Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre 4 : Le Bilan financier

CHAPITRE 4 : BILAN FINANCIER


Le bilan constitue un document de synthèse, un état financier par excellence. C’est un tableau
synoptique qui met en évidence la situation patrimoniale de l’entité à une date donnée. En tant
qu’outil de base du diagnostic financier ou de l’analyse financière, il fournit d’intéressantes
informations aux partenaires de l’entité (Etat, personnel, fournisseurs, préteurs, clients, associés
etc.) et à l’entité elle-même. L’approche classique ou financière de l’analyse du bilan repose
sur les notions de liquidité, de solvabilité et de risque. Aussi est-il nécessaire de procéder à des
reclassements et retraitements de certains postes du bilan comptable afin d’obtenir le bilan
financier.

A) TYPOLOGIE DE BILANS

On distingue le bilan comptable du celui financier.

1- Le bilan comptable

C’est un bilan en valeurs comptables élaboré en tenant compte des principes comptables
fondamentaux notamment de coût historique et de prudence…

2- Le bilan financier

Le bilan financier ou bilan liquidité est un bilan en valeurs réelles élaboré en tenant compte des
critères de liquidité et d’exigibilité en particulier des échéances court terme, moyen et long
terme ainsi que des retraitements (prise en considération des plus-values et des moins-values
latentes). C’est un outil qui permet d’estimer la capacité de l’entité à rembourser ses dettes.

N.B. : Relativement à l’approche classique financière, on estime que le court terme


correspond aux opérations à moins d’un an et que le moyen et long terme est relatif aux
opérations à plus d’un an.

B) MASSES DU BILAN FINANCIER

D’une manière générale, on distingue deux grandes masses à l’actif et deux grandes masses au
passif. En raison de la pertinence de l’analyse envisagée, ces différentes masses peuvent être
décomposées en sous masses.

1- Masses de l’actif

Les postes du bilan sont reclassés à l’Actif selon leur liquidité croissante à partir du haut du
bilan. La liquidité d’un Actif est son aptitude à se transformer en encaissement monétaire sans
délai et sans perte de valeur pour l’entité.

Le schéma ci-dessous met en évidence la décomposition des grandes masses de l’actif en sous-
masses.

41
Chapitre 4 : Le Bilan financier

Actif Immobilisé Actif Immobilisé Actif Fixe ou


(AI) (AI) durable (AF)

Actif Circulant Stocks (ST)


(AC)
Créances (CR)
Actif à Court Terme
(ACT)
Trésorerie – Actif Disponibilités (DI)
(TA)

Remarques :
Stocks = valeurs d’exploitation
Créances = valeurs réalisables
Disponibilités = valeurs disponibles

Actif à Court Terme = actif Circulant + Trésorerie Actif

Actif Circulant = Stocks + Créances

2- Masses du passif

Les postes du passif du bilan sont reclassés selon leur exigibilité croissante à partir du haut du
bilan. L’exigibilité d’une dette exprime le délai durant lequel elle n’est pas remboursable c'est-
à-dire pendant lequel les fonds sont à la disposition de l’entité.

Capitaux Propres Capitaux


(CP) Propres (CP)
Ressources Ressources
Stables (RS) Stables (RS)
Dettes financières
(DF)

Passif Capitaux
Circulant (PC) Etrangers (CE)
Passif à Court Dettes à Court
Terme (PCT) Terme (DCT)
Trésorerie
Passif (TP)

Remarques :
• Passif total = capitaux propres + capitaux étrangers
• Capitaux étrangers = dettes financières + passif à court terme
• Ressources stables = capitaux permanents
• Dettes financières = dettes à long et à moyen terme
• Passif circulant + trésorerie-passif = dettes à court terme ou passif à court terme.

42
Chapitre 4 : Le Bilan financier

B) RETRAITEMENTS ET RECLASSEMENTS DES POSTES DU BILAN

Le bilan financier est obtenu après reclassements et retraitements des postes du bilan comptable.

