un studio de studio adepte de romanciers américains, dont Paul Auster et des activités commerciales. Plus
de danse, sis dans la capitale et axé sur le bien-être. Début
2020, elles lèvent, « plutôt facilement », des fonds auprès
Sally Rooney, renonce aux concours administratifs, car
elle ne s’identifie pas à ses « profs énarques ». La voilà
récemment, il fut directeur géné-
ral Singapour et Chine continen-
AFG
Jean-Marc Leroy
•président
Jean-Pierre Audoux,
de Care, 66 ans.
de prestigieux business angels, parmi lesquels Xavier
Niel. Las ! La crise a contraint le duo à composer avec le
donc partie dans une ONG, au Cambodge, où elle « voit
des histoires dans les yeux des gens », une source d’inspi-
tale de Decathlon. Il a, par ailleurs,
siégé aux conseils d’administra-
est le nouveau président de
l’Association française du gaz.
•Perella
David Azéma, associé chez
Weinberg, vice-président
confinement et à lancer l’activité via des cours en ligne. ration pour son premier roman, « Hôtel international », tion d’Adeo et d’Auchan Chine. de l’Institut Montaigne, 61 ans.
« Nous avons refusé de mettre le projet en pause », se sou-
vient Rachel Vanier, regard bleu, ongles rouges et botti-
paru en 2013. Suivront deux autres livres : « Ecosys-
tème », dans lequel celle qui est alors salariée de la CRÉDIT AGRICOLE CONSUMER
Jean-Marc Leroy, 63 ans, ingé-
nieur diplômé de l’ENSEEIHT,
•54Boris
ans.
Becker, joueur de tennis,

nes roses assorties au studio et à son vestiaire, conçu tel


un boudoir. C’est donc au temps du couvre-feu et
start-up EFounders, à San Francisco, caricature le
monde des jeunes pousses ; puis, sorti en mars 2020,
FINANCE
Olivier Joyeux
fut notamment directeur géné-
ral de Storengy en 2009 avant de
•63Jamie
ans.
Lee Curtis, actrice,

« enceinte jusqu’au cou », que cette passionnée de danse « trois jours avant le confinement », « Signes intérieurs de Amir Djourabtchi rejoindre Engie en 2016 pour y • Leos Carax, réalisateur, 61 ans.
classique – qui fréquente assidûment les opéras Garnier
et Bastille, les théâtres du Châtelet et du Rond-Point, et le
richesse » où cette fan de « West Side Story » décortique
le rapport à l’argent.
Olivier Joyeux rejoint
l’entreprise en qualité de
être directeur du métier chaîne
du gaz et directeur des relations
•PDG
Frédéric Duponchel,
d’Accuracy, 58 ans.
Centquatre – « brave les interdits pour trouver un local ».
Ouvert depuis peu, celui-ci abrite une cinquantaine de Des centaines de levées de fonds
directeur général de GAC-
Sofinco, la joint-venture entre
externes entre 2019 et juin der-
nier. Il a présidé l’ENSEEIHT
•28Adèle
ans.
Exarchopoulos, actrice,

cours hebdomadaires, dispensés par 30 professeurs, en


présentiel et distanciel. Avec ce studio de sport, cette
Une thématique qu’elle a touchée de près, pendant trois
ans, chez Station F, où elle a « vu passer des centaines de
Crédit Agricole Consumer
Finance et Guangzhou
(entre 2010 et 2019), Gas Infras-
tructure Europe (GIE) (de 2015 à
•administrateur
Olivier Faron, historien,
général du Cnam,
brune longiligne entend « dépoussiérer et démocratiser levées de fonds ». Reste que cette expérience lui a « collé Automobile Corporation en 2021) et le conseil d’administra- 62 ans.
des danses engoncées dans des carcans disciplinaires ».
Ainsi, les cours « Lac des Cygnes » ou « Danser comme
l’étiquette “communication” sur le front ». Peu encline à se
laisser enfermer dans une case, cette personnalité
Chine. Il succède à Amir
Djourabtchi, qui devient
tion de GRDF (de 2016 à 2021). •81Terry
ans.
Gilliam, réalisateur,

