Vous êtes sur la page 1sur 56

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

REPUBLIC OF CAMEROON

Paix-Travail-Patrie
Peace-Work-Fatherland

ENGAGEMENT-LOYAUTE-INTEGRITE

TEXTES ET
STATUTS
GENERAUX
DU MOUVEMENT
DOSSIERS ADMINISTRATIFS
ACTES

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie
Peace-work-fatherland

HISTORIQUE DE LA PRESBY

Décembre 1995 : Naissance de la PRESBY au Congrès de la JES à


Ébolowa.

20 Janvier 1996 : Première réunion constituante à Yaoundé sous la


supervision de Monsieur Philémon NTYAM NTYAM, Fondateur.

30 Juillet 1996 : Légalisation du Mouvement à MFOU : Président;


Philémon NTYAM NTYAM, secrétaire : OYONO MBARGA Lévy; Trésorière :
EVOZE BIKOME Blanche Chimène.

06 Novembre 1996 : Première manifestation publique à travers une


Marche populaire qui s’achève au Palais de l’Unité. Sortie du Chef
de l’État S.E Mr PAUL BIYA et de sa famille.

Septembre 1997 : Première Assemblée Générale à l’ENAM de Yaoundé.


Élection d’un nouveau Bureau National conduit par le Président
Fondateur, Philémon NTYAM NTYAM.

1997-1998 : Déploiement de la PRESBY sur l’étendu du territoire


national. Installation des Divisions décentralisées dans toutes les
provinces et départements.

Février 1999 : Campagne Nationale « SOS Tribalisme » Croisade contre


le tribalisme à travers les campus du Cameroun, les établissements
publics, et les administrations. Remise du Mémorandum au Premier
Ministre Chef du Gouvernement.

Septembre 1999 : Sur invitation de la Jeunesse Gaulliste,


Participation aux Journées parlementaires du RPR à Lyon en France.
Installation de la PRESBY France.
Septembre 2000 : Participation aux universités des Jeunes du RPR à
Quimper sur invitation de la jeunesse française

03 Novembre 2000 : Organisation d’un meeting géant à MFOU à


l’occasion du millénaire du Renouveau National. Sous le haut
patronage du Premier Ministre, Chef du gouvernement.

Novembre 2001 : Organisation des Premières Universités des Jeunes du


Renouveau National au Palais de congrès de Yaoundé, 7 000 Jeunes y
prennent part.

Novembre 2002 Organisation de la deuxième édition des Universités de


la Jeunesse, 10 000 jeunes. Plusieurs Délégations étrangères en
présence des Membres du Gouvernement de la République.

Décembre 2002 : Dissidence au sein de la PRESBY. Sous l’instigation


de Mr NKOMO YA Alexis( Secrétaire Général), une Assemblée Générale
est convoquée à Yaoundé. Les autorités interdisent la manifestation
en raison de son irrégularité. La faction qu’il conduit rentre dans
la CLANDESTINITÉ.

Janvier 2003 : Départ de Mr. Philémon NTYAM NTYAM pour les études
aux États-Unis d’Amérique. Regain de la dissidence.

Avril 2003 : Sur recommandation de la Présidence de la République,


Les autorités administratives et politiques de Yaoundé organisent
l’unité du Mouvement au tour d’un Directoire, dirigé par Assam
Laurence Chantal et secondé par Alexis NKOMO YA. Elles confirment
Philémon NTYAM NTYAM comme Président National et Fondateur de la
PRESBY en attendant la convocation d’une Assemblée Générale
régulière.

Avril 2004 : Un Groupe de Membres constitués en comité de


réconciliation convoque une assemblée Générale pour élire un bureau
National. Alors que tous les Délégués sont déjà assemblés, les
autorités administratives de Mfou annulent et interdisent la
manifestation. Raison : violation des textes

2004-2008 : Turbulence, crise de leadership et dissensions.


Plusieurs tendances et Bureaux se succèdent :

DR. MEKA Gisèle Chantal (2004-2005); Dr. Serges Alain DASSIE (2005-
2006);Paul NGAM (2006-2007); Marcellin KANA (2007-2008). Pendant la
même période, le Directoire ne renonce pas à sa vacance. L’aile de
NKOMO YA s’estompe après la mort de ce dernier.

Février 2008 : Rébellion conduite par un nouveau Groupe qui se


réunit à Mvomeka’a, prétextant une Réunion de concertation. Paul
NGAM s’autoproclame, Président National à ces assises. Le Sous-
préfet de MEYOMESSALA annule ces résolutions et appelle les
intéressés à la légalité

Ce même mois de Février 2008 : Arrivée de Mr Philémon NTYAM NTYAM


Président National légal et Fondateur. Appel à la Réconciliation
avec les différents leaders et programmation d’une Assemblée
Générale pour l’unité et l’élection d’un Bureau National. Le
Fondateur annonce qu’il n’est pas candidat.

Un Groupe manifestement opposé à la démarche lance une campagne de


diffamation et de troubles pour la non tenue de ces assises et
désinforme autorités et forces de l’ordre sur la légitimité d’une
telle démarche.
DOSSIERS 1

La PRESBY est une organisation légalement


constituée en vertu de l’article 7 de la Loi n 90/053 du 19 Décembre 1990
portant sur la liberté d’Association.

VOIR EN ANNEXE

RECEPISSE LEGAL
D’ASSOCIATION
N 0049/RDA/JO5/BAPP DU
30 JUILLET 1996 A MFOU
DOSSIERS 2

Les textes de cette association prévoient notamment l’organisation


périodique ou conjoncturelle, d’une Assemblée Générale pour élire
ses responsables. Depuis 1996 (date de création de la PRESBY), il y en
a eu d’Assemblée que celle organisée à l’ENAM au mois de Juin 1997 et
en laquelle notre mandat se rapporte.

VOIR EN ANNEXE

RECEPISSE DE DECLARATION DE
MANIFESTATION
N 33/RD/JO6/03/SP DU 18
JUIN 1997 A YAOUNDE
DOSSIERS 3

Les Textes de la PRESBY sont clairs. Son article 10(Ancien et révisé) stipule que
L’Assemblée Générale est l’organe souverain de la Presby. Tous les membres de la
Presby régulièrement inscrits sur les listes des membres y prennent part.
L’Assemblée Générale se tient une fois tous les deux ans en session ordinaire.
Toute fois en cas de nécessité, une session Extraordinaire peut être
convoquée par le Président National sur la demande d’au moins 2/3 des
membres du bureau National de Coordination après approbation du Conseil
national.
C’est notamment cet Organe qui élit le Bureau National et révise les statuts. Il ne
peut être convoqué par un tiers

VOIR EN ANNEXE

PREAMBULE STATUTS
GENERAUX ET REGLEMENT
INTERIEUR DE LA
« PRESBY ORIGINELLE »
STATUTS GENERAUX DE
LA PRESBY

TITRE I – LES DISPOSITIONS


GENERALES

CHAPITRE 1er : Dénomination - Siège


Article 1er a) Conformément à la loi N° 90/053 du 19 décembre
90 portant sur la liberté d’Association, il est créé en
République du Cameroun entre les personnes participant à
cette Assemblée Générale constitutive, ainsi que celles
qui adhéreront ultérieurement aux dispositions de ces
statuts, une association des jeunes solidaires des idéaux
du Président Paul BIYA, dénommée en Anglais « PRESIDENT
BIYA’S YOUTH » et en français, LA JEUNESSE DU PRESIDENT
BIYA.
b) La PRESBY rassemble des jeunes Camerounais de tous
les horizons. Elle est une Association à but non lucratif,
apolitique et laïque.
c) La devise est « engagement – Loyauté – Intégrité ».
d) Le logo du mouvement se présente comme suit : sur
étendard à fond blanc, un écu circulaire frappé à sa
moitié supérieur d’un dauphin de couleur bleu marine
portant en demi cercle l’inscription « PRESIDENT BIYA’S
YOUTH » et à moitié inférieure un dauphin à tête verte et
à queue jaune ayant à son centre un losange rouge portant
l’abréviation PRESBY en blanc.
Article 2 : Le siège de l’Association est à SOA.

Article 3 : Sa durée est limitée.


CHAPITRE II : BUTS ET OBJECTIFS
Article 4 : Le but de la PRESBY est d’agir en toutes
circonstances auprès de tous les jeunes Camerounais
quelques soient leurs sensibilités politiques et
religieuses pour faire aboutir sur la base d’un dialogue
franc et sincère les idéaux d’unité National et de
prospérité du Cameroun prônés par le Président Paul BIYA.
Article 5 : Les objectifs de la PRESBY sont :
- Constituer une jeunesse Républicaine et loyaliste ;
- Expliquer, promouvoir et sauvegarder l’œuvre du
président BIYA.
- Défendre l’image de marque de notre pays ainsi que
celle de son chef de l’Etat S.E. Paul BIYA tant à
l’intérieur qu’à l’extérieur du Cameroun.
- Mobiliser la Jeunesse Camerounaise en vue de la
construction d’une nation démocratique, unie et prospère.

CHAPITRE III DES MEMBRES


Article 6 : l’Adhésion à la PRESBY est ouverte à toute
personne âgée de 18 ans au moins et 45 ans au plus, sans
distinction de sexe, de religion, de conviction politique
qui accepte de se conformer aux dispositions des présents
statuts et règlements intérieurs, et qui s’acquitte de
toute ses obligations vis - à - vis de la PRESBY.
Article 6 : La PRESBY est constituée de quatre (04)
catégories de membres :
a)- Les membres d’honneur
b)– Les membres de soutien
c)- Les membres actifs
d)- Les membres sympathisants.

Article 7 : Peut-être Membre actif, tout jeune camerounais(e)


âgé(e) de 18 ans au moins et de 45 ans au plus,
convaincu(e) et solidaire des idéaux du Mouvement et ayant
régulièrement souscrit aux modalités fixées par le
Règlement intérieur.
L’Adhésion à la PRESBY est ouverte à toute catégorie de
personne, sans distinction de sexe, de religion, de
conviction politique et qui accepte de se conformer aux
dispositions des présents statuts et règlements
intérieurs, et qui s’acquitte de toutes ses obligations
vis-à-vis de la PRESBY.

La qualité de membre actif s’acquiert par l’obtention


d’une carte de membre individualisée et par la signature
d’une fiche d’engagement.

Alinéa 1: Est membre d’Honneur toute personnalité cooptée


en raison de ses capacités morales, intellectuelles et
matérielles à œuvrer éminemment au rayonnement des
activités de la PRESBY.

Alinéa 2 : Est membre de soutien, toute personne cooptée


en raison de sa disponibilité permanente à œuvrer
activement pour le fonctionnement quotidien du Mouvement,
en dépit des conditions d’âge.

Alinéa 3 : Est sympathisant tout (e) Camerounais ou


expatrié (e) solidaire des principes de la PRESBY et qui
participe aux travaux à titre d’observateur.

Alinéa 4 : Les qualités de membre d’honneur, de membre de


soutien ou de sympathisant sont conférées par tout organe
légal de la PRESBY.

Article 8 : La qualité de membre se perd par démission, par


exclusion, par radiation, ou par décès.

TITRE II : ORGANISATION ET


FONCTIONEMENT.
Article 8 : Les organes de la PRESBY sont :

Les organes Nationaux ;


Les Organes Régionaux ;
Les Organes Locaux.

Les organes Nationaux sont :


L’Assemblée Générale ;
Le Conseil National ;
Le Caucus des Fondateurs ;
Le Bureau National de Coordination.