Les reclassements permettent de distinguer les postes à échéances court terme et les postes à
échéances moyen et long terme. Les retraitements permettent de faire apparaître des plus-
values ou moins-values latentes éventuelles. Les plus-values et moins-values sont ajoutées ou
retranchées des capitaux propres.

1- Reclassements et retraitements des postes de l’actif de bilan

Masses Eléments Constitutifs Reclassements et retraitements nécessaires

• Inscrire les valeurs réelles dans l’Actif


immobilisé.

• Ajouter algébriquement les plus-values et moins-


values aux Capitaux Propres.

N.B. :
Immobilisations incorporelles :
- Le Fonds Commercial non inscrit au bilan et
Frais de recherche et
estimé est considéré comme plus-values.
développement, brevets, licences
logiciels, droit au bail, fonds
- Le Fonds Commercial inscrit au bilan peut
commercial, etc.
également engendrer des plus-values ou moins-
values.

- Les frais de recherche et développement liés à des


investissements non porteurs d’avenir sont
considérés comme « Actif Fictif » c'est-à-
dire valeur réelle = 0.

Immobilisations corporelles : - Ajouter algébriquement les plus-values et moins-


values aux capitaux propres.
ACTIF Terrains, bâtiments, matériels et
IMMOBILISE outillage matériel et mobilier de - Inscrire les valeurs réelles dans l’actif immobilisé.
bureau, matérielle de transport.

- Ajouter algébriquement les plus-values et moins-


values aux capitaux propres.
Immobilisations financières :
- Reclasser les postes suivant leurs échéances
Titres de participation, titres notamment les prêts et dépôts :
immobilisés, prêts, dépôts et
cautionnements versés… etc. Si CT → Actif Circulant

Si MLT → Actif Immobilisé

- Ajouter algébriquement les plus-values et moins-


values aux capitaux propres.
Stocks :
ACTIF
- Inscrire le stock outil (partie permanente du stock)
Marchandises, matières premières,
CIRCULANT dans l’actif immobilisé.
produits finis, produit en cours,
produits résiduels.
- Inscrire le stock flottant (partie circulante) dans
l’actif circulant.

43
Chapitre 4 : Le Bilan financier

- Inscrire les créances difficilement recouvrables à


Court Terme dans l’actif immobilisé.

- Retrancher les moins-values sur les créances


irrécouvrables des capitaux propres.

- Reclasser les créances suivant leurs échéances.


Créances :
- Si CT → Actif Circulant
Clients, fournisseurs, avances et
Si MLT → Actif Immobilisé
acomptes, Etat avances et
-
acomptes, autres créances.
- Inscrire les effets à recevoir négociables dans la
trésorerie de l’actif pour leur valeur nette d’agios

- Les charges constatées d’avance sont rattachées à


l’actif immobilisé ou à l’actif circulent selon leur
échéance. Dans le cas contraire les sont
maintenues dans de dernier.

- Inscrire les titres de placement difficilement


TRESORERIE cessibles à court terme dans l’actif immobilisé.
Titres de placement, banques,
ACTIF CCP, Caisses…
- Conserver le reste dans la trésorerie-actif.

ECARTS DE
Concernent les postes clients, fournisseurs, emprunts, prêts, etc. ils sont à supprimer avec
CONVERSION leur provision, sans information ils sont à retrancher des capitaux propres. Si les postes
ACTIF (ECA) relatifs aux écarts sont connus, il faut rattacher ces derniers à leurs postes de rattachement.

Remarques :
Les engagements reçus hors bilan doivent être reclassés suivant leurs échéances :
- si CT → actif circulant
- si MLT → actif immobilisé.

Il convient d’ajouter le montant total de ces engagements aux capitaux propres pour l’équilibre
du bilan.

- Les charges constatées d’avance doivent être reclassées suivant leurs échéances.