Beyoncé », proposés dans son antre de 400 mètres car-


rés, s’adressent-ils « à des femmes actives et adultes », en
« déterminée » boucle son troisième roman, au Népal, où
elle effectue le tour des Annapurnas, trek à 5.000 mètres
directeur adjoint des
partenariats automobiles
RÉSEAU •37Scarlett
ans.
Johansson, actrice,

vue de « rendre l’exigence professionnelle accessible aux


amateurs ». « L’ambition est de bâtir une marque forte,
d’altitude. A son retour, elle accepte sans ciller lorsque
Fanny Seroka lui propose d’entreprendre à deux. « Nous
internationaux de Crédit
Agricole Consumer Finance.
FRANCE CLUSTERS
Sylvain Boucher
•reDmitri Rybolovlev, actionnai-
majoritaire d’Uralkali, prési-
comme l’ont fait Arkose dans l’escalade et Dynamo dans le sommes complémentaires, jauge cette amie rencontrée à a été élu président du conseil dent de l’AS Monaco, 55 ans.
cycling, puis de la décliner en France et en Europe », glisse, à
33 ans, cette fille de professeurs de lettres et d’anglais.
Sciences Po. Du fait de ma formation juridique, la compta-
bilité ne me fait pas peur. Rachel, elle, excelle dans le marke-
Olivier Joyeux, 59 ans, diplômé de
l’IEP de Paris, titulaire d’une maî-
d’administration de France
Clusters.
•deMarjane Satrapi, auteure
BD, 52 ans.

ONG au Cambodge et start-up


ting. » Et l’intéressée d’embrayer : « Et nos goûts diffé-
rents, Fanny étant plutôt danse urbaine, et moi classique,
trise de droit de l’université de
Paris-II, a débuté dans le groupe Sylvain Boucher, 59 ans, ancien
•artistique,
Elisabeth Tanner, agent
co-directrice de Time
à San Francisco conduisent à une diversité », poursuit l’intéressée qui Crédit Agricole en intégrant LCL. élève de l’ENS de la rue d’Ulm et Art, 64 ans.
De mère hongroise, la cadette de deux filles naît à Buda-
pest un 29 février (de quoi fêter son anniversaire deux
danse deux fois par semaine. Mais sa véritable source de
décompression, c’est de « jouer à “Sophie la girafe” » avec
Il a poursuivi son parcours chez
Crédit Agricole CIB, puis au sein
de l’Ecole nationale des ponts et
chaussées, diplômé des univer-
• Claude Ponti, auteur, 73 ans.
fois, la veille et le lendemain, hors année bissextile).
« Elève modèle », elle grandit à Lille et intègre Science Po
sa fille, dotée, dit-elle, du « pouvoir magique de faire
oublier le stress ». n
de Crédit Agricole Leasing & Fac-
toring. Plus récemment, il était
sités de Paris-VI et de Paris-XI,
est délégué France de Veolia. , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
Les Echos Lundi 22 novembre 2021 // 37

= Les chiffres de l’économie

// Budget de l’Etat et PSR 2021 : 448,8 milliards d’euros (prévisions PLF 2021) // PIB 2020 : 2.223 milliards d’euros
// Plafond Sécurité sociale : 3.428 euros/mois à partir du 01-01-2021 // SMIC horaire : 10,25 euros à partir du 01-01-2021
// Capitalisation boursière de Paris : 2.191,58 milliards d’euros (au 24-06-2021)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 106,20 en mai 2021 // Taux de chômage (BIT) : 8 % au 4e trimestre 2020
Retrouvez-nous sur www.lesechos.fr // Dette publique : 2.739,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2021