Les organes Régionaux sont :

Les Fédérations régionales (Provinces)


Les Fédérations sous-régionales (départements et
arrondissements)
Les Bureaux d’antennes locales

Les organes locaux sont :


Les antennes des quartiers, des agglomérations et des
villages etc.

CHAPITRE Ier L’ASSEMBLEE


GENERALE
Article 9: L’Assemblée Générale est l’organe souverain de la
PRESBY.
Tous les membres statutaires de la PRESBY
régulièrement inscrits sur les listes des membres y
prennent part.
L’Assemblée Générale se tient une fois tous les
trois ans en session ordinaire.
Toutefois en cas de nécessité, une session
Extraordinaire peut être convoquée par le Président
National à demande d’au moins 2/3 des membres du bureau
National de Coordination après avis du Conseil national.
a) Les convocations aux réunions de l’Assemblée
Générale Ordinaire doivent parvenir aux délégués au moins
15 jours avant la date prévue pour leur tenue.
b) Les convocations aux assises de l’Assemblée
Générale Extraordinaire doivent être faites par tous les
moyens de communications au moins (o6) jours avant la date
de leur tenue.
ARTICLE 10 : L’Assemblée Générale a pour attributions de :
 Définir la politique générale du mouvement ;
 Entendre, adopter et modifier les statuts et
Règlement Intérieur de la PRESBY ;
 Examiner et voter le projet de budget annuel préparé
par le Bureau National ;
 Examiner et adopter les rapports d’activités du
Bureau national et du Conseil national ;
 Élire les membres du Bureau National et du Conseil
National ;
 Apprécier les recours introduits par les membres
exclus ;
 Examiner toute autre question importante susceptible
d’avoir un impact déterminant sur la vie du
mouvement ;
 Les résolutions de l’Assemblée Générale sont adoptées
à la majorité simple des membres présents.

CHAPITRE II : LE
BUREAU NATIONAL DE
COORDINATION

Article 11 : Le Bureau National de Coordination est


l’organe exécutif de la PRESBY. Elu en Assemblée Générale
pour un mandat de trois ans renouvelables.

Il est constitué des jeunes réunissant les conditions


d’âge.

Il assure la gestion quotidienne du mouvement et exécute


les décisions de l’Assemblée Générale et celle du Conseil
d’Administration.

Il mène la politique du mouvement sur le terrain. Il anime


et coordonne les activités des organes décentralisés.

Il représente et incarne les intérêts du mouvement dans


tous ses engagements et manifestations publiques en
conduisant sur le terrain le plan d’action arrêté.

Il est par excellence un Organe des jeunes élites qui


défendent l’image et la politique du Mouvement.
Il investit les organes décentralisés dans leurs missions,
c’est le sommet de notre Mouvement. Il est élu en
Assemblée Générale.

Il convoque les sessions de l’Assemblée Générale dont il


fixe l’ordre du jour après avis du Conseil National, et
accord du Conseil d’Administration.

Les fonctions de membres du Bureau National de


Coordination sont bénévoles et gratuites.

Article 12: Le Bureau National de Coordination comprend :

Le Président National
COORDINATION NATIONALE
1) Coordonnateur National et Président Exécutif du Bureau National
2) Coordonnateur National Délégué :
3) Coordonnateur National Délégué :
4) Coordonnateur National Délégué :

SECRETARIAT NATIONAL

5) Secrétaire National n-1 Chargée des Affaires administratives et de


l’Organisation :
6) Secrétaire National n-2 Chargé de la Discipline et de l’Information :
7) Secrétaire National n-3 Chargé des affaires politiques et de la planification :
8) Un trésorier National
9) Un Censeur National

DIRECTOIRE
1) Directeur Général
2) Un Directeur des affaires économiques et du lobbying
3) Un Directeur de la Comptabilité et des Affaires financières
4) Un Directeur de l’emploi et l’insertion professionnelle
5) Un Directeur des bourses et de la formation
6) Un Directeur des affaires politiques et des organes décentralisés
7) Un Directeur de la Propagande, de l’éducation et du marketing
8) Un Directeur des Relations Publiques
9) Un Directeur de la Coopération Internationale
10) Un Directeur des Affaires Sociales et féminines
11) Un Directeur des Affaires Culturelles et sportives
12) Un Directeur de la santé et du secours humanitaire
13) Un Directeur du Protocole
14) Un Directeur de la Sécurité
15) Un Directeur des Études et Projets.
16) Un Directeur des Affaires juridiques et règlementaires
17) Un Directeur au Développement des NTIC
18) Un Conseiller Spécial
19) Un Conseiller Juridique
20) Un Conseiller Économique
21) Un Conseiller Politique
22) Deux Chargés de mission

Les attributions des différents membres du Bureau National


de coordination sont définies dans le Règlement Intérieur.

Article 13 : Le Président National est responsable du bon


fonctionnement du Bureau National de Coordination de la
PRESBY. Il représente le mouvement dans tous les actes de
la vie civile. Il Préside les réunions du Bureau national
de Coordination et supervise toutes les activités du
mouvement. Il assure l’exécution des décisions de
l’Assemblée Générale et du Conseil national. Il veille au
respect des statuts et Règlement Intérieur de la PRESBY.
Il nomme les membres de son Cabinet.

Article 14 : En cas d’incompétence, d’indiscipline ou


d’incapacité prolongée d’un membre du Bureau National de
coordination dûment constatée par le Bureau National, le
Président National procède à son remplacement.
Article 15 : Les fonctions des Coordonnateurs nationaux
Délégués sont définies par le règlement Intérieur ainsi
que celles des autres membres du Bureau National sont
précisées dans le Règlement Intérieur.

CHAPITRE III : LE CONSEIL


NATIONAL
Article 16 : Le Conseil National est l’organe consultatif de
la PRESBY, élargi aux jeunes adultes. Il est constitué de
120 membres dont 40 Désignés par le Conseil
d’Administration et 80 issus des Conseils régionaux au
prorata de 08 par Régions.

C’est le haut siège où s’élaborent les grands projets du


Mouvement, et où s’adoptent les grandes résolutions dans
un cadre collégial qui appelle à une plus grande
solennité et qui s’appuie nécessairement sur une plus
grande légitimité.

Il est élargi aux responsables de nos fédérations


décentralisées pour un meilleur encrage de ses projets.
C’est un organe technique et consultatif qui statue et
vote les projets que va poursuivre le mouvement.

Le Bureau National est responsable aussi bien devant le


Conseil d’Administration que devant le Conseil National. A
cet effet, ce dernier reçoit ses rapports et apprécient ou
sanctionnent ses activités. Le Bureau du Conseil National
est désigné à la fin de chaque session annuelle.

Les membres d’honneur et sympathisants ainsi que


d’autres invités peuvent assister aux travaux du Conseil
National en qualité d’observateurs.
Le Conseil National tient ses réunions ordinaires une
fois tous les 06 mois. Toutefois en cas d’urgence, des
réunions en session extraordinaire peuvent être
convoquées.

Le Conseil National est dirigé par un bureau composé


de :
i. Un Président du Conseil National
ii. Deux Vice-présidents
iii. Rapporteur
iv. Un Président de la Commission administrative
v. Un Président de la Commission Financière
vi. Un Président de la Commission de Discipline

Seul le Président et le Secrétaire du conseil sont élus à


l’assemblée Générale au scrutin de liste, les autres
responsables du Conseil National sont élus par leurs pairs
lors de leur première réunion.

CHAPITRE IV : LE CONSEIL


D’ADMINISTRATION (Conseil des Sages)
Article 17: Le Conseil d’Administration fait office de
Conseil des Sages. Il est le seul organe souverain qui a
préséance sur les autres. Il installe et assiste le Bureau
National et le Conseil national dans leurs fonctions. Il
exerce sa souveraineté en cas de crise de l’un ou l’autre
de ces organes.

Il est une Chambre administrative de programmation de


planification et non un organe exécutif.

Il vote le budget de la structure, octroie les moyens


d’actions au mouvement dont il est garant et comptable des
actes et projets.

Il exerce son véto sur toutes les questions de


souveraineté qui peuvent menacer la structure dans son
existence.

Il garantit la stabilité des autres organes afin qu’il n’y


ait pas de crises majeures. C’est le caucus des Fondateurs
et des Membres d’Honneur.

Le Conseil d’Administration se réunit autant de fois que


de besoins sous la présidence de son Président ou d’un
autre membre désigné par lui. Le Caucus des Membres
fondateurs comprend :
Un Président du Conseil d’Administration,
Un Vice-président,
Un Secrétaire Rapporteur,
Des membres,

CHAPITRE V : LES FÉDÉRATIONS


REGIONALES
Article 18 : Les Fédérations régionales sont chargées de
la réalisation des objectifs de la PRESBY dans leurs
ressorts territoriaux. Les modalités de leur
fonctionnement sont définies par le Règlement Intérieur.

En cas d’incompétence, d’indiscipline, de


dysfonctionnement ou de faute lourde d’une division
décentralisée dûment constatés, le Président National
procède à son renouvellement, à sa suspension, après avis
des 2/3 des membres du Bureau national de coordination et
du Conseil National.

La Fédération régionale est dirigée par un Bureau Régional


constitué de la même manière que le Bureau National.
Il est institué au sein de chaque division, un Conseil
Régional constitué de 60 Membres représentatifs, à raison
de cinq membres élus à la majorité simple, par chacune des
divisions inférieures de la fédération.

Le Bureau du Conseil Régional est constitué de :


 1 Président
 1 Secrétaire Permanent
 1 Censeur général
 1 Rapporteur
 Des Présidents des commissions

TITRE III : LES FINANCES

CHAPITRE I : DES RESSOURCES


Article 19 : Les ressources de la PRESBY proviennent de :
Droits d’adhésion payés par les membres ;
Produits de la vente des cartes
Cotisations régulières des membres
Contributions et souscriptions diverses
Dons, legs, et subventions
Les produits des activités socioéconomiques
générés par le Mouvements

Les ressources de la PRESBY servent à couvrir les


charges de fonctionnement et d’investissement du
mouvement. Une comptabilité conforme aux règles en vigueur
dans le système OHADA sera tenue.
La PRESBY disposera des Comptes Bancaires pour la
gestion de ses fonds et valeurs avec application d’un
système de double signature mené de la manière suivante :

Pourles sorties ou décaissements :


Pourle compte du Bureau National
 Le Président Exécutif, et le Trésorier National
 Le Président Exécutif et un Commissaire aux Comptes
Pourle compte du Conseil d’Administration
 Le Président du Conseil d’Administration, et le
Secrétaire rapporteur,
 Le Président du Conseil d’Administration et un
Commissaire aux Comptes.
Pour les entrées ou dépôts :
Les écritures du Président du Conseil d’Administration
seul, du Président Exécutif seul, Trésorier National seul
ou celles de l’un des Commissaires aux Comptes suffiront.

TITRE IV : DISPOSITIONS


FINALES
Article 20 : Les présents statuts ont force de loi pour
tous les membres de la PRESBY. Ils ne peuvent être
modifiés qu’au cours d’une Assemblée Générale dont la
révision est inscrite à l’ordre du jour.

Article 21 : La dissolution de la PRESBY est prononcée


au cours d’une assemblée Générale Extraordinaire
réunissant au moins 2/3 des membres actifs et convoquées
par le Président National après consultation du bureau
national de Coordination et après approbation du Conseil
National et du Conseil des Sages.