2- Reclassements et retraitements des postes du passif de bilan

Reclassements et retraitements
Masses du passif Eléments constitutifs
nécessaires
- Inscrire le bénéfice mis en réserves
Capitaux propres : dans les capitaux propres et le bénéfice
Capital social réservés et à distribuer dans le passif circulant (ou
primes, report à nouveau les dettes financières dans le cas
(débiteur, créditeur) échéant).
résultat net, subventions - Inscrire les subventions
d’investissement et les provisions

44
Chapitre 4 : Le Bilan financier

d’investissement, réglementées nettes d’impôts latents


provisions réglementées. dans les dettes financières.
- Ajouter algébriquement les plus-
values et moins-values aux capitaux
propres.
Reclasser les dettes suivant leurs
RESSOURCES échéances :
STABLES Si CT → passif circulant
Si MLT → dettes financières
- Inscrire les provisions justifiées
- Si CT → passif circulant
- Si MLT → dettes financières
- Inscrire les provisions non justifiées
Dettes financières : nettes d’impôts latents dans les
capitaux propres.
- Inscrire les impôts latents dans le
passif circulant et le cas échéant dans
les dettes financières
- Inscrire 100% des provisions non
justifiées mais ayant fait l’objet de
redressements fiscaux dans les
capitaux propres.
A reclasser suivant leurs échéances y
Fournisseurs, clients compris les produits constatés d’avances :
PASSIF
avances et acomptes, état,
CIRCULANT Si CT → passif circulant
impôt, organisme sociaux
Si MLT → dettes financières
• A reclasser suivant leur échéance
TRESORERIE Découverts et concours
Si CT → trésorerie passif
PASSIF bancaires courants
Si MLT → dettes financières
ECARTS DE Concernent les postes Il s’agit de gains latents à ajouter aux CP.
CONVERSION clients fournisseurs, En l’absence d’informations, à extourner
PASSIF emprunts prêts etc. éventuellement aux postes concernés

Remarques :

Les engagements donnés hors bilan doivent être reclassés suivant leurs échéances :

- si CT → passif circulant ;
- si MLT → dettes financières.

Le montant total de ces engagements doit être en conséquence retranché des capitaux propres
pour l’équilibre bilanciel.

45
Chapitre 4 : Le Bilan financier

3- Modèles de tableau de reclassements et de retraitements

Premier modèle : Tableau unique

Reclassements et Reclassements et
retraitements de l’actif retraitements du passif
Postes VR VNC
AC RS DCT
AI TA
ST CR CP DF PC TP
Actif
-
-
Passif
-
-
* * * * * *
* *
* * *

Deuxième modèle : deux tableaux

Reclassements et retraitements de l’Actif

Retraitements Reclassements
Postes VR VNC AC
PV MV AI TA
ST CR
Actif
*
*
* *
* *
*

Reclassements et retraitements du Passif

Retraitements Reclassements
Postes RV VNC RS DCT
PV MV
CP DF PC TP
Passif
*
Solde
PV/MV
actif
* * * *
* *

46
Chapitre 4 : Le Bilan financier

Troisième modèle : Masses sous forme de bilan et tableau des plus-values et moins-values

Actif Bilan Financier Passif

Actif immobilisé Ressource stables



• Capitaux Propres

Dettes Financières

Actif circulant Passif circulant


• •
• •
Stocks •
• •

Créances


Trésorerie actif Trésorerie passif

TOTAL TOTAL

Remarque : modèle de tableau des plus ou moins-values.

Tableau des plus-values et moins-values


Valeurs Valeurs Nettes Résultats
Postes
Réelles Comptables Plus-values Moins-values

* *
*

5- Détermination de l’Actif Net Comptable Corrigé (ANCC) ou Valeur


Mathématique Globale

Première méthode :

Actif Net Comptable Corrigé = Actif Retraité – Dettes Retraitées

47
Chapitre 4 : Le Bilan financier

Deuxième méthode :

Actif Net Comptable Corrigé = Capital Social


+ Réserves et primes
 RAN (créditeur ou débiteur)
+ Résultat Net Bénéfice mis en
- Dividendes réserves