crible
La Bourse ou la vie devant soi
Les actions devraient rester la préférence des portefeuilles l’an prochain.
La barre du thé
En Bourse non plus, les arbres ne Unilever a vendu une partie de ses thés,
sont pas censés monter jusqu’au bien mais pas vite.
ciel. Mais le scénario de
stagflation, historiquement
délétère pour les marchés
d’actions, n’est pas suffisamment
crédible aux yeux
d’Alexandre Hezez, le stratégiste
du groupe Richelieu, pour
remettre en cause leur place dans
les portefeuilles.
Les révisions en hausse des
bénéfices des entreprises
soutiennent les valorisations. Et si
les banques centrales deviennent
moins accommodantes, la
remontée des taux d’intérêt
devrait demeurer timide l’an
prochain. La crise sanitaire a
porté vers d’improbables
sommets les flux mondiaux des
fonds d’actions. Malgré le retard
de l’Europe dans cette manne, sa
sensibilité plus forte aux chocs
énergétiques fait maintenir à
l’allocataire de la société de
gestion un équilibre entre actions
des pays développés.

Le clou du spectacle
La City préfère patienter avant de restaurer
la valorisation de Kingfisher.
Une longue infusion permet de gagner en force, mais souvent au prix
On ne peut pas être et avoir été, les gagnants des confinements d’une certaine amertume. La cession d’une partie des thés d’Unilever
et du télétravail le constatent régulièrement en Bourse. La simple n’y coupe pas. Le processus lancé en janvier 2020 passe pourtant bien
confirmation de ses objectifs de bénéfices annuels par Kingfisher a valu la barre auprès des analystes sectoriels (+0,9 % pour l’action),
à son titre de se faire taper sur les doigts à Londres (–4,4 % vendredi). vu les 4,5 milliards d’euros en cash déboursés par CVC Capital Partners.
Le haut de la fourchette des 910 à 950 millions de livres avant impôts Le prix a su profiter de l’inflation générale du M&A, supérieur de près
– un record historique pour le propriétaire de Castorama, Brico Dépôt, d’un tiers aux rumeurs initiales selon les calculs d’ING. A ce tarif-là
B&Q et Screwfix – est visé comme escompté par les analystes. L’action n’en – 4 % de la capitalisation boursière –, il est possible d’envisager
a pas moins été renvoyée au purgatoire des valeurs « pandémiques », soit sereinement les rachats d’actions destinés à amortir la dilution
–14 % par rapport à son dernier plus haut, un étiage subi dans des secteurs du bénéfice par action liée à la sortie de ces activités jugées en trop
bien différents par BioMérieux (–13 %) et Eurofins (–15 %), sans non plus faible croissance. La place de leader des feuilles aromatiques
tomber dans les excès de ceux qui avaient fait le « buzz » (–56 % pour Zoom, ne suffisait plus pour peser dans la grande jungle des boissons sans
–72 % pour Peloton). Une décote d’un quart sur les multiples boursiers alcool. Mais encore faudrait-il que la Bourse daigne affranchir l’histoire
d’avant-crise subsiste alors que le virus du bricolage est impressionnant boursière de sa décote d’amour pour que les palpitations activistes
(+19 % pour les ventes à périmètre comparable sur neuf mois par rapport à et les pulsions de poursuite du démantèlement s’estompent pour
2019), tout comme les gains de parts de marché, notamment dans un de bon. Le décalage du multiple de valorisation (17 fois le bénéfice
Hexagone traditionnellement difficile. Mais les investisseurs ne semblent estimé de 2022) reste substantiel face au roi du café Nestlé (26 fois)
pas encore distinguer ce qui relève des bienfaits de la crise, et les effets de ou au grand lessivier américain Procter & Gamble (24 fois).
deux ans de relance stratégique par l’ex-Carrefour, Thierry Garnier. Le patron Alan Jope va pouvoir piloter un ensemble plus alerte.
Il leur faudra plus que 300 millions de livres de rachats d’actions Mais les vagues pandémiques et l’inflation ne vont pas lui faciliter
et un relèvement de dividende comme clou du spectacle. la tâche dans les prochains mois.