Article 22 : En cas de dissolution de la PRESBY une


commission spéciale composée du Président national, du
Président du Conseil National, du Président du Caucus et
d’un Représentant de l’administration procédera à la
liquidation du patrimoine. Après solde du passif, l’actif
restant sera dévolu à une association ou œuvre caritative
poursuivant des buts similaires.

Article 23 : Un Règlement Intérieur fixant les


dispositions diverses desdits statuts détermine :
 L’organisation de l’Assemblée Générale
 L’organisation et le Fonctionnement de la PRESBY
 Les Modalités d’adhésion et d’élection au sein
de divers organes de la PRESBY
 Les dispositions Financières et Disciplinaires
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie
Peace-work-fatherland

DECISION N-OO1/PBY/PNF DU 09/09/2006


PORTANT REORGANISATION
DU CONSEIL NATIONAL

 VU LES STATUTS GENERAUX DE LA PRESIDENT BIYA’S YOUTH.


 VU LE CHAPITRE DEUXIEME ARTICLE 12 PORTANT REORGANISATIONDU CONSEIL NATIONAL.
 VU LES ARTICLES 13 ET 14 DESDITS STATUTS,

Le Président National Fondateur décide :


Article1 : Conformément aux statuts généraux, le Conseil National est l’organe consultatif
permanent de la la PRESIDENT BIYA’S YOUTH: Il se réunit une fois tous les trois mois en session
ordinaire. Toutefois un Conseil National extraordinaire peut être convoqué par le Président du
Conseil national, après approbation des 2/3 des membres du Bureau national.

Article 2 : Le Conseil National est constitué de deux Organes :

Le Caucus des Membres fondateurs


Le Bureau National De Coordination.

Article 3 : LE CAUCUS DES MEMBRES FONDATEURS

C’est la Chambre haute du Conseil national. Elle est constituée de 30 membres permanents. Il jouit
d’un droit de veto sur toutes les Décisions de souveraineté du Mouvement.

i. Ses décisions sont prises à l’unanimité de ses membres.

ii. Il est dirigé par un Président désigné par ses paires et selon une procédure de consultation
secrète.

Article 4 : Le Bureau National de Coordination est l’organe exécutif du Mouvement. Conformément
aux statuts généraux, il supervise les activités quotidiennes et anime l’action des Fédérations.

Il est constitué de :

o Une Coordination nationale


o Un Secrétariat National
o Un directoire
o Une cellule des Organes spécialisés

Alinéa : Le Bureau National de Coordination est dirigé par un Président Exécutif et assisté des
Coordonnateurs Nationaux.

i. Le Secrétariat National est l’organe administratif du mouvement et tient lieu d’animateur et


d’organisateur de ses activités, selon les attributions dévolues aux secrétaires nationaux qui
le composent.
ii. Le directoire est l’organe spécialisé du mouvement, il assure l’exécution des programmes
arrêtés et joue un rôle de suivi technique.
iii. Un directeur Général en assure son Harmonie et facilite ses missions quotidiennes

iv. Les Présentes révisions seront présentées et inscrites au Conseil National selon son mode de
procédure d’urgence et introduites dans les règlements.

Fait à Québec le 11 Mars 2007

Philémon NTYAM NTYAM


(Membre du Comité Central RDPC
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie
Peace-work-fatherland

DECISION N-OO2/PBY/PNF DU 09/09/2006


PORTANT REORGANISATION
DU BUREAU NATIONAL DE COORDINATION
DE LA PRESIDENT BIYA’S YOUTH

 VU LES STATUTS GENERAUX DE LA PRESIDENT BIYA’S YOUTH.


 VU LE CHAPITRE DEUXIEME ARTICLE 12 PORTANT REORGANISATIONDU CONSEIL NATIONAL.
 VU LES ARTICLES 14 ET 15 DESDITS STATUTS,

Le Président National Fondateur décide :


Article1 sont pour compter de la date de signature de la présente décision nommés aux postes ci-
après au Bureau National de Coordination de la Jeunesse Présidentielle 

CONSEIL NATIONAL

Président du Conseil national :


Paul NGAM

1er Vice-président  Porte-parole du mouvement :


Alain Serges DASSIE

2ème Vice-président
SOULEYMANOU OUMAROUDJAM

CAUCUS DES MEMBRES FONDATEURS

Président du caucus :
TJOMB Samuel Brice

COORDINATION NATIONALE :

1)-Président exécutif du Bureau National


Coordonnateur National : Etienne Marcellin KANA

1)- Coordonnateur National n-1,


Chargé des Provinces du Littoral et de l’Ouest
Alexandre MOUTOME
2)-Coordonnateur National n-2,
Chargé des Provinces du Centre de l’Est et du Sud :
Emmanuel AWONO
3)- Coordonnateur National n-3,
Chargé des Provinces De l’Adamaoua, de l’Extrême Nord et du Nord 
Mamoudou MAIDADI
4)-Coordonnateur National n-4
Chargée des Provinces du Nord-Ouest et du Sud-Ouest
Adeline MBENKUM

SECRETARIAT NATIONAL

4)-Secrétaire National n-1 Chargée des Affaires administratives et de l’Organisation :


OUM Emmanuel
5)- Secrétaire National n-2 Chargé de la Discipline et de l’Information :
MFOULA Raymond
6)-Secrétaire National n-3 Chargé des affaires politiques et de la planification :
ELOUNDOU Emmanuel

7)- Trésorier National :…….…Jean-Paul MBOUNA


8)-Censeur Général : ….……...ZANGA ETOO Sylvestre

DIRECTOIRE

10)-Directeur Général de la PRESBY : SOTONG Jean Léonard

Article 2  : La Présente Décision abroge toutes les autres décisions antérieures

Article3  : Les Intéressés seront bénéficiaires de fait et de droit des Avantages suscités par le
Mouvement.

Article 4 : La présente décision sera enregistrée et publiée au Journal en Français et en Anglais et
partout où besoin sera.
Fait à Québec le 11 Mars 2007

Philémon NTYAM NTYAM


(Membre du Comité Central RDPC)
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
REPUBLIC OF CAMEROON
Paix-Travail-Patrie
Peace-work-fatherland

DECISIONS REGLEMENTAIRES SUIVIS DES MESURES


D’APPLICATION
N-OO6/PBY/PNF DU 11/03/2007
PORTANT ORGANISATION
DU TRAVAIL AU SEIN DU BUREAU NATIONAL DE COORDINATION
DE LA PRESIDENT BIYA’S YOUTH

 VU LES STATUTS GENERAUX DE LA PRESIDENT BIYA’S YOUTH.


 VU LE CHAPITRE DEUXIEME ARTICLE 12 PORTANT REORGANISATIONDU CONSEIL NATIONAL.
 VU LES ARTICLES 14 ET 15 DESDITS STATUTS,

Le Président National Fondateur décide  :

A)-Coordination Nationale :

C’est l’organe exécutif de la Jeunesse Présidentielle dont les responsabilités sont


définies ainsi qu’il suit :

i. Elle coordonne en tout lieu les activités territoriales de la PRESBY tant à


l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.
ii. Elle convoque et co-préside les travaux du Conseil National et ceux de
l’Assemblée Générale selon les mandats assignés par l’acte de convocation
desdites assises. Pour ce qui est de la convocation de l’Assemblée générale,
la signature du Président National Fondateur est immédiatement requise.
iii. Elle représente publiquement et moralement le mouvement partout ou’ besoin
est, et ceci selon les prérogatives définies par le Conseil National ou toute autre
assemblée statutaire qui en juge de la nécessité.
iv. Elle signe les procès verbaux de tous les travaux réglementaires pour que ceux-
ci soient valides. Tout acte de cette nature, pour être applicable doit contenir la
signature d’un ( au moins) des Présidents ou Vices-Présidents du Conseil
National, d’un Responsable du Caucus des Fondateurs en l’occurrence le
Président ou tout autre membre délégué par lui, et d’un Responsable du
Directoire, en l’occurrence le Directeur Général ou tout autre membre désigné
par lui.
v. Elle procède à la validation des Responsables devant conduire les organes
décentralisés dont l’investiture est le seul fait du Directoire National.
vi. Elle est le garant du respect des statuts et des décisions réglementaires qui sont
rendus.

B-Le Caucus des Fondateurs :

Il s’agit de l’organe des Représentants constitués des Membres des Conseils


Régionaux. Il est selon l’esprit du Mouvement un nouveau Sénat. Ses avis et
signatures sont requis sur toutes les questions fondamentales devant engager la
souveraineté du Mouvement. Tout avis contraire de cet organe sur une question
souverainement posée à la structure aura force de veto et ne pourrait entrer en
exécution :

Notamment

i. La Convocation du Conseil National , c’est à dire son opportunité et ses


ordres du jours restent soumises à l’appréciation ultime du Caucus qui peut
en convoquer un Conseil National de révision d’un acte ou d’une décision
s’il y a lieu.

ii. La désignation des Responsables des Bureaux Provinciaux. Ils sont


directement le fait des Coordonnateurs désignés par l’acte de fonctionnalité
et selon les ressorts géographiques prédéfinis par l’acte de nomination. Pour
jouer pleinement son rôle, le Caucus est appelé à asseoir des Conseils
Régionaux qui contrôlent l’activité réglementaire des Responsables
exécutifs. Lesdits Conseils Régionaux sont pour les Fédérations
décentralisées ce que le Conseil National est pour le Bureau Exécutif
National.

iii. En cas de crise ou de non activité du Bureau National, le Caucus des


fondateurs aura pour devoir de convoquer un Conseil National
Extraordinaire pour juger de l’absence ou de la vacance des responsabilités
normatives des organes exécutifs visés. Ledit Conseil Extraordinaire
convoqué procèdera alors ad nutum à la désignation des nouveaux
Responsables selon une procédure d’appel d’offre.

iv. Toute révision des statuts et règlement de même que tout autre amendement
organique prévu par les statuts passera selon une procédure de révision par
l’accord du Caucus pour être soumis aux procédures d’adoption.

C)-Le Secrétariat National :


Il est un organe administratif central qui consigne et suit l’application des décisions
prises en Assemblée Générale ou en Conseil National. Il signe les procès verbaux
et délivre les ordres de mission requis.

Il tient un fichier national contenant les noms de tous les Membres de la PRESBY
sur l’étendu du territoire. C’est lui qui fixe l’ordre du jour des assises nationales
après avoir consulté les différents organes par ordre :

 Le Directoire
 La Coordination
 Le Caucus

i. Il organise le débat et assure les réservations des structures. Il gère les


infrastructures dont se dote le Mouvement.

ii. Il dresse les procès verbaux de toutes les réunions et reçoit les
rapports des activités quels qu’ils soient.

iii. Il est aussi un centre d’archives et une centrale d’informations qui


publie le calendrier et l’agenda des activités des Responsables : le
Président exécutif, le Président du Caucus, le Directeur Général ou
tout autre responsable mis en mission par le Mouvement.

iv. Il s’assure de l’harmonisation des actes qui doivent être pris et donne
les informations utiles pour l’avancement du travail.