+ Subventions d’investissement Subventions


- Impôt latent sur subventions d’investissement nettes d’impôt

+ Provisions réglementées
Provision réglementée
- Impôt latent sur provisions
nettes d’impôts
réglementées

+ Provisions non justifiées


Provisions non justifiées nettes
- Impôt sur provisions non
d’impôts
justifiées

+ Plus-Values
- Moins-Values
+ Engagements reçus
- Engagements donnés
+ Ecart de conversion-passif sans postes de rattachement
- Ecarts de conversion-actif non provisionnés ou sans postes de
rattachement

C) NOTION DE LIQUIDITE ET DE SOLVABILITE

Le bilan financier permet d’analyser la liquidité et la solvabilité d’une entité.

1- La liquidité

La liquidité est la capacité d’une entité à faire face à ses échéances à court terme à l’aide des
sommes issues de la vente de ses actifs à court terme.

On dit que l’entité est liquide lorsque son actif à court terme est supérieur à son passif à court
terme.

Si Actif à Court Terme > Passif Court Terme, l’entité est liquide.
ACT = ST + CR + TA
PCT = PC + TP

48
Chapitre 4 : Le Bilan financier

2- La solvabilité

La notion de solvabilité est envisagée dans l’hypothèse simple de non-continuité de


l’exploitation. On dit qu’une entité est solvable lorsque la réalisation de l’ensemble de ses actifs
permet d’honorer l’ensemble de ses dettes, (à court, moyen et long Termes). La solvabilité
représente la capacité d’une entité à payer l’ensemble de ses dettes à l’aide des fonds tirés de la
vente de l’ensemble de ses actifs.

Si Actif Total > Capitaux Etrangers, l’entité est solvable.

D) LES DIFFERENTS FONDS DE ROULEMENT

L’approche financière du bilan permet de mettre en exergue différents concepts de fonds de


roulement.

1- Le Fonds de Roulement Net (FRN)

Le Fonds de Roulement Net encore appelé Fonds de Roulement Financier ou Fonds de


Roulement Permanent ou Fonds de Roulement Liquidité ou fonds de roulement, constitue un
paramètre essentiel dans l’analyse financière classique. La règle d’or de l’équilibre financier
impose que l’entité utilise des ressources stables pour financer des emplois stables. Le FRN
n’est rien d’autre que l’excédent des Ressources Stables sur l’Actif Immobilisé. Il constitue la
ressource structurelle essentielle ou prépondérante qui doit permettre de financer le cycle
d’exploitation de l’entité. Le Fonds de Roulement peut être positif négatif ou nul. Il peut être
déterminé, soit :
 Par de haut du bilan

Fonds de Roulement Net = Ressources Stables – Actif Immobilisé

 Par de bas du bilan

Fonds de Roulement Net = Actif à Court terme – Passif à Court Terme

ou

Fonds de Roulement Net = (AC + TA) – (PC + CT)

AI RS AI RS
RS AI
ACT PCT ACT PCT
PCT ACT
FRN > 0 FRN < 0 FRN = 0

Remarques :

L’existence d’un Fonds de Roulement Net Positif conditionne la pérennité de l’Entité. Mais
cela ne met pas l’entité à l’abri de difficultés de trésorerie.

49
Chapitre 4 : Le Bilan financier

Seules les supérettes, les supermarchés, les hyper marchés, ou les grandes surfaces peuvent
avoir un Fonds de Roulement Net Négatif sans que cela puisse constituer sérieuse entrave au
fonctionnement harmonieux de leurs activités. En effet, ils achètent à crédit auprès de leurs
fournisseurs et vendent au comptant. Il n’existe donc pas de décalage entre les durées de crédit
client et les durées de crédit fournisseurs.

2- Le Fonds de Roulement Total (FRT) ou Fonds de Roulement Brut

Il est constitué par l’ensemble des actifs à court terme.

Fonds de Roulement Brut ou Total = ACT = AC + TA

3- Fonds de Roulement Propres

C’est l’excédent des Capitaux Propres sur l’actif immobilisé.

