Vous êtes sur la page 1sur 5

FICHE MARCHÉ

SOLUTIONS POUR L’ÉLEVAGE EN CÔTE D’IVOIRE

CHIFFRES-CLÉS
CHIFFRES DU SECTEUR
Pop. en M PIB/hab. (USD) Croissance PIB (%) 2019 Croissance PIB (%) 2020 Note env t des affaires

26,3 2 230 6,5 1,0 B Cheptel bovin 1,8 M


(estimation)
Sources : Coface (avril 2021)

Cheptel avicole 400 000 têtes


CARACTÉRISTIQUES DU MARCHÉ (1/2)

Taille du marché
Cheptel porcin 1,7 M têtes
Fondamentaux
• Le secteur élevage reste faible avec une contribution de 2 % du PIB Part de l’élevage
dans le PIB 2%
• La filière avicole reste la mieux structurée avec une forte interprofession et des acteurs importants. Le leader possède sa propre usine
d’alimentation et un réseau de distribution en dehors des GMS.
Taille moyenne
des exploitations 100 têtes
- Le poisson est la première source de protéines animales du consommateur ivoirien. Parmi les espèces de la mer, on retrouve
tilapias, silures, crevettes, crabes…la Côte d’Ivoire est le 1er port thonier d’Afrique avec 270 000 T, 2ème pays exportateur mondial
après le Japon.
- Il existe 3 races principales de bovins (N’dama, Baoulé, Zébus). Le cheptel ovin est composé essentiellement de mouton Djallonké Production
laitière Moins de 10 %
et le cheptel caprin est de type chèvre naine locale.

Tendances, impact du Covid-19 et évolutions


• Exploitations modernes, mise en place de systèmes automatisés de gestion de la ferme.
• Identification du bétail à l'aide de puce électronique intégrée.
• Ralentissement et mise en pause des projets privés de développement de la filière laitière compte tenu de la pandémie, objectif future
d’installations de laiteries modernes.
©2021 Business France. Tous droits réservés. Sources : presse locale, GTA Connect, Ministère des Ressources Animales et Halieutiques
1
FICHE MARCHÉ

SOLUTIONS POUR L’ÉLEVAGE EN CÔTE D’IVOIRE

CARACTÉRISTIQUES DU MARCHÉ (2/2)


ATOUTS DE L’OFFRE
La concurrence et le positionnement de la France
FRANÇAISE
La concurrence locale / internationale
• Dans la filière avicole, les 2 principaux acteurs, SIPRA et FOANI, arrivent à répondre à la demande locale, même s’il y a de
l’importation taxé de 1,45 EUR/volaille importée.
• L’offre bovine française est de qualité
• Le cheptel bovin et ovin est renforcé par des bêtes en provenance des pays voisins et au-delà Mali, Burkina, Niger… aves des prix compétitifs.
• L’alimentation animale reste en forte demande et composée généralement de maïs, tourteau de soja, farine de poisson, tourteaude
coton avec plusieurs usines locales qui rayonnent sur la sous-région.
• Il existe des solutions vétérinaires qui
• La demande en couveuses a évolué de plus de 70 % en 2020 avec comme pays fournisseurs Belgique, Chine et Italie. correspondent à la demande de soins
et d’entretien des cheptels.

• Savoir-faire et formation reconnus des


Le positionnement de l’offre française éleveurs pour leurs bonnes pratiques
• Au niveau des croisements des vaches, les races françaises sont les plus demandées. Ex: Montbéliarde, Limousine, Charolaise. d’hygiène et d’entretien du cheptel,
avec offres de nouvelles technologies
• Appui de la filière porcine avec l’expertise du groupe français COOPERL. utilisées pour la traçabilité et la
• L’alimentation animale de l’acteur français VITALAC, 100 % de matières 1ères locales trouve un écho favorable auprès de éleveurs. sécurité animale.

©2021 Business France. Tous droits réservés. presse locale, GTA Connect, Ministère des Ressources Animales et Halieutiques
2
FICHE MARCHÉ

SOLUTIONS POUR L’ÉLEVAGE EN CÔTE D’IVOIRE

OPPORTUNITÉS POUR L’OFFRE FRANÇAISE


SECTEURS PORTEURS
• Le PND Programme National de Développement 2021-2025 prévoit :
- Construction et exploitation du complexe abattoir‐marché à bétail d’Abidjan.
- Construire / réhabiliter 13 infrastructures modernes d'abattage et de commercialisation des ruminants.
- Construire des infrastructures pastorales et d'accueil des transhumants. • Filières porcine, bovine et avicole :
- Construire vingt infrastructures modernes d'abattage et de commercialisation. - Renforcement du cheptel.
- Créer deux agences de développement du secteur des ressources animales et halieutiques. - Construction d’abattoirs modernes.
- Projet de promotion de l'aquaculture durable et compétitive et des Chaines de valeurs de la pêche. - Réhabilitation des équipements de
commercialisation et de transformation.
- Projet du complexe Agro industriel laitier.
- La demande d’abreuvoirs, d’accouveurs,
- Réhabiliter le laboratoire de contrôle qualité.
d’abris pour les bêtes, de matériels de
• Le PSRA (Plan stratégique de relance de l’aviculture) qui s’articule autour de 5 axes stratégiques (2012-2021, 68 M EUR) : traite etc. reste élevée.
amélioration du cadre législatif et réglementaire, renforcement de la biosécurité, appui au financement de la filière, amélioration de la
compétitivité et renforcement des capacités.
• Dans le domaine de l’aquaculture, il convient de noter la forte demande nationale et régionale en produits de pêche et système de
renforcement de la sécurité des côtes. Un laboratoire a été crée doté d’un plateau technique approprié et d’un réseau de centres de
recherche et d’universités. Besoins en transfert de technologies : incubateurs, distributeurs d’aliments, toiles fines, équipements tri-
éviscération, conditionnement-froid.
• Secteur laitier : besoins en croisement de vaches laitières et races locales et de fermes modernes.
• Secteurs bovin et porcin : demande de cage de mise bas, nourrisseurs, balances, abattoirs modernes.
• Santé animale : vaccins et produits vétérinaires (traitement de la fièvre aphteuse, contre le stress de l'animal).