D)-Le Directoire National :

C’est la véritable cheville ouvrière de la structure dont le fonctionnement est


quotidien et qui par conséquent sert de vie au Mouvement dont il est l’instrument
exécutif. Il remplace en terme d’application et d’exécution des actes l’ancien BNC.

i. Il coordonne et met en exécution le programme d’action de la Presby dont il


est le véritable animateur. Il est responsable devant le Conseil National
auprès duquel il défend ses politiques et ses décisions.

ii. C’est un organe souverain dont le Directeur Général assure la continuité et


la permanence des décisions et actions :

Notamment

iii. Le Directeur Général désigne et nomme les Directeurs de son cabinet


selon un mode de choix qui est à la fois objectif et discrétionnaire. Tous
les Directeurs ainsi désignés sont présentés au Conseil National et devraient
chacun en ce qui le concerne présenter un plan d’action cohérent devant le
Conseil National qui adopte et corrige les politiques, puis plus tard, apprécie
les résultats atteints.

iv. Le Directoire est pour cela un organe de terrain soumis à l’action  et


contraint aux résultats:

v. Il ordonne les missions de la PRESBY sur tout l’étendu du territoire et


procède à l’installation des Responsables Provinciaux dont les
Coordonnateurs Nationaux territorialement compétents sont les seuls
Délégués permanents en charge de l’investiture.

vi. La préparation, la désignation et l’investiture d’un Bureau Provincial ou


départemental sont l’œuvre des Coordonnateurs Nationaux Délégués qui
assurent le parrainage officiels des candidatures et organisent des élections
s’il y a lieu. L’installation officielle est l’acte de l’organe administratif et
exécutif c’est à dire du ressort du Directoire National. Toutefois, le
Directoire peut aussi en tout état de cause mener entièrement des opérations
d’investitures qui lui semblent nécessaires pour la vie du Mouvement sans
préavis d’un Coordonnateur absent ou démissionnaire.

vii. Le Directeur Général tient des réunions hebdomadaires avec l’ensemble de


son cabinet et assure la pleine croissance de la Presby. Il instruit le Président
National des différents actes qu’il prend et peut demander l’appui de celui-ci
pour la facilitation de certaines de ses missions.

viii. Il s’appropriera de tout mandat exécutif suspensif dès lors que celui-ci ne
n’est pas assurés par des organes statutairement prévus.

ix. Il disposera d’un compte bancaire dont les signataires sont le Directeur
Général, et le directeur Financier ou alors le Directeur Général et le trésorier
National.

E)-Le Censeur National

En situation de crise ou de disfonctionnement, le Censeur National convoquera


tous les belligérants et servira d’arbitre pour le retour à la normale des cas signalés.
Il en dressera les procès verbaux pour leur soumission au Conseil National.

En cas de crise majeur ou de disfonctionnement profond touchant des organes


décentralisés, le Censeur National dispose par la voie d’un Conseil de discipline le
moyen de sanction requis et dont l’application serait directement opérationnelle.

Ces décisions sont par ordre:

1) Les demandes d’explication


2) L’avertissement
3) Le rappel immédiat à l’ordre
4) La suspension
5) L’exclusion
6) Les poursuites judiciaires.

Tout membre et tout organe à quelque échelle de responsabilité qu’il ou qu’elle


soit, peut faire l’objet des présentes mesures. Le Censeur pourrait en tout état de
cause recruter un Cabinet d’experts, de juristes et d’avocats extérieurs à la structure
pour l’application des sentences. Le Bureau National mettra à cet effet le budget
requis pour l’exécution des procédures.

Fait à Québec le 11 Mars 2007

Philémon NTYAM NTYAM


(Membre du Comité Central RDPC)
La Jeunesse du
Président BIYA Bureau National de

Coordination
Le Président National, Yaoundé le 12 Janvier 2009
N/Réf: BNC/0081/08

SON EXCELLENCE
MONSIEUR EMMANUEL EDOU
MINISTRE DÉLÉGUÉ CHARGÉ DE
L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA
DÉCENTRALISATION
Objet : NOTE YAOUNDÉ

Excellence Monsieur le Ministre,

Nous avons l’honneur de venir auprès de votre haute bienveillance, solliciter la diligence du
Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation pour la réorganisation
harmonieuse des activités de la Jeunesse Présidentielle.

En effet, la« PRESIDENT BIYA’S YOUTH » (PRESBY), est justifiée dans son existence, par
l’acte préfectoral contenu en son récépissé de déclaration d’association N-
0049/RDA/J05/BAPP du 30 Juillet 1996, qui est selon la loi, l’autorisation règlementaire qui
donne à cette structure son droit légal d’exercer.

Aujourd’hui avec près de 120 000 (cent mille) membres issus de toutes les franches, et fort
de son extension territoriale; implantation dans les dix provinces et dans les villes les plus
reculées, la PRESBY constitue un enjeu sociopolitique réel. Pour toute sorte de raisons, son
contrôle pourrait devenir si on n’y prend garde, une préoccupation majeure.

Les textes de cette association prévoient notamment l’organisation périodique ou


conjoncturelle, d’une Assemblée Générale pour élire ses responsables. Depuis 1996 (date
de création de la PRESBY), il y en a eu d’Assemblée que celle organisée à l’ENAM au mois
de Septembre 1997 à laquelle notre mandat se rapporte. (Voire historique en annexe)

En dépit de cette disposition et au mépris des lois, des individus mus par des intérêts
manifestement inavoués et n’ayant aucun mandat avéré, obtiennent frauduleusement de
certaines autorités administratives, des permis de réunions et de manifestations, allant
jusqu’à l’installation des Bureaux de représentation clandestins; toute chose qui met en mal
l’ordre et la discipline en son sein, éloignant ainsi cette action des nobles objectifs auxquels
elle s’est fixée.

Pour ainsi mettre fin à cette situation, les Membres Fondateurs et Coordonnateurs Nationaux
de la « PRESIDENT BIYA’S YOUTH » (PRESBY), s’étaient réunis le 29 Mars 2008 à
Yaoundé, pour assainir et redynamiser ses activités autour des principes de rassemblement
et d’unité, avec pour timing l’organisation d’une Assemblée Générale au mois de Décembre
2008 qui devait élire les nouveaux Responsables nationaux.

Cependant sur le terrain, subsistent des difficultés majeures issues de la confusion que
continuent à semer nombre de fractions qui déroutent et manipulent autorités et forces de
l’ordre. En outre, il apparait que ces fractions apparemment d’intelligence avec des groupes
de pression établis, s’emploient par des manœuvres de déstabilisation à nuire au bon
déroulement du programme arrêté.

Face à cette confusion qui perdure, la totalité des autorités administratives; Gouverneurs
de Provinces, Préfets, et Sous-préfets, suggèrent que nous obtenions définitivement de
leur hiérarchie Une Résolution d’ordre qui leur permettrait de mieux en disposer.

N’ayant devant cette situation aucune autre voie de recours que la présente, nous
soumettons cette requête à votre haute appréciation pour l’atteinte des trois objectifs
souhaités par notre Conseil qui sont :

1)- L’organisation à Yaoundé de l’Assemblée Générale de la PRESBY le 31 Janvier 2009.


2)-Le respect des orientations de la réunion des Fondateurs et Coordonnateurs Nationaux,
contenue dans les résolutions du mois de Mars 2008 (copie en annexe);
3)- Le respect de notre liberté d’association par l’application de la loi ainsi que la sauvegarde
de l’intégrité de l'acte administratif qui fonde et règlemente la vie associative;

Dans cette attente, veuillez agréer, Excellence Monsieur le Ministre l’expression de notre
très haute considération.

Philémon NTYAM NTYAM


Membre du Comité Central RDPC Président National,
et Fondateur de la PRESBY
Téléphones des Responsables  : 94950629
99924857 e-mail: presby_nationale@yahoo.fr
SUJET : PRESBY ET ENJEUX
DATE : 20 JUIN 2009
OBJET : INVESTIGATION SUR LE DESORDRE QUI PREVAUT DANS LA PRESBY
DESTINATAIRE : MINATD, DCC, DGSN, DGRE, DGR, DST,

INTRODUCTION
Le présent dossier qui n’est pas étranger aux services de
renseignement, ou aux services spéciaux d’analyses, se veut un
dossier d’investigation qui vise à renseigner au maximum les
pouvoirs publics sur les dissensions au sein de la « PRESIDENT
BIYA’S YOUTH », qui peut devenir un enjeu non négligeable pour
quiconque placerait cette question en marginalisation des luttes de
succession observées dans notre landerneau politique depuis quelques
temps. La PRESBY est au Cameroun, ce que les « Jeunes Patriotes »
sont pour l’actuel pouvoir en Côte d’Ivoire. Nous sommes allés en
profondeur des arcanes de cette organisation pour recueillir les
principales informations qui donneraient une meilleure visibilité
sur son management par rapport aux dissensions qui prévalent.

La « PRESIDENT BIYA’S YOUTH » en abrégée PRESBY, est une Association reconnue en vertu de l’acte
préfectoral, contenu en son récépissé de déclaration d’association N°0049/RDA/J05/BAPP du 30
Juillet 1996.

Sur son acte de légalisation domicilié à MFOU on peut lire les mentions suivantes: Noms et
Prénoms des Principaux Membres du Bureau Exécutif; Président : Philémon NTYAM
NTYAM, secrétaire : OYONO MBARGA Lévy : Trésorière : EVOZE
BIKOME Blanche Chimène. Tous étudiants domiciliés à Soa

Cette organisation se veut une Association des Jeunes de 18 à 45 ans


dont l’objet est « d’agir en toute circonstances auprès des jeunes
Camerounais, quelles que soient leurs sensibilités politiques et
religieuses pour faire aboutir sur la base d’un dialogue franc et
sincère les idéaux d’unité nationale, de paix, et de prospérité au
Cameroun prônés par le Président Paul BIYA ».

On note à l’actif de ses réalisations :

 L’adhésion de 121 000 Membres en 2003, bilan des cartes vendues


 L’organisation régulière des réunions hebdomadaires et mensuelles dans le cadre des
Conseils exécutifs
 L’organisation de deux Assemblées Générales (Août 1996, et Juillet 1997)
 Installations des 10 Bureaux Régionaux et de 49 fédérations départementales et 102 Antennes
d’Arrondissement.
 L’Investitures et la désignation des responsables nationaux de l’organisation, au total, 12
équipes se sont succédées, toutes sous la conduite de Monsieur Philémon NTYAM NTYAM.
 L’Initiation et la formation des responsables et animateurs de l’organisme
 L’Élaboration des programmations annuelles d’activités
 L’Organisation en 2001 et en 2002 des Premières Universités des Jeunes au Cameroun ayant
rassemblé à chacune des éditions près de dix mille personnes et donné lieu aux séances
d’échanges directs entre la société civile et les membres du Gouvernement invités à venir
défendre leur politique managériale: premier exercice du genre au Cameroun.
 L’Organisation de plusieurs « cafés politiques » (Communications publiques et débats autour
des thèmes majeurs sur l’actualité sociopolitique et économique du pays).
 La participation aux Universités des Jeunes et aux journées parlementaires du RPR en
France où le mouvement a assuré pendant trois éditions, le leadership de la délégation
africaine.
 Conférencier des 17èmes Universités des Jeunes du RPR à Quimper (France) en 2001.
 Coordination de la campagne SEMPLUS « Spécial Emploi Plus », au Cameroun en 2000.
 Coordination en 2000 de la Grande croisade contre le tribalisme; « SOS anti-tribalisme ».
 Le Président National de la PRESBY fut nommé en Décembre 1996 par le Président de la
République Délégué national des jeunes au Comité Central du RDPC.

Au profit de son ouverture en direction de nouveaux adhérents issus


des formations politiques en dehors du RDPC, la PRESBY s’est
fortement laissée infiltrer par des transfuges politiques recrutés
parmi les jeunes-adultes en situation postscolaire (Parfois en
cessation brusque de scolarité). Cette catégorie va adhérer en
nombre croissant à partir de l’année 2000 et vont parfois occuper
des fonctions importantes de nature à influencer les orientations
majeures du Mouvement.