Fonds de Roulement Propre = Capitaux Propres – Actif Immobilisé

4- Le Fonds de Roulement Etranger

Le Fonds de Roulement Etranger s’identifie selon certains auteurs au montant des Capitaux
Etrangers.

Fonds de Roulement Etranger = Capitaux Etrangers

Capitaux Etrangers = Dettes financières + Passif Circulant + Trésorerie Passif

D’autres auteurs au contraire assimilent de Fonds de Roulement Etranger exclusivement au


montant des Dettes financières ou Dettes à Long et Moyen Terme.

Résultat
Eléments Formules
N N–1 N-2
FR Net RS – AI
FR Propre CP – AI
RF Total ACT = AC + TA
FR Etranger CE = DF + PC + TP
DF (2ème méthode)

50
Chapitre 4 : Le Bilan financier

E) LES RATIOS TIRES DE L’APPROCHE CLASSIQUE

Un ratio est le rapport de deux grandeur significatives extraites des documents comptables.

Ratios Formules Observations

Ressources stables Doit être supérieur à 1 et traduit


Financement permanent
Actif immobilisé l’existence d’un FR Net Positif

Financement propre Capitaux propres


Satisfaisant si très voisin de
Actif immobilisé

Capitaux propres > 1 indiqué la Sté jouit d’une


Autonomie financière Capitaux étrangers bonne autonomie financière
Capitaux propres > 0,50 indiqué la Sté jouit d’une
Passif total bonne autonomie financière

Actif total
Solvabilité générale Doit être supérieur à 2
Capitaux étrangers

Liquidité générale Actif à Court Terme Doit être > 1

Passif à Court Terme

Créances + Trésorerie
Liquidité réduite Actif Très voisin de 1 satisfaisant
Passif à Court Terme

Trésorerie Actif Légèrement > 0,5 il est


Liquidité immédiate
Passif à Court Terme satisfaisant

Actif à Court Terme Variable selon le secteur


Actif Total d’activité
Entité industrielle < 0,5
Liquidité d’actif Entité commerciale > 0,5
Actif à Court Terme Variable suivant le secteur
Actif immobilisé Entité industrielle < 1
Entité commerciale >1

51
Chapitre 4 : Le Bilan financier

Exercice 1 :
Le cabinet de gestion LE BEAU vous confie les dossiers de son client AFISS en vue de
procéder au diagnostic financier. A cet effet, vous disposez des informations suivantes :

Bilan 31-12-N en milliers de Francs

Actifs Montant Passifs Montant net


net
Brevets 45800 Capital social (10 000 actions) 500 000
Fonds commercial 8420 Réserves 340 928
Terrains 15 000 Résultats net 86 000
Bâtiments 25 625 Subvention d’investissement 15 000
Matériels et outillage 122 000 Emprunt 35 000
Matériel de transport 48 000 Provision pour risque et charges 8 600
Titre de participation 12 500 Fournisseurs 52 300
Marchandises 150 600 Dettes sociales 1 300
Produits finis 270 500 Dettes fiscales 5 600
Clients 41 483 Découvert bancaire 4 200
Clients douteux 17 000 ECP 6 000
Clients E.A.R 28 000
Titre de placement 8 200
Banque 250 400
Caisse 7 400
ECA 4 000
Total 1 054 928 Total 1 054 928

Renseignements d’ordre financier :


- les brevets sont estimés à 43 000 000
- le fonds commercial est surestimé de 500.000
- La plus-value constatée sur les terrains s’élève à 6 000 000
- l’amortissement des bâtiments est à augmenter de 800 000
- le matériel et outillage est sous-estimé de 4 000 000
- le matériel de transport est surévalué de 25% de sa valeur réelle
- les stocks de marchandises sont évalués à 150 000 000 dont 10% constitue le stock
minimum
- les stocks de produits finis sont surévalués de 20% de leur valeur comptable
- les titres de participation concernant 1 000 actions évaluées à raison de 13 000F par
action
- le plafond d’escompte de cette société est 20 000 000 ; taux d’agio 10%
- le résultat net est affecté à concurrence de 40% en réserve et le reste distribué aux
associés.
- Les provisions pour risques et charges sont justifiées pour 7 000 000
- Les fournisseurs accordent à AFISS une remise de dette de 2 300 000
- Reçu une promesse de ventes fermes des clients 3 172 000
- Les écarts de conversions-actif concernent le poste client pour 1 500.000 et le poste
fournisseur pour 2 000 000
- Taux d’impôt 30%