©2021 Business France. Tous droits réservés. Sources : presse locale, GTA Connect, Ministère des Ressources Animales et Halieutiques
3
FICHE MARCHÉ

SOLUTIONS POUR L’ÉLEVAGE EN CÔTE D’IVOIRE

CLÉS D’ACCÈS
NIVEAU DE TAXATION
Le profil des partenaires commerciaux / Approche commerciale à privilégier
• Plusieurs acteurs interviennent dans ce secteur : des éleveurs aux industriels en passant par les distributeurs-revendeurs.
• Pour la filière avicole, qui est la plus dynamique du secteur de l’élevage avec une interprofession et des associations organisées, les
acteurs à cibler sont : les accouveurs, les importateurs de poussins d’un jour, les fabricants d’aliments de volaille, les abattoirs et les • Droits de douane : 5 %
centres de conditionnement d’œufs, les charcuteries.
• Les industriels dans la production et l’alimentation sont des voies d’entrée pour proposer soit des produits dérivés, des équipements • Redevance statistique (RSTA) : 1 %
de pointe, intrants et additifs.

• Il est important de maintenir un lien constant avec ses interlocuteurs, et si possible de disposer d’un ancrage permanent dans le pays,
ou bien de faire des déplacements réguliers. • Prélèvement communautaire de
solidarité (PCS) : 0,8 %
• Une implantation à Abidjan, grâce à son hub aérien, permet aisément de couvrir l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest.

• Pensez à la formule VIE !​
• Prélèvement communautaire
CEDEAO (PCC) : 0,5 %
La réglementation spécifique
• Un programme de vérification de la conformité des marchandises (VOC, « Verification of Conformity) à destination de la Côte d’Ivoire • Prélèvement de l’Union Africaine
a été mis en œuvre en février 2019, suite au décret n°2017-567 du 06 septembre 2017. Le programme s’applique aux marchandises (PUA) : 0,2 %
destinées à l’importation en Côte d’Ivoire dont la valeur FOB est supérieure ou égale à 1 M XOF (soit 1 524 EUR). La procédure porte
sur la vérification, avant embarquement, de la conformité des marchandises aux normes applicables en Côte d’Ivoire par l’un des 4
prestataires désignés (Bureau Veritas, Cotecna Inspection, Intertek International Limited, SGS). Le coût de la vérification est supporté • Exonération de TVA
par le fournisseur et varie entre 0,30 % et 0,45 % de la valeur FOB.
• Il n'y a pas de restriction sanitaire particulière tant que le pays exportateur n'est pas considéré comme porteur de pathologie
contagieuse pour les animaux.

©2021 Business France. Tous droits réservés. Sources :presse locale, GTA Connect, Ministère des Ressources Animales et Halieutiques
4
FICHE MARCHÉ

SOLUTIONS POUR L’ÉLEVAGE EN CÔTE D’IVOIRE

POUR ALLER PLUS LOIN


Procurez-vous les Guides des affaires Business France NOUS CONTACTER
Pour comprendre les spécificités commerciales des différents pays et vous aider à faire les bons choix : de l’information très
opérationnelle assortie de conseils précieux. Commandez-les… Bureau Business France Côte d’Ivoire
https://www.businessfrance.fr/export-s-informer-tous-les-guides-des-affaires 17 BP 151

Retrouvez toutes les publications Business France en suivant ce lien : Abidjan 17

https://www.businessfrance.fr/export-s-informer Côte d’Ivoire


Constance TONDOH,
Cette fiche a été réalisée pendant la crise du Covid-19. Pour vous tenir informés en temps réel de l’impact de cette pandémie sur le Chargée d’affaires export
secteur, merci de consulter « Mes Infos Marchés », rubrique « Infos pays Covid-19 ». Des informations pays (confinement, degré
d’ouverture des frontières, plan de relance local, etc.) et sectorielles accessibles gratuitement en ligne sur « Mes Infos Marchés ». Tél. : +225 20 20 75 34
constance.tondoh@businessfrance.fr
LES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER
Pour connaître les grands RDV sur le secteur :
https://www.businessfrance.fr/export-agenda
©2021 - BUSINESS FRANCE
Toute reproduction, représentation ou diffusion, intégrale ou partielle, par
quelque procédé que ce soit, sur quelque support que ce soit, papier ou
électronique, effectuée sans l’autorisation écrite expresse de Business
France, est interdite et constitue un délit de contrefaçon sanctionné par les
articles L.335-2 et L.335-3 du code de la propriété intellectuelle.

Clause de non-responsabilité
Business France ne peut en aucun cas être tenue pour responsable de
l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette
publication dans un but autre que celui qui est le sien, à savoir informer et
non délivrer des conseils personnalisés. Les coordonnées (nom des
organismes, adresses, téléphones, télécopies et adresses électroniques)
indiquées ainsi que les informations et données contenues dans ce document
ont été vérifiées avec le plus grand soin. Business France ne saurait en
aucun cas être tenue pour responsable d’éventuels changements.

©2021 Business France. Tous droits réservés.


5

Vous aimerez peut-être aussi