LES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA DISCORDE


NKOMO YA Alexis : (Décédé en 2008, à l’âge de 45 ans, originaire
de la Région du Centre, Département de la Mefou et Afamba), il est
l’ancien Président National des Jeunes de l’UNDP (Union Nationale
Pour la Démocratie et le Progrès). Il quitte cette formation
politique pour occuper les fonctions de Secrétaire Général de la
PRESBY. Cette filiation est clairement mentionnée sur le programme
des obsèques du regretté. Son arrivée à la PRESBY est le départ de
plusieurs remous qui continuent à agiter ce Mouvement jusqu’à ce
jour. Il souhaitait devenir Président National de cette
organisation.

NGAM Paul : (57 ans environ, originaire de la Région du Littoral,


Département du Moungo, Sans qualification, Deuxième Adjoint au Maire
de la Commune de Baré-Bakem); il s’autoproclame, Président du Bureau
National de Transition, suite à la mort de NKOMO YA

TJOMB Samuel Brice : (46 ans environ, originaire de la Région


du Littoral, Département de la Sanaga-Maritime, sans profession,
date d’entrée à la PRESBY 2001); il se présente comme Président du
Caucus des Fondateurs.

MOUTOME Alexandre : (49 ans environ, originaire de la Région du


Littoral, Département du Wouri, Électricien en service à l’AES-SONEL
Bafoussam, date d’entrée à la PRESBY 2004); il se présente comme
Coordonnateur National de la PRESBY.

HIOL Adalbert : (50 ans environ, originaire de la Région du


Littoral, Département de la Sanaga Maritime, sans profession, date
d’entrée à la PRESBY 2003). Il se présente comme Chargé de Mission
du Bureau National de la PRESBY.

OUM OUM Emmanuel : 67 ans environ, originaire de la Province du


Centre, Département du Nyong et Kellé, Technicien des Travaux
publics retraité, date d’entrée à la PRESBY; 2004). Il signe comme
Secrétaire National et Doyen de la PRESBY

MEME Franck : (37 ans environ, originaire de la Région du Sud,


Département de l’Océan, Sans profession, date d’entrée à la PRESBY
1998). Il signe comme Secrétaire National e la PRESBY.

SOULEYMANOU OUMAROUDJAM : (50 ans environ, originaire de la


Région du Nord, département de la Bénoué, Sans profession, date
d’entrée à la PRESBY; 2000). Il se présente comme Président du
Conseil National de la PRESBY.

ANALYSES
La préoccupation constante sur laquelle nos enquêtes se sont
longuement appesanties, à la lecture de ces noms, était celle de
savoir, de qui ces nouvelles personnes tiennent-ils leur légitimité
qui manifestement ne relève pas des statuts du Mouvement (Par
exemple « Président du Bureau National de Transition », « Caucus des
Membre Fondateurs », « Doyen de la PRESBY »...) ?

Deux réponses nous sont données; la première réponse fait état d’une
Réunion organisée à Mvomeka’a en Mars 2008 sous l’égide de Monsieur
OUM Emmanuel Secrétaire National et Doyen de la PRESBY. Quel était
l’objet de cette réunion et qui en était l’artisan, avait-il qualité
?

Toute investigation faite, la réunion tenue à Mvomekaa était


initialement annoncée comme une réunion de concertation. Mais, le
Communiqué final des travaux parle plutôt d’un Conseil National. Les
résolutions de ces assises ont été finalement annulées, pour
utilisation abusive des termes du récépissé de déclaration de
Manifestation selon la Décision N°002/D/LOI-O5/BAPP (VOIR COPIE DU DOCUMENT EN
ANNEXE SIGNÉ DU SOUS-PRÉFET DE MEYOMESSALA).

Par cet acte, le Bureau de Transition conduit par Monsieur Paul NGAM
aurait du cesser toute activité, les actions posées en cette qualité
passant pour être nulles et de nul effet. Ceci est d’autant plus
pertinent qu’à la lecture du Procès-verbal issu dudit conclave, les
signatures de la majorité des Membres, attestent que les uns et les
autres agissaient au nom d’un mandat qui leur aurait été octroyé par
Monsieur Philémon NTYAM NTYAM le Président National absent à ces
assises. Mais, vérification faite ce dernier ne leur a donné aucun
mandat.
POINT DE POLEMIQUE N° 1 : Contrairement aux noms mentionnés et reconnus
sur le Récépissé légal de la PRESBY, la plupart des personnes sus
évoquées ne font leur apparition dans les rangs de cette
organisation qu’à partir des années 2000. Aucune de ces personnes ne
fait véritablement partie de la vague universitaire qui met en place
cette organisation en 1996. Il est notoire qu’en sa genèse, une
certaine philosophie estudiantine et une vision intellectuelle assez
propre y régnait. Il pourrait donc s’agir aujourd’hui d’un groupe
d’adultes en mission, animés par une vocation politique tardive,
pour laquelle la PRESBY serait simplement un tremplin politico-
stratégique qui peut revêtir d’autres calculs.

POINT DE POLEMIQUE N° 2 : Hormis, le nommé SOULEYMANOU OUMAROUDJAM, les


personnes su-citées, semblent tous appartenir à une même sphère
géographique et culturelle qui n’est autre que la grande filiation
« Sawa »; les principaux ténors étant tous de la Région du Littoral
(NGAM Paul, Alexandre MOUTOME, Brice TJOMB) . Cet état de choses
apparait quelque peu paradoxal, quand on sait par ailleurs que la
PRESBY est une excroissance de la JES (Jeunesse Estudiantine du Sud)
et se veut un creuset d’intégration nationale. En effet ce Mouvement
voit le jour au Congrès de la JES en Juillet 1995 à Ebolowa.

POINT DE POLEMIQUE N° 3 : Toute enquête faite, on ne note préalablement


le passage d’aucune de ces personnes dans les rangs du parti au
pouvoir (OJRDPC, RDPC), en dehors de Paul NGAM qui est l’un des
Adjoints au Maire de la Commune de Baré-Bakem.

QUELS SERAIENT DONC LES VRAIS ENJEUX ET MOTIVATIONS ?

D’après de nombreuses sources des milieux diplomatiques dignes de


foi, deux organisations de jeunesse figurent parmi les plus
populaires et les plus expressives qui font l’objet des convoitises
et calculs électoraux des leaders politiques de la scène. La PRESBY
passe pour être la cible de prédilection, l’ADEC en est la seconde.
Leur dénominateur commun repose sur leur capacité de mobilisation
qui alterne avec les jeux de succession qui eux-mêmes reposent
régulièrement, soit sur l’hypothèse de déstabiliser les principaux
lobbies de soutien à l’action du Président de la République, soit
sur leur éventuel contrôle de l’intérieur. La vérification de toutes
ces informations nous a poussé à démasquer une stratégie sourdine
qui se cache sous le manteau de l’activisme des lobbies politico-
ethniques qui s’exercent dans le sens du contrôle de ces deux
actions.

Par cette même hypothèse, et grâce à une observation attentive, on a


facilement tiré la conclusion que les luttes et désordres qui minent
la PRESBY aujourd’hui et ce depuis quelques temps, subsisteraient du
fait d’une obsession de déstabilisation systématique qui rime avec
une volonté de diabolisation de toutes ses actions. La campagne de
diffamation et de calomnies subie par son Président National et
Fondateur Philémon NTYAM exaspérée par des médias connus ces
derniers temps, n’obéit-elle pas à cette logique évidente.

Il est notoire qu’à la veille des grandes échéances politiques


telles que le présagent celles de 2011, les batailles de
positionnement les plus rudes et les radicales puissent se faire
jour parmi les acteurs et les groupes fortement implantés. Celles-ci
participent soit du souci d’accéder à des positions politiques en
jeu, soit de l’obsessionnelle ambition de contrôler l’arène par un
processus d’influence ou d’infiltration des lobbies accessibles. Les
organisations politiques ou para politiques d’encadrement de la
jeunesse, peuvent être des terreaux fertiles à ces fins si l’on n’y
prend garde.

PROPOSITIONS OBJECTIVES
Pour ménager ce Mouvement aujourd’hui et le placer dans une
trajectoire propice à sa reconstruction et à sa réorganisation
harmonieuse, il faut que cessent les égoïsmes catégoriels manifestés
par certains individus arrivés sur le tas et aller courageusement
vers la mystique de la réconciliation des leaders et ceux qui s’en
réclament. Il n’y a pas d’autres solutions que la concertation. Il
me semble que c’est la démarche proposée par le Président National
Philémon NTYAM NTYAM, qui a invité toutes les fractions aux
retrouvailles ainsi que l’indiquent les programmes du Conseil
National de Mars 2008 à l’Hôtel Hilton de Yaoundé. (Voire Programme
en annexe)

Il y a lieu de réessayer cette démarche en associant des acteurs


neutres et mêmes des autorités morales, le tout dans le strict
respect des statuts qui régissent cette organisation. On pourrait
donc ré-initier cette rencontre et appuyer fortement le Président
National Philémon NTYAM NTYAM (dépositaire du Récépissé de
déclaration de cette Association), comme l’a fait le Ministre d’État
chargé de l’Administration et de la Décentralisation en accompagnant
cette action par des moyens adéquats et des gardes fous solides.

Si d’aventure cette initiative n’aboutit pas à la reconsolidation de


cette structure, pour l’intérêt supérieur, et pour préserver l’ordre
public, le droit devrait être prononcé en faveur de la légalité et
les responsables non statutaires devraient être invités à créer une
autre Association.
DOSSIERS 4

En violation des textes et Sous l’instigation de Mr NKOMO YA Alexis (Secrétaire


Général), une Assemblé e Générale est convoquée à Yaoundé. Les autorités
interdisent la manifestation en raison de son irrégularité. La faction qu’il conduit
rentre dans la CLANDESTINITÉ .

VOIR EN ANNEXE

ANNULATION PAR LE PREFET DU


DEPARTEMENT DE LA MEFOU ET AFAMBA
DES TERMES DE L’ACCUSE DE RECEPTION
N° 103/AR/JO5/BAPP DU 5 MARS 2003
DOSSIERS 5

Naissance d’une nouvelle fraction conduite par un nouveau Groupe qui se réunit à
Mvomeka’a, prétextant une Réunion de concertation. Paul NGAM s’autoproclame,
Président National à ces assises. Le Sous-préfet de MEYOMESSALA annule ces
résolutions et appelle les intéressés à la légalité de textes du Mouvement.

VOIR EN ANNEXE

ANNULATION PAR LE SOUS-PREFET DE


L’ARRONDISSEMENT DE MEYOMESSALA
DES TERMES DE L’ACCUSE DE RECEPTION
N° 002/RDMP/LOI-05/SP DU 08 FEVRIER 2008
DECISION N°002/D/LOI-O5/BAPP
DOSSIERS 6

Le Ministre d’É tat en charge de l’administration territoriale et de la


Décentralisation, a instruit Le Président National et Fondateur de la
PRESBY, Monsieur Philémon NTYAM NTYAM, par Message-Fax
N°00281/M- PX/MINATD/DAP du 19 Mai 2009 (Voire copie en
annexe), la réorganisation et la relance harmonieuse des activités de la
« PRESIDENT BIYA’S YOUTH » PRESBY autour des idéaux d’unité et de
rassemblement, mettant ainsi fin à toutes les activités publiques « de
diverses tendances » se réclamant de cette structure.