La Bourse de Paris se replie


EN VUE

Peng Shuai
n se souvient d’elle en 2014, obli- Ce « Suis-je encore humaine ? » est gla-

O gée de quitter le terrain de sa


demi-finale contre Caroline
Wozniacki à Flushing Meadows en fau-
teuil roulant, terrassée par les crampes.
çant, résonne sans doute aux oreilles des
millions de femmes violées dans le
monde. Il prouve un courage exception-
nel. Tel l’étudiant face aux chars de
Aujourd’hui le régime chinois voudrait Tian’anmen, Peng s’est dressée face au
l’effacer de l’histoire. Samedi, elle a fait mur de la dictature chinoise. Du courage,
•vendredi
La Bourse de Paris a terminé
en baisse de 0,42 %, rattra-
A Paris, les valeurs du CAC 40 ont
signé des p erformances très
une courte apparition en forme de mise
en scène lors d’un tournoi de tennis à
la fille de policier en a montré depuis l’âge
de 8 ans en quittant sa famille pour sui-
pée par les craintes liées à la pandé- contrastées. Hermès s’est envolé Pékin. Mais Peng Shuai, 35 ans, a le sou- vre des entraînements de dingue. Plus
mie de Covid-19 après l’annonce du de 5,21 %, devant Telep erfor- rire figé et elle n’est visiblement pas libre tard il faudra reverser 80 % des gains au
confinement de l’Autriche et de m a n c e (+2,21 %) et E u r o f in s de ses mouvements. Surtout, une chose PC. « Paris Match » rappelle que Pékin
nouvelles restrictions en Allema- (+2,15 %). Lanterne rouge, Renault est sûre, elle est détruite. Le message vite n’autorisait chaque saison qu’à six joueu-
gne. Le CAC 40 a clôturé la semaine a cédé 3,94 %, derrière Unibail- effacé par lequel elle a fait savoir sur ses de participer au circuit professionnel,
à 7.112,29 points, après un recul de Rodamco-Westfield (–3,42 %) et Weibo le viol perpétré sur elle en 2018 sur un vivier de centaines de milliers de
0,21 % jeudi qui avait brisé une série Airbus (–3,41 %). par le hiérarque chinois, l’ancien vice- jeunes filles. Une lutte au couteau dont
de six séances de hausse. A Lon- Les craintes liées à la pandémie ministre Zhang Gaoli, 75 ans, est poi- Peng s’est sortie, élancée, aimable, mais
dres, le Footsie a abandonné 0,45 % se sont aussi fait sentir sur les rende- gnant : « Pourquoi es-tu revenu me cher- toujours un peu isolée. Elle est devenue
vendredi, et à Francfort le DAX a ments obligataires. Le taux d’intérêt cher pour m’emmener dans ta chambre et numéro un mondiale du double fémi-
cédé 0,38 %. La Bourse de New York de la dette française à 10 ans est avoir des rapports sexuels ? J’ai eu telle- nin, quatorzième du simple, a remporté
a terminé divisée, l’indice technolo- revenu au seuil de 0 %, perdant ment peur cet après-midi-là ! Qui aurait le double à Wimbledon en 2013, Roland-
gique Nasdaq (+0,40 %) grimpant à 0,066 point de pourcentage en une pu croire que ta femme serait consentante Garros en 2014. Elle se distinguait par ses
un nouveau record, tandis que le journée. Cela a pénalisé les actions et qu’elle monterait même la garde ? coups à deux mains des deux côtés. Des
Dow Jones (–0,75 %), accusait sa des banques : BNP Paribas a perdu Suis-je encore humaine ? » coups, elle en a beaucoup pris. n
troisième séance de perte. Le S&P 3,02 %, Société Générale 2,53 % et
500 a reculé de 0,14 %. Crédit Agricole 1,36 %.

Vous aimerez peut-être aussi