Vous êtes sur la page 1sur 6

Exo 7 :

Dans le demi-plan y>0, l’écoulement défini par le potentiel complexe :

𝑓 (𝑧 ) = 𝑉 𝑧 2

Z= x + i y ; Z est la variable complexe et V une constante réelle ;

1- Les lignes de courant ψ :

Le potentiel complexe f(z) s’écrit :

f (z) = 𝜑 + i ᴪ

𝑓 (𝑧 ) = 𝑉 𝑧 2

𝑓 (𝑧 ) = 𝑉 (𝑥 + 𝑖 𝑦 )2

𝑓 (𝑧) = 𝑉 𝑥 2 −𝑉𝑦 2 + 𝑖 𝑉2𝑥𝑦


 
𝜑 = 𝑉 (𝑥 2 −𝑦 2 )
D’où : {
ψ = 2𝑉𝑥𝑦

Tracer les lignes de courant :

Sur une ligne de courant, la fonction de courant ψ est constante C

𝐶 𝐶′
Ψ=C 2𝑉𝑥𝑦 = 𝐶 𝑦 = 2𝑉𝑥 𝑦= 𝑥

On peut tirer cette équation qui est l’équation de la ligne de courant par la formule suivante :

𝑑𝑥 𝑑𝑦
=
𝑢 𝑣

𝜕𝜑 𝜕𝜓
𝑢= = = 2 𝑉𝑥
𝜕𝑥 𝜕𝑦

𝜕𝜑 𝜕𝜓
𝑣= =− = −2 𝑉𝑦
𝜕𝑦 𝜕𝑥

𝑑𝑥 𝑑𝑦
=−
2𝑉𝑥 2𝑉𝑦

𝑑𝑥 𝑑𝑦
=−
𝑥 𝑦
y

𝑑𝑥 𝑑𝑦
∫ = −∫ u u
𝑥 𝑦 v v

c >0
1
ln 𝑥 = ln + 𝑐 c<0 x >0
𝑦 x<0

1 1
𝑙𝑛 +𝑐 𝑙𝑛
𝑥=𝑒 𝑦 = 𝑒 𝑦 𝑒𝑐
x
Donc : -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8

𝑐′
𝑦=
𝑥

2- Déterminer la position à l’instant t, de la particule fluide qui à l’instant t 1 occupe la


position x=x1 et y=y1.

𝑑𝑥
𝑢= = 2𝑉𝑥
𝑑𝑡
𝑑𝑥
= 2𝑉𝑑𝑡
𝑥

On intègre
𝑥 𝑡
𝑑𝑥
∫ = ∫ 2𝑉𝑑𝑡
𝑥
𝑥1 𝑡1

𝑥 = 𝑥1 𝑒 2𝑉(𝑡−𝑡1 )
𝑑𝑦
𝑢= = −2𝑉𝑦
𝑑𝑡
𝑑𝑦
= −2𝑉𝑑𝑡
𝑦

On intègre
𝑦 𝑡
𝑑𝑦
∫ = ∫ −2𝑉𝑑𝑡
𝑦
𝑦1 𝑡1

𝑦 = 𝑦1 𝑒 −2𝑉(𝑡−𝑡1 )
Exo 8 :

L’Ecoulement autour d’un cylindre de rayon a est donnée par la fonction complexe :

𝑎2
𝑓 (𝑧) = 𝑉 (𝑧 + )
z

Écoulement autour d’un cylindre = Écoulement uniforme+ Écoulement doublet

1) ᴪ et 𝝋 ?

f (z) s’écrit :

f (z) = 𝜑 + i ᴪ

on replace Z par (x + i y) dans la formule de f(z) on aura :

𝑎2
𝑓 (𝑧) = 𝑉 (𝑥 + 𝑖 𝑦 + )
x + iy

𝑎2 x− iy
𝑓 (𝑧) = 𝑉 𝑥 + 𝑖 𝑉𝑦 + 𝑉 ( )
x + iy x− iy

𝑎 2 (𝑥 − 𝑖 𝑦 )
𝑓 (𝑧) = 𝑉 𝑥 + 𝑖 𝑉𝑦 + 𝑉
x2 + 𝑦 2

𝑉 𝑎2 𝑥 𝑎2 𝑦
𝑓 (𝑧 ) = 𝑉 𝑥 + + 𝑖 (𝑉𝑦 − 𝑉 )
x2 + 𝑦 2 x2 + 𝑦 2

𝑎2 𝑎2
𝑓 (𝑧) = 𝑉 𝑥 (1 + ) + 𝑖 𝑉𝑦 (1 − )
x2 + 𝑦 2 x2 + 𝑦 2

Donc :