VOIR EN ANNEXE

MESSAGE-FAX N°00281/M-
PX/MINATD/DAP DU 19 MAI 2009
DU MINISTRE D’ETAT CHARGÉ DE L’ADMINISTRATION
TERRITORIALE ET DE LA DÉCENTRALISATION
La Jeunesse du
Président BIYA Bureau National de

Coordination

Le Président National, Fondateur Yaoundé le 09 Juin 2009

-OO31/N-C/PBY/PNF
COMMUNIQUE DE PRESSE N°

Dans le souci de faire appliquer la loi et de préserver l’ordre public, pour la sauvegarde et
l’intégrité de l’acte administratif qui fonde et réglemente la vie associative en République du
Cameroun, nous avons l’honneur de vous informer de ce qui suit :

Le Ministre d’État en charge de l’administration territoriale et de la Décentralisation, a instruit


par Message-Fax N°00281/M- PX/MINATD/DAP du 19 Mai 2009 (Voire copie en annexe),
la réorganisation et la relance harmonieuse des activités de la « PRESIDENT BIYA’S
YOUTH » PRESBY autour des idéaux d’unité et de rassemblement, mettant ainsi fin à toutes
les activités publiques « de diverses tendances » se réclamant de cette structure.

En dépit de cette instruction et en violation flagrante des lois de la République, quelques


individus manifestement mus par des intérêts inavoués et n’ayant aucun mandat avéré,
obtiendraient encore frauduleusement des autorités administratives, des autorisations de
manifestation, allant jusqu’à l’installation des Bureaux de représentation; toute chose qui met
en mal la sérénité et la discipline au sein de ce groupe.

De nombreux responsables nous ont ainsi signalé, de ce que de réelles difficultés


subsisteraient du fait de la confusion que continuent à semer nombre de ces pseudos
membres qui déroutent et manipulent autorités et forces de l’ordre par l’usage et la
circulation des faux documents et autres pratiques clientélistes.

Pour ainsi mettre fin à cette situation qui ne peut pas continuer, et conformément aux
dispositions règlementaires contenus en nos statuts,  nous communiquons à l’attention de
tous les Gouverneurs de Régions, à l’attention de tous les Préfets et Sous-préfets, ainsi qu’à
toutes les autorités civiles et autorités de maintien de l’ordre, les mesures conservatoires
suivantes :

Conformément à la Loi n° 90/055 du 19 Décembre 1990 portant liberté d’Association, il


existe une seule et unique entité légale exerçant au nom de la « PRESIDENT BIYA’S
YOUTH » en abrégée PRESBY, qui soit reconnue. Ladite association est garantie dans son
existence par l’acte préfectoral, contenu en son récépissé de déclaration d’association
N°0049/RDA/J05/BAPP du 30 Juillet 1996, qui est selon la loi, l’autorisation règlementaire
qui donne à cette structure son droit légal d’exercer. Cet acte est en possession de ses
responsables légaux et légitimes. Et ledit acte doit désormais être exigé.
Par conséquent, toute nouvelle demande ou déclaration de manifestation publique sollicitée
au nom de cette association ou tout mandat de représentation en ce nom, doivent être
dorénavant accompagnées des pièces ci-après :

1)- Une copie certifiée conforme « du récépissé de Déclaration portant création » de la
«  PRESIDENT BIYA’S YOUTH », légalisée par le Sous-préfet de Mfou (uniquement)
et datant de moins de 06 mois
2)-. Un Mandat ou un ordre d’accréditation signé du Président National ,
En raison des nombreuses confusions et autres dérapages observés à ce sujet, tous les
mandats non statutaires (Directoire, Bureau National de transition, Caucus des
Membres Fondateurs) sont suspendus. Toutes les demandes d’aide et de soutien ou toute
autre sollicitation de quelques natures qui soient, sont formellement interdites. La PRESBY
décline par conséquent toute responsabilité pouvant engager collectivement le nom du
groupe.

Toute personne surprise en flagrant délit de violation des présentes résolutions, ou auteur
d’acte pouvant porter atteinte aux présentes directives, doit être immédiatement signalée aux
forces de l’ordre.

Avec l’assurance que ces mesures seront judicieusement observées, et convaincus de la


compréhension et de la collaboration appuyée de tous dans l’atteinte de ces objectifs, je ne
doute pas un seul instant de votre haute attention

Dans cette attente, veuillez agréer, l’expression de notre très haute considération.

Philémon NTYAM NTYAM


Membre du Comité Central RDPC Président National,
et Fondateur de la PRESBY
Téléphones des Responsables  : 94950629
99873889
AMPLIATIONS :

-AUTORITES ADMINISTRATIVES
INTERVIEW AVEC PHILÉ MON NTYAM NTYAM, PRÉ SIDENT DE LA SECTION
RDPC DU CANADA, MEMBRE DU COMITÉ CENTRAL, DG DE LA CHAMBRE
DE COMMERCE INTERNATIONALE CANADA-CAMEROUN

1)- Parlez-nous un peu de la création de la PRESBY


Pour commencer, je tiens d’abord à vous remercier, et à travers vous, votre rédaction, pour
l’intérêt que vous portez à cette organisation qui souffre d’un réel besoin de clarté. Même si
je l’avoue, l’intérêt illusoire d’une telle démarche semble définitivement voué à un vulgaire
« devoir de mémoire » bien qu’il s’agisse des acteurs bien en vie.

Puisque vous l’avez souhaité, nous allons pouvoir en parler avec liberté. Et, j’espère, vous
m’excuserez le ton, nous allons en débattre franchement et sans hypothétique prudence, tant
je considère que beaucoup de choses erronées se sont dites et continuent à se dire à ce
sujet précis qui concerne quand même un aspect de ma vie publique. J’ai refusé de me
prêter à ce jeu d’interview depuis quelques mois, malgré les sollicitations de quelques
presses.
Enfin parlons-en ! Comment est-elle née la PRESBY ?

Contrairement à ce que d’aucuns croient, la PRESBY est d’abord un mouvement de


génération qui est née dans les couloirs estudiantins dans la mouvance des années 90, avec
ce qu’elle portait en elle, de crises sociales, de replis identitaires, mais surtout cette
étonnante vacuité idéologique de notre système politique corollaire à une authentique dérive
morale qui présageait nombre de grands dysfonctionnements structurels que nous
observons maintenant. Pour quelques clichés, le vocabulaire redondant contenu dans les
formules populaires de l’époque me parait à cet effet révélateur: galère, crises, réformes,
changements...Tous ces mots ont du sens.

Évidemment la vérité est que la Jeunesse camerounaise comme toutes les autres jeunesses
continentales, était en proie au vertige conjoncturel de notre siècle. Cette jeunesse avait
besoin des repères au travers desquels toute société en situation de détermination, doit se
ressaisir quand ça va mal. Le campus universitaire de Yaoundé de cette époque était un lieu
par excellence du débat intellectuel contradictoire, fort du foisonnement d’une nouvelle
vague de talents ce malgré l’ambiance de promiscuité infrastructurelle, qui y régnait. Au plus
profond de la rupture dialectique du constant diptyque élève-enseignant, plusieurs clivages
se firent au grand jour. On vivait en quelque sorte notre « Mai 68 » avec toutes les
contradictions et bouleversements issus du grand flonflon des revendications autour des
questions sur les« Conférences nationales souveraines » dont vous vous souvenez de
l’ampleur et des proportions qu’elles du prendre, avec le retour au multipartisme.

Le campus universitaire dès le début des années, se juxtaposait en clans irréductibles et


antagonistes; d’un côté, une organisation nébuleuse venait de voir le jour; le « Parlement »,
et de l’autre côté une riposte factuelle s’était vite constituée en « Auto-défense ». Deux clans
qui finalement rivalisaient d’ardeur et dont malencontreusement les débordements causèrent
des vies humaines. En effet des camarades en eurent payé de leur vie. Mais c’est-là, la
meilleure illustration de ce que fut l’instrumentalisation de notre jeunesse par une certaine
classe politique.

Il est notoire que ces mouvements estudiantins n’ont véritablement jamais été de l’inspiration
innocente des étudiants eux-mêmes, mais des « Bourgeois de la crise » et des gourous de
l’ombre tels qu’on les perçoit assez souvent dans nos affaires; une classe de « Requins » qui
exploite opportunément le climat de désespoir qui règne au sein de la nouvelle génération et
qui a usage de placer désespérément les jeunes en posture de bataille, à des fins cyniques.
C’est ce qui explique que des revendications légitimes qui auraient du être celles des jeunes,
c'est-à-dire l’amélioration de leurs conditions d’étude et certainement la quête de la
professionnalisation des enseignements débouchant à des plans de carrière palpables, on
est vite rentré en pleins pieds dans le débat politique d’alors. Heureusement et tant mieux,
les jeunes essayent assez souvent de sauvegarder leurs petites sphères de liberté.
C’est pourquoi je dis par opposition à une certaine opinion erronée la PRESBY n’a jamais été
de l’inspiration du RDPC ou la manœuvre de quelques apparatchiks issus de ce cercle, mais
un authentique mouvement de génération issu d’une mouvance républicaine libre et
autonome, conduit par des jeunes décomplexés qui voulaient marcher selon une ligne de
pensée propre à eux susceptible d’établir un nouveau dialogue direct et sincère avec le
Président Paul BIYA qui nous paraissait assez loin des jeunes.

À vraie dire, et c’est peut-être ce qui a le plus gêné certains, la PRESBY était en quelque
sorte la dénégation d’une certaine culture de conformisme politique incarnée par une
certaine classe qui espérait perpétuer en d’autres temps, la servitude atavique des
générations d’hier. Mais voyez-vous, il ne s’agissait pas d’une génération coloniale, celle qui
a connu l’occupation. Nous sommes une génération d’Hommes libres et je crois bien plus
éclairés.

Évidemment c’était sans compter avec l’esprit de conservatisme des aînés et surtout
l’immense tourbillon qui caractérise les arcanes et couloirs présidentiels.
Pour la petite histoire, la PRESBY a été un Mouvement clandestin pendant près de neuf
mois, car le Préfet du Mfoundi Samson ENAME ENAME ne voulait pas le légaliser,
prétextant une certaine conjoncture faite d’intolérance, mais en fait, il était entièrement otage
d’une certaine discipline du régime qui voudrait qu’une initiative de cette envergure soit
parrainée par des pontes symboliques du sérail.

Il nous a d’ailleurs exigés qu’on lui apporte la « preuve que le Président ne le mettrait pas en
prison s’il légalisait un mouvement qui porte son nom ». Imaginez-vous, des étudiants de cet
âge à qui l’on demande de voir le Président pour qu’il autorise que l’on ait un groupe de
soutien qui porte son nom. C’est là l’une des contradictions de notre système dont je parle.
Et, tenez vous tranquille, j’avais pu avoir par quelques démarches, l’autorisation écrite du
Cabinet Civil, qui malheureusement parut insuffisante pour qu’on ait un simple récépissé de
déclaration d’Association.

Il a fallu que Réné OWONA de regretté mémoire, alors Conseiller Spécial du Président et
dont personne ne se doutait de l’amitié et de la proximité avec le Président, saisisse le
Ministre Gilbert ANDZE TSOUNGUI alors Ministre de l’Administration territoriale pour que
neuf mois plus tard et par une voie de procédure exceptionnelle que la Jeunesse
Présidentielle vint à voir le jour. Et pour la petite histoire, il y en a décidément quelques unes,
c’est plutôt la préfecture de la Mefou-Afamba qui délivrera le Récépissé par principe de non
contradiction de l’autorité administrative.