52
Chapitre 4 : Le Bilan financier

- Les subventions d’investissement sont latentes d’impôt.

TAF :

1) Procéder aux retraitements nécessaires en vue de présenter le bilan financier


condensé.
2) Calculer de deux manières différentes l’ANCC.
3) Calculer les différents ratios et fonds de roulement.

Exercice 2 :

En vue de procéder à l’analyse se son bilan et de procéder à l’établissement du bilan financier


condensé, la société anonyme LE MIGNON spécialisée dans la commercialisation des produits
ménagers vous fournit les informations suivantes :

Actif Bilan au 31/12/N Passif


Postes Montant Postes Montant
Terrains 23.000.000 Capital 50.000.000
Bâtiments 12.000.000 Réserves légales 2.500.000
Matériel industriel 15.000.000 Réserves facultatives 4.000.000
Matériel et mobilier 8.000.000 Résultat net 10.650.000
Matériel de transport 10.000.000 Subvention d’investissement 6.000.000
Titres de participation 5.500.000 Provision pour risque et charges 2.800.000
Marchandises 6.000.000 Emprunts 8.500.000
Matières premières 4.500.000 Fournisseurs 4.750.000
Clients 1.600.000 Sécurité sociale 2.800.000
Effets à recevoir 1.200.000 Etat 2.000.000
Trésorerie 9.200.000 Escompte de crédit ordinaire 2.000.000
Totaux 96.000.000 Totaux 96.000.000

Informations complémentaires :
 Les amortissements des bâtiments sont sous-estimés de 1.000.000
 Le fond commercial est estimé à 2.500.000
Le matériel et mobilier doit subir un amortissement complémentaire de 10% de sa valeur
nette comptable.
 le matériel roulant est sous-estimé de 20% de sa valeur réelle
Les titres de participations concernent des actions prises dans la société SAMCO au prix
unitaire de 1.200F. Ils étaient dépréciés pour 500.000 au 31 décembre N. L’entité détient les
20% des actions de la société SAMCOM.
Le bilan de la société se présente comme suit :
Postes Montants Postes Montants
Actifs à long terme 40.500.000 Capital ?

53
Chapitre 4 : Le Bilan financier

Actif à court terme 59.500.000 Réserves 32.000.000


Dettes 38.000.000
Total 100.000.000 Total 100.000.000

 Les 20% des marchandises doivent subir une détérioration de 25% de leurs valeurs ; le stock
outil vaut globalement 2.000.000
 le plafond d’escompte des effets est fixé à 800.000 agio 10%
 La valeur réelle des matières premières est de 4.000.000 et le stock flottant représente 25%
du stock outil.
 Le client Jean qui doit 800.000 est en fuite vers le Nigéria et demeure sans nouvelle.
 Les fournisseurs nous accordent une remise de dettes de 750.000
 Les titres de placement sont difficilement cessibles pour moitié.
Le résultat net sera distribué pour le tiers aux associés dans deux mois.
 Les provisions financières pour risque et charges sont sincères pour les 3/4 ; le reste est
fantaisiste et l’administration fiscale interviendra sous peu ;

NB : Taux d’impôt : 30%

Travail à faire :

1) Présenter le tableau des plus ou moins-values


2) Présenter le bilan financier condensé (04 masses à l’actif et au passif) après tous les
redressements fiscaux.
3) Calculer l’actif net comptable corrigé de deux manières.
4) Calculer les principaux ratios.
5) L’équilibre financier est-il respecté ?

54