𝑎2 𝑎2
𝜑 = 𝑉 𝑥 (1 + ) 𝜑 (𝑟, 𝜃 ) = 𝑉 𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 (1 +)
x2 + 𝑦 2 r2
𝑎2 𝑎2
ψ = 𝑉𝑦 (1 − 2 ) ψ (𝑟, 𝜃) = 𝑉𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 (1 − 2 )
{ x + 𝑦2 { r

2) module de la vitesse |𝑽|

1 𝜕𝜓 𝑎2
𝑣𝑟 = = 𝑉 cos 𝜃 (1 − 2 )
𝑟 𝜕𝜃 r
𝜕𝜓 𝑎2
𝑣𝜃 = − = −𝑉 sin 𝜃 (1 + 2 )
{ 𝜕𝑟 r
|𝑉 | = √𝑣𝑟2 + 𝑣𝜃2

2 2
𝑎2 𝑎2
|𝑉 | = √𝑉 2 cos 2 𝜃 (1 − 2 ) + 𝑉 2 sin2 𝜃 (1 + 2 )
r r

2 2
𝑎2 𝑎2
|𝑉 | = 𝑉√cos 2 𝜃 (1 − ) + sin2 𝜃 (1 + )
r2 r2

Points d’arrêt :

𝑎2 𝑎2
𝑣𝜃 = 0 → −𝑉 sin 𝜃 (1 + 2 ) = 0 → { 1 + ≠0
r r2
𝑠𝑖𝑛𝜃 = 0 → 𝜃 = 0 𝑜𝑢 𝜃 = 𝜋
𝑐𝑜𝑠𝜃 ≠ 0
𝑎2
𝑣𝑟 = 0 → 𝑉 cos 𝜃 (1 − 2 ) = 0 → { 𝑎2
r (1 − ) = 0 → r = ∓a
{ r2

Il y a deux points d’arrêt : S1(a,π), S2(a,π)

s1 (a, 0)
s2 (a, π)
Exo 9 :

Ecoulement autour d’un cylindre avec circulation :

𝑎2 𝐾
𝑓 (𝑧) = 𝑈0 (𝑧 + )−𝑖 𝑙𝑛 𝑧
𝑧 2𝜋

Écoulement autour d’un cylindre avec circulation=Écoulement uniforme + Écoulement


doublet + tourbillon

1) module de la vitesse |𝑽|

|𝑉 | = √𝑣𝑟2 + 𝑣𝜃2 = √𝑢2 + 𝑣 2

La vitesse complexe w (z) s’écrit :

𝜕𝑓(𝑧)
w (z) = u - i v ou 𝑤 (𝑧 ) =
𝜕𝑧

𝜕𝑓(𝑧) 𝑎2 𝐾 1
𝑤 (𝑧 ) = = 𝑈0 (1 − 2 ) − 𝑖
𝜕𝑧 z 2𝜋 𝑧

𝑈0 𝑎2 𝐾 1
𝑤(𝑧) = 𝑈0 − − 𝑖
z2 2𝜋 𝑧

𝑈0 𝑎2 𝐾 1
𝑤(𝑧) = 𝑈0 − −𝑖
(x + i y) 2 2𝜋 (x + i y)

𝑈0 𝑎2 x− iy 2 𝐾 1 x− iy
𝑤(𝑧) = 𝑈0 − ( ) − 𝑖 ( )
(x + i y)2 x − i y 2𝜋 (x + i y) x − i y