Vous comprenez alors que la gestation et le processus de création de la PRESBY n’ont pas
été un long fleuve tranquille. D’ailleurs cette vérité explique pourquoi ce mouvement n’a pas
été au quotidien un sujet de consensus au sein même du Régime. C’est pourquoi quand la
PRESBY apparait publiquement aux yeux de l’opinion en Novembre 1996, en faveur d’une
marche populaire qui s’acheva à l’esplanade du Palais de l’Unité, et à laquelle le Président
nous fit l’honneur de venir nous rencontrer, on avait déjà trimé pendant près d’un an d’usure
et même de tracasseries.
Voilà comment s’est fait le processus de création de la PRESBY.

2)-Qu’est-ce qui explique le fait que vous ne soyez plus très impliqué
dans la vie active de ce Mouvement associatif dont vous êtes l’un des
fondateurs ?
Je suis le Président fondateur de la PRESBY, et aujourd’hui, j’ai 37 ans, par conséquent je
ne suis plus véritablement jeune. Bien plus, j’ai d’autres responsabilités politiques et
professionnelles plus exigeantes qui m’obligent.

La seule chose et l’unique devoir qui m’incombent encore dans cette structure en tant que
Président fondateur, c’est évidemment de veiller à ce que cette action aille vers sa bonne
trajectoire. J’ai de ce fait appelé toutes les composantes et tendances qui veulent me
succéder, à un devoir de cohésion et de rassemblement où la désignation des Responsables
se ferait dans des conditions démocratiques qui reflètent/ notre volonté de faire progresser
cette nouvelle génération de jeunes dans la modernité du jeu politique. Malheureusement,
j’ai vite constaté qu’il y règne trop de confusion et de calculs dans le sens des petites
guéguerres de positionnement.

Les textes de cette structure prévoient l’Organisation d’une Assemblée Générale pour élire
un Président National et son Bureau. Depuis 1996, il y a eu une seule Assemblée qui fut
organisée à l’ENAM en 1997 et à laquelle mon mandat tient et coure encore. Avant mon
départ du Cameroun, feu Alexis NKOMO YA qui était l’un de mes Secrétaires a tenté un
coup de force pour s’approprier de la Structure, malgré le fait qu’il n’était pas encore
entièrement recyclé, puisqu’il sortait fraichement des rangs de l’UNDP. Les textes ne lui
donnant pas qualité, il lui fut assignée une fin de non recevoir par les autorités
administratives. Malheureusement et en toute impunité, l’intéressé s’est autoproclamé
Président de la PRESBY. Malheureusement d’autres après lui, qui décidément n’ont rien
appris de ces tumultes et de la stérilité de cette démarche essayent de lui emboiter le pas. Je
leur rappelle simplement par expérience qu’ils font fausse route et que le moment venu, ils
répondront intégralement de leurs égarements.

Aujourd’hui on entend de nouveau, des velléités de cacophonie qui s’élèvent posant à


travers la République des actes isolés allant jusqu’à installer des Bureaux de représentation
fictifs, où il m’est rapporté une série de frasques malveillantes contraires à l’esprit et aux
textes de la PRESBY.

Dans ces conditions, en ma qualité non seulement de père fondateur mais aussi de
Président National légal, le récépissé de la PRESBY en ma possession faisant foi, j’ai instruit
la suspension des activités de ce mouvement sur l’étendu du territoire, question d’assainir la
structure autour d’un leadership issu des élections et fort d’une organisation assainie
respectueuse des textes et des lois.

Pour votre information, la PRESBY prépare une Assemblée générale qui va se tenir
éminemment. Elle élira à cette occasion le nouveau bureau national qui va conduire les
destinées du Mouvement vers les objectifs que celui-ci se sera fixé. Ainsi une élection
transparente et démocratique issue du consensus de tous ses leaders, pourra donc investir
le deuxième Président National légal de ce Mouvement. Le premier que je suis n’étant pas
candidat à succession.

Il se peut évidemment que certains pseudos leaders ambitieux, arrivés à la PRESBY sur le
tas de la confusion qui y a longtemps régnée en mon absence, veuillent perturber le
processus, craignant que les innombrables histoires dont ils sont accusés les rattrapent et
compromettent leur chance d’être élus. La totalité de ces personnes, fort heureusement, ont
été tous coopté(e)s et nommé(e)s par le Président que je suis. Ils ne sont par conséquent
responsables que devant moi. En matière de droit j’ai le même pouvoir discrétionnaire de
mettre fin à leurs fonctions ad nutum. Pour besoin d’investigation vous n’aurez qu’à leur
demander à quoi tiennent leurs mandats. S’ils vous fournissent des preuves contraires,
publiez-les sur vos colonnes.
Seulement, je précise que j’ai informé toutes les autorités de la situation et que toute
autorisation de manifestation publique demandée au nom de la PRESBY doit être dument
accompagnée d’un mandat signé du Président National, d’une copie certifiée conforme du
récépissé d’autorisation portant création de la PRESIDENT BIYA’S YOUTH, légalisé par le
Sous-préfet de Mfou (Uniquement) et datant de trois mois.

3)- Il s’est dit à un moment que vous êtes exilé en Occident infos ou intox ?

Je ne suis pas un homme de la nature de ceux qui se disculpent devant de quelconques


responsabilités, cependant il y a des parodies indignes dans notre quotidien qui peuvent
offusquer au plus haut point. Vous savez, il n’est pas beaucoup de personnes qui
accepteraient qu’on les travestisse de leur vivant, comme il en est de mon cas. J’ai bien
compris que la société camerounaise fonctionne et évolue dans une logique d’intrigues et de
calomnies très malveillantes les unes autant que les autres à un tel point que la vérité
apparait clairement comme une véritable imposture.

Vous savez, dans notre microcosme beaucoup d’affaires se disent, mais je constate que
pour la plupart, elles s’avèrent généralement fausses sous la forme dont elles sont
divulguées. La vérité effective est que oui ! Je vis en Occident et c’était un choix libre,
personnel et autonome que j’ai fait. Être exilé suppose que je fusse persécuté à un tel point
et que je crains pour ma vie. Et de quoi est-ce que j’aurai peur au Cameroun. Je n’ai jamais
détourné de deniers publics, je n’ai jamais géré les caisses de l’État, je n’ai jamais attenté à
la vie d’un Homme, et je n’ai jamais conspiré pour un coup d’État. Alors, si ceux qui ont posé
des actes de cette nature vivent paisiblement au Cameroun, pourquoi est-ce que moi je serai
un renégat ?
Voyez-vous, je suis au courant de toutes ces petites parodies lâches et indignes de nombres
de ces petits poujadistes minables qui pour affûter leurs appétits de positionnement,
essayent d’éclabousser des rivaux qui leur feraient ombrage. Je leur ai donné une preuve
forte de ma constante intégrité, en me faisant élire Président de la section RDPC du Canada.
Je suppose que vous savez que les exilés politiques n’ont pas à se mêler des joutes
politiques qui concernent le pays dont ils sont originaires, qui plus dans mon cas, est
directement le parti gouvernemental. Je croyais alors que ces petits détracteurs trouveront
une raison suffisante pour se taire définitivement j’ignorai à quelle profondeur d’illusion ces
pourfendeurs espèrent ma déchéance.

La dernière trouvaille de ces guignols de la délation? Philémon NTYAM au Canada, serait en


fuite au Cameroun. Arrivé au Cameroun, « il est en fuite au Canada ».
Mais finalement soyons sérieux, je ne sais pas quels sont les objectifs sombres et funestes
de certains individus qui annoncent ma déchéance.

Alors, le terme « déchéance » qui est le qualificatif qu’ils prêtent à mon action, à moins qu’il
ne se rapporte à l’univers mental de ces cerveaux affidés, relève d’un triomphalisme aberrent
et cynique qui, heureusement n’est qu’une éphémère masturbation exultée par leurs
disciples utopiques. Je comprends la profondeur de leur désarroi. Je mesure leur
acharnement. Mon retour au Cameroun est une entorse à leurs ambitions et ma présence est
une antithèse à leurs campagnes de basses manœuvres et de diffamation systématique. J’ai
une mauvaise nouvelle à leur annoncer, ils doivent désormais s’y accommoder.

Quelles relations avez-vous actuellement avec le Président de la République maintenant ?


Simplement une relation citoyen-Chef de l’État; il est vrai je suis Membre du Comité Central
et Président de la Section RDPC du Canada, je peux donc dire que le Président est notre
grand camarade du parti.

Avez-vous lu la dernière publication de Charles ATEBA EYENE…


Je l’ai parcouru en diagonal et j’ai pu écouter quelques interventions de Charles.
Évidemment, Charles est un ami, un Camarade et un frère dont j’admire le courage et
l’audace. Écoutes, je sais que ses écrits soulèvent plusieurs sarcasmes et invectives. Mais si
le tort n’était que de son côté, alors le débat sur les questions qu’il soulève serait clos.
CONSEIL D’ADMINISTRATION

ASSEMBLÉE
GÉNÉRALE DE LA
PRESBY
RAPPORT FINANCIER
FEUILLE DE ROUTE
BUDGET 1

08
RÉORGANISATION DE LA JEUNESSE PRÉSIDENTIELLE
PROGRAMMATION DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET DU CONSEIL
NATIONAL

PRESBY
Créée en Janvier 1996, la PRESBY est un Mouvement de réflexion et d’actions qui regroupe des
jeunes camerounais de tous les Horizons et de toutes les appartenances, solidaires des idéaux et
projets du Président Paul BIYA, engagés à les défendre et à les promouvoir sur la base d’un dialogue
franc et sincère.

Profondément imprégnée des réalités socio-économiques du Cameroun qu’elle vit au quotidien, cette
Jeunesse se donne pour ambition de présenter aux Camerounais une lecture objective des actes du
Renouveau national afin de les convaincre de la nécessité de les soutenir.

Légalisée sous le Récépissé de déclaration d’association N 00493/RDA/JO5/BAPP tel que prévu par
l’article 7 de la Loi N 90/053 du 19 Décembre 1990, la PRESBY dont le siège est fixé à Yaoundé n’est
pas un parti politique, ni un organe annexe de parti politique. Il s’agit d’une dynamique nouvelle,
issue de la volonté libre et autonome d’une Jeunesse Républicaine intègre et loyaliste, jalouse de
l‘image de marque du Cameroun ainsi que celle de son Chef de l’État.

La PRESBY est donc plus exactement un Mouvement sans frontière ouvert aussi bien aux jeunes
intellectuels qu’à toutes les autres catégories sociales qui militent moins pour la perfection d’un
régime que pour les changements notables et les réalisations durables tels qu’on les vit au Cameroun
à travers la paix sociale, l’intégration nationale, la démocratie et le Développement.

« Toutes les grandes œuvres humaines sont forcément des œuvres de foi, à l’image de la Chapelle
Sixtine  ; belle, grandiose, exaltante, mais toujours à achever ». Paul BIYA, Pour le Libéralisme
communautaire.

Le projet des Pères fondateurs de la PRESBY était de constituer une jeunesse républicaine.
Feuille de route

APPEL AU RASSEMBLEMENT ET LA RECONSTRUCTION

LA REUNION DU 21 JUIN 2OO8:

La réflexion s’est focalisée sur les voies et moyens de redynamiser la Jeunesse Présidentielle. Le
processus de sa réorganisation prévoit la mise sur pied de trois organes opérationnels.

 Le Conseil d’Administration qui fait office de conseil des sages. Il est le seul
organe souverain qui a préséance sur les autres. Il installe et assiste le Bureau
National et le Conseil national dans leurs fonctions. Il exerce sa souveraineté en cas
de crise de l’un ou l’autre de ces organes. Il vote le budget de la structure, octroie les
moyens d’actions au mouvement dont il est garant et comptable des actes et projets.
Il est une Chambre administrative de programmation de planification et non un
organe exécutif. Il exerce son véto sur toutes les questions de souveraineté qui
peuvent menacer la structure dans son existence. Il garantit la stabilité des autres
organes afin qu’il n’y ait pas de crises majeures. C’est le caucus des Fondateurs et des
Membres d’Honneur.

 Le Conseil National un organe consultatif plus élargi aux jeunes adultes. Le


nouveau Conseil National quant à lui est un haut siège où s’élaborent les grands
projets du Mouvement, et où s’adoptent les grandes résolutions dans un cadre
collégial qui appelle à une plus grande solennité et qui s’appuie nécessairement sur
une plus grande légitimité. Il est élargi aux responsables de nos fédérations
décentralisés pour un meilleur encrage de ses projets. C’est un organe technique et
consultatif qui statue et vote les projets que va poursuivre le mouvement. Le Bureau
National est responsable devant le Conseil et à cet effet, ce dernier reçoit ses rapports
et apprécient ou sanctionnent ses activités. Son Bureau est désigné à chaque session
annuelle.

 Le Bureau National est un organe exécutif constitué des jeunes réunissant les
conditions d’âge. Le Bureau National est l’organe exécutif qui mène la politique du
mouvement sur le terrain et qui anime et coordonne les activités des organes
décentralisés. Il représente et incarne le mouvement dans tous ses engagements et
manifestations publiques en conduisant sur le terrain le plan d’action arrêté. Il doit
être un Organe d’élites qui défend notre image et nos politiques et qui investit les
organes décentralisés dans leurs missions, c’est le sommet de notre Mouvement. Il est
élu en Assemblée Générale.

 L’Assemblée Générale est convoquée au mois de Juillet 2008

ORGANIGRAMME
CONSEIL
D’ADMINISTRATION
21 MEMBRES
SECRÉTARIAT

CONSEIL NATIONAL
SECRÉTARIAT

BUREAU NATIONAL

20 MEMBRES
SIÈGE PERMANENT
BUREAUX
PROVINCIAUX

BUREAUX
DÉPARTEMENTAUX

BUREAUX
D’ARRONDISSEMENT

BUREAUX
D’ANTENNES
BUREAU NATIONAL DE COORDINATION

Titres NOMS ET PRÉNOMS


CONTACTS
Président National

1er Vice-président National


2ème Vice-président National

Secrétaire National
Secrétaire National adjoint
Trésorier National

Trésorier National adjoint


Directeur de la Propagande et de
l’éducation
Directeur des organes décentralisés

Directeur de la Communication

Directeur du marketing Politique

Directeur des Relations Publiques


Directeur de la Coopération
Internationale
Directeur des Affaires Sociales
Directeur des Affaires Culturelles et
sportives

Directeur du Protocole

Directeur de la Sécurité

Directeur des Études et Projets

Directeur de la santé et du secours


humanitaire

Conseiller Spécial
Ensuite la constitution des Commissions chargées de préparer les deux grandes
réunions statutaires :

Liste des Commissions chargées de la gestion des cérémonies


1)-Commission chargée de l’organisation et la mobilisation des délégués
2)-Commission de la sensibilisation et de la communication
3)-Commission chargée de la gestion des cartes de Membres:
4)-Commission chargée de la restauration des délégués:
5)-Commission chargée du protocole :
6)-Commission chargée des infrastructures et l’appui au transport des
délégués
7)-Commission chargée de la sécurité
8)-Commission de facilitation chargée de l’obtention des autorisations
administratives
9)-Commission chargée de la logistique et des Finances :
10)-Commission Chargée de la supervision générale
11)-Commission juridique chargée de la révision des statuts

Commission et Objectifs Résolutions Responsables


Charges à et délais
remplir
1)-Location Avoir les contrats
Salle (réservations 2)-Modalités locatives en main le 15
et modalités) 3)-Autorisation de Juillet à la
manifestation () réunion. Le Président
Déposer la demande Fondateur et
le 01 Juillet son équipe
Réservation et 1)- Opération d’achat
gestion de la 2)- Opération Durel
boisson 3)- commandite (appel
des com.…av le 19/07

1)-Organisation de la
Restauration cuisine, liste des Acheter toute la
personnes recrutées nourriture et assurer Léonie
2)-Achat de nourriture sa distribution
3)-Couverts et Le 27 Juillet
accessoires (Nappes,
pot de décoration…
1)-Verser 500 000 5000 cartes
Cartes francs à l’imprimerie
nationale Le Trésorier

Toutes les
Confection des T- 1) 2000 T-shirts Couture avec personnes ayant
shirt manchettes piloté des
assorties aux demandes
couleurs du parti.
1)-Sécurité
2)-Hôtesses Définir le nombre G C Meka
Personnel d’appui 3)-Accès du personnel
d’appui et définir
le profile et le
salaire
Finances Réunir le budget Commission
préalable nécessaire financière
pour : Restauration
Décoration, Boisson,

Réunion du 05 Juillet 2008

CONSTITUTION DES COMMISSIONS

Commission d’Organisation

Objectif : Programmation définitive de l’Assemblée Générale


Arrêter les dates et programme du Conseil National et de l’assemblée
Résolutions…………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

Commission de la Sensibilisation et de la communication


Objectifs : Assurer le côté populaire de l’Assemblée par l’atteinte d’un niveau de sensibilisation
requis. Objectifs 2000 personnes. Sensibilisation populaire et sensibilisation stratégiques.
Recrutement de nouveaux leaders de sensibilisation et des personnes spécialisées dans
l’organisation événementielle.
Faire le point sur le niveau de sensibilisation à deux semaines de l’activité.
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-

Gestion des cartes de Membres


Objectifs : Assurer la gestion rigoureuse des cartes de membres et coordonner les politiques de
recouvrement par liste, par achat direct, et par réservation. Penser à une stratégie de codification
des cartes nécessaires pour être délégué. Gérer les listes des délégués, assurer le recouvrement des
fonds dus à la vente des cartes.
Quelle est la façon dont seront admises les catégories de personnes :

a)-Invités et observateurs, b)-délégués statutaires, c)-électeurs.


Concevoir un modèle de bulletin de vote discret.
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-

Commission chargée de la restauration 

Objectifs : Établir le menu puis organiser la restauration des délégués par la supervision des
différentes personnes impliquées dans la cuisson des plats et mets inventoriés. Organiser le
déroulement du repas, et assurer le service par la gestion des hôtesses de service.

Faire un menu détaillé et le soumettre à l’appréciation de la Commission de l’organisation à la


réunion du 05 Juillet. Faire un budget détaillé de la restauration.
Évoquer tous les autres aspects :

Couverts : (jetables ou cassables)


1. plats,
2. ustensiles,
3. cuillères,
4. couteaux,
5. fourchettes,
6. nappes
7. mouchoirs
8. autres
Transport de la nourriture, la présentation du buffet,
Hôtesses de service
Les personnes disponibles
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-
Commission chargée du protocole
Objectifs : Civilité, accueil et mise en place des invités. Assurer l’accommodation des délégués.
S’occuper de toutes les opérations protocolaires des assises.
Confection des badges.

Arrivée de tous les membres chargés de l’organisation, dispositions préalables à assurer par tous les
membres, la matinée de la fête, les tâches d’accueil des organisateurs, l’encadrement des personnes
invitées, les civilités, la disposition des invités, le personnel d’appui, assurer un accueil convivial de
toutes les autorités, leur expliquer le déroulement des assises et servir de guide, en assurant l’ordre
et le service de tous.

Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-
Commission chargée de la réservation, de la
décoration de la salle et du matériel d’animation
Objectifs  : Amélioration décorative de la salle et mise en place des infrastructures prévues sur le
lieu de la fête.

Quelle logistique d’animation faut-il y prévoir. Disposition des infrastructures, estrade,


Budget, achat du matériel, le type de tableaux et matériel d’animation.
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-

Commission chargée de la sécurité


Objectifs : Assurer la sécurité de tous les Délégués par le recrutement des agents chargés de la
gestion d’accès aux lieux de la cérémonie. Garantir la protection des personnes et des
infrastructures. En cas de débordement assurer l’évacuation immédiate des personnes ne se
conformant pas à l’éthique et à l’ordre prévu.

Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-

Commission chargée de l’animation


Objectifs : Recruter l’animateur idoine et assurer la bonne qualité de la sonorisation par la
diffusion des messages en conformité aux attentes du public. Définir toutes les phases qui rentrent
dans le déroulement de la cérémonie et harmonisation de prise de parole et diffusion des discours et
allocutions prévues.
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-
Commission chargée des Finances :
Objectifs : Caissier et ordonnancement financier de la manifestation. Exécuter les dépenses et
superviser la gestion des rentrées financières. Centraliser toutes rentrées d’argent prévues; vente de
cartes, cotisations, logistique et commandites. Recouvrer toutes les sommes dues à l’organisation et
dresser un bilan financier de toutes les opérations.
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-

2)-

Commission Chargée de la supervision générale


Objectif : Commission de supervision et d’harmonisation de toutes les commissions. Veiller à
l’exécution de tous les objectifs, recevoir les rapports de travail et améliorer les stratégies pour la
bonne réussite de l’Assemblée.

Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques : 1)-
2)-

Commission chargée de la logistique et l’appui au


transport
Résolutions………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………
Besoins………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Recommandations stratégiques :
1)-Réunir les fonds le 20 Juillet 2008

ORGANISATION DE LA PRESBY
Le processus de réorganisation de la jeunesse présidentielle est lancé avec la constitution de 3
organes.

Le Conseil National est un organe technique, participatif et consultatif qui admet les jeunes de
tous les horizons a raison de 12 par région. Ses représentants sont élus en raison de leur
entrepreneurship et de leur capacité a apporter une version professionnelle et entreprenante aux
politiques de la jeunesse présidentielle. Son conseil est élu en prélude aux travaux de l’assemblée
générale. Il est constitue de :

 1 Président
 1 Censeur général
 1 Rapporteur
 Des Présidents des commissions

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d’Administration est un Conseil des sages constitués de 21 personnes désignées en raison
de leur expérience et de leurs dispositions à orienter les jeunes dans leur action. Ses membres sont
choisis par un comité de coordination des membres constituants. Les Membres désignés sont les
suivants :
Les Membres seront élus lors du Conseil National.

Visite officielle du chef de l’état au canada

BUDGET GÉNÉRAL
DESIGNATION PU Nombre COUT TOTAL

Appui au transport des


Délégués 280 2.800 000
10 000

Appui à l’hébergement
des Délégués 280 4.200 000
15 000

Communication et
Charges dues aux PF 2 000 000
2 000 000
médias

Cocktail de fin 10 000(02 jrs) 280 2 .800 000

gadgets
1000 300 t-shirts 300 000

Secrétariat
400 000 PF 400 000

Organisation (réunions 500 000 PF 500 000


préparatoires, déplacements,
protocole, sécurité)

F CFA
TOTAL DES 13 000 000
CHARGES Treize millions cinq cent
mille francs Cfa

Vous aimerez peut-être aussi