𝑈0 𝑎2 (𝑥 − 𝑖𝑦)2 𝐾 𝑥 − 𝑖𝑦
𝑤(𝑧) = 𝑈0 − −𝑖
(x + 𝑦 )
2 2 2 2𝜋 x 2 + 𝑦 2

𝑈0 𝑎2 (𝑥 2 − 𝑦 2 − 𝑖2𝑥𝑦) 𝐾 𝑥 − 𝑖𝑦
𝑤(𝑧) = 𝑈0 − −𝑖
(x + 𝑦 )
2 2 2 2𝜋 x 2 + 𝑦 2

𝑎 2 (𝑥 2 − 𝑦 2 ) 𝐾𝑦 𝑎2 2𝑥𝑦 𝐾𝑥
𝑤(𝑧) = 𝑈0 − 𝑈0 − + 𝑖 ( 𝑈0 − )
(x 2 + 𝑦 2 )2 2𝜋(x 2 + 𝑦 2 ) (x 2 + 𝑦 2 )2 2𝜋(x 2 + 𝑦 2 )

Donc :

𝑎 2 (𝑥 2 − 𝑦 2 ) 𝐾𝑦
𝑢 = 𝑈0 − 𝑈0 −
(x + 𝑦 )
2 2 2 2𝜋(x 2 + 𝑦 2 )
𝑎2 2𝑥𝑦 𝐾𝑥
v=− 2 𝑈 0 +
{ (x + 𝑦 2 )2 2𝜋(x 2 + 𝑦 2 )
2)  et  = f (U0, r, a, k, Ɵ)

𝑎2 𝐾
𝑓 (𝑧) = 𝑈0 (𝑧 + )−𝑖 𝑙𝑛 𝑧
𝑧 2𝜋

𝑎2 (𝑥 − 𝑖𝑦) 𝐾
𝑓 (𝑧) = 𝑈0 ((x + i y) + 2 ) − 𝑖 𝑙𝑛(x + i y)
(x + 𝑦 2 ) 2𝜋

on peut écrire z sous les formes suivantes:

𝑧 = 𝑥 + 𝑖𝑦 = 𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 + 𝑖 𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 = 𝑟𝑒 𝑖𝜃

𝑎2 (𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 − 𝑖 𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 ) 𝐾
𝑓 (𝑧) = 𝑈0 ((𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 + 𝑖 𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 ) + ) − 𝑖 𝑙𝑛(r𝑒 𝑖𝜃 )
r2 2𝜋

on a : 𝑙𝑛(r𝑒 𝑖𝜃 ) = 𝑙𝑛 𝑟 + 𝑙𝑛 𝑒 𝑖𝜃 = 𝑙𝑛 𝑟 + 𝑖𝜃

𝑎2 𝑐𝑜𝑠𝜃 𝐾𝜃 𝑎2 𝑠𝑖𝑛𝜃 𝐾
𝑓 (𝑧) = 𝑈0 𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 + 𝑈0 + + 𝑖 (𝑈0 𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 − 𝑈0 − 𝑙𝑛 r)
r 2𝜋 r 2𝜋

𝑎2 𝑐𝑜𝑠𝜃 𝐾
𝜑 (𝑟, 𝜃 ) = 𝑈0 𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 + 𝑈0 + 𝜃
r 2𝜋
𝑎2 𝑠𝑖𝑛𝜃 𝐾
{ ψ (𝑟, 𝜃) = 𝑈0 𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 − 𝑈0 r

2𝜋
𝑙𝑛 r

𝑎2 𝐾
𝜑 (𝑟, 𝜃 ) = 𝑈0 𝑟𝑐𝑜𝑠𝜃 (1 + ) + 𝜃
r2 2𝜋
𝑎2 𝐾
ψ (𝑟, 𝜃) = 𝑈0 𝑟𝑠𝑖𝑛𝜃 (1 − 2 ) − 𝑙𝑛 r
{ r 2𝜋

3) Trouvez dans quelles conditions la fonction f (z) est analytique ou régulière.

f(z) peut représenter un écoulement d’où f(z) est Analytique

𝜕𝑓
= 𝑢𝑛𝑖𝑞𝑢𝑒
{ 𝜕𝑧
𝜕𝑓
≠ 0, ∞
𝜕𝑧

𝜕𝑓(𝑧) 𝑎2 𝐾 1
= 𝑈0 (1 − 2 ) − 𝑖
𝜕𝑧 z 2𝜋 𝑧

𝜕𝑓
≠0 ∀𝑧
{ 𝜕𝑧
𝜕𝑓
≠ ∞ 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑧 ≠ 0
𝜕𝑧

Vous aimerez peut-être aussi